Faits et chiffres. Résultats de la recherche sur l emploi. Conditions de travail exceptionnelles

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Faits et chiffres. Résultats de la recherche sur l emploi. Conditions de travail exceptionnelles"

Transcription

1 RECHERCHE ING Belgium 60 Cours Saint-Michel 1040 Bruxelles Téléphone: 02/ Site Web: Faits et chiffres Secteur: Secteur bancaire Chiffre d affaires annuel (national): Information non disponible Nombre national d employés: Nombre international d employés: sur 8 sites et dans 800 agences (toutes les provinces) Possibilités de promotion interne: 84% de postes de direction et/ou de management clés pourvus en interne Résultats de la recherche sur l emploi Conditions de travail primaires Tous les avantages monétaires (salaire, pension, options d achat d actions). Conditions de travail secondaires Tous les avantages non monétaires (congés payés, flexibilité des conditions de travail) et conditions de travail (canaux de participation, innovation, reconnaissance, politique d absentéisme et de bien-être). Formation et développement Existence, pertinence et efficacité des initiatives et programmes de développement. Possibilités de promotion interne Degré de priorité de la gestion des talents, parcours professionnel, succession, gestion des performances. Culture d entreprise Capacité de la société à instaurer une solide culture parmi ses salariés; la vision, les valeurs, la sensibilisation, la communication, le réseau social, la RSE/diversité. Conditions de travail exceptionnelles - Mise en place d'une gestion qualitative et cohérente des ressources humaines. - Attention portée à la culture d'entreprise, inspirée par les contributions de chaque collaborateur. - Place centrale du Feed-back comme outil de développement 410 TOP EMPLOYERS BELGIE/BELGIQUE 2012

2 INTERVIEW company ING name ING poursuit un objectif à l'horizon 2015: devenir la banque préférée des Belges. Un objectif qui passe par la primauté donnée aux clients, une excellence sans faille dans les opérations et la volonté d'être un employeur hors pair. Autrement dit, les ressources humaines sont une réelle priorité dans une entreprise qui se veut à l'écoute de ses collaborateurs. À tous les niveaux: tant dans l accompagnement de leur carrière que dans la détermination des éléments constitutifs de la culture d Entreprise. Présentation d'ing Comme ses campagnes publicitaires l'affichent clairement, ING se veut une banque différente, notamment en mettant l'accent sur les relations directes avec ses clients, que ce soit par Internet ou dans les agences. Cette institution, qui fait partie des grands acteurs du secteur en Belgique, s'adresse à tous les segments de clientèle: les particuliers, le private banking, les petites et moyennes entreprises, les institutionnels et les grandes entreprises. Sa gamme de produits et services reflète ses principaux domaines d activité: Retail & Private Banking, Corporate & Institutional Banking, marchés financiers, Investment Banking, gestion d'actifs et assurances (vie et non-vie). Les ressources humaines, une vraie priorité La stratégie de la banque repose sur trois piliers: les clients, l'excellence des opérations et l'ambition d'être un employeur attractif. «C'est dire si les ressources humaines sont prioritaires pour nous», assure Marie-Noëlle De Greef, Head of the People Programme. «Une priorité largement endossée par le CEO et tous les membres du Comité de Direction et qui ne se limite pas à l'approche classique de la GRH. Nous avons mis en place un véritable People Programme. Et ce programme percole à tous les niveaux de l'entreprise, dans tous ses départements.» Depuis peu, ING s'est engagée dans une vaste opération de changement qui vise à la fois les pratiques de la GRH et la» 411

3 culture même de l'entreprise. «Ce changement est l'un des leviers qui nous permettront d'atteindre notre objectif en 2015: celui d'être la banque préférée des Belges.» «Ainsi, le recrutement est la première des pratiques que nous voulons revisiter», continue Marie-Noëlle De Greef. «C'est la pierre angulaire de notre politique par rapport à l'avenir: il faut attirer les collaborateurs de demain, les développer, les garder, leur donner un environnement de travail sain et flexible et les stimuler afin de servir au mieux nos clients.» Dans ce contexte, l'accueil des nouveaux engagés fait l'objet de soins particuliers. «Nous voulons les aider à se préparer pour qu'ils soient sereins quand ils arrivent au bureau pour leur première journée de travail. Nous apportons la même attention à nos collaborateurs plus expérimentés qui entament une nouvelle fonction, un cas fréquent chez ING où la mobilité est réelle.» Cette mobilité est favorisée par une transparence interne des offres d emploi jusqu'aux postes du senior management. Développer tous les talents ING veut mettre en valeur les talents de ses collaborateurs et leur offrir la possibilité de donner le meilleur d'eux-mêmes. Dans ce contexte, la banque applique une philosophie très claire: tout le monde a du talent, le talent est partout. «La combinaison de l'ambition, du potentiel et de la performance de l'individu détermine «Les possibilités d'évolution et de progression sont nombreuses». «Quand je suis entrée chez ING, j'ai rapidement compris que les possibilités d'évolution sont innombrables. Parmi les collègues que j'ai rencontrés, beaucoup en effet avaient déjà changé plusieurs fois de fonction ou progressé. J ai été très positivement surprise. Par ailleurs, j'ai été mise dans le bain tout de suite, sans période d'observation. J'ai pu dès la première semaine intervenir dans les opérations et j'ai eu rapidement beaucoup d'interactions avec des personnes à responsabilités variées. Ce que j'apprécie, c'est que je peux donner mon avis et qu il est écouté. L'esprit d'ouverture de mes collègues et de mes responsables est réel.» Caroline Dekeyser, Project Manager en RH, entrée chez ING en TOP EMPLOYERS BELGIE/BELGIQUE 2012

4 «Tout le monde est stimulé à partager son opinion et à donner son feed-back», assure Marie-Noëlle De Greef, Head of the People Programme. ING son rythme de progression dans l'entreprise», explique Marie-Noëlle De Greef. «Nous avons un programme de formation pour booster les talents, le management traineeship, et leur permettre de développer leurs capacités tout en accumulant de l'expérience. Ceux dont on estime qu'ils joueront un rôle-clé dans l'avenir de la banque ont donc d'énormes possibilités de croissance. Mais c'est aussi le cas des collaborateurs qui n'ambitionnent pas une carrière ultrarapide et de haut niveau dans l'immédiat: ils doivent se sentir bien dans leur fonction et disposer des moyens suffisants pour bien faire leur travail. ING ne peut se passer ni des uns ni des autres.» D'ailleurs, les opportunités, dans cette grande entreprise, sont légion. Et la mobilité professionnelle est une pratique courante. Il est parfaitement possible ici de construire une carrière diversifiée, en passant d'un département à l'autre, d'une fonction à l'autre et même, en accumulant de l'expérience à l'étranger. Dans le cadre du changement en cours, l'objectif est de mieux déterminer les étapes dans les carrières. «Chacun doit savoir où il en est et quelles sont ses possibilités.» Autre projet: perfectionner les qualités de leadership de tous les niveaux de management. «Ceci, précisément, pour qu'ils soient capables de développer leurs collaborateurs.» Bien entendu, ING dispose d'un éventail particulièrement large de formations pour offrir à l individu toutes les chances de s épanouir, que ce soit dans le sens d une carrière prometteuse, ou simplement d une excellente prestation au travail. Un feed-back semestriel et de plus en plus régulier Afin de mettre en évidence les désirs et les souhaits des individus et de l entreprise, ING organise chaque année deux évaluations formelles au cours desquelles chaque collaborateur discute avec son supérieur hiérarchique des prestations, des souhaits et désirs professionnels mutuels. «Au cours de ces entretiens, le supérieur évalue les performances et les objectifs qui sont toujours très clairs. Mais il doit aussi se préoccuper du développement de la personne pour identifier ses forces et les perfectionner, en proposant notamment des formations ciblées. Et bien sûr, il faut récompenser correctement les prestations, c'est important pour encourager les progrès. Ce feedback se déroule actuellement deux fois par an. Notre objectif est de promouvoir en plus de ces moments formels d avantage de moments de feed-back informel et spontané, ceci aussi bien avec la hiérarchie qu entre collègues.»» Autre axe du changement: la flexibilité de l'enwww.topemployers.be 413

5 La combinaison de l'ambition, du potentiel et de la performance de l'individu détermine son rythme de progression dans l'entreprise. vironnement de travail. «Dans ce contexte, nous encourageons les formes de travail à domicile, la possibilité de travailler temporairement dans des sites décentralisés. Nous promouvons aussi la santé, le bien-être en soutenant des programmes de sport par exemple. En réalité, pour nous, c'est l'individu dans toutes ses facettes qui compte avec ses capacités intellectuelles, son intelligence émotionnelle et son équilibre physique.» Une culture de l'ouverture Dans ce programme de changement, un chantier important est celui de la culture. «Nous nous sommes basés sur l'enquête annuelle que nous réalisons auprès de notre personnel», continue Marie-Noëlle De Greef. «Et nous en avons déduit des plans d'action. En fait, le 'People Programme' va se dérouler sur une période d ici à Il ne s'agit pas de se faire plaisir en agitant des slogans creux. Les priorités découlent de l'enquête et sont traduites en actions concrètes.» Ce 'People Programme' occupe 140 personnes à des degrés divers. Certains à plein temps, dans le département RH notamment. Et d'autres en provenance de divers départements de la banque y consacrent une partie de leurs journées. La diversité est totale, en termes d'âges, de genre, de métier «Ce programme est basé sur l'authenticité. Les projets sont tirés par les gens du terrain, grâce aux workshops que nous organisons autour de ce thème du changement de culture. Ils sont très suivis: les collaborateurs sont demandeurs parce qu'ils ont l occasion d influencer leur environnement de travail. Nous désirons appliquer le principe du bottom-up en utilisant des blogs, des webcasts et des réseaux sociaux.» Mais qu'est-ce qui fonde la culture d'ing? «L'ouverture avant tout», répond Marie-Noëlle De Greef. «Si vous désirez que vos employés saisissent les opportunités qui s'offrent à eux, il est nécessaire de promouvoir une culture d'entreprise ouverte. Il n'y a pas de hiérarchisation rigide chez nous. Tout le monde a le droit d'exprimer son opinion, de donner son feed-back. Et pas uniquement pour faire des compliments. Cette culture du feed-back est essentielle pour aider chacun à progresser. Le maître mot, c'est l'amélioration continue. Nous avons d'ailleurs des formations pour apprendre à donner et demander un feed-back. L'idée étant bien sûr de conserver une attitude constructive.» La banque, plus simple Il est nécessaire, à la fois pour l entreprise et pour l individu, de rester performant et compétitif dans un environnement toujours plus complexe. «Dans cet ordre d'idée, nos clients 414 TOP EMPLOYERS BELGIE/BELGIQUE 2012

6 demeurent notre priorité. Et pour les satisfaire, notre objectif, c'est de travailler en équipe pour rendre la banque simple d'accès, alors que c'est une activité très complexe. Ce principe de simplifier la communication d éléments complexes s'applique dans le travail quotidien. C'est un effort que nous devons faire, à la fois dans le travail en direction des clients mais aussi, dans la GRH par exemple à l'égard du personnel.» ING Enfin, la responsabilisation est une autre réalité de la culture d'ing. «Notre objectif est de clarifier les responsabilités de chacun. Mais sans tomber dans les descriptions de fonction interminables et rébarbatives.» «J'ai pu organiser mon emploi du temps pour suivre des études». «J'ai commencé chez ING par un stage au service du personnel. Le travail m'a plu, le courant est passé: j'ai été engagée. Je m'occupe de recrutement et de sélection et je fais connaître la banque au monde extérieur pour attirer des candidats. Le plus remarquable chez mon employeur? ING m'a aidé à suivre des études de psychologie. J'ai d'ailleurs obtenu ma maîtrise en septembre J'ai pu organiser mon emploi du temps pour étudier et passer les examens. C'est un geste que j'ai beaucoup apprécié. Bien sûr, ce qui a sans doute facilité les choses, c'est que ces études sont dans le prolongement de mon travail et me permettront de me consacrer encore mieux au recrutement. Autre qualité d'ing: l'attention portée à la pratique du sport. Ainsi, nous sommes quelques collègues à faire régulièrement du vélo.» Katrijn Van Vynckt, Recruitment Officer, entrée chez ING en

Faits et chiffres. Résultats de la recherche sur l emploi. Conditions de travail exceptionnelles

Faits et chiffres. Résultats de la recherche sur l emploi. Conditions de travail exceptionnelles RECHERCHE Ernst & Young De Kleetlaan 2 1831 Diegem Téléphone: 02/774 91 11 Site Web: www.ey.com/be E-mail: info@ey.be Faits et chiffres Secteur: Services Financiers Chiffre d affaires annuel (national):

Plus en détail

Faits et chiffres. Résultats de la recherche sur l emploi. Conditions de travail exceptionnelles

Faits et chiffres. Résultats de la recherche sur l emploi. Conditions de travail exceptionnelles RECHERCHE Sibelga Quai des Usines 16 1000 Bruxelles Téléphone: 0800/12 008 Site web: www.sibelga.be E-mail: jobs@sibelga.be Faits et chiffres Secteur: Énergie Chiffre d affaires annuel (national): 313.428.609

Plus en détail

La fidélisation des employés : un remède efficace face à la pénurie

La fidélisation des employés : un remède efficace face à la pénurie La fidélisation des employés : un remède efficace face à la pénurie Par Serge Lamarche, vice-président, Service à la clientèle, ADP Canada Dénicher des employés qualifiés dans le secteur du commerce de

Plus en détail

L histoire du changement

L histoire du changement Fellow Ashoka Belgique Ashoka: Et si vous commenciez par me parler un peu de votre famille et de l endroit où vous avez grandi? Arnoud: J'ai grandi à Bilzen, Limburg, dans une famille heureuse. Ma mère

Plus en détail

Faits et chiffres. Résultats de la recherche sur l emploi. Conditions de travail exceptionnelles

Faits et chiffres. Résultats de la recherche sur l emploi. Conditions de travail exceptionnelles RECHERCHE Elia 20 Boulevard de l'empereur 1000 Bruxelles Téléphone: 02/546 70 11 Site Web: www.elia.be E-mail: info@elia.be Faits et chiffres Secteur: Énergie Chiffre d affaires annuel (national): 763.300.000

Plus en détail

Une carrière réussie plutôt qu un job pour la vie. Comment les entreprises gagnent-elles la compétition des talents?

Une carrière réussie plutôt qu un job pour la vie. Comment les entreprises gagnent-elles la compétition des talents? Une carrière réussie plutôt qu un job pour la vie Comment les entreprises gagnent-elles la compétition des talents? APERÇU Défi Les entreprises sont aujourd hui à la recherche de talents. Mais que recherchent

Plus en détail

coaching pour les cadres dirigeants développement du leadership PDG alignement de l'organisation coaching de prise de poste

coaching pour les cadres dirigeants développement du leadership PDG alignement de l'organisation coaching de prise de poste coaching pour les cadres dirigeants intégration communautés de talents marque employeur croissance succession développement du leadership diversité PDG comité de direction stratégie de gestion des talents

Plus en détail

PLAN Y : Plan stratégique pour la Fédération Renforcer le YMCA pour renforcer le Canada. Les YMCA du Canada

PLAN Y : Plan stratégique pour la Fédération Renforcer le YMCA pour renforcer le Canada. Les YMCA du Canada PLAN Y : Plan stratégique pour la Fédération Renforcer le YMCA pour renforcer le Canada Les YMCA du Canada Notre vision du Canada Un pays respecté dans le monde entier pour ses collectivités sûres et dynamiques,

Plus en détail

Faits et chiffres. Résultats de la recherche sur l emploi. Conditions de travail exceptionnelles

Faits et chiffres. Résultats de la recherche sur l emploi. Conditions de travail exceptionnelles RECHERCHE Mobistar Avenue Bourget 3 1140 Evere Téléphone: 02/745 71 11 Site Web: www.mobistar.be E-mail: info@mobistar.be Faits et chiffres Secteur: Télécommunications Chiffre d affaires annuel (national):

Plus en détail

Le Programme Deb Futurs Leaders 2014

Le Programme Deb Futurs Leaders 2014 Le Programme Deb Futurs Leaders 2014 www.debgroup.com Maintenant que vous avez investi dans votre diplôme, optimisez votre potentiel et investissez avec Deb Group dans votre avenir. En tant qu'innovateurs

Plus en détail

Centre International de Développement et de Recherche

Centre International de Développement et de Recherche Centre International de Développement et de Recherche Principes de management collectif Publication UNGANA 1304 CIDR Tous droits de reproduction réservés SE Séquence 1: Les stades de développement d'une

Plus en détail

Faits et chiffres. Résultats de la recherche sur l emploi. Conditions de travail exceptionnelles

Faits et chiffres. Résultats de la recherche sur l emploi. Conditions de travail exceptionnelles RECHERCHE Smals 20 Avenue Fonsny 1060 Bruxelles Téléphone: 02/787 53 00 Site Web: www.smals.be E-mail: recrut@smals.be Faits et chiffres Secteur: Informatique Chiffre d affaires annuel (national): 181.074.820

Plus en détail

Une approche de gestion des ressources humaines axée sur les personnes. présentée au conseil d administration de l AQESSS.

Une approche de gestion des ressources humaines axée sur les personnes. présentée au conseil d administration de l AQESSS. Une approche de gestion des ressources humaines axée sur les personnes présentée au conseil d administration de l AQESSS le 5 février 2009 par le Comité des ressources humaines du conseil d administration

Plus en détail

Définition du domaine de la GESTION

Définition du domaine de la GESTION Nom : Groupe : 51 Tu peux vouloir lire la définition ou répondre au questionnaire ou même faire les deux pour constater si ce domaine t intéresse. Définition du domaine de la GESTION La gestion est synonyme

Plus en détail

Présentation de la Section thématique (ST) «Excellence opérationnelle» de la CNS

Présentation de la Section thématique (ST) «Excellence opérationnelle» de la CNS Section Thématique «Excellence opérationnelle» Lettre d information n 1 Mars 2016 Sommaire L'excellence opérationnelle dans les services à la personne : dispositif d accompagnement des CCI Formation «Performance

Plus en détail

AVEC LES JEUNES POUR UN BRILLANT AVENIR. jeunessecanadamonde.org

AVEC LES JEUNES POUR UN BRILLANT AVENIR. jeunessecanadamonde.org AVEC LES JEUNES POUR UN BRILLANT AVENIR jeunessecanadamonde.org Jeunesse Canada Monde a pour MISSION d accroître la capacité des gens, et plus particulièrement des jeunes, à intervenir de façon dynamique

Plus en détail

DIVERSITÉ Ensemble, valorisons nos différences

DIVERSITÉ Ensemble, valorisons nos différences DIVERSITÉ Ensemble, valorisons nos différences Promouvoir la Diversité en luttant contre toute forme de discrimination et en valorisant chaque individu dans le respect des différences Pourquoi? Dans un

Plus en détail

Le directeur. Introduction de l'étude Global CMO Study. marketing, au cœur de la performance de l entreprise

Le directeur. Introduction de l'étude Global CMO Study. marketing, au cœur de la performance de l entreprise Le directeur IBM Introduction de l'étude Global CMO Study marketing, au cœur de la performance de l entreprise L illustration de couverture représente les plus de 1700 responsables marketing qui se sont

Plus en détail

Ma proposition s'inscrirait dans l'axe Relation universités et monde professionnel. Accompagnement des étudiants, levier à l employabilité?

Ma proposition s'inscrirait dans l'axe Relation universités et monde professionnel. Accompagnement des étudiants, levier à l employabilité? Zineb Rachedi-Nasri Maître de conférences en sociologie (Grhapes EA 7287) INSHEA 56 avenue des Landes 92150 Suresnes Ma proposition s'inscrirait dans l'axe Relation universités et monde professionnel.

Plus en détail

NTRODUCTION. Guide de gestion des ressources humaines

NTRODUCTION. Guide de gestion des ressources humaines NTRODUCTION La mondialisation amène de plus en plus de joueurs sur un marché où les survivants sont ceux qui ont su rivaliser d efficacité. Le contexte économique actuel exige davantage des gestionnaires

Plus en détail

Le plan de valorisation et d amélioration de la qualité de la langue française au Cégep de Sherbrooke : «Le français : un plus»

Le plan de valorisation et d amélioration de la qualité de la langue française au Cégep de Sherbrooke : «Le français : un plus» Le plan de valorisation et d amélioration de la qualité de la langue française au Cégep de Sherbrooke : «Le français : un plus» Par Guillaume Lachapelle, conseiller pédagogique responsable de la mise en

Plus en détail

Notes pour une allocution de Mme Marie-France Kenny, présidente Fédération des communautés francophones et acadienne (FCFA) du Canada

Notes pour une allocution de Mme Marie-France Kenny, présidente Fédération des communautés francophones et acadienne (FCFA) du Canada Notes pour une allocution de Mme Marie-France Kenny, présidente Fédération des communautés francophones et acadienne (FCFA) du Canada Au Forum provincial des réseaux de soutien à l immigration francophone

Plus en détail

Une approche sans pareille du lien avec l apprentissage dans les métiers spécialisés : apprenticesearch.com

Une approche sans pareille du lien avec l apprentissage dans les métiers spécialisés : apprenticesearch.com Une approche sans pareille du lien avec l apprentissage dans les métiers spécialisés : apprenticesearch.com Contribution d apprenticesearch.com Contexte Il y a plus d une décennie, un groupe de quelques

Plus en détail

Treizième rapport annuel au Premier ministre sur la fonction publique du Canada

Treizième rapport annuel au Premier ministre sur la fonction publique du Canada Treizième rapport annuel au Premier ministre sur la fonction publique du Canada Kevin G. Lynch Greffier du Conseil privé et secrétaire du Cabinet Pour l année finissant le 31 mars 2006 Catalogage avant

Plus en détail

Contribution présentée par Madame Lise Thériault (Québec)

Contribution présentée par Madame Lise Thériault (Québec) La représentation des femmes dans les postes décisionnels; dans la haute direction des sociétés d État et de la fonction publique, et dans les entreprises privées Contribution présentée par Madame Lise

Plus en détail

CONTENU A propos de nous Finance 2 Business support La préparation: la clé du succès Laisser une bonne impression

CONTENU A propos de nous Finance 2 Business support La préparation: la clé du succès Laisser une bonne impression GUIDE D ENTRETIEN CONTENU A propos de nous 1 Finance 2 Business support 3 La préparation: la clé du succès 4 Laisser une bonne impression 5 L entretien 7 Répondre aux questions d entretien 8 A PROPOS DE

Plus en détail

Principes sur lesquels l APEX s appuie pour promouvoir la santé, le rendement et la productivité des cadres

Principes sur lesquels l APEX s appuie pour promouvoir la santé, le rendement et la productivité des cadres 28 janvier 2011 Recommandations sur la santé, le rendement et la productivité des cadres supérieurs présentées par l Association professionnelle des cadres supérieurs de la fonction publique du Canada

Plus en détail

Cours de Master 2 Management & ressources humaines. Module III La gestion de la ressource IIIB des salariés professionnels

Cours de Master 2 Management & ressources humaines. Module III La gestion de la ressource IIIB des salariés professionnels Cours de Master 2 Management & ressources humaines Module III La gestion de la ressource IIIB des salariés professionnels Plan du cours Partie I : La fonction RH Partie II : Les déterminants d un management

Plus en détail

Guide du nouveau mentor. Utilisation réservée aux mentors du groupe de mentors de Brome-Missisquoi Boîte à outils du Réseau M

Guide du nouveau mentor. Utilisation réservée aux mentors du groupe de mentors de Brome-Missisquoi Boîte à outils du Réseau M Guide du nouveau mentor Utilisation réservée aux mentors du groupe de mentors de Brome-Missisquoi Boîte à outils du Réseau M Fondation de l entrepreneurship 7 avril 2010 Table des matières Table des matières...1

Plus en détail

Lettre d appui du Premier Ministre Jean Chrétien... 2. Lettre d appui du Premier Ministre Lucien Bouchard.. 3

Lettre d appui du Premier Ministre Jean Chrétien... 2. Lettre d appui du Premier Ministre Lucien Bouchard.. 3 Ce document a pour but de vous présenter la mission Poly-Espagne 2001. Vous y trouverez des informations sur la nature de notre mission internationale et sur le partenariat que nous désirons établir avec

Plus en détail

Résultats de l enquête. satisfaction 2009

Résultats de l enquête. satisfaction 2009 Résultats de l enquête satisfaction 2009 80 % de participation, merci de votre collaboration! Votre participation Vous avez été 2 038 à être sollicités et 1 638 à répondre à l enquête Quille Satisf Action.

Plus en détail

L argent au service des gens

L argent au service des gens Politique d octroi de commandites, de dons et du Fonds d aide au développement du milieu des caisses Desjardins de Bedford, Brome-Missisquoi et Farnham. L argent au service des gens Le Mouvement Desjardins

Plus en détail

Stratégie de gestion financière. Communication des résultats pour l exercice terminé le 31 mars 2013

Stratégie de gestion financière. Communication des résultats pour l exercice terminé le 31 mars 2013 Stratégie de gestion financière Communication des résultats pour l exercice terminé le 31 mars 2013 Communication des résultats / 1 La Stratégie de gestion financière annuelle de la Province du Manitoba

Plus en détail

L Elaboration d un plan stratégique pour un réseau/une association de microfinance

L Elaboration d un plan stratégique pour un réseau/une association de microfinance L Elaboration d un plan stratégique pour un Développé comme partie du Programme de renforcement institutionnel, par Citi Première édition Mai, 2008 L Elaboration d un plan stratégique pour un La planification

Plus en détail

Un principe fondamental de l'union européenne

Un principe fondamental de l'union européenne A. Discours Introduction Mesdames et Messieurs, Je suis heureux d'être parmi vous aujourd'hui pour célébrer la Journée internationale de la femme. Je voudrais tout d'abord remercier pour l'invitation à

Plus en détail

Résultats financiers 2011 de BNP Paribas Fortis (Fortis Banque SA)

Résultats financiers 2011 de BNP Paribas Fortis (Fortis Banque SA) Bruxelles, le 15 mars 2012. COMMUNIQUÉ DE PRESSE Résultats financiers 2011 de BNP Paribas Fortis (Fortis Banque SA) Résultat net avant activités abandonnées d EUR 585 millions (*), après dépréciation des

Plus en détail

La gestion des talents et successeurs : vecteur d engagement, de reconnaissance et d innovation

La gestion des talents et successeurs : vecteur d engagement, de reconnaissance et d innovation La gestion des talents et successeurs : vecteur d engagement, de reconnaissance et d innovation Frédéric Faye, Directeur du développement des ressources humaines de TNT Express France Carrefour de l Innovation

Plus en détail

BG Ingénieurs Conseil, Genève

BG Ingénieurs Conseil, Genève BG Ingénieurs Conseil, Genève Diego Salamon, employeur Sur mandat de l AI, Cadschool nous a demandé si nous serions prêts à accueillir un stagiaire pendant trois mois. Nous connaissions cet institut de

Plus en détail

Faits et chiffres. Résultats de la recherche sur l emploi. Conditions de travail exceptionnelles

Faits et chiffres. Résultats de la recherche sur l emploi. Conditions de travail exceptionnelles RECHERCHE SAS Institute Hartenbergstraat 6 3080 Tervuren Téléphone: 02/766 07 00 Site Web: www.sas.com E-mail: info@sbx.sas.com Faits et chiffres Secteur: Informatique Chiffre d affaires annuel (national):

Plus en détail

Une fois décrite, la stratégie de l organisation de gestion des ressources humaines a, en outre, été le point central des échanges.

Une fois décrite, la stratégie de l organisation de gestion des ressources humaines a, en outre, été le point central des échanges. Les leaders d'opinion en matière de GRH: Les grands défis dans un monde en constante mutation Introduction Monizze a mené plusieurs entretiens avec des responsables «leaders d opinion» de directions /

Plus en détail

Énoncé conjoint des avantages obtenus lorsque des écoles étrangères affiliées offrent le programme d études du Manitoba

Énoncé conjoint des avantages obtenus lorsque des écoles étrangères affiliées offrent le programme d études du Manitoba Enseignement postsecondaire et Alphabétisation Éducation Entreprenariat, Formation professionnelle et Commerce Énoncé conjoint des avantages obtenus lorsque des écoles étrangères affiliées offrent le programme

Plus en détail

Séance académique «Innovons ensemble» - Marc Justaert

Séance académique «Innovons ensemble» - Marc Justaert Séance académique «Innovons ensemble» - Marc Justaert Samedi 20 juin 2015, 16h, Square Brussels Meeting Center, Mont des Arts, 1000 Bruxelles --------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

Parlons ensemble de vos projets NOS FORMATIONS. Développer les compétences de vos collaborateurs, afin de rendre votre organisation plus efficace

Parlons ensemble de vos projets NOS FORMATIONS. Développer les compétences de vos collaborateurs, afin de rendre votre organisation plus efficace NOS FORMATIONS Développer les compétences de vos collaborateurs, afin de rendre votre organisation plus efficace 1 Des modes D intervention adaptés à votre structure et aux participants Formations intra-entreprises

Plus en détail

Prix Innovation 2015. Congrès des milieux documentaires

Prix Innovation 2015. Congrès des milieux documentaires Prix Innovation 2015 Congrès des milieux documentaires Quand je veux où je veux est la nouvelle image de marque conçue pour mettre en valeur le haut niveau de qualité des bibliothèques membres du Réseau

Plus en détail

Vers un cadre européen des qualifications 1 (EQF) pour un apprentissage tout au long de la vie.

Vers un cadre européen des qualifications 1 (EQF) pour un apprentissage tout au long de la vie. Vers un cadre européen des qualifications 1 (EQF) pour un apprentissage tout au long de la vie. Eléments de réflexion pour répondre à la consultation de la Commission européenne 1. Remarque préliminaire

Plus en détail

Treizième Congrès des Nations Unies pour la prévention du crime et la justice pénale

Treizième Congrès des Nations Unies pour la prévention du crime et la justice pénale Nations Unies A/CONF.222/16 Treizième Congrès des Nations Unies pour la prévention du crime et la justice pénale Doha, 12-19 avril 2015 Distr. générale 10 avril 2015 Français Original: anglais Point 3

Plus en détail

Baromètre 2013 de la conciliation entre vie professionnelle et vie familiale. Résultats du Volet "salariés-parents" 26 avril 2013

Baromètre 2013 de la conciliation entre vie professionnelle et vie familiale. Résultats du Volet salariés-parents 26 avril 2013 Baromètre 2013 de la conciliation entre vie professionnelle et vie familiale Résultats du Volet "salariés-parents" 26 avril 2013 Sommaire Note technique 3 Synthèse des enseignements 4 Tableau de bord 6

Plus en détail

Semaine du mieux-être du Nouveau-Brunswick Questions et réponses

Semaine du mieux-être du Nouveau-Brunswick Questions et réponses Semaine du mieux-être du Nouveau-Brunswick Questions et réponses 1) Qu est-ce que la Semaine du mieux-être du Nouveau-Brunswick? La Semaine du mieux-être du Nouveau-Brunswick a été proclamée afin de nous

Plus en détail

GBIF (2008) Vers l établissement d un point nodal opérationnel de participants du GBIF : définitions et considérations générales.

GBIF (2008) Vers l établissement d un point nodal opérationnel de participants du GBIF : définitions et considérations générales. Titre: Type de document: Expéditeur: Auteur(s) principal(aux)/ contact(s): Vers l établissement d un point nodal opérationnel de participants du GBIF : définitions et considérations générales Présentation

Plus en détail

Charte des ressources humaines

Charte des ressources humaines Charte des ressources humaines ANTICIPER Pour être acteurs stratégiques du changement ACCUEILLIR Savoir identifier, attirer, choisir et fidéliser les collaborateurs RECONNAÎTRE Apprécier les compétences

Plus en détail

Gestion de la succession

Gestion de la succession Gestion de la succession Concevoir Construire Attirer Préparer la succession, c est préparer la réussite Les membres de Comités de direction et les cadres dirigeants connaissent l importance d une bonne

Plus en détail

Résultats : «Quelles sont vos perspectives professionnelles 2015?»

Résultats : «Quelles sont vos perspectives professionnelles 2015?» Résultats : «Quelles sont vos perspectives professionnelles 2015?» Fin décembre 2014/Début janvier 2015 1 Contexte Objectifs visés: Relever le moral des cadres en début d année Prendre connaissance des

Plus en détail

BAC+5. La formation en Management des Ressources Humaines. la plus recherchée par les DRH

BAC+5. La formation en Management des Ressources Humaines. la plus recherchée par les DRH FILIÈRE MANAgeMeNT et développement des RessOuRCes HuMAiNes La formation en Management des Ressources Humaines la plus recherchée par les DRH Responsable en Management et Direction des Ressources Humaines

Plus en détail

CIGEPS. Session plénière Siège de l UNESCO, Paris, 7-8 juin 2011

CIGEPS. Session plénière Siège de l UNESCO, Paris, 7-8 juin 2011 CIGEPS Session plénière Siège de l UNESCO, Paris, 7-8 juin 2011 Distribution limitée CIGEPS/2011/Doc.6 23 mai 2011 Original anglais Point 9 de l ordre du jour provisoire Énoncé international de position

Plus en détail

Témoignages de membres de l Ordre des conseillers en ressources humaines agréés

Témoignages de membres de l Ordre des conseillers en ressources humaines agréés Témoignages de membres de l Ordre des conseillers en ressources humaines agréés Nous avons demandé à des membres de l Ordre de livrer un témoignage sur leurs tâches quotidiennes. Ces commentaires vous

Plus en détail

1. Éditorial. Décembre 2011 Volume 4 no. 1

1. Éditorial. Décembre 2011 Volume 4 no. 1 Les aînés regroupés de Charlesbourg 7260, boulevard Cloutier, Québec, G1H 3E8 http://www.caabcharlesbourg.org/arc arc@caabcharlesbourg.org Décembre 2011 Volume 4 no. 1 1. Éditorial Gérald Lavoie Président

Plus en détail

Préambule... 3. Attentes exprimées à l égard de la fusion... 4. Mission... 5. Vision et engagements... 6. Valeurs organisationnelles...

Préambule... 3. Attentes exprimées à l égard de la fusion... 4. Mission... 5. Vision et engagements... 6. Valeurs organisationnelles... POSITIONNEMENT STRATÉGIQUE 2010-2015 TABLE DES MATIÈRES Préambule... 3 Attentes exprimées à l égard de la fusion... 4 Mission... 5 Vision et engagements... 6 Valeurs organisationnelles... 7 Principes de

Plus en détail

Programme de partenariat Barco

Programme de partenariat Barco Programme de partenariat Barco Ensemble, nous pouvons atteindre de nouveaux sommets Barco est déterminé à travailler avec ses partenaires pour commercialiser et vendre le portefeuille complet de solutions

Plus en détail

WapiCafé Mouscron Mouscron, le 29 avril 2014 Cadre du WapiCafé : Synergies, Tous acteurs pour l emploi! Positionnement du WapiCafé dans Synergies Invitation La bonne personne à la bonne place? Comment

Plus en détail

POLITIQUE-CADRE SUR LA GESTION DES RESSOURCES HUMAINES DU COLLÈGE GÉRALD-GODIN

POLITIQUE-CADRE SUR LA GESTION DES RESSOURCES HUMAINES DU COLLÈGE GÉRALD-GODIN POLITIQUE-CADRE SUR LA GESTION DES RESSOURCES HUMAINES DU COLLÈGE GÉRALD-GODIN Adoptée par le Conseil d administration Le 28 avril 1998 (résolution no 0099) et modifiée par le Conseil d administration

Plus en détail

Blankenberge Le 2 octobre 2013. Intervention de VO @calypso

Blankenberge Le 2 octobre 2013. Intervention de VO @calypso Blankenberge Le 2 octobre 2013 Intervention de VO @calypso Europe, Calypso, la mythologie se rappellent à nous à la fois dans son ode aux voyages, mais également dans la symbolique qui sépare et unie.

Plus en détail

La Poste Suisse prospère et innovante!

La Poste Suisse prospère et innovante! La Poste Suisse prospère et innovante! Peter Hasler Président du Conseil d administration Conférence de presse bilan de La Poste Suisse Siège principal de la Poste, Berne 15 mars 2012 SEUL LE TEXTE PRONONCE

Plus en détail

Réception en l honneur des sportifs de haut niveau et des entreprises engagés dans le Pacte de performance. Lundi 8 juin 2015 - Matignon

Réception en l honneur des sportifs de haut niveau et des entreprises engagés dans le Pacte de performance. Lundi 8 juin 2015 - Matignon Réception en l honneur des sportifs de haut niveau et des entreprises engagés dans le Pacte de performance Lundi 8 juin 2015 - Matignon Le Pacte de performance repose sur un engagement mutuel de l État,

Plus en détail

II. L accord d entreprise sur l égalité professionnelle entre les femmes et les hommes

II. L accord d entreprise sur l égalité professionnelle entre les femmes et les hommes Mai 2007 Fiche entreprise Société Générale Egalité professionnelle entre les femmes et les hommes Présentation de l entreprise - Secteur d activité : Banque-Finance - Statut : Société Anonyme - Effectif

Plus en détail

PROCESSUS RESSOURCES HUMAINES

PROCESSUS RESSOURCES HUMAINES PROCESSUS RESSOURCES HUMAINES 02.06.2015 PROCEDURE Politique de Rémunération des Salariés LuxDev La Politique de Rémunération s intègre dans la Politique générale Ressources humaines et doit être construite

Plus en détail

Personnes handicapées mentales : Citoyens à part entière

Personnes handicapées mentales : Citoyens à part entière A N A L Y S E S 2 0 0 8-1 Personnes handicapées mentales : Citoyens à part entière Contexte Lorsque l on évoque les personnes handicapées et le vote, l on pense presque systématiquement à l accessibilité

Plus en détail

Le défi démographique dans le secteur européen de l assurance Déclaration commune des partenaires sociaux européens du secteur de l assurance

Le défi démographique dans le secteur européen de l assurance Déclaration commune des partenaires sociaux européens du secteur de l assurance Le défi démographique dans le secteur européen de l assurance Déclaration commune des partenaires sociaux européens du secteur de l assurance Introduction Le vieillissement de la population et l inversion

Plus en détail

Rapport d expérience. Julie Hammer Grenoble Ecole de Management. Stage 2012

Rapport d expérience. Julie Hammer Grenoble Ecole de Management. Stage 2012 Stage 2012 Grenoble Ecole de Management Stage 2012 I. Vie pratique Il y a six ans, Rotary International m a donné l opportunité d aller étudier un an à l étranger. Cette expérience a été la plus enrichissante

Plus en détail

Synthèse du projet de l association SEVE pour la gestion et l animation en Délégation de Service Public de l Espace Vie Etudiante

Synthèse du projet de l association SEVE pour la gestion et l animation en Délégation de Service Public de l Espace Vie Etudiante Synthèse du projet de l association SEVE pour la gestion et l animation en Délégation de Service Public de l Espace Vie Etudiante Juin 2012 INTRODUCTION L'association «Savoirs, Émancipation, Vie Étudiante»

Plus en détail

La Gestion des talents entre dans une nouvelle ère

La Gestion des talents entre dans une nouvelle ère La Gestion des talents entre dans une nouvelle ère Tom Pfeiffer Partner Audit Deloitte Sacha Thill Senior Consultant Operations Excellence & Human Capital Deloitte Soucieuses du bien-être et du développement

Plus en détail

Clear Thinking for a Complex World. Catalogue des formations Kepner-Tregoe PAGE 1

Clear Thinking for a Complex World. Catalogue des formations Kepner-Tregoe PAGE 1 Clear Thinking for a Complex World Catalogue des formations Kepner-Tregoe 2015 PAGE 1 Clear Thinking for a Complex World Les entreprises du monde entier sont confrontées à des demandes importantes pour

Plus en détail

Qualité de vie au travail représentations, vécus et attentes des salariés français octobre 2013

Qualité de vie au travail représentations, vécus et attentes des salariés français octobre 2013 Qualité de vie au travail représentations, vécus et attentes des salariés français octobre 2013 - Auteurs : - Pôle corporate - Qualité de vie - Hélène CHEVALIER - Sandrine LEVY AMON - Christophe PIAR -

Plus en détail

Présentation inaugurale de la première classe de l'ecole Politique de Tunis. soutenue par le Conseil de l Europe. Tunis, 8 janvier 2013

Présentation inaugurale de la première classe de l'ecole Politique de Tunis. soutenue par le Conseil de l Europe. Tunis, 8 janvier 2013 (French only) Présentation inaugurale de la première classe de l'ecole Politique de Tunis soutenue par le Conseil de l Europe Tunis, 8 janvier 2013 Intervention de Mme Gabriella Battaini-Dragoni, Secrétaire

Plus en détail

ASSEMBLÉE INTERNATIONALE DISCOURS SAN DIEGO (ÉTATS-UNIS) DU 18 AU 24 JANVIER 2015

ASSEMBLÉE INTERNATIONALE DISCOURS SAN DIEGO (ÉTATS-UNIS) DU 18 AU 24 JANVIER 2015 FR ASSEMBLÉE INTERNATIONALE DISCOURS SAN DIEGO (ÉTATS-UNIS) DU 18 AU 24 JANVIER 2015 Ce que j attends de moi, je l attends aussi de vous K.R. Ravindran Président élu du Rotary Lorsque je me suis adressé

Plus en détail

Huitième reconstitution Réforme des ressources humaines: une stratégie du FIDA pour les personnes Liz Davis Directrice des ressources humaines 8-9

Huitième reconstitution Réforme des ressources humaines: une stratégie du FIDA pour les personnes Liz Davis Directrice des ressources humaines 8-9 Huitième reconstitution Réforme des ressources humaines: une stratégie du FIDA pour les personnes Liz Davis Directrice des ressources humaines 8-9 juillet 2008 Réforme de la gestion des ressources humaines

Plus en détail

Plan d action linguistique d'air Canada Communications avec le public et prestation de services 2011-2014

Plan d action linguistique d'air Canada Communications avec le public et prestation de services 2011-2014 Plan d action linguistique d'air Canada Communications avec le public et prestation de services 2011-2014 Table des matières Contexte... 3 1. Engagement et leadership de la direction... 5 2. Recrutement...

Plus en détail

Revue à mi-parcours Programme Indicatif de Coopération entre Luxembourg et VIET NAM

Revue à mi-parcours Programme Indicatif de Coopération entre Luxembourg et VIET NAM Revue à mi-parcours Programme Indicatif de Coopération entre Luxembourg et VIET NAM Rapport national Rapport final 26 Mars 2010 Copyright 2010 PricewaterhouseCoopers S.à r.l. "PricewaterhouseCoopers" réfère

Plus en détail

Mesdames et messieurs, Chers collegues,

Mesdames et messieurs, Chers collegues, ALLOCUTION DE MONSIEUR CLAUDE HAMEL, PRÉSIDENT DE L'UNIVERSITÉ DU QUÉBEC, PRONONCkE LORS DE L'OUVERTURE DU COLLOQUE ((LE GESTIONNAIRE, UN ACTEUR PRIMORDIAL EN GESTION DES RESSOURCES HUMAINES,, LES 21-22

Plus en détail

BÉNÉFICIER DES TALENTS REQUIS, OÙ QU ILS SOIENT EST-CE POUR MOI? Rendez-vous RH Québec 2013 Le mercredi 6 novembre Hôtel Plaza Québec

BÉNÉFICIER DES TALENTS REQUIS, OÙ QU ILS SOIENT EST-CE POUR MOI? Rendez-vous RH Québec 2013 Le mercredi 6 novembre Hôtel Plaza Québec BÉNÉFICIER DES TALENTS REQUIS, OÙ QU ILS SOIENT EST-CE POUR MOI? Rendez-vous RH Québec 2013 Le mercredi 6 novembre Hôtel Plaza Québec OBJECTIFS Rendre disponibles des éléments de vigie sur la gestion à

Plus en détail

Votre savoir-faire a tout pour plaire!

Votre savoir-faire a tout pour plaire! Avis aux personnes déficientes visuelles Votre savoir-faire a tout pour plaire! Travailler, gagner sa vie et ainsi s épanouir et s inclure pleinement dans la société, voilà un droit auquel tout le monde

Plus en détail

Après une année 2013 réussie, Belfius envisage l'avenir avec confiance

Après une année 2013 réussie, Belfius envisage l'avenir avec confiance Bruxelles, le 13 mars 2014 Après une année 2013 réussie, Belfius envisage l'avenir avec confiance Belle prestation financière et commerciale, avec un résultat net de 445 millions d euros Excellente solvabilité

Plus en détail

2016 Association canadienne des entraîneurs, ISSN 1496-1542. L avancement des entraîneures : du mentorat au parrainage

2016 Association canadienne des entraîneurs, ISSN 1496-1542. L avancement des entraîneures : du mentorat au parrainage 2016 Association canadienne des entraîneurs, ISSN 1496-1542 Janvier 2016, Vol. 16, N o 1 L avancement des entraîneures : du mentorat au parrainage Le mentorat a été un sujet de préoccupation mentionné

Plus en détail

Commission «Recherche et innovation»

Commission «Recherche et innovation» Les propositions du MEDEF Commission «Recherche et innovation» Feuille de route 20 1 13 Comité TE/ME/ETI CONTEXTE : la France accuse un déficit d innovation et de leadership du secteur privé L innovation

Plus en détail

Engagement communautaire francophone. Présentation du programme d engagement bénévole francophone

Engagement communautaire francophone. Présentation du programme d engagement bénévole francophone Présentation du programme d engagement bénévole Pour Pourquoi faire du bénévolat dans votre communauté? Élargir la gamme de services offerts à la communauté Soutenir les activités des organisations et

Plus en détail

Référentiel des villes apprenantes. Liste de caractéristiques clés et méthodes d évaluation

Référentiel des villes apprenantes. Liste de caractéristiques clés et méthodes d évaluation Référentiel des villes apprenantes Liste de caractéristiques et méthodes d évaluation Adopté à la Conférence internationale sur les villes apprenantes Pékin, Chine, - octobre 0 Référentiel des villes apprenantes

Plus en détail

L évolution de la formation professionnelle Enquête de l Observatoire Cegos

L évolution de la formation professionnelle Enquête de l Observatoire Cegos L évolution de la formation professionnelle Enquête de l Observatoire Cegos le 4 décembre 2008 1 La méthodologie de l étude Cette enquête a été menée du 7 au 24 octobre 2008 auprès de 403 DRH/RF et de

Plus en détail

PROPOSITIONS POUR LE PLAN TRIENNAL REGIONAL 2015 2018 (v.7) (Pour examen par les Organisations Scoutes Nationales)

PROPOSITIONS POUR LE PLAN TRIENNAL REGIONAL 2015 2018 (v.7) (Pour examen par les Organisations Scoutes Nationales) Document 9 PROPOSITIONS POUR LE PLAN TRIENNAL REGIONAL 2015 2018 (v.7) (Pour examen par les Organisations Scoutes Nationales) *******************************************************************************

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE 26 AOÛT 2015. Dossier de presse réalisé avec le soutien d InnovaTech ASBL

DOSSIER DE PRESSE 26 AOÛT 2015. Dossier de presse réalisé avec le soutien d InnovaTech ASBL DOSSIER DE PRESSE 26 AOÛT 2015 Dossier de presse réalisé avec le soutien d InnovaTech ASBL Campagne de crowdfunding pour doper le business des Chamalous La première plateforme de listes de naissance de

Plus en détail

Interview. Newsletter n 4 - Octobre 2015 : Pacte territorial pour l emploi des personnes handicapées dans la fonction publique en Basse-Normandie

Interview. Newsletter n 4 - Octobre 2015 : Pacte territorial pour l emploi des personnes handicapées dans la fonction publique en Basse-Normandie Newsletter n 4 - Octobre 2015 : Pacte territorial pour l emploi des personnes handicapées dans la fonction publique en Basse-Normandie Interview Christophe ROTH, membre du comité local et national du FIPHFP,

Plus en détail

Mémoire présenté au Comité permanent des finances de la Chambre des communes

Mémoire présenté au Comité permanent des finances de la Chambre des communes Mémoire présenté au Comité permanent des finances de la Chambre des communes Consultations prébudgétaires de 2014 Préparé par l Association des banquiers canadiens Août 2014 EXPERTISE CANADA BANKS ON LA

Plus en détail

Master Génie pétrolier

Master Génie pétrolier Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Génie pétrolier Université de Pau et des Pays de l Adour - UPPA Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier

Plus en détail

PERFORMANCE DURABLE ET MANAGEMENT SOCIO-ÉCONOMIQUE

PERFORMANCE DURABLE ET MANAGEMENT SOCIO-ÉCONOMIQUE PERFORMANCE DURABLE ET MANAGEMENT SOCIO-ÉCONOMIQUE Grégoire DE PRÉNEUF Directeur-Associé, Deuzzi, www.deuzzi.fr (France) 1. PARADOXES DE LA CROISSANCE DU SECTEUR DES SERVICES EN INGÉNIERIE INFORMATIQUE

Plus en détail

PROJET DE DISCOURS DU PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE FORUM NATIONAL DE LA JEUNESSE

PROJET DE DISCOURS DU PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE FORUM NATIONAL DE LA JEUNESSE PROJET DE DISCOURS DU PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE FORUM NATIONAL DE LA JEUNESSE Mesdames et Messieurs les Ministres Monsieur le Préfet de la Kozah Chers amis des associations de jeunes Chers participants

Plus en détail

Gérer les talents en temps de crise

Gérer les talents en temps de crise le In People In Aid Mai 2009 People In Aid Mai 2009 Gérer les talents en temps de crise De récents échanges avec des DRH de grandes organisations humanitaires et de développement ont mis en lumière l importance

Plus en détail

Esprit d Enrichir * La COMPETENCE pour vous différencier de vos concurrents. Offre formation 2013-2014 P RH. * une marque de et

Esprit d Enrichir * La COMPETENCE pour vous différencier de vos concurrents. Offre formation 2013-2014 P RH. * une marque de et * La COMPETENCE pour vous différencier de vos concurrents Offre formation 2013-2014 * une marque de et P RH Notre contribution culture Nos spécificités 1 SUIVI INDIVIDUEL d 1 heure, après la formation

Plus en détail

D I S T I N C T I O N C O O P É R AT I V E 2 0 1 1 COOPÉRER POUR CRÉER L AVENIR

D I S T I N C T I O N C O O P É R AT I V E 2 0 1 1 COOPÉRER POUR CRÉER L AVENIR D I S T I N C T I O N C O O P É R AT I V E 2 0 1 1 COOPÉRER POUR CRÉER L AVENIR démocratie égalité équité Coopérer pour crée l avenir Pour un monde + responsable + équitable + durable En faisant affaire

Plus en détail

Une gestion des Ressources Humaines socialement responsable dans le. secteur non-marchand

Une gestion des Ressources Humaines socialement responsable dans le. secteur non-marchand Une gestion des Ressources Humaines socialement responsable dans le secteur non-marchand Jean-Marc CLOSE Directeur des Etudes stratégiques Liège, le 30 juin 2011 Exposé centré sur un des 3 «P» People ou

Plus en détail

Direction des services communautaires d apprentissage pour adultes. Programme de contrôle de la qualité: Outil d auto-évaluation de la qualité

Direction des services communautaires d apprentissage pour adultes. Programme de contrôle de la qualité: Outil d auto-évaluation de la qualité Direction des services communautaires d apprentissage pour adultes Programme de contrôle de la qualité: Outil d auto-évaluation de la qualité Direction des services communautaires d apprentissage pour

Plus en détail

LA LETTRE DU PRESIDENT

LA LETTRE DU PRESIDENT Plan stratégique 2011-2015 LA LETTRE DU PRESIDENT Au nom de l'équipe de direction, j'ai le plaisir de vous présenter la nouvelle stratégie quadriennale d'intrahealth International, LEAD : Une stratégie

Plus en détail

Les idées peuvent bâtir le Canada. Consultations du budget 2016 Mémoire soumis à la Chambre des communes Comité permanent des finances

Les idées peuvent bâtir le Canada. Consultations du budget 2016 Mémoire soumis à la Chambre des communes Comité permanent des finances Les idées peuvent bâtir le Canada Consultations du budget 2016 Mémoire soumis à la Chambre des communes Comité permanent des finances Août 2015 1 Les idées peuvent bâtir le Canada Les défis auxquels font

Plus en détail