COMMUNAUTE DE COMMUNES BAIE DU MONT SAINT MICHEL

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "COMMUNAUTE DE COMMUNES BAIE DU MONT SAINT MICHEL"

Transcription

1 COMMUNAUTE DE COMMUNES BAIE DU MONT SAINT MICHEL PROGRAMME LOCAL DE L HABITAT Document n 3 : PROGRAMME D ACTIONS 2007 / 2009 / 2011/ 2014 Document arrêté le : 6 juillet 2011 Document adopté le : 16 novembre 2011 Document modifié le : 22 janvier 2014 Communauté de Communes Baie du Mont-Saint-Michel Pôle Economie et Aménagement du Territoire Janvier 2014

2 SOMMAIRE PREAMBULE... 4 RAPPEL DES BESOINS EN LOGEMENTS ET EN FONCIER A L HORIZON 2017 ET DES ORIENTATIONS POUR LE PLH DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES BAIE DU MONT SAINT MICHEL BESOINS EN LOGEMENTS ET FONCIERS A L HORIZON 2017 : LES ORIENTATIONS POUR LE PLH DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES BAIE DU MONT SAINT MICHEL 9 PROGRAMME D ACTIONS POUR LE PLH DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES BAIE DU MONT SAINT MICHEL ORIENTATION 1 : CONFORTER L ATTRACTIVITE NOUVELLE DU TERRITOIRE EN METTANT EN ŒUVRE UNE POLITIQUE DE MAITRISE DU FONCIER ACTION I.1.A : AIDE FINANCIERE ET TECHNIQUE A LA MISE EN COMPATIBILITE DES DOCUMENTS D URBANISME12 ACTION I.2.A : SENSIBILISATION ET AIDE A L UTILISATION D OUTILS DE MAITRISE DU FONCIER ACTION I.2.B : MISE EN ŒUVRE DE PARTENARIATS PUBLIC-PRIVE ACTION I.2.C : DEFINITION D UNE STRATEGIE FONCIERE COMMUNAUTAIRE ACTION I.2.D : MISE EN PLACE D UN PORTAGE INTERCOMMUNAL DE RESERVES FONCIERES ORIENTATION II : FAVORISER LA MIXITE SOCIALE DANS LES NOUVEAUX PROGRAMMES DE LOGEMENTS17 ACTION II.1.A : INTEGRATION D UN VOLET MIXITE SOCIALE DANS LES DOCUMENTS D URBANISME POUR LES COMMUNES DOTEES D UN PLU OU POS ACTION II.1.B : INTEGRATION D UN VOLET MIXITE SOCIALE DANS LES DOCUMENTS D URBANISME POUR LES COMMUNES DOTEES D UNE CARTE COMMUNALE OU SANS DOCUMENT D URBANISME ACTION II.2.A : ETABLISSEMENT ET SUIVI D UNE PROGRAMMATION DE LOGEMENTS SOCIAUX ACTION II.2.B : MISE EN PLACE D UN ACCORD-CADRE AVEC LES ORGANISMES HLM ACTION II.2.C : CREATION DE LOGEMENTS PLUS NEUFS ACTION II.2.D : CREATION DE LOGEMENTS PLAI NEUFS ACTION II.2.E : CREATION DE LOGEMENTS PLUS EN ACQUISITION-AMELIORATION ACTION II.2.F : CREATION DE LOGEMENTS PLAI EN ACQUISITION-AMELIORATION - NOUVEAU ACTION II.3.A : PROLONGATION DE L AIDE AUX PRIMO-ACCEDANTS ACTION II.3.B : CREATION DE LOTISSEMENT EN ACCESSION A LA PROPRIETE DANS LES COMMUNES DE MOINS DE 700 HABITANTS - NOUVEAU ORIENTATION 3 : REQUALIFIER LE PARC PRIVE (ET PUBLIC) ACTION III.1.A : ETUDE PRE-OPERATIONNELLE OPAH ACTION III.1.B : SUIVI-ANIMATION OPAH ACTION III.1.C : AIDE AUX TRAVAUX (OPAH) ORIENTATION 4 : INSCRIRE LE DEVELOPPEMENT DE L HABITAT DANS UNE DEMARCHE DURABLE ACTION IV.1.A : AIDE A LA CREATION DE LOGEMENTS LOCATIFS PUBLICS PLUS OU PLAI NEUFS DURABLES.. 33 ACTION IV.1.B : AIDE A L AMELIORATION DURABLE DES LOGEMENTS DU PARC PUBLIC EXISTANT ACTION IV.2.A : CHARTE ARCHITECTURALE ET PAYSAGERE ORIENTATION 5 : REPONDRE AUX BESOINS LIES AU VIEILLISSEMENT DE LA POPULATION ACTION V.1.A : AIDE A LA CREATION DE LOGEMENTS LOCATIFS PUBLICS PLUS OU PLAI NEUFS EQUIPES AUX BESOINS DES PERSONNES AGEES ET/OU A MOBILITE REDUITE ACTION V.2.A : AIDE A L ADAPTATION DE LOGEMENTS LOCATIFS PUBLICS EXISTANTS AUX BESOINS DES PERSONNES AGEES ET/OU A MOBILITE REDUITE ORIENTATION 6 : DEVELOPPER UNE OFFRE DE LOGEMENTS ADAPTES AUX BESOINS DES POPULATIONS SPECIFIQUES ACTION VI.1.A : CREATION D UNE OFFRE DE 2 HEBERGEMENTS D URGENCE Communauté de Communes Baie du Mont-Saint-Michel Pôle Economie et Aménagement du Territoire Janvier

3 ORIENTATION 7 : FAIRE VIVRE LE PLH ACTION VII.1.A : MISE EN PLACE DES CONTRATS DE PARTENARIAT ACTION VII.2.A : MISE EN PLACE D UN DISPOSITIF INTER PARTENARIAL DE SUIVI-EVALUATION DE LA POLITIQUE LOCALE DE L HABITAT ACTION VII.2.B : MISE EN PLACE D UN DISPOSITIF LOCAL D OBSERVATION DE L HABITAT TABLEAU RECAPITULATIF SYNTHETIQUE DU PROGRAMME D ACTIONS DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES BAIE DU MONT SAINT MICHEL Communauté de Communes Baie du Mont-Saint-Michel Pôle Economie et Aménagement du Territoire Janvier

4 Préambule Communauté de Communes Baie du Mont-Saint-Michel Pôle Economie et Aménagement du Territoire Janvier

5 La loi n du 13 août 2004 relative aux libertés et responsabilités locales a renforcé le contenu du Programme Local de l Habitat dans le cadre de la mise en œuvre d une délégation de compétences en matière de gestion des aides à la pierre sur une durée de 6 ans. Cette loi a été complétée par la loi n du 23 mars 2009 relative à la mobilisation pour le logement et à la lutte contre l exclusion qui vient renforcer le rôle de l Etat et rendre le contenu des Programmes Locaux de l Habitat plus opérationnels. Bien que la loi ne l y oblige pas, la Communauté de Communes Baie du Mont-Saint-Michel a souhaité mettre en place un Programme Local de l Habitat afin de permettre une meilleure visibilité et une meilleure maîtrise de son développement, mais également afin d aider les communes les plus petites à développer une politique d accueil et d accompagnement de la population plus forte. Par un marché public, la Communauté de Communes Baie du Mont Saint Michel a confié à l équipe Habitat & Développement Bretagne IDEA Recherche une mission d assistance à l élaboration d un Programme Local de l Habitat conforme au décret n du 4 avril Cette mission s est achevée lors de la liquidation judiciaire du bureau d études Habitat et Développement en mars Dès lors, l élaboration du Programme Local de l Habitat est réalisée par les services de la Communauté de Communes Baie du Mont-Saint-Michel. Un projet de Programme Local de l Habitat, arrêté en conseil communautaire le 23 septembre 2009, a été approuvé le 17 février 2010, après une phase de concertation réalisée auprès des communes-membres et du Syndicat Mixte du Pays de Saint-Malo. Ce projet a été présenté ensuite en Comité Régional de l Habitat le 1 er juillet 2010 et a reçu un avis favorable sous réserve de la prise en compte des observations des services de l Etat. Un nouveau document a été établi, prenant en compte les observations des services de l Etat, et été arrêté en Conseil Communautaire le 6 juillet 2011 puis adopté en Conseil Communautaire le 16 novembre Dans le cadre du bilan annuel du PLH, réalisé lors du conseil communautaire du 22 janvier 2014, il a été souligné la nécessité de renforcer les dispositifs d aides en faveur de l amélioration et du développement du parc locatif social public, et d intégrer l action de la Communauté de Communes en matière de création de lotissement pour les communes de moins de 700 habitants, cette compétence favorisant l accession à la propriété, et s inscrivant ainsi pleinement dans les objectifs du PLH. Par conséquent, le Conseil Communautaire réuni le 22 janvier 2014 a décidé de modifier le programme d actions du PLH tel que défini dans le présent document. Conformément à l article L du Code de la Construction et de l Habitation, le Programme Local de l Habitat intègre quatre phases : 1) Un diagnostic local de l habitat sur la Communauté de Communes Baie du Mont St Michel 2) La définition d objectifs et d orientations pour une politique locale de l habitat 3) La proposition d un programme d actions territorialisées avec les moyens à mettre en œuvre 4) Un dispositif d observation de l habitat à l échelle du territoire de la Communauté de Communes Baie du Mont-Saint-Michel Le présent document constitue la phase n 3 Programme d Actions du Programme Local de l Habitat de la Communauté de Communes Baie du Mont-Saint-Michel. Communauté de Communes Baie du Mont-Saint-Michel Pôle Economie et Aménagement du Territoire Janvier

6 Rappel des besoins en logements et en foncier à l horizon 2017 et des orientations pour le PLH de la Communauté de Communes Baie du Mont Saint Michel Communauté de Communes Baie du Mont-Saint-Michel Pôle Economie et Aménagement du Territoire Janvier

7 1. Besoins en logements et fonciers à l horizon 2017 : Partant des évolutions constatées au cours des périodes intercensitaires et , une prospective sur les besoins en logements à l horizon 2017 a été réalisée pour pouvoir quantifier les objectifs de chacune des actions du PLH. Ces besoins futurs en logements sont liés bien entendu à l évolution de la population, mais aussi aux changements qui s opèrent sur le parc existant. Une sectorisation du territoire communautaire a été opérée, afin de décliner les actions du PLH en fonction des problématiques spatiales et structurelles. Trois sous secteurs répondant aux mêmes caractéristiques (en termes de dynamiques observées et d offre de services et commerces à disposition de la population) ont été définis : 1. Commune centre : Pleine Fougères 2. Secteur intermédiaire : communes rurales en développement à proximité des pôles de Pontorson et Dol de Bretagne 3. Secteur rural : communes rurales au développement faible Sectorisation du territoire N 175 SAINT-MARCAN ROZ-SUR-COUESNON SAINT-BROLADRE SAINT-GEORGES-DE-GREHAIGNE N 176 SAINS 1. Commune centre : Pleine Fougères D Secteur intermédiaire : communes rurales en développement à proximité des pôles de Pontorson et Dol de Bretagne LA BOUSSAC PLEINE-FOUGERES 3. Secteur rural : communes rurales au développement faible VIEUX-VIEL TRANS-LA-FORET SOUGEAL BROUALAN Hypothèse démographique retenue : L hypothèse démographique retenue correspond à une augmentation démographique de +0.86% par an pour atteindre habitants en 2017 (791 habitants supplémentaires entre 2006 et 2017). Communauté de Communes Baie du Mont-Saint-Michel Pôle Economie et Aménagement du Territoire Janvier

8 Les besoins quantitatifs en logements à l horizon 2017 : Conformément à l hypothèse démographique retenue en concertation avec les services de l Etat, les besoins quantitatifs en logements à l horizon 2017 sont de 330 logements, soit 55 logements par an. Les besoins en foncier à l horizon 2017 : L estimation des besoins en foncier équipé pour accueillir la production de logements prévue sur la durée du PLH se base sur plusieurs hypothèses : - Un ratio de 85% de nouveaux logements en construction neuve (soit 280 logements neufs) et 15% issus du bâti existant, - Une répartition de la construction neuve pure selon la typologie urbaine suivante : o 75% en opérations groupées, o 20% en diffus, o 5% en zone agglomérée. - Une diversification de la production correspondant aux orientations du scénario concernant les formes urbaines et la typologie de logements - Une densité moyenne de 13,5 logements/ha répartie comme suit : o Zone agglomérée : 25 log / ha o Opération groupée: Individuel : 15 log / ha, Semi-Collectif : 20 log / ha. o Diffus : 8 log / ha Compte tenu du scénario de besoins en logements, les besoins en foncier équipé en zones constructibles à l horizon 2017 seraient les suivants : Hypothèse retenue Nombre de logements à produire à l horizon 2017 Nombre de construction neuve pure à produire chaque année Surface nécessaire par année Superficie à mobiliser à l horizon 2017 Zones 1 AU/NA et 2 AU/ NA urbanisables identifiées ne supportant pas de projet* *Source : Habitat Développement Bretagne ,42 ha 20,52 ha 71 ha Sur les 6 ans du PLH, les besoins en foncier équipé s élèvent à 20,52 ha. Les possibilités offertes par les PLU en vigueur couvrent nettement les besoins de la Communauté pour l'ensemble de la période du Programme Local de l'habitat. Cependant, on observe une faible maîtrise foncière (6 ha maîtrisés par les collectivités). Communauté de Communes Baie du Mont-Saint-Michel Pôle Economie et Aménagement du Territoire Janvier

9 Répartition des besoins par secteur : Selon une l hypothèse retenue en concertation avec les services de l Etat, les besoins par secteurs s établissent comme suit : Secteurs Répartition de la production de logements Nombre de logements à produire Nb de logts réhabilités Dont logements neufs Superficie à mobiliser (en ha) 1. Pleine-Fougères 30% ,02 2. Secteur intermédiaire 54% ,85 3. Secteur rural 16% ,55 Soit par an 100% ,42 Sur la durée totale du PLH, la répartition s effectue ainsi : Secteurs Répartition de la production de logements Nombre de logements à produire Nb de logts réhabilités Dont logements neufs Superficie à mobiliser (en ha) 1. Pleine-Fougères 30% ,11 2. Secteur intermédiaire 54% ,08 3. Secteur rural 16% ,33 Sur la durée totale du PLH (6 ans) 100% ,52 2. Les orientations pour le PLH de la Communauté de Communes Baie du Mont Saint Michel La Communauté de Communes Baie du Mont Saint Michel a retenu pour son Programme Local de l Habitat les 7 orientations suivantes déclinées en fiches actions pour une politique volontariste de l habitat : Orientation 1 : Conforter l attractivité nouvelle du territoire en mettant en œuvre une politique de maîtrise du foncier Orientation 2 : Favoriser la mixité sociale dans les nouveaux programmes de logements Orientation 3 : Requalifier le parc privé (et public) Orientation 4 : Inscrire le développement de l habitat dans une démarche durable Orientation 5 : Répondre aux besoins liés au vieillissement de la population Orientation 6 : Développer une offre de logements adaptés aux besoins des populations spécifiques Orientation 7 : Faire vivre le PLH Communauté de Communes Baie du Mont-Saint-Michel Pôle Economie et Aménagement du Territoire Janvier

10 Programme d actions pour le PLH de la Communauté de Communes Baie du Mont Saint Michel Communauté de Communes Baie du Mont-Saint-Michel Pôle Economie et Aménagement du Territoire Janvier

11 Orientation 1 : Conforter l attractivité nouvelle du territoire en mettant en œuvre une politique de maîtrise du foncier Principaux constats et enjeux Le diagnostic local de l habitat a mis en évidence une reprise démographique notable sur la Communauté de Communes Baie du Mont Saint Michel (+4.2% entre 1999 et 2005). L attractivité du territoire se démarque par les caractéristiques suivantes : - Une activité de la construction neuve plutôt dynamique avec 45 logements par an de 1999 à 2006, soit 2 fois plus que lors de la précédente décennie ; - Des accédants à la propriété plutôt modestes ; - Des besoins en logement amplifiés par le vieillissement marqué de la population qui accompagne la croissance de la population ; - Des besoins en logement liés à la baisse du nombre de personnes par ménage et à l accueil de nouvelles populations ; - Une disponibilité foncière importante de 71 ha avec seulement 6 ha maîtrisés ; - Un risque réel de surconsommation d espace ; - Un niveau de prix du foncier qui a connu une forte croissance ces dernières années. Compte tenu de ces constats, les objectifs sur la Communauté de Communes Baie du Mont Saint Michel en matière de maintien du dynamisme démographique s inscrivent dans un nécessaire développement de la production de logements, selon une diversification de l offre par une mixité sociale et générationnelle avec une répartition harmonieuse sur le territoire. Les enjeux pour la Communauté de Communes Baie du Mont Saint Michel sont de : Développer un parc qui permette l accès au logement pour le plus grand nombre sur l ensemble du territoire communautaire, Privilégier des formes d habitat peu consommatrices d espace, Constituer une offre foncière suffisante au regard des besoins en foncier constructible. Fiches actions retenues Objectif I.1 : Mettre en œuvre une production de logements en cohérence avec les capacités des communes à accueillir de nouvelles populations. o Action I.1.a : Aide financière et technique à la mise en compatibilité des Documents d urbanisme Objectif I.2 : Favoriser la constitution d une offre foncière maîtrisée. o Action I.2.a : Sensibilisation et aide à l utilisation des outils de maîtrise du foncier o Action 1.2.b : Mise en œuvre de partenariats public-privé - ACTUALISEE o Action I.2.c : Définition d une stratégie foncière communautaire o Action I.2.d : Mise en place d un portage intercommunal de réserves foncières - ACTUALISEE Communauté de Communes Baie du Mont-Saint-Michel Pôle Economie et Aménagement du Territoire Janvier

12 ACTION I.1.A : AIDE FINANCIERE ET TECHNIQUE A LA MISE EN COMPATIBILITE DES DOCUMENTS D URBANISME POLITIQUE DE MAITRISE DU FONCIER Orientation I : Conforter l attractivité nouvelle du territoire en mettant en œuvre une politique de maîtrise du foncier Objectif I.1 : Mettre en œuvre une production de logements en cohérence avec les capacités des communes à accueillir de nouvelles populations Nature de l action : Dispositif d aide financière et technique Degré de priorité : Haute Horizon temporel : CT Echelle d intervention : Communes Maître d ouvrage : Communes Partenaires : Communauté de Communes, Etat Il s agit : - D inscrire la production de logements dans les communes dans les objectifs déterminés par secteur et de favoriser une gestion économe des sols conforme à la Loi Solidarité et Renouvellement Urbain du 13 décembre 2000, par le développement de formes d habitat alternatives à l individuel (individuel groupé, semi-collectifs) et le respect de densité moyenne par secteur. - Définir les secteurs de développement grâce à la carte communale ou au PLU - Intégrer les objectifs de production de logements du PLH dans les documents d urbanisme des communes - Mobiliser dans les documents d urbanisme les dispositions relatives à la mixité sociale (article L , L et L du code de l urbanisme) afin d assurer une répartition équilibrée de l offre sociale fixée dans le PLH. - Aide financière de la Communauté de Communes L aide de la Communauté de Communes auprès des communes se traduit par un financement à hauteur de 1000 par étude de mise en compatibilité du PLU ou POS dans un délai d un an après l adoption du PLH. Les 8 communes possédant un document d urbanisme devront le mettre en compatibilité avec le PLH dans les trois années qui suivront son adoption. Les 3 communes n en possédant pas pourront bénéficier d une assistance technique pour mettre en conformité le document d urbanisme qu ils mettront en place. - Assistance technique de la Communauté de Communes L aide de la Communauté de Communes auprès des communes se traduit au niveau du choix du prestataire au travers de l élaboration par la Communauté de Communes d un dossier de consultation type à disposition des communes. NB : Lorsque le PLH est approuvé après le PLU, le délai de mise en compatibilité par la commune est de 3 ans. Ce délai passé, le Préfet a le droit de se substituer à la commune pour procéder à la révision ou modification du PLU. Avec l adoption de la loi MOLLE, ce délai est réduit à un an si besoin pour permettre la réalisation d un programme de logements prévu dans une commune du PLH. Il importe que les communes se dotent de capacités de développement à travers les documents d urbanisme afin de parvenir à la réalisation des objectifs du PLH (3 communes n ont actuellement aucun document d urbanisme). La mise en compatibilité des documents d urbanisme avec le PLH se traduit par le biais d une modification ou d une révision des documents d urbanisme pour inscrire les objectifs de production en logements territorialisés prédéfinis. D un point de vue réglementaire, ces objectifs de production de logements se traduisent dans les documents d urbanisme par une orientation spécifique dans le PADD, des préconisations d urbanisation pour les futures zones d habitat. Coût de l opération CdC Communes Mise en compatibilité des documents d urbanisme Mise en compatibilité des documents d urbanisme - Bilan annuel et par commune de la mise en comptabilité des documents d urbanisme. - Bilan annuel et par commune de l urbanisation des zones d habitat, considérant les objectifs fixés dans les documents d urbanisme (rythme annuel de production de logements neufs, densité moyenne, superficie destinée à l urbanisation ). Communauté de Communes Baie du Mont-Saint-Michel Pôle Economie et Aménagement du Territoire Janvier

13 ACTION I.2.A : SENSIBILISATION ET AIDE A L UTILISATION D OUTILS DE MAITRISE DU FONCIER Orientation I : Conforter l attractivité nouvelle du territoire en mettant en œuvre une politique de maîtrise du foncier POLITIQUE DE MAITRISE DU FONCIER Objectif I.2 : Favoriser la constitution d une offre foncière maîtrisée Nature de l action : Formation / Dispositif d aide financière Degré de priorité : Moyenne Horizon temporel : CT Echelle d intervention : Communes Maître d ouvrage : Communes Partenaires : Communauté de Communes, SAFER, EPFR, Conseil Général, DDTM Aider les communes à maîtriser le foncier par l utilisation des outils réglementaires spécifiques. Il s agit de favoriser l emploi par les communes des outils de maîtrise foncière à leur disposition : droit de préemption, ZAD (Zone d Aménagement différé), ZAC (Zone d Aménagement Concertée), servitudes de mixité sociale, PAE (Plans d Aménagement d Ensemble), PVR (Participation pour Voirie et Réseaux) Actions de formation Une ou plusieurs sessions de formation sur les procédures et les outils de l action foncière seront proposées par la Communauté de Communes aux élus. Aide financière à l utilisation d outils de maîtrise du foncier Une incitation à l utilisation de ces procédures pour des opérations d aménagement d ensemble sera mise en place par la Communauté de Communes à travers une aide communautaire à la réalisation d études de faisabilité préalables à la mise en place de ces outils de maîtrise du foncier. Etudes de faisabilité préalable : 20% du coût de l opération plafonné à par programme, avec une opération financée par commune, soit un budget de sur la durée du PLH Coût de l opération Communes CdC Formations action foncière Intégré au coût du suivi animation Etude de faisabilité préalable * * Estimation réalisée sur la base d un financement de 2 projets de ZAC (estimation à ) et 9 opérations autres (estimées à ) Formation action foncière Etudes de faisabilité préalable INDICATEUR DE SUIVI Bilan des études préalables à la mise en place d outils de maîtrise du foncier et de l urbanisation. Etude de satisfaction des personnes formées. Communauté de Communes Baie du Mont-Saint-Michel Pôle Economie et Aménagement du Territoire Janvier

14 ACTION I.2.B : MISE EN ŒUVRE DE PARTENARIATS PUBLIC-PRIVE Orientation I : Conforter l attractivité nouvelle du territoire en mettant en œuvre une politique de maîtrise du foncier POLITIQUE DE MAITRISE DU FONCIER Objectif I.2 : Favoriser la constitution d une offre foncière maîtrisée Nature de l action : Assistance technique Degré de priorité : Moyenne Horizon temporel : CT Echelle d intervention : Communes Maître d ouvrage : Communauté de Communes Partenaires : Pays de Saint-Malo, Promoteurs privés Aider les communes à maîtriser le foncier par l utilisation des outils réglementaires spécifiques, Il s agit pour la Communauté de Communes d établir une convention type d aménagement des nouvelles zones d habitat de plus de 1 ha (conformément aux orientations du SCOT du Pays de St Malo) à disposition des communes. Cette convention-cadre à établir pour les futurs programmes de logements pourrait comprendre les points suivants : Le programme de logements avec en particulier le respect de l objectif de mixité sociale et de densité : typologie, nombre de lots à réaliser, nombre de logements locatifs sociaux à réaliser, prescriptions sur normes à respecter, modalités de partenariat avec les bailleurs sociaux, prix de cession..., Les travaux de voiries, réseaux et espaces verts à la charge de l aménageur, Le calendrier de réalisation des travaux et des programmes de logements. Etablissement d une convention-type de partenariat avec les promoteurs privés d aménagement Coût de l opération Intégré au coût du suivi animation Etablissement d une conventiontype de partenariat avec les promoteurs privés Rédaction et mise en œuvre d aménagement INDICATEUR DE SUIVI Bilan annuel de la mise en œuvre de la convention-type avec les aménageurs-promoteurs privés. Communauté de Communes Baie du Mont-Saint-Michel Pôle Economie et Aménagement du Territoire Janvier

15 ACTION I.2.C : DEFINITION D UNE STRATEGIE FONCIERE COMMUNAUTAIRE Orientation I : Conforter l attractivité nouvelle du territoire en mettant en œuvre une politique de maîtrise du foncier POLITIQUE DE MAITRISE DU FONCIER Objectif I.2 : Favoriser la constitution d une offre foncière maîtrisée Nature de l action : Etude Degré de priorité : Haute Horizon temporel : CT Echelle d intervention : Communes / Communauté de Communes Maître d ouvrage : Communauté de Communes Partenaires : Conseil Général, Communes - Maîtriser les coûts de foncier, lutter contre la spéculation, - Définir une offre foncière de 20,52 ha en zone d extension urbaine, dans le cadre de l hypothèse retenue de progression démographique à l horizon Il s agit d élaborer une étude de stratégie foncière, avec assistance d un prestataire extérieur, pourra également aider les communes à identifier les besoins et les disponibilités foncières sur leur territoire et de définir un programme d action foncière visant à déterminer les conditions de maîtrise des terrains stratégiques (mise en œuvre de DPU, ZAD, ZAC, expropriation, accompagnement par des mesures de portage foncier). Un des objectifs de cette étude est également de mener une politique foncière commune à l échelle du territoire communautaire afin de répondre aux besoins identifiés dans le PLH et définir les zones stratégiques de développement de l habitat. Les conclusions de cette étude faciliteront également la mise en œuvre des nouvelles compétences de la Communauté de Communes déclenchées par l approbation du Programme Local de l Habitat. Elaboration d une étude de stratégie foncière habitat. COUTS PREVISIONNELS Coût de l opération HT CdC Conseil Général Contrat de Territoire Etude de stratégie foncière FINANCEMENTS MOBILISABLES Conseil Général d Ille et Vilaine contrat de territoire : participation à hauteur de 70 % du montant HT Etude de stratégie foncière Cartographie des acquisitions foncières pour l habitat à l échelle de chaque commune ; Bilan annuel de la mise en œuvre des outils d action foncière (procédure utilisée, superficie de terrains, nombre et typologie des logements prévus, etc.) dans les communes ; Communauté de Communes Baie du Mont-Saint-Michel Pôle Economie et Aménagement du Territoire Janvier

16 ACTION I.2.D : MISE EN PLACE D UN PORTAGE INTERCOMMUNAL DE RESERVES FONCIERES Orientation I : Conforter l attractivité nouvelle du territoire en mettant en œuvre une politique de maîtrise du foncier POLITIQUE DE MAITRISE DU FONCIER Objectif I.2 : Favoriser la constitution d une offre foncière maîtrisée Nature de l action : Acquisition / Aide financière Degré de priorité : Moyen Horizon temporel : MT Echelle d intervention : Communes / Communauté de Communes Maître d ouvrage : Communauté de Communes / Communes Partenaires : Communauté de Communes, Conseil Général, Caisse des Dépôts, Etablissement Public Foncier Régional, SAFER de Bretagne Mettre en œuvre un portage foncier favorisant le développement d une offre nouvelle en habitat sur le territoire de la Communauté de Communes Baie du Mont Saint Michel. La mise en œuvre de procédures de portage foncier à destination des communes ou de la Communauté de Communes pour des terrains stratégiques fait également partie intégrante du panel d actions relatives à l action foncière. Elle pourra donc permettre à des communes ou à la Communauté de Communes d acquérir des terrains pour des projets intégrant une production majoritaire de logements sociaux (locatif ou accession à la propriété) en partenariat avec le Conseil Général 35, la Caisse des Dépôts (Dispositif Gaïa Foncier) et l Etablissement Public Foncier Régional. Constitution de réserves foncières sur les communes de moins de 700 habitants, en vue de l aménagement de lotissement (action II.3.b), ou en vue de la création de logements locatifs PLUS neufs (action II.2.c) ou PLAI neufs (action II.2.d) sur les bases des sites repérés dans le cadre des conclusions de l étude de stratégie foncière (action I.2.c). Coût de l opération HT Portage foncier sur la durée du PLH FINANCEMENTS MOBILISABLES - Conseil Général d Ille et Vilaine contrat de territoire : la Communauté de Communes envisagera une inscription de ses actions en matière de foncier au contrat de territoire. - Caisse des Dépôts : prêts Gaïa Foncier. - Portage foncier par l Etablissement Public Foncier de Bretagne. Portage foncier Cartographie des acquisitions foncières pour l habitat à l échelle de chaque commune concernée ; Bilan annuel de la mise en œuvre du portage foncier par commune (coût d acquisition, durée de portage, projet prévu, etc.). Communauté de Communes Baie du Mont-Saint-Michel Pôle Economie et Aménagement du Territoire Janvier

17 Orientation II : Favoriser la mixité sociale dans les nouveaux programmes de logements Principaux constats et enjeux L esprit de cette orientation est de développer et diversifier l offre d habitat à vocation sociale dans une logique de mixité sociale et générationnelle tout en répartissant l offre sur l ensemble du territoire. En effet, le diagnostic local de l habitat fait état des éléments suivants : - Un parc locatif relativement modeste, avec des niveaux de loyers élevés dans le parc privé ; - Un parc locatif social peu développé : 206 logements, soit 5.3%, du parc de résidences principales (Pays de St Malo : 14.2%) ; - Des niveaux de revenus faibles et une précarité sociale réelle (150 ménages bénéficiaires de minima sociaux) ; - Une accession sociale à la propriété à conforter compte tenu de l augmentation des coûts des opérations, et de la présence d accédants à la propriété modestes. Les enjeux pour la Communauté de Communes Baie du Mont Saint Michel sont de : Favoriser l émergence d un parcours résidentiel pour les ménages, Offrir une gamme élargie de logements sociaux de la location à l accession, Rééquilibrer l offre en logement locatif social sur le territoire. Fiches actions retenues Objectif II.1 : Mettre en place une stratégie foncière en matière d habitat favorisant la mixité sociale et générationnelle o Action II.1.a : Intégration d un volet mixité sociale dans les documents d urbanisme pour les communes dotées d un PLU ou POS o Action II.1.b : Intégration d un volet mixité sociale dans les documents d urbanisme pour les communes dotées d une carte communale ou sans document d urbanisme Objectif II.2 : Développer et mieux répartir l offre locative sociale o Action II.2.a : Etablissement et suivi d une programmation de logements sociaux o Action II.2.b : Mise en place d un Accord-cadre avec les organismes HLM - ACTUALISEE o Action II.2.c : Création de logements PLUS neufs - ACTUALISEE o Action II.2.d : Création de logements PLAI neufs - ACTUALISEE o Action II.2.e : Création de logements PLUS en Acquisition-amélioration - ACTUALISEE o Action II.2.f : Création de logements PLAI en Acquisition-amélioration - NOUVEAU Objectif II.3 : Maintenir les conditions favorables à une accession sociale à la propriété o Action II.3.a : Développer un nouveau dispositif d Aide aux Primo-accédants o Action II.3.b : Création de lotissement en accession à la propriété dans les communes de moins de 700 habitants - NOUVEAU Communauté de Communes Baie du Mont-Saint-Michel Pôle Economie et Aménagement du Territoire Janvier

18 ACTION II.1.A : INTEGRATION D UN VOLET MIXITE SOCIALE DANS LES DOCUMENTS D URBANISME POUR LES COMMUNES DOTEES D UN PLU OU POS MIXITE SOCIALE Orientation 2 : Favoriser la mixité sociale dans les nouveaux programmes de logements Objectif II.1 : Mettre en place une stratégie foncière en matière d habitat favorisant la mixité sociale et générationnelle Nature de l action : Règlementation Degré de priorité : Moyen Horizon temporel : MT Echelle d intervention : Communes Maître d ouvrage : Communes Partenaires : Communauté de Communes, Etat, Organismes HLM, Promoteurs privés Développer une offre diversifiée de logements locatifs et en accession à la propriété afin de répondre aux besoins des différentes catégories de populations, Faire participer les aménageurs privés et publics à l effort de mixité sociale en instaurant une règle qui s impose à eux dans les projets d aménagement de zones d habitat ou de construction de logements. La mise en œuvre de cet objectif de mixité sociale peut se traduire dans les documents d urbanisme de la façon suivante pour les Communes avec un Plan Local d Urbanisme : Instauration de «servitudes de mixité sociale» (article L d du code de l Urbanisme modifié par la loi Engagement National pour le Logement promulguée le 13 juillet 2006) sur les zones urbaines et à urbaniser stratégiques à définir au sein de chaque commune. Pour intégrer cette disposition dans les PLU, les communes devront procéder à une modification ou révision simplifiée de leur document d urbanisme. La mise en place de la servitude de mixité sociale doit se traduire dans les documents graphiques, le PADD, le règlement. Un article spécifique du règlement précisera la définition de la notion de programme de logements concernés par la servitude (10 logements et plus), et les pourcentages et catégories de logements concernés par la servitude (PLUS, PLAI). D un point de vue opérationnel, cette servitude de mixité sociale pourra s appliquer selon deux modalités possibles : - Par programme au niveau du permis de construire plutôt en zone urbaine : terrains et bâtiments - Pour l ensemble d une zone dans le cadre d opérations groupées de type ZAC, lotissements plutôt en zones à urbaniser Cette servitude institue un droit de délaissement particulier pour les propriétaires de terrains dans les zones concernées. Cet objectif de mixité sociale entre aussi dans le champ de la négociation commune/aménageur-promoteur, avec un soutien de la Communauté de Communes (cf. action I.2.c) Afin de s assurer de donner un caractère opérationnel au PLH, les dispositions relatives à la mixité sociale (article L (15 ème et 16 ème alinéas), L123-1 (16 ème alinéa), L et L du code de l urbanisme) seront à mobiliser dans les documents d urbanisme afin d assurer une répartition équilibrée de l offre sociale fixés dans le PLH. Mise en place d un objectif de production de logements locatifs sociaux pour les nouveaux programmes de logements : Pour les nouveaux programmes d au moins 10 logements un objectif de 10% de logements locatifs sociaux (PLUS- PLAI) est défini pour les secteurs 2 et 3, 20 % pour le secteur 1. Cet objectif constitue une valeur planché. Ce qui conduit à une production de 33 logements en 6 ans sur l ensemble de la Communauté de Communes, selon 3 types de produits : PLUS, PLAI Ordinaire, PLAI Adapté. La répartition entre secteurs est la suivante : PLUS PLAI ordinaire PLAI adapté TOTAL 1- Pleine Fougères Secteur Intermédiaire Secteur rural Total Inclus dans les coûts de l action I.1.a. Servitudes de mixité sociale Bilan de la mise en place de la servitude de mixité sociale dans les PLU, Suivi du pourcentage de logements sociaux par nouveaux programmes de logements. Communauté de Communes Baie du Mont-Saint-Michel Pôle Economie et Aménagement du Territoire Janvier

19 ACTION II.1.B : INTEGRATION D UN VOLET MIXITE SOCIALE DANS LES DOCUMENTS D URBANISME POUR LES COMMUNES DOTEES D UNE CARTE COMMUNALE OU SANS DOCUMENT D URBANISME Orientation 2 : Favoriser la mixité sociale dans les nouveaux programmes de logements MIXITE SOCIALE Objectif II.1 : Mettre en place une stratégie foncière en matière d habitat favorisant la mixité sociale et générationnelle Nature de l action : Règlementation Degré de priorité : Moyen Horizon temporel : MT Echelle d intervention : Communes Maître d ouvrage : Communes Partenaires : Communauté de Communes, Etat, Organismes HLM, Promoteurs privés Développer une offre diversifiée de logements locatifs et en accession à la propriété afin de répondre aux besoins des différentes catégories de populations, Faire participer les aménageurs privés et publics à l effort de mixité sociale en instaurant une règle qui s impose à eux dans les projets d aménagement de zones d habitat ou de construction de logements. La mise en œuvre de cet objectif de mixité sociale peut se traduire dans les documents d urbanisme de la façon suivante pour les Communes avec une Carte Communale, ou sans document d urbanisme : Établissement de Plans d Aménagement d Ensemble (PAE) pour les zones de 10 logements minimum. Cet objectif de mixité sociale entre aussi dans le champ de la négociation commune/aménageur-promoteur, avec un soutien de la Communauté de Communes (cf. action I.2.c) Afin de s assurer de donner un caractère opérationnel au PLH, les dispositions relatives à la mixité sociale (article L (15 ème et 16 ème alinéas), L123-1 (16 ème alinéa), L et L du code de l urbanisme) seront à mobiliser dans les documents d urbanisme afin d assurer une répartition équilibrée de l offre sociale fixés dans le PLH. Par ailleurs, il est rappelé que la Communauté de Communes aura la compétence «création de lotissement» pour les communes de moins de 700 habitants ainsi que la compétence «acquisition et viabilisation des terrains destinés à la construction de logements locatifs sociaux» prévus dans le cadre du PLH pour l ensemble des communes et veillera ainsi à l atteinte de ces objectifs. Mise en place d un objectif de production de logements locatifs sociaux pour les nouveaux programmes de logements : Pour les nouveaux programmes d au moins 10 logements un objectif de 10% de logements locatifs sociaux (PLUS- PLAI) est défini est défini pour les secteurs 2 et 3, 20 % pour le secteur 1. Cet objectif constitue une valeur planché. Ce qui conduit à une production de 33 logements en 6 ans sur l ensemble de la Communauté de Communes, selon 3 types de produits : PLUS, PLAI Ordinaire, PLAI Adapté. La répartition entre secteurs est la suivante : PLUS PLAI ordinaire PLAI adapté TOTAL 1- Pleine Fougères Secteur Intermédiaire Secteur rural Total Inclus dans les coûts de l action I.2.a. PAE Bilan de la mise en place de la servitude de mixité sociale dans les PLU, Suivi du pourcentage de logements sociaux par nouveaux programmes de logements. Communauté de Communes Baie du Mont-Saint-Michel Pôle Economie et Aménagement du Territoire Janvier

20 ACTION II.2.A : ETABLISSEMENT ET SUIVI D UNE PROGRAMMATION DE LOGEMENTS SOCIAUX Orientation II : Favoriser la mixité sociale dans les nouveaux programmes de logements MIXITE SOCIALE Objectif II.2 : Développer et mieux répartir l offre locative sociale Nature de l action : Ingénierie Degré de priorité : Moyen Horizon temporel : MT Echelle d intervention : Communes Maître d ouvrage : Communauté de Communes Partenaires : Organismes HLM / Communes / État / Conseil Général / Conseil Régional / Caisse des Dépôts Mettre en œuvre une politique volontariste favorisant un rééquilibrage de l offre à l échelle du territoire en lien avec les bailleurs sociaux Élargir la gamme de produits en matière de logement aidé pour répondre à l objectif de mixité sociale et répondre aux besoins des populations modestes sur le territoire. Réalisation de 33 logements locatifs sociaux PLUS et PLAI sur 6 ans, avec une répartition équilibrée de cette offre sur l ensemble du territoire communautaire, Etablissement d une pré-programmation pluriannuelle des logements sociaux à l issue de l étude de stratégie foncière (action I.2.c) à partir d une identification du potentiel de logements aidés par commune (foncier et immobilier communal et privé) avec différents niveaux de disponibilité : immédiate, court- terme (2-3 ans), moyen terme (4-6 ans). Cette pré-programmation permettra de planifier les financements à mobiliser pour la production de logements mais également à définir l intervention de la Communauté de Communes sur les communes dans le cadre de la mise en œuvre de ses nouvelles compétences. Il est précisé que concernant la compétence «acquisition et viabilisation des terrains destinés à la construction de logements locatifs sociaux», l intervention de la Communauté de Communes se limitera dans le cadre du présent PLH à des projets situés dans les zones agglomérées (cœur de bourg historique) pour les communes de plus de 700 habitants. L intervention de la Communauté de Communes pour les communes de moins de 700 habitants se fera en lotissement (dont elle aura en charge la création) et/ou dans les bourgs. Réalisation chaque année d une programmation opérationnelle définissant les projets à réaliser l année suivante. Cette programmation opérationnelle permettra de définir les crédits à mobiliser pour les opérations réalisées en N+1. - Etablissement et suivi d une pré-programmation de logements sociaux - En juin de l année n-1, établissement avec les communes d une programmation opérationnelle des logements aidés pour l année n sur des terrains publics et privés. Etablissement et suivi d une programmation de logements sociaux Coût de l opération HT Intégré dans le suivi-animation du PLH Etablissement et suivi d une Pré- Programmations opérationnelles annuelles programmation de logements sociaux Programmation Evaluation annuelle du parc social à l échelle de chaque commune et de la Communauté de Communes, Bilan-résultats annuels de la mise en œuvre du scénario de développement de l offre locative sociale d un point de vue qualitatif et quantitatif, Suivi annuel par bailleur des productions effectuées par type de logement. Communauté de Communes Baie du Mont-Saint-Michel Pôle Economie et Aménagement du Territoire Janvier

21 ACTION II.2.B : MISE EN PLACE D UN ACCORD-CADRE AVEC LES ORGANISMES HLM Orientation II : Favoriser la mixité sociale dans les nouveaux programmes de logements MIXITE SOCIALE Objectif II.2 : Développer et mieux répartir l offre locative sociale Nature de l action : Conventionnement Degré de priorité : Moyen Horizon temporel : MT Echelle d intervention : Communes Maître d ouvrage : Communauté de Communes Partenaires : Organismes HLM/Communes Mettre en œuvre une politique volontariste favorisant un rééquilibrage de l offre à l échelle du territoire en lien avec les bailleurs sociaux, Élargir la gamme de produits en matière de logement aidé pour répondre à l objectif de mixité sociale et répondre aux besoins des populations modestes sur le territoire. Consultation des organismes HLM partenaires à travers un accord-cadre sur les projets à réaliser sur des terrains communaux et privés. Choix d un organisme HLM par opération avec établissement de l acte de cession du terrain par la commune concernée avec intervention d un notaire si nécessaire. Cette démarche pourra être étendue à d autres facettes d activités des organismes HLM, en particulier à la gestion du patrimoine (vente de logements sociaux). Mise en place d un accord cadre avec les organismes HLM. Mise en place d un accord-cadre avec les organismes HLM Coût de l opération HT Intégré dans le suivi-animation du PLH Mise en place d un Accord-cadre avec les organismes HLM X Suivi annuel par bailleur des productions effectuées par type de logement. Communauté de Communes Baie du Mont-Saint-Michel Pôle Economie et Aménagement du Territoire Janvier

22 ACTION II.2.C : CREATION DE LOGEMENTS PLUS NEUFS Orientation II : Favoriser la mixité sociale dans les nouveaux programmes de logements Objectif II.2 : Développer et mieux répartir l offre locative sociale MIXITE SOCIALE Nature de l action : Dispositif d aide financière Degré de priorité : Moyen Horizon temporel : MT Echelle d intervention : Communes Maître d ouvrage : Communauté de Communes (viabilisation) / Communes - organismes HLM (construction) Partenaires : Organismes HLM / État / Conseil Général / Conseil Régional / Caisse des Dépôts Mettre en œuvre une politique volontariste favorisant un rééquilibrage de l offre à l échelle du territoire en lien avec les bailleurs sociaux, Élargir la gamme de produits en matière de logement aidé pour répondre à l objectif de mixité sociale et répondre aux besoins des populations modestes sur le territoire. Pour atteindre les objectifs de diversité de l offre, la Communauté de Communes assurera l acquisition et la viabilisation des terrains destinés à la construction des logements sociaux programmés dans le cadre du PLH pour l ensemble des communes du territoire. Il est précisé que concernant la compétence «acquisition et viabilisation des terrains destinés à la construction de logements locatifs sociaux», l intervention de la Communauté de Communes se limitera dans le cadre du présent PLH à des projets situés dans les zones agglomérées (cœur de bourg historique) pour les communes de plus de 700 habitants. L intervention de la Communauté de Communes pour les communes de moins de 700 habitants se fera en lotissement (dont elle aura en charge la création) et/ou dans les bourgs. - Acquisition et viabilisation des terrains destinés à la création de logements locatifs sociaux PLUS neuf réalisée par la Communauté de Communes pour les communes de moins de 700 habitants, - Subvention de la Communauté de Communes de par logement PLUS neuf créé au titre des travaux Coût de Organismes l opération HLM et/ou HT communes Création de 23 PLUS neufs (acquisition, viabilisation, production) CdC CG 35 Contrat Territoire dt au titre des travaux CG 35 PDH CG 35 Aides à la pierre Conseil Régional Caisse des dépôts (prêts) FINANCEMENTS MOBILISABLES Conseil Général d Ille et Vilaine Politique habitat (PDH) : aide de par logement PLUS neuf créé Conseil Général d Ille et Vilaine contrat de territoire : aide de par logement PLUS neuf créé Conseil Général d Ille et Vilaine aides à la pierre : aide de 400 par logement PLUS neuf créé Évaluation de l enveloppe de prêts Caisse des Dépôts : par logements. Conseil Régional de Bretagne : Subventions forfaitaires de 500 /logement (RT 2005 C-10 %) à / logement (RT 2005 C-20 %) Bonification de 500 /logt pour la qualité environnementale exemplaire (démarche HQE certifiée, énergies alternatives, récupération des eaux de pluie, sensibilisation des locataires aux équipements et éco-gestes, utilisation de matériaux de bio construction ou très importance performance énergétique) 200 à 1500 au titre de la compensation à la surcharge foncière. Création de 23 PLUS neufs Evaluation annuelle du parc social à l échelle de chaque commune et de la Communauté de Communes, Bilan-résultats annuels de la mise en œuvre du scénario de développement de l offre locative sociale d un point de vue qualitatif et quantitatif, Suivi annuel par bailleur des productions effectuées par type de logement. Communauté de Communes Baie du Mont-Saint-Michel Pôle Economie et Aménagement du Territoire Janvier

23 ACTION II.2.D : CREATION DE LOGEMENTS PLAI NEUFS MIXITE SOCIALE Orientation II : Favoriser la mixité sociale dans les nouveaux programmes de logements Objectif II.2 : Développer et mieux répartir l offre locative sociale Nature de l action : Dispositif d aide financière Degré de priorité : Moyen Horizon temporel : MT Echelle d intervention : Communes Mettre en œuvre une politique volontariste favorisant un rééquilibrage de l offre à l échelle du territoire en lien avec les bailleurs sociaux, Élargir la gamme de produits en matière de logement aidé pour répondre à l objectif de mixité sociale et répondre aux besoins des populations modestes sur le territoire. Production de 7 logements PLAI neufs : 5 ordinaires et 2 adaptés Pour atteindre les objectifs de diversité de l offre, la Communauté de Communes assurera l acquisition et la viabilisation des terrains destinés à la construction des logements sociaux programmés dans le cadre du PLH pour l ensemble des communes du territoire. Il est précisé que concernant la compétence «acquisition et viabilisation des terrains destinés à la construction de logements locatifs sociaux», l intervention de la Communauté de Communes se limitera dans le cadre du présent PLH à des projets situés dans les zones agglomérées (cœur de bourg historique) pour les communes de plus de 700 habitants. L intervention de la Communauté de Communes pour les communes de moins de 700 habitants se fera en lotissement (dont elle aura en charge la création) et/ou dans les bourgs. - Acquisition et viabilisation des terrains destinés à la création de logements locatifs sociaux PLAI neuf réalisée par la Communauté de Communes pour les communes de moins de 700 habitants, - Subvention de la Communauté de Communes de par logement PLAI neuf créé au titre des travaux Coût de Organismes Communauté l opération HLM / de Communes HT Communes Création de 7 PLAI neufs Maître d ouvrage : Communes / organismes HLM Partenaires : Communauté de Communes / Organismes HLM / État / Conseil Général / Conseil Régional / Caisse des Dépôts dt au titre des travaux CG 35 - PDH CG 35 Contrat Territoire CG35 Aides à la pierre Conseil régional Caisse des dépôts (prêt) FINANCEMENTS MOBILISABLES Conseil Général d Ille et Vilaine Politique habitat (PDH) : aide de par logement PLAI neuf créé Conseil Général d Ille et Vilaine contrat de territoire : aide de par logement PLAI neuf créé Conseil Général d Ille et Vilaine aides à la pierre : aide de par logement PLAI neuf créé Évaluation de l enveloppe de prêts Caisse des Dépôts : par logement Conseil Régional de Bretagne : Subventions forfaitaires de 500 /logement (RT 2005 C-10 %) à / logement (RT 2005 C-20 %) Bonification de 500 /logt pour la qualité environnementale exemplaire (démarche HQE certifiée, énergies alternatives, récupération des eaux de pluie, sensibilisation des locataires aux équipements et éco-gestes, utilisation de matériaux de bio construction ou très importance performance énergétique) 200 à 1500 au titre de la compensation à la surcharge foncière. Création de 7 PLAI neufs Evaluation annuelle du parc social à l échelle de chaque commune et de la Communauté de Communes, Bilan-résultats annuels de la mise en œuvre du scénario de développement de l offre locative sociale d un point de vue qualitatif et quantitatif, Suivi annuel par bailleur des productions effectuées par type de logement. Communauté de Communes Baie du Mont-Saint-Michel Pôle Economie et Aménagement du Territoire Janvier

Principales missions opérationnelles : Logement social

Principales missions opérationnelles : Logement social LOGEMENT SOCIAL - Nombre d offices communautaires d HLM ou OPAC gérés : aucun - Autres organismes gestionnaires de logements sociaux : 2 Offices publics de l Habitat (Département de Loire-Atlantique et

Plus en détail

Aide à la production de logements sociaux 3 Aide à la production de logements privés à loyers maîtrisés _ 5

Aide à la production de logements sociaux 3 Aide à la production de logements privés à loyers maîtrisés _ 5 Sommaire Production de logements Aide à la production de logements sociaux 3 Aide à la production de logements privés à loyers maîtrisés _ 5 Amélioration des conditions de logement Aide à la réhabilitation

Plus en détail

Convention de partenariat entre Nantes Métropole et les maitres d ouvrage sociaux membres de l Union Sociale pour l Habitat des Pays-de-la-Loire

Convention de partenariat entre Nantes Métropole et les maitres d ouvrage sociaux membres de l Union Sociale pour l Habitat des Pays-de-la-Loire Convention de partenariat entre Nantes Métropole et les maitres d ouvrage sociaux membres de l Union Sociale pour l Habitat des Pays-de-la-Loire Entre : Nantes Métropole Communauté urbaine, représentée

Plus en détail

COMMUNAUTE DE COMMUNES DE LA VALLEE DE SAINT-AMARIN PROGRAMME LOCAL DE L HABITAT

COMMUNAUTE DE COMMUNES DE LA VALLEE DE SAINT-AMARIN PROGRAMME LOCAL DE L HABITAT COMMUNAUTE DE COMMUNES DE LA VALLEE DE SAINT-AMARIN PROGRAMME LOCAL DE L HABITAT Syndicat mixte du Pays Thur Doller Schéma régional climat air énergie 4 décembre 2013 1 CALENDRIER 2003 : lancement d un

Plus en détail

HABITAT. Direction de l Habitat, de l urbanisme et de l aménagement urbain Direction de l Information

HABITAT. Direction de l Habitat, de l urbanisme et de l aménagement urbain Direction de l Information HABITAT Direction de l Habitat, de l urbanisme et de l aménagement urbain Direction de l Information regionpaca.fr Fiche 1 Soutien régional aux dispositifs programmés de réhabilitation du parc privé Depuis

Plus en détail

Charte pour la production de logements sociaux dans les opérations de la promotion privée.

Charte pour la production de logements sociaux dans les opérations de la promotion privée. Charte pour la production de logements sociaux dans les opérations de la promotion privée. Mise en œuvre des secteurs de diversité sociale Inscrits au PLU Entre : La Communauté Urbaine de Bordeaux, représentée

Plus en détail

Elaboration du Plan Local d Urbanisme

Elaboration du Plan Local d Urbanisme Département de la Corrèze Commune de SAINT-BONNET L ENFANTIER Elaboration du Plan Local d Urbanisme LE PADD : Projet d Aménagement et de Développement Durable «vu pour être annexé à la délibération en

Plus en détail

Communauté d agglomération de Caen la mer Programme Local de l Habitat 2010-2015

Communauté d agglomération de Caen la mer Programme Local de l Habitat 2010-2015 Communauté d agglomération de Caen la mer Programme Local de l Habitat 2010-2015 Règlement précisant le champ d application, les modalités de calcul et les conditions de versements des aides financières

Plus en détail

PRINCIPALES MISSIONS OPÉRATIONNELLES HABITAT

PRINCIPALES MISSIONS OPÉRATIONNELLES HABITAT Les missions de la Direction de l Habitat La Direction de l Habitat (2 services ; 9 personnes) est chargée d organiser et de mettre en œuvre la politique locale de l habitat sur le territoire de Brest

Plus en détail

REGLEMENT D INTERVENTION DE L AGGLOMERATION COTE BASQUE- ADOUR

REGLEMENT D INTERVENTION DE L AGGLOMERATION COTE BASQUE- ADOUR REGLEMENT D INTERVENTION DE L AGGLOMERATION COTE BASQUE- ADOUR RELATIF AU LOGEMENT AIDE VOLET LOGEMENT LOCATIF SOCIAL LOCATIF Janvier 2011 I- Le logement locatif social public..p.3 I-1. Les logements familiaux

Plus en détail

1 VOLET HABITAT - LOGEMENT. Synthèse du volet Habitat - logement

1 VOLET HABITAT - LOGEMENT. Synthèse du volet Habitat - logement 1 VOLET HABITAT - LOGEMENT Synthèse du volet Habitat - logement 2 VOLET HABITAT - LOGEMENT I / Contexte général... 3 A. Les caractéristiques du parc de logement en France... 3 B. Les caractéristiques du

Plus en détail

Communauté d agglomération de Caen la mer

Communauté d agglomération de Caen la mer Communauté d agglomération de Caen la mer Règlement transitoire précisant le champ d application, les modalités de calcul et les conditions de versements des aides financières à la construction de logements

Plus en détail

PLAN LOCAL D URBANISME DE ROQUES-SUR-GARONNE

PLAN LOCAL D URBANISME DE ROQUES-SUR-GARONNE PLAN LOCAL D URBANISME DE ROQUES-SUR-GARONNE ORIGINAL EAU & ENVIRONNEMENT AGENCE DE PAU Hélioparc 2 Avenue Pierre Angot 64053 PAU CEDEX 9 Tel. : +33 (0)5 59 84 23 50 Fax : +33 (0)5 59 84 30 24 COMMUNE

Plus en détail

Convention entre l Union Sociale pour l Habitat et la Caisse des Dépôts

Convention entre l Union Sociale pour l Habitat et la Caisse des Dépôts Convention entre l Union Sociale pour l Habitat et la Caisse des Dépôts Entre L Union Sociale pour l Habitat, représentée par son Président, Michel Delebarre et la Caisse des Dépôts, représentée par son

Plus en détail

Boigny sur Bionne. Bou. Chanteau. Chécy. Combleux. Fleury les Aubrais. Ingré. Mardié. Marigny les Usages. Olivet. Orléans. Ormes.

Boigny sur Bionne. Bou. Chanteau. Chécy. Combleux. Fleury les Aubrais. Ingré. Mardié. Marigny les Usages. Olivet. Orléans. Ormes. Boigny sur Bionne Bou Chanteau Chécy Combleux Fleury les Aubrais Ingré La Chapelle Saint Mesmin Mardié Marigny les Usages Olivet Orléans Ormes Saint Cyr en Val Saint Denis en Val Saint Jean le Blanc Saint

Plus en détail

Préambule. Charte anti-spéculative. Entre la Ville de Paris

Préambule. Charte anti-spéculative. Entre la Ville de Paris Charte anti-spéculative Entre la Ville de Paris Et. Préambule Un an après la signature du Pacte Logement pour tous en juin 2014, la Ville de Paris propose à ses partenaires propriétaires fonciers et aux

Plus en détail

OPERATION DE RESTAURATION IMMOBILIERE COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DU GRAND RODEZ

OPERATION DE RESTAURATION IMMOBILIERE COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DU GRAND RODEZ OPERATION DE RESTAURATION IMMOBILIERE COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DU GRAND RODEZ Table des matières Préambule... 3 L Opération Programmée d Amélioration de l Habitat et de Renouvellement Urbain du centre

Plus en détail

Signature des conventions de délégation des aides à la pierre

Signature des conventions de délégation des aides à la pierre Barberaz Barby Bassens Challes-les-Eaux Chambéry Cognin Curienne Jacob-Bellecombette La Motte-Servolex La Ravoire La Thuile Les Déserts Montagnole Puygros Saint-Alban-Leysse Saint-Baldoph Saint-Cassin

Plus en détail

Cerema, jeudi 26 mars 2015

Cerema, jeudi 26 mars 2015 Stratégie et mobilisation des outils de politiques foncières pour la production de logement Cerema, jeudi 26 mars 2015 Des outils pour peser sur les charges foncières Direction Habitat et Dynamique Urbaine

Plus en détail

AMÉNAGEMENT & HABITAT DOSSIER DE CONCERTATION 2015 PERENCHIES. Création d un nouveau quartier d habitat «site Belle vue»

AMÉNAGEMENT & HABITAT DOSSIER DE CONCERTATION 2015 PERENCHIES. Création d un nouveau quartier d habitat «site Belle vue» 2 AMÉNAGEMENT & HABITAT DOSSIER DE CONCERTATION 2015 PERENCHIES Création d un nouveau quartier d habitat «site Belle vue» 4 Belle vue : le site Pérenchies Rue de la Prévôté Le site représente pour la commune

Plus en détail

ETABLISSEMENT PUBLIC FONCIER

ETABLISSEMENT PUBLIC FONCIER ETABLISSEMENT PUBLIC FONCIER Smaf PROGRAMME FONCIER 13 2009-20 -2013 QUINQUENN UENNAL SOMMAIRE 1. L Etablissement 2. Documents de planification 3. Outils fonciers 4. Bilan du programme 2004-2008 5. Programmation

Plus en détail

De la nécessité de produire du logement locatif social en Haute- Savoie...

De la nécessité de produire du logement locatif social en Haute- Savoie... De la nécessité de produire du logement locatif social en Haute- Savoie... Les pros de l'aménagement "Construction de logements : regards croisés d'acteurs" Mardi 28 avril 2015 SOMMAIRE Constat et enjeux

Plus en détail

6. Des objectifs de développement, de diversification de la production de logements neufs et d équilibre social de l habitat

6. Des objectifs de développement, de diversification de la production de logements neufs et d équilibre social de l habitat 6. Des objectifs de développement, de diversification de la production de logements neufs et d équilibre social de l habitat Des objectifs généraux de développement 2016-2026 Un objectif démographique

Plus en détail

Programme Local de. l Habitat 2010-2015. «Note de suivi et d actualisation - 2013» Conférence intercommunale du logement

Programme Local de. l Habitat 2010-2015. «Note de suivi et d actualisation - 2013» Conférence intercommunale du logement Conférence intercommunale du logement 03/02/2015 Rives de l Orne Hémicycle Programme Local de l Habitat 2010-2015 «Note de suivi et d actualisation - 2013» PARTIE I : Bilan annuel des objectif de production

Plus en détail

Aide à la production de logements sociaux en vue de favoriser la mixité sociale

Aide à la production de logements sociaux en vue de favoriser la mixité sociale Sommaire Aide à la production de logements sociaux en vue de favoriser la mixité sociale _ 3 Aide en faveur de la réhabilitation énergétique des logements sociaux 5 Aide pour l adaptabilité des logements

Plus en détail

Programme Local de l Habitat 2015-2020. Une politique ambitieuse dans un contexte difficile

Programme Local de l Habitat 2015-2020. Une politique ambitieuse dans un contexte difficile Programme Local de l Habitat 2015-2020 Une politique ambitieuse dans un contexte difficile 1 Qu est ce qu un P.L.H.? Le Programme Local de l Habitat (P.L.H.) est un document d orientation et de planification

Plus en détail

Foncier, logements abordables et stratégie de développement économique dans le Grand Genève Français

Foncier, logements abordables et stratégie de développement économique dans le Grand Genève Français Foncier, logements abordables et stratégie de développement économique dans le Grand Genève Français 3. ANNEXE : fiches outils Juillet 2015 Réalisé avec le support de : Modaal DPC AHA CMN Partners du document

Plus en détail

«Ma première pierre» DE PRESENTATION DOSSIER 8 JANVIER 2013

«Ma première pierre» DE PRESENTATION DOSSIER 8 JANVIER 2013 DOSSIER DE PRESENTATION 8 JANVIER 2013 «Ma première pierre» Reconduction et actualisation en 2013 du dispositif d aide aux primo-accédants modestes, acquéreurs d un logement neuf ou ancien avec travaux,

Plus en détail

EXTRAIT DU COMPTE-RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 24 Juillet 2015. Nombre de Conseillers : en exercice : 19 présents : 14 Votants : 19

EXTRAIT DU COMPTE-RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 24 Juillet 2015. Nombre de Conseillers : en exercice : 19 présents : 14 Votants : 19 EXTRAIT DU COMPTE-RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 24 Juillet 2015 Nombre de Conseillers : en exercice : 19 présents : 14 Votants : 19 1. Création d un poste d agent polyvalent des services espaces verts

Plus en détail

HABITAT INTERVENTION DE FRANÇOIS-XAVIER FABRE CHEF DU SERVICE AMÉNAGEMENT

HABITAT INTERVENTION DE FRANÇOIS-XAVIER FABRE CHEF DU SERVICE AMÉNAGEMENT HABITAT INTERVENTION DE FRANÇOIS-XAVIER FABRE CHEF DU SERVICE AMÉNAGEMENT Direction Départementale des Territoires de la Lozère, 04 avenue de la gare BP132, 48005 Mende cedex Tel : 04.66.49.41.00 Télécopie

Plus en détail

Agence Départementale d'information sur le Logement Information Logement une question d'adresse N 21- Novembre 2010 Agréée par le ministère du logement. A.D.I.L. DU VAR Conventionnée par le Notre Mission

Plus en détail

Une OPAH pour réhabiliter les logements privés anciens de l agglomération de Reims

Une OPAH pour réhabiliter les logements privés anciens de l agglomération de Reims Communiqué Lundi 7 décembre 2015 Une OPAH pour réhabiliter les logements privés anciens de l agglomération de Reims Communiqué COMMUNIQUE Pour la 1 re fois, une OPAH pour l ensemble des 16 communes de

Plus en détail

«Préfiguration d un SCOT rural : accompagnement du Pays Midi-Quercy vers l élaboration d un Schéma de Cohérence Territoriale»

«Préfiguration d un SCOT rural : accompagnement du Pays Midi-Quercy vers l élaboration d un Schéma de Cohérence Territoriale» SYNDICAT MIXTE DU PAYS MIDI-QUERCY «Préfiguration d un SCOT rural : accompagnement du Pays Midi-Quercy vers l élaboration d un Schéma de Cohérence Territoriale» VISITES SUR SITE ET ECHANGES AUTOUR DU PROJET

Plus en détail

Appel à projets 2014 «Urbanisation durable des centres-bourgs» Règlement

Appel à projets 2014 «Urbanisation durable des centres-bourgs» Règlement Appel à projets 2014 «Urbanisation durable des centres-bourgs» Règlement I- OBJET DE L APPEL A PROJETS Dans le cadre de son partenariat avec les communes, le Département a décidé de lancer un appel à projets

Plus en détail

Logements adaptés. Signature des conventions opérationnelles le lundi 8 avril 2013 à 10h15 Toulon

Logements adaptés. Signature des conventions opérationnelles le lundi 8 avril 2013 à 10h15 Toulon Logements adaptés Signature des conventions opérationnelles le lundi 8 avril 2013 à 10h15 Toulon Communiqué de synthèse Adapter le logement au vieillissement et au handicap, une démarche innovante pilotée

Plus en détail

PLU de Saint-Lys Réunion publique et comités participatifs sur les enjeux du nouveau document d urbanisme Le 03/11/2015 ---

PLU de Saint-Lys Réunion publique et comités participatifs sur les enjeux du nouveau document d urbanisme Le 03/11/2015 --- PLU de Saint-Lys Réunion publique et comités participatifs sur les enjeux du nouveau document d urbanisme Le 03/11/2015 --- Sur la base de propositions du bureau d études Novembre 2015 Dossier 150244 Contenu

Plus en détail

de formation des prix

de formation des prix Le mécanisme m de formation des prix 1 URBANiS 24 janvier 2011 DEUX MARCHES FONCIERS URBAINS Zone AU «stricte» le droit des sols n est pas défini, il est négocié Zone AU indicée et zone U le droit des

Plus en détail

Plan Local d Urbanisme Intercommunal

Plan Local d Urbanisme Intercommunal ARCHITOUR Architectes et associés GAMA Environnement Plan Local d Urbanisme Intercommunal Réunions publiques de lancement Fay : 16 juin 2014 Pruillé le Chétif : 20 juin 2014 Trangé : 23 juin 2014 Chaufour

Plus en détail

REGLEMENT D ATTRIBUTION DES SUBVENTIONS EN FAVEUR DU DEVELOPPEMENT DU LOGEMENT SOCIAL ET DE L AMELIORATION DU PARC IMMOBILIER BATI SOMMAIRE

REGLEMENT D ATTRIBUTION DES SUBVENTIONS EN FAVEUR DU DEVELOPPEMENT DU LOGEMENT SOCIAL ET DE L AMELIORATION DU PARC IMMOBILIER BATI SOMMAIRE REGLEMENT D ATTRIBUTION DES SUBVENTIONS EN FAVEUR DU DEVELOPPEMENT DU LOGEMENT SOCIAL ET DE L AMELIORATION DU PARC IMMOBILIER BATI SOMMAIRE PREAMBULE P 2 DEVELOPPEMENT DU LOGEMENT SOCIAL P 3 Construction

Plus en détail

TOUFFLERS OPERATION D AMENAGEMENT A VOCATION D HABITAT RUE DES DEPORTES DOSSIER DE CONCERTATION 2015

TOUFFLERS OPERATION D AMENAGEMENT A VOCATION D HABITAT RUE DES DEPORTES DOSSIER DE CONCERTATION 2015 TOUFFLERS OPERATION D AMENAGEMENT A VOCATION D HABITAT RUE DES DEPORTES DOSSIER DE CONCERTATION 2015 SOMMAIRE I- Inscrire le projet dans les politiques de la MEL II- Enjeux du projet III- Diagnostic du

Plus en détail

COMMUNE DE SANGUINET

COMMUNE DE SANGUINET COMMUNE DE SANGUINET PLAN LOCAL D'URBANISME Pièce n 4 : Orientations particulières d'aménagement Vu pour être annexé à la délibération du Conseil Municipal en date du Le Maire, Bureau d'études : CREHAM

Plus en détail

Chapitre 2 : mise à jour du diagnostic urbain et architectural

Chapitre 2 : mise à jour du diagnostic urbain et architectural Chapitre 2 : mise à jour du diagnostic urbain et architectural 59 2. Analyse urbaine à l échelle globale : 2.1. Analyse des morphologies urbaines : mise à jour de l analyse urbaine Immeubles Maison de

Plus en détail

ATELIER N 3 Production et recyclage foncier

ATELIER N 3 Production et recyclage foncier ATELIER N 3 Production et recyclage foncier SOMMAIRE Des gisements fonciers à mobiliser Le développement d actions réglementaires Le lancement d action foncière Le développement d action de régulation

Plus en détail

Production foncière, activité du logement neuf et de l aménagement en Ile-de-France

Production foncière, activité du logement neuf et de l aménagement en Ile-de-France Production foncière, activité du logement neuf et de l aménagement en Ile-de-France Colloque Ile-de-France Libérer du foncier : un geste solidaire en faveur du logement au Conseil Régional d Ile-de-France

Plus en détail

2013/6098 PROJET DE DELIBERATION AU CONSEIL MUNICIPAL DU 20 DECEMBRE 2013

2013/6098 PROJET DE DELIBERATION AU CONSEIL MUNICIPAL DU 20 DECEMBRE 2013 2013/6098 Direction de l'aménagement Urbain PROJET DE DELIBERATION AU CONSEIL MUNICIPAL DU 20 DECEMBRE 2013 Commission Urbanisme - Développement Durable - Cadre de Vie et Environnement du 4 décembre 2013

Plus en détail

Réponse de l Epinorpa au rapport d observations définitives n 466 de la Chambre régionale des comptes du Nord-Pas-de-Calais

Réponse de l Epinorpa au rapport d observations définitives n 466 de la Chambre régionale des comptes du Nord-Pas-de-Calais Réponse de l Epinorpa au rapport d observations définitives n 466 de la Chambre régionale des comptes du Nord-Pas-de-Calais AVANT-PROPOS La présente réponse fait suite au rapport d observations définitives

Plus en détail

Commune de Saint-Martin-de-Castillon

Commune de Saint-Martin-de-Castillon Commune de Saint-Martin-de-Castillon AXE 1 - Maîtriser l étalement urbain AXE 2 - Renforcer l attractivité résidentielle des centres AXE 3 - Améliorer l accessibilité des villes et villages résidentielle

Plus en détail

PROGRAMME D ACTIONS PLH 2014-2020. ORIENTATION 1 : Mettre en marché 1310 logements par an répondant à une diversité de besoins

PROGRAMME D ACTIONS PLH 2014-2020. ORIENTATION 1 : Mettre en marché 1310 logements par an répondant à une diversité de besoins 1 PROGRAMME D ACTIONS PLH 2014-2020 ORIENTATION 1 : Mettre en marché 1310 logements par an répondant à une diversité de besoins Action 1-1 Mettre en œuvre, respecter et suivre la programmation PLH Action

Plus en détail

Contexte et problématique de départ :

Contexte et problématique de départ : Défi 2 Pour une production et une consommation responsables Objectif 7 Action 17 Par une gestion raisonnée de l activité touristique Développement des activités de découverte hors-saison en lien avec les

Plus en détail

Ville de ROMAGNAT P.A.D.D. Pour une ville à la campagne ROMAGNAT P.A.D.D. -1-

Ville de ROMAGNAT P.A.D.D. Pour une ville à la campagne ROMAGNAT P.A.D.D. -1- Ville de ROMAGNAT P.A.D.D. Pour une ville à la campagne Bureau d études Réalités 180 rue Clément Ader 42153 RIORGES Tél. 04 77 67 83 06 Fax 04 77 23 01 85 E-mail urbanisme@realites-be.fr -1- ROMAGNAT PREAMBULE

Plus en détail

Interventions du Grand Lyon en faveur de la rénovation énergétique du parc privé Compte-rendu d entretien

Interventions du Grand Lyon en faveur de la rénovation énergétique du parc privé Compte-rendu d entretien Interventions du Grand Lyon en faveur de la rénovation énergétique du parc privé Compte-rendu d entretien CONTACT / VÉRONIQUE GUILLAUMIN : 0 44 77 39 55 OU 06 37 55 09 98 24 avril 203 L amélioration du

Plus en détail

PROGRAMME LOCAL DE L HABITAT. Diagnostic - enjeux orientations et Programme d actions. Mai 2013

PROGRAMME LOCAL DE L HABITAT. Diagnostic - enjeux orientations et Programme d actions. Mai 2013 Mai 2013 Version approuvée après avis des communes et du Grand Clermont et après avis du Comité Régional de l Habitat Communauté de Communes Volvic Sources et Volcans PROGRAMME LOCAL DE L HABITAT Diagnostic

Plus en détail

COMMUNAUTE URBAINE DE CHERBOURG

COMMUNAUTE URBAINE DE CHERBOURG CONSEIL REGIONAL DE BASSE NORMANDIE PREFECTURE DE LA REGION BASSE NORMANDIE COMMUNAUTE URBAINE DE CHERBOURG Contrat d'agglomération en application de l'article 29 de la loi du 25 juin 1999 Entre et - l'état,

Plus en détail

Agenda Hlm 2015-2018

Agenda Hlm 2015-2018 Agenda Hlm 2015-2018 25 septembre 2014 Entre l État, Et L Union sociale pour l habitat (USH) représentée par : Jean-Louis DUMONT, Président Les fédérations représentées par : Christian BAFFY, Président

Plus en détail

les procedures d évolution du PLU (i)

les procedures d évolution du PLU (i) les procedures d évolution du PLU (i) Fiche 01-2015 Sommaire La mise à jour du PLU 1 Les procédures de modification 2 La modification simplifiée La modification Les procédures de révision 6 La révision

Plus en détail

PRÉFET DE SEINE MARITIME PROTOCOLE PROJET

PRÉFET DE SEINE MARITIME PROTOCOLE PROJET PRÉFET DE SEINE MARITIME PROTOCOLE PROJET Entre : l État, représenté par Monsieur Pierre de Bousquet de Florian, Préfet de la région Haute-Normandie, Préfet de la Seine-Maritime, L'Agence Nationale pour

Plus en détail

Les mesures pour relancer la construction de logements

Les mesures pour relancer la construction de logements Les mesures pour relancer la construction de logements Avril 2015 Le logement est devenu, pour la plupart des Français, cher et difficilement accessible. Le secteur de la construction traverse une grave

Plus en détail

COMMUNE DE BEAUTIRAN DEPARTEMENT DE LA GIRONDE

COMMUNE DE BEAUTIRAN DEPARTEMENT DE LA GIRONDE G2C environnement Délégation Urbanisme Sud-Ouest 316 rue Henri Becquerel 11400 CASTELNAUDARY Tél : 04-68-23-06-28 / fax : 04-68-23-06-34 e-mail : castel@altereo.fr COMMUNE DE BEAUTIRAN DEPARTEMENT DE LA

Plus en détail

Charte de la Ville de Bouaye pour l extension et le renouvellement urbain

Charte de la Ville de Bouaye pour l extension et le renouvellement urbain Charte de la Ville de Bouaye pour l extension et le renouvellement urbain Adoptée le 06 novembre 2014 Charte de la ville de Bouaye pour l extension et le renouvellement urbain 1 Sommaire Préambule... 3

Plus en détail

Du Projet D AmD Réunion Publique n 2 n - 19 Juin 2013

Du Projet D AmD Réunion Publique n 2 n - 19 Juin 2013 Du Projet D AmD Aménagement et de Développement D Durable au règlementr Réunion Publique n 2 n - 19 Juin 2013 Sommaire de la présentation 1. Point d avancement sur la démarche d élaboration du P.L.U 2.

Plus en détail

Fiche de demande d intervention. Grille de lecture

Fiche de demande d intervention. Grille de lecture Fiche de demande d intervention Grille de lecture Avant propos : rappel du PPI L action de l EPFL est menée dans le cadre du Programme Pluriannuel d Intervention défini par son Conseil d Administration.

Plus en détail

Les contreparties. Un élément concret de mixité s intégrant dans la cohérence du projet urbain et social local.

Les contreparties. Un élément concret de mixité s intégrant dans la cohérence du projet urbain et social local. Avril 2005 Les contreparties Un élément concret de mixité s intégrant dans la cohérence du projet urbain et social local. L implication du 1% Logement dans le renouvellement urbain ne se limite pas au

Plus en détail

La politique foncière au service du logement social. La politique foncière au service du logement social Intervention du 26 mai 2010

La politique foncière au service du logement social. La politique foncière au service du logement social Intervention du 26 mai 2010 La politique foncière au service du logement social Intervention du 26 mai 2010 23/04/2009 La communauté Urbaine de Lyon a voté en décembre 2006 son 2 ième Programme Local de l Habitat 2007 / 2012 Rappel

Plus en détail

DESIGNATION DU MAITRE D OUVRAGE CAHIER DES CHARGES. Etude de programmation pour Nom de l opération*

DESIGNATION DU MAITRE D OUVRAGE CAHIER DES CHARGES. Etude de programmation pour Nom de l opération* DESIGNATION DU MAITRE D OUVRAGE CAHIER DES CHARGES Etude de programmation pour Nom de l opération* (Programme fonctionnel, architectural, urbanistique, technique et environnemental dans le cas d une réhabilitation)

Plus en détail

Document d orientation PLH de Nîmes Métropole 2013-2018

Document d orientation PLH de Nîmes Métropole 2013-2018 Document d orientation PLH de Nîmes Métropole 2013-2018 version du Conseil communautaire du 16 décembre 2013 Communauté d agglomération de Nîmes Métropole 3 Rue du Colisée, 30900 Nîmes Tél.: 04 66 02 55

Plus en détail

PLU Grenelle : Fiches pratiques. 1. Modération de la consommation d espace et lutte contre l étalement urbain

PLU Grenelle : Fiches pratiques. 1. Modération de la consommation d espace et lutte contre l étalement urbain PLU Grenelle : Fiches pratiques 1. Modération de la consommation d espace et lutte contre l étalement urbain Novembre 2014 1 Modération de la consommation d espace et lutte contre l étalement urbain Modération

Plus en détail

Accord partenarial. Le présent accord est passé entre :

Accord partenarial. Le présent accord est passé entre : Accord partenarial entre la Communauté Urbaine d ARRAS et l APAGL pour la mise en œuvre du dispositif de Garantie des Risques Locatifs (GRL) et la mobilisation du parc locatif privé Le présent accord est

Plus en détail

PLAN LOCAL D URBANISME P.A.D.D PLAN LOCAL D URBANISME - PLAN LOCAL D URBANISME - UCEL 10 F EVRIER 2010 - Les orientations générales

PLAN LOCAL D URBANISME P.A.D.D PLAN LOCAL D URBANISME - PLAN LOCAL D URBANISME - UCEL 10 F EVRIER 2010 - Les orientations générales 1 COMMUNE D UCEL PLAN LOCAL D URBANISME PLAN LOCAL D URBANISME DEPARTEMENT : CANTON : COMMUNE : Ardèche Vals les Bains Ucel P.A.D.D ( Projet d A ménagement et de Développement D urable) Les orientations

Plus en détail

Commune de Ville La Grand Modification n 5 du Plan Local d Urbanisme Rapport de présentation

Commune de Ville La Grand Modification n 5 du Plan Local d Urbanisme Rapport de présentation Commune de Ville La Grand Modification n 5 du Plan Local d Urbanisme Rapport de présentation 1 PREAMBULE La commune de Ville La Grand a approuvé le 13 novembre 2006 le Plan Local d Urbanisme. La présente

Plus en détail

Elaboration du PLH 2013-2019

Elaboration du PLH 2013-2019 Elaboration du PLH 2013-2019 Présentation du projet de PLH2 Communauté de Communes du Genevois Mars 2013 Programme Le PLH : qu est-ce que c est? Principales conclusions du diagnostic Objectifs quantitatifs

Plus en détail

PLAN REGIONAL D INSERTION DES TRAVAILLEURS HANDICAPES DU LANGUEDOC-ROUSSILLON

PLAN REGIONAL D INSERTION DES TRAVAILLEURS HANDICAPES DU LANGUEDOC-ROUSSILLON PLAN REGIONAL D INSERTION DES TRAVAILLEURS HANDICAPES DU LANGUEDOC-ROUSSILLON - VU la loi n 2005-102 du 11 février 2005 pour l égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des

Plus en détail

Convention de délégation de compétence de. gestion des aides à la pierre. en application. de la loi du 13 août 2004

Convention de délégation de compétence de. gestion des aides à la pierre. en application. de la loi du 13 août 2004 ANNEXE 2 Convention de délégation de compétence de gestion des aides à la pierre en application de la loi du 13 août 2004 Passée entre L ETAT et PERPIGNAN MEDITERRANEE Communauté d Agglomération 2006-2008

Plus en détail

La mise en place d un service public d assainissement non collectif (SPANC)

La mise en place d un service public d assainissement non collectif (SPANC) Certu La mise en place d un service public d assainissement non collectif (SPANC) > CE QU IL FAUT SAVOIR AVANT DE CRÉER UN SPANC Intérêt de l assainissement non collectif Les eaux utilisées pour satisfaire

Plus en détail

ANNEXES. Dispositif de subventions des collectivités locales

ANNEXES. Dispositif de subventions des collectivités locales 1 N interne : 7984 Conseil du lundi 26 février 2001 à 18 h 00 N définitif : 2001-6306 ANNEXES Dispositif de subventions des collectivités locales I - OBJECTIF DES SUBVENTIONS 1 - AIDES VISANT LE MAINTIEN

Plus en détail

3. Morphologie urbaine et consommation d espace

3. Morphologie urbaine et consommation d espace 3. Morphologie urbaine et consommation d espace Historique du développement de la commune La commune de Pouliguen, avec les limites administratives que nous connaissons aujourd hui, est véritablement née

Plus en détail

Note de synthèse du rapport de la Banque Mondiale sur la stratégie du secteur de l'habitat au Maroc Juillet 1996

Note de synthèse du rapport de la Banque Mondiale sur la stratégie du secteur de l'habitat au Maroc Juillet 1996 Royaume du Maroc Direction des Etudes et des Prévisions financières Note de synthèse du rapport de la Banque Mondiale sur la stratégie du secteur de l'habitat au Maroc Juillet 1996 Document de travail

Plus en détail

RESEAU DES ACTEURS DE L HABITAT L LORRAINS

RESEAU DES ACTEURS DE L HABITAT L LORRAINS RESEAU DES ACTEURS DE L HABITAT L LORRAINS Présentation de la Convention cadre proposée e aux EPCI et de l él étude de stratégie foncière 1 CONVENTION CADRE OBJECTIFS 2 OBJECTIFS 5 enjeux Impulser une

Plus en détail

SCIC Habitat Rhône-Alpes Ses résultats, ses projets

SCIC Habitat Rhône-Alpes Ses résultats, ses projets SCIC Habitat Rhône-Alpes Ses résultats, ses projets Lyon, le 1er septembre 2014 Une politique patrimoniale dynamique Filiale du groupe SNI - Société Nationale Immobilière détenue par la caisse des Dépôtspremier

Plus en détail

GRIDAUH Écriture du SCOT. Note : La «territorialisation» des objectifs arrêtés dans le SCOT

GRIDAUH Écriture du SCOT. Note : La «territorialisation» des objectifs arrêtés dans le SCOT 1 >> LA «TERRITORIALISATION» DES OBJECTIFS ARRÊTÉS DANS LE SCOT Jean-Pierre Henry, Professeur émérite de l université, avocat spécialiste en droit public, droit de l urbanisme et droit de l environnement

Plus en détail

NOUVEAU REGLEMENT D INTERVENTION DE NIMES METROPOLE EN MATIERE D ACCESSION SOCIALE A LA PROPRIETE

NOUVEAU REGLEMENT D INTERVENTION DE NIMES METROPOLE EN MATIERE D ACCESSION SOCIALE A LA PROPRIETE NOUVEAU REGLEMENT D INTERVENTION DE NIMES METROPOLE EN MATIERE D ACCESSION SOCIALE A LA PROPRIETE Approuvé par délibération du 15 juillet 2013 Préambule Le soutien aux opérations d accession sociale à

Plus en détail

La hausse des marchés fonciers et immobiliers, et la complexification des

La hausse des marchés fonciers et immobiliers, et la complexification des Fiche C juin 2013 CETE Nord Picardie Acquérir le foncier Laurent Mignaux/METL-MEDDE La hausse des marchés fonciers et immobiliers, et la complexification des procédures et des programmes d aménagement

Plus en détail

5. organisation de réponses spécifiques

5. organisation de réponses spécifiques 5 enjeux Habitat et du cadre de vie 1. revitalisation des centres et redensification de l habitat 2. renforcement de la production 3. organisation d une politique de l habitat concertée - structuration

Plus en détail

Conventionnement global de patrimoine

Conventionnement global de patrimoine Conventionnement global de patrimoine Cadre de définition et d exercice de la mission des organismes d Hlm Brigitte Brogat Délégation à l action professionnelle L Union sociale pour l habitat T él. 01

Plus en détail

«seul le prononcé fait foi»

«seul le prononcé fait foi» «seul le prononcé fait foi» Discours à l occasion de l inauguration du chantier ilôt Lucien Faure Lundi 16 juin 2014 Bordeaux M. le Président (M. HIERAMENTE, Domofrance) M le Président (M DHORTE) M le

Plus en détail

Extrait du registre des délibérations Avis sur le Programme Local de l'habitat (PLH)

Extrait du registre des délibérations Avis sur le Programme Local de l'habitat (PLH) V i l l e d e P o n t i v y Extrait du registre des délibérations Avis sur le Programme Local de l'habitat (PLH) DEL-2015-071 Numéro de la délibération : 2015/071 Nomenclature ACTES : Domaine de compétence,

Plus en détail

Beaulieu-les-Fontaines. Plan Local d Urbanisme

Beaulieu-les-Fontaines. Plan Local d Urbanisme Beaulieu-les-Fontaines Plan Local d Urbanisme Orientation d aménagement et de programmation M.T. Projets 9 Rue du Château Mouzin 51420 Cernay-les-Reims www.mt-projets.com En application des articles L.

Plus en détail

Révision simplifiée n 1 app. par délib. CM du 28/01/2011 Modification n 1 app. par délib. CM du 28/01/2011. Modification n 2 app. par délib.

Révision simplifiée n 1 app. par délib. CM du 28/01/2011 Modification n 1 app. par délib. CM du 28/01/2011. Modification n 2 app. par délib. Révision simplifiée n 1 app. par délib. CM du 28/01/2011 Modification n 1 app. par délib. CM du 28/01/2011 Modification n 2 app. par délib. CM du Modification n 3 app. par délib. CM du 29/02/2012 Modification

Plus en détail

MOTIVATION DE L ACTION

MOTIVATION DE L ACTION Contrat de territoire 2007 2013 Programme d action pluriannuel Agglomération de Nevers, Pays de Nevers Sud Nivernais, villes intermédiaires. REQUALIFIER ET SPECIFIER LES ZONES ET LES SERVICES ASSOCIES

Plus en détail

POLITIQUE DU LOGEMENT SOCIAL ET ABORDABLE. Convention d objectifs 2012-2014

POLITIQUE DU LOGEMENT SOCIAL ET ABORDABLE. Convention d objectifs 2012-2014 POLITIQUE DU LOGEMENT SOCIAL ET ABORDABLE Convention d objectifs 2012-2014 Entre, d une part La communauté urbaine de Nantes, Nantes Métropole, représentée par son président, Monsieur Gilles Retière, Dénommée

Plus en détail

PLH Diagnostic spécifique CDT. Paris Saclay Territoire Sud

PLH Diagnostic spécifique CDT. Paris Saclay Territoire Sud PLH Diagnostic spécifique CDT Paris Saclay Territoire Sud Projet de Contrat de Développement Territorial validé en Comité de pilotage du 10 juillet 2015 1 Afin d élaborer une stratégie propre à son territoire

Plus en détail

Les outils mobilisables par les collectivités

Les outils mobilisables par les collectivités Les outils mobilisables par les collectivités Bertrand Leroux Service Politiques territoriale et foncière Pôle de compétence et d innovation foncier et stratégies foncières Convention nationale de l intercommunalité

Plus en détail

COMMUNAUTE DE COMMUNES BAIE

COMMUNAUTE DE COMMUNES BAIE COMMUNAUTE DE COMMUNES BAIE DU MONTMONT-SAINTSAINT-MICHEL PROGRAMME LOCAL DE L HABITAT 2011-2017 Synthèse Novembre 2011 Etabli par la Communauté de Communes pour l ensemble de ses communes membres, le

Plus en détail

Valoriser de manière globale l animation culturelle FICHE ACTION N 15 Culture pour tous par un maillage et des évènements fédérateurs

Valoriser de manière globale l animation culturelle FICHE ACTION N 15 Culture pour tous par un maillage et des évènements fédérateurs Contrat de territoire 2007 2013 Programme d action pluriannuel Agglomération de Nevers, de Nevers Sud Nivernais, villes intermédiaires Valoriser de manière globale l animation culturelle FICHE ACTION N

Plus en détail

AMENAGEMENT DU TERRITOIRE URBANISME DURABLE 15.08.2. Quartiers durables des villes et villages. Annexe 3.6

AMENAGEMENT DU TERRITOIRE URBANISME DURABLE 15.08.2. Quartiers durables des villes et villages. Annexe 3.6 AMENAGEMENT DU TERRITOIRE URBANISME DURABLE Quartiers durables des villes et villages 15.08.2 Annexe 3.6 La Région qualité, une des quatre valeurs collectives qui fondent le projet et l ambition du SRADDT,

Plus en détail

Volet habitat du plan climat : Les enjeux de la rénovation énergétique

Volet habitat du plan climat : Les enjeux de la rénovation énergétique Volet habitat du plan climat : Les enjeux de la rénovation énergétique A l échelle de l agglomération Réunion semestrielle du groupe «plans climat communaux» 20 juin 2013 Les enjeux Depuis l Agenda 21

Plus en détail

GUIDE COMMERCE MARS 2013

GUIDE COMMERCE MARS 2013 MARS 2013 GUIDE COMMERCE GUIDE COMMERCE SOMMAIRE... 1 PREAMBULE : STATUT DU DOCUMENT... 3 OBJECTIF 1 : RAPPROCHER LES LIEUX DE CONSOMMATION DES LIEUX D HABITAT... 5 OBJECTIF 2 : REEQUILIBRER LA REPARTITION

Plus en détail

Programme Local de l Habitat 2010-2016

Programme Local de l Habitat 2010-2016 Programme Local de l Habitat 2010-2016 Projet arrêté / Juin 2010 Programme d actions SOMMAIRE LE PROGRAMME D ACTIONS DU PLH... 5 1 - ACCOMPAGNER LE DEVELOPPEMENT DE LA METROPOLE NANTAISE A L HORIZON 2030...

Plus en détail

Deux acteurs complémentaires s engagent pour favoriser l accès à la propriété des locataires HLM, en Ile de France

Deux acteurs complémentaires s engagent pour favoriser l accès à la propriété des locataires HLM, en Ile de France Février 2013 Dossier de presse Deux acteurs complémentaires s engagent pour favoriser l accès à la propriété des locataires HLM, en Ile de France Sommaire : Communiqué de presse Favoriser l accession à

Plus en détail

La charte pour une gestion économe du foncier en Bretagne

La charte pour une gestion économe du foncier en Bretagne La charte pour une gestion économe du foncier en Bretagne Gestion économe du foncier : politiques et acteurs du territoire 30 janvier 2015 DRELdirection Bretagneconférence renouvellement en milieu rural,

Plus en détail

L élaboration du Plan Local d Urbanisme intercommunal (PLUi)

L élaboration du Plan Local d Urbanisme intercommunal (PLUi) L élaboration du Plan Local d Urbanisme intercommunal (PLUi) Guide à l attention des communautés de communes du Département de l Ain Agence Départementale d ingénierie de l Ain Le PLUi : de quoi s agit-il

Plus en détail