SRC11 - Droit SOMMAIRE. Introduction...3 I - ANALYSE DE L ENTREPRISE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "SRC11 - Droit SOMMAIRE. Introduction...3 I - ANALYSE DE L ENTREPRISE"

Transcription

1 E t u d e d e c a s

2 SOMMAIRE Introduction...3 I - ANALYSE DE L ENTREPRISE A - L entreprise Peugeot Fiche d identité Portefeuille de produits Spécialisation...3 B - Analyse structurelle de l entreprise : Management Structure de l entreprise...6 C - Analyse sociale...7 II - ENVIRONNEMENT ECONOMIQUE ET SOCIAL ET CONCURRENCE A - Environnement...8 B - Concurrence Peugeot et la concurrence directe Peugeot et la concurrence indirecte Autres obstacles III - STRATEGIES D ALLIANCE A - L internationalisation de l entreprise...13 B - Stratégies d alliances et contrats Stratégies d alliance Contrats...14 IV - ACTUALITES : A - Grands débats actuels Peugeot et ses salariés Peugeot et la rémunération des dirigeants Peugeot et les actionnaires Peugeot et l écologie Peugeot et l éthique B- Actualité juridique...21 Conclusion...21 Sources...22 Cyril Nahon - Paul Pichon 2

3 Introduction Le marché mondial automobile a connu une très forte expansion au cours de la deuxième moitié du XX siècle. Les modèles de voitures se sont diversifiés et de nombreux constructeurs ont vu le jour. Aujourd hui, de nombreuses marques automobiles se disputent les ventes et quelques une d entre elles sont incontournables car «traditionnelles»; c est le cas de l entreprise Peugeot. C est pourquoi nous essaierons de dresser le portrait de ce véritable pilier automobile européen. Historique : I Analyse de l entreprise A L entreprise Peugeot 1 Fiche d identité Jean-Frédéric et Jean-Pierre II Peugeot donnent naissance à Peugeot en tant qu industrie en 1810 sous Napoléon Ier: l entreprise est chargée de vêtir les soldats de la Grande Armée de Napoléon (transformation du coton). En 1810, Peugeot se lance dans dans un nouveau secteur : la sidérurgie. C est la création officielle de l entreprise. Elle crée en série des lames de scies, puis des moulins à café dès 1840 qui connaissent un fort succès auprès de la clientèle française. Le domaine de production s étend par la suite, à partir de 1846 : création d outils, de baleines de parapluies... Les deux supposés à l héritage, Armand et Eugène Peugeot (cousins) étant en désaccord, se séparent; Armand fonde la «Société des Automobiles Peugeot» en 1886 et fabrique de bicyclettes. Très vite, il se rend compte de l avenir automobile et décide de fabriquer des voitures; l entreprise, cette fois ci automobile, est créée le 2 avril C est ainsi qu en 1891, les premières voitures Peugeot sont créées et commercialisées. Eugène reprend l entreprise familiale, qu il nomme «Les Fils de Peugeot Frères». Après la mort d Eugène en 1905, ce sont ses propres enfants qui héritent de son entreprise. Ceux-ci passent un accord avec Armand et produisent des automobiles. Le coût étant trop élevé, ils fusionnent en 1910 pour devenir la «Société anonyme des automobiles et cycles Peugeot». L entreprise devient très vite un constructeur automobile important et traverse la crise (krach de 1929) assez facilement. Son passage difficile est après la seconde guerre mondiale: Peugeot est contraint de pratiquer la politique «monomodèle»: un seul modèle de voiture (la 203), et ce jusqu en En 1974, le rachat de la marque Citroën à Michelin consolide son statut de 2ème leader européen automobile; le groupe PSA Peugeot Citroën est alors créé. Peugeot rachete également la marque Chrysler Europe en Aujourd hui, ses ventes sont énormes : en 2009, 1,52 millions de véhicules automobiles dans le monde, dont 1,12 millions en Europe! (source: Frise chronologique récapitulative : 3 Cyril Nahon - Paul Pichon

4 Cyril Nahon - Paul Pichon 4

5 Informations pratiques : C est une société anonyme depuis 1965 (société de capitaux dont le capital est divisé en actions), installée à Paris. Son activité, comme évoqué précédemment, est l industrie automobile; elle commercialise des véhicules et utilitaires. Son effectif s élevait à salariés en (source: Selon le site Boursier.com, son capital était de 5531,74 millions d euros en 2009, et son chiffre d affaire de 54,356 millions d euros en Portefeuille de produits : Comme nous l avons vu précédemment, Peugeot a énormément évolué dans sa production : l entreprise a commencé avec des moulins à café pour finalement devenir aujourd hui le 2e constructeur automobile européen. Voici son portefeuille de produits actuel : - vente de véhicules - vente d équipements automobiles - prestations de financement des ventes (finance) - prestations de transport et de services logistiques - autres : notamment production et vente de motocycles. Et son chiffre d affaire par activité (en millions d euros): Automobile Faurecia Gefco Banque PSA Finance Autres activités et éliminations inter-activités Total PSA PEUGEOT CITROËN Spécialisation : (source: Comme le prouve la question précédente, l entreprise est spécialisée dans la construction automobile. Peugeot est aujourd hui le deuxième constructeur automobile européen! La vente des véhicules fabriqués est d ailleurs à l heure actuelle la source de revenu principale dans le chiffre d affaire (voir graphique ci-contre (source: ). 5 Cyril Nahon - Paul Pichon

6 B Analyse structurelle de l entreprise 1 Management Peugeot (PSA) est une société anonyme par action, constituée de 2 groupes majeurs : Peugeot et Citroën. Son activité principale est la construction automobile, ainsi que de véhicules à 2 roues mais à moindre échelle. C est une grande entreprise constituée de plus de employés à travers le monde. Son influence est internationale avec cependant la plus grande partie de son activité se fait en Europe. Devant les énormes baisses de vente de l année 2009, la société a décidé de favoriser un développement dans les pays émergents afin de renforcer leurs parts de marchés à l extérieur de l Europe et principalement en Chine et au Brésil. On peut également noter l intention de développer des véhicules moins polluants à destination des pays Européens, dans lesquels ils auraient plus d impact. En ce qui concerne les ressources mobilisées par l entreprise, on cite tout d abord le savoir-faire de la main d œuvre qui a été acquis au bout d un centenaire d expérience. Cette main d œuvre est également très nombreuse (plus de employés). Peugeot dispose aussi de très nombreuses ressources matérielles comme toutes ses usines de production et le nombre très importants de machines d assemblage etc.. On peut par ailleurs relever l absorption de plusieurs autres entreprises par le passé, ce qui a permis d augmenter considérablement le quantité et la qualité de production. Pour en terminer avec les ressources, on doit obligatoirement parler des ressources financières de cette société, elle dispose d un capital financier de 5,5 milliards d euros (13 milliards en fond propres), et son chiffre d affaires en 2009 a frôlé les 50 milliards d euros. 2 Structure de l entreprise Le groupe PSA Peugeot Citroën adopte une structure fonctionnelle, c est à dire que la structure de l entreprise repose sur les principes suivants : les tâches de préparation des activités d exécution sont séparées; il existe des unités de commandement, c est à dire que pour chaque unité (exceptée la direction générale), il existe un supérieur hiérarchique; la direction générale est au sommet et concentre toutes les décisions qu elle confie ensuite à des sous unités. La direction générale de PSA Peugeot Citroën se compose de la manière suivante : Cyril Nahon - Paul Pichon 6

7 { Direction Direction des Marques Direction des Programmes et de la Stratégie Automobile Technique et Industrielle Direction Financière et du Développement Stratégique -- La Direction des Marques se charge de toute l activité commerciale. Elle gère donc les entités suivantes : - Automobiles Peugeot; - Automobiles Citroën; - Marketing Central; - Services et Pièces; - Réseaux propres; - Véhicules électriques; - Sport Automobile; - Peugeot Motocycles. -- La Direction des Programmes et de la Stratégie Automobile doit construire l avenir du groupe en matière de produit, de technologie et de stratégie industrielle. Elle gère les entités suivantes : - Stratégie Produits et Marchés; - Stratégie Industrielle; - Style Peugeot et Citroën. -- La Direction Technique et Industrielle est chargée de l Ingénierie Avancée et des Projets et Métiers Techniques Organes (principaux composants du véhicule). -- La Direction Financière et du Développement Stratégique se charge de toutes les finances du groupe PSA Peugeot Citroën. C Analyse sociale Source : L entreprise est très attachée à la ville de Sochaux, d une part car la famille Peugeot et sochalienne, et d autre part car elle a énormément apporté à cette ville : en 1912 est créé la première usine industrielle française par Peugeot dans cette ville. Une partie de ce site est maintenant devenu un musée depuis 1988, ou sont présentés les différents véhicules clés de la marque, ainsi que divers objets historiques (moulins à café, scie..). Cette usine est toujours en activité et possède un effectif de plus de personnes. Jean-Pierre Peugeot, ancien directeur, a également créé un club de football dans la ville de Sochaux. Ce fut le premier club sponsorisé par une entreprise. Par ailleurs, Peugeot étant une très vieille entreprise, un grand nombre de ses anciennes productions sont des objets rares de collection. Par exemple, les moulins à café, dont la production a commencé il y a 170 ans. Il y a aussi bien entendu les très vieux modèles de voitures et de bicyclettes. 7 Cyril Nahon - Paul Pichon

8 II Environnement économique et social et concurrence A Environnement L entreprise Peugeot est une société anonyme au capital de 5,5 milliards d euros; elle a une portée multinationale mais elle est particulièrement présente en Europe (74% des 1,52 millions de ventes en 2009) et surtout en France. Les différentes usines de productions et d assemblages se trouvent principalement en : -Europe : France (6 grands sites différents), Espagne, Portugal, République Tchèque, Slovaquie, Italie. -Amérique du Sud : Argentine, Brésil, Uruguay, Chili -Asie/Afrique : Chine, Maroc, Turquie, Egypte, Nigéria. -Russie En ce qui concerne l environnement, on peut distinguer le micro et le macro environnement. -- Le micro environnement : C est l environnement proche de l entreprise qui agit sur elle mais qu elle peut également influencer. Tout d abord une des plus grosses contraintes de Peugeot est la concurrence. C est un marché avec beaucoup de grosses entreprises dans lequel il faut se faire une place. Avec la croissance économique dans les pays en développement, cette concurrence ne fait qu augmenter et de nouveaux groupes asiatiques commencent à faire de l ombre à cette entreprise. Malgré cela, Peugeot reste la 2ème plus grosse entreprise automobile d europe et la 7ème au niveau mondial. Au niveau de la clientèle, Peugeot s adresse particulièrement aux ménages, ses produits sont plutôt pour la famille et non pour le luxe. On remarque cependant des véhicules utilitaires qui sont donc pour les entreprises. Sa clientèle est donc bien défini, des ménages aux revenus moyen/haut ainsi que des petites entreprises. C est pour cela que son marché est principalement développé en Europe, étant donné qu aux états unies le marché est principalement pour les voiture ayant un gabarit important et beaucoup de puissance ; et par rapport au marché asiatique (Inde/Chine principalement) peugeot fait encore figure de haut de gamme. -- Le macro environnement: Il s agit de l environnement au sens large, il influe sur la société mais elle ne peut pas agir dessus. On peut détailler ce macro environnement grâce au modèle PESTEL : - Politique : Les nouvelles taxes anti-pollution ont obligé les constructeurs français a faire évoluer leurs modèles pour qu ils consomment moins et qu ils réduisent leurs émissions de gaz a effet de serre. - Économique : Avec la crise économique ces dernières années, une baisse des ventes dans le secteur automobile a eu lieu et a fortement fait chuter les bénéfices, de telle façon que certaines entreprises de ce secteur ont du fermer. - Sociaux-culturel : L évolution des modes de pensées conduisent à une évolution des modes de consommation. Depuis quelques années, de très nombreux modèles de voiture de style «4x4» (tout terrain à 4 roues motrices) on fait leur apparition et de plus en plus de personnes en achètent. Peugeot ne possédant pas de véhicules de ce type dans son catalogue, elle a du s adapter et en construire pour affronter la concurrence. Un autre courant de pensés est apparue plus récemment, nous en parlerons par la suite. Cyril Nahon - Paul Pichon 8

9 - Technologique : Avec toutes les inventions technologiques, les nouveaux matériaux et les bio-carburants, les ingénieurs ont aussi du repenser leurs véhicules, ce qui a donné naissance aux moteurs hybrides, aux carrosseries de plus en plus légères, etc.. - Écologique : Ce point est très important. Avec la prise de conscience mondiale du réchauffement de la planète, les industriels de l automobile ont, pour une grande partie, décidé de s engager contre la pollution, avec des réductions de consommation, d émissions de gaz à effet de serre, l utilisation matériaux de construction moins polluants... - Légale : Cet aspect est particulièrement présent dans l automobile, avec toutes les lois sur les limitations de vitesse, mais aussi les normes de sécurité auquelles les constructeurs doivent se plier. B Concurrence 1 Peugeot et la concurrence directe Les concurrents directs : Les concurrents directs de Peugeot sont tous les autres grands constructeurs automobiles internationaux, dont voici les principaux : Alpha Romeo, Audi, BMW, Chevrolet, Fiat, Ford, Honda, Hyunday, Jaguar, Land rover, Mazda, Mercedes, Mitsubishi, Nissan, Opel, Porsche, Renault, Séat, Skoda, Subaru, Toyota, Volkswagen, Volvo. Peugeot : ses avantages : Peugeot se détache de certaines marques car ne s adresse pas au même type de clientèle. Ses voitures, plus «polyvalentes», sont destinées majoritairement aux familles mais également à un type de consommateurs recherchant des voitures simples et design. Leurs ventes s adressent donc à un large public. De même, les gammes de prix sont sensiblement différentes. Peugeot propose des véhicules typiques à prix raisonnable (ex: Peugeot 206 neuve : ) mais aussi à des prix plus élevés (ex: 607 cc : ). Ainsi, la marque est accessible à tout type de personne, à l inverse de certaines marques qui ne sont abordables que pour un public financièrement à l aise (exemple : Alpha Romeo). En outre, depuis la création de l entreprise, Peugeot a une image de marque assez traditionnelle et surtout, française. Ainsi, de nombreux consommateurs français (en sachant que Peugeot vend la majorité de ses véhicules en Europe de l Ouest et particulièrement en France) préfèreront acheter français que marque étrangère, simplement par esprit patriotique. Pour finir, nous avons vu que Peugeot était considérée par les consommateurs comme la société la plus éthique. Ainsi, elle se détache par rapport à la concurrence liée à l estime; elle a une certaine image de respect des droits des salariés que n ont pas les autres entreprises. C est donc un «plus». 9 Cyril Nahon - Paul Pichon

10 Le principal concurrent direct : Renault. Aujourd hui, le grand concurrent de Peugeot reste Renault, entreprise automobile française. Le débat quant aux avantages des véhicules de chaque groupe et des autres reste vaste : les gammes de prix et les modèles se ressemblent sur beaucoup de points. Néanmoins, il semblerait que la plupart des consommateurs préfèreraient Peugeot du point de vue esthétique, l entreprise aurait une meilleure image de marque en général. A titre d exemple, la Peugeot RCZ, nouveau petit coupé sportif, a été élue «Plus belle voiture de l année 2009» dans le cadre d un vote sur Internet organisé dans le cadre du Festival Automobile International cette année. 2 Peugeot et la concurrence indirecte Les autres modes de transport : Les concurrents indirects évidents de Peugeot, à savoir de l automobile, sont tous les autres moyens de transport, à savoir : le transport ferroviaire, maritime et aérien. Tous ont des avantages différents. -- Le transport ferroviaire : il permet de transporter des quantités importantes; la durée de transport est relativement moins importante qu en voiture, et ce sur de courtes ou longues distances; pour finir, il y a moins de problèmes sur le réseau ferroviaire que sur celui routier. -- Le transport maritime : il peut couvrir de longues distances et rallier les continents; et surtout, permet de transporter des quantités importantes (via conteneurs) et variées. -- Le transport aérien : il est énormément utilisé aujourd hui car peut voyager à travers le monde entier; est rapide; et peut tranporter également des quantités importantes. Ces trois transports ont de nombreux avantages que l automobile n a pas forcément. Mais elle dispose aussi d atouts : le transport routier se distingue par sa facilité, notamment sur de courtes distances (rapidité); il peut aussi réaliser de longues distances; et son coût est beaucoup moins élevé que les trois autres modes de transports. Enfin, on peut le combiner avec ses trois concurrents (ferroutage par exemple). Aujourd hui, et grâce aux atouts énumérés ci-dessus, la voiture est le mode de transport le plus utilisé (voir ci-dessous). Ainsi, de nombreuses grandes entreprises lui font obstacle, comme Air France pour l aviation, ou la SNCF pour les trains... Les transports en commun : Beaucoup de citadins les préfèrent aux véhicules. La voiture reste le mode de transport privilégié, mais son utilisation est en baisse, contrairement au train, métro et autobus (voir ci-dessous): Cyril Nahon - Paul Pichon 10

11 Source : Alors que depuis 2004, l usage de la voiture semble décroître, celui des transports en commun est en plein essor. Les transports en communs sont donc un concurrent indirect de l automobile et donc de Peugeot. 3 Les autres obstacles Le motif économique : En outre, une partie de la population ne peut tout simplement pas s acheter de voiture par pur motif économique. Ce phénomène s explique par le prix de la voiture en elle même, mais aussi par la hausse des prix du carburant (voir graphique ci-contre). Source : Source:http://www.lemonde.fr/planete/infographie/2007/09/19/transports-en-commun-utilisation-en-hausse_956778_3244.html 11 Cyril Nahon - Paul Pichon

12 Conséquence directe : les ventes de véhicules des constructeurs automobiles, et donc de Peugeot, chutent, notamment pendant les périodes de crise. Ainsi, selon le site au 1er semestre 2009, Peugeot aurait subit un recul des ventes de 14% par rapport au 1er semestre Le développement durable, obstacle à l automobile? La pollution automobile est un sujet d actualité : avec la question du développement durable, se pose celle de l utilisation du transport routier (entre autres). Malgré les efforts faits par les principaux constructeurs automobiles en matière de CO2, les voitures continuent de polluer. Comme le prouve le graphique ci-dessous, présentant les émissions de dioxyde de carbone en France, on remarque qu il y a eu une énorme hausse de la pollution pour le transport routier. En 40 ans, la flambée est impressionnante : 20 millions de tonnes en 1960 puis près de 140 en 2000! Source : Cyril Nahon - Paul Pichon 12

13 Par conséquent, certains commencent à douter de l avenir automobile et donc à refuser, par simple respect de la planète, d avoir un véhicule. Ce phénomène est notamment visible chez les jeunes qui, fortement sensibilisés au développement durable, envisagent pour certains un avenir sans voiture. C est donc un mauvais présage pour Peugeot! III Stratégies d alliance A L internationalisation de l entreprise Peugeot est à l origine une petite entreprise française de sidérurgie, elle produit toute sorte d objets tel que des moulins à café, des scies, différents outils.. C est seulement après une vingtaine d années que l entreprise se met à produire des bicyclettes, puis des automobiles. Depuis ce temps là, elle a fonctionné en travaillant à la chaine et a produit un très grand nombre de véhicules (la 50 millionième voiture a été produite en 2008). Elle a été pendant un très long moment avec une production seulement nationale, mais depuis elle a profité de la mondialisation pour étendre son marché à toute l Europe et la zone de production à échelle mondiale. Durant les années , la société a investi dans différentes usines de productions en Europe et à travers le monde, afin de réduire ses coûts de productions et de pouvoir commercialiser la production localement et donc s étendre à travers le monde. Récemment, la société a investi dans des sites présent sur des pays en très forte industrialisation tel que le Brésil et la Chine. Ces investissement sont extrêmement rentables car la main d œuvre est relativement peu chère et permet à Peugeot de vendre sa production sortie de l usine directement dans le pays, cela créée donc presque une autre industrie : l industrie «classique» dont la vente se fera en Europe, et une industrie «bas de gamme» qui sera vendue dans les pays en développement. B Stratégies d alliance et contrats 1 Stratégies d alliance On ne peut parler d alliance pour Peugeot sans parler de Citroën : la société a absorbé Citroën qui était en faillite, et cette fusion a permis de donner naissance à PSA Peugeot Citroën. Ce groupe a par la suite racheté une autre société, Chrysler Europe, afin d augmenter ses parts de marchés (ce qui lui permit de devenir le premier constructeur automobile français à l époque). Ces rachats permettent à l entreprise d augmenter considérablement sa taille et donc d avoir une place plus imposante sur le marché de l automobile. Cependant, cette politique de rachat peut être dangereuse, en effet ces dépenses successives ont affaibli l entreprise durant la crise européenne des années C est pour cela que par la suite, l entreprise a fait de nombreuses coopérations avec des concurrents. En effet, Peugeot s engage beaucoup moins que dans le rachat d une société, et ces coopérations permettent de faire fructifier le savoir des 2 entreprises en même temps. 13 Cyril Nahon - Paul Pichon

14 2 Contrats Peugeot a réalisé de nombreux contrats de coopération avec ses concurrents, en voici une liste des principaux : -Moteurs diesels en partenariat avec Ford -Moteur à essence avec BMW -voitures de petites tailles avec Toyota -des véhicules à 4 roues motrices avec Mitshubishi. Tous ces contrats ont permis à Peugeot de profiter des compétences et du savoir-faire des industries concurrentes tout en faisant des bénéfices. Très récemment, le 13 janvier, l entreprise a signé un contrat avec la société Veolia Transport afin de leur vendre un nouveau véhicule électrique. Ce projet consiste à proposer des voitures en libre service de la même façon que les Vélibs à Paris, mais cette fois ce sera les Autolibs. IV Actualités A Grands débats actuels 1 Peugeot et ses salariés Nous nous concentrerons sur le cas français, les fermetures d usines étrangères n ayant pas eu de répercussions importantes. Peugeot a toujours été une de ces entreprises qui perpétuaient une certaine «tradition d embauche». Comme nous l avons vu précédemment, la société s est développée au fil des années; ainsi, elle s est implantée partout dans le monde, en commençant bien sûr par la France. De nombreux sites de production ont vu le jour : en France, aujourd hui : à Sochaux, Mulhouse-Sausheim, Rennes, Aulnay, Valenciennes, et Poissy. Ces grands sites emploient de nombreux ouvriers qui travaillent souvent toute leur vie chez Peugeot; et ce de père en fils. D où une certaine «tradition d embauche» depuis le développement de l entreprise. Néanmoins, il semblerait que celle-ci soit rompue et que les rapports avec les salariés, autrefois correcte, soient en pleine chute, du moins en France. Avec le rachat de Citroën et de Chrylser, de nombreux sites ont fermé car peu ou pas rentables (en France: Clichy-la-Garenne, en 1985 ; Levallois en 1988 ; Reims en Et à l étranger : usines en Belgique, Afrique du Sud, Argentine, Maroc, Yougoslavie, Roumanie et Grande Bretagne). Ces fermetures ont rendu le rapport direction/salariés assez difficile. De nombreux salariés se sont retrouvés au chômage; souvent peu qualifiés, leur avenir s est avéré difficile. Cyril Nahon - Paul Pichon 14

15 Avec la crise financière en 2008, Peugeot a recouru à une nouvelle forme de chômage : le chômage technique. Les salariés ne sont pas licenciés, mais ne travaillent plus dans l entreprise pendant une période limitée (ayant pour référence l année civile). Ainsi, ils subissent une baisse de rémunération mensuelle si leur volume horaire de travail diminue, et touchent une indemnisation à la charge de l Etat (majoritairement) ou de l employeur. Cette solution a permis à Peugeot d éviter les licenciements et surtout de perdre de son chiffre d affaire en période de crise. Résultat : en 2008, l usine de Sochaux a stoppé son activité pendant 2 semaines, à Mulhouse également, celle de Hordain durant 16 jours, à Rennes pour 8 jours; à Poissy, le volume horaire a diminué de moitié pendant un mois. Avec ces décisions, les salariés ont manifesté. Beaucoup ont trouvé ces décisions scandaleuses et craignaient l avenir. Depuis ce jour, le rapport aux salariés s est dégradé: ils ne croient plus en les promesses de la direction (en matière d emploi), n ont plus confiance. Les ouvriers se sentent solidaires et tentent d exprimer leur mécontentement à chaque prise de position de Peugeot qui leur semble injuste. Aujourd hui, le phénomène est d actualité. De nombreux salariés de grandes entreprises sont en colère et le font savoir : manifestations, violences, arrêt de la production, grèves... Les syndicats jouent un rôle très important, celui de la négociation avec la direction. En avril 2010, Peugeot a annoncé la fermeture définitive du site de Melun-Sénart (Seine-et-Marne) d ici à Le directeur des ressources humaines a annoncé qu il était possible de ré-employer l ensemble des salariés. Malgré ceci, les salariés ont refusé la fermeture et le plan de réaménagement proposé : leur opposition souligne le manque de confiance et l aggravation des relations. Ce témoignage de deux employés de Peugeot à Melun Sénart résume le ressenti d une grande partie des salariés : «Nos parents ont travaillé pour Peugeot et ils nous annoncent qu ils ferment, se plaint Ahmed. On est tous pris à la gorge, on a des crédits à rembourser», s énerve-t-il. Aziz, à ses côtés, surenchérit : «La direction nous propose des reclassements, notamment à Saint-Ouen. Moi, j habite Fontainebleau. Comment je fais pour être en Seine-Saint-Denis dès 6 h du matin? Je divorce? Je fais quoi?» (source: Les relations en France avec certaines entreprises sont donc plutôt en mauvaise posture actuellement. 2 Peugeot et la rémunération des dirigeants Manifestation des salariés contre la fermeture du site de Moissy-Cramayel prévue en 2012 La rémunération des dirigeants est un sujet très polémique du moment. Amplifié par la crise actuelle, il fait l objet de grands débats et réflexions : comment, étant salarié et gagnant le SMIC en travaillant parfois plus de 35heures par semaine, peut-on accepter de tels écarts de salaires avec son patron? 15 Cyril Nahon - Paul Pichon

16 Les montants, les primes que reçoivent certains patrons sont énormes. Ainsi, certaines sociétés sont très concernées et la direction critiquée. Qu en est t-il de Peugeot? Quelques chiffres : Direction Peugeot : - Philippe Varin, président du directoire PSA Peugeot Citroën : Du au : Jean-Philippe Collin, Directeur de la marque Peugeot : Du au : Guillaume Faury, Direction technique et industrielle : Du au : Jean Marc Galès, Direction des marques : Du au : Grégoire Olivier, Direction des programmes et de la stratégie automobile : Du au : Frédéric Saint-Geours, Direction financière et du développement stratégique : Du au : Christian Streiff, Président du Directoire : Du : Roland Vardanega, Directeur technique et industriel : Du : Salariés : Source : Extrait de l Accord Salarial 2008 de Peugeot Citroën Automobiles S.A. : Article 7 : Rémunération Minimale Annuelle Garantie : «La rémunération minimale annuelle garantie est portée à pour un salarié à temps plein présent toute l année. Pour l année 2008, les éventuels compléments individuels seront effectués en début d année 2009, en comparant la rémunération totale perçue par le salarié en 2008 et ce minimum annuel garanti. L indemnisation des compteurs, le cas échéant, ou l impact de leur régularisation en cas de soldes négatifs, tant au moment du bilan annuel qu en cours d année, ne seront pas pris en compte dans la rémunération à comparer au minimum annuel garanti.» Interprétation : Source : Ce simple article montre bien les différences de rémunération entre salarié et dirigeant : par exemple, en un an, un salarié de Peugeot touchant le minimum gagne environ dix fois moins que Christian Streiff en trois mois. Cyril Nahon - Paul Pichon 16

17 Les écarts sont certes énormes, mais pas spécialement plus importants que pour d autres sociétés automobiles, voire inférieurs : le directeur général de Renault, Carlos Ghosn, a gagné 1,2 million d euros en 2008! Actuellement, il n y a pas de contestation particulière vis à vis des revenus des dirigeants de Peugeot; le mouvement est plutôt général, la critique s adresse vis à vis du système et du gouvernement et pas vis à vis d une entreprise en particulier. 3 Peugeot et les actionnaires Informations : Les actionnaires de Peugeot sont les suivants (voir ci-contre): Famille Peugeot (30,3 %) Actionnaires Individuels (6,09 %) Barclays Global Investors (2,38 %) BNP Paribas (1,13 %) En ce qui concerne la structure des droits de vote : «Le droit de vote en Assemblée Générale est attaché à chaque action. Les détenteurs d actions inscrites au nominatif depuis plus de quatre ans bénéficient d un droit de vote double». La voici (au 31 décembre 2009) : Famille Peugeot (45,73%) Actionnaires individuels (5,11%) Salariés (4%) Groupe PNP Paribas (1,74%) Autres institutionnels français (16,75%) Autres institutionnels étrangers (26,67%) Remarque : (Sources et graphiques : La famille Peugeot a toujours détenu la plus grande partie des actions de son groupe et des droits de vote. Avec l évolution positive de Peugeot en matière de ventes et donc de chiffre d affaire, la main-mise de la famille sur Peugeot n a cessé de se renforcer. Les membres de la famille n ont cessé d acheter de plus en plus d actions lorsque cela leur était possible, et d essayer de garder au maximum l indépendance du groupe. Actuellement, la famille Peugeot contrôle véritablement l entreprise. 17 Cyril Nahon - Paul Pichon

18 4 Peugeot et l écologie Depuis le 21 mars 2007 avec l inauguration d un système de récupération de chaleur développé en collaboration avec EDF, Peugeot s est engagé dans le développement durable. Aujourd hui, le groupe essaie de contribuer le plus possible au développement durable, via des participations à des évènements et ses nouvelles gammes de produits. Retraçons ses prises de positions et décisions depuis 2007 : 2007 : Peugeot inaugure un système de récupération de chaleur développé en collaboration avec EDF. Lancement des Peugeot 307 break, SW 1,6l et Citroën C4 BioFlex, véhicules acceptant un carburant d origine agricole, le superéthanol. Peugeot et Citroën présentent leurs nouvelles signatures écologiques, «Blue Lion» pour Peugeot et «Air- Dream» pour Citroën. Les véhicules peuvent jouir de ces labels en respectant trois critères environnementaux (faibles émissions de CO2, fabrication spécifique et possibilité de recyclage) : Le site industriel de Trnava en Slovaquie est déclaré conforme à la norme ISO (norme de management environnemental aidant les industries à améliorer leurs performances environnementales tout en exerçant un impact positif sur leurs résultats ). Peugeot publie son premier rapport «Indicateurs de développement durable 2007» donnant les résultats en matière de performance économique, sociale et environnementale de l année passée. Citroën lance la gamme «Airdream Business» : des véhicules émettant 140g de CO2/km ou moins : PSA Peugeot Citroën, pour la troisième année consécutive, dépasse la barre du million de véhicules émettant moins de 140 g de CO2/km vendus dans le monde ( unités). Le groupe participe au Salon «Planète Durable» et précise ses objectifs principaux : la réduction de l effet de serre, la sécurité routière et la mobilité urbaine. Peugeot s engage contre le réchauffement climatique en souscrivant à deux initiatives importantes (programme «Caring for Climate» visant à sensibiliser les entreprises, et le «Copenhagen Communiqué on Climate Change» pour donner leur opinion aux décideurs politiques en matière de changement climatique). PSA annonce le lancement en d un nouveau moteur essence tricylindre de 70 à 100 ch avec pour objectif des émissions de moins de 100 g de Co2 par km : En mars, PSA Peugeot Citroën participe au Salon Planète Durable dédié au développement durable et à l éco-consommation, et présente ses nouvelles gammes de produits toujours plus «écolos». En avril, le groupe participe à la 8ème édition du développement durable et se mobilise : visites de présentation des réalisations mises en place pour l environnement pour les élus locaux, animations pour expliquer sa participation à l écologie... Cyril Nahon - Paul Pichon 18

19 En conclusion, même si Peugeot n a commencé que très tard des initiatives concrètes en matière environnementale (même s il y avait eu quelques directives quelques années auparavant, mais mineures), elle s engage fortement depuis A l heure actuelle, le site du constructeur automobile nous apprend que Peugeot est le seul groupe «à avoir vendu près de 1 million de véhicules à moins de 130g de CO2 à fin 2009 (Europe 30), PSA propose 15 familles de modèles Peugeot et Citroën dotées de versions inférieures à 130g de CO2/km. Les gammes actuelles du Groupe incluent également des versions émettant moins de 100 g de CO2/km (Peugeot 207, Citroën C3 et DS3». Un site entièrement dédié au développement durable : A noter que Peugeot a sorti un site entièrement dédié au développement durable : Ce site rappelle les 3 défis évoqués lors du Salon «Planète Durable», demande l avis des internautes et présente 10 objectifs liés au développement durable : Rester leader des véhicules à faibles émissions de CO2; Augmenter sensiblement la part des matériaux verts dans leurs véhicules; Diminuer l énergie consommée par véhicule produit sur le périmètre consolidé; Mettre en œuvre la responsabilité sociale de PSA Peugeot Citroën à l échelle mondiale; Déployer le référentiel «exigences de responsabilités environnementales et sociales» de PSA Peugeot Citroën; Assurer la présence de PSA Peugeot Citroën dans les grandes familles d indices extrafinanciers; Mener un dialogue constructif avec les représentants de la société civile lors de sessions thématiques; Déployer largement les services télématiques pour améliorer la sécurité des usagers; Financer des solutions de mobilité innovantes; Mettre en oeuvre la charte de communication responsable de PSA Peugeot Citroën. Ce site est très intéressant puisqu il met le consommateur au courant, lui donne des informations. C est d ailleurs là une des forces de Peugeot : rendre public ses objectifs et autres directives. 5 Peugeot et l éthique Une étude très parlante : Peugeot Citroën n a pas de souci à se faire quant à l éthique! Et pour cause : dans le «top» des sociétés du CAC 40 les plus éthiques, l entreprise occupe la première position selon une étude réalisée par Research International & Stratégies. Ce cabinet a interrogé 2358 consommateurs français; voici le résultat : 19 Cyril Nahon - Paul Pichon

20 Les sociétés du CAC 40 les plus éthiques (note déclarative sur 10 - sources : Research International & Stratégies) : Peugeot Citroën : 6,72 Michelin : 6,69 Danone : 6,56 Thomson : 6,56 Renault : 6,45 Carrefour : 6,33 L Oréal : 6,28 Air Liquide : 6,09 Sanofi-Synthélabo : 6,08 France Télécom : 6,07 Source: On remarque que la meilleure note revient à Peugeot Citroën : 6,72 sur 10. Cette note s explique par deux avantages particuliers de l entreprise : - c est une entreprise automobile; les français y accordent énormément d importance (comme le prouve le tableau ci-dessus, on trouve d autres entreprises automobiles dans les premières positions). - En outre Peugeot est une marque ancienne, ce qui souligne d autant plus l esprit de tradition industrielle française. La charte éthique de Peugeot : Nous pouvons retrouver les valeurs éthiques PSA Peugeot Citroën dans la charte éthique de l entreprise, dont le premier paragraphe résume l idée générale : «Le groupe PSA PEUGEOT CITROËN a construit son développement sur la base de valeurs et de principes d action et de comportement mis en œuvre par ses dirigeants et ses salariés. Ils constituent le fondement des rapports de confiance qui doivent exister entre l entreprise, ses clients, ses fournisseurs et ses actionnaires, ainsi qu entre les membres de son personnel. Cette charte éthique a pour but de formaliser ce corps de références communes essentielles afin que chacun dans le groupe puisse s y référer et s y conformer en toutes circonstances. Ces règles ne sont pas exhaustives mais, alliées au sens des responsabilités de chacun, elles constituent autant de repères utiles pour tous les membres de l entreprise et l ensemble de ses partenaires.» En fait, leur charte éthique a pour but de formaliser et de régir les relations entre les salariés, les fournisseurs et les clients; autrement dit, de définir et de mettre au clair tous les liens dans l entreprise ou avec l extérieur. Celle-ci est assez complète et s appuie sur différents principes : Des principes d action, dont : - le respect de la légalité; - le respect de la loyauté et transparence; - le respect de la santé et de la sécurité du travail; - le respect des droits des salariés; - le respect de l environnement. Cyril Nahon - Paul Pichon 20

L évolution du système de production et ses conséquences sociales

L évolution du système de production et ses conséquences sociales Histoire 3 e (= le monde depuis 1914) cours n 2 Un siècle de transformations scientifiques, technologiques, économiques et sociales Ce siècle, ce sont les cent ans qui sont derrière nous, la plus grande

Plus en détail

ÉTUDE DE CAS Alliance Renault-Nissan

ÉTUDE DE CAS Alliance Renault-Nissan ÉTUDE DE CAS Alliance Renault-Nissan 1. Le diagnostic stratégique: un pré-requis à la prise de décision Définition du diagnostic stratégique = Analyse conjointe de l entreprise (ses forces / ses faiblesses)

Plus en détail

ÉTUDE DE CAS Alliance Renault-Nissan

ÉTUDE DE CAS Alliance Renault-Nissan ÉTUDE DE CAS Alliance Renault-Nissan Le Groupe Renault en 1998 Métier: conception, fabrication et vente d automobiles But: la croissance rentable Objectif: 10% des PdM mondiales en 2010 dont 50% hors Europe

Plus en détail

RÉUNION ACTIONNAIRES Toulouse, 2 décembre 2010

RÉUNION ACTIONNAIRES Toulouse, 2 décembre 2010 RÉUNION ACTIONNAIRES Toulouse, 2 décembre 2010 Présentation du Groupe Jean-Hugues Duban Responsable Relations Investisseurs Chiffres clés PSA Peugeot Citroën Deux marques puissantes, différenciées et complémentaires

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. Paris, le 7 juillet 2009 RESULTATS COMMERCIAUX PREMIER SEMESTRE 2009. Faits marquants

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. Paris, le 7 juillet 2009 RESULTATS COMMERCIAUX PREMIER SEMESTRE 2009. Faits marquants COMMUNIQUÉ DE PRESSE Paris, le 7 juillet 2009 RESULTATS COMMERCIAUX PREMIER SEMESTRE 2009 Faits marquants semestrielle VP + VUL (S1 2008 S2 2009) o Europe 30 pays : + 0,2 point de part de marché (6,3 %

Plus en détail

Mesure de l intensité carbone des fonds actions de LBPAM - Engagement du Montréal Carbon Pledge

Mesure de l intensité carbone des fonds actions de LBPAM - Engagement du Montréal Carbon Pledge Mesure de l intensité carbone des fonds actions de LBPAM - Engagement du Montréal Carbon Pledge Le 1 er décembre 2015 La Banque Postale Asset Management - 34, rue de la Fédération - 75737 Paris Cedex 15

Plus en détail

Quelle est la Mobilité du Futur? January 2012 Nicolas Meilhan Consultant Principal, Frost & Sullivan

Quelle est la Mobilité du Futur? January 2012 Nicolas Meilhan Consultant Principal, Frost & Sullivan Quelle est la Mobilité du Futur? January 2012 Nicolas Meilhan Consultant Principal, Frost & Sullivan Avril 2014 7 défis majeurs sont à prendre en compte pour concevoir la mobilité de demain les émissions

Plus en détail

Étude de cas «Un produit mondialisé : l automobile»

Étude de cas «Un produit mondialisé : l automobile» CONCEPTION ET MISE EN PAGE : PAUL MILAN IMPRESSION DU 6 janvier 2016 Étude de cas «Un produit mondialisé : l automobile» Table des matières 1 Un produit mondialisé 2 1.1 La diffusion de l automobile dans

Plus en détail

MobilityMonitor : LeasePlan au cœur du comportement des conducteurs

MobilityMonitor : LeasePlan au cœur du comportement des conducteurs Communiqué de Presse Rueil-Malmaison, le 16 juin 2015 MobilityMonitor : LeasePlan au cœur du comportement des conducteurs Afin d analyser avec précision les comportements actuels des conducteurs au sein

Plus en détail

ACTIONS GLOBALES. Réduction des émissions de CO 2 ACTIONS SOCIALES ET SOCIETALES. Mise en place d ambassadeurs développement durable

ACTIONS GLOBALES. Réduction des émissions de CO 2 ACTIONS SOCIALES ET SOCIETALES. Mise en place d ambassadeurs développement durable FICHE ACTIONS Logica ACTIONS GLOBALES Réduction des émissions de CO 2 ACTIONS SOCIALES ET SOCIETALES Mise en place d ambassadeurs développement durable ACTIONS ENVIRONNEMENTALES Favorise l utilisation

Plus en détail

Baromètre Kidioui.fr Août 2015 Un climat propice à l achat automobile grâce à une remise moyenne à son plus haut niveau

Baromètre Kidioui.fr Août 2015 Un climat propice à l achat automobile grâce à une remise moyenne à son plus haut niveau Baromètre Kidioui.fr Août 2015 Un climat propice à l achat automobile grâce à une remise moyenne à son plus haut niveau Au mois d août, l impact des nouveautés apparues au printemps a été moins ressenti

Plus en détail

Consommation de flotte (1989 2012)

Consommation de flotte (1989 2012) Bases et méthodologie de comparaison L Association des importateurs suisses d automobiles «auto-suisse» établit chaque année la consommation moyenne des voitures de tourisme vendues appelée consommation

Plus en détail

Avec la Solution @rating : L Afrique sur la route du commerce B2B. Par Jérôme Cazes Directeur Général du Groupe Coface

Avec la Solution @rating : L Afrique sur la route du commerce B2B. Par Jérôme Cazes Directeur Général du Groupe Coface C O F A C E 9 novembre 2000 Avec la Solution @rating : L Afrique sur la route du commerce B2B Par Jérôme Cazes Directeur Général du Groupe Coface Le commerce interentreprise s est considérablement développé

Plus en détail

2 nd semestre. Synthèse de l étude D3 Parcours Analyse de la fidélité des clients par marque. En partenariat avec

2 nd semestre. Synthèse de l étude D3 Parcours Analyse de la fidélité des clients par marque. En partenariat avec 2 nd semestre 2014 Synthèse de l étude D3 Parcours Analyse de la fidélité des clients par marque En partenariat avec Note de synthèse 1 +33 6 87 70 31 12 1. Cadre général L étude D3 Parcours est réalisée

Plus en détail

Le marché auto n a pas décollé en

Le marché auto n a pas décollé en e marché auto n a pas décollé en 2014 1 sur 6 02/01/2015 11:43 Le marché auto n a pas décollé en 2014 LE MONDE ECONOMIE 02.01.2015 à 10h43 Mis à jour le 02.01.2015 à 10h48 Par Philippe Jacqué (/journaliste/philippe-jacque/)

Plus en détail

les facilités d approvisionnement en matières premières la proximité du marché acheteur les infrastructures (ports, aéroports, routes, )

les facilités d approvisionnement en matières premières la proximité du marché acheteur les infrastructures (ports, aéroports, routes, ) Chap 12 : Les firmes multinationales dans l économie mondiale Les entreprises qui produisaient et se concurrençaient autrefois sur leur marché national agissent désormais au niveau mondial. La plupart

Plus en détail

MONTER SON BUSINESS PLAN

MONTER SON BUSINESS PLAN MONTER SON BUSINESS PLAN Le plan de développement («business plan» en anglais) est la description quantitative et qualitative du projet de votre entreprise à moyen terme. C est donc un document fondamental

Plus en détail

Charte environnement. Nos engagements pour une industrie respectueuse de son environnement naturel et social

Charte environnement. Nos engagements pour une industrie respectueuse de son environnement naturel et social Charte environnement Nos engagements pour une industrie respectueuse de son environnement naturel et social Située à coté d un site naturel sensible, avec le recyclage au cœur de l histoire et de l activité

Plus en détail

X) Exco. Rapport de transparence. Exercice clos le 30 septembre 2014 Cabinet EXCO S & W Associés

X) Exco. Rapport de transparence. Exercice clos le 30 septembre 2014 Cabinet EXCO S & W Associés X) Exco Rapport de transparence Exercice clos le 30 septembre 2014 Cabinet EXCO S & W Associés I 751 t._iiiii[ X) Exco Table des matières Préambule 1 Présentation de Kreston International LTD 2 Structure

Plus en détail

Shadow Manager Simulateur de gestion globale d entreprise. Introduction

Shadow Manager Simulateur de gestion globale d entreprise. Introduction Shadow Manager Simulateur de gestion globale d entreprise Introduction Le logiciel de simulation d entreprise Shadow Manager représente le nec plus ultra des outils pédagogiques de simulation de gestion

Plus en détail

CORRIGE EPREUVE MANAGEMENT DES ENTREPRISES BTS Session 2015

CORRIGE EPREUVE MANAGEMENT DES ENTREPRISES BTS Session 2015 CORRIGE EPREUVE MANAGEMENT DES ENTREPRISES BTS Session 2015 Première partie : Analyse du contexte : 1. Justifiez, en mobilisant les références théoriques pertinentes, pourquoi la démarche suivie par Octave

Plus en détail

DANS UN CONTEXTE TRES DEGRADE RENAULT ANNONCE UN RESULTAT NET DE 599 MILLIONS D EUROS

DANS UN CONTEXTE TRES DEGRADE RENAULT ANNONCE UN RESULTAT NET DE 599 MILLIONS D EUROS COMMUNIQUE DE PRESSE Le 12 février 2009 DANS UN CONTEXTE TRES DEGRADE RENAULT ANNONCE UN RESULTAT NET DE 599 MILLIONS D EUROS Le chiffre d affaires s établit à 37 791 millions d euros, en baisse de 7 %

Plus en détail

Qu est-ce que la compétitivité?

Qu est-ce que la compétitivité? Qu est-ce que la compétitivité? Le but de ce dossier pédagogique est d expliquer la notion de compétitivité d une entreprise, d un secteur ou d un territoire. Ce concept est délicat à appréhender car il

Plus en détail

La finance carbone pour les villes

La finance carbone pour les villes 1 La finance carbone pour les villes Source de revenus et levier d action pour des villes plus propres A travers la présentation de trois mécanismes de finance carbone mobilisables par les villes, cette

Plus en détail

RAPPORT DE TRANSPARENCE Exercice clos le

RAPPORT DE TRANSPARENCE Exercice clos le RAPPORT DE TRANSPARENCE Exercice clos le Exco. Reproduction interdite sans autorisation écrite préalable. Sommaire Préambule 11 Présentation du réseau EXCO et de KRESTON INTERNATIONAL LTD 22 Présentation

Plus en détail

1. Un partenariat innovant

1. Un partenariat innovant 1. Un partenariat innovant Foncière des Régions et AOS Studley ont en commun le succès du projet immobilier d un utilisateur, Suez environnement. Grâce au conseil expert d AOS Studley et aux savoir-faire

Plus en détail

MICHELIN solutions au Salon IAA d Hanovre (Allemagne) 23 septembre / 2 octobre 2014

MICHELIN solutions au Salon IAA d Hanovre (Allemagne) 23 septembre / 2 octobre 2014 MICHELIN solutions au Salon IAA d Hanovre (Allemagne) 23 septembre / 2 octobre 2014 EFFIFUEL TM, de MICHELIN solutions Bilan et perspectives Service de Presse du Groupe Michelin : + 33 1 45 66 22 22 EFFIFUEL

Plus en détail

Énergies renouvelables

Énergies renouvelables REFERENCES : 7 QUALEADER 92, Rue René Coty 85000 La Roche sur Yon Tél. : 02 51 47 96 98 Fax : 02 51 47 71 26 Email : jean-philippe.leger@qualeader.com Effectif : 7 salariés Activité : Audit, Conseil, Formation,

Plus en détail

Rapport de transparence. Exercice clos le 30 juin 2014 Cabinet EXCO COTE D'AZUR

Rapport de transparence. Exercice clos le 30 juin 2014 Cabinet EXCO COTE D'AZUR Rapport de transparence Exercice clos le 30 juin 2014 Cabinet EXCO COTE D'AZUR Table des matières Préambule... 1 Présentation de Kreston International LTD... 2 Structure juridique et principaux chiffres...

Plus en détail

FONTAINE Consultants

FONTAINE Consultants FONTAINE Consultants Création 2001 SAS au capital de 120 000 156, boulevard Haussmann 75008 Paris Tél. : 01 58 14 09 69 www.fontaine-consultants.fr Actionnariat D. Gelrubin 64 %, T. Midon 20 % B. Mazoyer

Plus en détail

D3 Parcours. 1 er semestre 2015. Synthèse de l étude Bilan fidélité et conquête dans l automobile. En partenariat avec

D3 Parcours. 1 er semestre 2015. Synthèse de l étude Bilan fidélité et conquête dans l automobile. En partenariat avec D3 Parcours 1 er semestre 2015 Synthèse de l étude Bilan fidélité et conquête dans l automobile En partenariat avec 1. Cadre général L étude complète D3 Parcours est réalisée à partir des données extraites

Plus en détail

Observatoire de la performance des PME-ETI 7 ème édition juin 2011. OpinionWay Banque PALATINE Pour i>tele Challenges

Observatoire de la performance des PME-ETI 7 ème édition juin 2011. OpinionWay Banque PALATINE Pour i>tele Challenges Observatoire de la performance des PME-ETI 7 ème édition juin 2011 OpinionWay Banque PALATINE Pour i>tele Challenges OpinionWay, 15 place de la République, 75003 Paris. Méthodologie Étude quantitative

Plus en détail

Panorama du mécénat des entreprises du CAC 40

Panorama du mécénat des entreprises du CAC 40 Panorama du mécénat des entreprises du CAC 40 Préambule Méthodologie Structures observées Les recherches ont porté sur toutes les entreprises entrant dans la composition de l indice CAC 40 au 1 er juillet

Plus en détail

Les Entreprises Familiales

Les Entreprises Familiales Les Entreprises Familiales Paris, le 5 Fevrier 2008 Les Entreprises Familiales Centenaires sont en France 1400 (présentes dans presque tous les secteurs) dont 400 dans le secteur des Vins et Spiritueux.

Plus en détail

Décision n 10-DCC-174 du 25 novembre 2010 relative à la prise de contrôle d actifs de la société Renault Retail Group par la société NDK

Décision n 10-DCC-174 du 25 novembre 2010 relative à la prise de contrôle d actifs de la société Renault Retail Group par la société NDK RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Décision n 10-DCC-174 du 25 novembre 2010 relative à la prise de contrôle d actifs de la société Renault Retail Group par la société NDK L Autorité de la concurrence, Vu le dossier

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. Paris, le 12 juillet 2011. RÉSULTATS COMMERCIAUX 1 er SEMESTRE 2011, LES PREUVES D UNE STRATEGIE EN MARCHE

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. Paris, le 12 juillet 2011. RÉSULTATS COMMERCIAUX 1 er SEMESTRE 2011, LES PREUVES D UNE STRATEGIE EN MARCHE COMMUNIQUÉ DE PRESSE Paris, le 12 juillet 2011 RÉSULTATS COMMERCIAUX 1 er SEMESTRE 2011, LES PREUVES D UNE STRATEGIE EN MARCHE FAITS MARQUANTS 1 ER SEMESTRE 2011 Une Marque plus globale et forte sur son

Plus en détail

moteur d évolution A NEW PATH TO GROWTH

moteur d évolution A NEW PATH TO GROWTH moteur d évolution A NEW PATH TO GROWTH Participer au développement international du secteur Automobile Accompagner les évolutions du véhicule en production Concevoir les systèmes d aide à la conduite

Plus en détail

2.5. Pacte mondial des Nations Unies

2.5. Pacte mondial des Nations Unies 2.5. Pacte mondial des Nations Unies Priorité stratégique : soutenir les principes du Pacte Nous sommes l un des signataires du Pacte, la plus importante initiative au monde dans le domaine de la responsabilité

Plus en détail

Cardif Lux Vie en bref

Cardif Lux Vie en bref Cardif Lux Vie en bref Compagnie d assurance née de la fusion de deux acteurs historiques au Luxembourg, Cardif Lux International et Fortis Luxembourg Vie. - Depuis le 31 décembre 2011, Cardif Lux Vie

Plus en détail

Rapport de transparence. Exercice clos le 31/12/2014 Groupe EXCO FIDUCIAIRE DU SUD OUEST

Rapport de transparence. Exercice clos le 31/12/2014 Groupe EXCO FIDUCIAIRE DU SUD OUEST Rapport de transparence Exercice clos le 31/12/2014 Groupe EXCO FIDUCIAIRE DU SUD OUEST Table des matières Préambule... 1 Présentation de Kreston International LTD... 2 Structure juridique et principaux

Plus en détail

Areva, un groupe industriel intégré

Areva, un groupe industriel intégré Areva, un groupe industriel intégré Areva est un groupe industriel à l'histoire très récente : né en septembre 2001 de la fusion des entreprises Cogema, Framatome, CEA-Industrie et Technicatome, il est

Plus en détail

Lancement d ESTER (Electricité Solaire des Territoires) L électricité solaire compétitive

Lancement d ESTER (Electricité Solaire des Territoires) L électricité solaire compétitive Lancement d ESTER (Electricité Solaire des Territoires) L électricité solaire compétitive Communiqué de presse le 30 novembre 2011 Comment fournir au consommateur une électricité propre, de proximité et

Plus en détail

Témoignage client SAP Métaux Umicore. Umicore : recyclage de métaux précieux et de connaissances en affaires, avec SAP Business One

Témoignage client SAP Métaux Umicore. Umicore : recyclage de métaux précieux et de connaissances en affaires, avec SAP Business One Umicore : recyclage de métaux précieux et de connaissances en affaires, avec SAP Business One Umicore Secteur Métaux Produits et services Technologie des matériaux Site web www.umicore.com Solutions SAP

Plus en détail

Barack Obama a gagné la bataille... sur les médias sociaux aussi!

Barack Obama a gagné la bataille... sur les médias sociaux aussi! Think... Edition Spéciale Barack Obama a gagné la bataille... sur les médias sociaux aussi! Le 4 avril 2011, Barack Obama annonçait sa candidature à l élection présidentielle américaine de 2012 sur Youtube.

Plus en détail

France Télécom - Orange Réalisé par Déborah COTTE _ 2009 / 2010

France Télécom - Orange Réalisé par Déborah COTTE _ 2009 / 2010 management et communication l entreprise le contexte externe la problématique les préconisations France Télécom - Orange Réalisé par Déborah COTTE _ 2009 / 2010 France Télécom Orange, historique 1991:

Plus en détail

SATISFACTION INTERROGATION ENQUÊTE SUJET CROISée DéVELOPPEMENT employeurs SENIOR / salariés VIE D ENTREPRISE SALAIRe SERVICE

SATISFACTION INTERROGATION ENQUÊTE SUJET CROISée DéVELOPPEMENT employeurs SENIOR / salariés VIE D ENTREPRISE SALAIRe SERVICE OBSERVATOIRE ENQUÊTE ANALYSE ENTREPRISE CADRE EMPLOYéS PME ACTIVITé FORMATION EMPLOI CHEF D ENTREPRISE QUESTION SATISFACTION INTERROGATION SUJET DéVELOPPEMENT SENIOR VIE D ENTREPRISE évolution ACTIon FEMMES

Plus en détail

Plan d action pour l industrie automobile de l UE en 2020

Plan d action pour l industrie automobile de l UE en 2020 COMMISSION EUROPEENNE MÉMO Bruxelles, le 8 novembre 2012 Plan d action pour l industrie automobile de l UE en 2020 L objet du plan d action présenté aujourd hui par la Commission européenne (voir IP/12/1187)

Plus en détail

CONVENTION D ASSURANCE COLLECTIVE - RETRAITE À PRESTATIONS DÉFINIES

CONVENTION D ASSURANCE COLLECTIVE - RETRAITE À PRESTATIONS DÉFINIES RÉMUNÉRATION DES DIRIGEANTS 15.1. Rémunération du Directoire CONVENTION D ASSURANCE COLLECTIVE - RETRAITE À PRESTATIONS DÉFINIES Une Convention d assurance collective «retraite entreprise à prestations

Plus en détail

CARDIF LUX VIE L assureur d un monde qui change

CARDIF LUX VIE L assureur d un monde qui change CARDIF LUX VIE L assureur d un monde qui change cardifluxvie.lu Cardif Lux Vie célèbre ses 20 ans En 2014, Cardif Lux Vie célèbre son 20 ème anniversaire : 20 ans d expertise internationale au service

Plus en détail

eni gas & power en France Juillet 2013 eni.com/fr

eni gas & power en France Juillet 2013 eni.com/fr eni gas & power en France Juillet 2013 eni.com/fr eni gas & power en France Avec plus de 50 ans d expérience dans le secteur gazier, eni est l un des premiers opérateurs de gaz naturel en Europe, où elle

Plus en détail

01-2014 Brochure ALD ELECTRIC PART OF ALD NEWMOBILITY

01-2014 Brochure ALD ELECTRIC PART OF ALD NEWMOBILITY 01-2014 Brochure ALD ELECTRIC PART OF ALD NEWMOBILITY 1 Brochure ALD electric INTRODUCTION Notre offre ALD electric se compose d une gamme très complète de véhicules électriques comprenant des hybrides

Plus en détail

Dossier de presse Mercredi 25 février 2015 Point Presse SIMA 2015 1

Dossier de presse Mercredi 25 février 2015 Point Presse SIMA 2015 1 Dossier de presse Mercredi 25 février 2015 Point Presse SIMA 2015 1 Sommaire Présentation d YTO France, un pôle industriel et commercial européen... 3 Présentation YTO France... 3 YTO Saint-Dizier : Pôle

Plus en détail

Comprendre l expérience néozélandaise : leçons à tirer pour la production laitière de demain.

Comprendre l expérience néozélandaise : leçons à tirer pour la production laitière de demain. Comprendre l expérience néozélandaise : leçons à tirer pour la production laitière de demain. Professeur Hugh Campbell Université d Otago, Nouvelle-Zélande La politique agricole avant la Deuxième guerre

Plus en détail

Les stratégies gagnantes

Les stratégies gagnantes Les stratégies gagnantes Par Julien Deleuze Senior Manager, Estin & Co A l occasion des crises, on mesure de façon évidente à quel point les entreprises font face à un cercle vicieux destructeur. Faible

Plus en détail

MISE EN PLACE DU PLAN RÉGIONAL D INTERNATIONALISATION DES ENTREPRISES POUR LA BRETAGNE

MISE EN PLACE DU PLAN RÉGIONAL D INTERNATIONALISATION DES ENTREPRISES POUR LA BRETAGNE Direction de l Economie Service des Projets d Entreprises Conseil régional Juin 2013 MISE EN PLACE DU PLAN RÉGIONAL D INTERNATIONALISATION DES ENTREPRISES POUR LA BRETAGNE Le développement à l'international

Plus en détail

Partie I L Allemagne

Partie I L Allemagne Partie I L Allemagne Avant-propos L Allemagne est le premier partenaire économique de la France, le plus grand marché de consommateurs en Europe et, selon la banque mondiale, c est le pays qui est actuellement

Plus en détail

Charte des investisseurs en capital

Charte des investisseurs en capital Juin 2008 Charte des investisseurs en capital Au cours des dernières années, les investisseurs en capital sont devenus des acteurs majeurs de l économie par leur présence dans l actionnariat d un nombre

Plus en détail

Rétrospective sur le projet de démonstration, en partenariat stratégique et portant sur le développement des transports urbains en Chine

Rétrospective sur le projet de démonstration, en partenariat stratégique et portant sur le développement des transports urbains en Chine Rétrospective sur le projet de démonstration, en partenariat stratégique et portant sur le développement des transports urbains en Chine LIU Liya, Directrice de bureau à la NDRC (Commission nationale du

Plus en détail

L influence des medias sociaux auprès des entreprises dans le choix d un partenaire financier. réalisée par

L influence des medias sociaux auprès des entreprises dans le choix d un partenaire financier. réalisée par L influence des medias sociaux auprès des entreprises dans le choix d un partenaire financier Etude réalisée par Médias sociaux L influence des médias sociaux auprès des entreprises dans le choix d un

Plus en détail

Parti vert libéral suisse Direction de projet «Remplacer la TVA par une taxe sur l énergie» Roland Fischer 14.01.2014

Parti vert libéral suisse Direction de projet «Remplacer la TVA par une taxe sur l énergie» Roland Fischer 14.01.2014 Effets de l initiative populaire «Remplacer la TVA par une taxe sur l énergie» sur diverses catégories de ménages dont le comportement écologique varie Parti vert libéral suisse Direction de projet «Remplacer

Plus en détail

LE Fonds EN EUROS DE Cardif assurance vie. DONNÉES au 30 juin 2014

LE Fonds EN EUROS DE Cardif assurance vie. DONNÉES au 30 juin 2014 LE Fonds EN EUROS DE Cardif assurance vie DONNÉES au 30 juin 2014 La garantie d un groupe solide AEP - Assurance épargne Pension AEP - Assurance épargne Pension, marque commerciale de BNP Paribas Cardif,

Plus en détail

Agile Learning Comment faire face aux changements organisationnels? Une étude internationale réalisée par Lumesse

Agile Learning Comment faire face aux changements organisationnels? Une étude internationale réalisée par Lumesse Comment faire face aux changements organisationnels? Une étude internationale réalisée par Lumesse Introduction Le monde du travail est plus que familier avec la notion de changement. Synonyme d innovation

Plus en détail

LES ESPACES PRODUCTIFS INDUSTRIELS

LES ESPACES PRODUCTIFS INDUSTRIELS 1 LES ESPACES PRODUCTIFS INDUSTRIELS Le cas de Renault à Flins I. ETUDE DE CAS 2 Renault Flins PETIT HISTORIQUE Les frères Renault fondent leur société en 1899, à Boulogne Billancourt... Les premières

Plus en détail

Alliance Renault-Nissan / Daimler : quelles retombées sur l investissement et l emploi?

Alliance Renault-Nissan / Daimler : quelles retombées sur l investissement et l emploi? Décryptage U n a c c o r d p l u t ô t p r o m e t t e u r! Alliance Renault-Nissan / Daimler : quelles retombées sur l investissement et l emploi? En avril 2010, notre Groupe concluait avec l allemand

Plus en détail

Base: 1000 Toutes les interviews Redressement Nat Rep. Pourcentage. Total 100% Sexe Un homme 48% Une femme 52% Total 100%

Base: 1000 Toutes les interviews Redressement Nat Rep. Pourcentage. Total 100% Sexe Un homme 48% Une femme 52% Total 100% Base: 1000 Toutes les interviews Redressement Nat Rep Pourcentage Sexe Un homme 48% Une femme 52% Age

Plus en détail

Commerce intra-zone Euro : et maintenant, on va où?

Commerce intra-zone Euro : et maintenant, on va où? Commerce intra-zone Euro : et maintenant, on va où? Résumé : La création de la Zone Euro a participé au développement rapide des échanges entre ses membres. L Allemagne est l élément moteur de l essor

Plus en détail

Naissance de NUMERGY, producteur d énergie numérique au service des entreprises et des institutions

Naissance de NUMERGY, producteur d énergie numérique au service des entreprises et des institutions Communiqué de presse Paris, le 5 septembre 2012 Naissance de NUMERGY, producteur d énergie numérique au service des entreprises et des institutions Numergy, une nouvelle société dirigée par Philippe Tavernier

Plus en détail

RESSOURCES HUMAINES TABLEAUX DE BORD CIGREF DES. Indicateurs RH de la DSI

RESSOURCES HUMAINES TABLEAUX DE BORD CIGREF DES. Indicateurs RH de la DSI 2007 TABLEAUX DE BORD CIGREF DES RESSOURCES HUMAINES «Promouvoir l'usage des systèmes d'information comme facteur de création de valeur et source d'innovation pour l'entreprise» Publications du CIGREF

Plus en détail

Le baromètre de l occasion de 2010 d AutoScout24

Le baromètre de l occasion de 2010 d AutoScout24 Le baromètre de l occasion de 2010 d AutoScout24 Etude de marché Introduction AutoScout24 a réalisé une étude approfondie sur le marché des véhicules d occasions sur base des chiffres des immatriculations

Plus en détail

Assurer notre développement malgréles vents contraires. 12 septembre 2011

Assurer notre développement malgréles vents contraires. 12 septembre 2011 Assurer notre développement malgréles vents contraires 12 septembre 2011 Une période contrastée I. Des développements majeurs II. dans un contexte européen difficile III. Nos plans d action pour assurer

Plus en détail

Succès d une entreprise étrangère dans la pénétration du secteur financier en Amérique Latine

Succès d une entreprise étrangère dans la pénétration du secteur financier en Amérique Latine Succès d une entreprise étrangère dans la pénétration du secteur financier en Amérique Latine Coface - Natixis a décidé d internationaliser son activité d assurance crédit en Amérique Latine en 1997. Le

Plus en détail

FAIRE APPEL À UN EXPERT

FAIRE APPEL À UN EXPERT FAIRE APPEL À UN EXPERT Décembre 2011 Afin d être en mesure d exercer ses missions, le comité d entreprise dispose de nombreux moyens d information, notamment par les documents que doit lui communiquer

Plus en détail

«moteur» de la chaîne logistique

«moteur» de la chaîne logistique Le transport, «moteur» de la chaîne logistique Pascal Devernay Chef de Service Logistique Industrielle, RENAULT S il est vrai que la logistique doit être globale et intégrée, il est non moins vrai que

Plus en détail

Votre implantation à l étranger

Votre implantation à l étranger Votre implantation à l étranger Afin de déterminer la forme de présence la plus adaptée à la commercialisation de vos produits et de vos services, un choix est nécessaire entre quelques grandes options

Plus en détail

Point de conjoncture

Point de conjoncture Point de conjoncture Mars 2013 COMMENTAIRE DE LA CGPME Le 22 février dernier, la Commission européenne a rendu son verdict. Dans ses prévisions d hiver, elle estime à 0,1 % la croissance française pour

Plus en détail

III. La segmentation du marche de l automobile et la stratégie de Dacia

III. La segmentation du marche de l automobile et la stratégie de Dacia III. La segmentation du marche de l automobile et la stratégie de Dacia A. La macro segmentation La mission de la marque est clairement définie sur son site internet : «Dacia a comme objectif la production

Plus en détail

Réunion actionnaires. Strasbourg. 14 décembre 2011

Réunion actionnaires. Strasbourg. 14 décembre 2011 Réunion actionnaires Strasbourg 14 décembre 2011 Sommaire Général A la découverte d Edenred Stratégie Dernières tendances et perspectives 2011 Réunion actionnaires 14 décembre 2011 - Strasbourg 2 Sommaire

Plus en détail

Europcar annonce ses résultats pour le 4 ème trimestre et l année 2009. Bonne tenue du chiffre d affaires à 1,9 milliard d euros pour l année,

Europcar annonce ses résultats pour le 4 ème trimestre et l année 2009. Bonne tenue du chiffre d affaires à 1,9 milliard d euros pour l année, Saint Quentin en Yvelines, 31 mars 2010 Europcar annonce ses résultats pour le 4 ème trimestre et l année 2009 Bonne tenue du chiffre d affaires à 1,9 milliard d euros pour l année, dont 422 millions d

Plus en détail

Déroulement. Dossier 6 Le marché, l offre et la demande. Dossier 7 Les secteurs institutionnels. Dossier 8 Le droit et ses sources

Déroulement. Dossier 6 Le marché, l offre et la demande. Dossier 7 Les secteurs institutionnels. Dossier 8 Le droit et ses sources Gep éditions, 2011 ISBN : 978-2-84425-796-3 Le référentiel L'environnement économique, juridique et institutionnel Caractériser le marché de l entreprise et définir l offre et la demande. Identifier les

Plus en détail

Bonduelle : des résultats record et des objectifs annuels de rentabilité revus en forte hausse

Bonduelle : des résultats record et des objectifs annuels de rentabilité revus en forte hausse Le 25 février 2015 - INFORMATION - PRESSE Résultats du premier semestre 2014-2015 Bonduelle : des résultats record et des objectifs annuels de rentabilité revus en forte hausse Le chiffre d affaires du

Plus en détail

LE COUT REEL DE LA VOITURE

LE COUT REEL DE LA VOITURE LE COUT REEL DE LA VOITURE Dernière mise à jour : 5 juillet 2012 Nota : une version plus courte de cet article (3 pages) peut être téléchargée sur www.adetecdeplacements.com/cout_reel_voiture_3p.pdf Quel

Plus en détail

Le courrier publicitaire adressé en Belgique Chiffres clés de Janvier à Juin 2010

Le courrier publicitaire adressé en Belgique Chiffres clés de Janvier à Juin 2010 Le courrier publicitaire adressé en Belgique Chiffres clés de Janvier à Juin 2010 Un premier semestre en deux temps : recul au premier trimestre et stabilisation au second semestre. Les investissements

Plus en détail

51 Idées pour créer son entreprise

51 Idées pour créer son entreprise Écrit et réalisé par William Le Rolland 51 Idées pour créer son entreprise Première impression : janvier 2011 Dernière édition le : 7 mars 2013 Ce même livre a été créé pour le format ebook et livre papier

Plus en détail

Analyse du secteur automobile marocain

Analyse du secteur automobile marocain Analyse du secteur automobile marocain Présentation du secteur L industrie automobile marocaine représente près de 5% du PIB industriel, assure 14% des Exportations industrielles et entraîne une grande

Plus en détail

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE [Prénom Nom] Rapport sur le stage effectué du [date] au [date] Dans la Société : [NOM DE LA SOCIETE : Logo de la société] à [Ville] [Intitulé du

Plus en détail

Le couple «segment produit» au cœur de la stratégie commerciale

Le couple «segment produit» au cœur de la stratégie commerciale Chapitre 1 Le couple «segment produit» au cœur de la stratégie commerciale Quels que soient la taille, le domaine d activité ou la maturité d une entreprise, personne ne remet en cause l importance et

Plus en détail

Accès au financement

Accès au financement Accès au financement Objectif de cette enquête L accès au financement est d une importance cruciale pour la réussite d une entreprise et un facteur important de la croissance économique en Europe suite

Plus en détail

RENAULT 2016 DRIVE THE CHANGE

RENAULT 2016 DRIVE THE CHANGE COMMUNIQUÉ DE PRESSE Le 10 février 2011 RENAULT 2016 DRIVE THE CHANGE Renault 2016 Drive the Change repose sur l ambition de Renault : rendre la mobilité durable accessible à tous. Une ambition incarnée

Plus en détail

Itron spécialiste du comptage intelligent et des réseaux intelligents Un acteur économique français

Itron spécialiste du comptage intelligent et des réseaux intelligents Un acteur économique français Itron spécialiste du comptage intelligent et des réseaux intelligents Un acteur économique français Rappel historique Héritière d une longue expérience, les origines de notre société remontent à la Compagnie

Plus en détail

LOIS SUR LES INVESTISSEMENTS ÉTRANGERS

LOIS SUR LES INVESTISSEMENTS ÉTRANGERS Lois sur les investissements étrangers 13 LOIS SUR LES INVESTISSEMENTS ÉTRANGERS La Loi sur Investissement Canada (LIC) est la seule loi fédérale sur les investissements étrangers d application générale.

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE Informations réglementées

COMMUNIQUÉ DE PRESSE Informations réglementées COMMUNIQUÉ DE PRESSE Informations réglementées Pour publication immédiate RHJ INTERNATIONAL ANNONCE LA CLOTURE DE LA RESTRUCTURATION FINANCIERE DE HONSEL Bruxelles, le22 juillet 2009 RHJ International

Plus en détail

ENQUETE CONJONCTURELLE 3SCI

ENQUETE CONJONCTURELLE 3SCI Syndicat des Sociétés de Services et des Conseils en Informatique ENQUETE CONJONCTURELLE 3SCI VOTRE SOCIETE 1. Quelle est la taille de votre entreprise? Taille de l'entreprise 0 ou 1 salarié 46 % 0 ou

Plus en détail

Rapport de la Banque Mondiale sur le développement dans le monde : le monde du travail dans une économie sans frontières

Rapport de la Banque Mondiale sur le développement dans le monde : le monde du travail dans une économie sans frontières Royaume du Maroc Direction des Etudes et des Prévisions financières Rapport de la Banque Mondiale sur le développement dans le monde : le monde du travail dans une économie sans frontières Février 1996

Plus en détail

PARTS DE MARCHÉ DES MARQUES DISTRIBUÉES (immatriculations de

PARTS DE MARCHÉ DES MARQUES DISTRIBUÉES (immatriculations de bonnes performances commerciales au second semestre grâce à l introduction en cours d année de nouveaux modèles et à la pénétration de nouveaux segments ventes quasi stables, la croissance du second semestre

Plus en détail

Cardif Multiplus Perspective

Cardif Multiplus Perspective Cardif Multiplus Perspective CONTRAT D ASSURANCE VIE DIVERSIFIÉ Composez le futur de votre épargne BNP Paribas Cardif, La référence en partenariat d assurance Yves Durand 10 e assureur européen*, BNP Paribas

Plus en détail

SPÉCIAL INDUSTRIE PHARMACEUTIQUE ET MÉDICALE DEVENEZ UN PRO DE LA GESTION DES COMMANDES CLIENTS

SPÉCIAL INDUSTRIE PHARMACEUTIQUE ET MÉDICALE DEVENEZ UN PRO DE LA GESTION DES COMMANDES CLIENTS SPÉCIAL INDUSTRIE PHARMACEUTIQUE ET MÉDICALE DEVENEZ UN PRO DE LA GESTION DES COMMANDES CLIENTS SOMMAIRE A qui s adresse ce kit?...3 Introduction sur le traitement des commandes...4 Challenges...5 Solution

Plus en détail

Ressources humaines Epreuves

Ressources humaines Epreuves Examen modulaire SVF-ASFC Edition Printemps 2009 Ressources humaines Epreuves Durée de l examen: 60 minutes Moyens auxiliaires autorisés: aucun Collez ici votre timbre d identification SVP! Points: Note:

Plus en détail

CONFÉRENCE DE PRESSE 1 er juillet 2015. Patrick Blain

CONFÉRENCE DE PRESSE 1 er juillet 2015. Patrick Blain CONFÉRENCE DE PRESSE 1 er juillet 2015 Patrick Blain Présentation 2 1. Marché français juin 2015 et 6 mois 2015 2. Marché français 6 mois 2015 3. Le diesel Euro 6 doit bénéficier de la pastille verte n

Plus en détail

Finance, audit, conseil, industrie, grande consommation, distribution

Finance, audit, conseil, industrie, grande consommation, distribution Les secteurs qui recrutent Finance, audit, conseil, industrie, grande consommation, distribution On trouve des diplômés des écoles de commerce dans tous les secteurs d activité. C est l avantage qu offrent

Plus en détail

Introduction Exporter est un enjeu majeur pour l entreprise 3. 2. Des raisons stratégiques poussant à l internationalisation...4

Introduction Exporter est un enjeu majeur pour l entreprise 3. 2. Des raisons stratégiques poussant à l internationalisation...4 Table des matières Introduction Exporter est un enjeu majeur pour l entreprise 3 1. Des raisons environnementales poussant à l internationalisation des activités...3 2. Des raisons stratégiques poussant

Plus en détail