Le centre d exper,se régional Grand Sud- Ouest Data Center

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le centre d exper,se régional Grand Sud- Ouest Data Center"

Transcription

1 Le centre d exper,se régional Grand Sud- Ouest Data Center F. Paletou & J.- M. Glorian et al. Université de Toulouse, UPS- OMP & CNRS, IRAP ov- gso.irap.omp.eu Généralités Services de référence Fonc,onnement et ac,ons Projets

2 Généralités Réforme de l organisa,on des SO- 5 INSU/AA En chan,er dès la mise en place de l IRAP (2011) Labellisé en janvier 2013 en tant que CER Services d Observa,ons de référence ü Bass 2000 ü CDPP (aussi pôle thémagque nagonal) ü STORMS (labellisé en 2014) ü Cassis ü PolarBase ü Pollux (OREME Montpellier) ü KIDA (OASU Bordeaux)

3 Carte du SO5

4 OSU(s) Pôles Théma,ques Na,onaux! INSU CD UPS CNES Pôles Autres centres CS PN(s) Resp. Sci. Pilotage (?) Direc,on Technique Responsable Scien,fique J- M Glorian F Paletou Soleil- Terre (SO- 6) Plasmas Planétaires Spectroscopie AstroChimie Hautes Energies A Rouillard V Génot P Pe,t C Vastel J Knödlseder STORMS CDPP Solaire KIDA XMM CLIMSO Stellaire Pirenea Fermi ~ 6 ETP scien&fiques ~ 25 C/EC (perm.) FIR- submm 3D (Muse) CADE CASSIS CTA

5 Fonc,onnement (1/2) Soutenir et développer les SO de référence - tâche fondamentale du CER - demandes de moyens unifiées ($ + ITs) Favoriser les collabora,ons scien,fiques et techniques entre SO de référence - présentakon PolarBase+Cassis à l HCERES - coronographes CLIMSO+STORMS (SO- 5+6)? Exper,se sur tout ce qui concerne la donnée «INSU/AA» à l OMP- IRAP - aider à l émergence de nouveaux SO - visibilité du CER vs. OMP, UPS, INSU, Cnes etc.

6 polarbase.irap.omp.eu

7 cassis.irap.omp.eu Un ou,l de visualisa,on et d analyse des spectres généraliste?

8 stormsweb.irap.omp.eu Météo de l espace : rela,ons Soleil- Terre/Planètes

9 Séminaire OV- GSO

10 Fonc,onnement (2/2) Plan de charge des ITs - Importance d une Direc,on Technique ETPs permanents CDD Un sou,en IT qui reste (poten,ellement) fragile - So far, so good mais - pas encore assez d IT engagés à > 60% OV- GSO Collabora,on étroite avec les «SI» IRAP+OMP - jouvence matérielles (stockage + calcul) - logiciels : BDD, web, gesgon de projets/versions, suivi de fréquentagon

11 Visibilité Être acteur au sein des AS- OV et IVOA - Et tout autre instance de ce type (e.g., ackons CDPP Spase, Helio, Europlanet ) - Au moins un représentant systémakque - Un retour systémakque (aussi) après chaque Interop! Tutoriels - Paletou & Zolotukhin [arxiv: ] - POLLUX/Specflow (EuroVO, march 2015) Au niveau régional - SollicitaKon du CNES pour Euclid - Réflexion sur la «stratégie BigData» UPS

12 Astronomy & Compu,ng cdpp.eu

13 Projets en cours Centre d Analyse des Données Etendues - Responsable scienkfique : Déborah Paradis - cade.irap.omp.eu MUlG- Frequency Follow- up INventory Service - Responsable scienkfique : Ludovic Mon,er - muffins.irap.omp.eu Mise en place d un Pôle Théma,que Na,onal «Spectroscopie»? Objec,f : AO 2015 INSU/AA - cf. message SF2A n 653 (1 er juin 2015)!

14 propaga,ontool.cdpp.eu PDC (Bass2000) CDPP IDOC (MEDOC) OAS PTN données solaires (+ STORMS SO- 6) OASU SSC- XMM KIDA - Astrochimie OV- GSO F- VAMDC Spectres stellaires DustEM (+ CADE) CASSIS OREME (Pollux) IDOC (GLO) OuKl généraliste (spectro.) F- VAMDC

15 kida.obs.u- bordeaux1.fr Refonte de la base - integra,on- kida.obs.u- bordeaux1.fr Extension de la base aux réac,ons de surface Défini,on d un datamodel en cours Ecriture de no,ces détaillées pour les u,lisateurs

16 npollux.lupm.univ- montp2.fr Recherche de nouveaux producteurs - distribugon OV- compliant Evolu,on vers le rouge (contexte Spirou)

17 cdpp.eu

18 Réduc,on de voilure Bass Existe depuis Service OMP + OP (données «synopgques») - EssenGellement pour soutenir THéMIS 23 To de données cumulées Requêtes en chute libre depuis Mais aussi pour toutes les «données sol» nagonales e.g., NRH (OP) - ProposiGon que la composante OMP se concentre sur les seules données produites localement i.e., CLIMSO - Données OP à sa charge - Avenir (proche) de THéMIS? OVGSO - AG (Toulouse, 8- IV- 2015)

Listes de référence des

Listes de référence des Listes de référence des moyens et infrastructures entrant dans le cadre du Service d Observation SO1 moyens entrant dans le cadre du Service d Observation SO2 stations d observation entrant dans le cadre

Plus en détail

Tâches de service & Big Data. Franck Le Petit

Tâches de service & Big Data. Franck Le Petit Tâches de service & Big Data Franck Le Petit Réforme SO5 Avant la réforme : Souvent des services sous-critiques Pas de stratégie globale de développements de service Objectifs de la réforme SO5: Remise

Plus en détail

Action Spécifique. Observatoire Virtuel France

Action Spécifique. Observatoire Virtuel France Action Spécifique Observatoire Virtuel France 1 OV France (1) L Action Spécifique Observatoires Virtuels France a été créée par l INSU en 2004, avec le soutien du CNES Rôle incitatif Coordonner la participation

Plus en détail

Entrepreneur, devenez dirigeant! Valérie Quinault www.astrea-rh.com valerie.quinault@astrea-rh.com

Entrepreneur, devenez dirigeant! Valérie Quinault www.astrea-rh.com valerie.quinault@astrea-rh.com Entrepreneur, devenez dirigeant! Valérie Quinault www.astrea-rh.com valerie.quinault@astrea-rh.com Le dirigeant de PME: il vous est demandé Mais parfois vous vous sentez un peu seul Le passage de «Mon

Plus en détail

AA-SO5 KIDA/GSOV/VAMDC

AA-SO5 KIDA/GSOV/VAMDC AA-SO5 Centres de traitement et d archivage de données KIDA - 2 mars 2015 AA-SO5 KIDA/GSOV/VAMDC Contexte général L observation des molécules dans le milieu interstellaire, mais aussi dans les atmosphères

Plus en détail

Un schéma d organisa0on du PEB et de la fourniture de documents en France BSN 8

Un schéma d organisa0on du PEB et de la fourniture de documents en France BSN 8 Un schéma d organisa0on du PEB et de la fourniture de documents en France BSN 8 Sommaire Probléma0que et historique Ac0ons engagées et objec0fs Bilan Ac0ons 2013 OpenRefdoc Contrat type STM Historique

Plus en détail

Cinq années de mutualisa/on des ressources en calcul scien/fique au PSMN de l ENS Lyon

Cinq années de mutualisa/on des ressources en calcul scien/fique au PSMN de l ENS Lyon Cinq années de mutualisa/on des ressources en calcul scien/fique au PSMN de l ENS Lyon Hervé Gilquin 1 octobre 2012 Sommaire de la présenta/on Historique. Personnels Infrastructures. Fonc/onnement. Exemples.

Plus en détail

Transformation Digitale des Ressources Humaines

Transformation Digitale des Ressources Humaines Transformation Digitale des Ressources Humaines Management des Equipes & Projets Coaching Individuel & Groupes Créa>vité Approches collabora>ves Intelligence collec>ve Stratégie et cohérence Management

Plus en détail

Centre de Données de la Physique des Plasmas CDPP

Centre de Données de la Physique des Plasmas CDPP Centre de Données de la Physique des Plasmas CDPP Les objectifs du CDPP Le CDPP créé par accord cadre INSU/CNES, 1998 - archivage pérenne des données obtenues par des expériences à participation françaises

Plus en détail

Cabinet de Conseil STRATÉGIE MANAGEMENT ORGANISATION JURIDIQUE FORMATION AVEC BW CONSULTANTS CHOISISSEZ DE GARANTIR VOTRE DEVELOPPEMENT

Cabinet de Conseil STRATÉGIE MANAGEMENT ORGANISATION JURIDIQUE FORMATION AVEC BW CONSULTANTS CHOISISSEZ DE GARANTIR VOTRE DEVELOPPEMENT Cabinet de Conseil STRATÉGIE MANAGEMENT ORGANISATION JURIDIQUE FORMATION 1 Pourquoi nous choisir? Le chef d entreprise, surtout s il est propriétaire, déteste l aventure. Notre Objec>f est de vous accompagner

Plus en détail

Des régions au cœur d'une organisa-on décentralisée. 3 principes. Simplicité : On ne repart pas de zéro, on garde ce qui a

Des régions au cœur d'une organisa-on décentralisée. 3 principes. Simplicité : On ne repart pas de zéro, on garde ce qui a Annexe 3 Présenta4on de l organisa4on du mouvement Des régions au cœur d'une organisa-on décentralisée 3 principes Simplicité : On ne repart pas de zéro, on garde ce qui a fonctionné, et on corrige ce

Plus en détail

Vague A : Campagne d évaluation 2014-2015. Unité de recherche Institut de Recherche en Astrophysique et Planétologie IRAP Dossier d évaluation

Vague A : Campagne d évaluation 2014-2015. Unité de recherche Institut de Recherche en Astrophysique et Planétologie IRAP Dossier d évaluation Vague A : Campagne d évaluation 2014-2015 Unité de recherche Institut de Recherche en Astrophysique et Planétologie IRAP Dossier d évaluation Nom de l unité : Institut de Recherche en Astrophysique et

Plus en détail

Alimentation locale, participation et santé. Croisement de politiques publiques autour d un projet de marché

Alimentation locale, participation et santé. Croisement de politiques publiques autour d un projet de marché Alimentation locale, participation et santé Croisement de politiques publiques autour d un projet de marché Marion Gassiot, Mission santé publique, Ville de Nantes Congrès «Paysage, urbanisme et santé»,

Plus en détail

Présentation AGILEA Octobre 2014

Présentation AGILEA Octobre 2014 Présentation AGILEA Octobre 2014 AGILEA est une société regroupant des experts au service de la performance supply chain. Créée en 2009, AGILEA propose en France et à l interna?onal du conseil et de la

Plus en détail

Projet SHF Base nationale. Fonctionnement, organisation. de données herpétologiques. & positionnement au sein du SINP

Projet SHF Base nationale. Fonctionnement, organisation. de données herpétologiques. & positionnement au sein du SINP 2 èmes RENCONTRES HERPÉTOLOGIQUES DU GRAND EST Projet SHF Base nationale de données herpétologiques Fonctionnement, organisation & positionnement au sein du SINP Intervention : SHF - Maud Berroneau RÉFLEXIONS

Plus en détail

Actualisation du Baro Métropole

Actualisation du Baro Métropole Actualisation du Baro Métropole Jeudi 4 avril 2013 www.rennes- metropole.fr 1 Pourquoi un Baro Métropole? Disposer d un ou0l transversal de suivi et de pilotage de la stratégie de développement durable

Plus en détail

Base de données cinétiques pour l astrochimie. V. Wakelam Laboratoire d Astrophysique de Bordeaux Université Bordeaux 1 / CNRS UMR5804

Base de données cinétiques pour l astrochimie. V. Wakelam Laboratoire d Astrophysique de Bordeaux Université Bordeaux 1 / CNRS UMR5804 Base de données cinétiques pour l astrochimie V. Wakelam Laboratoire d Astrophysique de Bordeaux Université Bordeaux 1 / CNRS UMR5804 Les domaines concernés par KIDA - Milieu interstellaire - Atmosphères

Plus en détail

Se former aux méthodes et outils

Se former aux méthodes et outils Se former aux méthodes et outils du développement commercial Les ouls concrets du développement commercial La forma!on débute par 4 demi-journées où nous abordons les fondamentaux du développement commercial

Plus en détail

Vision, Stratégie Changement Leadership

Vision, Stratégie Changement Leadership Cabinet de Conseil et de Développement des Hommes et des Organisations Vision, Stratégie Changement Leadership Accompagnement humain des réorganisations Optimisation managériale et relationnelle Cohésion

Plus en détail

Présentation Level5. Editeur de Logiciels. «If it s not monitored, it s not in production» Theo Schlossnagle #velocityconf

Présentation Level5. Editeur de Logiciels. «If it s not monitored, it s not in production» Theo Schlossnagle #velocityconf Editeur de Logiciels Présentation Level5 «If it s not monitored, it s not in production» Theo Schlossnagle #velocityconf «If you can not measure it, you can not improve it» Lord Kelvin vous accompagne

Plus en détail

Atelier outils en ligne Observatoire Virtuel et Bases de données. Atelier Magnétosphères Comparées

Atelier outils en ligne Observatoire Virtuel et Bases de données. Atelier Magnétosphères Comparées Atelier outils en ligne Observatoire Virtuel et Bases de données Atelier Magnétosphères Comparées Meudon, Février 2015 Contexte Il existe beaucoup de données sol et spatiales disponibles à travers de nombreuses

Plus en détail

Contrat pluriannuel d objectifs et de moyens 2015-2019 de l IUT d ORSAY

Contrat pluriannuel d objectifs et de moyens 2015-2019 de l IUT d ORSAY Contrat pluriannuel d objectifs et de moyens 2015-2019 de l IUT d ORSAY Présentation aux conseils centraux de l Université Paris-Sud, 15/9/2014 Nelly Bensimon, Directrice Contrat pluriannuel d Objec3fs

Plus en détail

La consumérisa2on du marché de l informa2que et Le BYOD

La consumérisa2on du marché de l informa2que et Le BYOD La consumérisa2on du marché de l informa2que et Le BYOD Séminaire ARISTOTE 7 Février 2013 ALTETIA 183 avenue Georges Clémenceau 92024 Nanterre 0155692121 www.alteca.com dominique.mouchet@ alteca.com Plan

Plus en détail

PLANETOLOGIE DEVELOPEMENTS DES BASES DE DONNEES, OUTILS ET SERVICES EN FRANCE ET DANS LE MONDE

PLANETOLOGIE DEVELOPEMENTS DES BASES DE DONNEES, OUTILS ET SERVICES EN FRANCE ET DANS LE MONDE PLANETOLOGIE DEVELOPEMENTS DES BASES DE DONNEES, OUTILS ET SERVICES EN FRANCE ET DANS LE MONDE Alain Sarkissian INTRODUCTION OU SONT CES BASES? PARIS IPSL: LMD, SA, LISA, CETP OBSPM: LESIA, IMCCE, SYRTE,

Plus en détail

une étude ANDRH - FEFAUR mars 2013 BILAN ET PERSPECTIVES DE LA GESTION DES TALENTS DANS LES ENTREPRISES EN FRANCE avec le sou@en de

une étude ANDRH - FEFAUR mars 2013 BILAN ET PERSPECTIVES DE LA GESTION DES TALENTS DANS LES ENTREPRISES EN FRANCE avec le sou@en de une étude ANDRH - FEFAUR mars 2013 BILAN ET PERSPECTIVES DE LA GESTION DES TALENTS DANS LES ENTREPRISES EN FRANCE avec le sou@en de 2 Edito La ques(on des talents va s imposer rapidement dans l agenda

Plus en détail

Financer sa propriété intellectuelle : ou1ls d aujourd hui et de demain

Financer sa propriété intellectuelle : ou1ls d aujourd hui et de demain Financer sa propriété intellectuelle : ou1ls d aujourd hui et de demain Présenta1on des ou1ls régionaux de financement de la PI Présenta1on des ou1ls de financement na1onaux de la PI Q&A Réflexion collabora1ve

Plus en détail

du 3 au 6 juin 2014 Université Paris- Diderot

du 3 au 6 juin 2014 Université Paris- Diderot du 3 au 6 juin 2014 Université Paris- Diderot NOEMA CTA SPHERE actualité (p.5) Prix Jeune Chercheur Prix de thèse Concours «Découvrir l Univers» Conférences Grand Public Jean- Marc Bonnet- Bidaud 0630056728

Plus en détail

«COMMUNICATION ET PRÉSENTATION DE PROJET»

«COMMUNICATION ET PRÉSENTATION DE PROJET» «COMMUNICATION ET PRÉSENTATION DE PROJET» Chefs de projet ou toute personne ayant à communiquer en publique Comprendre et u,liser la communica,on non verbale Comprendre et u,liser le communica,on verbale

Plus en détail

Déploiement d'une solution de supervision et de métrologie automatisée à large échelle

Déploiement d'une solution de supervision et de métrologie automatisée à large échelle Déploiement d'une solution de supervision et de métrologie automatisée à large échelle Sébastien Boggia Benjamin Collet Guillaume Schreiner 14/11/2013 Introduc*on Solu*on de supervision et de métrologie

Plus en détail

BTS NRC Négocia(on et rela(on client et passerelles mé1ers en Mutualité

BTS NRC Négocia(on et rela(on client et passerelles mé1ers en Mutualité BTS NRC Négocia(on et rela(on client et passerelles mé1ers en Mutualité BTS Négocia,on et Rela,on Cleint Le BTS NRC forme des vendeurs et des managers commerciaux capables de gérer la rela1on client dans

Plus en détail

Dossier de presse Toulouse Nocturne 2015. Conférence de presse de rentrée Maire de la Nuit de Toulouse. 30 septembre 2015

Dossier de presse Toulouse Nocturne 2015. Conférence de presse de rentrée Maire de la Nuit de Toulouse. 30 septembre 2015 Dossier de presse Toulouse Nocturne 2015 Conférence de presse de rentrée Maire de la Nuit de Toulouse 30 septembre 2015 Toulouse Nocturne - Quand la nuit porte conseil - 6 rue Gambe8a 31000 Toulouse. Associa=on

Plus en détail

Les méthodes Agiles. Introduc)on aux méthodes Agiles Exemple : Scrum

Les méthodes Agiles. Introduc)on aux méthodes Agiles Exemple : Scrum Les méthodes Agiles Introduc)on aux méthodes Agiles Exemple : Scrum Défini)on de base Les méthodes Agiles sont des procédures de concep)on de logiciel qui se veulent plus pragma)ques que les méthodes tradi)onnelles

Plus en détail

CREATIVE LEADERS. «Let s make it happen» Accompagnement des managers d équipes et responsables transverses

CREATIVE LEADERS. «Let s make it happen» Accompagnement des managers d équipes et responsables transverses CREATIVE LEADERS «Let s make it happen» Accompagnement des managers d équipes et responsables transverses CREATIVE LEADERS accompagne les entreprises vers la performance durable en combinant 3 dimensions

Plus en détail

LA DIGITALISATION DE LA RELATION CLIENT

LA DIGITALISATION DE LA RELATION CLIENT PARTENAIRES ENTREPRISE ET TRANSFORMATION DIGITALE LA DIGITALISATION DE LA RELATION CLIENT PROGRAMME Face à la mulplicaon des canaux digitaux de communicaon, à l évoluon des comportements des clients et

Plus en détail

PLATEFORME DE GESTION DE CONGRÈS SCIENTIFIQUES. h"p://www.sciencesconf.org

PLATEFORME DE GESTION DE CONGRÈS SCIENTIFIQUES. hp://www.sciencesconf.org PLATEFORME DE GESTION DE CONGRÈS SCIENTIFIQUES h"p://www.sciencesconf.org ! Sommaire Introduc9on Le portail Sciencesconf.org L espace conférence Site web Inscrip9on Ges9on scien9fique Soumission Sélec9on

Plus en détail

INSU COMMISSION SPÉCIALISÉE ASTRONOMIE ET ASTROPHYSIQUE. Compte-rendu de la réunion des 25-26 janvier 2011

INSU COMMISSION SPÉCIALISÉE ASTRONOMIE ET ASTROPHYSIQUE. Compte-rendu de la réunion des 25-26 janvier 2011 INSU COMMISSION SPÉCIALISÉE ASTRONOMIE ET ASTROPHYSIQUE Compte-rendu de la réunion des 25-26 janvier 2011 Présents : B. Bézard (président), M. Arnaud, D. Bockelée-Morvan, S. Chaintreuil, M. Ferrari, T.

Plus en détail

L Observatoire Virtuel HELIO (HELiophyisics Integrated Observatory)

L Observatoire Virtuel HELIO (HELiophyisics Integrated Observatory) L Observatoire Virtuel HELIO (HELiophyisics Integrated Observatory) Xavier Bonnin, Jean Aboudarham, Christian Renié, Nicolas Fuller, et Baptiste Cecconi 1 Projet Projet e-infrastructure FP7 (No. 238969)

Plus en détail

WIT ASSOCIES Reprise d entreprise

WIT ASSOCIES Reprise d entreprise Reprise d entreprise Check- list RH en 12 étapes en bref Ce document a la modeste ambi9on de vous aider à prendre en compte des critères humains lorsque vous envisagerez de reprendre une entreprise, qu

Plus en détail

Rapport du HCERES sur la structure fédérative : sous tutelle des établissements et organismes : Observatoire Midi-Pyrénées OMP

Rapport du HCERES sur la structure fédérative : sous tutelle des établissements et organismes : Observatoire Midi-Pyrénées OMP Entités de recherche Rapport du HCERES sur la structure fédérative : Observatoire Midi-Pyrénées OMP sous tutelle des établissements et organismes : Université Toulouse 3 - Paul Sabatier - UPS Centre National

Plus en détail

Ergonomie SNCE Syndicat Na2onal des cabinets Conseil en Ergonomie Chambre de l Ingénierie et du Conseil de France

Ergonomie SNCE Syndicat Na2onal des cabinets Conseil en Ergonomie Chambre de l Ingénierie et du Conseil de France Ergonomie SNCE Syndicat Na2onal des cabinets Conseil en Ergonomie Chambre de l Ingénierie et du Conseil de France Document élaboré pour Ce document est des7né aux entreprises ayant pour objec7f la préven-on

Plus en détail

MA MOBILITE PROFESSIONNELLE & MOI. Résultats de notre enquête 2014/5 en partenariat avec Ithaque Coaching

MA MOBILITE PROFESSIONNELLE & MOI. Résultats de notre enquête 2014/5 en partenariat avec Ithaque Coaching + MA MOBILITE PROFESSIONNELLE & MOI Résultats de notre enquête 2014/5 en partenariat avec Ithaque Coaching Sommaire 2 Objec-fs de l enquête.p. 3 Méthodologie p. 4 Résultats Mobilité professionnelle Une

Plus en détail

Le Pack Anima,on. Ou#l de sensibilisa#on au tri des déchets dans les écoles

Le Pack Anima,on. Ou#l de sensibilisa#on au tri des déchets dans les écoles Metz 12 mai 2015 Jérôme Watelet - Animateur Le Pack Anima,on Ou#l de sensibilisa#on au tri des déchets dans les écoles Table des ma,ères Contexte Objec,fs Le Pack anima,on Ø En pra,que Facteurs clés de

Plus en détail

Compte rendu de créa/on : Hupareel, un projet géolocalisé en réalités alternées?

Compte rendu de créa/on : Hupareel, un projet géolocalisé en réalités alternées? Compte rendu de créa/on : Hupareel, un projet géolocalisé en réalités alternées? Défini'on ini'ale du projet Extrait du scénario de mai 2013 : «Hupareel est le projet d'un jeu en réalités alternées entre

Plus en détail

TRANSFORMATION DIGITALE : COMMENT INDUSTRIALISER ET PÉRENNISER LA MÉTHODE AGILE À PLUS GRANDE ÉCHELLE

TRANSFORMATION DIGITALE : COMMENT INDUSTRIALISER ET PÉRENNISER LA MÉTHODE AGILE À PLUS GRANDE ÉCHELLE PARTENAIRES ENTREPRISE & TRANSFORMATION DIGITALE : TRANSFORMATION DIGITALE : COMMENT INDUSTRIALISER ET PÉRENNISER LA MÉTHODE AGILE À PLUS GRANDE ÉCHELLE PROGRAMME Dans des environnements de plus en plus

Plus en détail

Défini9on. Introduc9on à la fouille de textes. Forage de textes, extrac9on de connaissances à par9r de textes, text mining

Défini9on. Introduc9on à la fouille de textes. Forage de textes, extrac9on de connaissances à par9r de textes, text mining Introduc9on à la fouille de textes Dominic Forest, Ph.D. École de bibliothéconomie et des sciences de l informa9on Université de Montréal SCI6060 Méthodes de recherche en sciences de l'informa>on 4 avril

Plus en détail

Astronome-adjoint IRAP

Astronome-adjoint IRAP Une base de données de l émission étendue au format HEALPix Déborah Paradis Astronome-adjoint IRAP Personnel impliqué IRAP Déborah Paradis Jean-Philippe Bernard Jean-Michel Glorian CDS Caroline Bot Laurent

Plus en détail

Le contrôle fiscal anno 2013

Le contrôle fiscal anno 2013 Le contrôle fiscal anno 2013 Carlos SIX! Administrateur général de la Fiscalité SPF Finances Ges$on des risques Contrôle fiscal CRM & Tolérance zéro ONDEMENT OBJECTIFS STRATEGIQUES Etude externe 2010 constata$ons

Plus en détail

Exposé du 22/9/2015 Gérard Chevalier

Exposé du 22/9/2015 Gérard Chevalier Exposé du 22/9/2015 Gérard Chevalier Révélateur de nouvelles mobilités modifiant le travail Quelques «idées» sur l évolu=on du travail vers plus ou moins de mobilité au service de la créa=on d avantages

Plus en détail

AMORCE. Plus de 700 adhérents :

AMORCE. Plus de 700 adhérents : P.1 AMORCE Plus de 700 adhérents : - Près de 500 collec

Plus en détail

LE SUPPLIER RELATIONSHIP MANAGEMENT EN PRATIQUE

LE SUPPLIER RELATIONSHIP MANAGEMENT EN PRATIQUE PARTENAIRES ACHATS LE SUPPLIER RELATIONSHIP MANAGEMENT EN PRATIQUE PROGRAMME La geson de la relaon fournisseur Supplier Relaonship Management est au centre de l aenon de toutes les foncons Achats. Les

Plus en détail

ANI SEREZ- VOUS PRETS?

ANI SEREZ- VOUS PRETS? ANI SEREZ- VOUS PRETS?! Un risque commercial et financier Plus de 4 millions d assurés individuels vont basculer dans des contrats collec8fs, avec des mouvements importants entre les différents acteurs

Plus en détail

17 décembre 2013, Observatoire de Paris Réunion SPIRou de l acpon exoplanètes

17 décembre 2013, Observatoire de Paris Réunion SPIRou de l acpon exoplanètes 17 décembre 2013, Observatoire de Paris Réunion SPIRou de l acpon exoplanètes Programme : 9:30 (30 mn + 30 mn de discussion ) G. Hébrard : SPIRou : un SpectroPolarimètre InfraRouge pour le CFHT 10:30 (15

Plus en détail

Séminaire Aristote - 11 avril 2012 Jedeclare.com d'un Portail Déclara:f à une Plate- forme globale de dématérialisa:on au service d'une profession

Séminaire Aristote - 11 avril 2012 Jedeclare.com d'un Portail Déclara:f à une Plate- forme globale de dématérialisa:on au service d'une profession Séminaire Aristote - 11 avril 2012 Jedeclare.com d'un Portail Déclara:f à une Plate- forme globale de dématérialisa:on au service d'une profession Stéphane Gasch Directeur des études informa:ques du CSOEC

Plus en détail

DONNEES DE LA RECHERCHE. F.André DIRBUIST 2014

DONNEES DE LA RECHERCHE. F.André DIRBUIST 2014 1 0 DONNEES DE LA RECHERCHE Evolu9ons des pra9ques de recherche Science numérique La science n échappe pas aux transforma9ons de la société : technologies, instantanéité de la communica9on, automa9sa9on,

Plus en détail

Economie sociale et transi.ons polycentriques

Economie sociale et transi.ons polycentriques Economie sociale et transi.ons polycentriques Thomas Bauwens et Sybille Mertens Congrès des économistes belges de langue française Commission 4 Quelle économie dans une ère post- croissance? 26 novembre

Plus en détail

Coopération Textile dans la Zone EuroMed

Coopération Textile dans la Zone EuroMed Conférence de clôture du projet TEMP Coopération Textile dans la Zone EuroMed Jeudi 4 Octobre, TEXMED 2012 Parc des Exposi

Plus en détail

22ème Conven*on na*onale de l Intercommunalité 14 octobre 2011. Mutualisa*on : déployer les nouveaux ou*ls de la réforme

22ème Conven*on na*onale de l Intercommunalité 14 octobre 2011. Mutualisa*on : déployer les nouveaux ou*ls de la réforme 22ème Conven*on na*onale de l Intercommunalité 14 octobre 2011 Mutualisa*on : déployer les nouveaux ou*ls de la réforme Grand Dole (Pdt : Claude Chalon) Créé en 2008, issu d une fusion, 41 communes, 53

Plus en détail

PMO et Ges)on axée sur les Résultats

PMO et Ges)on axée sur les Résultats PMO et Ges)on axée sur les Résultats Les nouveaux ou)ls du management de la performance Mohammed M HAMDI. Caciopee Pression Augmenta)on des besoins, des dépenses Evolu)on démographique Elargissement Exigences

Plus en détail

ASSOCIATION ABBAYE AUX DAMES

ASSOCIATION ABBAYE AUX DAMES Positionnement / Stratégie de communication ASSOCIATION ABBAYE AUX DAMES SYNTHÈSE 9 MARS 2013 LE DIAGNOSTIC Les grandes observations La qualité et le travail, des exigences absolues La qualité de la programma;on

Plus en détail

Une base de données de l émission étendue au format HEALPix Service intégré dans l OV-GSO

Une base de données de l émission étendue au format HEALPix Service intégré dans l OV-GSO Une base de données de l émission étendue au format HEALPix Service intégré dans l OV-GSO IRAP Déborah Paradis Jean-Philippe Bernard Jean-Michel Glorian Antoine Goutenoir CDS Caroline Bot Laurent Cambrésy

Plus en détail

Regarder autrement pour mobiliser son potentiel managérial

Regarder autrement pour mobiliser son potentiel managérial Regarder autrement pour mobiliser son potentiel managérial Sommaire >>>> Notre vocation >> p.3 >>>> Notre projet pédagogique >> p.6 >>>> Notre offre produits >> p.11 >>>> L équipe et ses références >>

Plus en détail

Présenta)on de Mathieu Jaspard Coordinateur de recherches. Gilles Condé A0aché de recherches

Présenta)on de Mathieu Jaspard Coordinateur de recherches. Gilles Condé A0aché de recherches Sous la direc4on de Guénaël Devillet Directeur du SEGEFA Université de Liège Réalisation d un Schéma de Développement Commercial sur le territoire communal de Nivelles Séance d information publique - Phase

Plus en détail

Agilité: Le manager devient facilitateur. @hgregoir

Agilité: Le manager devient facilitateur. @hgregoir Agilité: Le manager devient facilitateur @hgregoir Merci à nos partenaires et sponsors! Qui suis- je?! Forma>on technique en Dev et Sysadmin! Développeur, Architecte dev/sécu depuis 1996! Mais aussi formateur,

Plus en détail

MASTODONS. Un défi CNRS sur les «Big Data» Mokrane Bouzeghoub. Séminaire DUs INSHS - 6/12/2012

MASTODONS. Un défi CNRS sur les «Big Data» Mokrane Bouzeghoub. Séminaire DUs INSHS - 6/12/2012 MASTODONS Un défi CNRS sur les «Big Data» Mokrane Bouzeghoub Séminaire DUs INSHS - 6/12/2012 1 Qu est qu une (très grande) masse de données? VLDB XLDB Massive Data Big Data Very Big Data Data Deluge Grandes

Plus en détail

GESTION DE CONTENUS (ECM) Ges1on de l informa1on. Nicolas Bürki, Senior Analyst

GESTION DE CONTENUS (ECM) Ges1on de l informa1on. Nicolas Bürki, Senior Analyst GESTION DE CONTENUS (ECM) Ges1on de l informa1on Nicolas Bürki, Senior Analyst AGENDA Entreprises: les tendances & les projets Les offres ECM / GED : les tendances du marche La réalité / retour d expérience

Plus en détail

L Ecole dans le Tarn. rentrée 2015

L Ecole dans le Tarn. rentrée 2015 L Ecole dans le Tarn rentrée 2015 Edito Etape déterminante pour poursuivre les objecfs fixés par la Loi de Refonda- on de l Ecole de la République, la rentrée 2015 sera marquée par ces nouveaux chaners

Plus en détail

Vers le pôle de données et services atmosphère

Vers le pôle de données et services atmosphère Vers le pôle de données et services atmosphère q Issu des réflexions du groupe de travail Cnes Insu sur les pôles : un pôle par compartiment du système terre q Un an de travail : Mise en place d un groupe

Plus en détail

L observa*on du développement de l enfant dans ses jeux symboliques

L observa*on du développement de l enfant dans ses jeux symboliques L observa*on du développement de l enfant dans ses jeux symboliques Sarah Landry, Ph. D. Professeure- chercheuse Faculté des sciences de l éduca*on Université de Montréal Courriel: sarah.landry@umontreal.ca

Plus en détail

Evolutions concernant la politique du médicament dans les structures d accueil pour personnes âgées belges

Evolutions concernant la politique du médicament dans les structures d accueil pour personnes âgées belges Evolutions concernant la politique du médicament dans les structures d accueil pour personnes âgées belges Belgische evoluties m.b.t. het medicatiebeleid in ouderenzorgstructuren Bertrand Dirié Ins.tut

Plus en détail

Les conditions de travail pour l attractivité des métiers de la maintenance éolienne 1 er éléments ouverture vers d autres métiers de la filière

Les conditions de travail pour l attractivité des métiers de la maintenance éolienne 1 er éléments ouverture vers d autres métiers de la filière Les conditions de travail pour l attractivité des métiers de la maintenance éolienne 1 er éléments ouverture vers d autres métiers de la filière Marylène COPPI / Alexandre VASSELIN OBJECTIFS POUR LA PICARDIE

Plus en détail

ARCHITECTURE DES LICENCES «ENTRAÎNEMENT FOOTBALL» Direc&on Technique Na&onale de la Fédéra&on Ivoirienne de Football

ARCHITECTURE DES LICENCES «ENTRAÎNEMENT FOOTBALL» Direc&on Technique Na&onale de la Fédéra&on Ivoirienne de Football ARCHITECTURE DES LICENCES «ENTRAÎNEMENT FOOTBALL» Direc&on Technique Na&onale de la Fédéra&on Ivoirienne de Football Forma&ons réalisées à l étranger sur un site forma&on CAF Sélec&ons Na&onales Licence

Plus en détail

Pe#t déjeuner Prévention des risques professionnels dans la Mutualité

Pe#t déjeuner Prévention des risques professionnels dans la Mutualité Pe#t déjeuner Prévention des risques professionnels dans la Mutualité 15 mai 2014 Intervenantes: Emmanuelle Paradis, Chef de projet Préven#on et santé au travail CHORUM - CIDES Carole Hazé, Responsable

Plus en détail

AVIS A MANIFESTATION D INTERET N 017/MPT/2013/UCP/CAB

AVIS A MANIFESTATION D INTERET N 017/MPT/2013/UCP/CAB AVIS A MANIFESTATION D INTERET N 017/MPT/2013/UCP/CAB RECRUTEMENT D UN CONSULTANT INDIVIDUEL POUR LA REALISATION DE L ETUDE SUR LA PORTABILITE SUR LE MARCHE DES TELECOMMUNICATIONS EN REPUBLIQUE DU CONGO

Plus en détail

Montpellier Ins-tut du Sein Un modèle innovant et performant

Montpellier Ins-tut du Sein Un modèle innovant et performant Montpellier Ins-tut du Sein Un modèle innovant et performant En 2014, les a=entes sont claires et concordantes Pour les pa-entes et les correspondants : Accompagnement expert et personnalisé pendant et

Plus en détail

Directeur : Thierry GRANGE ECOLE DE BIOINFORMATIQUE : INITIATION AU TRAITEMENT DES DONNÉES DE GÉNOMIQUE OBTENUES PAR SÉQUENÇAGE À HAUT DÉBIT

Directeur : Thierry GRANGE ECOLE DE BIOINFORMATIQUE : INITIATION AU TRAITEMENT DES DONNÉES DE GÉNOMIQUE OBTENUES PAR SÉQUENÇAGE À HAUT DÉBIT Directeur : Thierry GRANGE ECOLE DE BIOINFORMATIQUE : INITIATION AU TRAITEMENT DES DONNÉES DE GÉNOMIQUE OBTENUES PAR SÉQUENÇAGE À HAUT DÉBIT Directeur : Thierry GRANGE ECOLE DE BIOINFORMATIQUE : INITIATION

Plus en détail

! RÉVOLUTION OU ÉVOLUTION?

! RÉVOLUTION OU ÉVOLUTION? ! RÉVOLUTION OU ÉVOLUTION? JEAN- MARIE REILHAC RESPONSABLE DEVELOPPEMENT QUALITÉ & PERFORMANCE GROUPE AFNOR Qualité : valeur durable! ISO 9001 un socle pour répondre aux besoins des clients de manière

Plus en détail

MTI820 Entrepôts de données et intelligence d affaires. Gouvernance des données et ges1on des données de référence

MTI820 Entrepôts de données et intelligence d affaires. Gouvernance des données et ges1on des données de référence MTI820 Entrepôts de données et intelligence d affaires Gouvernance des données et ges1on des données de référence 1 La gouvernance des données Défini1on: «Processus de supervision et de décision qui permet

Plus en détail

Les grilles de production françaises! V. Breton A-L Derepas! Credit: Alice de Bignicourt, Hélène Cordier, Cécile Germain!

Les grilles de production françaises! V. Breton A-L Derepas! Credit: Alice de Bignicourt, Hélène Cordier, Cécile Germain! Les grilles de production françaises! V. Breton A-L Derepas! Credit: Alice de Bignicourt, Hélène Cordier, Cécile Germain! Une infrastructure nationale intégrant! Des grilles thématiques! LCG (physique

Plus en détail

Première partie : Projet général de l unité

Première partie : Projet général de l unité Campagne d évaluation 2011-2014 Unité de recherche : dossier unique Projet de recherche Nouveau laboratoire d Astronomie - Planétologie Première partie : Projet général de l unité 1 - Introduction La préparation

Plus en détail

Aires métropolitaines: les rôles de l enseignement supérieur et de la recherche en faveur de l innova9on

Aires métropolitaines: les rôles de l enseignement supérieur et de la recherche en faveur de l innova9on MIoIR Aires métropolitaines: les rôles de l enseignement supérieur et de la recherche en faveur de l innova9on Philippe Larédo, Comite consulta9f ESRI de Bordeaux Métropole 23 octobre 2015 Préambule Les

Plus en détail

Quelle évolu)on du e- learning à l Université Marocaine?

Quelle évolu)on du e- learning à l Université Marocaine? La Conférence Maghrébine de l'appren)ssage Numérique et l'innova)on dans l'educa)on 08-10 Décembre 2014 Quelle évolu)on du e- learning à l Université Marocaine? Pr. Rachida AJHOUN r.ajhoun@um5s.net.ma

Plus en détail

Workshop HPC - AMIES / CEMRACS h4p://www.ini:a:ve- hpc- pme.org/ Stéphane Requena - GENCI

Workshop HPC - AMIES / CEMRACS h4p://www.ini:a:ve- hpc- pme.org/ Stéphane Requena - GENCI Workshop HPC - AMIES / CEMRACS h4p://www.ini:a:ve- hpc- pme.org/ Stéphane Requena - GENCI Le calcul intensif Un ou&l stratégique pour la compé&&vité q Aux Etats- Unis (1er top500 juin 2012), au Japon (1er

Plus en détail

Cabinet de conseil spécialisé en Risques, Finance & RH

Cabinet de conseil spécialisé en Risques, Finance & RH SEKKEI Confiden-al All rights reserved Cabinet de conseil spécialisé en Risques, Finance & RH Réglementa*ons b ancaires ( Capital e t L iquidité) Op*misa*on d e l a p erformance / P rocessus A chats Ges*on

Plus en détail

Services complémentaires en Outaouais

Services complémentaires en Outaouais Services complémentaires en Outaouais La réalisa4on et le succès d un main4en à domicile d une personne âgée en perte d autonomie est un travail d équipe. Les acteurs de ce=e équipe sont d abord la personne

Plus en détail

H2PS engage ses compétences auprès des entreprises et des parculiers par la mise en place de soluons d accompagnements et de services.

H2PS engage ses compétences auprès des entreprises et des parculiers par la mise en place de soluons d accompagnements et de services. Notre Société H2PS engage ses compétences auprès des entreprises et des parculiers par la mise en place de soluons d accompagnements et de services. Nos Engagements: Nous uliserons nos connaissances, expériences

Plus en détail

De l'idée au produit : un exemple de créa4on d'entreprise. Anne Boyer LORIA Nancy Université 17 septembre 2010

De l'idée au produit : un exemple de créa4on d'entreprise. Anne Boyer LORIA Nancy Université 17 septembre 2010 De l'idée au produit : un exemple de créa4on d'entreprise Anne Boyer LORIA Nancy Université 17 septembre 2010 Un rapide CV Professeur en informa4que - Université Nancy 2 (hnp://www.univ- nancy2.fr) Responsable

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE

DOSSIER DE CANDIDATURE DOSSIER DE CANDIDATURE DESJEPS directeur de structure et de projets IFP 236 rue du Faubourg de Roubaix - 59041 Lille Tel : 03 20 21 97 88 Fax : 03 20 36 61 65 formanim@ifp-npdc.fr D ossier d inscripon

Plus en détail

TESTIMONIAUX INTERVENANTS DESU PRATIQUES DU COACHING, UNIVERSITE PARIS 8

TESTIMONIAUX INTERVENANTS DESU PRATIQUES DU COACHING, UNIVERSITE PARIS 8 TESTIMONIAUX INTERVENANTS DESU PRATIQUES DU COACHING, UNIVERSITE PARIS 8 Execu.ve coach Patrick AMAR Psychologue clinicien Intervenant au sein du DESU L atelier vise à faire comprendre aux par.cipants

Plus en détail

Sols et service de régula1on du climat

Sols et service de régula1on du climat Sols et service de régula1on du climat GIEC 2013 S. Pellerin, J. Balesdent et B. Mary Emissions anthropiques mondiales de Gaz à Effet de Serre (GIEC, 2014) CO 2 (Dioxyde de carbone) 72 % CH 4 (Méthane)

Plus en détail

BTS SP3S Services et presta,ons des secteurs sanitaire et social et passerelles mé0ers en Mutualité

BTS SP3S Services et presta,ons des secteurs sanitaire et social et passerelles mé0ers en Mutualité BTS SP3S Services et presta,ons des secteurs sanitaire et social et passerelles mé0ers en Mutualité BTS SP3S Le BTS SP3S forme les étudiants à des fonc8ons de rela0on et de communica0on, de ges0on de la

Plus en détail

Atelier CQM Composi/on pour le cinéma et la télévision

Atelier CQM Composi/on pour le cinéma et la télévision Atelier CQM Composi/on pour le cinéma et la télévision La musique originale sans souci Comment communiquer avec un compositeur Préparé par Louis Babin Le rôle de la musique Souligner, accentuer les émo/ons

Plus en détail

CDB Marke*ng Conseil. Présenta*on Février 2012. CDB Marke*ng Conseil 22/02/12 1

CDB Marke*ng Conseil. Présenta*on Février 2012. CDB Marke*ng Conseil 22/02/12 1 Présenta*on Février 2012 1 Sommaire 1. Posi*onnement p 3 2. Présenta*on de notre offre p 4 1. Stratégie marke*ng p 5 2. Audit de performances p 7 3. Accompagnement de porteurs de projets p 10 3. Références

Plus en détail

Sites Internet : les. tendances. Jeudi 30 janvier 2014 Bordeaux L AGENCE CONNECTÉE À L ENTREPRISE

Sites Internet : les. tendances. Jeudi 30 janvier 2014 Bordeaux L AGENCE CONNECTÉE À L ENTREPRISE Sites Internet : les tendances pour 2014 Jeudi 30 janvier 2014 Bordeaux L AGENCE CONNECTÉE À L ENTREPRISE Inaa$v, une agence de communica$on avec des spécificités CONSEiL EN COMMUNICATION FoRmatiOns WEBMARKETING

Plus en détail

PORTFOLIO MANAGEMENT SECTOR INSIGHT. Get Moving on Your Immovables! Workspace 2.0

PORTFOLIO MANAGEMENT SECTOR INSIGHT. Get Moving on Your Immovables! Workspace 2.0 PORTFOLIO MANAGEMENT SECTOR INSIGHT Get Moving on Your Immovables! Workspace 2.0 GET MOVING ON YOUR IMMOVABLES! Workspace 2.0: From Pilot to Poten?al The real property porcolio is one of the largest organiza?onal

Plus en détail

Priorités et programme de travail du MSC pour 2015. Réunion d informa.on du MSC 3 mars 2015

Priorités et programme de travail du MSC pour 2015. Réunion d informa.on du MSC 3 mars 2015 Priorités et programme de travail du MSC pour 2015 Réunion d informa.on du MSC 3 mars 2015 Processus : Les priorités et le programme de travail du MSC ont été définis à par.r : Des discussions et des consulta.ons

Plus en détail

SPIP. Gestion de la performance dans SPIP. Préoccupa)on historique

SPIP. Gestion de la performance dans SPIP. Préoccupa)on historique SPIP Gestion de la performance dans SPIP Préoccupa)on historique Intrinsèquement lié aux objec)fs du projet (indépendance des u)lisateurs / prestas techniques) par la typologie majoritaire des u)lisateurs

Plus en détail

Traitement des données Gaia. Aperçu, organisation Participation française. ---- F. Mignard. OCA/Cassiopée. AS Gaia - 18/12/07 Meudon

Traitement des données Gaia. Aperçu, organisation Participation française. ---- F. Mignard. OCA/Cassiopée. AS Gaia - 18/12/07 Meudon Traitement des données Gaia Aperçu, organisation Participation française ---- F. Mignard OCA/Cassiopée 1 Sommaire Le traitement de données Formation & organisation du DPAC Participation Française 2 3 I-

Plus en détail

Le réseau COST. Présenta1on pour la Journée de la recherche du 6 novembre 2014 à l Université de Lausanne. Ingrid Portner, SEFRI Berne

Le réseau COST. Présenta1on pour la Journée de la recherche du 6 novembre 2014 à l Université de Lausanne. Ingrid Portner, SEFRI Berne Le réseau COST Présenta1on pour la Journée de la recherche du 6 novembre 2014 à l Université de Lausanne Ingrid Portner, SEFRI Berne Secrétariat d Etat à la forma2on, à la recherche et à l innova2on SEFRI

Plus en détail

Arbre à problemes et Arbres à objectifs

Arbre à problemes et Arbres à objectifs Arbre à problemes et Arbres à objectifs CAUSES D ECHEC DES ENTREPRISES NOUVELLES è Problèmes commerciaux q Marché mal ciblé q Clientèle poten3elle surévaluée q Délais de paiement clients sous évalués q

Plus en détail

Characterizing the Ionosphere with a Radio receiver on a CUbe Sat

Characterizing the Ionosphere with a Radio receiver on a CUbe Sat Characterizing the Ionosphere with a Radio receiver on a CUbe Sat Bref historique du projet CIRCUS Janvier 2013 : Démarrage de la collaboraeon LESIA / Telecom- ParisTech sur le développement du récepteur

Plus en détail