EDR GRANDE-PAROISSE. Assistance au maître d ouvrage et contrôle qualité. Présentation du la mission d AQUILA-CONSEIL

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "EDR GRANDE-PAROISSE. Assistance au maître d ouvrage et contrôle qualité. Présentation du la mission d AQUILA-CONSEIL"

Transcription

1 EDR GRANDE-PAROISSE Assistance au maître d ouvrage et contrôle qualité Présentation du la mission d AQUILA-CONSEIL

2 Mission AMO-Contrôle qualité Objectif : La conformité méthodologique du diagnostic approfondi La validation des données recueillies sur le terrain Un regard extérieur sur qualité générale de l étude Contenu de la mission Discussions sur la pertinence technique de la stratégie et des moyens mis en œuvre Contrôle méthodologique de la qualité des informations acquises Lecture critique et propositions d amélioration Partage des rôles : Il conseille le maître d ouvrage Il ne se substitue pas au maître d œuvre dans la conduite de l étude Il ne réalise pas une tierce expertise

3 Déroulement de la mission Stratégie d investigation proposée par rapport aux objectifs et à la spécificité du site Contexte du site (hydrogéologie, géologie...) Logique d implantation et densité des mesures et des observations (réunions, visites de terrain, revue de documents), Adaptation des modes d échantillonnage, Validation du choix des paramètres Contrôle qualité Mise en place de la politique qualité et revue du PAQ, articulation avec la politique interne GESTER Audits de terrain Procédures de prélèvement de sols Contrôle traçabilité des échantillons Réalisation des piézomètres Prélèvement d eau souterraines Audit aqueduc Rapport de mission, réunions de présentation...

4 Stratégie : la logique d objectifs Objectifs techniques Besoins d informations Moyens mis en œuvre Renseigner l EDR santé Etat des sols superficiels : - Nature des éventuels polluants et voies d exposition potentielles - Répartition latérale et verticale des polluants et concentrations Recherche historique, (activités, pratiques, accidents...) Investigations de sols (Sondages et analyses, compréhension des modes de pollution) Synthèse cartographique et exploitation des résultats - Cartographie des remblais - Cartographie des concentrations... Renseigner l EDR eaux souterraines Diagnostic eaux souterraines : - Nature des polluants présents, - Quelles zones concernées? - Quelles cibles concernées? Compréhension des phénomènes de transfert : - Où vont les polluants? - Quelle est leur concentration attendue en allant vers les cibles? - Evolution au cours du temps? Investigations eaux souterraines - Mise en place d un réseau de piézomètres - Etude hydrogéologique du site - Connaissance des écoulements (géométrie des aquifères, connaissance des écoulements...) - Prélèvements et analyses Etude hydrodynamique et modes de transport - Historique du suivi hydrogéologique - Modélisation des transferts

5 Stratégie : la logique d objectifs Objectifs techniques Besoins d informations Moyens mis en œuvre Renseigner l EDR biens matériels Identifier les zones concernées par une éventuelle corrosion des bétons : - Nature des produits impliqués, - Extension latérale et verticale des zones concernées - Diagnostic béton sur les anciennes installations, - Sondages et analyses Anticiper une future réhabilitation Délimiter les zones impliquées Evaluer les volumes Etudier la faisabilité et les méthodes - Sondages et analyses supplémentaires - Etude technico-économique Une logique d objectifs qui s additionnent Très grande densité d information

6 Assurance qualité Revue du PAQ : importance de la maîtrise des flux d informations Audits de procédures d acquisition de données : Localisation et report des informations Qualité de réalisation des ouvrages piézométriques Procédures de prélèvements de sols et d eaux Procédures de traitement des informations Réunions, rapports d audits

7 Conclusions Stratégie d investigation : double logique Recherche des «point chauds» d après l historique (jugement) Contrôle des zones d ombre (systématique) Très grande densité d informations Contrôle terrain Procédures de prélèvement maîtrisées Bonne traçabilité Attention particulière sur la maîtrise des flux d informations Qualité globale du diagnostic approfondi Qualité des informations brutes Clarté des documents de présentation et de synthèse

STRATÉGIE ET TECHNIQUE D ÉCHANTILLONNAGE DES SOLS POUR L ÉVALUATION DES POLLUTIONS

STRATÉGIE ET TECHNIQUE D ÉCHANTILLONNAGE DES SOLS POUR L ÉVALUATION DES POLLUTIONS STRATÉGIE ET TECHNIQUE D ÉCHANTILLONNAGE DES SOLS POUR L ÉVALUATION DES POLLUTIONS Etude RECORD 04-0510/1A Contexte Peu de recul des propriétaires et gestionnaires de sites pour juger et analyser les résultats

Plus en détail

AREVA TRICASTIN. Etat radiologique et chimique des sols et de la nappe

AREVA TRICASTIN. Etat radiologique et chimique des sols et de la nappe Annexe 7 AREVA Etat radiologique et chimique des sols et de la nappe Point de situation au 4 juillet 2008 1 Présentation CIGEET du 04 juillet 2008 Direction Sûreté AREVA Tricastin P. FLORENS 1 Objectifs

Plus en détail

COLAS ENVIRONNEMENT. Etude de cas : De l essai de traitement à la mise en œuvre du procédé de dépollution

COLAS ENVIRONNEMENT. Etude de cas : De l essai de traitement à la mise en œuvre du procédé de dépollution Etude de cas : De l essai de traitement à la mise en œuvre du procédé de dépollution PRESENTATION DU SITE Contexte 2 Pollution historique liée à plusieurs sources : 10 cuves enterrées de fioul et de gasoil

Plus en détail

Services Industriels de Genève Ch. du Château-Bloch 2, Le Lignon Case postale Genève 2 POLLUTION DU SITE NAPPE EFFECTUEES EN AVRIL 2003

Services Industriels de Genève Ch. du Château-Bloch 2, Le Lignon Case postale Genève 2 POLLUTION DU SITE NAPPE EFFECTUEES EN AVRIL 2003 Services Industriels de Genève Ch. du Château-Bloch 2, Le Lignon Case postale 2777 1211 Genève 2 Ancien site des Services Industriels de Genève de la Jonction INVESTIGATION DE DETAIL RELATIVE A L ETAT

Plus en détail

E. Sauret, N. Gardin, A. Kam, J. Derouane, M. Diallo, S. Brouyère. 4 septembre 2013

E. Sauret, N. Gardin, A. Kam, J. Derouane, M. Diallo, S. Brouyère. 4 septembre 2013 Appui à la gestion et à la protection des ressources en eaux souterraines exploitées dans la région de Bobo Dioulasso (Burkina Faso) mise en place d une base de données spatiales 4 septembre 2013 E. Sauret,

Plus en détail

Présentation des études et du projet de dépollution du CIT Montaudran AIR FRANCE

Présentation des études et du projet de dépollution du CIT Montaudran AIR FRANCE Présentation des études et du projet de dépollution du CIT Montaudran AIR FRANCE 14 Février 2006 Plan de la présentation 1 Etudes réalisées 2 Diagnostic approfondi - Investigations réalisées 3 Résultats

Plus en détail

Importance du diagnostic et conséquences Les diagnostics

Importance du diagnostic et conséquences Les diagnostics Importance du diagnostic et conséquences Les diagnostics Objectifs, enjeux & moyens 19 septembre 2008 Tudor Pricop-Bass Directeur Technique Adjoint Philippe Pouget-Abadie Directeur Bureau de Paris 2 Qui

Plus en détail

Sophie BAYLE. Ingénieur Chargée d Affaires. Référent Réglementaire Veille réglementaire du Pôle Environnement et Conseil

Sophie BAYLE. Ingénieur Chargée d Affaires. Référent Réglementaire Veille réglementaire du Pôle Environnement et Conseil Sophie BAYLE Ingénieur Chargée d Affaires Référent Réglementaire Veille réglementaire du Pôle Environnement et Conseil Prévention de la pollution des sols Gestion des sols pollués Nouvelles modalités de

Plus en détail

Synthèse de l avis sur le Dossier de Consultation des Entreprises - DCE, Site RODANET, Ballancourt sur Essonne. Version finale

Synthèse de l avis sur le Dossier de Consultation des Entreprises - DCE, Site RODANET, Ballancourt sur Essonne. Version finale Synthèse de l avis sur le Dossier de Consultation des Entreprises - DCE, Site RODANET, Ballancourt sur Essonne Version finale BRGM/RP-55603-FR Juin 2007 Mots clés : Pollution, polluants organiques, eaux

Plus en détail

PRISE EN COMPTE DES INCERTITUDES:

PRISE EN COMPTE DES INCERTITUDES: 17 octobre 2014 Gestion des sites et sols pollués Caractérisation et surveillance des milieux (eaux, sols, gaz du sol et air intérieur), exposition et évaluation des risques sanitaires (bioaccessibilité...)

Plus en détail

Révision de la norme NF P sur les missions géotechniques cinq ans après

Révision de la norme NF P sur les missions géotechniques cinq ans après Révision de la norme NF P 94-500 sur les missions géotechniques cinq ans après Par Jacques ROBERT, directeur d ARCADIS 1 Quelques définitions issues du Petit Larousse 2005 : Ingénierie : discipline qui

Plus en détail

1. LES ENJEUX DE L ETUDE DE FAISABILITE

1. LES ENJEUX DE L ETUDE DE FAISABILITE 9 rue du Petit Chatelier - CS 50306 44300 NANTES Cedex 3 Tel : +33(0) 240 52 58 40 dfeldmann@forexi.com La Norme Française NF P 94-500 appliquée aux reconnaissances géotechniques pour les travaux de forage

Plus en détail

HYDROGEO-LAG : Vulnérabilité hydrogéologique du bassin versant de la lagune de Biguglia en lien avec l'anthropisation côtière

HYDROGEO-LAG : Vulnérabilité hydrogéologique du bassin versant de la lagune de Biguglia en lien avec l'anthropisation côtière HYDROGEO-LAG : Vulnérabilité hydrogéologique du bassin versant de la lagune de Biguglia en lien avec l'anthropisation côtière Frédéric HUNEAU, Emilie GAREL, Chloé LUCCIONI UMR CNRS 6134 SPE Université

Plus en détail

Fabrice Quiot (Pôle Risques et Technologies Durables, Aix-en-Provence) Séminaire sites et sols pollués, 9 sept Aix-en-Provence

Fabrice Quiot (Pôle Risques et Technologies Durables, Aix-en-Provence) Séminaire sites et sols pollués, 9 sept Aix-en-Provence Intérêt de réaliser des essais de faisabilité et de traitabilité pour consolider le plan de gestion et sécuriser les travaux de dépollution Fabrice Quiot (Pôle Risques et Technologies Durables, Aix-en-Provence)

Plus en détail

INTRODUCTION à la TECHNOLOGIE du BATIMENT TOME I POLLUTION SOMMAIRE

INTRODUCTION à la TECHNOLOGIE du BATIMENT TOME I POLLUTION SOMMAIRE INTRODUCTION à la TECHNOLOGIE du BATIMENT TOME I 12/11/2010 POLLUTION SOMMAIRE I- Introduction II- Phase Etudes III- Phase Travaux IV- Annexes 2 1 I- Introduction 3 I- Introduction Une pollution du sol

Plus en détail

Mariangela DONATI Janvier La-Tour-du-Pin. Interpolation : Illustration de cas concrets - Apport du couplage analyses in situ- géostatistique

Mariangela DONATI Janvier La-Tour-du-Pin. Interpolation : Illustration de cas concrets - Apport du couplage analyses in situ- géostatistique Mariangela DONATI Janvier 2017- La-Tour-du-Pin Interpolation : Illustration de cas concrets - Apport du couplage analyses in situ- géostatistique Contexte -diagnostic de pollution de sols au droit d un

Plus en détail

4 ème Journée Technique MEEDDAT/DPPR

4 ème Journée Technique MEEDDAT/DPPR 4 ème Journée Technique MEEDDAT/DPPR Rechercher et traiter la source d'une pollution et sa zone d'impact Pourquoi et comment? Etude de cas n 1 Caractérisation des zones sources de type organo-chlorés aliphatiques

Plus en détail

Critères d appréciation d un forage environnemental

Critères d appréciation d un forage environnemental Critères d appréciation d un forage environnemental Modave, Mercredi 27 Mai 2015 Techniques de Forage Simon Garzaniti Cellule Déchets et Sites à Risques Institut Scientifique de Service Public Introduction

Plus en détail

Réunion de lancement du SIGES Pays de la Loire SIGES : Système d'information et de Gestion des Eaux Souterraines

Réunion de lancement du SIGES Pays de la Loire SIGES : Système d'information et de Gestion des Eaux Souterraines Réunion de lancement du SIGES Pays de la Loire SIGES : Système d'information et de Gestion des Eaux Souterraines Retour d'expériences du site SIGES Bretagne Bruno MOUGIN http://sigesbre.brgm.fr/ Angers

Plus en détail

DOSSIERS / ETUDES / MAÎTRISE D ŒUVRE ET TRAVAUX POUR LA GEOTHERMIE

DOSSIERS / ETUDES / MAÎTRISE D ŒUVRE ET TRAVAUX POUR LA GEOTHERMIE LISTE DES RÉFÉRENCES (Dernière mise à jour : JUIN 2014) DOSSIERS / ETUDES / MAÎTRISE D ŒUVRE ET TRAVAUX - Avril 2014 AMPUIS (69) COMMUNE D'AMPUIS : Etude de faisabilité pour la création d une pompe à chaleur

Plus en détail

Outils : méthodes de diagnostic4

Outils : méthodes de diagnostic4 Outils : méthodes de diagnostic4 Questions posées u Quel intérêt de commencer par un pré-diagnostic? u Comment choisir la ou les bonnes méthodes de caractérisation des échanges nappe/rivière? Synoptique

Plus en détail

Périmètres de protection Bassins d Alimentation de Captage. Définitions, approche hydrogéologique

Périmètres de protection Bassins d Alimentation de Captage. Définitions, approche hydrogéologique Périmètres de protection Bassins d Alimentation de Captage Définitions, approche hydrogéologique La protection de la ressource DUP - PP / Pollutions accidentelles d un captage Réglementer les activités

Plus en détail

Diagnostic synthétique5

Diagnostic synthétique5 Diagnostic synthétique5 Questions posées u Comment aboutir à un diagnostic synthétique des échanges nappe/rivière quand on a utilisé plusieurs méthodes? Synoptique u Connaître la marche à suivre pour combiner

Plus en détail

Projet Scaldwin: Etude de l aquifère transfrontalier des calcaires du Carbonifère

Projet Scaldwin: Etude de l aquifère transfrontalier des calcaires du Carbonifère Projet Scaldwin: Etude de l aquifère transfrontalier des calcaires du Carbonifère Assemblée plénière du 10 décembre 2013 F. Crastes de Paulet (BRGM) L. Blondel (LMCU) D. Bernard (AEAP) Construction du

Plus en détail

Réunion de présentation

Réunion de présentation Cahier des Charges BAC MISEN 89 Réunion de présentation Volet hydrogéologique - Phase 1-23/09/2013 Les grandes modifications de forme Marché 1 : Phase 1 : Caractérisation de la ressource, délimitation

Plus en détail

MISE EN CONFORMITÉ DES REJETS AQUEUX

MISE EN CONFORMITÉ DES REJETS AQUEUX MISE EN CONFORMITÉ DES REJETS AQUEUX Focus Action RSDE Recherche de substances dangeureuses dans l eau Anticiper les évolutions réglementaires pour diminuer les impacts environnementaux et les charges.

Plus en détail

Essai de traitement en désorption thermique in situ d un sol impacté par une multi-contamination

Essai de traitement en désorption thermique in situ d un sol impacté par une multi-contamination Essai de traitement en désorption thermique in situ d un sol impacté par une multi-contamination SOMMAIRE Contexte général Contexte environnemental Choix de la technologie Présentation des pilotes Conclusion

Plus en détail

Mariangela DONATI Décembre Montalieu. Interpolation : Illustration de cas concrets - Apport du couplage analyses in situ- géostatistique

Mariangela DONATI Décembre Montalieu. Interpolation : Illustration de cas concrets - Apport du couplage analyses in situ- géostatistique Mariangela DONATI Décembre 2016 - Montalieu Interpolation : Illustration de cas concrets - Apport du couplage analyses in situ- géostatistique Renaissance de site : étape longue, coûteuse et approximative!

Plus en détail

Application de l'atténuation naturelle - Le projet BIOdéPOL : une gestion sous surveillance adaptée à un site pollué par des hydrocarbures

Application de l'atténuation naturelle - Le projet BIOdéPOL : une gestion sous surveillance adaptée à un site pollué par des hydrocarbures Journée technique d information et de retour d expérience de la gestion des sites et sols pollués Mardi 15 novembre 2016 Organisée par l'ineris et le BRGM, en concertation avec le Ministère de l'environnement,

Plus en détail

DOSSIER DE COMPETENCES

DOSSIER DE COMPETENCES Aurélie Malvoisin Consultante expert (10 ans) Directrice Agence de Rouen Photo Après plus de 10 ans en bureaux d études spécialisés en gestion des sites pollués, diplômée de l Ecole Supérieure d Ingénieurs

Plus en détail

CONTRIBUTION DE LA TOMOGRAPHIE ÉLECTRIQUE ET DU BRUIT SISMIQUE H/V A LA CARACTÉRISATION DES DÉPÔTS ALLUVIAUX DANS LE BASSIN DU KOU (BURKINA FASO)

CONTRIBUTION DE LA TOMOGRAPHIE ÉLECTRIQUE ET DU BRUIT SISMIQUE H/V A LA CARACTÉRISATION DES DÉPÔTS ALLUVIAUX DANS LE BASSIN DU KOU (BURKINA FASO) Université de Liège - Faculté des Sciences Appliquées Département ArGEnCo - Architecture, Géologie, Environnement et Constructions Unité Geo³ - Géotechnologie, Hydrogéologie, Prospection géophysique CONTRIBUTION

Plus en détail

Pollution concentrée : présentation des travaux du Groupe de Travail de l UPDS. POLLUTEC, le 4 décembre 2014

Pollution concentrée : présentation des travaux du Groupe de Travail de l UPDS. POLLUTEC, le 4 décembre 2014 Pollution concentrée : présentation des travaux du Groupe de Travail de l UPDS POLLUTEC, le 4 décembre 2014 SOMMAIRE 1. Contexte du GT Pollution Concentrée 2. Présentation des travaux du GT Pollution Concentrée

Plus en détail

PRÉFET DE LA LOIRE. ARRETÉ N 130-DDPP portant modification des conditions d'exploitation. Le préfet de la Loire

PRÉFET DE LA LOIRE. ARRETÉ N 130-DDPP portant modification des conditions d'exploitation. Le préfet de la Loire 1 PRÉFET DE LA LOIRE ARRETÉ N 130-DDPP- 2015 portant modification des conditions d'exploitation Le préfet de la Loire VU l article L.511-1 du Code de l Environnement ; VU l article L.512-17 du Code de

Plus en détail

MODULE III. Les Etudes Préliminaires A100 A110 A120

MODULE III. Les Etudes Préliminaires A100 A110 A120 MODULE III Les Etudes Préliminaires A100 A110 A120 C.COATTRENEC - 11/2016 SOMMAIRE I. LA VISITE DE SITE II. L ÉTUDE HISTORIQUE ET DOCUMENTAIRE III. L ÉTUDE DE VULNÉRABILITÉ AVANT-PROPOS Toute démarche

Plus en détail

Figure 5:Variation des pluies moyennes mensuelles à la station Abidjan Aéroport (37-03).

Figure 5:Variation des pluies moyennes mensuelles à la station Abidjan Aéroport (37-03). 3-DONNEES CLIMATOLOGIQUES Figure 5:Variation des pluies moyennes mensuelles à la station Abidjan Aéroport (37-03). Nous avons comparé la moyenne des pluies mensuelles de 1937 à 2000 aux données des pluies

Plus en détail

ISDND de Saint Fraimbault de Prières (53) Tierce-expertise de la proposition d équivalence de barrière d étanchéité passive.

ISDND de Saint Fraimbault de Prières (53) Tierce-expertise de la proposition d équivalence de barrière d étanchéité passive. ISDND de Saint Fraimbault de Prières (53) Tierce-expertise de la proposition d équivalence de barrière d étanchéité passive Rapport final BRGM/RP-55260-FR Janvier 2007 ISDND de Saint Fraimbault de Prières

Plus en détail

Maître d ouvrage : Confidentiel. Opérateur : ORTEC GENERALE DE DEPOLLUTION. Dates (ouverture/fermeture) : Non communiqué

Maître d ouvrage : Confidentiel. Opérateur : ORTEC GENERALE DE DEPOLLUTION. Dates (ouverture/fermeture) : Non communiqué CHANTIER DE REFERENCE Traitement des eaux souterraines par bioremediation anaérobie (Déchloration réductrice des solvants chlorés) Site de : confidentiel Activité polluante : atelier de peinture CONTEXTE

Plus en détail

Structure et fonctionnement hydrogéologique de l hydrosystème minéral volcanique de Volvic Perspectives pour sa modélisation

Structure et fonctionnement hydrogéologique de l hydrosystème minéral volcanique de Volvic Perspectives pour sa modélisation PROTECTION DES RESSOURCES EN EAU ET DÉVELOPPEMENT LOCAL : transposer l expérience acquise dans le domaine des eaux minérales Structure et fonctionnement hydrogéologique de l hydrosystème minéral volcanique

Plus en détail

{the next vision. Solutions de gestion des risques naturels, industriels et environnementaux,

{the next vision. Solutions de gestion des risques naturels, industriels et environnementaux, {the next vision Solutions de gestion des risques naturels, industriels et environnementaux, Laboratoire privé de recherche en ingénierie environnementale Bureau d études & Laboratoire «ECOGEOSAFE est

Plus en détail

6.1. DESCRIPTION DU SITE

6.1. DESCRIPTION DU SITE 6. ETUDE DU RISQUE DE CONTAMINATION DE LA NAPPE D ABIDJAN PAR UN MODELE DE SIMULATION DES ECOULEMENTS ET DU TRANSPORT DES POLLUANTS PAR LE LOGICIEL MODFLOW Des études antérieures menées sur la nappe d

Plus en détail

Etude préalable à la mise en œuvre d un assainissement non collectif

Etude préalable à la mise en œuvre d un assainissement non collectif Syndicat Mixte Départemental D Assainissement Non Collectif 8 rue de la Préfecture 88088 Epinal Cedex 9 Tel : 03-29-35-57-93 Fax : 03-29-35-31-12 Email : sdanc@wanadoo.fr Etude préalable à la mise en œuvre

Plus en détail

Ancien site industriel Pechiney Noguères. S3PI du bassin de Lacq, 5 octobre 2012

Ancien site industriel Pechiney Noguères. S3PI du bassin de Lacq, 5 octobre 2012 Ancien site industriel Pechiney Noguères S3PI du bassin de Lacq, 5 octobre 2012 Vue globale du site et rappel historique ancienne Décharges récente 1960 à 1982 : exploitation de la décharge ancienne 1982

Plus en détail

Impacts thermiques des pompes à chaleur utilisées en climatisation sur les eaux souterraines de la ville de Lyon

Impacts thermiques des pompes à chaleur utilisées en climatisation sur les eaux souterraines de la ville de Lyon Ingénieur du Génie Sanitaire Promotion : 2008-2009 Date du Jury : Septembre 2009 Note de synthèse Impacts thermiques des pompes à chaleur utilisées en climatisation sur les eaux souterraines de la ville

Plus en détail

SEDIBEX - VEOLIA PROPRETE

SEDIBEX - VEOLIA PROPRETE Sites et sols pollués SEDIBEX - VEOLIA PROPRETE Diagnostic des sols Route Industrielle Portuaire du Havre Sandouville (76) Version 2 du 21 décembre 2007 Affaire 07T184 suivie par : Sandrine GIRARD / Cyril

Plus en détail

Le Décret relatif à la gestion des sols. Retour d expériences dans l élaboration et la mise en œuvre du CWBP

Le Décret relatif à la gestion des sols. Retour d expériences dans l élaboration et la mise en œuvre du CWBP Le Décret relatif à la gestion des sols Retour d expériences dans l élaboration et la mise en œuvre du CWBP Institut Scientifique du Service Public Laboratoire de Métrologie environnementale Développement

Plus en détail

Les eaux souterraines

Les eaux souterraines Les eaux souterraines De l importance des connaissances Conférence introductive Olivier Banton Université d Avignon 1 er octobre 2013, agence de l eau Rhône Méditerranée Corse Journée «Les eaux souterraines

Plus en détail

Modèles Géotechniques. Yann DENIAUD Charles KREZIAK

Modèles Géotechniques. Yann DENIAUD Charles KREZIAK Modèles Géotechniques Yann DENIAUD Charles KREZIAK Définition Une représentation synthétique et simplifiée de la réalité établie à partir de données ponctuelles regroupées en unités homogènes (observations

Plus en détail

Thèse de doctorat Lorienne Thüler

Thèse de doctorat Lorienne Thüler Thèse de doctorat Lorienne Thüler Définition, détermination et cartographie de la vulnérabilité des forêts par rapport à la protection des eaux souterraines. 1. Vulnérabilité: définition Sensibilité d

Plus en détail

Aire d alimentation des captages et vulnérabilité intrinsèque de l aquifère

Aire d alimentation des captages et vulnérabilité intrinsèque de l aquifère Etude sous maitrise d ouvrage de l Agence de l Eau Adour Garonne Aire d alimentation des captages et vulnérabilité intrinsèque de l aquifère Captage de La source de la Belle Cadre réglementaire Directive

Plus en détail

Les outils de modélisation, de prévision et de suivi des impacts environnementaux d une mine MICHAËL LALOUA

Les outils de modélisation, de prévision et de suivi des impacts environnementaux d une mine MICHAËL LALOUA Les outils de modélisation, de prévision et de suivi des impacts environnementaux d une mine MICHAËL LALOUA Déroulement de l exposé I. Evaluation des impacts en amont d un projet minier : les outils de

Plus en détail

JOURNÉES EAU ET ENVIRONNEMENT

JOURNÉES EAU ET ENVIRONNEMENT Vers une meilleure gestion des terres excavées polluées : Exemple d un plan de gestion mis en œuvre dans le cadre de la construction d une infrastructure de transport Laurent Eisenlohr, CETE de Lyon, LRL

Plus en détail

Les impacts de l Anneau des Sciences sur la santé. Réunion publique 13 décembre 2012 Les impacts des transports sur la santé et l environnement

Les impacts de l Anneau des Sciences sur la santé. Réunion publique 13 décembre 2012 Les impacts des transports sur la santé et l environnement Les impacts de l Anneau des Sciences sur la santé Réunion publique 13 décembre 2012 Les impacts des transports sur la santé et l environnement LA PRISE EN COMPTE DE L ENVIRONNEMENT, UNE DÉMARCHE GLOBALE

Plus en détail

Vulnérabilité des eaux souterraines : application aux infrastructures de transport

Vulnérabilité des eaux souterraines : application aux infrastructures de transport Vulnérabilité des eaux souterraines : application aux infrastructures de transport Marion TASTU, CETE de Lyon Laurent EISENLOHR, CETE de Lyon Wolfgang BORST, CETE Ile de France Catherine NEEL, CETE de

Plus en détail

GESTION TECHNIQUE DES SITES ET SOLS POLLUÉS

GESTION TECHNIQUE DES SITES ET SOLS POLLUÉS GESTION TECHNIQUE DES SITES ET SOLS POLLUÉS EFE 13 décembre 2016 Sommaire Pourquoi gérer les sites pollués? La politique nationale en matière de pollution de sol L Interprétation de l État des Milieux

Plus en détail

Interaction carte hydrogéologique : forages d'eau et forages de géothermie

Interaction carte hydrogéologique : forages d'eau et forages de géothermie Interaction carte hydrogéologique : forages d'eau et forages de géothermie Colloque La Carte hydrogéologique de Wallonie : un outil au service de tous Jambes (Namur) - Belgique - 16 mai 2013 Vincent DEBBAUT,

Plus en détail

DOSSIER DE COMPETENCES

DOSSIER DE COMPETENCES Anne-Gaëlle DAZZI Consultante expert (12 ans) Cogérante Sa philosophie Photo «Nulle pierre ne peut être polie sans friction nul homme ne peut faire son expérience sans épreuve» Après plus de 10 ans en

Plus en détail

Climatisation réversible de serre par stockage thermique en aquifère

Climatisation réversible de serre par stockage thermique en aquifère Climatisation réversible de serre par stockage thermique en aquifère Étude de préfaisabilité Étude cofinancée par le Ctifl et l ADEME Brgm Languedoc-Roussillon Quel programme et pourquoi? > Objet du programme

Plus en détail

Eaux souterraines. Captages AEP. Formation commissaires enquêteurs 17 octobre 2012 Paul CHEMIN

Eaux souterraines. Captages AEP. Formation commissaires enquêteurs 17 octobre 2012 Paul CHEMIN Eaux souterraines Captages AEP Formation commissaires enquêteurs 17 octobre 2012 Paul CHEMIN Direction régionale de l'environnement, de l'aménagement et du Logement Languedoc Roussillon Eaux souterraines

Plus en détail

Réunion de lancement de la thèse sur le BAC de Melun et de la basse vallée de l Yerres

Réunion de lancement de la thèse sur le BAC de Melun et de la basse vallée de l Yerres Réunion de lancement de la thèse sur le BAC de Melun et de la basse vallée de l Yerres Le 19/10/2009 Présentation Ordre du jour 1 - Objectifs généraux de la thèse 2 «Boîte à outils» de modélisation - Modèle

Plus en détail

BILAN ANNUEL sur le système d assainissement. Année XXXX. Bilan annuel

BILAN ANNUEL sur le système d assainissement. Année XXXX. Bilan annuel Bilan annuel XXXX Page 1/12 BILAN ANNUEL sur le système d assainissement (système de collecte et système de traitement) Année XXXX Bilan annuel Pour les agglomérations < 2 000 EH Le bilan est à transmettre

Plus en détail

10. Le Bassin d Alimentation des captages de la Courance

10. Le Bassin d Alimentation des captages de la Courance 10. Le Bassin d Alimentation des captages de la Courance 10.1. CONTEXTE GENERAL Le Syndicat Mixte d Etudes de Production et de Distribution (SMEPDEP) de la vallée de la Courance exploite 4 forages d eau

Plus en détail

PROGRAMME DE CARTOGRAPHIE HYDROGEOLOGIQUE DE LA REGION WALLONNE

PROGRAMME DE CARTOGRAPHIE HYDROGEOLOGIQUE DE LA REGION WALLONNE Article paru dans la revue 'ECOKARST' (périodique trimestriel de la Commission de Protection des Sites Spéléologiques (CPSS) et de ses régionales : la Commission Wallonne d'étude et de Protection des Sites

Plus en détail

Projet d acquisition de connaissances sur les eaux souterraines en Chaudière-Appalaches Bilan des travaux réalisés et avancement du projet

Projet d acquisition de connaissances sur les eaux souterraines en Chaudière-Appalaches Bilan des travaux réalisés et avancement du projet Projet d acquisition de connaissances sur les eaux souterraines en Chaudière-Appalaches Bilan des travaux réalisés et avancement du projet Rencontre du comité aviseur Sainte-Marie-de-Beauce, 22 avril 2014

Plus en détail

Réunion de travail du 16 Septembre 2014

Réunion de travail du 16 Septembre 2014 Risques de pollution des sols et intégration dans les documents d urbanisme Retour d expérience sur les opérations de la Ville du Havre Réunion de travail du 16 Septembre 2014 Le Havre Environ 175 000

Plus en détail

DÉPOLLUTION DURABLE DES SITES : DES TRAVAUX SÉCURISÉS POUR DES RISQUES MAÎTRISÉS

DÉPOLLUTION DURABLE DES SITES : DES TRAVAUX SÉCURISÉS POUR DES RISQUES MAÎTRISÉS DÉPOLLUTION DURABLE DES SITES : DES TRAVAUX SÉCURISÉS POUR DES RISQUES MAÎTRISÉS Dimensionnement et opjmisajons d un chanjer de réhabilitajon de grande ampleur : Une gesjon maîtrisée des risques Isabelle

Plus en détail

Annexe aux cahiers des charges type 1 et 2 Pour l élaboration des «Profils de Baignade» En Guadeloupe O f f i c e d e l E a u G u a d e l o u p e

Annexe aux cahiers des charges type 1 et 2 Pour l élaboration des «Profils de Baignade» En Guadeloupe O f f i c e d e l E a u G u a d e l o u p e Annexe aux cahiers des charges type 1 et 2 Pour l élaboration des «Profils de Baignade» En Guadeloupe Office de l Eau Guadeloupe Imm Valkaboi s- Route de Grande Savane Z. A. de Val kanaërs 97113 GOURBEY

Plus en détail

GUIDE METHODOLOGIQUE POUR L ELABORATION DU SCHEMA D ASSAINISSEMENT ET ZONAGE PLUVIAL DES PETITES COLLECTIVITES

GUIDE METHODOLOGIQUE POUR L ELABORATION DU SCHEMA D ASSAINISSEMENT ET ZONAGE PLUVIAL DES PETITES COLLECTIVITES GUIDE METHODOLOGIQUE POUR L ELABORATION DU SCHEMA D ASSAINISSEMENT ET ZONAGE PLUVIAL DES PETITES COLLECTIVITES Cas des collectivités ne disposant pas d une station d épuration et d un réseau de collecte

Plus en détail

Gestion globale et raisonnée d une pollution métallique avec utilisation du guide de pollution concentrée.

Gestion globale et raisonnée d une pollution métallique avec utilisation du guide de pollution concentrée. Gestion globale d'une pollution 1 métallique Gestion globale et raisonnée d une pollution métallique avec utilisation du guide de pollution concentrée. Une ingénierie intégrée, du diagnostic à la réception

Plus en détail

Développement d une méthode de gestion de l espace souterrain urbain

Développement d une méthode de gestion de l espace souterrain urbain Développement d une méthode de gestion de l espace souterrain urbain Prise en compte de l impact des ouvrages sur les écoulements d eau souterraine en contexte urbain Guillaume ATTARD (1, 2), Thierry WINIARSKI

Plus en détail

Zones humides et eaux souterraines

Zones humides et eaux souterraines Zones humides et eaux souterraines Charlotte Bourgault Hydrogéologue Chargée d études eaux souterraines Service Milieu Aquatique et Agriculture Direction des Rivières de Basse-Normandie, AESN Journée zones

Plus en détail

Déploiement national. Ecole maternelle publique Michel De Montaigne Saint-Omer (Pas-de-Calais) Note de Première Phase (NPP)

Déploiement national. Ecole maternelle publique Michel De Montaigne Saint-Omer (Pas-de-Calais) Note de Première Phase (NPP) Diagnostic des sols sur les lieux accueillant des enfants et adolescents Déploiement national Ecole maternelle publique Michel De Montaigne Saint-Omer (Pas-de-Calais) Note de Première Phase (NPP) N 0620433J_RNPP

Plus en détail

Déploiement national. Groupe scolaire Parc Bellevue Ecole maternelle publique Parc Bellevue Marseille (13) Note de Première Phase (NPP)

Déploiement national. Groupe scolaire Parc Bellevue Ecole maternelle publique Parc Bellevue Marseille (13) Note de Première Phase (NPP) Diagnostic des sols sur les lieux accueillant des enfants et adolescents Déploiement national Groupe scolaire Parc Bellevue Ecole maternelle publique Parc Bellevue Marseille (13) Note de Première Phase

Plus en détail

Etude comparative AC/ANC: méthodologie Exemple des Vosges. Damien DESCOUPS, Conseil Général des Vosges Etienne LIVROZET, VALTERRA Eau Etudes Conseil

Etude comparative AC/ANC: méthodologie Exemple des Vosges. Damien DESCOUPS, Conseil Général des Vosges Etienne LIVROZET, VALTERRA Eau Etudes Conseil Etude comparative AC/ANC: méthodologie Exemple des Vosges Damien DESCOUPS, Conseil Général des Vosges Etienne LIVROZET, VALTERRA Eau Etudes Conseil Le contexte Vosgien Un département rural : 514 communes

Plus en détail

Guide de réutilisation hors site des terres excavées, outils et évolutions futures Après-midi d échanges terres excavées BRGM-EPFN

Guide de réutilisation hors site des terres excavées, outils et évolutions futures Après-midi d échanges terres excavées BRGM-EPFN Guide de réutilisation hors site des terres excavées, outils et évolutions futures Après-midi d échanges terres excavées BRGM-EPFN Samuel Coussy 4 février 2015 Sommaire > La démarche générale de réutilisation

Plus en détail

AQUA Picardie Maritime Retour d expérience sur la surveillance des eaux souterraines à l échelle d un territoire industrialisé

AQUA Picardie Maritime Retour d expérience sur la surveillance des eaux souterraines à l échelle d un territoire industrialisé Rencontre Sites et Sols Pollués : Obligations et nouveautés pour le suivi des eaux souterraines dans le cadre des ICPE et des sites pollués 12 octobre 2017 Organisée par l'ineris, le BRGM et le SPPPI PACA

Plus en détail

Etude préalable à la mise en œuvre d un assainissement non collectif

Etude préalable à la mise en œuvre d un assainissement non collectif Syndicat Mixte Départemental D Assainissement Non Collectif 8 rue de la Préfecture 88088 Epinal Cedex 9 Tel : 03-29-35-57-93 Fax : 03-29-35-31-12 Email : sdanc@wanadoo.fr Etude préalable à la mise en œuvre

Plus en détail

CONSTRUCTION DE LA NOUVELLE STATION D EPURATION DE CAGNES-SUR-MER

CONSTRUCTION DE LA NOUVELLE STATION D EPURATION DE CAGNES-SUR-MER CONSTRUCTION DE LA NOUVELLE STATION D EPURATION DE CAGNES-SUR-MER - EFFETS D UN POMPAGE EN PHASE TRAVAUX SUR LA NAPPE AU DROIT DE LA STATION EXISTANTE ET PRECONISATIONS SOMMAIRE 1. OBJET DE LA NOTE...

Plus en détail

V) Matériel et méthodes

V) Matériel et méthodes V) Matériel et méthodes Durant la semaine de terrain qui s est déroulée du 19 au 23 janvier 2015, et dans le cadre général de l étude, plusieurs phases ont été envisagées : - Mise en place des piézomètres

Plus en détail

Glissements de terrain Exploration et exploitation des gaz de schiste. 1 er avril 2014

Glissements de terrain Exploration et exploitation des gaz de schiste. 1 er avril 2014 Glissements de terrain Exploration et exploitation des gaz de schiste 1 er avril 2014 Sommaire 1. Introduction 2. Géologie des Basses-terres du Saint-Laurent 3. Glissements de terrain au Québec 4. Cartographie

Plus en détail

Mercredi 03/12/ J. LEPLAT C. KING

Mercredi 03/12/ J. LEPLAT C. KING Mercredi 03/12/2014 - J. LEPLAT C. KING Réhabilitation d'un site industriel chimique par l'usage de plusieurs technologies : extraction multi-phase, injection d'eau sursaturée en CO2 et oxydation chimique

Plus en détail

Le forage d eau : de la conception à la réalisation. Intervenants : Eric GARROUSTET et Laurent PYOT

Le forage d eau : de la conception à la réalisation. Intervenants : Eric GARROUSTET et Laurent PYOT Le forage d eau : de la conception à la réalisation Intervenants : Eric GARROUSTET et Laurent PYOT La conception : étapes clefs Expression du besoin Contexte hydrogéologique Contexte environnemental Dimensionnement

Plus en détail

ANNEXE 3 - Modèle type de compte rendu d événement significatif COMPTE RENDU D EVENEMENT SIGNIFICATIF DANS LE DOMAINE DE LA RADIOPROTECTION

ANNEXE 3 - Modèle type de compte rendu d événement significatif COMPTE RENDU D EVENEMENT SIGNIFICATIF DANS LE DOMAINE DE LA RADIOPROTECTION ANNEXE 3 - Modèle type de compte rendu d événement significatif COMPTE RENDU D EVENEMENT SIGNIFICATIF DANS LE DOMAINE DE LA RADIOPROTECTION Joindre la déclaration Cadre réservé à l ASN Référence :..Date

Plus en détail

GUIDE METHODOLOGIQUE POUR L ELABORATION DU SCHEMA D ASSAINISSEMENT ET ZONAGE PLUVIAL DES PETITES COLLECTIVITES

GUIDE METHODOLOGIQUE POUR L ELABORATION DU SCHEMA D ASSAINISSEMENT ET ZONAGE PLUVIAL DES PETITES COLLECTIVITES GUIDE METHODOLOGIQUE POUR L ELABORATION DU SCHEMA D ASSAINISSEMENT ET ZONAGE PLUVIAL DES PETITES COLLECTIVITES Cas des collectivités disposant d une station d épuration et d un réseau de collecte d eaux

Plus en détail

Typologie des échanges nappe/rivière3

Typologie des échanges nappe/rivière3 Typologie des échanges nappe/rivière3 Questions posées u Quelles sont les principales configurations d échange nappe/rivière diagnosticables que le guide permet de mettre en évidence? u Quels types d échanges

Plus en détail

4. Bassin d'alimentation du Captage de la source et du forage de Fleury

4. Bassin d'alimentation du Captage de la source et du forage de Fleury 4. Bassin d'alimentation du Captage de la source et du forage de Fleury 4.1. CONTEXTE GENERAL La communauté d Agglomération de Poitiers exploite pour l alimentation de son territoire une source et un forage

Plus en détail

Dérogation des seuils chimiques pour la mise en dépôt des déchets inertes Article 10 de l'arrêté du 28/10/2010

Dérogation des seuils chimiques pour la mise en dépôt des déchets inertes Article 10 de l'arrêté du 28/10/2010 Dérogation des seuils chimiques pour la mise en dépôt des déchets inertes Article 10 de l'arrêté du 28/10/2010 Agathe DENOT et Laurent EISENLOHR CETE de Lyon Département Environnement Territoires Climat

Plus en détail

Décharge de la Pila. Définition des buts et solutions pour les polluants organiques persistants. Forum ARPEA du 25 septembre 2009 Olga Darazs

Décharge de la Pila. Définition des buts et solutions pour les polluants organiques persistants. Forum ARPEA du 25 septembre 2009 Olga Darazs Décharge de la Pila Définition des buts et solutions pour les polluants organiques persistants Forum ARPEA du 25 septembre 2009 Olga Darazs Plan de la présentation Spécificités du site Contexte géologique

Plus en détail

Sécurité sanitaire des eaux d alimentation

Sécurité sanitaire des eaux d alimentation Sécurité sanitaire des eaux d alimentation Colloque National inter-ars Poitiers 3 juin 2015 Expérience de l ARS Pays de la Loire Patrick Peigner Délégation Territoriale de Maine-et-Loire Chargé de mission

Plus en détail

Diagnostic de la pollution à l échelle des bassins versants

Diagnostic de la pollution à l échelle des bassins versants Diagnostic de la pollution à l échelle des bassins versants Objectif du travail Instrumenter de manière pertinente les deux bassins complémentaires Nécessité de caractériser la pollution à cette échelle

Plus en détail

THESE LA POLLUTION DES EAUX PLUVIALES URBAINES EN RESEAU D ASSAINISSEMENT UNITAIRE CARACTERISTIQUES ET ORIGINES

THESE LA POLLUTION DES EAUX PLUVIALES URBAINES EN RESEAU D ASSAINISSEMENT UNITAIRE CARACTERISTIQUES ET ORIGINES THESE Présentée pour l obtention du titre de DOCTEUR DE L ECOLE NATIONALE DES PONTS ET CHAUSSEES Spécialité : Sciences et Techniques de l Environnement LA POLLUTION DES EAUX PLUVIALES URBAINES EN RESEAU

Plus en détail

C YCLE C ERTIFIANT «AUDITEUR INTERNE»

C YCLE C ERTIFIANT «AUDITEUR INTERNE» Conditions de participation C YCLE C ERTIFIANT «AUDITEUR INTERNE» - Sur dossier Les plus de la formation - Accompagnement individualisé tout au long du cycle ; - Attestation délivrée à la fin de la formation.

Plus en détail

Déploiement national. Groupe scolaire public Ecole élémentaire COLONEL DE BANGE Versailles (78) Note de Première Phase (NPP)

Déploiement national. Groupe scolaire public Ecole élémentaire COLONEL DE BANGE Versailles (78) Note de Première Phase (NPP) Diagnostic des sols sur les lieux accueillant des enfants et adolescents Déploiement national Groupe scolaire public Ecole élémentaire COLONEL DE BANGE Versailles (78) Note de Première Phase (NPP) N 0781045M_RNPP

Plus en détail

IDENTIFICATION ET PRESERVATION DES RESSOURCES MAJEURES EN EAU SOUTERRAINE POUR L ALIMENTATION EN EAU POTABLE ALLUVIONS DE LA VALLEE DE VIENNE

IDENTIFICATION ET PRESERVATION DES RESSOURCES MAJEURES EN EAU SOUTERRAINE POUR L ALIMENTATION EN EAU POTABLE ALLUVIONS DE LA VALLEE DE VIENNE IDENTIFICATION ET PRESERVATION DES RESSOURCES MAJEURES EN EAU SOUTERRAINE POUR L ALIMENTATION EN EAU POTABLE ALLUVIONS DE LA VALLEE DE VIENNE INFORMATIONS GENERALES Département : ISERE (38) Communes :

Plus en détail

Le rapport de base Joëlle BINON, Attachée - DAS

Le rapport de base Joëlle BINON, Attachée - DAS Formation continue experts et laboratoires «sols» Le rapport de base Joëlle BINON, Attachée - DAS Jambes 25 novembre 2014 1 1 1) Pour qui? 2) Quand? 3) Contenu? 4) Portée? 5) Dérogations? 2 2 1) Pour qui?

Plus en détail

L évaluation environnementale de site (ÉES)

L évaluation environnementale de site (ÉES) L évaluation environnementale de site (ÉES) L évaluation environnementale de site Un peu d histoire Définition Réglementation Qui a besoin d une évaluation environnementale? Les intervenants Un test de

Plus en détail

ETUDE DU PLAN DE GESTION INTEGREE DES RESSOURCES EN EAU DANS LA PLAINE DU HAOUZ ROYAUME DU MAROC RAPPORT PRINCIPAL. Table des Matières

ETUDE DU PLAN DE GESTION INTEGREE DES RESSOURCES EN EAU DANS LA PLAINE DU HAOUZ ROYAUME DU MAROC RAPPORT PRINCIPAL. Table des Matières ETUDE DU PLAN DE GESTION INTEGREE DES RESSOURCES EN EAU DANS LA PLAINE DU HAOUZ ROYAUME DU MAROC RAPPORT PRINCIPAL Table des Matières Préface Lettre de présentation Plan d implantation de la zone faisant

Plus en détail

Centre d expertise en analyse environnementale du Québec LIGNES DIRECTRICES CONCERNANT L ÉCHANTILLONNAGE DE L EAU POTABLE

Centre d expertise en analyse environnementale du Québec LIGNES DIRECTRICES CONCERNANT L ÉCHANTILLONNAGE DE L EAU POTABLE Centre d expertise en analyse environnementale du Québec Programme d accréditation des laboratoires d analyse LIGNES DIRECTRICES CONCERNANT L ÉCHANTILLONNAGE DE L EAU POTABLE DR-12-SCA-07 Édition : 22

Plus en détail

Connaissances de base en comptabilité générale, fiscalité et juridique

Connaissances de base en comptabilité générale, fiscalité et juridique Conditions de participation - Sur dossier Les plus de la formation - Accompagnement individualisé tout au long du cycle ; - Attestation délivrée à la fin de la formation. Pré requis Connaissances de base

Plus en détail

Infiltration des eaux pluviales : une gestion à la carte?

Infiltration des eaux pluviales : une gestion à la carte? Infiltration des eaux pluviales : une gestion à la carte? E. Dumont, G. Pétillon, Cerema Direction territoriale Ile de France, Le Bourget N. Le Nouveau, Cerema Direction technique Territoires et Ville,

Plus en détail

Déploiement national. Collège Jean Macé Suresnes (92) Note de Première Phase (NPP)

Déploiement national. Collège Jean Macé Suresnes (92) Note de Première Phase (NPP) Diagnostic des sols sur les lieux accueillant des enfants et adolescents Déploiement national Collège Jean Macé Suresnes (92) Note de Première Phase (NPP) N 0920884L_RNPP Diagnostic des sols sur les lieux

Plus en détail