F. I. L. Régions de Montpellier, Béziers et Sète. Promotion Immobilière. 4ème trimestre Numéro 32. Document de synthèse

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "F. I. L. Régions de Montpellier, Béziers et Sète. Promotion Immobilière. 4ème trimestre 2012. Numéro 32. Document de synthèse"

Transcription

1 Numéro 32 F. I. L. Flash Information Logement Promotion Immobilière Régions de Montpellier, Béziers et Sète Siège : "Espace Eiffel" 8 20, rue Tronchet Lyon Tél: Fax: france.com Document de synthèse Agence de Montpellier 33, rue Olof Palme Tournezy Montpellier Tél: Fax: Agence de Nantes Allée Cassard Nantes Tél : Agence de Nice 23, rue Jean Canavèse 0600 Nice Tél: Fax:

2 F. I. L. Flash Information Logement SOMMAIRE PRESENTATION Adéquation p. 4 Méthode et lexique p. 5 Editorial p. 6 Territoire d'observation p. 7 Liste des communes p. 9 REGION DE MONTPELLIER CAHIERS STATISTIQUES Total & REGION DE MONTPELLIER p. 0 Collectif Statistiques par commune active CA DE MONTPELLIER AGGLOMERATION p. 24 VILLE DE MONTPELLIER p. 3 Individuel groupé Collectif Individuel groupé Total & Collectif Individuel groupé Collectif Individuel groupé Total & Collectif Individuel groupé Collectif Individuel groupé REGION DE MONTPELLIER p. 38 Statistiques par commune active CAHIERS SYNOPTIQUES REGION DE MONTPELLIER p. 44 Carte et liste des programmes REGION DE MONTPELLIER p. 59 Carte et liste des programmes REGION DE BEZIERS CAHIERS STATISTIQUES REGION DE BEZIERS p. 62 Statistiques par commune active REGION DE BEZIERS p. 7 Statistiques par commune active CAHIERS SYNOPTIQUES REGION DE BEZIERS p. 76 Carte et liste des programmes REGION DE BEZIERS p. 80 Carte et liste des programmes REGION DE SETE CAHIERS STATISTIQUES REGION DE SETE p. 82 Statistiques par commune active REGION DE SETE p. 9 Statistiques par commune active CAHIERS SYNOPTIQUES REGION DE SETE p. 96 Carte et liste des programmes REGION DE SETE p. 00 Carte et liste des programmes 2

3 ADEQUATION EN BREF OBSERVATOIRES ET BANQUES DE DONNÉES A la source des données que nous publions et analysons, nous sommes présents sur tous les segments de marché : Logements neufs, libres ou sociaux Lots à bâtir Logements anciens Immobilier d entreprise et d activités Commerces Nous collectons périodiquement des données utiles à la compréhension des enjeux de ces différents marchés dans une quarantaine d'agglomérations pour répondre aux besoins de nos clients. Nous animons ainsi des observatoires créés selon les souhaits de nos donneurs d ordre. Pour créer ces applications spécifiques, le pôle «système d information» nous permet de développer en parfaite autonomie les outils nécessaires à l exploitation de ces observatoires immobiliers. Les informations restituées sont donc adaptées : aux attentes de chacun : données brutes ou prétraitées selon le cahier de charges, aux usages de chacun : outils de restitution qui vont du rapport papier aux connexions à un site dédié, sécurisé et personnalisé. ETUDES ET CONSEIL STRATÉGIQUES Notre démarche est fondée pour l essentiel sur la découverte des besoins de nos clients car nous savons, après plus de 8 ans d expérience, que les attentes de chacun sont uniques. Pour chaque mission, notre approche repose donc sur : Un cadrage précis des besoins exprimés. Une participation de notre pôle «méthode et qualité» pour créer et faire vivre nos outils de travail : études statistiques et abaques, techniques d analyses des faits et des données, mise en oeuvre de nos expertises «métiers». Une attention portée aux étapes clefs de la réalisation des missions: Lancement, «points étapes», conclusions, rédaction et restitution La contribution de nos meilleures compétences pour formuler nos recommandations Le management des projets et des équipes basé sur le partage des expériences, le soutien, et le contrôle interne des procédures VALEURS Responsabilité : au regard du rôle que nous jouons dans notre secteur d activité et dans le respect de l éthique de notre métier Anticipation : dans l exercice de nos activités, comme dans les moyens uniques dont nous disposons Loyauté : dans la manière dont nous envisageons les rapports humains, au sein de l entreprise comme à l extérieur Exigence : en plaçant nos clients et ce que nous leur recommandons, au centre de nos préoccupations Engagement : sur la qualité de nos sources d informations, nos analyses, nos conseils et recommandations PROPRIETE INTELLECTUELLE Il ne peut être diffusé auprès de personnes physiques ou morales extérieures à l entreprise sans notre accord express. Les méthodologies d intervention, les mises en œuvre qui s ensuivent et les techniques d investigation sont la propriété d Adéquation. Territoires d'observation en promotion au lot par lot 85% du marché de la promotion en France AUTEURS Cette mission a été conduite par Damien QUERMONNE A collaboré à sa réalisation Nadine OLLIER Aux confins de ses activités d'études et d'observation des marchés immobiliers, Adéquation a lancé en 200 l'application e focus, premier service en ligne d'étude de marché destinée aux professionnels de l'immobilier. Disponible de manière autonome, en tout lieu et en temps réel, e focus regroupe les données et analyses statistiques d'appréciation du marché de la promotion immobilière sur une aire de marché donnée. Contact : Pedro MARTINEZ, france.com 3

4 METHODE Champ d observation : Cette note de conjoncture présente les statistiques détaillées de la commercialisation des logements neufs dans les programmes de promotion immobilière (de 5 logements et plus) en cours de commercialisation sur le secteur d observation. Sont pris en compte : les logements proposés à la vente à des propriétaires occupants ou investisseurs, en résidence principale ou secondaire les ventes en bloc, intervenant en logement libre (à promoteurs, à bailleurs institutionnels privés) ou locatif social (à bailleurs sociaux ou à l Association Foncière Logement) Seuls les logements en résidence (étudiants, séniors, EHPAD, affaires, tourisme) en sont exclus. Procédure d enquêtes : Nos enquêteurs contactent chaque trimestre l ensemble des opérateurs pour transmission des grilles de prix. Les informations sont saisies en banque de données au programme (nom de l opération, promoteur, adresse, ZAC, PNRU, nombre de stationnement, date de mise en vente, date de mise en chantier, date de livraison, stock initial) et au lot par lot (type, surface habitable, étage, prix de vente, prix du stationnement vendu avec le logement, date de vente, nature de l acquéreur (occupant, investisseur), type de financement et TVA). La publication des informations statistiques en résultant est réalisée dans un délai de 5 jours après la fin du trimestre. La confidentialité et la fiabilité de ces informations sont garanties par une Charte consultable chez Adequation. La base de données est représentative du marché de la promotion à 98% environ. LEXIQUE Formes urbaines : Une distinction est faite entre : D'une part, le collectif auquel est agrégé l'habitat intermédiaire (entrée privative, pas de parties communes, annexes à vivre grande terrasse ou jardinet, garage indépendant du logement, en sous sol, en front de rue ) D'autre part, l'individuel groupé réalisé dans le cadre de programmes immobiliers par les promoteurs, à différencier de l'individuel pur (diffus et lotissement) Ventes : Les ventes nettes correspondent aux réservations, nettes de désistements. Il peut s agir de ventes à investisseurs ou de ventes à occupants. Les ventes négatives signifient que lors du trimestre il y a eu plus de désistements que de ventes. Il y a désistement lorqu'un logement réservé lors d'une période est à nouveau mis à la vente. Les retraits correspondent au nombre de logements retirés de la commercialisation lors du trimestre. Il peut s agir de programmes dont la commercialisation a été suspendue ou arrêtée définitivement ou de logements vendus en bloc après une première commercialisation (partie d'un programme) Les ventes en bloc correspondent aux ventes effectuées à des bailleurs ou autres promoteurs. Sont également pris en compte les logements mis initialement à la vente puis retirés de la commercialisation. L'activité en secteurs aménagés correspond aux programmes réalisés en ZAC, en GPV, en lotissement, en PUP... Le taux d'écoulement (Te) représente le pourcentage du stock initial qui se vend mensuellement (ventes/mois divisé par le stock initial). L inverse du taux d'écoulement (/Te) donne la durée (en mois) prévisionnelle de commercialisation d un programme. Par exemple, 4,0% de taux d écoulement correspond à une durée prévisionnelle de 25 mois de commercialisation. Programmes en commercialisation : Le nombre de programmes en commercialisation tient compte du nombre de tranches et de la scission entre collectif et individuel. Ainsi nous comptabilisons 2 programmes pour une opération comptant du collectif et de l individuel Offre commerciale : Dans les programmes de promotion immobilière, les logements font le plus souvent l objet de ventes en l état futur d achèvement (VEFA). Ils sont proposés à la réservation avant même la mise en chantier du programme et jusqu à la livraison. L offre disponible à la vente peut donc être composée de logements : Sur plan (avant la mise en chantier) En chantier (entre la date de mise en chantier et la date de livraison) Livrés (encore disponibles après livraison du programme) Prix : Logement : Le prix au m² de l offre disponible est la moyenne pondérée des prix des logements disponibles (hors stationnement) en fin de trimestre dans les programmes en cours de commercialisation. Le prix au m² des ventes est la moyenne pondérée des prix des logements vendus (hors stationnement) au cours du trimestre. Le prix de marché est la moyenne pondérée des prix des logements disponibles (hors stationnement) dans les programmes dont les rythmes de vente sont supérieurs à la moyenne du marché. Il constitue donc un indicateur avancé, très représentatif de l offre qui anime principalement le marché. Pour affiner l analyse du prix de l offre, le traitement statistique calcule la fourchette de prix dans laquelle s inscrivent 96% des logements disponibles. Elle concentre donc l essentiel de l offre du marché, à l exclusion des segments extrêmes. Les prix au m² des ventes et de l offre, parking inclus, ne prennent en compte que les logements ayant un stationnement attribué. Prix Aidés : Tout ou partie de ces dispositifs sont cumulables. Deux dispositifs proposés uniquement par les bailleurs sociaux ; coopératives HLM et sociétés de crédit immobilier : Accession sociale : Le taux de TVA applicable est de 9,6% ou de 5,5% si le logement se situe en périmètre PNRU ou bénéficie également du dispositif Pass Foncier. Les prix de vente sont plafonnés en fonction du zonage et les plafonds de ressources soumis aux plafonds PLI. PSLA : Système comportant une phase de location puis une phase d acquisition. Les prix des logements sont au taux de TVA réduit de 5.5.%. Les prix de vente sont plafonnés en fonction du zonage et les plafonds de ressources soumis aux plafonds spécifiques PSLA. Deux dispositifs proposés par les bailleurs sociaux et par les promoteurs : Périmètre PNRU : Tout logement neuf acquis au sein d un périmètre faisant l objet d une convention de Renouvellement Urbain passée avec l ANRU, ou situé à un maximum de 500m. de ce périmètre peut bénéficier d un taux minoré de TVA à 5.5% sous condition de revenus inférieurs au plafond de ressources PLUS. PASS Foncier : Mécanisme de portage foncier sur 25 ans maximum de la charge foncière d une acquisition neuve réalisée par des ménages primo accédants, dont les revenus sont inférieurs aux plafonds PSLA, sous forme d un prêt à remboursement différé octroyé par un collecteur % logement dans la limite de 30 à 50 K selon le zonage. Doit être accompagné d une subvention par les collectivités locales. Les prix des logements sont au taux de TVA réduit de 5.5.%. Un dispositif d accord entre aménageur et promoteur : Accord de prix maîtrisés : Décote sur le prix du foncier concédée au promoteur par l aménageur en contrepartie du plafonnement des prix de vente des logements, et le plus souvent, des conditions d attribution (primo accédant, plafonnement de ressources, domiciliation, etc ). Le taux de TVA applicable est de 9,6% ou de 5,5% si le logement se situe en périmètre PNRU ou bénéficie également du dispositif Pass Foncier. Un dispositif pour le locatif intermédiaire : PLS investisseur : destiné à financer des logements locatifs correspondant à des niveaux de loyer et de ressources des ménages locataires plafonnés suivant le zonage. Ouvre droit à une TVA au taux réduit de 5.5 % et à une exonération de taxe foncière pendant 5 ans. Statistiques par secteurs et par communes Le prix au m² des ventes correspond uniquement aux ventes réalisées durant le trimestre sur le marché du libre (TVA 9,6%), avec et sans stationnement. Synoptique des programmes Chaque programme proposant plusieurs dispositifs d accession est détaillé par type de financement (une ligne par dispositif). La somme des stocks initiaux correspond au nombre total de logements du programme. Il se peut que le stock initial, entre les dispositifs, varie d un trimestre à l autre en fonction des acquéreurs. L affectation d un logement à un dispositif se confirmant au niveau de la vente. Certains promoteurs peuvent néanmoins affecter certains lots à un financement particulier ; dans ce cas, il y aura une offre disponible sur le financement. Copyright Adéquation 20 france.com 4 p

5 F. I. L. Flash Information Logement PERIMETRE GLOBAL EDITORIAL Yohan Breuil Directeur d'agence Associé Adéquation Région de Montpellier : Après trois années de ventes record, un bilan 20 marquant un recul fort de l activité de la promotion immobilière Un 4 ème trimestre affichant, avec 683 ventes nettes enregistrées, un certain regain d activité par rapport aux rythmes de ventes très faibles enregistrés depuis le début d année. En effet, les derniers mois de l année fiscale ont été l occasion d attirer de manière plus conséquente les investisseurs, grâce au prolongement finalement accordé des délais de signatures des actes notariés à mars 203. Ils ont ainsi représenté 62% des ventes ce trimestre (contre moins d un acquéreur sur deux sur les neufs premiers mois de l année). Pour autant, une fin d année 20 dont les scores restent très éloignés des records d activité enregistrés en 20 (pour rappel 385 ventes comptabilisées sur les trois derniers mois de l année 20; soit le double des ventes du 4 ème trimestre 20). Par conséquent, un bilan 20 «morose» avec 42% de réservations nettes enregistrées par rapport à 20, qui, il faut bien le souligner, avait été une année exceptionnelle avec près de ventes comptabilisées, du jamais vu alors sur le territoire montpelliérain! Un recul fort du marché montpelliérain, supérieur aux baisses observées sur la plupart des capitales régionales comme les agglomérations de Lyon ( 24%), Bordeaux ( 36%), Toulouse ( 29%) ou encore Nantes ( 27%). Une chute des ventes à l unité pour partie compensée par une hausse des volumes de ventes en bloc, avec plus de 450 logements vendus en 20 soit une centaine d unités de plus qu en 20. Au final, une baisse de marché de 36% en cumulant, sur la région de Montpellier, les ventes à l unité et en bloc. Les raisons de cette chute des ventes apparaissent comme multiples : «rabotagefiscal»duscellierà3%en20,«longue»attentesur les modalités d application du nouveau dispositif «Duflot» pour 203, et plus globalement, un contexte général de difficultés économiques sur fond de crise de la zone euros etc. Autant de facteurs explicatifs du repli en 20 du marché montpelliérain. Au sein d un territoire historiquement porté par l attrait des investisseurs (représentant entre 70 et 80% des ventes ces trois dernières années), et malgré leur retour timide au cours du 2 nd semestre de l année, leur évasion très sensible du marché reste donc la première cause de chute du marché local en 20 (tout juste 00 ventes réalisées à investisseurs soit à peine plus d une vente sur deux). Une année 20 marqué également, dans ce contexte de difficultés commerciales, à davantage de prudence de la part des opérateurs quant au lancement de nouveaux projets : seulement 2750 nouveaux logements mis en vente cette année, contre près de 4800 l année dernière (soit 43%). Par conséquent, un niveau d offre commerciale disponible qui demeure stable et relativement faible, avec.838 logements disponibles à l offre, représentant aujourd hui moins de 0 mois théoriques d écoulement du marché. Des difficultés de marchés observées également avec près de 2,5 fois plus de logements retirés du marché en 20 que l année précédente (retrait de 470 logements en 20) etuntaux de désistement affichant un nouveau record de 2% en 20, le double de celui de 20, soit près d un logement sur quatre réservé et finalement non acté (623 désistements enregistrés). En revanche, un volume de ventes à propriétaires occupants qui est resté relativement stable avec un bilan à près de 00 ventes en 20 soit, peu ou prou, le score affiché en 20. Des ventes à propriétaires occupants qui ont été soutenues par le segment «aidé» (dispositifs de «primo accession» et de PSLA), représentant, en 20, près de 30% des ventes à propriétaires occupants à l échelle de la région de Montpellier. Près d une vente sur deux a par ailleurs été observée en secteurs aménagés. Enfin, les campagnes de remises commerciales qui se sont intensifiées depuis la rentrée ont conduit à l échelle de la région de Montpellier, à un certain tassement des valeurs de ventes immobilières avec un bilan équivalent, à l euro près, au prix de vente moyen observé en 20 de /m² (en collectif libre, hors stationnement). Anoter,la légère hausse de 3% des valeurs observée à l échelle de la ville de Montpellier atteignant, en 20, /m² (en collectif libre hors stationnement) en raison notamment d une géographie des ventes positionnées, pour partie, sur les meilleurs adresses comme Parc Marianne. La «parenthèse enchantée» du marché immobilier montpelliérain enregistrée ces trois dernières années sous l impulsion du dispositif Scellier semble donc bien aujourd hui révolue 203 va devoir recomposer avec de nouvelles règles du jeu insufflées par l application au er janvier de la loi «Duflot» et en attendant la «grande» réforme sur le logement et le foncier annoncée par l équipe gouvernementale pour cet été. Si les «fondamentaux» demeurent bons sur le marché montpelliérain notamment d'importants besoins résidentiels liés à son dynamisme démographique, la mise en œuvre d un nouveau «paradigme» de développement de logements plus en phase avec les capacités de financement des ménages semble aujourd hui incontournable. 5 Copyright Adéquation 20 france.com p

6 F. I. L. Flash Information Logement PERIMETRE GLOBAL EDITORIAL Région de Béziers : Malgré un déclin en 20, un marché de la zone B2 qui a continué, dans une certaine mesure, à attirer les investisseurs Comparativement aux autres marchés du Languedoc Roussillon et compte tenu de son classement en zonage fiscal B2, un marché biterrois qui semble, en volume, davantage contenir sa baisse d activité : plus de 430 ventes comptabilisées en 20, soit4 fois plus qu à Narbonne, le double qu à Nîmes et légèrement plus que le bilan fait sur la région de Perpignan. En effet, malgré l abaissement en 20 des avantages fiscaux à 3% du dispositif Scellier et le plafonnement des prix en zone B2 à 2.00 /m² habitable (décret du 5 mars 20), un territoire biterrois qui, dans une certaine mesure, à continuer d attirer la clientèle d investisseurs. Ils ont ainsi représenté 75% des ventes en 20. La raison notamment à un différentiel de valeur contenu entre plafond de défiscalisation et valeures immobilières locales pratiquées à +/ (logement libre, hors stationnement ) et stables depuis 5 ans. Attention néanmoins, des scores qui peuvent sembler flatteurs mais ne doivent pas cacher un bilan 20 qui demeure très médiocre : 49% de réservations nettes par rapport aux 850 ventes comptabilisées en 20 et même 73% sur le seul 4 ème trimestre (avec seulement 82 ventes dénombrées) ; deux fois moins de ventes à investisseurs qu en 20 ; un taux d écoulement moyen en chute à seulement 5,3% en 20 (contre plus de 8% l année précédente) ; un taux de désistement de plus de 20 % apprécié depuis le début d année, 5 logements retirés du marché et seulement une 30 aine de logements vendus en bloc. Enfin, une ventilation de l offre commerciale disponible affichant une part très importante de l offre déjà en chantier (59%) et livrée non vendue (35%). Des facteurs d inquiétude ayant conduit à une chute de l activité avec seulement 350 nouveaux logements mis en commercialisation sur le marché (en recul de 65% par rapport à 20), soit la plus faible alimentation du marché jamais observée sur ce territoire depuis la création de l observatoire en Un très faible renouvellement conduisant à une baisse du niveau d offre commerciale disponible : seulement 340 logements disponibles à fin 20, équivalent au niveau le niveau le plus bas de Reste, qu à l image des autres marchés de la zone B2 en région Languedoc Roussillon, l inquiétude de déclin du marché biterrois de la promotion immobilière est grande en cas de non application du dispositif de défiscalisation «Duflot» après la période transitoire accordée jusqu en juillet. En effet, tant bien même que l enjeu de redéveloppement d une offre neuve à prix dits «abordables» demeure important afin d élargir l accession à la propriété aux ménages de la classe «moyenne», le marché local de l accession reste très étroit (moins de 50 ventes enregistrées annuellement ces 5 dernières années). Or le dispositif «Duflot» pourrait s avérer avantageux localement et permettre de redynamiser le marché au regard d un plafond de prix rehaussé à /m² utile contre 2.00 /m² en version «Scellier 20» et de niveaux de plafonds de loyers globalement cohérents avec le marché local. Ces derniers permettraient de servir, en sus de l abattement fiscal de 8%, des niveaux de rendements locatifs performants : autour de 4% brut. Région de Sète : une «chute» particulièrement forte du marché sétois enregistrée en 20 malgré son classement en zone fiscale B Malgré un dynamisme quelque peu retrouvé sur le dernier trimestre avec 9 ventes nettes enregistrées (en retrait tout de même de 29% à 4 ème trimestre 20 équivalent), un bilan 20 qui apparaît particulièrement catastrophique sur le marché de la région de Sète : à peine plus de 200 ventes observées en 20, en repli de 56% par rapport à 20 qui accusait déjà un recul d activité par rapport à l année 200 précédente. Sur un marché historiquement orienté ces trois dernières années à plus de 80% auprès de la clientèle d investisseurs, un effondrement de l activité liée principalement à leur retrait fort du marché en 20 : seulement 80 ventes nettes à investisseurs enregistrées soit moins de 40% des ventes, bien loin des 450 ventes comptabilisées en moyenne ces trois dernières années. Malgré un classement, sur le cœur du marché sétois, en zone fiscale B, une fuite des investisseurs liée notamment, au delà du durcissement de la fiscalité et de l incertitude économique ambiante, à un repositionnement des investisseurs régionaux sur la capitale montpelliéraine, adresse jugée sans doute plus «sûre». Un attrait de la clientèle d investisseurs également freiné par les niveaux de prix pratiqués localement. Des valeurs immobilières contraintes par une pression foncière forte et influencées notamment par le marché de la résidence secondaire autour du bassin qui enregistre néanmoins une baisse significative, avec un prix moyen en collectif (hors stationnement ) de /m² ( 4% par rapport à 20, soit un prix moyen comparable à celui enregistré en 2008). Une baisse cependant à relativiser compte tenu des faibles volumes de ventes enregistrés. Une baisse des réservations également liée à la moindre alimentation du marché avec une chute des mises en vente de 66% (seulement 260 nouveaux logements lancés commercialement contre près de 800 en 20). Enfin, parmi les autres facteurs de difficultés analysés en 20, à noter, l important taux de désistement de 42% observé, soit près d un logement sur deux réservé et finalement non acté. Par conséquent, une offre commerciale qui se maintient à près de 430 unités mais représente, sur la base des rythmes d écoulements moyens observés en 20, deux ans théoriques de commercialisation. Une note d'optimisme à relever néanmoins à travers la légère hausse de 3% des ventes relevée en 20 des ventes de produits à propriétaires occupants. Un segment qui reste cependant localement, en promotion immobilière, relativement restreint : seulement 00 à 50 ventes enregistrées annuellement, en moyenne, depuis Copyright Adéquation 20 france.com p

7 PERIMETRE D'OBSERVATION Copyright Adéquation 20 france.com 7 p

8 PERIMETRE D'OBSERVATION Copyright Adéquation 20 france.com 8 p

9 LISTE DES COMMUNES REGION DE MONTPELLIER REGION DE BEZIERS ANIANE LATTES SAINT BAUZILLE DE MONTMEL VENDARGUES CRUZY PUISSERGUIER ARBORAS LAURET SAINT BRES VENDEMIAN ESPONDEILHAN QUARANTE ARGELLIERS LAVERUNE SAINT CHRISTOL VERARGUES FAUGERES ROQUESSELS ASSAS LE CRES SAINT CLEMENT DE RIVIERE VILLENEUVE LES MAGUELONE FLORENSAC ROUJAN AUMELAS LE POUGET SAINT DREZERY VILLETELLE FOS SAINT CHINIAN BAILLARGUES LE TRIADOU SAINT GELY DU FESC VIOLS EN LAVAL FOUZILHON SAINT GENIES DE FONTEDIT BEAULIEU LES MATELLES SAINT GENIES DES MOURGUES VIOLS LE FORT GABIAN SAINT NAZAIRE DE LADAREZ BELARGA LUNEL SAINT GEORGES D'ORQUES LESPIGNAN SAINT PONS DE MAUCHIENS BOISSERON LUNEL VIEL SAINT GUILHEM LE DESERT REGION DE BEZIERS LEZIGNAN LA CEBE SAINT THIBERY BUZIGNARGUES MARSILLARGUES SAINT GUIRAUD ABEILHAN LIEURAN LES BEZIERS SAUVIAN CAMPAGNAN MAS DE LONDRES SAINT HILAIRE DE BEAUVOIR ADISSAN LIGNAN SUR ORB SERIGNAN CAMPAGNE MAUGUIO SAINT JEAN DE BUEGES AGDE MAGALAS SERVIAN CANDILLARGUES MONTARNAUD SAINT JEAN DE CORNIES ALIGNAN DU VENT MARAUSSAN THEZAN LES BEZIERS CASTELNAU LE LEZ MONTAUD SAINT JEAN DE CUCULLES ASSIGNAN MARGON TOURBES CASTRIES MONTFERRIER SUR LEZ SAINT JEAN DE FOS AUMES MAUREILHAN VAILHAN CAUSSE DE LA SELLE MONTPELLIER SAINT JEAN DE VEDAS AUTIGNAC MONTADY VALRAS PLAGE CAZEVIEILLE MONTPEYROUX SAINT JUST BABEAU BOULDOUX MONTAGNAC VALROS CLAPIERS MUDAISON SAINT MARTIN DE LONDRES BASSAN MONTBLANC VENDRES CLARET MURLES SAINT MATHIEU DE TREVIERS BESSAN MONTELS VIAS COMBAILLAUX MURVIEL LES MONTPELLIER SAINT NAZAIRE DE PEZAN BEZIERS MONTESQUIEU VILLENEUVE LES BEZIERS COURNONSEC NOTRE DAME DE LONDRES SAINT PARGOIRE BOUJAN SUR LIBRON MONTOULIERS VILLESPASSANS COURNONTERRAL PALAVAS LES FLOTS SAINT PAUL ET VALMALLE CABREROLLES MURVIEL LES BEZIERS FABREGUES PEGAIROLLES DE BUEGES SAINT SATURNIN DE LUCIAN CAPESTANG NEFFIES REGION DE SETE FERRIERES LES VERRERIES PEROLS SAINT SERIES CASTELNAU DE GUERS NEZIGNAN L'EVEQUE BALARUC LE VIEUX FONTANES PIGNAN SAINT VINCENT DE BARBEYRARGUES CAUSSES ET VEYRAN NISSAN LEZ ENSERUNE BALARUC LES BAINS GALARGUES PLAISSAN SAINTE CROIX DE QUINTILLARGUES CAUSSINIOJOULS NIZAS BOUZIGUES GARRIGUES POPIAN SATURARGUES CAUX PAILHES FRONTIGNAN GIGNAC POUZOLS SAUSSAN CAZEDARNES PEZENAS GIGEAN GRABELS PRADES LE LEZ SAUSSINES CAZOULS D'HERAULT PIERRERUE LOUPIAN GUZARGUES PUECHABON SAUTEYRARGUES CAZOULS LES BEZIERS PINET MARSEILLAN JACOU PUILACHER SUSSARGUES CEBAZAN POILHES MEZE JONQUIERES RESTINCLIERES TEYRAN CERS POMEROLS MIREVAL JUVIGNAC ROUET TRESSAN CESSENON SUR ORB PORTIRAGNES MONTBAZIN LA BOISSIERE SAINT ANDRE DE BUEGES VACQUIERES COLOMBIERS POUZOLLES POUSSAN LA GRANDE MOTTE SAINT ANDRE DE SANGONIS VAILHAUQUES CORNEILHAN PRADES SUR VERNAZOBRE SETE LAGAMAS SAINT AUNES VALERGUES COULOBRES PUIMISSON VIC LA GARDIOLE LANSARGUES SAINT BAUZILLE DE LA SYLVE VALFLAUNES CREISSAN PUISSALICON VILLEVEYRAC Copyright Adéquation 20 france.com 9 p

10 REGION DE MONTPELLIER 0

11 REGION DE MONTPELLIER EVOLUTION DES VOLUMES (HORS VENTES BLOC) Programmes en com. 4T 64 T 2T 3T Cumul* - Evolution des volumes de mises en vente, ventes et offre commerciale dont Collectif** dont Individuel groupé Mises en vente dont Collectif** dont Individuel groupé Ventes brutes dont Collectif** dont Individuel groupé Désistements dont Collectif** dont Individuel groupé Ventes nettes dont Collectif** dont Individuel groupé T T 2T 3T Retraits*** dont Collectif** MISES EN VENTE VENTES NETTES OFFRE dont Individuel groupé 4 4 Offre commerciale dont Collectif** dont Individuel groupé *Cumulé mobile des 4 derniers trimestres **Collectif + habitat intermédiaire ***Nombre de logements des programmes dont la commercialisation a été suspendue ou arrêtée définitivement EVOLUTION DES VOLUMES DES VENTES EN BLOC 4T T 2T 3T Cumul* Nature des opérateurs acquéreurs des ventes en bloc, lissées sur une année du T au Nbre de prog. vendus en bloc dont Collectif** Bailleurs sociaux Autres dont Individuel Nbre de logts vendus en bloc dont Collectif** % dont Individuel *Cumulé mobile des 4 derniers trimestres **Collectif + habitat intermédiaire 8%...STATISTIQUES PAR SECTEUR DES VEB Total Secteur CC DU PAYS DE LUNEL Nb de progr. 7 Ventes Nb. % 0 00% 24 22% CA MONTPELLIER AGGLOMERATION %

12 REGION DE MONTPELLIER ANALYSE DES VENTES...SELON LA DESTINATION DES VENTES 4T T Ventes à investisseurs % % Ventes à occupants dont Collectif** dont Individuel groupé dont Collectif** dont Individuel groupé % % T 79 36% % T % % % % % Destination des ventes, lissées sur une année du T au 52% Investisseurs Occupants EN SECTEUR AMENAGE 4T T Ventes en secteur aménagé 39% 47% dont Collectif** SELON LES DISPOSITIFS DE PRIX AIDES 2T 254 5% 245 3T % 49% dont Individuel groupé Part des ventes en secteur aménagé, lissées sur une année du T au Ventes en secteur aménagé Diffus 48% 52% Dispositif Prix Maîtrisés Sans Dispositif (9,6%) (5,5% et 7%) (9,6%) (5,5% et 7%) Total Accession Aidée dt Accession "Abordable" (Promoteur) dt Accession Sociale (Bailleur) dt PSLA (Promoteur et Bailleur) Ventes à investisseurs (9,6%) (5,5% et 7%) Ventes à occupants Total Accession Libre PLS Investisseur Scellier Part des ventes aidées parmi les ventes à occupants Part du PLS Investisseur parmi les ventes à investisseurs Part des ventes aidées sur le total des ventes 78 30% 82 70% 4 % 49 99% Ventes Libre Ventes Aidées TVA Réduite Ventes Aidées TVA Pleine % 7% 60 88% Accession Libre Accession Aidée Ventes en TVA 9,6 PLS investisseurs DONT PERIMETRE RU (Renouvellement Urbain) Dispositif Prix Maîtrisés Sans Dispositif (9,6%) (5,5% et 7%) (9,6%) (5,5% et 7%) Total Accession Aidée dt Accession "Abordable" (Promoteur) dt Accession Sociale (Bailleur) dt PSLA (Promoteur et Bailleur) Ventes à investisseurs PLS Investisseur Scellier (9,6%) (5,5% et 7%) Ventes à occupants Total Accession Libre Ventes en TVA réduite en Périmètre RU Ventes en Périmètre RU sur le total des ventes 65% 35% Ventes en PRU Ventes hors PRU 3% 97%

13 REGION DE MONTPELLIER COLLECTIF 3

14 REGION DE MONTPELLIER COLLECTIF OFFRE PAR DATE DE LIVRAISON Ventilation de l'offre commerciale par date de livraison sur plan en chantier livrée 4T sur plan avant chantier 950 en chantier avec livraison < 3 mois 5 livrée 9 T 2T T T 2T 37% 46% 50% 58% 53% 49% 5% % % T 47% 52% % ANALYSE SUR LA QUALITE ENVIRONNEMENTALE BATIE (QEB) HISTORIQUE DES MISES EN VENTE PAR QEB Type QEB 4T T 2T 3T RT 2000 RT HPE THPE BBC RT *Cumulé mobile des 4 derniers trimestres Cumul* % 90% 80% 70% 60% 50% 40% Nombre de logements collectifs mis en vente par type de QEB 90% 97% 00% 93% 9% 96% RT 20 BBC 2005 THPE 2005 HPE % 20% RT 2005 MISES EN VENTE, VENTES ET OFFRE PAR QEB Volumes du Type QEB MEV Ventes Offre RT 2000 RT HPE THPE BBC RT % 0% 4% RT % 2% % 4T T 2T 3T Cumulé sur 4T PRIX AU M² DES VENTES ET DE L'OFFRE PAR QEB Prix m² des ventes Prix m² de l'offre Type QEB hors pkg pkg inclus hors pkg pkg inclus RT 2000 RT HPE THPE BBC RT

15 REGION DE MONTPELLIER COLLECTIF EVOLUTION DES PRIX DU LOGEMENT LIBRE NEUF (hors logement "aidé") Prix hors parking 4T T 2T 3T Taux d'écoulement 9,2% 8,8% 7,6% 6,8% 6,9% Prix/m² de l'offre Prix/m² des ventes Prix au m² du marché Prix au m² du logement le moins cher 2 4 Prix au m² du logement le plus cher (*)96% de l'offre disponible entre et Prix parking inclus 4T T 2T 3T Prix/m² de l'offre Prix/m² des ventes ,0% 9,0% 8,0% 7,0% 6,0% 5,0% 4,0% 3,0% 2,0%,0% 4T T 2T 3T Prix/m² de l'offre Prix/m² des ventes Taux d'écoulement VENTES ET OFFRE PAR GAMMES DE PRIX AU M² (hors pkg) Ventes Offre < > % 90% 80% 70% 60% 50% 40% 30% 20% 0% 0% 6% % 8% 6% 4% 8% 5% 8% % 4% % 6% 23% 2% 20% 7% 6% 8% 9% 20% 25% 25% 24% 8% 8% 0% 8% % 5% 3% 6% 9% 8% 5% 3% 8% 4% 6% 7% 4% 4% 6% % % 7% 5% 6% % % 2% % 3% 4T T 2T 3T Offre > < 200 VENTES ET OFFRE PAR GAMMES DE PRIX UNITAIRES MOYENS (hors pkg) ET PAR TYPOLOGIE / Ventes Offre Ventes Offre Nb % Nb % Nb % Nb % < % 42 9% < % 28 3% % 55 % % 0 3% % 37 28% % % % 9 24% % 84 9% > % 37 28% > % % % % 24 00% % T4 T5 Ventes Offre Ventes Offre Nb % Nb % Nb % Nb % < % 4 6% < % 2 8% % 4% % 20 8% % 3 % % 5 2% % > % 42 57% > % 49 00% % 00% 26 00% 5

16 REGION DE MONTPELLIER COLLECTIF LOGEMENT "LIBRE" PAR TYPOLOGIE (Taux plein) OFFRE % 3% 26% 56% T4 4% 2% VENTES % Te 7% 3,6% 46% 7,9% 4% 4,9% 6% 6,0% 0,8% ventes offre T4 0% 20% 40% 60% 80% 00% PRIX UNITAIRES MOYENS DES VENTES Hors Parking 4T T 2T 3T T T4 SURFACE 30 m² 43 m² 64 m² 9 m² 98 m² PRIX UNITAIRES MOYENS DES VENTES Parking Inclus 4T T 2T 3T T *prix unitaires moyens des stationnements sur l'ensemble des programmes en cours de commercialisation au cours du trimestre type de stationnement* parking extérieur parking intérieur garage box place handicapé LOGEMENT EN "ACCESSION AIDEE" PAR TYPOLOGIE* (Taux réduit) OFFRE VENTES % % Te 26% 39% 8,2% 58% 33% 7,5% T4 6% 27% 3,2% ventes 3 9 offre T4 0% 20% 40% 60% 80% 00% PRIX UNITAIRES MOYENS DES VENTES Hors Parking SURFACE 4T T 2T 3T m² m² T T4 83 m² PRIX UNITAIRES MOYENS DES VENTES Parking Inclus 4T T 2T 3T T *Sont pris en compte les logements en Accession aidée ayant une TVA réduite : - Systématiquement les logements en Périmètre RU, PSLA - Occasionnellement les logements en Accession sociale et en Prix Maitrisés 6

17 STATISTIQUES PAR SECTEUR COLLECTIF Nb ventes Prix moyen au m² hab (hors pkg) des ventes 9 ventes /m² 2 ventes /m² 4 ventes /m² Ville de Montpellier 274 ventes /m² Reste CA Montpellier 28 ventes /m² 23 ventes /m² Copyright Adéquation 20 france.com 7 p

18 STATISTIQUES PAR SECTEUR COLLECTIF Nb ventes Prix moyen au m² hab (hors pkg) des ventes Mosson 8 ventes 3 85 /m² Hopitaux Facultés 9 ventes /m² Les Cevennes 53 ventes /m² Port Marianne 8 ventes /m² Croix d'argent 84 ventes /m² Près d'arène 22 ventes /m² Copyright Adéquation 20 france.com 8 p

19 REGION DE MONTPELLIER COLLECTIF STATISTIQUES PAR SECTEUR ET PAR COMMUNE Mises en vente Volumes Ventes nettes Offre commerciale Parking / logement Ventes du trimestre en libre Prix au m² des ventes hors parking Prix au m² des ventes parking inclus REGION DE MONTPELLIER 593, /m² 3 95 /m² /m² 00% 00% CA MONTPELLIER AGGLOMERATION 555, /m² 3 95 /m² 3 7 /m² 95% 88% VILLE DE MONTPELLIER 274, /m² /m² /m² 56% 49% 40 SECTEUR PRES D'ARENE 22, /m² 4 54 /m² /m² 2% MONTPELLIER - AIGUERELLES 7, /m² /m² 4 2 /m² % 29 MONTPELLIER - SAINT MARTIN 5, /m² 4 28 /m² /m² 2% 9 70 SECTEUR CENTRE -3 0, /m² 7% 4% 6 MONTPELLIER - ANTIGONE, /m² /m² 3 97 /m² 0% MONTPELLIER - BOUTONNET /m² /m² Offre à la fin du trimestre en libre Prix au m² de l'offre hors parking Prix au m² de l'offre parking inclus /m² /m² 4 9 /m² 4 58 /m² /m² /m² 4 4 /m² 4 2 /m² MONTPELLIER - COMEDIE -27 0, /m² 5% % 3 MONTPELLIER - FIGUEROLLES /m² /m² /m² 0% 7 9 MONTPELLIER - GAMBETTA /m² /m² /m² 3% % 24 MONTPELLIER - GARES 0, /m² /m² 3 84 /m² % /m² /m² /m² /m² 9

20 REGION DE MONTPELLIER COLLECTIF STATISTIQUES PAR SECTEUR ET PAR COMMUNE Mises en vente Volumes Ventes nettes Offre commerciale Parking / logement Ventes du trimestre en libre Prix au m² des ventes hors parking Prix au m² des ventes parking inclus REGION DE MONTPELLIER 593, /m² 3 95 /m² /m² 00% 00% 0 CA MONTPELLIER MONTPELLIER AGGLOMERATION - LES ARCEAUX 555 0,, /m² 3 95 /m² /m² % Offre à la fin du trimestre en libre Prix au m² de l'offre hors parking 7 MONTPELLIER - LES BEAUX ARTS /m² /m² /m² 0% 60 SECTEUR HOPITAUX FACULTES 9 0, /m² /m² /m² 4% 30 MONTPELLIER - AIGUELONGUE 7 0, /m² 4 57 /m² /m² 2% 30 MONTPELLIER - HOPITAUX FACULTES, /m² /m² /m² 2% 26 5 SECTEUR PORT MARIANNE 8 0, /m² /m² /m² 0% 9% 25 MONTPELLIER - LA POMPIGNANE 9 0, /m² /m² /m² % 26 6 MONTPELLIER - PORT MARIANNE /m² /m² /m² 0% 7% SECTEUR CROIX D'ARGENT 84, /m² /m² /m² 8% 20% MONTPELLIER - CROIX D'ARGENT 50, /m² /m² /m² 3% % 3 9 MONTPELLIER - LEMASSON 4, /m² /m² /m² 5% % 37 MONTPELLIER - PAS DU LOUP 30, /m² /m² /m² 8% 5 02 SECTEUR LES CEVENNES 53, /m² /m² /m² 20% 6% Prix au m² de l'offre parking inclus /m² /m² /m² /m² 5 84 /m² /m² /m² 4 8 /m² 4 79 /m² /m² 3 89 /m² /m² /m² 3 84 /m² 20

21 REGION DE MONTPELLIER COLLECTIF STATISTIQUES PAR SECTEUR ET PAR COMMUNE Mises en vente Volumes Ventes nettes Offre commerciale Parking / logement Ventes du trimestre en libre Prix au m² des ventes hors parking Prix au m² des ventes parking inclus REGION DE MONTPELLIER 593, /m² 3 95 /m² /m² 00% 00% 20 CA MONTPELLIER AGGLOMERATION MONTPELLIER - ALCO ,, /m² /m² /m² % Offre à la fin du trimestre en libre Prix au m² de l'offre hors parking 6 MONTPELLIER - LA CHAMBERTE, /m² 4 30 /m² /m² % 7 42 MONTPELLIER - LA MARTELLE, /m² /m² /m² 7% 2% MONTPELLIER - LES CEVENNES 9, /m² 4 27 /m² /m² 3% % 76 SECTEUR MOSSON 8, /m² /m² /m² 4% 7 MONTPELLIER - CELLENEUVE 5, /m² /m² 3 57 /m² % 57 MONTPELLIER - LA PAILLADE 3, /m² /m² /m² 3% 2 MONTPELLIER - LES HAUTS DE MASSANE 0,05 0% PERIPHERIE CA MONTPELLIER AGGLOMERATION , /m² /m² 3 5 /m² 39% 39% BAILLARGUES 2, /m² /m² Prix au m² de l'offre parking inclus /m² /m² /m² /m² /m² /m² /m² /m² /m² 87 CASTELNAU LE LEZ 72 0, /m² /m² /m² % 2 8 CASTRIES 3,9 3 9 /m² /m² /m² 8% 0% 5 FABREGUES 5, /m² /m² /m² % 3 94 /m² /m² /m² 2

22 REGION DE MONTPELLIER COLLECTIF STATISTIQUES PAR SECTEUR ET PAR COMMUNE Mises en vente Volumes Ventes nettes Offre commerciale Parking / logement Ventes du trimestre en libre Prix au m² des ventes hors parking Prix au m² des ventes parking inclus REGION DE MONTPELLIER 593, /m² 3 95 /m² /m² 00% 00% 40 CA MONTPELLIER AGGLOMERATION GRABELS 555 4, 0, /m² /m² /m² 2% Offre à la fin du trimestre en libre Prix au m² de l'offre hors parking 95 JUVIGNAC 0, /m² /m² /m² % LATTES 37, /m² 3 92 /m² /m² 5% 3% 5 LAVERUNE /m² 0% 6 LE CRES 2, /m² /m² /m² 0% 2 PEROLS 2, /m² 4 67 /m² /m² 0% PRADES LE LEZ 3, /m² /m² /m² 9% % 5 SAINT BRES 3, /m² /m² /m² 3% SAINT DREZERY,75 Prix au m² de l'offre parking inclus /m² /m² /m² 3 82 /m² /m² /m² 4 2 /m² /m² /m² SAINT JEAN DE VEDAS % 4%, /m² /m² /m² VILLENEUVE LES MAGUELONE CA DU PAYS DE L'OR CANDILLARGUES % 40 8% 27 2%,3, /m² /m² /m² 4 78 /m² /m² /m² /m² /m² /m² /m² /m² 22

23 REGION DE MONTPELLIER COLLECTIF STATISTIQUES PAR SECTEUR ET PAR COMMUNE Mises en vente Volumes Ventes nettes Offre commerciale Parking / logement Ventes du trimestre en libre Prix au m² des ventes hors parking Prix au m² des ventes parking inclus REGION DE MONTPELLIER 593, /m² 3 95 /m² /m² 00% 00% CA MONTPELLIER AGGLOMERATION CARNON PLAGE 555 8,, /m² /m² /m² % Offre à la fin du trimestre en libre Prix au m² de l'offre hors parking 25 MAUGUIO 7, /m² /m² /m² % 77 PALAVAS LES FLOTS 0, /m² /m² 5 03 /m² 5% 33 CC DU PAYS DE LUNEL 2, /m² 3 23 /m² 2 93 /m² 2% 33 LUNEL 2, /m² 3 23 /m² 2 93 /m² 2% 2 CC VALLEE DE L'HERAULT /m² /m² 3 77 /m² % 2 MONTARNAUD /m² /m² 3 77 /m² % 4 CC DU GRAND PIC SAINT LOUP 9, /m² /m² /m² 5% % 6 LES MATELLES /m² /m² /m² 5% 0% 8 SAINT MATHIEU DE TREVIERS 3, /m² 3 33 /m² 3 0 /m² 0% Prix au m² de l'offre parking inclus /m² /m² /m² /m² /m² /m² /m² /m² /m² /m² 3 5 /m² 23

24 CA MONTPELLIER AGGLOMERATION 24

25 CA MONTPELLIER AGGLOMERATION EVOLUTION DES VOLUMES (HORS VENTES BLOC) 4T T 2T 3T Programmes en com dont Collectif** dont Individuel groupé Mises en vente dont Collectif** dont Individuel groupé Ventes brutes dont Collectif** dont Individuel groupé Désistements 85 dont Collectif** 79 dont Individuel groupé 6 Ventes nettes 62 dont Collectif** 09 dont Individuel groupé 53 Retraits*** 6 dont Collectif** 6 dont Individuel groupé Offre commerciale 6 dont Collectif** dont Individuel groupé Cumul* *Cumulé mobile des 4 derniers trimestres **Collectif + habitat intermédiaire ***Nombre de logements des programmes dont la commercialisation a été suspendue ou arrêtée définitivement Evolution des volumes de mises en vente, ventes et offre commerciale 4T T 2T 3T MISES EN VENTE VENTES NETTES OFFRE EVOLUTION DES VOLUMES DES VENTES EN BLOC Nbre de prog. vendus en bloc dont Collectif** dont Individuel Nbre de logts vendus en bloc dont Collectif** dont Individuel 4T T T T Cumul* *Cumulé mobile des 4 derniers trimestres **Collectif + habitat intermédiaire 25

26 CA MONTPELLIER AGGLOMERATION ANALYSE DES VENTES...SELON LA DESTINATION DES VENTES 4T T Ventes à investisseurs % 38 55% Ventes à occupants dont Collectif** dont Individuel groupé dont Collectif** dont Individuel groupé % % T 70 37% % T % % % % % Destination des ventes, lissées sur une année du T au 55% Investisseurs Occupants EN SECTEUR AMENAGE 4T T Ventes en secteur aménagé 42% 47% dont Collectif** SELON LES DISPOSITIFS DE PRIX AIDES 2T % 245 3T % 53% dont Individuel groupé Part des ventes en secteur aménagé, lissées sur une année du T au Ventes en secteur aménagé Diffus 50% 50% Dispositif Prix Maîtrisés Sans Dispositif (9,6%) (5,5% et 7%) (9,6%) (5,5% et 7%) Total Accession Aidée dt Accession "Abordable" (Promoteur) dt Accession Sociale (Bailleur) dt PSLA (Promoteur et Bailleur) Ventes à investisseurs (9,6%) (5,5% et 7%) Ventes à occupants Total Accession Libre PLS Investisseur Scellier Part des ventes aidées parmi les ventes à occupants Part du PLS Investisseur parmi les ventes à investisseurs Part des ventes aidées sur le total des ventes 78 33% 56 67% 4 % % Ventes Libre Ventes Aidées TVA Réduite Ventes Aidées TVA Pleine % 7% 55 87% Accession Libre Accession Aidée Ventes en TVA 9,6 PLS investisseurs DONT PERIMETRE RU (Renouvellement Urbain) Dispositif Prix Maîtrisés Sans Dispositif (9,6%) (5,5% et 7%) (9,6%) (5,5% et 7%) Total Accession Aidée dt Accession "Abordable" (Promoteur) dt Accession Sociale (Bailleur) dt PSLA (Promoteur et Bailleur) Ventes à investisseurs PLS Investisseur Scellier (9,6%) (5,5% et 7%) Ventes à occupants Total Accession Libre Ventes en TVA réduite en Périmètre RU Ventes en Périmètre RU sur le total des ventes 65% 35% Ventes en PRU Ventes hors PRU 3% 97% 26

27 CA MONTPELLIER AGGLOMERATION COLLECTIF 27

28 CA MONTPELLIER AGGLOMERATION COLLECTIF OFFRE PAR DATE DE LIVRAISON Ventilation de l'offre commerciale par date de livraison sur plan en chantier livrée 4T sur plan avant chantier 90 en chantier 68...avec livraison < 3 mois 3 livrée 5 T 2T T T 2T 39% 46% 49% 58% 53% 50% 3% % % T 47% 52% % ANALYSE SUR LA QUALITE ENVIRONNEMENTALE BATIE (QEB) HISTORIQUE DES MISES EN VENTE PAR QEB Type QEB 4T T 2T 3T RT 2000 RT HPE THPE 2005 BBC RT *Cumulé mobile des 4 derniers trimestres Cumul* % 90% 80% 70% 60% 50% 40% Nombre de logements collectifs mis en vente par type de QEB 9% 00% 00% 92% 90% 97% RT 20 BBC 2005 THPE 2005 HPE % 20% RT 2005 MISES EN VENTE, VENTES ET OFFRE PAR QEB Volumes du Type QEB MEV Ventes Offre RT 2000 RT HPE THPE BBC RT % 0% 4% 5% RT T T 2T 3T Cumulé sur 4T PRIX AU M² DES VENTES ET DE L'OFFRE PAR QEB Prix m² des ventes Prix m² de l'offre Type QEB hors pkg pkg inclus hors pkg pkg inclus RT 2000 RT HPE THPE BBC RT

29 CA MONTPELLIER AGGLOMERATION COLLECTIF EVOLUTION DES PRIX DU LOGEMENT LIBRE NEUF (hors logement "aidé") Prix hors parking 4T T 2T 3T Taux d'écoulement 9,4% 9,% 7,9% 7,% 7,% Prix/m² de l'offre Prix/m² des ventes Prix au m² du marché Prix au m² du logement le moins cher 2 4 Prix au m² du logement le plus cher (*)96% de l'offre disponible entre et 5 98 Prix parking inclus 4T T 2T 3T Prix/m² de l'offre Prix/m² des ventes ,0% 9,0% 8,0% 7,0% 6,0% 5,0% 4,0% 3,0% 2,0%,0% 4T T 2T 3T Prix/m² de l'offre Prix/m² des ventes Taux d'écoulement VENTES ET OFFRE PAR GAMMES DE PRIX AU M² (hors pkg) Ventes Offre < > % 90% 80% 70% 60% 50% 40% 30% 20% 0% 0% 4% 0% % 6% 5% 4% 6% 9% 3% 5% % 7% 23% 2% 8% 20% 7% 8% 8% 20% 25% 26% 25% 8% 7% 9% 8% % 0% % 5% 9% 4% 4% 4% 8% 3% 7% 6% 3% 5% 3% 3% 6% 8% 5% 7% % % 2% % 4% 4T T 2T 3T Offre > < 200 VENTES ET OFFRE PAR GAMMES DE PRIX UNITAIRES MOYENS (hors pkg) ET PAR TYPOLOGIE / Ventes Offre Ventes Offre Nb % Nb % Nb % Nb % < % 37 9% < % 28 3% % 46 % % 97 % % 8 28% % 78 22% % 3 27% % 70 2% > % 08 26% > % % % % 29 00% % T4 T5 Ventes Offre Ventes Offre Nb % Nb % Nb % Nb % < % 4 6% < % 2 9% % % 8 8% % 3 % % 5 22% % > % 3 56% > % 46 00% % 00% 25 00% 29

30 CA MONTPELLIER AGGLOMERATION COLLECTIF LOGEMENT "LIBRE" PAR TYPOLOGIE (Taux plein) OFFRE % 3% 25% 55% T4 5% 2% VENTES % Te 8% 3,7% 47% 7,9% 39% 5,% 6% 6,% 0,7% ventes offre T4 0% 20% 40% 60% 80% 00% PRIX UNITAIRES MOYENS DES VENTES Hors Parking 4T T 2T 3T T T4 SURFACE 30 m² 42 m² 64 m² 90 m² 98 m² PRIX UNITAIRES MOYENS DES VENTES Parking Inclus 4T T 2T 3T T *prix unitaires moyens des stationnements sur l'ensemble des programmes en cours de commercialisation au cours du trimestre type de stationnement* parking extérieur parking intérieur garage box place handicapé LOGEMENT EN "ACCESSION AIDEE" PAR TYPOLOGIE* (Taux réduit) OFFRE VENTES % % Te 26% 39% 7,4% 58% 33% 6,6% T4 6% 27% 3,2% ventes 3 9 offre T4 0% 20% 40% 60% 80% 00% PRIX UNITAIRES MOYENS DES VENTES Hors Parking SURFACE 4T T 2T 3T m² m² T T4 83 m² PRIX UNITAIRES MOYENS DES VENTES Parking Inclus 4T T 2T 3T T *Sont pris en compte les logements en Accession aidée ayant une TVA réduite : - Systématiquement les logements en Périmètre RU, PSLA - Occasionnellement les logements en Accession sociale et en Prix Maitrisés 30

31 VILLE DE MONTPELLIER 3

32 VILLE DE MONTPELLIER EVOLUTION DES VOLUMES (HORS VENTES BLOC) 4T T 2T 3T Programmes en com dont Collectif** dont Individuel groupé Mises en vente dont Collectif** dont Individuel groupé 7 Ventes brutes dont Collectif** dont Individuel groupé Désistements 85 dont Collectif** 85 dont Individuel groupé Ventes nettes 552 dont Collectif** 546 dont Individuel groupé 6 Retraits*** 0 dont Collectif** 0 dont Individuel groupé Offre commerciale 747 dont Collectif** dont Individuel groupé Cumul* *Cumulé mobile des 4 derniers trimestres **Collectif + habitat intermédiaire ***Nombre de logements des programmes dont la commercialisation a été suspendue ou arrêtée définitivement Evolution des volumes de mises en vente, ventes et offre commerciale 4T T 2T 3T MISES EN VENTE VENTES NETTES OFFRE EVOLUTION DES VOLUMES DES VENTES EN BLOC Nbre de prog. vendus en bloc dont Collectif** dont Individuel Nbre de logts vendus en bloc dont Collectif** dont Individuel 4T T T T Cumul* *Cumulé mobile des 4 derniers trimestres **Collectif + habitat intermédiaire 32

33 VILLE DE MONTPELLIER ANALYSE DES VENTES...SELON LA DESTINATION DES VENTES 4T T Ventes à investisseurs % 50 50% Ventes à occupants dont Collectif** dont Individuel groupé dont Collectif** dont Individuel groupé % % T 5 40% % T 49 66% % % % % Destination des ventes, lissées sur une année du T au 53% Investisseurs Occupants EN SECTEUR AMENAGE 4T T Ventes en secteur aménagé 52% 52% dont Collectif** dont Individuel groupé 2T 73 56% 73 3T 4 49% 5% 4 Part des ventes en secteur aménagé, lissées sur une année du T au Ventes en secteur aménagé Diffus 52% 48%...SELON LES DISPOSITIFS DE PRIX AIDES Dispositif Prix Maîtrisés Sans Dispositif (9,6%) (5,5% et 7%) (9,6%) (5,5% et 7%) Total Accession Aidée dt Accession "Abordable" (Promoteur) dt Accession Sociale (Bailleur) dt PSLA (Promoteur et Bailleur) Ventes à investisseurs (9,6%) (5,5% et 7%) Ventes à occupants Total Accession Libre PLS Investisseur Scellier Part des ventes aidées parmi les ventes à occupants Part du PLS Investisseur parmi les ventes à investisseurs Part des ventes aidées sur le total des ventes 5 46% 59 54% 2 % 67 99% Ventes Libre Ventes Aidées TVA Réduite Ventes Aidées TVA Pleine 20 7% 33 % 226 8% Accession Libre Accession Aidée Ventes en TVA 9,6 PLS investisseurs DONT PERIMETRE RU (Renouvellement Urbain) Dispositif Prix Maîtrisés Sans Dispositif (9,6%) (5,5% et 7%) (9,6%) (5,5% et 7%) Total Accession Aidée dt Accession "Abordable" (Promoteur) dt Accession Sociale (Bailleur) dt PSLA (Promoteur et Bailleur) Ventes à investisseurs PLS Investisseur Scellier (9,6%) (5,5% et 7%) Ventes à occupants Total Accession Libre Ventes en TVA réduite en Périmètre RU Ventes en Périmètre RU sur le total des ventes 72% 28% Ventes en PRU Ventes hors PRU 6% 94% 33

34 VILLE DE MONTPELLIER COLLECTIF 34

35 VILLE DE MONTPELLIER COLLECTIF OFFRE PAR DATE DE LIVRAISON Ventilation de l'offre commerciale par date de livraison sur plan en chantier livrée 4T sur plan avant chantier 400 en chantier 38...avec livraison < 3 mois livrée 8 T 2T T T 2T 34% 44% 54% 62% 55% 45% 3% % % T 46% 53% % ANALYSE SUR LA QUALITE ENVIRONNEMENTALE BATIE (QEB) HISTORIQUE DES MISES EN VENTE PAR QEB Type QEB 4T T 2T 3T RT 2000 RT HPE 2005 THPE 2005 BBC RT 20 *Cumulé mobile des 4 derniers trimestres Cumul* 36 00% 90% 80% 70% 60% 50% 40% Nombre de logements collectifs mis en vente par type de QEB 9% 00% 00% 00% 00% 00% RT 20 BBC 2005 THPE 2005 HPE % 20% RT 2005 MISES EN VENTE, VENTES ET OFFRE PAR QEB Volumes du Type QEB MEV Ventes Offre RT 2000 RT HPE 2005 THPE BBC RT 20 0% 0% 9% RT T T 2T 3T Cumulé sur 4T PRIX AU M² DES VENTES ET DE L'OFFRE PAR QEB Prix m² des ventes Prix m² de l'offre Type QEB hors pkg pkg inclus hors pkg pkg inclus RT 2000 RT HPE 2005 THPE BBC RT

36 VILLE DE MONTPELLIER COLLECTIF EVOLUTION DES PRIX DU LOGEMENT LIBRE NEUF (hors logement "aidé") Prix hors parking 4T T 2T 3T Taux d'écoulement 9,4% 9,3% 8,2% 7,8% 7,4% Prix/m² de l'offre Prix/m² des ventes Prix au m² du marché Prix au m² du logement le moins cher 2 48 Prix au m² du logement le plus cher (*)96% de l'offre disponible entre et Prix parking inclus 4T T 2T 3T Prix/m² de l'offre Prix/m² des ventes ,0% 9,0% 8,0% 7,0% 6,0% 5,0% 4,0% 3,0% 2,0%,0% 4T T 2T 3T Prix/m² de l'offre Prix/m² des ventes Taux d'écoulement VENTES ET OFFRE PAR GAMMES DE PRIX AU M² (hors pkg) Ventes Offre < > % 90% 80% 70% 60% 50% 40% 30% 20% 0% 0% 4% % 4% 9% 25% 9% 2% 25% 3% 20% 6% 22% 8% 23% 20% % 6% 6% 4% 25% 24% 20% 6% 9% 7% 5% 2% 7% 8% 7% 2% 0% 4% 6% 9% % % 2% 7% 4% 6% 2% 6% 9% 6% 8% 4% 3% 2% 4% 2% 6% 4T T 2T 3T Offre > < 200 VENTES ET OFFRE PAR GAMMES DE PRIX UNITAIRES MOYENS (hors pkg) ET PAR TYPOLOGIE / Ventes Offre Ventes Offre Nb % Nb % Nb % Nb % < % 2 0% < % 23 5% % 5 7% % 39 9% % 48 22% % 84 9% % 50 23% % 69 5% > % 8 38% > % % 9 00% 25 00% 3 00% % T4 T5 Ventes Offre Ventes Offre Nb % Nb % Nb % Nb % < % 8% < % 5 0% % 7% % 2 9% % 23 6% % > % 87 59% > % 3 00% 48 00% 00% 22 00% 36

37 VILLE DE MONTPELLIER COLLECTIF LOGEMENT "LIBRE" PAR TYPOLOGIE (Taux plein) OFFRE % 2% 23% 55% T4 6% 3% VENTES % Te 2% 6,5% 48% 8,6% 40% 4,9% 0% 5,4% 8,7% ventes offre T4 0% 20% 40% 60% 80% 00% PRIX UNITAIRES MOYENS DES VENTES Hors Parking 4T T 2T 3T T T4 SURFACE 30 m² 43 m² 63 m² 9 m² 98 m² PRIX UNITAIRES MOYENS DES VENTES Parking Inclus 4T T 2T 3T T *prix unitaires moyens des stationnements sur l'ensemble des programmes en cours de commercialisation au cours du trimestre type de stationnement* parking extérieur parking intérieur garage box place handicapé LOGEMENT EN "ACCESSION AIDEE" PAR TYPOLOGIE* (Taux réduit) OFFRE VENTES % % Te 33% 28% 4,9% 48% 50% 4,4% T4 9% 22%,7% ventes offre T4 0% 20% 40% 60% 80% 00% PRIX UNITAIRES MOYENS DES VENTES Hors Parking SURFACE 4T T 2T 3T m² m² T T4 82 m² PRIX UNITAIRES MOYENS DES VENTES Parking Inclus 4T T 2T 3T T *Sont pris en compte les logements en Accession aidée ayant une TVA réduite : - Systématiquement les logements en Périmètre RU, PSLA - Occasionnellement les logements en Accession sociale et en Prix Maitrisés 37

38 REGION DE MONTPELLIER INDIVIDUEL GROUPE 38

39 REGION DE MONTPELLIER INDIVIDUEL GROUPE OFFRE PAR DATE DE LIVRAISON 4T T 2T 3T sur plan avant chantier en chantier avec livraison < 3 mois 3 livrée ANALYSE SUR LA QEB (QUALITE ENVIRONNEMENTALE BATIE) *Cumulé mobile des 4 derniers trimestres HISTORIQUE DES MISES EN VENTE PAR TYPE DE QEB Type QEB 4T T 2T 3T Cumul* RT 2000 RT 2005 HPE THPE 2005 BBC RT MISES EN VENTE, VENTES ET OFFRE PAR TYPE DE QEB Volumes du Type QEB MEV Ventes Offre RT 2000 RT HPE THPE BBC RT Ventilation de l'offre commerciale par date de livraison Nombre de logements individuels mis en vente par type de QEB 00% 3T 2T T 00% 20% 39% 73% 27% sur plan en chantier livrée 46% 57% 00% 69% 95% 46% 59% 3% 9% 4T T 2T 3T Cumulé sur 4T 7% % 8% % RT 20 3% BBC 2005 THPE 2005 HPE 2005 RT 2005 RT 2000 PRIX AU M² DES VENTES ET DE L'OFFRE PAR TYPE DE QEB Type QEB Prix m² des ventes Prix m² de l'offre RT 2000 RT 2005 HPE 2005 THPE BBC RT VENTES ET OFFRE PAR GAMMES DE PRIX AU M² (hors pkg) Prix hors parking 4T T 2T Taux d'écoulement 0,9% 0,3% 7,7% PUM de l'offre PUM des ventes T 6,8% 0,7% Prix Unitaire Moyen du marché Prix Unitaire du logement le moins cher Prix Unitaire du logement le plus cher (*)96% de l'offre disponible entre et ,0% 0,0% 8,0% 6,0% 4,0% 2,0% 4T T 2T 3T PUM de l'offre PUM des ventes Taux d'écoulement 39

40 REGION DE MONTPELLIER INDIVIDUEL GROUPE VENTES ET OFFRE PAR GAMMES DE PRIX UNITAIRES MOYENS (hors pkg) ET PAR TYPOLOGIE / Ventes Offre Ventes Offre Nb % Nb % Nb % Nb % < 5000 < % 4 9% % 3 33% % 5 % % 5 56% % 28% > % % > % 22 5% 38 00% 9 00% 23 00% 43 00% T4 T5 Ventes Offre Ventes Offre Nb % Nb % Nb % Nb % < < % % 2 3% % % 29 49% % % 6 27% % 6 35% > % 20% > % 23 00% 59 00% 6 00% 7 00% LOGEMENT "LIBRE" PAR TYPOLOGIE (TVA 9,6%) T4 OFFRE % VENTES % Te 8% 43% 26,4% 3% 26%,% 47% 4% 26% 6% 6,7% 9,% ventes offre 9 PRIX UNITAIRES MOYENS DES VENTES Hors Parking SURFACE 4T T 2T 3T m² m² T T4 88 m² m² % 20% 40% 60% 80% 00% T4 LOGEMENT EN "ACCESSION AIDEE" PAR TYPOLOGIE* (TVA 5,5%) T4 OFFRE % 63% 38% % VENTES Te 0,3% 0,7% ventes offre 5 3 0% 20% 40% 60% 80% 00% PRIX UNITAIRES MOYENS DES VENTES Hors Parking SURFACE 4T T 2T 3T T T4 85 m² T4 40

41 STATISTIQUES PAR SECTEUR INDIVIDUEL GROUPE Nb ventes Prix Unitaire Moyen des ventes 8 ventes Ville de Montpellier 5 ventes Reste CA Montpellier 73 ventes ventes Copyright Adéquation 20 france.com 4 p

42 REGION DE MONTPELLIER INDIVIDUEL GROUPE STATISTIQUES PAR SECTEUR ET PAR COMMUNE Mises en vente Ventes nettes Offre commerciale 93 8 REGION DE MONTPELLIER % 00% CA MONTPELLIER AGGLOMERATION % 8% 7 VILLE DE MONTPELLIER % 7 SECTEUR LES CEVENNES % 2 MONTPELLIER - LA CHAMBERTE % PERIPHERIE CA MONTPELLIER AGGLOMERATION Volumes MONTPELLIER - ALCO 0 9 MONTPELLIER - LA MARTELLE % 6 5% % 68% CASTRIES Prix unitaire moyen des ventes au trimestre en libre Prix unitaire moyen de l'offre à la fin du trimestre en libre GRABELS % 8 7 JUVIGNAC % 3% 2 2 LATTES % 2% LAVERUNE % 42

43 REGION DE MONTPELLIER INDIVIDUEL GROUPE STATISTIQUES PAR SECTEUR ET PAR COMMUNE Mises en vente Volumes Ventes nettes Offre commerciale Prix unitaire moyen des ventes au trimestre en libre Prix unitaire moyen de l'offre à la fin du trimestre en libre 93 8 REGION DE MONTPELLIER % 00% 68 7 LE CRES % 3% 6 PIGNAN % 4 PRADES LE LEZ % 9 SAINT BRES % 8 SAINT JEAN DE VEDAS % 0 CA DU PAYS DE L'OR % 0 CANDILLARGUES % 5 4 CC DU GRAND PIC SAINT LOUP % % 5 3 COMBAILLAUX % 2% 8 SAINT GELY DU FESC % 3 SAINT MATHIEU DE TREVIERS % 43

44 REGION DE BEZIERS 62

45 REGION DE BEZIERS EVOLUTION DES VOLUMES (HORS VENTES BLOC) 4T T 2T 3T Programmes en com dont Individuel groupé Mises en vente dont Collectif** dont Individuel groupé Ventes brutes dont Collectif** dont Collectif** Cumul* *Cumulé mobile des 4 derniers trimestres **Collectif + habitat intermédiaire ***Nombre de logements des programmes dont la commercialisation a été suspendue ou arrêtée définitivement dont Individuel groupé Désistements dont Collectif** dont Individuel groupé Ventes nettes dont Collectif** dont Individuel groupé Retraits*** dont Collectif** dont Individuel groupé Offre commerciale dont Collectif** dont Individuel groupé Evolution des volumes de mises en vente, ventes et offre commerciale 4T T 2T 3T MISES EN VENTE VENTES NETTES OFFRE EVOLUTION DES VOLUMES DES VENTES EN BLOC Nbre de prog. vendus en bloc dont Collectif** dont Individuel Nbre de logts vendus en bloc dont Collectif** dont Individuel 4T T 8 8 2T 3T Cumul* *Cumulé mobile des 4 derniers trimestres **Collectif + habitat intermédiaire 63

46 REGION DE BEZIERS ANALYSE DES VENTES...SELON LA DESTINATION DES VENTES 4T T Ventes à investisseurs % 30 82% Ventes à occupants dont Collectif** dont Individuel groupé dont Collectif** dont Individuel groupé % % 7 2T 5 72% % T 87 7% % % % 6 9 Destination des ventes, lissées sur une année du T au 25% 75% Investisseurs Occupants EN SECTEUR AMENAGE 4T T Ventes en secteur 9 90 aménagé 42% 57% dont Collectif** SELON LES DISPOSITIFS DE PRIX AIDES 2T 56 79% dont Individuel groupé T % 54 29% 27 Part des ventes en secteur aménagé, lissées sur une année du T au Ventes en secteur aménagé Diffus 52% 48% Dispositif Prix Maîtrisés Sans Dispositif (9,6%) (5,5% et 7%) (9,6%) (5,5% et 7%) Total Accession Aidée dt Accession "Abordable" (Promoteur) dt Accession Sociale (Bailleur) dt PSLA (Promoteur et Bailleur) Ventes à investisseurs (9,6%) (5,5% et 7%) Ventes à occupants Total Accession Libre PLS Investisseur Scellier Part des ventes aidées parmi les ventes à occupants Part du PLS Investisseur parmi les ventes à investisseurs Part des ventes aidées sur le total des ventes 4% Ventes Libre % 24 96% 57 00% Ventes Aidées TVA Réduite Ventes Aidées TVA Pleine 8 99% Accession Libre Accession Aidée Ventes en TVA 9,6 PLS investisseurs DONT PERIMETRE RU (Renouvellement Urbain) Dispositif Prix Maîtrisés Sans Dispositif (9,6%) (5,5% et 7%) Total Accession Aidée dt Accession "Abordable" (Promoteur) dt Accession Sociale (Bailleur) dt PSLA (Promoteur et Bailleur) Ventes à investisseurs PLS Investisseur Scellier (9,6%) (5,5% et 7%) (9,6%) (5,5% et 7%) Ventes à occupants Total Accession Libre Ventes en TVA réduite en Périmètre RU Ventes en Périmètre RU sur le total des ventes 00% Ventes en PRU Ventes hors PRU 7% 93% 64

47 REGION DE BEZIERS COLLECTIF 65

48 REGION DE BEZIERS COLLECTIF OFFRE PAR DATE DE LIVRAISON Ventilation de l'offre commerciale par date de livraison sur plan en chantier livrée sur plan avant chantier en chantier...avec livraison < 3 mois livrée 4T T 2T T T 2T 6% 7% 32% 59% 86% 60% 35% 8% 8% T 30% 64% 5% ANALYSE SUR LA QUALITE ENVIRONNEMENTALE BATIE (QEB) HISTORIQUE DES MISES EN VENTE PAR QEB Type QEB 4T T 2T 3T RT 2000 RT 2005 HPE 2005 THPE 2005 BBC RT 20 *Cumulé mobile des 4 derniers trimestres 3 Cumul* % 90% 80% 70% 60% 50% 40% Nombre de logements collectifs mis en vente par type de QEB 00% 00% 00% 54% 96% RT 20 BBC 2005 THPE 2005 HPE % 20% 46% RT 2005 MISES EN VENTE, VENTES ET OFFRE PAR QEB Volumes du Type QEB MEV Ventes Offre RT 2000 RT HPE 2005 THPE BBC RT 20 0% 0% 4T T 2T 3T Cumulé sur 4T 4% RT 2000 PRIX AU M² DES VENTES ET DE L'OFFRE PAR QEB Prix m² des ventes Prix m² de l'offre Type QEB hors pkg pkg inclus hors pkg pkg inclus RT 2000 RT HPE THPE BBC RT

49 REGION DE BEZIERS COLLECTIF EVOLUTION DES PRIX DU LOGEMENT LIBRE NEUF (hors logement "aidé") Prix hors parking 4T T 2T 3T Taux d'écoulement 8,0% 7,4% 5,9% 5,8% 5,6% Prix/m² de l'offre Prix/m² des ventes Prix au m² du marché Prix au m² du logement le moins cher 835 Prix au m² du logement le plus cher 4 45 (*)96% de l'offre disponible entre 96 et Prix parking inclus 4T T 2T 3T Prix/m² de l'offre Prix/m² des ventes ,0% 8,0% 7,0% 6,0% 5,0% 4,0% 3,0% 2,0%,0% 4T T 2T 3T Prix/m² de l'offre Prix/m² des ventes Taux d'écoulement VENTES ET OFFRE PAR GAMMES DE PRIX AU M² (hors pkg) Ventes Offre < > % 90% 80% 70% 60% 50% 40% 30% 20% 0% 0% % 6% % 5% 2% % 7% 4% 5% 9% 2% % 22% 34% 27% 4% 25% 29% 0% 40% 9% 54% 4% 39% 39% 20% 34% 23% 5% 6% % 8% 9% 5% 4% 7% 7% % % 3% 5% 4T T 2T 3T Offre > < 200 VENTES ET OFFRE PAR GAMMES DE PRIX UNITAIRES MOYENS (hors pkg) ET PAR TYPOLOGIE / Ventes Offre Ventes Offre Nb % Nb % Nb % Nb % < % 9 % < % 4 5% % 20 27% % 37 40% % % 29 32% % % 7 8% > % > % 5 5% 39 00% 73 00% 28 00% 92 00% T4 T5 Ventes Offre Ventes Offre Nb % Nb % Nb % Nb % < % 0 34% < % 38% % 2 7% % 3 0% % > % > % 5 00% 29 00% 3 00% 67

50 REGION DE BEZIERS COLLECTIF LOGEMENT "LIBRE" PAR TYPOLOGIE (Taux plein) OFFRE % 2% 35% 47% T4 4% 2% VENTES % Te 7% 8,3% 47% 5,8% 39% 5,% 7% 4,4% 3,6% ventes offre T4 0% 20% 40% 60% 80% 00% PRIX UNITAIRES MOYENS DES VENTES Hors Parking 4T T 2T 3T T T4 SURFACE 28 m² 4 m² 63 m² 83 m² PRIX UNITAIRES MOYENS DES VENTES Parking Inclus 4T T 2T 3T T *prix unitaires moyens des stationnements sur l'ensemble des programmes en cours de commercialisation au cours du trimestre type de stationnement* parking extérieur parking intérieur garage box place handicapé LOGEMENT EN "ACCESSION AIDEE" PAR TYPOLOGIE* (Taux réduit) T4 OFFRE % 00% VENTES % Te 0,5% 0,% 0,3% ventes offre 0% 20% 40% 60% 80% 00% T4 PRIX UNITAIRES MOYENS DES VENTES Hors Parking SURFACE 4T T 2T 3T T4 T4 PRIX UNITAIRES MOYENS DES VENTES Parking Inclus 4T T 2T 3T T4 *Sont pris en compte les logements en Accession aidée ayant une TVA réduite : - Systématiquement les logements en Périmètre RU, PSLA - Occasionnellement les logements en Accession sociale et en Prix Maitrisés 68

LETTRE CIRCULAIRE N

LETTRE CIRCULAIRE N PARIS, le 01/04/2005 DIRECTION DE LA REGLEMENTATION DU RECOUVREMENT ET DU SERVICE DIRRES LETTRE CIRCULAIRE N 2005-061 OBJET : Taxe Syndicat Mixte (loi n 2000-1208 du 13 décembre 2000 et l'article L. 57227

Plus en détail

LETTRE CIRCULAIRE N

LETTRE CIRCULAIRE N PARIS, le 04/02/2004 DIRECTION DE LA REGLEMENTATION DU RECOUVREMENT ET DU SERVICE DIRRES LETTRE CIRCULAIRE N 2004-030 OBJET : Taxe Syndicat Mixte. (Loi n 200-1208 du 13 décembre 2000 et l'article L. 5722-7

Plus en détail

LETTRE CIRCULAIRE. n

LETTRE CIRCULAIRE. n LETTRE CIRCULAIRE n 2017-0000026 Montreuil, le 07/07/2017 DRCPM Sous-direction production, gestion des comptes, fiabilisation VLU-grands comptes et VT Affaire suivie par : ANGUELOV Nathalie OBJET Modification

Plus en détail

Le Préfet de la région Languedoc-Roussillon Préfet de l'hérault

Le Préfet de la région Languedoc-Roussillon Préfet de l'hérault Direction Départementale des Territoires et de la Mer de l'hérault DDTM 34 Service Agriculture Forêt et gestion des Espaces Naturels ARRETE PREFECTORAL N DDTM34-2014-06-04051 relatif aux dates d ouverture

Plus en détail

LOI PINEL DISPOSITIF DE DÉFISCALISATION 2015

LOI PINEL DISPOSITIF DE DÉFISCALISATION 2015 LOI PINEL DISPOSITIF DE DÉFISCALISATION 2015 AVANTAGE 1 : UNE RENTABILITE BIEN SUPERIEURE que celle du précédent dispositif DUFLOT MONTPELLIER et de nombreuses communes proches passent de la Zone B1 à

Plus en détail

LOI PINEL DISPOSITIF DE DÉFISCALISATION

LOI PINEL DISPOSITIF DE DÉFISCALISATION LOI PINEL DISPOSITIF DE DÉFISCALISATION AVANTAGE 1 : UNE RENTABILITE BIEN SUPERIEURE que celle du précédent dispositif DUFLOT MONTPELLIER et de nombreuses communes proches passent de la Zone B1 à la Zone

Plus en détail

LE PRET A TAUX ZERO 2016

LE PRET A TAUX ZERO 2016 LE PRET A TAUX ZERO 2016 QU'EST-CE QUE LE PRET A 0 %? Le prêt à taux zéro, ou PTZ (dénommé également PTZ+) est une avance de fonds gratuite : c est un prêt immobilier sans frais de dossier et dont les

Plus en détail

Guide des parents. employeurs d assistant (e)s. maternel(le)s

Guide des parents. employeurs d assistant (e)s. maternel(le)s Guide des parents employeurs d assistant (e)s maternel(le)s E N F A N C E Guide des parents employeurs d un(e) assistant(e) maternel(le) agréé(e) Vous souhaitez confier votre enfant à un(e) assistant(e)

Plus en détail

Samedi Saint Solemnité de Pâques. 13-avr Chemin de Croix Office de la Passion Vigile pascale 15 avril 16 avril Abeilhan 18h30 11h Agde (cathédrale)

Samedi Saint Solemnité de Pâques. 13-avr Chemin de Croix Office de la Passion Vigile pascale 15 avril 16 avril Abeilhan 18h30 11h Agde (cathédrale) Abeilhan Agde (cathédrale) et procession du St Christ à St Sever (Eglise st Sever) Alignan Aniane Aspiran Assas 9h15 Argelliers Aumes Azillanet Baillargues 20h30 Balaruc le Vieux Balaruc les Bains 18 30

Plus en détail

Agde (cathédrale) 17h et 19h30 11h. Azillanet. Balaruc les Bains 22h 10h30

Agde (cathédrale) 17h et 19h30 11h. Azillanet. Balaruc les Bains 22h 10h30 VILLE samedi 24 décembre Messes du soir de Noël dimanche 25 décembre Messes du jour de Noël Abeilhan 24h Agde (cathédrale) 17h et 1 Alignan Aniane 17h30 Aspiran Assas Aumes Azillanet 9h Baillargues Balaruc

Plus en détail

O b serv atoire d u logem en t d e la M étropole A tlan tiq u e

O b serv atoire d u logem en t d e la M étropole A tlan tiq u e OLOMA O b serv atoire d u logem en t d e la M étropole A tlan tiq u e Activité de la Promotion immobilière et de l individuel aménagé depuis le 1 er janvier 2011 Club immobilier ADDRN Bertrand Mours, président

Plus en détail

LOI PINEL DISPOSITIF DE DÉFISCALISATION

LOI PINEL DISPOSITIF DE DÉFISCALISATION LOI PINEL DISPOSITIF DE DÉFISCALISATION Jusqu au 31 Décembre 2017 LA LOI DE DEFISCALISATION La réduction d impôt en loi Pinel est calculée sur le montant du bien immobilier. Elle varie en fonction de la

Plus en détail

Guide des parents. employeurs d assistant s. maternels

Guide des parents. employeurs d assistant s. maternels Guide des parents employeurs d assistant s maternels E N F A N C E Guide des parents employeurs d un assistant maternel agréé Vous souhaitez confier votre enfant à un assistant maternel. Où vous adresser?

Plus en détail

Cévennes Pic Saint-Loup 55 000 habitants 2 Offices de Tourisme 3 communautés de communes 48 communes

Cévennes Pic Saint-Loup 55 000 habitants 2 Offices de Tourisme 3 communautés de communes 48 communes Cévennes Pic Saint-Loup 55 000 habitants 2 Offices de Tourisme 3 communautés de communes 48 communes AGONES ASSAS BRISSAC BUZIGNARGUES CAMPAGNE CAUSSE DE LA SELLE CAZEVIELLE CAZILHAC CLARET COMBAILLAUX

Plus en détail

LA CONSTRUCTION NEUVE DE LOGEMENTS BILAN 1996 ET PRÉVISIONS POUR 1997

LA CONSTRUCTION NEUVE DE LOGEMENTS BILAN 1996 ET PRÉVISIONS POUR 1997 LA CONSTRUCTION NEUVE DE LOGEMENTS BILAN 1996 ET PRÉVISIONS POUR 1997 L activité des marchés immobiliers résidentiels a connu une nouvelle dégradation en 1996 ( 4,2 %). Le logement individuel et le logement

Plus en détail

de l Ouest Hérault Faire avancer toutes les envies d entreprendre de rencontres www.beziers.cci.fr avec les entreprises et acteurs de l économie

de l Ouest Hérault Faire avancer toutes les envies d entreprendre de rencontres www.beziers.cci.fr avec les entreprises et acteurs de l économie Ouest Hérault 2020 Faire avancer toutes les envies d entreprendre Des axes stratégiques pour la CCI et son territoire un cycle de rencontres avec les entreprises et acteurs de l économie Un PROGRAMME d

Plus en détail

Conférence Annuelle de l Habitat Crise, bulle ou nouveau cycle immobilier, évolutions du marché immobilier et tendances prévisibles

Conférence Annuelle de l Habitat Crise, bulle ou nouveau cycle immobilier, évolutions du marché immobilier et tendances prévisibles Conférence Annuelle de l Habitat Crise, bulle ou nouveau cycle immobilier, évolutions du marché immobilier et tendances prévisibles Intervention de Laurent Escobar, directeur associé Lille Métropole -

Plus en détail

Marchés en Rhône-Alpes Activité de la promotion immobilière Bilan de l année 2011

Marchés en Rhône-Alpes Activité de la promotion immobilière Bilan de l année 2011 Marchés en Rhône-Alpes Activité de la promotion immobilière Bilan de l année 2011 Le Prisme, Lyon Jeudi 9 février 2012 Siège (Lyon) Agence de Montpellier Agence de Nantes Agence de Nice Espace Eiffel -

Plus en détail

Etude statistique de la production de maisons individuelles en secteur aménagé et en diffus en France Métropolitaine

Etude statistique de la production de maisons individuelles en secteur aménagé et en diffus en France Métropolitaine Etude statistique de la production de maisons individuelles en secteur aménagé et en diffus en France Métropolitaine Adequation - Caron Marketing - SNAL / UMF - Novembre 2010 1 Objectifs de l étude et

Plus en détail

MODE PRESTATAIRE VISITE D EVALUATION ET DEVIS GRATUIT SANS ENGAGEMENT

MODE PRESTATAIRE VISITE D EVALUATION ET DEVIS GRATUIT SANS ENGAGEMENT MODE PRESTATAIRE VISITE D EVALUATION ET DEVIS GRATUIT SANS ENGAGEMENT Adhésion annuelle à l Association : 3.10 * Frais d ouverture de dossier : 26.50 * *Non dus pour les particuliers sous convention de

Plus en détail

Marché du logement neuf des Alpes-Maritimes Activité de la promotion immobilière -Bilan de l année 2013

Marché du logement neuf des Alpes-Maritimes Activité de la promotion immobilière -Bilan de l année 2013 Marché du logement neuf des Alpes-Maritimes Activité de la promotion immobilière -Bilan de l année 2013 Hôtel Novotel Nice Arénas Aéroport, Nice - Jeudi 20 février 2014 Intervention de Yohan Breuil, directeur

Plus en détail

Activité de l individuel aménagé Année 2013 Activité de la promotion immobilière Année 2013

Activité de l individuel aménagé Année 2013 Activité de la promotion immobilière Année 2013 Activité de l individuel aménagé Année 2013 Activité de la promotion immobilière Année 2013 Jeudi 20 Février 2014 - Orléans Raymond Le Roy Liberge, président de l Association OCELOR Benoît Aiglon, président

Plus en détail

RECENSEMENT DE LA POPULATION 1999 - QUARTIERS DE MONTPELLIER. Huit quartiers concentrent les trois quarts de la croissance démographique

RECENSEMENT DE LA POPULATION 1999 - QUARTIERS DE MONTPELLIER. Huit quartiers concentrent les trois quarts de la croissance démographique N 4 Février 2000 RECENSEMENT DE LA POPULATION 1999 - QUARTIERS DE MONTPELLIER Huit quartiers concentrent les trois quarts de la croissance démographique Entre 1990 et 1999, la commune de Montpellier a

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. Logement neuf au 1 er trimestre 2013 : Un nouveau trimestre de baisse

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. Logement neuf au 1 er trimestre 2013 : Un nouveau trimestre de baisse COMMUNIQUÉ DE PRESSE Logement neuf au 1 er trimestre 2013 : Un nouveau trimestre de baisse L Observatoire de la Fédération des promoteurs immobiliers de France (FPI) livre ce jour les derniers chiffres

Plus en détail

Le Tennis. Clubs. Compétitions Contacts. Saison sportive 2015

Le Tennis. Clubs. Compétitions Contacts. Saison sportive 2015 Le Tennis dans l Hérault Saison sportive 2015 Clubs Compétitions Contacts Offres Licenciés Montpellier & Sète 91.8 Les tournois adultes Béziers 106.3 Date début Date fin Club organisateur Libellé tournoi

Plus en détail

Onzième rencontre des Jeudis des Villes ADUrables Comment programmer l habitat autrement, les leviers d action?

Onzième rencontre des Jeudis des Villes ADUrables Comment programmer l habitat autrement, les leviers d action? Onzième rencontre des Jeudis des Villes ADUrables Comment programmer l habitat autrement, les leviers d action? Intervention de Laurent Escobar, directeur associé, Adequation siège : Espace Eiffel 18/20,

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE 15 novembre 2012

COMMUNIQUÉ DE PRESSE 15 novembre 2012 COMMUNIQUÉ DE PRESSE AU 3EME TRIMESTRE 2012, LE LOGEMENT NEUF ENTRE EN RECESSION Pour le 3 ème trimestre consécutif, les ventes de logements neufs par les promoteurs accusent une forte baisse. L Observatoire

Plus en détail

Enjeux et logiques d'acteurs

Enjeux et logiques d'acteurs Direction territoriale Ouest Enjeux et logiques d'acteurs Journée Programmation urbaine Juliette MAITRE Les acteurs et leurs logiques 2 Utilisation Détention et gestion du bien Réalisation du projet Commercialisation

Plus en détail

Le Prêt Social de Location Accession. Journée d Etudes Professionnelles 8 février 2012

Le Prêt Social de Location Accession. Journée d Etudes Professionnelles 8 février 2012 Le Prêt Social de Location Accession Journée d Etudes Professionnelles 8 février 2012 SOMMAIRE Contexte Le PSLA, mécanismes et spécificités Connaître le monde du logement social et ses attentes Les Collectivités

Plus en détail

Direction des personnes âgées Liste des établissements pour les personnes âgées autorisés par le Conseil général de l Hérault et installés

Direction des personnes âgées Liste des établissements pour les personnes âgées autorisés par le Conseil général de l Hérault et installés Mise à juin 2010 Direction des personnes âgées Liste des établissements pour les personnes âgées autorisés par le Conseil général de l Hérault et installés Mise à juin 2010 L accueil de personnes âgées

Plus en détail

Les Nouveaux Constructeurs - Rapport d'activité 2010

Les Nouveaux Constructeurs - Rapport d'activité 2010 COMMUNIQUE DE PRESSE - DIFFUSION IMMEDIATE Les Nouveaux Constructeurs - Rapport d'activité 2010 Chiffre d affaires 2010 : 540 m - Réduction de l'activité en immobilier d'entreprise Hausse du carnet de

Plus en détail

Nafilyan & Partners 9 octobre 2014

Nafilyan & Partners 9 octobre 2014 Nafilyan & Partners 9 octobre 2014 I. Actualité du marché de l immobilier Les chiffres du marché du logement neuf francilien Les lancements commerciaux en Ile-de-France au 1 er semestre 2014 : - 29% par

Plus en détail

La construction neuve de logements Bilan 1998 et prévisions pour 1999

La construction neuve de logements Bilan 1998 et prévisions pour 1999 La construction neuve de logements Bilan 1998 et prévisions pour 1999 En 1998, avec un chiffre d affaires proche de 109 milliards de francs, selon les estimations du ministère de l Équipement, des Transports

Plus en détail

2013/6098 PROJET DE DELIBERATION AU CONSEIL MUNICIPAL DU 20 DECEMBRE 2013

2013/6098 PROJET DE DELIBERATION AU CONSEIL MUNICIPAL DU 20 DECEMBRE 2013 2013/6098 Direction de l'aménagement Urbain PROJET DE DELIBERATION AU CONSEIL MUNICIPAL DU 20 DECEMBRE 2013 Commission Urbanisme - Développement Durable - Cadre de Vie et Environnement du 4 décembre 2013

Plus en détail

Convention entre l Union Sociale pour l Habitat et la Caisse des Dépôts

Convention entre l Union Sociale pour l Habitat et la Caisse des Dépôts Convention entre l Union Sociale pour l Habitat et la Caisse des Dépôts Entre L Union Sociale pour l Habitat, représentée par son Président, Michel Delebarre et la Caisse des Dépôts, représentée par son

Plus en détail

Observatoire du logement de la Métropole Atlantique. Activité en promotion immobilière sur la CARENE au 1 er octobre 2014

Observatoire du logement de la Métropole Atlantique. Activité en promotion immobilière sur la CARENE au 1 er octobre 2014 Vendredi 21 novembre 2014 Observatoire du logement de la Métropole Atlantique Club Immobilier - Activité de la promotion immobilière Territoires de la CARENE et de Cap Atlantique (44) Bertrand Mours, Président

Plus en détail

De la nécessité de produire du logement locatif social en Haute- Savoie...

De la nécessité de produire du logement locatif social en Haute- Savoie... De la nécessité de produire du logement locatif social en Haute- Savoie... Les pros de l'aménagement "Construction de logements : regards croisés d'acteurs" Mardi 28 avril 2015 SOMMAIRE Constat et enjeux

Plus en détail

ENFANCE. Mode d'accueil des. Modes d accueil. de 6 ans. et Lieux d'accueil. enfants parents. Pour la solidarité, le Département est là! herault.

ENFANCE. Mode d'accueil des. Modes d accueil. de 6 ans. et Lieux d'accueil. enfants parents. Pour la solidarité, le Département est là! herault. ENFANCE Mode d'accueil des Modes d accueil enfants des de enfants moins de de moins 6 ans de 6 ans et Lieux d'accueil enfants parents Pour la solidarité, le Département est là! herault.fr Accueil du jeune

Plus en détail

Rentabilité d un investissement locatif. Financer son projet par un prêt. La fiscalité pour l investissement locatif. Comment préparer son projet

Rentabilité d un investissement locatif. Financer son projet par un prêt. La fiscalité pour l investissement locatif. Comment préparer son projet Acheter pour louer et investissement locatif L achat d un bien immobilier est considéré comme un placement puisqu il est rentable au fil du temps. Il est possible d obtenir différents types de prêts pour

Plus en détail

NOUVEAU REGLEMENT D INTERVENTION DE NIMES METROPOLE EN MATIERE D ACCESSION SOCIALE A LA PROPRIETE

NOUVEAU REGLEMENT D INTERVENTION DE NIMES METROPOLE EN MATIERE D ACCESSION SOCIALE A LA PROPRIETE NOUVEAU REGLEMENT D INTERVENTION DE NIMES METROPOLE EN MATIERE D ACCESSION SOCIALE A LA PROPRIETE Approuvé par délibération du 15 juillet 2013 Préambule Le soutien aux opérations d accession sociale à

Plus en détail

Les mesures pour relancer la construction de logements

Les mesures pour relancer la construction de logements Les mesures pour relancer la construction de logements Avril 2015 Le logement est devenu, pour la plupart des Français, cher et difficilement accessible. Le secteur de la construction traverse une grave

Plus en détail

Inauguration de la résidence Villa Romaine ZAC Niel à Toulouse

Inauguration de la résidence Villa Romaine ZAC Niel à Toulouse nauguration de la résidence Villa Romaine ZAC Niel à Toulouse Une opération au service de la mise en œuvre des politiques locales de l habitat Toulouse, le 21 février 2013 nauguration de la résidence Villa

Plus en détail

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Préfecture de l Hérault SOMMAIRE

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Préfecture de l Hérault SOMMAIRE RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Préfecture de l Hérault RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS et bulletin de liaison des maires 17 septembre 2009 Spécial Zab SOMMAIRE COOPÉRATION INTERCOMMUNALE COMMUNAUTES DE COMMUNES

Plus en détail

SOMMAIRE. Communiqué de presse P. 2. Introduction P. 3. Principes de fonctionnement du pass-foncier P. 4 et 5. Organisation du pass-foncier. P.

SOMMAIRE. Communiqué de presse P. 2. Introduction P. 3. Principes de fonctionnement du pass-foncier P. 4 et 5. Organisation du pass-foncier. P. SOMMAIRE Communiqué de presse P. 2 Introduction P. 3 Principes de fonctionnement du pass-foncier P. 4 et 5 Organisation du pass-foncier. P. 6 Annexes. P. 7 à 19 Accession Sociale Pass -Foncier Page 1 COMMUNIQUE

Plus en détail

Le secteur du bâtiment

Le secteur du bâtiment Le secteur du bâtiment 1. La construction neuve La forte accélération du décrochage de l activité observée depuis la fin 2008 avait cédé à une stabilisation du rythme de recul à partir du troisième trimestre

Plus en détail

Principales missions opérationnelles : Logement social

Principales missions opérationnelles : Logement social LOGEMENT SOCIAL - Nombre d offices communautaires d HLM ou OPAC gérés : aucun - Autres organismes gestionnaires de logements sociaux : 2 Offices publics de l Habitat (Département de Loire-Atlantique et

Plus en détail

RAPPORT D ETUDE HABITAT. Obore er su 12/08. en collaboration avec l Observatoire de l Habitat du Haut-Rhin

RAPPORT D ETUDE HABITAT. Obore er su 12/08. en collaboration avec l Observatoire de l Habitat du Haut-Rhin HABITAT Obore er su RAPPORT D ETUDE 12/08 en collaboration avec l Observatoire de l Habitat du Haut-Rhin Loyers de mise en location dans le parc privé de la région Mulhousienne en 2008 Ce document constitue

Plus en détail

Production foncière, activité du logement neuf et de l aménagement en Ile-de-France

Production foncière, activité du logement neuf et de l aménagement en Ile-de-France Production foncière, activité du logement neuf et de l aménagement en Ile-de-France Colloque Ile-de-France Libérer du foncier : un geste solidaire en faveur du logement au Conseil Régional d Ile-de-France

Plus en détail

Cerema, jeudi 26 mars 2015

Cerema, jeudi 26 mars 2015 Stratégie et mobilisation des outils de politiques foncières pour la production de logement Cerema, jeudi 26 mars 2015 Des outils pour peser sur les charges foncières Direction Habitat et Dynamique Urbaine

Plus en détail

Commercialisation des logements neufs

Commercialisation des logements neufs COMMISSARIAT GénéRAl au développement durable n 730 Février 2016 Commercialisation des logements neufs Résultats au quatrième trimestre 2015 OBSERVATION ET STATISTIQueS logement - CONSTRuCTION Au quatrième

Plus en détail

Liste des écoles de conduite agréées permis à un euro par jour dans le département de l'hérault (34)

Liste des écoles de conduite agréées permis à un euro par jour dans le département de l'hérault (34) Liste des écoles de conduite agréées permis à un euro par jour dans le département de l'hérault (34) auto école Bouscaren 58 cours Gambetta 34000 Montpellier 04 99 74 22 00 Fax 04 99 74 2201 permis@ecf-bouscaren.com

Plus en détail

Les contreparties. Un élément concret de mixité s intégrant dans la cohérence du projet urbain et social local.

Les contreparties. Un élément concret de mixité s intégrant dans la cohérence du projet urbain et social local. Avril 2005 Les contreparties Un élément concret de mixité s intégrant dans la cohérence du projet urbain et social local. L implication du 1% Logement dans le renouvellement urbain ne se limite pas au

Plus en détail

Transport scolaire Horaires 2010/2011 Lunel Ets scolaires

Transport scolaire Horaires 2010/2011 Lunel Ets scolaires Transport scolaire Horaires 2010/2011 Lunel Ets scolaires A savoir Les horaires indiqués sont donnés à titre indicatif et sont suceptibles d être modifiés suite aux aléas de la rentrée scolaire. Les transports

Plus en détail

Les tendances récentes de l accession à la propriété en France d après l Observatoire du Financement du Logement

Les tendances récentes de l accession à la propriété en France d après l Observatoire du Financement du Logement Les tendances récentes de l accession à la propriété en France d après l Observatoire du Financement du Logement Mercredi 2 juillet 211 L Observatoire du Financement du Logement Une étude de référence

Plus en détail

ARRETE PREFECTORAL N DDTM

ARRETE PREFECTORAL N DDTM Direction Départementale des Territoires et de la Mer de l'hérault (DDTM 34) Service Agriculture Forêt ARRETE PREFECTORAL N DDTM34-2017-03- relatif aux dates d ouverture et de clôture et modalités d exercice

Plus en détail

Préambule. Charte anti-spéculative. Entre la Ville de Paris

Préambule. Charte anti-spéculative. Entre la Ville de Paris Charte anti-spéculative Entre la Ville de Paris Et. Préambule Un an après la signature du Pacte Logement pour tous en juin 2014, la Ville de Paris propose à ses partenaires propriétaires fonciers et aux

Plus en détail

Les niveaux de loyers dans le parc locatif privé

Les niveaux de loyers dans le parc locatif privé Territoire de Montpellier Rapport n 8 - Décembre 2015 Les niveaux de loyers dans le parc locatif privé Situation au 1er janvier 2014 Etude réalisée par l ADIL de l Hérault avec le soutien financier du

Plus en détail

Primo 1. la SCPI Scellier Intermédiaire d UFFI REAM. Investissez indirectement dans l immobilier résidentiel locatif neuf. www.invest-enligne.

Primo 1. la SCPI Scellier Intermédiaire d UFFI REAM. Investissez indirectement dans l immobilier résidentiel locatif neuf. www.invest-enligne. GESTION D ACTIFS IMMOBILIERS SCPI - OPCI www.invest-enligne.com Primo 1 la SCPI Scellier Intermédiaire d UFFI REAM Investissez indirectement dans l immobilier résidentiel locatif neuf. Donnons plus de

Plus en détail

par Vincent Chriqui, Directeur général du Centre d analyse stratégique

par Vincent Chriqui, Directeur général du Centre d analyse stratégique Paris, le 15 février 2012 Présentation de la Note d analyse «Les aides au logement des ménages modestes» Mercredi 15 février 2012 par Vincent Chriqui, Directeur général du Centre d analyse stratégique

Plus en détail

Conférence de presse 16 janvier 2013

Conférence de presse 16 janvier 2013 Conférence de presse 16 janvier 2013 Sommaire 1- Les attentes des Français en matière de logement par rapport à leur commune 2- Immoprêt : bilan 2013 et projets 2014 3- Marché : constats 2013 4 - Perspectives

Plus en détail

Le logement neuf en 2013

Le logement neuf en 2013 OBSERVATOIRE DE L AIRE URBAINE DE RENNES Le logement neuf en 2013 AGENCE D URBANISME ET DE DÉVELOPPEMENT INTERCOMMUNAL DE L AGGLOMÉRATION RENNAISE Mai 2014 numéro 45 S O M M A I R E SYNTHESE 5 La construction

Plus en détail

LE DISPOSITIF DUFLOT

LE DISPOSITIF DUFLOT LE DISPOSITIF DUFLOT La loi de finances pour 2013 créé un nouveau dispositif d investissement locatif dit «Duflot». Applicable à des opérations réalisées entre le 1 er janvier 2013 et le 31 décembre 2016,

Plus en détail

Charte de l accueil d enfants en situation de handicap dans les structures petite enfance

Charte de l accueil d enfants en situation de handicap dans les structures petite enfance Charte de l accueil d enfants en situation de handicap dans les structures petite enfance «Ce n est pas parce que les choses sont difficiles que nous n osons pas, c est parce que nous n osons pas qu elles

Plus en détail

«seul le prononcé fait foi»

«seul le prononcé fait foi» «seul le prononcé fait foi» Discours à l occasion de l inauguration du chantier ilôt Lucien Faure Lundi 16 juin 2014 Bordeaux M. le Président (M. HIERAMENTE, Domofrance) M le Président (M DHORTE) M le

Plus en détail

Dossier de Candidature

Dossier de Candidature Dossier de Candidature BORDEAUX QUARTIER ST MICHEL 49 rue Carpenteyre PRESENTATION DU PROJET Préambule L opération du 49 rue Carpenteyre constitue un des éléments du programme développé sur cet ilot «Carpenteyre»,

Plus en détail

Le prêt à taux zéro : PTZ+

Le prêt à taux zéro : PTZ+ Le prêt à taux zéro : PTZ+ L article 86 de la loi de finances pour 2012 (JO du 29/12/2011) et ses textes d application (décret et arrêté du 30 décembre 2011 publiés au JO du 31/12/2011) mettent en place

Plus en détail

ETUDE LOGEMENT GLOBALE

ETUDE LOGEMENT GLOBALE ETUDE LOGEMENT GLOBALE SYNTHESE DU DIAGNOSTIC Avril 2016 Siège social : Espace Eiffel 18-20, rue Tronchet 69006 Lyon Tél. 04 72 00 87 87 fax. 04 78 27 70 72 www.adequation-france.com SAS au capital de

Plus en détail

Foncier, logements abordables et stratégie de développement économique dans le Grand Genève Français

Foncier, logements abordables et stratégie de développement économique dans le Grand Genève Français Foncier, logements abordables et stratégie de développement économique dans le Grand Genève Français 3. ANNEXE : fiches outils Juillet 2015 Réalisé avec le support de : Modaal DPC AHA CMN Partners du document

Plus en détail

OBSERVATOIRE IMMOBILIER DE L HABITAT COLLECTIF

OBSERVATOIRE IMMOBILIER DE L HABITAT COLLECTIF OBSERVATOIRE IMMOBILIER DE L HABITAT COLLECTIF LES APPARTEMENTS NEUFS AU 2nd SEMESTRE LES CHIFFRES-CLES EN ILE-DE-FRANCE Mises en vente évo./an* Ventes évo./an* Stock fin pério évo./an* 75 243-61% 361

Plus en détail

Le Schéma Directeur d'assainissement

Le Schéma Directeur d'assainissement Le Schéma Directeur d'assainissement 1. UN SCHÉMA DIRECTEUR FONDÉ SUR L'INTERCOMMUNALITÉ ET LA PROTECTION DU MILIEU NATUREL Montpellier Agglomération s'est donné comme objectif, dans le cadre de l'exercice

Plus en détail

Deux acteurs complémentaires s engagent pour favoriser l accès à la propriété des locataires HLM, en Ile de France

Deux acteurs complémentaires s engagent pour favoriser l accès à la propriété des locataires HLM, en Ile de France Février 2013 Dossier de presse Deux acteurs complémentaires s engagent pour favoriser l accès à la propriété des locataires HLM, en Ile de France Sommaire : Communiqué de presse Favoriser l accession à

Plus en détail

LE POINT SUR. La maison à 100 000

LE POINT SUR. La maison à 100 000 LE POINT SUR La maison à 100 000 Mars 2007 I - Le contexte La maison à 100.000 s inscrit dans la politique d encouragement à l accession sociale à la propriété, qui est un des objectifs du plan de Cohésion

Plus en détail

Le logement locatif social sur le territoire de l Espace Sud

Le logement locatif social sur le territoire de l Espace Sud Lettre N 1 Le logement locatif social sur le territoire de l Espace Sud Mars 2015 Avant-propos Tout Établissement Public de Coopération Intercommunale (EPCI) disposant d un Programme Local de l Habitat

Plus en détail

DÉFISCALISATION - IMPÔT SUR LE REVENU

DÉFISCALISATION - IMPÔT SUR LE REVENU DÉFISCALISATION - IMPÔT SUR LE REVENU Promotion Défiscalisation Gestion Syndic Transaction GROUPE OCÉANIC LEADER DE LA PROMOTION IMMOBILIÈRE EN GUYANE LA GUYANE # UN MARCHÉ IMMOBILIER PORTEUR 1 Une croissance

Plus en détail

ORPI. septembre 2012

ORPI. septembre 2012 ORPI Conférence de presse de rentrée 18 septembre 2012 Bilan et faits marquants du premier semestre 2012 National La France : un marché au point mort Aucune chute brutale des prix à espérer De fortes tensions

Plus en détail

Les financements aux organismes constructeurs

Les financements aux organismes constructeurs Edition 2008 Les financements aux organismes constructeurs En 2007, 99 000 logements locatifs sociaux (y compris les logements Foncière Logement mais hors ANRU) ont été financés au niveau national (pour

Plus en détail

Marché du logement neuf en Languedoc-Roussillon Activité de la promotion immobilière Bilan du 1 er semestre 2015 & perspectives

Marché du logement neuf en Languedoc-Roussillon Activité de la promotion immobilière Bilan du 1 er semestre 2015 & perspectives Marché du logement neuf en Languedoc-Roussillon Activité de la promotion immobilière Bilan du 1 er semestre 2015 & perspectives Château de Flaugergues, Montpellier - Jeudi 23 juillet 2015 Intervention

Plus en détail

SCPI Renovalys 4 SCPI Déficit Foncier à capital fixe Bulletin trimestriel d information n 4 Décembre 2013

SCPI Renovalys 4 SCPI Déficit Foncier à capital fixe Bulletin trimestriel d information n 4 Décembre 2013 SCPI Déficit Foncier à capital fixe Bulletin trimestriel d information n 4 Décembre 2013 Editorial Toute l équipe d Avenir Finance Investment Managers adresse ses meilleurs vœux aux associés de la SCPI

Plus en détail

TABLEAU DE BORD ASF La production des établissements de crédit spécialisés en 2012

TABLEAU DE BORD ASF La production des établissements de crédit spécialisés en 2012 TABLEAU DE BORD ASF La production des établissements de crédit spécialisés en 2012 L ASF (Association Française des Sociétés Financières) regroupe l ensemble des établissements de crédit spécialisés :

Plus en détail

Variation annuelle (en%) -2-4 100 = 2012 T4. 1 L indice du 1 er trimestre 2014 (109.0) a été remplacé par la moyenne de

Variation annuelle (en%) -2-4 100 = 2012 T4. 1 L indice du 1 er trimestre 2014 (109.0) a été remplacé par la moyenne de Numéro 3 Octobre 2015 Le logement en chiffres est une publication commune du STATEC et de l Observatoire de l habitat (service du ministère du Logement dont les travaux sont réalisés en collaboration avec

Plus en détail

Aide à la production de logements sociaux en vue de favoriser la mixité sociale

Aide à la production de logements sociaux en vue de favoriser la mixité sociale Sommaire Aide à la production de logements sociaux en vue de favoriser la mixité sociale _ 3 Aide en faveur de la réhabilitation énergétique des logements sociaux 5 Aide pour l adaptabilité des logements

Plus en détail

Communauté d agglomération de Caen la mer

Communauté d agglomération de Caen la mer Communauté d agglomération de Caen la mer Règlement transitoire précisant le champ d application, les modalités de calcul et les conditions de versements des aides financières à la construction de logements

Plus en détail

La promotion immobilière privée

La promotion immobilière privée La promotion immobilière privée La promotion immobilière privée en Bretagne Romantique est peu active, comme dans l ensemble des territoires périurbains. Les promoteurs restent prudents à lancer de nouveaux

Plus en détail

Le lien entre vous et vos projets

Le lien entre vous et vos projets 2011 Le lien entre vous et vos projets www.adequation-france.com Siège (Lyon) Espace Eiffel - 18-20 rue Tronchet 69006 Lyon Tél. 04 72 00 87 87 - fax. 04 27 19 48 80 Agence de Montpellier 133, rue Olof

Plus en détail

REGLEMENT D ATTRIBUTION DE SUBVENTIONS PAR LA CCVL AFIN D AIDER A LA PRIMO-ACCESSION SOUS CONDITIONS DE RESSOURCES

REGLEMENT D ATTRIBUTION DE SUBVENTIONS PAR LA CCVL AFIN D AIDER A LA PRIMO-ACCESSION SOUS CONDITIONS DE RESSOURCES REGLEMENT D ATTRIBUTION DE SUBVENTIONS PAR LA CCVL AFIN D AIDER A LA PRIMO-ACCESSION SOUS CONDITIONS DE RESSOURCES Article 1 : Objet Le présent règlement a pour objet de préciser les modalités d attribution

Plus en détail

Session extraordinaire logement : 26 juin 2012

Session extraordinaire logement : 26 juin 2012 Session extraordinaire logement : 26 juin 2012 1 Les Côtes d Armor : un territoire attractif Avec plus de 587 000 habitants en 2009 soit +45 000 habitants depuis 1999. Une croissance démographique de +0,8%

Plus en détail

RESULTATS DU 1 ER SEMESTRE 2015

RESULTATS DU 1 ER SEMESTRE 2015 Communiqué de presse Paris, le 8 juillet 2015 RESULTATS DU 1 ER SEMESTRE 2015 Nouvelle progression des réservations en valeur : +23,6% au 2015 après +32,1% sur l ensemble de 2014 Confirmation du caractère

Plus en détail

Prêt social de locationaccession

Prêt social de locationaccession CIFP 21 juin 2012 Prêt social de locationaccession (PSLA) Les avantages fiscaux : TVA et TFPB Isabelle.leyrat-mignard@developpement-durable.gouv.fr Chargée de mission fiscalité du logement Direction de

Plus en détail

Aide à la production de logements sociaux 3 Aide à la production de logements privés à loyers maîtrisés _ 5

Aide à la production de logements sociaux 3 Aide à la production de logements privés à loyers maîtrisés _ 5 Sommaire Production de logements Aide à la production de logements sociaux 3 Aide à la production de logements privés à loyers maîtrisés _ 5 Amélioration des conditions de logement Aide à la réhabilitation

Plus en détail

117 boulevard de Strasbourg 43, rue de Leyde Immeuble les portes de l'hortus-zac StSAuveur- Grand devois de la grange

117 boulevard de Strasbourg 43, rue de Leyde Immeuble les portes de l'hortus-zac StSAuveur- Grand devois de la grange AUTO-ECOLES ADRESSES 2000 113 boulevard de la liberté ABRIVADO 98 avenue Gaston Baissette ACROPOLE Rond point du Forum Bat Acropole ADAM 26, avenue Emile Diacon AFT Formation continue Maison du transport

Plus en détail

Développer l offre en logements locatifs sociaux

Développer l offre en logements locatifs sociaux Développer l offre en logements locatifs sociaux Comment se prend la décision de construire, et comment se décide un programme, pour quels publics? AMI 04-11 11-2010 ACTIS / DDP Plan 1 / ABSISE 2 / La

Plus en détail

ANNEXES. En vigueur en juillet 2009

ANNEXES. En vigueur en juillet 2009 ANNEXES En vigueur en juillet 2009 Annexe 1 : Règles de dotation Habitat individuel Règles de dotation pour les déchets recyclables En habitat individuel, la capacité et le type de conteneurs attribués

Plus en détail

LES SERVICES PUBLICS D EAU ET D ASSAINISSEMENT

LES SERVICES PUBLICS D EAU ET D ASSAINISSEMENT Table ronde 9 LES SERVICES PUBLICS D EAU ET D ASSAINISSEMENT LE BILAN DE L APPLICATION DE LA LOI SAPIN ET L ENJEU DE LA DIRECTIVE CONCESSION Michel Raséra, conseiller maître à la Cour des comptes, président

Plus en détail

Direction des personnes âgées Liste des établissements pour les personnes âgées autorisés par le Conseil général de l Hérault et installés

Direction des personnes âgées Liste des établissements pour les personnes âgées autorisés par le Conseil général de l Hérault et installés Mise à jour septembre 2012 Direction des personnes âgées Liste des établissements pour les personnes âgées autorisés par le Conseil général de l Hérault et installés Mise à jour septembre 2012 L accueil

Plus en détail

CHIFFRE D AFFAIRES ET ACTIVITE COMMERCIALE 2009

CHIFFRE D AFFAIRES ET ACTIVITE COMMERCIALE 2009 Communiqué de presse Paris, 15 février 2010 CHIFFRE D AFFAIRES ET ACTIVITE COMMERCIALE 2009 Activité commerciale 2009 très soutenue dans toutes les classes d actifs Maintien du chiffre d affaires à hauteur

Plus en détail

Réforme 2011 de l accession aidée. ADIL de la Mayenne

Réforme 2011 de l accession aidée. ADIL de la Mayenne Réforme 2011 de l accession aidée ADIL de la Mayenne Objectifs de la réforme Entrée en vigueur le 1 er janvier 2011 Article 56 de la loi finance 2011 Simplifier et regrouper les aides à l accession dans

Plus en détail

ATELIER N 2 QUELLES SONT LES CONDITIONS A REUNIR POUR DEVELOPPER L OFFRE DE LOGEMENTS? 2 Le financement et la structure des opérations

ATELIER N 2 QUELLES SONT LES CONDITIONS A REUNIR POUR DEVELOPPER L OFFRE DE LOGEMENTS? 2 Le financement et la structure des opérations ATELIER N 2 QUELLES SONT LES CONDITIONS A REUNIR POUR DEVELOPPER L OFFRE DE LOGEMENTS? 2 Le financement et la structure des opérations SOMMAIRE Les opérations de promotion privée Les opérations de logements

Plus en détail

Signature des conventions de délégation des aides à la pierre

Signature des conventions de délégation des aides à la pierre Barberaz Barby Bassens Challes-les-Eaux Chambéry Cognin Curienne Jacob-Bellecombette La Motte-Servolex La Ravoire La Thuile Les Déserts Montagnole Puygros Saint-Alban-Leysse Saint-Baldoph Saint-Cassin

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Paris, le 22 janvier 2015 INAUGURATION 22 JANVIER 9H 30/36, BD DAVOUT 9/17, RUE REYNALDO-HAHN 75020 PARIS

DOSSIER DE PRESSE Paris, le 22 janvier 2015 INAUGURATION 22 JANVIER 9H 30/36, BD DAVOUT 9/17, RUE REYNALDO-HAHN 75020 PARIS QUALITE ENVIRONNEMENTALE DES LOGEMENTS SOCIAUX LA VILLE DE PARIS, CERQUAL ET PARIS HABITAT INAUGURENT UNE OPERATION RESPECTANT LES OBJECTIFS DU PLAN CLIMAT DE LA VILLE DE PARIS. INAUGURATION 22 JANVIER

Plus en détail

APERCU D AVANTAGES FISCAUX RELATIFS AUX ENERGIES RENOUVELABLES A LA REUNION

APERCU D AVANTAGES FISCAUX RELATIFS AUX ENERGIES RENOUVELABLES A LA REUNION APERCU D AVANTAGES FISCAUX RELATIFS AUX ENERGIES RENOUVELABLES A LA REUNION - Article 295 A du CGI - La TVA NPR applicable dans les DOM La taxe sur la valeur ajoutée non perçue récupérable (TVA NPR) s

Plus en détail