DOSSIER DE PRESSE SOMMAIRE. Novembre 2012 : le mois de l économie sociale et solidaire P.2

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "DOSSIER DE PRESSE SOMMAIRE. Novembre 2012 : le mois de l économie sociale et solidaire P.2"

Transcription

1 Visite à Montpellier de Benoît HAMON, Ministre délégué auprès du ministre de l'economie et des Finances, chargé de l'economie sociale et solidaire et de la Consommation DOSSIER DE PRESSE SOMMAIRE Novembre 2012 : le mois de l économie sociale et solidaire P.2 Les emplois d avenir dans l économie sociale et solidaire P.3 L emploi des jeunes : un enjeu sociétal fort, une première priorité pour le gouvernement P.5 Les emplois d avenir : l économie du dispositif, en une rapide synthèse P.6 ANNEXES Visuels Campagne ESS P.7 1

2 Novembre 2012 : le mois de l économie sociale et solidaire Le mois de l économie sociale et solidaire est organisé par le Conseil National des Chambres de l Economie Sociale et Solidaire (CNCRES). Il s agit d un moment privilégié pour les acteurs du secteur de faire connaître l éthique du mouvement, ses motivations, ses valeurs et ses pratiques. Focus sur l emploi des jeunes, la création de lien social, la consommation responsable, l ouverture à l international Les difficultés économiques conduisent l économie sociale et solidaire (ESS) à apparaitre comme une alternative économique crédible. Modèle où l intérêt général, la création de liens sociaux et l épanouissement de la personne sont au centre des préoccupations. L ESS tient une place importante dans l économie Française établissements + de 2 millions de salariés, soit + de 10% de l emploi Les thématiques de l édition 2012 Achetons responsable Déplaçons-nous écolo Epargnons solidaire Consommons bio Protégeons-nous mutuellement Agissons ensemble Entreprenons et travaillons autrement Plus d information sur : 2

3 Les emplois d avenir dans l économie sociale et solidaire Avec près de organisations employeuses et 2,3 millions de salariés, soit près de 10 % de l emploi en France, l économie sociale et solidaire est naturellement le secteur dans lequel les emplois d avenir seront prioritairement créés. En effet, chaque année, un emploi sur 5 est déjà créé par les entreprises et structures de l économie sociale et solidaire, soit plus de emplois nouveaux. C est donc grâce aux employeurs de l économie sociale et solidaire, que le moteur de la création d emplois tourne encore : en 10 ans, ils ont créé plus de emplois nouveaux, soit une croissance de 23%, pendant que l emploi dans le secteur privé traditionnel ne progressait que de 7%. Les employeurs de l ESS, quel que soit leur statut (associatif, coopératif, mutualiste, entreprise agréé solidaire), sont ainsi des acteurs majeurs de la cohésion sociale de ce pays, les tisseurs de la solidarité. Que serait en effet la vie de nombre de personnes âgées sans les associations d aide à domicile, quelle serait la situation dans nombre de quartiers urbains -où près de 40% des jeunes sont aujourd hui au chômage- sans l intervention des missions locales, des régies de quartier et des associations du mouvement sportif et culturel? Quelle serait l insertion des handicapés dans notre société sans l activité professionnelle que leur procurent les ESAT? Et que deviendrait la sécurité sociale pour tous sans l action des mutuelles? Au sein de l économie sociale et solidaire, les jeunes âgés de moins de 30 ans représentent environ 19 % des salariés contre près de 30 % dans le secteur privé hors économie sociale. A l inverse, l économie sociale et solidaire concentre une part de salariés de plus de 50 ans supérieure à celle du privé hors économie sociale : le poids des effectifs de 50 ans et plus y atteint 27 % (contre 20,3 % dans le privé hors économie sociale). Ainsi, ce sont postes qui seront à pourvoir dans l économie sociale et solidaire d ici 2020 pour faire face aux départs en retraite. L'ESS propose plus de 70 métiers différents dans 14 branches professionnelles : auxiliaire de petite enfance, employé dans l'aide à domicile, chargé d'accueil en mission locale, agent d'entretien ou de restauration ou jardinier dans les établissements médico-sociaux, médiateur-agent de prévention dans les régies de quartier, animateur sportif, aide-soignant, directeur d'établissement, actuaire, conseiller mutualiste etc Les qualifications exigées sont donc très diverses : CAP, BEP, BAC et bien au-delà. Les emplois d avenir permettent la rencontre : - d'une part, du droit à l'emploi des jeunes, leur intérêt pour des emplois pérennes et utiles à autrui. - et d'autre part, les besoins en recrutements des entreprises de l'ess. 3

4 En effet, les emplois d'avenir s adressent aux jeunes de 16 à 25 ans (jusqu à 30 ans pour les jeunes reconnus travailleurs handicapés) pas ou peu qualifiés. Il vise en priorité les zones urbaines sensibles (ZUS), les zones de revitalisation rurale, l ensemble des départements et collectivités d outre-mer et les territoires dans lesquels les jeunes connaissent des difficultés particulières d accès à l emploi. Dans ces mêmes territoires, parce que le diplôme n y est pas un bouclier contre le chômage, ces emplois sont exceptionnellement ouverts aux jeunes jusqu à un niveau Bac+3. Le contrat de base de l'emploi d'avenir c'est un CDI ou un CDD de trois ans L'aide de l'etat est substantielle : 75% du SMIC pour le non marchand qui est la priorité et qui concerne 90 % des employeurs de l'ess. Les collectivités notamment régionales sont mobilisées en partenariat avec l'etat pour apporter les formations nécessaires à la pérennisation des emplois. Ces emplois dans l'ess sont un pied à l'étrier pour les jeunes, une voie d'avenir et non plus une voie de garage : pour les jeunes peu qualifiés, c'est une seconde chance d'acquérir des compétences sur le terrain; pour les jeunes qui disposent déjà de diplômes, c'est la chance d'accéder à l'emploi qui jusque là leur est refusé parce qu'ils n'ont pas la bonne adresse ou parce qu'ils n'ont pas le réseau social leur permettant d'acquérir l'expérience professionnelle qui leur manque. Plus d information sur : 4

5 L emploi des jeunes : un enjeu sociétal fort, une première priorité pour le gouvernement. Dans un contexte économique très dégradé, la situation d ensemble des jeunes de 16 à 25 ans sur le marché du travail s avère particulièrement préoccupante. Elle l est d autant plus pour les jeunes actifs peu ou pas qualifiés, pour ceux qui résident sur des territoires défavorisés ou des bassins d emploi marqués par le déclin d activités autrefois structurantes. En Languedoc-Roussillon, plus d un élève sur 10 entrant en 6 ème sortirait du système scolaire sans diplôme. Pour eux, l accès à l emploi constitue un parcours compliqué souvent exposé à la précarité car le critère du diplôme reste un discriminant important en matière d insertion professionnelle rapide. Trois ans après avoir quitté la formation initiale, c est moins d un jeune sur trois qui bénéficie d un emploi durable. C est ainsi qu on évalue en Languedoc-Roussillon à plus de , le nombre de jeunes de 16 à 25 ans sans diplôme qui ne sont ni en emploi ni en formation. Parmi ceux qui sont en emploi (près de en Languedoc-Roussillon), la moitié n'est titulaire que de contrats courts, à temps limité (CDD, missions d intérim, contrats de chantier ). Par ailleurs, 7% des jeunes demandeurs d emplois (cat. A,B,C) de la région proviennent d une Zone Urbaine Sensible (ZUS), alors que la population totale en ZUS représente un peu plus de 5% de la population totale régionale. La sélectivité accrue du marché du travail, liée à la fois à l augmentation constante depuis les années 1980 du niveau global de qualification des salariés, et aux exigences de qualification croissantes observées dans la plupart des métiers aggrave l insuffisance de formation et l exclusion des jeunes. Cette situation, qui affecte de trop nombreux jeunes sans véritables solutions ni possibilités d intégrer le monde du travail, fait échec au principe de l égalité des droits et des chances. Pour répondre à ce qui constitue véritablement un enjeu de société, le Président de la République a décidé de faire de la jeunesse sa priorité, avec un gouvernement mobilisé à ses côtés dans de nombreux domaines, et notamment ceux de l Education et de l Emploi. L Emploi des jeunes a été une question centrale lors de la Grande Conférence Sociale des 8 et 9 juillet derniers. La lutte contre la précarité est en effet un enjeu des négociations engagées en septembre sur la sécurisation de l emploi. Les contrats de génération, qui verront le jour après la négociation des partenaires sociaux, favoriseront à la fois le développement de l embauche des jeunes en CDI et le maintien dans l entreprise des salariés approchant de leur fin de carrière. Dans cet ensemble, les emplois d avenir constituent une réponse forte pour ouvrir de nouvelles opportunités d insertion professionnelle aux jeunes peu ou pas qualifiés et/ou résidant sur des territoires sensibles (ZUS, ZRR). 5

6 Les emplois d avenir : L économie du dispositif, en une rapide synthèse Un engagement fort de l Etat : emplois ouverts et financés de novembre 2012 à décembre 2013 (4 423 emplois pour la région Languedoc-Roussillon, sur les 14 prochains mois), en Une ambition affichée : priorité à la formation ; améliorer l insertion professionnelle et la qualification des jeunes qui connaissent un chômage récurrent. Une volonté d éviter les complexités administratives : ces emplois sont adossés à des supports juridiques existants (contrats d accompagnement dans l emploi, contrats d initiative emploi) déjà connus des prescripteurs et des employeurs. Un programme ciblé à la fois sur des jeunes pas ou peu qualifiés et/ou confrontés à des difficultés particulières d accès à l emploi, et sur des secteurs d activité en développement ou à forte utilité sociale. Plus précisément : le jeune de 16 à 25 ans (30 ans pour un travailleur handicapé) doit être de niveau CAP/BEP en recherche d emploi pendant plus de 6 mois sur la dernière année ; par dérogation dans les ZUS ou ZRR, il peut être d un niveau de qualification jusqu à bac + 3 s il est en recherche d emploi pendant plus de 12 mois sur les 18 derniers mois. Une logique de parcours et un accompagnement renforcé, par la Mission Locale (ou le Cap Emploi) : un parcours de réussite qui repose pour partie sur un suivi par le référent «externe» du jeune à toutes les étapes clés, pour lever les freins qui font obstacle à l insertion (mobilité, santé, logement ), assurer une médiation si nécessaire en cas de difficulté, préparer la sortie en cas de non pérennisation du contrat. Une mobilisation des employeurs pour faciliter l intégration du jeune dans un collectif de travail, l encadrer, le tutorer dans l emploi exercé, assurer sa professionnalisation avec la mise en œuvre d actions de formation adaptées. Une implication attendue des employeurs qui trouve sa contrepartie dans un soutien financier significatif : une prise en charge par l Etat de 75 % de la rémunération brute pendant une durée maximum de 3 ans (secteur non marchand), de 47 % pour les structures d insertion par l activité économique ou les groupements d entreprises, ou de 35 % si l emploi relève du secteur concurrentiel et marchand dans un secteur porteur. 6

7 7

8 8

SIGNATURE CONVENTION AP-HP EMPLOI d AVENIR

SIGNATURE CONVENTION AP-HP EMPLOI d AVENIR SIGNATURE CONVENTION AP-HP EMPLOI d AVENIR Dossier de presse, jeudi 20 décembre 2012 Contact presse : Préfecture de région : 01 82 52 40 25 communication@paris-idf.gouv.fr AP-HP : 01 40 27 37 22 - service.presse@sap.aphp.fr

Plus en détail

Fiche pratique. A qui s adresse les emplois d avenir? Quels employeurs?

Fiche pratique. A qui s adresse les emplois d avenir? Quels employeurs? Fiche pratique A qui s adresse l'emploi d'avenir? Quels employeurs? Quel type de contrat de travail? Quelle durée de contrat dans le cas du CDD? Quels engagements? Quel suivi? Quel financement du contrat?

Plus en détail

L ARS du Centre invite l ensemble des directeurs des centres hospitaliers de la région Centre

L ARS du Centre invite l ensemble des directeurs des centres hospitaliers de la région Centre DOSSIER DE PRESSE Mardi 11 décembre 2012 L ARS du Centre invite l ensemble des directeurs des centres hospitaliers de la région Centre - 12 décembre 2012 de 10h à 12h Point presse à 12h Médiathèque d Orléans

Plus en détail

Projet. Schéma d Orientation Régional pour. la mise en œuvre des Emplois d Avenir en Aquitaine

Projet. Schéma d Orientation Régional pour. la mise en œuvre des Emplois d Avenir en Aquitaine Projet Schéma d Orientation Régional pour la mise en œuvre des Emplois d Avenir en Aquitaine Vu la Loi N 2012-1189 du 26 octobre 2012 portant création de l Emploi d Avenir Vu le Décret N 2012-1210 du 31

Plus en détail

Professionnalisation des emplois aidés CUI CAE et Emploi d Avenir. 12 février 2013

Professionnalisation des emplois aidés CUI CAE et Emploi d Avenir. 12 février 2013 Professionnalisation des emplois aidés CUI CAE et Emploi d Avenir 12 février 2013 1 LE CONTRAT UNIQUE D INSERTION Simplification et rationalisation des contrats du plan de cohésion sociale depuis le 1

Plus en détail

Recruter un jeune avec l aide de l Etat : Le contrat de génération. L emploi d avenir

Recruter un jeune avec l aide de l Etat : Le contrat de génération. L emploi d avenir Recruter un jeune avec l aide de l Etat : Le contrat de génération L emploi d avenir 1 Le 03 mars 2013, la loi sur le contrat de génération est entrée en vigueur. Des entreprises de la Région Nord Pas-de-Calais

Plus en détail

LES PREMIÈRES ÉTAPES DU PACTE DE RESPONSABILITÉ ET DE SOLIDARITÉ EN SEINE-SAINT-DENIS

LES PREMIÈRES ÉTAPES DU PACTE DE RESPONSABILITÉ ET DE SOLIDARITÉ EN SEINE-SAINT-DENIS LES PREMIÈRES ÉTAPES DU PACTE DE RESPONSABILITÉ ET DE SOLIDARITÉ EN SEINE-SAINT-DENIS Edition 2014 SOMMAIRE Editorial de Monsieur le préfet. 1 Le pacte est au service des entreprises et des ménages 2-3

Plus en détail

La formation professionnelle continue en 2013

La formation professionnelle continue en 2013 La formation professionnelle continue en 2013 UNIFORMATION : OPCA de l économie sociale La contribution «Formation» Les dispositifs de la formation professionnelle continue : Financement du plan de formation

Plus en détail

Douzième réunion de la commission de la transparence sur les dispositifs d'aide de l'etat à l'insertion et à l'accompagnement dans l'emploi

Douzième réunion de la commission de la transparence sur les dispositifs d'aide de l'etat à l'insertion et à l'accompagnement dans l'emploi Communiqué de presse Saint-Denis Le 19 février 2015 Douzième réunion de la commission de la transparence sur les dispositifs d'aide de l'etat à l'insertion et à l'accompagnement dans l'emploi Dominique

Plus en détail

Chiffres Clés Juin 2015. Les personnes handicapées et l emploi

Chiffres Clés Juin 2015. Les personnes handicapées et l emploi Chiffres Clés Juin 2015 Les personnes handicapées et l emploi L OBLIGATION D EMPLOI En 2012, 100 300 établissements employaient 361 700 travailleurs handicapés. La loi fixe à tout établissement privé ou

Plus en détail

Les aides à l embauche des entreprises (avril 2014)

Les aides à l embauche des entreprises (avril 2014) Les aides à l embauche des entreprises (avril 2014) CATEGORIE AIDE CONDITIONS/MODALITES/FORMALITES EXONERATION/REDUCTION DE COTISATIONS SOCIALES Réduction générale de cotisations dite «FILLON» Réduction

Plus en détail

Pour ce faire, les emplois d avenir reposent sur plusieurs spécificités à la hauteur de l enjeu :

Pour ce faire, les emplois d avenir reposent sur plusieurs spécificités à la hauteur de l enjeu : 150000 emplois soutenus par l Etat en faveur des jeunes de 16 à 25 ans Ils ont pour ambition : améliorer l insertion professionnelle et l accès à la qualification des jeunes peu ou pas qualifiés, confrontés

Plus en détail

Direction de la sécurité sociale Sous-direction du financement de la sécurité sociale Bureau de la législation financière - 5B

Direction de la sécurité sociale Sous-direction du financement de la sécurité sociale Bureau de la législation financière - 5B Ministère du travail, des relations sociales et de la solidarité Ministère de la santé, de la Jeunesse et des sports Ministère du budget, des comptes publics et de la fonction publique Direction de la

Plus en détail

DIRECCTE de Bretagne Contrat unique d insertion Le contrat d accompagnement dans l emploi (CAE)

DIRECCTE de Bretagne Contrat unique d insertion Le contrat d accompagnement dans l emploi (CAE) DIRECCTE de Bretagne Contrat unique d insertion Le contrat d accompagnement dans l emploi (CAE) Fiche pratique A qui s adresse le contrat d accompagnement dans l emploi? Quels employeurs? Quel type de

Plus en détail

Association Nationale des Directeurs et des Intervenants d Installations et Services des Sports

Association Nationale des Directeurs et des Intervenants d Installations et Services des Sports Association Nationale des Directeurs et des Intervenants d Installations et Services des Sports Comité Ile de France ATELIER du 9 avril 2013 INFORMATIONS STATUTAIRES ET EMPLOIS S.MILED Soyons plus performants

Plus en détail

Emplois d avenir GUidE de l EmploYEUr

Emplois d avenir GUidE de l EmploYEUr Emplois d avenir GUIDE DE L EMPLOYEUR GUIDE DE L EMPLOYEUR La jeunesse est la priorité du quinquennat qui s ouvre. Son avenir mobilisera le Gouvernement dans de nombreux domaines et notamment ceux de l

Plus en détail

EMPLOIS d AVENIR Dossier de presse

EMPLOIS d AVENIR Dossier de presse EMPLOIS d AVENIR Dossier de presse Contact > Florence Bailleul 01 53 02 13 87 fbailleul@uniformation.fr Uniformation, l Organisme paritaire collecteur agréé de l économie sociale Dossier de presse SOMMAIRE

Plus en détail

Engagement national pour l insertion professionnelle des jeunes des quartiers

Engagement national pour l insertion professionnelle des jeunes des quartiers Engagement national pour l insertion professionnelle des jeunes des quartiers Entre Le Ministre de l économie, des finances et de l emploi Et Le Groupe Carrefour 1) Finalités de l accord Alors que les

Plus en détail

Le Contrat d accompagnement

Le Contrat d accompagnement Fiche pratique DIRECCTE des Pays de la Loire mise à jour au 22 avril 2014 Le Contrat d accompagnement dans l emploi (CUI-CAE) A qui s adresse le contrat d accompagnement dans l emploi? Qui pilote et prescrit

Plus en détail

Form. tion. Magazine. spécial emploi. Le magazine de la formation de la chambre régionale de métiers et de l'artisanat de haute-normandie

Form. tion. Magazine. spécial emploi. Le magazine de la formation de la chambre régionale de métiers et de l'artisanat de haute-normandie Form tion Magazine Le magazine de la formation de la chambre régionale de métiers et de l'artisanat de haute-normandie spécial emploi Région Haute-Normandie Édito P 3 P 4 P 6 P 7 P 8 P 10 P 11 Engagé dans

Plus en détail

Contrat unique d insertion Le contrat d accompagnement dans l emploi (CAE)

Contrat unique d insertion Le contrat d accompagnement dans l emploi (CAE) DIRECCTE de Bretagne Contrat unique d insertion Le contrat d accompagnement dans l emploi (CAE) Fiche pratique A qui s adresse le contrat d accompagnement dans l emploi? Quels employeurs? Quel type de

Plus en détail

Associations, quels soutiens pour vous aider à créer et développer vos emplois?

Associations, quels soutiens pour vous aider à créer et développer vos emplois? Associations, quels soutiens pour vous aider à créer et développer vos emplois? Emplois-tremplin IAE La Région continue de cofinancer l insertion par l activité économique IAE destinés à un public plus

Plus en détail

PREFET DE CORSE SCHEMA D ORIENTATION REGIONAL POUR LA MISE EN ŒUVRE DES EMPLOIS D AVENIR EN CORSE

PREFET DE CORSE SCHEMA D ORIENTATION REGIONAL POUR LA MISE EN ŒUVRE DES EMPLOIS D AVENIR EN CORSE PREFET DE CORSE SCHEMA D ORIENTATION REGIONAL POUR LA MISE EN ŒUVRE DES EMPLOIS D AVENIR EN CORSE POUR L EMPLOI TOUS ENSEMBLE MARS 2013 1 Références Vu la loi n 2012-1189 du 26 octobre 2012 «portant création

Plus en détail

Congrès fédéral 7 juin 2014. Pôle Développement Institut Fédéral de l Emploi et de la Formation

Congrès fédéral 7 juin 2014. Pôle Développement Institut Fédéral de l Emploi et de la Formation Les emplois d avenir Convention-cadre FFTT-MSJEPVA Congrès fédéral 7 juin 2014 Pôle Développement Institut Fédéral de l Emploi et de la Formation 1 Rappel sur L emploi d avenir C est un dispositif d emploi

Plus en détail

LE PACTE DE RESPONSABILITE ET DE SOLIDARITE

LE PACTE DE RESPONSABILITE ET DE SOLIDARITE LE PACTE DE RESPONSABILITE ET DE SOLIDARITE 21/10/2014 Unité territoriale de Paris 21/10/2014 2 Qu est ce que le pacte de responsabilité et de solidarité? Un engagement réciproque de l Etat et des partenaires

Plus en détail

La qualité de l emploi dans l économie sociale et solidaire: analyse et enjeux. une enquête en Alsace et en Lorraine

La qualité de l emploi dans l économie sociale et solidaire: analyse et enjeux. une enquête en Alsace et en Lorraine La qualité de l emploi dans l économie sociale et solidaire: analyse et enjeux Les associations et la question de la qualité de l emploi: une enquête en Alsace et en Lorraine Etude réalisée pour la DIIESES

Plus en détail

REUNION D INFORMATION CUI - CAE EMPLOI D AVENIR

REUNION D INFORMATION CUI - CAE EMPLOI D AVENIR REUNION D INFORMATION CUI - CAE EMPLOI D AVENIR Contrat Unique d Insertion Un régime juridique aligné sur les deux contrats antérieurs : Secteur marchand : Contrat initiative emploi (CUI CIE) Secteur non

Plus en détail

GUIDE DE L EMPLOYEUR

GUIDE DE L EMPLOYEUR Unité Territoriale de Paris GUIDE DE L EMPLOYEUR Actualisé le 12 août 2014 CONTRAT UNIQUE D INSERTION(CUI) : 1. CONTRAT D ACCOMPAGNEMENT DANS L EMPLOI (CUI-CAE) 2. CONTRAT INITIATIVE EMPLOI (CUI-CIE) 3.

Plus en détail

L Emploi des jeunes dans l ESS Annexes. Questionnaire complet de l enquête en ligne

L Emploi des jeunes dans l ESS Annexes. Questionnaire complet de l enquête en ligne L Emploi des jeunes dans l ESS Annexes Questionnaire complet de l enquête en ligne Texte de présentation Le Conseil National des Chambres Régionales de l Economie Sociale et Solidaire (CNCRES) lance une

Plus en détail

L emploi des jeunes dans l Economie Sociale et Solidaire

L emploi des jeunes dans l Economie Sociale et Solidaire L emploi des jeunes dans l Economie Sociale et Solidaire Synthèse Observatoire National de l ESS CNCRES Elisa Braley, responsable de l Observatoire Arnaud Matarin, chargé d études observatoire@cncres.org

Plus en détail

DANS LES ENTREPRISES DE SERVICES

DANS LES ENTREPRISES DE SERVICES VALORISER ET POURVOIR LES EMPLOIS DANS LES ENTREPRISES DE SERVICES À LA PERSONNE Découvrez les services de l ANPE pour fiabiliser vos recrutements Les Services Entreprises de l ANPE Il y a ceux qui pensent

Plus en détail

Le pacte de responsabilité et de solidarité

Le pacte de responsabilité et de solidarité Le pacte de responsabilité et de solidarité Direccte CENTRE Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l emploi Qu est ce que le pacte de responsabilité

Plus en détail

Zoom Mesures pour l emploi Introduction : M. Alain BRETTES M. Olivier DANGELSER, Cap Emploi Mme Joelle JACQUEMENT, DIRECCTE Contrat de génération, CICE M. Jean-Christophe BUONO, POLE EMPLOI Contrats aidés

Plus en détail

CUI - CAE (Contrat Unique d'insertion - Contrat d'accompagnement à l'emploi)

CUI - CAE (Contrat Unique d'insertion - Contrat d'accompagnement à l'emploi) Financement de poste CUI - CAE (Contrat Unique d'insertion - Contrat d'accompagnement à l'emploi) DÉFINITION ET OBJECTIFS Le Contrat Unique d'insertion est décliné en CUI-CIE pour le secteur marchand ou

Plus en détail

Les rencontres recrutement de Mont de Marsan Trouvez un emploi aujourd hui, découvrez votre métier de demain Jeudi 17 septembre 2015

Les rencontres recrutement de Mont de Marsan Trouvez un emploi aujourd hui, découvrez votre métier de demain Jeudi 17 septembre 2015 PRÉFET DES LANDES Les rencontres recrutement de Mont de Marsan Trouvez un emploi aujourd hui, découvrez votre métier de demain Jeudi 17 septembre 2015 1 La Huitième édition de ce forum organisé par les

Plus en détail

PANORAMA DES MESURES POUR L EMPLOI

PANORAMA DES MESURES POUR L EMPLOI MÉTROPOLE JANVIER 2015 PANORAMA DES MESURES POUR L EMPLOI POLE-EMPLOI.FR FORMER AVANT L EMBAUCHE ACTION DE FORMATION PRÉALABLE AU RECRUTEMENT (AFPR) Demandeurs d emploi inscrits auprès de Pôle emploi,

Plus en détail

FEDERATION SYNTEC 3, rue Léon Bonnat - 75016 PARIS Tél : 01 44 30 49 00 - Fax : 01 42 88 26 84. Fiche de synthèse

FEDERATION SYNTEC 3, rue Léon Bonnat - 75016 PARIS Tél : 01 44 30 49 00 - Fax : 01 42 88 26 84. Fiche de synthèse Fiche de synthèse Accord national du 27 décembre 2004 sur la formation professionnelle. Le contrat de professionnalisation Titre 3, article 3-1 A quoi sert la professionnalisation? Destinée à remplacer

Plus en détail

1. Consolider l emploi dans les entreprises d insertion

1. Consolider l emploi dans les entreprises d insertion ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE SOUTIEN AUX EMPLOIS DE L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE ECONOMIE 17.12 DESCRIPTIF DE L'INTERVENTION OBJECTIFS Consolider l emploi des entreprises de l économie sociale et solidaire

Plus en détail

GUIDE DE L EMPLOYEUR

GUIDE DE L EMPLOYEUR Unité Territoriale de Paris GUIDE DE L EMPLOYEUR Actualisé le 07 août 2013 CONTRAT UNIQUE D INSERTION(CUI) : 1. CONTRAT D ACCOMPAGNEMENT DANS L EMPLOI (CAE) 2. CONTRAT INITIATIVE EMPLOI (CIE) 3. EMPLOIS

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Une nouvelle perspective d emploi pour les jeunes : FAIRE CARRIERE DANS LE SECTEUR DE L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE

DOSSIER DE PRESSE. Une nouvelle perspective d emploi pour les jeunes : FAIRE CARRIERE DANS LE SECTEUR DE L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE DOSSIER DE PRESSE Une nouvelle perspective d emploi pour les jeunes : FAIRE CARRIERE DANS LE SECTEUR DE L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE Avril 2014 COMMUNIQUE DE PRESSE L IPAC modernise ses formations en

Plus en détail

L intergénérationnel, un enjeu pour tous

L intergénérationnel, un enjeu pour tous www.limousin.gouv.fr 1 2 L intergénérationnel, un enjeu pour tous 3 SOMMAIRE COMMUNIQUE DE SYNTHESE page 4 CONTEXTE page 6 Le contrat de génération en Limousin L appui-conseil au contrat de génération

Plus en détail

L emploi des jeunes dans les entreprises de l économie sociale et solidaire

L emploi des jeunes dans les entreprises de l économie sociale et solidaire L emploi des jeunes dans les entreprises de l économie sociale et solidaire Contexte régional Créé en 2010 par l Atelier Centre de ressources régional de l économie sociale et solidaire et la Chambre régionale

Plus en détail

Recruter un Emploi d Avenir en collectivité territoriale :

Recruter un Emploi d Avenir en collectivité territoriale : Journées d actualité 15,16 et 17 avril 2013 Recruter un Emploi d Avenir en collectivité territoriale : quels enjeux, quelles démarches, quels accompagnements 15 avril 2013 PLAN Présentation du dispositif

Plus en détail

Stage FSU 23 et 24 octobre 2012 Contrats aidés Des contractuels de droit privé

Stage FSU 23 et 24 octobre 2012 Contrats aidés Des contractuels de droit privé Stage FSU 23 et 24 octobre 2012 Contrats aidés Des contractuels de droit privé Origine Contrats aidés sont issus de la loi Borloo de 2005, via notamment la transformation des CES-CEC CUI-CAE issus des

Plus en détail

Les besoins de qualification des. métiers de la petite enfance. Branche professionnelle des. acteurs du lien social et. familial.

Les besoins de qualification des. métiers de la petite enfance. Branche professionnelle des. acteurs du lien social et. familial. Les besoins de qualification des métiers de la petite enfance Branche professionnelle des acteurs du lien social et familial. Résultats de l'enquête menée en 2013 SOMMAIRE La méthodologie mise en place

Plus en détail

Les métiers d'assistance à la personne Les professionnels de l'aide à domicile

Les métiers d'assistance à la personne Les professionnels de l'aide à domicile 1 Les métiers d'assistance à la personne Les professionnels de l'aide à domicile Ont un rôle essentiel dans le tissu social, en plus des services ménagers, leur travail revêt une dimension humaine d échanges

Plus en détail

PLEIN PHARE SUR LA CLAUSE SOCIALE

PLEIN PHARE SUR LA CLAUSE SOCIALE PLEIN PHARE SUR LA CLAUSE SOCIALE Un certain regard sur les résultats 2011 Ce guide est cofinancé par l Union Européenne Ce guide est cofinancé par l Union Européenne PLEIN PHARE SUR LA CLAUSE SOCIALE

Plus en détail

Panorama des exonérations

Panorama des exonérations À jour au 1 er juillet 2013 ( ) Panorama des exonérations et des aides à l emploi Services aux cotisants Études et statistiques Services aux partenaires Contrôle Ressources informatiques 2 EXONÉRATIONS

Plus en détail

La lettre du. La réforme de la formation professionnelle

La lettre du. La réforme de la formation professionnelle La lettre du N 4 Décembre 2005 La réforme de la formation professionnelle La formation professionnelle est un moyen de développer rapidement et efficacement les compétences des hommes et des femmes de

Plus en détail

Les modifications apportées depuis la précédente mise à jour sont en orange. Jeunes éligibles 3

Les modifications apportées depuis la précédente mise à jour sont en orange. Jeunes éligibles 3 FAQ EMPLOIS D AVENIR EN POITOU-CHARENTES 26/09/2013 Les modifications apportées depuis la précédente mise à jour sont en orange SOMMAIRE Jeunes éligibles 3 Comment s apprécie le critère d âge? 3 Comment

Plus en détail

FICHES THÉMATIQUES. Dynamique de l emploi

FICHES THÉMATIQUES. Dynamique de l emploi FICHES THÉMATIQUES Dynamique de l emploi 2.1 Mouvements de main-d œuvre Pour un effectif de salariés en début d année, les établissements de salariés ou plus ont recruté en moyenne 42,5 salariés en 26.

Plus en détail

PANORAMA DES MESURES POUR L EMPLOI

PANORAMA DES MESURES POUR L EMPLOI DOM JANVIER 2015 PANORAMA DES MESURES POUR L EMPLOI POLE-EMPLOI.FR FORMER AVANT L EMBAUCHE ACTION DE FORMATION PRÉALABLE AU RECRUTEMENT (AFPR) Demandeurs d emploi inscrits auprès de Pôle emploi, indemnisés

Plus en détail

Accord Production des eaux embouteillées, boissons rafraîchissantes sans alcool et de bière du 14/02/04

Accord Production des eaux embouteillées, boissons rafraîchissantes sans alcool et de bière du 14/02/04 Accord Production des eaux embouteillées, boissons rafraîchissantes sans alcool et de bière du 14/02/04 Date d extension : 27/01/2006 OPCA : AGEFAFORIA Convention collective : n 3247 Code NAF : 159N -

Plus en détail

vendredi 17 et samedi 18 octobre 2014 niort / salle de l acclameur Rendez-vous national innover et entreprendre créer son emploi

vendredi 17 et samedi 18 octobre 2014 niort / salle de l acclameur Rendez-vous national innover et entreprendre créer son emploi vendredi 17 et samedi 18 octobre 2014 niort / salle de l acclameur Rendez-vous national de S l économie ociale & olidaire entrée libre innover et entreprendre créer son emploi FondeR son association epargner

Plus en détail

Selon la Dares, les personnes handicapées connaissent un taux de chômage largement

Selon la Dares, les personnes handicapées connaissent un taux de chômage largement - N 33/2009! LSQ n 15302 HANDICAPÉS Emploi 02/09 LÉGISLATION SOCIALE Les aides à l emploi en faveur des personnes handicapées Tableau à jour au 1 er février 2009 (*) Selon la Dares, les personnes handicapées

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

COMMUNIQUÉ DE PRESSE PREFET DE L EURE COMMUNIQUÉ DE PRESSE Évreux, le 23 novembre 2012 Vendredi 23 novembre au Conseil général de l Eure Signature des premiers emplois d avenir de l Eure La situation de l emploi est particulièrement

Plus en détail

L Economie Sociale et Solidaire

L Economie Sociale et Solidaire 1 L Economie Sociale et Solidaire L ESS EST UNE ÉCONOMIE QUI SE VEUT ÊTRE DIFFÉRENTE DE L ÉCONOMIE CLASSIQUE. DES PRINCIPES FONDAMENTAUX ONT ÉTÉ DÉFINIS ET CONSTITUENT LES PILIERS DE CE SECTEUR. 2 LES

Plus en détail

Auxiliaire de vie sociale

Auxiliaire de vie sociale source ONISEP sur http://www.orientation-formation.fr/metier_onisep.php3?code_onisep=100308&cif=100308 Nature du travail Condition de travail Vie professionnelle Compétences Accès au métier Synonymes En

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Conférence de presse du Préfet 4 mars 2014. Les emplois d avenir dans les associations du secteur Accueil Hébergement - Insertion

DOSSIER DE PRESSE. Conférence de presse du Préfet 4 mars 2014. Les emplois d avenir dans les associations du secteur Accueil Hébergement - Insertion DOSSIER DE PRESSE Conférence de presse du Préfet 4 mars 2014 Les emplois d avenir dans les associations du secteur Accueil Hébergement - Insertion Contact : Préfecture du Haut-Rhin Sébastien BOUCHÉ Chef

Plus en détail

La filière Soins et accompagnement (hors AOP) dans la convention collective UGEM

La filière Soins et accompagnement (hors AOP) dans la convention collective UGEM La filière Soins et accompagnement (hors AOP) dans la convention collective UGEM Etude basée sur l enquête «bilan social 2014 données 2013» M. Ejnès Rodolphe 113 rue Saint-Maur, 75011 Paris - Téléphone

Plus en détail

TABLEAU DE BORD PACA. Les chiffres de l'emploi et du chômage des personnes handicapées. N 21 - Bilan à fin septembre 2013

TABLEAU DE BORD PACA. Les chiffres de l'emploi et du chômage des personnes handicapées. N 21 - Bilan à fin septembre 2013 PACA TABLEAU DE BORD Les chiffres de l'emploi et du chômage des personnes handicapées N 21 - Bilan à fin septembre 2013 (données : 1er semestre 2013) Chiffres clés & synthèse Les taux de chômage au 1er

Plus en détail

Les emplois d'avenir dans la fonction publique territoriale. Note Technique

Les emplois d'avenir dans la fonction publique territoriale. Note Technique Les emplois d'avenir dans la fonction publique territoriale Note Technique Textes de référence Loi n 2012-1189 du 26 octobre 2012 portant création des emplois d'avenir, Décret n 2012-1210 du 31 octobre

Plus en détail

EMPLOI, INCLUSION SOCIALE, FORMATION PROFESSIONNELLE FONDS SOCIAL EUROPÉEN

EMPLOI, INCLUSION SOCIALE, FORMATION PROFESSIONNELLE FONDS SOCIAL EUROPÉEN EMPLOI, INCLUSION SOCIALE, FORMATION PROFESSIONNELLE FONDS SOCIAL EUROPÉEN LE DÉPARTEMENT La stratégie d intervention du Fonds Social Européen pour 2014-2020 vise à corriger les déséquilibres structurels

Plus en détail

APPEL A PROJETS 2015-2016

APPEL A PROJETS 2015-2016 APPEL A PROJETS 2015-2016 Organisme Intermédiaire des PLIE Sud-Aquitains Programme opérationnel national Fonds Social Européen pour l inclusion et l emploi Axe 3 / Objectif thématique 9 / Objectif spécifique

Plus en détail

La MSA Picardie élabore une stratégie de recrutement avec les acteurs régionaux de l'emploi des personnes handicapées Comment recruter à bac+2?

La MSA Picardie élabore une stratégie de recrutement avec les acteurs régionaux de l'emploi des personnes handicapées Comment recruter à bac+2? La MSA Picardie élabore une stratégie de recrutement avec les acteurs régionaux de l'emploi d Fin 2008, l'organisme de protection sociale picard se fixe pour objectif de recruter 15 travailleurs handicapés

Plus en détail

12ème. *Source : Centre d Analyse Stratégique «Les secteurs de la nouvelle croissance : une projection à l horizon 2030», Rapport n 48, janvier 2012

12ème. *Source : Centre d Analyse Stratégique «Les secteurs de la nouvelle croissance : une projection à l horizon 2030», Rapport n 48, janvier 2012 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2013-T1 2013-T2 2013-T3 2013-T4 2014-T1 2014-T2 2014-T3 2014-T4 Fiche Synthèse Sectorielle juillet 2015 Activités juridiques, comptables,

Plus en détail

Profil du domaine professionnel. Banque Assurance. 295 PFM 2010 - Basse-Normandie

Profil du domaine professionnel. Banque Assurance. 295 PFM 2010 - Basse-Normandie Profil du domaine professionnel Banque Assurance 295 Profil du domaine professionnel Banque - Assurance Emploi et marché du travail Idées-forces Ce domaine professionnel se décline en trois grands groupes

Plus en détail

RECRUTER. un collaborateur handicapé. Entreprises AIDES ET SERVICES DE L AGEFIPH JUIN 2015

RECRUTER. un collaborateur handicapé. Entreprises AIDES ET SERVICES DE L AGEFIPH JUIN 2015 Entreprises AIDES ET SERVICES DE L AGEFIPH JUIN 2015 RECRUTER un collaborateur handicapé Les bonnes questions à se poser Quelles démarches? Les aides de l Agefiph dont vous pouvez bénéficier Les clés pour

Plus en détail

Questions-réponses actualisé relatif aux emplois d avenir 29 mai 2013

Questions-réponses actualisé relatif aux emplois d avenir 29 mai 2013 Questions-réponses actualisé relatif aux emplois d avenir 29 mai 2013 Rappel : les emplois d avenir sont conclus sous la forme, selon le cas, des contrats d accompagnement dans l emploi dans le secteur

Plus en détail

Dispositif de soutien à l emploi des jeunes en entreprise

Dispositif de soutien à l emploi des jeunes en entreprise Formulaire de demande Attention : cette demande d aide doit être déposée auprès de l Assédic ou du au plus tard dans un délai de 3 mois suivant l embauche du salarié. Contrat jeunes - Contrat de professionnalisation

Plus en détail

Projet territorial de développement durable de Vitrolles

Projet territorial de développement durable de Vitrolles Projet territorial de développement durable de Vitrolles Une première stratégie Une extension de la démarche à toutes les politiques publiques locales en 2014 Aménagement du territoire, Cadre de vie

Plus en détail

iroise Insertion professionnelle Contrat d accompagnement dans l emploi (CUI-CAE) des bénéficiaires d un Contrat unique d insertion - Bretagne

iroise Insertion professionnelle Contrat d accompagnement dans l emploi (CUI-CAE) des bénéficiaires d un Contrat unique d insertion - Bretagne G R E F Bretagne des bénéficiaires d un Contrat unique d insertion - Contrat d accompagnement dans l emploi (CUI-CAE) iroise PRÉFET DE LA RÉGION BRETAGNE Contrat de projets Etat-Région A l issue du CUI-CAE,

Plus en détail

Questions-réponses DGEFP n 1 relatif aux emplois d avenir 11 janvier 2013

Questions-réponses DGEFP n 1 relatif aux emplois d avenir 11 janvier 2013 Questions-réponses DGEFP n 1 relatif aux emplois d avenir 11 janvier 2013 Rappel : les emplois d avenir sont conclus sous la forme, selon le cas, des contrats d accompagnement dans l emploi dans le secteur

Plus en détail

Les contrats aidés. Conclusion du contrat Formalités. Les étapes : - Contrat établi par un formulaire CERFA à remplir

Les contrats aidés. Conclusion du contrat Formalités. Les étapes : - Contrat établi par un formulaire CERFA à remplir Définition Champ d application Conclusion du contrat Formalités Durée du contrat et conditions d emploi Rémunération Aides et avantages sociaux particuliers Contrat de professionnalisation Contrat de formation

Plus en détail

Quelques repères sur les emplois d avenir et le financement de la formation

Quelques repères sur les emplois d avenir et le financement de la formation Quelques repères sur les emplois d avenir et le financement de la formation Le rapport de M. Cristophe Sirugue à l Assemblée nationale concernant la loi sur les contrats de génération aborde aussi la question

Plus en détail

Présentation de l Insertion par (IAE)

Présentation de l Insertion par (IAE) Présentation de l Insertion par l Activité Economique (IAE) Sommaire I - Principes de l Insertion par l Activité Economique II - L IAE à la Réunion III - Rôle de l URSIAE I - Principes de l Insertion par

Plus en détail

FICHE PRATIQUE Le point sur les contrats aidés

FICHE PRATIQUE Le point sur les contrats aidés FICHE PRATIQUE Le point sur les contrats aidés Les employeurs peuvent conclure sous certaines conditions des contrats aidés pour lesquels l embauche et l accompagnement sont encadrés et appuyés financièrement

Plus en détail

AGASC / BUREAU INFORMATION JEUNESSE 06700 SAINT LAURENT DU VAR Tel : 04.93.07.00.66 bij@agasc.fr www.agasc.fr

AGASC / BUREAU INFORMATION JEUNESSE 06700 SAINT LAURENT DU VAR Tel : 04.93.07.00.66 bij@agasc.fr www.agasc.fr Avant de se former il est indispensable de bien s informer, pour se faire tout un réseau existe afin de pallier à toutes les éventualités ou vos besoins en formation. Pour les acteurs de l orientation

Plus en détail

2014-2015 BEP/CAP Employé (e) Administratif (ve) et d Accueil

2014-2015 BEP/CAP Employé (e) Administratif (ve) et d Accueil 2014-2015 EAA - Titre Professionnel inscrit au RNCP Niveau V (BEP/CAP) Certification du ministère chargé de l emploi Employé (e) Administratif (ve) et d Accueil 600 heures en Alternance sur 1 an SOMMAIRE

Plus en détail

Le contrat de professionnalisation

Le contrat de professionnalisation Le contrat de professionnalisation Objectif Le contrat de professionnalisation est un contrat de travail conclu entre un employeur et un salarié. Son objectif est l insertion ou le retour à l emploi des

Plus en détail

Icam site de Paris Sénart Rencontre Entreprises 30 mai 2013

Icam site de Paris Sénart Rencontre Entreprises 30 mai 2013 Icam site de Paris Sénart Rencontre Entreprises 30 mai 2013 L Icam en Bref De 1898 à nos jours 1898 : création de l Institut Catholique des Arts et Métiers à Lille 1903 : création de la formation professionnelle

Plus en détail

Cette sur-taxation ne vise pas les CDD qui ont pour finalité les remplacements maladie, maternité, congés payés et les contrats saisonniers.

Cette sur-taxation ne vise pas les CDD qui ont pour finalité les remplacements maladie, maternité, congés payés et les contrats saisonniers. LETTRE D INFORMATION SOCIALE AOÛT 2013 La loi sur la Sécurisation de l Emploi n 2013-504 du 14 juin 2013 amène plusieurs modifications juridiques et techniques sur la gestion du personnel. Il nous semble

Plus en détail

MEMO DES AIDES LIES AU RECRUTEMENT DE PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP EN CONTRAT D APPRENTISSAGE OU DE PROFESSIONNALISATION

MEMO DES AIDES LIES AU RECRUTEMENT DE PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP EN CONTRAT D APPRENTISSAGE OU DE PROFESSIONNALISATION MEMO DES AIDES LIES AU RECRUTEMENT DE PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP EN CONTRAT D APPRENTISSAGE OU DE PROFESSIONNALISATION CONTRAT D APPRENTISSAGE Aides à l employeur Apprenti reconnu TH de moins de

Plus en détail

Synthèse Programme Opérationnel National du Fonds Social Européen «Pour l Emploi et l Inclusion Sociale en Métropole» 2014-2020

Synthèse Programme Opérationnel National du Fonds Social Européen «Pour l Emploi et l Inclusion Sociale en Métropole» 2014-2020 Union européenne Synthèse Programme Opérationnel National du Fonds Social Européen «Pour l Emploi et l Inclusion Sociale en Métropole» 2014-2020 Une nouvelle politique de cohésion en réponse aux défis

Plus en détail

Licence Professionnelle Gestion de Travaux et Encadrement de chantier

Licence Professionnelle Gestion de Travaux et Encadrement de chantier Licence Professionnelle Gestion de Travaux et Encadrement de chantier Formation de 12 mois en contrat de professionnalisation Inscription à partir de Février 2015 32 et 33 ème Session : Octobre 2015 Objectifs

Plus en détail

MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n o 3090 Convention collective nationale IDCC : 1527. IMMOBILIER (Administrateurs de biens, sociétés immobilières,

Plus en détail

Maintenance industrielle et méthode

Maintenance industrielle et méthode Profil du domaine professionnel Maintenance industrielle et méthode 81 Profil du domaine professionnel Maintenance industrielle et méthode Emploi et marché du travail Idées-forces Ce domaine professionnel

Plus en détail

Contrats aidés : Bénéficiaires, rémunérations, cotisations

Contrats aidés : Bénéficiaires, rémunérations, cotisations Fiche pratique RCAA 26, complète Rédacteurs : Laurence Nicolas, Betty Sanchez Contrats aidés : Bénéficiaires, rémunérations, cotisations La présente fiche pratique a pour objet de faire le point, sous

Plus en détail

COMITE DE PILOTAGE. 9 mai 2012

COMITE DE PILOTAGE. 9 mai 2012 COMITE DE PILOTAGE 9 mai 2012 BILAN 2011 Préambule Avec le Concours du Fonds Social Européen Le P.L.I.E. de Bordeaux a pour objectif de favoriser le retour à l emploi durable des personnes les plus en

Plus en détail

Schéma d orientation régional pour la mise en œuvre des emplois d avenir en Ile de France

Schéma d orientation régional pour la mise en œuvre des emplois d avenir en Ile de France 1 Schéma d orientation régional pour la mise en œuvre des emplois d avenir en Ile de France L emploi des jeunes et particulièrement l accès à l emploi des jeunes peu ou pas qualifiés constitue une priorité

Plus en détail

Panorama des exonérations

Panorama des exonérations À jour au 1 er avril 2014 ( ) Panorama des exonérations et des aides à l emploi Services aux cotisants Études et statistiques Services aux partenaires Contrôle Ressources informatiques 2 EXONÉRATIONS et

Plus en détail

Formation professionnelle continue et les entreprises

Formation professionnelle continue et les entreprises Formation professionnelle continue et les entreprises Des obligations légales l à la formation des salariés Dates Importantes Loi du 16 juillet 1971 : Obligation pour les entreprises de verser des cotisations

Plus en détail

L EMPLOI DES PERSONNES HANDICAPEES DANS LE COTENTIN

L EMPLOI DES PERSONNES HANDICAPEES DANS LE COTENTIN L EMPLOI DES PERSONNES HANDICAPEES DANS LE COTENTIN Novembre 2011 Sommaire L emploi des personnes handicapées dans le cotentin 2 Le public handicapé en emploi dans le secteur privé 5 L EMPLOI DES PERSONNES

Plus en détail

Fonction. Secteurs d'activité. Débouchés possibles

Fonction. Secteurs d'activité. Débouchés possibles Fonction o Accueil et garde des enfants, o Aide à la prise des repas des enfants o Contribution à l éducation et au développement affectif et intellectuel o Entretien et l hygiène des locaux... Secteurs

Plus en détail

L accès. formation. à la. des. demandeurs d emploi

L accès. formation. à la. des. demandeurs d emploi L accès à la formation des demandeurs d emploi Novembre 2005 Avant de se lancer : bâtir son projet professionnel Le projet d action personnalisé (PAP) Tous les demandeurs d emploi inscrits à l Anpe, qu

Plus en détail

Le système de la formation professionnelle en France. Mars 2010 AEFP Bruxelles

Le système de la formation professionnelle en France. Mars 2010 AEFP Bruxelles Le système de la formation professionnelle en France Mars 2010 AEFP Bruxelles sommaire La formation tout au long de la vie Le cadre réglementaire L historique La réforme de 2009 Les principaux dispositifs

Plus en détail

Lettre d information des services de l État en Isère

Lettre d information des services de l État en Isère Lettre d information des services de l État en Isère Numéro 03 - Juin 2014 Édito Face à la hausse du chômage qui touche l Isère, comme le reste de notre pays, l investissement des entreprises et la création

Plus en détail

AIDES A LA CREATION REPRISE D ENTREPRISE

AIDES A LA CREATION REPRISE D ENTREPRISE AIDES A LA CREATION REPRISE D ENTREPRISE FINANCEMENT SUBVENTIONS COTISATIONS SOCIALES DE L EXPLOITANT AIDES A L EMPLOI EXONERATIONS FISCALES AIDES AU CONSEIL PCE (Prêt à la Création d Entreprise) FINANCEMENT

Plus en détail

Pacte de responsabilité et de solidarité. Réunions des 12, 17 et 19 juin 2014 Allier

Pacte de responsabilité et de solidarité. Réunions des 12, 17 et 19 juin 2014 Allier Pacte de responsabilité et de solidarité Réunions des 12, 17 et 19 juin 2014 Allier 1 2 Le Pacte : quels bénéficiaires? Les entreprises Toutes les entreprises, quelle que soit leur taille.. Petites et

Plus en détail

SE FORMER. une passerelle vers l emploi. Personnes Handicapées AIDES ET SERVICES DE L AGEFIPH NOVEMBRE 2014. l Les bonnes questions à se poser

SE FORMER. une passerelle vers l emploi. Personnes Handicapées AIDES ET SERVICES DE L AGEFIPH NOVEMBRE 2014. l Les bonnes questions à se poser Personnes Handicapées AIDES ET SERVICES DE L AGEFIPH NOVEMBRE 2014 SE FORMER une passerelle vers l emploi l Les bonnes questions à se poser l Quelles démarches? l Les aides de l Agefiph dont vous pouvez

Plus en détail