Epargne retraite et salariale Opportunités de croissance Paysage concurrentiel et forces en présence

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Epargne retraite et salariale Opportunités de croissance Paysage concurrentiel et forces en présence"

Transcription

1 Epargne retraite et salariale Opportunités de croissance Paysage concurrentiel et forces en présence Les Français sont conscients qu ils doivent impérativement épargner pour se constituer un complément retraite. Cette prise de conscience, qui touche de plus en plus les jeunes, est sans cesse alimentée par les débats autour du vieillissement de la population et des difficultés du système par répartition. D ailleurs, les pouvoirs publics ont relancé les discussions sur le report de l âge légal du départ à la retraite en juin 2009 après la publication du déficit (qui a atteint un niveau record) de la branche vieillesse de la Sécurité sociale. Autant d éléments qui assurent un socle de croissance solide à l épargne retraite et salariale à moyen et long terme. A court terme, les évolutions sont plus contrastées. Après une période difficile, l assurance vie, placement de long terme préféré des Français pour se constituer une épargne retraite, devrait revenir en force dès Certes le retour de l aversion pour le risque depuis la crise financière pousse les épargnants à privilégier les placements sûrs. Mais les arbitrages joueront en faveur des contrats en euros (supports sans risque en capital) au détriment des placements liquides, dont les taux de rendement se situent désormais à un bas niveau. D ailleurs, le taux théorique du Livret A tombera à 0,25% en août 2009, mais les pouvoirs publics interviendront probablement pour le fixer à 1%. Dans ce contexte, quel est le scénario prévisionnel de Xerfi pour l année 2010? La situation de crise a donné l occasion aux opérateurs de mettre en place des rendez-vous personnalisés. D autres mènent des campagnes de communication et visent un plus grand public. Deux objectifs sont visés : promouvoir les placements sécuritaires, mais surtout redorer l image des acteurs de la finance, ébranlée par les multiples scandales financiers, fraudes, dissimulation d information ou encore pertes financières parfois considérables des épargnants dans la période récente. XERFI SAS , rue de Calais Paris tél : fax : Société par actions simplifiée au capital de euros - RCS Paris B APE 5811Z TVA intracommunautaire : FR

2 Plus que jamais, les banques et les assureurs mobilisent leurs réseaux d agences, garants d une certaine proximité recherchée par les clients en cette période de turbulence financière. Mais les efforts sont également orientés vers l élaboration de nouvelles offres, avec pour seul mot d ordre la sécurité de l épargne. Une nouvelle génération de contrats ont ainsi fait leur apparition en épargne retraite : les produits d épargne à annuités variables, avec une garantie du capital. Axa a été le pionnier sur ce segment mais AGF-Allianz lui a rapidement emboîté le pas. Une offre est également à l étude chez BNP Paribas. Résolument volontaristes, les banques entendent renforcer leur leadership. Il faut rappeler qu elles figurent déjà aux premiers rangs de l assurance vie avec 60% de parts de marché. Leur domination est encore plus flagrante en épargne salariale, avec une concentration de 80% des actifs. A l opposé, elles restent relativement en retrait sur la retraite collective même si les offensives se renforcent. Il faut dire que certains assureurs tels que CNP Assurances, Axa ou encore AGF-Allianz ont une certaine longueur d avance. Les groupes de prévoyance avancent également progressivement leurs pions, en misant sur leur proximité avec les entreprises, mais surtout en s appuyant sur des partenaires assureurs. Après avoir assisté en 2008 au rapprochement d AG2R et de La Mondiale, une autre opération d envergure a été annoncée en avril 2009, celle de la création d une société commune d épargne retraite par CNP Assurances et Malakoff-Médéric. Grâce à cette analyse complète et opérationnelle, vous disposerez d un véritable outil pour organiser et hiérarchiser l information, stimuler votre réflexion et préparer vos décisions. Nous sommes à votre disposition pour vous apporter des compléments d information concernant cette étude de référence dont vous trouverez ci-joint la présentation. Pour la recevoir, il vous suffit de nous retourner le bon de commande au verso de la plaquette après l avoir complété. Valérie Cohen Directrice de la diffusion

3 Epargne retraite et salariale Opportunités de croissance Paysage concurrentiel et forces en présence Edition : Juillet 2009 Les perspectives du marché à l horizon 2010 Les logiques de croissance et de développement en cours L identification des enjeux stratégiques et des facteurs de mutations Le rôle de la distribution multi-canal La structure de la concurrence et les forces en présence UNE ETUDE INDISPENSABLE L étude la plus complète pour comprendre le marché de l'épargne retraite et salariale, ses enjeux, ses perspectives et son contexte concurrentiel. Les travaux de recueils d informations, d enquête et d analyse ont été coordonnés par Samshad Rasulam. Les études s inscrivent dans une méthodologie rigoureuse et éprouvée «intelligence concurrentielle». Elles offrent aux décideurs un traitement rigoureux des données et des informations, des synthèses opérationnelles pour favoriser la réflexion et préparer les décisions. Des milliers d entreprises, comme tous les réseaux bancaires, les investisseurs et financiers, les leaders du conseil et de l audit ont fait des études du groupe Xerfi l outil indispensable pour appuyer leur réflexion. XERFI : LA PASSION DE LA CONNAISSANCE ECONOMIQUE Le groupe Xerfi, leader français des études sur les secteurs et les entreprises, apporte aux décideurs les analyses indispensables pour surveiller l évolution des marchés et de la concurrence, décrypter les stratégies et les performances des entreprises. Au sein du premier bureau d études spécialisé en France, les experts sectoriels du groupe Xerfi sont animés d une passion commune : - traiter l information avec une très grande rigueur intellectuelle, - réaliser des analyses professionnelles au plus près des réalités de la vie économique, - offrir une représentation vivante des évolutions décisives d un marché et de la concurrence sectorielle, - s engager sur des conclusions rédigées avec l ambition de la probité et de la qualité. Pour atteindre ces objectifs, le groupe Xerfi, s est donné tous les moyens de l indépendance : son capital est détenu par ses dirigeants, son développement repose pour l essentiel sur l édition des études réalisées à sa propre initiative, des méthodes de travail éprouvées, des règles déontologiques strictes. Le site xerfi.com vous permet de disposer du plus vaste catalogue d études sur les secteurs et les entreprises.

4 Edition : Juillet pages Epargne retraite et salariale Opportunités de croissance - Paysage concurrentiel et forces en présence 0. SYNTHESE & CONCLUSIONS STRATEGIQUES Cette synthèse attire l attention du lecteur sur les conséquences de la modification de l environnement économique, les tendances majeures de la vie du secteur, les évolutions prévisibles, en tirant parti de l ensemble des analyses sur les perspectives du marché et des stratégies des opérateurs. 1. ANALYSE & PERSPECTIVES DU MARCHÉ A L HORIZON Dresser un état des lieux de la demande Le vieillissement de la population Poids des personnes de 60 ans et plus dans la population en 1980 et en 2008 Evolution de la structure de la population depuis Les déficits du régime général de retraite Un déficit qui se creuse d année en année L inquiétude des Français en matière de retraite Des Français majoritairement inquiets quant à l avenir de leur retraite Le contexte financier Une chute sans précédent de la Bourse en Les taux d intérêt Evolution du taux directeur dans la zone euro et aux Etats-Unis Evolution du taux d intérêt à long terme Le taux d épargne des ménages Hausse du taux d épargne globale et financière 1.2. Analyser le marché de l épargne retraite et salariale L assurance vie Une forte chute pour le placement de long terme préféré des Français en Les produits dédiés à la retraite La croissance se poursuit, mais à un rythme plus lent Les produits collectifs dédiés à la retraite Les cotisations progressent, grâce aux transferts émanant des institutions de retraite supplémentaire Les produits individuels dédiés à la retraite La collecte reste plutôt bien orientée sur les contrats Madelin Pour la 1 ère fois depuis son lancement, le PERP enregistre une baisse de ses cotisations L épargne salariale Les encours des PERCO sont en forte progression Alors que ceux des FCPE reculent très fortement Les autres produits d épargne : les placements liquides Des produits certes peu adaptés pour l épargne retraite mais privilégiés par les ménages modestes Des placements très demandés en 2008, en lien avec le niveau élevé du taux de rendement 1.3. Prévoir les évolutions du secteur à l horizon Le scénario prévisionnel L assurance vie L épargne retraite L épargne salariale 2. LES FORCES EN PRÉSENCE 2.1. Dresser un panorama de la profession Les principaux intervenants Le positionnement selon les segments Le Top 25 en assurance vie Le Top 10 en retraite collective Le Top 25 en épargne salariale Les parts de marché En assurance vie, les bancassureurs dominent largement Les assureurs au 1 er rang de la retraite collective Le segment de l épargne salariale fortement concentré aux mains des banques 2.2. Les monographies des banques BNP Paribas Crédit Agricole-LCL Société Générale Crédit Mutuel-CIC Caisse d Epargne Banque Populaire 2.3. Les monographies des assureurs AXA CNP Assurances AGF-Allianz 3. LES PRINCIPAUX AXES STRATÉGIQUES 3.1. Les stratégies de distribution Une distribution multicanale Les contraintes à prendre en compte en matière de stratégie multicanale Les réseaux physiques L agence, le pivot central de la distribution Les plates-formes téléphoniques Des missions de plus en plus élargies Internet D une simple vitrine à un véritable canal de distribution Les avantages concurrentiels pour la vente en ligne de produits de placement 3.2. Les stratégies de communication Sensibiliser les Français Des Français désormais mieux informés sur l avenir de leur retraite Une amélioration de l information plus importante pour les personnes à revenus modestes Promouvoir les offres Des actions marketing plus ciblées vers la vente Les principaux objectifs des campagnes d information et de communication 3.3. Les stratégies de développement du portefeuille Proposer de nouvelles offres Renforcement des placements sécuritaires Développement des innovations Un tableau récapitulatif des principales offres lancées en en épargne retraite et salariale Elargir la clientèle En assurance vie et retraite, les efforts se multiplient auprès des jeunes Les TPE/PME, désormais la nouvelle cible en retraite collective et épargne salariale

5 Principaux tableaux, graphiques et matrices T1 Les trois niveaux de la retraite en France T2 Cotisations et prestations au titre de la retraite en 2007 T3 T4 T5 T6 T7 Intérêt des salariés pour l épargne salariale Cheminement de l épargne salariale Le PERP : principe et caractéristiques Le poids des différents dispositifs d épargne retraite en 2007 Le patrimoine des ménages T8 Les taux de détention des PERP ( ) T9 La segmentation des produits retraite : trois grandes catégories de placement T10 Les placements dédiés constituent le segment le plus étroit du marché T11 Les produits destinés à financer la retraite ( ) T12 T13 Le taux de détention de l épargne salariale Les produits d épargne salariale les plus répandus T14 La répartition de la population par âge en 1980 T15 La répartition de la population par âge en 2008 T16 T17 T18 L'évolution de la structure de la population métropolitaine ( ) Le solde de la branche vieillesse du régime général Du fait de la crise, l inquiétude des Français pour leur retraite ne progresse pas ( ) T19 Les catégories sociales modestes sont les plus inquiètes T20 CAC 40 T21 Le taux directeurs ( ) T22 Le taux d intérêt à long terme ( ) T23 Le taux d épargne globale des ménages ( ) T24 Le taux d épargne financière des ménages ( ) T25 Les cotisations d assurance vie T26 Les cotisations retraite collectées par les assureurs T27 Les cotisations de la retraite collective des salariés T28 Les cotisations des contrats de retraite «Madelin» ( ) T29 Le nombre de contrats de retraite «Madelin» ( ) T30 Les cotisations du PERP T31 Le nombre de PERP T32 Les encours des PERCO T33 Ventilation des versements du PERCO en 2008 T34 Les actifs nets des FCPE T35 T36 Les encours des livrets d épargne non soumis à l impôt Les encours des livrets d épargne soumis à l impôt T37 Les cotisations d assurance vie ( ) T38 Les cotisations retraite collectées par les assureurs ( ) T39 Les actifs nets des FCPE ( ) T40 T41 T42 T43 T44 T45 T46 Le poids des réseaux bancaires en assurance vie en 1990 et en 2008 Les cotisations de retraite collective par catégories d opérateurs en 2008 Les actifs nets des FCPE par catégories d opérateurs en 2008 Les principaux intervenants sur le segment de l assurance vie Les principaux intervenants sur le segment de la retraite collective Les principaux intervenants sur le segment des FCPE L'évolution des positions sur le marché de l assurance vie T47 L'évolution des positions sur le segment de la retraite collective T48 Les parts de marché sur le segment des FCPE en 2008 T49 Le PNB consolidé du groupe BNP Paribas T50 Le résultat net de BNP Paribas T51 Le chiffre d'affaires d assurance vie de BNP Paribas Assurance T52 Epargne salariale : encours de BNP PAM T53 T54 T55 T56 Le PNB consolidé du groupe Crédit Agricole-LCL Le résultat net du Crédit Agricole-LCL Le chiffre d'affaires d assurance vie de Crédit Agricole Assurance ( ) Les encours de FCPE du groupe Crédit Agricole-LCL T57 Le PNB consolidé du groupe Société Générale T58 Le résultat net de la Société Générale T59 Le chiffre d'affaires d assurance vie de Sogécap T60 FCPE : encours de SG AM T61 Le PNB consolidé du groupe Crédit Mutuel-CIC ( ) T62 Le résultat net du Crédit Mutuel-CIC T63 Le chiffre d'affaires d assurance vie du Crédit Mutuel- CIC T64 FCPE : encours de CM-CIC AM T65 Le PNB consolidé du groupe Caisse d Epargne ( ) T66 Le résultat net de la Caisse d Epargne T67 Le chiffre d'affaires d assurance vie d Ecureuil Vie T68 FCPE : encours de Palatine AM ( ) T69 Le PNB consolidé du groupe Banque Populaire T70 Le résultat net de Banque Populaire T71 Le chiffre d'affaires d assurance vie de Natixis Assurances T72 Les encours de FCPE de Natixis T73 Chiffre d affaires consolidé d Axa T74 Ventilation du chiffre d affaires d Axa en 2008 T75 Le chiffre d'affaires d assurance vie d Axa France ( ) T76 Les encours de FCPE d Axa T77 CA consolidé de CNP Assurances T78 Ventilation du chiffre d affaires de CNP Assurances en 2008 T79 Assurance épargne de CNP Assurances T80 Les encours de FCPE de Fongepar T81 Revenus totaux consolidés d Allianz T82 Chiffre d affaires d AGF-Allianz T83 Le chiffre d'affaires d assurance vie d AGF Allianz T84 Les encours de FCPE d AGF-Allianz ( ) T85 T86 T87 T88 T89 T90 T91 T92 T93 T94 T95 T96 T97 T98 T99 T100 T101 Les principaux groupes bancaires Les principaux groupes d assurances Les principaux groupes de prévoyance Les principaux groupements mutualistes Les stratégies d optimisation des réseaux en fonction des opérateurs L'évolution des missions des centres de relation client téléphonique Les ventes sur Internet : les avantages l emportent de plus en plus Les stratégies menées sur Internet Une amélioration de la visibilité des Français sur leurs revenus futurs à la retraite ( ) Une amélioration de la visibilité plus remarquable pour les personnes à revenus modestes ( ) Les principales offres couplant assurance vie et livret d épargne Les principales offres d épargne retraite à annuités variables L inquiétude des Français pour leur retraite en fonction de l âge Les jeunes actifs insistent le plus sur la nécessité de se constituer une épargne retraite individuelle Les PME attisent les convoitises des opérateurs Le développement des systèmes d épargne retraite collectif reste une priorité pour les Français Réticences des entreprises au lancement d un plan dans le contexte actuel Principaux opérateurs analysés ou cités dans l étude Principaux groupes et sociétés étudiés dans l étude AGF-ALLIANZ AXA BANQUE POPULAIRE BNP PARIBAS CAISSE D EPARGNE CNP ASSURANCES CREDIT AGRICOLE- LCL CREDIT MUTUEL-CIC SOCIETE GENERALE Principaux groupes et sociétés cités dans l étude ABP IARD ABP PREVOYANCE ABP VIE ACM IARD ACM NORD IARD ACM VIE SA ACM VIE SAM ACMN VIE ADREA AG2R-ISICA AG2R-LA MONDIALE AGF COURTAGE AGF IART AGF VIE AGICAM AGMUT AGRICA ALLIANZ GLOBAL INVESTORS FRANCE AM LE CONSERVATEUR APICIL APRI ARIAL ASSURANCE ASSURANCES DU SUD AVIVA ASSURANCES AVIVA DIRECT AVIVA INVESTORS FRANCE AVIVA VIE AXA ASSURANCES MUTUELLES AXA COLLECTIVES AXA CORPORATE AXA FRANCE AXA FRANCE IARD AXA FRANCE VIE AXA INVESTMENT MANAGERS PARIS BARCLAYS WEALTH MANAGEMENT FRANCE BDF GESTION BNP PAM BNP PARIBAS ASSURANCE BNP PARIBAS EPARGNE ET RETRAITE ENTREPRISE CAMCA CARDIF ASSURANCES RISQUES DIVERS CARDIF VIE CM CIC ASSET MANAGEMENT COFACE COVEA FINANCE COVEA FLEET COVEA RISKS CREDIT DU NORD ECUREUIL ASSURANCES IARD MURACEF EOVI MUTUELLES ERES ETOILE GESTION EULER HERMES EUROFIL FEDERAL FINANCE BANQUE FEDERIS GESTION D ACTIFS FINAREF RISQUES DIVERS FONGEPAR GESTION FINANCIERE GAN ASSURANCES GAN EUROCOURTAGE GAN PATRIMOINE GAN PREVOYANCE GENERALI ASSURANCES GENERALI INVESTMENTS FRANCE GENERALI PATRIMOINE GENERALI VIE GESTION BTP GMF GMF ASSURANCES GMF VIE GPA GROUPAMA AM GROUPAMA VIE GROUPAMA-GAN GROUPE PASTEUR MUTUALITE HARMONIE MUTUELLES HSBC ASSURANCE VIE HSBC GLOBAL (FRANCE) INTER EXPANSION IONIS L EQUITE LA BANQUE POSTALE AM LA BANQUE POSTALE PREVOYANCE LA MONDIALE ENTREPRISES LA MONDIALE PARTENAIRE MAAF ASSURANCES MAAF SANTE MAAF VIE MACIF MACIF MUTUALITE MACIFILIA MACSF EPARGNE RETRAITE MALAKOFF-MEDERIC MMA IARD MMA VIE MORNAY MRACA MUTAVIE MUTUELLE SAINT CHRISTOPHE NATIXIS NATIXIS ASSET MANAGEMENT NATIXIS INTEREPARGNE NATIXIS ASSURANCES NEUFLIZE VIE NOVALIS NOVEA PACIFICA PALATINE AM PARNASSE MAIF PRADO EPARGNE GESTION PREDICA PREPAR IARD PRISME D&O PROBTP RADIANCE SACCEF SANTEVIE SERENIS SERVALYS SG ASSET MANAGEMENT SOGECAP SOGESSUR SOPASSURE SURAVENIR SURAVENIR ASSURANCES SWISS LIFE DE BIENS ET PATRIMOINE ET RETRAITE SWISS LIFE PREVOYANCE ET SANTE UGIM UMIGA UNOFI ASSURANCES

L épargne retraite et salariale Analyse et perspectives du marché en 2013 Forces en présence et principaux axes de développement

L épargne retraite et salariale Analyse et perspectives du marché en 2013 Forces en présence et principaux axes de développement L épargne retraite et salariale L épargne retraite recèle un fort potentiel de croissance Inquiétude exacerbée des Français pour leur retraite, dégradation de leur situation financière, vieillissement

Plus en détail

Le marché de l assurance vie

Le marché de l assurance vie Le marché de l assurance vie Le groupe Xerfi vient de publier une étude exclusive sur le marché de l assurance vie en France. Comme chaque titre de la collection Xerfi Research, elle décrypte les évolutions

Plus en détail

Le marché de l assurance vie Perspectives à l horizon 2011, forces en présence et panorama des circuits de distribution

Le marché de l assurance vie Perspectives à l horizon 2011, forces en présence et panorama des circuits de distribution Le marché de l assurance vie Perspectives à l horizon 2011, forces en présence et panorama des circuits de distribution La tempête financière passée, l assurance vie a vite retrouvé sa vitalité. Après

Plus en détail

L assurance de protection juridique s ouvre au marketing

L assurance de protection juridique s ouvre au marketing Le marché de l assurance protection juridique Bilan et perspectives à l horizon 2014, axes de développement, forces en présence et panorama des circuits de distribution Un marché de niche à fort potentiel

Plus en détail

Le marché de l assurance emprunteur Opportunités de croissance Paysage concurrentiel et forces en présence

Le marché de l assurance emprunteur Opportunités de croissance Paysage concurrentiel et forces en présence Le marché de l assurance emprunteur Le marché de l assurance emprunteur en ébullition Refonte des garanties existantes, lancement d offres innovantes, nouveaux entrants toujours plus nombreux, rôle croissant

Plus en détail

Le marché de l assurance automobile

Le marché de l assurance automobile Le marché de l assurance automobile Le groupe Xerfi vient de publier une étude exclusive sur le marché de l assurance automobile en France. Comme chaque titre de la collection Xerfi Research, elle décrypte

Plus en détail

Moduler les offres pour miser sur le prêt-à-porter de masse

Moduler les offres pour miser sur le prêt-à-porter de masse L assurance multirisques habitation (MRH) Décryptage du jeu concurrentiel et stratégies des opérateurs face à l intensification de la compétition et à la dégradation de la rentabilité Le marché de l assurance

Plus en détail

L'assurance automobile Gestion des sinistres, évolutions règlementaires et nouvelles technologies : enjeux et perspectives d activité à l horizon 2015

L'assurance automobile Gestion des sinistres, évolutions règlementaires et nouvelles technologies : enjeux et perspectives d activité à l horizon 2015 L'assurance automobile Gestion des sinistres, évolutions règlementaires et nouvelles technologies : enjeux et perspectives d activité à l horizon 2015 Le groupe Xerfi vient de publier une étude exclusive

Plus en détail

L innovation dans les services financiers. Livre Blanc. Innovation dans les services financiers/2011 Page 1. Proposition de collaboration N 110801PhH

L innovation dans les services financiers. Livre Blanc. Innovation dans les services financiers/2011 Page 1. Proposition de collaboration N 110801PhH L innovation dans les services financiers Livre Blanc Proposition de collaboration N 110801PhH Club Innovation Banque Finance Assurance Altran Master Banque Finance Assurance Université de Paris Ouest

Plus en détail

Le marché de l assurance obsèques

Le marché de l assurance obsèques Le marché de l assurance Décryptage du marché et prévisions à l horizon2018 Le groupe Xerfi vient de publier une étude exclusive sur le marché de l assurance. Comme chaque titre de la collection Xerfi

Plus en détail

L agence physique dans l assurance Quelles stratégies d optimisation au sein de dispositifs de distribution pluri canaux et multicanaux?

L agence physique dans l assurance Quelles stratégies d optimisation au sein de dispositifs de distribution pluri canaux et multicanaux? L agence physique dans l assurance Quelles stratégies d optimisation au sein de dispositifs de distribution pluri canaux et multicanaux? La distribution «physique» de produits d assurance aborde aujourd

Plus en détail

Les stratégies de fidélisation et de relation client dans la banque et l assurance

Les stratégies de fidélisation et de relation client dans la banque et l assurance Les stratégies de fidélisation et de relation client dans la banque et l assurance Quelles nouvelles attentes des clients? Quelle organisation et quel rôle du conseiller pour satisfaire ces attentes? Quels

Plus en détail

Assurance deux-roues motorisés Perspectives de croissance à l horizon 2013, Paysage concurrentiel et forces en présence

Assurance deux-roues motorisés Perspectives de croissance à l horizon 2013, Paysage concurrentiel et forces en présence Assurance deux-roues motorisés Perspectives de croissance à l horizon 2013, Un marché de l assurance deux-roues motorisés décevant Le marché de l assurance deux-roues motorisés traverse une période chahutée.

Plus en détail

Rapportsemestriel 2015

Rapportsemestriel 2015 Rapportsemestriel 2015 Rapportd activité Comptesfinanciers Société anonyme au capital de 1 406 044 Siège social : 9 square Moncey 75009 PARIS 352 042 345 RCS PARIS RAPPORT D'ACTIVITE DU 1 er SEMESTRE 2015

Plus en détail

L assurance face aux défis Internet :

L assurance face aux défis Internet : Conférence du 27 septembre 2007 Par Sabine Gräfe sgrafe@xerfi.fr L assurance face aux défis Internet : Quel modèle économique performant? Les dispositifs Internet des groupes présents sur le marché de

Plus en détail

L affacturage et l assurance-crédit à l horizon 2013 Dynamique du marché, analyse du jeu concurrentiel et des forces en présence

L affacturage et l assurance-crédit à l horizon 2013 Dynamique du marché, analyse du jeu concurrentiel et des forces en présence - L étude de référence sur : L affacturage et l assurance-crédit à l horizon 2013 Dynamique du marché, analyse du jeu concurrentiel et des forces en présence L expertise Xerfi Precepta : - Le décryptage

Plus en détail

Le marché des seniors dans la banque et l assurance Quelles stratégies, quel marketing-mix?

Le marché des seniors dans la banque et l assurance Quelles stratégies, quel marketing-mix? L étude de référence sur : Le marché des seniors dans la banque et l assurance Quelles stratégies, quel marketing-mix? L arrivée massive à la retraite des papy boomers modifie les priorités marketing des

Plus en détail

La banque et l assurance face aux mass affluent Comment satisfaire une clientèle coincée entre le mass market et la banque privée?

La banque et l assurance face aux mass affluent Comment satisfaire une clientèle coincée entre le mass market et la banque privée? - L étude de référence sur : La banque et l assurance face aux mass affluent Comment satisfaire une clientèle coincée entre le mass market et la banque privée? Le mass affluent, une cible très hétérogène

Plus en détail

Le marché de la location saisonnière et de vacances entre particuliers

Le marché de la location saisonnière et de vacances entre particuliers Le marché de la location saisonnière Le segment le plus dynamique du e-tourisme La location de vacances entre particuliers s est imposée comme une véritable alternative aux autres formes de tourisme. A

Plus en détail

Communiqué de presse. Fonds Stratégique de Participations : un nouvel investissement de long terme au capital d Eutelsat Communications

Communiqué de presse. Fonds Stratégique de Participations : un nouvel investissement de long terme au capital d Eutelsat Communications Communiqué de presse Paris le 21 mars 2016 Fonds Stratégique de Participations : un nouvel investissement de long terme au capital d Eutelsat Communications Le Fonds Stratégique de Participations (FSP)

Plus en détail

Les performances des fonds en euros des contrats d'assurance vie

Les performances des fonds en euros des contrats d'assurance vie Les performances des fonds en euros des contrats d'assurance vie Distributeur (assureur s'il est différent) Nom du contrat Multisupport (oui-non) Rendement 2006 (*) Rendement 2007 (*) Afer (Aviva Vie et

Plus en détail

L assurbanque : Les stratégies des assureurs sur les marchés bancaires

L assurbanque : Les stratégies des assureurs sur les marchés bancaires Vient de paraître, l étude de référence sur : L assurbanque : Les stratégies des assureurs sur les marchés bancaires Madame, Monsieur, Les assureurs multiplient les offensives sur les marchés bancaires

Plus en détail

Les services de financement automobile à l horizon 2013 Quelles perspectives et quels enjeux face au durcissement de la réglementation bancaire?

Les services de financement automobile à l horizon 2013 Quelles perspectives et quels enjeux face au durcissement de la réglementation bancaire? Les services de financement automobile à l horizon 2013 Quelles perspectives et quels enjeux face au durcissement de la réglementation bancaire? Le financement automobile à la croisée des chemins Le marché

Plus en détail

L affacturage et l assurance-crédit Reprendre l initiative pour tirer parti des gisements de croissance

L affacturage et l assurance-crédit Reprendre l initiative pour tirer parti des gisements de croissance y Edition 2014 170 pages L affacturage et l assurance-crédit Reprendre l initiative pour tirer parti des gisements de croissance Les entreprises doivent plus que jamais être replacées au centre des modèles

Plus en détail

Les microentreprises, TPE et PME dans l assurance Accélérer la transition servicielle pour se différencier

Les microentreprises, TPE et PME dans l assurance Accélérer la transition servicielle pour se différencier y Edition 2015 200 pages Les microentreprises, TPE et PME dans l assurance Accélérer la transition servicielle pour se différencier En généralisant la couverture santé complémentaire à l ensemble des salariés

Plus en détail

LOW COST vs LOW FARE : Quelles stratégies gagnantes dans la banque et l assurance?

LOW COST vs LOW FARE : Quelles stratégies gagnantes dans la banque et l assurance? L étude de référence sur : LOW COST vs LOW FARE : Quelles stratégies gagnantes dans la banque et l assurance? Face au retour d une très forte sensibilité aux prix, en particulier dans les services, le

Plus en détail

Le crowdfunding immobilier Opportunités et risques d un nouveau mode de financement en plein essor

Le crowdfunding immobilier Opportunités et risques d un nouveau mode de financement en plein essor Le crowdfunding immobilier Opportunités et risques d un nouveau mode de financement en plein essor Le groupe Xerfi vient de publier une étude exclusive sur le crowdfunding immobilier. Comme chaque titre

Plus en détail

Du multi-canal à l omni-canal dans l assurance Les leviers d excellence de la relation client et d efficience commerciale

Du multi-canal à l omni-canal dans l assurance Les leviers d excellence de la relation client et d efficience commerciale .y Edition mai 2015 250 pages La 1 ere étude multimédia sur le secteur avec une synthèse vidéo pour stimuler votre réflexion XXXXXXXXXX XXXXXXXXXXX XXXXXXXXXXXX XXXXX XXXXXXX Du multi-canal à l omni-canal

Plus en détail

BNP Paribas Multiplacements Privilège 3,90 %

BNP Paribas Multiplacements Privilège 3,90 % Le Classement par Compagnie Etablissement / Contrat Taux 2009 (3) Taux 2010 (3) Adif (MMA Vie) Adif Epargne 4,00% 3,75% Adif (MMA Vie) Adif Optimum (2) 4,00% 3,75% Afer (Aviva Vie) Compte monosupport Afer

Plus en détail

Décision n 11-DCC-215 du 29 décembre 2011 relative au rapprochement du groupe Humanis et du groupe Novalis Taitbout

Décision n 11-DCC-215 du 29 décembre 2011 relative au rapprochement du groupe Humanis et du groupe Novalis Taitbout RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Décision n 11-DCC-215 du 29 décembre 2011 relative au rapprochement du groupe Humanis et du groupe Novalis Taitbout L Autorité de la concurrence, Vu le dossier de notification adressé

Plus en détail

Les mutations de l offre Epargne Retraite

Les mutations de l offre Epargne Retraite Les mutations de l offre Epargne Retraite Forum International de Paris sur la Gestion de l Epargne Retraite Monique TEZENAS du MONTCEL 10 Avril 2012 BANQUE - FINANCE - ASSURANCE PROTECTION SOCIALE 10,

Plus en détail

Garantie des accidents de la vie Opportunités de croissance à l horizon 2011 Paysage concurrentiel et forces en présence

Garantie des accidents de la vie Opportunités de croissance à l horizon 2011 Paysage concurrentiel et forces en présence Garantie des accidents de la vie Opportunités de croissance à l horizon 2011 Paysage concurrentiel et forces en présence La GAV (Garantie des accidents de la vie) s affiche comme l un des segments les

Plus en détail

RÉSULTATS 2009 PERSPECTIVES 2010 DE LA BANQUE POSTALE. En 2009, La Banque Postale a signé sa plus belle année depuis sa création

RÉSULTATS 2009 PERSPECTIVES 2010 DE LA BANQUE POSTALE. En 2009, La Banque Postale a signé sa plus belle année depuis sa création COMMUNIQUÉ DE PRESSE Paris, le 18 mars 2009 RÉSULTATS 2009 PERSPECTIVES 2010 DE LA BANQUE POSTALE En 2009, La Banque Postale a signé sa plus belle année depuis sa création 2010 : mise en marché d activités

Plus en détail

Le marché des croisières maritimes Analyse et perspectives du marché à l horizon 2015 Paysage concurrentiel et axes de développement

Le marché des croisières maritimes Analyse et perspectives du marché à l horizon 2015 Paysage concurrentiel et axes de développement Le marché des croisières maritimes Le groupe Xerfi vient de publier une étude exclusive sur le marché des croisières maritimes. Comme chaque titre de la collection Xerfi Research, elle décrypte les évolutions

Plus en détail

Les services funéraires à l horizon 2017 Quelle stratégie pour relancer l activité et redresser les marges?

Les services funéraires à l horizon 2017 Quelle stratégie pour relancer l activité et redresser les marges? y Edition Janvier 2015 400 pages Les services funéraires à l horizon 2017 Quelle stratégie pour relancer l activité et redresser les marges? Passer d'une culture produit à une culture client Les règles

Plus en détail

Les banques et assureurs dans les services à la personne Quelles stratégies de pénétration? Quels avantages concurrentiels?

Les banques et assureurs dans les services à la personne Quelles stratégies de pénétration? Quels avantages concurrentiels? Vient de paraître, l étude de référence sur : Les banques et assureurs dans les services à la personne Quelles stratégies de pénétration? Quels avantages concurrentiels? Madame, Monsieur, Le marché des

Plus en détail

Bulletin Officiel de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes

Bulletin Officiel de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes Bulletin Officiel de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes N 7 bis du 15 septembre 2006 C2005-51 / Lettre du ministre de l économie, des finances et de l industrie du 23 novembre

Plus en détail

L Epargne Collective : Un marché d opportunités

L Epargne Collective : Un marché d opportunités L Epargne Collective : Un marché d opportunités Estimé par la Banque de France à 8.325 milliards d en 2005, le patrimoine des ménages français a augmenté de 44% depuis 2001. Chaque année, les flux d épargne

Plus en détail

S o l u t i o n. Epargne Handicap. HandiPargne. Contrat d'épargne spécifique aux personnes handicapées. www.handipargne.com

S o l u t i o n. Epargne Handicap. HandiPargne. Contrat d'épargne spécifique aux personnes handicapées. www.handipargne.com S o l u t i o n Epargne Handicap Contrat d'épargne spécifique aux personnes handicapées La clé de votre avenir financier Contrat épargne handicap sélectionné par : www.handipargne.com Solutions financi

Plus en détail

Baromètre 2012 Croissance x Rentabilité des groupes d assurance en France

Baromètre 2012 Croissance x Rentabilité des groupes d assurance en France COMMUNIQUE DE PRESSE (V1.10 au 24 août 2012) Baromètre 2012 Croissance x Rentabilité des groupes d assurance en France (réalisé sur les comptes arrêtés fin 2010) Analyse stratégique du marché et Mise en

Plus en détail

Expertises Marketing et Communication en Assurance

Expertises Marketing et Communication en Assurance Expertises Marketing et Communication en Assurance http://www.molitorconsult-assurance.com http://blog.molitorconsult-assurance.com contacts@molitorconsult.com Document totalement confidentiel Droits de

Plus en détail

Les défis stratégiques des mutuelles d'assurance Se réinventer pour pérenniser le modèle mutualiste

Les défis stratégiques des mutuelles d'assurance Se réinventer pour pérenniser le modèle mutualiste L étude de référence sur : Les défis stratégiques d'assurance Se réinventer pour pérenniser le modèle mutualiste La crise est un fantastique révélateur des enjeux et défis que doivent impérativement relever

Plus en détail

Expertises Marketing et Communication en Assurance

Expertises Marketing et Communication en Assurance Expertises Marketing et Communication en Assurance http://www.molitorconsult-assurance.com http://blog.molitorconsult-assurance.com contacts@molitorconsult.com Document totalement confidentiel Droits de

Plus en détail

Marché de l épargne-retraite en France : état des lieux, perspectives et enjeux

Marché de l épargne-retraite en France : état des lieux, perspectives et enjeux Marché de l épargne-retraite en France : état des lieux, perspectives et enjeux Décembre 2003 Etude disponible le 15 décembre 2003 Les objectifs Traiter les questions de fond -réglementation, fiscalité,

Plus en détail

Les sites de rencontre en ligne

Les sites de rencontre en ligne Les sites en ligne Succès des applications, multiplication de l offre, refonte des business models, etc. : quelles perspectives pour le marché et le jeu concurrentiel à l horizon 2020? Le groupe Xerfi

Plus en détail

Décision n 12-DCC-36 du 19 mars 2012 relative à la concentration des groupes Réunica et Arpège

Décision n 12-DCC-36 du 19 mars 2012 relative à la concentration des groupes Réunica et Arpège RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Décision n 12-DCC-36 du 19 mars 2012 relative à la concentration des groupes Réunica et Arpège L Autorité de la concurrence, Vu le dossier de notification adressé au service des concentrations

Plus en détail

Rencontres. Diversification en assurance de personnes: panorama du marché et résultats obtenus

Rencontres. Diversification en assurance de personnes: panorama du marché et résultats obtenus Animation des débats : Benoît MARTIN Rédacteur en chef News Assurances Pro Diversification en assurance de personnes: panorama du marché et résultats obtenus Caroline ALBANET-SAROCCHI Associée Directeur

Plus en détail

Page de l'article : p.89-93 Périodicité : Parution Irrégulière. Contrat (fonds en euros) "' 201 1 la

Page de l'article : p.89-93 Périodicité : Parution Irrégulière. Contrat (fonds en euros) ' 201 1 la Page 1/5 Panorama _ Assurance vie : 200 contrats dans le détail AI heure ou nous mettons sous presse, I ensemble des du contrat, notre tableau indique le distributeur compagnies d assurance vie n ont pas

Plus en détail

Paris, le 10 mars 2011 Résultats 2010 du GROUPE LA POSTE

Paris, le 10 mars 2011 Résultats 2010 du GROUPE LA POSTE COMMUNIQUE DE PRESSE Paris, le 10 mars 2011 Résultats 2010 du GROUPE LA POSTE DES RESULTATS EN PROGRES UN MODELE STRATEGIQUE SOLIDE DES POSTIERS ASSOCIES A LA QUALITE DE SERVICE ET A LA PERFORMANCE Réuni

Plus en détail

FÉDÉRATION FRANÇAISE DES SOCIÉTÉS D ASSURANCES

FÉDÉRATION FRANÇAISE DES SOCIÉTÉS D ASSURANCES FÉDÉRATION FRANÇAISE DES SOCIÉTÉS D ASSURANCES Les assurances de personnes Données clés 28 Fédération Française des sociétés d Assurances Sommaire Sauf indications contraires, toutes les données ont pour

Plus en détail

Les performances nettes de vos supports d investissement au 30/09/2014 *

Les performances nettes de vos supports d investissement au 30/09/2014 * La Lettre Epargne et Retraite en Entreprise L actualité financière Octobre 2014 Les performances nettes de vos supports d investissement au 30/09/2014 * Supports d investissement 1 an glissant 3 ans glissants

Plus en détail

Essentiels de la retraite 19 juin 2014 ATELIER ASSURANTIEL

Essentiels de la retraite 19 juin 2014 ATELIER ASSURANTIEL Essentiels de la retraite 19 juin 2014 ATELIER ASSURANTIEL Perspectives du marché de l épargne retraite entreprise Les points de vigilance dans le choix d un dispositif d épargne Retraite Gaël COLLIN Sinfoni

Plus en détail

Demain, quels fonds et quelles clientèles?

Demain, quels fonds et quelles clientèles? Comment les sociétés/groupes de gestion français distribuent leurs fonds Demain, quels fonds et quelles clientèles? Données d enquête AFG 15 avril 2014 C.Pardo / T.Valli Service Economie-Recherche Plan

Plus en détail

Assurance-vie Prévoyance. Santé IARD L ASSURANCE À LA BANQUE POSTALE

Assurance-vie Prévoyance. Santé IARD L ASSURANCE À LA BANQUE POSTALE Assurance-vie Prévoyance Santé IARD L ASSURANCE À LA BANQUE POSTALE BIEN PLUS QU UNE BANQUE Dans chaque métier, pour chaque projet, La Banque Postale fait de l Assurance comme elle fait de la Banque, en

Plus en détail

Les agences bancaires Emergence d une nouvelle génération d agences Forces en présence et enjeux stratégiques

Les agences bancaires Emergence d une nouvelle génération d agences Forces en présence et enjeux stratégiques Les agences bancaires Le groupe Xerfi vient de publier une étude exclusive sur les agences bancaires. Comme chaque titre de la collection Xerfi Research, elle analyse de façon détaillée les déterminants

Plus en détail

Expertises Marketing et Communication en Assurance

Expertises Marketing et Communication en Assurance Expertises Marketing et Communication en Assurance http://www.molitorconsult-assurance.com http://blog.molitorconsult-assurance.com contacts@molitorconsult.com Document totalement confidentiel Droits de

Plus en détail

Gaipare Zen. La retraite PERP, un jeu d enfant

Gaipare Zen. La retraite PERP, un jeu d enfant Gaipare Zen La retraite PERP, un jeu d enfant Un nouveau souffle pour votre retraite Personne ne s imagine vivre avec un revenu diminué de moitié. C est pourtant ce qui guette tous ceux qui ne comptent

Plus en détail

Communiqué de presse. Fonds Stratégique de Participations : un nouvel investissement de long terme dans le capital d un fleuron industriel français

Communiqué de presse. Fonds Stratégique de Participations : un nouvel investissement de long terme dans le capital d un fleuron industriel français Communiqué de presse Paris le 1 er juin 2015 Fonds Stratégique de Participations : un nouvel investissement de long terme dans le capital d un fleuron industriel français Le Fonds Stratégique de Participations

Plus en détail

Paris et jeux en ligne Poker, paris hippiques et sportifs : Panorama concurrentiel et perspectives à l horizon 2013

Paris et jeux en ligne Poker, paris hippiques et sportifs : Panorama concurrentiel et perspectives à l horizon 2013 Paris Poker, paris hippiques et sportifs : Panorama concurrentiel et perspectives à l horizon 2013 C est le jackpot pour le secteur des paris! Déjà estimé à environ 600 millions d euros en 2010 (produit

Plus en détail

Eline Maurel Directrice d études Xerfi-Precepta

Eline Maurel Directrice d études Xerfi-Precepta Le marché du management de transition Le management de transition, un marché toujours dynamique malgré les turbulences L activité des acteurs de la filière du recrutement s est redressée en 2010-2011,

Plus en détail

Quel marché pour l investissement socialement responsable?

Quel marché pour l investissement socialement responsable? Finance Quel marché pour l investissement socialement responsable? Jeudi 13 et vendredi 14 novembre 2008 DE L INFORMATION À LA FORMATION Cercle Républicain 5, avenue de l Opéra 75001 Paris Inscriptions

Plus en détail

Réinventer le crédit à la consommation Démarches servicielles et innovantes, digitalisation et stratégies de marque

Réinventer le crédit à la consommation Démarches servicielles et innovantes, digitalisation et stratégies de marque y Réinventer le crédit à la consommation Démarches servicielles et innovantes, digitalisation et stratégies de marque Le crédit à la consommation doit être réinventé, car les modèles historiques, focalisés

Plus en détail

L image des Assureurs auprès des Français

L image des Assureurs auprès des Français Contacts : Alain RENAUDIN / Frédéric ALBERT 2006-6 édition L image des Assureurs auprès des Français Introduction 1 Les objectifs et la méthodologie Cette 6ème édition du baromètre vise à apporter aux

Plus en détail

Assurances de personnes. Enquête Mai 2008

Assurances de personnes. Enquête Mai 2008 Assurances de personnes Enquête Mai 2008 Les Perp en 2007 Cette étude peut être consultée et téléchargée à partir de l espace adhérents e-ffsa. Pour tout renseignement : effsa@ffsa.fr Ce document est la

Plus en détail

CIC Activité commerciale en hausse

CIC Activité commerciale en hausse Paris, le 28 juillet 2011 COMMUNIQUE DE PRESSE CIC Activité commerciale en hausse Résultats au 30 juin 2011 Résultats financiers - Produit net bancaire 2 420 M - Résultat brut d exploitation 927 M - Coût

Plus en détail

Structure du marché Vie & Capi en 2013 selon le mode de distribution -Source : FFSA Autres 3%

Structure du marché Vie & Capi en 2013 selon le mode de distribution -Source : FFSA Autres 3% La place de l assurance chez les bancassureurs Depuis de nombreuses années, on sait que les bancassureurs se sont accaparés plus de 60 % du marché de l assurance vie. Cette part de marché est maintenant

Plus en détail

PREDIVIE TRANSMISSION

PREDIVIE TRANSMISSION ASSURANCE VIE PREDIVIE TRANSMISSION L ASSURANCE VIE DÉDIÉE À LA TRANSMISSION DU CAPITAL À la Banque Privée du Crédit Agricole, nous conseillons nos clients pour leur apporter une réponse adaptée à chacun

Plus en détail

Latitude Patrimoine. Un placement rare, une gestion à l état pur

Latitude Patrimoine. Un placement rare, une gestion à l état pur Latitude Patrimoine Un placement rare, une gestion à l état pur Latitude Patrimoine, contrat d assurance vie multisupport, vous aide à gérer et valoriser votre patrimoine avec précision. Vous avez des

Plus en détail

L ACTIVITÉ ÉPARGNE PATRIMONIALE

L ACTIVITÉ ÉPARGNE PATRIMONIALE chiffres clés decp 2013 ÉPARGNE patrimoniale L ACTIVITÉ ÉPARGNE PATRIMONIALE Une plate-forme d expertise Une offre complète de produits patrimoniale et services La Direction Épargne et Clientèle Patrimoniale

Plus en détail

Résultats du 1er trimestre 2006

Résultats du 1er trimestre 2006 Résultats du 1er trimestre 2006 Mai 2006 1 Résultats du 1er trimestre 2006 Mai 2006 2 Résultats consolidés de Crédit Agricole S.A. Résultats du 1er trimestre 2006 Mai 2006 Avertissement Cette présentation

Plus en détail

Études & Économie N 17 octobre 2007. Comment réformer le PERP? par Jean-Pierre Thomas et Philippe Crevel

Études & Économie N 17 octobre 2007. Comment réformer le PERP? par Jean-Pierre Thomas et Philippe Crevel Études & Économie N 17 octobre 2007 Comment réformer le PERP? par Jean-Pierre Thomas et Philippe Crevel Jean-Pierre Thomas, associé gérant à la Banque Lazard, ancien député et auteur de la première loi

Plus en détail

Les Français jugent leurs assureurs

Les Français jugent leurs assureurs Les Français jugent leurs assureurs Présentation du 15 Mars 2002 Marie-Laurence GUÉNA Directeur Département Banques / Assurances TAYLOR NELSON SOFRES S.A 16, rue Barbès - 92129 Montrouge cedex - FRANCE

Plus en détail

TAUX DE RENDEMENTS DES SUPPORTS EN EUROS 2012/ L'AGEFI ACTIFS

TAUX DE RENDEMENTS DES SUPPORTS EN EUROS 2012/ L'AGEFI ACTIFS TAUX DE RENDEMENTS DES SUPPORTS EN EUROS 2012/ L'AGEFI ACTIFS Assureur / promoteur Nom du Contrat Taux de rendement net en % (avant ps) Montant total de l épargne en euros gérée (provisions mathématiques)

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE UNE BANQUE LE CRÉDIT AGRICOLE TOULOUSE 31

COMMUNIQUÉ DE PRESSE UNE BANQUE LE CRÉDIT AGRICOLE TOULOUSE 31 COMMUNIQUÉ DE PRESSE ACTIVITÉS ET RÉSULTATS 2014 LE CRÉDIT AGRICOLE TOULOUSE 31 UNE BANQUE LEADER SUR SON TERRITOIRE CONQUÉRANTE SUR DE NOUVEAUX MARCHÉS INNOVANTE DANS SES SERVICES ET TOUJOURS PROCHE DE

Plus en détail

Tableau de bord de l Epargne en Europe

Tableau de bord de l Epargne en Europe STRICTEMENT CONFIDENTIEL Tableau de bord de l Epargne en Europe Juin 2014 Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur ou de ses ayants droits, ou

Plus en détail

Situation d un échantillon de groupes d assurance actifs en France à fin 2014

Situation d un échantillon de groupes d assurance actifs en France à fin 2014 Situation d un échantillon de groupes d assurance actifs en France à fin 2014 N 45 Mai 2015 1 SOMMAIRE 1. DES RÉSULTATS TIRÉS PAR L ASSURANCE DE PERSONNES... 5 1.1 Des résultats en progression dans le

Plus en détail

Groupe APRIL : Résultats annuels 2015 conformes aux attentes dans un environnement en mutation

Groupe APRIL : Résultats annuels 2015 conformes aux attentes dans un environnement en mutation Mercredi 2 mars 2016 Groupe APRIL : Résultats annuels 2015 conformes aux attentes dans un environnement en mutation Chiffre d affaires consolidé de 798,0 M, en progression de 4,1 % en publié et 4,6 % en

Plus en détail

AXA. Sophie Bourlanges. Rouen 3 juin 2015

AXA. Sophie Bourlanges. Rouen 3 juin 2015 AXA Sophie Bourlanges Rouen 3 juin 2015 AXA, une histoire de croissance 2 Un leader mondial de l assurance et de la gestion d actifs Présent dans 59 pays 161000 collaborateurs au service de 103 MILLIONS

Plus en détail

Avril 2014. Classement de la Gestion Déléguée Institutionnelle en France IX e édition. Amsterdam Dubai London Montréal Munich New York Paris

Avril 2014. Classement de la Gestion Déléguée Institutionnelle en France IX e édition. Amsterdam Dubai London Montréal Munich New York Paris Classement de la Gestion Déléguée Institutionnelle en France IX e édition Avril 2014 Amsterdam Dubai London Montréal Munich New York Paris This report is solely for the use of client personnel. No part

Plus en détail

GROUPE BANQUE POPULAIRE

GROUPE BANQUE POPULAIRE Paris, le 28 août 2008 GROUPE BANQUE POPULAIRE UN RENFORCEMENT DES FONDAMENTAUX DE LA BANQUE DE DÉTAIL UN PNB EN HAUSSE À 2 936 M UN RÉSULTAT NET PART DU GROUPE EN PROGRESSION À 660 M DES RÉSULTATS CONSOLIDÉS

Plus en détail

Dynamisez votre épargne et bénéficiez d une fiscalité privilégiée. PEA Vie Plus

Dynamisez votre épargne et bénéficiez d une fiscalité privilégiée. PEA Vie Plus Dynamisez votre épargne et bénéficiez d une fiscalité privilégiée PEA Vie Plus PLATES-FORMES ASSURANCE VIE Qui sommes-nous? Vie Plus est une filière de Suravenir, compagnie d assurance de personnes du

Plus en détail

Présentation de BPCE Assurances. Forum Talents Handicap Avril 2014

Présentation de BPCE Assurances. Forum Talents Handicap Avril 2014 Présentation de BPCE Assurances Forum Talents Handicap Avril 2014 Sommaire 1. L essentiel sur le Groupe BPCE 2. A propos de BPCE Assurances 3. L Assurance, notre cœur de métier 4. Assureurs Autrement 1.

Plus en détail

Construisez votre avenir et celui de vos proches

Construisez votre avenir et celui de vos proches PARTICULIERS Generali Protection Vie Construisez votre avenir et celui de vos proches Generali Protection Vie Un contrat d assurance vie adapté à vos objectifs d épargne et de protection familiale Qu il

Plus en détail

I. Les entreprises concernées et l opération

I. Les entreprises concernées et l opération RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Décision n 11-DCC-156 du 24 octobre 2011 relative à la fusion par absorption des mutuelles Adrea Mutuelle (mutuelle absorbante), Adrea Mutuelle Bourgogne, Adrea Mutuelle Pays de Savoie,

Plus en détail

Rapport Financier Semestriel

Rapport Financier Semestriel Rapport Financier Semestriel EXERCICE 2013 DU 1 ER JANVIER AU 30 JUIN Date : 23/09/2013 Version : 1.0 SOMMAIRE 1. Commentaires généraux sur l activité... 3 2. Comptes semestriels consolidés... 5 2.1. Faits

Plus en détail

Décision n 11-DCC-186 du 14 décembre 2011 relative à l affiliation de la Mutuelle Civile de la Défense à l union mutualiste de groupe Istya

Décision n 11-DCC-186 du 14 décembre 2011 relative à l affiliation de la Mutuelle Civile de la Défense à l union mutualiste de groupe Istya RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Décision n 11-DCC-186 du 14 décembre 2011 relative à l affiliation de la Mutuelle Civile de la Défense à l union mutualiste de groupe Istya L Autorité de la concurrence, Vu le dossier

Plus en détail

PREDICA Notre métier, vous protéger, vous et vos proches

PREDICA Notre métier, vous protéger, vous et vos proches PREDICA Notre métier, vous protéger, vous et vos proches PREDICA, FILIALE DU GROUPE CRÉDIT AGRICOLE ASSURANCES, est aujourd hui le 2ème assureur vie en France. Cette position s appuie sur la force du modèle

Plus en détail

Décision n 10-DCC-138 du 19 octobre 2010 relative à la prise de contrôle exclusif de MFPrévoyance par CNP Assurances

Décision n 10-DCC-138 du 19 octobre 2010 relative à la prise de contrôle exclusif de MFPrévoyance par CNP Assurances RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Décision n 10-DCC-138 du 19 octobre 2010 relative à la prise de contrôle exclusif de MFPrévoyance par CNP Assurances L Autorité de la concurrence, Vu le dossier de notification adressé

Plus en détail

Les courtiers et comparateurs dans la banque et l assurance Panorama des forces en présence et analyse des facteurs clés de succès

Les courtiers et comparateurs dans la banque et l assurance Panorama des forces en présence et analyse des facteurs clés de succès Les courtiers et comparateurs dans la banque et l assurance Panorama des forces en présence et analyse des facteurs clés de succès Acteurs désormais incontournables des secteurs de l assurance et de la

Plus en détail

Les internautes face aux services financiers

Les internautes face aux services financiers Les internautes face aux services financiers Banque, Finance, Assurance & Crédit en ligne 4 4ème baromètre des comportements multicanaux des internautes pour la gestion, la recherche d information et la

Plus en détail

Dossier de presse Paris, 16 juin 2005

Dossier de presse Paris, 16 juin 2005 Dossier de presse Paris, 16 juin 2005 Communiqué de presse 16 juin 2005 Fusion de Stock at Stake (membre du groupe Ethibel) et Vigeo : naissance du Groupe Vigeo, première agence européenne de mesure de

Plus en détail

Le multicanal dans les banques Les stratégies cross canal face aux nouveaux enjeux du digital et de la mobilité

Le multicanal dans les banques Les stratégies cross canal face aux nouveaux enjeux du digital et de la mobilité L étude de référence sur : Le multicanal dans les banques Les stratégies cross canal face aux nouveaux enjeux du digital et de la mobilité L expertise Xerfi Precepta : - Comprendre la révolution en cours

Plus en détail

Présentation des résultats semestriels 2013/14. Réunion SFAF - 27 novembre 2013

Présentation des résultats semestriels 2013/14. Réunion SFAF - 27 novembre 2013 Présentation des résultats semestriels 2013/14 Réunion SFAF - 27 novembre 2013 1 Intervenants Patrick HIRIGOYEN DGA - Membre du Directoire Tiphanie BORDIER Directrice financière adjointe Céline ROLLAND

Plus en détail

Une compagnie pour la vie

Une compagnie pour la vie 12 pages:mise en page 1 01/06/11 11:15 Page1 Une compagnie pour la vie Une compagnie pour la vie AFI ESCA : Compagnie d assurance sur la vie et de capitalisation. Entreprise régie par le code des assurances.

Plus en détail

Le PERP et la problématique de la retraite. Michel Gahinet

Le PERP et la problématique de la retraite. Michel Gahinet PREDICA - ASSURANCES DE PERSONNES Le PERP et la problématique de la retraite Michel Gahinet Directeur commercial de Predica Plan de la présentation La situation sur le financement des retraites en France

Plus en détail

Bulletin Officiel de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes

Bulletin Officiel de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes Bulletin Officiel de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes N 2 bis du 28 février 2008 C2007-165 / Lettre du ministre de l économie, des finances et de l emploi du 2 janvier

Plus en détail

Le secteur du bâtiment

Le secteur du bâtiment Le secteur du bâtiment 1. La construction neuve La forte accélération du décrochage de l activité observée depuis la fin 2008 avait cédé à une stabilisation du rythme de recul à partir du troisième trimestre

Plus en détail

La gestion de patrimoine Du retail banking à la gestion de fortune : quelles stratégies face au durcissement du jeu concurrentiel?

La gestion de patrimoine Du retail banking à la gestion de fortune : quelles stratégies face au durcissement du jeu concurrentiel? La gestion de patrimoine Du retail banking à la gestion de fortune : quelles stratégies face au durcissement du jeu concurrentiel? Le marché de la gestion privée est en effervescence. L optimisation ou

Plus en détail

VOTRE PLUS COURT CHEMIN VERS L INTERNATIONAL

VOTRE PLUS COURT CHEMIN VERS L INTERNATIONAL VOTRE PLUS COURT CHEMIN VERS L INTERNATIONAL UNE PRÉSENCE INTERNATIONALE FORTE Pramex International, filiale du Groupe BPCE International et Outre-mer, est le leader français du conseil en implantation

Plus en détail

Des difficultés connues...mais surmontables.

Des difficultés connues...mais surmontables. R ETRAITE M ADELIN A NTICIPER L AVENIR Aujourd hui, vous gérez une entreprise, vous êtes indépendant, et c est une opportunité pour préparer encore mieux votre future situation de retraité. La retraite

Plus en détail