A N N U A L O P E N S O U R C E S U R V E Y E d i t i o n F r a n c e

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "A N N U A L O P E N S O U R C E S U R V E Y 2 0 0 9. E d i t i o n F r a n c e"

Transcription

1 A N N U A L O P E N S O U R C E S U R V E Y E d i t i o n F r a n c e

2 Sommaire Synthèse Introduction Résultats clés Méthodologie de l enquête Panel de personnes interrogées Les principales tendances de l open source Éléments marquants concernant la France Points principaux Amérique du Nord Points principaux Allemagne Points principaux Chine Points principaux Royaume-Uni Conclusions Actuate UK Dana Guthrie Téléphone: +44 (0) Actuate Germany and France Katharina Streater Téléphone: Actuate North America & Corporate Ben Hohmann Téléphone: Actuate China Ben Hohmann Téléphone: actuate.com/uk I I

3 Introduction Selon les prévisions, les trois prochaines années devraient être le théâtre de l adoption massive de la technologie open source, encouragée par d éminents supporteurs, à l image de Barack Obama et du leader de l opposition au Royaume-Uni, David Cameron, sans compter la réceptivité croissante de l immense marché que représente la Chine. Les différences culturelles rendent particulièrement intéressante l adoption de l open source en Chine, le quatrième plus grand marché de logiciels au monde. Avec programmeurs diplômés chaque année, arrivant sur un marché qui les paie à peine 10 $ de l heure, les technologies open source s avèrent encore moins coûteuses en Chine que dans les pays développés, où les salaires élevés des experts en informatique augmentent les coûts de développement et de déploiement. En effet, en Chine encore plus qu ailleurs, la technologie open source est annoncée comme l arme anti-crise idéale du moment : elle permet de réduire les coûts de propriété technologique tout en fournissant à la fois une solution de transparence des informations et un moyen de supprimer le monopole de l industrie des logiciels, augmentant ainsi le pouvoir d innovation de la Chine. La société d analyse de marché mondiale indépendante Gartner prédit aujourd hui que «D ici 2010, 90 % des entreprises du classement Global 2000 disposeront de stratégies officielles d acquisition et de gestion de logiciels open source». En attendant, le cabinet d analyste The 451 Group souligne dans un rapport récent que «l open source n est pas un modèle d entreprise». Le rapport suggère que la progression de l adoption de l open source est en partie due au fait que les entreprises intègrent cette technologie à leur stratégie opérationnelle. Plus précisément, les entreprises recherchent les avantages naturels de l open source, y compris la flexibilité de coûts et de développement. Cette approche leur permet de maximiser les opportunités de générer du chiffre d affaires et des bénéfices, en sélectionnant le meilleur de ce que proposent les logiciels libres et propriétaires. Actuellement, la course à l open source est menée par l Europe, plus particulièrement la France, bien que d autres pays progressent rapidement, comme l Allemagne et le Royaume-Uni. L étude Actuate Open Source Survey de 2009 est une étude de marché annuelle internationale exhaustive, menée de manière indépendante par Survey Interactive, et en est désormais à sa quatrième édition. Cette continuité garantit son rôle en temps que référence inégalée de l industrie concernant l utilisation de l open source par les organisations, effectuant le suivi des différents rythmes d adoption en augmentation et en développement, sur les différents marchés et secteurs industriels. 1 Gartner: Forecast: Open source Impact on Application Software, Worldwide and Regional, (November, 2008) Group, Commercial Adoption of Open Source Research Service: Open Source is Not a Business Model (October, 2008) source-is-not-a-business-model/ 1

4 Disposant d un taux de réponse significatif (près de 1500 répondants) sur le marché des services financiers, le secteur public, les télécommunications et l industrie manufacturière, et couvrant cinq territoires majeurs (l Amérique du Nord, le Royaume-Uni, la France, l Allemagne, et pour la première fois la Chine), cette étude reste l une des plus importantes de son secteur concernant les attitudes et les pratiques liées aux logiciels open source. L étude Actuate Open Source 2009 A l instar des quatre années précédentes, Actuate Open Source Survey 2009 a invité des professionnels et des spécialistes de l informatique à prendre part à une étude en ligne, afin de fournir des vues d ensemble et des perspectives sur la façon dont sont perçus les logiciels open source, leurs avantages et leurs inconvénients et la manière dont les organisations prévoient d exploiter cette technologie à l avenir. Cette étude explore les diverses tendances en termes de logiciels open source, à trois niveaux : notoriété et niveaux d adoption, avantages et obstacles à l adoption, et évolution de la veille économique basée sur l open source. L étude de cette année a montré que l Europe continuait à capitaliser sur son potentiel précoce d acceptation de l open source, afin de réduire les coûts de propriété informatique et de permettre un déploiement d application rapide, permettant aux organisations d améliorer leur compétitivité. L Europe reste en tête, mais pour combien de temps encore? 2

5 Résultats clés Les principaux enseignements 2009 Les résultats de l étude mettent en évidence que le premier intérêt des Chinois pour l open source est l absence de frais de licence. Cependant, l accès au code source a recueilli 72.6% des suffrages des personnes interrogées. L accès au code source largement plébiscité en Chine Chine Allemagne Amérique du Nord France Royaume-Uni 72.6 % 41.4 % 39.9 % 36.0 % 35.2 % L Europe capitalise sur sa précoce reconnaissance du potentiel représenté par l open source. Notamment en France, où près des 2/3 (67.0%) des personnes interrogées utilisent déjà un logiciel open source et en Allemagne ou la proportion d utilisation de l open source a augmentée cette année de 60.6%. Ces données contrastent avec les chiffres relevés au Royaume-Uni et aux Etats-Unis ou les taux d adoption du logiciel libre sont moins importants, respectivement de 42.4% et 41.0%. Plus des deux tiers des personnes interrogées en France utilisent déjà l open source France Allemagne Royaume-Uni Amérique du Nord 67.0 % 60.6 % 42.4 % 41.0 % 3

6 En Amérique du Nord, 2/5èmes des personnes interrogées utilisent l open source (41.0%). Près d 1/10ème sont actuellement en cours d adoption, ou prévoient d adopter, une solution open source. La part des personnes interrogées qui considèrent que les principaux avantages de l open source surpassent ses inconvénients (56.8%) est environ sept fois supérieure à la proportion de ceux qui en disconviennent (8.4%). Ces résultats se révèlent plus encourageants encore qu en Les avantages surpassent les inconvénients en Amérique du Nord 8.4 % Oui Je ne sais pas Non 34.9 % 56.8 % L état d esprit favorable à l open source développé en Allemagne est de nouveau supérieur à celui de ses voisins du Royaume-Uni. Ainsi la proportion des personnes interrogées au Royaume-Uni qui considère que les avantages liés à l open source sont supérieurs aux inconvénients est de 47.0% (contre 54.0% en 2008), tandis qu en Allemagne le score en faveur de l open source atteint 62.0%, et progresse sensiblement comparé à l année précédente. Les avantages liés à l open source enregistrent une augmentation significative en Allemagne comparés à l année précédente Royaume-Uni Amérique du Nord Allemagne France 47.0 % 56.8 % 62.0 % 71.3 % 4

7 Le Royaume-Uni enregistre peu d évolution par rapport à l enquête menée l année dernière. Seuls un peu plus des 2/5èmes (42.1%) des personnes interrogées ont indiqué utiliser l open source. Le Royaume-Uni témoigne toujours d une réticence pour l adoption de l open source avec près d un quart (22.4%) des réponses indiquant être encore au stade des développements et non à celui des évaluations. Le Royaume-Uni au stade des développements Royaume-Uni Allemagne Amérique du Nord France 22.4 % 15.8 % 12.6 % 11.2 % Actuate : engagé dans l Open Source L intérêt d Actuate pour les conclusions de l enquête provient de son engagement continu dans la communauté du logiciel libre et de l informatique décisionnelle. En tant que fondateur du projet BIRT (Business Intelligence and Reporting Tools) avec la fondation Eclipse, Actuate n a de cesse d être à la pointe des efforts communautaires menés autour de BIRT. Actuate souhaite donc susciter l intérêt pour le projet, en s assurant que la communauté BIRT dispose de tout ce dont elle a besoin afin de prospérer et de répondre aux besoins principaux des organisations concernant le logiciel libre. Parmi ces besoins l enquête a permis d identifier le coût total d acquisition, la question de savoir si la solution répond à des besoins réels et résout des problèmes d entreprise, la capacité d un commercial de la soutenir et la possibilité d inter-opérer avec l environnement existant. Méthodologie de l enquête L Enquête annuelle Open Source d Actuate de 2009 a été réalisée par Survey Interactive, un cabinet d étude indépendant, spécialisé dans les secteurs informatiques et media. La méthodologie employée repose sur un sondage en ligne auquel sont invités par les cadres en Amérique du Nord, en Allemagne, en Chine, en France et au Royaume-Uni. Les individus auxquels ont été envoyées les invitations ont été présélectionnés pour garantir qu ils satisfaisaient au profil du public ciblé. Chaque sondage a ensuite été vérifié à l aide des techniques rigoureuses de nettoyage de données propres à Survey Interactive afin de valider les réponses et de s assurer de l intégrité des données. A propos de Survey Interactive Survey Interactive est un cabinet d étude indépendant basé au coeur de Londres. La société propose une gamme étendue d enquête et de services de recherches sur Internet pour des clients issus des secteurs B2B et B2C. Son expertise comprend la publicité, la gestion des marques, le secteur informatique, les media, les tests produits et les enquêtes de satisfaction. 5

8 Panel de personnes interrogées Cette étude porte sur les services financiers, les télécommunications, l industrie et le secteur public en Allemagne, Amérique du nord, Chine, France et au Royaume-Uni. En France, 1427 cadres supérieurs ont participé à cette enquête en ligne, en mai % 1.5 % Amérique du Nord 15.7 % 44.5 % Royaume-Uni France Allemagne 12.7 % 10.8 % Chine* Autres 5.8 % 52.2 % 42.1 % 53.3 % 47.7 % 54.7 % 22.9 % 22.3 % 26.7 % 36.7 % 36.7 % Amérique du Nord Royaume-Uni France Allemagne Services Financiers Services Financiers Services Financiers Services Financiers Secteur Public Secteur Public Secteur Public Secteur Public Telecommunications Industrie Industrie * Les réponses de la Chine n ont pas été traitées par secteur, d où l absence de graphique. 6

9 Les principales tendances de l open source (Royaume-Uni, Amérique du Nord, Allemagne et Chine) La première étude Open Source menée par Actuate a été initiée en 2005 au Royaume-Uni et en Amérique du Nord. L étude s est ensuite étendue à l Allemagne en 2007, et à la France en 2008, avant de considérer la Chine en Certaines des tendances constatées peuvent être étudiées sur quatre années consécutives, notamment en Allemagne et en Amérique du Nord, ou la proportion des personnes qui indiquent que le logiciel open source est l option préférée ou au minimum une option considérée au moment de l acquisition d un nouveau logiciel. Les services financiers en France ( ) La part des entreprises qui utilisent l open source s accroit depuis % 45.8 % 46.7 % 45.8 % Le secteur Public en France ( ) L indépendance du vendeur est un critère qui enregistre une augmentation d année en année % 47.1 % 52.0 %

10 Amérique du Nord ( ) La part des entreprises utilisatrices de l open source enregistre une légère tendance à la hausse depuis % 39.6 % 41.0 % Comparé aux résultats enregistrés en 2007, plus de personnes prennent en considération l open source lors de l acquisition d un logiciel (que le choix soit définitif ou à l étude). 45.9% 48.1 % 50.8 %

11 Les services financiers en Amérique du Nord ( ) Par rapport aux résultats de 2007, plus de personnes considèrent l open source lors de l acquisition d un logiciel % 43.8 % 52.2 % Le pourcentage des entreprises utilisatrices de l open source s est accru depuis % 37.1 % 39.3 % Le secteur public ( ) Comparé aux résultats enregistrés en 2007, plus de personnes considèrent l open source lors de l acquisition d un logiciel % 50.3 % 48.6 %

12 Allemagne ( ) Le pourcentage des entreprises utilisatrices d open source est en légère hausse depuis % 50.7 % 60.6 % Comparé aux résultats enregistrés en 2007, plus de personnes prennent en considération l open source lors de l acquisition d un logiciel (que le choix soit définitif ou à l étude) % 63.6 % 80.0 %

13 Éléments marquants concernant la France Pour la seconde année consécutive, la France a participé à l enquête Actuate Open Source Survey 2009, et a démontré une nouvelle fois une adoption positive et continue de l open source. L enquête portait sur les services financiers, l industrie et le service public, et intervient après une enquête menée en juin 2008 (services financiers et industrie). La France, comme sa voisine l Allemagne, continue d observer un plus grand nombre d entreprises utilisant les logiciels open source qu au Royaume-Uni ou en Amérique du Nord. Q: Laquelle des affirmations suivantes reflète le mieux la position actuelle de votre organisation vis-à-vis des logiciels open source? Deux tiers des entreprises (67,0 %) utilisent déjà un logiciel open source. 1,1 % des entreprises sont en train de l adopter, et 2,8 % prévoient de l acquérir. 8,4 % sont actuellement en train de l évaluer, mais n ont pas encore pris de décision. 11,2 % surveillent les développements du logiciel, mais ne sont pas encore en train de l évaluer, tandis que 6,7 % ne surveillent pas les développements du logiciel, et n ont pas prévu de l adopter. Par rapport à l enquête de 2008, un nombre plus important d entreprises utilise déjà le logiciel open source. 8.4 % 2.8 % 6.7 % 2.2 % 1.1 % Déjà utilisateurs Surveille les développements, mais on ne fait pas encore les évaluations Ne surveille pas les développements et pas de plan d apdotion 11.2 % 67.0 % Je ne sais pas En cours d évaluation, la décision d adoption n est pas encore prise En cours d adoption Plan d adoption dans le futur 11

14 Les services financiers 7.3 % 2.4 % 4.9 % 12.2 % 7.3 % 63.4 % Déjà utilisateurs Surveille les développements, mais on ne fait pas encore les évaluations Ne surveille pas les développements et pas de plan d apdotion Je ne sais pas En cours d évaluation, la décision d adoption n est pas encore prise Plan d adoption dans le futur Le secteur public L industrie 8.2 % 1.0 % 1.0 % 1.0 % 10.0 % 7.5 % 12.2 % 5.0 % 12.5 % 52.2 % 74.5 % 12.5 % 12

15 Q: Quelles sont les raisons pour lesquelles vous n envisagez pas d adopter un logiciel open source? Parmi le petit nombre de répondants qui ne prévoient pas d acquérir le logiciel open source, la raison principale évoquée est qu ils n y ont pas encore véritablement réfléchi. 8.3 % 8.3 % Nous n avons pas vraiment considéré la question Nous considérons que le risque est trop élevé 16.7 % % % 50.0 % Les logiciels Open Source disponibles ne répondent pas à nos besoins existants Les avantages business ne sont pas évidents Nous n en avons pas le besoin actuellement Q: Parmi les technologies libres suivantes, lesquelles sont actuellement utilisées par votre organisation ou lesquelles pourraient être adoptées par votre organisation? Les trois produits les plus utilisés sont Apache (72,6 %), Linux (69,8 %), et MySQL (68,2 %), les autres technologies open source communément utilisées étant Mozilla (61,5 %), PHP (61,5 %) et Tomcat (49,7 %). Eclipse est utilisé par 29,1 % des personnes interrogées. L analyse sectorielle révèle que ces technologies font état d une meilleure pénétration dans le secteur public, à l exception d Eclipse, dont la pénétration est plus importante dans les services financiers. Apache Linux MySQL PHP Mozilla Tomcat Eclipse Autres JBoss 72.6 % 69.8 % 68.2 % 61.5 % 61.5 % 49.7 % 29.1 % 12.0 % 11.7 % 13

16 Q: Pour quels départements IT utilisez-vous actuellement un logiciel open source? Parmi les utilisations du logiciel open source, sont cités : les bases de données (80,3 %), les systèmes d exploitation de serveur (76,1 %) et le développement d applications (69,2 %). A cela s ajoutent la sécurité (47,9 %), les applications d entreprise (44,4 %), les outils de productivité personnelle (42,7 %) et les middlewares (30,8 %). Base de données Serveur de Systèmes d Exploitation Développement d application Sécurité Applications d entreprise (tels que : ERP, CRM, Gestion de Contenu, etc) Outils de productivité personnelle Middleware 80.3 % 76.1 % 69.2 % 47.9 % 44.4 % 42.7 % 30.8% 25.7 % 14.7% Desktop Operating Systems Reporting d entreprise / Business Intelligence Q: Parmi les avantages suivants, lesquels sont considérés par votre entreprise comme les principaux atouts pour l adoption de technologies open source? Comme dans l enquête de 2008, l avantage principal perçu des logiciels open source est qu ils n engendrent pas de coût de licence (77,7 %). Les autres avantages cités sont le fait que leur technologie est basée sur les normes (58,3 %), qu ils sont construits sur des plates-formes libres (52,0 %), qu ils ne sont pas dépendants de Microsoft (44,6 %) et qu ils sont flexibles (29,1 %). L analyse sectorielle indique que les cadres interrogés du secteur public sont ceux qui mentionne le plus l absence de coût de licence comme facteur de motivation, tandis que les cadres interrogés des services financiers mentionnent davantage la technologie basée sur les normes. Licence gratuite Technologie basée sur des standards Basé sur une (des) plateforme(s) ouverte(s) Non verrouillé sur Microsoft Adaptabilité Accès au code source Communauté installée garantie d assistance pour la résolution de problèmes techniques Vendeur indépendant Communauté installée garantie un niveau de qualité élevée Flexibilité Sécurité 77.7 % 58.3 % 52.0 % 44.6 % 37.7 % 36.0 % 33.7 % 33.7 % 30.9 % 29.1 % 28.6 % 14

17 Q: Parmi les inconvénients suivants, lesquels votre entreprise considerent-t-elle comme étant les freins principaux à l adoption des technologies open source? Les quatre obstacles principaux à l adoption des technologies open source sont l incompatibilité avec les applications / données existantes (44,2 %), l existence d une maintenance à long terme (41,3 %), l existence d une assistance à long terme (40,1 %) et le manque de compétences en interne pour l implémenter (39,0 %). L analyse sectorielle indique que les répondants du secteur public mentionnent davantage l incompatibilité avec les applications / données existantes % 41.3 % 40.1 % 39.0 % 23.5 % 19.5 % 19.2 % 9.9 % Incompatibilité avec les applications/ données existantes Disponibilité de la maintenance à longterme Disponibilité de l assistance à long-terme Absence de compétence interne pour réaliser l implémentation Mauvaise connaissance de l espace Open Source et de ses atouts Absence de clarté autour du ROI (retour sur investissement) Normalisation des technologies des plates-formes software non-open Source spécifiques Démonstration de résultats réels 15

18 L industrie 27.2 % 32.3 % 25.6 % 43.0 % 26.7 % 17.9 % 13.0 % 17.9 % Incompatibilité avec les applications/ données existantes Disponibilité de la maintenance à longterme Disponibilité de l assistance à long-terme Absence de compétence interne pour réaliser l implémentation Mauvaise connaissance de l espace Open Source et de ses atouts Absence de clarté autour du ROI (retour sur investissement) Normalisation des technologies des platesformes software non-open Source spécifiques Démonstration de résultats réels Les services financiers 32.5 % 47.5 % 51.0 % 42.5 % 25.5 % 20.0 % 25.5 % 10.0 % Le secteur public 53.5 % 41.5 % 41.5 % 33.5 % 21.5 % 20.4 % 19.5 % 6.5 % 16

19 Q: Globalement, pensez-vous que les avantages de la technologie open source prévalent sur les freins à l adoption? la proportion des répondants qui considèrent que les avantages des logiciels open source l emportent sur leurs inconvénients (71,3 %) est pratiquement cinq fois plus élevée que la proportion de ceux qui ne le pensent pas (15,7 %), tandis que 12,9 % des répondants ne se prononcent pas. Les répondants des services financiers étaient encore plus positifs vis-à-vis de cette question que les répondants des autres secteurs 15.7 % Oui 12.9 % Je ne sais pas 71.3 % Non Q: Dans quelle mesure votre organisation envisage-t-elle l adoption d un logiciel open source si elle devait se procurer un nouveau logiciel? un peu plus de deux tiers des répondants (70,5 %) affirment que le software open source est soit la solution préférée, soit explicitement envisagée comme une option lors de l adoption du logiciel. Ce chiffre est plus important que dans l étude de Tandis que 23,3 % affirment que cela n est pas mentionné, seuls 6,3 % ont pour politique de ne pas utiliser des logiciels open source. L analyse sectorielle indique que les répondants du secteur public sont les plus positifs vis-à-vis des logiciels open source concernant cette question 18.2 % 6.3 % L OSS est explicitement envisagé comme une option L OSS est l option privilégiée 52.3 % L OSS n est pas mentionné 23.3 % Notre politique est de ne pas utiliser les OSS 17

20 Q: Qui influence le plus la stratégie et la direction de logiciels open source au sein de votre organisation? Les Directeurs des départements informatiques (52,3 %) influencent davantage la stratégie et l orientation du logiciel open source que les Directeurs des systèmes d information (39,8 %). Les Directeurs de la technologie (37.5%) et les Chefs de projet techniques / Architectes techniques / Architectes d entreprise (25.0%) sont également perçus comme des personnes influentes. L analyse sectorielle montre que les Directeurs des systèmes d information sont moins influents dans les services financiers, alors que les Directeurs de la technologie sont moins influents dans le secteur public. Directeur des Services d Informations Directeur Informatique Responsable de la Technologie Chef de projet Développeurs Directeur du Développement Logiciel Président Directeur Général Autres Managers 52.3 % 39.0 % 37.5 % 25.8 % 17.3 % 14.7 % 10.8 % 10.2 % 9.7 % Q: Votre organisation prend en considération l open source? Parmi les organisations qui envisagent l adoption d un logiciel open source, 43,4 % l utilisent également pour de nouvelles applications et pour remplacer des systèmes / infrastructures existants. 17,6 % l utilisent principalement pour de nouvelles applications et 12,6 % l utilisent principalement afin de remplacer des systèmes / infrastructures existants % 12.6 % A part égales pour de nouvelles applications ou le remplacement de systèmes en place Je ne sais pas 26.4 % 43.4 % Essentiellement pour de nouvelles applications Essentiellement pour remplacer les systèmes/infrastructures existantes 18

21 Q: Quelle importance votre entreprise accorde-t-elle aux outils de reporting et de business intelligence?? La moitié des répondants (50,6 %) considère les outils de reporting et de business intelligence comme «importants» ou «très importants» pour leur entreprise, ce qui représente une baisse par rapport à l enquête de Inversement, une plus grande proportion (14,2 %) ne les considère «pas importants» ou «pas important du tout» cette année. L analyse sectorielle indique que les cadres interrogés des services financiers accordent une importance plus grande à ces outils que les autres secteurs. En ce qui concerne le secteur public, les outils open source sont qualifiés de moins important par rapport aux autres secteurs. 5.1 % 8.0 % Important ou très important 9.1 % Ni important ni insignifiant Pas important 50.6 % Je ne sais pas 27.3 % Pas du tout important 21.9 % 19

22 Points principaux Amérique du Nord Éléments marquants concernant l Amérique du Nord Les États-Unis et le Canada participent pour la troisième année à cette étude open source. L étude portait sur les services financiers, les télécommunications et le secteur public, c est-à-dire les trois secteurs verticaux également étudiés en 2007 et 2008 en Amérique du Nord. A l instar de ses cousins anglo-saxons outre-atlantique, l Amérique du Nord a été à la traîne par rapport à la vague d adoption générale des logiciels open source. Le vif intérêt dont cette région avait fait preuve ne s est pas encore concrétisé par une acceptation massive dans le monde professionnel. Toutefois, la tendance peut encore s inverser. En effet, l administration Obama a pris un engagement récent visant à intégrer les logiciels open source dans le gouvernement fédéral, prouvant sa compréhension de ses capacités et de sa sécurité. Trois questions de l étude nord-américaine sont passées à la loupe ci-dessous, les résultats de l enquête complète peuvent être obtenus dans le rapport US Open Source Survey. Q: Laquelle des affirmations suivantes reflète le mieux la position actuelle de votre organisation vis-à-vis des logiciels open source? Deux cinquièmes des entreprises (41,0 %) utilisent déjà un logiciel open source. 5,6 % des entreprises sont en train de l adopter, et 3,7 % prévoient de l acquérir. En outre, 11,4 % sont actuellement en train de l évaluer, mais n ont pas encore décidé de l adopter. 12,6 % surveillent les développements du logiciel, mais ne sont pas encore en train de l évaluer, tandis que 11,8 % ne surveillent pas les développements du logiciel, et n ont pas prévu de l adopter. Ce scénario montre peu de changements par rapport à l étude précédente. A l image de l étude de 2008, l analyse sectorielle révèle que les répondants du secteur des télécommunications sont plus à même d utiliser ou d adopter les logiciels open source que d autres secteurs % 5.6 % 3.7 % L entreprise l utilise déjà L entreprise surveille les développements du logiciel, mais ne l évalue pas encore 13.9 % 41.0 % L entreprise ne surveille pas les développements du logiciel, et n a pas l intention de l adopter Je ne sais pas 11.8 % 12.6 % Actuellement en train de l évaluer, mais n a pas encore décidé de son adoption En cours d adoption Prévoit de l adopter à l avenir 20

23 Q: De manière générale, pensez-vous que les avantages de la technologie open source l emportent sur ses inconvénients du point de vue de son adoption? Le nombre de répondants qui considèrent que les avantages des logiciels open source l emportent sur ses inconvénients (56,8 %) est pratiquement sept fois plus élevé que le nombre de ceux qui ne le pensent pas (8,4 %). Un tiers des répondants (34,9 %) ne se prononce pas. Cette situation est encore plus positive que dans l étude précédente. L analyse sectorielle montre que comme en 2008, les répondants du secteur des télécommunications ont une fois encore montré l attitude la plus favorable vis-à-vis de l open source concernant cet aspect. 8.4 % 34.9 % 56.8 % Oui Je ne sait pas Non Q: Dans quelle mesure le logiciel open source (Open Source Software, OSS) est-il considéré comme une possibilité lorsque vous achetez un logiciel pour votre organisation? La moitié des répondants (50,8 %) affirment que les logiciels open source sont soit l option privilégiée, soit explicitement considérés comme une option lors de l achat d un logiciel. Tandis que 40,0 % affirment que cela n est pas mentionné, seuls 9,1 % ont pour politique de ne pas utiliser des logiciels open source. Ce scénario est très similaire à celui de l étude de 2008, l analyse sectorielle révélant que les répondants du secteur des télécoms sont une fois de plus les plus positifs vis-à-vis de l open source concernant cette question % 9.1 % 39.0 % L OSS est explicitement envisagé comme une option L OSS est l option privilégiée L OSS n est pas mentionné 11.8 % Notre politique est de ne pas utiliser les OSS 21

24 Points principaux Allemagne Éléments marquants concernant l Allemagne Au cours des études Open Source de 2007 et 2008, l Allemagne a révélé des taux de notoriété et d adoption élevés. L étude allemande de 2009 portait uniquement sur les services financiers, l industrie manufacturière et le secteur public, et intervient à la suite d une d étude menée en mai 2007 (services financiers, industrie manufacturière, secteur public et télécommunications) et en juin 2008 (services financiers et industrie manufacturière). L enquête de cette année confirme que la moitié des répondants allemands (60,6 %) utilisent déjà un logiciel open source, ce qui représente une proportion plus élevée qu au Royaume-Uni et en Amérique du Nord. Q: Laquelle des affirmations suivantes reflète le mieux la position actuelle de votre organisation vis-à-vis des logiciels open source? Prêt de la moitié des entreprises (60.6%) indiquent avoir déjà adopté l open source. 1.8% affirment être en cours d adoption, alors que 4.1% prévoit de l adopter. De plus, 6.8% affirment procéder actuellement à l évaluation de solution open source sans avoir encore déterminer s ils allaient adopter ou non cette technologie. 15.8% surveille les développements sans avoir démarré les processus d évaluation, tandis que 8.1% indiquent n avoir ni plans ni suivi particulier de l open source. Le rapprochement de ces données avec les réponses obtenues l année précédente met en évidence l augmentation des entreprises qui ont adopté l open source et la proportion de celles qui procèdent actuellement à son évaluation. 8,1 % 15,8 % 4,1 % 1,8 % 2,7 % 6,8 % 60,6 % L entreprise l utilise déjà L entreprise surveille les développements du logiciel, mais ne l évalue pas encore L entreprise ne surveille pas les développements du logiciel, et n a pas l intention de l adopter Je ne sais pas Actuellement en train de l évaluer, mais n a pas encore décidé de son adoption En cours d adoption Prévoit de l adopter à l avenir 22

CONCLUSIONS. Par rapport aux résultats obtenus, on peut conclure les idées suivantes :

CONCLUSIONS. Par rapport aux résultats obtenus, on peut conclure les idées suivantes : CONCLUSIONS L application de la PNL à l entreprise est confrontée aux besoins des leaders d équipe, tels que: la gestion de son propre développement, du stress, la résolution des problèmes tels que les

Plus en détail

Le DSI du futur Rapport d'étude

Le DSI du futur Rapport d'étude Le DSI du futur Rapport d'étude Devenir un catalyseur du changement Partagez ce rapport d'étude Le DSI du futur : Devenir un catalyseur du changement Tandis que la plupart des DSI s accordent à dire que

Plus en détail

Note d information pour la direction

Note d information pour la direction Big Data et l analyse métier pour le client et l entreprise Les volumes impressionnants et toujours croissants des données obligent les entreprises de certains secteurs à changer la manière dont elles

Plus en détail

ERP SURVEY 2014 1 ÈRE ENQUÊTE EN FRANCE AUTOUR DE LA SATISFACTION DES UTILISATEURS D ERP ET DE PROGICIELS DE GESTION

ERP SURVEY 2014 1 ÈRE ENQUÊTE EN FRANCE AUTOUR DE LA SATISFACTION DES UTILISATEURS D ERP ET DE PROGICIELS DE GESTION ERP SURVEY 2014 1 ÈRE ENQUÊTE EN FRANCE AUTOUR DE LA SATISFACTION DES UTILISATEURS D ERP ET DE PROGICIELS DE GESTION SURVEY ERP : LES OBJECTIFS Mesurer la satisfaction des utilisateurs d ERP / de progiciels

Plus en détail

Agile Learning Comment faire face aux changements organisationnels? Une étude internationale réalisée par Lumesse

Agile Learning Comment faire face aux changements organisationnels? Une étude internationale réalisée par Lumesse Comment faire face aux changements organisationnels? Une étude internationale réalisée par Lumesse Introduction Le monde du travail est plus que familier avec la notion de changement. Synonyme d innovation

Plus en détail

Le passage à l open source, une nouvelle priorité

Le passage à l open source, une nouvelle priorité Le passage à l open source, une nouvelle priorité acquia.com I 888 922 7842 I +01 79 97 25 70 I John Eccles House, Robert Robertson Avenue, Oxford, UK, OX4 4GP Le passage à l open source, une nouvelle

Plus en détail

À votre service...? Let s drive business

À votre service...? Let s drive business À votre service...? Analyse du marché : L entreprise satisfaitelle les attentes des consommateurs européens en ce qui concerne la prise de rendez-vous et les délais de livraison? Étude de marché : Prestation

Plus en détail

Sondage 2012 auprès des leaders d opinion pour le compte de CBC/Radio-Canada

Sondage 2012 auprès des leaders d opinion pour le compte de CBC/Radio-Canada Sondage 2012 auprès des leaders d opinion pour le compte de CBC/Radio-Canada Faits saillants de la recherche Ce rapport sommaire présente quelques-uns des résultats du sondage en ligne mené par Phoenix

Plus en détail

6ème édition du Baromètre des investissements informatiques en France

6ème édition du Baromètre des investissements informatiques en France 6ème édition du Baromètre des investissements informatiques en France Objectifs Baromètre des investissements informatiques en France avec pour objectifs : de suivre l évolution de l opinion des responsables

Plus en détail

LOIS SUR LES INVESTISSEMENTS ÉTRANGERS

LOIS SUR LES INVESTISSEMENTS ÉTRANGERS Lois sur les investissements étrangers 13 LOIS SUR LES INVESTISSEMENTS ÉTRANGERS La Loi sur Investissement Canada (LIC) est la seule loi fédérale sur les investissements étrangers d application générale.

Plus en détail

INTRODUCTION. OCTOBRE 2012 «BILAN DE SANTÉ» Prise VI ÉTUDE POINTS DE VUE BDC Recherche et intelligence de marché de BDC TABLE DES MATIÈRES

INTRODUCTION. OCTOBRE 2012 «BILAN DE SANTÉ» Prise VI ÉTUDE POINTS DE VUE BDC Recherche et intelligence de marché de BDC TABLE DES MATIÈRES OCTOBRE 2012 «BILAN DE SANTÉ» Prise VI ÉTUDE POINTS DE VUE BDC Recherche et intelligence de marché de BDC TABLE DES MATIÈRES Faits saillants du sondage 2 Méthode de sondage 3 Profil des répondants 3 Santé

Plus en détail

The Hiring Process Report. Switzerland

The Hiring Process Report. Switzerland The Hiring Process Report Switzerland 2015 Le processus d embauche Les médias sociaux et les sites de carrières régulièrement mis à jour sont actuellement les moyens les plus populaires permettant de renforcer

Plus en détail

Nobody s Unpredictable

Nobody s Unpredictable Connaissance qu a le public de la Banque du Canada (Comparaison des résultats de l enquête téléphonique et de l enquête en ligne) Enquête de décembre 2010 commandée par la Banque du Canada Nobody s Unpredictable

Plus en détail

L investissement en fonction du passif : qu est-ce qui a changé depuis un an?

L investissement en fonction du passif : qu est-ce qui a changé depuis un an? GROUPE DE RECHERCHE SUR LES PRATIQUES DE GESTION DES RÉGIMES DE RETRAITE L investissement en fonction du passif : qu est-ce qui a changé depuis un an? SOMMAIRE Le Groupe de recherche sur les pratiques

Plus en détail

Un début de contraction du marché de l emploi

Un début de contraction du marché de l emploi COMMUNIQUE DE PRESSE Baromètre RH AFDEL-Apollo Un début de contraction du marché de l emploi, le 28 novembre 2012 - L Association Française des Editeurs de Logiciels et Solutions Internet (AFDEL) et Apollo

Plus en détail

4ème édition du Baromètre des investissements informatiques en France

4ème édition du Baromètre des investissements informatiques en France 4ème édition du Baromètre des investissements informatiques en France Accenture 01 Business et Technologies * * La Haute Performance. Réalisée. Méthodologie 109 entretiens téléphoniques réalisés auprès

Plus en détail

Etude relative aux rapports des présidents sur les procédures de contrôle interne et de gestion des risques pour l exercice 2011

Etude relative aux rapports des présidents sur les procédures de contrôle interne et de gestion des risques pour l exercice 2011 Etude relative aux rapports des présidents sur les procédures de contrôle interne et de gestion des risques pour l exercice 2011 SOMMAIRE Synthèse et Conclusion... 1 Introduction... 4 1. La description

Plus en détail

Master Data Management en Open Source C est le Bon Moment

Master Data Management en Open Source C est le Bon Moment Master Data Management en Open Source C est le Bon Moment White Paper Sommaire Introduction... 2 Les Pré Requis du Marché Open Source... 2 La Liberté... 3 Prédire les Effets de l Open Source sur le MDM...

Plus en détail

BAROMETRE SUR LE FINANCEMENT ET L ACCES AU CREDIT DES PME

BAROMETRE SUR LE FINANCEMENT ET L ACCES AU CREDIT DES PME pour BAROMETRE SUR LE FINANCEMENT ET L ACCES AU CREDIT DES PME - Vague 5 - Contacts : Frédéric Dabi / Flore-Aline Colmet Daâge Avril 2010 Note méthodologique Etude réalisée pour : KPMG et CGPME Echantillon

Plus en détail

Résultats de l enquête EPCI

Résultats de l enquête EPCI Sondage Résultats de l enquête EPCI Intitulé du sondage : Les EPCI françaises et Internet Intranet, Extranet Référence : 02SD421 Destinataire(s) : Répondants à l enquête Version : 1.0 Date : Octobre 2002

Plus en détail

L influence des medias sociaux auprès des entreprises dans le choix d un partenaire financier. réalisée par

L influence des medias sociaux auprès des entreprises dans le choix d un partenaire financier. réalisée par L influence des medias sociaux auprès des entreprises dans le choix d un partenaire financier Etude réalisée par Médias sociaux L influence des médias sociaux auprès des entreprises dans le choix d un

Plus en détail

Rapport sommaire. Table ronde sur la mobilité des étudiantes et étudiants dans l hémisphère occidental

Rapport sommaire. Table ronde sur la mobilité des étudiantes et étudiants dans l hémisphère occidental Rapport sommaire Table ronde sur la mobilité des étudiantes et étudiants dans l hémisphère occidental Buenos Aires, Argentine 1-3 décembre 2000 Au cours des dix dernières années, le Canada a joué un rôle

Plus en détail

Baromètre des investissements numériques en France

Baromètre des investissements numériques en France Baromètre des investissements numériques en France Novembre 2015 Objectifs Baromètre des investissements numériques en France avec pour objectifs : de suivre l évolution de l opinion des responsables informatique

Plus en détail

L investissement en fonction du passif : qu en est-il de son usage à travers le monde?

L investissement en fonction du passif : qu en est-il de son usage à travers le monde? GROUPE DE RECHERCHE SUR LES PRATIQUES DE GESTION DES RÉGIMES DE RETRAITE L investissement en fonction du passif : qu en est-il de son usage à travers le monde? SOMMAIRE Le Groupe de recherche sur les pratiques

Plus en détail

NetObserver Europe. Parmi les principaux enseignements, nous retiendrons notamment que :

NetObserver Europe. Parmi les principaux enseignements, nous retiendrons notamment que : NetObserver Europe TOUT SAVOIR SUR LES INTERNAUTES Communiqué de presse Paris, Mars 2008 Enseignements de la 16 ème vague de l étude NetObserver Europe : Des différences sensibles entre générations d internautes

Plus en détail

Le facteur CC. Valeur économique du financement des Comptes Clients pour les économies européennes de premier plan.

Le facteur CC. Valeur économique du financement des Comptes Clients pour les économies européennes de premier plan. Le facteur CC économique du financement des Comptes Clients pour les économies européennes de premier plan. Sommaire L objectif du présent rapport est d évaluer les avantages du financement des Comptes

Plus en détail

Communiqué de presse Le 28 janvier 2013

Communiqué de presse Le 28 janvier 2013 Communiqué de presse Le 28 janvier 2013 Les entreprises belges renforcent la collaboration entre leur fonction Finance et d autres départements Elles s inscrivent dans la tendance européenne, mais ne font

Plus en détail

ÊTES-VOUS PRÊT À RELEVER LE CHALLENGE DE LA QUALITÉ DES DONNÉES?

ÊTES-VOUS PRÊT À RELEVER LE CHALLENGE DE LA QUALITÉ DES DONNÉES? ÊTES-VOUS PRÊT À RELEVER LE CHALLENGE DE LA QUALITÉ DES DONNÉES? Livre blanc, mars 2007 Étude réalisée par l agence Dynamic Markets commissionnée par QAS Recherche Indépendante conduite par Dynamic Markets

Plus en détail

Prendre en compte les considérations autour des API lors du choix de votre vendeur de CRM

Prendre en compte les considérations autour des API lors du choix de votre vendeur de CRM LIVRE BLANC Prendre en compte les considérations autour des API lors du choix de votre vendeur de CRM Analyse comparative sur la plupart des intégrations de solutions CRM ergonomiques INTRODUCTION Une

Plus en détail

Automatisation et CRM

Automatisation et CRM Automatisation et CRM Adoption de la technologie des agents virtuels Etude VirtuOz 2010 Synopsis... 2 Les principales motivations de mise en place du canal Agent Virtuel... 2 Adoption des Agents Virtuels...

Plus en détail

INDICE DE CONFIANCE COMMERCIALE D EDC. Rapport descriptif : automne 2015

INDICE DE CONFIANCE COMMERCIALE D EDC. Rapport descriptif : automne 2015 INDICE DE CONFIANCE COMMERCIALE D EDC Rapport descriptif : automne 2015 SONDAGE SUR L INDICE DE CONFIANCE COMMERCIALE D EDC Automne 2015 : faits saillants L indice de confiance commerciale (ICC) a glissé

Plus en détail

Chapitre V : Résultats. 5.1 Présentation des résultats obtenus. 5.1.1 Interprétation des corrélations

Chapitre V : Résultats. 5.1 Présentation des résultats obtenus. 5.1.1 Interprétation des corrélations Chapitre V : Résultats Les corrélations présentées par la suite, sont celles qui correspondent aux chiffres choisis (corrélation de 0,13 ou 0,13), et celles que nous avons jugées les plus significatifs

Plus en détail

Résultats de l Observatoire 2015 de l ITSM en France. Focus Automatisation des SI et Mobilité

Résultats de l Observatoire 2015 de l ITSM en France. Focus Automatisation des SI et Mobilité Résultats de l Observatoire 2015 de l ITSM en France Focus Automatisation des SI et Mobilité 1 Méthodologie : L édition 2015 de l Observatoire de l ITSM en France a été réalisée par sondage en ligne auprès

Plus en détail

Trois entreprises sur cinq souffrent d une infrastructure informatique inadaptée

Trois entreprises sur cinq souffrent d une infrastructure informatique inadaptée L environnement commercial actuel présente à la fois d innombrables opportunités et de multiples risques. Cette dichotomie se révèle dans le monde de l informatique (et dans les conseils d administration

Plus en détail

LES ENTREPRISES A L HEURE DE LA MOBILITÉ

LES ENTREPRISES A L HEURE DE LA MOBILITÉ Marketing Services LES ENTREPRISES A L HEURE DE LA MOBILITÉ Une étude réalisée en collaboration avec ! Objectif L ÉTUDE Ø Faire le point sur l utilisation des terminaux mobiles en entreprise par des populations

Plus en détail

Executive Briefing Managing Data Center Performance 2013 et après

Executive Briefing Managing Data Center Performance 2013 et après Managing Data Center Performance 2013 et après Selon les entreprises de la zone économique EMEA, le plus grand défi dans l exploitation de leurs centres de calcul est d assurer la disponibilité des services

Plus en détail

Changement dans les achats de solutions informatiques

Changement dans les achats de solutions informatiques Changement dans les achats de solutions informatiques Ce que cela signifie pour l informatique et les Directions Métiers Mai 2014 Le nouvel acheteur de technologies et la nouvelle mentalité d achat Un

Plus en détail

Observatoire de la performance des PME-ETI 7 ème édition juin 2011. OpinionWay Banque PALATINE Pour i>tele Challenges

Observatoire de la performance des PME-ETI 7 ème édition juin 2011. OpinionWay Banque PALATINE Pour i>tele Challenges Observatoire de la performance des PME-ETI 7 ème édition juin 2011 OpinionWay Banque PALATINE Pour i>tele Challenges OpinionWay, 15 place de la République, 75003 Paris. Méthodologie Étude quantitative

Plus en détail

ENQUÊTE AUPRÈS DES ACCÉDANTS À LA PROPRIÉTÉ

ENQUÊTE AUPRÈS DES ACCÉDANTS À LA PROPRIÉTÉ 2015 ENQUÊTE AUPRÈS DES ACCÉDANTS À LA PROPRIÉTÉ La clé qui ouvre de nouvelles portes AU CŒUR DE L HABITATION ENQUÊTE 2015 AUPRÈS DES ACCÉDANTS À LA PROPRIÉTÉ ENQUÊTE 2015 AUPRÈS DES ACCÉDANTS À LA PROPRIÉTÉ

Plus en détail

Pénétration du marché par les petites et moyennes entreprises du Québec. Rapport d analyse

Pénétration du marché par les petites et moyennes entreprises du Québec. Rapport d analyse Pénétration du marché par les petites et moyennes entreprises du Québec Rapport d analyse Sommaire Aéro Montréal, forum de concertation stratégique de la grappe aérospatiale du Québec, a demandé à PwC

Plus en détail

Étude menée par Vanson Bourne Research

Étude menée par Vanson Bourne Research Étude menée par Vanson Bourne Research N o v e m b r e 2013 1 3 200 ENTRETIENS AU TOTAL avec 1 600 décideurs informatiques et 1 600 décideurs métiers 100 DÉCIDEURS INFORMATIQUES et 100 DÉCIDEURS MÉTIERS

Plus en détail

Étude «analyse, reporting et budget» Niveau d équipement et attentes des PME françaises.

Étude «analyse, reporting et budget» Niveau d équipement et attentes des PME françaises. Étude «analyse, reporting et budget» Niveau d équipement et attentes des PME françaises. Mai 2009 Préface Les PME ont aujourd hui accès aux technologies déjà déployées dans les grandes entreprises. En

Plus en détail

Les investissements municipaux au titre de la culture de cinq grandes villes du Canada : Sommaire

Les investissements municipaux au titre de la culture de cinq grandes villes du Canada : Sommaire Les investissements municipaux au titre de la culture de cinq grandes villes du Canada : Sommaire Étude préparée pour les villes de Vancouver, Calgary, Toronto, Ottawa et Montréal Par Kelly Hill, Hill

Plus en détail

Faits saillants du sondage sur la consommation des produits biologiques au Québec

Faits saillants du sondage sur la consommation des produits biologiques au Québec Faits saillants du sondage sur la consommation des produits biologiques au Québec Préparé par Filière biologique du Québec Lévis (Québec) Juin 2011 1. Profil des répondants Un échantillon de 718 personnes

Plus en détail

L accès à l emploi et les seniors

L accès à l emploi et les seniors L accès à l emploi et les seniors Rapport d une étude menée entre octobre 2013 & mars 2014 Avec le soutien de Regionsjob, le Centre des Jeunes Dirigeants & le Medef Ile de France De L utilité de cette

Plus en détail

TABLETTE EN ENTREPRISE OÙ EN EST-ON?

TABLETTE EN ENTREPRISE OÙ EN EST-ON? Une étude pour TABLETTE EN ENTREPRISE OÙ EN EST-ON? Novembre 2013 Descriptif de l'étude Objectifs : Connaître le degré d'adoption de la tablette en entreprise. Savoir à quelles applications ces nouveaux

Plus en détail

Sondage bonus.ch sur le leasing auto : essayer le leasing, c est l adopter!

Sondage bonus.ch sur le leasing auto : essayer le leasing, c est l adopter! Sondage bonus.ch sur le leasing auto : essayer le leasing, c est l adopter! Le paiement au comptant reste le moyen de financement de prédilection lors de l achat d une voiture, mais le leasing auto se

Plus en détail

La diversification des marques de presse professionnelle. Etude quantitative en ligne (2009)

La diversification des marques de presse professionnelle. Etude quantitative en ligne (2009) La diversification des marques de presse professionnelle Etude quantitative en ligne (2009) Presse Pro initie la première étude sur les diversifications des marques médias professionnelles La presse professionnelle

Plus en détail

LE SECTEUR DE L ÉNERGIE NUCLÉAIRE AU CANADA OÙ ALLONS-NOUS?

LE SECTEUR DE L ÉNERGIE NUCLÉAIRE AU CANADA OÙ ALLONS-NOUS? LE SECTEUR DE L ÉNERGIE NUCLÉAIRE AU CANADA OÙ ALLONS-NOUS? RÉSUMÉ DU RAPPORT Le Forum des politiques publiques est un organisme indépendant, sans but lucratif, qui s efforce de promouvoir l excellence

Plus en détail

Horizons. L'impact financier du BYOD. 10 points clés de l'étude Cisco IBSG Horizons. Introduction

Horizons. L'impact financier du BYOD. 10 points clés de l'étude Cisco IBSG Horizons. Introduction L'impact financier du BYOD 10 points clés de l'étude Jeff Loucks/Richard Medcalf Lauren Buckalew/Fabio Faria Entre 2013 et 2016, le nombre d'appareils personnels utilisés pour le travail dans les six pays

Plus en détail

La France, un pays où les cyberattaques ont davantage augmenté en 2015 que dans le reste du monde

La France, un pays où les cyberattaques ont davantage augmenté en 2015 que dans le reste du monde Direction Communication 63 rue de Villiers, 92200 Neuilly-sur-Seine Tél. 01 56 57 58 59 Communiqué de presse Contact : PwC, Hélène Coulbault, 01 56 57 88 26, helene.coulbault@fr.pwc.com Neuilly-sur-Seine,

Plus en détail

Conditions de travail des assistants diplômés en Lettres Compte rendu de l enquête

Conditions de travail des assistants diplômés en Lettres Compte rendu de l enquête Conditions de travail des assistants diplômés en Lettres Compte rendu de l enquête 1. Les faits L enquête sous forme de questionnaire a été menée durant le mois d octobre 2011 auprès des assistants diplômés

Plus en détail

Les inégalités d accès à la formation continue en entreprise

Les inégalités d accès à la formation continue en entreprise Ans Note d éducation permanente de l ASBL Fondation Travail Université (FTU) N 2015 5, avril 2015 www.ftu.be/ep Les inégalités d accès à la formation continue en entreprise Une comparaison avec les pays

Plus en détail

Résumé : Deuxième Enquête panel sur le financement des PME en Suisse

Résumé : Deuxième Enquête panel sur le financement des PME en Suisse Département fédéral de l économie DFE Secrétariat d Etat à l économie SECO Communication Résumé : Deuxième Enquête panel sur le financement des PME en Suisse Date 20 novembre 2009 1. Introduction Dans

Plus en détail

Efforts comparables, influence sur les politiques

Efforts comparables, influence sur les politiques Les réseaux et les domaines de programme du CRDI Efforts comparables, influence sur les politiques Mars 2006 En 2006, le CRDI a procédé à une évaluation d envergure du soutien qu il a accordé aux réseaux

Plus en détail

Rid the World of Project Failure

Rid the World of Project Failure La Gestion de Portefeuilles de Projets d Entreprise : Une Visibilité Parfaite, Un Net Avantage Concurrentiel Rid the World of Project Failure Collaboration. Compliance. Control. Qu est-ce que la gestion

Plus en détail

Quelle maturité pour l ERP Open Source dans les PME? Rennes, le 16 juin 2009

Quelle maturité pour l ERP Open Source dans les PME? Rennes, le 16 juin 2009 Quelle maturité pour l ERP Open Source dans les PME? Rennes, le 16 juin 2009 Sommaire Introduction 1 Ce que recherche une PME dans la mise en place d un ERP 2 Ce que propose l Open Source 3 Pourquoi n

Plus en détail

Le sondage santé comprend trois parties. Les questions concernent - le système de santé - les assureurs-maladies - les assurés

Le sondage santé comprend trois parties. Les questions concernent - le système de santé - les assureurs-maladies - les assurés Le sondage santé comprend trois parties. Les questions concernent - le système de santé - les assureurs-maladies - les assurés Sur les 1210 personnes interrogées, 1043 personnes sont en âge de voter, soit

Plus en détail

Bilan et attentes des PME françaises

Bilan et attentes des PME françaises Bilan et attentes des PME françaises Une étude pour Juin 2013 Présentation de l étude Cette étude fait le point sur : La perception qu ont les décideurs de leurs télécoms ; Le recours à la VoIP et les

Plus en détail

Virginie Lethiais, Télecom Bretagne, Marsouin

Virginie Lethiais, Télecom Bretagne, Marsouin 1 ENQUETE ENTREPRISES ET TIC 2008 : TIC ET INNOVATION : LE CAS DES PME BRETONNES Virginie Lethiais, Télecom Bretagne, Marsouin Ces dix dernières années, la majorité des entreprises a massivement investi

Plus en détail

E-PARTICIPATION AND THE FUTURE OF DEMOCRACY

E-PARTICIPATION AND THE FUTURE OF DEMOCRACY E-PARTICIPATION AND THE FUTURE OF DEMOCRACY par Andrew Acland Résumé version longue L auteur estime que les imperfections de la démocratie citées le plus fréquemment sont entre autres le faible taux de

Plus en détail

Les Annonceurs et l affiliation en France

Les Annonceurs et l affiliation en France Les Annonceurs et l affiliation en France Publication Mars 2011 Copyright 2011 Collectif des Plateformes d Affiliation Tous droits réservés Reproduction soumise à autorisation Table des matières i. A propos

Plus en détail

Scholè Marketing publie les résultats du Baromètre du Cloud Computing

Scholè Marketing publie les résultats du Baromètre du Cloud Computing % entreprise Communiqué de presse Montrouge, le 28/10/2013 Scholè Marketing publie les résultats du Baromètre du Cloud Computing L essor des services informatiques hébergés constitue une évolution majeure

Plus en détail

A la recherche de vents porteurs

A la recherche de vents porteurs OCTOBRE 2014 A la recherche de vents porteurs Le bilan d activité des TPE-PME pour le troisième trimestre s inscrit dans le prolongement des trimestres précédents. Après avoir été un peu plus favorable

Plus en détail

Enquête d opinion sur la conjoncture 2013 Aire urbaine. Principaux résultats de l enquête réalisée par Médiamétrie du 3 au 7 juin 2013

Enquête d opinion sur la conjoncture 2013 Aire urbaine. Principaux résultats de l enquête réalisée par Médiamétrie du 3 au 7 juin 2013 Enquête d opinion sur la conjoncture 2013 Aire urbaine Principaux résultats de l enquête réalisée par Médiamétrie du 3 au 7 juin 2013 1 Présentation de l enquête L'Observatoire de l'emploi de l'aire urbaine

Plus en détail

Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP)

Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP) F CDIP/14/5 ORIGINAL : ANGLAIS DATE : 8 SEPTEMBRE 2014 Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP) Quatorzième session Genève, 10 14 novembre 2014 RÉSUMÉ DU RAPPORT D ÉVALUATION DU

Plus en détail

Indicateur n 2-3 : Suivi de la prestation de compensation du handicap (PCH)

Indicateur n 2-3 : Suivi de la prestation de compensation du handicap (PCH) Programme «Invalidité et dispositifs gérés par la CNSA» - Partie II «Objectifs / résultats» Objectif n 2 : répondre au besoin d autonomie des personnes handicapées Indicateur n 2-3 : Suivi de la prestation

Plus en détail

Indice sage de confiance des entreprises

Indice sage de confiance des entreprises Indice sage de confiance des entreprises Tendances mondiales L indice Sage de confiance des entreprises est une mesure annuelle effectuée auprès des PME dans le monde, afin de présenter une image claire

Plus en détail

Evolution des pratiques achats

Evolution des pratiques achats Evolution des pratiques achats Enquête clients Juin 2012 2 Sommaire 3 4 4 4 5 6 6 7 7 8 9 9 10 11 Introduction I - Utilisation générale de b-pack Modes d acquisition Volume d achats Modules et catégories

Plus en détail

Enquête 2014 de Manuvie / Ipsos Reid sur la prospérité et la santé

Enquête 2014 de Manuvie / Ipsos Reid sur la prospérité et la santé Enquête 2014 de Manuvie / Ipsos Reid sur la prospérité et la santé Introduction Des employés engagés et productifs ont à cœur la réussite de leur employeur. Par leur attitude et leur confiance en eux,

Plus en détail

Enquête nationale sur le développement commercial des PME. Etude réalisée du 15 juin au 15 août 2009 sur un panel de 240 PME de moins de 250 salariés

Enquête nationale sur le développement commercial des PME. Etude réalisée du 15 juin au 15 août 2009 sur un panel de 240 PME de moins de 250 salariés Enquête nationale sur le développement commercial des PME Etude réalisée du 15 juin au 15 août 2009 sur un panel de 240 PME de moins de 250 salariés 1 Sommaire INTRODUCTION... 4 1. SYNTHESE DE L ENQUÊTE...

Plus en détail

Analyse des coûts projetés de la plate-forme SAP HANA

Analyse des coûts projetés de la plate-forme SAP HANA Étude Total Economic Impact réalisée par Forrester Pour SAP Directrice du projet : Shaheen Parks Avril 2014 Analyse des coûts projetés de SAP HANA Économies réalisables en migrant vers SAP HANA Synthèse

Plus en détail

Mardi 15 octobre 2013 00h00

Mardi 15 octobre 2013 00h00 Communiqué de presse Sondage CSA - Europ Assistance 7 ème baromètre Santé & Société Les opinions des Américains sur leurs systèmes de santé se dégradent tandis que celles des Européens restent très hétérogènes

Plus en détail

LES BESOINS EN FORMATION DES ENTREPRISES ARDENNAISES

LES BESOINS EN FORMATION DES ENTREPRISES ARDENNAISES LES BESOINS EN FORMATION DES ENTREPRISES ARDENNAISES Enquêtes : AGEFOS-PME, CGPME, CCI des Ardennes Analyse : Observatoire économique - CCI des Ardennes Direction de la formation, des études économiques,

Plus en détail

Enquête réalisée par Centre Relations Clients - 6, avenue Jean Bertin - 21 000 DIJON - 03 80 40 72 35

Enquête réalisée par Centre Relations Clients - 6, avenue Jean Bertin - 21 000 DIJON - 03 80 40 72 35 Enquête réalisée par Centre Relations Clients - 6, avenue Jean Bertin - 21 000 DIJON - 03 80 40 72 35 Méthodologie Ce Baromètre est mis en place par la Chambre Régionale de Commerce et d Industrie de Bourgogne,

Plus en détail

Transformation de l assurance la perspective canadienne. kpmg.ca/assurance

Transformation de l assurance la perspective canadienne. kpmg.ca/assurance Transformation de l assurance la perspective canadienne kpmg.ca/assurance 2 Transformation de l assurance La perspective canadienne Lors de la 23 e Conférence annuelle de KPMG sur l assurance, nous avons

Plus en détail

Préparation à Solvabilité II. Analyse des réponses au questionnaire 2013 sur la préparation des organismes d assurance. 18 mars 2014 version 1.

Préparation à Solvabilité II. Analyse des réponses au questionnaire 2013 sur la préparation des organismes d assurance. 18 mars 2014 version 1. Préparation à Solvabilité II Analyse des réponses au questionnaire sur la préparation des organismes d assurance 18 mars 2014 version 1.0 Sommaire 1 Introduction... 3 2 Principaux résultats... 3 3 Ce que

Plus en détail

Culture familiale et ouverture sur le monde

Culture familiale et ouverture sur le monde > Culture familiale et ouverture sur le monde Il est dans notre culture d entreprendre, d investir dans de nouveaux projets, de croître internationalement. Location automobile à court terme CHIFFRES CLÉS

Plus en détail

Article. Système de saisie et de codage en ligne de relevés de notes et de catalogues de cours d études secondaires

Article. Système de saisie et de codage en ligne de relevés de notes et de catalogues de cours d études secondaires Composante du produit n o 11-522-X au catalogue de Statistique Canada La série des symposiums internationaux de Statistique Canada : recueil Article Symposium 2008 : Collecte des données : défis, réalisations

Plus en détail

LES SOLUTIONS MES HUMAINES METTENT EN AVANT LES INDIVIDUS

LES SOLUTIONS MES HUMAINES METTENT EN AVANT LES INDIVIDUS LIVRE BLANC LES SOLUTIONS MES HUMAINES METTENT EN AVANT LES INDIVIDUS Une collaboration entre homme et machine LIVRE BLANC LES SOLUTIONS MES HUMAINES METTENT EN AVANT LES INDIVIDUS 2 A PROPOS Les hommes

Plus en détail

ENQUÊTE FORUM DÉBAT 2002. Les Distributeurs du Secteur Dentaire

ENQUÊTE FORUM DÉBAT 2002. Les Distributeurs du Secteur Dentaire ENQUÊTE FORUM DÉBAT 2002 Les Distributeurs du Secteur Dentaire [EDITO]. Le marché du matériel dentaire reste un domaine relativement parcellarisé sur le territoire français. Il est couvert par plus de

Plus en détail

Mesure du rendement du capital investi (RCI) de Faronics Deep Freeze

Mesure du rendement du capital investi (RCI) de Faronics Deep Freeze Mesure du rendement du capital investi (RCI) de Faronics Analyse de l étude 27 août 2009 Des solutions intelligentes pour un contrôle ABSOLU www.faronics.com Téléphone : 1-800-943-6422 Télécopie : 1-800-943-6488

Plus en détail

Résultats du sondage réalisé par Sodie sur la mise en place du Conseil en Evolution Professionnelle (CEP) et du Compte Personnel de Formation (CPF)

Résultats du sondage réalisé par Sodie sur la mise en place du Conseil en Evolution Professionnelle (CEP) et du Compte Personnel de Formation (CPF) Résultats du sondage réalisé par Sodie sur la mise en place du Conseil en Evolution Professionnelle (CEP) et du Compte Personnel de Formation (CPF) Réalisé par le Service Etudes et Diagnostics de Sodie

Plus en détail

La Belgique se numérise encore en 2010

La Belgique se numérise encore en 2010 DIRECTION GÉNÉRALE STATISTIQUE ET INFORMATION ÉCONOMIQUE COMMUNIQUE DE PRESSE 23 février 2011 La Belgique se numérise encore en 2010 La révolution numérique ne cesse de gagner du terrain en Belgique :

Plus en détail

contrats en cours. 3 Les résultats présentés dans le présent rapport tiennent compte du chiffre d affaires des organismes sur le

contrats en cours. 3 Les résultats présentés dans le présent rapport tiennent compte du chiffre d affaires des organismes sur le Améliorer la lisibilité des contrats d assurance complémentaire santé : Engagements pris, engagements tenus! Première évaluation du dispositif instauré par les Fédérations membres de l UNOCAM 5 mars 2012

Plus en détail

Bilan d activités 2009-10 Enquête de satisfaction RemplaChamp

Bilan d activités 2009-10 Enquête de satisfaction RemplaChamp D après une initiative de Champ AGJIR Bilan d activités 2009-10 Enquête de satisfaction RemplaChamp www.remplachamp.fr Contacts : Sylvain DURIEZ, Président de Champ AGJIR, president@champagjir.fr Jacques

Plus en détail

Etude: pénurie de personnel qualifié et changement démographique, un cassetête pour la gestion du personnel

Etude: pénurie de personnel qualifié et changement démographique, un cassetête pour la gestion du personnel Communiqué de presse «Recruiting Trends Suisse 2012» Sondage effectué auprès des 500 plus grandes entreprises suisses Etude: pénurie de personnel qualifié et changement démographique, un cassetête pour

Plus en détail

Enquête sur l innovation. wallonnes

Enquête sur l innovation. wallonnes Enquête sur l innovation chez les TPE/PME wallonnes 7 TPE/PME wallonnes sur 10 innovent Lorsqu elles innovent et qu elles se font aider pour cela, elles enregistrent une croissance de 27,5% de leurs marges

Plus en détail

Politique municipale sur l accueil, l intégration et la rétention des personnes immigrantes Juin 2010

Politique municipale sur l accueil, l intégration et la rétention des personnes immigrantes Juin 2010 Politique municipale sur l accueil, l intégration et la rétention des personnes immigrantes Juin 2010 Commissariat aux relations internationales et à l immigration Table des matières Page Déclaration d

Plus en détail

[Budgets B2B] Le guide d optimisation financière. (marketing, commercial et digital)

[Budgets B2B] Le guide d optimisation financière. (marketing, commercial et digital) [Budgets B2B] Le guide d optimisation financière. (marketing, commercial et digital) Les tendances en matière de répartition des budgets. sommaire 1. Les budgets marketing sont à la hausse. 2. La part

Plus en détail

L emploi à temps partiel et les parcours professionnels des salariés dans la branche de la pharmacie d officine Synthèse

L emploi à temps partiel et les parcours professionnels des salariés dans la branche de la pharmacie d officine Synthèse L emploi à temps partiel et les parcours professionnels des salariés dans la branche de la pharmacie d officine Synthèse Observatoire des métiers des Professions Libérales 52-56 rue Kléber - 92309 LEVALLOIS-PERRET

Plus en détail

5. Information et accès aux moyens de paiement

5. Information et accès aux moyens de paiement 5. Information et accès aux moyens de paiement Cette dernière partie mobilise des méthodes d analyse des données, permettant de mieux comprendre comment s articulent d une part l accès aux différents services

Plus en détail

Observatoire de la performance des PME-ETI 17 ème édition mai 2012. OpinionWay Banque PALATINE Pour i>tele Challenges

Observatoire de la performance des PME-ETI 17 ème édition mai 2012. OpinionWay Banque PALATINE Pour i>tele Challenges Observatoire de la performance des PME-ETI 17 ème édition mai 2012 OpinionWay Banque PALATINE Pour i>tele Challenges OpinionWay, 15 place de la République, 75003 Paris. Méthodologie Étude quantitative

Plus en détail

Sondage Senergis Le Devoir

Sondage Senergis Le Devoir Sondage Senergis Le Devoir L intérêt des Québécois à l égard des véhicules hybrides et électriques RAPPORT 7 JANVIER 2011 Cette étude a été réalisée par la firme de recherche Senergis. Pour toute question

Plus en détail

Enquête 2013 sur les salaires des employés de banque

Enquête 2013 sur les salaires des employés de banque Enquête 2013 sur les salaires des employés de banque Le salaire est une composante essentielle du contrat de travail. Dans les banques, les salaires sont en général négociés individuellement. Le fait de

Plus en détail

Le choix stratégique des canaux de communication

Le choix stratégique des canaux de communication Le choix stratégique des canaux de communication Une analyse des attitudes des entreprises du domaine Business to Business (B2B) face à différentes combinaisons de médias Introduction La fragmentation

Plus en détail

Alors que les postes de contrôleurs. Carrières. de gestion : une rémunération à géométrie variable. ENQUÊTE - Contrôleurs

Alors que les postes de contrôleurs. Carrières. de gestion : une rémunération à géométrie variable. ENQUÊTE - Contrôleurs Carrières ENQUÊTE - Contrôleurs de gestion : une rémunération à géométrie variable Le baromètre des fonctions financières DFCG - Michael Page - Option Finance Combien d années d ancienneté avez-vous dans

Plus en détail

MMA - Projet Capacity Planning LOUVEL Cédric. Annexe 1

MMA - Projet Capacity Planning LOUVEL Cédric. Annexe 1 Annexe 1 Résumé Gestion Capacity Planning Alternance réalisée du 08 Septembre 2014 au 19 juin 2015 aux MMA Résumé : Ma collaboration au sein de la production informatique MMA s est traduite par une intégration

Plus en détail

Circulation de capital humain de la Chine : Possibilités, avantages et conséquences en matière de politiques

Circulation de capital humain de la Chine : Possibilités, avantages et conséquences en matière de politiques Circulation de capital humain de la Chine : Possibilités, avantages et conséquences en matière de politiques Henry Huiyao Wang Ph.D. Agrégé supérieur Harvard Kennedy School Directeur général du Center

Plus en détail