Schéma Directeur d Alimentation en Eau Potable

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Schéma Directeur d Alimentation en Eau Potable"

Transcription

1 Département de la Savoie Commune de Saint FRANC PHASE 2 : MODELISATION Schéma Directeur d Alimentation en Eau Potable CY00618 Siège social : 2, rue des Glénans - ZA du Pontay ST GRÉGOIRE (RENNES) Agence de Chambery : Savoie Technolac B.P LE BOURGET DU LAC Tél : Fax : NOVEMBRE 2004 MAI 2006 Référence de la prestation

2 SOMMAIRE 1 Modélisation hydraulique Objectifs de la modélisation Principe de la modélisation Intérêts de la modélisation Le modèle Construction du modèle Calage du modèle Simulation de scénarios Conclusion... 6 SAFEGE-ENVIRONNEMENT MAI

3 Modélisation hydraulique Objectifs de la modélisation La modélisation a pour objectif de reproduire le fonctionnement actuel du réseau d eau potable afin de pouvoir tester les scenarii envisagés en phase 3 ou toute autre action sur le réseau. 1.2 Principe de la modélisation La modélisation du réseau est effectuée à partir du logiciel PICCOLO, référence dans son domaine d application et utilisé par de nombreux bureaux d étude. Ce logiciel permet de simuler le fonctionnement d un réseau maillé en charge de façon statique ou dynamique (simulation sur 24 heures par exemple). Le module d exploitation permet de visualiser les résultats sous forme de courbes (variation de pression en un point, marnage d un réservoir) ou sous forme graphique (affichage des pressions aux nœuds, des vitesses sur le réseau ). Les fichiers décrivant la structure physique comprennent : - nœuds : numéro, altitude, position en X et en Y - tronçons : numéros des nœuds extrémité, longueur, diamètre, coefficient de perte de charge, matériau - réservoir : cote trop-plein, cote radier, volume, forme, cote arrivée d eau - stations de pompage : courbe hauteur-débit des pompes, cote d aspiration - vannes ou organes de régulation : loi de perte de charges La quasi-totalité du réseau d adduction et de distribution a été modélisée. L altitude des nœuds a été déterminée à partir des données fournies par les plans IGN. SAFEGE-ENVIRONNEMENT MAI

4 La rugosité des canalisations est estimée dans un premier temps en fonction de la nature des matériaux des canalisations et leur revêtement intérieur. En ce qui concerne les données de consommation, une allocation des consommations par zone est effectuée. L outil de modélisation permet ainsi de simuler le fonctionnement en continu des réseaux. Il permet aussi de tester le fonctionnement de la défense incendie ou l implantation d une activité consommatrice d eau. 1.3 Intérêts de la modélisation Le modèle permet de comprendre le fonctionnement du réseau et met en évidence les insuffisances pour différentes périodes caractéristiques en situation actuelle, prochaine et future. Il est ainsi un outil d aide à la décision. Nous utilisons ainsi le modèle pour : - simuler le fonctionnement des réseaux en moyenne journalière (adduction et distribution primaire) en situation actuelle - simuler le fonctionnement moyen et en pointe des réseaux, en situation future compte tenu du développement de l urbanisme à une échéance 15 à 20 ans ainsi que des scénarii d aménagement envisagés - toute autre simulation qui serait mise en évidence dans le cadre de la présente étude SAFEGE-ENVIRONNEMENT MAI

5 2 Le modèle 2.1 Construction du modèle La structure du réseau intégré dans le logiciel de modélisation est issue de la base de donnée Resocad permettant l édition des plans de réseau. Cette base de données recense le linéaire des canalisations, leur diamètre, leur nature et leur localisation géographique en x, y et z. Chaque organe hydraulique (réducteurs de pressions, brise-charge, réservoirs ) est défini directement au sein du logiciel de modélisation. Les allocations de consommation sont ensuite allouées aux nœuds. La structure du réseau communal est ainsi modélisée. Les branchements des particuliers ne sont pas intégrés dans le modèle. La structure du réseau sous le logiciel de modélisation est présentée en annexe. L étape suivant la construction du modèle est le calage du modèle. 2.2 Calage du modèle L opération de calage du modèle consiste à simuler à l aide du modèle de fonctionnement du réseau et comparer les valeurs des débits, pressions et niveaux (réservoirs) ainsi calculés aux valeurs pratiques de terrain. Ces informations de terrain proviennent de la campagne de mesures (suivi des réducteurs de pression, des réservoirs et tests des poteaux incendie). Une image de la structure du réseau avec les pressions en différents points est présentée en Annexe. SAFEGE-ENVIRONNEMENT MAI

6 Le cycle correction-simulation est poursuivi jusqu à obtenir une correspondance satisfaisante entre les pressions mesurées et calculées (écart moyen inférieur à 0,5 bar). 2.3 Simulation de scénarios Le modèle, une fois calé, est utilisé à des fins de diagnostic et de simulations de scénarios. Plusieurs scénarii seront envisagés et simulés au cours de la phase 3. SAFEGE-ENVIRONNEMENT MAI

7 3 Conclusion La modélisation des réseaux permet de comprendre le fonctionnement du réseau, de mettre en évidence des insuffisances pour des périodes caractéristiques et de simuler des actions sur le réseau. Les résultats des simulations des scenarii sous forme d images issues du logiciel seront présentés dans la phase 3. SAFEGE-ENVIRONNEMENT MAI

Télégestion et logiciels, des auxiliaires pour une gestion patrimoniale performante

Télégestion et logiciels, des auxiliaires pour une gestion patrimoniale performante Programme Rencontre Technique ASCOMADE Télégestion et logiciels, des auxiliaires pour une gestion patrimoniale performante Présentation du logiciel de modélisation EPANET 1 Présentation du Logiciel Rôle

Plus en détail

SIMULATION D UN RÉSEAU D EAU : DE LA MÉCANIQUE DES FLUIDES SANS BANC D ÉTUDE

SIMULATION D UN RÉSEAU D EAU : DE LA MÉCANIQUE DES FLUIDES SANS BANC D ÉTUDE Classe : Terminale STL-SCL Enseignement : Systèmes et rocédés SIMULATION D UN RÉSEAU D EAU : DE LA MÉCANIQUE DES FLUIDES SANS BANC D ÉTUDE Fiche de présentation de la ressource Document professeur Sommaire

Plus en détail

DIAGNOSTIC DU RESEAU D ALIMENTATION EN EAU POTABLE SCHEMA DIRECTEUR

DIAGNOSTIC DU RESEAU D ALIMENTATION EN EAU POTABLE SCHEMA DIRECTEUR COMMUNE DE LA VALLA EN GIER Le Bourg 42131 La Valla-en-Gier DIAGNOSTIC DU RESEAU D ALIMENTATION EN EAU POTABLE SCHEMA DIRECTEUR Rapport de Phase III Juin 2012 ICA ENVIRONNEMENT 6 Rue Emile Noirot - 42300

Plus en détail

Le service de L eau potable à CARHAIX PLOUGUER

Le service de L eau potable à CARHAIX PLOUGUER Le service de L eau potable à CARHAIX PLOUGUER Achat, distribution d eau potable, gestion clientele Note pour une mission d assistance à maîtrise d ouvrage pour l étude des modes de gestion du service

Plus en détail

Schémas directeurs eau potable et assainissement

Schémas directeurs eau potable et assainissement COMMUNE DE VILLARD-BONNOT 20, Boulevard Jules FERRY 38190 VILLARD-BONNOT Marché public Passé selon la procédure adaptée MARCHES PUBLICS DE PRESTATIONS INTELLECTUELLES n 13/01/ST/SE Schémas directeurs eau

Plus en détail

Schéma Directeur d Alimentation en Eau Potable

Schéma Directeur d Alimentation en Eau Potable Commune de LE THOLONET 1 Commune de LE THOLONET Schéma Directeur d Alimentation en Eau Potable Rapport Intermédiaire N d étude Version Date Rédigé par Validé par Modifications 1 08/02/2012 TL JT HY13.B.0018

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES DEPARTEMENT de LOIR-ET-CHER SYNDICAT INTERCOMMUNAL D ADDUCTION D EAU POTABLE (SIAEP) DU PLESSIS ETUDES DE CONNAISSANCE ET DE GESTION PATRIMONIALE DES RESEAUX D EAU POTABLE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES

Plus en détail

Formation au code EPANET. Water & Soils Training Dr. Robert WOUMENI Version 2014.

Formation au code EPANET. Water & Soils Training Dr. Robert WOUMENI Version 2014. Water & Soils Training Dr. Robert WOUMENI Version 2014. SOMMAIRE 1) Introduction. 2) Application de base 3) Consommation moyenne et Pompage 4) Les profils de modulation de la consommation 5) La gestion

Plus en détail

PARTICIPATIONS FINANCIERES H.T. DES ADHERENTS POUR L ANNEE 2010 ADOPTEES PAR LE COMITE SYNDICAL DU 19 FEVRIER

PARTICIPATIONS FINANCIERES H.T. DES ADHERENTS POUR L ANNEE 2010 ADOPTEES PAR LE COMITE SYNDICAL DU 19 FEVRIER ANNEXE COMPETENCES A LA CARTE DE LA BRANCHE EAU PARTICIPATIONS FINANCIERES H.T. DES ADHERENTS POUR L ANNEE 2010 ADOPTEES PAR LE COMITE SYNDICAL DU 19 FEVRIER 2010 Page 1 /14 26/02/2010 OPTION MAINTENANCE

Plus en détail

Présentation des solutions mises en œuvre pour la gestion de l'eau en Ile-de-France

Présentation des solutions mises en œuvre pour la gestion de l'eau en Ile-de-France Présentation des solutions mises en œuvre pour la gestion de l'eau en Ile-de-France programme de renouvellement Journée SIG Eau Sommaire Le Contexte Présentation générale du SEDIF Le SIG au SEDIF Renouvellement

Plus en détail

MAGE. Présentation du logiciel. Auteur : Jean-Baptiste FAURE Unité de recherche Hydrologie-Hydraulique

MAGE. Présentation du logiciel. Auteur : Jean-Baptiste FAURE Unité de recherche Hydrologie-Hydraulique MAGE Présentation du logiciel Auteur : Jean-Baptiste FAURE Unité de recherche Hydrologie-Hydraulique Contributeurs : plusieurs générations de stagiaires MAGE : logiciel d'hydraulique à surface libre mai

Plus en détail

R E S O D O PRÉSENTATION DU LOGICIEL MODÉLISATION DES RÉSEAUX D EAU POTABLE FORMATION ET PRESTATION DE SERVICES

R E S O D O PRÉSENTATION DU LOGICIEL MODÉLISATION DES RÉSEAUX D EAU POTABLE FORMATION ET PRESTATION DE SERVICES PRÉSENTATION DU LOGICIEL R E S O D O MODÉLISATION DES RÉSEAUX D EAU POTABLE FORMATION ET PRESTATION DE SERVICES Châteaux d'eau projetés N O U V E A U X Q U A R T I E R S DJARENGOL Réservoirs projetés Mont

Plus en détail

BACCALAUREAT PROFESSIONNEL HYGIENE ET ENVIRONNEMENT

BACCALAUREAT PROFESSIONNEL HYGIENE ET ENVIRONNEMENT BACCALAUREAT PROFESSIONNEL HYGIENE ET ENVIRONNEMENT SESSION 2010 SUJET Epreuve E3 Sous épreuve C3 U33 GESTION PREVISIONNELLE ET SUIVI DE CHANTIER EN ASSAINISSEMENT Durée : 4 heures Coefficient : 2 Les

Plus en détail

Guide d Utilisation Pour la consultation des données SIG par Intranet Communauté de Communes Sud Estuaire

Guide d Utilisation Pour la consultation des données SIG par Intranet Communauté de Communes Sud Estuaire Guide d Utilisation Pour la consultation des données SIG par Intranet Communauté de Communes Sud Estuaire Auteur : Olivier LE RESTE, Administrateur SIG Tel : 02 38 95 08 76 Mail : sig@cc-sudestuaire.fr

Plus en détail

Adduction de distribution

Adduction de distribution Adduction de distribution Didier Gallard * Juillet 2000 Objectif: Enjeux: Connaître la démarche à suivre pour concevoir une adduction de distribution. Eviter les dysfonctionnements hydrauliques Assurer

Plus en détail

SCHEMA DIRECTEUR DE L ALIMENTATION EN EAU POTABLE

SCHEMA DIRECTEUR DE L ALIMENTATION EN EAU POTABLE DEPARTEMENT DE LA SAVOIE COMMUNE DE SAINT BON-COURCHEVEL SCHEMA DIRECTEUR DE L ALIMENTATION EN EAU POTABLE ETUDE TECHNICO-ECONOMIQUE SOMMAIRE I Adéquation entre les besoins futurs et les ressources disponibles

Plus en détail

ACQUISITION DU SAVOIR

ACQUISITION DU SAVOIR [Texte] FI SPV - Module INC 1 ACQUISITION DU SAVOIR «Les besoins et ressources en eau» Objectif : Amener tous les apprenants au minimum de performances demandées. Connaître le minimum réglementaire de

Plus en détail

Environnements 3D en simulation de conduite pour la conception de véhicules Vincent HONNET

Environnements 3D en simulation de conduite pour la conception de véhicules Vincent HONNET Environnements 3D en simulation de conduite pour la conception de véhicules Vincent HONNET Environnements 3D en simulation de conduite pour la conception de véhicules Les moyens de Simulation de Conduite

Plus en détail

2. Les indicateurs de performance traduisant les pertes

2. Les indicateurs de performance traduisant les pertes La lutte contre les pertes du réseau d eau potable Le point au 1 er juin 2010 1. La lutte contre les pertes, en enjeu d actualité Le thème des pertes des réseaux d eau potable est un sujet d actualité.

Plus en détail

ALIMENTATION EN EAU POTABLE DES COMMUNES RURALES

ALIMENTATION EN EAU POTABLE DES COMMUNES RURALES ALIMENTATION EN EAU POTABLE DES COMMUNES RURALES NATURE DES OPERATIONS - Infrastructures liées à la protection de la ressource, au traitement et à la distribution de l eau potable. BENEFICIAIRES Communes

Plus en détail

6.2.1- Annexes Sanitaires

6.2.1- Annexes Sanitaires 6 - Annexes 6.2.1- Annexes Sanitaires POS approuvé le : 16 février 1981 POS révisé, approuvé le : 18 décembre 2001 Vu pour être annexé à la délibération en date du : POS mis en révision le : 19 mars 2009

Plus en détail

Assainissement du Plateau de Lancy Avenue du Petit-Lancy

Assainissement du Plateau de Lancy Avenue du Petit-Lancy Assainissement du Plateau de Lancy Avenue du Petit-Lancy Séance d information 10 mars 2014 2 Message de bienvenue par M. Renevey, Conseiller administratif Présentation du futur concept d assainissement

Plus en détail

Alimentation en eau potable et assainissement

Alimentation en eau potable et assainissement Qualité et cadre de vie Environnement Alimentation en eau potable et assainissement Alimentation en eau potable : Cf : tableau page suivante Assainissement Cf : tableau page suivante Contact Les dossiers

Plus en détail

Projets de référence Vanne annulaire VAG RIKO

Projets de référence Vanne annulaire VAG RIKO Projets de référence Vanne annulaire VAG RIKO Distribution d eau Industrie Centrales hydrauliques / barrages Stations d épuration Edition 1 / 09-2010 Robinet-vannes et Système BAIO plus Vannes murales

Plus en détail

COMMUNE DE CIVRAY-DE-TOURAINE PLAN LOCAL D URBANISME

COMMUNE DE CIVRAY-DE-TOURAINE PLAN LOCAL D URBANISME DÉPARTEMENT D INDRE ET LOIRE Rapport de Présentation Projet d Aménagement et de Développement Durable Orientations d Aménagement Règlement d Urbanisme Documents Graphiques ANNEXES Liste des emplacements

Plus en détail

I-Blast 4 Manuel de l utilisateur

I-Blast 4 Manuel de l utilisateur Tutorial du logiciel I-Blast Guide d utilisateur 5 : Surpression Aérienne I-Blast 4 Manuel de l utilisateur LOGICIEL DE CONCEPTION DE TIRS Une technologie DNA-Blast développée par FOR A MILLION DOLLAR

Plus en détail

GUIDE D'AIDE A L ÉTABLISSEMENT D'UN DESCRIPTIF DÉTAILLÉ DES RÉSEAUX D'EAU POTABLE

GUIDE D'AIDE A L ÉTABLISSEMENT D'UN DESCRIPTIF DÉTAILLÉ DES RÉSEAUX D'EAU POTABLE GUIDE D'AIDE A L ÉTABLISSEMENT D'UN DESCRIPTIF DÉTAILLÉ DES RÉSEAUX D'EAU POTABLE Groupe de travail : Gestion patrimoniale Evènement : Web conférence Date : novembre 2014 www.astee.org Les maitres d œuvre

Plus en détail

Pilote automatique de bateau

Pilote automatique de bateau DOSSIER TP Pilote automatique de bateau Présentation Sur un voilier, le système "pilote automatique" est installé en complément du dispositif de pilotage manuel ; il permet de réaliser automatiquement

Plus en détail

Sommaire INTRODUCTION... 2. 1/ Le contexte général de la commune...3. 2/ L état des réseaux...3. 3/ Le diagnostic des ouvrages d épuration...

Sommaire INTRODUCTION... 2. 1/ Le contexte général de la commune...3. 2/ L état des réseaux...3. 3/ Le diagnostic des ouvrages d épuration... 1 Sommaire INTRODUCTION... 2 1/ Le contexte général de la commune...3 2/ L état des réseaux...3 3/ Le diagnostic des ouvrages d épuration...3 4/ Les solutions retenues par la commune...5 CONCLUSION Carte

Plus en détail

CONSEIL MUNICIPAL DU 9 NOVEMBRE 2011 66

CONSEIL MUNICIPAL DU 9 NOVEMBRE 2011 66 Point n 5 CONSEIL MUNICIPAL DU 9 NOVEMBRE 2011 66 RAPPORT ANNUEL 2010 DU SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT COMMUNAL Rapporteur : Mme Gimat Note de présentation PREAMBULE : Le rapport établi conformément

Plus en détail

Influence de la variation de débit sur les performances d une pompe solaire

Influence de la variation de débit sur les performances d une pompe solaire Revue des Energies Renouvelables SIENR 12 Ghardaïa (2012) 23 28 Influence de la variation de débit sur les performances d une pompe solaire H. Ammar 1*, M.T. Bouziane 2 et Y. Bakelli 1 1 Unité de Recherche

Plus en détail

Deux méthodes différentes de dimensionnement ont été appliquées :

Deux méthodes différentes de dimensionnement ont été appliquées : 1. INTRODUCTION Dans le cadre du réaménagement général de l assainissement sur le bassin versant de l Aussonnelle, qui conduira à la suppression de l ensemble des rejets d eaux usées dans la rivière, notre

Plus en détail

INITIATION AUX SIMULATIONS DES CONTRAINTES ET DEFORMATIONS D UNE STRUCTURE

INITIATION AUX SIMULATIONS DES CONTRAINTES ET DEFORMATIONS D UNE STRUCTURE DOSSIER : CHARIOT PORTE PALAN INITIATION AUX SIMULATIONS DES CONTRAINTES ET DEFORMATIONS D UNE STRUCTURE ATELIER CATIA V5: GENERATIVE STRUCTURAL ANALYSIS OBJECTIFS : L objectif de cette étude consiste

Plus en détail

LOGICIEL DE MODÉLISATION INTEGRÉE 1D/2D POUR LA GESTION DES EAUX PLUVIALES ET DES EAUX USÉES. drainage. Micro Drainage

LOGICIEL DE MODÉLISATION INTEGRÉE 1D/2D POUR LA GESTION DES EAUX PLUVIALES ET DES EAUX USÉES. drainage. Micro Drainage LOGICIEL DE MODÉLISATION INTEGRÉE 1D/2D POUR LA GESTION DES EAUX PLUVIALES ET DES EAUX USÉES drainage Micro Drainage QUELS SONT LES DOMAINES D APPLICATION DE XPSWMM? Gestion des eaux pluviales: Modélisation

Plus en détail

Z.A. Pérache 63114 COUDES (+33) 04 73 96 92 22 (+33) 04 73 96 92 14 com@arvel.fr. Centrale SD20. Centrale à saumure Type SD20.

Z.A. Pérache 63114 COUDES (+33) 04 73 96 92 22 (+33) 04 73 96 92 14 com@arvel.fr. Centrale SD20. Centrale à saumure Type SD20. Centrale à saumure Type Page 1 Les centrales de fabrication de saumure type SD sont des machines destinées au ravitaillement en saumure N.A. C.L. de saleuses à bouillie de sel. 1) Caractéristiques générales

Plus en détail

DISTRIBUTION D EAU POTABLE

DISTRIBUTION D EAU POTABLE Département du LOT SYNDICAT D ADDUCTION D EAU POTABLE ET ASSAINISSEMENT DE SARRAZAC CRESSENSAC S/Préfecture de GOURDON Mairie de SARRAZAC 466OO DISTRIBUTION D EAU POTABLE RAPPORT ANNUEL PRIX QUALITE TRANSPARENCE

Plus en détail

Manuel de l Utilisateur

Manuel de l Utilisateur DIRECTION TECHNIQUE Département Réseaux, Comptage et Investissements EPANET 2.0 Simulation Hydraulique et Qualité pour les Réseaux d Eau sous Pression Manuel de l Utilisateur Version française Date de

Plus en détail

Les outils de la gestion patrimoniale Le logiciel «Casses»

Les outils de la gestion patrimoniale Le logiciel «Casses» Les outils de la gestion patrimoniale des réseaux r d eau. d Le logiciel «Casses» Eddy RENAUD Périgueux le 3 septembre 2008 L équipe «Réseaux» du Cemagref CEMAGREF Groupement de Bordeaux Unité «Réseaux,

Plus en détail

Plan Local d Urbanisme

Plan Local d Urbanisme COMMUNE DE TRAINOU DEPARTEMENT DU LOIRET Pièce n 8 Plan Local d Urbanisme ANNEXES SANITAIRES - Notice technique Dossier d enquête publique Vu pour authentification pour être annexé à la délibération du

Plus en détail

Département de l ARIEGE

Département de l ARIEGE LES RAPPORTS BUREAU VERITAS Bureau Veritas 12 rue Michel Labrousse Bât 15 BP 64797 31047 TOULOUSE CEDEX 1 Dardilly, le 12 juillet 2012 Département de l ARIEGE Elaboration des cartes de bruit stratégiques

Plus en détail

Aquis. Gestion de réseaux hydrauliques

Aquis. Gestion de réseaux hydrauliques Aquis Gestion de réseaux hydrauliques 80% de votre capital est investi dans le réseau de distribution Aquis vous donne un contrôle total 2 Un avenir plein de défis Sans informations en temps réel relatives

Plus en détail

On retrouve généralement les réseaux séparatifs dans les petites et moyennes agglomérations ou dans les extension des villes.

On retrouve généralement les réseaux séparatifs dans les petites et moyennes agglomérations ou dans les extension des villes. Préambule et domaine d'application Le présent document a été créé dans le but pour permettre le dimensionnement des installations de plomberie sanitaire. C'est un document de synthèse, Il reprend partiellement

Plus en détail

2.1.1.2. Site du densitomètre au poteau kilométrique (PK) 2989 (poteau milliaire [PM] 1857)

2.1.1.2. Site du densitomètre au poteau kilométrique (PK) 2989 (poteau milliaire [PM] 1857) Page 1 of 5 2. DESCRIPTION DU PROJET 2.1. Composantes du projet et des activités Ce qui suit décrit la portée physique du Projet. Un résumé de la portée est également présenté dans les documents d entente

Plus en détail

Nouvelles Stations de Pompage V-2100

Nouvelles Stations de Pompage V-2100 Nouvelles Stations de Pompage V-2100 Stations de Pompage V-2100 LE MEILLEUR DE LA TECHNOLOGIE EN STATIONS DE POMPAGE Plus de 30 ans d expérience La ligne actuelle de stations de pompage Rain Bird est le

Plus en détail

Gestion Technique des Réseaux

Gestion Technique des Réseaux GESTION TECHNIQUE DES RESEAUX REDU Le 14 novembre 2007 Méthodologie : 1. Levé topographique X Y Z Méthodologie : 2. Acquisition des données 1 Méthodologie : 3. Implémentation de la base de données Access

Plus en détail

52321 - Informatique 2. Tableur. Emploi usuel d un tableur 26.02.2007. Emploi usuel d un tableur Autres emplois Simulation Scénario Exercices

52321 - Informatique 2. Tableur. Emploi usuel d un tableur 26.02.2007. Emploi usuel d un tableur Autres emplois Simulation Scénario Exercices 52321 - Informatique 2 26.02.2007 Peter DAEHNE Emploi usuel d un tableur Autres emplois Simulation Peter DAEHNE -2- Emploi usuel d un tableur Créer des tableaux comprenant: des cellules contenant des valeurs

Plus en détail

OPTIMISATION D ADDUCTION DDUCTION D EAU POTABLE. Ville de Thouars. Deux Sèvres

OPTIMISATION D ADDUCTION DDUCTION D EAU POTABLE. Ville de Thouars. Deux Sèvres OPTIMISATION DU RESEAU D ADDUCTION DDUCTION D EAU POTABLE Ville de Thouars Deux Sèvres La Régie R de l Eaul Crée e fin 2001 ( reprise en Régie R suite à fin d un d contrat d affermage d ) Petite structure

Plus en détail

JEAN-RAPHAËL BERT CONSULTANT. Audit du contrat d affermage et prospective pour la gestion de l eau potable

JEAN-RAPHAËL BERT CONSULTANT. Audit du contrat d affermage et prospective pour la gestion de l eau potable JEAN-RAPHAËL BERT CONSULTANT Audit du contrat d affermage et prospective pour la gestion de l eau potable Présentation du 6 novembre 2013 PLAN 1. Présentation de l audit du contrat actuel Aspects juridiques

Plus en détail

SCHÉMA DIRECTEUR D ALIMENTATION EN EAU POTABLE

SCHÉMA DIRECTEUR D ALIMENTATION EN EAU POTABLE - Département de l'isère - Commune de MENS Place de la mairie 38710 MENS 5 rue du portail rouge 38450 VIF SCHÉMA DIRECTEUR D ALIMENTATION EN EAU POTABLE Phase 2 : Propositions d amélioration Mémoire explicatif

Plus en détail

Département de l ARIEGE

Département de l ARIEGE LES RAPPORTS BUREAU VERITAS Bureau Veritas 12 rue Michel Labrousse Bât 15 BP 64797 31047 TOULOUSE CEDEX 1 Dardilly, le 12 juillet 2012 Département de l ARIEGE Eboration des cartes de bruit stratégiques

Plus en détail

Baligh EL HEFNI. Défi INTEP Projet EPO/Lot A2 «Aide au pilotage de transitoires rares» EDF R&D Département STEP baligh.el-hefni@edf.

Baligh EL HEFNI. Défi INTEP Projet EPO/Lot A2 «Aide au pilotage de transitoires rares» EDF R&D Département STEP baligh.el-hefni@edf. Modèle physique/neutronique en Modelica d un outil d aide au pilotage du transitoire sensible de montée en puissance à 3%Pn/h après rechargement Maquettage d un outil d aide au pilotage sous Excel/VB Défi

Plus en détail

Hydraulique industrielle Correction TD 3

Hydraulique industrielle Correction TD 3 Hydraulique industrielle Correction TD 3 1 Etude d un limiteur de pression 1.1 Identification des fonctions Les différents élements assurant le fonctionnement du composant sont listés ci dessous : - Orifice

Plus en détail

Equipement d un forage d eau potable

Equipement d un forage d eau potable Equipement d un d eau potable Mise en situation La Société des Sources de Soultzmatt est une Société d Economie Mixte (SEM) dont l activité est l extraction et l embouteillage d eau de source en vue de

Plus en détail

DISPOSITIONS APPLICABLES À LA ZONE ND

DISPOSITIONS APPLICABLES À LA ZONE ND DISPOSITIONS APPLICABLES À LA ZONE ND CARACTÈRE ET VOCATION DE LA ZONE La zone ND : Il s agit d une zone équipée, constituant un espace naturel qu il convient de protéger en raison du caractère des éléments

Plus en détail

Mise aux normes de la STEP de Vongy (74)

Mise aux normes de la STEP de Vongy (74) Mise aux normes de la STEP de Vongy (74) Construction d un bassin d orage en site sensible O. Pal / F. Durand Journée technique CFMS 24/10/07 1 Mise aux normes de la station d épuration de Thonon (74),

Plus en détail

Quelles pistes pour rendre vos réseaux plus intelligents?

Quelles pistes pour rendre vos réseaux plus intelligents? Quelles pistes pour rendre vos réseaux plus intelligents? Maeve de France (Direction Technique, chef de projet métier SIG) Simon Le Grand (Direction Technique régionale IDF, service SIG/gestion patrimoniale)

Plus en détail

Groupe de travail AUTOSURVEILLANCE DES RESEAUX. Retour d expérience. Le Traitement des données, de l acquisition à leur traitement.

Groupe de travail AUTOSURVEILLANCE DES RESEAUX. Retour d expérience. Le Traitement des données, de l acquisition à leur traitement. Groupe de travail AUTOSURVEILLANCE DES RESEAUX Retour d expérience Le Traitement des données, de l acquisition à leur traitement. PLAN 1. Introduction. 2. Instrumentation d un point de mesure. 3. Conversion

Plus en détail

Journées Nationales de l APMEP 2006 MODELISATION MATHEMATIQUE DE PHENOMENES PHYSIQUES, DU COLLEGE AU BTS.

Journées Nationales de l APMEP 2006 MODELISATION MATHEMATIQUE DE PHENOMENES PHYSIQUES, DU COLLEGE AU BTS. Journées Nationales de l APMEP 2006 MODELISATION MATHEMATIQUE DE PHENOMENES PHYSIQUES, DU COLLEGE AU BTS. Problème : (Thème : Primitives, équations différentielles linéaires du 1 er ordre à coefficients

Plus en détail

Annonces internes SONATRACH RECHERCHE POUR SON ACTIVITE COMMERCIALISATION :

Annonces internes SONATRACH RECHERCHE POUR SON ACTIVITE COMMERCIALISATION : Bourse de l emploi Annonces internes : Direction Administration et Moyens Un Technicien Electricien Un C/Maitre Electricité BAT (Chargé de la Maintenance en pompes) Un C/Maitre Electricité BAT (Chargé

Plus en détail

AMELIORATIONS DES FONCTIONNALITES DISPONIBLES

AMELIORATIONS DES FONCTIONNALITES DISPONIBLES AMELIORATIONS DES FONCTIONNALITES DISPONIBLES DANS LE GEOSERVICE RIS.NET GESTION V.2 Zoom + vue) : Permet de faire un zoom avant sur la carte (uniquement en cadrant une Zoom à l échelle déroulante, : Possibilité

Plus en détail

Offre n... Formation B2C E-mailing e-liberty Services Convention de formation professionnelle

Offre n... Formation B2C E-mailing e-liberty Services Convention de formation professionnelle Offre n... Formation B2C E-mailing e-liberty Services Convention de formation professionnelle (Article L. 6353-2 et R. 6353-1 du code du travail) Entre d une part : Désigné par «le bénéficiaire» Et d autre

Plus en détail

TITRE II CHAPITRE V DISPOSITIONS APPLICABLES A LA ZONE UX

TITRE II CHAPITRE V DISPOSITIONS APPLICABLES A LA ZONE UX TITRE II CHAPITRE V DISPOSITIONS APPLICABLES A LA ZONE UX CARACTERE ET VOCATION DE LA ZONE UX Il s agit d une zone d activité créée à l Est de l agglomération, sous la forme d un lotissement dont les règles

Plus en détail

SMEAHB Dossier 154-19 SOMMAIRE

SMEAHB Dossier 154-19 SOMMAIRE SOMMAIRE Listing des ouvrages 1 Sous Réseau de Saint Ondras Bas-Service 7 1.A Puits de Saint Ondras Code 1.A 8 1.B Bâche d exhaure de Saint Ondras Code 1.B 10 1.C Station de pompage de Saint Ondras Code

Plus en détail

Département de l Ain. PHASE 1B : Diagnostic de l Etat actuel CY00498

Département de l Ain. PHASE 1B : Diagnostic de l Etat actuel CY00498 Département de l Ain PHASE 1B : Diagnostic de l Etat actuel Schéma Directeur des Eaux Pluviales CY00498 Siège social : 2, rue des Glénans - ZA du Pontay 35760 ST GRÉGOIRE (RENNES) Agence de Chambery :

Plus en détail

DISTRIBUTION D EAU POTABLE RAPPORT ANNUEL Prix Qualité Transparence 2010 1 Le présent rapport a pour objet de Présenter les différents éléments techniques et financiers relatif au prix et à la qualité

Plus en détail

Conseil en référencement & stratégie marketing. Une relation client basée sur la confiance. Création de sites internet vivants & intelligents

Conseil en référencement & stratégie marketing. Une relation client basée sur la confiance. Création de sites internet vivants & intelligents @ 1 Une relation client basée sur la confiance Création de sites internet vivants & intelligents Conseil en référencement & stratégie marketing Conception de chartes graphiques et supports print Conception

Plus en détail

Comptes rendus d Activités Techniques et Financières du Service de l Eau Potable Année 2004

Comptes rendus d Activités Techniques et Financières du Service de l Eau Potable Année 2004 Service de l Eau Potable Année 2004 1 Ville de VENELLES Comptes rendus d activités Techniques et financières du Service de l Eau Potable Destinataire : Monsieur le Maire de la commune de VENELLES (13770)

Plus en détail

Etude sur les rendements des réseaux d'eau potable des communes de l'île de la Réunion

Etude sur les rendements des réseaux d'eau potable des communes de l'île de la Réunion Office de l'eau Réunion AFD Réunion 49 rue Mazagran 44 rue Jean Cocteau 97400 Saint-Denis B.P. 2013 Tel : 02 62 30 84 84 97488 Saint-Denis Cedex Fax : 02 62 30 84 85 Etude sur les rendements des réseaux

Plus en détail

Les rencontres du PREBAT 20-22 mars 2007, Aix-les-Bains. Valentin TRILLAT-BERDAL, Bernard SOUYRI, Gilbert ACHARD

Les rencontres du PREBAT 20-22 mars 2007, Aix-les-Bains. Valentin TRILLAT-BERDAL, Bernard SOUYRI, Gilbert ACHARD Les rencontres du PREBAT 20-22 mars 2007, Aix-les-Bains Synthèse du projet GEOSOL: Intégration énergétique dans les bâtiments par l utilisation combinée de l énergie solaire et de la géothermie basse température

Plus en détail

Le diagnostic des réseaux : planification d une méthodologie

Le diagnostic des réseaux : planification d une méthodologie Le diagnostic des réseaux : planification d une méthodologie Réseaux d aqueduc et d égout Décembre 1999 Qui sommes nous? Aqua Data se spécialise dans : l inspection et l évaluation de réseaux d aqueduc

Plus en détail

Stockage de chaleur solaire par sorption : Analyse et contrôle du système à partir de sa simulation dynamique

Stockage de chaleur solaire par sorption : Analyse et contrôle du système à partir de sa simulation dynamique Stockage de chaleur solaire par sorption : Analyse et contrôle du système à partir de sa simulation dynamique Kokouvi Edem N TSOUKPOE 1, Nolwenn LE PIERRÈS 1*, Lingai LUO 1 1 LOCIE, CNRS FRE3220-Université

Plus en détail

La gestion patrimoniale du système d alimentation en eau potable

La gestion patrimoniale du système d alimentation en eau potable La gestion patrimoniale du système d alimentation en eau potable présenté par Sébastien Coudert, G2C environnement G2C environnement Ingénierie et conseil aux collectivités Vision systémique et complémentaire

Plus en détail

ETUDE DE DEFINITION DE LA FILIERE D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF CAHIER DES CHARGES

ETUDE DE DEFINITION DE LA FILIERE D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF CAHIER DES CHARGES Service : Contact Courriel: Objet Assainissement Non Collectif Sophie Ramette Vincent Brébant Cahier des charges étude de définition (D3) ETUDE DE DEFINITION DE LA FILIERE D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF

Plus en détail

WEBSIG DECI 85 Un outil mutualisé pour la défense contre l incendie

WEBSIG DECI 85 Un outil mutualisé pour la défense contre l incendie LES JOURNÉES DE LA GÉOMATIQUE DES PAYS DE LA LOIRE 17 et 18 décembre 2013 WEBSIG DECI 85 Un outil mutualisé pour la défense contre l incendie Céline MICAUD - Cyril MULLARD Vendée Eau SDIS 85 SOMMAIRE I.

Plus en détail

Consignes pour la remise des données RESEAU

Consignes pour la remise des données RESEAU Consignes pour la remise des données RESEAU Le système RESEAU permet principalement de transférer et de regrouper des géodonnées provenant de différentes bases de données des services des eaux (= fichier

Plus en détail

Filiale à 48 % de Véolia et

Filiale à 48 % de Véolia et La Société des Eaux de Marseille gère l approvisionnement en eau potable de l agglomération phocéenne et de nombreuses communes du département des Bouches-du-Rhône. Si le SIG y est utilisé pour localiser

Plus en détail

À LA RENCONTRE D UN CHERCHEUR DE FUITE

À LA RENCONTRE D UN CHERCHEUR DE FUITE Eau France Le 17 mars 2015 À LA RENCONTRE D UN CHERCHEUR DE FUITE SUEZ environnement s engage pour gérer durablement la ressource Préserver la ressource en eau représente pour SUEZ environnement plus qu

Plus en détail

Comité d Orientation et de Programmation (COP) Eau et Assainissement. 11 Mars 2013 Salle du Conseil du Grand Chalon

Comité d Orientation et de Programmation (COP) Eau et Assainissement. 11 Mars 2013 Salle du Conseil du Grand Chalon Comité d Orientation et de Programmation (COP) Eau et Assainissement 11 Mars 2013 Salle du Conseil du Grand Chalon 1 Ordre du Jour Limites de compétences 1 - Eau potable et Assainissement 2 Eaux Pluviales

Plus en détail

LE CONTRÔLE DE FUITES, GRÂCE À L HÉLIUM

LE CONTRÔLE DE FUITES, GRÂCE À L HÉLIUM SOMMAIRE LE CONTRÔLE DE FUITES, GRÂCE À L HÉLIUM DETECTION DE FUITES SUR RÉSEAU ENTERRÉ RECHERCHE DE FUITES SUR RÉSEAU DE CHALEUR INSPECTION DE SPRINKLERS ET RÉSEAUX DE PROTECTION INCENDIE VERIFICATION

Plus en détail

Module Harmony SOMMAIRE

Module Harmony SOMMAIRE sd 201 1 NOTICE D'INSTALLATION ET D'EMPLOI Module Harmony SOMMAIRE page Présentation ------------------------------------------------ 3 Caractéristiques techniques ------------------------------ 3 Descriptif

Plus en détail

STORAGE : LA SOLUTION POUR REDUIRE LA FACTURE ENERGETIQUE DES CONSOMMATEURS

STORAGE : LA SOLUTION POUR REDUIRE LA FACTURE ENERGETIQUE DES CONSOMMATEURS STORAGE : LA SOLUTION POUR REDUIRE LA FACTURE ENERGETIQUE DES CONSOMMATEURS Le stockage d énergie vu par Energy Pool Le fort développement des énergies renouvelables pose de nouveaux problèmes auxquels

Plus en détail

CHAPITRE XI - REGLEMENT APPLICABLE AUX ZONES A

CHAPITRE XI - REGLEMENT APPLICABLE AUX ZONES A 105 CHAPITRE XI - REGLEMENT APPLICABLE AUX ZONES A SECTION I - NATURE DE L OCCUPATION ET DE L UTILISATION DU SOL Article 1 A - Occupations et utilisations du sol interdites 1. Les bâtiments à usage d habitation,

Plus en détail

SIEGE : Rue Guynemer, BP 105, 22191 PLERIN Cédex Tel : 02.96.74.57.78 Fax : 02.96.74.58.98 AGENCES : BUREAU :

SIEGE : Rue Guynemer, BP 105, 22191 PLERIN Cédex Tel : 02.96.74.57.78 Fax : 02.96.74.58.98 AGENCES : BUREAU : SIEGE : Rue Guynemer, BP 105, 22191 PLERIN Cédex Tel : 02.96.74.57.78 Fax : 02.96.74.58.98 AGENCES : 29 : PLOUEDERN Tel : 02.98.20.98.00 56 : VANNES Tel : 02.97.68.82.10 BUREAU : 35 : RENNES Tel : 02.99.06.36.15

Plus en détail

La gestion des écoulements dans les Wateringues du Nord - Pas de Calais Incidence prévisible des changements climatiques

La gestion des écoulements dans les Wateringues du Nord - Pas de Calais Incidence prévisible des changements climatiques La gestion des écoulements dans les Wateringues du Nord - Pas de Calais Incidence prévisible des changements climatiques Par Philippe PARENT Institution des Wateringues Par Philippe PARENT Institution

Plus en détail

Minimisation de coût de l énergie de pompage Cas du Canal haut service des Doukkala. Pr. A. Oulhaj 1, A. Aboussaleh 1

Minimisation de coût de l énergie de pompage Cas du Canal haut service des Doukkala. Pr. A. Oulhaj 1, A. Aboussaleh 1 Résumé La hausse continue du coût de l'énergie et la rareté de l'eau rendent plus complexe la gestion de l'eau dans les périmètres irrigués. Ainsi au cours des deux dernières décennies, le prix de l'énergie

Plus en détail

CREATION DE FORAGE, PUITS, SONDAGE OU OUVRAGE SOUTERRAIN

CREATION DE FORAGE, PUITS, SONDAGE OU OUVRAGE SOUTERRAIN REPUBLIQUE FRANCAISE - PREFECTURE DE LA DROME A retourner à : DDT/Service Eau Forêt Espaces Naturels 4 place Laënnec BP 1013 26015 VALENCE CEDEX 04.81.66.81.90 CREATION DE FORAGE, PUITS, SONDAGE OU OUVRAGE

Plus en détail

Ce projet vise donc à mettre en conformité les réseaux communaux parallèlement aux travaux réalisés par le Groupe E et Viteos soit :

Ce projet vise donc à mettre en conformité les réseaux communaux parallèlement aux travaux réalisés par le Groupe E et Viteos soit : Commune de Bevaix Conseil général Rapport du Conseil communal au Conseil général concernant une demande de crédit de Fr. 615'000.- relative au remplacement des équipements, à l amélioration de l éclairage

Plus en détail

Page 2 Routes départementales - département de LA CREUSE - Elaboration des cartes de bruit stratégiques

Page 2 Routes départementales - département de LA CREUSE - Elaboration des cartes de bruit stratégiques Rapport Sommaire 1. TEXTES DE REFERENCES... 3 2. OBJET DE L ETUDE... 3 3. CONTENU DES CARTES DE BRUIT STRATEGIQUES... 4 1.1. Documents graphiques... 4 4. METHODE DE CALCUL ET PARAMETRES RETENUS... 4 1.2.

Plus en détail

de SOTRA SEPEREF PVC bi-orienté, le tube réinventé

de SOTRA SEPEREF PVC bi-orienté, le tube réinventé de SOTRA SEPEREF PVC bi-orienté, le tube réinventé BI-OROC, le tube réinventé Pionnier dans la fabrication du tube bi-orienté, Sotra Seperef a acquis depuis 20 ans la maîtrise du procédé de bi-orientation.

Plus en détail

Plan Communal de DéplacementsD de Betton. Mise en œuvre d'une politique déplacements. SMU-BC avril 2012 Synthèse du PCD de Betton 1/26

Plan Communal de DéplacementsD de Betton. Mise en œuvre d'une politique déplacements. SMU-BC avril 2012 Synthèse du PCD de Betton 1/26 Plan Communal de DéplacementsD de Betton Mise en œuvre d'une politique déplacements SMU-BC avril 2012 Synthèse du PCD de Betton 1/26 Le constat généralg Des pratiques de déplacements conditionnées par

Plus en détail

Guide méthodolgique d études anti-bélier pour les réseaux d eau

Guide méthodolgique d études anti-bélier pour les réseaux d eau Ministère de l Agriculture, de l Alimentation, de la Pêche et des Affaires rurales FNDAE n 27 Document technique Guide méthodolgique d études anti-bélier Florent Guhl Groupement de Bordeaux UR Ouvrages

Plus en détail

Module de formation. Relevage. motralec

Module de formation. Relevage. motralec Module de formation motralec 4 rue Lavoisier. ZA Lavoisier. 95223 HERBLAY CEDEX Tel. : 01.39.97.65.10 / Fax. : 01.39.97.68.48 Demande de prix / e-mail : service-commercial@motralec.com www.motralec.com

Plus en détail

Programme de la 1 ère JOURNEE : 18 Novembre 2015

Programme de la 1 ère JOURNEE : 18 Novembre 2015 14 h 30 Café d accueil Programme de la 1 ère JOURNEE : 18 Novembre 2015 Après-midi : 15 h 00 L e.book du GRETh et outil numérique EchTherm Retour sur la version 2015 2016 : Tome 4 de l e.book Mise à jour

Plus en détail

o Groupe de travail ENERGIE ET ENVIRONNEMENT o Groupe de travail MAITRISE DE L ENERGIE DANS LES ENTREPRISES

o Groupe de travail ENERGIE ET ENVIRONNEMENT o Groupe de travail MAITRISE DE L ENERGIE DANS LES ENTREPRISES Propose... des mesures et techniques pour faire progresser la maîtrise de l énergie dans le respect de l environnement Association Loi 1901 - à but non lucratif o Groupe de travail ENERGIE ET ENVIRONNEMENT

Plus en détail

Savoir-faire expérimentaux.

Savoir-faire expérimentaux. LYCEE LOUIS DE CORMONTAIGNE. 12 Place Cormontaigne BP 70624. 57010 METZ Cedex 1 Tél.: 03 87 31 85 31 Fax : 03 87 31 85 36 Sciences Appliquées. Savoir-faire expérimentaux. Référentiel : S5 Sciences Appliquées.

Plus en détail

CAP SUR L APRÈS BAC Vos inscriptions en vue de la rentrée 2007

CAP SUR L APRÈS BAC Vos inscriptions en vue de la rentrée 2007 CAP SUR L APRÈS BAC Vos inscriptions en vue de la rentrée 2007 n 2-15 février 2007 - BTS-DUT B T S Académie de Grenoble BTS (et DCG*) en établissements publics et privés sous contrat Faire acte de candidature

Plus en détail

CASSES : Logiciel de prévision des casses des réseaux r d alimentation en eau potable

CASSES : Logiciel de prévision des casses des réseaux r d alimentation en eau potable CASSES : Logiciel de prévision des casses des réseaux r d alimentation en eau potable Eddy RENAUD Rencontre Technique ASCOMADE Besançon le 26 mai 2011 Le Cemagref - Sciences et technologies pour l environnement

Plus en détail

Présentation du Pôle Cartographie

Présentation du Pôle Cartographie SAUR Direction Régionale Exploitation Sud Centre de Pilotage Opérationnel Sud-Ouest - Toulouse Présentation du Pôle Cartographie 1. Organisation et moyens 2. Chiffres clés 3. Missions du service 4. Nos

Plus en détail

L ordinateur de gestion LICCON pour grues à flèche télescopique et à flèche en treillis.

L ordinateur de gestion LICCON pour grues à flèche télescopique et à flèche en treillis. L ordinateur de gestion LICCON pour grues à flèche télescopique et à flèche en treillis. Un système assurant les fonctions d information, de surveillance et d assistance à la commande. Toujours leader.

Plus en détail

Le Contrat de Performance Energétique

Le Contrat de Performance Energétique Le Contrat de Performance Energétique 1. Proposition de valeur de Schneider Le contrat de Performance Energétique Le modèle économique Le processus Le financement 2. Les Engagements de Schneider Electric

Plus en détail