le magazine municipal d informations de Rueil-Malmaison

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "le magazine municipal d informations de Rueil-Malmaison"

Transcription

1 avril 2007 le magazine municipal d informations de Rueil-Malmaison Carnaval des écoliers n 246

2 3 sommaire 5 à 15 le mot du maire album rueil bouge développement durable petite enfance tribune libre à 31 éducation culture exposition dossier : bénévoles associations environnement en bref vie des villages à 42 reportage sport les pages jeunes histoire gens d ici carnet Le magazine municipal d informations de Rueil-Malmaison Hôtel de Ville 13, bd Foch Rueil-Malmaison cedex Tél Directeur de la publication : D. Solivères Directeur de la rédaction : A. Föllmi Rédaction en chef : A-M. Conté Rédaction : A-M. Conté, Y. Delon, Y. Simon Recherche iconographique et Carnet : C. Mitchell Photos : P. Del Vecchio, C. Soresto Conception, réalisation, photogravure : PUTSCH Communication Imprimerie : ACTIS Régie publicitaire : ESER 50, rue Saint-Lazare Paris Tél Dépôt légal : 2 e trimestre 2007 IMPRIMÉ SUR PAPIER RECYCLÉ

3 4 5 ànepasmanquer lemotdumaire Chaque mois, Rueil Infos met l accent sur les événements qui marqueront la ville dans les prochains jours. De grands rendez-vous à ne manquer sous aucun prétexte! Benn en portraits Du 28 mars au 25 avril Rueil rend hommage au peintre qui a fait don de ses œuvres à la ville. L exposition «Portraits et autoportraits de Benn» met en lumière le savoir-faire exceptionnel de l artiste dans ce genre particulier. Le Prieuré 10 boulevard Solferino Ouvert de 14h à 18h, du mardi au dimanche Entrée libre Petit train touristique Du 7 avril au 30 septembre cs C est le grand retour du train de Rueil qui vous permet de découvrir votre ville sous un nouveau jour. Le parcours, qui dure 1h15, relie les principaux sites touristiques de la ville, dont le parc des Impressionnistes (nouvelle station), le parc de Bois-Préau et le château de Malmaison. L accès au train est gratuit. Tous les jours, sauf le mardi, de 10h à 12h30 et de 13h45 à 18h45 Départ et arrivée place du 11-Novembre-1918, devant le musée d histoire locale Renseignements : (office du tourisme) ou (service des Relations publiques) hiver s en va, et le printemps s installe sur notre ville. Le premier symbole pour Rueil-Malmaison de ce retour à la belle saison est la confirmation de notre label «Grand prix national» de fleurissement, qui nous a été décerné le 30 octobre 2006 par le jury national des «Villes et villages fleuris» lors de sa séance plénière, ainsi que celle du symbole des «quatre fleurs» que nous trouvons sur les panneaux en entrée de ville. Ce prix récompense l ensemble des actions que nous avons engagées et qui, en ce printemps, vont fleurir dans chacun des quartiers pour le plaisir de tous : Les plantations d arbres effectuées par nos écoliers à l occasion de la journée de l arbre, le nettoyage végétal du parc naturel urbain et de ses sentiers, le fleurissement de nos parcs et jardins comme celui de Carrey de Bellemarre, où vous pourrez à nouveau cueillir des fleurs, la création d un espace de jeux arboré devant l école Claude-Monet, le remplacement d arbres malades par de nouveaux, à essence plus résistante et à belle floraison dans toute la ville... Voilà quelques actions qui sont en cours de réalisation ou en passe de l être. C est aussi l époque des carnavals de quartier et des écoles, où les enfants déguisés, encadrés par les équipes pédagogiques et les parents d élèves, disent «au revoir» au bonhomme hiver. Nos rues sont alors constellées de confettis et les cris des enfants laissent présager un été ensoleillé! À Rueil, nous avons aussi une priorité, qui est d apporter à nos concitoyens handicapés le soutien dont ils ont besoin : la «charte handicap» a été signée il y a quatre ans, mais je trouve son application trop lente. C est pourquoi j ai souhaité en accélérer Les marches du printemps l application comme le démontrent le Forum emploi handicap du 19 mars et la commission d accessibilité lancée le 27 mars. Les services municipaux sont aussi mobilisés pour accueillir des agents en situation de handicap afin de parvenir à un taux de 6 % du personnel. À cela s ajoute une politique d accessibilité du milieu urbain (trottoirs, voirie, etc.) qui est en cours de réalisation. Le printemps signe aussi le retour des grandes manifestations culturelles, notamment les deuxièmes Rencontres de chants gospel. La première édition, en mai 2005, avait déjà égayé la ville des rythmes de ses chants si particuliers. Je suis certain que le public, qui avait tant apprécié le premier rendez-vous, sera ravi de participer à ces nouvelles rencontres. À ne pas oublier également, la très intéressante exposition de l Atelier Grognard des œuvres du sculpteur Michel Levy. Enfin, je tiens à rendre hommage à tous les bénévoles des quelque 600 associations rueilloises qui contribuent si activement à la vitalité de notre ville. Vous les retrouverez les 28 et 29 avril, à l occasion du Village des associations qui se tiendra au parc de Bois Préau. Autour du bonsaï Samedi 28 et dimanche 29 avril Exposition-vente organisée par la Ville en partenariat avec les Ateliers du Bonsaïka. Des cours d initiation et des démonstrations de cuisson au four de pots «Raku» seront également proposés. Le Prieuré 10 boulevard Solférino De 14h à 18h Renseignements auprès du service municipal de l Environnement : patrick OLLIER avril 2007

4 6 7 album 24février mars Rueil affronte l équipe de France espoirs des sourds Dans le cadre de sa préparation aux championnats d Europe espoirs, qui se déroulera au Portugal l été prochain, l équipe de France espoirs des sourds et malentendants affrontait les seniors du F.C.R.M. Si l équipe locale l a largement emporté par quatre buts à un, l équipe de France, nouvellement constituée, a tout de même pu s échelonner et tester ses stratégies en vue de la compétition. AVRIL mars 2 mars Rueil, ville très fleurie À la suite du passage du jury du Conseil national des villes et villages fleuris, l été dernier, Rueil s est vu attribuer une nouvelle fois le label «quatre fleurs» pour la qualité de ses espaces verts et du fleurissement de la ville en général. À cette occasion, Denis Gabriel, maire adjoint, a reçu au nom de la Ville, des mains de Léon Bertrand, ministre délégué au Tourisme, le grand prix national des villes fleuries, dont Rueil est lauréate au titre de l année Rueil honore Kyriat Malachi Une réception a été organisée, dans les locaux de l ancienne mairie, en l honneur de la chorale de Kyriat Malachi, ville israélienne jumelée avec Rueil-Malmaison. Conduits par Jacob Toledano, responsable israélien du jumelage, et Ran Weizman, chargé des Affaires culturelles à la municipalité de Kyriat Malachi, les chanteurs de l ensemble Kol Hazman se sont produits dans notre ville lors de deux concerts à l ambiance chaleureuse. La délégation israélienne a été accueillie par plusieurs élus, dont le maire et le maire adjoint Claude Gaziot, ainsi que par des représentants de la communauté juive de Rueil. 8mars «Par rôles de femmes» À l occasion de la journée de la femme, une soirée de débat, présidée par Carole Ruckert, maire adjoint chargé des Affaires sociales et de la Famille, et lancée en présence du maire était organisée à l Atrium sur le thème de la mode en tant que miroir de la féminité et de son évolution. Cette manifestation visait notamment à mettre en valeur des réalisations artistiques de jeunes filles rueilloises et à favoriser les échanges intergénérationnels et interculturels entre les Rueillois. Carine Guetta, conseiller municipal chargé de la Promotion de la citoyenneté auprès des jeunes, Victoire Dubruel, conservatrice de l école municipale supérieure d arts de Rueil, et les conseillers municipaux des jeunes Charlotte Delacroix et Pauline Blanchard ont également participé à ces échanges. Les timbrés de l Atrium Lors de la fête nationale du timbre et de l écrit, la société philatélique de Rueil-Malmaison organisait à l Atrium, en partenariat avec la Poste, une exposition philatélique interdépartementale compétitive. Deux de ses membres, notamment, ont été primés : Max Petit, pour sa collection littéraire intitulée «Mao poète!», et Jacques Rimbert, pour son exposition consacrée au métro parisien. À signaler également, le 1 er prix de sa catégorie obtenu par le journal de la société philatélique de Rueil. La remise des prix s est déroulée en présence du maire et de Pascal Chavanne, directeur de la communication «grand public» de la Poste des Hauts-de-Seine, et de Dominique Vuillot, maire adjoint chargé des Nouvelles Technologies. 11 mars Des nymphes aux Closeaux Un millier de personnes ont assisté, le week-end des 10 et 11 mars, aux championnats de nationale 3 de natation synchronisée qu accueillait la piscine des Closeaux. Si les nageuses du Stade français (au premier plan sur la photo) ont brillé comme à l habitude, celles des Nymphéas, le club rueillois, n ont pas démérité. En effet, un solo, un duo et une équipe ont été qualifiés pour les championnats de nationale 2, qui se déroulera le week-end de Pâques à Orléans. Félicitations à nos nageuses! 19mars 1 er Forum emploi handicap La Ville s engage en faveur de l emploi des personnes en situation de handicap, en organisant le 1 er Forum emploi handicap en partenariat avec la société Adecco, la maison de l emploi Rueil-Cœur de Seine, l A.N.P.E, l association Joëlle-Prudhomme et l Association pour la recherche d emploi des personnes handicapées des Hauts-de-Seine (Areph 92). La manifestation a débuté le 19 mars, en présence du maire, par deux tables rondes réunissant, à l Athénée, des partenaires institutionnels et des entreprises. La première (notre photo), consacrée au recrutement des personnes handicapées, a été introduite par Martine Taurelle, maire adjoint à la Santé et au Handicap. Le lendemain s est déroulée, à l Atrium, une journée de rencontres entre les personnes handicapées à la recherche d un emploi et de grandes entreprises ou institutions rueilloises (parmi lesquelles la mairie) qui disposaient de postes à pourvoir. 20 mars Nos artisans ont du talent La chambre des métiers et de l artisanat, en partenariat avec la Ville et avec le soutien du conseil général, a mis en place l opération «Charte qualité : accueil, conseil, disponibilité» qui a pour but d encourager les artisans rueillois à améliorer les services rendus à leur clientèle. À la suite d un audit complet, 47 artisans rueillois ont signé cette charte (liste sur La cérémonie officielle s est déroulée au salon Richelieu de l hôtel de ville, en présence de Daniel Goupillat, président de la chambre des métiers, et d Alain Bouin, maire adjoint chargé du Commerce et de l Artisanat.

5 8 9 rueilbouge! Maquette du projet de nouvel accès secondaire au R.E.R. après la fin des travaux. Premiers pas vers le pôle multimodal R.A.T.P. Modification du départ des bus 241 et 467 Dans le cadre de ces opérations et en prévision du futur pôle multimodal, des conduits de réseaux de canalisations souterraines (gaz, électricité, téléphone) doivent être modifiés. Ce fut l objet des travaux menés l été dernier avenue de Colmar. Certains conduits sont également situés le long du mur du R.E.R., là où s effectue actuellement le stationnement des deux-roues. Celui-ci sera donc déplacé allée de Belgique, le long de laquelle un espace clôturé et gardé a été aménagé pour accueillir gratuitement les vélos, scooters et motos. Quant aux places de stationnement actuelles, elles seront maintenues et installées à proximité de cet espace. De plus, en raison de l emprise du chantier de la R.A.T.P., des travaux de détournement des réseaux souterrains et afin de faciliter la circulation des autobus, la zone de départ des bus numéros 241 et 467 sera déplacée sur l avenue Victor-Hugo, où le trottoir sera spécialement réaménagé pour l occasion. Enfin, les taxis sont également affectés par cette réorganisation, puisqu ils seront déplacés sur l allée de Belgique. Bien entendu, une nouvelle signalétique et des actions de communication seront mises en place dans le secteur dès le début des travaux, afin de ne pas trop désorienter les usagers. Le projet de pôle multimodal Par yannick delon Rueil roule à vélo! La Ville vient de mettre à la disposition des habitants un nouveau plan des itinéraires cyclables sur lequel sont clairement indiqués : l emplacement et le nombre d accroche vélos dans toute la ville ; les temps de parcours ; les zones 30 ; les voies piétonnes ; les pistes et bandes cyclables ; les projets de nouvelles pistes cyclables. Ce plan est disponible gratuitement depuis le 21 mars à l hôtel de ville, dans les mairies annexes, à l office du tourisme, à la Capitainerie (place des Impressionnistes) et au Prieuré (boulevard Solferino). Vous pouvez aussi le télécharger sur le site municipal (www.mairierueilmalmaison.fr). Des conseils d entretien et de sécurité ainsi qu un rappel de la réglementation y figurent également. Annoncée de longue date, la rénovation de la gare R.E.R. va franchir une étape importante au printemps avec l agrandissement de l accès de l avenue Victor-Hugo. Ceci implique une réorganisation partielle de la gare routière, dont les travaux d aménagement débutent ce mois-ci. Les usagers de la R.A.T.P. qui se rendent à la gare R.E.R. en font l expérience tous les jours : l accès secondaire de la gare de Rueil donnant sur l avenue Victor-Hugo et desservant notamment Rueil-sur-Seine est sous dimensionné en comparaison de l accès principal. De plus, il n est pas adapté à la circulation des personnes à mobilité réduite. À ces inconvénients s ajoute aussi le fait que cet accès dessert directement la zone de départ des bus et de stationnement des deux-roues. C est dire qu un agrandissement s imposait, afin d améliorer la fluidité du passage et de permettre un accès plus rapide et confortable aux différents modes de transports. Ce sera chose faite dans deux ans, les travaux démarrant, selon les prévisions, au mois de mai prochain. L accès actuel aux quais sera toutefois maintenu. Une nouvelle salle des billets En attendant l aménagement définitif de la gare routière par les services municipaux (celui-ci est encore à l état d études, voir encadré ci-contre), une salle des billets provisoire doit être construite par la R.A.T.P. Plus aérée et plus confortable, elle sera équipée de deux distributeurs de tickets acceptant les billets de banque et permettant la recharge des Pass Navigo. Le nombre d «unités de passage» (comprenez les tourniquets et portes automatiques) sera porté à quinze, contre dix actuellement. De plus, un «passage élargi motorisé» sera installé pour permettre l accès à la gare aux fauteuils roulants ainsi qu aux parents circulant avec une poussette. Poursuivons notre périple en empruntant le nouveau couloir d accès aux quais. On note au passage que celui-ci sera au même niveau que la voirie, afin que les personnes à mobilité réduite n aient pas de marche à franchir. Sa largeur sera de neuf mètres contre trois pour le couloir existant, ce qui permettra une circulation dans les deux sens plus confortable. Deux nouveaux ascenseurs et deux escaliers supplémentaires (dont un mécanique) y seront installés pour permettre l accès aux quais. Ainsi, chaque quai sera desservi par deux escaliers et un ascenseur. L ensemble de cette rénovation, dont l objectif est la mise en service des nouveaux équipements au printemps 2009, devrait durer deux ans. «Un nouveau parking gratuit, gardé et clôturé, sera installé pour les deuxroues, en attendant l aménagement du futur pôle multimodal.» Plan de fonctionnement de la gare R.E.R. pendant la durée des travaux. La zone indiquée en rouge représente l emplacement des équipements réalisés par la R.A.T.P. une fois les travaux terminés. R.A.T.P. Les pôles multimodaux rendent plus confortables la circulation des piétons et le passage d un mode de transport à un autre. Leur système signalétique est également renforcé. Actuellement au stade d études, le projet de pôle multimodal vise à faciliter le passage d un mode de transport à l autre, par exemple pour les usagers du R.E.R. qui se rendent à la gare à vélo. Les cheminements piétons et les lieux d attente seraient plus confor tables, la signalétique et le système d information, améliorés. À terme, ce pôle comporterait un parking souterrain dont l ascenseur déboucherait au pied de la zone d accès aux quais. La gare routière serait réorganisée en surface et des commerces s installeraient en rez-dechaussée. avril 2007

6 11 développementdurable Éco... logiques par anna-maria conté APDV Articles, reportages, spots publicitaires... nous le rappellent chaque jour : la planète est en danger, et économiser l énergie est l affaire de tous. Pour mieux la maîtriser, un «point info énergie», installé au Prieuré, délivre tous les conseils et informations nécessaires. Comment s y prendre pour que le «pacte écologique» devienne aussi «domestique»? Comment chacun peut participer à la réduction des émissions de gaz à effet de serre? Si les transports sont souvent dénoncés comme les premiers responsables, ils ne sont pas les seuls. En effet, 50 % des consommations d énergie et des émissions de CO 2 concernent les ménages. Alors, comment agir pour protéger l environnement et au passage réduire la facture d électricité? Le «point info énergie», mis en place par l Ademe (Agence de l environnement et de la maîtrise de l énergie) depuis 2001, donne gratuitement toutes sortes de renseignements. Chauffage & co «Le plus souvent, les Rueillois viennent nous consulter lorsqu ils envisagent des travaux de maintenance ou de renouvellement du système de chauffage. Dans ce cas, nous proposons un diagnostic, indiquons la possibilité d utiliser des énergies renouvelables, les adresses de professionnels agréés et les démarches pour obtenir un crédit d impôt», explique Mathieu Helbert, l un des deux ingénieurs du «point info énergie». «En région parisienne, les réticences vis-à-vis des panneaux solaires persistent, mais, contrairement aux idées reçues, la technique permet aujourd hui l utilisation de l énergie solaire partout dans l Hexagone», poursuit-il. En effet, le système solaire combiné (avec un système d appoint) permet d utiliser la chaleur produite par le capteurs pour environ 60 % des besoins d eau chaude! thermique, avec des produits adaptés à chaque situation, d autant plus que les travaux bénéficient d aides financières accessibles aux propriétaires et aux locataires. Quant à la consommation électrique des appareils domestiques, elle est un élément très important de la facture : le réfrigérateur et le congélateur représentent 30 %, l éclairage 19 %, la cuisson 15 %, l audiovisuel 9 %, le lave-linge 8 %. «S équiper d appareils de classe A (*) signifie une consommation jusqu à deux fois inférieure. Laisser les appareils en veille peut coûter jusqu à 110 par an!», précise Mathieu Helbert. Alors, si la facture E.D.F. vous paraît trop lourde, appelez le «point info énergie»: cela ne coûtera que le prix du coup de fil. Point info énergie 10 boulevard Solferino Mercredi et vendredi de 9h à 12h et de 14h à 18h. Samedi sur rendez-vous. Tél. : Les appareils domestiques Cependant, d autres principes peuvent être appliqués pour économiser les énergies. Par exemple, l isolation * L étiquette énergie indique la consommation annuelle d électricité. En vert et marqués d une lettre A, les appareils les plus économes en électricité.

7 13 petiteenfance Crèches qui poussent... APDV Une place en crèche pour le petit dernier de la famille, beaucoup de jeunes parents en rêvent. Et si Rueil, avec 1332 berceaux disponibles (soit un pour 57 habitants), est largement pourvue en la matière, ces chiffres éloquents ne suffisent pas à satisfaire tous les besoins. «Comme toutes les villes de la région parisienne, nous rencontrons des difficultés pour recruter des auxiliaires de puériculture, malgré les avantages que nous proposons (voir encadré). Parfois, certaines places ne sont pas pourvues faute d encadrement suffisant», déplore Colette Casté, maire adjoint chargé de la Petite Enfance. Des crèches privées avec les mêmes prestations Au-delà du soutien apporté via l Amged* à la garde à domicile, la municipalité a donc décidé de favoriser l implantation de crèches privées (lire encadré ci-dessous). Babilou est la première crèche de ce type à Rueil, avec 43 berceaux ouverts depuis Cette expérience concluante est relancée cette année avec l ouverture en mai Les crèches privées : un système gagnant-gagnant La Ville n a pas à supporter les coûts d investissement et de fonctionnement de la crèche, ni les frais de gestion ; Les prestations proposées et la participation financière des parents sont identiques à celles d une crèche municipale. la crèche reste un mode de garde plébiscité par les parents. dans ce contexte, les crèches privées et les crèches inter-entreprises présentent une alternative crédible pour l accueil collectif. Explications. prochain, rue Lionel-Terray, de la crèche des Oursons, gérée par la société Crèches de France. Elle comportera 30 berceaux dont 22 mis à la disposition des Rueillois dont huit pour les enfants du personnel de l hôpital Stell. Un nouvel appel d offres est également en cours pour cinquante places à créer entre le centre-ville et la gare R.E.R. Ainsi, 1404 berceaux seront disponibles à la fin de l année À ceux-ci s ajouteront, en 2008, quinze nouvelles places déjà réservées par la Ville dans la future crèche du centre Leclerc, qui doit être construite à l occasion de son extension. Les trente places restantes sont dévolues aux membres du personnel du centre commercial. La première crèche interentreprises La formule de la crèche d entreprise n en est qu à ses débuts, mais elle est promise à un bel avenir. Rueil vient d être touchée par ce phénomène, comme de nombreuses villes de France. La crèche des Petits Chaperons rouges, gérée par la société éponyme, est ouverte depuis le mois de février et accueille, rue Levasseur, les enfants de salariés de grandes entreprises rueilloises comme Schneider Electrics ou Bristol-Myers Squibb. Ici, chaque enfant dispose de 10 m 2 d espace et les tarifs sont, pour les parents, ceux d une structure municipale. Le «petit plus», c est Par yannick delon Recherche auxiliaires de puériculture La Ville recherche, pour ses établissements de la petite enfance, des auxiliaires de puériculture diplômés h/f et des éducateurs de jeunes enfants diplômés h/f. Une prime spécifique de 1050 est versée aux auxiliaires de puériculture au terme de trois mois d exercice, et un soutien pour l accès au logement est mis en place par la municipalité. Si vous êtes intéressé(e), merci d adresser votre candidature (lettre de motivation manuscrite, CV et photo) à : Monsieur le maire D.R.H.F. 13 boulevard Foch, Rueil-Malmaison Cedex l amplitude horaire d ouverture, qui est de 8h à 20h. De quoi permettre aux employés «surbookés» de gérer leur temps de travail en toute sérénité! * Allocation municipale de garde d enfant à domicile, versée en complément des autres allocations.

8 15 tribunedel opposition Groupe Rueil Pour Tous cette rubrique est ouverte aux deux groupes d opposition représentés au sein du Conseil municipal. Logement social, plan de déplacements urbains : la municipalité en panne Le logement social : La politique du logement social à Rueil est un échec flagrant et grave : les statistiques préfectorales démontrent que notre ville déroge désormais aux obligations de la loi S.R.U. ; le pourcentage de logements sociaux n est plus que de 18,18 % au lieu des 20 % requis, si bien que notre commune est redevable d une «amende» de euros pour Ce n est pourtant pas le foncier qui manque si l on en juge par les multiples constructions privées qui ont densifié notre ville ces dernières décennies. Mais les retards préjudiciables aux nombreux demandeurs de logements sociaux se sont inexorablement accumulés, car la municipalité s est refusée à fournir les efforts indispensables en faveur du logement social. En témoigne le faible budget consacré au logement : moins de 1 %. Paradoxalement, l état a plutôt soutenu la réalisation de nouveaux logements sociaux dans les communes respectant les exigences de la loi S.R.U. (45 % de la production totale de l habitat social dans ces communes déjà bien pourvues). Quant au conseil général, il se vante de «tirer vers le haut la population du 92» grâce à la vente de logements sociaux, ce qui, du même coup, élimine les ménages à modestes ressources de cette catégorie d habitat. Certes, la Ville a mis en œuvre une opération d amélioration de l habitat en centre-ville : c est un ensemble de mesures d aide à la rénovation de logements à la condition que les loyers soient «contrôlés». Certes, une opération d aide à l acquisition du foncier permettra la réalisation d une trentaine de logements sociaux place Jean- Jaurès. Mais le problème du logement réclame d urgence des mesures beaucoup plus énergiques : - Investissement de la commune dans le foncier afin d encourager la construction sociale ; - Obligation d affecter au parc social une part du logement construit ; - Arrêt du déconventionnement de certains logements qui raye de la liste un habitat accessible aux ressources modestes ; - Effort spécifique en faveur du logement «très social», car un nombre croissant de ménages éprouve les plus grandes difficultés à se loger, même en bénéficiant d une aide. Au moment où le droit au logement est reconnu, au moment où la plupart des acteurs engagent des efforts pour réduire le nombre de ceux qui ne bénéficient pas d un logement décent, l impéritie de la municipalité, qui n a tout simplement pas su gérer dans les temps un dossier important, est intolérable. Le plan de déplacements urbains (P.D.U.) : Comme nous l avons déjà souligné, la municipalité tarde à élaborer le P.D.U. de la ville. Pendant ce temps, la région, sollicitée par d autres projets parfaitement au point et présentés en temps voulu, est amenée à juste titre à les financer en priorité. Du coup, Rueil risque de rater le train du financement régional indispensable à la mise en œuvre de son P.D.U. Pourtant, les conclusions du cabinet Le Gal sont porteuses d orientations claires et prometteuses. Pourquoi donc tergiverser, alors que notre commune réclame d urgence un plan de déplacements urbains à la mesure de son développement et de ses besoins? Jean-Pierre Favennec, Martine Jambon, Bertrand Rocheron Conseillers municipaux socialistes Groupe Rueil vert demain Pollution atmosphérique Encore une pointe de pollution en île-de- France les 12 et 13 mars dans l indifférence générale! Déjà cinq journées qualifiées de «médiocres» à Rueil rien que depuis le début de l année (source Airparif). On respire de plus en plus un air vicié, et plus encore les enfants au ras des pots d échappement. Malgré les beaux discours, la loi sur l air de 1996 (loi Lepage) qui incitait à une réduction de la pollution est très peu appliquée ou vidée de sa substance. Elle est pourtant déjà insuffisante de l aveu même des parlementaires intéressés (rapport Richert). Cette pollution insidieuse est à l origine de plus de décès que nombre d autres causes médiatiques : morts prématurées d ici 2020 en Europe dues à la pollution (même source). Mais les vraies mesures nécessaires sont politiquement incorrectes, donc inaudibles en ces temps de campagne électorale démagogique : l équation n a pas d autre solution que réduire drastiquement le gaspillage dû au kilométrage automobile, au profit de modes de transports plus optimisés. Parce qu il s agit avant tout d un enjeu de santé publique, il faut que chaque citoyen accepte cet effort d adaptation et insiste, à l occasion des élections et de la mise en place du plan de déplacements urbains (P.D.U.) en cours à Rueil, pour que cette évolution ait lieu en douceur, mais en urgence. Plus de transports en commun conviviaux, moins d embouteillages = meilleure santé. Denis Plain, Pascal Messager

9 16 17 viescolaire quatre dans l assiette À l heure où les nouveaux comportements alimentaires et les besoins nutritionnels des enfants deviennent un enjeu de santé publique, coup de projecteur sur les «menus à quatre composantes» après trois ans d expérience dans les restaurants scolaires de la ville. le Carnaval dans l assiett des écoliers Quelle joie de se retrouver dans les rues vêtus de costumes colorés! L occasion pour les enfants des écoles élémentaires (Albert-Camus, Alphonse-Daudet, les Bons-Raisins, les Buissonnets, Claude-Monet, Jean-Moulin, Robespierre, les Trianons, Tuck-Stell, Notre-Dame et Saint-Charles) de fêter le carnaval. par anna-maria conté cs avril 2007 L importance d une bonne alimentation n est pas une idée nouvelle. C est au V e siècle avant J.-C. qu Hippocrate, le père de la médecin moderne, découvre les vertus de la diététique. Aujourd hui, la nutrition est devenue une véritable science fondée sur l équilibre, la variété et la modération, dans l intérêt des enfants. Trois principes qui sont aussi à la base des «menus à quatre composantes», servis désormais dans les deux tiers des restaurants scolaires rueillois. Quatre égale cinq Dans le système traditionnel, les menus se composent de cinq éléments : une entrée, une viande, un légume, un fromage et un dessert. La formule à «quatre composantes», ne signifie pas la suppression de l une d elles. Au contraire, elle comporte la réintégration de «la manquante» dans un autre élément du repas comme, par exemple, le fromage dans la préparation d un gratin ou d une entrée. Résultat : les plats sont plus attractifs et «les enfants mangent mieux. De plus, ils peuvent aller se resservir des entrées, légumes ou fruits, joliment présentés dans des assiettes qui mêlent les couleurs. Cela signifie qu ils en mangent davantage et évitent donc de se jeter sur le pain, dont nous avons d ailleurs constaté une baisse de la consommation», s enthousiasme Chantal Soufflet, directrice du groupe scolaire de La Malmaison, le premier qui, en février 2004, avait bénéficié de cette nouvelle formule, à l époque à titre expérimental. APDV Approuvé par les parents Avant toute application, la direction de l éducation veille à ce que tous les partenaires soient d accord. La faisabilité est étudiée lors de la la commission des menus, qui rassemble la Sogères, les directeurs d établissement et les représentants des parents d élèves. Ensuite, une réunion d information des parents est organisée. «La phase préparatoire et l accompagnement à la mise en œuvre font l objet d une attention particulière de la part de tous les membres du personnel, les responsables de restaurants scolaires et les gardiennes et gardiens d écoles», souligne Denis Gabriel, maire adjoint à l éducation. à l école Alphonse-Daudet, un an et demi après le ralliement à la formule, le verdict est unanime : «excellent!»«les parents, qui peuvent demander à venir déjeuner un jour avec leur enfant, sont conquis. Les membres du personnel également. Les équipes de restauration en sont également très contentes, même si cela modifie l organisation de leur travail : les compliments des élèves les motivent», renchérit Annie de Raucourt, la directrice. Fort du succès obtenu dans les écoles qui l ont déjà adopté, le menu à quatre composantes suscite l intérêt des conseils d école des autres établissements. Pour preuve, la mise en place du «système» au groupe scolaire Robespierre en mars dernier a soulevé le même enthousiasme. Photos : APDV et CS

10 18 19 culture exposition La grande fête du gospel à Rueil est en préparation. Fort du succès de la première édition qui, en 2005, avait fait salle comble, Gospel N Rueil revient cette année autour du même principe : mettre en valeur la pratique du gospel et permettre aux Rueillois de mieux découvrir sa diversité. Pour cela, la manifestation propose au public diverses animations autour du gospel, mais aussi des concerts au cours desquels des formations amateurs et professionnelles se produiront. «Gospel N Rueil s inscrit dans une démarche plus générale de valorisation des pratiques amateurs des Rueillois, et le chant choral en est le meilleur exemple», explique Olivier de la Serre, conseiller municipal délégué à la Culture auprès du maire. En effet, depuis l immense succès du film Les Choristes, le chant choral connaît un véritable renouveau. «Notre ville compte de nombreuses chorales, ce qui en fait une des villes les plus dynamiques des Hauts-de-Seine. C est un excellent vecteur de lien social, qui favorise le sentiment d appartenance à un groupe et la reconnaissance à travers ce groupe, poursuit Florence Joterat-Jacquier, chef du service municipal des Affaires culturelles. C est aussi un lieu de convivialité, d échange et de partage, des valeurs auxquelles le gospel se prête à la perfection. C est d ailleurs dans cet esprit qu est organisé Gospel N Rueil.» avril 2007 Au chœur du Gospel Le TAM accueille, du 11 au 13 mai, la deuxième édition de Gospel N Rueil, une manifestation qui vise à accompagner l intérêt croissant des Rueillois pour cet art. En marge des concerts, plusieurs animations seront organisées pour ceux qui désirent s initier ou se perfectionner. Gros plan. Par Yannick delon Plus qu un festival En effet, il faut noter que la manifestation est soustitrée «rencontres» (et non pas «festival») de chant gospel. «Nous avons souhaité mettre en place une action qui va au-delà d une série de concerts», explique Brian Kirby, co-organisateur de l événement et chef de chœur d Emmanuel Gospel Choir. «Plusieurs ateliers d initiation ou de perfectionnement seront proposés, mélangeant les débutants et les amateurs confirmés. De même, les concerts programment des formations amateurs et d autres professionnelles. De fait, c est la notion même d échange et de partage qui constitue le fil rouge de la manifestation.» Il s agira également de dépasser quelques clichés qui ont la vie dure, notamment celui de la formation noire pléthorique avec force aubes et «O Lord!» souvent déclamés. En atteste d ailleurs la présence au programme de Babbie Mason, auteur compositeur interprète dont la musique est régulièrement diffusée sur les radios et les télévisions du monde entier, et du groupe Destiny Praise, venu spécialement d Atlanta pour ces rencontres rueilloises. Néanmoins, il reste une constante que cet événement emruntera au plus célèbre des chants gospel : à coup sur, ces jours-là seront des jours heureux. Gospel N Rueil Rencontres de chant Gospel Animations Samedi 5 mai : concert de plein air de 10h à 12h, en centre-ville Mercredi 9 mai : contes animés de chants gospels, à 15h30, à la médiathèque Samedi 12 mai : ateliers-conférences au conservatoire national de région, de 10h à 11h15 et de 11h30 à 12h45 Dimanche 13 mai : - célébration Gospel, à 10h30, au parc de Bois-Préau - 12h-14h30 : lunch américain (entrée 15 /personne) - concerts au TAM (entrée : 10, 3 pour les moins de 12 ans) Vendredi 11 mai : ouverture du festival par Emmanuel Gospel Choir et Babbie Mason, à 20h30 Samedi 12 mai : ICC Mass Choir et Destiny Praise, à 20h30 Dimanche 13 mai : concert de clôture par Hope Gospel Singers et New Gospel Family, à 16h30 Renseignements auprès du service des Affaires culturelles 9 place des Arts Tél. : Michel Levy la dualité dans l âme Sculpteur de réputation internationale, Michel Levy parvient à façonner les contradictions de notre humaine condition avec une rare acuité. L Atelier Grognard lui consacre une exposition aux niveaux de lecture multiples. Voyage au cœur d un monde sans équivalent. par yaël simon Né en 1949 à Alger, Michel Levy a été nommé, en 2006, chevalier dans l ordre des Arts et des Lettres et a reçu la médaille du Mérite européen pour l ensemble de son œuvre. Preuve, s il en était besoin, de l excellence de son travail artistique. L itinéraire d un autodidacte Captivé depuis son plus jeune âge par la science du vivant et le modelage de la matière, Michel Levy exerce très tôt ses talents démiurgiques, servis par une capacité aiguisée d observation de la nature. Sculpteur de bonne heure aux Halles de Paris, il s inscrit aux cours du soir pour passer son baccalauréat et entamer des études de médecine. À l issue de son cursus, il réussit à allier ses deux passions par le biais de l art-thérapie, discipline novatrice qu il pratique pendant quatre ans dans un service gériatrique de l Assistance publique. L expérience devait profondément conditionner son cheminement personnel : il assiste alors Michel Levy au miracle produit par l imaginaire dans un univers quasi «carcéral» où l humanité se dissout au même rythme que les facultés physiologiques. Ainsi, après une première période vouée à l esthétisme le plus épuré, Michel Levy se convainc que «la qualité d une œuvre d art se mesure avant tout à son degré d humanité», à son pouvoir d expression de la «difficulté d être et de se construire». Il s agit donc, pour cet artiste à la sensibilité affûtée, de se départir de la beauté plastique pour explorer les tourments de l âme. Une œuvre chargée de sens C est précisément cette rupture philosophique qui justifie l intitulé quelque peu déroutant de la rétrospective de bronzes de Michel Levy organisée à l Atelier Grognard : «Le paradoxe de la beauté». «Nous proposons pour la première fois une exposition de sculptures, se réjouit Olivier de la Serre, conseiller municipal attaché à la Culture auprès du maire. Nous avons été particulièrement touchés par l évolution de l artiste d une approche classique vers des formes plus torturées, qui traduisent l état intérieur de l être humain.» De fait, cette exposition présente à la fois des nus aux lignes harmonieuses et des nains écorchés sinon mutilés, métaphores d une humanité en régression morale dans un monde à la progression technologique galopante. Autre thème de prédilection de l artiste, les poulets enchaînés, véritables «usines à protéines», symbolisent la dégradation du rapport entre l homme et l animal, l égarement d une espèce humaine qui a perdu le sens du vivant et du sacré. Pétri de culture, Michel Levy fait également la part belle aux références bibliques, comme en témoigne son monumental triptyque dédié au Cantique des Cantiques, dont la polychromie et les formes en trompe-l œil invitent à dépasser l évidence littérale pour s élever au niveau de l interprétation spirituelle du plus célèbre poème biblique. Parce que toute notre existence se fonde sur des dichotomies (vie/mort, bien/mal, yin/yang...), que «les Justes ont révélé leur courage au cœur de la barbarie nazie», Michel Levy évoque, dans son langage sculptural, sa fascination pour la notion de dualité. Quoique déstabilisantes, les tensions qui parcourent son œuvre n abolissent pas tout optimisme : même si l homme est physiquement et moralement diminué, «il continue d avancer», envers et contre tout. Exposition Michel Levy «Le paradoxe de la beauté» Du 30 mars au 29 mai Atelier Grognard : 6 avenue du Château-de-Malmaison Tél. : L artiste vous fera découvrir son œuvre les samedis 31 mars, 14 et 28 avril et 12 et 26 mai, de 15h à 17h. Des visites commentées par une conférencière auront lieu le jeudi, de 14h à 17h (sauf jours fériés). Michel Levy

11 20 21 Dossier dossier Donneurs de temps Chaque jour en France, 190 associations voient le jour, soit près de par an! À l occasion du prochain Village des associations, les 28 et 29 avril, intéressons-nous aux bénévoles rueillois engagés dans les quelque 600 associations de la ville. Le cercle de bénévoles Ils sont quelques dizaines à proposer leurs services pour toutes sortes de tâches, quelques heures par semaine, par mois ou ponctuellement pour des actions spécifiques : ce sont les Rueillois du Cercle de bénévoles. «Ils ne sont pas regroupés en association, mais je tiens à leur rendre hommage, car sans leur aide, de nombreuses manifestations ne pourraient pas avoir lieu», indique Francine Hulin. Pour les rejoindre, appelez la maison des associations au Par anna-maria conté Au niveau national, on estime à environ 12 millions les bénévoles engagés dans le fonctionnement d un million d associations. 27 % des Français de plus de 15 ans font du bénévolat! «Dans notre ville, bien que nous n ayons pas comptabilisé le nombre de bénévoles, la vitalité démontrée par la création de nouvelles associations ainsi que par le dynamisme des anciennes traduit l intérêt des Rueillois pour la vie associative», explique Francine Hulin, conseiller municipal et responsable de la maison des associations. Qui sont les bénévoles? D après l Insee, les bénévoles se répartissent en deux catégories : les occasionnels, qui consacreraient environ 30 heures par an à des actions ponctuelles, et les réguliers qui vouent, chaque mois, une moyenne de 30 heures de leur temps à une ou à plusieurs associations. Celles-ci couvrent quasiment tous les domaines. Le secteur le plus dynamique est celui de la culture et des loisirs (31 %). Le sport (25 %) occupe la deuxième position avant l action sociale et humanitaire (14 %). Suivent la défense des droits (17 %) et l éducation (13 %). Les associations rueilloises n échappent pas à cette logique statistique, comme le démontrent les dix-huit bénévoles rueillois récompensés en décembre dernier par la Fondation du bénévolat pour les qualités dont ils ont fait preuve dans le cadre de leurs activités. Bénévole ou volontaire? «En dépit de leurs nombreux points communs, bénévole et volontaire ne sont pas synonymes. Il n existe aucun statut pour le bénévole. Il participe de son plein gré à l animation et au fonctionnement d une association sans être rémunéré et sans aucune obligation. Bien sûr, il peut être dédommagé des frais liés à l activité de l association. Le volontaire, en revanche est encadré par des statuts précis. Il s engage à temps plein sur une période déterminée et sur une mission déterminée et d intérêt général. La parole aux bénévoles! Maurice Petibon, de l association Lire pour le plaisir «À l origine, nous avons monté notre association car nous n arrivions pas à entrer en contact avec celle de l écrivain Alexandre Jardin, Lire et faire lire. Finalement, nous sommes devenus un cercle d amis qui prennent un vrai plaisir à lire avec les enfants défavorisés de Rueil. Je tiens à rendre hommage à tous nos lecteurs surtout lectrices! et j invite tous ceux qui ont la même envie à nous rejoindre.» Olivier Letu, de l Atelier chorégraphique «À l Atelier, j ai une double casquette : professeur et salarié d un côté et président et bénévole de l autre. Heureusement que la danse est ma passion, car l activité représente plus qu un temps plein. En tant que président, je donne à l Atelier environ 70 h par semaine!» Maurice Prudhomme, du Club de l Abeille «L Abeille, association sportive et culturelle, a été fondée il y a 45 ans. Son ambition est de pouvoir s occuper de l homme dans toutes ses dimensions. À l Abeille, chaque section a son autonomie, et chaque bénévole est responsable de sa succession. Venez nous rejoindre, nous avons besoin de vous!» Sandrine Debain, de Association Astree «Nous sommes à l écoute de gens qui se retrouvent en situation de souffrance, physique ou psychique. Je me sens solidaire des autres et j estime que donner du temps est plus précieux que de donner de l argent. À travers cette activité, j apprends aussi à mieux me connaître et à être plus indulgente.» Cela suppose la prise en charge des frais de subsistance et de couverture sociale», précise Bernard Saigne, chargé de mission au ministère de la Jeunesse, des Sports et de la Vie associative. Les volontaires (dont le statut se décline en plusieurs catégories : service volontaire européen, volontariat de solidarité internationale, volontariat associatif, volontariat civil et volontariat dans les armées) sont très présents dans les organisations non gouvernementales (O.N.G.). Comment devenir bénévole? L occasion se présentera, les 28 et 29 avril, au Village des associations, organisé au parc de Bois Préau (le samedi de 14h à 19h et le dimanche de 11h à 18h). Une centaine d associations seront au rendez-vous pour promouvoir leurs activités. Certaines recherchent des bénévoles, d autres des adhérents, mais toutes sont répertoriées à la maison des associations où vous pouvez vous adresser tout au long de l année. Donner un peu de son temps aux autres, ainsi qu en prendre un peu pour soi, peut être très gratifiant. Euro jazz Rueil festival : appel à bénévolat Du 27 juin au 1 er juillet, si vous avez envie de donner un peu de votre temps tout en participant à un événement exceptionnel, rejoignez l équipe de bénévoles de la deuxième édition de l Euro jazz Rueil festival. Les personnes bilingues (anglais ou toute autre langue européenne) seront les bienvenues pour accompagner, cinq jours durant, les orchestres venus de tous les horizons. Les volontaires moins disponibles pourront accueillir le public lors des concerts organisés dans toute la ville. Renseignements auprès de Karine Germain : Devenez bénévole le temps d un été L A.P.F. (Association des paralysés de France) section «évasion» propose aux plus de 18 ans dotés d une bonne résistance physique de rejoindre l association le temps d un été pour partir en vacances avec des adultes, des adolescents ou des enfants en situation de handicap. Vous pouvez télécharger un dossier de candidature sur asso.fr ou contacter le La Fondation du bénévolat Fondée en 1995 par Michèle Alliot-Marie, alors ministre de la Jeunesse et des Sports, et présidée par Bernard Marie, la Fondation du bénévolat «se veut un lien entre tous les bénévoles». Les associations bénéficient d une assurance gratuite pour leurs bénévoles ainsi que d une protection juridique. En outre, elles sont constamment informées de l évolution de la législation et de la jurisprudence via un bulletin d information. Cinq mille cartes de bénévoles seront ainsi distribuées à Rueil! avril 2007

12 23 associations la coupe coupable Leur but : partager leur expérience afin de sortir de l alcoolisme et d aider ceux qui ont le même problème. Voici quatre histoires de dépendance, vécues dans la souffrance et racontées par des alcooliques anonymes. Par anna-maria conté Des hommes et des femmes d âges, de métiers et de milieux sociaux différents, avec un dénominateur commun : l expérience de la dépendance à l alcool, de la culpabilité qui en découle et des Alcooliques anonymes (A.A.). Réunis autour d un soda, François, Claude, Sophie et André ont accepté de livrer leurs histoires. Toucher son fond «Au début, l alcool est un merveilleux anxiolytique. Il favorise l imagination, le rêve. Mais il arrive un moment où la courbe s inverse, et cela nous plonge dans un état de dépression. Notre réalité à nous devient celle que l alcool nous montre», explique François. «Je savais que j avais un problème. Ma femme aussi, qui avait honte d avoir un mari atteint de cette maladie. Si j avais eu un cancer, elle aurait trouvé de la compréhension auprès des autres. On croit que, pour arrêter de boire, il suffit de ne plus avoir de bouteilles chez soi. Mais chacun met alors au point une stratégie pour les cacher. Jusqu au moment où tout bascule. Moi, j ai eu peur! Peur de tout perdre : mon travail, ma famille, ma vie...», témoigne Claude. Pour le A.A., cela s appelle «toucher le fond». Ce n est que le début d un long combat. «J avais conscience de ma dépendance et j étais persuadé que j étais condamné à boire et à en mourir un jour : c était une fatalité. De toute façon, je ne pouvais pas m en sortir», poursuit André. «J ai poussé la porte de A.A. à Rueil, un soir de février J étais en plein désespoir. J y ai trouvé de la chaleur et de la compréhension et j ai pris conscience qu il me fallait remplir mes vides. Peu à peu, j ai appris à mettre quelque chose à la place de l alcool», renchérit Sophie. L A.A. attitude Les réunions des A.A., qui se tiennent, à Rueil, chaque lundi à 20h30, jours fériés compris, obéissent toujours au même rituel : après la lecture de la méthode A.A., un «modérateur» donne la parole aux intervenants et veille à la bonne tenue de la réunion. «C est une succession de partages, précise Claude. Nous respectons cette discipline de la parole. Personne n interrompt l orateur, et personne ne juge. À la fin de la réunion, nous demandons aux participants de garder pour eux ce qu ils ont vu et ce qu ils ont entendu. Ensuite, autour d un café, les gens se parlent de manière informelle. Nous pouvons aussi téléphoner aux amis au moment où on en a besoin. À n importe quelle heure.» L adhésion aux A.A. est un acte volontaire. Le désir d arrêter de boire est la seule condition pour devenir membre. L association est aussi ouverte à l entourage de l alcoolique, également confronté à l angoisse et à l impuissance (voir encadré). L accueil de Rueil Les Alcooliques anonymes Alcooliques anonymes Le lundi, à 20h30 Centre Robert-Debré (1 er étage) 10 ter rue d Estienne-d Orves Permanence téléphonique : Pour l entourage des malades alcooliques, des groupes familiaux sont organisées à l AL-ANON/ALATEEN (association nationale parente de l association des Alcooliques anonymes), tous les lundis à 20h30, au Centre Robert Debré (rez-de-chaussée). Permanence téléphonique :

13 24 25 environnement environnement Visite de terrain : Jean-Pierre Didrit, maire adjoint chargé de l Environnement, et François Virely, directeur de l O.N.F. Communication : un volet à étoffer Si la mairie n est ni propriétaire ni gestionnaire de la forêt de la Malmaison, elle fait régulièrement office de relais entre les techniciens de l O.N.F. et les usagers de l espace forestier. «Nous devons faire confiance aux premiers et rassurer les seconds», résume Jean-Pierre Didrit, maire adjoint à l Environnement, qui prône par ailleurs «une meilleure communication sur le terrain et dans le cadre du parc naturel urbain» afin de fédérer le débat et de mieux faire comprendre à tous les enjeux de la gestion écologique et sociale de la forêt. Les trois étapes des coupes effectuées par l O.N.F. dans la forêt de la Malmaison. Quand l arbre cache la forêt... Parfois soupçonné de préférer l exploitation à la préservation des milieux sylvestres, l Office national des forêts (O.N.F.) remplit avant tout, à Rueil comme ailleurs, une mission de développement durable au bénéfice des générations futures. Démonstration. avril 2007 Qu ils soient riverains de la forêt de la Malmaison ou amateurs de promenades oxygénantes dans les bois, nombre de Rueillois se sont émus des coupes d arbres opérées dans le «poumon vert» de notre ville, qui compte parmi les joyaux naturels du département. Pourquoi abattre tel vénérable chêne du bois de Saint-Cucufa? Comment justifier l intervention radicale des tronçonneuses à nos portes, alors même que la Ville lance son «Agenda 21» en faveur du respect de l environnement? Autant d interrogations qui méritent quelques explications sur la politique méconnue de l O.N.F, établissement public de l État chargé de la gestion de près de 4,5 millions d hectares de forêts, dont 1500 hectares dans les Hauts-de-Seine. Un plan d aménagement concerté Compte tenu de sa situation et de son abondante fréquentation (lire encadré), la forêt domaniale de la Par Yaël Simon Malmaison fait l objet d une double approche de la part des responsables de l O.N.F. «Elle a pour fonction principale de recevoir du public, précise François Virely, directeur de l agence interdépartementale de Versailles. Mais nous nous efforçons parallèlement d assurer l amélioration et le renouvellement des peuplements, tout en préservant les paysages et la biodiversité. Ces exigences nous conduisent à accompagner au mieux son développement, pour la sécurité des visiteurs comme pour la conservation de ses espèces.» Dûment réfléchie et planifiée sur le long terme, l action de l O.N.F. repose sur un document d aménagement forestier pluriannuel, «outil de gestion durable élaboré en concertation avec les acteurs locaux et validé par le ministre de l Agriculture», qui vise à concilier les dimensions écologiques, sociales et éventuellement économiques de l espace concerné. En réponse aux nombreuses réactions émises par les Rueillois et associations qui s interrogent sur la pertinence de la méthode, le maire a organisé pour sa part une réunion destinée à assurer une meilleure lisibilité des travaux de l O.N.F. (coupes moins conséquentes, information intensifiée). L établissement public forestier s y est d ores et déjà déclaré favorable, et des efforts seront entrepris en ce sens. Un programme d intervention calibré Outre les travaux nécessaires à l entretien des milieux naturels et des équipements, l O.N.F. procède périodiquement à des coupes d arbres, dont le calendrier est réajusté annuellement. «Il ne s agit pas d exploiter le site, se défend François Virely, mais d assurer la sauvegarde de la forêt et sa résistance face aux intempéries. Nous effectuons ainsi des coupes d amélioration, qui consistent à éclaircir le peuplement forestier afin de favoriser la croissance et l enracinement de certaines espèces ou de tiges identifiées comme les moins vulnérables qui seront conservées, et des coupes de régénération, dont le principe repose sur le renouvellement progressif des générations.» À cela s ajoutent des opérations sanitaires consécutives aux événements imprévisibles (ex : tempête de 1999) ou au dépérissement d arbres en fin de vie. Une politique d anticipation qui s avère gage de stabilité et de pérennité, afin que dans cinquante ou cent ans «cette forêt soit toujours une forêt». Portrait d une forêt périurbaine Étendue sur 200 hectares, dont 180 sur la commune, et située au cœur d une zone fortement urbanisée, la forêt domaniale de la Malmaison (ou bois de Saint-Cucufa) se distingue par sa diversité topographique et la variété corollaire de ses biotopes. Caractérisée par la prédominance du châtaignier, elle accueille également une population conséquente de chênes et une dizaine d autres essences indigènes ou importées (érable, bouleau, merisier, frêne, etc.), sans compter une faune remarquable à deux pas de la capitale (chevreuils, renards, oiseaux, insectes, batraciens et amphibiens). Fréquentée par près de visiteurs par an, elle a pour vocation principale d accueillir le public, ce dont témoignent ses sentiers (à emprunter obligatoirement pour préserver les milieux naturels), ses parcours sportifs et botaniques, son étang et ses équipements signalétiques.

14 26 27 enbref infos pratiques agenda Anticipez les grandes vacances! Si vous comptez vous rendre à l étranger ou que vous devez tout simplement procéder au renouvellement de vos papiers, sachez que des délais sont à prévoir pour leur délivrance. Selon la préfecture des Hauts-de-Seine, il faut compter au moins six semaines pour un passeport ou une carte d identité pendant la période estivale. Soyez prévoyant! Retour à l emploi : accompagnement personnel L Assédic de l Ouest francilien, en collaboration avec l opérateur privé Eurydice Partners, vient de lancer une nouvelle opération à destination des demandeurs d emploi qui présentent un risque de chômage de longue durée. Il s agit d une prestation d accompagnement renforcé, de six à neuf mois, réservée aux allocataires, sur la base du volontariat. Chaque demandeur d emploi concerné (deux mille personnes dans notre département) bénéficiera d un suivi individualisé assuré par un référent unique, chargé de l orienter en fonction des exigences du marché du travail. Plus d informations : ou Du bon usage de la «vestiboutique» Animée depuis 2005 par la délégation locale de la Croix-Rouge, la «vestiboutique», située au centre Robert-Debré (10 ter rue d Estienne-d Orves) vise à promouvoir le lien social et à développer une formule de solidarité respectueuse de la dignité des bénéficiaires, qui conservent leur statut de consommateur. Ainsi autorise-t-elle le libre choix, tandis qu une participation financière modique est demandée aux personnes qui viennent s y fournir en vêtements. De plus, la «vestiboutique» est ouverte à toute la population. Les ressources dégagées permettent de soutenir d autres actions sociales, comme l aide aux prisonniers, la fourniture de sous-vêtements neufs et de produits d hygiène et les rencontres avec les S.D.F. Plus d informations : avril 2007 Simplifiez vos stationnements avec Moneo Plus besoin de vous soucier de la monnaie nécessaire au paiement du parking! à partir du 20 avril, les horodateurs de Rueil accepteront les règlements par carte Moneo, porte-monnaie électronique rechargeable en agences bancaires, dans les bureaux de poste ou chez les commerçants. Plus d informations : Opération «Tranquillité vacances» Le commissariat de Rueil étend son opération estivale «Tranquillité Vacances» (O.T.V.) aux congés de Pâques, du 6 au 23 avril. Les personnes intéressées sont invitées à s inscrire au commissariat. Les services de police (nationale et municipale) effectueront alors des patrouilles de surveillance de leur domicile pendant leur absence. Commissariat de Rueil : 168 avenue Paul-Doumer Tél. : Améliorez votre logement grâce au Pact Arim Association animée par des professionnels et des bénévoles, Pact Arim a pour vocation d aider propriétaires et locataires à réaliser des travaux dans leur logement ou immeuble (rénovation, adaptation du domicile à un handicap ou une situation de dépendance, etc.). Créé il y a un demi-siècle dans le but de répondre à la demande des mal logés, Pact Arim œuvre aujourd hui à l aménagement de près de 4,5 millions d unités d habitation. Concrètement, l association épaule les personnes intéressées dans leurs projets de travaux, les conseille et établit avec elles un plan de financement. Notez que la ville de Rueil-Malmaison s est engagée aux côtés du Pact Arim pour accompagner ses administrés en difficultés dans leurs travaux d amélioration ou d accessibilité de leur logement en contribuant en partie aux frais engagés et en permettant l avance avant subventionnement des travaux engagés. Une permanence du Pact Arim des Hauts-de-Seine est assurée le mardi sur rendez-vous. C.C.A.S. : 16 avenue de la République - Tél. : Nouveaux sites Internet : site de la chambre des notaires des Hauts-de-Seine : site du groupe Opievoy, deuxième bailleur social public d Île-de-France Intégrez la Police nationale Destiné à favoriser l insertion sociale et professionnelle des jeunes de moins de 26 ans en difficulté, le programme des cadets de la République, lancé en 2004 par le ministère de l Intérieur en partenariat avec le ministère de l Éducation nationale, permet aux intéressés d accéder aux métiers de la sécurité. En , la moitié des vingt cadets a réussi le concours de gardien de la paix. Le reste de la promotion conserve son statut d adjoint de sécurité pour quatre ans et peut se représenter au concours. La campagne de recrutement pour l année scolaire (vingt cadets pour les Hauts-de-Seine) s achèvera le 4 mai prochain. Les dossiers de candidatures sont à retirer dans tous les commissariats du département ou au 303 rue de la Garenne, à Nanterre. Renseignements : Solidarité pour les enfants handicapés Jamais à court d initiatives, le Lions Club de Rueil organise sa traditionnelle collecte de vêtements, 18 e du nom, selon une procédure nouvelle : des sacs seront distribués aux élèves des écoles maternelles et primaires afin de récolter des vêtements pour enfants. Les écoliers ramèneront les sacs remplis le 5 mai au matin. Les bénéfices de cette opération, réalisée en coopération avec les directrices des établissements scolaires rueillois concernés, seront intégralement reversés à l association Joëlle-Prudhomme pour l achat de matériel à destination des enfants handicapés. Notez par ailleurs que le brocante du Lions Club, au bénéfice de la même cause, aura lieu le 24 juin place du Marché, tandis que la brocante des jeunes (gratuite) se tiendra le même jour sur le parvis de la médiathèque. Samedi 5 mai dans les écoles Renseignements (et réservations des stands pour la brocante) : De trouvaille en trouvaille Vous avez des objets à vendre? Vous êtes un chineur né? Alors ne manquez pas le vide grenier organisé par la Fédération nationale des anciens combattants en Algérie, Maroc et Tunisie au stade Robespierre. Dimanche 29 avril, de 8h à 18h Stade Robespierre : 38 avenue Gallieni Renseignements et inscriptions : Dites-le avec des fleurs! La mairie organise, jusqu au 31 mai prochain, un grand concours de balcons et jardins fleuris afin de récompenser les Rueillois qui auront le mieux fleuri leur domicile. Pour y participer, il vous suffit de retourner le bulletin d inscription ci-contre, dûment rempli, à l adresse suivante : Hôtel de ville : 13 boulevard Foch, Rueil-Malmaison Cedex Pour tout renseignement complémentaire, contactez le Office du tourisme : concours photo Après une première édition en 2006 à l occasion de son vingtième anniversaire, l office du tourisme organise son deuxième concours de photos sur le thème du «Printemps à Rueil». Ouvert à tous les résidants des Hauts-de- Seine, il a pour objectifs de mieux faire connaître notre ville, de sensibiliser le public à son patrimoine et son environnement et de permettre aux talents de se révéler. Un jury composé de personnalités locales et de professionnels du tourisme, de la photographie et de la culture récompensera les meilleurs clichés. Le premier prix est un séjour/stage photographique à l île de Ré. Du 16 avril au 31 mai Inscriptions et dossiers à retirer auprès de l office du tourisme : ou Arc-en-ciel vocal Vos appréciez le chant choral? Alors, notez dès à présent ces deux rendez-vous sur vos agendas. Le 27 avril, les enfants de la chorale Musicolor, dirigés par Luciano Bibiloni, interpréteront les Fables de La Fontaine d Isabelle Aboulker, des extraits de Friday Afternoons de Britten et le Stabat Mater de Pergolese. Le 21 mai, quelque deux cents choristes de Musicolor (adultes) et du chœur régional «À Cœur joie» vous entraîneront dans un parcours musical du folklore argentin de nos jours au baroque qui en est à l origine. Au programme, Monteverdi, Praetorius, Bibiloni et autres compositeurs du Vieux et du Nouveau Monde : Zielenski (Pologne) et Fernandez (Mexique). Chorale Musicolor Vendredi 27 avril, à 19h00 Centre culturel Edmond-Rostand : 29 boulevard Edmond- Rostand (billetterie sur place avant le concert) Musiques des deux Mondes Théâtre André-Malraux : place des Arts Lundi 21 mai, à 20h45 Réservations : Autour de la sclérose en plaques L Association pour la recherche sur la sclérose en plaques tiendra son 16 e rendez-vous des patients le 21 avril au Palais des congrès de Paris, lors de la journée Maurice-Doublet. Conférence-débats et ateliers permettront aux malades et à leur famille de dialoguer avec de nombreux spécialistes de cette affection inflammatoire du système nerveux central. 16 e rendez-vous de l Arsep - Samedi 21 avril, à partir de 9h30 Palais de congrès de Paris (porte Maillot, Paris 17 e ) Renseignements et inscriptions avant le 13 avril au ou par Baromètre de la qualité de l air février 2007 Grand concours des balcons et jardins fleuris Nom : Prénom : Adresse : Étage : Village : Téléphone : Indiquez votre catégorie : r 1 re catégorie : Maison avec jardin très visible de la rue r 2 e catégorie : Balcon ou terrasse r 3 e catégorie : Fenêtres ou murs r 4 e catégorie : Balcons et jardins des immeubles collectifs (inscription à titre collectif) r 5 e catégorie : Décor floral installé en bordure de voie r 6 e catégorie : Restaurant, commerce ou entreprise r 7 e catégorie : Jardin potager vu de la rue excellent 1 10 très mauvais La qualité de l air (source Airparif) est indiquée par niveau et en nombre de jours.

15 29 agenda Le C.N.R. vous attend Les inscriptions pour l année au conservatoire national de région (musique et danse) seront ouvertes du 9 au 30 mai, de 14h à 17h au secrétariat (1 er étage). Les personnes intéressées sont invitées à se munir d une photo d identité récente, d un timbre postal, de la photocopie d un justificatif de domicile et de la carte de quotient familial. Renseignements : Religieuse inspiration Pour la deuxième année consécutive, le relais-chapelle Saint-Maximilien Kolbe vous convie à son exposition d art sacré, intitulée «Le Passage». Venez admirer les œuvres d artistes de tous âges et de tous horizons. Du 12 au 17 mai, de 12h à 18h (vernissage le 11 mai, à 19h) Relais-chapelle Saint-Maximilien Kolbe : 5 rue Auguste-Perret Pénélope rueilloises La prochaine session du «thé brodé», organisée par le Raiq Villages, aura lieu à la Maison du Père- Joseph le dimanche 13 mai. Un conférencier narrera la vie du cardinal de Richelieu aux participants venus précisément apprendre la technique du point de broderie «Richelieu». Dimanche 13 mai, à la Maison du Père-Joseph Renseignements : ou La Ville s associe à la semaine d information de la F.F.A. (Fédération française aéronauti- Vu du ciel que) qui aura lieu du 28 mai au 3 juin. À cette occasion, l aéroclub de Rueil-Malmaison André-Tesson, basé sur l aérodrome de Saint-Cyr- L École, organise une journée portes ouvertes le 3 juin. Vous découvrirez les plaisirs de l aviation légère et profiterez d une vue aérienne sur le château de Versailles lors d un vol d initiation. Dimanche 3 juin, à l aéroclub de Rueil-Malmaison André-Tesson Renseignements : Loisirs de quartier Envie de partager une passion, un savoir-faire? Le club des Tarâtres du Raiq Villages propose à tous les habitants du quartier qui disposent de temps libre de participer à ses activités, tous les lundis après-midi, de 14h00 à 17h30. Club des Tarâtres : 30 résidence des Tarâtres Inscription à l année : 16 Renseignements auprès d Orita Tchouvachine au ou à l adresse suivante : Festivités d anniversaire L association Le Petit Monde des Merveilles fêtera ses cinq ans les 26 et 27 mai, à partir de 13h. Au programme : expositions (installations, photos, vidéos, sculptures, infographies...), spectacles vivants tous publics (jonglages, mimes...) et concerts. Les 26 et 27 mai, à partir de 13h Entrée libre, buvette et restauration sur place Renseignements : ou par Courir contre la faims Chaque année, l association Action contre la faim organise une course contre la faim dans plus de trois cents établissements scolaires de France et d ailleurs afin de venir en aide aux plus démunis et de sensibiliser les jeunes générations au problème de déficits alimentaires dans le monde. Les trois cents élèves du collège Henri-Dunand participeront à la dixième édition de la course, le 11 mai prochain. Venez les soutenir et encourager leur esprit de solidarité! La 10 e course contre la faim Vendredi 11 mai, de 8h30 à 12h30 Joignez les trois bouts! Le Tarot Club de Rueil-Malmaison vous convie à participer à ses concours, qui ont lieu tous les quinze jours, le samedi soir à partir de 20h45, dans les locaux du Flunch situé dans le centre Leclerc de Rueil. Renseignements : lecture L Express-Marché de Plaine Gare à l honneur Peu de gens le savent, mais le premier supermarché de France, le magasin Express-Marché a ouvert à Rueil en 1958, à l emplacement de l actuel centre Colmar dans le village de Plaine Gare. Il y est largement fait référence dans l ouvrage de Frédéric Carluer-Lossouarn, L aventure des premiers supermarchés, publié aux éditions Linéaires.

16 31 viedesvillages Art uel, le rendez-vous des peintres contemporains Pour cette douzième édition d Art uel, deux cents artistes, peintres et sculpteurs, amateurs ou professionnels venus des quatre coins de France, proposent leurs créations, toutes techniques et expressions confondues, à quelques milliers de visiteurs. Rendez-vous dimanche 6 mai place des Impressionnistes, sur ces mêmes rives verdoyantes de la Seine où Renoir et Monet avaient choisi d installer leur chevalet voici plus d un siècle. Si vous souhaitez exposer à Art uel, un formulaire d inscription est disponible sur le site du conseil de village : Renouvelez votre univers domestique! L Association pour développement du village des Mazurières (A.D.V.M.) et le conseil de village vous invitent à vous inscrire à son vide grenier, qui aura lieu le 13 mai prochain, dans les cours du centre de loisirs Jean-Macé et de la mini-mairie de village. Dates et lieu d inscriptions : les 5 et 6 avril, de 18h30 à 20h30 ; le 7 avril, de 10h à 12h ; les 26 et 27 avril, de 18h30 à 20h30 et le 28 avril, de 10h à 12h, en salle du conseil de village de la minimairie des Mazurières (90 avenue du Lieutenant-Colonel-de- Montbrison). Veuillez vous munir d une pièce d identité. Renseignements auprès de Claude Devienne : / À propos des pontons Le ponton de la place des Impressionnistes, qui avait été accidenté il y a quelques temps par une péniche qui avait perdu son gouvernail, est désormais réparé. Il s agit d un ponton sur flotteurs qui suit le niveau de la Seine et dont la surface a été reconstituée pour moitié. Les promeneurs peuvent donc à nouveau en profiter. Un peu plus en aval, au niveau du boulevard Bellerive, le ponton des pêcheurs est provisoirement fermé pour raisons de sécurité. Un appel d offres pour sa réparation sera lancé prochainement. Dessine ton passe-temps favori Le conseil de village Jonchère Malmaison Saint-Cucufa organise la deuxième édition de son concours annuel de dessin. Après leur village l an passé, c est leur passe-temps favori que les artistes en herbe âgés de quatre à douze ans sont invités à illustrer. Les participants ont jusqu au 18 avril pour réaliser un dessin de 40x30 cm maximum et l envoyer au service municipal de la citoyenneté à l hôtel de ville (précisez vos nom, âge, adresse, téléphone). Les dessins seront exposés à l Atelier Grognard du 24 avril au 5 mai, puis à la Fondation Cognac-Jay. Deux goûters en l honneur des participants seront organisés, le 28 avril à 16h à l Atelier Grognard pour la remise des récompenses et le 9 mai avec les seniors de la Fondation Cognac-Jay. Ça roule sur le Plateau! La sixième édition de la Roulée du Plateau, qui se déroulera le dimanche 13 mai place du 8-Mai-1945 et dans les rues avoisinantes, se déclinera autour du thème des fleurs, des couleurs du verger et de l histoire du village. De quoi donner des idées à tous ceux qui participeront au concours du plus bel objet roulant! à midi, le rendezvous est donné pour un pique-nique «tiré du panier» et l après midi, de nombreuses animations seront organisées sur deux podiums installés sur la place à l occasion de cette grande fête. Notez également que des vélos à assistance électrique (V.A.E.) seront disponibles en démonstration. Venez nombreux!

17 33 reportage Au cœur du Dès qu un véhicule du Samu 92 approche, les automobilistes ont le réflexe de lui céder le passage. Mais si, historiquement, le service se situe à l hôpital Raymond-Poincaré de Garches, les opérateurs n interviennent pas seulement dans les accidents de la route : ils sont aussi confrontés à toutes sortes de détresse médicale. En 2006, sur les quelque appels d urgence traités par le service d aide médicale d urgence des Hauts-de-Seine (Samu 92), 426 ont eu lieu à Rueil. Visite guidée dans un service essentiel, opérationnel 7 jours sur 7, 24h sur 24h. Par anna-maria conté «Le Samu, bonjour» Tous les appels du département passés au 15 arrivent au centre de régulation, «organe vital» du service. Ici, les P.A.R.M. (permanenciers auxiliaires du Samu-Centre 15) prennent note des principaux symptômes. En fonction de l urgence, ils peuvent envoyer immédiatement une équipe de premier secours sur place. Dans tous les cas, ils orientent les appels vers le médecin régulateur. «C est le praticien qui juge et prend la responsabilité de donner les conseils médicaux nécessaires, de dépêcher un médecin généraliste à domicile, d envoyer un véhicule de réanimation ou de faire appel à nos partenaires secouristes : les pompiers, les ambulances privées, la Croix-Rouge, la protection civile ou l Ordre de Malte», explique le docteur François Templier, médecin du Samu. Les «bras» à l œuvre En cas de détresse vitale, un véhicule de réanimation à bord duquel se trouve une équipe composée d un infirmier, d un médecin et d un ambulancier, part rejoindre le malade ou le blessé. Sur place, après avoir dressé un premier bilan, avoir procédé aux examens nécessaires et mis en route le traitement adapté, le médecin communique l état du patient à son collègue du centre de régulation qui se charge, en fonction de la pathologie et de la place disponible, de trouver l hôpital susceptible de l accueillir. Une fois l intervention terminée, l ensemble du matériel est vérifié ; les médicaments et les instruments utilisés sont immédiatement remplacés ou nettoyés pour que l équipe puisse repartir le plus rapidement possible. «Loin des clichés des séries télé et heureusement d ailleurs, 85 à 95 % des appels au Samu sont d ordre médical et non traumatologique. Dans environ 40 % des cas, il s agit d une urgence cardiaque, souligne François Templier. N hésitez pas : continuez à appeler le 15 dès les premiers symptômes. Cela peut sauver une vie.» Aidez-les à vous aider Des règles simples doivent être respectées. Lors de l appel au 15, veillez à garder votre calme, à expliquer précisément le motif de l appel, à donner les coordonnées du lieu et, si possible, laissez la personne concernée parler avec le médecin régulateur.

18 35 sport les enfants de la petite balle APDV Deuxième club du département en nombre de licenciés, le Rac Tennis de table vient d emménager dans de nouveaux locaux, plus adaptés à ses ambitions sportives. L occasion de mieux faire connaître une discipline rueilloise complète et accessible. Forte de près de 300 adhérents, la section «tennis de table» du Rueil Athletic Club (Rac) est loin d avoir atteint les limites de son remarquable potentiel. Animée par un bureau dynamique, elle peut se prévaloir de promouvoir un sport où la maîtrise technique, l intelligence et la vivacité priment sur la force physique. Souvent associé à un loisir estival, le tennis de table répond plus précisément à un large éventail d attentes, du simple divertissement à la compétition de haut niveau. Peu onéreux, il est ouvert à tous les publics (enfants de la section «baby ping», jeunes, seniors, retraités, handicapés) et autorise une progression rapide de ses pratiquants réguliers. De Robespierre à Pasteur Malgré son ancienneté, le Club pongiste de Rueil, devenu en 1994 le Rac Tennis de table, a dû se contenter pendant quinze ans d un hébergement de fortune dans le préau de l école Robespierre. Afin de donner à cette importante section du Rueil Athletic Club les moyens nécessaires à son essor, ses responsables ont élaboré, en , un programme d animation pongiste destiné à accueillir davantage de licenciés et à améliorer la qualité des enseignements dispensés. «Le projet s articulait autour de deux axes, rappelle Marc Thomas, président du Rac Tennis de table. Le premier consistait à recruter deux entraîneurs à plein temps pour amener les jeunes au plus haut niveau ; le second, à assurer à nos pratiquants actuels et futurs un environnement sportif dédié.» Sous l égide du maire qui s en félicite, la récente extension du gymnase Pasteur a permis aux pongistes rueillois Par Yaël SIMON d accéder, au moins partiellement, à leur requête. Adaptés aux normes en vigueur (éclairages, peintures, rideaux), ces nouveaux locaux disposent d un bureau pour le personnel et les réunions, d une salle de collage ventilée, d un espace de stockage des tables, d un panneau d affichage, de vestiaires et sanitaires... S ils ne sont accessibles qu en dehors des créneaux scolaires, ils permettent toutefois d envisager l avenir avec sérénité. Des objectifs motivants Un avenir qui s annonce d ailleurs sous les meilleurs auspices. Encadrés par quatre entraîneurs, dont deux à plein temps, les équipes du Rac Tennis de table affichent des performances prometteuses et un taux de compétiteurs élevé, même si la fidélisation des plus jeunes n est pas toujours acquise. En pleine phase de progrès, les meilleurs pongistes rueillois évoluent au plus haut niveau départemental et en pré-nationale. «Nous sommes aujourd hui sur le point de franchir un cap vers le niveau national, et notre installation au gymnase Pasteur devrait nous y aider», estime Marc Thomas, qui compte sur des manifestations comme la Fête des sports, en juin prochain, ou le Week-end du sport, à la rentrée, pour apporter un nouvel éclairage sur une discipline peu médiatisée. Le président du club entend également inviter ses partenaires à «repenser l utilisation du gymnase dans lequel pourrait se créer un véritable pôle pongiste, lieu d accueil des scolaires comme des tournois départementaux». Un programme à la hauteur de l engouement des Rueillois pour la petite balle de celluloïd! Rac Tennis de table 42 rue des Dix-Huit-Arpents Tél. : ou Siège social Rac : wanadoo.fr /rueil.ac.tt

19 36 37 Rollezvous bien Les jeunes du conseil municipal des jeunes proposent un nouveau rendez-vous : le Festival de glisse urbaine organisé dans le cadre de la Fête des sports, les 23 et 24 juin. Un concours de rollers et skate vous attend. Si vous voulez être au point pour ce «contest», n hésitez pas à contacter le C.M.J. pour avoir des conseils de professionnels. Tél. : De Robespierre à Pleyel Un révolutionnaire et un musicien, qu ont donc en commun Robespierre et Pleyel? Rien, sinon d être de la même génération! Des relations existent pourtant entre l école Robespierre, à Rueil, et la salle Pleyel, à Paris. En effet, le 12 mars, deux classes de CM1 et CM2 se sont rendues à l avantpremière du Requiem de Verdi par le chœur de l Orchestre de Paris. Leur intervenant en musique, Agnès Maurel, elle-même choriste, leur avait proposé au préalable une rencontre à l école avec le chef de chœur, Didier Bouture qui leur avait expliqué l œuvre. «J étais très émue de voir les petits bouts de choux écouter ce Requiem, sagement assis pendant que nous chantions», confirme Agnès, remarquant que c était la première fois qu une école organisait une sortie à la salle Pleyel depuis sa rénovation. Lycées en concert Pour sensibiliser les lycéens à tous styles de musiques et leur faire connaître l offre culturelle de la Ville, le service des Affaires culturelles, en collaboration avec le centre de formation des enseignants de la musique et l Avant-scène, a organisé des concerts dans les lycées. à l honneur les «musiques actuelles amplifiées» : le rock, le jazz, les musiques électroniques, les musiques traditionnelles, la chanson, le rap ainsi que tout ce qui ne relève pas des musiques classiques et lyriques. Le 13 mars, un groupe rueillois, «Les Vintages», s est produit au lycée Gustav-Eiffel tandis que le jeudi 22, les lycéens de Richelieu se sont déplacés à l Avant-scène pour écouter les TNT. APDV 35 nouveaux arbres Les 21, 28 et 31 mars, des enfants des centres de loisirs et des écoles ont participé à la plantation de 35 arbres : des bouleaux, des hêtres, des cercisiers... Cette opération découle d un partenariat entre les services des Espaces verts et de l éducation pour sensibiliser les enfants à la nature et à l environnement. Le prix «Riche lieu» à partir de cette année, le lycée Richelieu lance le prix littéraire «Riche lieu». Une quarantaine d élèves ont répondu à cette initiative proposée par le centre d information et d orientation. Six romans sont en lice : La petite fille de Mr Linh, de Philippe Claudel, J habite dans la télévision, de Chloé Delaume, La métaphysique des tubes, d Amélie Nothomb, Rien de grave, de Justine Lévy, Je m appelle élisabeth, d Anne Wiazemski et Puisque rien ne dure, de Laurence Tardieu. C est pour promouvoir son œuvre que le 19 mars, cette dernière a donné une conférence au lycée. Les élèves assurent : «Nous l avons trouvée très intéressante, cependant nous ne sommes pas influencés et nous terminerons la lecture de tous les romans.» Verdict dans un mois. Étudiants et lycéens : jobs d été Vous êtes Rueillois, vous avez entre 18 et 25 ans? Si vous avez envie de mettre à profit vos grandes vacances, vous pouvez vous rendre au Bureau information jeunesse (B.I.J.) pour préparer votre lettre de motivation et préparez votre curriculum vitae. L an dernier, cette opération a permis à plus de 250 jeunes de trouver un job sur la commune entre juin et septembre. Mais attention, «cette démarche n est pas exclusive. Nous allons vous aider, mais cela ne vous empêche pas de contacter d autres sociétés!», rappelle-t-on au B.I.J. (tél. : ). avril 2007

20 38 notrehistoire Les fêtes du cardinal Grand amateur de théâtre et de fêtes, le cardinal de Richelieu fit de sa propriété rueilloise un lieu de détente et de plaisirs, où de prestigieuses réceptions furent organisées. Une tradition qu entretinrent les propriétaires suivants. Il peut paraître curieux d associer le mot «fête» au nom du cardinal de Richelieu. L évocation de réjouissances ne semble pas convenir à ce personnage que l on voit toujours sévère et se préoccupant peu de distractions. Cependant, qui se réfère à ses lettres ou aux récits de son époque découvre un autre visage du célèbre cardinal. Le «château du Val de Ruel», fief de Richelieu En effet, peu de temps après avoir acquis son château à Rueil, en 1633, ce grand amateur de théâtre et de comédies y installe un théâtre et un jeu de paume. Auteur, en collaboration avec Corneille, d une Comédie des Tuileries, avril 2007 le cardinal reçoit souvent poètes et comédiens. «Il n y a rien ici de nouveau en ce qui concerne les affaires publiques. Quant aux affaires particulières, Par la société historique de rueil-malmaison et yannick delon vos serviteurs ne pensent qu aux mariages et aux comédies!», écrit-il au roi. C est d ailleurs sur son initiative qu est célébré dans sa propriété de Ruel, en 1638, le mariage du fameux Montfleury, interprète du Cid et d Horace tant décrié par Cyrano. L année suivante, en février 1639, une grande réception et un grand spectacle sont donnés à l occasion de l heureuse naissance de Monseigneur le Dauphin. On y donne un ballet, La Félicité, auquel le roi Louis XIII, venu de Saint-Germain, participe «avec beaucoup d adresse et d agilité». La musique, elle aussi, est essentielle pour le cardinal. Il compte à son service douze chanteurs et musiciens qui l accompagnement partout. Ainsi le «château du val de Ruel», comme on l appelait à l époque, était pour Richelieu un lieu d agrément, de détente et de plaisirs. Il était très attaché à son domaine. Survivre au cardinal Après sa mort, en 1642, le château continue d accueillir la haute société et les fêtes qu elle organise. Ainsi, le jeune roi Louis XIV y convie toute la Cour en 1644 pour y renouveler le traité d alliance avec l Angleterre, en présence de l ambassadeur et des membres de l aristocratie anglaise. La salle du jeu de paume est transformée pour l occasion en pièce de réception où un grand banquet est organisé. Plus près de nous, le dernier illustre propriétaire du château n est autre que le maréchal Masséna. Il y célèbre notamment, en 1814, le mariage de sa fille avec le comte Honoré Reille, lieutenant général des armées du roi. Peu de temps après, le maréchal décède et le château tombe en désuétude. Délaissé en 1832, il est vendu, loti et démoli. Yurik : entrez dans la trance Si vous étiez élève au lycée Richelieu au début des années 90, vous la connaissez peut-être sous le nom de Delphine Iwata. Mais si vous êtes fan de musique électronique, c est peut-être sous son nom de scène, Yurika, que vous en avez entendu parler. Un pseudo que cette jeune Franco-Japonaise a tiré de son état civil c est son deuxième prénom et qui signifie «parfum de lys». Et si Delphine exerce son activité professionnelle dans le marketing et la communication, passées les portes du travail, c est Yurika qui prend le relais dans son appartement rueillois. Compositeur de musiques électroniques, elle s est spécialisée dans la «trance psychédélique», aussi appelée «psytrance». Une Originaire de l Essonne et fin Allô, handi-taxi? connaisseur du réseau routier d Île-de-France, Ismaël Beddiaf vient de rejoindre la brigade des taxis rueillois. Si sa fonction ne diffère pas fondamentalement de celle de ses collègues, son véhicule présente la particularité d être équipé pour recevoir des handicapés en fauteuil, en toute commodité et dans des conditions de sécurité optimales. Une aubaine pour les personnes à mobilité réduite, dont les déplacements se verront amplement facilités pour le coût d une course standard. Après des études de mécanique et quelques années consacrées aux métiers de l automobile, Ismaël Beddiaf sillonne les rues de la capitale, dix-sept ans durant, au sein des Taxis parisiens. «Ce que j apprécie le plus dans cette profession, c est la liberté qu elle apporte et le contact avec une clientèle issue de tous les milieux», confie-t-il. En 2002, il adresse sa candidature à la mairie de Rueil pour intégrer la brigade des taxis communaux de la ville, dont son fils fait déjà partie. «J étais particulièrement intéressé par le potentiel de Rueil, animée par une vie économique et culturelle soutenue», explique-t-il. Son vœu rencontre alors l ambition de la Ville de se doter d un deuxième taxi susceptible d accueillir variante de la techno qu elle a découverte pendant ses études à Londres, en «Ce fut un véritable coup de foudre. C est un style qui correspond à mon monde intérieur, à ma sensibilité», confie-t-elle. Restait à passer du statut d auditeur à celui de compositeur. Après avoir beaucoup observé ce milieu, disséqué les morceaux, analysé les sons et les structures musicales, Yurika commence à mixer en 1999, avant de constituer son propre home studio, en 2003, pour créer ses œuvres. Aujourd hui elle dispose d une trentaine de morceaux (certains sont en écoute sur son site Internet) et commence à envoyer des maquettes à des labels spécialisés. En parallèle, elle se produit en public dans des soirées techno et des festivals, en France et à l étranger. «La scène psytrance est la même au quatre coins du monde, malgré les différences culturelles entre les pays. C est un phénomène international qui correspond à ma culture et à mon état d esprit.» à son goût pour les voyages aussi, qui s accommode parfaitement de ce début de succès : fraîchement rentrée de Nouvelle-Zélande où elle s est produite en live sur la radio numéro 1 des musiques électroniques, elle participera l été prochain à un festival en Croatie! Retrouvez Yurika sur Ismaël Beddiaf (au centre) reçoit son arrêté de nomination des mains d Alain Bouin (à droite), maire adjoint au Commerce, à l Artisanat, aux Taxis et aux Marchés forains, en présence de Gérard Bizière (à gauche), membre de la commission des Taxis municipaux. des personnes handicapées. Reçu par Alain Bouin, maire adjoint au Commerce, à l Artisanat et aux Taxis, Ismaël Beddiaf accepte alors volontiers la proposition de la mairie et investit dans un véhicule adapté qu il fait équiper par une entreprise spécialisée afin qu il puisse recevoir valides et handicapés. Motivé par cette nouvelle aventure, ce père de famille affable et psychologue ne tarit pas de remerciements à l égard de tous ceux qui l ont rendue possible. Mais c est sans aucun doute le sourire de ses clients à mobilité réduite qui sera la plus belle des récompenses! Centrale de réservation des taxis de Rueil : taxis sont à votre disposition. Bienvenue au 39 e! gensd ici 39 Boulangerie Pâtisserie LA JOSEPHINE 1 avenue Albert-I er Tél. : M. FREBOURG Changement de propriétaire L ONGLERIE 3 rue du Docteur-Zamenhof Tél. : Mme KAI Changement de propriétaire LOLA BIS 3 rue Trumeau Tél. : Changement d enseigne K et D RESTAURATION 69 avenue du Président-Pompidou Tél. :

ELABORATION DU PROGRAMME D ACTIONS

ELABORATION DU PROGRAMME D ACTIONS ELABORATION DU PROGRAMME D ACTIONS Compte rendu de la réunion - 22 novembre 2012 - L atelier se déroule dans les locaux de la Maison des Associations à Riom ATELIER 1 : Social : insertion, jeunesse, seniors,

Plus en détail

SAINT JULIEN EN GENEVOIS

SAINT JULIEN EN GENEVOIS SAINT JULIEN EN GENEVOIS PROJET EDUCATIF ENFANCE-JEUNESSE Préambule Le service enfant jeunesse a une mission éducative et de prévention sociale auprès des enfants et des jeunes. (3-18 et jeunes adultes).

Plus en détail

Édito. Ce guide est conçu pour vous informer de toutes ces initiatives, vous orienter et vous aider en matière de handicap et de santé.

Édito. Ce guide est conçu pour vous informer de toutes ces initiatives, vous orienter et vous aider en matière de handicap et de santé. é t n a S n o i La Miss p a c i d n a H & s n a é l r O d e i r de la mai Édito Depuis 2002, la mairie d Orléans s est dotée d un service «Mission Santé et Handicap» avec l objectif de prendre en compte

Plus en détail

Les priorités de Sylvia PINEL pour le secteur de la restauration & Le bilan du contrat d avenir. Dossier de presse

Les priorités de Sylvia PINEL pour le secteur de la restauration & Le bilan du contrat d avenir. Dossier de presse Les priorités de Sylvia PINEL pour le secteur de la restauration & Le bilan du contrat d avenir Dossier de presse Vendredi 23 novembre 2012 Contact presse : Cabinet de Sylvia PINEL Nadhéra BELETRECHE 01

Plus en détail

Ta mutuelle t aide à trouver ton 1 er emploi. Bonne nouvelle! Pour toi, un coach en recrutement!* mutuelle mclr

Ta mutuelle t aide à trouver ton 1 er emploi. Bonne nouvelle! Pour toi, un coach en recrutement!* mutuelle mclr mutuelle mclr Bonne nouvelle! Ta mutuelle t aide à trouver ton 1 er emploi Pour toi, un coach en recrutement!* (*) sous réserve du respect des conditions d accès à l offre Édito 40 ans d expérience à l

Plus en détail

conseil municipal L équipement des écoles en numérique va se poursuivre pendant tout le mandat.

conseil municipal L équipement des écoles en numérique va se poursuivre pendant tout le mandat. conseil municipal L équipement des écoles en numérique va se poursuivre pendant tout le mandat. Les enfants des écoles vont régulièrement rencontrer les résidents des logements-foyers. PoitiersMag page

Plus en détail

Dossier Pédagogique Mercredis du Pass Âge (11-14 ans) 2014-2015

Dossier Pédagogique Mercredis du Pass Âge (11-14 ans) 2014-2015 Maison de l Enfance et de la Jeunesse 2 route de Keroumen 29480 Le Relecq Kerhuon 02 98.28.38.38 02.98.28.41.11 E-Mail : mej@mairie-relecq-kerhuon.fr Dossier Pédagogique Mercredis du Pass Âge (11-14 ans)

Plus en détail

Dossier de presse 2013

Dossier de presse 2013 Dossier de presse 2013 Immeuble Le Méliès, 261 rue de Paris 93100 Montreuil Tél. 0142853952 Fax 0149950601 www.vacancesetfamilles.fr fede@vacancesetfamilles.asso.frfr 1 SOMMAIRE Présentation Vacances et

Plus en détail

JOURNÉE SUR LA VIE ASSOCIATIVE DE TRAVAIL. Retour du 17 novembre 2012 et pistes de réflexion. www.ville-bonneuil.fr

JOURNÉE SUR LA VIE ASSOCIATIVE DE TRAVAIL. Retour du 17 novembre 2012 et pistes de réflexion. www.ville-bonneuil.fr JOURNÉE DE TRAVAIL SUR LA VIE ASSOCIATIVE Retour du 17 novembre 2012 et pistes de réflexion www.ville-bonneuil.fr Les associations au cœur des débats Le discours du maire, Patrick Douet 2 «Je veux tout

Plus en détail

Avenir des retraites : l Assurance retraite lance une grand campagne de communication

Avenir des retraites : l Assurance retraite lance une grand campagne de communication Avenir des retraites : l Assurance retraite lance une grand campagne de communication Alors que les concertations sur la réforme des retraites sont actuellement en cours, l Assurance retraite, premier

Plus en détail

Guide du Professionnel

Guide du Professionnel Guide du Professionnel Forum des Métiers et de la Formation du Pays du Centre Ouest Bretagne 29 et 30 janvier 2010 à Gourin Madame, Monsieur, Vous avez accepté de participer au Forum des Métiers et de

Plus en détail

PLURIEL ESPACE AVIGNON CENTRE SOCIAL ET CULTUREL DE LA ROCADE AVIGNON SOCIAL CENTRE CULTUREL. Centre Communal d Action Sociale ROCADE

PLURIEL ESPACE AVIGNON CENTRE SOCIAL ET CULTUREL DE LA ROCADE AVIGNON SOCIAL CENTRE CULTUREL. Centre Communal d Action Sociale ROCADE 1, RUE PAUL PONC - 84000 T. 04 90 88 06 65 - FAX 04 90 89 11 86 espacepluriel@ccasavignon.org ACTIVITÉS SERVICES 2012-2013 Centre Communal d Action Sociale 1, RUE PAUL PONC 84000 T. 04 90 88 06 65 FAX

Plus en détail

Aide à domicile pour personnes âgées

Aide à domicile pour personnes âgées à domicile pour personnes âgées Pour que rester chez soi... soit toujours un plaisir LES SERVICES VITALLIANCE «Un grand choix de services qui s adaptent à vos besoins et envies» Vitalliance propose une

Plus en détail

Accueillir un spectacle à la bibliothèque

Accueillir un spectacle à la bibliothèque Accueillir un spectacle à la bibliothèque Objectifs : Faire découvrir le spectacle vivant. Valoriser un fonds de la bibliothèque en lien avec le spectacle (conte, théâtre, etc ). Valoriser les artistes.

Plus en détail

1er réseau mondial de restauration rapide sur- mesure

1er réseau mondial de restauration rapide sur- mesure 1er réseau mondial de restauration rapide sur- mesure DOSSIER DE PRESSE Janvier 2013 2 SOMMAIRE Green is better : Un concept innovant La genèse L innovation Green is better Les valeurs Green is better

Plus en détail

TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR A PROPOS DE LA FORMATION DES AGENTS TERRITORIAUX

TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR A PROPOS DE LA FORMATION DES AGENTS TERRITORIAUX TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR A PROPOS DE LA FORMATION DES AGENTS TERRITORIAUX o Les enjeux du système de formation. o Que peut apporter la formation à votre vie professionnelle? o Les formations que vous

Plus en détail

D P E L P AC A E C M E EN E T N ENTREPRISE

D P E L P AC A E C M E EN E T N ENTREPRISE PLAN DE DEPLACEMENT ENTREPRISE Récapitulatif de la démarche Cette démarche s inscrit dans le cadre de la Loi sur l Air et des mesures liées à la limitation de l usage de l automobile contenues dans la

Plus en détail

Consultation publique «Un regard neuf sur le patrimoine culturel» Révision de la Loi sur les biens culturels

Consultation publique «Un regard neuf sur le patrimoine culturel» Révision de la Loi sur les biens culturels Consultation publique «Un regard neuf sur le patrimoine culturel» Révision de la Loi sur les biens culturels Mémoire intitulé : «Le patrimoine bâti : une autre approche» Présenté par : Le Service d aide-conseil

Plus en détail

ATELIER 2 : Lutte contre l effet de serre. Habitat - logement

ATELIER 2 : Lutte contre l effet de serre. Habitat - logement Compte rendu de la deuxième réunion de travail - 3 octobre 2012 L atelier se déroule dans la salle du conseil municipal ATELIER 2 : Lutte contre l effet de serre Habitat - logement Madame Salfati, adjointe

Plus en détail

Résidence Clairefontaine

Résidence Clairefontaine Résidence Clairefontaine Bienvenue Madame, Monsieur, Vous venez de retirer un dossier de demande de pré-admission pour intégrer la Résidence Clairefontaine. Le Conseil d administration, la direction, tout

Plus en détail

inventaire des mesures existantes définition de la famille

inventaire des mesures existantes définition de la famille 2 POLITIQUE FAMILIALE 3 4 5 6 7 8 8 9 mot du maire mot de la conseillère déléguée à la famille introduction inventaire des mesures existantes portraits de famille mission générale de la politique générale

Plus en détail

A chaque longueur nagée, c est l accès à l eau potable qui est amélioré!

A chaque longueur nagée, c est l accès à l eau potable qui est amélioré! A chaque longueur nagée, c est l accès à l eau potable qui est amélioré! Avec le Défi de la Nuit de l Eau, contribuez à améliorer l accès à l eau potable aux enfants du Togo! Le Défi est une nouvelle approche

Plus en détail

Discours de Chantal JOUANNO, Secrétaire d'état chargée de l'écologie

Discours de Chantal JOUANNO, Secrétaire d'état chargée de l'écologie Discours de Chantal JOUANNO, Secrétaire d'état chargée de l'écologie Signature de l accord-cadre sur les pesticides utilisés par des professionnels en zones non agricoles Mesdames et Messieurs Je suis

Plus en détail

Café 2030 22 Novembre 2011

Café 2030 22 Novembre 2011 Café 2030 22 Novembre 2011 Ne pas oser à porter le sac d une personne âgée N a rien dit sur une attitude méprisante vis-à-vis d une femme voilée et âgée Ne rien dire aux cyclistes sur les trottoirs Le

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Borne électrique test. Installation de la 1 ère borne de rechargement électrique test à Arras

DOSSIER DE PRESSE Borne électrique test. Installation de la 1 ère borne de rechargement électrique test à Arras DOSSIER DE PRESSE Borne électrique test Installation de la 1 ère borne de rechargement électrique test à Arras SOMMAIRE UN PREMIER TEST 4 L UN DES TEMPS FORTS DES RENCONTRES CLIMAT 6 UN PROJET DE VILLE

Plus en détail

PROJET EDUCATIF TERRITORIAL COMMUNE DE CHAULGNES Année scolaire 2014/2015

PROJET EDUCATIF TERRITORIAL COMMUNE DE CHAULGNES Année scolaire 2014/2015 PROJET EDUCATIF TERRITORIAL COMMUNE DE CHAULGNES Année scolaire 2014/2015 Introduction Depuis plusieurs années, CHAULGNES s est fortement engagée en faveur de la jeunesse considérée comme un champ d action

Plus en détail

CONSEIL DE QUARTIER PERRALIÈRE GRANDCLÉMENT CONTRIBUTION AUX RÉFLEXIONS VISANT À RÉVISER LE PLU-H - FICHES THÉMATIQUES

CONSEIL DE QUARTIER PERRALIÈRE GRANDCLÉMENT CONTRIBUTION AUX RÉFLEXIONS VISANT À RÉVISER LE PLU-H - FICHES THÉMATIQUES CONSEIL DE QUARTIER PERRALIÈRE GRANDCLÉMENT CONTRIBUTION AUX RÉFLEXIONS VISANT À RÉVISER LE PLU-H - FICHES THÉMATIQUES Préambule Dans notre quartier, le défi pour les prochaines décennies est de faire

Plus en détail

PÔLE SENIORS LE LIEU RESSOURCE. pour les seniors, leur famille et les professionnels

PÔLE SENIORS LE LIEU RESSOURCE. pour les seniors, leur famille et les professionnels PÔLE SENIORS LE LIEU RESSOURCE pour les seniors, leur famille et les professionnels UN LIEU D ACCUEIL,D ÉCOUTE, D INFORMATION ET D ORIENTATION L équipe du pôle seniors est à votre disposition pour vous

Plus en détail

Les droits familiaux dans la fonction publique : réglementation. et évolutions récentes

Les droits familiaux dans la fonction publique : réglementation. et évolutions récentes CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 25 mai 2011 à 9 h 30 «Les redistributions au sein du système de retraite» Document N 4 Document de travail, n engage pas le Conseil Les droits familiaux

Plus en détail

édito sylvie VAndAmme Première Adjointe déléguée à l Avenir de l Enfant

édito sylvie VAndAmme Première Adjointe déléguée à l Avenir de l Enfant RYTHMES SCOLAIRES sommaire Edito Réforme des rythmes s à marquette : mode d emploi L agenda des petits les parcours «découvrir et s épanouir» en maternelle l agenda des grands les parcours «découvrir et

Plus en détail

Appel d offre. Accueil de l'édition 2015 12 e édition. Festival Quand ça nous chante!

Appel d offre. Accueil de l'édition 2015 12 e édition. Festival Quand ça nous chante! Appel d offre Accueil de l'édition 2015 12 e édition Festival Quand ça nous chante! 1 Page Appel d offre pour la sélection du Comité organisateur du 12 e Festival de la chanson et de la musique franco-ontarienne

Plus en détail

Rapport de fin de séjour Bourse Explora Sup Stage à San Francisco

Rapport de fin de séjour Bourse Explora Sup Stage à San Francisco UNIVERSITE PIERRE MENDES FRANCE Rapport de fin de séjour Bourse Explora Sup Stage à San Francisco Du 2 mai au 8 juillet. 2 P a g e a) Vie pratique : Logement : A San Francisco, je logeais dans une résidence

Plus en détail

Journée sport santé : «La place du sport au regard des besoins d activité physique en prévention primaire et tertiaire Rôle du mouvement sportif?

Journée sport santé : «La place du sport au regard des besoins d activité physique en prévention primaire et tertiaire Rôle du mouvement sportif? Journée sport santé : «La place du sport au regard des besoins d activité physique en prévention primaire et tertiaire Rôle du mouvement sportif?» Jeudi 21 mars 2013, Maison du sport français (PARIS) Discours

Plus en détail

Appel à Projets Tourisme 2014 Le Tourisme de Proximité pour et par les Bourguignons

Appel à Projets Tourisme 2014 Le Tourisme de Proximité pour et par les Bourguignons Appel à Projets Tourisme 2014 Le Tourisme de Proximité pour et par les Bourguignons Conseil régional de Bourgogne 17 boulevard de la Trémouille CS 23 502-21035 DIJON APPEL A CANDIDATURES PREAMBULE Le tourisme

Plus en détail

2013 DVD 240 Prolongation du dispositif de subvention pour l'achat de cyclomoteurs électriques et de vélos à assistance électrique.

2013 DVD 240 Prolongation du dispositif de subvention pour l'achat de cyclomoteurs électriques et de vélos à assistance électrique. Direction de la Voirie et des Déplacements 2013 DVD 240 Prolongation du dispositif de subvention pour l'achat de cyclomoteurs électriques et de vélos à assistance électrique. PROJET au 16 / 07 / 08 Version

Plus en détail

MAISON DES SERVICES PUBLICS DU LAC DE MAINE

MAISON DES SERVICES PUBLICS DU LAC DE MAINE MAISON DES SERVICES PUBLICS DU LAC DE MAINE Conseil consultatif de quartier du Lac de Maine Séance plénière du 5 décembre 2005 AVIS 1 Conseil consultatif de quartier du Lac de Maine Séance du 5 décembre

Plus en détail

Journée d information du 5 novembre 2012. Mobilité Multimodale Intelligente Urbanisme, tourisme, logistique urbaine. économiques

Journée d information du 5 novembre 2012. Mobilité Multimodale Intelligente Urbanisme, tourisme, logistique urbaine. économiques Journée d information du 5 novembre 2012 Mobilité Multimodale Intelligente Urbanisme, tourisme, logistique urbaine économiques Gabrielle LABESCAT Principales tendances du tourisme urbain impactant la mobilité

Plus en détail

Analyse de l enquête de satisfaction des salariés en parcours

Analyse de l enquête de satisfaction des salariés en parcours 2014 Analyse de l enquête de satisfaction des salariés en parcours Passation Fév-juillet 2014 Dépouillement Août 2014 Une démarche d amélioration En 2012, la SATE 86 s est engagée dans une démarche qualité

Plus en détail

Association «Les Amis du Camp du Tom» PROJET PEDAGOGIQUE. Centre de Vacances pour adolescents (12/17 ans)

Association «Les Amis du Camp du Tom» PROJET PEDAGOGIQUE. Centre de Vacances pour adolescents (12/17 ans) Association «Les Amis du Camp du Tom» PROJET PEDAGOGIQUE Centre de Vacances pour adolescents (12/17 ans) Introduction Depuis plus de 50 ans, le «Camp du Tom» propose aux ados, âgés de 12 à 17 ans, de partir

Plus en détail

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET 2/LES INTENTIONS EDUCATIVES 3/ LES VALEURS PRINCIPALES 4/ LES ACTEURS EDUCATIFS, LEUR CHAMPS D INTERVENTION ET LES

Plus en détail

RÈGLEMENT INTÉRIEUR SERVICES PÉRISCOLAIRES - ALAE MATERNEL (Accueil de Loisirs Associé à l Ecole) - RESTAURATION SCOLAIRE - TAP MATERNEL (Temps d

RÈGLEMENT INTÉRIEUR SERVICES PÉRISCOLAIRES - ALAE MATERNEL (Accueil de Loisirs Associé à l Ecole) - RESTAURATION SCOLAIRE - TAP MATERNEL (Temps d RÈGLEMENT INTÉRIEUR SERVICES PÉRISCOLAIRES ALAE MATERNEL (Accueil de Loisirs Associé à l Ecole) RESTAURATION SCOLAIRE TAP MATERNEL (Temps d Accueil Périscolaire) ANNEE 2013 2014 La ville de JACOU organise

Plus en détail

Le Conseil général élabore un agenda 21

Le Conseil général élabore un agenda 21 J e u d i 1 7 n o v e m b r e 2 0 1 1 dossier de presse Le Conseil général élabore un agenda 21 pour le département de la Loire Par Bernard BONNE, Président du Conseil général et Jean GILBERT, Conseiller

Plus en détail

DOSSIER POUR LE RENOUVELLEMENT D AGREMENT DU RELAIS ASSISTANTS MATERNELS. Adresse :

DOSSIER POUR LE RENOUVELLEMENT D AGREMENT DU RELAIS ASSISTANTS MATERNELS. Adresse : DOSSIER POUR LE RENOUVELLEMENT D AGREMENT DU RELAIS ASSISTANTS MATERNELS DE Adresse : SOMMAIRE I BILAN DE LA PERIODE D AGREMENT DU AU 1. LE RELAIS 2. LE PERSONNEL DU RELAIS 3. L EMPLOI DU TEMPS DE L ANIMATEUR

Plus en détail

Réunion avec les directeurs de CROUS. sur les actions de solidarité vis-à-vis des étudiants en grande difficulté. Lundi 13 décembre à 14 h 30

Réunion avec les directeurs de CROUS. sur les actions de solidarité vis-à-vis des étudiants en grande difficulté. Lundi 13 décembre à 14 h 30 Réunion avec les directeurs de CROUS sur les actions de solidarité vis-à-vis des étudiants en grande difficulté Lundi 13 décembre à 14 h 30 Généraliser les mesures d accueil d urgence Les 28 CROUS répartis

Plus en détail

LES CONSEILS DU COACH CHRISTOPHE PINNA

LES CONSEILS DU COACH CHRISTOPHE PINNA LES CONSEILS DU COACH CHRISTOPHE PINNA Christophe Pinna est l un des karatékas les plus réputés au monde et l un des sportifs français les plus titrés. Son palmarès est impressionnant, avec notamment 6

Plus en détail

CIRCULAIRE N DHOS/E1/2006/550 du 28 décembre 2006 relative à la mise en place de maisons des usagers au sein des établissements de santé

CIRCULAIRE N DHOS/E1/2006/550 du 28 décembre 2006 relative à la mise en place de maisons des usagers au sein des établissements de santé Direction de l'hospitalisation et de l'organisation des soins Sous-direction de la qualité et du fonctionnement des établissements de santé - Bureau E1 Dossier suivi par : Annick Van Herzèle Téléphone

Plus en détail

1. Éditorial. Décembre 2011 Volume 4 no. 1

1. Éditorial. Décembre 2011 Volume 4 no. 1 Les aînés regroupés de Charlesbourg 7260, boulevard Cloutier, Québec, G1H 3E8 http://www.caabcharlesbourg.org/arc arc@caabcharlesbourg.org Décembre 2011 Volume 4 no. 1 1. Éditorial Gérald Lavoie Président

Plus en détail

ACCESSIBILITÉ VERS UNE. Accès à tout pour tous. généralisée

ACCESSIBILITÉ VERS UNE. Accès à tout pour tous. généralisée PRÉFET DE LA SARTHE Direction Départementale des Territoires de la Sarthe Sous-Commission Départementale d Accessibilité VERS UNE ACCESSIBILITÉ généralisée Accès à tout pour tous La loi handicap du 11

Plus en détail

> Présentation de l Association Petits Princes. > Dominique Bayle, une femme de coeur

> Présentation de l Association Petits Princes. > Dominique Bayle, une femme de coeur Dossier de Presse 2015 > Présentation de l Association Petits Princes > Bénévole à l Association Petits Princes : une aventure humaine exceptionnelle > Pour un même enfant, plusieurs rêves réalisés avec

Plus en détail

Politique municipale sur l accueil, l intégration et la rétention des personnes immigrantes Juin 2010

Politique municipale sur l accueil, l intégration et la rétention des personnes immigrantes Juin 2010 Politique municipale sur l accueil, l intégration et la rétention des personnes immigrantes Juin 2010 Commissariat aux relations internationales et à l immigration Table des matières Page Déclaration d

Plus en détail

Les Strelitzias LIVRET D ACCUEIL. www.residence-seniors-lesstrelitzias.com

Les Strelitzias LIVRET D ACCUEIL. www.residence-seniors-lesstrelitzias.com Les Strelitzias LIVRET D ACCUEIL www.residence-seniors-lesstrelitzias.com Bienvenue à la résidence Les Strelitzias Vous avez choisi de résider aux Strelitzias, résidence seniors avec services, et je souhaite

Plus en détail

Enquête globale transport

Enquête globale transport Enquête globale transport N 21 Avril 215 La mobilité en Île-de-France Le stationnement, un levier majeur des politiques de déplacements Les voitures à disposition des ménages franciliens ne circulent en

Plus en détail

MODALITES D ACCUEIL REGLEMENT INTERIEUR 2015 / 2016. 50 rue de l Hôtel de ville 63200 MOZAC Renseignements Inscriptions 04 73 74 45 80

MODALITES D ACCUEIL REGLEMENT INTERIEUR 2015 / 2016. 50 rue de l Hôtel de ville 63200 MOZAC Renseignements Inscriptions 04 73 74 45 80 MODALITES D ACCUEIL REGLEMENT INTERIEUR 2015 / 2016 50 rue de l Hôtel de ville 63200 MOZAC Renseignements Inscriptions 04 73 74 45 80 ACCUEILS PERISCOLAIRES : L accueil périscolaire est ouvert le lundi,

Plus en détail

Discours de Maurice Leroy Ministre de la ville, chargé du Grand Paris

Discours de Maurice Leroy Ministre de la ville, chargé du Grand Paris Discours de Maurice Leroy Ministre de la ville, chargé du Grand Paris Paris, mardi 12 juillet 2011 SEMINAIRE «THE GREATER PARIS PROJECT : FINANCIAL AND REAL ESTATE INVESTMENT OPPOTUNITIES» LONDRES, ROYAUME

Plus en détail

Discours d ouverture du Forum des Associations 2009. Thierry Philip - Maire du 3 e arrondissement 12 septembre 2009-12h

Discours d ouverture du Forum des Associations 2009. Thierry Philip - Maire du 3 e arrondissement 12 septembre 2009-12h Discours d ouverture du Forum des Associations 2009 Thierry Philip - Maire du 3 e arrondissement 12 septembre 2009-12h Mesdames et Messieurs les élus, Mesdames et Messieurs les responsables associatifs,

Plus en détail

Et l électricité vient à vous

Et l électricité vient à vous Conception : Crédits photos : Fotolia, Médiathèque ERDF, Médiathèque EDF avril 2010 ERDF - Électricité Réseau Distribution France Tour Winterthur 92085 Paris La Défense cedex www.erdfdistribution.fr ERDF

Plus en détail

LES MEDIATHEQUES ET BIBLIOTHEQUE DE TALENCE UN RESEAU OUVERT A TOUS

LES MEDIATHEQUES ET BIBLIOTHEQUE DE TALENCE UN RESEAU OUVERT A TOUS Editorial 2 LES MEDIATHEQUES ET BIBLIOTHEQUE DE TALENCE UN RESEAU OUVERT A TOUS En permettant un libre accès aux livres et autres sources documentaires, ce service public contribue aux loisirs, à l information,

Plus en détail

A17 - Améliorer l intégration des personnes handicapées au cœur de la vie sociale

A17 - Améliorer l intégration des personnes handicapées au cœur de la vie sociale - nombre de ressources (ETP) mutualisées Exemples d indicateurs de résultat - couverture des besoins en services par type de handicap - couverture des besoins et répartition des places d hébergement -

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DES SERVICES PERISCOLAIRES

REGLEMENT INTERIEUR DES SERVICES PERISCOLAIRES REGLEMENT INTERIEUR DES SERVICES PERISCOLAIRES RESTAURANTS SCOLAIRES, GARDERIES ET TEMPS D ACTIVITES PERISCOLAIRES Introduction La commune de Bassens organise les services périscolaires : restaurants,

Plus en détail

Présentation des dispositifs relatifs à l emploi et au crédit d impôt compétitivité emploi : jeudi 11 juillet au Port

Présentation des dispositifs relatifs à l emploi et au crédit d impôt compétitivité emploi : jeudi 11 juillet au Port Le service économique La lettre au format PDF Les archives de la lettre + Présentation des dispositifs relatifs à l emploi et au crédit d impôt compétitivité emploi : jeudi 11 juillet au Port Le beau temps

Plus en détail

Les Petits Débrouillards présentent

Les Petits Débrouillards présentent Les Petits Débrouillards présentent Un programme éducatif pour développer et accompagner la pratique d activités scientifiques et techniques sur les territoires. Soutenu par les investissements d avenir

Plus en détail

Charte nationale de l accompagnement à la scolarité

Charte nationale de l accompagnement à la scolarité 1 Le droit à l éducation est un droit fondamental dans notre société. Cette exigence démocratique d une meilleure formation générale et d un haut niveau de qualification pour tous correspond aux besoins

Plus en détail

LMNP PARIS. Maisons-Laffitte (78) Censi-bouvard / CLASSIQUE

LMNP PARIS. Maisons-Laffitte (78) Censi-bouvard / CLASSIQUE LMNP Censi-bouvard / CLASSIQUE PARIS Maisons-Laffitte (78) MAISONS-LAFFITTE A seulement quelques kilomètres à l ouest de Paris, dans le département des Yvelines, Maisons-Laffitte jouit d une situation

Plus en détail

Le service jeunesse. au cœur de l action VILLE D ASNIÈRES-SUR-SEINE

Le service jeunesse. au cœur de l action VILLE D ASNIÈRES-SUR-SEINE VILLE D ASNIÈRES-SUR-SEINE Le service jeunesse au cœur de l action Renseignements : service jeunesse 29 rue de la Concorde Tél. 01 41 11 13 68 - Site internet : www.asnieres-sur-seine.fr Horaires : du

Plus en détail

Quoi de neuf pour le tourisme à Fontainebleau?

Quoi de neuf pour le tourisme à Fontainebleau? Petit Déjeuner de Presse : Quoi de neuf pour le tourisme à Fontainebleau? Jeudi 30 Juin 2011 Fontainebleau Tourisme 4, rue Royale 77300 Fontainebleau Tél : 01 60 74 99 99 /06 73 54 03 99 remi.dourthe@fontainebleau-tourisme.com

Plus en détail

TABLE RONDE AUEG du 6 FEVRIER 2014 - Vieillissement et Habitat - Comprendre, décider, changer INTERVENTION CARSAT RHONE-ALPES

TABLE RONDE AUEG du 6 FEVRIER 2014 - Vieillissement et Habitat - Comprendre, décider, changer INTERVENTION CARSAT RHONE-ALPES Sous-Direction de l Action Sociale Le 30 janvier 2014 Département PREVENTION, PREPARATION A LA RETRAITE, ETUDES ET PROSPECTIVE MPP/NC G:\DAR\SDAS_DBVRP\3_Etudes_Prospectives\Etudes\Charge_Etude\TABLE RONDE

Plus en détail

ACCUEIL DE LOISIRS 3-12 ANS «LES P TITS DIABLES»

ACCUEIL DE LOISIRS 3-12 ANS «LES P TITS DIABLES» ALSH Municipal 3-12 ans «Les P tits Diables» GUIDE PRATIQUE 2014-2015 Rue Jules Ferry 35420 Louvigné du Désert ACCUEIL DE LOISIRS 3-12 ANS «LES P TITS DIABLES» MERCREDIS ET VACANCES SCOLAIRES Organisateur

Plus en détail

QUESTIONNAIRE aux ETUDIANTS OUT. Comment avez-vous été accueillis et contactés sur place?

QUESTIONNAIRE aux ETUDIANTS OUT. Comment avez-vous été accueillis et contactés sur place? Université à l étranger: Université Nationale de La Plata Semestre/Année de séjour : Semestre 1/ 2012/2013 Domaine d études : Etudes européennes L accueil : QUESTIONNAIRE aux ETUDIANTS OUT Comment avez-vous

Plus en détail

PRESENTATION DU LABEL FAMILLE PLUS AUX PRESTATAIRES D ACTIVITES

PRESENTATION DU LABEL FAMILLE PLUS AUX PRESTATAIRES D ACTIVITES PRESENTATION DU LABEL FAMILLE PLUS AUX PRESTATAIRES D ACTIVITES Présentation du label Le marché des familles comprend 8 000 000 de familles françaises auxquelles s ajouteraient 20 000 000 de familles étrangères

Plus en détail

Dossier de presse. Création d un. à Haguenau INNOVATION. par induction en lieu public. 1 ère mondiale de recharge

Dossier de presse. Création d un. à Haguenau INNOVATION. par induction en lieu public. 1 ère mondiale de recharge Dossier de presse Création d un INNOVATION 1 ère mondiale de recharge par induction en lieu public La recharge par induction en lieu public, une 1ère mondiale Ville de Haguenau & SEW Usocome La mobilité

Plus en détail

Planète chérubins! Ensemble au service des Petits et des Grands de 0 à 12 ans.

Planète chérubins! Ensemble au service des Petits et des Grands de 0 à 12 ans. Téléchargez le guide sur www.cc-sudestuaire.fr Planète chérubins! Ensemble au service des Petits et des Grands de 0 à 12 ans. Guide pratique Planète chérubins! Ensemble au service des Petits et des Grands

Plus en détail

ECOLE FORMULAIRES. LETTRE DE REMERCIEMENT Objet mentionné sur la lettre : Bilan et remerciements La facture peut être jointe à cette lettre.

ECOLE FORMULAIRES. LETTRE DE REMERCIEMENT Objet mentionné sur la lettre : Bilan et remerciements La facture peut être jointe à cette lettre. ECOLE FORMULAIRES LETTRE TYPE DE PROSPECTION POUR LES ECOLES Objet mentionné sur la lettre : Proposition d organisation de journée découverte Cette lettre peut être adressée de manière circulaire à toutes

Plus en détail

APPEL À PROJETS QUARTIERS DURABLES CITOYENS MODALITÉS

APPEL À PROJETS QUARTIERS DURABLES CITOYENS MODALITÉS APPEL À PROJETS QUARTIERS DURABLES CITOYENS 2015 MODALITÉS PRÉSENTATION DE L APPEL À PROJETS L appel à projets Quartiers Durables Citoyens encourage et soutient les habitants qui s engagent dans leur quartier

Plus en détail

Congrès de l Association francophone des Commissions nationales de promotion et de protection des droits de l Homme (AFCNDH)

Congrès de l Association francophone des Commissions nationales de promotion et de protection des droits de l Homme (AFCNDH) Paris, 8 novembre 2013 Congrès de l Association francophone des Commissions nationales de promotion et de protection des droits de l Homme (AFCNDH) Allocution de S.E. M. Abdou Diouf, Secrétaire général

Plus en détail

La rigueur alsacienne ne me laissait aucun doute sur la qualité du concept et sur la fiabilité de la démarche.

La rigueur alsacienne ne me laissait aucun doute sur la qualité du concept et sur la fiabilité de la démarche. Madame la Secrétaire Générale,.. Tester dans l Auxerrois, une invention d Alsace du Nord qui fonctionne depuis trois ans, était une excellente idée surtout quand je vous aurais dit que mon activité professionnelle

Plus en détail

ACCOMPAGNER LA FONDATION PARIS SAINT-GERMAIN

ACCOMPAGNER LA FONDATION PARIS SAINT-GERMAIN ACCOMPAGNER LA FONDATION PARIS SAINT-GERMAIN NOM PROSPECT + DATE LA FONDATION PARIS SAINT-GERMAIN DÈS SEPTEMBRE 2000, LE PARIS SAINT-GERMAIN S EST ENGAGÉ SUR LE TERRAIN DE L ACTION SOCIALE EN CRÉANT LA

Plus en détail

Conférence d évaluation et de suivi de la campagne

Conférence d évaluation et de suivi de la campagne Strasbourg, 10 Mars 2015 DDCP-YD/NHSM (2015) 4F LA FIN DU COMMENCEMENT? Conférence d évaluation et de suivi de la campagne Centre Européen de la Jeunesse, Strasbourg 27 au 30 Mai 2015 Informations et appel

Plus en détail

Dossier de presse. 4 événements grand public en 2015 Rendez-vous les 21.03 13.06 19.09 et 19.12

Dossier de presse. 4 événements grand public en 2015 Rendez-vous les 21.03 13.06 19.09 et 19.12 Dossier de presse Une initiative de Ensemble, les citoyens peuvent se réapproprier leur ville, leur planète, leur destin commun. 4 événements grand public en 2015 Rendez-vous les 21.03 13.06 19.09 et 19.12

Plus en détail

Village des Métiers, de la Formation et de l Emploi Du 26 au 28 Septembre 2014 Au Parc des expositions de Nancy

Village des Métiers, de la Formation et de l Emploi Du 26 au 28 Septembre 2014 Au Parc des expositions de Nancy Village des Métiers, de la Formation et de l Emploi Du 26 au 28 Septembre 2014 Au Parc des expositions de Nancy Conférence de presse lundi 22 septembre 2014 à l Hôtel de Région, 1/10 Sommaire : Introduction...

Plus en détail

L avenir de notre ville, parlons-en. publique. Projet de. hôtel de ville. Enquête

L avenir de notre ville, parlons-en. publique. Projet de. hôtel de ville. Enquête L avenir de notre ville, parlons-en Projet de > Enquête publique 5 MARS > 5 AVRIL 2012 hôtel de ville QU EST-CE QUE LE PLU? 2 3 AMÉNAGEMENT ET DÉVELOPPEMENT DURABLE LES OBJECTIFS DU PADD (Projet d aménagement

Plus en détail

Convention. entre. la Fédération Française et la Fédération Française

Convention. entre. la Fédération Française et la Fédération Française Convention entre la Fédération Française et la Fédération Française de Football du Sport Adapté (FFF) (FFSA) Saint-Denis, le 17 avril 2002 Convention entre la Fédération Française de Football et la Fédération

Plus en détail

JAZZ PULSION SPECTACLE ANNUEL 2014 AU QUARTZ

JAZZ PULSION SPECTACLE ANNUEL 2014 AU QUARTZ JAZZ PULSION SPECTACLE ANNUEL 2014 AU QUARTZ «LA LEGENDE DES 13 CRANES DE CRISTAL» Direction artistique : KARINE FLUZIN Nous vous rappelons que le spectacle annuel de danse sera présenté au QUARTZ Le VENDREDI

Plus en détail

Pour une mobilité mobilisatrice. Nestlé Suisse SA

Pour une mobilité mobilisatrice. Nestlé Suisse SA Pour une mobilité mobilisatrice Plan de mobilité d'orbe Plan de mobilité d'orbe Contexte Le site E2V en constante évolution Enjeu: améliorer les conditions de déplacement accroissement de l effectif ces

Plus en détail

Ateliers 21 du 6 octobre 2009. Atelier 3: Logement, culture, sport, associations, intergénérationnel...

Ateliers 21 du 6 octobre 2009. Atelier 3: Logement, culture, sport, associations, intergénérationnel... Ateliers 21 du 6 octobre 2009 Atelier 3: Logement, culture, sport, associations, intergénérationnel... Tendre vers un développement à Vincennes suppose de relever quatre défis majeurs et d adopter des

Plus en détail

CONFERENCE SUR L ELABORATION DU PLAN LOCAL D URBANISME

CONFERENCE SUR L ELABORATION DU PLAN LOCAL D URBANISME CONFERENCE SUR L ELABORATION DU PLAN LOCAL D URBANISME MERCREDI 6 OCTOBRE 2010 Compte-rendu de la conférence qui s est tenue en public, en salle des fêtes de l Hôtel de Ville, le 6 octobre en présence

Plus en détail

Les Foires de. Bien se renseigner pour réussir sa foire. Montargis. Contacts

Les Foires de. Bien se renseigner pour réussir sa foire. Montargis. Contacts 2015 Les Foires de Montargis Bien se renseigner pour réussir sa foire Contacts Foire Gastronomique de Printemps La foire gastronomique est LE rendez-vous du printemps depuis bientôt une cinquantaine d

Plus en détail

Rapport de fin de séjour. Stage Bournemouth

Rapport de fin de séjour. Stage Bournemouth Charlène Reynaud Licence IUP Université jean Monnet Rapport de fin de séjour Stage Bournemouth A. Vie pratique Mon séjour s est déroulé à Bournemouth, ville de 163900 située à 2h00 de Londres. Bournemouth

Plus en détail

formations 2015 http://lajoieparleslivres.bnf.fr

formations 2015 http://lajoieparleslivres.bnf.fr formations 2015 Le Centre national de la littérature pour la jeunesse est un service du département Littérature et art de la Bibliothèque nationale de France. Dans le cadre de sa mission d encouragement

Plus en détail

Pour une population plus active. L école, un milieu stimulant

Pour une population plus active. L école, un milieu stimulant Pour une population plus active L école, un milieu stimulant Quelle est la meilleure manière d amener les personnes sédentaires à faire régulièrement de l activité physique? Voilà la question sur laquelle

Plus en détail

Un piano dans chaque école

Un piano dans chaque école Notre idée : dans chaque école, mettre à disposition des enfants un vrai piano, en accès libre. BUDGET PARTICIPATIF 2015 Un piano dans chaque école Description du projet Pour un enfant, avant d être un

Plus en détail

I. Le Forum mondial de l eau

I. Le Forum mondial de l eau Evénements soutenus par le 6 ème Forum Mondial de l Eau I. Le Forum mondial de l eau Historique Co-organisé tous les trois ans par le Conseil Mondial de l Eau d une part, un pays et une ville hôte d autre

Plus en détail

Les rencontres recrutement de Mont de Marsan Trouvez un emploi aujourd hui, découvrez votre métier de demain Jeudi 17 septembre 2015

Les rencontres recrutement de Mont de Marsan Trouvez un emploi aujourd hui, découvrez votre métier de demain Jeudi 17 septembre 2015 PRÉFET DES LANDES Les rencontres recrutement de Mont de Marsan Trouvez un emploi aujourd hui, découvrez votre métier de demain Jeudi 17 septembre 2015 1 La Huitième édition de ce forum organisé par les

Plus en détail

Discours prononcé par Carole DELGA lors de la Conférence de presse de la Fevad : «Bilan du e-commerce en 2014» - Mardi 27 janvier 2015 à Bercy -

Discours prononcé par Carole DELGA lors de la Conférence de presse de la Fevad : «Bilan du e-commerce en 2014» - Mardi 27 janvier 2015 à Bercy - CAROLE DELGA SECRETAIRE D ETAT CHARGEE DU COMMERCE, DE L ARTISANAT, DE LA CONSOMMATION ET DE L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE, AUPRES DU MINISTRE DE L ECONOMIE, DE L INDUSTRIE ET DU NUMERIQUE D i s c o

Plus en détail

Gestion et exploitation d un Bar-restaurantcommerce. à LURS

Gestion et exploitation d un Bar-restaurantcommerce. à LURS M A I R I E D E L U R S Hôtel de Ville 04700 - LURS Gestion et exploitation d un Bar-restaurantcommerce multiservices à LURS Cahier des charges M A R C H E P U B L I C E N P R O C É D U R E A D A P T É

Plus en détail

Compte rendu du Forum 6

Compte rendu du Forum 6 FORUM 6 L ÉDUCATION COMME DIACONIE L École, lieu d éducation à la fraternité Compte rendu du Forum 6 «J ai été des années durant un très mauvais élève, un moins que rien! Un jour j ai trouvé un bon professeur

Plus en détail

Dossier de presse Mardi 17 novembre 2015

Dossier de presse Mardi 17 novembre 2015 «TOUS DIFFERENTS, TOUS VOYAGEURS» SMTC Tisséo s engage pour un réseau de transport pour tous 1 Sommaire Accessibilité : un réseau pour tous, la démarche ambitieuse du syndicat mixte des transports en commun

Plus en détail

Association!Cinéma!l Ecran!!!! lundi!8!septembre!2014! 14,!passage!de!l Aqueduc! 93200!SaintADenis! Tel!:!0149336688!!

Association!Cinéma!l Ecran!!!! lundi!8!septembre!2014! 14,!passage!de!l Aqueduc! 93200!SaintADenis! Tel!:!0149336688!! AssociationCinémal Ecran lundi8septembre2014 14,passagedel Aqueduc 93200SaintADenis Tel:0149336688 Introduction Projetd extensionducinémal ECRAN Le cinéma l Ecran dans le centreaville existe depuis 1991(sa

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DE LA COMMUNE DE BESANÇON 2015-494

BULLETIN OFFICIEL DE LA COMMUNE DE BESANÇON 2015-494 BULLETIN OFFICIEL DE LA COMMUNE DE BESANÇON 2015-494 17 - Comité Local d Aide aux Projets Bisontins «CLAP» Aide Individuelle aux Loisirs par l Echange «A Tire d AILE» - Bilan 2014 et perspectives 2015

Plus en détail

MAISON de RETRAITE Résidence La Colmont 177, Rue Ambroise de Loré 53300 OISSEAU CONDITIONS DE SEJOUR REGLEMENT INTERIEUR

MAISON de RETRAITE Résidence La Colmont 177, Rue Ambroise de Loré 53300 OISSEAU CONDITIONS DE SEJOUR REGLEMENT INTERIEUR MAISON de RETRAITE Résidence La Colmont 177, Rue Ambroise de Loré 53300 OISSEAU CONDITIONS DE SEJOUR REGLEMENT INTERIEUR Le présent document définit les règles générales et permanentes d organisation et

Plus en détail

Technicien conseil. motivation. formation. Devenez. Technicien conseil. en prestations familiales. La Caf de Paris. qualification

Technicien conseil. motivation. formation. Devenez. Technicien conseil. en prestations familiales. La Caf de Paris. qualification formation qualification motivation emploi Devenez Technicien conseil en prestations familiales La Caisse d'allocations familiales de Paris vous propose une formation une qualification un emploi La Caf

Plus en détail