National University of Rwanda. School of Public Health. Atelier régional santé: Renforcement des Systèmes de santé Rubavu, Rwanda septembre 2011

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "National University of Rwanda. School of Public Health. Atelier régional santé: Renforcement des Systèmes de santé Rubavu, Rwanda septembre 2011"

Transcription

1 BTC CTB BELGIAN National University of Rwanda School of Public Health DEVELOPMENT AGENCY Atelier régional santé: Renforcement des Systèmes de santé Rubavu, Rwanda septembre 2011 GRAP-PA Santé: Groupe de recherche en appui aux politiques sur la mise en œuvre de l agenda pour l efficacité de l aide (Paris-Accra) en santé. Priorités de recherche sur l efficacité de l aide internationale en santé. Jessica Martini, Bruno Dujardin Université Libre de Bruxelles / GRAP-PA Santé

2 Plan de la présentation Introduction: Le GRAP-PA Santé Contexte: L efficacité de l aide au développement Le travail du GRAP-PA Santé Conclusion 2

3 Le GRAP-PA Santé: bref aperçu Financement: Commission Universitaire pour le Développement (CUD) Durée: Suite des travaux du GRAP-SWAP( ) > > Travaux sur approche sectorielle en Tanzanie (Véronique Zinnen) Interuniversitaire et multidisciplinaire : Ecole de Santé Publique / ULB Faculté de Santé Publique / UCL Institut des Sciences Humaines et Sociales / ULg + Partenaires Sud 4 pays: Bénin, Mali, République Démocratique du Congo, Rwanda 3

4 Nos partenaires Partenaires académiques: Bénin: Faculté des Lettres, Arts et Sciences Humaines / Université Abomey-Calavi RDC: ESP / Université Kinshasa + Université Catholique de Bukavu Rwanda: ESP / Université Nationale du Rwanda Partenaires politiques: Bénin: Ministère de la Santé + Ministère de la Prospective, de l'evaluation des Politiques Publiques et de la Coordination de l'action Gouvernementale Mali: Cellule de Planification et de Statistique du Ministère de la Santé RDC: Direction d Etudes et de Planification du Ministère de la Santé Publique 4

5 Le GRAP-PA Santé: Objectifs Question de recherche:comment les politiques internationales de coopération et de santé influencent-elles l opérationnalisation des politiques publiques de santé dans les pays en développement? Objectifs : Avoir une meilleure compréhension des politiques internationales de coopération et de leur mise en œuvre Capitaliser les expériences sur la mise en œuvre de la Déclaration de Paris et de l Agenda d Action d Accra dans le secteur de la santé Nourrir la réflexion autour des modalités visant à améliorer l efficacité de l aide et appuyer la politique de coopération (belge + partenaires) 5

6 Introduction: Le GRAP-PA Santé en bref Contexte: L efficacité de l aide au développement Le travail du GRAP-PA Santé Conclusion 6

7 Contexte: évolution de l aide au développement (1) Augmentation du volume d Aide Publique au Développement APD CAD: 2000 = 78 milliards dollars 2010 = 128,7 milliards dollars [OCDE] APD Santé: 1990 = 4,4 milliards de dollars 2010: 26,9 milliards [AfGH 2011] Augmentation du nb d acteurs impliqués Bailleurs non traditionnels = 15% de l aide réelle du CAD en 2006 Acteurs privés = Partenariats publics-privés, Fondations Remise en question des modalités traditionnelles de l aide «Décennie perdue pour le développement» (1980) Critiques à «approche projet» et «macroéconomique» de l aide (1990) Nouvelles approches: «approche sectorielle», «appui budgétaire» (1990) 7

8 Forum de Haut Niveau de Rome (2003) : Contexte : multiplication des initiatives pour une meilleure efficacité de l aide Meilleure harmonisation des pratiques des donneurs Forum de Haut Niveau de Paris (2005) Appropriation («ownership») Alignement Harmonisation Gestion axée sur les résultats Responsabilité mutuelle Forum de Haut Niveau d Accra (2008): Elargissement du dialogue + renforcement engagements Forum de Haut Niveau de Busan (fin 2011) Bilan des progrès réalisés et nouveaux engagements > > Code de conduite sur la division du travail de l UE (2007) Secteurs focaux et Coopération déléguée 8

9 Contexte: Initiatives pour une meilleures efficacité de l aide en santé International Health Partnership et initiatives liées: IHP+ (2007) accroitre efforts et ressources en santé pour atteindre les OMD promouvoir mise en œuvre DP / AAA autour d une stratégie unique de santé Global Compact (52 signataires) National Compact (7 pays) 2008: Ethiopie, Mozambique 2009: Mali, Népal 2010: Bénin, Nigéria 2011: Niger Approche sectorielle 9

10 Contexte: Progrès réalisés dans l efficacité de l aide Plusieurs évaluations: Suivi de la Déclaration de Paris 2006, 2008, 2010 (WP EFF/OCDE) Evaluation Phase I ( ) et Phase II ( ) de la Déclaration de Pari Evaluation IHP+ : 2009, 2010, 2011 (IHP+ Results) Constat commun: Progrès majeurs dans l appropriation par les pays Progrès plus lents dans l alignement (aux systèmes nationaux) et l harmonisation des bailleurs Moins de progrès dans la gestion axée sur les résultats et la responsabilité mutuelle Limites de ces résultats! 10

11 Introduction: Le GRAP-PA Santé en bref Contexte: L efficacité de l aide au développement Le travail du GRAP-PA Santé Conclusion 11

12 Le cadre conceptuel (1) D une logique linéaire Meilleure efficacité de l aide Amélioration des politiques et systèmes nationaux Meilleure qualité des services au niveau opérationnel Meilleurs résultats et conditions en santé à la prise en compte du contexte et des changements de comportement Influence du contexte Engagements (DP / AAA / IHP+,. ) Meilleure efficacité de l aide Amélioration des politiques et systèmes nationaux Meilleure qualité des services au niveau opérationnel Meilleurs résultats et conditions en santé Changements de comportement et de pratique

13 Le cadre conceptuel (2) Gouvernance Produits médicaux Système Information Sanitaire «People» Ressources Humaines Finances Offre de services Prendre en compte le système L interaction entre différents piliers Les acteurs (changements comportement, perceptions / logiques)

14 Le cadre conceptuel (3) Vision bottom-up 14

15 Les activités du GRAP-PA Santé (1) Recherche Méthodes: qualitatives (revue de littérature + études de cas) Choix des thèmes:ateliers en septembre 2010 à Bruxelles avec les membres et partenaires du GRAP-PA Santé Objectif: tirer des leçons à partir des processus d opérationnalisation des politiques de santé et de développement pour nourrir la réflexion et les politiques sur l efficacité de l aide 15

16 Les activités du GRAP-PA Santé (2) Appui à la politique Coopération Belge:membre du GTS, appui à DGD dont opérationnalisation des notes politiques, échanges réguliers Pays partenaires: mission d appui (Compact), échanges réguliers Autres partenaires: Be-Cause Health, TT HATS/OCDE, OMS Formation / Information Intervention à des formations initiales et continues en Belgique et au Sud Publications (dont Policy Brief) / Conférences 16

17 Les études de cas (1) Bénin: Analyse comparative de l influence des politiques internationales sur l opérationnalisation du PNDS dans deux zones sanitaires (Comèet Bohicon), Nadine SOSSOUHOUNTO (UAC) Analyse comparative de l influence des programmes spécifiques VIH/SIDA et paludisme sur le système de santé, Dieudonné Eclou(UAC) 17

18 Les études de cas (2) République Démocratique du Congo L assistance technique pour le renforcement du système de santé dans les Etatsfragiles. Le casde la réformedu niveauintermédiairedansla province de Kwilu, Bandundu (Nathalie RIBESSE, UCL) Le renforcement des services de santé polyvalents par l'appui technique apportée au programme national de lutte contre le VIH/SIDA : conditions d'efficacité en RDC (BéatriceMUKAJI, ESP Université de Kinshsasa) Les nouveaux principes de l efficacité de l aide en santé au niveau décentralisé dans un contexte de partenariat public-privé. Le cas du Sud Kivu : la gouvernance, les ressources humaines, le financement et le fonctionnement des hôpitaux(véronique ZINNEN, UCL) 18

19 Les études de cas (3) Rwanda «Impact of Performance-BasedFinancingon the qualityof healthcare in Rwanda» «Impact of decentralisationon healthsystem functioningin Rwanda» 19

20 Les études de cas (4) Mali L influence des programmes verticaux et des projets des bailleurs sur le fonctionnement des districts sanitaires. Le cas de la région de Kayes au Mali (Eva DEVAHIVE, ULg) La participation des acteurs dans la décision politique pour une meilleure efficacité des politiques de développement et de santé. Le cas des maladies chroniques au Mali (Jessica MARTINI, ULB) 20

21 Les études de cas (5) «La participation des acteurs dans la décision politique pour une meilleure efficacité des politiques de développement et de santé. Le cas des maladies chroniques au Mali» Deux thèmes importants: Gouvernance: Appropriation et participation La participation: ancienne stratégie Risque d un concept galvaudé et défis de la mise en pratique Augmentation des maladies chroniques dans les pays du Sud Politiques souvent en cours de construction Participation politique et participation dans les soins 21

22 Les études de cas (5) «La participation des acteurs dans la décision politique pour une meilleure efficacité des politiques de développement et de santé. Le cas des maladies chroniques au Mali» Hypothèse: L absence/insuffisance d une planification ascendante effective et mise à l échelle (mécanismes inclusifs de participation et capitalisation des expériences de terrain) limite l efficacité des politiques de développement et de santé Objectif général: identifier les différents déterminants d une planification ascendante et montrer comment ces déterminants (ou leur absence) influencent la pérennité et l efficacité des politiques de développement et de santé 22

23 Les études de cas (5) «La participation des acteurs dans la décision politique pour une meilleure efficacité des politiques de développement et de santé. Le cas des maladies chroniques au Mali» Méthodologie 1. Construction du cadre conceptuel permettant de définir la planification ascendante et ses déterminants > revue de littérature 2. Etudes de cas: Analyse d expériences réussies de planification ascendante (Nord-Sud) Mali: Analyse des processus de planification des politiques nationales de santé sur le diabète et VIH/Sida Construction du rôle du patient dans les politiques et dans les soins Niveau 1 : place des acteurs dans le dialogue politique et interactions Niveau 2: place donnée aux patients dans la prise en charge 3. Retour sur le cadre conceptuel et validation 23

24 Introduction: Le GRAP-PA Santé en bref Contexte: L efficacité de l aide au développement Le travail du GRAP-PA Santé Conclusion 24

25 Conclusion (1) La Déclaration de Paris : pas le début des préoccupations internationales sur l efficacité de l aide, mais étape cruciale dans la formalisation et le recentrage des efforts pour une meilleure efficacité de l aide Aujourd hui les «principes» de la Déclaration de Paris semblent faire l unanimité (morale), mais difficultés dans leur mise en application : malgré les progrès, la Déclaration est partiellement mise en œuvre plusieurs implications et défis pour les pays et les donneurs 25

26 Conclusion (2) Risque de «fatigue»!! Réformes / coordination / résultats : prennent du temps Changement de comportement des acteurs Processus vs résultats Nécessité d améliorer l efficacité de l aide dans le secteur de la santé Important de renforcer les systèmes de santé Un instrument à privilégier : l approche sectorielle Importance de la recherche pour: Capitaliser les expériences de terrain Promouvoir le lien entre les niveaux opérationnel et (inter)national 26

27 Quelques références sur l efficacité de l aide Action for Global Health, Aid effectiveness for health. Towards the 4th High Level Forum, Busan Brussels: AfGH, 2011 PAUL C, ZINNEN V. L approche sectorielle ou SWAP. Synthèse de la littérature, Bruxelles : GRAP-SWAP, 2007 SAMAKÉ S, et al. «L approche sectorielle dans le domaine de la santé au Mali». Bamako: Coopération Technique Belge, Ministère de la santé, TT HATS. Final Report. Progress and Challenges in Aid Effectiveness. What can we learn from the Health sector? Paris: OECD ZINNEN V. «Sector-Wide Approach and health service delivery in Tanzania». Brussels: GRAP-SWAP Wood B, et al. «Rapport Final de l Evaluation de la mise en œuvre de la Déclaration de Paris, Phase 2». Copenhague: Institut Danois d Etudes Internationales. Rapport Final. Paris: OECD. 2011

28 Quelques sites internet utiles Groupe de Recherche en Appui à la Politique sur la mise en œuvre de l agenda pour l efficacité de l aide en santé : Groupe de Recherche en Appui à la Politique sur l approche sectorielle: International Health Partnership: IHP+ Results: Working Party on Aid Effectiveness: Task Team Health as a Tracer Sector (TT HATS): 4 ème Forum de Haut Niveau sur l efficacité de l aide, Busan, Corée:

L efficacité de l aide en santé en Afrique de. l Ouest : maintenant plus que jamais

L efficacité de l aide en santé en Afrique de. l Ouest : maintenant plus que jamais L efficacité de l aide en santé en Afrique de l Ouest : maintenant plus que jamais Elisabeth Paul 1, Dieudonné Eclou 2, Nadine Sossouhounto 2, Firmin Nakoulma 3, et Issa Berthé 4 1 Université de Liège,

Plus en détail

La Coopération belge dans le secteur médical en République Démocratique du Congo (RDC) 1

La Coopération belge dans le secteur médical en République Démocratique du Congo (RDC) 1 La Coopération belge dans le secteur médical en République Démocratique du Congo (RDC) 1 Francis Monet 2 Mots clés Système de soins de santé, efficacité de l aide, droit à la santé et aux soins de santé,

Plus en détail

Dr. Martinus Desmet, D2.3 Développement social/santé

Dr. Martinus Desmet, D2.3 Développement social/santé Réunion du GdT RDC - Be-Cause Health Dr. Martinus Desmet, D2.3 Développement social/santé 16 juin 2014. 1. Considérations générales & Engagements mutuels 2. Critères pr le programme 3. Ancrage 4. Contenu

Plus en détail

Le ministère a sollicité l appui du PNUD pour la mise a disposition d un Conseiller Technique international pour la mise en œuvre de cette stratégie :

Le ministère a sollicité l appui du PNUD pour la mise a disposition d un Conseiller Technique international pour la mise en œuvre de cette stratégie : Termes de référence du conseiller technique principal du Ministère de l Eau, de l Assainissement et de l Hydraulique Villageoise (MEAHV) 1. Contexte et justification Le principal défi du MEAHV réside dans

Plus en détail

PROGRAMME DE TRAVAIL DE L IHP+ POUR 2016-17

PROGRAMME DE TRAVAIL DE L IHP+ POUR 2016-17 PROGRAMME DE TRAVAIL DE L IHP+ POUR 2016-17 Optimiser la coopération au développement pour atteindre les ODD concernant la santé 1. Introduction Le programme de travail du Partenariat international pour

Plus en détail

Sector Programme Manager (secteur Agriculture)

Sector Programme Manager (secteur Agriculture) Agence belge de développement, la CTB mobilise ses ressources et son expertise pour éliminer la pauvreté dans le monde. Contribuant aux efforts de la Communauté internationale, la CTB agit pour une société

Plus en détail

Etude de cas : la coordination des partenaires au Ghana

Etude de cas : la coordination des partenaires au Ghana Etude de cas : la coordination des partenaires au Ghana Marty Makinen R4D/HFG avril 2015 Abt Associates Inc. In collaboration with: Broad Branch Associates Development Alternatives Inc. (DAI) Futures Institute

Plus en détail

Assistance technique et renforcement des capacités pour la facilitation des échanges. Caroline Lesser OCDE

Assistance technique et renforcement des capacités pour la facilitation des échanges. Caroline Lesser OCDE Assistance technique et renforcement des capacités pour la facilitation des échanges Caroline Lesser OCDE Forum régional de l OCDE sur la facilitation des échanges Yaoundé, 27 et 28 septembre 2006 Structure

Plus en détail

La GAR et le Travail Parlementaire dans un Pays de l'uemoa: Cas du Niger. Présenté par GADO BOUREIMA

La GAR et le Travail Parlementaire dans un Pays de l'uemoa: Cas du Niger. Présenté par GADO BOUREIMA La GAR et le Travail Parlementaire dans un Pays de l'uemoa: Cas du Niger Présenté par GADO BOUREIMA PLAN I. RAPPEL: DEFINITIONS RESULTATS SELON OCDE (2002) ET ENTENTE MARRAKECH (2004) II. LES ACTEURS DE

Plus en détail

ACCROITRE LES EFFORTS ET LES RESSOURCES POUR LA SANTE. Plan de travail IHP+ des huit organismes internationaux s intéressant à la santé 1

ACCROITRE LES EFFORTS ET LES RESSOURCES POUR LA SANTE. Plan de travail IHP+ des huit organismes internationaux s intéressant à la santé 1 ACCROITRE LES EFFORTS ET LES RESSOURCES POUR LA SANTE Plan de travail IHP+ des huit organismes internationaux s intéressant à la santé 1 Septembre 2007-mars 2009 1. Historique Les pays et leurs partenaires

Plus en détail

Les principes de la Déclaration

Les principes de la Déclaration LA BUDGÉTISATION SENSIBLE AU GENRE Comment l aide peut-elle être sensible au genre dans le contexte des nouvelles modalités d aide? Leçons tirées des efforts de budgétisation sensible au genre Les principes

Plus en détail

Rapport de la mission exploratoire au Bénin

Rapport de la mission exploratoire au Bénin Rapport de la mission exploratoire au Bénin 1-6 février 2010 Elisabeth Paul Sommaire Liste des sigles et abréviations... 2 1. Introduction... 3 2. Programme de la mission... 6 3. Constats préliminaires

Plus en détail

Expert international en Education

Expert international en Education Agence belge de développement, la CTB mobilise ses ressources et son expertise pour éliminer la pauvreté dans le monde. Contribuant aux efforts de la Communauté internationale, la CTB agit pour une société

Plus en détail

ÉVÉNEMENT DE HAUT NIVEAU SUR LA COOPÉRATION SUD-SUD ET LE RENFORCEMENT DES CAPACITÉS

ÉVÉNEMENT DE HAUT NIVEAU SUR LA COOPÉRATION SUD-SUD ET LE RENFORCEMENT DES CAPACITÉS ÉVÉNEMENT DE HAUT NIVEAU SUR LA COOPÉRATION SUD-SUD ET LE RENFORCEMENT DES CAPACITÉS Déclaration de Bogotá Instaurer des partenariats constructifs et ouverts pour le développement (VERSION FINALE, 25 mars

Plus en détail

COUVERTURE ET TABLEAU DU PLAN DE TRAVAIL ANNUEL

COUVERTURE ET TABLEAU DU PLAN DE TRAVAIL ANNUEL 1 COUVERTURE ET TABLEAU DU PLAN DE TRAVAIL ANNUEL Page de couverture Pays: São Tomé et Principe Effets directs de l UNDAF: D ici 2011, les institutions publiques assurent la protection des droits humains,

Plus en détail

Bilan programmes indicatives de coopération (PIC) - Bénin

Bilan programmes indicatives de coopération (PIC) - Bénin 1 Bilan programmes indicatives de coopération (PIC) - Bénin Atelier analyse PIC 21 au 23 mars 2012 21/03/2012 1 Plan de présentation Atelier d appréciation : rappel du processus Bref aperçu de la coopération

Plus en détail

REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO MINISTERE DE LA SANTE

REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO MINISTERE DE LA SANTE REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO MINISTERE DE LA SANTE MEMORANDUM D ENTENTE SUR LA REFORME DU FINANCEMENT DE LA SANTE EN REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO JUIN : 2009 PREAMBULE En février 2006, le Ministère

Plus en détail

Le financement du développement du Mali Prévisibilité de l aide

Le financement du développement du Mali Prévisibilité de l aide Le financement du développement du Mali Prévisibilité de l aide 28ème Commission Mixte Mali Partenaires au développement Bamako, 25 Février 2010 Le pays bénéficie d une aide conséquente Niveau d aide élevé

Plus en détail

Projet de Plan national d actions sur l efficacité de l aide au développement. Déclaration de Paris

Projet de Plan national d actions sur l efficacité de l aide au développement. Déclaration de Paris - MINISTERE DE L ECONOMIE ET DES FINANCES SECRETARIAT GENERAL REPUBLIQUE DU MALI UN PEUPLE - UN BUT - UNE FOI Projet de Plan national d actions sur l efficacité de l aide au développement Déclaration de

Plus en détail

Recherche, Formation et Innovation pour le développement

Recherche, Formation et Innovation pour le développement Académie de Recherche et d Enseignement supérieur ARES Commission de la Coopération au Développement FINANCEMENT DE PROJETS COLLABORATIFS VIA L ARES : Recherche, Formation et Innovation pour le développement

Plus en détail

INVENTAIRE AFRICAIN DE GOUVERNANCE

INVENTAIRE AFRICAIN DE GOUVERNANCE INVENTAIRE AFRICAIN DE GOUVERNANCE Nations Unies Département des Affaires Economiques et Sociales Programme des Nations Unies pour le Développement Bureau Régional pour l'afrique HISTOIRIQUE DU PROJET

Plus en détail

Transparence sur les Politiques de Développement et Efficacité de l Aide Mme Vore Gana SECK GREEN SENEGAL

Transparence sur les Politiques de Développement et Efficacité de l Aide Mme Vore Gana SECK GREEN SENEGAL Groupe de Recherche et d Etudes Environnementales 19, HLM Route de Dakar B.P. 219 Thiès, Sénégal Tel/Fax : (221) 951.6830 Email : greensenegal@sentoo.sn Transparence sur les Politiques de Développement

Plus en détail

REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO MINISTERE DE LA SANTE PUBLIQUE SECRETARIAT GENERAL TERMES DE REFERENCE

REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO MINISTERE DE LA SANTE PUBLIQUE SECRETARIAT GENERAL TERMES DE REFERENCE REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO MINISTERE DE LA SANTE PUBLIQUE SECRETARIAT GENERAL TERMES DE REFERENCE DU PROCESSUS DE PLANIFICATION OPERATIONNELLE 2013 Octobre 2012 1. Contexte et justification L année

Plus en détail

Comprendre le Projet et sa gestion Concept de Base

Comprendre le Projet et sa gestion Concept de Base Comprendre le Projet et sa gestion Concept de Base Conception et Evaluation des Projets de Développement Andrews University Internationale Development Program 24-30 Juillet 2013 ACCRA Aloysius John Paris,

Plus en détail

Rapport final Volume 2 - Annexes

Rapport final Volume 2 - Annexes see EVALUATION CONJOINTE DE LA COOPERATION DE LA COMMISSION EUROPEENNE, DE LA BELGIQUE, DU DANEMARK, DE LA FRANCE ET DU LUXEMBOURG AVEC LE NIGER 2000-2008 Rapport final Volume 2 - Annexes Rapport commandité

Plus en détail

Expert(e) en Qualité/accréditation en Santé. Sénégal

Expert(e) en Qualité/accréditation en Santé. Sénégal Agence belge de développement, la CTB mobilise ses ressources et son expertise pour éliminer la pauvreté dans le monde. Contribuant aux efforts de la Communauté internationale, la CTB agit pour une société

Plus en détail

Assistant Technique International pour la Communication MAROC

Assistant Technique International pour la Communication MAROC Agence belge de développement, la CTB mobilise ses ressources et son expertise pour éliminer la pauvreté dans le monde. Contribuant aux efforts de la Communauté internationale, la CTB agit pour une société

Plus en détail

Rôle de l action contre les mines dans l intégration de l assistance aux victimes à des cadres plus larges

Rôle de l action contre les mines dans l intégration de l assistance aux victimes à des cadres plus larges Rôle de l action contre les mines dans l intégration de l assistance aux victimes à des cadres plus larges Convention sur l interdiction des mines antipersonnel Convention sur l interdiction de l emploi,

Plus en détail

DEPARTMENT OF ECONOMIC AND SOCIAL AFFAIRS/ DEPARTEMENT DES AFFAIRES ECONOMIQUES ET SOCIALES

DEPARTMENT OF ECONOMIC AND SOCIAL AFFAIRS/ DEPARTEMENT DES AFFAIRES ECONOMIQUES ET SOCIALES UNITED NATIONS NATIONS UNIES DEPARTMENT OF ECONOMIC AND SOCIAL AFFAIRS/ DEPARTEMENT DES AFFAIRES ECONOMIQUES ET SOCIALES Liens entre l Inventaire de la Gouvernance en Afrique (IGA) et le processus du Mécanisme

Plus en détail

Note d orientation sur la mise en œuvre du PDES 2012-2015

Note d orientation sur la mise en œuvre du PDES 2012-2015 REPUBLIQUE DU NIGER MINISTERE DU PLAN, DE l AMENAGEMENT DU TERRITOIRE ET DU DEVELOPPEMENT COMMUNAUTAIRE Fraternité - Travail - Progrès Note d orientation sur la mise en œuvre du PDES 2012-2015 Les choix

Plus en détail

Le Renforcement des systèmes de santé

Le Renforcement des systèmes de santé BTC CTB BELGIAN DEVELOPMENT AGENCY National University of Rwanda School of Public Health 1 er Atelier régional Santé Burundi, RDC, Rwanda : Le Renforcement des systèmes de santé Quelques points clés La

Plus en détail

Evaluation du chef de filât français en matière d aide publique au développement

Evaluation du chef de filât français en matière d aide publique au développement Evaluation du chef de filât français en matière d aide publique au développement Rapport final Mars 2010 Emmanuel Delloye Christian Fusillier Didier Nech BUREAU DES OPÉRATIONS INTERNATIONALES Avant-propos

Plus en détail

Note de Synthèse. Politiques Sociales. exclusion sociale. inégalité. politiques. Droit des Enfants

Note de Synthèse. Politiques Sociales. exclusion sociale. inégalité. politiques. Droit des Enfants inégalité Note de Synthèse Février 29 Protection sociale pour les Enfants Réduction de la pauvreté sécurité exclusion sociale Politiques Sociales protection sociale atteindre les OMD stratégies politiques

Plus en détail

1. Nom du consultant : École Nationale Supérieure de Statistique et d Économie Appliquée (ENSEA)

1. Nom du consultant : École Nationale Supérieure de Statistique et d Économie Appliquée (ENSEA) 1. Nom du consultant : École Nationale Supérieure de Statistique et d Économie Appliquée (ENSEA) 2. Nom de l employée : MOSSO Rosine Addy 3. Date de naissance : 18 janvier 1978 4. Éducation Études universitaires

Plus en détail

CADRE DE COOPÉRATION INTÉRIMAIRE (CCI) MÉCANISME DE COORDINATION DE L ASSISTANCE AU DÉVELOPPEMENT EN HAÏTI

CADRE DE COOPÉRATION INTÉRIMAIRE (CCI) MÉCANISME DE COORDINATION DE L ASSISTANCE AU DÉVELOPPEMENT EN HAÏTI CADRE DE COOPÉRATION INTÉRIMAIRE (CCI) MÉCANISME DE COORDINATION DE L ASSISTANCE AU DÉVELOPPEMENT EN HAÏTI SEPTEMBRE 2004 1. PRÉSENTATION Le Cadre de Coopération Intérimaire (CCI) exprime le programme

Plus en détail

Quelles approches pour améliorer l efficacité de l aide internationale (AI)? Témoignages et stratégies

Quelles approches pour améliorer l efficacité de l aide internationale (AI)? Témoignages et stratégies Quelles approches pour améliorer l efficacité de l aide internationale (AI)? Témoignages et stratégies pour une coopération de qualité après 2015 Introduction générale Bruno Dujardin Centre de recherche

Plus en détail

Mécanisme de Financement Mondial en Soutien à Chaque Femme Chaque Enfant Plateformes Nationales

Mécanisme de Financement Mondial en Soutien à Chaque Femme Chaque Enfant Plateformes Nationales Mécanisme de Financement Mondial en Soutien à Chaque Femme Chaque Enfant Plateformes Nationales 1. Contexte & Logique Le but du Mécanisme de Financement Mondial (GFF) en soutien à Chaque Femme Chaque Enfant

Plus en détail

SRP 2015 APPROCHE PROGRAMMATIQUE ET MULTI-PARTENAIRE POUR LA SOUMISSION DES PROJETS SUR OPS. Conclusions et partage d expérience

SRP 2015 APPROCHE PROGRAMMATIQUE ET MULTI-PARTENAIRE POUR LA SOUMISSION DES PROJETS SUR OPS. Conclusions et partage d expérience SRP 2015 APPROCHE PROGRAMMATIQUE ET MULTI-PARTENAIRE POUR LA SOUMISSION DES PROJETS SUR OPS Conclusions et partage d expérience Réunion du Cluster Sécurité Alimentaire 10/02/2015 Bangui - RCA DE QUOI S

Plus en détail

Efficacité du développement

Efficacité du développement Efficacité du développement Pour une véritable responsabilité mutuelle Par Mary Robinson Nous présentons ici une version abrégée de l allocution d ouverture prononcée par Mary Robinson au Forum de haut

Plus en détail

MOBILISATION DES FINANCEMENTS EXTERIEURS DANS LE CADRE DE LA DECLARATION DE YAOUNDE: LE CAS DU PROGRAMME SECTORIEL FORET ENVIRONNEMENTDU CAMEROUN

MOBILISATION DES FINANCEMENTS EXTERIEURS DANS LE CADRE DE LA DECLARATION DE YAOUNDE: LE CAS DU PROGRAMME SECTORIEL FORET ENVIRONNEMENTDU CAMEROUN MOBILISATION DES FINANCEMENTS EXTERIEURS DANS LE CADRE DE LA DECLARATION DE YAOUNDE: LE CAS DU PROGRAMME SECTORIEL FORET ENVIRONNEMENTDU CAMEROUN PAR DENIS KOULAGNA KOUTOU CHEF DE DIVISION DE LA COOPERATION

Plus en détail

REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO MINISTERE DE LA SANTE PUBLIQUE SECRETARIAT GENERAL TERMES DE RÉFÉRENCE DE LA REUNION DU COMITE NATIONAL DE PILOTAGE

REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO MINISTERE DE LA SANTE PUBLIQUE SECRETARIAT GENERAL TERMES DE RÉFÉRENCE DE LA REUNION DU COMITE NATIONAL DE PILOTAGE REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO MINISTERE DE LA SANTE PUBLIQUE SECRETARIAT GENERAL TERMES DE RÉFÉRENCE DE LA REUNION DU COMITE NATIONAL DE PILOTAGE Septembre 2012 I.CONTEXTE ET JUSTIFICATION Le Comité

Plus en détail

DEMARCHE DE PLANIFICATION STRATEGIQUE

DEMARCHE DE PLANIFICATION STRATEGIQUE Cellule d Analyse de Politiques Economiques du CIRES DEMARCHE DE PLANIFICATION STRATEGIQUE Structure de la présentation 1. Concepts de planification stratégique 2. Démarche de planification stratégique

Plus en détail

Le Processus de Turin :

Le Processus de Turin : Le Processus de Turin : Une analyse systémique et participative des systèmes et politiques d EFP Marie Dorléans Fondation européenne pour la Formation (ETF) GEFOP, Tunis, 18 Octobre 2010 ETF LE PROCESSUS

Plus en détail

Cités et Gouvernements Locaux Unis - Commission de culture. Indicateurs culturels et Agenda 21 de la culture

Cités et Gouvernements Locaux Unis - Commission de culture. Indicateurs culturels et Agenda 21 de la culture Cités et Gouvernements Locaux Unis - Commission de culture Indicateurs culturels et Agenda 21 de la culture Indicateurs culturels et Agenda 21 de la culture Document approuvé le 24 Octobre 2006 à Barcelone,

Plus en détail

Rencontre de Kigali. EXCERCISE de REFLEXION ET PARTAGE ENTRE GROUPES DE PAYS SUR LA RESPONSABILITE MUTUELLEET L UTILISATION DE SYSTEMES NATIONAUX

Rencontre de Kigali. EXCERCISE de REFLEXION ET PARTAGE ENTRE GROUPES DE PAYS SUR LA RESPONSABILITE MUTUELLEET L UTILISATION DE SYSTEMES NATIONAUX Rencontre de Kigali EXCERCISE de REFLEXION ET PARTAGE ENTRE GROUPES DE PAYS SUR LA RESPONSABILITE MUTUELLEET L UTILISATION DE SYSTEMES NATIONAUX 19 Septembre 2011 GROUPE 1 : EGYPTE et MOZAMBIQUE 1. Réussites

Plus en détail

Centre de Recherche pour le Développement International. Écosystème et Santé Humaine Initiative de Programme

Centre de Recherche pour le Développement International. Écosystème et Santé Humaine Initiative de Programme Centre de Recherche pour le Développement International Écosystème et Santé Humaine Initiative de Programme Défis du Développement La bonne Santé et le bien être des êtres humains sont au centre du développement

Plus en détail

CONSULTATION MULTI PARTIES PRENANTES SUR L EFFICACITE DE L AIDE DISCOURS D OUVERTURE DU DSRSG/RC/HC DES NATIONS UNIES

CONSULTATION MULTI PARTIES PRENANTES SUR L EFFICACITE DE L AIDE DISCOURS D OUVERTURE DU DSRSG/RC/HC DES NATIONS UNIES CONSULTATION MULTI PARTIES PRENANTES SUR L EFFICACITE DE L AIDE Enquête 2011 combinée sur l efficacité de l aide (Déclaration de Paris) et sur l engagement international dans les États fragiles - 12 avril

Plus en détail

Calendrier et plan de suivi des recommandations des experts AEQES-CTI pour les cursus d ingénieur civil de la Faculté Polytechnique de Mons

Calendrier et plan de suivi des recommandations des experts AEQES-CTI pour les cursus d ingénieur civil de la Faculté Polytechnique de Mons Calendrier et plan de suivi des recommandations des experts AEQES-CTI pour les cursus d ingénieur civil de la Faculté Polytechnique de Mons Décembre 2013 Calendrier et plan de suivi des cursus d Ingénieur

Plus en détail

Aide-Mémoire. Nouvelles approches de réforme, d innovation et de modernisation des services publics et des institutions de l Etat

Aide-Mémoire. Nouvelles approches de réforme, d innovation et de modernisation des services publics et des institutions de l Etat African Training and Research Centre in Administration for Development المرآز الا فريقي للتدريب و البحث الا داري للا نماء Centre Africain de Formation et de Recherche Administratives pour le Développement

Plus en détail

Perspective commune de la valeur ajoutée apportée par PEFA et liens avec d autres indicateurs de la GFP

Perspective commune de la valeur ajoutée apportée par PEFA et liens avec d autres indicateurs de la GFP Gestion des dépenses publiques & PEFA Responsabilité financière Perspective commune de la valeur ajoutée apportée par PEFA et liens avec d autres indicateurs de la GFP Secrétariat PEFA 7 août 2007 Perspective

Plus en détail

La DGAFP et la coopération internationale administrative

La DGAFP et la coopération internationale administrative MINISTÈRE DE LA RÉFORME DE L'ÉTAT, DE LA DÉCENTRALISATION ET DE LA FONCTION PUBLIQUE INTERNATIONAL La DGAFP et la coopération internationale administrative REPÈRES DGAFP La DGAFP et la coopération internationale

Plus en détail

Je commencerai donc par quelques chiffres clés concernant nos relations avec l Afrique.

Je commencerai donc par quelques chiffres clés concernant nos relations avec l Afrique. Mesdames, Messieurs, C est pour moi un grand plaisir de pouvoir présenter aujourd hui la coopération japonaise en Afrique aux différents partenaires qui ont répondu à mon invitation à cette soirée de rencontre.

Plus en détail

MISSION D APPUI EN CONCEPT GIRE AUX PROGRAMMES GWI- AFRIQUE DE L OUEST :

MISSION D APPUI EN CONCEPT GIRE AUX PROGRAMMES GWI- AFRIQUE DE L OUEST : MISSION D APPUI EN CONCEPT GIRE AUX PROGRAMMES GWIAFRIQUE DE L OUEST : Projet GWIAfrique de l Ouest: BurkinaFaso, Ghana, Mali, Niger et Sénégal Expérience réussie de Gestion Intégrée des Ressources en

Plus en détail

COMMENT L ACCÈS À LA JUSTICE AIDE À RÉDUIRE LA PAUVRETÉ

COMMENT L ACCÈS À LA JUSTICE AIDE À RÉDUIRE LA PAUVRETÉ Note d accompagnement de la Conférence d Avocats Sans Frontières COMMENT L ACCÈS À LA JUSTICE AIDE À RÉDUIRE LA PAUVRETÉ «Le développement doit être appréhendé comme un processus d expansion des libertés

Plus en détail

PROGRAMMES DE FORMATION INTERUNIVERSITAIRE EN MANAGEMENT DES POUVOIRS LOCAUX 2011. Organisés par

PROGRAMMES DE FORMATION INTERUNIVERSITAIRE EN MANAGEMENT DES POUVOIRS LOCAUX 2011. Organisés par PROGRAMMES DE FORMATION INTERUNIVERSITAIRE EN MANAGEMENT DES POUVOIRS LOCAUX 2011 Organisés par à CHARLEROI LEDAREL à LIEGE avec le soutien du Ministre des Pouvoirs locaux et de la Ville et de la Direction

Plus en détail

Le Management territorial dans l Union Européenne Par M. Michel QUEVIT, Managing Director de RIDER II

Le Management territorial dans l Union Européenne Par M. Michel QUEVIT, Managing Director de RIDER II Le Management territorial dans l Union Européenne Par M. Michel QUEVIT, Managing Director de RIDER II 1. Les apports méthodologiques de la démarche des Fonds structurels pour la mise en œuvre des politiques

Plus en détail

Aide publique au développement consacrée au secteur agricole en Afrique: acteurs, formes, efficacité et orientations.

Aide publique au développement consacrée au secteur agricole en Afrique: acteurs, formes, efficacité et orientations. Aide publique au développement consacrée au secteur agricole en Afrique: acteurs, formes, efficacité et orientations. Cas du Sénégal Bassirou DIONE, ingénieur agroéconomiste dionsen2000@yahoo.fr Communication

Plus en détail

Conseil d administration du Programme des Nations Unies pour le développement, du Fonds

Conseil d administration du Programme des Nations Unies pour le développement, du Fonds Nations Unies Conseil d administration du Programme des Nations Unies pour le développement, du Fonds des Nations Unies pour la population et du Bureau des Nations Unies pour les services d appui aux projets

Plus en détail

Outil d harmonisation et d alignement national (CHAT)

Outil d harmonisation et d alignement national (CHAT) Country Harmonization and Alignement Tool (CHAT) ONUSIDA Outil d harmonisation et d alignement national (CHAT) Un instrument destiné à relever les défis de l harmonisation et de l alignement grâce à l

Plus en détail

La Décentralisation à Madagascar

La Décentralisation à Madagascar La Décentralisation à Madagascar Par Mme Anjara MANANTSARA Directrice Générale de la Décentralisation Ministère de l Aménagement du Territoire et de la Décentralisation 27 mai 2011 CIEDEL LE PROGRAMME

Plus en détail

Termes de références de l évaluation finale du projet «Intamenwa-Les indivisibles»

Termes de références de l évaluation finale du projet «Intamenwa-Les indivisibles» Termes de références de l évaluation finale du projet «Intamenwa-Les indivisibles» 1. Contexte de l étude 1.1. A propos de Search For Common Ground Search for Common Ground (SFCG) est une organisation

Plus en détail

Son centre opérationnel à Bruxelles : un Référent technique réadaptation

Son centre opérationnel à Bruxelles : un Référent technique réadaptation Fédération Handicap International recrute pour Son centre opérationnel à Bruxelles : un Référent technique réadaptation Envoyez votre CV et lettre de motivation au plus tard le dimanche 1 novembre 2012

Plus en détail

L Appui Budgétaire Sectoriel dans la Pratique

L Appui Budgétaire Sectoriel dans la Pratique L Appui Budgétaire Sectoriel dans la Pratique Étude de cas le secteur de la santé en Zambie Ann Bartholomew Novembre 2009 Overseas Development Institute 111 Westminster Bridge Road London SE1 7JD UK et

Plus en détail

PROFIL DIRECTION GÉNÉRALE ADJOINTE COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES JANVIER 2011

PROFIL DIRECTION GÉNÉRALE ADJOINTE COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES JANVIER 2011 H114-8-3 PROFIL DIRECTION GÉNÉRALE ADJOINTE COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES JANVIER 2011 Adaptation du document La formation à la gestion d un établissement d enseignement, Les orientations et les compétences

Plus en détail

Chantal PETIT. De 1996 à 2001 : Sous-directrice et Directrice ff, d un établissement scolaire Équipe de direction de l IET Notre-Dame à Charleroi.

Chantal PETIT. De 1996 à 2001 : Sous-directrice et Directrice ff, d un établissement scolaire Équipe de direction de l IET Notre-Dame à Charleroi. Curriculum vitæ Nom : Chantal PETIT Profession actuelle Expert en Éducation Date de naissance : 19 janvier 1955 Nationalité : Belge Langue maternelle : Français Éducation 1986 Licenciée en politique de

Plus en détail

Kigali 5 décembre 2006 REPUBLIQUE DU RWANDA PROVINCE DE L OUEST DISTRICTS DE KARONGI & RUTSIRO

Kigali 5 décembre 2006 REPUBLIQUE DU RWANDA PROVINCE DE L OUEST DISTRICTS DE KARONGI & RUTSIRO REPUBLIQUE DU RWANDA Districts de Karongi et Rutsiro Province de l Ouest/Rwanda PROVINCE DE L OUEST DISTRICTS DE KARONGI & RUTSIRO Présentation synthétique du document de Programme de renforcement de la

Plus en détail

Compte rendu de la journée d échanges avec les différentes parties prenantes sur :

Compte rendu de la journée d échanges avec les différentes parties prenantes sur : Compte rendu de la journée d échanges avec les différentes parties prenantes sur : Les Nouvelles tendances de l Aide publique au Développement : Déclaration de Paris/Appui Budgétaire Villa Ebert, jeudi

Plus en détail

EVALUATION A MIS PARCOURS DE MISE EN ŒUVRE Termes de Référence

EVALUATION A MIS PARCOURS DE MISE EN ŒUVRE Termes de Référence page 1/6 Action de renforcement du système sanitaire par un financement basé sur la performance dans 7 pays (le Rwanda, la Zambie, le Burundi, la Tanzanie, la République Démocratique du Congo, le Cameroun

Plus en détail

L approche conceptuelle

L approche conceptuelle Cap Vert C o m m u n i c a t i o n 9.05.2000 Symposium International sur la Microfinance et la Promotion des Micro et Petites Entreprise Praia, 12 au 14 juin 2000 L approche conceptuelle 1. Introduction

Plus en détail

Chambre des Députés du Grand-Duché du Luxembourg. Réunion des Présidents des commissions de la coopération au développement. Note d information

Chambre des Députés du Grand-Duché du Luxembourg. Réunion des Présidents des commissions de la coopération au développement. Note d information Chambre des Députés du Grand-Duché du Luxembourg Réunion des Présidents des commissions de la coopération au développement Note d information Luxembourg, 11 décembre 2015 L année européenne du développement

Plus en détail

50 e CONSEIL DIRECTEUR 62 e SESSION DU COMITÉ RÉGIONAL

50 e CONSEIL DIRECTEUR 62 e SESSION DU COMITÉ RÉGIONAL ORGANISATION PANAMÉRICAINE DE LA SANTÉ ORGANISATION MONDIALE DE LA SANTÉ 5 e CONSEIL DIRECTEUR 62 e SESSION DU COMITÉ RÉGIONAL Washington, D.C., É-U, du 27 septembre au 1 er octobre 21 Point 5.3 de l ordre

Plus en détail

Fonds Asile Migration Intégration Fonds Sécurité Intérieure Programmes nationaux 2014-2020

Fonds Asile Migration Intégration Fonds Sécurité Intérieure Programmes nationaux 2014-2020 l Europe se mobilise Fonds Asile Migration Intégration Fonds Sécurité Intérieure Programmes nationaux 2014-2020 L action de l Union européenne Une action commune... L Union européenne met en œuvre, depuis

Plus en détail

Adéquation formation-emploi, outil d orientation et d amélioration de l'offre de formation dans la zone d intervention du Projet FORAP NORD

Adéquation formation-emploi, outil d orientation et d amélioration de l'offre de formation dans la zone d intervention du Projet FORAP NORD Adéquation formation-emploi, outil d orientation et d amélioration de l'offre de formation dans la zone d intervention du Projet FORAP NORD Séminaire EDUCAID, Bruxelles 29.11.2012 PLAN 1. Processus général

Plus en détail

Copyright 2014 Organisation mondiale des douanes - Tous droits réservés 1

Copyright 2014 Organisation mondiale des douanes - Tous droits réservés 1 Les activités d'apprentissage et de développement de l OMD Doter les personnels des Membres d une plus grande autonomie pour pérenniser leurs efforts de réforme Copyright 2014 Organisation mondiale des

Plus en détail

REPUBLIQUE DU NIGER REPUBLIQUE DU NIGER. Fraternité - Travail - Progrès Comité Interministériel de Pilotage de la SDR Secrétariat Exécutif

REPUBLIQUE DU NIGER REPUBLIQUE DU NIGER. Fraternité - Travail - Progrès Comité Interministériel de Pilotage de la SDR Secrétariat Exécutif CEDEAO REPUBLIQUE DU NIGER UNION AFRICAINE REPUBLIQUE DU NIGER Département de l'agriculture, l'environnement et des Ressources en Eau Politique Agricole Régionale (ECOWAP) Fraternité - Travail - Progrès

Plus en détail

Organisé conjointement par

Organisé conjointement par Intégration de la mise en œuvre de coopération mutuelle du Traité international et du Protocole de Nagoya dans le cadre des objectifs généraux de la politique nationale Un atelier pour les équipes nationales

Plus en détail

du plan stratégique 2010-2014 de l AERES (document ad dopté lors du Conseil de l Agence du 8 décembre 2011)

du plan stratégique 2010-2014 de l AERES (document ad dopté lors du Conseil de l Agence du 8 décembre 2011) Actualisation du plan stratégique 2010-2014 de l AERES décembre 2011 (document ad dopté lors du Conseil de l Agence du 8 décembre 2011) SOMMAIRE Une actualisation du plan stratégique 2010-2014, indispensable

Plus en détail

CPRDFP : LE TABLEAU DE BORD

CPRDFP : LE TABLEAU DE BORD CPRDFP : LE TABLEAU DE BORD au 30 juin 2013 «Pour être efficaces les politiques conduites doivent être coordonnées et complémentaires. Le pilotage coordonné des dispositifs de l État, de la Région, des

Plus en détail

GESTION, FINANCES ET COMPTAPILITE Module 1 : Elaboration, Analyse économique et financière des projets Minimum requis par session

GESTION, FINANCES ET COMPTAPILITE Module 1 : Elaboration, Analyse économique et financière des projets Minimum requis par session Objectifs pédagogiques GESTION, FINANCES ET COMPTAPILITE Module 1 : Elaboration, Analyse économique et financière des projets Minimum par Analyser les procédures de préparation et de montage des projets.

Plus en détail

EXPÉRIENCES PROGRAMME FEMMES ET ENTREPRENARIAT RESPONSABLE (FER) Mme Fatou NDOYE Juin 2010

EXPÉRIENCES PROGRAMME FEMMES ET ENTREPRENARIAT RESPONSABLE (FER) Mme Fatou NDOYE Juin 2010 EXPÉRIENCES PROGRAMME FEMMES ET ENTREPRENARIAT RESPONSABLE (FER) Mme Fatou NDOYE Juin 2010 I. Présentation d Enda Graf sahel 1.1 Bref exposé de l histoire d Enda Graf Sahel Créé en 1975 sous le nom de

Plus en détail

La crise au Mali : un incident sur le chemin du développement Le cas du secteur de la santé

La crise au Mali : un incident sur le chemin du développement Le cas du secteur de la santé La crise au Mali : un incident sur le chemin du développement Le cas du secteur de la santé Salif Samaké Directeur de la Planification, Ministère de la santé du Mali (juillet 2004- mai 2013) Introduction

Plus en détail

GESTION AXÉE SUR LES RESULTATS. Concepts et Principes

GESTION AXÉE SUR LES RESULTATS. Concepts et Principes Cellule d Analyse de Politiques Gestion Axée sur les Résultats Abidjan Economiques du CIRES GESTION AXÉE SUR LES RESULTATS Concepts et Principes 1 Structure de la Présentation 1. Contexte de la GAR 2.

Plus en détail

PROCESSUS RESSOURCES HUMAINES

PROCESSUS RESSOURCES HUMAINES PROCESSUS RESSOURCES HUMAINES 10.01.2014 DESCRIPTION DE FONCTION Conseiller Géographique - Opérations 1. INTITULÉ DE LA FONCTION Conseiller géographique - Opérations 2. DÉPARTEMENT / LIEU DE TRAVAIL Opérations

Plus en détail

Risques et potentiels pour le secteur de la santé

Risques et potentiels pour le secteur de la santé 1 Processus de décentralisation en RDC Risques et potentiels pour le secteur de la santé Didier Gasigwa (MCM) Didier Nyombo (PMSS) Plan de présentation 2 1. Décentralisation : avantages et risques 2. Problématique

Plus en détail

ATELIER REGIONAL DE MISE EN ŒUVRE DU PARTENARIAT DE BUSAN DANS LE CADRE DE LAPLATEFORME AFRICAINE POUR L EFFICACITE DU DEVELOPPEMENT

ATELIER REGIONAL DE MISE EN ŒUVRE DU PARTENARIAT DE BUSAN DANS LE CADRE DE LAPLATEFORME AFRICAINE POUR L EFFICACITE DU DEVELOPPEMENT ATELIER REGIONAL DE MISE EN ŒUVRE DU PARTENARIAT DE BUSAN DANS LE CADRE DE LAPLATEFORME AFRICAINE POUR L EFFICACITE DU DEVELOPPEMENT KINSHASA, DU 06 08 NOVEMBRE 2012 DISCOURS DE MR. ADAMA COULIBALY DIRECTEUR

Plus en détail

OBJECTIFS. Objectif N 1 : renouvellement des approches et des méthodes de formation pour atteindre une forme d excellence de la formation

OBJECTIFS. Objectif N 1 : renouvellement des approches et des méthodes de formation pour atteindre une forme d excellence de la formation Politique TICE UBP L université ne peut pas rester à l écart des mutations profondes qui traversent nos sociétés ; la question n est plus de savoir s il faut ou non prendre en compte l usage du numérique

Plus en détail

PROJET DE CADRE D ACTION SUR LA GESTION DES SYSTEMES EDUCATIFS DE L ESPACE FRANCOPHONE. (Adiza Hima)

PROJET DE CADRE D ACTION SUR LA GESTION DES SYSTEMES EDUCATIFS DE L ESPACE FRANCOPHONE. (Adiza Hima) PROJET DE CADRE D ACTION SUR LA GESTION DES SYSTEMES EDUCATIFS DE L ESPACE FRANCOPHONE (Adiza Hima) 1 CONTEXTE Cadre d action du Forum Mondial sur l Education pour Tous (EPT) - «mettre en place des systèmes

Plus en détail

-------------------- --------------------- SECRETARIAT GENERAL ------------------- La Gouvernance au Mali

-------------------- --------------------- SECRETARIAT GENERAL ------------------- La Gouvernance au Mali MINISTERE DE L ECONOMIE DE REPUBLIQUE DU MALI L INDUSTRIE ET DU COMMERCE Un Peuple Un But Une Foi -------------------- --------------------- SECRETARIAT GENERAL ------------------- La Gouvernance au Mali

Plus en détail

Module I COMPRENDRE L ENJEU, POLITIQUE, PRINCIPES ET CONTEXE DE LA GESTION AXEE SUR LES RESULTATS DU DEVELOPPEMENT

Module I COMPRENDRE L ENJEU, POLITIQUE, PRINCIPES ET CONTEXE DE LA GESTION AXEE SUR LES RESULTATS DU DEVELOPPEMENT LA GESTION AXEE SUR LES RESULTATS DU DEVELOPPEMENT Module I COMPRENDRE L ENJEU, POLITIQUE, PRINCIPES ET CONTEXE DE LA GESTION AXEE SUR LES RESULTATS DU DEVELOPPEMENT 1 Les valeurs à partager pendant l

Plus en détail

Note conceptuelle. Pour des paysages forestiers résilients aux changements globaux en zones arides : des lignes directrices

Note conceptuelle. Pour des paysages forestiers résilients aux changements globaux en zones arides : des lignes directrices Note conceptuelle Pour des paysages forestiers résilients aux changements globaux en zones arides : des lignes directrices Deuxième Atelier International Hotel King Fahd, Dakar, Sénégal, 25-28 février

Plus en détail

46 SÉNÉGAL INTRODUCTION. VUE D ENSEMBLE ENCADRÉ 46.1 : Défis et actions prioritaires

46 SÉNÉGAL INTRODUCTION. VUE D ENSEMBLE ENCADRÉ 46.1 : Défis et actions prioritaires 46 SÉNÉGAL INTRODUCTION LE SÉNÉGAL COMPTE ENVIRON 11.4 MILLIONS D HABITANTS. Avec un taux de croissance annuel moyen de 2.4 %, sa population augmente à un rythme sensiblement supérieur à la moyenne des

Plus en détail

WORKING PAPER SÉRIE : COHÉSION SOCIALE ET ÉCONOMIE SOCIALE

WORKING PAPER SÉRIE : COHÉSION SOCIALE ET ÉCONOMIE SOCIALE THINK TANK EUROPÉEN POUR LA SOLIDARITÉ WORKING PAPER SÉRIE : COHÉSION SOCIALE ET ÉCONOMIE SOCIALE INTRODUCTION AU PROGRAMME POUR L EMPLOI ET LA SOLIDARITÉ SOCIALE (PROGRESS) MAUD CANDELA, AVRIL 2007 Think

Plus en détail

PRESENTEE PAR M. YANKHOBA SOW DIRECTEUR DES RESSOURCES HUMAINES

PRESENTEE PAR M. YANKHOBA SOW DIRECTEUR DES RESSOURCES HUMAINES CONFERENCE INTERNATIONALE SUR LES RESSOURCES HUMAINES EN SANTE EN AFRIQUE EXPERIENCE DU SENEGAL DANS LA REORGANISATION DU MINISTERE DE LA SANTE POUR UNE MEILLEURE PRISE EN CHARGE DE LA GESTION DES RHS

Plus en détail

Session extraordinaire de la Conférence des Ministres de l'économie et des Finances de l Union Africaine Abuja (Nigeria) 21-24 March 2014

Session extraordinaire de la Conférence des Ministres de l'économie et des Finances de l Union Africaine Abuja (Nigeria) 21-24 March 2014 AFRICAN UNION UNION AFRICAINE UNIÃO AFRICANA Session extraordinaire de la Conférence des Ministres de l'économie et des Finances de l Union Africaine Abuja (Nigeria) 21-24 March 2014 Mesures et dispositions

Plus en détail

Idées préliminaires pour la stratégie nationale REDD+ en RDC

Idées préliminaires pour la stratégie nationale REDD+ en RDC 1 Idées préliminaires pour la stratégie nationale REDD+ en RDC Dialogue Global R-PP - FCPF 25 janvier 2010 COORDINATION NATIONALE REDD - MECNT FOREST CARBON PARTNERSHIP FACILITY Sommaire 2 Une réflexion

Plus en détail

RAPPORT DU PRESIDENT DE LA COMMISSION SUR LE PROCESSUS DE LA CONFERENCE INTERNATIONALE SUR LA REGION DES GRANDS LACS

RAPPORT DU PRESIDENT DE LA COMMISSION SUR LE PROCESSUS DE LA CONFERENCE INTERNATIONALE SUR LA REGION DES GRANDS LACS AFRICAN UNION UNION AFRICAINE UNIÃO AFRICANA P.O. Box: 3243, Addis Ababa, Ethiopia, Tel.:(251-1) 51 38 22 Fax: (251-1) 51 93 21 Email: oau-ews@telecom.net.et CONSEIL DE PAIX ET DE SECURITE 32 EME REUNION

Plus en détail

Renforcement Institutionnel pour des Politiques de Santé basées sur l Evidence en République Démocratique du Congo «RIPSEC» Appel à candidature

Renforcement Institutionnel pour des Politiques de Santé basées sur l Evidence en République Démocratique du Congo «RIPSEC» Appel à candidature 1 Renforcement Institutionnel pour des Politiques de Santé basées sur l Evidence en République Démocratique du Congo «RIPSEC» Appel à candidature I. Vacance Intitulée du Poste : Secrétaire National du

Plus en détail

PROJETS DE MOBILITE SECTEUR ENSEIGNEMENT SCOLAIRE

PROJETS DE MOBILITE SECTEUR ENSEIGNEMENT SCOLAIRE PROJETS DE MOBILITE SECTEUR ENSEIGNEMENT SCOLAIRE Appel à propositions 2015 V1 dec 2014 ERASMUS + EN BREF ERASMUS + 2014-2020 : fiche d identité 33 pays participants + des pays partenaires - 14,7 milliards

Plus en détail

Is Budget Support a Solution for Financing

Is Budget Support a Solution for Financing 3ème colloque international: Financement de la santé dans les pays en développement et émergents L appui budgétaire est-il une solution pour le financement du secteur de la santé dans les pays en développement?

Plus en détail

Programme d Appui à la Société Civile en Tunisie (PASC Tunisie)

Programme d Appui à la Société Civile en Tunisie (PASC Tunisie) Termes de Référence Evaluation Intermédiaire Programme d Appui à la Société Civile en Tunisie (PASC Tunisie) Composante géré par EPD Introduction Le Programme d'appui à la Société Civile en Tunisie (PASC

Plus en détail