II/ Le groupe CESI : un des principaux acteurs du marché de la formation en France

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "II/ Le groupe CESI : un des principaux acteurs du marché de la formation en France"

Transcription

1 I / Introduction Le Centre d Etudes Supérieures Industrielles est l un des acteurs principaux de la formation en France. Il a célébré en 2008 ses 50 années d existence. Crée par cinq grands groupes industriels dont AIR France, REANAULT, TELEMECANIQUE, il a pour cœur de métier la formation d ingénieurs généralistes. Le Groupe CESI, lors de sa création, était une Association Loi 1901 et a évolué vers un double statut juridique en 2004 (création de la SAS). Le CESI a aujourd hui 3 marques : L eicesi (école d ingénieurs), le cesi-entreprises (formations alternances et formations des salariés) et l exia (enseignement supérieur privé en informatique), et offre un panel de plus de 400 produits de formation repartis au sein de ses établissements présents sur le territoire national et international. La forte dimension associative reste une partie intégrante du Groupe : tout d abord via l implantation de ses 24 établissements et via sa stratégie globale d évolution. En effet, contrairement à son principal concurrent (Groupe CEGOS DEMOS), le Groupe CESI grandit par la croissance interne qui est en totale adéquation avec sa culture associative. Ayant intégré l équipe du CESI Orléans en 2003, j ai évolué au travers de plusieurs fonctions lors de ces 5 années d études post bac par l alternance. J ai tout d abord occupé pendant 2 ans, la fonction d assistante commerciale, principalement orientée sur l administration des ventes et le recrutement de candidats aux formations. Lors de mon entrée à l IFAG, j ai évolué vers le poste de chargée de clientèle. Ce poste associe des missions relatives à la gestion de portefeuille clients en B to B, de recrutement de candidats, de placements de candidats en entreprise, de développement de formations destinées aux salariés. J ai pu également développer, lors de ces deux dernières année, l ingénierie de formation, principalement dans les domaines de la gestion de projets, du management et de la fonction commerciale et marketing. D autre part, j avais la mission de recruter, former et accompagner les stagiaires intégrant le CESI, surtout dans le cadre de stage de niveau BAC + 2 à BAC + 3. Partie prenante du processus commercial, j ai pu également participer à différents groupes de travaux au sein de la Direction Régionale du CESI Orléans basée à Arcueil (94). L étendue de mes responsabilités est restée transverse et large : Assurer en collaboration avec le pôle commercial, le développement du corps business Développer la commercialisation de nouveaux produits Assurer la primo-formation de nouveaux collaborateurs au système d informations Intégrer, former et suivre les stagiaires Conduire des travaux qualitatifs (études de marché, gestion des indicateurs qualité, ) 1

2 II/ Le groupe CESI : un des principaux acteurs du marché de la formation en France 1. Historique et Chiffres clés Le Centre d Etudes Supérieures Industrielles (association loi 1901) a été crée en 1958 par cinq entreprises industrielles, dont Renault, Télémécanique et la SNECMA. Il est spécialisé dans la formation des ingénieurs, des cadres, des techniciens et des agents de maîtrise. C est un organisme paritaire comprenant l UIMM (Union des Industries et des Métiers de la Métallurgie), le MEDEF, dix grandes entreprises (Altadis, Charbonnages de France, Colas, Eurocopter, France Telecom, IBM France, Renault, Groupe CIC, Schneider Electric, SCNF). Les chiffres clés du Groupe CESI en 2007 : Chiffre d affaires : 56,1 millions 570 salariés dont près de 200 formateurs consultants 24 établissements en France organisés en 8 directions régionales 2 établissements en Espagne et 1 établissement en Algérie Un réseau de 2000 experts Plus de stagiaires, apprentis ou élèves 3112 diplômes et titres délivrés 16 Titres Homologués de Niveau III et II En France, le Groupe CESI est certifié ISO 9001 et labellisé OPQF 2. Statuts juridiques L association CESI, structure mère du groupe gère directement l école d ingénieurs du CESI sous la marque ei.cesi. CESI SAS, filiale à 100% de l association est une société commerciale dédiée à la clientèle des entreprises et au marché privé de la formation en France. Elle abrite en son sein deux marques distinctes : cesi-entreprises et exia. CESI INTERNATIONAL SAS, filiale à 100% de l association, est une société commerciale, holding des deux filiales étrangères : cesi iberia sa en Espagne et cesi algérie spa en Algérie. 3. Les marques du Groupe CESI Chiffre d affaires 2007 égal à 24,6 millions 12 centres en France et 2 centres associés en Espagne et Algérie 3000 personnes en cours d études en 2007 Formations d ingénieurs en continue ou par l apprentissage 11 mastères spécialisés reconnus par la Commission des Titres d Ingénieurs 2

3 Chiffre d affaires 2007 égal à 29,2 millions Environ 400 formations dans 9 domaines d interventions Des formations métiers en alternance Des formations «sur mesure» ou intra entreprise Des dispositifs interentreprises Dernière née du Groupe CESI (2005) Un réseau de 850 étudiants sur 13 sites Un parcours en 5 ans s ouvrant sur l ingénierie réseaux ou logiciels Une pédagogie active et spécifique développée avec l UQAM Un Chiffre d affaires de 5,6 millions CESI INTERNATIONAL Chiffre d affaires 2007 égal à 2,3 millions Des activités de conseils, ingénierie pédagogique en Espagne Des partenariat franco-algériens en matière de formations Pour une approche plus détaillée de chaque marque, vous pouvez consulter l annexe 1 «Présentation générale du Groupe Cesi». 4. La Direction Régionale CESI Ile de France / Centre La Direction Régionale IDF / Centre génère 20% du chiffre d affaires du Groupe, à savoir 9,8 millions d. Rattachée à la Direction Générale du Groupe CESI (annexe 2), elle rassemble les établissements de Paris Arcueil, de Paris Bagneux et d Orléans. L établissement de Paris Bagneux, dédié à l ei.cesi a un chiffre d affaires égal à 4 millions d et comptent une 70 salariés (annexe 3). Etant en partenariat avec les collectivités locales et territoriales, l ei.cesi reçoit des financements publics (car dispense des cursus d ingénieurs par l apprentissage = redistribution de la taxe, représentant environ 72% de son CA) ainsi que des ressources financières privées représentant 28 % du CA (15% d individus et 13% d entreprises). L établissement de Paris Arcueil, siège de la Direction Régionale, compte 40 collaborateurs (annexe 4) œuvrant sur la marque cesi-entreprises dans les domaines de l informatique, du management, de la conduite de projets, de l efficacité personnelle, des ressources humaines, du diagnostic technique immobiliers, du BTP, de la Qualité / Sécurité / Environnement, de l organisation et gestion industrielle. Son chiffre d affaires 2007 s élève à 5 millions réparti comme suit : 3

4 - Formations inter-entreprise : 1,9 millions - Formations intra-entreprise : 2,3 millions - Formations «métiers» en alternance : 0,8 millions Le CESI Orléans a quant à lui 2 marques : le cesi-entreprises et l exia, et génère ainsi 1 million d de CA pour En région Centre, il commercialise des formations «métiers» en alternance, représentant 73% du CA, des formations intra-entreprises (10% du CA) et l exia depuis 2005 (17% du CA). Il comptent 7 salariés. 5. CESI Orléans Crée il y a 30 ans en tant qu association, il a tout d abord été un des premiers acteurs des formations «emplois». Puis, il s est diversifié en pénétrant le marché privé de la formation dans le cadre de formations de salariés. Il a été rattaché à la Direction Régionale Pays de la Loire (siège de la DR à Nantes) jusqu en 2004 où le CESI Orléans rejoignit la Direction Régionale Ile de France pour des motifs de proximités (marché et mobilité interne). Ayant une zone de prospection de 6 départements, le CESI Orléans se développe dans un tissu économique stable, fortement industrialisé, où les investissements sont à la hausse et de taux de chômage inférieur à la moyenne nationale (annexe 5). Depuis la création du CESI SAS en 2002, le CESI Orléans a su s imposer sur le marché privé de la formation en région notamment au travers de formations métiers en alternance dans les domaines informatiques et en Qualité sécurité environnement. Le CESI Orléans a aussi développé des cursus interentreprises et intra entreprise, représentant 10 % de son activité. En 2005, le CESI Orléans ouvrait les portes de l exia en se positionnant sur le marché de l enseignement supérieur privé en Région Centre. Le CESI Orléans commercialise des cursus de la marque exia (annexe 6) qui représentent 17 % du CA 2007:- Exia premier cycle : Analyse programmeurs (2 ans) regroupant 20 étudiants Exia cycle supérieur : Ingénierie logiciels et réseaux (2 ans) regroupant 10 étudiants Ainsi que des produits de la gamme cesi-entreprises (annexes 7.1, 7.2 et 7.3): Formations métiers en alternance (73 % du CA) - Spécialisation en Qualité Sécurité Environnement (12 mois) en contrat de professionnalisation (3 semaines en entreprise pour 1 semaine de formation) Titre homologué de niveau III ouverture d une promotion de 18 stagiaires en

5 - Gestionnaire en maintenance et support informatique (24 mois) en contrat de professionnalisation (3 semaines en entreprise pour 1 semaine de formation) Titre homologué de niveau III Ouverture de 2 promotions en 2007 représentant 37 stagiaires. - Responsable en Ingénierie des Logiciels par l apprentissage (24 mois) sur un rythme d alternance de 2 semaines en entreprise et 2 semaines en formation - Titre homologué de niveau II Ouverture d une promotion en 2007 de 27 stagiaires. Formations intra-entreprise En 2007, le CESI Orléans a conçu des formations «sur mesure» dans les domaines du management, de la gestion de projets, de la QSE et de l informatique pour 5 entreprises et représente 10 % de son CA 2007, 23 salariés ont été formés. Pour assurer le développement, la conception, la production et le suivi de cette offre de formations, une équipe de 7 collaborateurs évolue autour de la complémentarité de compétences : Etant en permanente veille législative concernant la formation, le CESI Orléans doit être réactif et en mesure de s adapter rapidement aux différentes évolutions. Les dispositifs en contrat de professionnalisation et en contrat d apprentissage sont assujettis à des conditions spécifiques de financements provenant de fonds publics (pour l apprentissage) et de fonds privés (épargne des fonds de formations des entreprises) pour les contrat de professionnalisation. Depuis 2003, le CESI Orléans accroit ses parts de marchés en Région Centre sur les marchés de la formation professionnelle et de l enseignements supérieur privé, ce qui assure et consolide un positionnement stable qui lui permet de développer de nouvelles offres de formations. 5

6 III / Deux marchés fortement concurrentiels fortement influencés par des facteurs politiques et légaux 1. Deux domaines d activités stratégiques distincts Deux couples de produits / marchés sont présents dans les activités du groupe : 1. Le marché de la formation professionnelle couplé aux produits de la marque cesi-entreprise 2. Le marché de l enseignement supérieur privé couplé aux produits des marques exia et ei-cesi Cette segmentation stratégique peut être démontrée par ces deux matrices. Elles présentent les facteurs clés de succès, les stratégies génériques et les avantages concurrentiels propres à chaque DAS du Groupe CESI. DAS 1 : Marché de la formation Stratégie générique - Sophistication avec surprix sur des activités intra entreprise et interentreprises - Stratégie hybride sur les actions de formations en partenariats (ASSEDIC, ) DAS 1 : Formation Professionnelle Avantages concurrentiels - Pérennité - 50 années d existence - 24 établissements en France - 7 domaines d expertises - Partenariats actifs Facteurs clés de succès Influences environnementales - Proximité - Savoir faire - Diplômes - Développement du DIF, VAE - Soutien de l Etat et de des Régions - Sources des financements émanant des entreprises et des collectivités locales DAS 2 : Marché de l enseignement supérieur privé Avantages concurrentiels Stratégie générique - Stratégie de sophistication sans surprix Facteurs clés de succès DAS 2 : Enseignement supérieur privé - Notoriété groupe - 13 établissements en France - 3 cycles diplômant - Partenariats actifs Influences environnementales - Pédagogie active - Notoriété - Implantation - Réseau de l école - Tendance à la poursuite d études - Informatique : secteur en tension - Influence des politiciens régionaux sur la prescription - Difficultés de se positionner sur les établissements «Education Nationale» 6

7 Tableau de présentation des critères de segmentation stratégique DAS 1 : formation professionnelle DAS 2 : enseignement supérieur privé Critères externes Clientèle - Business to Business - Business to Costumer - Business to Costumer Position consolidée sur le marché au travers Pénétration du marché il y a 50 ans par l école Marché pertinent de formations métiers et à destination des d ingénieurs. Volonté de renforcer le entreprises positionnement avec l EXIA. Prescription par les OPCA, actions Actions de communications en B to C : salons, Distribution commerciales en B To B, réponse aux appels d offres, référencement internet, informations dans les lycées, - Le secteur public (Universités, CNAM, GRETA, centres de formations dépendant d autres ministères) - Le secteur parapublic (AFPA, centre de - Les écoles d enseignements supérieurs privés (SUPINFO, EPITA, ) Concurrence formations dépendant des CCI et les - Les écoles d ingénieurs rattachées au Ministère Chambres des Métiers) de l Education Nationale (POLYTECH,.) - Le secteur privé (associations, entreprises privées de formation, les entreprises qui ont leur propre centre de formation) Critères internes Technologies Capacité à produire des formations adaptées Pédagogie spécifique développée en partenariat à la demande d entreprises avec l Université du Québec A Montréal Compétences - Ingénierie de formation - Animation de formation - Capacité d adaptation - Approche par problème - Travaux en mode projets - Capacité à travailler en autonomie Indicateurs clés= Taux de satisfaction client Indicateur clé = salaire + honoraires / CA < Structure de coût supérieur à 90% 30 % Et taux de placement en entreprise < 90 % Chaine de valeur Plus de 10 processus associés à ce DAS 2 processus clés de commercialisation a. La formation professionnelle : une position consolidée sur le marché Le marché de la formation professionnelle intègre la formation des salariés, des demandeurs d emplois, des individus en formation par l alternance par le biais du CIF, du DIF, de la VAE, des contrats et périodes de professionnalisation et du contrat d apprentissage. La marque Cesi entreprise est positionnée sur ce marché avec ses parcours interentreprises, intra entreprise et formations longues en alternance. Pour bien appréhender ce domaine d activité stratégique, il est important de comprendre les différentes sources de financements rattachées à ces différentes activités de formation (annexe 8). Six sources de financements y sont rassemblées : 7

8 - Les entreprises, cotisant en moyenne 3.3 % de la masse salariale annuelle brute (obligation légale 1.6%) - Les Organismes Paritaires Collecteurs Agrées (OPCA), qui collectent la contribution obligatoire des entreprises aux dépenses de formations. Ils sont gérés paritairement et sont au nombre de 97 - L UNEDIC, assimilée à l assurance chômage, gérée par les partenaires sociaux, elle finance une part importante de la formation continue des demandeurs d emploi - L Etat, qui finance la formation continue des fonctionnaires, mais qui reste en charge via le Ministère de l emploi et de la solidarité et de ses services déconcentrés (DRTEFP et DDTEFP), de la formation de certains publics - Les Régions et Conseils Généraux via la formation professionnelle des jeunes et de ses propres salariés - Les ménages représentent 2.8% du financement de la formation continue b. L enseignement supérieur privé : une activité en pleine croissance Englobant l école d ingénieurs et l exia, ce marché est en plein développement. L ei-cesi est le cœur de métier du groupe, et a un positionnement consolidé sur son marché (20 % de parts de marché). Le groupe a crée en 2004 l exia, école supérieure d informatique appliquée, qui se positionne sur le segment des écoles privées d ingénieurs en informatique et qui commence à s imposer sur son marché (8 % de parts de marché). La principale source de financement est privée, les étudiants financent leur formation. 2. Analyse PESTEL : une vision macro-environnement Politique Economique Social Technologique Ecologique Légal De part les reformes, les orientations visant à réduire le taux de chômage des Français, le facteur politique a une influence importante sur le marché de la formation et de l enseignement. La santé financière des entreprises ainsi que leur capacité à investir dans la formation de leur collaborateur influence le marché de la formation. La santé économique des ménages a une forte influence sur le marché de l enseignement supérieur privé. Aujourd hui, les individus sont sensibles au niveau d études et de formations. Insidieusement ce facteur impact les marchés de la formation professionnelle et de l enseignement supérieur privé. Les jeunes entrent dans a vie active en moyenne à 25 ans. Les partenaires sociaux ont également un rôle fondamental. Les nouvelles pédagogies, la volonté des entreprises d avoir des cursus adaptés à leurs besoins, demandent aux acteurs du marché d être en veille constante et d innover sur des méthodes de production de nouvelles offres de formations. Certains acteurs œuvrant dans des domaines spécifiques et pointus liés à l écologie et au développement durable, peuvent être influencés par ce facteur. Le marché peut également être influencé par la volonté de certains acteurs d être certifié ISO afin de créer un avantage concurrentiel. Facteur très influant, qui régit une partie du marché via les obligations de collecte des fonds de formations par les entreprises, qui permet de financer les contrat d apprentissage, qui soumet le marché à de fortes variations (réforme de la formation à venir). 8

9 3. Deux approches des marchés : vision nationale et positionnement régional (CENTRE) a. Evolution générale des marchés En France, L Etat, les entreprises et les régions sont les principaux financeurs de la formation professionnelle, qui, avec un coût de 21 milliard d euros, représente environ 1.8% du PIB. La législation a également évolué au travers de la création du DIF, CIF, VAE, contrat de professionnalisation organismes ont pour activité principale la formation, 53 % réalisent moins de euros de CA, 5 % réalisent plus de euros de CA, 23 % de ces organismes existent depuis plus de 10 ans. Avec son CA de plus de 50 millions d euros et ses 50 années d existence ; le Groupe CESI est un des principaux acteurs de la formation en France. Fort de 12 % de part de marché (vision nationale), le Groupe CESI a une position pérenne sur le marché de la formation. Son offre de plus de 400 formations lui garantie une flexibilité de réponse à la demande. Le marché de la formation de la région Centre est lui aussi soumis à une forte pression concurrentielle car plus de 800 organismes sont présents en région. Après différentes études réalisées, le CESI Orléans est leader sur le segment des formations informatiques et qualité sécurité environnement par l alternance, avec une part de marché estimée à 48 %. Cependant, concernant les produits Exia et la formation des salariés, le CESI Orléans est au début de sa pénétration de marché donc, fortement concurrencé par les acteurs de la Région (AFPA, GRETA, ). b. L évolution par DAS en région Centre (annexe 9) DAS Taille du marché Spécificité du marché en région Perspectives d évolutions Positionnement du CESI Orléans - Forte présence des - Attente de la réforme de la - Un DAS représentant 10 % organismes publics et formation professionnelle du CA Formation 200 millions d parapublics - Un marché en développement - Un marché à fort potentiel Professionnelle pour 750 centres - Région «cannibalisée» de 7 % par an de développement par l Ile de France - Volonté des organismes publics - Savoir faire spécifique en - Un tissu économique et parapublics de pénétrer le informatique, QSE, gestion de spécifique marché privé de la formation projets, management professionnelle - Forte proportion - Volonté des institutions de limiter - Jeune acteur sur le marché d étudiants quittant la la migration d étudiants vers les - Manque de notoriété Enseignement 50 millions d pour région pour études grandes mégalopoles françaises - Reconnaissance de la Supérieur Privé 20 établissements supérieurs - Forte croissance du marché qualité de la formation par - Présences des leaders - Secteur des métiers de les entreprises du marché en région l informatique en tension = opportunités de marché 9

10 c. Analyse de la demande DAS Spécificité de la demande en région En B to C En B to B Perspectives d évolutions Positionnement du CESI Orléans - Attentes du client en - Evolution des - Période transitoire - Volonté terme d apport en processus d achats de après réforme de la d adaptation aux Formation compétences la formation formation 2009 nouveaux processus Professionnelle - Prix du parcours - Influence de la - Demande en d achats - Qualité du cursus branche d activité croissance - Plusieurs domaines - Perspectives dans le parcours - Développement des d expertises d évolution offertes par - Intégration du formations intra - Capacité à délivrer le produit cursus dans la GPEC entreprise des diplômes - Qualité du cursus - Productivité des - Forte croissance du - Agressivité Enseignement - Diplôme délivré stagiaires marché commerciale Supérieur Privé - Employabilité en fin de - Capacité de mettre - Augmentation du - Pédagogie parcours en application des nombres d étudiants spécifique - Prix de la prestation notions théoriques d. Analyse de l offre au travers des 5 forces de PORTER Qui sont les concurrents du CESI Orléans sur le DAS de la formation professionnelle? Importance des organismes publics et parapublics (70 % des parts de marché) Développement des centres de formations internes aux entreprises Importances des petits et moyens centres de formations régionaux Positionnement du CESI Orléans à 3 % de parts de marché (positionnement assis par l alternance) Publics spécifiques à chaque acteur 10

11 Qui sont les concurrents du CESI Orléans sur le DAS de la formation professionnelle? Importance de l Education Nationale SUPINFO est le principale concurrent privé Influence des établissements à forte notoriété Au regard de l analyse concurrentielle des deux domaines d activités stratégique (Formation professionnelle et enseignement supérieur privé, l hexagone sectorielle de Porter peut être construit comme suit : Produits de substitutions Intensité concurrentielle Pouvoir de négociation Des fournisseurs 3 7 Pouvoir de négociation des clients Pouvoir de l Etat Menace des nouveaux entrants 11

12 Analyse d après l hexagone sectoriel de Porter concernant le DAS formation Professionnelle Notation sur 10 Intensité concurrentielle 8 Pouvoir de négociation des clients 7 Menace des nouveaux entrants 3 Pouvoir de l Etat 8 Pouvoir de négociation des 4 fournisseurs Produits de substitution 6 TOTAL 36 Degré d attractivité du marché Commentaires Notation justifiée par l importance du nombre d organismes de formation présents en Région Centre et de la part de marché détenue par les 3 principales structures : AFPA, GRETA et CCI. Compte tenu de la diversité et de l importance de l offre de formation en Région Centre, le client a le choix et peut s orienter la où il le souhaite. Faible menace des nouveaux entrants justifiée par la lourdeur des démarches à accomplir pour délivrer un diplôme aux clients, par la nécessité de fournir une prestation de qualité et de se bâtir une notoriété (très importante dans le processus d achat de formation). Incontournable, l Etat régit, en partie, le marché de la formation. Il est la première source de financement de la formation professionnelle, il soumet également les collectivités locales et territoriales à ses orientations. Peu de marge de manœuvre pour les fournisseurs (principalement les formateurs) car ils sont nombreux à offrir leurs services aux centres de formations. A ne pas négliger, les produits de substitution à la formation professionnelle en face à face pédagogique existent et se développent : le e-learning connaît une progression importante et la Formation Ouverte à Distance remporte également un vif succès. Le marché de la formation professionnelle est fortement concurrentielle. D après l analyse de PORTER, le marché présenterait des opportunités si le total des notes attribuées à chaque segment était inférieur à 40. C est le cas pour ce marché, mais au regard des reformes à venir, seuls les organismes appartenant à des groupes pourront faire face à ces changements. Deux niches de marchés présentent un potentiel d évolution intéressant : l e-learning et la FOAD. 12

13 Analyse d après l hexagone sectoriel de Porter concernant le DAS Enseignement Supérieur Privé Notation sur 10 Intensité concurrentielle 8 Pouvoir de négociation des clients 6 Menace des nouveaux entrants 5 Pouvoir de l Etat 3 Pouvoir de négociation des 3 fournisseurs Produits de substitution 3 TOTAL 28 Degré d attractivité du marché Commentaires Concurrence très agressive concernant l enseignement supérieur, les étudiants sont très mobiles, prêts à quitter leur région. Pour ce DAS, la concurrence en région parisienne est très forte (Grandes Ecoles) et se développe en Région. Vu la concurrence existante, les clients ont un pouvoir de négociation assez important. Effectivement les prospects sont volatiles dans la mesure où ils s inscrivent en général dans plusieurs écoles. Marché de niches en pleine croissance, la perception de l enseignement supérieur privé évolue, certains secteurs d activités sont en tension (informatique, BTP, ). Environ 50 écoles privées de l enseignement supérieur sont créées chaque année. L Etat influe principalement lors de la création de la structure : un dossier est déposé au Rectorat et ensuite étudié afin de donner ou pas l approbation de création de l école. Faible car beaucoup de formateurs sur le marché (sauf pour compétences pointues et spécifiques) Peu nombreux mais à ne pas négliger, les produits de substitution à ce DAS répondent à d autres types de prospects : l alternance, les formations par correspondance Au regard de tous les éléments évoqués ci dessus, il est évident que le marché de l enseignement supérieur privé présente d intéressantes opportunités. Ce marché est en plein développement. Aujourd hui de plus en plus de jeunes continuent leurs études post bac, les banques proposent des prêts étudiants et favorisent le financement des cursus privés. Au regard de cette analyse, deux facteurs clés de succès peuvent être identifiés : agressivité commerciale, reconnaissance du diplôme envers les acteurs économiques. 13

14 4. Analyse des Facteurs Clé de Succès par DAS DAS Opportunités Menaces Facteurs Clés de Succès - Réforme à venir en - Réforme à venir en Qualité de la prestation Monopole des centres de - Notoriété de l organisme - La formation est un formations nationaux et - Cursus diplômant et droit internationaux reconnu Formation - Marché en croissance - Développement des - Capacité à délivrer des professionnelle - Marché en étroite centres de formations diplômes de branches affiliation avec l Etat internes aux entreprises - Rapport qualité / prix - Activités pouvant - Développement de l e- - Agressivité commerciale être fortement Learning et de la FOAD - Qualité de l ingénierie de margées formation - Augmentation du - Forte notoriété des - Taux de placement post nombre d élèves Grandes Ecoles formation souhaitant faire des - Agressivité très forte - Qualité de la pédagogie cursus en structure entre concurrents - Qualité des rapports entre privée - Volatilité du prospect Direction et Etudiants - Si positionnement de - Région «cannibalisée» - Prix de la formation Enseignement l école sur un secteur par l Ile de France et - Locaux et environnement supérieur privé en tension, autres mégalopoles de travail reconnaissance des nationales - Type de diplôme délivré entreprises - Agressivité commerciale et - Marché peu marketing concurrentiel en volume Degrés de maitrise des FCS Moyen fort Moyen Pour faire suite à l analyse du CESI Orléans dans son environnement concurrentiel, il est essentiel de comprendre et d analyser son fonctionnement à l interne. Effectivement, de part l analyse des facteurs clés de succès au regard des opportunités et menaces du marché, le positionnement du CESI Orléans est consolidé mais pourrait se développer d avantage sur les deux domaines d activités stratégiques où il est positionné. L analyse interne va-t-elle permettre d identifier d autres leviers de développement? 14

15 IV / Analyse Interne du CESI Orléans : un centre de profits se développant à l aide de ressources apportées par la Direction Générale et Régionale 1. La culture d entreprise du Groupe CESI Le Groupe CESI a une importante culture d entreprise. Lors de sa création en 1958, le CESI était une association loi 1901 et portait deux valeurs fondamentales : La valorisation de l individu par la formation La performance de l entreprise par l évolution de ses salariés A l interne, le Groupe CESI est souvent associé à «une grande famille», ce qui montre le sentiment d appartenance de ses collaborateurs. Aujourd hui le Groupe CESI a 5 valeurs clés : l utilité, l ouverture, le professionnalisme, la responsabilité et la réalité. La culture du Groupe CESI a bien évidemment un impact sur sa stratégie : contrairement à son principal concurrent CEGOS, le Groupe CESI n envisage pas de grandir via la croissance externe, qui est qualifiée de capitaliste, mais le Groupe envisage d évoluer via la croissance interne plus en adéquation avec sa dimension associative. La culture de Groupe CESI est aussi la proximité : des établissements comme celui d Orléans sont soutenus par la Direction Générale qui les accompagne dans certains domaines fonctionnels. 2. Approche fonctionnelle a. Fonction marketing et commerciale Comme évoqué ci-dessus, le site du CESI Orléans est accompagné par la Direction Générale dans plusieurs domaines fonctionnels comme le Marketing. La Direction Générale construit annuellement un plan d actions marketing ciblant tous les établissements du Groupe CESI. Ces actions ont bien évidemment des répercutions en région. On pourrait schématiser ce lien entre la Direction Générale et le CESI Orléans comme suit : La Direction Régionale Ile de France Centre agit aussi sur l activité de l établissement d Orléans (sur le même principe que la DG) en mettant en place des actions de marketing direct. 15

16 Dans l établissement d Orléans, l équipe commerciale est composée de 3 personnes : 2 collaborateurs en alternance (à 3/5 ème en entreprise) managés par la Responsable commerciale. Les objectifs du service commercial sont multiples : Assurer le recrutement des stagiaires Développer le porte-feuille clients Commercialiser de nouveaux produits Etre à l écoute du marché et des clients Assurer la fidélisation Elaborer le plan d actions commerciales et le mettre en œuvre Mise à jour du système d information Gestion de communication et de la publicité Flexible, le pôle commercial est multi gammes, capable de commercialiser tous types de produits : alternance, formations destinées aux salariés, Exia, Le pôle commercial construit annuellement (en collaboration avec la Direction) le calendrier prévisionnel des ouvertures (inter ; intra et alternance) et y associe un plan d actions commerciales (PAC). Cet outil permet de planifier, de budgétiser et de mesurer l activité commerciale en région. Le Groupe CESI dispose d un ERP nommé FNG, il contient une suite de 10 logiciels permettant la gestion de bases de données ; de la fonction commerciale, de la production, de la réservation de salles, Cet ERP est omniprésent au sein du pôle commercial au travers du logiciel BORA : Le pôle commercial a aujourd hui une problématique de ressources humaines : - Toutes les demandes entrantes sont traitées - Le développement commercial est difficilement assuré dans le cadre d une surcharge d activité - D autre part, l équipe est dans une démarche d amélioration continue, et pourrait optimiser et mieux structurer la commercialisation de ses produits 16

17 Trois canaux commerciaux existent et sont à part entière : leurs processus de traitements sont spécifiques : on identifie et distingue le canal des demandes entrantes, le canal des demandes sortantes et le traitement des appels d offres. Comment est organisé le reporting commercial au sein de l établissement d Orléans? Assistante commerciale Fréquence Bimensuel Chargée de clientèle Responsable commerciale Responsable de l établissement Directrice Régionale Fréquence Hebdomadaire Fréquence Mensuelle Le reporting commercial peut être fait à un niveau quantitatif à partir de l ERP du Groupe, car chaque action commerciale effectuée doit être saisie et enregistrée dans le système d information. Cette méthode de reporting est limitée car elle ne peut recenser tous les travaux qualitatifs effectués. Notre ERP permet aussi de rendre les actions commerciales accessibles à tous et met en avant une transparence de l information sur les clients du Groupe. 17

18 b. Approche gestion / finances La gestion comptable et financière n est pas représentée au sein du site d Orléans, elle est cependant présente au travers d un lien étroit avec le service comptable de la Direction Régionale Ile de France Centre. Autrement dit, le site d Orléans ne dispose d aucune trésorerie et doit faire appel au site d Arcueil pour gérer ses transactions financière et comptable. Les règlements des clients et la facturation des prestations des fournisseurs passent automatiquement par Arcueil. On peut associer ce type d organisation à une démarche de centralisation. Les outils comptables comme le Bilan et le Compte de Résultats sont couplés entre Orléans et sa Direction Régionale d Arcueil (annexes 10 et 11). Voici ci dessous une analyse financière synthétique de la Direction Régionale Ile de France Centre pour l exercice 2007 : Données sectorielles du secteur du service aux entreprises (source COFAS rating) Indicateurs financiers à partir du Compte de Résultats et Bilan

19 Commentaires Le secteur de la formation reste spécifique : en effet certains écarts sont justifiés par des éléments distinctifs du secteur. Le taux de valeur ajoutée est de 82,5 % car la plupart des prestations sont réalisées et conduites par des consultants formateurs salariés de la structure. L indice du résultat courant sur CA reste faible. Depuis 5 ans, la Direction Régionale IDF Centre était en déficit, seule cette année 2007 a été bénéficiaire. Seconde particularité du CESI IDF Centre : il a un important crédit fournisseurs (90 jours) et un crédit client de 46 jours. Cette stratégie permet évidemment à la structure d avoir constamment de la trésorerie. Ici, le niveau d autonomie financière est peu parlant (reste inférieur de la moyenne sectorielle) car dans le mode d organisation du Groupe, il se peut que la Direction Générale subventionne les établissements en difficultés. Contrairement à la santé financière du Groupe CESI, la Direction Régionale IDF Centre n a pas une santé financière saine : elle reste écrasée par l importance des charges internes aux établissements. Cependant, en prenant en compte le contexte historique de cette région, les résultats sont de plus en plus positifs et en phase de stabilisation. c. Aspects techniques i. Conception / production / réalisation et pilotage d actions de formations Huit gammes de formations sont présentes au sein du Groupe CESI : le management, les ressources humaines, efficacité personnelle et gestion de projet, l informatique, l organisation et gestion industrielle, la qualité sécurité environnement, le diagnostic immobilier, le BTP. Cet ensemble de gammes rassemble les produits interentreprises et alternance, elle est nommée «l offre catalogue» car elle est générique et commune à tous les établissements. L offre intra-entreprise quant à elle, est une offre spécifique à un besoin et nécessite un investissement considérable concernant sa conception et sa production. La gestion des appels d offres répond aux mêmes critères. La conception d une offre de formation Les différentes étapes de conception d une offre de formation implique deux compétences : la compétence commerciale et la compétence d ingénierie de formation. La conception de l offre se 19

20 découpe en 5 étapes clés : réception d un cahier des charges fournis par le demandeur, une première formulation du besoin par le CESI, puis la réalisation d une offre commerciale qui présente le contenu de la formation, ses objectifs, sa planification, un panel d intervenants potentiel et sa budgétisation. Ce document peut être réalisé par le pôle commercial (tout dépend du domaine de la formation) ou par un expert (l ingénieur formation). Avant la remise de l offre au client, la proposition doit automatiquement être approuvée par le supérieur hiérarchique du rédacteur. La conception de formation représente un coût important et l achat de la prestation n est pas garantie. Le CESI Orléans a les ressources compétentes pour construire des offres de formations dans les domaines des ressources humaines, du management, de la gestion de projet et informatique. La production d une offre de formation La production d une offre de formation est réalisée par un ingénieur formation en collaboration avec l intervenant sélectionné pour l action de formation. Autrement dit, la production d une offre de formation est la suite logique à l achat d une prestation de formation. Elle consiste à affiner les besoins du client et à anticiper tout le déroulement du cursus. La réalisation de ce processus se fait en mode «projet» autour de groupes de travail composés des demandeurs et du prestataire. Le comité de pilotage est généralement composé de l ingénieur formation CESI et du responsable formation de l entreprise ou de l institution cliente. La réalisation d une action de formation La réalisation d une action de formation (tous types de produits) se déroule génériquement à travers 4 étapes : démarrage de la formation, évaluation intermédiaire de la prestation, évaluation des acquis, évaluation finale de la prestation. Pour certaines actions supérieures à 4 mois, des comités de réajustement se réunissent si besoin (au regard des évaluations intermédiaires), afin de remodeler la prestation pour qu elle soit corrélée au maximum aux besoins du client. Deux compétences sont nécessaires au suivi de la réalisation d actions de formations : celle de gestion administrative et celle du pilotage de formation. 20

Appel d offres. Accompagnement des PME-TPE de la métallurgie en région parisienne à la GPEC et à l analyse des besoins de formation

Appel d offres. Accompagnement des PME-TPE de la métallurgie en région parisienne à la GPEC et à l analyse des besoins de formation Appel d offres Accompagnement des PME-TPE de la métallurgie en région parisienne à la GPEC et à l analyse des besoins de formation Le GIM, chambre syndicale territoriale de l UIMM en région parisienne,

Plus en détail

Demos Outsourcing Externalisation de la formation

Demos Outsourcing Externalisation de la formation Demos Outsourcing Externalisation de la formation 1 Présentation du Groupe Demos Quelques chiffres 36 ans d existence 78 millions d de CA consolidé en 2007 (20% à l étranger) 700 collaborateurs dans le

Plus en détail

Parcours développement stratégique commercial

Parcours développement stratégique commercial P01 Parcours professionnalisant de formation Parcours développement stratégique commercial Partenaires : Avec le soutien de : P02 Parcours professionnalisant de formation INTERVENANTS Sophie DESCHAMPS

Plus en détail

RESSOURCES HUMAINES. Yourcegid Ressources Humaines, des solutions pour les entreprises qui s investissent dans leur capital humain.

RESSOURCES HUMAINES. Yourcegid Ressources Humaines, des solutions pour les entreprises qui s investissent dans leur capital humain. Yourcegid Ressources Humaines, des solutions pour les entreprises qui s investissent dans leur capital humain. Solutions de gestion RESSOURCES HUMAINES Parce que votre entreprise est unique, parce que

Plus en détail

développez vos compétences et celles de vos collaborateurs par la formation

développez vos compétences et celles de vos collaborateurs par la formation développez vos compétences et celles de vos collaborateurs par la formation Centre d Aix-en-Provence Europôle de l Arbois BP 30-13545 Aix en Provence Cedex 04 Tél. : 04 42 97 14 20 Révélateur de talents!

Plus en détail

PRESENTATION. HR Excellium Tél : 03/88/15/07/63

PRESENTATION. HR Excellium Tél : 03/88/15/07/63 PRESENTATION HR Excellium Tél : 03/88/15/07/63 Zone aéroparc2 Contact : M Jean-Claude REBISCHUNG 3 rue des Cigognes Email : info@hrexcellium.fr 67960 Strasbourg-aéroport Site web : www.hrexcellium.fr (en

Plus en détail

Licence professionnelle Coordinateur de projets en gestion des risques

Licence professionnelle Coordinateur de projets en gestion des risques Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Coordinateur de projets en gestion des risques Université Lumière - Lyon 2 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes

Plus en détail

CORRIGE EPREUVE MANAGEMENT DES ENTREPRISES BTS Session 2015

CORRIGE EPREUVE MANAGEMENT DES ENTREPRISES BTS Session 2015 CORRIGE EPREUVE MANAGEMENT DES ENTREPRISES BTS Session 2015 Première partie : Analyse du contexte : 1. Justifiez, en mobilisant les références théoriques pertinentes, pourquoi la démarche suivie par Octave

Plus en détail

NOTICE EXPLICATIVE DU BUSINESS PLAN PACA ÉMERGENCE

NOTICE EXPLICATIVE DU BUSINESS PLAN PACA ÉMERGENCE NOTICE EXPLICATIVE DU BUSINESS PLAN PACA ÉMERGENCE Préambule Le Business Plan (ou plan d affaire) est un document qui décrit le projet d activité, fixe des objectifs, définit les besoins en équipements,

Plus en détail

Assistant Chargé de formation H/F

Assistant Chargé de formation H/F Assistant Chargé de formation H/F La fonction Technologies & Processus (ITP) regroupe plusieurs métiers dont le point commun est de venir en appui à tous les collaborateurs du Groupe, sur des problématiques

Plus en détail

Chefs d entreprise, votre métier c est diriger!

Chefs d entreprise, votre métier c est diriger! Chefs d entreprise, votre métier c est diriger! Programme de formation Méthode pédagogique Le parcours «Chef d entreprise, votre métier c est diriger!» se compose de 18 journées de formation collective

Plus en détail

PROFESSIONNALISATION DE LA FILIERE RESSOURCES HUMAINES DE GAZ DE FRANCE

PROFESSIONNALISATION DE LA FILIERE RESSOURCES HUMAINES DE GAZ DE FRANCE PROFESSIONNALISATION DE LA FILIERE RESSOURCES HUMAINES DE GAZ DE FRANCE Le Groupe Gaz de France Une ambition : être un leader de l énergie en Europe Une stratégie : développer ses activités sur l ensemble

Plus en détail

Dossier de candidature

Dossier de candidature Dossier de candidature Introduction: Avant d entreprendre la création d une entreprise, mais également à l occasion du développement d une nouvelle activité, il est absolument conseillé d élaborer un business

Plus en détail

GESTIONNAIRE D UNITÉ COMMERCIALE

GESTIONNAIRE D UNITÉ COMMERCIALE GESTIONNAIRE D UNITÉ COMMERCIALE GÉNÉRALISTE OU DISTRIBUTION OBTENIR UN : BAC+2 (NIVEAU III) DIPLÔME INSCRIT AU RÉPERTOIRE NATIONAL DES CERTIFICATIONS PROFESSIONNELLES (RNCP) PUBLIC CIBLE PUBLIC Jeunes

Plus en détail

L expérience des Hommes

L expérience des Hommes L expérience des Hommes audia est un cabinet d expertise comptable et de commissariat aux comptes, fort d une équipe qualifiée et experte installée au Maroc à Casablanca. Notre cabinet vous apportera l

Plus en détail

CHARGE DE RELATION MS MDSI ATOS Consulting

CHARGE DE RELATION MS MDSI ATOS Consulting CHARGE DE RELATION MS MDSI ATOS Consulting Mathis BAKARY 11/01/2013 Sommaire I. Présentation... 3 1. Activités... 3 2. Objectifs... 4 3. Localisation en Europe... 4 4. Localisation en France... 5 II. Stratégie...

Plus en détail

REFERENTIEL Chef(fe) de Projets Marketing et Commercial Titre certifié de Niveau II (J.O du 09 Août 2014 - code NSF : 312)

REFERENTIEL Chef(fe) de Projets Marketing et Commercial Titre certifié de Niveau II (J.O du 09 Août 2014 - code NSF : 312) REFERENTIEL Chef(fe) de Projets Marketing et Commercial Titre certifié de Niveau II (J.O du 09 Août 2014 - code NSF : 312) REFERENTIEL DE FORMATION CHEF(FE) DE PROJETS MARKETING ET COMMERCIAL TITRE CERTIFIE

Plus en détail

Zoom études : Commerce et gestion Auditorium de l Institut Français du Bénin

Zoom études : Commerce et gestion Auditorium de l Institut Français du Bénin Zoom études : Commerce et gestion Auditorium de l Institut Français du Bénin Samedi 23 Novembre 2013 Introduction : le commerce en quelques chiffres 590 000 entreprises Commerce de gros Commerce de détail

Plus en détail

BTS Négociation et Relation Client

BTS Négociation et Relation Client BTS Négociation et Relation Client Contenu de la formation Présentation générale Au centre de formation des Monts du Lyonnais, le BTS Négociation et Relation Client est un BTS en alternance, préparé en

Plus en détail

FAIRE APPEL À UN EXPERT

FAIRE APPEL À UN EXPERT FAIRE APPEL À UN EXPERT Décembre 2011 Afin d être en mesure d exercer ses missions, le comité d entreprise dispose de nombreux moyens d information, notamment par les documents que doit lui communiquer

Plus en détail

TABLE DES MATIERES CDPME Tome 1 «Concepts, outils, problématiques»

TABLE DES MATIERES CDPME Tome 1 «Concepts, outils, problématiques» Avant-propos Mode d emploi du guide TABLE DES MATIERES CDPME Tome 1 «Concepts, outils, problématiques» Chapitre 1 Les PME : Spécificités et problématiques liées au développement 1.1 Le monde méconnu des

Plus en détail

ACN AChAt public RENFORCER la StRAtégiE AChAt de SON établissement : AtOutS Et CléS de SuCCèS ASSOCiAtiON NAtiONAlE FORMAtiON hospitalier

ACN AChAt public RENFORCER la StRAtégiE AChAt de SON établissement : AtOutS Et CléS de SuCCèS ASSOCiAtiON NAtiONAlE FORMAtiON hospitalier ACN achat public MODULE A Renforcer la stratégie achat de son établissement : atouts et clés de succès ASSOCIATION NATIONALE POUR LA FORMATION PERMANENTE DU PERSONNEL HOSPITALIER 2013-15 module A Renforcer

Plus en détail

ECOLE DU MANAGEMENT - Niveau 3 Cycle Supérieur Industriel

ECOLE DU MANAGEMENT - Niveau 3 Cycle Supérieur Industriel Responsables opérationnels débutants ou expérimentés en lien direct avec le comité de direction. Responsables d unités de production. Responsables de projet (technique, organisation, industrialisation).

Plus en détail

Démarche d analyse stratégique

Démarche d analyse stratégique Démarche d analyse stratégique 0. Préambule 1. Approche et Démarche 2. Diagnostic stratégique 3. Scenarii d évolution 4. Positionnement cible 2 0. Préambule 3 L analyse stratégique repose sur une analyse

Plus en détail

8 formations. carrément commerciales. Catalogue 2015

8 formations. carrément commerciales. Catalogue 2015 8 formations carrément commerciales Catalogue 2015 8 formations pour : vendre plus et mieux Vendre ses prestations intellectuelles page 4 La relation client dans la gestion de projet page 5 Apprendre à

Plus en détail

Le défi du renforcement des compétences 2. Un partenariat avec l OFPPT 3. Une formation intensive assurée par des professionnels 4

Le défi du renforcement des compétences 2. Un partenariat avec l OFPPT 3. Une formation intensive assurée par des professionnels 4 RAPPEL DU CONTEXTE 2 Le défi du renforcement des compétences 2 Un partenariat avec l OFPPT 3 Une meilleure adéquation entre la formation et les besoins de l entreprise 3 UN PLAN DE FORMATION ADAPTE 4 Une

Plus en détail

«Il n y a de vent favorable que pour celui qui sait où il va.» Démarche GPEC

«Il n y a de vent favorable que pour celui qui sait où il va.» Démarche GPEC «Il n y a de vent favorable que pour celui qui sait où il va.» «La sécurité, c est la capacité de réagir à toute éventualité» Horemis Paris : 19 rue du Général Foy 75008 Paris - Tel: 33 (1) 55 06 01 51

Plus en détail

Catalogue des Formations

Catalogue des Formations 67, Rue Aziz Bellal, Etage 3, N 2, Maarif. 32, Avenue Abdelali Benchekroune, Etage 5, N 20. Nos atouts formation Thèmes de formation En partenariat avec un réseau national et International, nous dispensons

Plus en détail

Qu est-ce que la Gestion des Ressources Humaines?

Qu est-ce que la Gestion des Ressources Humaines? Qu est-ce que la Gestion des Ressources Humaines? Chapitre 1 La gestion des ressources humaines (GRH) peut être définie comme la gestion des hommes au travail dans des organisations (Martory et Crozet,

Plus en détail

Impact sur l emploi, les métiers et les compétences Observatoire des Métiers de l Expertise comptable du Commissariat aux comptes et de l Audit

Impact sur l emploi, les métiers et les compétences Observatoire des Métiers de l Expertise comptable du Commissariat aux comptes et de l Audit EXPERTISE COMPTABLE (1/3) Les cabinets de grande taille sont affectés par des évolutions similaires à celles qui touchent les cabinets de petite taille. Cette page reprend la description donnée pour les

Plus en détail

IUT Sénart Fontainebleau

IUT Sénart Fontainebleau IUT Sénart Fontainebleau 12/06/2014 Présentation de l IUT Sénart Fontainebleau IUT Sénart Fontainebleau 12/06/2014 2 Présentation de l IUT Sénart Fontainebleau L IUT Sénart Fontainebleau, c est : 1 composante

Plus en détail

ECOLE DU MANAGEMENT - Niveau 3 Cycle Supérieur Industriel

ECOLE DU MANAGEMENT - Niveau 3 Cycle Supérieur Industriel Responsables opérationnels débutants ou expérimentés en lien direct avec le comité de direction. Responsables d unités de production. Responsables de projet (technique, organisation, industrialisation).

Plus en détail

STRATEGIE ET INGENIERIE EN FORMATION D ADULTES (SIFA)

STRATEGIE ET INGENIERIE EN FORMATION D ADULTES (SIFA) Sciences humaines et sociales Master à finalité professionnelle MENTION : SCIENCES DE L EDUCATION SPÉCIALITÉ STRATEGIE ET INGENIERIE EN FORMATION D ADULTES (SIFA) Objectifs : Former des spécialistes en

Plus en détail

PEI Sage 100 CRM. Présentation Fonctionnelle. Version i7.7

PEI Sage 100 CRM. Présentation Fonctionnelle. Version i7.7 Version i7.7 Sommaire 1 INTRODUCTION... 4 1.1 Proposition de valeur...4 1.2 Détails de la solution...4 2 MODULE PROSPECTION ET VENTE... 6 2.1 Sociétés et Contacts : Informations contextuelles...6 2.2 Parc

Plus en détail

Avec une jeunesse confrontée à un taux de chômage qui avoisine les 20% et chaque

Avec une jeunesse confrontée à un taux de chômage qui avoisine les 20% et chaque PROFESSIONNALISATION, UN ENJEUX NATIONAL, UNE «PRIORITÉ» POUR LES CCI Avec une jeunesse confrontée à un taux de chômage qui avoisine les 20% et chaque année plus de 160 000 jeunes quittant le système scolaire

Plus en détail

RÉSEAU INSTITUTIONNEL DE FORMATION. INC - 27 janvier 2014

RÉSEAU INSTITUTIONNEL DE FORMATION. INC - 27 janvier 2014 RÉSEAU INSTITUTIONNEL DE FORMATION INC - 27 janvier 2014 DIAGNOSTIC DU RÉSEAU INSTITUTIONNEL DE FORMATION SOMMAIRE La formation et le RIF : constats Les engagements de la COG Ucanss 2013-2016 La création

Plus en détail

Management Expertises Solutions

Management Expertises Solutions Management Expertises Solutions Rue Louis-Favre 34 2 0 0 2 N e u c h â t e l +41 32 729 35 00 +41 32 729 35 01 contact@mesgestion.ch www.mesgestion.ch Notre entreprise Fondée en 1990, est une société suisse

Plus en détail

Campus TKPF. Centre de compétences. Synthèse du projet

Campus TKPF. Centre de compétences. Synthèse du projet Campus TKPF Centre de compétences Synthèse du projet 1 UN ESPACE D INFORMATION, D ORIENTATION, D ACCOMPAGNEMENT & DE VALORISATION DE SON PARCOURS PROFESSIONNEL UNE INGENIERIE INTEGREE DU SYSTEME FORMATION

Plus en détail

La Caisse d Epargne affirme ses ambitions sur le marché de la gestion privée en lançant des espaces Gestion Privée en régions.

La Caisse d Epargne affirme ses ambitions sur le marché de la gestion privée en lançant des espaces Gestion Privée en régions. La Caisse d Epargne affirme ses ambitions sur le marché de la gestion privée en lançant des espaces Gestion Privée en régions. Paris, le 4 Février 2013 La Caisse d Epargne dispose depuis plus de vingt

Plus en détail

REFERENTIEL DU CQPM. Les missions ou activités confiées au titulaire peuvent porter à titre d exemples non exhaustifs sur :

REFERENTIEL DU CQPM. Les missions ou activités confiées au titulaire peuvent porter à titre d exemples non exhaustifs sur : COMMISION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI DE LE METALLURGIE Qualification : Catégorie : D Dernière modification : 30/04/2015 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Responsable d affaires I OBJECTIF PROFESSIONNEL

Plus en détail

CRM et GRC, la gestion de la relation client R A LLER PL US L OI

CRM et GRC, la gestion de la relation client R A LLER PL US L OI 3 R A LLER PL US L OI CRM et GRC, la gestion de la relation client Comment exploiter et déployer une solution de relation client dans votre entreprise? Les usages d une CRM Les fonctionnalités d une CRM

Plus en détail

LE BACCALAUREAT PROFESSIONNEL GESTION ADMINISTRATION Janvier 2012 Page 1

LE BACCALAUREAT PROFESSIONNEL GESTION ADMINISTRATION Janvier 2012 Page 1 LE BACCALAUREAT PROFESSIONNEL GESTION ADMINISTRATION Janvier 2012 Page 1 La rénovation de la voie professionnelle, filière du tertiaire administratif a conduit à la création du baccalauréat professionnel

Plus en détail

Demain s écrit aujourd hui

Demain s écrit aujourd hui exigence INSTITUT RÉGIONAL D ÉTUDES DE TECHNIQUES APPLIQUÉES implication résultats Demain s écrit aujourd hui www.irta.fr Pour un jeune, choisir IRTA c est adopter un état d esprit responsable et s impliquer

Plus en détail

entreprendre et réussir en seine-et-marne

entreprendre et réussir en seine-et-marne entreprendre et réussir en seine-et-marne 3 métiers : informer Etre informé, c est pouvoir agir en connaissance de cause. Alimentée par son réseau de partenaires, l agence recueille toutes les informations

Plus en détail

Ensemble mobilisons nos énergies

Ensemble mobilisons nos énergies Ensemble mobilisons nos énergies «Lancé en Juin 2005, SIRIUS est désormais un projet au cœur de notre entreprise, au service des ambitions et des objectifs qui s inscrivent dans le cadre de notre stratégie

Plus en détail

FORMATION CONTINUE 2015-2016. Accélérateur de compétences commerciales

FORMATION CONTINUE 2015-2016. Accélérateur de compétences commerciales FORMATION CONTINUE 2015-2016 Accélérateur de compétences commerciales LA VENTE AU COEUR DE NOS FORMATIONS Sup de V, l école supérieure de vente de la CCI Paris Ile-de-France, est une école d excellence

Plus en détail

COMPÉTENCES DÉSORMAIS SOUS LA MÊME ENSEIGNE

COMPÉTENCES DÉSORMAIS SOUS LA MÊME ENSEIGNE ENTREPRISES TOUTES NOS COMPÉTENCES DÉSORMAIS SOUS LA MÊME ENSEIGNE les-industries-technologiques.fr Malgré le contexte économique actuel, le sujet de préoccupation qui arrive en tête pour les chefs d entreprise

Plus en détail

Les Systèmes d Information au service des Ressources Humaines

Les Systèmes d Information au service des Ressources Humaines Les Systèmes d Information au service des Ressources Humaines La DRH fait face à de nouveaux défis Quelle stratégie adopter pour que toutes les filiales acceptent de mettre en place un outil groupe? Comment

Plus en détail

CABINET DE CONSEIL EN FORMATION INTÉGRATEUR GLOBAL DE SOLUTIONS DE FORMATION INNOVATIVE WAYS TO EXCELLENCE

CABINET DE CONSEIL EN FORMATION INTÉGRATEUR GLOBAL DE SOLUTIONS DE FORMATION INNOVATIVE WAYS TO EXCELLENCE CABINET DE CONSEIL EN FORMATION INTÉGRATEUR GLOBAL DE SOLUTIONS DE FORMATION INNOVATIVE WAYS TO EXCELLENCE Adecco Training, cabinet de conseil en formation Une En chiffres 16 agences 100 % formation 700

Plus en détail

Pôle les Missions de Demain. Développer les missions

Pôle les Missions de Demain. Développer les missions Pôle les Missions de Demain Développer les missions dans les E.T.I. Serge Yablonsky Expert comptable Mailys Ferrere Directeur d investissement FSI Olivier Picquet Directeur général Lise Charmel Annabelle

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Développement durable de l Université de Valenciennes et du Hainaut- Cambrésis - UVHC Vague E 2015-2019 Campagne

Plus en détail

Programme de formation «CAP RSEA»

Programme de formation «CAP RSEA» Programme de formation «CAP RSEA» Amélioration et mesure de la performance économique, sociale, sociétale et environnementale des Entreprises Adaptées Contexte La RSE se définit comme la responsabilité

Plus en détail

NEGOCIATION COMMERCIALE - VENTE

NEGOCIATION COMMERCIALE - VENTE CONSTANTIN Maurice Prestataire de Formation n 96 97 30382 97 81 av du Gal de Gaulle 97300 Cayenne Tél : 0594 29 29 42 maurice.constantin@amesco.net secretaire.amesco@orange.fr PROGRAMME FORMATION NEGOCIATION

Plus en détail

GRH1: Etre Responsable Formation

GRH1: Etre Responsable Formation 10 FORMATION ET DEVELOPPEMENT DES COMPETENCES GRH1: Etre Responsable Formation - Présenter les enjeux et politiques de la fonction de responsable - Avoir une vision globale du métier et de ses évolutions

Plus en détail

Améliorer l efficacité de votre fonction RH

Améliorer l efficacité de votre fonction RH Améliorer l efficacité de votre fonction RH Des tendances accentuées par un environnement économique et social en constante évolution La fonction RH doit répondre à des exigences croissantes en termes

Plus en détail

La Qualité de SFR Business Team

La Qualité de SFR Business Team La Qualité de SFR Business Team au service de ses clients Faire équipe avec vous est la promesse de SFR Business Team faite à son marché. Présent et performant sur l ensemble des segments, de la TPE au

Plus en détail

L organisation du cabinet d expertise comptable varie en Observatoire des Métiers de l Expertise comptable du Commissariat aux comptes et de l Audit

L organisation du cabinet d expertise comptable varie en Observatoire des Métiers de l Expertise comptable du Commissariat aux comptes et de l Audit L organisation du cabinet d expertise comptable varie en fonction de sa taille L organisation des cabinets se structure autour des activités suivantes Saisie /numérisation Produ ction, Révisi on Relati

Plus en détail

Master 2 Responsable de Formation. 2 ème Promotion Demos/Evry

Master 2 Responsable de Formation. 2 ème Promotion Demos/Evry Master 2 Responsable de Formation 2 ème Promotion Demos/Evry 1 Déroulement Le référentiel du Responsable Formation Les exigences de la fonction formation Les conditions d accès au Master Responsable Formation

Plus en détail

Le système de la formation professionnelle en France. Mars 2010 AEFP Bruxelles

Le système de la formation professionnelle en France. Mars 2010 AEFP Bruxelles Le système de la formation professionnelle en France Mars 2010 AEFP Bruxelles sommaire La formation tout au long de la vie Le cadre réglementaire L historique La réforme de 2009 Les principaux dispositifs

Plus en détail

APPEL A PROPOSITIONS TUTORAT 2013

APPEL A PROPOSITIONS TUTORAT 2013 5-7 AVENUE DU GENERAL DE GAULLE 94160 SAINT MANDE APPEL A PROPOSITIONS TUTORAT 2013 BRANCHES PETROLE, CHIMIE, PHARMACIE, PLASTURGIE ET L UNION LE 16 NOVEMBRE 2012 1 1 OBJET DE LA CONSULTATION L OPCA DEFI

Plus en détail

«Quelle solution collaborative pour piloter la politique patrimoniale dans les collectivités locales?», Juin 2014 avec la participation de :

«Quelle solution collaborative pour piloter la politique patrimoniale dans les collectivités locales?», Juin 2014 avec la participation de : «Quelle solution collaborative pour piloter la politique patrimoniale dans les collectivités locales?», Juin 2014 avec la participation de : Pour écouter le webinaire : - Choisissez le mode Téléphone ou

Plus en détail

REFERENTIEL Chef(fe) de Projets Marketing et Commercial Titre Bac+4 certifié Niveau II J.O du 09 Août 2014 - code NSF 312

REFERENTIEL Chef(fe) de Projets Marketing et Commercial Titre Bac+4 certifié Niveau II J.O du 09 Août 2014 - code NSF 312 REFERENTIEL Chef(fe) de Projets Marketing et Commercial Titre Bac+4 certifié Niveau II J.O du 09 Août 2014 - code NSF 312 1 REFERENTIEL DE FORMATION CHEF(FE) DE PROJETS MARKETING ET COMMERCIALE TITRE CERTIFIE

Plus en détail

Master SCIENCES DE L EDUCATION STRATÉGIE ET INGÉNIERIE DE FORMATION D ADULTES (SIFA) SCIENCES HUMAINES

Master SCIENCES DE L EDUCATION STRATÉGIE ET INGÉNIERIE DE FORMATION D ADULTES (SIFA) SCIENCES HUMAINES SCIENCES HUMAINES Master SCIENCES DE L EDUCATION STRATÉGIE ET INGÉNIERIE DE FORMATION D ADULTES (SIFA) Objectifs former des spécialistes en ingénierie de formation dans les trois niveaux de cette ingénierie

Plus en détail

Tous droits réservés SELENIS

Tous droits réservés SELENIS 1. Objectifs 2. Etapes clefs 3. Notre proposition d accompagnement 4. Présentation de SELENIS 2 Un projet est une réalisation spécifique, dans un système de contraintes donné (organisation, ressources,

Plus en détail

Le tableau de bord de la DSI : un outil pour mieux piloter son informatique.

Le tableau de bord de la DSI : un outil pour mieux piloter son informatique. Le tableau de bord de la DSI : un outil pour mieux piloter son informatique. Introduction Face à l évolution constante des besoins fonctionnels et des outils informatiques, il est devenu essentiel pour

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Maîtrise des risques industriels et environnementaux de l Université de Lorraine Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation

Plus en détail

Offres et besoins de formations : les enjeux en Nord-Pas de Calais

Offres et besoins de formations : les enjeux en Nord-Pas de Calais Offres et besoins de formations : les Vers une définition concertée des enjeux de développement des formations professionnelles en région Nord-pas de Calais Région Nord-Pas de Calais Mission d Appui aux

Plus en détail

du Groupe AFC L école supérieure de l Alternance www.afc-formation.fr POITIERS Tél. 05 49 38 08 38 13, allée des Anciennes Serres 86280 SAINT-BENOIT

du Groupe AFC L école supérieure de l Alternance www.afc-formation.fr POITIERS Tél. 05 49 38 08 38 13, allée des Anciennes Serres 86280 SAINT-BENOIT POITIERS LA ROCHE SUR YON LA ROCHELLE L école supérieure de l Alternance du Groupe AFC POITIERS 13, allée des Anciennes Serres 86280 SAINT-BENOIT Tél. 05 49 38 08 38 Fax : 05 49 38 28 14 - info@afc-formation.fr

Plus en détail

Présentation du cabinet

Présentation du cabinet Présentation du cabinet Depuis 2005, Selenis intervient aux côtés d acteurs de référence de l assurance. Ce qui nous caractérise fait aussi notre différence : Conseil métier, nous sommes spécialistes de

Plus en détail

L ENTRETIEN 4PROFESSIONNEL

L ENTRETIEN 4PROFESSIONNEL L ENTRETIEN 4PROFESSIONNEL Décembre 2008 Sommaire 4 4 5 1. Qu est ce que l entretien professionnel? 1.1 L entretien professionnel : un dispositif conventionnel 1.2 Un outil au service de l évolution professionnelle

Plus en détail

1. Contexte de la gestion

1. Contexte de la gestion 1. Contexte de la gestion La Gestion peut se représenter sous plusieurs chaînes d activité mettant en jeu, du point de vue de l Observatoire, un certain nombre de métiers regroupés autour d une même finalité

Plus en détail

Soirée remise des diplômes

Soirée remise des diplômes Soirée remise des diplômes CQP Réceptionniste Responsable développement commercial Attaché(e) commercial(e) vendeur(euse) conseiller(e) commercial(e) Tous toqués! Tous toqués! Dossier de presse vendredi

Plus en détail

AGEFOS PME Ile-de-France. Appel d offres PLATE-FORME FORMATION INFORMATION. La GPEC au cœur des entreprises du Parc de Courtaboeuf.

AGEFOS PME Ile-de-France. Appel d offres PLATE-FORME FORMATION INFORMATION. La GPEC au cœur des entreprises du Parc de Courtaboeuf. AGEFOS PME Ile-de-France Appel d offres PLATE-FORME FORMATION INFORMATION La GPEC au cœur des entreprises du Parc de Courtaboeuf 17 décembre 2009 Contact : Christelle Soury AGEFOS PME IDF Délégation Sud

Plus en détail

Loi du 5 mars 2014 : certifications Qualité, enjeux pour les organismes de formation et les entreprises

Loi du 5 mars 2014 : certifications Qualité, enjeux pour les organismes de formation et les entreprises Loi du 5 mars 2014 : certifications Qualité, enjeux pour les organismes de formation et les entreprises Office professionnel de qualification des organismes de formation Reconnaissance de la qualité :

Plus en détail

La paie : pourquoi choisir entre rentabilité et sécurité?

La paie : pourquoi choisir entre rentabilité et sécurité? La paie : pourquoi choisir entre rentabilité et sécurité? Introduction Laurent Tarazona, Directeur Commercial Profession Comptable ADP Micromégas ADP Micromégas ADP 60 ans d expertise paie et RH Un métier

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES PREPARATION OPERATIONNELLE A L EMPLOI COLLECTIVE TECHNICIEN DE MAINTENANCE INDUSTRIELLE

CAHIER DES CHARGES PREPARATION OPERATIONNELLE A L EMPLOI COLLECTIVE TECHNICIEN DE MAINTENANCE INDUSTRIELLE CAHIER DES CHARGES PREPARATION OPERATIONNELLE A L EMPLOI COLLECTIVE TECHNICIEN DE MAINTENANCE INDUSTRIELLE Avignon, le 20 août 2012 CAHIER DES CHARGES POE COLLECTIVE 2013 METIERS DE LA MAINTENANCE INDUSTRIELLE

Plus en détail

INOP'S : un modèle prometteur

INOP'S : un modèle prometteur INOP'S : un modèle prometteur Décembre 2012 92 avenue de Wagram 75017 Paris Tel : +33 (0)1 56 56 63 33 info-france@pac-online.com Eric Monnoyer VP Consulting e.monnoyer@pac-online.com Le marché de l expertise

Plus en détail

Le PARI de l International Du projet à la mise en place d une démarche optimisée

Le PARI de l International Du projet à la mise en place d une démarche optimisée Le PARI de l International Du projet à la mise en place d une démarche optimisée Atelier ATLANPOLE 9 avril 2013 Florence CROSSAY Conseiller International - Responsable de Pôle Conseil CCI International

Plus en détail

Responsable de la Gestion Administrative et du Personnel

Responsable de la Gestion Administrative et du Personnel Bachelor Ressources Humaines Programme / Niveau II (Bac+3) Responsable de la Gestion Administrative et du Personnel Métiers / Emplois Collaborateur de direction / Adjoint(e) de direction / Responsable

Plus en détail

Optimiser la maintenance des applications informatiques nouvelles technologies. Les 11 facteurs clés de succès qui génèrent des économies

Optimiser la maintenance des applications informatiques nouvelles technologies. Les 11 facteurs clés de succès qui génèrent des économies Application Services France the way we do it Optimiser la maintenance des applications informatiques nouvelles technologies Les 11 facteurs clés de succès qui génèrent des économies Chaque direction informatique

Plus en détail

PÉRENNISER LA PERFORMANCE

PÉRENNISER LA PERFORMANCE PÉRENNISER LA PERFORMANCE La recherche de performance est aujourd hui au cœur des préoccupations des organisations : succession des plans de productivité et de profitabilité, plans de reprise d activités,

Plus en détail

STAGE - Chargé(e) de communication junior 6 mois à pourvoir dès que possible Paris 9 ème

STAGE - Chargé(e) de communication junior 6 mois à pourvoir dès que possible Paris 9 ème STAGE - Chargé(e) de communication junior Au sein du service Communication Groupe, vous aurez essentiellement en charge les missions suivantes : > Participer aux missions de communication interne et externe,

Plus en détail

Avant-propos. L utilité du plan marketing

Avant-propos. L utilité du plan marketing Avant-propos L Avant-propos E PLAN MARKETING est l exercice annuel des chefs de produit, des directeurs marketing et des comités de direction des entreprises. Le chef de produit le réalise pour la gamme

Plus en détail

Résultats semestriels 2007 & Perspectives. 31 octobre 2007

Résultats semestriels 2007 & Perspectives. 31 octobre 2007 Résultats semestriels 2007 & Perspectives 31 octobre 2007 Agenda Identité, marchés et philosophie Les modèles économiques du groupe Freelance.com Activité et résultats semestriels 2007 Stratégie et perspectives

Plus en détail

PRESENTATION GENERALE DE L INRA...

PRESENTATION GENERALE DE L INRA... Marché à procédure adaptée (MAPA) pour l assistance à maîtrise d ouvrage afin d accompagner l Inra dans la phase de lancement de l instrumentation de ses processus sur le périmètre fonctionnel de la gestion

Plus en détail

RESPONSABLE DES RESSOURCES HUMAINES

RESPONSABLE DES RESSOURCES HUMAINES RESPONSABLE DES RESSOURCES HUMAINES FPEGRH01 RESPONSABLE DES RESSOURCES HUMAINES Définir et mettre en œuvre la politique de ressources humaines d une administration ou d un établissement public de l État.

Plus en détail

Esthétique, Parfumerie, Bien-être L accès aux diplômes et aux parcours professionnels

Esthétique, Parfumerie, Bien-être L accès aux diplômes et aux parcours professionnels Esthétique, Parfumerie, Bien-être L accès aux diplômes et aux parcours professionnels Conférence Mondial SPA et Beauté 15 Mars 2014 RÉGINE FERRERE P R É S I D E N T E D E L A C O N F É D É R A T I O N

Plus en détail

Le diagnostic Partagé,

Le diagnostic Partagé, Le diagnostic Partagé, un outil au service du projet Territorial enfance jeunesse Les Guides Pratiques Introduction Parce que nous sommes dans un monde complexe, Définitions, enjeux, méthodologie Phase

Plus en détail

Le tertiaire supérieur : Un potentiel de création de 20 000 emplois sur la métropole d ici 2020?

Le tertiaire supérieur : Un potentiel de création de 20 000 emplois sur la métropole d ici 2020? Le tertiaire supérieur : Un potentiel de création de 20 000 emplois sur la métropole d ici 2020? 28 novembre 2013 Le Tertiaire Supérieur sur Lille Métropole? Les sources? Le Contrat d Etude Prospective

Plus en détail

Systèmes et réseaux d information et de communication

Systèmes et réseaux d information et de communication 233 DIRECTEUR DES SYSTÈMES ET RÉSEAUX D INFORMATION ET DE COMMUNICATION Code : SIC01A Responsable des systèmes et réseaux d information FPESIC01 Il conduit la mise en œuvre des orientations stratégiques

Plus en détail

Cartographie de compétences d un entrepreneur

Cartographie de compétences d un entrepreneur Cartographie de compétences d un entrepreneur Mission générale L entrepreneur définit la stratégie générale de l entreprise et supervise sa mise en œuvre Principales activités L entrepreneur fixe les objectifs

Plus en détail

Pour une réforme structurelle. de la formation professionnelle

Pour une réforme structurelle. de la formation professionnelle Pour une réforme structurelle de la formation professionnelle L accord du 14 décembre 2013 : ce qu il changera, au quotidien, pour les entreprises, les salariés et les demandeurs d emploi 20 13 POUR L

Plus en détail

Accompagnement RH des projets de transformation des organisations

Accompagnement RH des projets de transformation des organisations Accompagnement RH des projets de transformation des organisations La conduite d un projet de réorganisation : Un exercice complexe ET délicat! Confrontée à une dégradation continue de sa compétitivité,

Plus en détail

Sortez du Lot! Créateur. de valeurs AUDIT ACCOMPAGNEMENT & ASSISTANCE À LA RÉPONSE FORMATION ET EXTERNALISATION DE VOTRE RÉPONSE

Sortez du Lot! Créateur. de valeurs AUDIT ACCOMPAGNEMENT & ASSISTANCE À LA RÉPONSE FORMATION ET EXTERNALISATION DE VOTRE RÉPONSE Sortez du Lot! Créateur de valeurs AUDIT ACCOMPAGNEMENT & ASSISTANCE À LA RÉPONSE FORMATION ET EXTERNALISATION DE VOTRE RÉPONSE Heureusement, un appel d offres n est pas qu une question d offres. Allô

Plus en détail

REFERENCEMENT DE PRESTATAIRES POUR LE DEVELOPPEMENT DE L OFFRE DE SERVICES AUX SALARIES PERMANENTS

REFERENCEMENT DE PRESTATAIRES POUR LE DEVELOPPEMENT DE L OFFRE DE SERVICES AUX SALARIES PERMANENTS REFERENCEMENT DE PRESTATAIRES POUR LE DEVELOPPEMENT DE L OFFRE DE SERVICES AUX SALARIES PERMANENTS 1 Cahier des charges Le 24 février 2014 Préambule Le Fonds d'assurance Formation du Travail Temporaire

Plus en détail

Appui-Conseil contrat de génération. Appel d offres. Appel d offres. «Appui-conseil contrat de génération»

Appui-Conseil contrat de génération. Appel d offres. Appel d offres. «Appui-conseil contrat de génération» Appui-Conseil contrat de génération Appel d offres Appel d offres «Appui-conseil contrat de génération» 1 PRESENTATION OPCAIM / ADEFIM 74 La branche de la Métallurgie regroupe des entreprises de toutes

Plus en détail

L externalisation de la formation Résultats de l enquête 2013

L externalisation de la formation Résultats de l enquête 2013 Organisateurs L externalisation de la formation Résultats de l enquête 2013 Webinar du 11 mars 2014 à 12h00 / animé par : Christian Sérieys EOA France Bénédicte Bailleul Directrice 1 - Présentation de

Plus en détail

Ministère du travail, de l emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social CAHIER DES CHARGES DU CONSULTANT

Ministère du travail, de l emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social CAHIER DES CHARGES DU CONSULTANT Ministère du travail, de l emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social CAHIER DES CHARGES DU CONSULTANT APPUI CONSEIL «GESTION DES AGES» dans le cadre du Contrat de génération Le présent

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Assistant gestionnaire de ressources humaines en PME de l Université du Littoral Côte d'opale - ULCO Vague E 2015-2019

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Management de projets dans le domaine éducatif, social ou socioculturel de l Université de Haute-Alsace Vague C

Plus en détail