Exposition à l amiante: relation nodule et cancer bronchopulmonaire?

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Exposition à l amiante: relation nodule et cancer bronchopulmonaire?"

Transcription

1 Exposition à l amiante: relation nodule et cancer bronchopulmonaire? R. Barbot 1, C. Le Marquand 1, J.-C. Pairon 2, C. Paris 3, B. Clin- Godart 4, A. Luc 5, P. Brochard 6, F. Laurent 7 1 Villenave d'ornon, 2 Creteil, 3 Vandoeuvre-les-Nancy, 4 Caen, 5 Nancy 6 Bordeaux, 7 Pessac

2 L amiante Propriétés exceptionnelles+ faible coût=fibre miracle Utilisation industrielle et domestique massive: tonnes/an en France en 1975 MAIS nocive pour l Homme: Pathologies bénignes: plaques pleurales, asbestose, fibrose plèvre viscérale Pathologies malignes: CBP, mésothéliome, K ovaire, K larynx Suivi post professionnel- HAS 2010: TDM thoracique Dispositifs de réparation

3 Nodule pulmonaire Fréquent Etiologies multiples Non spécifique Taille/ % malignité * : <5mm: entre 0 et 1% 5-10mm: entre 6 et 28% 11-20mm: entre 33 et 45% >20mm: entre 64 et 82% Densité/malignité * : * basés sur des populations de fumeurs > > mixte Verre dépoli solide Wahidi MM, et al. Evidence for the treatment of patients with pulmonary nodules: when is it lung cancer?: ACCP evidence-based clinical practice guidelines (2nd edition). Chest 2007;132:94S-107S. Henschke CI, et al. CT screening for lung cancer: frequency and significance of part-solid and nonsolid nodules. AJR Am J Roentgenol 2002;178:

4 Le Cancer broncho-pulmonaire (CBP) 1 ère cause de mortalité par cancer en France et dans le monde 1 ère cause de mortalité chez les patients exposés à l amiante Principal facteur de risque= tabagisme puis expositions professionnelles (amiante+++) Pas de spécificité des CBP liés à l exposition à l amiante Plus le diagnostic est précoce, meilleur est le pronostic Etude NLST (2): le dépistage du CBP par TDM thoracique annuelle permet de réduire de 20% la mortalité par CBP dans une population de fumeurs Aberle DR, Adams AM, Berg CD, et al. Reduced lung-cancer mortality with low-dose computed tomographic screening. The New England journal of medicine 2011;365:

5 Objectifs Evaluer l association entre la présence de nodule(s) pulmonaire(s) et la survenue de CBP chez des travailleurs anciennement exposés à l amiante Evaluer ce risque en fonction des caractéristiques des nodules (taille, nombre, densité)

6 Matériels et Méthodes (1) Expérimentation du Suivi Post Professionnel Amiante (SPPA) D Octobre 2003 à Décembre 2005 Dans 4 régions françaises (Aquitaine, Haute et Basse Normandie, Rhône Alpes) Objectifs: Améliorer les conditions du suivi médical Améliorer l information du travailleur et du corps médical Données recueillies: Paramètres d exposition à l amiante : calcul de l Index d Exposition Cumulé (IEC) Consultation médicale (antécédents, tabagisme ) RP et TDM thoracique EFR

7 Matériels et Méthodes (2) Etude Cas-témoins Population issue de SPPA 37 cas de CBP identifiés à partir des déclarations en ALD (recueil arrêté au 1/01/2011) 148 témoins appariés sur l âge, le sexe, le tabagisme, l IEC

8 Matériels et Méthodes (3) Examens réalisés sur des machines différentes (300 radiologues conventionnés) Paramètres d acquisition recommandés (basse dose) Lecture standardisée en aveugle du groupe pour détection et caractérisation des nodules TDM thoraciques

9 Matériels et Méthodes (4) Analyse statistique Régression logistique pour calculer des odds ratios ajustés sur l'âge, le sexe, le tabagisme, l IEC Courbe ROC évaluant les performances de la TDM comme test diagnostique de CBP en fonction du temps

10 Résultats Présence de nodule(s) 48.6% des sujets: au moins un nodule détecté OR ajusté= 3.27 (IC 95%, ) Association significative entre présence de nodule(s) et survenue de CBP

11 Résultats Taille des nodules Risque CBP en fonction de la taille Seuil de 8mm fortement suspect de malignité Résultats comparables à ceux des populations de fumeurs MacMahon H, et al. Guidelines for management of small pulmonary nodules detected on CT scans: a statement from the Fleischner Society. Radiology 2005;237: Gould MK,, et al. Evaluation of patients with pulmonary nodules: when is it lung cancer?: ACCP evidence-based clinical practice guidelines (2nd edition). Chest 2007;132:108S-30S.

12 Résultats Densité des nodules Nodules solides: significative du risque de CBP Nodules non solides: non significative du risque Résultats discordants avec données de la littérature MAIS: Faible nombre de nodules non solides (n=9) Population exclusivement masculine Li F,et al. Malignant versus benign nodules at CT screening for lung cancer: comparison of thin-section CT findings. Radiology 2004;233: Henschke Ci et al. CT screening for lung cancer: frequency and significance of part-solid and nonsolid nodules. AJR Am J Roentgenol 2002;178: Oh JY, et al. Clinical significance of a solitary ground-glass opacity (GGO) lesion of the lung detected by chest CT. Lung Cancer 2007;55:67-73.

13 Résultats Nombre de nodules significative du risque pour 1-2 nodules Autres résultats difficilement analysables en raison du faible nombre Résultats concordants avec la littérature: Nodules multiples: métastases, infection ou inflammation Gould MK, et al. Evaluation of patients with pulmonary nodules: when is it lung cancer?: ACCP evidence-based clinical practice guidelines (2nd edition). Chest 2007;132:108S-30S.

14 Résultats Etude de la TDM thoracique comme test diagnostique de CBP en fonction du temps Meilleur compromis: TDM annuel Résultats concordants avec les études de dépistage de CBP dans les populations de fumeurs et de sujets exposés à l amiante Aberle DR, et al. Reduced lung-cancer mortality with low-dose computed tomographic screening. The New England journal of medicine 2011;365: Henschke C, et al. Survival of patients with stage I lung cancer detected on CT screening. The New England journal of medicine 2006;355: Tiitola M, et al. Computed tomography screening for lung cancer in asbestos-exposed workers. Lung Cancer 2002;35:17-22.

15 Limites Pas de corrélation nodule visualisé CBP déclaré en ALD 1 seul lecteur ( des faux négatifs?) Hétérogénéité des examens (300 radiologues conventionnés) Épaisseurs de coupe différentes Supports différents (films ou CD) diminution de la sensibilité Ajustement qualitatif sur le tabagisme

16 Conclusion La présence de nodule(s) pulmonaire(s) est associée à un sur-risque de CBP dans une population de travailleurs anciennement exposés à l amiante Ce risque augmente avec la taille comme dans les populations de fumeurs non exposés Dépistage individuel du CBP par TDM annuelle chez les sujets exposés à l amiante, comme discuté dans les populations de fumeurs? Couraud S, et al. From randomized trials to the clinic: is it time to implement individual lung-cancer screening in clinical practice? A multidisciplinary statement from French experts on behalf of the french intergroup (IFCT) and the groupe d Oncologie de langue française (GOLF). Ann Oncol Mar;24(3):

17 AMIANTE

De pistage et suivi des nodules pulmonaires. Dr Catherine LAMBLIN, pneumologue, Lille Dr Dominique BLANC, me decin nucle aire, Lille

De pistage et suivi des nodules pulmonaires. Dr Catherine LAMBLIN, pneumologue, Lille Dr Dominique BLANC, me decin nucle aire, Lille De pistage et suivi des nodules pulmonaires Dr Catherine LAMBLIN, pneumologue, Lille Dr Dominique BLANC, me decin nucle aire, Lille Inte re t du de pistage Cancer du poumon = 1e re cause de mortalite par

Plus en détail

Nouvelles recommandations concernant le suivi des salariés français exposés à l amiante (HAS 2010)

Nouvelles recommandations concernant le suivi des salariés français exposés à l amiante (HAS 2010) Nouvelles recommandations concernant le suivi des salariés français exposés à l amiante (HAS 2010) J.D. Dewitte, B. Loddé Université de Bretagne Occidentale Jeune Equipe «Ethique, Professionnalisme et

Plus en détail

Indications pour le dépistage du cancer du poumon

Indications pour le dépistage du cancer du poumon Indications pour le dépistage du cancer du poumon Le cancer du poumon Un bon candidat au dépistage? Prévalence élevée Mortalité élevée Population à risque définie Majorité de forme non resecable au stade

Plus en détail

Paris, 28 novembre 2014

Paris, 28 novembre 2014 ARDCO, ARDCO-NUT : résultats préliminaires concernant le risque de différents cancers après exposition à l amiante dans un programme de suivi post-professionnel multirégional français J-C Pairon 1-3, B

Plus en détail

Un dépistage précoce. est-il possible ou envisageable. pour le cancer primitif du poumon?

Un dépistage précoce. est-il possible ou envisageable. pour le cancer primitif du poumon? Un dépistage précoce est-il possible ou envisageable pour le cancer primitif du poumon? Cancer primitif du poumon une fréquence majeure 40 000 nouveaux cas / an en France 2e cancer chez l'homme (après

Plus en détail

Suivi post-professionnel (SPP) des personnes exposées à l amiante

Suivi post-professionnel (SPP) des personnes exposées à l amiante PROTOCOLE D IMAGERIE MEDICALE Suivi post-professionnel (SPP) des personnes exposées à l amiante Octobre 2011 Société française de médecine du travail Haute Autorité de Santé Service documentation information

Plus en détail

Marion GILBERT Simon CHAUVEAU. DES pneumologie 11 avril 2014

Marion GILBERT Simon CHAUVEAU. DES pneumologie 11 avril 2014 Marion GILBERT Simon CHAUVEAU DES pneumologie 11 avril 2014 Contexte Dépistage du cancer poumon : Santé publique Par scanner injecté (low dose) : Baisse de la mortalité (-20%) : NLSTrial (USA) 2011: «The

Plus en détail

EVALUATION DE LA VALEUR DIAGNOSTIQUE EN TDM DES ANOMALIES PLEUROPARENCHYMATEUSES DANS L EMBOLIE PULMONAIRE AIGÜE.

EVALUATION DE LA VALEUR DIAGNOSTIQUE EN TDM DES ANOMALIES PLEUROPARENCHYMATEUSES DANS L EMBOLIE PULMONAIRE AIGÜE. EVALUATION DE LA VALEUR DIAGNOSTIQUE EN TDM DES ANOMALIES PLEUROPARENCHYMATEUSES DANS L EMBOLIE PULMONAIRE AIGÜE. L.Laborie (1), P.Sarliève (1), P.Manzoni (1), N.Méneveau (2), J-C Dalphin (3), B.Kastler

Plus en détail

CAD des nodules pulmonaires en TDM

CAD des nodules pulmonaires en TDM Evaluation d un d système CAD dans la détection des nodules pulmonaires en TDM T Araujo, MH Moreau, T Ella Ondo, O Corneloup, M Montaudon, V Latrabe, F Laurent Unité d imagerie thoracique et cardiovasculaire

Plus en détail

Prévention du cancer du poumon chez les personnes exposées à l amiante: dépistage par tomodensitométrie

Prévention du cancer du poumon chez les personnes exposées à l amiante: dépistage par tomodensitométrie Version février 2013 Factsheet Prévention du cancer du poumon chez les personnes exposées à l amiante: dépistage par tomodensitométrie Dr Susanna Stöhr, Dr David Miedinger, Dr Marcel Jost 1. Situation

Plus en détail

Amiante: suivi médical Données récentes (ARDCO, ARDCO-NUT)

Amiante: suivi médical Données récentes (ARDCO, ARDCO-NUT) Amiante: suivi médical Données récentes (ARDCO, ARDCO-NUT) J-C Pairon 1-3, B Clin 4-6, P Brochard 7-9, J Ameille 10, P Andujar 1-3, S Chamming s 10, G Ferretti 11-13, F Galateau-Sallé 4,6,14, A Gislard

Plus en détail

amiante RISQUES POUR LA SANTE Informations à destination des Mairies de l Ain Dr P. POROT ASTBTP DE L AIN

amiante RISQUES POUR LA SANTE Informations à destination des Mairies de l Ain Dr P. POROT ASTBTP DE L AIN amiante RISQUES POUR LA SANTE Informations à destination des Mairies de l Ain Dr P. POROT ASTBTP DE L AIN L amiante, roche fibreuse, comprend 2 groupes: -Les serpentines, dont la chrysotile («amiante blanc»),

Plus en détail

L apport d une nouvelle technologie: tomographie d émission par positrons

L apport d une nouvelle technologie: tomographie d émission par positrons L apport d une nouvelle technologie: tomographie d émission par positrons François Bénard, MD, FRCPC Clinicien-chercheur, Centre de recherche clinique Centre hospitalier universitaire de Sherbrooke Professeur

Plus en détail

Pathologies respiratoires bénignes b. à l amiante. JC Pairon. Service de pneumologie et de pathologie professionnelle, CHI Créteil

Pathologies respiratoires bénignes b. à l amiante. JC Pairon. Service de pneumologie et de pathologie professionnelle, CHI Créteil Pathologies respiratoires bénignes b liées à l amiante JC Pairon Service de pneumologie et de pathologie professionnelle, CHI Créteil INSERM U955, Faculté de médecine Paris 12, Créteil Les types d amiante

Plus en détail

Dépistage du cancer pulmonaire pour les personnes exposées à l'amiante. Etat de la situation en Suisse

Dépistage du cancer pulmonaire pour les personnes exposées à l'amiante. Etat de la situation en Suisse Dépistage du cancer pulmonaire pour les personnes exposées à l'amiante Etat de la situation en Suisse Formation en pneumologie du 30 avril 2015 Dr Régis Otasevic Importations d amiante (tonnes) Mésothéliomes

Plus en détail

Facteurs de risque et dépistage des cancers bronchiques

Facteurs de risque et dépistage des cancers bronchiques Facteurs de risque et dépistage des cancers bronchiques Journées DES d oncologie G4 Vendredi 3 février 2017 Mathieu JAMELOT Interne DES ONCOLOGIE-RADIOTHERAPIE Rouen Epidémiologie Epidémiologie- France

Plus en détail

Les recommandations de suivi des personnes antérieurement exposées à l amiante et leur mise en œuvre

Les recommandations de suivi des personnes antérieurement exposées à l amiante et leur mise en œuvre Les recommandations de suivi des personnes antérieurement exposées à l amiante et leur mise en œuvre Bénédicte CLIN-GODARD Service de Pathologie Professionnelle, CHU de CAEN Université Caen Normandie INSERM

Plus en détail

Surveillance postopératoire

Surveillance postopératoire Virginie Westeel CHU, Besançon France Surveillance postopératoire 1 Pourquoi? Why? Aim of follow-up : 6th edition of thetnm classification Goldstraw J Thorac Oncol 2007;2:706-14 2 Récidives et 2 èmes cancers

Plus en détail

DÉPISTAGE SCANNOGRAPHIQUE DU CANCER BRONCHIQUE. G Ferretti Groupe de réflexion pour le dépistage du

DÉPISTAGE SCANNOGRAPHIQUE DU CANCER BRONCHIQUE. G Ferretti Groupe de réflexion pour le dépistage du DÉPISTAGE SCANNOGRAPHIQUE DU CANCER BRONCHIQUE G Ferretti Groupe de réflexion pour le dépistage du cancer bronchique SIT, IFCT, CPLF Le cancer bronchique : Un problème de santé publique Bulletin du Cancer.

Plus en détail

Le Programme National de Surveillance du Mésothéliome. Centre local Paca-Corse. (Bilan 2006 2011)

Le Programme National de Surveillance du Mésothéliome. Centre local Paca-Corse. (Bilan 2006 2011) Le Programme National de Surveillance du Mésothéliome Centre local Paca-Corse (Bilan 2006 2011) I. Le PNSM Contexte national Mise en place en 1998 à la demande de la Direction Générale du Travail (DGT)

Plus en détail

Docteur Gabriel Le Moël Service de pneumologie. CHLP Journée ARKM 19/11/2016 LES LIMITES DE LA RADIOGRAPHIE PULMONAIRE

Docteur Gabriel Le Moël Service de pneumologie. CHLP Journée ARKM 19/11/2016 LES LIMITES DE LA RADIOGRAPHIE PULMONAIRE Docteur Gabriel Le Moël Service de pneumologie. CHLP Journée ARKM 19/11/2016 LES LIMITES DE LA RADIOGRAPHIE PULMONAIRE RADIO DE THORAX a-t-elle encore un intérêt? Place de radio de thorax dans le cadre

Plus en détail

RESEAUX EN ONCOLOGIE THORACIQUE : EXEMPLES CONCRETS

RESEAUX EN ONCOLOGIE THORACIQUE : EXEMPLES CONCRETS RESEAUX EN ONCOLOGIE THORACIQUE : EXEMPLES CONCRETS Pr. Arnaud SCHERPEREEL Pneumologie et Oncologie Thoracique Hôpital Calmette - CHRU de Lille et Unité INSERM 1019 Institut Pasteur de Lille Francophones

Plus en détail

Suivi post-professionnel après exposition à l amiante

Suivi post-professionnel après exposition à l amiante A U D I T I O N P U B L I Q U E Suivi post-professionnel après exposition à l amiante Rapport d orientation de la commission d audition Avril 2010 Les recommandations de la commission d audition et les

Plus en détail

CORRELATION TNM CLINIQUE ET ANATOMOPATHOLOGIQUE DU CANCER DU LARYNX

CORRELATION TNM CLINIQUE ET ANATOMOPATHOLOGIQUE DU CANCER DU LARYNX CORRELATION TNM CLINIQUE ET ANATOMOPATHOLOGIQUE DU CANCER DU LARYNX R.MESSALA, S.TOUATI, A.MECIBAH Service ORL et Chirurgie Cervico-Faciale EPH BATNA Cancers du larynx : INTRODUCTION - Place importante

Plus en détail

Epidémiologie et diagnostic du cancer bronchique. Dr Najib Bentaybi Le 12/11/2015

Epidémiologie et diagnostic du cancer bronchique. Dr Najib Bentaybi Le 12/11/2015 Epidémiologie et diagnostic du cancer bronchique Dr Najib Bentaybi Le 12/11/2015 SOMMAIRE 1. Epidémiologie 1. Incidence du cancer bronchique 2. Mortalité liée au cancer bronchique 3. Facteurs de risque

Plus en détail

Gestion du nodule pulmonaire solitaire

Gestion du nodule pulmonaire solitaire Gestion du nodule pulmonaire solitaire Dr E. Pottier-Gouffran Dr J. Arfi-Rouche, Dr C. Caramella Service de Radiodiagnostic Définition Opacité nodulaire 3 cm Solide et/ou en verre dépoli Micronodule

Plus en détail

Place de la TDM dans le diagnostic d endométriose

Place de la TDM dans le diagnostic d endométriose Place de la TDM dans le diagnostic d endométriose M. Benjoar, A. Morel, L. Jarboui S. Dechoux-Vodovar, I. Thomassin-Naggara, M. Bazot Service de Radiologie Hôpital Tenon Paris Plan Pourquoi la TDM Littérature

Plus en détail

Le dépistage du cancer pulmonaire en général et dans les populations à risque

Le dépistage du cancer pulmonaire en général et dans les populations à risque Le dépistage du cancer pulmonaire en général et dans les populations à risque Bernard Milleron Réunion organisée par l ANDEVA et MESOCLIN Ministère de la Santé Paris, 15 Mars 2016 1 Je n ai aucun lien

Plus en détail

Actualités sur l amiante et les fibres minérales artificielles

Actualités sur l amiante et les fibres minérales artificielles Actualités sur l amiante et les fibres minérales artificielles P Brochard Laboratoire Santé Travail Environnement Université Victor Segalen Bordeaux 2 1 Amiante Reconnaissance du danger : classement par

Plus en détail

Cohorte des travailleurs du nucléaire à Électricité de France : mortalité des agents statutaires sur la période 1968 2003

Cohorte des travailleurs du nucléaire à Électricité de France : mortalité des agents statutaires sur la période 1968 2003 Cohorte des travailleurs du nucléaire à Électricité de France : mortalité des agents statutaires sur la période 1968 2003 Q1: Pour quelle raison a-t-on organisé le suivi de cette cohorte? Les rayonnements

Plus en détail

Expérience clinique de la Tomosynthèse

Expérience clinique de la Tomosynthèse Expérience clinique de la Tomosynthèse Avec la table télécommandée 17 Shimadzu/Fujifilm Centre d imagerie médicale, aurillac, france Dr. alexis lacout / Dr. pierre yves marcy Introduction Il y a un an

Plus en détail

Stratégie et TDM de dépistage du cancer bronchique. O. Corneloup F. Laurent Libourne, 13 juin 2015

Stratégie et TDM de dépistage du cancer bronchique. O. Corneloup F. Laurent Libourne, 13 juin 2015 Stratégie et TDM de dépistage du cancer bronchique O. Corneloup F. Laurent Libourne, 13 juin 2015 Critères de l OMS d un dépistage La maladie qu on dépiste doit représenter une menace grave pour la santé

Plus en détail

Nodules pulmonaires : CAT / suivi volumétrique des petites tumeurs. Pr Gilbert Ferretti CHU Grenoble

Nodules pulmonaires : CAT / suivi volumétrique des petites tumeurs. Pr Gilbert Ferretti CHU Grenoble Nodules pulmonaires : CAT / suivi volumétrique des petites tumeurs Pr Gilbert Ferretti CHU Grenoble Liens d intérêt Aucun avec le sujet traité Nodule pulmonaire Opacité focale arrondie de 3 à 30 mm Étiologies

Plus en détail

Radon et radiations ionisantes

Radon et radiations ionisantes 1 Radon et radiations ionisantes Boris Melloni Service de Pneumologie Limoges L homme est exposé à une irradiation X naturelle de cause cosmique, tellurique et alimentaire et une irradiation artificielle

Plus en détail

Pierre OLIVIER - Médecine Nucléaire

Pierre OLIVIER - Médecine Nucléaire Diplôme Universitaire Corrélations anatomo-physio-pathologiques en imagerie thoracique 25 mai 2011 Imagerie TEP et pathologie tumorale bronchique Pierre OLIVIER - Médecine Nucléaire Détection en coincidence

Plus en détail

Les macrobiopsies mammaires sous guidage échographique : à propos de 424 cas le mammotome HH Ronan Plantade, Centre Nice Europe/NICE Journées

Les macrobiopsies mammaires sous guidage échographique : à propos de 424 cas le mammotome HH Ronan Plantade, Centre Nice Europe/NICE Journées Les macrobiopsies mammaires sous guidage échographique : à propos de 424 cas le mammotome HH Ronan Plantade, Centre Nice Europe/NICE Journées Françaises de Radiologie Paris, 10-15 Octobre 2005 L objectif

Plus en détail

Cancers Digestifs : Philippe Soyer. Service de Radiologie. ti Hôpital Lariboisière GRIVIL

Cancers Digestifs : Philippe Soyer. Service de Radiologie. ti Hôpital Lariboisière GRIVIL Cancers Digestifs : Quelle Imagerie? Philippe Soyer Service de Radiologie Viscérale et Interventionnelle ti Hôpital Lariboisière GRIVIL Détection ti tumorale Extension locale Extension à distance Surveillance

Plus en détail

Dépistage du cancer du poumon

Dépistage du cancer du poumon Dépistage du cancer du poumon Démarche diagnostique initiale en cas de nodule pulmonaire Quadrimed 2016 Thierry Rochat, Genève Pas de conflit d intérêt à déclarer en relation avec cette présentation A.

Plus en détail

Cancer et VIH. Pr. Christine Katlama Hôpital Pitié-Salpêtrière - INSERM U720 Université Pierre et Marie Curie, Paris 6

Cancer et VIH. Pr. Christine Katlama Hôpital Pitié-Salpêtrière - INSERM U720 Université Pierre et Marie Curie, Paris 6 Cancer et VIH Pr. Christine Katlama Hôpital Pitié-Salpêtrière - INSERM U720 Université Pierre et Marie Curie, Paris 6 JNI Lyon - Juin 2009 Cancer et VIH : des interfaces physiopathogéniques communes Deficit

Plus en détail

Tumeurs osseuses de l enfantl

Tumeurs osseuses de l enfantl Tumeurs osseuses de l enfantl Enseignement interrégional DES de PédiatrieP Auvergne Rhône Alpes Etienne Merlin Clermont-Ferrand 14 mars 2008 14-15 15 mars 2008 E Merlin DES pediatrie Clermont Ferrand 1

Plus en détail

Facteurs hormonaux et risque de cancer de la thyroïde : une étude cas-témoins en population en France.

Facteurs hormonaux et risque de cancer de la thyroïde : une étude cas-témoins en population en France. UMRS 1018 Facteurs hormonaux et risque de cancer de la thyroïde : une étude cas-témoins en population en France. Leux C, Truong T, Anger A, Guizard AV, Schvartz C, Guénel P Épidémiologie environnementale

Plus en détail

«Chimiothérapie pour MHCR, SOS et CASH : le point de vue du pathologiste»

«Chimiothérapie pour MHCR, SOS et CASH : le point de vue du pathologiste» «Chimiothérapie pour MHCR, SOS et CASH : le point de vue du pathologiste» Laura Rubbia-Brandt Service de Pathologie Clinique Cancer colorectal avancé Traiter les métastases hépatiques Augmenter la résecabilité

Plus en détail

Cancer bronchique primitif: données épidémiologiques récentes

Cancer bronchique primitif: données épidémiologiques récentes Cancer bronchique primitif: données épidémiologiques récentes Pr Jean Trédaniel Service de pneumologie et oncologie thoracique Groupe Hospitalier Paris Saint Joseph Université Paris Descartes Sources Données

Plus en détail

J. Manelfe, E. Desportes, B. Dallaudière, P. Copin, G. Juillien, P. Loriaut, E. Schouman- Claeys, P. Ou

J. Manelfe, E. Desportes, B. Dallaudière, P. Copin, G. Juillien, P. Loriaut, E. Schouman- Claeys, P. Ou J. Manelfe, E. Desportes, B. Dallaudière, P. Copin, G. Juillien, P. Loriaut, E. Schouman- Claeys, P. Ou Service de Radiologie Hôpital Bichat Claude-Bernard Université Paris VII Les fractures de l extrémité

Plus en détail

Newsletter N 17/E5 10 avril 2013

Newsletter N 17/E5 10 avril 2013 Newsletter N 17/E5 10 avril 2013 Cher(e)s collègues, cher(e)s ami(e)s, Après quelques mois de silence qui ne signifient pas pour autant quelques mois d inactivité, bien au contraire, nous avons le plaisir

Plus en détail

Stratégie de dépistage du cancer bronchique par Scanner

Stratégie de dépistage du cancer bronchique par Scanner BM1 Stratégie de dépistage du cancer bronchique par Scanner Bernard Milleron Journées de Pathologies professionnelles de Seine-Saint Denis Jeudi 26 novembre 2015 1 Diapositive 1 BM1 18 minutes Bernard

Plus en détail

Doses reçues par les patients lors des examens de dépistages et évaluation du rapport bénéfice/risque. J. Stines

Doses reçues par les patients lors des examens de dépistages et évaluation du rapport bénéfice/risque. J. Stines Doses reçues par les patients lors des examens de dépistages et évaluation du rapport bénéfice/risque J. Stines Sous-titre de la présentation Doses reçues par les patients lors des examens de dépistage

Plus en détail

Exercice n 9 : Ne pas confondre observer et expérimenter

Exercice n 9 : Ne pas confondre observer et expérimenter Le pronostic des cancers du sein dépend de divers facteurs, dont la taille du cancer. En France, au cours d une étude, il a été observé un taux de survie plus important chez les femmes ayant un cancer

Plus en détail

Législation française relative aux maladies professionnelles et leur prise en charge par la Société

Législation française relative aux maladies professionnelles et leur prise en charge par la Société Législation française relative aux maladies professionnelles et leur prise en charge par la Société JC PAIRON Service de pneumologie et pathologie professionnelle, CHI Créteil, France INSERM U955, Faculté

Plus en détail

La santé environnementale observée : quelques caractéristiques en Lorraine

La santé environnementale observée : quelques caractéristiques en Lorraine La santé environnementale observée : quelques caractéristiques en Lorraine 1 Introduction : estimations OMS 24% de la charge mondiale de morbidité et 23% des décès peuvent être attribués à des facteurs

Plus en détail

H.PEGLIASCO Le 23/11/2010

H.PEGLIASCO Le 23/11/2010 H.PEGLIASCO Le 23/11/2010 1 La BPCO : définition (GOLD 2006) Entité unique, peut être prévenue et traitée. Limitation chronique des débits aériens. Pour affirmer le diagnostic, les mesures de fonction

Plus en détail

Pour ou Contre le dépistage du cancer de la prostate?

Pour ou Contre le dépistage du cancer de la prostate? Pour ou Contre le dépistage du cancer de la prostate? H. QUINTENS Institut A TZANCK Saint Laurent du Var 25 Mars 2014 Classification TNM Score de GLEASON L'antigène prostatique spécifique L'antigène prostatique

Plus en détail

Prise en compte des facteurs professionnels dans la prédiction de survenue du cancer bronchique - Projet DEFIPOP

Prise en compte des facteurs professionnels dans la prédiction de survenue du cancer bronchique - Projet DEFIPOP Prise en compte des facteurs professionnels dans la prédiction de survenue du cancer bronchique - Projet DEFIPOP Christophe Paris, Pascal Wild, J Benichou U954, Vandoeuvre Les Nancy N de convention EST-07-17

Plus en détail

AMIANTE - RISQUES POUR LA SANTÉ Dr Martin Rüegger et Dr Blaise Thorens, Suva, Médecine du travail FIBRE POUVANT PÉNÉTRER DANS LES ALVÉOLES PULMONAIRES: DÉFINITION DE L'OMS Longueur > 5 µm Épaisseur < 3

Plus en détail

CAT devant la découverte fortuite d un nodule pulmonaire. Mathieu Lederlin CHU Rennes

CAT devant la découverte fortuite d un nodule pulmonaire. Mathieu Lederlin CHU Rennes CAT devant la découverte fortuite d un nodule pulmonaire Mathieu Lederlin CHU Rennes Cours référentiel du CERF Imagerie Thoracique de l adulte, 11 décembre 2015 Objectifs du CERF Niveau 1 - Connaître les

Plus en détail

GUIDE EXPOSITION ENVIRONNEMENTALE À L AMIANTE

GUIDE EXPOSITION ENVIRONNEMENTALE À L AMIANTE GUIDE EXPOSITION ENVIRONNEMENTALE À L AMIANTE Guide de prise en charge et suivi de personnes ayant été scolarisées à proximité du «Comptoir des Minéraux et Matières Premières» à Aulnay-Sous-Bois (Seine-Saint-Denis)

Plus en détail

Tests de détection de la production d Interferon gamma : la performance et le coût Y Yazdanpanah

Tests de détection de la production d Interferon gamma : la performance et le coût Y Yazdanpanah Tests de détection de la production d Interferon gamma : la performance et le coût Y Yazdanpanah Services Universitaires des Maladies Infectieuses et Tropicales de C.H.Tourcoing LEM-CNRS, Lille; 1 Introduction

Plus en détail

Exposition environnementale à l amiante : état des données et conduite à tenir

Exposition environnementale à l amiante : état des données et conduite à tenir SYNTHÈSE Exposition environnementale à l amiante : état des données et conduite à tenir Janvier 2009 Version finale 1 Cette synthèse est téléchargeable sur www.has-sante.fr Haute Autorité de santé Service

Plus en détail

COMPTES-RENDUS DE WEB RCP 18.12.2008

COMPTES-RENDUS DE WEB RCP 18.12.2008 COMPTES-RENDUS DE WEB RCP 18.12.2008 La démarche et les CR des Web-RCP sont conformes aux critères des Staff-EPP de la Haute Autorité de Santé COORDINATEUR Dr. JM Vernejoux (Pneumologie, Bordeaux) INTERVENANTS

Plus en détail

Apprentissage pour l aide au diagnostic en imagerie multi-modalités du cancer

Apprentissage pour l aide au diagnostic en imagerie multi-modalités du cancer Apprentissage pour l aide au diagnostic en imagerie multi-modalités du cancer Carole Lartizien carole.lartizien@creatis.insa-lyon.fr CREATIS, Lyon, France 1 Plan Place de l imagerie médicale dans le diagnostic

Plus en détail

Que faire en cas d antécédent ou d apparition d une pathologie pulmonaire?

Que faire en cas d antécédent ou d apparition d une pathologie pulmonaire? 9 Prise en charge pratique des patients sous méthotrexate Que faire en cas d antécédent ou d apparition d une pathologie pulmonaire? Evidence Based Medicine Recommandations officielles Avis d experts Le

Plus en détail

Nodules pulmonaires en verre dépoli. Présentation radio-histo-clinique dans un centre français

Nodules pulmonaires en verre dépoli. Présentation radio-histo-clinique dans un centre français chirurgie thoracique Nodules pulmonaires en verre dépoli. Présentation radio-histo-clinique dans un centre français Flora Gouaillier-Vulcain 1 *, Florian Gonzalez 2, Jacques Giron 2, Pascal Dumont 1, Laurent

Plus en détail

Cancer broncho-pulmonaire et VIH

Cancer broncho-pulmonaire et VIH Cancer broncho-pulmonaire et VIH Armelle Lavolé Unité fonctionnelle oncologie thoracique, Hôpital Tenon, Paris Patient âgé de 40 ans, célibataire, ostéopathe Tabac: début à 16 ans, 20 cigarettes par jour

Plus en détail

Suivi post-professionnel amiante: les enseignements d une expérimentation multirégionale (programme SPP-A/ARDCO)

Suivi post-professionnel amiante: les enseignements d une expérimentation multirégionale (programme SPP-A/ARDCO) Suivi post-professionnel amiante: les enseignements d une expérimentation multirégionale (programme SPP-A/ARDCO) JC Pairon 1, J Ameille 2, P Brochard 3, S Chamming s 4, B Clin 5, F Conso 4, A Gislard 6,

Plus en détail

BPCO professionnelles

BPCO professionnelles J. Ameille Jacques.ameille@rpc.aphp.fr AP-HP, Unité de pathologie professionnelle, Hôpital Raymond Poincaré, 92380 Garches Université de Versailles-Saint Quentin en Yvelines Définition Maladie chronique,

Plus en détail

Chimiothérapie aux soins intensifs

Chimiothérapie aux soins intensifs Chimiothérapie aux soins intensifs Dr Thierry Berghmans Service des soins Intensifs et urgences oncologiques & Clinique d oncologie Thoracique Institut Jules Bordet Aucun conflit d intérêt à déclarer Littérature

Plus en détail

T3 T N 58 : : - 2009 3 2M

T3 T N 58 : : - 2009 3 2M CAS CLINIQUE Monsieur M âgé de 58 ans MOTIF D HOSPITALISATION : découverte d un nodule pulmonaire unique chez un patient avec ATCD de néoplasie pulmonaire ANTECEDENT : - pneumonectomie G en 2009 pour un

Plus en détail

Pathologie thoracique Cas n 5

Pathologie thoracique Cas n 5 Pathologie thoracique Cas n 5 Sillon Rhône Alpes Auvergne 12 Mars 2016 Béatrice Nadaud Pr F Thivolet Cas clinique En 2008: Mme BE..S, 56 ans, Tabac 30 PA Au décours d une pneumopathie : nodule de 25 mm

Plus en détail

Appareil respiratoire Conduite a tenir devant un nodule pulmonaire CONDUITE A TENIR DEVANT UN NODULE PULMONAIRE

Appareil respiratoire Conduite a tenir devant un nodule pulmonaire CONDUITE A TENIR DEVANT UN NODULE PULMONAIRE Appareil respiratoire Conduite a tenir devant un nodule pulmonaire 21/10/2013 LEONART Valérie L3 F. BARLESI 6 pages CONDUITE A TENIR DEVANT UN NODULE PULMONAIRE Plan A. Définition et Physiopathologie I.

Plus en détail

IRM ET PATHOLOGIES PULMONAIRES. H. DUCOU LE POINTE, H. CORVOL Hôpital d Enfants Armand-Trousseau

IRM ET PATHOLOGIES PULMONAIRES. H. DUCOU LE POINTE, H. CORVOL Hôpital d Enfants Armand-Trousseau IRM ET PATHOLOGIES PULMONAIRES H. DUCOU LE POINTE, H. CORVOL Hôpital d Enfants Armand-Trousseau Pourquoi l IRM? La TDM étudie très bien le parenchyme Le parenchyme pulmonaire contient très peu d atomes

Plus en détail

Aspect Tomodensitométrique des adénocarcinomes bronchiques mutés pour l EGFR. Dr Marie-Laure Chabi, Dr C Bordonne, Dr A Lupo (Hôpital Cochin, Paris)

Aspect Tomodensitométrique des adénocarcinomes bronchiques mutés pour l EGFR. Dr Marie-Laure Chabi, Dr C Bordonne, Dr A Lupo (Hôpital Cochin, Paris) Aspect Tomodensitométrique des adénocarcinomes bronchiques mutés pour l EGFR Dr Marie-Laure Chabi, Dr C Bordonne, Dr A Lupo (Hôpital Cochin, Paris) Introduction Introduction Le cancer du poumon représente

Plus en détail

L IRM dans le. cancer du sein

L IRM dans le. cancer du sein L IRM dans le cancer du sein J.P. BRETTES Hôpitaux Universitaires de Strasbourg FAFEM Alger 2009 IRM généralités Apport diagnostique de l IRM dynamique - injection d un produit de contraste le gadolinium

Plus en détail

«N2» : UNE ALTERNATIVE AU CHOIX CORNELIEN OU AU PARI DE PASCAL. Docteur Olivier CASTELNAU Saint Laurent du Var

«N2» : UNE ALTERNATIVE AU CHOIX CORNELIEN OU AU PARI DE PASCAL. Docteur Olivier CASTELNAU Saint Laurent du Var «N2» : UNE ALTERNATIVE AU CHOIX CORNELIEN OU AU PARI DE PASCAL Docteur Olivier CASTELNAU Saint Laurent du Var La totalité des patients doit bénéficier d une décision collégiale prise au sein d une RCP

Plus en détail

L imagerie dans le dépistage du. cancer du poumon :

L imagerie dans le dépistage du. cancer du poumon : L imagerie dans le dépistage du cancer du poumon : où en sommes-nous? Louise Samson, MD, FRCPC, et Marie-Pierre Cordeau, MD, FRCPC Présenté à la Journée d imagerie en radiologie et en médecine nucléaire

Plus en détail

LA DOULEUR THORACIQUE AIGUË UNE PLACE POUR LE SCANNER CARDIAQUE ET CORONAIRE?

LA DOULEUR THORACIQUE AIGUË UNE PLACE POUR LE SCANNER CARDIAQUE ET CORONAIRE? LA DOULEUR THORACIQUE AIGUË UNE PLACE POUR LE SCANNER CARDIAQUE ET CORONAIRE? DR JÉRÔME CAUDRON IMAGERIE MÉDICALE, HÔPITAL PRIVÉ DE L ESTUAIRE, LE HAVRE IMAGERIE MÉDICALE, HÔPITAL CHARLES NICOLLE, ROUEN

Plus en détail

Surveillance par imagerie des seins et des ovaires

Surveillance par imagerie des seins et des ovaires GENEPY Réseau de prise en charge des personnes à risque GENEtique de Cancer en Midi-Pyrénées Référentiel Régional Syndrome Seins - Ovaires Surveillance par imagerie des seins et des ovaires Janvier 2016

Plus en détail

Pertinence du dépistage du cancer broncho-pulmonaire en France

Pertinence du dépistage du cancer broncho-pulmonaire en France RAPPORT D ORIENTATION Pertinence du dépistage du cancer broncho-pulmonaire en France Point de situation sur les données disponibles Analyse critique des études contrôlées randomisées Document n ayant pas

Plus en détail

Syndrome Cave Supérieur: Prise en charge. Patrick BAGAN Chirurgie Thoracique et Vasculaire Hôpital Victor Dupouy, Argenteuil

Syndrome Cave Supérieur: Prise en charge. Patrick BAGAN Chirurgie Thoracique et Vasculaire Hôpital Victor Dupouy, Argenteuil Syndrome Cave Supérieur: Prise en charge Patrick BAGAN Chirurgie Thoracique et Vasculaire Hôpital Victor Dupouy, Argenteuil Medical Observations and Inquiries, 1757; Vol 1, pp 323-357 Symptômes observés

Plus en détail

Détection du cancer pulmonaire: où en sommes nous?

Détection du cancer pulmonaire: où en sommes nous? Détection du cancer pulmonaire: où en sommes nous? Démarche clinique: secteur respiratoire Cours N 3 Prof. Emmanuel Coche Emmanuel.Coche@uclouvain.be Année Académique 2014-2015 Plan Introduction Biais

Plus en détail

Echographie du sein. Echographie. Sono-élastographie. Scintigraphie. Breast Specific Gamma Imaging. Imagerie volumique 12.09.2012

Echographie du sein. Echographie. Sono-élastographie. Scintigraphie. Breast Specific Gamma Imaging. Imagerie volumique 12.09.2012 12.09.2012 Historique de l imagerie du sein Prof Jean-Yves Meuwly Service de Radiodiagnostic et radiologie interventionnelle, CHUV Lausanne Imagerie du sein: Autres techniques émergentes Premiers essais

Plus en détail

Quel bilan effectuer pour un nodule pulmonaire? Virginie WESTEEL Pneumologie, CHRU Besançon, France

Quel bilan effectuer pour un nodule pulmonaire? Virginie WESTEEL Pneumologie, CHRU Besançon, France Quel bilan effectuer pour un nodule pulmonaire? Virginie WESTEEL Pneumologie, CHRU Besançon, France Contexte Une situation fréquente 649 cancers NLST, N Engl J Med 2011 Contexte définitions Définitions

Plus en détail

CANCER BRONCHO- PULMONAIRE PRIMITIF. Nicolas Girard

CANCER BRONCHO- PULMONAIRE PRIMITIF. Nicolas Girard CANCER BRONCHO- PULMONAIRE PRIMITIF Nicolas Girard PLAN Epidémiologie Types histologiques Manifestations cliniques Examens paracliniques Imagerie A visée histologique Prise en charge thérapeutique Bilan

Plus en détail

Impact de la vaccination GARDASIL sur l'incidence des verrues génitales en France (étude EFFICAE)

Impact de la vaccination GARDASIL sur l'incidence des verrues génitales en France (étude EFFICAE) Impact de la vaccination GARDASIL sur l'incidence des verrues génitales en France (étude EFFICAE) Frédéric Mistretta 1, Jean-Sylvain Larguier 1, Didier Not 1, Xavier Carcopino 2, Anne-Carole Jacquard 3,

Plus en détail

SOCIETE MEDICALE DES HOPITAUX DE PARIS Association reconnue d utilité publique - FMC n 11752573775

SOCIETE MEDICALE DES HOPITAUX DE PARIS Association reconnue d utilité publique - FMC n 11752573775 SOCIETE MEDICALE DES HOPITAUX DE PARIS Association reconnue d utilité publique - FMC n 11752573775 Hôpital Cochin - Service Médecine Interne du Pr Le Jeunne 27, rue du Faubourg Saint Jacques - 75014 PARIS

Plus en détail

Dosimétrie des examens sur appareils hybrides : TEP & SPECT. ACOMEN Groupe Radioprotection

Dosimétrie des examens sur appareils hybrides : TEP & SPECT. ACOMEN Groupe Radioprotection Dosimétrie des examens sur appareils hybrides : TEP & SPECT ACOMEN Groupe Radioprotection PLAN Présentation de l ACOMEN et du groupe Radioprotection Travaux réalisés sur la dosimétrie patients en TDM Pré

Plus en détail

Le guide CLIP: un outil d implantation de la pratique factuelle

Le guide CLIP: un outil d implantation de la pratique factuelle Le guide CLIP: un outil d implantation de la pratique factuelle Bertrand Arsenault, Ph.D. École de réadaptation, Université de Montréal et CRIR site Institut de réadaptation de Montréal La pratique factuelle

Plus en détail

20/05/2015 Indications et protocoles thérapeutiques nécessitant une cible moléculaire

20/05/2015 Indications et protocoles thérapeutiques nécessitant une cible moléculaire Indications et protocoles thérapeutiques nécessitant une cible moléculaire Dr Elodie Coquan, oncologue médicale Centre François Baclesse, Caen Introduction Amélioration des connaissances sur la carcinogénèse

Plus en détail

Analyse critique d article: «Chronic dialysis and death among survivors of acute kidney injury requiring dialysis»

Analyse critique d article: «Chronic dialysis and death among survivors of acute kidney injury requiring dialysis» Analyse critique d article: «Chronic dialysis and death among survivors of acute kidney injury requiring dialysis» Wald R et al., JAMA 2009;302(11):1179-1185 P. Bardou CHU Limoges DESC réa med, session

Plus en détail

NOUVELLE CLASSIFICATION TNM

NOUVELLE CLASSIFICATION TNM NOUVELLE CLASSIFICATION TNM 7 ème Classification TNM 2009 du cancer du poumon Paumier A, Maugin E, Picquet J, Enon B. Service de CCVT CHU ANGERS La Baule, Mars 2010 Historique 1945 : invention du TNM 1973

Plus en détail

Nodule pulmonaire solitaire. Marie-Pierre Debray Hôpital Bichat, Paris Marrakech, Mai 2012

Nodule pulmonaire solitaire. Marie-Pierre Debray Hôpital Bichat, Paris Marrakech, Mai 2012 Nodule pulmonaire solitaire Marie-Pierre Debray Hôpital Bichat, Paris Marrakech, Mai 2012 Définition Hyperdensité pulmonaire focale Rond ou ovale < 3 cm de diamètre 1 à «quelques» nodules Incidence Population

Plus en détail

Mastectomie Irradiation des aires ganglionnaires Toxicité tardive Dr. Céline Bourgier

Mastectomie Irradiation des aires ganglionnaires Toxicité tardive Dr. Céline Bourgier Échanges en radiothérapie du cancer du sein Mastectomie Irradiation des aires ganglionnaires Toxicité tardive Dr. Céline Bourgier Patiente de 62 ans Atcd néo sein gauche traité en 1995 par MCA gauche pour

Plus en détail

Point sur l amiante Académie de médecine 24 février 2015

Point sur l amiante Académie de médecine 24 février 2015 Au nom d un groupe de travail incluant : Michel Aubier (Président), André Aurengo, Christian Géraut, Roland Masse, Claude Molina, Marie-Pierre Dubois et Jean-Claude Pairon Ce texte sera présenté le mardi

Plus en détail

Traitement néoadjuvant: Évaluation précoce de la réponse par TEP-FDG : Performances et limites

Traitement néoadjuvant: Évaluation précoce de la réponse par TEP-FDG : Performances et limites Traitement néoadjuvant: Évaluation précoce de la réponse par TEP-FDG : Performances et limites Contexte Tumeurs larges ou localement avancées Pas de bénéfice en survie par rapport au traitement adjuvant,

Plus en détail

Consultation de repérage des causes potentiellement environnementales (dont professionnelles) chez des patients atteints de cancer

Consultation de repérage des causes potentiellement environnementales (dont professionnelles) chez des patients atteints de cancer Consultation du Risque Consultation de repérage des causes potentiellement environnementales (dont professionnelles) chez des patients atteints de cancer Cancers professionnels : étendue et invisibilité

Plus en détail

L asthme en 2008. Les faits importants. Les recommandations : - ANAES 2004 - GINA 2006 2007 - SPLF Asthme allergique 2007

L asthme en 2008. Les faits importants. Les recommandations : - ANAES 2004 - GINA 2006 2007 - SPLF Asthme allergique 2007 L asthme en 2008 Les faits importants Les recommandations : - ANAES 2004 - GINA 2006 2007 - SPLF Asthme allergique 2007 Gérard Peiffer Pneumologue-Allergologue CHR Metz Epidémiologie de l asthme en France

Plus en détail

Apport du TEP SCAN en cancérologie Gynécologique et Mammaire.

Apport du TEP SCAN en cancérologie Gynécologique et Mammaire. Apport du TEP SCAN en cancérologie Gynécologique et Mammaire. Dr F. CACHIN Médecine Nucléaire Centre Jean Perrin Clermont Ferrand Florent.cachin@cjp.fr MÉDECINE NUCLÉAIRE : Étapes de la réalisation d une

Plus en détail

La justification de la radioprotection pour l imagerie médicale chez les patients de plus de 50 ans

La justification de la radioprotection pour l imagerie médicale chez les patients de plus de 50 ans La justification de la radioprotection pour l imagerie médicale chez les patients de plus de 50 ans Professeur Michel Bourguignon Commissaire de l Autorité de Sûreté Nucléaire Professeur de biophysique

Plus en détail

Attitude face à un nodule thyroïdien. Liège 15 février 2014

Attitude face à un nodule thyroïdien. Liège 15 février 2014 Attitude face à un nodule thyroïdien Liège 15 février 2014 Prise en charge d un nodule thyroïdien: une histoire de statistiques La difficulté pour le clinicien face à un nodule thyroïdien est d identifier

Plus en détail

Correspondance en CIM-O-2. C33.9 et C34.0 à C34.9. C33.9 et C34.0 à C34.9

Correspondance en CIM-O-2. C33.9 et C34.0 à C34.9. C33.9 et C34.0 à C34.9 Auteurs : P. Delafosse, G. Defossez, F. Molinié Description de la localisation étudiée CIM-O-3 Correspondance en CIM-O-2 Correspondance en CIM-O-1 Correspondance en CIM-10 Topographie C33.9 et C34.0 à

Plus en détail