Les quarts de travail de 12 heures

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les quarts de travail de 12 heures"

Transcription

1 Catherine Hupé inf. M.Sc (c) UQAR Les quarts de travail de 12 heures L état des connaissances en sciences infirmières

2 Les quarts de travail de 12h Chapitre II du projet : la recension des écrits Introduction Méthode de la recension des écrits Analyse des écrits Inventaire des effets documentés des quarts de 12h Comparaisons entre les quarts de 8h et de 12h Discussion Limites méthodologiques Nouvelle conceptualisation du travail par quart de 12 heures et variables à considérer Conclusion

3 Les quarts de travail de 12h Recension des écrits Introduction

4 Introduction Le temps traditionnel de travail en milieu hospitalier: 3 périodes de 8 heures. Aujourd hui, les quarts de travail de 12 heures consécutives sont fréquents dans les hôpitaux alors qu ils caractérisent le travail de: 51.5 % des infirmières américaines (Trinkoff et al., 2006) 41% de leurs consœurs canadiennes (Shields, 2006)

5 Introduction Depuis que les quarts de travail de 12 heures gagnent en popularité, des comparaisons directes avec les quarts de 8 heures ont été faites. Quelle est la meilleure option? Cette recension des écrits suscite autant de questions que de réponses... Les 12 heures sont-ils meilleurs Meilleurs sur quels plans? Meilleurs pour qui? Meilleurs selon qui? Dans quel contexte?

6 La méthode Les objectifs Objectifs de la présente recherche Élaborer une synthèse critique des connaissances actuelles sur les effets des quarts de travail de 12 heures chez les infirmières en milieu hospitalier. Plus précisément Identifier les avantages et les inconvénients des quarts de travail de 12 heures influençant les deux catégories d effets suivantes : 1) la qualité des soins infirmiers et 2) la qualité de vie au travail des infirmières. Poser un regard critique sur les résultats obtenus, formuler des recommandations pour les recherches futures, pouvant orienter les pratiques de gestion du temps de travail des infirmières

7 La méthode Recension des écrits Critères d inclusion 1)Études quantitatives et qualitatives auprès d infirmières qui travaillent par quarts de 12 heures en centre hospitalier dispensant des soins aux patients 24/24h; 2) Publiées entre 2000 et 2012; 3) Écrites en langue française ou anglaise. Les recensions des écrits et les articles de pays orientaux ont été exclus.

8 La méthode Recension des écrits

9 La méthode Recension des écrits : 15 études retenues

10 L inventaire des effets Effets des 12 heures sur La qualité des soins en général Amélioration de la qualité des soins Détérioration de la qualité des soins La sécurité Hausse du risque d erreurs Baisse du risque d erreurs en raison d une meilleure communication à l intérieur de l équipe soignante 4 Augmentation de la peur des infirmières de faire des erreurs 5 Hausse des rapports d incidents 9 Baisse de la vigilance des infirmières 12 Hausse des blessures chez les patients 7 Hausse des blessures par aiguille chez les infirmières 7

11 L inventaire des effets Effets des 12 heures sur La continuité des soins Amélioration de la continuité des soins Détérioration de la continuité des soins 15 La connaissance du patient Amélioration chez l infirmière de la connaissance du patient 4-10 Meilleure connaissance chez le patient de son infirmière 4 Facilité d identifier des anomalies nouvelles chez le patient 4

12 L inventaire des effets Effets des 12 heures sur Les changements de quarts Amélioration de la communication lors des changements de quarts de travail 9 Insatisfaction des infirmières du transfert de données lors des changements de quarts 5 Hausse de la satisfaction liée au temps disponible pour les changements de quarts 10 La communication Amélioration de la communication entre le personnel Détérioration de la communication entre le personnel 8

13 L inventaire des effets Effets des 12 heures sur La planification Amélioration de la planification des soins Administration des médicaments à l heure prévue 15 Diminution du besoin d employés par quart de travail 9 Baisse du recours aux agences privées de recrutement 1-9 La documentation Amélioration de la documentation

14 L inventaire des effets Effets des 12 heures sur Les soins aux patients Amélioration des soins administrés 9-15 Amélioration de la relation thérapeutique 4-10 Possibilité de porter attention à la condition familiale et sociale du patient (soins holistiques) 4-15 Hausse du temps avec le patient et sa famille Périodes pour faire de la promotion de la santé et pour planifier le congé 15 Soins aux patients en section d isolement plus difficiles 10

15 L inventaire des effets Effets des 12 heures sur La maladie et les absences du personnel Baisse de la maladie chez le personnel Réduction de congés de maladie de courte durée 5 Réduction des absences 8-13 Les coûts organisationnels Hausse des coûts liés à l introduction des 12 heures sur l unité 15 Réduction des coûts en personnel d agences privées 1

16 L inventaire des effets Effets des 12 heures sur La qualité de vie au travail et la satisfaction Hausse de la satisfaction au travail 1-13 Baisse de la satisfaction au travail 6 Hausse de la satisfaction liée à la vie familiale 5 Hausse de la satisfaction par rapport à l horaire Diminution de la motivation au travail 10

17 L inventaire des effets Effets des 12 heures sur L équilibre travail-vie personnelle Diminution des conflits travail-famille 5 Hausse de la qualité du temps hors travail 10 Altération des rôles familiaux 15 Longues périodes loin de la famille et des animaux de compagnie 15 Hausse du nombre de jours de congé 9-15 Hausse du nombre de fins de semaines de congé 5 Augmentation du temps à la maison et réduction du temps au travail 8

18 L inventaire des effets Effets des 12 heures sur L environnement psychosocial au travail Amélioration du travail d équipe 15 Détérioration du travail d équipe 10-5 Hausse des possibilités de développer des amitiés et de bonnes relations de travail 15 Devoir travailler trop avec certains collègues et pas assez avec d autres 15 L environnement physique au travail Atmosphère moins «sous-pression» 15 Unité plus calme et moins bruyante 15

19 L inventaire des effets Effets des 12 heures sur Le temps supplémentaire Baisse du temps supplémentaire 11 * Hausse des risques (erreurs) lorsqu on doit effectuer du temps supplémentaire 11 * L étude de Rogers et al. (2004) auprès d infirmières américaines (n=393) montre que les quarts de 8 heures sont associés à du temps supplémentaire dans 85% des cas, alors que ce pourcentage est de 79% pour les quarts de 12 heures (p=0.0001). Est-ce une différence réellement significative sur le plan clinique? sachant que «les quarts de 12 heures sont vus comme une solution miracle pour éliminer les heures supplémentaires» - Nazon, 2011, Québec.

20 L inventaire des effets Effets des 12 heures sur Les temps de repas et de pause Diminution des interruptions durant les heures de repas 15 Hausse de la possibilité de faire une sieste sur le temps de repas 15 La flexibilité de l horaire Hausse de la flexibilité des horaires de travail

21 L inventaire des effets Effets des 12 heures sur Les déplacements Facilitation des déplacements entre la maison et le travail 10 Réduction des coûts de transport 10 Hausse du risque d accident de voiture chez les infirmières 7 Risque de somnolence au volant 12 La rétention des infirmières Amélioration de la rétention du personnel 8-9

22 Recension des écrits Études avec comparaisons 8h vs 12h Premier auteur, année Effet Signification Préférence Scott (2006) Erreurs et quasi-erreurs Significatif (p 0.001) 8 heures Rogers (2004) Erreurs et quasi-erreurs Significatif (p 0.001) 8 heures Bollschweiler (2001) Rémission des patients Mortalité Durée du séjour Significatif (p <0.05) Significatif (p <0.05) Significatif (p <0.05) 12 heures 12 heures 12 heures Wilkins (2008) Erreurs de médicaments Significatif (p <0.05) 12 heures Stone (2006) Rapports d incident Sécurité des patients Qualité des soins Non significatif Non significatif Non significatif Description of Picture goes here. Bellebum (2008) Erreurs de médicaments Non significatif

23 Recension des écrits Études avec comparaisons 8h vs 12h Premier auteur, année Effet Signification Préférence Hoffman (2003) Satisfaction au travail Stress Non significatif Significatif (p 0.04) 8 heures Rogers (2004) Temps supplémentaire Significatif (p 0.001) 12 heures Stone (2006) Épuisement émotionnel Satisfaction au travail Significatif (p<0.001) Significatif (p<0.001) 12 heures 12 heures Barrau-Baumstarck (2008) Qualité de vie Significatif (p 0.01) 12 heures Estryn-Béhar (2012) Satisfaction du temps travail/vie privée Satisfaction du niveau du bien-être Description of Picture goes here. Épuisement professionnel Inquiétude de faire des erreurs Significatif (p<0.001) Significatif (p<0.05) Significatif (p<0.05) Significatif (p<0.05) 12 heures 12 heures 8 heures 8 heures

24 L inventaire des effets Résumé Les quarts de 12 heures sont majoritairement avantageux pour les infirmières sur les nombreuses dimensions de la qualité de vie au travail et de la qualité des soins. Seul le facteur de sécurité semble être associé à des désavantages pour les patients et pour les infirmières dans un système de temps de travail par quarts de 12 heures.

25 Les quarts de travail de 12h Recension des écrits Discussion

26 La discussion Recension des écrits Limites méthodologiques Peu de précisions sur les caractéristiques du système de travail par quart en place; Manque de contrôle des variables confondantes et des variables médiatrices; Aucune étude ne propose des unités de comparaison (par exemple, soins critiques vs médecine chirurgie ou unité adulte vs unité gériatrique/pédiatrique); Utilisation à outrance de questionnaires non validés; Des mesures sont effectuées très rapidement après l introduction des quarts de 12 heures (par exemple, après 12 semaines 4-15 ); Des mesures sont effectuées auprès d échantillons petits (par exemple, n= 24, n=12, n=54, n= 41, n=20); Aucune étude longitudinale; Sauf pour une étude, les perspectives des gestionnaires, des autres professionnels de l équipe des patients sont ignorées quant aux effets des quarts de travail de 12 heures; Différentes catégories de professionnelles regroupées sous l appellation «infirmières» au plan international.

27 La discussion Les auteurs posent le problème comme si une seule caractéristique du travail par quart, ici la durée, intervenait directement sur un effet isolé. Or, il faut examiner certains facteurs du 1) système de travail par quart qui interviennent aussi dans l équation. (Ferguson & Dawson, 2011) Aussi, une boîte noire inexplorée par la recherche contient un nombre de variables qu il est nécessaire de considérer. Ces variables se rapportent 1) au travail et 2) aux travailleurs.

28 La discussion Une autre perspective des quarts de 12 heures Le système de travail par quart Question : Comment changer la durée des quarts sans aussi modifier : L heure de début du quart Le nombre de jours de travail consécutifs/semaine Le nombre de congés entre les blocs de travail Le nombre de fins de semaines de travail La fréquence des pauses Le nombre d heures supplémentaires Chaque étude recensée possède un système de travail par quart distinctif mais les auteurs ne précisent souvent qu une seule de ses caractéristiques, soit la durée des quarts (12 heures).

29 La discussion Le système de travail par quart Le système de travail par quart de 12h Plus que des quarts de 12 heures: il s agit d un système composé de plusieurs dimensions. Ex: Si l effet mesuré est l équilibre travail-famille, ce n est pas simplement la durée du quart qui intervient, mais bien l ensemble des dimensions qui composent le système de travail par quart de 12 heures.

30 La discussion Variables liées au travail et au travailleurs En ce qui concerne le travail et les travailleurs, l existence de facteurs (variables médiatrices) variant d un pays, d un hôpital et d une unité à l autre. Elles sont en constante évolution et influencent les effets. Ces variables ont été globalement ignorées par les chercheurs, entravant les possibilités de généralisation. Le travail Le contexte socio-économique Le ratio infirmière-patient La charge de travail La tâche Le type de clientèle La technologie Les travailleurs L âge des infirmières Leur sexe Leur statut matrimonial Le nombre d enfants à leur charge

31 La discussion Le travail par quarts de 12 heures Le travail par quarts de 12 heures peut être conceptualisé comme un système complexe de facteurs interdépendants. Les paradigmes actuels en recherche sur les quarts de 12 heures ont besoin d évoluer pour respecter la complexité des différents systèmes de travail par quart, des contextes de travail variés et des caractéristiques changeantes de la main d œuvre infirmière.

32 La conclusion En conclusion Le système de travail par quart idéal demeure une question non répondue pour les chercheurs, le infirmières et les gestionnaires; Il est insuffisant d examiner la longueur des quarts de manière isolée Les éléments clés qui influencent les effets incluent les caractéristiques 1) du système de travail par quart, 2) du travail et 3) des travailleurs. Davantage d études qui utilisent des outils de mesure validés sont requises Des méthodologies qualitatives peuvent appuyer les mesures quantitatives des effets des systèmes de travail par quart sur les infirmières.

33 Références Bloodworth C. (2001) Challenging the myth of the 12 hour shift: a pilot evaluation. Nursing Standard 15(29), Bellebaum, K.L. (2008). The relationship between nurses work hours, fatigue and occurrence of medication administration errors, Thèse de doctorat inedite, Ohio State University. Bollschweiler E, Krings A, Fuchs KH, et al. (2001). Alternative shift models and the quality of patient care: an empirical study in surgical intensive care units. Langenbecks Archives of Surgery, 386(2), Dwyer, T., Jamieson, L., Moxham, L., Austen, D. & Smith, K. (2007). Evaluation of the 12-hour Shift trial in a regional intensive care unit, Management, 15, Estryn-Béhar, M., Van der Geijden, B., NEXT Study Group (2012). Effects of extended work shifts on employee fatigue, health, satisfaction, work/family balance and patient safety, Work, 41, Hoffman AJ, Scott LD. (2003). Role stress and career satisfaction among registered nurses by work shift patterns, Journal of Nursing Administration, 33, Lockley, S.W., Barger, L.K., Ayas, N.T., Rothschild, J.M., Czeisler, C.A., Landrigan, C.P., & Harvard Work Hours, Health and Safety Group. (2007). Effects of health care provider work hours and sleep deprivation on safety and performance, Joint Commission Journal of Quality & Patient Safety, 33(11), McGrettick, K.S., O Neill, M.A. (2006). Critical nurses perceptions of 12-h shifts, Nursing critical care, 11(4), Richardson A., Dabner N. & Curtis S. (2003) Twelve-hour shift on ITU: a nursing evaluation, Nursing in Critical Care 8(3), Richardson, A., Turnock, C., Harris, L., Finley, A., & Carson, S. (2007). A study examining the impact of 12-hour shifts on critical care staff. Journal of Nursing Management. 15(8), Rogers, A.E., Hwang, W-T., Scott, L. D., Aiken, L. H. & Dinges, D. F. (2004). The working hours of hospital staff nurses and patient safety. Health Affairs. 23(4),

34 Références Scott, L.D., Rogers, A.E., Hwang, W-T, & Zhang, Y. (2006). Effects of critical care nurses work hours on vigilance and patient safety, American Journal of Critical Care, 15, Shields, M. & Wilkins, J. (2006). Enquête nationale sur le travail et la santé du personnel infirmier de 2005, résultats. Ottawa : Santé Canada et Institut canadien d information sur la santé. Stone, P. W., Du, Y., Cowell, R., Amsterdam, N., Helfrich, T. A., Linn, R. W., et al. (2006). Comparison of nurse, system and quality patient care outcomes in 8-hour and 12-hour shifts, Medical Care, 44(2), Trinkoff A, Geiger-Brown J, Brady B, et al. (2006) How long and how much are nurses now working? AJN, 106, Wilkins, K. & Shields, M. (2008). Les corrélats des erreurs de médicament dans les hôpitaux, Rapports sur la santé, 19(2), Wooten N. (2000) Evaluation of 12 hour shifts on a cardiology nursing development unit, British Journal of Nursing, 9(20),

35 Les quarts de travail de 12h Recension des écrits Questions?

Les quarts de 12 heures dans les hôpitaux : un impact sur la qualité de vie au travail des infirmières?

Les quarts de 12 heures dans les hôpitaux : un impact sur la qualité de vie au travail des infirmières? Les quarts de 12 heures dans les hôpitaux : un impact sur la qualité de vie au travail des infirmières? Catherine Hupé, inf., B. Sc., finissante M. Sc., UQAR Guy Bélanger, inf., Ph.D., professeur, UQAR

Plus en détail

Danielle D Amour, inf. Ph.D. IUFRS 24 février 2011

Danielle D Amour, inf. Ph.D. IUFRS 24 février 2011 + Miser sur le renouvellement de l organisation des services infirmiers pour améliorer la qualité et la sécurité des soins Danielle D Amour, inf. Ph.D. IUFRS 24 février 2011 + Membres de l équipe Carl-Ardy

Plus en détail

Facteurs de fidélisation du personnel soignant

Facteurs de fidélisation du personnel soignant Facteurs de fidélisation du personnel soignant Adrian Bangerter Professeur de Psychologie du Travail 5 e Congrès National Aide et Soins à Domicile 9-10 septembre 2010 Institut de Psychologie du Travail

Plus en détail

IMPACT DE L ORGANISATION DU TRAVAIL EN

IMPACT DE L ORGANISATION DU TRAVAIL EN IMPACT DE L ORGANISATION DU TRAVAIL EN RÉANIMATION SUR LE STRESS ET LA FATIGUE DU PERSONNEL SOIGNANT ET SUR LES INFECTIONS LIÉES AUX SOINS : LE PROJET MOTILIS Zone de texte Laura TEMIME, laboratoire MESuRS,

Plus en détail

projet individuel de RH 1

projet individuel de RH 1 Comment évaluer la performance de RH? Application dans le cas de l amélioration de GRH des hôpitaux en Chine XIE Liying 16/01/2008 projet individuel de RH 1 Plan Résumé de l article et introduction du

Plus en détail

La santé au travail des cheminots en région Bretagne Enquête pour le CER et la Mutuelle Entrain

La santé au travail des cheminots en région Bretagne Enquête pour le CER et la Mutuelle Entrain La santé au travail des cheminots en région Bretagne Enquête pour le CER et la Mutuelle Entrain Présentation des résultats de l enquête auprès des salariés Sommaire A- La démarche 1. Méthodologie de l

Plus en détail

Les pratiques de conciliation travail et vie personnelle :

Les pratiques de conciliation travail et vie personnelle : Colloque en assurance collective Les pratiques de conciliation travail et vie personnelle : un outil pour atténuer la détresse psychologique Maude Boulet, Ph.D. Analyste en statistique du travail Institut

Plus en détail

DESCRIPTION DES STRESSEURS LIÉS AUX SOINS DE FIN DE VIE CHEZ LES INFIRMIÈRES OEUVRANT EN USI

DESCRIPTION DES STRESSEURS LIÉS AUX SOINS DE FIN DE VIE CHEZ LES INFIRMIÈRES OEUVRANT EN USI DESCRIPTION DES STRESSEURS LIÉS AUX SOINS DE FIN DE VIE CHEZ LES INFIRMIÈRES OEUVRANT EN USI Céline Gélinas, inf., Ph.D., Marie-Anik Robitaille, M.A., Lise Fillion, inf., Ph.D. & Manon Truchon, Ph.D. Dans

Plus en détail

Moyenne d efficacité du travail de l équipe de dispensateurs de SSP (Ensemble d indicateurs : Dispensateurs de soins de santé primaires) Cote moyenne

Moyenne d efficacité du travail de l équipe de dispensateurs de SSP (Ensemble d indicateurs : Dispensateurs de soins de santé primaires) Cote moyenne (Ensemble d indicateurs : Dispensateurs de soins de santé primaires) Définition Cote moyenne de l efficacité du travail de l équipe fondée sur les facteurs suivants : vision; participation ouverte; orientation

Plus en détail

Énoncé de position commun

Énoncé de position commun Énoncé de position commun MILIEUX DE PRATIQUE : OPTIMISER LES RÉSULTATS POUR LES CLIENTS, LES INFIRMIÈRES ET LE SYSTÈME ÉNONCÉ DE POSITION COMMUN DE L AIIC ET DE LA FCSII L Association des infirmières

Plus en détail

Bienvenue à la conférence en ligne Violence au travail : présentation des résultats du sondage mené auprès de trois secteurs professionnels

Bienvenue à la conférence en ligne Violence au travail : présentation des résultats du sondage mené auprès de trois secteurs professionnels Bienvenue à la conférence en ligne Violence au travail : présentation des résultats du sondage mené auprès de trois secteurs professionnels Conférencier : Richard Boyer, Ph. D., chercheur au Centre de

Plus en détail

Évaluation du stress au travail chez le Personnel du Service d Anesthésie-Réanimation au CHU de Monastir. - Tunisie -

Évaluation du stress au travail chez le Personnel du Service d Anesthésie-Réanimation au CHU de Monastir. - Tunisie - Évaluation du stress au travail chez le Personnel du Service d Anesthésie-Réanimation au CHU de Monastir - Tunisie - Abdelmajid LARIBI Cadre infirmier Évaluation du stress au travail chez le personnel

Plus en détail

Analyse et gestion d un évènement indésirable associé aux soins

Analyse et gestion d un évènement indésirable associé aux soins Analyse et gestion d un évènement indésirable associé aux soins Programme de développement professionnel continu Date : juin 2013 Comité de Coordination de l Evaluation Clinique et de la Qualité en Aquitaine

Plus en détail

CClin Est. Le 17 avril 2014 Strasbourg

CClin Est. Le 17 avril 2014 Strasbourg Recherche des causes d un grave défaut de transmission d information en présence d une situation à fort risque de contamination CClin Est Le 17 avril 2014 Strasbourg 1 Contexte Développement de la culture

Plus en détail

Qualité et sécurité des soins Rôle de la direction des soins infirmiers- au Québec

Qualité et sécurité des soins Rôle de la direction des soins infirmiers- au Québec Qualité et sécurité des soins Rôle de la direction des soins infirmiers- au Québec Josée F. Breton, B.Sc.inf., MBA, Conseillère senior en organisation des soins et du travail, Direction des soins infirmiers

Plus en détail

Rapport pour Syndicat des professionnelles et professionnels du gouvernement du Québec

Rapport pour Syndicat des professionnelles et professionnels du gouvernement du Québec Rapport pour Syndicat des professionnelles et professionnels du gouvernement du Québec Programme de bourses Fonds commémoratif Louise-Montpetit-Morisseau Développement et validation de l échelle de mesure

Plus en détail

Onzième colloque annuel de la Société québécoise d évaluation de programme La pratique de l évaluation de programme: quoi de neuf depuis 10 ans?

Onzième colloque annuel de la Société québécoise d évaluation de programme La pratique de l évaluation de programme: quoi de neuf depuis 10 ans? Onzième colloque annuel de la Société québécoise d évaluation de programme La pratique de l évaluation de programme: quoi de neuf depuis 10 ans? L évaluation formative d une intervention interdisciplinaire

Plus en détail

Enjeux et perspectives liant la santé et la sécurité du travail et la promotion de la santé Diane Berthelette, Ph.D.

Enjeux et perspectives liant la santé et la sécurité du travail et la promotion de la santé Diane Berthelette, Ph.D. Enjeux et perspectives liant la santé et la sécurité du travail et la promotion de la santé Diane Berthelette, Ph.D. Présidente-directrice générale, CLIPP Département d organisation et de ressources humaines,

Plus en détail

RPS : du processus de détection des risques à la mise en œuvre des moyens d actions

RPS : du processus de détection des risques à la mise en œuvre des moyens d actions RPS : du processus de détection des risques à la mise en œuvre des moyens d actions C. Benoist, Chef du personnel FAI D. Pouchard, Chargé de Mission Afpa Transitions Les étapes de la mise en œuvre de la

Plus en détail

ENQUETE DE Universitaires SATISFACTION de Genève PATIENTS 2013

ENQUETE DE Universitaires SATISFACTION de Genève PATIENTS 2013 Forum qualité sécurité HUG, 20 novembre 2014 Hôpitaux ENQUETE DE Universitaires SATISFACTION de Genève PATIENTS 2013 Patricia Francis Gerstel Pierre Chopard Service qualité des soins Etre Direction les

Plus en détail

Le Bureau de projet dans l entreprise. MGP7097 Gestion organisationnelle de projet Monique Aubry et Nathalie Drouin

Le Bureau de projet dans l entreprise. MGP7097 Gestion organisationnelle de projet Monique Aubry et Nathalie Drouin Gestion organisationnelle de projet Le Bureau de projet dans l entreprise Gestion organisationnelle de projet et Nathalie Drouin Objectifs Comprendre la variété des configurations des Bureaux de projet

Plus en détail

L évaluation et l amélioration de l expérience patient en milieu hospitalier : impact du Comité des usagers

L évaluation et l amélioration de l expérience patient en milieu hospitalier : impact du Comité des usagers L évaluation et l amélioration de l expérience patient en milieu hospitalier : impact du Comité des usagers Dieudonné Soubeiga, expert en sondages Marie-Suzanne Lavallée, directrice de la qualité Annie

Plus en détail

L évaluation des besoins des personnes atteintes de cancer et de leurs proches par les infirmières pivots en oncologie (IPOs)

L évaluation des besoins des personnes atteintes de cancer et de leurs proches par les infirmières pivots en oncologie (IPOs) L évaluation des besoins des personnes atteintes de cancer et de leurs proches par les infirmières pivots en oncologie (IPOs) Brigitte Fournier, IPO Clinique d oncologie ambulatoire M.Sc. Infirmières (candidate)

Plus en détail

Le cahier d exercices

Le cahier d exercices 10 Le cahier d exercices 1. Introduction Le but du présent manuel est de venir en aide aux recruteurs de sociétés de transport par autocar qui ont recours au manuel Au Volant Un guide des meilleures pratiques

Plus en détail

Engager une action de prévention des RPS

Engager une action de prévention des RPS Que sont les RPS (Risques Psycho Sociaux)? Les risques psycho sociaux sont souvent résumés par simplicité sous le terme de «stress», qui n est en fait qu une manifestation de ce risque en entreprise. Ils

Plus en détail

«Promotion de la santé au travail : Sommeil & nutrition en lien avec le travail posté» Entreprise COCA-COLA MIDI SAS - Signes

«Promotion de la santé au travail : Sommeil & nutrition en lien avec le travail posté» Entreprise COCA-COLA MIDI SAS - Signes Sommeil & nutrition en lien avec le travail posté» Introduction Les troubles du sommeil et de la vigilance interviennent de façon importante dans le monde du travail et notamment dans le travail à horaires

Plus en détail

Site Web sur la PSS (régions et établissements) : indicateurs

Site Web sur la PSS (régions et établissements) : indicateurs Mai 2014 Site Web sur la PSS (régions et établissements) : indicateurs Comme nous l avons annoncé dans notre bulletin du 15 avril, l ICIS prévoit lancer son nouveau site Web interactif sur les données

Plus en détail

UNE DÉMARCHE NOVATRICE EN ORGANISATION DES SOINS ET DU TRAVAIL EN SANTÉ MENTALE. Institut universitaire en santé mentale de Québec

UNE DÉMARCHE NOVATRICE EN ORGANISATION DES SOINS ET DU TRAVAIL EN SANTÉ MENTALE. Institut universitaire en santé mentale de Québec UNE DÉMARCHE NOVATRICE EN ORGANISATION DES SOINS ET DU TRAVAIL EN SANTÉ MENTALE Institut universitaire en santé mentale de Québec Madame Lorraine Guillemette Directrice des soins et services cliniques

Plus en détail

Contraintes du travail liées à l hypertension artérielle des soignants hospitaliers en France.

Contraintes du travail liées à l hypertension artérielle des soignants hospitaliers en France. V e Congrès International d'épidémiologie ADELF - EPITER 12 au 14 septembre 2012, Bruxelles, Belgique Contraintes du travail liées à l hypertension artérielle des soignants hospitaliers en France. S Lamy

Plus en détail

La santé au Québec : Insuffisance de ressources ou organisations déficientes

La santé au Québec : Insuffisance de ressources ou organisations déficientes La santé au Québec : Insuffisance de ressources ou organisations déficientes Comment améliorer l accès à nos services de santé? Augmenter les fonds alloués à la santé? ou Adopter des mécanismes d incitation

Plus en détail

Liste de controle. Composer avec l arthrite et les troubles musculosquelettiques persistants au travail

Liste de controle. Composer avec l arthrite et les troubles musculosquelettiques persistants au travail Liste de controle Composer avec l arthrite et les troubles musculosquelettiques persistants au travail GUIDE À L INTENTION DES EMPLOYEURS, DES EMPLOYÉS ET DES FOURNISSEURS DE SOINS DE SANTÉ Articulations

Plus en détail

SOMMAIRE. FÉVRIER 2013 RESSOURCES HUMAINES ÉTUDE POINTS DE VUE BDC Recherche et intelligence de marché de BDC TABLE DES MATIÈRES

SOMMAIRE. FÉVRIER 2013 RESSOURCES HUMAINES ÉTUDE POINTS DE VUE BDC Recherche et intelligence de marché de BDC TABLE DES MATIÈRES FÉVRIER 2013 RESSOURCES HUMAINES ÉTUDE POINTS DE VUE BDC Recherche et intelligence de marché de BDC TABLE DES MATIÈRES Faits saillants du sondage 2 Contexte et méthode de sondage 3 Profil des répondants

Plus en détail

,,ÉTUDES ET RECHERCHES SUR LA DISTRIBUTION, LA PROMOTION ET LA VALORISATION DES PRODUITS DE BOULANGERIE DANS LE MUNICIPE DE CONSTANŢA

,,ÉTUDES ET RECHERCHES SUR LA DISTRIBUTION, LA PROMOTION ET LA VALORISATION DES PRODUITS DE BOULANGERIE DANS LE MUNICIPE DE CONSTANŢA RESUMÉ Mots clés : marketing, produits alimentaires, stratégies La thèse de doctorat intitulée,,études ET RECHERCHES SUR LA DISTRIBUTION, LA PROMOTION ET LA VALORISATION DES PRODUITS DE BOULANGERIE DANS

Plus en détail

Gestion du risque opératoire: Rôle du facteur humain

Gestion du risque opératoire: Rôle du facteur humain Gestion du risque opératoire: Rôle du facteur humain Domizio SUVA Domizio.suva@hcuge.ch Service de chirurgie orthopédique et traumatologie de l appareil moteur Hôpitaux Universitaires de Genève Introduction

Plus en détail

OPTIMISER LA PLANIFICATION DE CONGÉ: UNE RESPONSABILITÉ PARTAGÉE ENTRE LES INFIRMIÈRES ET LES MÉDECINS

OPTIMISER LA PLANIFICATION DE CONGÉ: UNE RESPONSABILITÉ PARTAGÉE ENTRE LES INFIRMIÈRES ET LES MÉDECINS OPTIMISER LA PLANIFICATION DE CONGÉ: UNE RESPONSABILITÉ PARTAGÉE ENTRE LES INFIRMIÈRES ET LES MÉDECINS Adele Ferrante, inf., M.Sc.(A). Directrice des soins infirmiers Dr Irwin Kuzmarov M.D. FRCS Directeur

Plus en détail

Liste des éléments de données de la Base de données sur les infirmières et infirmiers réglementés

Liste des éléments de données de la Base de données sur les infirmières et infirmiers réglementés septembre 2013 Liste des éléments de données de la infirmières et Les documents énumérés dans la présente liste ont été adaptés à partir du Dictionnaire des données et manuel de traitement de la 2013.

Plus en détail

Infirmier(e) Le Métier d Infirmier(e) Le Concours. Concours Prépa Santé. Le CPS d Angers prépare les étudiants au concours d infirmier(e)

Infirmier(e) Le Métier d Infirmier(e) Le Concours. Concours Prépa Santé. Le CPS d Angers prépare les étudiants au concours d infirmier(e) CP Concours Prépa Santé Optimum : 400 h/an Access : 250 h/an de septembre à mai Infirmier(e) Le CPS d Angers prépare les étudiants au concours d infirmier(e) Le Métier d Infirmier(e) Qu il travaille en

Plus en détail

Infirmier(e) Le Métier d Infirmier(e) Le Concours. Concours Prépa Santé

Infirmier(e) Le Métier d Infirmier(e) Le Concours. Concours Prépa Santé CP Concours Prépa Santé Optimum : 400 h/an Access : 250 h/an de septembre à mai Infirmier(e) Le Métier d Infirmier(e) Présents à l hôpital dans tous les services, les infirmiers et les infirmières dispensent

Plus en détail

Employer branding. Mise en place de l employer branding bonnes pratiques : accréditation en tant que «Hôpital magnétique»?

Employer branding. Mise en place de l employer branding bonnes pratiques : accréditation en tant que «Hôpital magnétique»? Employer branding Mise en place de l employer branding bonnes pratiques : accréditation en tant que «Hôpital magnétique»? André LOVINFOSSE ex-drh au CHR de la Citadelle ex- Directeur du Département Infirmier

Plus en détail

Pratiques des physiothérapeutes québécois dans le traitement du mal de dos lié au travail : sont-elles fondées sur les données probantes?

Pratiques des physiothérapeutes québécois dans le traitement du mal de dos lié au travail : sont-elles fondées sur les données probantes? Pratiques des physiothérapeutes québécois dans le traitement du mal de dos lié au travail : sont-elles fondées sur les données probantes? Stéphane Poitras pht PhD Régis Blais PhD Bonnie Swaine pht PhD

Plus en détail

ANESTHESIE DANS LA CHIRURGIE AMBULATOIRE ORL. MS.Haraoubia - A.Mouzali -KH.Ouennoughi - M.Z.Saadi - K.Kanoun - F.Djadane - O.Zemirli CHU BENI-MESSOUS

ANESTHESIE DANS LA CHIRURGIE AMBULATOIRE ORL. MS.Haraoubia - A.Mouzali -KH.Ouennoughi - M.Z.Saadi - K.Kanoun - F.Djadane - O.Zemirli CHU BENI-MESSOUS ANESTHESIE DANS LA CHIRURGIE AMBULATOIRE ORL MS.Haraoubia - A.Mouzali -KH.Ouennoughi - M.Z.Saadi - K.Kanoun - F.Djadane - O.Zemirli CHU BENI-MESSOUS INTRODUCTION La chirurgie ambulatoire est née il y a

Plus en détail

Conciliation médicamenteusem Expérience brestoise

Conciliation médicamenteusem Expérience brestoise Conciliation médicamenteusem Expérience brestoise Maud PERENNES interne en pharmacie Axel CARDE pharmacien chef de service Hôpital d Instruction d des Armées de Brest 17 novembre 2011 Centre Hospitalier

Plus en détail

L expertise médicale : une ressource de gestion à connaître. Jean Mireault, M.D., M.Sc.

L expertise médicale : une ressource de gestion à connaître. Jean Mireault, M.D., M.Sc. L expertise médicale : une ressource de gestion à connaître Jean Mireault, M.D., M.Sc. Objectifs de la présentation Démontrer l importance de l utilisation des données dans l engagement médical Présenter

Plus en détail

Répertoire des banques de renseignements personnels

Répertoire des banques de renseignements personnels Répertoire des banques de renseignements personnels L inclusion d un dossier dans le Répertoire des banques de renseignements personnels du Centre régional de santé de North Bay ne signifie pas pour autant

Plus en détail

LE STRESS PROFESSIONNEL

LE STRESS PROFESSIONNEL LE STRESS PROFESSIONNEL DES DIRECTEURS D ÉTABLISSEMENT SCOLAIRE EN SUISSE ROMANDE Communication donnée lors des Doctoriales des EDSE 2012, tenu à Genève le 4 mai 2012 Carl Denecker Université de Genève

Plus en détail

Assises professionnelles de l infectiologie

Assises professionnelles de l infectiologie Valoriser l infectiologie transversale par l amélioration de la qualité Arnaud Pouillart Hôpitaux pédiatriques de Nice CHU-Lenval 1 Champ de l étude Activités transversales : Expertise, activité intellectuelle

Plus en détail

L emploi à temps partiel et les parcours professionnels des salariés dans la branche de la pharmacie d officine Synthèse

L emploi à temps partiel et les parcours professionnels des salariés dans la branche de la pharmacie d officine Synthèse L emploi à temps partiel et les parcours professionnels des salariés dans la branche de la pharmacie d officine Synthèse Observatoire des métiers des Professions Libérales 52-56 rue Kléber - 92309 LEVALLOIS-PERRET

Plus en détail

15/05/2013 CRITÈRES PHARMACOÉCONOMIQUES DANS L ÉLABORATION D UNE LISTE DE MÉDICAMENTS À REMBOURSER. L accès au médicament au Canada

15/05/2013 CRITÈRES PHARMACOÉCONOMIQUES DANS L ÉLABORATION D UNE LISTE DE MÉDICAMENTS À REMBOURSER. L accès au médicament au Canada INTRODUCTION À L ÉVALUATION ÉCONOMIQUE PLAN DU COURS CRITÈRES PHARMACOÉCONOMIQUES DANS L ÉLABORATION D UNE LISTE DE MÉDICAMENTS À REMBOURSER. L accès au médicament au Canada Rôle de l évaluation économique

Plus en détail

L impact des avis des usagers sur l amélioration de la prise en charge du patient dans un CHU

L impact des avis des usagers sur l amélioration de la prise en charge du patient dans un CHU L impact des avis des usagers sur l amélioration de la prise en charge du patient dans un CHU Michèle WOLF, MCU-PH, Direction de la qualité, de la coordination des risques et des relations avec les usagers,

Plus en détail

Vous êtes médecin traitant?

Vous êtes médecin traitant? Programme Vous êtes médecin traitant? Que représente ce programme... - pour vous? - pour votre patient? Saviez-vous que...? Chaque année, plus de 30 000 personnes remplissent une demande d indemnité suite

Plus en détail

Mesure de l épuisement Professionnel chez les médecins et principes de prévention Monique MARPINARD Médecin du Travail CHU de Toulouse

Mesure de l épuisement Professionnel chez les médecins et principes de prévention Monique MARPINARD Médecin du Travail CHU de Toulouse Mesure de l épuisement Professionnel chez les médecins et principes de prévention Monique MARPINARD Médecin du Travail CHU de Toulouse 1 Les outils de mesure L évaluation du burn - out peut être envisagée

Plus en détail

Grille d identification de risques psychosociaux au travail : un levier pour l action dans le milieu

Grille d identification de risques psychosociaux au travail : un levier pour l action dans le milieu Gatineau, 19 juin 2012 Grille d identification de risques psychosociaux au travail : un levier pour l action dans le milieu Carole Chénard, MBA Chargée de projet Promotion de la santé des travailleurs

Plus en détail

CONTRAINTES PSYCHOLOGIQUES ET ORGANISATIONNELLES AU TRAVAIL ET SANTE CHEZ LE PERSONNEL SOIGNANT DES CENTRES HOSPITALIERS:

CONTRAINTES PSYCHOLOGIQUES ET ORGANISATIONNELLES AU TRAVAIL ET SANTE CHEZ LE PERSONNEL SOIGNANT DES CENTRES HOSPITALIERS: CONTRAINTES PSYCHOLOGIQUES ET ORGANISATIONNELLES AU TRAVAIL ET SANTE CHEZ LE PERSONNEL SOIGNANT DES CENTRES HOSPITALIERS: Infirmier(e)s et aides soignant(e)s ETUDE ORSOSA État de santé, conditions de travail

Plus en détail

Ecole de Management pour les Médecins des Hôpitaux (EMAMH) de l Assistance Publique Hôpitaux de Paris

Ecole de Management pour les Médecins des Hôpitaux (EMAMH) de l Assistance Publique Hôpitaux de Paris DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES Département du Développement Professionnel Continu Médical Ecole de Management pour les Médecins des Hôpitaux (EMAMH) de l Assistance Publique Hôpitaux de Paris Dr Stéphane

Plus en détail

Caractéristiques des soins de santé primaires : sondage auprès des dispensateurs

Caractéristiques des soins de santé primaires : sondage auprès des dispensateurs Numéro d identification du cabinet : Numéro d identification du dispensateur : Caractéristiques des soins de santé primaires : sondage auprès des dispensateurs Qui devrait répondre à ce sondage? Chacun

Plus en détail

À l ère d une GRH en transition 3 e édition

À l ère d une GRH en transition 3 e édition DelasupervisionàlagestiondesRESSOURCESHUMAINES Àl èred unegrhentransition 3 e édition Chapitre4 L analysedespostesetlaplanificationdesressources humaines 1. Parmi les méthodes suivantes, laquelle ne fait

Plus en détail

MESURE DU CONTENU VÉSICAL PAR TECHNIQUE

MESURE DU CONTENU VÉSICAL PAR TECHNIQUE MESURE DU CONTENU VÉSICAL PAR TECHNIQUE ULTRASONIQUE (SYSTÈME D ÉCHOGRAPHIE PORTABLE POUR LA VESSIE) RAPPORT D EVALUATION TECHNOLOGIQUE DÉCEMBRE 2008 Service évaluation des actes professionnels 2 avenue

Plus en détail

17 janvier 2014. Jean-François Desbiens, inf., Ph.D Gabrielle Fortin, T.S., étudiante au doctorat

17 janvier 2014. Jean-François Desbiens, inf., Ph.D Gabrielle Fortin, T.S., étudiante au doctorat 17 janvier 2014 Jean-François Desbiens, inf., Ph.D Gabrielle Fortin, T.S., étudiante au doctorat 1. Introduction o Mieux comprendre comment la formation continue peut contribuer au développement des compétences

Plus en détail

DEVELOPPEMENT D'UNE ECHELLE D'EVALUATION DU RISQUE DE CONSTIPATION DES PATIENTS HOSPITALISES DESTINEE A LA PRATIQUE INFIRMIERE

DEVELOPPEMENT D'UNE ECHELLE D'EVALUATION DU RISQUE DE CONSTIPATION DES PATIENTS HOSPITALISES DESTINEE A LA PRATIQUE INFIRMIERE Valérie Berger Inf, Ph.D, Cadre Supérieur de santé CHU de Bordeaux Renée Lacomère Cadre supérieur diététicienne ARC CHU de Bordeaux Christine Germain Statisticienne USMR, pole santé publique, CHU de Bordeaux

Plus en détail

Le flexwork et ses effets sur le bien-être, la collaboration et la productivité au travail

Le flexwork et ses effets sur le bien-être, la collaboration et la productivité au travail Chaire laborh en Management Humain et Transformations du Travail Rapport de recherche, vol. 3 (1), 2014 Le flexwork et ses effets sur le bien-être, la collaboration et la productivité au travail Rapport

Plus en détail

XIII e Colloque des CII

XIII e Colloque des CII XIII e Colloque des CII Les défis de la profession dans un contexte de pénurie Gyslaine Desrosiers, inf., MBA Présidente Le 7 mai 2008 Conciliation travail-famille Rétention Attraction Organisation du

Plus en détail

"Formation et évaluation de la compétence du pharmacien clinicien expérience suisse"

Formation et évaluation de la compétence du pharmacien clinicien expérience suisse "Formation et évaluation de la compétence du pharmacien clinicien expérience suisse" Journées Franco-Suisses de Pharmacie Hospitalière 23 avril 2015, Mâcon Dr Vera Jordan-von Gunten Pharmacien d hôpital,

Plus en détail

Campagne: «Ensemble, améliorons la prestation sécuritaire des soins de santé!»

Campagne: «Ensemble, améliorons la prestation sécuritaire des soins de santé!» Campagne: «Ensemble, améliorons la prestation sécuritaire des soins de santé!» Mme Danielle St Louis Directrice de la qualité, MSSS Mme Catherine Maranda Conseillère àla Direction de la qualité, MSSS Plan

Plus en détail

ARRÊTÉ du. relatif au cahier des charges de santé de la maison de santé mentionné à l article L. 6323-3 du code de la santé publique.

ARRÊTÉ du. relatif au cahier des charges de santé de la maison de santé mentionné à l article L. 6323-3 du code de la santé publique. RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère du travail, de l emploi NOR : ARRÊTÉ du relatif au cahier des charges de santé de la maison de santé mentionné à l article L. 6323-3 du code de la santé publique. Le ministre

Plus en détail

LA TÉLÉRÉADAPTATION : UN NOUVEL ACCÈS AUX SERVICES

LA TÉLÉRÉADAPTATION : UN NOUVEL ACCÈS AUX SERVICES LA TÉLÉRÉADAPTATION : UN NOUVEL ACCÈS AUX SERVICES Brigitte Fillion Chargée de projets, CRLB Virtuel Nicole Beaudoin Conseillère aux affaires cliniques, AERDPQ Colloque Aides techniques 2.0 12 mai 2011

Plus en détail

2 e congrès international francophone de soins palliatifs/23 e congrès du Réseau de soins palliatifs du Québec, 5 mai 2013

2 e congrès international francophone de soins palliatifs/23 e congrès du Réseau de soins palliatifs du Québec, 5 mai 2013 Évaluation du degré d intégration du fonctionnement interdisciplinaire en pratique clinique de soins palliatifs et bénéfices attendus : Perspective d amélioration continue de la qualité des soins et des

Plus en détail

Le stress au travail chez les prestateurs de soins de santé par Kathryn Wilkins

Le stress au travail chez les prestateurs de soins de santé par Kathryn Wilkins Le stress au travail chez les prestateurs de soins de santé 35 Le stress au travail chez les prestateurs de soins de santé par Kathryn Wilkins Mots-clés : santé au travail, charge de travail, professions

Plus en détail

La gestion des risques en hygiène hospitalière

La gestion des risques en hygiène hospitalière La gestion des risques en hygiène hospitalière Rappels des fondamentaux Dr J-L. Quenon Comité de Coordination de l Évaluation Clinique et de la Qualité en Aquitaine Séminaire de la SF2H, 19 novembre 2013,

Plus en détail

Premières étapes d une étude en gériatrie : à la recherche de solutions différentes

Premières étapes d une étude en gériatrie : à la recherche de solutions différentes Premières étapes d une étude en gériatrie : à la recherche de solutions différentes Dr Negar Sedghi, Dr S. Kleinlogel, Mlle S. Chevalley, Dr K. Fonmartin Pr M. Gonzalez Service de Pathologie Professionnelle

Plus en détail

Mission Conseiller les pouvoirs publics, au travers de ses analyses et études scientifiques,

Mission Conseiller les pouvoirs publics, au travers de ses analyses et études scientifiques, KCE: c est quoi? Un organisme fédéral d'intérêt public autonome («semi» gouvernemental ) Sous la tutelle du Ministre de la Santé publique et des Affaires sociales Créé en 2002 et actif depuis mi 2003 Une

Plus en détail

Plan de la présentation. Objectifs. Rappel de la problématique. Profil des employés. Enquête

Plan de la présentation. Objectifs. Rappel de la problématique. Profil des employés. Enquête Plan de la présentation Les difficultés de recrutement et de rétention de la main-d œuvre dans l abattage et la transformation des viandes et de la volaille Par Valérie Lamarche Michel Morisset Rappel

Plus en détail

L INFIRMIÈRE CLINICIENNE SPÉCIALISÉE

L INFIRMIÈRE CLINICIENNE SPÉCIALISÉE Pour faciliter la lecture de ce document, les mots de genre féminin appliqués aux personnes désignent les femmes et les hommes, et vice-versa, si le contexte s y prête. L INFIRMIÈRE CLINICIENNE SPÉCIALISÉE

Plus en détail

de données >> Méthodologies qualitatives

de données >> Méthodologies qualitatives FR Collecte de données >> Méthodologies qualitatives 1 collecte de données >> méthodologies qualitatives page 13 1. L observation page 45 2. l entretien individuel page 73 3. le focus group page 107 4.

Plus en détail

CQPP Encadrement d équipe

CQPP Encadrement d équipe CQPP Encadrement d équipe OBJECTIFS ET PROGRAMME ASSOCIES (23 jours) COMPETENCE 1 (2 jours) Spécifique Organiser la production sur son périmètre d activité PROGRAMME : Contenu à finaliser (JCA) module

Plus en détail

Réalisation d une étude épidémiologique

Réalisation d une étude épidémiologique Réalisation d une étude épidémiologique Dr A.TIBICHE, Médecin Epidémiologiste, Service d Epidémiologie et de Médecine Préventive, CHU de Tizi-Ouzou. Introduction La réalisation d une étude épidémiologique

Plus en détail

Établir un diagnostic du climat social de l entreprise Questionnaire de Climat d entreprise

Établir un diagnostic du climat social de l entreprise Questionnaire de Climat d entreprise B I E N - Ê T R E S T R E S S R I S Q U E S P S Y C H O S O C I A U X Établir un diagnostic du climat social de l entreprise Questionnaire de Climat d entreprise 14 échelles fondamentales pour rendre compte

Plus en détail

Éducation des artistes

Éducation des artistes Éducation des artistes Une analyse des antécédents scolaires des artistes actifs et des activités des diplômés des programmes d art sur le marché du travail au Canada Résumé Vol. 13 No 2 Hill Stratégies

Plus en détail

The Ottawa Hospital / L Hôpital d Ottawa Modèle de pratique infirmière clinique (MPIC) Principes directeurs

The Ottawa Hospital / L Hôpital d Ottawa Modèle de pratique infirmière clinique (MPIC) Principes directeurs The Ottawa Hospital / L Hôpital d Ottawa Modèle de pratique infirmière clinique (MPIC) Principes directeurs I. Principes directeurs : Soins infirmiers directs 1. Perspectives du patient et de la famille

Plus en détail

Utilisation d Internet : résultats de l enquête effectuée auprès des médecins du Canton de Genève

Utilisation d Internet : résultats de l enquête effectuée auprès des médecins du Canton de Genève Utilisation d Internet : résultats de l enquête effectuée auprès des médecins du Canton de Genève SOMMAIRE 1 Introduction... 3 2 Matériel et méthodes... 3 3 Résultats... 4 4 Discussion... 9 4.1 Accès Internet

Plus en détail

La sécurité une affaire de culture et d'équipe!

La sécurité une affaire de culture et d'équipe! La sécurité une affaire de culture et d'équipe! Influences de l équipe sur la sécurité des soins 01 Résultats de l enquête ENEIS 2010 EIG survenus pendant l hospitalisation Entre 270 000 et 390 000 EIG

Plus en détail

Prise en charge de l'élimination intestinale des patients hospitalisés : Un outil pédagogique et didactique pour les soignants..

Prise en charge de l'élimination intestinale des patients hospitalisés : Un outil pédagogique et didactique pour les soignants.. Valérie Berger Cadre Supérieur de santé CHU de Bordeaux Renée Lacomère Cadre supérieur diététicienne ARC CHU de Bordeaux Christine Germain Statisticienne USMR CHU de Bordeaux Geneviève Chêne PU-PH pole

Plus en détail

Multilinguisme et employabilité

Multilinguisme et employabilité Multilinguisme et employabilité Un inventaire des ressources dans la région de Québec Annie Pilote INRS-UCS Plan de la présentation Objectifs de l enquête Démarche méthodologique Inventaire des ressources

Plus en détail

Congrès OIIQ 2012. La simulation : un atout pour la réorganisation des services hospitaliers

Congrès OIIQ 2012. La simulation : un atout pour la réorganisation des services hospitaliers CSSS Laval Présentation modélisation et simulation, cliniques externes Congrès OIIQ 2012 La simulation : un atout pour la réorganisation des services hospitaliers Le cas du bloc d endoscopie du CSSS du

Plus en détail

Sarah DÉRAPS. Université du Québec à Montréal

Sarah DÉRAPS. Université du Québec à Montréal Analyse communicationnelle de l épuisement professionnel (burnout) chez les travailleurs et travailleuses du domaine des communications-marketing au Québec Sarah DÉRAPS Université du Québec à Montréal

Plus en détail

LE TRAVAIL EN DYADE: UN ART QUI S APPRIVOISE!

LE TRAVAIL EN DYADE: UN ART QUI S APPRIVOISE! LE TRAVAIL EN DYADE: UN ART QUI S APPRIVOISE! Présentation au XVII e Colloque des CII-CIR Montréal, le 2 Mai 2012 Josée F. Breton, Inf., B. Sc., MBA, conseillère en organisation des soins et du travail

Plus en détail

N o d organisme. Rendement actuel Cible Justification de la cible

N o d organisme. Rendement actuel Cible Justification de la cible Plan qualité 2015-2016 pour Soins continus Bruyère Objectifs et initiatives d amélioration BUT Mesure Changement Initiatives prévues Dimension de la qualité Objectif Mesure/indicateur Unité/population

Plus en détail

Comment élaborer un programme spécifique d une maladie chronique?

Comment élaborer un programme spécifique d une maladie chronique? RECOMMANDATIONS Éducation thérapeutique du patient Comment élaborer un programme spécifique d une maladie chronique? Juin 2007 OBJECTIF Ces recommandations visent à aider les sociétés savantes et organisations

Plus en détail

Faciliter la transition soins critiques - unité de trauma du patient et de sa famille

Faciliter la transition soins critiques - unité de trauma du patient et de sa famille Faciliter la transition soins critiques - unité de trauma du patient et de sa famille Par Carla El Khouri Infirmière, unité de trauma Amina Bousaidan Infirmière, soins critiques Agenda Problématique Méthodes

Plus en détail

Les soins intégraux : pour l actualisation du rôle infirmier

Les soins intégraux : pour l actualisation du rôle infirmier Les soins intégraux : pour l actualisation du rôle infirmier Marie-Noëlle Giroux, inf., M. Sc., chef de service secteur accueil-orientation-intégration, Direction des soins infirmiers et des regroupements

Plus en détail

STRATÉGIE RÉGIONALE D EXAMEN Présentation à la Société canadienne d évaluation Charlottetown, 5 juin 2006 Daniel Gagnon, Gestionnaire int.

STRATÉGIE RÉGIONALE D EXAMEN Présentation à la Société canadienne d évaluation Charlottetown, 5 juin 2006 Daniel Gagnon, Gestionnaire int. STRATÉGIE RÉGIONALE D EXAMEN Présentation à la Société canadienne d évaluation Charlottetown, 5 juin 2006 Daniel Gagnon, Gestionnaire int. planification et examen Plan de la présentation Introduction Contexte

Plus en détail

5/23/2014. Norme de santé et sécurité psychologique et autres normes dans le marché

5/23/2014. Norme de santé et sécurité psychologique et autres normes dans le marché La norme nationale sur la santé et sécurité psychologiques au travail, la norme "Entreprise en santé" et la norme "Conciliation travail famille": Comment s'y retrouver et comment choisir? Présentée par:

Plus en détail

EHPAD La Vasselière Enquêtes de satisfaction résidents 2015 / familles 2015

EHPAD La Vasselière Enquêtes de satisfaction résidents 2015 / familles 2015 1 Introduction Au début de l année 2015, l EHPAD La Vasselière a réalisé une enquête de satisfaction auprès des résidents et des familles. Celle-ci s est articulée autour de 6 thèmes : Situation personnelle

Plus en détail

L INFORMATION INFIRMIÈRE ET LA GESTION DU SAVOIR

L INFORMATION INFIRMIÈRE ET LA GESTION DU SAVOIR Énoncé de position L INFORMATION INFIRMIÈRE ET LA GESTION DU SAVOIR POSITION DE L AIIC L AIIC est d avis que la gestion de l information et la technologie des communications font partie intégrante de la

Plus en détail

IMPACT DU DOSSIER DE SOINS INFORMATISE SUR LE COUT ET LA QUALITE DES SOINS EN REA

IMPACT DU DOSSIER DE SOINS INFORMATISE SUR LE COUT ET LA QUALITE DES SOINS EN REA IMPACT DU DOSSIER DE SOINS INFORMATISE SUR LE COUT ET LA QUALITE DES SOINS EN REA Dominique Combarnous (CSS) Dr Alain Lepape, Réanimation Nord Centre Hospitalier Lyon Sud JLPR 2006 Introduction - Notion

Plus en détail

Règle de soins infirmiers

Règle de soins infirmiers DÉFINITION : Le but de cette règle de soins infirmiers est d encadrer la prestation des soins dispensés par les infirmières et les infirmières auxiliaires en collaboration avec les préposés aux bénéficiaires

Plus en détail

OPTIMISATION DE L UTILISATION DES RESSOURCES EN SANTÉ : PROJETS LEAN HEALTHCARE DÉMYSTIFIÉS

OPTIMISATION DE L UTILISATION DES RESSOURCES EN SANTÉ : PROJETS LEAN HEALTHCARE DÉMYSTIFIÉS OPTIMISATION DE L UTILISATION DES RESSOURCES EN SANTÉ : PROJETS LEAN HEALTHCARE DÉMYSTIFIÉS Liette St-Pierre, inf. Ph. D. Université ité du Québec à Trois-Rivières iè Liette.St-Pierre@uqtr.ca But de la

Plus en détail

Le bonheur au travail

Le bonheur au travail Programme d aide aux employés Jacques Lamarre et associés Le bonheur au travail Présenté par Anne Gauvin et Marie-Véronique Matte «Le plus beau destin que puisse connaître un être humain, c est d être

Plus en détail

Sondage auprès des employés du réseau de la santé et des services sociaux du Québec - Rapport sommaire -

Sondage auprès des employés du réseau de la santé et des services sociaux du Québec - Rapport sommaire - Sondage auprès des employés du réseau de la santé et des services sociaux du Québec - Rapport sommaire - Juin 2009 1 Objectifs Réalisée par CROP pour le compte de l Association québécoise d établissements

Plus en détail

Alerte à la fatigue, à la somnolence et à l endormissement au volant

Alerte à la fatigue, à la somnolence et à l endormissement au volant Alerte à la fatigue, à la somnolence et à l endormissement au volant Fatigué? Pourquoi se préoccuper de la fatigue au volant? Tous les usagers de la route 6 % d entre eux se sont déjà endormis au volant.

Plus en détail

LES EXPOSITIONS AUX RISQUES PROFESSIONNELS DES PERSONNELS SOIGNANTS EN 2003

LES EXPOSITIONS AUX RISQUES PROFESSIONNELS DES PERSONNELS SOIGNANTS EN 2003 Octobre 2009 - N 41.4 LES EXPOSITIONS AUX RISQUES PROFESSIONNELS DES PERSONNELS SOIGNANTS EN 2003 ENQUÊTE SUMER 2003 Selon les résultats de l enquête SUMER menée en 2003, les personnels soignants non médicaux

Plus en détail