CONFERENCE SUR L ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF. Le 9 avril 2013

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "CONFERENCE SUR L ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF. Le 9 avril 2013"

Transcription

1 CONFERENCE SUR L ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF Rappel de l ordre du jour : Le 9 avril ) La réglementation en matière d assainissement non collectif et le rôle du SPANC 2) Les modalités des aides de l Agence de l Eau Loire-Bretagne 3) Les modalités des aides du Conseil général 4) Echanges Intervenants : Monsieur Pascal GONNELLE de la DDT Monsieur Pascal LASCAUD de l Agence de l Eau Loire-Bretagne Monsieur Yaurick VAN DEN BERG du Conseil général Madame Sophie BOUTONNET du Conseil général 1) La réglementation en matière d assainissement non collectif et le rôle du SPANC (M.Gonnelle-DDT) Question : Quel est le champ d intervention du SPANC? Le SPANC assure le contrôle des installations d assainissement non collectif recevant exclusivement des eaux usées domestiques. Le SPANC doit contrôler les installations (publiques ou privées hors ICPE : installations classées pour la protection de l environnement (contrôle effectué par la DRIRE)) dont la capacité épuratoire est inférieure ou égale à 200 EH (Equivalent-Habitant) à la condition que l ouvrage soit identifié en zone d assainissement non collectif. Quelques outils à disposition des collectivités : -si la capacité de l ouvrage est inférieure ou égale à 20 EH dans ce cas c est l arrêté du 7 septembre 2009 qui s applique (outil technique); -si la capacité de l ouvrage est supérieure à 20 EH dans ce cas c est l arrêté du 22 juin 2007 qui s applique (outil technique) ; -sinon pour tous les ouvrages dont la capacité est inférieure ou égale à 200 EH dans ce cas c est l arrêté du 27 avril 2012 qui s applique (outil administratif). (Voir schéma page 7 de l exposé de la DDT) Question : Une habitation et une exploitation agricole peuvent-elles être raccordées sur la même installation d assainissement non collectif? Réglementairement, les immeubles à usage autre que l habitat (exploitation agricole par exemple), qui ne répondent pas à la réglementation sur l eau et à celle des ICPE, doivent être équipés d un dispositif de traitement des effluents autres que domestiques donc hors du contrôle du SPANC. Page 1 sur 6

2 Donc l habitation et l exploitation agricole doivent traiter séparément leurs effluents avec des systèmes de traitement différents. Cependant, il y a une tolérance du Service de la Police de l Eau (SPE) dans le cas où les eaux usées domestiques d une habitation sont raccordées à la station de traitement de type SBR de l exploitation agricole. Système SBR : (traitement biologique séquentiel) est intégré dans une cuve composée d'une chambre de décantation et d'une chambre de traitement. La micro-station traite les effluents en plusieurs cycles. Attention : dans le cas d un rejet des eaux usées domestiques de l habitation dans une fosse à lisier, le SPANC classera l habitation non conforme car il estimera qu il n y a pas de système d assainissement, même s il n y a pas de rejet direct au milieu naturel. Il ne faut pas faire l amalgame avec une fosse d accumulation qui est un système dérogatoire autorisé uniquement quand il n y a pas assez de terrain pour réaliser une filière classique ANC. Pour information : en cas de pollution en zone d assainissement non collectif si l ouvrage a une capacité inférieure ou égale à 200 EH, c est la police du Maire qui s applique et/ou le Service de la Police de l Eau qui intervient, les SPANC n ont pas autorité à verbaliser. Pour les ouvrages supérieurs à 200 EH c est le SPE qui contrôle et verbalise, puisqu il y a un acte administratif autorisant l installation. Le SPE, le SPANC et la Chambre d Agriculture doivent travailler ensemble sur ces points particuliers. Proposition d élaborer un document pour aider les SPANC à mieux cerner la réglementation agricole dans le but de conseiller les agriculteurs et de les diriger vers les organismes agricoles référents (Chambre d Agriculture, Syndicat du Saint-Nectaire, ). Attention : ce n est pas au SPANC de régler les problèmes agricoles. Question : A quel moment la collectivité doit-elle choisir entre l assainissement collectif et l assainissement non collectif? Qui peut l aider dans ce choix? C est au moment de l élaboration de l étude de zonage d assainissement que le bureau d études proposera différentes solutions à la collectivité à l échelle du territoire communal. Au moment de l élaboration de cette étude les partenaires tels que la DDT, l Agence de l Eau et le Conseil général sont associés aux réunions dans le but d aider la collectivité dans son choix en tenant compte à la fois de la réglementation, de la technicité et des modalités des aides des partenaires financiers. Question : Dans le cas d un hameau prévu en zone d assainissement non collectif où il y a 4 habitations qui ont de la place pour mettre en place un prétraitement (fosse toutes eaux) mais pas suffisamment de place pour installer le traitement (filtre à sable), si les 4 habitations se partagent le même traitement sont-elles considérées en assainissement collectif? Est-ce à la collectivité d entretenir l ouvrage de traitement? Si le zonage prévoit le hameau en assainissement collectif alors c est la collectivité qui est responsable de tout (réseaux et station), par contre si le zonage prévoit le hameau en zone d assainissement non collectif, alors c est aux habitants de s entendre pour réaliser l ouvrage de traitement, dans ce cas il s agit d un assainissement non collectif regroupé. La collectivité (SPANC) peut aider les habitants dans leur démarche en les incitants à passer devant le notaire. Page 2 sur 6

3 Question : La collectivité peut-elle porter les projets d assainissement non collectif regroupés si elle n a pas gardé la compétence ANC? Non, le porteur de projet est obligatoirement celui qui a la compétence ANC, c est donc le SPANC. Question : Pour la réhabilitation des ouvrages, le SPANC doit-il prendre la maîtrise d ouvrage des travaux? Le SPANC doit prendre la compétence réhabilitation mais n a pas obligation d être maître d ouvrage des travaux, il pourra le préciser dans ses statuts. C est le particulier qui reste maître d ouvrage des travaux. La mission «réhabilitation» doit être détaillée dans le règlement de service ANC. 2) Les modalités des aides de l Agence de l Eau Loire-Bretagne (M.Lascaud) Financement de l Agence de l Eau pour la réhabilitation des ouvrages «points noirs» (correspond uniquement à ceux qui ont un délai de 4 ans pour réaliser les travaux) à hauteur de 50% du montant des travaux plafonnés à 8000 TTC. Constat : pas de financement de l Agence de l Eau pour la réhabilitation des ouvrages classés non conforme en cas d absence d installation. Question : Est-ce que les ouvrages dont la capacité est supérieure à 20EH sont subventionnés par les financeurs? Oui, dès lors que les ouvrages sont classés en zone d assainissement non collectif. Si l ouvrage concerne 5 habitations alors l aide sera calculée sur une base de 5 réhabilitations conformément aux modalités des financeurs et reversée à chacun des propriétaires via le SPANC. Question : Est-ce que les aides des financeurs pour les travaux de réhabilitation concernent tous les ouvrages d assainissement non collectif du département? Non, seuls les ouvrages identifiés points noirs seront éligibles aux aides de l Agence et du Conseil général. C est l étude diagnostique des ouvrages existants réalisée par le SPANC qui va définir les ouvrages «points noirs». Question : Est-ce que le contrôle des ouvrages est éligible aux aides des financeurs? Oui, le contrôle des ouvrages est éligible aux aides des financeurs. Il s agit pour l Agence de l Eau LB du contrôle du neuf et de l existant et pour le Conseil général du contrôle de l existant uniquement. Question : Est-ce que l aide de l Agence pour l animation des SPANC peut être accordée dans le cas d une DSP (Délégation de Service Public)? Oui, l aide sera accordée et versée au SPANC. Question : Quelles sont les modalités des aides de l Agence de l Eau Adour-Garonne? Les modalités sont synthétisées dans le document rédigé par la DDT «le service public de l assainissement non collectif» dans le tableau page 5. Page 3 sur 6

4 Elles sont téléchargeables sur le site de l Agence de l Eau : Les coordonnées du technicien référent de l Agence Adour-Garonne sont : Monsieur David MOREAU Délégation Atlantique Dordogne Unité territoriale Dordogne Tel : Question : Si un hameau est classé en zone d assainissement non collectif, et que certaines habitations voire toutes les habitations de ce hameau sont obligées de partager le même ouvrage de traitement par manque de place, considère-t-on que les travaux relèvent toujours de l assainissement non collectif? Oui, puisque l étude de zonage à classer ce village en zone d assainissement non collectif. Par contre, attention à ne pas faire un linéaire de réseau trop important pour raccorder les habitations. Pour information, dans les modalités des aides de l Agence de l Eau LB, le coût d exclusion linéaire ne s applique que pour les travaux d assainissement collectif. Question : Pour la demande de subvention dans le cadre des opérations de réhabilitations groupées, quelle cohérence de territoire doit-on avoir (commune, hameau)? Un dossier de demande de subvention doit comporter plusieurs ouvrages à réhabiliter, s il y a une cohérence de commune ou de hameau c est mieux. Sinon, il est possible que le dossier concerne plusieurs ouvrages à réhabiliter sur différents hameaux ou différentes communes dans le cas des SPANC intercommunaux. Les modalités des aides du Conseil général précise que : «l aide est mobilisable par le SPANC une fois par an sous forme d un dossier de demande de subvention global concernant plusieurs ouvrages à réhabiliter». Le dossier devra concerner au minimum deux ouvrages à réhabiliter et au maximum une quinzaine d ouvrages à réhabiliter. L enveloppe financière réservée cette année par le Conseil général permettra de financer une centaine d ouvrages à réhabiliter. Dans le cas où les demandes sont plus importantes que prévues le Conseil général pourra moduler son enveloppe budgétaire d un montant de 6 Millions d euros de subvention allouée pour les travaux d eau potable, d assainissement collectif et non collectif. L Agence de l Eau n est pas limitée par le nombre de demande par an et par SPANC. Question : Qu est-ce que l étude «points noirs»? Est-ce que l étude à la parcelle est obligatoire avant la réhabilitation des ouvrages? L étude «points noirs» correspond à l étude diagnostique des ouvrages d assainissement non collectif existants réalisée par le SPANC conformément à la réglementation (arrêté du 27/04/12-grille d analyse). L étude à la parcelle n est pas obligatoire, elle est éligible aux aides de l Agence de l Eau LB. Le Conseil général ne la finance pas. Question : Est-ce que l Agence de l Eau et le Conseil général financent toujours les collectivités dans le cadre de la création des SPANC et pour l acquisition d outils plus performants pour gérer mieux leur service (logiciel)? Page 4 sur 6

5 Non pour l Agence de l Eau LB qui considère que les SPANC doivent déjà être créés et opérationnels. Oui, pour le Conseil général uniquement pour les SPANC qui ne sont pas encore opérationnels. La dépense est estimée sur une année de fonctionnement. Les SPANC qui ont déjà mobilisé l aide une fois ne pourront pas bénéficier d une nouvelle subvention. Question : Est-ce qu il faut effectivement fournir deux devis d entreprises pour les travaux de réhabilitation? Oui, il faut minimum deux devis, l objectif étant de faire prendre conscience aux particuliers du coût des travaux et de comparer les prix entre les entreprises. Si le SPANC estime que le devis proposé par le particulier est correct alors il est possible de se limiter à un devis. 3) Les modalités des aides du Conseil général (M.Van Den Berg) Question : Faut-il déposer le dossier avant le 15 octobre de l année n-1 pour l année n? Oui, pour le Conseil général mais pas pour l Agence de l Eau qui malgré tout se cale sur le Conseil général pour programmer conjointement les différents dossiers de demande de subvention. Le Conseil général sert de guichet unique pour le dépôt des demandes de subventions. Question : Comment les SPANC vont-ils faire pour reverser la subvention aux particuliers? Les trésoreries sont-elles favorables à ce type de démarche? Le Sivom d Issoire a déjà étudié cette démarche avec le percepteur qui a confirmé que «comptablement» c est légal et faisable. La subvention sera reversée aux particuliers via une convention signée entre le particulier et le SPANC. Question : Les factures doivent-elles être acquittées pour percevoir la subvention? Oui, car le Conseil général a obligation de transmettre à la pairie départementale, pour une demande d acompte ou de solde de subvention, les factures mandatées. Question : Existent-ils d autres aides pour les particuliers afin de réaliser les travaux de réhabilitation? Oui, voir la synthèse «Les autres partenaires financiers pour l Assainissement Non Collectif». Question : Le Conseil général finance-t-il toujours la gestion des matières de vidanges? Non, c est une aide qui a été supprimée car elle a été utilisée par un seul SPANC, de plus le Conseil général considère que l entretien doit rester à la charge des particuliers. Rappel : Pour mettre à jour sa base de données, le Conseil général a besoin des délibérations concernant la création des SPANC, des statuts et des règlements des SPANC. Merci de les transmettre à l adresse suivante : Conseil général du Puy-De-Dôme Service Eau potable-assainissement Centre Georges Couthon 23, Place Delille Page 5 sur 6

6 63000 Clermont-Ferrand Ou par mail : et Page 6 sur 6

CONFERENCE SUR L ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF Le 15 mai 2014

CONFERENCE SUR L ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF Le 15 mai 2014 INTERVENANTS : CONFERENCE SUR L ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF Le 15 mai 2014 - Madame BOUTONNET Sophie du Conseil général (Cg63) ; - Monsieur GONNELLE Pascal de la Direction Départementale des Territoires

Plus en détail

Fonds Départemental pour l Environnement (FDE)

Fonds Départemental pour l Environnement (FDE) Fonds Départemental pour l Environnement (FDE) RÈGLEMENT I Nature des projets Le fonds départemental pour l environnement (FDE) concerne les projets d équipements relatifs à l amélioration des services

Plus en détail

Assainissement Non Collectif

Assainissement Non Collectif Charte départementale pour un Assainissement Non Collectif de qualité en Côte-d Or Charte départementale pour un Assainissement Non Collectif de qualité en Côte-d Or La charte, une action répondant aux

Plus en détail

L Assainissement des eaux usées zone collectif / non collectif. Rôle et actions entre Police de l eau / SPANC

L Assainissement des eaux usées zone collectif / non collectif. Rôle et actions entre Police de l eau / SPANC L Assainissement des eaux usées zone collectif / non collectif Les Nouvelles obligations réglementaires Rôle et actions entre Police de l eau / SPANC 1 RAPPEL C est un document fondamental et obligatoire

Plus en détail

Les Services d'assainissement Non Collectif (ANC)

Les Services d'assainissement Non Collectif (ANC) Les Services d'assainissement Non Collectif () 69 La Compétence L article L 2224-8 du Code Général des Collectivités Territoriales (modifié par la loi n 2010-788 du 12 juillet 2010 art. 159 et 161) précise

Plus en détail

FORMULAIRE DE DEMANDE D INSTALLATION ou DE REHABILITATION D UN SYSTEME D ASSAINISSEMENT AUTONOME

FORMULAIRE DE DEMANDE D INSTALLATION ou DE REHABILITATION D UN SYSTEME D ASSAINISSEMENT AUTONOME SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF (SPANC) COMMUNE de : DOSSIER de Mme / Mr : FORMULAIRE DE DEMANDE D INSTALLATION ou DE REHABILITATION D UN SYSTEME D ASSAINISSEMENT AUTONOME Pour tous renseignements

Plus en détail

PROGRAMME D ACTION 2013-2018 EAU POTABLE. Aides financières Rhône Méditerranée Corse. Établissements publics de coopération intercommunale

PROGRAMME D ACTION 2013-2018 EAU POTABLE. Aides financières Rhône Méditerranée Corse. Établissements publics de coopération intercommunale PROGRAMME D ACTION 2013-2018 Aides financières Rhône Méditerranée Corse EAU POTABLE Collectivités locales Établissements publics de coopération intercommunale PROTECTION DES CAPTAGES D EAU POTABLE Mettre

Plus en détail

Service Public d Assainissement Non Collectif (SPANC) Réunion d informations. Communauté de Communes du Val de Saire

Service Public d Assainissement Non Collectif (SPANC) Réunion d informations. Communauté de Communes du Val de Saire Service Public d Assainissement Non Collectif (SPANC) Réunion d informations Communauté de Communes du Val de Saire Sommaire LE SPANC - Qu est ce que l Assainissement Non Collectif (ANC)? - Le SPANC -

Plus en détail

SIVU SPANC DU CLUNISOIS COMPTE RENDU DU CONSEIL SYNDICAL DU 08 JUILLET h00 SALLE DES GRIOTTONS (CLUNY)

SIVU SPANC DU CLUNISOIS COMPTE RENDU DU CONSEIL SYNDICAL DU 08 JUILLET h00 SALLE DES GRIOTTONS (CLUNY) SIVU SPANC DU CLUNISOIS COMPTE RENDU DU CONSEIL SYNDICAL DU 8 JUILLET 28 8h SALLE DES GRIOTTONS (CLUNY) Le Président, Michel MAYA, accueille et remercie les participants à cette session. Il précise que

Plus en détail

prend en charge les dépenses de réalisation et d entretien de son installation, il est responsable du bon fonctionnement de son assainissement

prend en charge les dépenses de réalisation et d entretien de son installation, il est responsable du bon fonctionnement de son assainissement A l attention des élus et du personnel communal L Assainissement Non Collectif Une préoccupation commune, Une gestion intercommunale Définition : Tout système d assainissement effectuant la collecte, le

Plus en détail

Exemple du service Hydraulique Assainissement de la Communauté d Agglomération de l Albigeois

Exemple du service Hydraulique Assainissement de la Communauté d Agglomération de l Albigeois Semaine de l eau Albi Fonlabour - Jeudi 7 février 2013 Exemple du service Hydraulique Assainissement de la Communauté d Agglomération de l Albigeois Présentation : Valérie VITHE Directrice Hydraulique

Plus en détail

SYNDICAT INTERCOMMUNAL D ASSAINISSEMENT CARNAC LA TRINITE-SUR-MER

SYNDICAT INTERCOMMUNAL D ASSAINISSEMENT CARNAC LA TRINITE-SUR-MER DEPARTEMENT DU MORBIHAN SYNDICAT INTERCOMMUNAL D ASSAINISSEMENT CARNAC LA TRINITE-SUR-MER COMMUNE DE LA TRINITE SUR MER REVISION DU ZONAGE D ASSAINISSEMENT EAUX USEES ENQUETE PUBLIQUE 29 Avril 31 Mai 2013

Plus en détail

DETR 2016 DISPOSITIONS GENERALES

DETR 2016 DISPOSITIONS GENERALES Collectivités éligibles : Les communes : DETR 2016 DISPOSITIONS GENERALES dont la population n excède pas 2 000 habitants ; dont la population est comprise entre 2 001 et 20 000 habitants et dont le potentiel

Plus en détail

Assainissement non collectif

Assainissement non collectif Assainissement non collectif Usagers, informez-vous! Ministère de l Écologie, du Développement durable et de l Énergie www.developpement-durable.gouv.fr QU EST-CE QUE L ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF? C

Plus en détail

L ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF. Le SPANC Le SATAA

L ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF. Le SPANC Le SATAA L ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF Le SPANC Le SATAA Sommaire 1. La réglementation de l assainissement non collectif 2. Présentation et rôle du SPANC 3. Présentation et rôle du SATAA 4. Un cas concret 1 -

Plus en détail

Dossier de presse. Favoriser l aménagement numérique du territoire

Dossier de presse. Favoriser l aménagement numérique du territoire Dossier de presse Marianne Fresnais Attachée de presse du conseil général du Calvados 02 31 57 11 20-06 98 96 05 45 - presse@calvados.fr 1 Sommaire Avant-propos p. 3 Les choix stratégiques du Calvados

Plus en détail

CTI 2016-2021. Accompagnement des Communes. et des Territoires pour l Investissement dans la Vienne

CTI 2016-2021. Accompagnement des Communes. et des Territoires pour l Investissement dans la Vienne CTI Accompagnement des Communes et des Territoires pour l Investissement dans la Vienne 2016-2021 Dans un contexte de réduction des dotations de l État, cette nouvelle politique territoriale affiche la

Plus en détail

Direction Administrative et Financière APM BULLETIN COMMUNAUTAIRE FEVRIER 2015

Direction Administrative et Financière APM BULLETIN COMMUNAUTAIRE FEVRIER 2015 Direction Administrative et Financière APM BULLETIN COMMUNAUTAIRE FEVRIER 2015 1 SOMMAIRE I DECISIONS DU CONSEIL DE COMMUNAUTE DE FEVRIER 2015 : EAU ET ASSINISSEMENT Tarifs 2015 eau potable... p. 4 Tarifs

Plus en détail

MODALITES X ième PROGRAMME. Assainissement Non Collectif

MODALITES X ième PROGRAMME. Assainissement Non Collectif MODALITES X ième PROGRAMME Assainissement Non Collectif 1 AMELIORATION DE L ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF Rappel des principaux enjeux : Préserver les usages sensibles (baignade, conchyliculture, pêche

Plus en détail

Communauté de Communes du PAYS BELLEMOIS

Communauté de Communes du PAYS BELLEMOIS Rapport sur le Prix et la Qualité du Service (article L.2224-5 du Code Général des Collectivités Territoriales) Communauté de Communes du PAYS BELLEMOIS Rapport sur le Prix et la Qualité du Service d Assainissement

Plus en détail

3.2. Préservation et valorisation de l environnement

3.2. Préservation et valorisation de l environnement 3.2. Préservation et valorisation de l environnement 3.2.1. Espaces naturels 3.2.1.1. Prévention des risques de pollution maritime Objet de l aide : Inscrire le transport maritime dans une perspective

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL 2011 SUR LE PRIX ET LA QUALITE DES SERVICES PUBLICS DE L EAU ET DE L ASSAINISSEMENT COLLECTIF ET NON COLLECTIF

RAPPORT ANNUEL 2011 SUR LE PRIX ET LA QUALITE DES SERVICES PUBLICS DE L EAU ET DE L ASSAINISSEMENT COLLECTIF ET NON COLLECTIF RAPPORT ANNUEL 2011 SUR LE PRIX ET LA QUALITE DES SERVICES PUBLICS DE L EAU ET DE L ASSAINISSEMENT COLLECTIF ET NON COLLECTIF SERVICE PUBLIC DE L EAU POTABLE Volumes mis en distribution Ressource Principale

Plus en détail

CONSTRUCTION? UNE PARCELLE

CONSTRUCTION? UNE PARCELLE UN PROJET DE CONSTRUCTION? UNE PARCELLE À VIABILISER? SUIVEZ LE GUIDE pour la réalisation de votre BRANCHEMENT aux réseaux publics d EAU POTABLE et d EAUX USÉES Vous avez le projet de faire construire

Plus en détail

Convention de délégation de maîtrise d ouvrage publique établie dans le cadre de la réhabilitation d installations d assainissement non collectif

Convention de délégation de maîtrise d ouvrage publique établie dans le cadre de la réhabilitation d installations d assainissement non collectif Convention de délégation de maîtrise d ouvrage publique établie dans le cadre de la réhabilitation d installations d assainissement non collectif Entre les soussignés : La Communauté de Communes Buëch

Plus en détail

Création de l assainissement Hameau d Arpenty. Rencontre avec les riverains le 9 février 2016

Création de l assainissement Hameau d Arpenty. Rencontre avec les riverains le 9 février 2016 Création de l assainissement Hameau d Arpenty Rencontre avec les riverains le 9 février 2016 1 Accueil des participants I Historiqueduprojet Déroulement de la réunion II L Assainissement Collectif(AC)

Plus en détail

Le Fond Local d Initiatives Jeunes Règlement 2014

Le Fond Local d Initiatives Jeunes Règlement 2014 Le Fond Local d Initiatives Jeunes Règlement 2014 Le F.L.I.J. est un dispositif d aide aux jeunes porté par l association Cambrésis Ressources en partenariat avec la Direction territoriale de Cambrai pour

Plus en détail

Rapport annuel sur le prix et la qualité du Service Public d Assainissement Non Collectif de la Communauté de Communes de la Région Saint Jeannaise

Rapport annuel sur le prix et la qualité du Service Public d Assainissement Non Collectif de la Communauté de Communes de la Région Saint Jeannaise Rapport annuel sur le prix et la qualité du Service Public d Assainissement Non Collectif de la Communauté de Communes de la Région Saint Jeannaise Exercice 2012 Table des Matières Introduction...3 I.

Plus en détail

Le S.P.A.N.C. Service Public d Assainissement Non Collectif

Le S.P.A.N.C. Service Public d Assainissement Non Collectif Le S.P.A.N.C. Service Public d Assainissement Non Collectif Obligations / Responsabilités Colloque AQUAREVOLTE 31 mai 2008 - LA FARLEDE Définition de l Assainissement Non Collectif Système effectuant la

Plus en détail

Service Public d assainissement non collectif (SPANC) Rapport Annuel 2015

Service Public d assainissement non collectif (SPANC) Rapport Annuel 2015 Communauté de Communes du Canton de Hucqueliers et Environs 14 Grand Place - 62650 HUCQUELIERS Service Public d assainissement non collectif (SPANC) Rapport Annuel Rapport annuel relatif au prix et à la

Plus en détail

Nouvelle organisation territoriale de l Agence de l Eau Artois-Picardie

Nouvelle organisation territoriale de l Agence de l Eau Artois-Picardie Nouvelle organisation territoriale de l Agence de l Eau Artois-Picardie - SAGE - Missions territoriales = Ambassadeurs du territoire - Multithèmes - G. Aubert - cohérence SAGE / SDAGE - enjeux juridiques

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL. sur le prix et la qualité du service public d assainissement ALLINGES ARMOY CERVENS DRAILLANT LE LYAUD ORCIER PERRIGNIER

RAPPORT ANNUEL. sur le prix et la qualité du service public d assainissement ALLINGES ARMOY CERVENS DRAILLANT LE LYAUD ORCIER PERRIGNIER RAPPORT ANNUEL 2014 sur le prix et la qualité du service public d assainissement ALLINGES ARMOY CERVENS DRAILLANT LE LYAUD ORCIER PERRIGNIER Préambule Conformément au décret n 2007-675 du 2 mai 2007 pris

Plus en détail

Date de la demande :. Adresse de l installation :.. Code postal : Commune. Section et numéro du cadastre du projet :..

Date de la demande :. Adresse de l installation :.. Code postal : Commune. Section et numéro du cadastre du projet :.. D UNE INSTALLATION D ASSAINISSEMENT INDIVIDUEL 2 exemplaires dûment complétés sont à transmettre au : Syndicat Mixte Eau et Assainissement de Lapan, 12 chemin d Houët - 18 340 LAPAN - Tél. : 02 48 68 00

Plus en détail

L A.N.C. représente tous les systèmes assurant: La collecte, Le prétraitement, L épuration, l infiltration ou le " rejet des eaux usées domestiques

L A.N.C. représente tous les systèmes assurant: La collecte, Le prétraitement, L épuration, l infiltration ou le  rejet des eaux usées domestiques 1 Selon la loi sur l eau du 3 janv. 1992, l Assainissement Collectif n est pas obligatoire si : Pas d intérêt environnemental Coût excessif Le particulier prend à sa charge la réalisation et l entretien

Plus en détail

DEPARTEMENT DE LA HAUTE-SAVOIE COMMUNAUTE DE COMMUNES DU GENEVOIS. Exercice 2015

DEPARTEMENT DE LA HAUTE-SAVOIE COMMUNAUTE DE COMMUNES DU GENEVOIS. Exercice 2015 DEPARTEMENT DE LA HAUTE-SAVOIE COMMUNAUTE DE COMMUNES DU GENEVOIS Rapport relatif au Prix et à la Qualité du Service d assainissement non collectif Exercice 2015 Présenté conformément à l article L2224-5

Plus en détail

Rapport annuel sur le Prix et la Qualité du Service Public d Assainissement Non Collectif

Rapport annuel sur le Prix et la Qualité du Service Public d Assainissement Non Collectif Rapport annuel sur le Prix et la Qualité du Service Public d Assainissement Non Collectif Présenté conformément à l article L2224-5 du Code Général des Collectivités Territoriales et au décret du 2 mai

Plus en détail

GUIDE DES AIDES FINANCIERES 2009. POUR LES COMMUNES ADHERENTES A LA COMPETENCE ELECTRICITE Article 3-1 des statuts

GUIDE DES AIDES FINANCIERES 2009. POUR LES COMMUNES ADHERENTES A LA COMPETENCE ELECTRICITE Article 3-1 des statuts GUIDE DES AIDES FINANCIERES 2009 POUR LES COMMUNES ADHERENTES A LA COMPETENCE ELECTRICITE Article 3-1 des statuts 1) L éclairage public des communes Investissements éligibles : l éclairage public des voies

Plus en détail

et de prise en charge du transport jusqu au lieu d élimination des matières extraites des installations d Assainissement non collectif

et de prise en charge du transport jusqu au lieu d élimination des matières extraites des installations d Assainissement non collectif PRÉFET DES PYRÉNÉES-ORIENTALES Direction Départementale des Territoires et de la Mer Service de l'eau et des Risques Unité Police de l Eau et des Milieux Aquatiques FORMULAIRE DE DEMANDE D AGREMENT POUR

Plus en détail

Service Public d Assainissement Non Collectif Le Guide de l utilisateur

Service Public d Assainissement Non Collectif Le Guide de l utilisateur Le SPANC Service Public d Assainissement Non Collectif Le Guide de l utilisateur Pour traiter les eaux usées et préserver notre environnement... ^ + d infos www.carcassonne-agglo.fr Service Public d Assainissement

Plus en détail

Opération de réhabilitation des dispositifs d assainissement non collectif

Opération de réhabilitation des dispositifs d assainissement non collectif Opération de réhabilitation des dispositifs d assainissement non collectif Réunion d information Commune de VENTRON Jeudi 1 juin 2017 La Loi sur l Eau du 30 décembre 2006 Ce qui a été réaffirmé : Les communes

Plus en détail

DÉPARTEMENT DU VAL D OISE. SYNDICAT INTERCOMMUNAL D ASSAINISSEMENT AUTONOME S.P.A.N.C. Service Public d'assainissement Non Collectif

DÉPARTEMENT DU VAL D OISE. SYNDICAT INTERCOMMUNAL D ASSAINISSEMENT AUTONOME S.P.A.N.C. Service Public d'assainissement Non Collectif DÉPARTEMENT DU VAL D OISE SYNDICAT INTERCOMMUNAL D ASSAINISSEMENT AUTONOME S.P.A.N.C. Service Public d'assainissement Non Collectif PROGRAMME DE REHABILITATION DES INSTALLATIONS D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF

Plus en détail

AIDE A L IMMOBILIER INVESTISSEMENT IMMOBILIER POUR LES TRES PETITES ENTREPRISES ET LES PETITES ET MOYENNES ENTREPRISES - TPE/PME

AIDE A L IMMOBILIER INVESTISSEMENT IMMOBILIER POUR LES TRES PETITES ENTREPRISES ET LES PETITES ET MOYENNES ENTREPRISES - TPE/PME AIDE A L IMMOBILIER INVESTISSEMENT IMMOBILIER POUR LES TRES PETITES ENTREPRISES ET LES PETITES ET MOYENNES ENTREPRISES - TPE/PME ARTICLE 1 er : FINALITES Règlement d Application La finalité de ce dispositif

Plus en détail

SIVU SPANC du CLUNISOIS SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF

SIVU SPANC du CLUNISOIS SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF SIVU SPANC du CLUNISOIS SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF R E G L E M E N T DE SERVICE Communes : Bergesserin, Bourgvilain, Buffières, Bussières, Château, Chérizet, Chevagny-sur-Guye, Clermain,

Plus en détail

Rapport annuel sur le Prix et la Qualité du Service public de l'assainissement non collectif (RPQS)

Rapport annuel sur le Prix et la Qualité du Service public de l'assainissement non collectif (RPQS) Rapport annuel sur le Prix et la Qualité du Service public de l'assainissement non collectif (RPQS) Année : 2015 Rapport présenté conformément à l article L.2224-5 du Code Général des Collectivités Territoriales

Plus en détail

Application du droit des sols : adhésion au service départemental mutualisé d application du droit des sols

Application du droit des sols : adhésion au service départemental mutualisé d application du droit des sols Conseil Municipal Réunion du Jeudi 11 juin 2015 L an 2015, le onze juin à vingt heures, le Conseil municipal de la commune de CHAMPLITTE s est réuni à la Salle polyvalente de CHAMPLITTE sous la présidence

Plus en détail

Règlement du Service Public d Assainissement Non Collectif (SPANC)

Règlement du Service Public d Assainissement Non Collectif (SPANC) Règlement du Service Public d Assainissement Non Collectif (SPANC) Modifié et approuvé après délibération du Conseil Municipal en date du 23 janvier 2013 ANNEE 2013 Page 1 sur 12 PREAMBULE CHAPITRE I :

Plus en détail

Le dispositif «Classe d eau»

Le dispositif «Classe d eau» Le dispositif «Classe d eau» Ce dispositif a été créé en 1987 suite à plusieurs constats : Pollution de la terre et de l eau L eau, un bien précieux à protéger Besoin d éduquer les nouvelles générations

Plus en détail

COMMUNE DE SAINT-LOUP-GEANGES PLAN LOCAL D URBANISME PIECE N 6 : MEMOIRE DES ANNEXES SANITAIRES

COMMUNE DE SAINT-LOUP-GEANGES PLAN LOCAL D URBANISME PIECE N 6 : MEMOIRE DES ANNEXES SANITAIRES Source : site internet de la commune DEPARTEMENT DE LA SAONE ET LOIRE COMMUNE DE SAINT-LOUP-GEANGES PLAN LOCAL D URBANISME PIECE N 6 : MEMOIRE DES ANNEXES SANITAIRES Arrêt du PLU en Conseil Municipal du

Plus en détail

DEMANDEUR. NOM, Prénoms ou raison sociale :... Code postal... Commune :... Adresse complète :... Téléphone domicile : -... Portable :...

DEMANDEUR. NOM, Prénoms ou raison sociale :... Code postal... Commune :... Adresse complète :... Téléphone domicile : -... Portable :... SICTEU DE HOCHFELDEN ET ENVIRONS Demande d Installation d un Dispositif d Assainissement Non Collectif --------------- Demande à compléter par le propriétaire et à déposer obligatoirement en mairie avec

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF.

RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF. RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF. 2013 1 TABLE DES MATIERES Pages 1. Présentation du territoire desservi 3 2. L instruction des dossiers et les

Plus en détail

REUNION D INFORMATION

REUNION D INFORMATION REUNION D INFORMATION ASSAINISSEMENT COLLECTIF? ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF? LOUBENS LAURAGAIS le 26/03/2015 SOMMAIRE Pourquoi vous réunir? Pourquoi assainir? Quelques chiffres : Schéma directeur - Assainissement

Plus en détail

Prendre en compte les réseaux d'eau et d'assainissement dans les documents d'urbanisme

Prendre en compte les réseaux d'eau et d'assainissement dans les documents d'urbanisme Prendre en compte les réseaux d'eau et d'assainissement dans les documents d'urbanisme laurent GOUILLOUD DST SIGEARPE le 3 décembre 2010 PLU Scot et réseaux d'eau potable et d'assainissement Présentation

Plus en détail

SEANCE DU 12 JUIN 2015

SEANCE DU 12 JUIN 2015 SEANCE DU 12 JUIN 2015 L an deux mille quinze, le douze juin, à vingt heures trente minutes, Le Conseil Municipal de Lafitte sur Lot s est réuni en session ordinaire, en Mairie, sous la Présidence de Madame

Plus en détail

Rapport annuel sur le Prix et la Qualité du Service public de l assainissement non collectif (RPQS-ANC) Exercice 2013

Rapport annuel sur le Prix et la Qualité du Service public de l assainissement non collectif (RPQS-ANC) Exercice 2013 Rapport annuel sur le Prix et la Qualité du Service public de l assainissement non collectif (RPQS-ANC) Exercice 2013 Rapport relatif au prix et à la qualité du service public de l'assainissement collectif

Plus en détail

L actualité. ... de l assainissement individuel. Lettre d info n 5

L actualité. ... de l assainissement individuel. Lettre d info n 5 LA COISE ET SES AFFLUENTS Lettre d info n 5 Avril 2016 Le Service Public de l Assainissement Non Collectif (SPANC) du SIMA Coise Syndicat Interdépartemental Mixte pour l Aménagement de la Coise et de ses

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE DEPARTEMENT DE LA CORREZE ARRONDISSEMENT DE TULLE - CANTON DE CORREZE COMMUNE DE CORREZE

REPUBLIQUE FRANCAISE DEPARTEMENT DE LA CORREZE ARRONDISSEMENT DE TULLE - CANTON DE CORREZE COMMUNE DE CORREZE REPUBLIQUE FRANCAISE DEPARTEMENT DE LA CORREZE ARRONDISSEMENT DE TULLE - CANTON DE CORREZE COMMUNE DE CORREZE EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS L'an deux mil quinze, le 5 février à 20 heures 30, le

Plus en détail

Dossier de presse CHARTE ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF ET LOIRE DE MAINE

Dossier de presse CHARTE ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF ET LOIRE DE MAINE Dossier de presse CHARTE ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF DE MAINE ET LOIRE 20 DECEMBRE 2011 Table des matières I-CONTEXTE GENERAL... 3 1.1- Etat des lieux... 3 1.2- L assainissement non collectif : explications

Plus en détail

COMPTE RENDU DES DÉLIBÉRATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL

COMPTE RENDU DES DÉLIBÉRATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL COMPTE RENDU DES DÉLIBÉRATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL Séance du 26 mai 2016. L an deux mille seize, le vingt-six du mois de mai à dix-huit heures trente les membres du Conseil Municipal de la Commune de

Plus en détail

COMMISSION ASSAINISSEMENT

COMMISSION ASSAINISSEMENT Cœur Pays de Retz COMMISSION ASSAINISSEMENT N 1 18 février 2015 Cœur Pays de Retz Ordre du jour 1. Point sur les travaux, 2. Relation avec les délégataires - Proposition d une réunion de travail en mars,

Plus en détail

Télévision Tout Numérique

Télévision Tout Numérique Télévision Tout Numérique La boîte à outils pour le passage au 5 juillet 2011 Déroulé des opérations Dans la nuit du lundi 4 au mardi 5 juillet 2011, tous les émetteurs diffusant la télévision en mode

Plus en détail

Le réseau de collecte est il unitaire ou séparatif? Des travaux d extension du réseau d assainissement public sont ils prévus?

Le réseau de collecte est il unitaire ou séparatif? Des travaux d extension du réseau d assainissement public sont ils prévus? CONTRÔLE DE RACCORDEMENT ET DE BRANCHEMENT AU RESEAU Date du contrôle : Adresse du service de contrôle : Services Techniques de Monein Mairie de Monein - Place Henri Lacabanne - 64360 Monein Nom du contrôleur

Plus en détail

La boîte à outils pour le passage à la télévision tout numérique en région Aquitaine

La boîte à outils pour le passage à la télévision tout numérique en région Aquitaine La boîte à outils pour le passage à la télévision tout numérique en région Aquitaine 29 mars 2011 Dans la nuit du 28 mars au 29 mars 2011, à partir de minuit, tous les émetteurs diffusant la télévision

Plus en détail

Des animateurs pour des opérations collectives sur l assainissement non domestique

Des animateurs pour des opérations collectives sur l assainissement non domestique Des animateurs pour des opérations collectives sur l assainissement non domestique Stéphanie BOULAY Direction des Rivières Ile-de-France Service Investissements Industries Dépolluer les rejets des activités

Plus en détail

TRAVAUX FORESTIERS, ABATTAGE ET DEBROUSSAILLAGE, EVACUATION DES REMANENTS. «Cahier des charges»

TRAVAUX FORESTIERS, ABATTAGE ET DEBROUSSAILLAGE, EVACUATION DES REMANENTS. «Cahier des charges» TRAVAUX FORESTIERS, ABATTAGE ET DEBROUSSAILLAGE, EVACUATION DES REMANENTS Site Natura 2000 du «Plateau du Lizon» Aout 2011 «Cahier des charges» Crédit Photo : PNRHJ-Marie VOCCIA Maitre d ouvrage : Commune

Plus en détail

Département de l Isère Aides aux collectivités Dotation territoriale

Département de l Isère Aides aux collectivités Dotation territoriale Modalités de programmation des aides en dotation territoriale Territoire de Bièvre Valloire Validé en Conférence territoriale du 9 février 2015 Dans le cadre du règlement d intervention du Département

Plus en détail

Enquête annuelle de suivi du programme Adultes-relais SYNTHÈSE NATIONALE

Enquête annuelle de suivi du programme Adultes-relais SYNTHÈSE NATIONALE Enquête annuelle de suivi du programme Adultes-relais SYNTHÈSE NATIONALE Octobre 2015 Sommaire 1. Le programme Adultes-Relais...3 Présentation du programme adultes-relais pour l année 2014... 4 Les domaines

Plus en détail

ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF FORMULAIRE DE RENSEIGNEMENTS POUR UNE INSTALLATION D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF

ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF FORMULAIRE DE RENSEIGNEMENTS POUR UNE INSTALLATION D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF Cadre réservé au Service d Assainissement Non Collectif (SPANC) Département des Côtes d Armor Commune de.. N dossier :...... Technicien :... ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF FORMULAIRE DE RENSEIGNEMENTS POUR

Plus en détail

Liste récapitulative des pièces à joindre à votre demande d'autorisation d'urbanisme. Localisation : Département de la HAUTE-SAVOIE

Liste récapitulative des pièces à joindre à votre demande d'autorisation d'urbanisme. Localisation : Département de la HAUTE-SAVOIE Localisation : Département : Commune : Département de la HAUTE-SAVOIE SIVOM de la VALLEE d AULPS Commanditaire : SIVOM de la VALLEE d AULPS GUIDE POUR LA REALISATION ET L ENTRETIEN DE VOTRE DISPOSITIF

Plus en détail

7 avant-propos 9 le domaine d application du guide Choix des produits Définition de l installation

7 avant-propos 9 le domaine d application du guide Choix des produits Définition de l installation SOMMAIRE 7 Avant-propos 9 Le domaine d application du guide 11 Choix des produits 11 1. Marquage CE des dispositifs d épuration (mise sur le marché européen des produits) 13 2. Documents complémentaires

Plus en détail

Département du Rhône COMMUNE DE JONS. Commune de JONS (Rhône) EXERCICE 2014

Département du Rhône COMMUNE DE JONS. Commune de JONS (Rhône) EXERCICE 2014 Département du Rhône COMMUNE DE JONS 69330 Commune de JONS (Rhône) SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT Non COLLECTIF EXERCICE 2014 Rapport relatif au Prix et à la Qualité du Service Public d assainissement

Plus en détail

COMMUNAUTÉ DE COMMUNES LURE VANCON DURANCE

COMMUNAUTÉ DE COMMUNES LURE VANCON DURANCE COMMUNAUTÉ DE COMMUNES LURE VANCON DURANCE Rapport annuel sur le Prix et la Qualité du Service public de l assainissement non collectif Exercice 2014 Rapport annuel relatif au prix et à la qualité du service

Plus en détail

Service Public d Assainissement Non Collectif REGLEMENT

Service Public d Assainissement Non Collectif REGLEMENT Service Public d Assainissement Non Collectif REGLEMENT Collectivités territoriales COMMUNAUTE DE COMMUNES SEVRE, MAINE & GOULAINE Collectivité mandataire du SPANC commun de La COMMUNUTE DE COMMUNES DE

Plus en détail

DEPOT D UN DOSSIER DE DEMANDE DE FINANCEMENT REGIONAL AU TITRE DES CDRA-CDDRA-CFAC

DEPOT D UN DOSSIER DE DEMANDE DE FINANCEMENT REGIONAL AU TITRE DES CDRA-CDDRA-CFAC Actualisé au 24/01/2011 DEPOT D UN DOSSIER DE DEMANDE DE FINANCEMENT REGIONAL AU TITRE DES CDRA-CDDRA-CFAC Mode opératoire à l attention des maîtres d ouvrage Préambule L Assemblée régionale a validé lors

Plus en détail

Service Public de L ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF

Service Public de L ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF RAPPORT ANNUEL EXERCICE 2011 PRIX ET QUALITE DU SERVICE PUBLIC Service Public de L ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF SPANC de Saint-Avé 1 Table des matières 1. Caractérisation technique du service... 3 1.1.

Plus en détail

LA GESTION DES EAUX PLUVIALES EN DROIT FRANCAIS

LA GESTION DES EAUX PLUVIALES EN DROIT FRANCAIS LA GESTION DES EAUX PLUVIALES EN DROIT FRANCAIS Laurie VAYSON Chargée des affaires juridiques et foncières 1 LA GESTION DES EAUX PLUVIALES - Les eaux pluviales et le droit privé. - Les eaux pluviales et

Plus en détail

Présentation du SPANC de la CC des Coteaux de la Haute Seille (CCCHS) Eva VAUZEILLES

Présentation du SPANC de la CC des Coteaux de la Haute Seille (CCCHS) Eva VAUZEILLES Présentation du SPANC de la CC des Coteaux de la Haute Seille (CCCHS) 11-09-2014 Eva VAUZEILLES 1 LOCALISATION DE LA CCCHS Baume-les-Messieurs Bonnefontaine Château-Chalon Domblans Granges-sur-Baume La

Plus en détail

APPEL À PROJET. 38 Rue du Moulin à Tan CAHIER DES CHARGES DE CESSION D UN TERRAIN

APPEL À PROJET. 38 Rue du Moulin à Tan CAHIER DES CHARGES DE CESSION D UN TERRAIN APPEL À PROJET CESSION D UN IMMEUBLE PROPRIETE DE LA COMMUNE D ETAMPES 38 Rue du Moulin à Tan CAHIER DES CHARGES DE CESSION D UN TERRAIN Commune d Etampes - cession d un terrain à bâtir 38 rue du Moulin

Plus en détail

DEMANDE D AUTORISATION D INSTALLER UN DISPOSITIF D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF PERMIS DE CONSTRUIRE OU REHABILITATION D OUVRAGE NOTE EXPLICATIVE

DEMANDE D AUTORISATION D INSTALLER UN DISPOSITIF D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF PERMIS DE CONSTRUIRE OU REHABILITATION D OUVRAGE NOTE EXPLICATIVE DEMANDE D AUTORISATION D INSTALLER UN DISPOSITIF D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF PERMIS DE CONSTRUIRE OU REHABILITATION D OUVRAGE NOTE EXPLICATIVE Conformément aux obligations de la loi sur l Eau du 3 janvier

Plus en détail

RAPPORT RELATIF AU PRIX & A LA QUALITE DU SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF (SPANC)

RAPPORT RELATIF AU PRIX & A LA QUALITE DU SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF (SPANC) RAPPORT RELATIF AU PRIX & A LA QUALITE DU SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF (SPANC) de BOSC-LE -HARD Rapport Présenté conformément à l article L.2224-5 du Code Général des Collectivités Territoriales

Plus en détail

NOTE EXPLICATIVE CONCERNANT LES RÉSEAUX D ASSAINISSEMENT DES EAUX USÉES PIÈCE N 5.2.5

NOTE EXPLICATIVE CONCERNANT LES RÉSEAUX D ASSAINISSEMENT DES EAUX USÉES PIÈCE N 5.2.5 COMMUNE DE SAINT-ROGATIEN PLAN LOCAL D'URBANISME Modification approuvée le 09 juillet 2015 ANNEXES SANITAIRES NOTE EXPLICATIVE CONCERNANT LES RÉSEAUX D ASSAINISSEMENT DES EAUX USÉES PIÈCE N 5.2.5 La commune

Plus en détail

Demande de souscription d abonnement BRANCHEMENT OUVERT (Equipé d un éventuel dispositif de comptage)

Demande de souscription d abonnement BRANCHEMENT OUVERT (Equipé d un éventuel dispositif de comptage) Demande de souscription d abonnement BRANCHEMENT OUVERT (Equipé d un éventuel dispositif de comptage) A-Propriété concernée par la demande N et rue : Appartement n : Code postal : Commune : V.08-2015 DOSSIER

Plus en détail

Service Public d Assainissement Non Collectif (SPANC)

Service Public d Assainissement Non Collectif (SPANC) Service Public d Assainissement Non Collectif (SPANC) RAPPORT RELATIF AU PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF Exercice 2015 ARTICLE L.2224-5 DU CODE GENERAL DES COLLECTIVITES TERRITORIALES

Plus en détail

SERVICE PUBLIC DE L ASSAINISSEMENT NON-COLLECTIF

SERVICE PUBLIC DE L ASSAINISSEMENT NON-COLLECTIF SERVICE PUBLIC DE L ASSAINISSEMENT NON-COLLECTIF Dossier de Déclaration et de Mise en Place d un Assainissement Non Collectif De Type : Fosse Toutes Eaux avec Lit à massif de Zéolite A ETABLIR EN 3 EXEMPLAIRES

Plus en détail

SPANC. de la Communauté de communes de Sablé-sur-Sarthe. Rapport Annuel sur le prix et la qualité du Service Public d Assainissement Non Collectif

SPANC. de la Communauté de communes de Sablé-sur-Sarthe. Rapport Annuel sur le prix et la qualité du Service Public d Assainissement Non Collectif Communication - Rapport 3 SPANC de la Communauté de communes de Sablé-sur-Sarthe Rapport Annuel sur le prix et la qualité du Service Public d Assainissement Non Collectif -1- SOMMAIRE Préambule p.3 I.

Plus en détail

Assainissement Non Collectif

Assainissement Non Collectif Assainissement Non Collectif Quelles responsabilités pour le Maire? Comment agir face à un problème de salubrité publique? Fiche 1 Les responsabilités du Maire La principale responsabilité du Maire en

Plus en détail

Déclaration d installation d un dispositif d assainissement non collectif Examen préalable de la conception IDENTIFICATION

Déclaration d installation d un dispositif d assainissement non collectif Examen préalable de la conception IDENTIFICATION Déclaration d installation d un dispositif d assainissement non collectif Examen préalable de la conception Le contrôle de la conception et de la réalisation de toute installation d assainissement non

Plus en détail

Procès-verbal Conseil municipal du 1 er juillet 2009

Procès-verbal Conseil municipal du 1 er juillet 2009 Procès-verbal Conseil municipal du 1 er juillet 2009 Ordre du jour : Décisions modificatives budgets communal et multiple rural Renouvellement contrat de travail adjoint technique de 2 ème classe Dossier

Plus en détail

Service Public d Assainissement Non Collectif Neuf ou réhabilitation DEMANDE D INSTALLATION D UN SYSTEME D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF

Service Public d Assainissement Non Collectif Neuf ou réhabilitation DEMANDE D INSTALLATION D UN SYSTEME D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF Service Public d Assainissement Non Collectif Neuf ou réhabilitation Service chargé du contrôle : SPANC de la Communauté des Communes des 3 Rivières ZA Convenant Vraz 22220 MINIHY TREGUIER Tel : 02 96

Plus en détail

Le Conseil Municipal, ayant entendu l exposé de Monsieur le Maire, et après en avoir délibéré,

Le Conseil Municipal, ayant entendu l exposé de Monsieur le Maire, et après en avoir délibéré, élus : Sous la présidence de : Monsieur le Maire, Jean Luc HERZOG. en N : 45/20 Objet : Fixation du taux de la taxe communale sur la consommation finale d électricité La Commune perçoit chaque année la

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF.

RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF. RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF. 2012 1 TABLE DES MATIERES Pages 1. Présentation du territoire desservi 3 2. L instruction des dossiers et les

Plus en détail

DEMANDE D'AUTORISATION D'ASSAINISSEMENT INDIVIDUEL

DEMANDE D'AUTORISATION D'ASSAINISSEMENT INDIVIDUEL Assainissement individuel DEMANDE D'AUTORISATION D'ASSAINISSEMENT INDIVIDUEL (Conformément à la Loi sur l'eau du 30 décembre 2006) DOCUMENTS A JOINDRE IMPERATIVEMENT AVEC LE PRESENT DOSSIER o Un plan à

Plus en détail

La Communauté de Communes de l Arpajonnais et la Direction Régionale des Affaires Culturelles de l Ile de France,

La Communauté de Communes de l Arpajonnais et la Direction Régionale des Affaires Culturelles de l Ile de France, La Communauté de Communes de l Arpajonnais et la Direction Régionale des Affaires Culturelles de l Ile de France, Dans le cadre du programme de résidences-mission d'artistes à des fins d'action culturelle

Plus en détail

LE GUIDE DE L ASSAINISSEMENT À CRÉTEIL

LE GUIDE DE L ASSAINISSEMENT À CRÉTEIL LE GUIDE DE L ASSAINISSEMENT À CRÉTEIL RÈGLEMENT e règlement d assainissement communal permet de préciser les modalités de déversements d effluents* dans les réseaux d assainissement communaux. Ce règlement

Plus en détail

DEMANDE D INSTALLATION D UN DISPOSITIF D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF

DEMANDE D INSTALLATION D UN DISPOSITIF D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF N Dossier SPANC : Service Public d Assainissement Non Collectif (SPANC) Dossier de Mme/M. : Commune : DEMANDE D INSTALLATION D UN DISPOSITIF D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF Contrôle de Conception et d implantation

Plus en détail

CONVENTION POUR L ENTRETIEN D UNE INSTALLATION D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF

CONVENTION POUR L ENTRETIEN D UNE INSTALLATION D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF Service Public d Assainissement Non Collectif ZA de l Ermitage 28310 JANVILLE Tél : 02.37.90.15.41 Fax : 02.37.90.15.84 Courriel : ccb.janville@wanadoo.fr CONVENTION POUR L ENTRETIEN D UNE INSTALLATION

Plus en détail

Commune de SAINT DENIS DE GASTINES (Mayenne) Note relative à la révision du zonage d assainissement

Commune de SAINT DENIS DE GASTINES (Mayenne) Note relative à la révision du zonage d assainissement Commune de SAINT DENIS DE GASTINES (Mayenne) Note relative à la révision du zonage d assainissement Avril 2014 12 rue Kerautret Botmel 35 000 RENNES 02 99 26 15 95 02 99 26 15 96 Sarl.geomaticsystemes@wanadoo.fr

Plus en détail

Programmes Opérationnels Européens 2007-2013 CADRE D'INTERVENTION FEADER 121-9 bis Aide aux économies d'énergie Plan de performance énergétique (PPE)

Programmes Opérationnels Européens 2007-2013 CADRE D'INTERVENTION FEADER 121-9 bis Aide aux économies d'énergie Plan de performance énergétique (PPE) Page 1 Mesure 121- Modernisation des exploitations agricoles Axe 1- Amélioration de la compétitivité des secteurs agricoles et forestiers Service instructeur Direction de l Alimentation, de l Agriculture

Plus en détail

Julie Taisson Filtres à roseaux toilettes sèches

Julie Taisson Filtres à roseaux toilettes sèches Julie Taisson Filtres à roseaux & toilettes sèches Construire son système d assainissement autonome Groupe Eyrolles, 2011 ISBN : 978-2-212-13124-6 F i l t r e s à r o s e a u x & t o i l e t t e s s è

Plus en détail

Les principaux documents de référence relatifs à la réglementation en vigueur sur l assainissement non collectif sont :

Les principaux documents de référence relatifs à la réglementation en vigueur sur l assainissement non collectif sont : DOSSIER SANITAIRE Demande d autorisation pour l installation d un dispositif en assainissement non collectif Par ce présent document le pétitionnaire s engage à respecter les règles techniques de conception

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Gestion et aménagement durable des espaces et des ressources de l Université de Perpignan Via Domitia - UPVD Vague

Plus en détail

Bordeaux-Technowest Projet ZIRI - Subvention exceptionnelle

Bordeaux-Technowest Projet ZIRI - Subvention exceptionnelle POLE DEVELOPPEMENT DURABLE ET RAYONNEMENT METROPOLITAIN DIRECTION DES ENTREPRISES ET DE L ATTRACTIVITE SERVICE FILIERES STRATEGIQUES CONVENTION Bordeaux-Technowest Projet ZIRI - Subvention exceptionnelle

Plus en détail