LA SOLUTION 3/360 3 défis stratégiques 360 minutes de focus

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LA SOLUTION 3/360 3 défis stratégiques 360 minutes de focus"

Transcription

1 LA SOLUTION 3/360 3 défis stratégiques 360 minutes de focus PROCESSUS DE PLANIFICATION STRATÉGIQUE SURVITAMINÉ

2 À qui s adresse la Solution 3/360? La Solution 3/360 est toute désignée pour les PME ou autres petites organisations qui ont besoin des mêmes services que la grande entreprise, mais qui n en ont pas les moyens. Non seulement n en ont-ils souvent pas les moyens, mais ils n ont aussi pas le temps voulu pour le dédier à toutes sortes de choses essentielles à la croissance soutenue de leur organisation. La planification stratégique s inscrit parmi les outils les plus importants pour une organisation. Elle a toutefois la réputation d être un exercice complexe, intellectuel, demandant et mal adapté aux organisations de moindre taille. D autres ont fait l exercice déjà et le processus leur a paru trop lourd et ils se sont ramassés avec des plans stratégiques volumineux qui occupent une place privilégiée sur une tablette inaccessible où ils sont couverts d une épaisse couche de poussière. D autres encore ont connu les bénéfices d une planification stratégique qui s est faite simplement, harmonieusement et qui leur a permis d avancer, de croître et de se réaliser. Toutefois, ils ne veulent pas refaire l exercice de A à Z, mais plutôt concentrer leurs méninges sur deux ou trois impératifs stratégiques qui les chatouillent et qui demandent une attention particulière. Que vous sentiez le besoin de faire votre toute première planification stratégique ou de procéder à une mise au point stratégique, voilà la solution qu il vous faut. Une solution unique qui résout 3 impératifs stratégiques critiques* en : 2 stages 360 minutes ou moins 3 pages de moins de 360 mots par page Pour moins de 3 000$ Pour encore plus d information que celle offerte dans les pages qui suivent, veuillez appeler Daniel Melchers, : Au bureau : Cellulaire : Visitez notre site web : lestratege.ca Visitez notre site : lestratege.ca * N oubliez pas que si vous avez plus de trois priorités, vous n en avez aucune! 1

3 POURQUOI PLANIFIER? 1. Pour transformer une vision en une réalité 2. Pour faire de ses intentions des résultats 3. Pour transformer sa raison d être en performance Si on accepte que la meilleure façon de prédire son avenir soit de l inventer soi-même, on accepte l importance de la planification stratégique. La planification est à son essence notre tentative à nous, les gestionnaires, d exercer le plus grand contrôle possible sur l avenir des organisations qu on doit gérer. La planification stratégique nous fournit les moyens de nous contrôler nous-mêmes, de même que ceux qui se rapportent à nous. C est l occasion pour le leadership de l organisation d unifier son monde et d harmoniser ses actions. À son meilleur, la planification stratégique donne la chance de tirer plein profit de tout le capital intellectuel du personnel et de faire en sorte qu il travaille de façon pleinement collaborative. Le but avoué de la planification stratégique est de générer des résultats extraordinaires, hors du commun. Justement parce que les résultats anticipés sont hors du commun, ils se heurtent à l inexpérience, à l incertitude, au scepticisme et, on s en doute bien, à la résistance des gens qui sont affectés par le changement. La bonne nouvelle c est que s il y a de la résistance c est que la stratégie est possiblement sur la bonne voie. S il n y a pas de résistance, il y a lieu de se poser des questions. Le plan stratégique est un outil de prise de décisions non pas quotidiennes, mais créatives permettant de régler des problèmes insidieux ou de prendre avantage d opportunités inexploitées avec des conséquences d un tout autre que les décisions de routine. Il est parfois utile de spécifier ce que n est pas la planification stratégique. Elle n est surtout pas un plan d affaires qui, lui, garde l organisation sur les rails financiers et opérationnels. Le plan d affaires, lui, a pour mission de gagner des batailles. Par contre, la planification stratégique, elle, s intéresse à tout ce qui concerne la vision de l organisation et sa réalisation (objectifs, stratégies, tactiques, mesures et actions). La planification stratégique est faite pour gagner la guerre. Le plan stratégique met de la pression sur l organisation : il cherche à maximiser la performance. À ce titre, il doit être mesurable, sans quoi on perd le contrôle. Si les gens responsables de réaliser le plan stratégique n en prennent pas personnellement possession, toutes leurs autres priorités quotidiennes prendront le dessus. La quantification et la responsabilisation sont des critères de succès importants. Pour réussir, il faut aussi se mettre dans la tête que le personnel n est pas appelé à guider le plan, mais bien à être guidé par le plan. 2

4 LA SOLUTION 3/360 Notre processus de planification stratégique a l air d un tabouret à trois pattes. La première patte constitue un système expéditif unique qui fait qu on avance vite, sans se compliquer la vie. La deuxième patte, c est le focus extrêmement serré du processus que vous allez vivre avec nous. Et la troisième patte, c est le feedback quantitatif que nous vous aiderons à mettre en place pour mesurer les progrès. Notre solution focalise sur trois impératifs stratégiques (plus qu assez pour la majorité des organisations!) auxquels nous consacrons un total de 360 minutes ou deux heures chaque. C est la SOLUTION 3/360. De plus, votre plan stratégique aura trois pages de long et chaque page ne contiendra pas plus de 360 mots. Qui a vraiment besoin d un document de mots étalés sur quarante pages? Le plan court et précis que nous allons générer ensemble vous donnera l occasion de vous ajuster rapidement et de manière fluide à mesure que des changements se produiront et se mettront à affecter l organisation. L époque où un plan stratégique avait une durée de vie de plusieurs années sans ajustements majeurs est depuis longtemps révolue. Pour cette raison, notre format est simple, rapide à travailler, facile à communiquer et facile à ajuster : 2 stages, 12 étapes, 3 pages qui font appel au cerveau gauche et au cerveau droit. Notre philosophie s inspire de ce que William Pollard, ancien président et chef de la direction de Servicemaster aux États-Unis, a déjà écrit : «Ce n est pas toujours ce que nous savons et ce que nous analysons avant de prendre une décision qui fait qu on prend une très bonne décision. C est plutôt ce que nous faisons après avoir pris une décision pour l implanter qui fait qu on a pris une vraie bonne décision.» Une mise en garde : nous pouvons toujours aider nos clients à prendre de bonnes décisions stratégiques. L implantation demeure leur affaire. Toutefois, la majorité n y met pas l effort requis et le plan ne se matérialise pas. Pourquoi? Parce qu il est très difficile de gérer le changement. Cela demande une volonté de fer et beaucoup de courage. Sachant fort bien à quel point c est difficile, nous accompagnons nos clients qui nous le demandent dans l implantation du plan, intervenant à intervalles réguliers, mais qui s espacent graduellement de plus en plus dans le temps. Notre but est de créer le momentum voulu, de motiver les responsables et de désamorcer la résistance et les freins que le changement suscite. VOTRE DÉFI À VOUS : D ABORD IDENTIFIER VOS IMPÉRATIFS STRATÉGIQUES LES PLUS SIGNIFICATIFS Les pages qui suivent vous donnent des indices qui vous permettent de mettre le doigt sur des impératifs stratégiques qui échappent possiblement à votre attention. Identifiez les trois plus importants qui, selon vous, devraient immédiatement retenir votre attention. Dès le début de notre session, nous travaillerons à rapidement déterminer trois impératifs stratégiques prioritaires qui font consensus parmi le groupe des participants. Nous allons les explorer et les résoudre rigoureusement, un à un, à un rythme rapide. 3

5 Indices culturels Réactifs vs proactifs Focus sur le court terme Meetings, meetings, meetings Bureaucratie Objectifs timides Pas de focus résultats Évitement de gros problèmes Manque de travail d équipe Mentalité de Eux vs Nous Climat qui crée des gagnants et des perdants La confiance ne règne pas, les gens sont insécurisés Pénurie d innovation, peur du risque Indices directionnels Les gens à distance des gestionnaires Focus croissance vs profits Focus ventes vs profits Pas d objectifs à long terme Besoin de conseillers externes Tout finit par être une priorité Décisions majeures non encadrées par un processus rigoureux Incitatifs à la performance inefficaces ou inappropriés Indices structurels Tâches et responsabilités floues Employés n ont pas de compte à rendre Suivi inadéquat des plans Tout est urgent Mauvaise communication Budgets dépassés Documentation excessive Trop/pas assez de gestion Décisions arbitraires Indices de contrôle Information de gestion peu disponible ou en retard Information non pertinente à la prise de décisions Pas assez d emphase sur résultats clés (non mesurés, non rapportés) Trop de meetings non productifs Feedback opérationnel inadéquat Innovation inexistante, créativité restreinte Les bonnes idées ne font pas leur chemin Contrôle de la qualité manque de constance Information non adéquate (IT) Indices financiers Gestion inadéquate du cash Facturation boiteuse Comptes recevables en mauvaise santé Rapports financiers mensuels en retard Gestion inadéquate des coûts Dépenses hors contrôle Source incertaine de capitalisation Rentabilité inacceptable Indices clients Feedback (recherche auprès des clients) inexistant ou inadéquat Évaluation irrégulière de la concurrence Non compréhension des attentes des clients Mauvais service à la clientèle Offre trop restreinte Trop petite base de clientèle Mauvais positionnement 4

6 Indices RH Pratiques d embauche réactives plutôt que proactives Processus d évaluation de la performance mal fondé Évaluations mal faites, pas faites ou en retard Lenteur à se défaire des gens qui ne performent pas. Employés ne savent pas quel est leur prochaine étape Formation inadéquate Pratiques aléatoires de compensation ou dépassées Pas de plan de succession pour postes clés On ne tient pas compte du climat de travail Environnement qui crée du stress Autres indices Fournisseurs ordinaires Fournisseurs qu on n utilise pas comme partenaires Installations déficientes Peu de R&D Trop de gaspillage Gestion des inventaires inadéquats Faiblesses en contrôle de qualité Administration déficiente Résultats en déclin dans les opérations courantes Autres questions à vous poser Que pourrait faire un concurrent pour vous faire fermer vos portes? Quels changements sont susceptibles de vous rendre obsolètes? Quand des clients vous abandonnent, quelles sont les raisons alléguées? Quelles seraient les conséquences si vous perdiez certaines personnes clés? Qu arriverait-il si vous pouviez doubler votre rentabilité? Si vous pouviez faire de la magie, que souhaiteriez-vous voir changer d un seul coup dans votre organisation? Qu est-ce qui, plus que n importe quoi, retient votre organisation? Quelle est votre plus grande vulnérabilité? 5

7 Processus de planification stratégique survitaminé Étape 1- Point chaud Étape 2- Recto Verso LA SOLUTION 3/360 3 défis stratégiques 360 minutes de focus Étape 3- Valeurs contextuelles Étape 4- Vision Étape 5- Impacts clients Étape 6- Autres bénéficiaires Étape 7- Embûches Étape 8- Indicateurs vitaux Étape 9- Réalité Étape 10- Stratégies Étape 11- Actions Étape 12- Nommer l initiative Le plus grand danger qui guète la majorité d entre nous n est pas que nous visions assez haut et que nous rations la cible, mais que nous visions trop bas et que nous l atteignions. Michel-Ange 6

Le processus du développement économique

Le processus du développement économique DOUGLASS C. NORTH Prix Nobel d économie Le processus du développement économique Présentation de Claude Ménard Traduit de l anglais par Michel Le Séac h, 2005 ISBN : 2-7081-3397-7 13 Où allons-nous? Le

Plus en détail

PNL & RECRUTEMENT IMPACT SUR LES ENTRETIENS Présentation du 10/06/03

PNL & RECRUTEMENT IMPACT SUR LES ENTRETIENS Présentation du 10/06/03 PNL & RECRUTEMENT IMPACT SUR LES ENTRETIENS Présentation du 10/06/03 Introduction : Questions/réponses : Qu est-ce que pour vous un bon recrutement? Cela dépend de quoi? Qu est-ce qui est sous votre contrôle?

Plus en détail

Développement personnel

Développement personnel Développement personnel 50 REPÉRAGE DES TALENTS : COMPÉTENCES ET PERFORMANCE DE L'ENTREPRISE Repérer dans l'organisation les "talents" nécessaires à l'atteinte des objectifs de l'entreprise Construire

Plus en détail

Assurer la réussite de votre entreprise

Assurer la réussite de votre entreprise Assurer la réussite de votre entreprise Groupe labrecque assurance inc. Cabinet de services financiers Assurer la réussite de votre entreprise Comme pour la plupart des gens, les propriétaires d entreprise

Plus en détail

Chapitre 1 Comprendre l évolution du marketing

Chapitre 1 Comprendre l évolution du marketing Chapitre 1 Comprendre l évolution du marketing Ce que vous allez apprendre Définir le marketing et comprendre son rôle Comprendre les différentes évolutions du marketing Comprendre les nouveaux enjeux

Plus en détail

Mémoire Présenté au Ministère des Finances et au Ministère de la Famille et des Aînés du Québec

Mémoire Présenté au Ministère des Finances et au Ministère de la Famille et des Aînés du Québec MÉMOIRE SUR LE PROJET DE LOI 8 ÉLARGISSANT LA VENTE D ASSURANCES FUNÉRAIRES AU QUÉBEC Mémoire Présenté au Ministère des Finances et au Ministère de la Famille et des Aînés du Québec Septembre 2007 15 avril

Plus en détail

Les principales difficultés rencontrées par les P.M.E. sont : «La prospection et le recouvrement des créances» Petit déjeuner du 26 juin 2012

Les principales difficultés rencontrées par les P.M.E. sont : «La prospection et le recouvrement des créances» Petit déjeuner du 26 juin 2012 Les principales difficultés rencontrées par les P.M.E. sont : «La prospection et le recouvrement des créances» Petit déjeuner du 26 juin 2012 Tour de table d une dizaine d indépendants et gérants de P.M.E.

Plus en détail

PM Ressources. Atelier 1: Devenez un As de la Communication. Les Ateliers du Coach

PM Ressources. Atelier 1: Devenez un As de la Communication. Les Ateliers du Coach de ht nive service de l entreprise du Coach Atelier 1: Devenez un As de la Communication progresser en communication et toute personne en situation de difficultés relationnelles Maîtriser les fondamentx

Plus en détail

La situation financière des Canadiens

La situation financière des Canadiens La situation financière des Canadiens 1 Approche client Microsoft Advertising Hiver 2015 LA SITUATION FINANCIÈRE DES CANADIENS 2 Des décisions financières difficiles et importantes doivent être prises

Plus en détail

Comment mettre en oeuvre une gestion de portefeuille de projets efficace et rentable en 4 semaines?

Comment mettre en oeuvre une gestion de portefeuille de projets efficace et rentable en 4 semaines? DOSSIER SOLUTION Package CA Clarity PPM On Demand Essentials for 50 Users Comment mettre en oeuvre une gestion de portefeuille de projets efficace et rentable en 4 semaines? agility made possible CA Technologies

Plus en détail

Les 10 grands principes de l utilisation du data mining pour une gestion de la relation client réussie

Les 10 grands principes de l utilisation du data mining pour une gestion de la relation client réussie Les 10 grands principes de l utilisation du data mining pour une gestion de la relation client réussie Découvrir les stratégies ayant fait leurs preuves et les meilleures pratiques Points clés : Planifier

Plus en détail

Plan de cours Programme de leadership en entreprise pour les conseillers juridiques d entreprise

Plan de cours Programme de leadership en entreprise pour les conseillers juridiques d entreprise Plan de cours Programme de leadership en entreprise pour les conseillers juridiques d entreprise Un juriste typique qui assume un rôle de juriste d entreprise est armé d une solide formation et expérience

Plus en détail

La mobilisation des employés: importance et facteurs clés de succès. Conférence IGF 25 mars 2015

La mobilisation des employés: importance et facteurs clés de succès. Conférence IGF 25 mars 2015 La mobilisation des employés: importance et facteurs clés de succès Conférence IGF 25 mars 2015 Ce dont je vais vous parler L importance de la mobilisation Notre rôle comme gestionnaire Le parcours de

Plus en détail

Rémunération stratégique pour réussir sa conquête des talents

Rémunération stratégique pour réussir sa conquête des talents 1 Rémunération stratégique pour réussir sa conquête des talents 2 Rémunération stratégique Plan de la présentation 1- Rémunération stratégique : Notions de base Établir et maintenir une structure salariale

Plus en détail

Organiser ses ressources pour mieux apprendre : gérer son temps, son espace et ses outils de travail

Organiser ses ressources pour mieux apprendre : gérer son temps, son espace et ses outils de travail Introduction Auteur : François Ruph (Équipe de production) Organiser ses ressources pour mieux apprendre : gérer son temps, son espace et ses outils de travail Objectif : Comprendre le rôle de l organisation,

Plus en détail

M2S. Formation Gestion de projet. formation

M2S. Formation Gestion de projet. formation Formation Gestion de projet M2S formation Conduire et gérer un projet Construire et rédiger un chahier des charges de projet Conduite de projet informatiques Découpage et planification de projet Les méthodes

Plus en détail

Programmes inter-entreprises

Programmes inter-entreprises Brochure interactive Programmes inter-entreprises France, 2014-2015 Pour plus d informations sur les lieux, dates et prix de nos training, veuillez consulter www.krauthammer.fr (rubrique Programmes inter-entreprises

Plus en détail

M2S. Formation Management. formation. Animer son équipe Le management de proximité. Manager ses équipes à distance Nouveau manager

M2S. Formation Management. formation. Animer son équipe Le management de proximité. Manager ses équipes à distance Nouveau manager Formation Management M2S formation Animer son équipe Le management de proximité Manager ses équipes à distance Nouveau manager Coacher ses équipes pour mieux manager Déléguer et Organiser le temps de travail

Plus en détail

Vos stratégies d attraction et de rétention vous permettent-elles d attirer et de fidéliser les meilleurs talents?

Vos stratégies d attraction et de rétention vous permettent-elles d attirer et de fidéliser les meilleurs talents? > pour un meilleur rendement des organisations et des personnes Vos stratégies d attraction et de rétention vous permettent-elles d attirer et de fidéliser les meilleurs talents? L optimisation du capital

Plus en détail

Cours de Leadership G.Zara «LEADERSHIP»

Cours de Leadership G.Zara «LEADERSHIP» «LEADERSHIP» Est-il possible de DÉVELOPPER LES COMPÉTENCES DE LEADERSHIP? PROGRAMME DU COURS 1. Introduction 2. Les fondamentaux du Leadership 3. Valeurs, attitudes et comportements 4. Les 10 devoirs du

Plus en détail

L'identité de l'entreprise

L'identité de l'entreprise L'identité de l'entreprise ACT Formation 181 à 203 avenue Jean Jaurès 69007 Lyon Tél. 33 00/4 72 73 48 79 Fax 33 00/4 72 73 11 20 email : info@actformation.fr www.actformation.fr ACT Formation SA 1 route

Plus en détail

PROGRAMME DE MENTORAT

PROGRAMME DE MENTORAT CONSEIL SCOLAIRE ACADIEN PROVINCIAL PROGRAMME DE MENTORAT ÉNONCÉ PRATIQUE Le Conseil scolaire acadien provincial désire promouvoir un programme de mentorat qui servira de soutien et d entraide auprès des

Plus en détail

Ce que les parents devraient savoir

Ce que les parents devraient savoir Renvoi : Ce que les parents devraient savoir Un climat positif à l école et un milieu d apprentissage et d enseignement sécuritaire sont indispensables à la réussite scolaire des élèves. Un climat positif

Plus en détail

UNE EXPLICATION DES FICHES TECHNIQUES EN 4 QUESTIONS-REPONSES. Comment les thèmes ont-ils été choisis? Comment choisir parmi les 28 fiches?

UNE EXPLICATION DES FICHES TECHNIQUES EN 4 QUESTIONS-REPONSES. Comment les thèmes ont-ils été choisis? Comment choisir parmi les 28 fiches? Introduction UNE EXPLICATION DES FICHES TECHNIQUES EN 4 QUESTIONS-REPONSES Comment les thèmes ont-ils été choisis? Sur base du diagnostic qualité des 5 CEFA du Hainaut Occidental, des marges de progrès

Plus en détail

UNE MEILLEURE CROISSANCE, UN MEILLEUR CLIMAT

UNE MEILLEURE CROISSANCE, UN MEILLEUR CLIMAT UNE MEILLEURE CROISSANCE, UN MEILLEUR CLIMAT The New Climate Economy Report EXECUTIVE SUMMARY La Commission Mondiale sur l Économie et le Climat a été établie pour déterminer s il est possible de parvenir

Plus en détail

Présentation au Comité permanent des finances de la Chambre des communes Mémoire prébudgétaire 2015 31 juillet 2014

Présentation au Comité permanent des finances de la Chambre des communes Mémoire prébudgétaire 2015 31 juillet 2014 Présentation au Comité permanent des finances de la Chambre des communes Mémoire prébudgétaire 2015 31 juillet 2014 Ingénieurs Canada 1100-180, rue Elgin Ottawa (Ontario) K2P 2K3 Au sujet d Ingénieurs

Plus en détail

Fiche métier : Le Community Manager

Fiche métier : Le Community Manager Fiche métier : Le Community Manager Le métier de Community Manager, en quoi cela consiste? 1) Un métier neuf La notion de community management étant relativement récente, il n en existe pas de véritable

Plus en détail

AVIS DE LA FÉDÉRATION QUÉBÉCOISE DE L AUTISME DANS LE CADRE DE LA CONSULTATION PUBLIQUE SUR LA LUTTE CONTRE L INTIMIDATION

AVIS DE LA FÉDÉRATION QUÉBÉCOISE DE L AUTISME DANS LE CADRE DE LA CONSULTATION PUBLIQUE SUR LA LUTTE CONTRE L INTIMIDATION AVIS DE LA FÉDÉRATION QUÉBÉCOISE DE L AUTISME DANS LE CADRE DE LA CONSULTATION PUBLIQUE SUR LA LUTTE CONTRE L INTIMIDATION NOVEMBRE 2014 La Fédération québécoise de l'autisme (FQA) est un regroupement

Plus en détail

Services mondiaux d infrastructure Notre meilleure offre sur votre table

Services mondiaux d infrastructure Notre meilleure offre sur votre table Services mondiaux d infrastructure Notre meilleure offre sur votre table cgi.com 2 Grâce à notre modèle Mondial de presentation des services, nos clients bénéficient d un accès immédiat aux ressources

Plus en détail

Développez votre business et renforcez votre leadership. Business Leadership Consultant kaelconsulting.com

Développez votre business et renforcez votre leadership. Business Leadership Consultant kaelconsulting.com Développez votre business et renforcez votre leadership Business Leadership Consultant kaelconsulting.com Créer le futur en manageant le présent 2 Si vous rencontrez une de ces situations Votre chiffre

Plus en détail

Planification financière

Planification financière Planification financière Introduction La planification financière couvre un large éventail de sujets et dans le meilleur des cas, elle les regroupe d une manière ordonnée et intégrée. Toutefois, vu qu

Plus en détail

Conditions gagnantes pour démarrer sa transition Agile

Conditions gagnantes pour démarrer sa transition Agile Conditions gagnantes pour démarrer sa transition Agile 1 4 Les De plus en plus d organisations voient l Agilité comme une piste de solution aux problèmes auxquels elles sont confrontées. Par ailleurs,

Plus en détail

1 De la logique de l entreprise au projet managérial

1 De la logique de l entreprise au projet managérial De la logique de l entreprise au projet managérial Caisse à outils du manager en quête de performances managériales!. Rappel de ce qu est la logique de l entreprise Une entreprise se définit comme la somme

Plus en détail

Energisez votre capital humain!

Energisez votre capital humain! Energisez votre capital humain! Nos outils, notre conseil et nos méthodologies permettent à nos clients «d Energiser leur Capital Humain». Qualintra est l un des leaders européens pour la mesure et le

Plus en détail

Genius Manufacturing Logiciel ERP/MRP spécialisé pour la fabrication complexe et sur mesure

Genius Manufacturing Logiciel ERP/MRP spécialisé pour la fabrication complexe et sur mesure Genius Manufacturing Logiciel ERP/MRP spécialisé pour la fabrication complexe et sur mesure «Un contrôle rigoureux sur la planification et une flexibilité pour gérer les changements, Genius manufacturing

Plus en détail

1 Comment organiser son année civile du point de vue social/rh?

1 Comment organiser son année civile du point de vue social/rh? 1 Comment organiser son année civile du point de vue social/rh? «Le social et la RH, vont encore me compliquer la vie» «On ne sait jamais ce qui va nous tomber dessus, il y a toujours quelque chose que

Plus en détail

1. Identifier et reconnaître le potentiel et les compétences de chaque employé(e).

1. Identifier et reconnaître le potentiel et les compétences de chaque employé(e). Grille d évaluation Identification de l employé(e) Nom : Prénom : Fonction : Date de l évaluation Objectifs de l évaluation 1. Identifier et reconnaître le potentiel et les compétences de chaque employé(e).

Plus en détail

Guide pratique pour les clubs

Guide pratique pour les clubs Guide pratique pour les clubs Mise à jour le 19 août, 2014 Guide pratique pour les clubs Table des matières DISPOSITIONS GÉNÉRALES... 3 1. Exigences pour former un club... 4 2. Types de club... 4 3. Interaction

Plus en détail

Kym Salameh, M.Sc. Février 2012

Kym Salameh, M.Sc. Février 2012 Kym Salameh, M.Sc. Février 2012 Tous droits réservés -2012 Thèmes Définition Quelques raisons pour changer Quelques faits intéressants Le cycle de vie de la gestion du changement La pratique de la GC pour

Plus en détail

Politique et Standards Santé, Sécurité et Environnement

Politique et Standards Santé, Sécurité et Environnement Politique et Standards Santé, Sécurité et Environnement Depuis la création de Syngenta en 2000, nous avons accordé la plus haute importance à la santé, à la sécurité et à l environnement (SSE) ainsi qu

Plus en détail

«Le Leadership en Suisse»

«Le Leadership en Suisse» «Le Leadership en Suisse» Table des matières «Le Leadership en Suisse» Une étude sur les valeurs, les devoirs et l efficacité de la direction 03 04 05 06 07 08 09 11 12 13 14 «Le Leadership en Suisse»

Plus en détail

La gestion des problèmes

La gestion des problèmes Chapitre 6 La gestion des problèmes Les incidents se succèdent, toujours les mêmes. Des petits désagréments la plupart du temps, mais qui finissent par pourrir la vie. Toute l équipe informatique se mobilise

Plus en détail

FOTO - L OMNIBUS MENSUEL DE CROP LE NOUVEAU CROP-EXPRESS

FOTO - L OMNIBUS MENSUEL DE CROP LE NOUVEAU CROP-EXPRESS FOTO - L OMNIBUS MENSUEL DE CROP LE NOUVEAU CROP-EXPRESS 550, RUE SHERBROOKE OUEST MONTRÉAL (QUÉBEC) H3A 1B9 BUREAU 900 TOUR EST T 514 849-8086, POSTE 3064 Réflexions méthodologiques Depuis des années,

Plus en détail

Position de l ASTEE sur l innovation en matière de services d eau et de déchets

Position de l ASTEE sur l innovation en matière de services d eau et de déchets Position de l ASTEE sur l innovation en matière de services d eau et de déchets Les services publics locaux de l environnement : des services discrets mais moteurs de développement Depuis leur mise en

Plus en détail

BILAN DE L EDUCATION PHYSIQUE A L ECOLE PRIMAIRE RAPPORT DE LA COMMISSION DES INSPECTEURS DU VALAIS ROMAND (CPI)

BILAN DE L EDUCATION PHYSIQUE A L ECOLE PRIMAIRE RAPPORT DE LA COMMISSION DES INSPECTEURS DU VALAIS ROMAND (CPI) Département de l'éducation, de la culture et du sport Service de l enseignement Inspectorat de la scolarité obligatoire BILAN DE L EDUCATION PHYSIQUE A L ECOLE PRIMAIRE RAPPORT DE LA COMMISSION DES INSPECTEURS

Plus en détail

Offre de services. PHPCreation Inc. info@phpcreation.com - www.phpcreation.com. Date : 2015. Présenté à : À l'attention de : Représentant :

Offre de services. PHPCreation Inc. info@phpcreation.com - www.phpcreation.com. Date : 2015. Présenté à : À l'attention de : Représentant : Date : 2015 Offre de services Présenté à : À l'attention de : Représentant : PHPCreation Inc. T- info@phpcreation.com - www.phpcreation.com Table des matières OFFRE DE SERVICES... 3 SOMMAIRE EXÉCUTIF...

Plus en détail

Bulletin des services aux personnes ayant une déficience intellectuelle Ministère des Services sociaux et communautaires

Bulletin des services aux personnes ayant une déficience intellectuelle Ministère des Services sociaux et communautaires Point de mire: la réorganisation Bulletin des services aux personnes ayant une déficience intellectuelle Ministère des Services sociaux et communautaires Réseaux communautaires de soins spécialisés Les

Plus en détail

Industrie Lyon 2015 Coralie Jogama

Industrie Lyon 2015 Coralie Jogama Industrie Lyon 2015 Coralie Jogama Initier une démarche Amélioration Continue dans un environnement logiciel intégré & plateforme Cloud Comment mettre en place une solution Amélioration continue sur Cloud?

Plus en détail

Vérification de la prestation des services ministériels à l AC du MAECI RAPPORT FINAL

Vérification de la prestation des services ministériels à l AC du MAECI RAPPORT FINAL Vérification de la prestation de services ministériels à l AC : Rapport final Vérification de la prestation des services ministériels à l AC du MAECI RAPPORT FINAL Affaires étrangères et Commerce international

Plus en détail

GUIDE DE L UTILISATEUR DE CONNEXION HOOPP

GUIDE DE L UTILISATEUR DE CONNEXION HOOPP GUIDE DE L UTILISATEUR DE CONNEXION HOOPP MAI 2013 Introduction... 3 À propos de Connexion HOOPP... 3 Navigateurs pris en charge... 3 Onglets Connexion HOOPP -- Aperçu... 3 Accueil... 4 Retraite... 4 Rente...

Plus en détail

Les rendez-vous Risk Advisory La lettre des professionnels du risque et de la finance

Les rendez-vous Risk Advisory La lettre des professionnels du risque et de la finance Risk Advisory Février 2014 Les rendez-vous Risk Advisory La lettre des professionnels du risque et de la finance Des points de vue sur vos sujets de préoccupation dans les domaines de la gestion des risques,

Plus en détail

Techniques de Développement

Techniques de Développement Techniques de Développement Quelques définitions relatives au développement de logiciel Sébastien Faucou Université de Nantes (IUT de Nantes, département Informatique) Licence Professionnelle Systèmes

Plus en détail

PROJET DE CONCEPTION (6GIN333)

PROJET DE CONCEPTION (6GIN333) PROJET DE CONCEPTION (6GIN333) Cours #7 Hiver 2012 Ordre du jour Gestion des risques Introduction Concepts & définitions Processus d analyse Outils & méthodes Résultats Pause de 15 minutes Suivit des coûts

Plus en détail

Fusions, Acquisitions et Alliances Stratégiques dans l Industrie de l Assurance dans les pays du Moyen-Orient et de l Afrique du Nord

Fusions, Acquisitions et Alliances Stratégiques dans l Industrie de l Assurance dans les pays du Moyen-Orient et de l Afrique du Nord Fusions, Acquisitions et Alliances Stratégiques dans l Industrie de l Assurance dans les pays du Moyen-Orient et de l Afrique du Nord Myrna A. Barakat MBCAP Est-ce que les F&A augmentent la valeur d une

Plus en détail

Accompagner le changement et mieux communiquer

Accompagner le changement et mieux communiquer Accompagner le changement et mieux communiquer Catalogue Formations 2009/2010 Dédiées aux acteurs du monde de la communication Management opérationnel des équipes de communication Manager efficacement

Plus en détail

Si votre véhicule est déclaré perte totale

Si votre véhicule est déclaré perte totale Si votre véhicule est déclaré perte totale Juste valeur marchande Règles particulières pour les pertes totales Qu est-ce qu une perte totale? Une perte totale signifie qu un véhicule a fait l objet d un

Plus en détail

Le télétravail. au Centre jeunesse des Laurentides GUIDE PRATIQUE

Le télétravail. au Centre jeunesse des Laurentides GUIDE PRATIQUE Le télétravail au Centre jeunesse des Laurentides GUIDE PRATIQUE Le télétravail, une valeur ajoutée pour la clientèle. Ce document a été produit par le Bureau de projets Centre jeunesse des Laurentides

Plus en détail

LEADERSHIP & MANAGEMENT

LEADERSHIP & MANAGEMENT LEADERSHIP & MANAGEMENT 3 JOURS SEQUENCES Présentation DE LA VISION A L ACTION Diriger aujourd hui un service, une direction régionale, une filiale ou une entreprise nécessite la maîtrise des outils et

Plus en détail

Un autre signe est de blâmer «une colère ouverte qui débute par le mot TU».

Un autre signe est de blâmer «une colère ouverte qui débute par le mot TU». Le besoin de contrôler Le comportement compulsif de tout vouloir contrôler n est pas mauvais ou honteux, c est souvent un besoin d avoir plus de pouvoir. Il s agit aussi d un signe de détresse; les choses

Plus en détail

GÉNÉRER DE LA VALEUR ET ATTEINDRE DES RÉSULTATS AVEC LES MANAGED SERVICES

GÉNÉRER DE LA VALEUR ET ATTEINDRE DES RÉSULTATS AVEC LES MANAGED SERVICES UN GUIDE ESSENTIEL : GÉNÉRER DE LA VALEUR ET ATTEINDRE DES RÉSULTATS AVEC LES MANAGED SERVICES Vue d ensemble Dans presque tous les secteurs des services de santé aux services financiers de l industrie

Plus en détail

Le syndrome du nouveau patron. Le syndrome du nouveau patron illustré

Le syndrome du nouveau patron. Le syndrome du nouveau patron illustré Le syndrome du nouveau patron L enjeu Quand un nouveau dirigeant arrive de l extérieur dans une entreprise, un certain nombre d objectifs lui sont assignés, et le plus souvent, il lui est demandé (ou il

Plus en détail

COMPETENCE DE NIVEAU N1

COMPETENCE DE NIVEAU N1 GROUPE DES ACTIVITES ATHLETIQUES DEMI FOND Réaliser une performance motrice maximale mesure à une échéance donnée COMPETENCE DE NIVEAU N1 Compétences attendues dans l APSA Réaliser la meilleure performance

Plus en détail

Modèle de changement d organisation. Leanpizza.net présente. Petit Guide Rapide du jeu de cartes Modèle de Changement d Organisation

Modèle de changement d organisation. Leanpizza.net présente. Petit Guide Rapide du jeu de cartes Modèle de Changement d Organisation Guide rapide Leanpizza.net présente Petit Guide Rapide du jeu de cartes Modèle de Changement d Organisation v1.0 Rédacteur : Olivier Lafontan Traduction : Yannick Quenec hdu Date : 29 juin 2010 - Guide

Plus en détail

5.6 Concertation pour l emploi

5.6 Concertation pour l emploi 5.6 Concertation pour l emploi Soutien à la gestion des ressources humaines 5.6 CONCERTATION POUR L EMPLOI 2012-07-12 Table des matières Section 4 : p. 2 sur 13 Table des matières RÉFÉRENCE Table des matières...

Plus en détail

ASSURANCE COLLECTIVE. Desjardins & Cie

ASSURANCE COLLECTIVE. Desjardins & Cie ASSURANCE COLLECTIVE Desjardins & Cie Voici Contact 360 MC, une approche globale en gestion des invalidités qui forme un tout à valeur ajoutée pour un régime d assurance collective. Dans la vie, la santé

Plus en détail

MÉMOIRE DE LA FÉDÉRATION DES MÉDECINS OMNIPRATICIENS DU QUÉBEC PRÉSENTÉ À LA COMMISSION DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX

MÉMOIRE DE LA FÉDÉRATION DES MÉDECINS OMNIPRATICIENS DU QUÉBEC PRÉSENTÉ À LA COMMISSION DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX MÉMOIRE DE LA FÉDÉRATION DES MÉDECINS OMNIPRATICIENS DU QUÉBEC PRÉSENTÉ À LA COMMISSION DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX CONCERNANT LE LIVRE BLANC SUR LA CRÉATION D UNE ASSURANCE AUTONOMIE NOVEMBRE

Plus en détail

Accès au financement

Accès au financement Accès au financement Objectif de cette enquête L accès au financement est d une importance cruciale pour la réussite d une entreprise et un facteur important de la croissance économique en Europe suite

Plus en détail

Risques liés aux systèmes informatiques et de télécommunications

Risques liés aux systèmes informatiques et de télécommunications Risques liés aux systèmes informatiques et de télécommunications (Juillet 1989) La vitesse de l innovation technologique liée aux ordinateurs et aux télécommunications, ces dernières années, et l intégration

Plus en détail

La planification des RH et la dotation en personnel : comment sont-elles reliées?

La planification des RH et la dotation en personnel : comment sont-elles reliées? La planification des RH et la dotation en personnel : comment sont-elles reliées? Contexte Nous entendons dire : «La planification des RH constitue le fondement de la dotation en personnel sous la nouvelle

Plus en détail

Cadre complet de mieux-être en milieu travail Présenté par : Marilyn Babineau, Réseau de santé Horizon Isabelle Duguay, Réseau de santé Vitalité Le 7

Cadre complet de mieux-être en milieu travail Présenté par : Marilyn Babineau, Réseau de santé Horizon Isabelle Duguay, Réseau de santé Vitalité Le 7 Cadre complet de mieux-être en milieu travail Présenté par : Marilyn Babineau, Réseau de santé Horizon Isabelle Duguay, Réseau de santé Vitalité Le 7 novembre 2012 Cadre de mieux-être en Le cadre de notre

Plus en détail

Application Portfolio Management (APM) : Redonner de la valeur à l entreprise

Application Portfolio Management (APM) : Redonner de la valeur à l entreprise IBM Global Services Application Portfolio Management (APM) : Redonner de la valeur à l entreprise L analyse du parc applicatif d une entreprise peut aider à maintenir une cohérence entre son organisation

Plus en détail

La démarche qualité dans sa dimension humaine

La démarche qualité dans sa dimension humaine La démarche qualité dans sa dimension humaine Agadir-Maroc 15 décembre 2007 Thierry LONGEAU www.alcantis.fr Thierry LONGEAU Dirigeant du cabinet Alcantis Experts en systèmes d informations et de gestion

Plus en détail

Créer son institut de Beauté Esthétique à domicile

Créer son institut de Beauté Esthétique à domicile Créer son institut de Beauté Esthétique à domicile Vous souhaitez créer votre institut ou devenir indépendante en réalisant des soins à domicile? Vous ne savez pas quelles démarches entreprendre et quelles

Plus en détail

DEVENEZ UN CONSULTANT PROFESSIONNEL ET PROSPÈRE TRAVAILLER SELON SON TYPE DE PERSONNALITÉ UNE ÉQUIPE ENGAGÉE ET PERFORMANTE

DEVENEZ UN CONSULTANT PROFESSIONNEL ET PROSPÈRE TRAVAILLER SELON SON TYPE DE PERSONNALITÉ UNE ÉQUIPE ENGAGÉE ET PERFORMANTE FOCUS Ressources humaines & Stratégies de développement vous offre différentes formations. Elles sont spécialement dispensées pour votre entreprise et ne sont pas disponibles en séance publique. Chacune

Plus en détail

Modernisation et gestion de portefeuilles d applications bancaires

Modernisation et gestion de portefeuilles d applications bancaires Modernisation et gestion de portefeuilles d applications bancaires Principaux défis et facteurs de réussite Dans le cadre de leurs plans stratégiques à long terme, les banques cherchent à tirer profit

Plus en détail

L utilisation de l approche systémique dans la prévention et le traitement du jeu compulsif

L utilisation de l approche systémique dans la prévention et le traitement du jeu compulsif L utilisation de l approche systémique dans la prévention et le traitement du jeu compulsif Isabelle Cyr, B.sc. Psychologie. B.sc. Service social. T.s. Thérapeute Josée Dostie, B.A. Psychologie. Thérapeute

Plus en détail

Résumé. Sommaire. Étapes indispensables à une exploitation des équipements essentielles avec l utilisation de ressources limitées

Résumé. Sommaire. Étapes indispensables à une exploitation des équipements essentielles avec l utilisation de ressources limitées Livre Blanc Comment réduire les risques et les coûts grâce à une GMAO performante Étapes indispensables à une exploitation des équipements essentielles avec l utilisation de ressources limitées Résumé

Plus en détail

Note d orientation : La simulation de crise Établissements de catégorie 2. Novembre 2013. This document is also available in English.

Note d orientation : La simulation de crise Établissements de catégorie 2. Novembre 2013. This document is also available in English. Note d orientation : La simulation de crise Établissements de catégorie 2 This document is also available in English. La présente Note d orientation s adresse à toutes les caisses populaires de catégorie

Plus en détail

Table des matières. D autres prestations peuvent être offertes selon les désirs et besoins spécifiques de chaque institution ou entreprise.

Table des matières. D autres prestations peuvent être offertes selon les désirs et besoins spécifiques de chaque institution ou entreprise. PRESTATIONS _ Table des matières 1 Vivre, communiquer et évoluer ensemble 2 Prendre sa place au sein d un groupe 3 Travailler en réseau 4 Bien vivre les changements 5 Nouvelles situations, nouvelles compétences

Plus en détail

Notre modèle d engagement

Notre modèle d engagement Notre modèle d engagement 1. EVALUER L évaluation des compétences que vous souhaitez améliorer implique un vrai échange entre nos deux équipes, et une étude plus approfondie des écarts et des actions préalablement

Plus en détail

Le scoring est-il la nouvelle révolution du microcrédit?

Le scoring est-il la nouvelle révolution du microcrédit? Retour au sommaire Le scoring est-il la nouvelle révolution du microcrédit? BIM n 32-01 octobre 2002 Frédéric DE SOUSA-SANTOS Le BIM de cette semaine se propose de vous présenter un ouvrage de Mark Schreiner

Plus en détail

Retours sur l évènement de sensibilisation des PME au Cloud du 26 fév 2013 «Migrer vers le cloud computing : opportunités et pièges»

Retours sur l évènement de sensibilisation des PME au Cloud du 26 fév 2013 «Migrer vers le cloud computing : opportunités et pièges» Retours sur l évènement de sensibilisation des PME au Cloud du 26 fév 2013 «Migrer vers le cloud computing : opportunités et pièges» Eric Miglioranzo 21 Novembre 2013 1 "Migrer vers le cloud computing

Plus en détail

PROJET DOUGORE 2011 SUR LA DECENTRALISATION AU TOGO

PROJET DOUGORE 2011 SUR LA DECENTRALISATION AU TOGO PROJET DOUGORE 2011 SUR LA DECENTRALISATION AU TOGO ELABORATION D UN PLAN DE DEVELOPPEMENT COMMUNAL Par : LEGONOU François, Directeur SYDEL AFRIQUE, Consultant En guise d introduction La décentralisation

Plus en détail

La rémunération globale pour les moyennes entreprises

La rémunération globale pour les moyennes entreprises CHAPITRE 9 La rémunération globale pour les moyennes entreprises Ce chapitre est le résultat d une table ronde électronique organisée par la Financière Sun Life. Les stratégies de rémunération globale

Plus en détail

INTRODUCTION AU LEAN SIGMA

INTRODUCTION AU LEAN SIGMA INTRODUCTION AU LEAN SIGMA Présentation générale Gilles Panczer OBJECTIFS Sigma? Quelle approche pour ma société? Lean-Sigma, 15 ans déjà et après? Gilles Panczer 2 LEAN SIGMA: HISTORIQUE Six Sigma L approche

Plus en détail

Le cadre de référence de la Fondation des maladies du cœur et de l AVC : La conduite responsable de la recherche

Le cadre de référence de la Fondation des maladies du cœur et de l AVC : La conduite responsable de la recherche Le cadre de référence de la Fondation des maladies du cœur et de l AVC : La conduite responsable de la recherche Juin 2013 LE CADRE DE RÉFÉRENCE DE LA FONDATION DES MALADIES DU CŒUR ET DE L AVC : LA CONDUITE

Plus en détail

RESTE 2 PLACES POUR CE STAGE

RESTE 2 PLACES POUR CE STAGE 1 URGENT RESTE 2 PLACES POUR CE STAGE Action de formation 4-2 «Dynamique de vente et performances commerciales pour les Technicocommerciaux des Industries Graphiques» (Lyon 2010) Organisée par l AFCAD

Plus en détail

Rachat périodique d actions Libérez la valeur de votre entreprise MC

Rachat périodique d actions Libérez la valeur de votre entreprise MC Mars 2005 Rachat périodique d actions Libérez la valeur de votre entreprise MC La majeure partie des avoirs financiers des propriétaires de petite entreprise est souvent immobilisée dans les actions d

Plus en détail

Faire cohabiter plusieurs mondes

Faire cohabiter plusieurs mondes CHAPITRE 2 Faire cohabiter plusieurs mondes Pourquoi installer plusieurs systèmes d exploitation sur un seul ordinateur Il existe de nombreux systèmes d exploitation (Operating System ou OS, en anglais)

Plus en détail

MODÈLE POUR L ÉLABORATION D UNE STRATÉGIE GLOBALE D ENTREPRISE

MODÈLE POUR L ÉLABORATION D UNE STRATÉGIE GLOBALE D ENTREPRISE MODÈLE POUR L ÉLABORATION D UNE STRATÉGIE GLOBALE D ENTREPRISE Direction du développement des entreprises et des affaires Préparé par Michel Coutu, F.Adm.A., CMC Conseiller en gestion Direction de la gestion

Plus en détail

MODELE DE MATURITE SOCIAL MEDIA MARKETING

MODELE DE MATURITE SOCIAL MEDIA MARKETING Online Intelligence Solutions MODELE DE MATURITE SOCIAL MEDIA MARKETING Jean-Marie Camiade, knowledge manager Mélanie Claisse, product marketing manager WHITE PAPER SOMMAIRE INTRODUCTION 3 1. Modélisation

Plus en détail

Vingt-cinq questions posées lors d une entrevue

Vingt-cinq questions posées lors d une entrevue Vingt-cinq questions posées lors d une entrevue Cette section vous propose une synthèse des questions les plus susceptibles d être posées en entrevue de sélection. Cette section peut vous aider lors de

Plus en détail

Code postal : Téléphone : ( ) - ( ) - ( ) - Domicile Cellulaire Autre (précisez)

Code postal : Téléphone : ( ) - ( ) - ( ) - Domicile Cellulaire Autre (précisez) BARREAU DU NOUVEAU-BRUNSWICK Bureau de la registraire des plaintes Formule de plainte Si vous avez des questions au sujet de la façon de déposer votre plainte, vous pouvez nous téléphoner au 506-458-8540.

Plus en détail

COMMENT INTÉGRER L APPROCHE LEAN ET LA GESTION DU CHANGEMENT AU SEIN DE VOS ORGANISATIONS

COMMENT INTÉGRER L APPROCHE LEAN ET LA GESTION DU CHANGEMENT AU SEIN DE VOS ORGANISATIONS COMMENT INTÉGRER L APPROCHE LEAN ET LA GESTION DU CHANGEMENT AU SEIN DE VOS ORGANISATIONS MODÈLE INTÉGRATEUR LEAN ET GESTION DU CHANGEMENT LEGENTIL- MALETTO 2014 Comment intégrer l approche LEAN et la

Plus en détail

Embaucher un coach pour accompagner le changement : analyse d une tendance dans le développement des gestionnaires

Embaucher un coach pour accompagner le changement : analyse d une tendance dans le développement des gestionnaires Embaucher un coach pour accompagner le changement : analyse d une tendance dans le développement des gestionnaires CÉTO 16 mars 2004 Alain Gosselin, Ph.D., CRHA 1 Besoin d un coach personnel? Marcel, Directeur

Plus en détail

MANQUEMENT CONTRACTUEL DANS L INFORMATIQUE GESTION EXPERTE DES INFORMATIQUES

MANQUEMENT CONTRACTUEL DANS L INFORMATIQUE GESTION EXPERTE DES INFORMATIQUES MANQUEMENT CONTRACTUEL DANS L INFORMATIQUE GESTION EXPERTE DES LITIGES POUR LES PRESTATAIRES INFORMATIQUES Avec plus de 15 ans d expérience et des équipes de souscription et de sinistres dédiées aux prestataires

Plus en détail

Allocution de Mme Françoise Bertrand Présidente directrice générale Fédération des chambres de commerce du Québec

Allocution de Mme Françoise Bertrand Présidente directrice générale Fédération des chambres de commerce du Québec Allocution de Mme Françoise Bertrand Présidente directrice générale Fédération des chambres de commerce du Québec Comment les entreprises devraient-elles entrevoir l avenir en matière de régime de retraite

Plus en détail

BUREAU DU CONSEIL PRIVÉ. Vérification de la sécurité des technologies de l information (TI) Rapport final

BUREAU DU CONSEIL PRIVÉ. Vérification de la sécurité des technologies de l information (TI) Rapport final Il y a un astérisque quand des renseignements sensibles ont été enlevés aux termes de la Loi sur l'accès à l'information et de la Loi sur la protection des renseignements personnels. BUREAU DU CONSEIL

Plus en détail

Une stratégie Bas Carbone

Une stratégie Bas Carbone Colloque UFE - Mardi 17 juin 2014 Une stratégie Bas Carbone au service de la Transition énergétique Comment réussir la Transition énergétique à moindre coût? 1 12 Contexte A la veille de la présentation

Plus en détail

Allié de votre performance!

Allié de votre performance! Allié de votre performance! Bureautique Formation sur mesure en langues dans le monde des affaires Planification et gestion de fin de carrière Santé et sécurité au travail Service à la clientèle et vente

Plus en détail