«La raison d être d une organisation est de permettre à des gens ordinaires de faire des choses extraordinaires.»

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "«La raison d être d une organisation est de permettre à des gens ordinaires de faire des choses extraordinaires.»"

Transcription

1 d x, P d l l d V g d l v m dé l c (c F. Il - d d fm l pblc d A T f GRE p d q d vc d é m L é l l) c C é l, p l q b c m p l Ed c h p v d m l f d c q d g m é, l c f dv S pl l d c d d l g g m, v c œ ch d f fé d d l f d d l d S g m l c m d p b l c. f c l l d c l c RE TA d G d l l c» x F é, - d f v d l Îl d v cl. D d h d d «g g é m m m v d é hdcp., p C blc, p d à, é l c chgm. c c é : d p d éc p d d m g c c d pgm ffc I l ll m l p d cc j mè à d ê lé v d v v N c. mx l p h d mé vc d c c ch d m cm - d p l d d l Î l l v d D c, «l é (d é c E l d mq hèm v cdé - p d.) d ll. c à, c p clé, RSE Îl -d -F p c d x v é p g c Cm» d Fc à v : q c à l h, p z p c ch pg z l, l M hé él C C d d cq D g... D l d c F l Îl-d B P P l cdém d IC d DAFP J IC d DAFP m ll d g d P d V m Gé O d DAFC l cd é l cd ém

2 «L d ê d g d pm à d g d d f d ch xd.» P Dck

3 D g xd D dffé Dp 2010 l CAFOC d Vll gm vld d l cd d dpf Dffé Cmpé*. L CAFOC gé d jy vldé d cmpéc pfll p q d vll ESAT. L dv l jy d vld dél d lcx. L jy cmpé d dc d ESAT d p d CAFOC (Sylv Glld Mchëll Gllzz) L vll ccmpgé p l m d ESAT vc q l cé d d pv.. L pcl v pplq à l : U ph d ccl (pé d p d jy, d délm d l d bjcf) v d ph d m cfc d cdd ù cl-c pé d lqll bdé d j l l déplcm, l l L cmmc vm qd l vll pé d, cmm l dffé ph q y fg qd cmmç à l f xplc l mè d l y pd p él cvé. N p l éfél d cmpéc p xm vld l cmpéc lgé p l m cdéé p l cmm cq. Ef chch mbl d m ppcv p q l vll c pc d dévlppm d cmpéc ccd vc pj pl. S l pcéd l mêm p, chq pcl. Accll : D l cd d jy q m plc, ccll fc cl, dém p l d vl. Cll-c décl m gl :. ccll phyqm, p d cf mél d éé : cfé d p gâx m à l dp p cé, Fç Mll, d l ll «d» ; d l d gbl à dp d l ll d jy.. ccll pychlgqm : m à l, cfc, échg qlq ph, q l é d p d lql v l p ccé, l à qlq m d l.. ccll déb d l qlé d pé d l Edc Nl d vld : l g d éffm pm l v à v d cdd, d m d dc d ESAT pév l fldé l péé d échg. Cl mpêch p l p d p dv jy *S : 3

4 F d l cmpéc : S. j, jl pé p d hdcp vbl. S pl é. A f à m d l j pd ccc d lghé d épé f d mêm pl, cmm dq yé. J m p l q : cmm ll pl l d l dc, l pm d p épé m d d d élém pplém l c q ll l hbd d f v fcém p ccc d cmpéc q cl xg? Sv pé l p dél m vl l p : G.T. f d éd, l BEPC, CAP/ BEP d plmb chffg, ccpé d mpl c dé. D d l éc : «m pj d ESAT d l c». L cvé déc mpl : pép d é ( décp d pâé m ). D l F.P. pl d pc. Il g d éc, d d b d fg pll vé d l p d m, b d pc d v xé véc cmm mç, é p l ESAT. F d âch mpl l cl p fcl à vl. Effc l l bl d pé vg d p d dpbl à chq vl. L pémè d cvé d V. è lmé. Ell ffc l mg d p bj k dé à l v, cfmém à mdèl j mblbl. Ell cl è dffclm l cmpd cmplqé. S m f v pè. L dmdé cc xêm l cvé p cmp d l cd d l évl éé è. F. ccèd à V. D bd è évé md p pgvm d pl pl xpv, ll bd v h l ESAT, pblé v à v d f q ll m l, démch p cl c p fll. Ell évq pp pc d fm (v CAP), dffé mpl ml «d», pj d ll v l mé d vc à l p. S l éfél q d b à l évl c m là l mêm p l dx cdd, l éc d l p d mbl, l vl d mph éc, cg à pé qlq ff d dp gl lgg, x cpcé llcll, à l v pl d l Côl ém : P. ppé l mél d mg d b d égl à bll m dv c b xplq l ph d mg, l péc à pd. J ché p l délc d g, p l cfc q l d à, mmb d jy, c mm, l ém m. J l df, p pd c p q j là : f xplc d âch jlè p cî l cmpéc d p. V l f d l, C. j hmm mq, pl d pè. C p l f h q l vl pcp dpf Dffé Cmpé l m cmpéc vl. J ché p cd cfdc. 4

5 D g xd S : B. l d l c d c pd q mc vc d cllèg. Lq j p l v ll m g l jy : -c cmm p cc cmm p xm? --ll é? J p mm vc ll p épd à q, l, l g c q ll véc pécédmm. Ell BEPC xpéc d cc d cég C d l dm. N vll l dx l cmp c dffé yp d jy y d dém mbl c q l dfféc. F d v dg l dffé yp d jy, ll pl à. Av d l mg : A. d m épd x q q ll cmpd. Ell v p c lc épd lq ll cmpd p l q. Cmm v cmmc vc ll? J m plc fc à ll, mm d g d pg l dmd d m m cmm ll y pd. P q ll xplq l dffé mp d jé j l m gd ll xplq fc d j c q ll f à l l lg. Qd vld l cmpéc cché p m ll mêm d lv, ll mbl pd mlgé m dg q l m ù l. N pl à : l m, l dc m j l xcl d c p d l. A l f d l l dc d ESAT d à m q l éé péfébl q A. m vl d l, q ll pl vlé p dv jy plc. L xcl mm d l xm d éfél - ll éé évé? All -dlà d hdcp, éc d q là, dè l mq : J.M. j d ml à l gd : l éé péé d bc d lèv l ccc f q lèv pé cch p d d dv pl. Il d dffclé d élc j d ml à l cmpd. J él q j l cmpd mx qd j l gd p. L v d bch m dl m mpêch d b cmpd c q l d. J pd dc d p mx m cc vx. M.B. j fmm mq d g fc. Dè l pm échg, j él q j px p cmpd l bll d m q d bch. S mc q hbé à lgg d f à m c q ll xplq. 5

6 D g xd E l m d c? L c d pc d vl d m mp : llc c l d l élb d lv q à m vl à pc. L m, v, f déc p l ph d lv, l pd d cp mjcl l pp d vll p q cl-c, l p éc, p p à l d c q l d. C délc d l ccmpgm d vll à lg. S j pd l c d G.T. q él q d âch mpl c, l d d m péc p d à f d péc dpé à l p cx pfl. Sv l m là p ppl c q l p f dèm,, d lq l lgg dffcl à cmpd m l d l mb. L vll l pl pbl m. C p j fcl p l m d ccp l dépdc d cl cll q l ccmpg. J m v d E. q él d c d l l mq d ESAT dp 20. S mc épd à plc, j p vlm d q mpl m j f p m qé : m q -ll dpé? J blgé d d à l mc q j m d à l vll q j d d ép d E. A l f d l l mc d q E. p f m. Cmm é?? Vv l écpcé E q mmb d jy, v pgé d vl cmm vc l dpf Dffé Cmpé, v éé g d dé x cc d cmpéc d vll. Cl pm d éffm d vl cmm cllèg d CAFOC, d é-g pq, d pg v. L c vc l vll ESAT, pé d q mpév ; ll plcé d p d chch pm v d chg d ppcv, flm d ê chgé. «L ch c l ccc d mq»*. L cc d cq d l xpéc p d jy «dffé», q, p ê «cmpé» mé à cd l cvé, à mbl l v, v-f, v-ê v : 6 A C T I V I T É S Pd cc v pd l d lv c p l vll. Aly l pp q ( éc x) fé l cmpéc cpd. Q f d m l cdd à xplc/cfm l élém ppé. Appéc gd d éfél l cfmé d cmpéc d cdd. Délbé v d cî l cmpéc vx d cmpéc cq. Délbé v d ém d p d dévlppm d cmpéc cmplém. Mchëll GALLOZZI Fmc/Cdc d dpf D C CAFOC d Vll Sylv GILLODTS Fck CHARRON Dc d CAFOC d Vll C O M P ÉT E N C E S Cî l dffé yp d hdcp l mpc pbl d. Cî l pcéd RAE d l cd d D C l délm d l pcéd. Cî l vm l d vl é d l cd d fc xcé ESAT. Sv déd d v, v-f, v ê à p d l dcp d cvé xcé. Sv cd m-dcf d xplc d l cvé. Sv dp g d cmmc à cl d cdd (qll q l mî d lgg dd cdd). Sv ê f à l xpéc glè d cdd gl. Sv éc d mè mphq. Cî l éfél p cmp d l évl cdéé. Sv ébl l l cmpéc féé d cdd l cmpéc d d l éfél (y cmp qd l mé vbl lvé p l cdd ). Sv gm p d v pcp à déc cllégl ( cmp d épc émll q l él d l délbé p v chz l cdd). Sv cll, péc v d dévlppm d cmpéc à v ( p cmp l fblé, p l éqp d l ESAT, p l éé, d c pp). *Cl Héb-Sff c-fdc d RERS (é d échg écpq d v) l d ém d Ch d cb 2011.

7 D g xd U p ld vc E 2011, l Hôl NOVOTEL d l T Effl ccmpgé p l m hdcp d gp ACCOR, é ggé d plq vl d cm d p d hdcp d p d fmm d chmb. C hôl péd pl : éqp dé, f vlé p m plc pj xmpl d ég é d lé hdcpé, l y déjà ff fmm d chmb mld l gv géél v f l ff d ppd l Lg d Sg Fç. Il dc éé cé gp d 9 p q bééfcé d fm d l cd d dpf fcé p l Pôl Empl, l Pép Opéll à l Empl (POE). C fm d 400 h lc c/ p cpd b x b d p c ll pl mdlbl pm d pép d cdd à ê pél p b dfé f d ê cé CDI. A l d l fm, cq p éé mbché. Qlq pc xmpl : M G, 27, bcp d xpéc pfll, y f d p bl, pé l d cm ê bé, l yx vé l, m cvc l éqp d l hôl q décdé d l d chc. A c d fm, l m mv mlgé dffclé lll 7

8 D g xd l hôl l vé mpl pl dpé à plé p à p l ép d éqp mphq. A l d l fm, Nvl l ppé p q l ccp j vc Mm I, 42, mld, vc xpéc pcll d l d l yg, vé vc mpém è xv. Pd l fm, ll d dpbl l ég l c, ll cbé à l b mbc l b ég d cllèg. D ll ll éé m l d l jé d l dvé gé p l hôl m l d dé. Ell j cllm mpl mlgé mp d p dép l h dm. L xpéc vc c gp lé d b v pq l gv géél d v llcé p vl l xpéc d v d ll p l pblé. Tj ccmpgé p l m hdcp d gp, è cv è dymq, l hôl pév d c 12 p d hdcp. C v pj c pl mbx c l fm d épd à d b bcp pl xg cmp- d vll ll d l chmb. C fm d pm d xpém v pc d yg. E p cmp l mq péc d pbl d l gv l vc l fmm d chmb, l pév d él pp vl mpl xplc q lé cmm vd-mcm p l lé v d l d chmb. Il pév d f vld l cq d c fm p l b d cfc d qlfc pfll délvé p l CNEP/ H-ADEFIH. U c d h pplém fcé p l Agfph jé x 400 h d l POE pm d b pép d d b cd l cdd. A VERGER Réféc cdémq Hdcp (cdém d P) Cllè fm c GRETA M2S l :

9 «I pfll d p vc m», vc l é d é AURA 77 D g xd l é d GRETA d l cdém d Cél Cx : Af d épd à l dmd d fm v d pfll d d h v, l é d é AURA 77 l é d GRETA d l cdém d Cél pp d m plc d fm dvdlé à d d c p. C démch pp mm dmd è f d c d p. L m d p AURA GRETA : AURA pd chg l cm d p cpbl d d l pj fc d :. l phlg d dffclé d c cl q décl,. l c d éê, cmpéc pl d cq,. d l cpcé à pp l c. C élc m v l pj pfl d p l b m d v (ql vc d d ccmpgm, mblé c.), d dp d p d cd d vl AURA 77 l fm d dffé v :. T d plx chq d lx d fm.. T d p.. L GRETA l fc AURA77 l fm, l pp xp m d cc d pj pfl lq cl-c p flé q l él, dc à déf.. Il dp l fm pfll ch d dffé plx chq à dp d l c gégphq d p. Il mbl p c f, q pbl l d cmm, llc l v d l AGEFIPH l cmp d hdcp, mm l fcm d l ccmpgm d g ; L fm péclé bééfc d fm pécfq x bl vh d dévlppm é p AURA 77. 9

10 D g xd plx chq ( fm) d l p. Il dv églm ê p c p l v (fm p).. E q cd d dpf, l G mbl é d p f d fv l ccl d p ccé p l pj ; m plc v plé c d l p (v l vc l vc d ). L p d pj : L vc d d ccmpgm péclé : f d cv l pè d p, l mp q l vc d d ccmpgm chg d v péclé d pcp, cé à l ccmpgm fcé m plc p l GRETA l Il mé p xmpl à fcl l démch dmv lé à l fm. L d p : l m l v qd d g. Il v cv bl p l é d é AURA 77, f d l pm :. d df l pl d g,. d vl l cmpéc l cq d g pfl q,. d cmpd l dffclé pécfq,. d fcl l ég ml pfl dp évllm l p l cd d vl,. d pé, cmpd gé q pbl l dffcl. C bééfc d pécfq l d jé d ly d pq. L d l m d «l mpl d p hdcpé» vmb pch, jé cféc pév l hèm d l pfll d l é d GRETA d Cél p p d l g d c mf. 10 Ch CLERGUE Réféc cdémq Hdcp (cdém d Cél) Cllè fm c GRETA MTI77 l :

11 D g xd L q cd l F. décv p jd h, j d vc l jy, l lcx d Cfc. Il v «cc» m pv, ccmpgé d dx d pl cd d l ESAT. Il g p d l m à l m d v l gm d fl l pm d fch l dffé p d CAFOC, cll d cl L ccl d l v pllm f F. d écl d d péc : «vd vc l pl j b d ll x l!» L j v, l fml d lx, xpf, pl vc Fç à l ccl ; édc, mq p d épé q l à l chch d cmpg q c p-ê c q l v l âm œ. F. vll dp 15 à l ESAT. Il y mplyé à l éqpm d lv (pc, l mpl) p d bblhèq, d C.E., d mé, d écl. S hdcp m l c à ppllg ld. S mvm ccdé. L d b p d dffcl, d m è défmé. L h d cp pclèm mbl, bl, élc pf p llgbl. F. pl, l m f. Dè l pm l hbé p hm. M j bd l échg bblé p cp bîmé. S d d RAE ( cc d cq d l xpéc) xêmm gé, c p l-mêm ( c q p j l c) vc l l fmq. Il y pé dx m l él d p d v héq, mm. L héq p ll, à yx, dm mp d vl. Il d d lv q l p q chqm b lé m q l bx. F. m l l d : «éqp j dplm, j m dp x yhm d.» N l ggé d ll d dv éfé p l vx v d ESAT. F. lc : «l y dx j vl pd m vl. J f m-mêm l démch dmv f d pd ppm dépd». S gû d vl b f, xpéc pfll dé d dépdc, m j l é d p, m mè à vc pdmm l d vl ml d : «Q pz-v d g CE, bblhèq?» E F. d épd : «J l f vl m j vx p bûl l ép» J v d bl q F. é clé fl. Il ch, l «vl», êv d «b» d m m l m d é à v là. L q q j m p jd h : F. déplcé m gd d cp mlé à pyg é, p q fl j p mg q c -là v d l. M q dc cd l? Sylv GILLODTS 11

12 D g xd Fcl l d fmm hdcpé dffclé gâc à l ccmpgm pécfq EEP ORGANISME GRETA MTE 94 DURÉE D 01/04/ /09/2013 BUDGET Tl pévl : Cfcm FSE : % CONTACT Chf d pj : Véq Pchx Tél. : Ml : fp-cl.g Ax 2 - Accè à l mpl d dmd d mpl S-m Accè pcp d fmm mché d vl CONTEXTE L Ep d Em Pédggq (EEP) fcl gg d démch cy q v à d x p l pl dffclé l my d ég cl pfll. E pcl, l g, l hdcp d fc dcm à l mbch. P ll, l c mq d cdd d c c v fc à l déq l cmpéc d dmd d mpl l p à pv. PUBLIC CONCERNÉ 80 fmm d d p c hdcpé dmd d mpl, d v d qlfc fbl. PARTENARIAT Agfph, é CAP Empl, DIRECCTE Il d Fc, Pôl mpl. OBJECTIFS Fcl l d fmm d p d hdcp l ég d fm l pm d gg cfc x d cqé d cmpéc pfll (chq gl), chché p l p. Accll pblc pl lg p l m à dp d my pédggq pplém. RÉSULTATS ATTENDUS G d cfc Mé cmpéc vlé p l b pll l d d mè d l mpl p 70% d g. Tx d pfll d 60%. Clll FSE Acdém d Cél hp://clllf.fp-cl.g/ 12

13 D g xd L CAFOC d Cél m plc mdl d bl cm à l ccl d g d hdcp Dé x p chgé d ccl, x cd d c, x x m d c d c, c fm éé ppé dp 3 d l é cl. OBJECTIFS Cmpd l d hdcp l mlplcé d. Pd cmp l hdcp d l pc d cm l ccl d g ccé Fv l ég/l m d l mpl d g d hdcp débl l éqp d vl CONTENUS. Tvl l d hdcp : pé, hq, déf cll L dffé yp d hdcp l mlplcé d. Pé d dffé c él : é (p l fm évllm pcp) y p fcé (p l pcp). A p d c c él, éflx cllcv f d df mbl : - l jx lé à l m d l mpl - l lv, l f l lm à l m d l mpl d p d hdcp - l «d mégm d p» - ql m plc L GHELEYNS Cll fm c CAFOC d Cél l :

14 D g xd L p m L.S. vll à l lg d ESAT dp 21. Ell pé d d l m pq d lg pp d p âgé d m d. S d éc à l m d éc d è lbl. Il y pqm p d f d hgph. S mc lg d d q L. ch c md d édc c L. h m v cmpéc d c dm. L. dû d l d l c d c d l h d mé pv vc cllèg d vl. E-c q cl l pbé? L cmmc ml. A l d v d m p d cll d dc ll épd q p myllb. L dc d ESAT p d q d pl pl mpl, d pl pl fmé L. d pl pl. Ell épd : «B b û!» q m dv d pl pl gf. A b d vg d m, j mp l pp q y p m ppl à l cdd q q p b d cmpd vl d pv vld vc ll cmpéc. N p lv m c d bé q ll l c q éc. J ê d v l l xplq b d b cmpd vl p pv d cmpéc ; mc l ppll l pép à l. N p vc ll l éfél m l dlg j p ébl b q mm d vld, l dc v m m dmd clm q f. J pq c j él à c q j px, q péd d jy, m f à l à l cc d cmpéc d L. J è ml à l c j q l d «ml» j gfé dp lgmp à l cdd d pép à l d v q f pê. J m d l, v mêm d l clè!! J m mlé p l cdd l vx!! D ql dlmm m-ll??!! C b l 1è f q blgé d ê él!! p-j vc b pch d l!! T d à l p d p é à d l bjcf d c : vl l p cmpéc. J p, l gd l d q l c évdmm d cmpéc c q ll p x ppcv m q ll d p dvg, p f, c c b d ll q l g q v p à décd p ll d c q b p v!! E-c d v pgé m ml vc ll, m l dél mx : pp d c d q d h q ll l pécl d b d mé d déchg d l d l b d l, q mc l f cfc vgl c «j p cœ». L.S. v d v c q p d d ESAT pq p d v blch. N l lg q c p ll «b» my p pd cfc ll d l qlé d vl. 14 Mchëll GALLOZZI Fmc/Cdc d dpf D C CAFOC d Vll

15

16 Fmz-v vc l é d GRETA d Il-d-Fc L é d GRETA fcl : l d pxmé, dvdlé, p. FORMATION VAE BILAN CONSEIL Acdém d Cél (77, 93, 94) T Acdém d P (75) T hp://dfc.cl.c-p.f Acdém d Vll (78, 91, 92, 95) T

Votre succès notre spécialité!

Votre succès notre spécialité! V ccè pécé! C Cchg Fm Igé Rcm V ccè pécé! L p mbx mché. E MPS I C g démq p ff pé pf d chq c : p é. N Fc: EMPSI Cg éé céé 2010 P Bddd Bchb q pé p d 8 d md d p. I dévpp N cmp xgc d é d. N c pfm mé d q gg

Plus en détail

3 : «L amitié éternelle» 4 : «L amour» 5 à 11 : Le Dossier 12 : Loisirs 13 : Fin d année en beauté

3 : «L amitié éternelle» 4 : «L amour» 5 à 11 : Le Dossier 12 : Loisirs 13 : Fin d année en beauté L c - 3 : «L mé é» 4 : «L m» 5 à 11 : L D 12 : L 13 : F é bé L J éèv Lycé L P, èm égé éèv, é f é c 2013-2014, D éc ccé à c ; x c ô, c éê vfé qq é. L - émé chz j? C mé év qq, é à c m q... B... c! LC, c.

Plus en détail

RDV E-commerce 2013 Mercredi 6 Mars, Technopark

RDV E-commerce 2013 Mercredi 6 Mars, Technopark RDV E-mm 2013 Md 6 M, Thpk Smm 1 P q E 2 Q x p? 3 Q v? 4 d é d 2 0 1 5 p 2 0 1 3 6 h g 7 d f é 1 Pq E-mm? Pq S E-Cmm? D d d Md IT XCOM gé dp 2009 phé E-mm.m F à mhé p, XCOM h d déd E-mm, Pm éq, E-Mkg Chff

Plus en détail

LE LOGEMENT À REIMS. tél : 03 26 84 35 65. Le Foyer Rémois. Avec. Campus immo. campusimmo@foyer-remois.fr. 8 rue Lanson - BP 1 51 051 Reims cedex

LE LOGEMENT À REIMS. tél : 03 26 84 35 65. Le Foyer Rémois. Avec. Campus immo. campusimmo@foyer-remois.fr. 8 rue Lanson - BP 1 51 051 Reims cedex Av, L Fy l l f L Fy C x b 8 L - BP 1 51 051 x l : 03 26 84 35 65 G g HX555. @fy-.f LE LOGEME À EIMS A I D É L -ê lg J y q Sl 7 % E, y, è v b l bg lg... v l q vbl -ê... L v bg l. Av v l COS v v, l l v v

Plus en détail

Fiche technique. " Cible/Echantillon " Mode de recueil " Dates de terrain

Fiche technique.  Cible/Echantillon  Mode de recueil  Dates de terrain v, r v «L qé d»? q c pr v Sfr dg d é d r Pré TNS Fch chq " Cb/Ech " Md d rc " D d rr 1001 ré cf ccpé Âgé d 18 p I d p TNS Sfr 267 000 dr Frc L rprévé d c éch ré pr méhd d q : âg, x, prf d rvwé, cr d cvé

Plus en détail

Class UB, Park Hill School, Coventry, United Kingdom CE2/ CM1 Ecole de Sainte-Anastasie, France 2006/2007

Class UB, Park Hill School, Coventry, United Kingdom CE2/ CM1 Ecole de Sainte-Anastasie, France 2006/2007 P G U f-bq, jm p èv x A f-b y, w jy by pp fm w C UB, Pk H S, Cvy, U Kgm CE2/ CM1 E S-A, F 2006/2007 V p j b v x p,b q f ç g : C UB, Pk H Pmy S, Cvy, UK M Rb B, g p://wwwpkvyk/fmp C CE2/CM1, E pbq S-A,

Plus en détail

L'UFR de Mathématiques de l'université Lille1. Mathématiques. athématiques. Métiers. étiers

L'UFR de Mathématiques de l'université Lille1. Mathématiques. athématiques. Métiers. étiers L'UFR d Mhémqu d l'uvé Lll1 hémqu Mhémqu & é Mé Jul VALEIN, M d Mhémqu Pu Pm 2005 Mî d cféc Pcu uv J' bu m m 2 d mhémqu pu 2005. J'v éu l'é pécéd (jull 2004) l'gég. J' l cmmcé u hè d mhémqu pplqué à l'uvé

Plus en détail

EXPOSANT. Exposant. Parce que votre communication est précieuse, nous avons les solutions et les compétences pour la magnifier.

EXPOSANT. Exposant. Parce que votre communication est précieuse, nous avons les solutions et les compétences pour la magnifier. L x g éq M M PP Ex EXPOSAT P q v é, v é gf. E UMÉRIC R O L. TOPCO 'Ex j, é g é q v P P x évè L g h è v.! L é à é P : v E q é bg v à. v! h à v x q x T h g, f U H é, ' U S 04). (g hz T U q B v ég é b ô À

Plus en détail

AEROCLUB-GESTION. pour Microsoft Windows PRÉSENTATION MISE EN ROUTE

AEROCLUB-GESTION. pour Microsoft Windows PRÉSENTATION MISE EN ROUTE AEROCLUB-GESTION p M Wdw PRÉSENTATION MISE EN ROUTE Ed 1460() 2011-2012 P BOURZEIX T +331 30 59 82 66 (F) pbz@b-m S wb : wwwb-m M d' INTRODUCTION3 PRESENTATION DU MODULE DE GESTION 6 PRESENTATION DU MODULE

Plus en détail

ILT. Interfacultair Instituut voor Levende Talen. T@@lvaardig. Actes de communication. Serge Verlinde Evelyn Goris. Katholieke Universiteit Leuven

ILT. Interfacultair Instituut voor Levende Talen. T@@lvaardig. Actes de communication. Serge Verlinde Evelyn Goris. Katholieke Universiteit Leuven IL If I L S V Ey G Khk U L 13/02/02 pé? xp qé xp pz à pz p héhq pé p à q z p à p héhq fé à p à q pz xp q 'p (è) f, '-à- p. x. ' é ff. N xp à py qq' q z b ( f) P xp pô pp L p - pé pz ': z qq', q -? Bj,

Plus en détail

Édito. donner a notre commune. Vous donner du plaisir et surtout envie de revenir, telle est. compagnie.

Édito. donner a notre commune. Vous donner du plaisir et surtout envie de revenir, telle est. compagnie. M hèq ch -Mch É L écc Ch c,, vyg, êv, g, éféch, c c q é v vc c v g c 2012/2013. C é c, v yé ccc g cv yq, vc vfé v c, c y c q h c. c échg, cé g v, c jgz- c cg. V v v,! c à v v à écv f c g, gé c cè L Fy

Plus en détail

L'HABITAT ADAPTÉ, UNE NOUVELLE SOLIDARITÉ CAHIER DES CHARGES DE L HABITAT ADAPTÉ

L'HABITAT ADAPTÉ, UNE NOUVELLE SOLIDARITÉ CAHIER DES CHARGES DE L HABITAT ADAPTÉ 'HABITAT ADAPTÉ, UNE NOUVEE SOIDARITÉ V I V R E C H E Z S O I CAHIER DES CHARGES DE HABITAT ADAPTÉ OGEMENT d ENVIRONNEMENT INSERTION HABITAT DEVEOPPEMENT DURABE MENT HABITAT JEU PROTECTION ADAPTÉ, UNE

Plus en détail

Votre conseiller publicité. Une Question? 0470/512.999 info@beebopcity.com

Votre conseiller publicité. Une Question? 0470/512.999 info@beebopcity.com Vo coll publcé U Quo? 0470/512.999 fo@bbopcy.com u q. h p, c g chu, bo o o p p u c. pl é c o, dé u, o l x S Log o ux, p. mpum,, c c Do d v o S é o d é c, V c m. c. m, o ux c E-c lg ux o V m é, c ogl g,

Plus en détail

u t e e J aim l odorat

u t e e J aim l odorat D M, èv,, h,.: h v v :, h, è,. v : q,, v v v x v h. P x, y Cq:,,,. T ( ):,,,. C: x,,. Gx:, îh,, D,,. C: x,, h x îh,. x ( h): è, y, v,. Jx:,,,. : ï :, è, q hq, -, -,. : v î,, v,. q : j,,. q : v,,. q q,

Plus en détail

ISAN System: 5 Œuvre à épisodes ou en plusieurs parties

ISAN System: 5 Œuvre à épisodes ou en plusieurs parties sm: 5 Œ à épsds pss ps Wb f B Rs s: E b W B bs d mdè Vs j www.sb. B ss Psfh B 7 T. +4 5 Fx +4 7 EM: f@sb. www.sb. B ss Psfh B 7 T. +4 5 Fx +4 7 EM: f@sb. wzd 5 Œ à épsds pss ps mm: TRODUTO DEMRE. OEXO.

Plus en détail

Edito Un printemps agité

Edito Un printemps agité LA REVUE 82:M 1 06/06/2013 10:36 P 1 2 2013-82 E U A 'h ù, b v Tb, ', f J 'A, 'v, v b L ê, v q, 'v, b ' hq y f F f h, v ê b ff, 'hhb Mê Dv, Mê D, f! A q q 'b hq j, 'j q E, q q 'b, ' xê-,, F x b b v fè,

Plus en détail

ISAN System: 3 Création d un V-ISAN

ISAN System: 3 Création d un V-ISAN sm: é d V Wb f B Rs s: E b W B bs d mdè Vs j www.sb. B ss Psfh B 7 T. +4 5 Fx +4 7 EM: f@sb. www.sb. B ss Psfh B 7 T. +4 5 Fx +4 7 EM: f@sb. wzd é d V mm: TRODUTO DEMRE. OEXO. RETO D U V 4 FORMTO UPPLEMETRE

Plus en détail

Colmar ville congrès. «la liberté de voir grand»

Colmar ville congrès. «la liberté de voir grand» c g è c f c é v é m v c l l q u C l l q u u m é m a S m a Clma vll cgè «la lbé d v gad» V évèm pfl u lbé l f p V évém u lbé Du u mu au clé ma, Clma Cgè vu accmpag da l gaa d v évém : xp) Cgè (avc u a Séma

Plus en détail

Guide administratif. du locataire. vous informe et vous donne des conseils administratifs pour gérer sereinement votre quotidien.

Guide administratif. du locataire. vous informe et vous donne des conseils administratifs pour gérer sereinement votre quotidien. G f M V2 H Vl l l hz v f v l f g v q N hx v l. C g ç fl v h v q v l ( lx, ly, hg, qê ). Syz () q l q Vl H Hb, l ll l x q v l vlg, bl v ff, è v v, lg v ql. D ll,, l l v glè à v ff qê f f q v yz gl à è hh

Plus en détail

RA/8000/L2, RA/8000/L4 (ISO/VDMA/NFE) Vérins avec bloqueur de tige Double effet - Ø 32 à 125 mm

RA/8000/L2, RA/8000/L4 (ISO/VDMA/NFE) Vérins avec bloqueur de tige Double effet - Ø 32 à 125 mm A/8000/L, A/8000/L4 (ISO/VDMA/NFE) Vérins avec bloqueur de tige Double effet - Ø 3 à 5 mm Avec piston magnétique ou non selon ISO 555, ISO 643, VDMA 456 et NFE 49-003- Blocage de sécurité de la tige de

Plus en détail

FIXATIONS NORMALISEES

FIXATIONS NORMALISEES FIXATIONS NORMALISEES pour vérins types PEC conformes ISO 21287 Série 434 FIXATIONS NORMALISEES ISO 21287 - ISO 15552 - A Applications service Pattes d'équerre sur extrémité (2) MS1 Patte d'équerre haute

Plus en détail

2012 écoles. International. Graines d artistes. les appelle

2012 écoles. International. Graines d artistes. les appelle L x p j é y 2012 é D q é - pé jx 2011/2012? Déz- é, éx, w, b h, égg, pè, éé p CLEMI. I C? pp p p O., b I p. b p- q J. f R N L J T 15, j 2012, é Chp, P 3 (75) A : Réé P/J Pg é Chp (P 3), L J T pé é q éè

Plus en détail

Pilou. Impre rie PEAU

Pilou. Impre rie PEAU M N 4 - EM VN L ENT à 2 9 IS 28 SD i fm i L l Vi 7, : 28 i bli l i P Di ii l D l : i i m L i lx i A F imi i M i i Syl mm i : S i ii l i b A A liq Ag ib i L P Pili i D i M Pi Gill i K Alb i l y S : i i

Plus en détail

ISAN System: 9 Code barre ISAN

ISAN System: 9 Code barre ISAN sm: 9 d b Wb f B Rs s: E b W B bs d mdè Vs j www.sb. B ss Psfh B 7 T. +4 5 Fx +4 7 EM: f@sb. www.sb. B ss Psfh B 7 T. +4 5 Fx +4 7 EM: f@sb. wzd 9 d b mm: TRODUTO DEMRE. x. mm ééh d b D p spéfq ( / V)

Plus en détail

CODIFICATION. NOTA : Dans le cas d'un vérin avec fixation sur corps par tourillon intermédiaire MT4 indiquer RQ ou RW= (en mm)

CODIFICATION. NOTA : Dans le cas d'un vérin avec fixation sur corps par tourillon intermédiaire MT4 indiquer RQ ou RW= (en mm) HRB HFB 1 CODIFICATION ALESAGE mm 32 40 50 63 80 100 125 160 TIGE mm 16 22 22 28 28 36 36 45 45 56 56 70 70 90 90 110 SERIE HR CNOMO 160 bar - à tirants HF CNOMO 160 bar - à contre brides INDICE B Indice

Plus en détail

Bougez, protégez votre liberté!

Bougez, protégez votre liberté! > F a Bgz, pégz v bé! www.a-. CAT.ELB.a240215 - Cé ph : Fa Daz à v p aé N az p a v gâh a v! Aj h, p g évq v ; Pa, p 4 aça q, v, éq qaé v. Ca ax é ç, b pa évé ax p âgé a h a p j. E pè v, h pa épagé. Pa

Plus en détail

Culture Mômes. PROGRAMMATION CULTURELLE «JEUNE PUBLIC» de 0 à 16 ans Du 11 avril au 11 mai 2015 16 EVENEMENTS JEUNE PUBLIC / FAMILLE

Culture Mômes. PROGRAMMATION CULTURELLE «JEUNE PUBLIC» de 0 à 16 ans Du 11 avril au 11 mai 2015 16 EVENEMENTS JEUNE PUBLIC / FAMILLE Cle Môes VCNC D PRINTMP PROGRMMTION CULTURLL «JUN PUBLIC» e 0 à 16 s D 11 vl 11 2015 16 VNMNT JUN PUBLIC / FMILL RCHOLOGI JUX MULTIMDI MUIQU VIIT XPOITION CONT CINM DN RCHOLOGI MNIFTTION PRIOD DCRIPTIF

Plus en détail

TRAVAUX DE CONSTRUCTION DE : 1. MARCHE DU LAC MUNKAMBA DANS LE TERITOIRE DE DIMBELENGE (Lot 01) PROVINCE DU KASAI OCCIDENTAL - RD CONGO

TRAVAUX DE CONSTRUCTION DE : 1. MARCHE DU LAC MUNKAMBA DANS LE TERITOIRE DE DIMBELENGE (Lot 01) PROVINCE DU KASAI OCCIDENTAL - RD CONGO TRAVAUX DE CONSTRUCTION DE :!"#!$%&'( 1. MARCHE DU LAC MUNKAMBA DANS LE TERITOIRE DE DIMBELENGE (Lot 01 2. MARCHE DE DEMBA DANS LE TERRITOIRE DE DEMBA (Lot 02 PROVINCE DU KASAI OCCIDENTAL - RD CONGO %'

Plus en détail

Le marketing de projet en situation Business to Business : Etudes de cas et proposition d un modèle dynamique d évaluation et de suivi

Le marketing de projet en situation Business to Business : Etudes de cas et proposition d un modèle dynamique d évaluation et de suivi Le marketing de projet en situation Business to Business : Etudes de cas et proposition d un modèle dynamique d évaluation et de suivi Laurence Lecoeuvre To cite this version: Laurence Lecoeuvre. Le marketing

Plus en détail

Calendrier des collectes 2015

Calendrier des collectes 2015 N j t t hgé? O! g! Tz, t f! C t 2015 O mégè, mbg, mbt, éht t, t txt, éhtt D pt ptq Ctt bh t p m m tmt à, m pté q j pét tt q m jt hgé mt t. L tâh q m t fé t mpt mx hbtt t pépt mj t pmt é. E t ff à m té

Plus en détail

Sylvain Meille. Étude du comportement mécanique du plâtre pris en relation avec sa microstructure.

Sylvain Meille. Étude du comportement mécanique du plâtre pris en relation avec sa microstructure. Étude du comportement mécanique du plâtre pris en relation avec sa microstructure Sylvain Meille To cite this version: Sylvain Meille. Étude du comportement mécanique du plâtre pris en relation avec sa

Plus en détail

!" #" $ %& '# $ %& !!""!!#" $ % &

! # $ %& '# $ %& !!!!# $ % & !" #" $ % '# $ %!!""!!#" $ %!#!(!$ '()*+),-.$/*(*',0*1)2, 2 1)2(%,2 ()2+''+34!5"6,7 8+9(+, 1(*:+*)1, - 11/21%, 7 10/'# 8;%(/',7 $18)*+, 9(+, $ ;%1*', 24 1*%?19*1,

Plus en détail

Supplément Nouveautés 2015

Supplément Nouveautés 2015 Ki d pli Trèfl à 4 fill Blb Cry Gri Cr Cffr rmiq Pr d prli d r prj, ccz- : Pl Arbr Cri : Gii CODRON Pblici : 06 15 25 61 27 - Jill 2014 Dcm ph crcll - Crdi ph : G. CODRON & Fli. Spplm N 2015 L gl pbliciir

Plus en détail

La Cible Sommaire F oc us F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S

La Cible Sommaire F oc us F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S La Cible Sommaire F oc us F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S D i r e c t e u r d e l a p u b l i c a t i o n : M a r t i n e M I N Y R é d a c t e u r e n c h e f : S e r g e C H A N T

Plus en détail

SECTIONS DE 7 À 15 M = MOINS DE PERÇAGE DANS LE DALLAGE

SECTIONS DE 7 À 15 M = MOINS DE PERÇAGE DANS LE DALLAGE HOTEL GITE CAMING u ARTICULIER s s ISCINE COLLECTIVE DE RESIDENCE SECTIONS DE 7 À 15 M LONGUES = MOINS DE ERÇAGE DANS LE DALLAGE TRANSARENCE ET AS D ENTRETIEN AVEC ORTILLON AUTOMATIQUE OSSIILITE DE MONTAGE

Plus en détail

2EVHUYDWRLUH. Les services de l automobile

2EVHUYDWRLUH. Les services de l automobile 2EVHUYDWRLUH L v d l oobl Dgo ov 2012 / 2013 C do édé l Aoo Nol o l Foo Aoobl Sv éd ov 2 ll 44483 CARQUEFU CEDEX obvo@f-o.f é à édo : Jol Gobl Av l ollboo d : Mo Vl Phl L Gll Edo 10/2012, Cqfo (44) 41

Plus en détail

Master Management des Ressources Humaines Institut d'administration des Entreprises 2 rue du Doyen Gabriel Marty - 31042 Toulouse cedex 9

Master Management des Ressources Humaines Institut d'administration des Entreprises 2 rue du Doyen Gabriel Marty - 31042 Toulouse cedex 9 Master Management des Ressources Humaines Institut d'administration des Entreprises 2 rue du Doyen Gabriel Marty - 31042 Toulouse cedex 9 Nous tenons à remercier tout particulièrement Monsieur Jonker,

Plus en détail

!" #$#% #"& ' ( &)(*"% * $*' )#""*(+#%(' $#),")- '(*+.%#"'#/* "'") $'

! #$#% #& ' ( &)(*% * $*' )#*(+#%(' $#),)- '(*+.%#'#/* ') $' !" #$#% #"& ' ( &)(*"% * $*' )#""*(+#%(' $#),")- '(*+.%#"'#/* "'") $' &!*#$)'#*&)"$#().*0$#1' '#'((#)"*$$# ' /("("2"(' 3'"1#* "# ),," "*(+$#1' /&"()"2$)'#,, '#' $)'#2)"#2%#"!*&# )' )&&2) -)#( / 2) /$$*%$)'#*+)

Plus en détail

Incorporé au 3 e régiment d infanterie coloniale

Incorporé au 3 e régiment d infanterie coloniale Ax 59 : ch u u c u C B L ch u u c u C B 1 N A Fç Adu Eugè Gg [979?] Au C Afd A Luc Lu Augu M Aub Luc Muc Auc Augu E Auc Lu Auy Ru Auz Rhë Mu D u d c Pf Su N 15 cb 1886 à P N 8 b 1879 à P N 13 û 1885 à

Plus en détail

! " # $ #% &!" # $ %"& ' ' $ (

!  # $ #% &! # $ %& ' ' $ ( !" #$%"& ! "#$#% &!" #$%"& ' '$( SOMMAIRE INTRODUCTION... 4 METHODE... 4 TAUX DE REPONSES ET VALIDITE DES POURCENTAGES... 4 RESULTATS... 6 I. Qui sont les étudiants ayant répondu?... 6 1.1. Répartition

Plus en détail

Finanzen // WirtschaFt // Luxus // immobilien // technologie MEDIA KIT 2012

Finanzen // WirtschaFt // Luxus // immobilien // technologie MEDIA KIT 2012 Fz // WchF // Lx // bl // chlg MEDIA KIT 01 EDAKTIONSKONzEPT VETIEB f b cc FINANzEN k Pdk Hdg-FNd Pv wlh MNgMN chwllnmäk NvMN FNd HFF NcHHlg NwcklNg vmögnvwl BöNHNdl dvn EP RESSOURCENEINSATZPLANUNG BANKEN-IT

Plus en détail

VILLE DE VILLEURBANNE CONSEIL MUNICIPAL 5 JUILLET 2010. -ooo-

VILLE DE VILLEURBANNE CONSEIL MUNICIPAL 5 JUILLET 2010. -ooo- VILLE DE VILLEURBANNE CONSEIL MUNICIPAL 5 JUILLET 2010 -ooo- La s é a n c e e s t o u v e r t e s o u s l a p r é s i d e n c e d e M o n s i e u r J e a n - P a u l BR E T, M a i r e d e V i l l e u r

Plus en détail

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL EUNION DU OCTOBE DELIBEATION N C-6. DELIBEATION DU CONSEIL EGIONAL Shma gal vlppm s s pfsslls - Sag gal s js s mas 'mpl - Pgamm 'as vlls à la - èm valsa - Mfas alas LE CONSEIL EGIONAL LANGUEDOC-OUSSILLON,

Plus en détail

!"# $! " # $ % & % ' % ( % " ) % * %&" %,-.!! /$ 0 '$ '1 2,3 "

!# $!  # $ % & % ' % ( %  ) % * %& %,-.!! /$ 0 '$ '1 2,3 ! "## $! " # $ % & % ' % ( % " ) % * &+ %&" %,-.!! /$ 0 '$ '1 2,3 "!"# $!" %#& ' & % & ( )* / +&,"" -. " -!* " / % +&# 0 *& -. )" /( )* 1%2 32 / ' * & * &*456$ $% *2$% 7 "$%# # 7 * $%*6$ $%*8!+9: $%*8!+9:

Plus en détail

«Trop de chats en refuge : Aidons-les!»

«Trop de chats en refuge : Aidons-les!» q io iific bo ch Mlic g f! l o h c To i? co cio collboio vc Pl 5899 ch 7398 ch y éé boé C l ob félié qi, chq jo, o cibl joi fg Blgiq! 4641 ch l o l chc ov i à l g l fg fill i foy ê à l hx! C qlq chiff

Plus en détail

CULTURE GÉNÉRALE Histoire de l Art (RC) Philosophie (FB)

CULTURE GÉNÉRALE Histoire de l Art (RC) Philosophie (FB) RE ANNÉE SEMESTRE PRATIQUE ET INITIATION Dessin d observation et projet (FL [cd] + PC [a] + JMH [b]) Couleur / peinture (PC [cd] + AO [ab]) Espace / Volume (CLT [cd] + AT [ab]) Design (FC [ab] GG [cd])

Plus en détail

RECAPITULATIF PLANS Pour quelle école?

RECAPITULATIF PLANS Pour quelle école? V vz - 90 éèv, v ê céré cmm "p éc" V vz + 90 éèv, v ê céré cmm "gr éc" V ê éc prmr, z vr p : A D V ê éc cr, z vr p : F D V ê éc prmr, z vr p : B, C E V ê éc cr, z vr p : G, H I P gb, z vr p A P gb, z vr

Plus en détail

Le Préfet de Seine et Marne, Officier de la Légion d'honneur, Officier de l'ordre National du Mérite,

Le Préfet de Seine et Marne, Officier de la Légion d'honneur, Officier de l'ordre National du Mérite, IRECTION ES ACTIONS INTERMINISTERIELLES --------------------------------- Bureau des Installations Classées Mines - Carrières ------------------- Arrêté préfectoral n 04 AI 2 IC 271 autorisant la société

Plus en détail

LES ESCALIERS. Du niveau du rez-de-chaussée à celui de l'étage ou à celui du sous-sol.

LES ESCALIERS. Du niveau du rez-de-chaussée à celui de l'étage ou à celui du sous-sol. LES ESCALIERS I. DÉF I NIT I O N Un escalier est un ouvrage constitué d'une suite de marches et de paliers permettant de passer à pied d'un niveau à un autre. Ses caractéristiques dimensionnelles sont

Plus en détail

Surcapacité dincinération et transport des déchets en Europe : la fin du principe de proximité?

Surcapacité dincinération et transport des déchets en Europe : la fin du principe de proximité? Surcapacité dincinération et transport des déchets en Europe : la fin du principe de proximité? 19 décembre 2012 "#$"%"#$%&$'()*+,(*+ &''%()*+#)'*,"-%./01$2345/6789:(,+ -%+(".#)'*,($/")0,12*31+)0,";

Plus en détail

Monitoring socio-économique

Monitoring socio-économique Monitoring socio-économique Participation des personnes d origine étrangère au marché du travail 28 janvier 2014 LE MONITORING SOCIO-ECONOMIQUE? C est quoi? : Un outil qui permet de mesurer la participation

Plus en détail

Prévisions des eaux de drainage & programme d essai de lixiviation des métaux: pratiques actuelles

Prévisions des eaux de drainage & programme d essai de lixiviation des métaux: pratiques actuelles Février 2012 Prévisions des eaux de drainage & programme d essai de lixiviation des métaux: pratiques actuelles CONFIDENTIEL Sommaire Mise en contexte sur DMA / LM Objectifs du programme de DMA / LM Composantes

Plus en détail

!"#$%#&%'()(#(% *+%,-)#("%+&($+.$+&+#$%+#$"./+&%

!#$%#&%'()(#(% *+%,-)#(%+&($+.$+&+#$%+#$./+&% "#$#&'()(#( *+,-)#("+&($+.$+&+#$+#$"./+& #$" $ &'()*$+,,-./'0'(1$/'(2'*3/$45*6$7*68/*9*4:$/;'$(3$8$($

Plus en détail

L édito. Au Sommaire. du Président Le géomètre, ce technicien de surfaces. N 9 - Janvier 2012. gexpertise.fr

L édito. Au Sommaire. du Président Le géomètre, ce technicien de surfaces. N 9 - Janvier 2012. gexpertise.fr N 9 - Jvi 2012 ERIC MALENFER Gè-Ex Ex è l C Al Pi L i Pi L gè, hii f. Qll g lli! «Ç i, il l h li vœx» i i à j i. Al xz-i vz è iè ill vœx 2012 fi h filil, hi, yi v i A Si Vi i L l fi GEME v Bi I Q l Fi

Plus en détail

La santé bucco-dentaire en 4 points. 4 - Le fluor : quoi de neuf? 3 - Une bonne technique de brossage. collection

La santé bucco-dentaire en 4 points. 4 - Le fluor : quoi de neuf? 3 - Une bonne technique de brossage. collection 22/09/09 14:20 Pge 1 4 - Le flu : qu de euf? 3 - Ue be techque de bge D e étude t démté que le flu efce l éml de det et ptège de ce. M que fut-l fe u e p fe? L plque dete, l fut l élme! Ece fut-l le b

Plus en détail

Politique d Horodatage achatpublic.com. achatpublic.com

Politique d Horodatage achatpublic.com. achatpublic.com Politique d Horodatage achatpublic.com Version 1.0 1 Préambule 2 1.1 Glossaire et bibliographie 2 1.2 Objet du présent document 2 1.3 Les services d achatpublic.com achatpublic.com 2 1.4 Les marchés publics

Plus en détail

Sarl XYZ EFFORT de RECHERCHE et de DEVELOPPEMENT EXERCICE 2003 C.I.R.

Sarl XYZ EFFORT de RECHERCHE et de DEVELOPPEMENT EXERCICE 2003 C.I.R. EXEMPLE DE DOSSIER Sarl XYZ EFFORT de RECHERCHE et de DEVELOPPEMENT EXERCICE 23 C.I.R. STRATEGIE & ACCOMPAGNEMENT FINANCIER 7 Rue DENFERT-ROCHEREAU 38 GRENOBLE France Tél fax : ( 33 ) 4 76 43 47 11 SIRET

Plus en détail

Diane-Gabrielle Tremblay (Dir.) Maryse Larivière

Diane-Gabrielle Tremblay (Dir.) Maryse Larivière Travailler plus longtemps!? L aménagement des fins de carrière en Belgique et au Québec Note de recherche no 2009-1 De l ARUC (Alliances de recherche universités-communautés) Sur la gestion des âges et

Plus en détail

L AIDE AUX ATELIERS D ARTISTES :

L AIDE AUX ATELIERS D ARTISTES : RAPPORT DAVID LANGLOIS-MALLET SOUS LA COORDINATION DE CORINNE RUFET, CONSEILLERE REGIONALE D ILE DE FRANCE L AIDE AUX ATELIERS D ARTISTES : PROBLÉMATIQUES INDIVIDUELLES, SOLUTIONS COLLECTIVES? DE L ATELIER-LOGEMENT

Plus en détail

Déclarer en ligne Mode d emploi. Vous êtes sur notre site : www.arapl.fr 1/27

Déclarer en ligne Mode d emploi. Vous êtes sur notre site : www.arapl.fr 1/27 Déclarer en ligne Mode d emploi Vous êtes sur notre site : www.arapl.fr 1/27 Adressez nous la convention et le mandat nous autorisant à transmettre vos données à l administration fiscale Cliquez sur :

Plus en détail

FILTRATION FILTRATION FILTRE CAV COMPLET FILTRE SEPAR FILTRE PURFLUX. Commandes Tél : 04 93 90 62 94 Fax : 04 93 90 65 67 67 F.

FILTRATION FILTRATION FILTRE CAV COMPLET FILTRE SEPAR FILTRE PURFLUX. Commandes Tél : 04 93 90 62 94 Fax : 04 93 90 65 67 67 F. CAV COMPLET F.17107 M14150 F.17108 12-20 F.17109 M14-150 ELEMENT : F.296 SEPAR ELEMENT : F. F.SE200010 F.SE20005 PURFLUX F.PO ELEMENT : F. F.CN135 Commandes Tél : 04 93 90 62 94 Fax : 04 93 90 65 67 67

Plus en détail

100 % gratuit. inédit. www.bimedia.com.fr

100 % gratuit. inédit. www.bimedia.com.fr é z s r séc abac 100 % gra b é a r f sps a grâc à www.bma.cm.fr l p m c f s l c x f! U sps p r c r a s VwM, l acr a sr l marché la ésrllac, a éé sélcé par Bma pr pmsr mps rél la sécré r p. Grâc à la chlg

Plus en détail

Prolongation d utilisation des sources scellées «périmées»

Prolongation d utilisation des sources scellées «périmées» 30/04/10 Prolongation d utilisation des sources scellées «périmées» Arrêté du 23 octobre 2009 portant homologation de la décision n 2009 DC 0150 du 16/07/09 de l ASN définissant les critères techniques

Plus en détail

Table des matières. FOURNITURES ET ACCESSOIRES Page 4 IMPRIMERIE Page 7 PHOTOCOPIE Page 7 PRODUITS PERSONNALISES Page 8.

Table des matières. FOURNITURES ET ACCESSOIRES Page 4 IMPRIMERIE Page 7 PHOTOCOPIE Page 7 PRODUITS PERSONNALISES Page 8. SBS B d n o F l d s l c é Sp P p v o B ns s f S 45Bol v da go 79180CHAURAY Tél:05 49 06 87 06 Fx:05 49 06 87 00 www svo b ns sf f Ec Cl s s m n Fo n d B Co n s o mm b l n f o m q Mo b l A Tbl ds mès Rbq

Plus en détail

8.1 Généralités sur les fonctions de plusieurs variables réelles. f : R 2 R (x, y) 1 x 2 y 2

8.1 Généralités sur les fonctions de plusieurs variables réelles. f : R 2 R (x, y) 1 x 2 y 2 Chapitre 8 Fonctions de plusieurs variables 8.1 Généralités sur les fonctions de plusieurs variables réelles Définition. Une fonction réelle de n variables réelles est une application d une partie de R

Plus en détail

[Le Canada a 10 ans pour changer ses politiques économiques et sociales Paul Martin

[Le Canada a 10 ans pour changer ses politiques économiques et sociales Paul Martin G G à É FÉ 0 ppç pp g Q [ 0 p g pq éq è gé g p éé q QÉB Qéb y qq p bé éé pp éà p pp g bé Qéb épé ég Qéb pé bé éé «é ppy épé x «p q ép âg 7 pq p 5 é q p 88 é épp b p égq pp b pp Fç pp g Q x b ég Qéb «Bp

Plus en détail

Auris Hybride Dynamic

Auris Hybride Dynamic Sé pécal Au Hybd Dynac SE - 350 D cnd d éd lu p u van l h n Saln a pnnll c x n uc. v u b. v n 0 P28, 29 danch 3. l C an chz a ja u na n ya uvz v Pndan l Juné P Ouv chz ya, vu bénéfcz d cndn nc plu f qu

Plus en détail

Paris Mairie du XX ème Réunion publique du 27 mai 2008

Paris Mairie du XX ème Réunion publique du 27 mai 2008 Paris Mairie du XX ème INDEX DES INTERVENTIONS! " #! "#$! "#$ % %! &!! !!!!!!" '!#! ' % %! ($) & " ' & " " ' $ "! $$"" "" % " " "! Observations : &'()*&++,-*(.)'/0)'12&)+&3('*+&4&)*.)*5*5'(3)015&'-0+104&)*(.)6

Plus en détail

SECRETARIAT PERMANENT DOCUMENT DE STRATEGIE DE REDUCTION DE LA PAUVRETE AU BENIN

SECRETARIAT PERMANENT DOCUMENT DE STRATEGIE DE REDUCTION DE LA PAUVRETE AU BENIN REPUBIQUE DU BENIN COMMISSION NATIONAE POUR E DEVEOPPEMENT ET A UTTE CONTRE A PAUVRETE (CNDP) SECRETARIAT PERMANENT DOCUMENT DE STRATEGIE DE REDUCTION DE A PAUVRETE AU BENIN 2003 2005 Décembre 2002 TABE

Plus en détail

VL I, Vla, Vl II. Cl, Fag, Tr, Vlc. Cr, Tp, Arpa, Cb. Thème de Carmen

VL I, Vla, Vl II. Cl, Fag, Tr, Vlc. Cr, Tp, Arpa, Cb. Thème de Carmen VL I, Vla, Vl II Cl, Fag, Tr, Vlc Thème de Carmen Cr, Tp, Arpa, Cb Moralès (imitant le jeune homme) n. 4, b. 71 Cigarières Vous trou ver i ci, quel bon heur! Dans l air nous sui vons des yeux la fu mé

Plus en détail

! "#$#%&'()*+#!,-$#%.%&$/&0#!12/%-&'!! 32'/*#!4!+!5&6!7889!!!!!!!!!

! #$#%&'()*+#!,-$#%.%&$/&0#!12/%-&'!! 32'/*#!4!+!5&6!7889!!!!!!!!! "#$#%&'()*+#,-$#%.%&$/&0#12/%-&' 32'/*#4+5&67889 :/##-),-(;#%)(06=-0#%.2;#%-*#-0&'?#'&0(2-)?26&'5('(0&%6@2''#.#2>@&-&$&C2'(0(D&'ED(#-D#&-$FD2-2*(D) 2 F$(02%(-@G(#>HI%#.2%6C2)B2$(-()?26&'5('(0&%6@2''#.#2>@&-&$&

Plus en détail

Vérins hydrauliques à construction cylindrique

Vérins hydrauliques à construction cylindrique Vérins hydrauliques à construction cylindrique RF 17331/09.05 remplace 02.03 1/44 types CDH1 / CGH1 série: 1X ( piston : 40 à 200 mm) 2X ( piston : 220 à 320 mm) pression nominale: 250 bar (25 MPa) HA/4646/95

Plus en détail

L affirmation de soi Ni tyran, ni carpette

L affirmation de soi Ni tyran, ni carpette Raphaëlle GIORDaNO IzmI maei-cazali L affrma de N yra, carpee 3 ƒ Smmare p. 6 p. 8 p. 10 PrŽ face d dcer Clze Sade dõ Ž vl de lõ Hm aerv Le 10 cmmademe de lõ Hm aerv dée clef 1 : maëtriser le B.a.-Ba DE

Plus en détail

Liens entre fonction de transfert et représentations d'état d'un système (formes canoniques de la représentation d'état)

Liens entre fonction de transfert et représentations d'état d'un système (formes canoniques de la représentation d'état) oqe V oqe Cor e ere foco de rfer e repréeo dé d èe fore coqe de l repréeo dé SI Coe oqe! Irodco! e ere le dfféree decrpo d èe! Pge odèle dé " foco de rfer # C d èe oovrle # C d èe lvrle! Pge foco de rfer

Plus en détail

Étude des formes de pratiques de la gymnastique sportive enseignées en EPS à l école primaire

Étude des formes de pratiques de la gymnastique sportive enseignées en EPS à l école primaire Étude des formes de pratiques de la gymnastique sportive enseignées en EPS à l école primaire Stéphanie Demonchaux To cite this version: Stéphanie Demonchaux. Étude des formes de pratiques de la gymnastique

Plus en détail

Nomenclature d exécution. Compte non doté de crédit 909. «Régie industrielle des établissements pénitentiaires» Ministère : 10 «Justice et libertés»

Nomenclature d exécution. Compte non doté de crédit 909. «Régie industrielle des établissements pénitentiaires» Ministère : 10 «Justice et libertés» Nomenclature d exécution Compte non doté de crédit 909 «Régie industrielle des établissements pénitentiaires» Ministère : 10 «Justice et libertés» (Version du 23/05/2012 à 02:07:40 ) 1 909 - Régie industrielle

Plus en détail

()*(+),(!*( -! $'* ) . $'! "&#& * 4(5!)"46"1" 1

()*(+),(!*( -! $'* ) . $'! &#& * 4(5!)461 1 !" ()*(+),(!*(! $'* ) ##1*)(((21 3! # "#"#$%"#&$./0!. $'! "&#& "#$## * 4(5!)"46"1" 1 ' 6 00 6< 46 4 4 9 0 0 ' * 04 47 6 8: 06< 46 5 (++,%& 1 6 = 4 7@5 ()*%"%+&! 6< 44 =' ' ' 4>0' 0' 9 44 7'?@5 0 4 7 6

Plus en détail

SYSTEME D EXPLOITATION : MS-DOS

SYSTEME D EXPLOITATION : MS-DOS !"# SYSTEME D EXPLOITATION : MS-DOS INTRODUCTION :!"# DEFINITION : # % & ' ( ) # # ) * + # #, #, -",.*",.*"/01- SYSTEME D EXPLOITATION MS-DOS : "%&'(!&"(%) +# -",.*" 2(# "%"&""&"(%) -",.*" 2 #-",.*" 3

Plus en détail

MODIFIER LES CARACTÈRES D'UN PC POUR AFFICHER RUSSE, ARABE, GREC, ETC. (*)

MODIFIER LES CARACTÈRES D'UN PC POUR AFFICHER RUSSE, ARABE, GREC, ETC. (*) 229 COMMENT MODIFIER LES CARACTERES D'UN PC POUR AFFICHER RUSSE, ARABE, GREC, ETC. (*) Si la forme des caractères qui s'affichent sur l'écran de votre PC ne vous convient pas, si vous souhaitez en créer

Plus en détail

Corrigé Exercice 1 : BRIDE HYDRAULIQUE AVEC HYPOTHÈSE PROBLÈME PLAN.

Corrigé Exercice 1 : BRIDE HYDRAULIQUE AVEC HYPOTHÈSE PROBLÈME PLAN. TD 6 corrigé - PFS Résolution analytique (Loi entrée-sortie statique) Page 1/1 Corrigé Exercice 1 : BRIDE HYDRAULIQUE AVEC HYPOTHÈSE PROBLÈME PLAN. Question : Réaliser le graphe de structure, puis compléter

Plus en détail

Triangle rectangle et cercle

Triangle rectangle et cercle Objectifs : 1 Savoir reconnaître et tracer une médiane. 2 Connaître et savoir utiliser la propriété qui caractérise le triangle rectangle par son inscription dans un demi-cercle. 3 Connaître et savoir

Plus en détail

OUTILS EN INFORMATIQUE

OUTILS EN INFORMATIQUE OUTILS EN INFORMATIQUE Brice Mayag brice.mayag@dauphine.fr LAMSADE, Université Paris-Dauphine R.O. Excel brice.mayag@dauphine.fr (LAMSADE) OUTILS EN INFORMATIQUE R.O. Excel 1 / 35 Plan Présentation générale

Plus en détail

CORRECTION EVALUATION FORMATIVE TEST DE NIVEAU Date : PROMOTION :

CORRECTION EVALUATION FORMATIVE TEST DE NIVEAU Date : PROMOTION : CORRECTION EVALUATION FORMATIVE TEST DE NIVEAU Date : PROMOTION : OJECTIFS : 1/ Evaluer le degré des connaissances acquises nécessaires à l administration des médicaments à diluer. 2/ Evaluer les capacités

Plus en détail

des glyphes des caractères «latins» de

des glyphes des caractères «latins» de C O D A G E en LATEX/T1 des glyphes des caractères «latins» de U N I C O D E Ce document montre comment utiliser L A TEX pour imprimer presque tous les glyphes d Unicode dits «latins» (de U+0000 à U+017F])

Plus en détail

TEPZZ 89_867A_T EP 2 891 867 A1 (19) (11) EP 2 891 867 A1 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN. (51) Int Cl.: G01F 15/075 (2006.01) F24D 19/10 (2006.

TEPZZ 89_867A_T EP 2 891 867 A1 (19) (11) EP 2 891 867 A1 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN. (51) Int Cl.: G01F 15/075 (2006.01) F24D 19/10 (2006. (19) TEPZZ 89_867A_T (11) EP 2 891 867 A1 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN (43) Date de publication: 08.07.1 Bulletin 1/28 (1) Int Cl.: G01F 1/07 (06.01) F24D 19/ (06.01) (21) Numéro de dépôt: 110089.9

Plus en détail

1 AUX ARMES CITOYENS... 2 2 LE TCE DANS LES MEDIAS... 3 2.1 QUELQUES ECHANTILLONS DE DESINFORMATION... 3 2.2 UN CAS AIGU : LIBERATION :... 4 2.2.

1 AUX ARMES CITOYENS... 2 2 LE TCE DANS LES MEDIAS... 3 2.1 QUELQUES ECHANTILLONS DE DESINFORMATION... 3 2.2 UN CAS AIGU : LIBERATION :... 4 2.2. 1 AUX ARMES CITOYENS... 2 2 LE TCE DANS LES MEDIAS... 3 2.1 QUELQUES ECHANTILLONS DE DESINFORMATION... 3 2.2 UN CAS AIGU : LIBERATION :... 4 2.2.1 Une journée normale à Libération (mardi 22 mars 2005)...

Plus en détail

Documentation SecurBdF

Documentation SecurBdF Documentation SecurBdF SECURBDF V2 Protocole de sécurité de la Banque de France SecurBdF V2 DIRECTION DE L'INFORMATIQUE ET DES TÉLÉCOMMUNICATIONS Sommaire I 1 Contexte... 1 2 Références... 1 3 Cadre...

Plus en détail

INFORMATIONS DIVERSES

INFORMATIONS DIVERSES Nom de l'adhérent : N d'adhérent :.. INFORMATIONS DIVERSES Rubrique Nom de la personne à contacter AD Date de début exercice N BA Date de fin exercice N BB Date d'arrêté provisoire BC DECLARATION RECTIFICATIVE

Plus en détail

De la théorie à la pratique...p 28

De la théorie à la pratique...p 28 Préface.. p 2 Chapitre I : Tonalité de C.... p 4 Chapitre II : Tonalité de F... p 6 Chapitre III : Tonalité de Bb...p 8 Chapitre IV : Tonalité de Eb... p 10 Chapitre V : Tonalité de Ab. p 12 Chapitre VI

Plus en détail

DÉCLARATION DES REVENUS 2014

DÉCLARATION DES REVENUS 2014 2042 N 10330 * 19 14 DÉCLARATION DES REVENUS 2014 direction générale des finances publiques Vous déposez une déclaration pour la première fois Cochez > Vous avez déjà déposé une déclaration. Indiquez :

Plus en détail

Serrurerie PRIX VALABLES AU 18 JANVIER 2010

Serrurerie PRIX VALABLES AU 18 JANVIER 2010 Serrurerie PRIX VALABLES AU 18 JANVIER 2010 Toujours à vos côtés - notre package «services en plus». Plus de produits, plus de marques, plus de choix Simplement tout. Tout ce dont vous avez besoin pour

Plus en détail

CEAPC. E h C C LA BANQUE. NOUVELLE DÉFINITION. s d. disponibilité. responsabilité

CEAPC. E h C C LA BANQUE. NOUVELLE DÉFINITION. s d. disponibilité. responsabilité d ou o m l obj l ég f m pfo mulplcé ujod'hu c o d g l é do cvé ccu bqu déf é col é o Poou-h m ox p g : o u op Ép Aq p d' : Épg d cl mbo L d' dc L v So d bl é m c o l l ux v é g c vo full d ou cl m ggé

Plus en détail

Un cycle d'actions culturelles de septembre à décembre 2014

Un cycle d'actions culturelles de septembre à décembre 2014 D Gbg à dma, 'mpm pd a ê! U cyc d'acs cs d spmb à décmb 2014 D Gbg à dma, 'mpm pd a ê! Ps d 400 pss éé ccés pa 'smb ds acs cs ppsés pda c cyc, gad pbc, gps scas, pfsss. Ds émgags d pacpas C's sp d's pss

Plus en détail

SYSTÈMES DE CONFÉRENCE. Système de conférence analogique CDS 4000 04. Système de conférence numérique DCS 6000 06

SYSTÈMES DE CONFÉRENCE. Système de conférence analogique CDS 4000 04. Système de conférence numérique DCS 6000 06 Système de conférence analogique CDS 4000 04 Système de conférence numérique DCS 6000 06 DIS, Danish Interpretation Systems, fait partie des fabricants les plus réputés de systèmes de conférences. DIS

Plus en détail

!"#$"%&'()' !"#! +!$ % & + ! " + ,-.

!#$%&'()' !#! +!$ % & + !  + ,-. !"#$"%&'()'!*! " +!"#! +!$ % & +,-. ! " # #$%&$!'$()$!*+$* ($ &!! "! "" # $ # %# "! &' "!,-&. */01&&1/12(%(3('& 4 5'!' $! *+,-..+ ""/"01! ",2!",-..+ 6478 % 9 (!0 3"! "1 7 0 " 45! 64 (71 558 ""!"8 5"!!58"

Plus en détail

sessions story 2014 Forum come a volunteer How to be mile an alumni ess Make BC S ED New application proc p for Forum Message from the New Friendshi

sessions story 2014 Forum come a volunteer How to be mile an alumni ess Make BC S ED New application proc p for Forum Message from the New Friendshi c. f. www i l y v 14 F c li 20 b w C Sil c H B i k M lic h ED w f f F N g hi M i w F N Th 2 014 i yh bg f h v c 300 x C ic O fif w, h C l liic l y c. T c hy ck b h, lci hi v ic wih cii y -k. Thi y w lgi

Plus en détail

Tableaux de compatibilité des systèmes d exploitation Windows et des progiciels SIMATIC avec les versions du progiciel de base STEP 7

Tableaux de compatibilité des systèmes d exploitation Windows et des progiciels SIMATIC avec les versions du progiciel de base STEP 7 Tableaux de compatibilité des systèmes d exploitation Windows et des progiciels SIMATIC avec les versions du progiciel de base STEP 7 Légende: X = Compatibilité donnée = Pas de compatibilité ( ) = Compatibilité

Plus en détail

Interrupteurs de sécurité à câble sans réarment pour arrêt simple. Diagramme de sélection 4/111 BLOCS DE CONTACT ENTRÉES CÂBLES

Interrupteurs de sécurité à câble sans réarment pour arrêt simple. Diagramme de sélection 4/111 BLOCS DE CONTACT ENTRÉES CÂBLES Interrupteurs de sécurité à câble sans réarment pour arrêt simple Diagramme de sélection FP 74 FD 74 FL 74 FR 74 FM 74 FX 74 FZ 74 79 ACTIONNEUR ACTIONNEUR 79 BLOC DE CONTACT 1 9 21 1NO+ NC FP FD FL FC

Plus en détail

Communauté de communes des Terrasses et Vallées de Maintenon

Communauté de communes des Terrasses et Vallées de Maintenon Lundi 6 décembre 2010 Communauté de communes des Terrasses et Vallées de Maintenon Impact de la réforme fiscale sur les ressources de la communauté de communes La communauté de communes des Terrasses et

Plus en détail

Informations techniques

Informations techniques Informations techniques Force développée par un vérin Ø du cylindre (mm) Ø de la tige (mm) 12 6 16 6 20 8 25 10 32 12 40 16 50 20 63 20 80 25 100 25 125 32 160 40 200 40 250 50 320 63 ction Surface utile

Plus en détail