20 21 Mars Espace ENCAN - La Rochelle

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "20 21 Mars 2015. Espace ENCAN - La Rochelle"

Transcription

1 20 21 Mars 2015 Espace ENCAN - La Rochelle

2 Programme I. Présentation des plénières II. Présentation des Ateliers Pauses: Vendredi : 11h00 11h30 / 12h45 14h30 / 15h45 16h15 Samedi : 10h45 11h15 / 12h30 14h30 Page 1 sur 9

3 I. Présentation des plénières Vendredi 20 Mars h30 PLENIERE D OUVERTURE Jean-François FOUNTAINE (Maire de La Rochelle) François MAURY (DG ARS Poitou-Charentes) Pascal CHAUVET (Président FREMAPOSE) et Pierre DE HAAS (Président FFMPS) 9h30-11h00 LES EQUIPES DE SOINS PRIMAIRES ET LES INSTITUTIONS Pr Jean-Luc HAROUSSEAU (HAS) Michel GAGNEUX (ASIP) Ministère, DGOS/DSS Samedi 21 Mars h30-16h00 PLENIERE : CAUSERIE SUR LES SOINS PRIMAIRES Avec les Professeurs Jean-François GIRARD et Jean-Michel CHABOT Paroles aux Régions. Discours de clôture Page 2 sur 9

4 II. Présentation des Ateliers Vendredi 20 Mars h30-12h30 SALLE 1 : De l ENMR au NMR conventionnel : nouveaux critères de calcul de la dotation en 2015 Les modalités de calcul des dotations des nouveaux modes de rémunération d équipe ont évolué depuis la première vague en La convention utilise une nouvelle grille de calcul. Explications des nouveaux critères de calcul des dotations. Brigitte BOUZIGE, FFMPS Thomas BOUREZ, FFMPS SALLE 2 : Système d Information, démonstration d utilisateurs Système d information, la parole aux équipes. Démonstration et illustration d'usages des SI pour la prise en charge d'une problématique de travail en équipe. Laurent VERNIEST, FFMPS Richard CHAMPEAUX, FFMPS SALLE 3 : Le poste de coordination d équipe : fiche de poste et formations à venir Le nouveau métier de coordination d équipe se révèle nécessaire dans les MSP. Un des professionnels de santé peut l occuper. Un recrutement externe peut avoir lieu. Mais quelles sont les missions et les tâches les plus souvent accomplies à ce poste? Quelles formations spécifiques ont été développées en partenariat avec la FFMPS? Jacques FRICHET, FFMPS Martine STOCLIN, coordinatrice du PSP du Haut Chablais SALLE 4 : Télémédecine, retours d expériences La télémédecine poursuit son développement en France. Présentation de quelques expériences en MSP. Pierre SIMON, Président ANTEL Michel SERIN, FEMAGISB SALLE 5 : L intégration d un nouveau professionnel Intégrer une équipe pluri professionnelle engendre souvent des interrogations. Outre la phase parfois nécessaire de présentation de son propre champ de compétences, comment faire passer ses idées, intégrer des actions déjà engagées, surmonter les obstacles? Quelles étapes dessiner depuis l'idée à sa réalisation concrète en collaboration avec la coordinatrice ou le coordinateur? Marjorie BAZEROLLE, FFMPS SALLE 6 : La MSP niveau «poussins» Le projet de santé est l un des éléments socle de la création d'une équipe de soins primaires. Il est préférable qu il soit le fruit d'une réflexion concertée des professionnels. L atelier traitera de la déclinaison des grands axes qui le composent: étude des caractéristiques du territoire et des besoins de santé de la population, objectifs et mode d'organisation de l'équipe de soins. Retour d'expérience d'une équipe en cours de formation. Pedro FERREIRA, FFMPS SALLE 7 : Premier projet de périnatalité en MSP Prise en charge pluri professionnelle des familles au décours de la grossesse. Nathalie CHARBONNIER, FFMPS SALLE 8 : Un guide pour construire une santé de proximité participative : présentation Présentation officielle du guide avec sa genèse et les conseils d utilisation. Un petit moment festif à l issu de cet atelier sera prévu pour fêter la naissance! Patrick VUATTOUX, FFMPS SALLE 9 : Echographie en MSP L'échoscopie du premier recours est l'appareil que vous devez dès à présent acquérir dans votre MSP. Après l'informatisation partagée, l ECG, l EFR, vous pouvez introduire l'écho clinique partagée entre médecins, infirmiers,,kinésithérapeutes, sage-femme. Sous forme d'action formation coordonnée et partagée. Nos ateliers aborderont successivement l'échoscopie abdominopelvienne, l échoscopie des tissus superficiels, l'échoscopie articulaire, l'échoscopie obstétricale. Francis PELLET, FEMASRA Jean Pierre MOUREN, FEMASPACA Page 3 sur 9

5 14h30 15h45 SALLE 1 : Quelles sont les règles pour bénéficier des NMR : cahier des charges et modalités de demande à l ARS Une nouvelle équipe constituée en MSP peut bénéficier des nouveaux modes de rémunération d équipe. Quelles sont les démarches à envisager? Quel dossier monter? Où l adresser? Et toutes autres questions sur le sujet. Brigitte BOUZIGE, FFMPS Thomas BOUREZ, FFMPS SALLE 2 : Systèmes d Information, démonstration d utilisateurs Système d information, la parole aux équipes. Démonstration et illustration d'usages des S.I pour la prise en charge d'une problématique de travail en équipe. Laurent VERNIEST, FFMPS Richard CHAMPEAUX, FFMPS SALLE 3 : Le poste d infirmière clinicienne : fiche de poste et formations à venir De nouvelles fonctions apparaissent avec le développement des structures d'exercices regroupés. Notamment la fonction d infirmière clinicienne. Cet atelier permettra de vous présenter l'état d'avancement des réflexions actuelles sur cette nouvelle fonction et les missions qui peuvent être envisagées. Pascal CHAUVET, FREMAPOSE SALLE 4 : ESPREC : retours d expériences Le travail coordonné en équipe autour de patients porteurs de cas complexe nécessite un minimum de formalisation. ESPREC est une expérience de coordination autour du trio médecin, pharmacien et infirmier du patient. Et d autres acteurs selon les besoins. Quels sont les premiers résultats des premières équipes pratiquant ce type d approche? Ronan FOURE, MSP Pont d Ain Céline DIDIER, FEMASRA SALLE 5 : La gestion des consultations non programmées La gestion des consultations non programmées est une des obligations du cahier des charges des NMR. Qu en est-il en réalité? Comment sont-elles organisées dans les MSP? Quelle sont les positions des ARS? Est-ce harmonisée sur l ensemble du territoire? Nous ferons le point sur ces items au cours de cet atelier. Pascal BONNET, FFMPS SALLE 6 : La MSP niveau «minimes» Le travail en équipe nécessite une coordination des différents acteurs de la MSP, que ce soit autour d'un patient ou d'une pathologie donnée. Comment réussir à passer d'un exercice isolé à un exercice en équipe coordonnée et "protocolé"? Obstacles et recettes. Pedro FERREIRA, FFMPS SALLE 7 : FACILIMED : offre de poste de coordination en équipe La création d un poste de coordination «administrative» d une équipe en MSP pose quelques soucis : embauche à temps partiel, formation de l employé, définitions de sa fiche de poste, établissement régulier de ses missions, etc. La FFMPS a créé FACILIMED, coopérative au service des équipes en MSP. Quels services cela apporte-t-il? A quel coût? Avec quelle sécurité? Matthieu DUBOIS, FACILIMED SALLE 8 : La participation des citoyens en santé : de la théorie à la pratique Expertises qui permettront de faire le point sur les réflexions nationales et de nous situer en tant qu équipes de soins primaires. Mises en situation en petits groupes, réflexion, imprégnation et synthèse du groupe. Patrick VUATTOUX, FFMPS SALLE 9 : Echographie en MSP L'échoscopie du premier recours est l'appareil que vous devez dès à présent acquérir dans votre MSP. Après l'informatisation partagée, l ECG, l EFR, vous pouvez introduire l'écho clinique partagée entre médecins, infirmiers,,kinésithérapeutes, sage-femme. Sous forme d'action formation coordonnée et partagée. Nos ateliers aborderont successivement l'échoscopie abdominopelvienne, l échoscopie des tissus superficiels, l'échoscopie articulaire, l'échoscopie obstétricale. Francis PELLET, FEMASRA Jean Pierre MOUREN, FEMASPACA Page 4 sur 9

6 16h15 17h30 SALLE 1 : NMR : à quoi servent les dotations. Principaux postes de l utilisation de cette dotation. Un sondage de la FFMPS et d autres études menées par ailleurs permettent de se faire une idée des différents postes concernés par l utilisation des dotations des NMR. Brigitte BOUZIGE, FFMPS Thomas BOUREZ, FFMPS SALLE 2 : Systèmes d Information, démonstration d utilisateurs Système d information, la parole aux équipes. Démonstration et illustration d'usages des S.I pour la prise en charge d'une problématique de travail en équipe. Laurent VERNIEST, FFMPS Richard CHAMPEAUX, FFMPS SALLE 3 : Maisons de santé : caractéristiques par l Observatoire des MSP Quel est le nombre de maisons de santé en France en mars 2015? Quelle est leur répartition et combien de professionnels s y coordonnent? L observatoire des MSP du Ministère nous livre les chiffres remontés des ARS. Isabelle MANZI, DGOS Pierre DE HAAS, FFMPS SALLE 4 : Les urgences vitales en MSP Les MSP reçoivent une patientèle variée et parfois nombreuse. Une urgence vitale peut se présenter dans un cabinet ou la salle d'attente. C'est alors qu'il apparaît judicieux que les MSP soient préparées à répondre efficacement à la gestion d'une telle urgence en attendant l'arrivée des secours. Un système d'alerte, du matériel de soins d'urgence, un DAE et la formation des différents professionnels permettrait d'optimiser cette prise en charge tout en fédérant les acteurs de la MSP. Atelier de présentation de système d'alerte, DAE et programme de formation aux urgences vitales. Damien NICOLINI, ESPACE SANTE SALLE 5 : IBP : Indices de Bonheur Partagé en MSP L'indice de bonheur partagé en MSP mesure tout le bien être que l'on trouve au travail collectif. Il nous faut construire cet indice, c'est l'objet de l'atelier. Le bonheur n'est pas une récompense, il est consubstantiel au plaisir de soigner, du moins je le pense. Didier MENARD, FFMPS SALLE 6 : Exemple de continuité des soins Assurer de 8h à 20h, organiser la continuité des soins lors des congés, répondre aux demandes de soins non programmées. Voici les attentes premières de nos partenaires: usagers, élus locaux, responsables ARS. Comment chacun s'organise pour répondre à ces attentes? Quelle définition de la continuité des soins en fonction de nos professions des soins primaires? Retours d'expérience, Problématiques rencontrées, solutions proposées. Venez participer à cet atelier où nous veillerons à préserver cet équilibre: Service Assuré, Vie personnelle préservée. Thomas BOUREZ, FFMPS SALLE 7 : Atelier PAERPA : le dépistage de la fragilité des personnes âgées Etat d'avancement de l'expérimentation du programme PAERPA par Mme Claire SCOTTON (DSS). Présentation de la grille de fragilité par le Docteur Christine LAFONT ainsi que Neda TAVASSOLI du Gérontopole de Toulouse.Retour d'expérience par Noel WUITHIER Président de la FMPMPS Claire SCOTTON, DSS Pascal CHAUVET, FREMAPOSE Noël WUITHIER, FMPMPS SALLE 8 : Lancer une démarche participative sur la santé de proximité : expérimentation du guide À partir de situations réelles apportées par des participants, on se "projette" par groupe pour déterminer les grandes lignes d'un plan d'action en s'aidant du guide. A la fin, retour sur la production et les difficultés rencontrées. Intervenant(s) : Patrick VUATTOUX, FFMPS SALLE 9 : Echographie en MSP L'échoscopie du premier recours est l'appareil que vous devez dès à présent acquérir dans votre MSP. Après l'informatisation partagée, l ECG, l EFR, vous pouvez introduire l'écho clinique partagée entre médecins, infirmiers,,kinésithérapeutes, sage-femme. Sous forme d'action formation coordonnée et partagée. Nos ateliers aborderont successivement l'échoscopie abdominopelvienne, l échoscopie des tissus superficiels, l'échoscopie articulaire, l'échoscopie obstétricale. Francis PELLET, FEMASRA Jean Pierre MOUREN, FEMASPACA Page 5 sur 9

7 Soirée spectacle Le magicien de Fort Boyard, Serge Avril, vous présente son Vendredi 21 Mars A partir de 20h00 à l Espace ENCAN «One Magic Show» Suivi d un buffet offert par la FFMPS Soirée organisée par la FREMAPOSE

8 Samedi 21 Mars h30-10h45 SALLE 1 : MSP Qualité, qu est-ce que c est? Le plan «250 MSP» a largement été dépassé et fait déjà partie de l histoire ancienne. Après cette phase quantitative qui continue son chemin, arrive la phase qualitative. La FFMPS se doit de stimuler et d aider toutes les équipes volontaires à effectuer leur démarche qualité. Cet atelier propose un aperçu de ce que le groupe MSP Qualité de la FFMPS peut et pourrait apporter en dynamique et accompagnement pour les équipes de soins primaires volontaires. Patrick VUATTOUX, FFMPS SALLE 2 : Systèmes d Information, démonstration d utilisateurs Système d information, la parole aux équipes. Démonstration et illustration d'usages des S.I pour la prise en charge d'une problématique de travail en équipe. Laurent VERNIEST, FFMPS Richard CHAMPEAUX, FFMPS SALLE 3 : Idées neuves en management des soins : expériences originales La démographie dans certains secteurs géographiques pousse des professionnels de santé à s organiser de manière innovante pour répondre à la demande de soins et permettre une meilleure accessibilité aux soins. Présentation d une expérience originale de consultation en binôme médecin/infirmière, par une équipe de l Ain (l un des départements à la plus basse démographie médicale). Pierre ROMAIN, MSP de Norelan, Bourg en Bresse Cécile LE BIHAN, MSP de Norelan SALLE 4 : Infirmières et MSP en Rhône Alpes : histoire d une facilitation L infirmière et la MSP : son installation, ses compétences, ses choix et ses perspectives. Réflexion autour d une profession en devenir. Céline DIDIER, FEMASRA SALLE 5 : SISA : intérêt de la mettre ou la passer en capital variable et autres questions La SISA, société interprofessionnelle de soins ambulatoires a fait couler de l encre à ses débuts Où en sommes-nous des difficultés? Capital variable, TVA, intégration de pharmacien, réversion des honoraires, etc. Tout ce que vous désirez savoir avec un des meilleurs experts sur la question. Patrick BORDAS, KPMG SALLE 6 : Plateformes d appui aux professionnels de santé Structure ressource pour la formation des professionnels et la coordination sur un territoire. A partir de retours d expériences des participants, l atelier traitera des définitions, des missions et du fonctionnement d'une plateforme d'appui. Pedro FERREIRA, FFMPS SALLE 7 : Living Labs : à quoi cela sert-il? Créer des univers de recherche sur nos pratiques, tester nos services et nos outils «en «grandeur nature» avec des designers et des ingénieurs. Comment cela fonctionne? Qu est-ce que cela peut nous apporter? Robert PICARD, Conseil Général de l Economie, de l Industrie, de l Energie et des Technologies Michel SERIN, FFMPS SALLE 8 : Gestion des évènements indésirables associés aux soins primaires (09h30 12h30) Nombre d inscriptions limité Autour d'un film pédagogique mettant en scène plusieurs types d'évènements indésirables associés aux soins (EAIS), mise en pratique d'analyses systémiques permettant d'identifier et de choisir des actions correctives. L'atelier vise, par les échanges et ce travail autour d'exemples d'eias, à partager et construire ensemble une démarche pragmatique et simple de gestion des risques en maison ou pôle de santé. Anouk HAERINGER CHOLET Marc CHANELIERE, PRISM Sophie MILLOT, FEMASAC SALLE 9 : Echographie en MSP L'échoscopie du premier recours est l'appareil que vous devez dès à présent acquérir dans votre MSP. Après l'informatisation partagée, l ECG, l EFR, vous pouvez introduire l'écho clinique partagée entre médecins, infirmiers,,kinésithérapeutes, sage-femme. Sous forme d'action formation coordonnée et partagée. Nos ateliers aborderont successivement l'échoscopie abdominopelvienne, l échoscopie des tissus superficiels, l'échoscopie articulaire, l'échoscopie obstétricale. Francis PELLET, FEMASRA Jean Pierre MOUREN, FEMASPACA

9 11h15 12h30 SALLE 1 : Utilisation de la «Matrice de maturité», référentiel d analyse et de progression d équipes en soins primaires L autoévaluation par les équipes est un moment clé dans la démarche qualité des équipes de soins primaires. Pour aider ces équipes à réaliser cette action auto évaluative, une Matrice de Maturité, sorte de référentiel d analyse et de progression, a été créée. Nous vous proposons au cours de cet atelier d avoir les premiers retours d expérience de l utilisation de cet outil et de vous donner quelques repères pour son appropriation. Patrick VUATTOUX, FFMPS SALLE 2 : Systèmes d Information : expériences de DIM en région : Rhône Alpes et Franche Comté Avec l aide de l ARS Rhône-Alpes, la Fédération régionale des MSP a embauché deux médecins de santé publique (médecins DIM) fin 2014 pour aider les équipes en MSP à optimiser leur système d information. Mise en corrélation du SI avec leur projet de santé, capacité à produire des données sont les deux points forts de ce projet. Retour sur les premiers mois d expérimentation. Gilles PERRIN, FemasRA Céline DIDIER, FemasRA SALLE 3 : Centre de Ressources en soins primaires de l HAS Pour construire des protocoles interprofessionnels il faut ; en avoir le besoin, en avoir l'envie, et si possible la compétence. Le centre ressources de la HAS apporte une revue de la littérature internationale et nationale sur des savoirs, des études, des enquêtes se rapportant à votre projet de protocoles. Cela serait dommage de s'en priver. L'atelier vous présentera l'utilité et le fonctionnement du CDR HAS. Didier MENARD, FFMPS SALLE 4 : Automesure tensionnelle : exemple de partenariat médecin/pharmacien L'auto mesure tensionnelle est recommandée dans le suivi des patients hypertendus. Le médecin ou le pharmacien peuvent proposer au patient une série d'auto mesure, lui prêter un tensiomètre, lui en faire la démonstration, récupérer le matériel, puis extraire et interpréter les résultats. Il leur suffit de se coordonner autour de cette action. Cet atelier sera le lieu d'échange d'autres expériences de collaboration médecin pharmacien que vous voudrez bien partager. Pierre FAINSILBER, MSP de Gaillon SALLE 5 : Exercice avancé des auxiliaires médicaux La montée en charge des structures d'exercices regroupées permet aux auxiliaires médicaux de nouvelles fonctions non listées dans leur nomenclature usuelle tout en restant dans leur champ de compétences. Cet atelier visera à vous les présenter. Michèle.LENOIR-SALFATI, DGOS Pascal CHAUVET, FREMAPOSE Pedro FERREIRA, FFMPS SALLE 6 : ETP pour les patients porteurs de BPCO ou de pathologie cardio-vasculaire : retours d expériences de MSP BPCO Maladie silencieuse à ne pas passer sous silence. Freins et leviers pour les patients et pour les professionnels Marie-France GERARD, FEMALOR Laurent VERNIEST, FFMPS SALLE 7 : FACILIMED, offre de poste de coordination en équipe La création d un poste de coordination «administrative» d une équipe en MSP pose quelques soucis : embauche à temps partiel, formation de l employé, définitions de sa fiche de poste, établissement régulier de ses missions, etc. La FFMPS a créé FACILIMED, coopérative au service des équipes en MSP. Quels services cela apporte-t-il? A quel coût? Avec quelle sécurité? Matthieu DUBOIS, FACILIMED SALLE 9 : Création d un protocole pluriprofessionnel en équipe Nombre d inscriptions limité Public cible : 2 ou 3 membres d'équipes constituées ou en projet avancé et qui souhaitent un atelier d'écriture pratique avant de se lancer dans leur 1er protocole Atelier pratique sur toutes les étapes de création d'un protocole pluri professionnel : analyse des besoins sur un territoire, formalisation des questions et problèmes soulevés par ces besoins, choix collectif du thème, recherche bibliographique, écriture collective, mise en place et accompagnement, évaluation. Olivier BELEY, FEMASRA Page 1 sur 9

10 Version simplifiée Vendredi 20 Mars SALLE 1 SALLE 2 SALLE 3 SALLE 4 SALLE 5 SALLE 6 SALLE 7 SALLE 8 SALLE 9 9 :30 OUVERTURE - François MAURY (DG ARS Poitou Charentes), Pascal CHAUVET (FREMAPOSE), Pierre DE HAAS (FFMPS) LES EQUIPES DE SOINS PRIMAIRES ET LES INSTITUTIONS - Ministère DGOS/DSS, Pr Jean Luc HAROUSSEAU (HAS), Michel GAGNEUX (ASIP) 11 :00 PAUSE De l ENMR au NMR 11 :30 conventionnel : nouveaux critères de calcul de la dotation en :45 DEJEUNER Quelles sont les règles pour bénéficier des NMR : 14 :30 cahier des charges et modalités de demande à l ARS 15 :45 PAUSE 16 :15 NMR : à quoi servent les dotations. Principaux postes de l utilisation de cette dotation. 17 :30 Fin de la journée Système d Information, démonstration d utilisateurs Système d Information, démonstration d utilisateurs Système d Information, démonstration d utilisateurs Le poste de coordination d'équipe : fiche de poste et formations à venir Le poste d'infirmière clinicienne : fiche de poste et formations à venir Maisons de santé : caractéristiques par l'observatoire des MSP Télémédecine : retours d'expériences ESPREC : retours d'expériences Les urgences vitales en MSP L'intégration d'un nouveau professionnel La gestion des consultations non programmées IBP : indice de bonheur partagé en MSP La MSP niveau «poussins» La MSP niveau «minimes» Exemple de continuité des soins Premier projet de périnatalité en MSP Facilimed : offre de poste de coordination en équipe Atelier PAERPA : le dépistage de la fragilité des personnes âgées Un guide pour construire une santé de proximité participative : présentation La participation des citoyens en santé : de la théorie à la pratique Lancer une démarche participative sur la santé de proximité : expérimentation du guide Echographie en MSP Echographie en MSP Echographie en MSP 20 :00 Soirée Spectacle Samedi 21 Mars SALLE 1 SALLE 2 SALLE 3 SALLE 4 SALLE 5 SALLE 6 SALLE 7 SALLE 8 SALLE 9 09 :30 10 :45 PAUSE 11 :15 12 :30 PAUSE MSP qualité : qu'est-ce que c'est? Utilisation de la "Matrice de maturité", référentiel d'analyse et de progression d'équipes en soins primaires Système d'information, démonstration d'utilisateurs Système d'information : expériences de DIM en région : Rhône-Alpes et Franche Comté Idées neuves en management des soins : expériences originales Centre de Ressources en soins primaires de l'has Infirmières et MSP en Rhône-Alpes : histoire d'une facilitation Automesure tensionnelle : exemple de partenariat médecin/pharmacien SISA : intérêt de la mettre ou la passer en capital variable et autres questions Exercice avancé des auxiliaires médicaux Plateformes d'appui aux professionnels de santé ETP pour les patients porteurs de BPCO ou de pathologie cardiovasculaire : retours d expériences de MSP Living Labs : à quoi cela sert-il? Facilimed : offre de poste de coordination en équipe Gestion des événements indésirables associés aux soins primaires Nombre de places limité Echographie en MSP Création d'un protocole pluriprofessionnel en équipe Nombre de places limité 14 :30 CAUSERIE SUR LES SOINS PRIMAIRES - Pr Jean -François GIRARD, Pr Jean-Michel CHABOT. PAROLES AUX REGIONS. DISCOURS DE CLOTURE. 16 :00 Fin des 4èmes Journées Nationales de la FFMPS

Maison de santé. Définition. Equipes délivrent des soins coordonnés autour d un système d information partagé. Intérêt

Maison de santé. Définition. Equipes délivrent des soins coordonnés autour d un système d information partagé. Intérêt Maison de santé Définition Equipes délivrent des soins coordonnés autour d un système d information partagé Intérêt Gestion des Polypathologies, chroniques, complexité Accessibilité, qualité Attractivité

Plus en détail

Maison ou un Pôle de santé

Maison ou un Pôle de santé Les 4 points clés pour créer une Maison ou un Pôle de santé pluri-professionnel De nouveaux modes d exercice coordonné et regroupé : L exercice médical dans les villes et dans les campagnes est aujourd

Plus en détail

De la SISA aux nouveaux modes de rémunération : Quelles avancées pour les Maisons de santé pluriprofessionnelles?

De la SISA aux nouveaux modes de rémunération : Quelles avancées pour les Maisons de santé pluriprofessionnelles? De la SISA aux nouveaux modes de rémunération : Quelles avancées pour les Maisons de santé pluriprofessionnelles? Docteur Christian VEDRENNE, Médecin généraliste, Gérant de la MSP de Saint Paul de Fenouillet

Plus en détail

Expérimentation des nouveaux modes de rémunération (ENMR) Appel à candidatures 2014 Région Ile-de-France

Expérimentation des nouveaux modes de rémunération (ENMR) Appel à candidatures 2014 Région Ile-de-France Expérimentation des nouveaux modes de rémunération (ENMR) Appel à candidatures 2014 Région Ile-de-France Qu est-ce que l ENMR? Ses enjeux et objectifs principaux Le financement du système de soins constitue

Plus en détail

L HÔPITAL SANS MURS ET TERRITOIRES DE SANTÉ

L HÔPITAL SANS MURS ET TERRITOIRES DE SANTÉ L HÔPITAL SANS MURS ET TERRITOIRES DE SANTÉ 19 OCTOBRE 2010 Beatrice Falise Mirat Beatrice.falise-mirat@anap.fr Agence Nationale d Appui à la Performance des établissements de santé et médico-sociaux Agence

Plus en détail

Réseau de Santé du Pays des Vals de Saintonge Pôle de santé du Canton d Aulnay de Saintonge MSP Aulnay et Néré PROJET D AULNAY PSP

Réseau de Santé du Pays des Vals de Saintonge Pôle de santé du Canton d Aulnay de Saintonge MSP Aulnay et Néré PROJET D AULNAY PSP Réseau de Santé du Pays des Vals de Saintonge PROJET D AULNAY MSP PSP Réseau de santé de proximité Historique Objectifs Particularités Avenir Réseau de Santé du Pays des Vals de Saintonge MAISON DE SANTE

Plus en détail

ARRÊTÉ du. relatif au cahier des charges de santé de la maison de santé mentionné à l article L. 6323-3 du code de la santé publique.

ARRÊTÉ du. relatif au cahier des charges de santé de la maison de santé mentionné à l article L. 6323-3 du code de la santé publique. RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère du travail, de l emploi NOR : ARRÊTÉ du relatif au cahier des charges de santé de la maison de santé mentionné à l article L. 6323-3 du code de la santé publique. Le ministre

Plus en détail

Règlement arbitral applicable aux structures de santé pluri-professionnelles de proximité

Règlement arbitral applicable aux structures de santé pluri-professionnelles de proximité Règlement arbitral applicable aux structures de santé pluri-professionnelles de proximité 1 PARTIE 1 PRESENTATION DU REGLEMENT ARBITRAL 2 1 - LE CONTEXTE 3 Contexte : l aboutissement d une expérimentation

Plus en détail

Compte-rendu de l Assemblée Générale Ordinaire de la FFMPS du 28/05/2015

Compte-rendu de l Assemblée Générale Ordinaire de la FFMPS du 28/05/2015 Compte-rendu de l Assemblée Générale Ordinaire de la FFMPS du 28/05/2015 Les personnes présentes : (Annexe 1) 49 personnes présentes. 17 régions représentées avec 117 mandats présents sur 126 mandats Excusés

Plus en détail

Les soins de premier recours : enjeux et perspectives - LYON 22 septembre 2011

Les soins de premier recours : enjeux et perspectives - LYON 22 septembre 2011 Les soins de premier recours : enjeux et perspectives - LYON 22 septembre 2011 SUMGA Groupe Médical «les Allymes» SPECIALISTES EN MEDECINE GENERALE APPSPPA APPSPPA : Association Pluridisciplinaire des

Plus en détail

Le GPSPB «GPS» Groupement de Professionnels de Santé : une réponse adaptée pour la coordination territoriale des soins

Le GPSPB «GPS» Groupement de Professionnels de Santé : une réponse adaptée pour la coordination territoriale des soins 29/03/2014 Le PB Groupement de Professionnels de Santé : une réponse adaptée pour la coordination territoriale des soins Groupement des Professionnels de Santé du Pays Beaunois 19 route de Gigny 21200

Plus en détail

Présentation des grandes lignes du guide méthodologique de la DGOS sur l évolution des réseaux

Présentation des grandes lignes du guide méthodologique de la DGOS sur l évolution des réseaux Union Nationale des Réseaux de Santé UNR.santé Présentation des grandes lignes du guide méthodologique de la DGOS sur l évolution des réseaux Mars 2012 UNR.santé Principes directeurs du guide Complète

Plus en détail

FOIRE AUX QUESTIONS RELEVANT DE L OFFRE DE 1 ER RECOURS

FOIRE AUX QUESTIONS RELEVANT DE L OFFRE DE 1 ER RECOURS 1. Pôle d attractivité 1.1. Qu'est-ce qu'un pôle d'attractivité? Il s'agit d'une notion développée par le groupe territoire au cours des travaux qu'il a conduit en 2009/2010. Dans le cadre des travaux

Plus en détail

ANNEXE 1 : Recommandations pour le projet de santé de centre de santé

ANNEXE 1 : Recommandations pour le projet de santé de centre de santé ANNEXE 1 : Recommandations pour le projet de santé de centre de santé L article L 6323-1 du CSP impose aux centres de santé de se doter d un projet de santé incluant des dispositions tendant à favoriser

Plus en détail

Actionsdes MUTUELLES

Actionsdes MUTUELLES 10 Actions des MUTUELLES POLITIQUE DE LA MUTUALITE FRANÇAISE EN FAVEUR DES SOINS DE PREMIER RECOURS FACILITER L ACCÈS AUX SOINS ET RÉDUIRE LES RESTES À CHARGE Comment rendre l accès aux soins plus facile?

Plus en détail

Maisons de santé Soutien aux projets en Pays de la Loire

Maisons de santé Soutien aux projets en Pays de la Loire Maisons Soutien aux projets en Pays de la Loire L a démographie des professionnels est une problématique au croisement de la santé et de l aménagement du territoire : un territoire sans professionnel n

Plus en détail

4 ème réunion PAERPA EHPAD

4 ème réunion PAERPA EHPAD 4 ème réunion PAERPA EHPAD Jeudi 16 avril 2015 14h30 17h Délégation territoriale de Paris 1 Cartographie des EHPAD PAERPA (9-10-19) En attente carte stagiaire géographe 2 Ordre du jour 1. Actions déployées

Plus en détail

Personnes Âgées En Risque de Perte d Autonomie PAERPA

Personnes Âgées En Risque de Perte d Autonomie PAERPA Personnes Âgées En Risque de Perte d Autonomie PAERPA Le Comité National de pilotage des parcours de santé des Personnes Âgées En Risque de Perte d Autonomie a été installé en avril 2013 et les projets

Plus en détail

Cahier des charges pour le recrutement du binôme de consultants du Comité Opérationnel de l action Santé & Performance Rhône-Alpes 2013-2014

Cahier des charges pour le recrutement du binôme de consultants du Comité Opérationnel de l action Santé & Performance Rhône-Alpes 2013-2014 Cahier des charges pour le recrutement du binôme de consultants du Comité Opérationnel de l action Santé & Performance Rhône-Alpes 2013-2014 0. Préambule THESAME centre de ressources de la région Rhône-Alpes,

Plus en détail

L exercice coordonné en soins de 1 er recours en Bourgogne

L exercice coordonné en soins de 1 er recours en Bourgogne L exercice coordonné en soins de 1 er recours en Bourgogne 1 Stratégie régionale de l Agence Pourquoi un référentiel? Consolider l offre de santé coordonnée déjà en place Impulser et développer l exercice

Plus en détail

Coordonner le parcours de soins des personnes âgées fragiles et/ou dépendantes

Coordonner le parcours de soins des personnes âgées fragiles et/ou dépendantes Coordonner le parcours de soins des personnes âgées fragiles et/ou dépendantes Expérimentation sur un territoire cible : Baillif - Vieux-Habitants Bouillante Patrice RICHARD, Directeur général de l ARS

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES Pour la mise en œuvre d une maison de santé pluridisciplinaire En Lot-et-Garonne

CAHIER DES CHARGES Pour la mise en œuvre d une maison de santé pluridisciplinaire En Lot-et-Garonne CAHIER DES CHARGES Pour la mise en œuvre d une maison de santé pluridisciplinaire En Lot-et-Garonne Les patients ont besoin d une réponse de proximité et d une prise en charge globale qui nécessite une

Plus en détail

Région Centre SI PAERPA. Rencontre inter-régionale Asip Santé 10 avril 2014

Région Centre SI PAERPA. Rencontre inter-régionale Asip Santé 10 avril 2014 Région Centre SI PAERPA Rencontre inter-régionale Asip Santé 10 avril 2014 10/04/2014 2 Expérimentation centrée sur le Lochois composée de 8 cantons (97 communes) Population totale: 103 741 hbts Population

Plus en détail

La preuve par. Principaux enseignements du bilan des PRT et. du recensement des projets télémédecine 2013

La preuve par. Principaux enseignements du bilan des PRT et. du recensement des projets télémédecine 2013 La preuve par Principaux enseignements du bilan des PRT et du recensement des projets télémédecine 2013 Le recensement Télémédecine 2013 01 Synthèse du recensement Télémédecine 2013 02 Répartition et maturité

Plus en détail

Dispositif d activités physiques et sportives en direction des âgés

Dispositif d activités physiques et sportives en direction des âgés Dispositif d activités physiques et sportives en direction des âgés RAPPORT du GROUPE DE TRAVAIL INTERMINISTÉRIEL DÉCEMBRE 2013 1 Introduction I -Le contexte II -Le Groupe de travail III -Compte rendu

Plus en détail

L exercice pluriprofessionnel des soins primaires en Maison et Pôle de Santé

L exercice pluriprofessionnel des soins primaires en Maison et Pôle de Santé L exercice pluriprofessionnel des soins primaires en Maison et Pôle de Santé Dr Jean Jacques ANTOINE FEMALOR 14 Juin 2012 METZ 57 1 Déclara'on d intérêts J ai actuellement ou j ai eu au cours des trois

Plus en détail

POSER LA PROBLÉMATIQUE

POSER LA PROBLÉMATIQUE Dans le cadre de l'observatoire régional des prescriptions et du médicament, les Unions Régionales des Caisses d'assurance Maladie de Franche-Comté et de Bourgogne ainsi que les Facultés de Médecine et

Plus en détail

Réunions interprofessionnelles de coordination sur les dossiers complexes

Réunions interprofessionnelles de coordination sur les dossiers complexes Réunions interprofessionnelles de coordination sur les dossiers complexes La MSJB sur un territoire urbain et rural Communauté de communes 90 000 habitants : Cholet 55000 habitants 13 communes périphériques:

Plus en détail

Coordination du parcours du

Coordination du parcours du Coordination du parcours du patient Jeudi 13 octobre 2011 Lyon- Vinatier Docteur Philippe MARISSAL Les enjeux de la coordination des professionnels de santé Coordination des professionnels de santé en

Plus en détail

Le Pacte territoire santé en région Haute-Normandie

Le Pacte territoire santé en région Haute-Normandie Le Pacte territoire santé en région Haute-Normandie Synthèse des réunions des conférences de territoire (Rouen-Elbeuf : 04 mars 2013, Dieppe : 05 mars 2013, Le Havre : 06 mars 2013, Evreux-Vernon : 08

Plus en détail

LES FINANCEMENTS DES MAISONS DE SANTE PLURI PROFESSIONNELLES (MSP) I / LES CONDITIONS PREALABLES A TOUT TYPE DE FINANCEMENT

LES FINANCEMENTS DES MAISONS DE SANTE PLURI PROFESSIONNELLES (MSP) I / LES CONDITIONS PREALABLES A TOUT TYPE DE FINANCEMENT LES FINANCEMENTS DES MAISONS DE SANTE PLURI PROFESSIONNELLES (MSP) I / LES CONDITIONS PREALABLES A TOUT TYPE DE FINANCEMENT Seuls sont éligibles à une aide financière, quelle qu en soit la source, les

Plus en détail

Rencontre Inter-Régionale organisée par l ASIP Santé

Rencontre Inter-Régionale organisée par l ASIP Santé Rencontre Inter-Régionale organisée par l ASIP Santé Télémédecine: Point sur les travaux relatifs aux expérimentations (Art.36 LFSS 2014) Jeudi 2 octobre 2014 SOMMAIRE 1. Enjeux et constats 2. Les expérimentations

Plus en détail

P atients S anté T erritoires

P atients S anté T erritoires H ôpital P atients S anté T erritoires L exercice regroupé dans les services de santé Une action coordonnée des professionnels en faveur des patients De plus en plus de professionnels de santé ont depuis

Plus en détail

PROFESSIONNELS DE SANTÉ? EN COLLABORATION AVEC L ONDPS SYNTHÈSE

PROFESSIONNELS DE SANTÉ? EN COLLABORATION AVEC L ONDPS SYNTHÈSE DÉLÉGATION, TRANSFERTS, NOUVEAUX MÉTIERS COMMENT FAVORISER DES FORMES NOUVELLES DE COOPÉRATION ENTRE PROFESSIONNELS DE SANTÉ? RECOMMANDATION HAS EN COLLABORATION AVEC L ONDPS SYNTHÈSE 1. INTRODUCTION 1.1.

Plus en détail

Maisons de Santé Pluridisciplinaires. Conditions d éligibilité à des soutiens financiers

Maisons de Santé Pluridisciplinaires. Conditions d éligibilité à des soutiens financiers Maisons de Santé Pluridisciplinaires Conditions d éligibilité à des soutiens financiers Les maisons de santé pluridisciplinaires (MSP) visent à offrir à la population, sur un même lieu, un ensemble de

Plus en détail

PARCOURS DE SANTÉ DES PATIENTS :

PARCOURS DE SANTÉ DES PATIENTS : PARCOURS DE SANTÉ DES PATIENTS : QUELS NOUVEAUX DÉFIS, QUELLES NOUVELLES OPPORTUNITÉS POUR LES ACTEURS DE SANTÉ? :: CERTIFICAT 7 modules de mars à décembre 2015 :: Public visé Professionnel médical et

Plus en détail

COMPETENCES INFIRMIERES 1

COMPETENCES INFIRMIERES 1 COMPETENCES INFIRMIERES 1 Evaluer une situation clinique et établir un diagnostic dans le domaine des soins infirmiers Communiquer et conduire une relation dans un contexte de soins Concevoir et conduire

Plus en détail

SYSTEMES D INFORMATION EN SANTE Journée régionale du 12 janvier 2012 - Blois

SYSTEMES D INFORMATION EN SANTE Journée régionale du 12 janvier 2012 - Blois SYSTEMES D INFORMATION EN SANTE Journée régionale du 12 janvier 2012 - Blois La télémédecine au service des soins de 1 er recours et de l aménagement du territoire dominique.depinoy@acsantis.com Pourquoi

Plus en détail

Elements financiers équipes en maisons, pôles et centres de santé en quartiers populaires

Elements financiers équipes en maisons, pôles et centres de santé en quartiers populaires Elements financiers équipes en maisons, pôles et centres de santé en quartiers populaires Contexte En 2011, il a semblé intéressant à l ACSBE 1, alors en montage de projet de centre de santé associatif,

Plus en détail

esanté LES RENCONTRES 2012 Infos pratiques / Contacts Comité d Organisation :

esanté LES RENCONTRES 2012 Infos pratiques / Contacts Comité d Organisation : esanté LES RENCONTRES 2012 Infos pratiques / Contacts Comité d Organisation : Docteur Marc Sapene, pour la commission ETP / Maladies Chroniques de l'urps ML Aquitaine msapene@wanadoo.fr Docteur Jean-Bernard

Plus en détail

Exigences sociétales et modèle économique

Exigences sociétales et modèle économique Colloque 22 mai Exigences sociétales et modèle économique Alexandre GRENIER Directeur URPS médecins 22 mai 2014 1 Exigences sociétales et modèle économique Les exigences sociétales: Une offre de soins

Plus en détail

Contexte institutionnel

Contexte institutionnel 1 Formation en protection de l autonomie des personnes âgées pour les aides à domicile Approche écologique Lucette Barthélémy Chargée d expertise en promotion de la santé Contexte institutionnel 2 L Institut

Plus en détail

LA PERFORMANCE DANS LE MEDICO-SOCIAL, ENJEUX, OUTILS, RÔLE DE L ANAP

LA PERFORMANCE DANS LE MEDICO-SOCIAL, ENJEUX, OUTILS, RÔLE DE L ANAP LA PERFORMANCE DANS LE MEDICO-SOCIAL, ENJEUX, OUTILS, RÔLE DE L ANAP Assises de l autonomie 10/06/10 PARIS Agence Nationale d Appui à la Performance des établissements de santé et médico-sociaux L Agence

Plus en détail

Qu est-ce que la pérennité? Quels en sont

Qu est-ce que la pérennité? Quels en sont Formations Automne 2014 / Hiver 2015 Explorer la pérennité pour des changements durables MONTRÉAL QUAND : 15 et 16 octobre 2014 (Durée de 2 jours) ANIMATION : Marie-Denise Prud Homme et François Gaudreault,

Plus en détail

Projet de santé. Nom du site : N Finess : (Sera prochainement attribué par les services de l ARS) Statut juridique : Raison Sociale :

Projet de santé. Nom du site : N Finess : (Sera prochainement attribué par les services de l ARS) Statut juridique : Raison Sociale : Projet de santé Nom du site : N Finess : (Sera prochainement attribué par les services de l ARS) Statut juridique : Raison Sociale : Adresse du siège social : Téléphone : Mail : Version : Etablie en date

Plus en détail

Maisons Régionales de la Santé CADRE D INTERVENTION

Maisons Régionales de la Santé CADRE D INTERVENTION Maisons Régionales de la Santé CADRE D INTERVENTION 1 LES MAISONS REGIONALES DE LA SANTE MRS (programme 2) Enjeux et objectifs Le dispositif des «Maisons Régionales de la Santé» voté en 2010 incarne de

Plus en détail

Fiche d évolution. Fiche d évolution du MACRO métier. Infirmier/ière. Infirmier/ière

Fiche d évolution. Fiche d évolution du MACRO métier. Infirmier/ière. Infirmier/ière J1504 - Soins infirmiers spécialisés en bloc opératoire spécialisés en anesthésie J1507 - Soins infirmiers spécialisés 1 Les activités principales L infirmier doit assurer, sous l autorité des médecins,

Plus en détail

TÉLÉMÉDECINE: UN PROJET MÉDICAL DE TERRITOIRE. Agence Nationale d Appui à la Performance des établissements de santé et médico-sociaux

TÉLÉMÉDECINE: UN PROJET MÉDICAL DE TERRITOIRE. Agence Nationale d Appui à la Performance des établissements de santé et médico-sociaux TÉLÉMÉDECINE: UN PROJET MÉDICAL DE TERRITOIRE Agence Nationale d Appui à la Performance des établissements de santé et médico-sociaux Télémédecine Contexte: National: loi, décret (définition de 5 actes,

Plus en détail

Troisième COPIL PAERPA. Mardi 16 décembre 2014 14h30 16h30

Troisième COPIL PAERPA. Mardi 16 décembre 2014 14h30 16h30 Troisième COPIL PAERPA Mardi 16 décembre 2014 14h30 16h30 Troisième COPIL PAERPA 16 décembre 2014 Ordre du jour Introduction Gilles Echardour, Délégué territorial de Paris Les actions PAERPA 1. Conventionnements

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. Offre de santé : Le groupe Malakoff Médéric et le régime minier de Sécurité sociale signent un accord de partenariat

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. Offre de santé : Le groupe Malakoff Médéric et le régime minier de Sécurité sociale signent un accord de partenariat COMMUNIQUÉ DE PRESSE Paris, le 28 janvier 2009 Offre de santé : Le groupe Malakoff Médéric et le régime minier de Sécurité sociale signent un accord de partenariat Le groupe Malakoff Médéric et la Caisse

Plus en détail

«Rôle et Place des Réseaux de Soins Palliatifs dans l'offre de soins»

«Rôle et Place des Réseaux de Soins Palliatifs dans l'offre de soins» «Rôle et Place des Réseaux de Soins Palliatifs dans l'offre de soins» Hélène Fernandez Cadre Supérieur de Santé, Coordinatrice RESOP06 9 Forum SIH 06 EMSP Cannes Grasse Antibes 4 Mars 2010 Palais des Congrès

Plus en détail

Des Réseaux, des Réponses. Panorama. Pr Romain Moirand Rennes

Des Réseaux, des Réponses. Panorama. Pr Romain Moirand Rennes Des Réseaux, des Réponses. Panorama Pr Romain Moirand Rennes Objectifs Décrire les actions concrètes proposées par les réseaux existants sur la thématique des addictions Faire le lien entre ces actions

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Dossier Médical Personnel (DMP)

DOSSIER DE PRESSE. Dossier Médical Personnel (DMP) DOSSIER DE PRESSE Dossier Médical Personnel (DMP) 2 Sommaire Le Dossier Médical Personnel en Auvergne..5 Le DMP au service de la coordination des soins.6 Le DMP socle de la continuité des soins 7 Le DMP

Plus en détail

Appel à projets 2015 relatif aux maisons et pôles de santé

Appel à projets 2015 relatif aux maisons et pôles de santé PRÉFET DE LA RÉGION POITOU-CHARENTES Appel à projets 2015 relatif aux maisons et pôles de santé Le présent document précise les modalités de réponse à l appel à projets 2015 sur les maisons et pôles de

Plus en détail

Modes de financt MSP PF3 R2 DSS RB 21 07 10 ANNEXE I LES MODES DE FINANCEMENT DES MAISONS DE SANTE PLURI-PROFESSIONNELLES (MSP) Sous réserve de répondre, a minima, aux critères définis au II 2 du cahier

Plus en détail

4.13 Politique culturelle et linguistique. (Résolution : CC.2014-051)

4.13 Politique culturelle et linguistique. (Résolution : CC.2014-051) 4.13 Politique culturelle et linguistique (Résolution : CC.2014-051) PRÉAMBULE La nouvelle politique culturelle et linguistique favorise la dimension culturelle comme levier incontournable pour mettre

Plus en détail

Maison de Santé pluridisciplinaire de Pierrefitte

Maison de Santé pluridisciplinaire de Pierrefitte Maison de Santé pluridisciplinaire de Pierrefitte Site des Joncherolles, 43 chemin des joncherolles - Bâtiment H2 Site Jacques Prévert, 129 boulevard Jean Mermoz L association Créa pôle et ses partenaires

Plus en détail

Phase 1: Planifier. Les principes. Les principaux référentiels. R Collomp - D Qualité II.3. Cer5fica5ons EHPAD

Phase 1: Planifier. Les principes. Les principaux référentiels. R Collomp - D Qualité II.3. Cer5fica5ons EHPAD Phase 1: Planifier Les principes Les principaux référentiels R Collomp - D Qualité II.3. Cer5fica5ons EHPAD 1 Phase 1: Planifier Les principaux référentiels Principes des certifications - accréditations

Plus en détail

ÉDUCATION THÉRAPEUTIQUE DU PATIENT

ÉDUCATION THÉRAPEUTIQUE DU PATIENT ÉDUCATION THÉRAPEUTIQUE DU PATIENT Recommandations Isabelle Berthon Introduction (1) La Haute Autorité de santé et l Institut National de Prévention et d Education Pour la Santé ont publié en juin 2007

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE INAUGURATION TELE IMAGERIE ENTRE LE CENTRE HOSPITALIER DE VALENCE L HOPITAL DE NYONS L HOPITAL DE BUIS LES BARONNIES

DOSSIER DE PRESSE INAUGURATION TELE IMAGERIE ENTRE LE CENTRE HOSPITALIER DE VALENCE L HOPITAL DE NYONS L HOPITAL DE BUIS LES BARONNIES DOSSIER DE PRESSE INAUGURATION TELE IMAGERIE ENTRE LE CENTRE HOSPITALIER DE VALENCE & L HOPITAL DE NYONS L HOPITAL DE BUIS LES BARONNIES VENDREDI 14 JUIN 2013 A 15 heures Salle de visioconférence Centre

Plus en détail

Facilitateur du changement. une formation certifiante d excellence pour augmenter l efficacité de vos interventions

Facilitateur du changement. une formation certifiante d excellence pour augmenter l efficacité de vos interventions Facilitateur du changement une formation certifiante d excellence pour augmenter l efficacité de vos interventions 1 CHANGER La créativité n emprunte jamais des chemins connus, préparons-nous au changement

Plus en détail

La formation comme levier de changement des pratiques

La formation comme levier de changement des pratiques Place des pharmaciens d officine au sein du réseau Onco 94 Ouest La formation comme levier de changement des pratiques 2 ème congrès des Réseaux de cancérologie Rouen Atelier : place de la formation 3

Plus en détail

DMP Compatibilité : une offre logicielle qui couvre la majorité des médecins de ville

DMP Compatibilité : une offre logicielle qui couvre la majorité des médecins de ville Les logiciels DMP-compatibles La plateforme e-learning La plateforme e-doc La cartographie DMP Pour en savoir plus dmp.gouv.fr DMP Compatibilité : une offre logicielle qui couvre la majorité des médecins

Plus en détail

Séminaire URPS Poitou-Charentes Samedi 8 décembre

Séminaire URPS Poitou-Charentes Samedi 8 décembre Séminaire URPS Poitou-Charentes Samedi 8 décembre Du partage de l information aux outils de médecine à distance : quelles pratiques recouvre le terme d e santé? Synthèse de l intervention de l ASIP Santé

Plus en détail

Le nouveau tableau de bord de gestion

Le nouveau tableau de bord de gestion Formation Rencontre thématique CTC Conseil 2013 Le nouveau tableau de bord de gestion Contrôler Décider Communiquer CTC Conseil a été créé en 1992, à l initiative de Claude CHEZAUD, son Directeur Général,

Plus en détail

«Améliorer les parcours de santé des personnes âgées en risque de perte d autonomie»

«Améliorer les parcours de santé des personnes âgées en risque de perte d autonomie» DOSSIER PAERPA «Améliorer les parcours de santé des personnes âgées en risque de perte d autonomie» 1 _ SOMMAIRE Quelques données chiffrées 3 Les initiatives déjà engagées pour améliorer les parcours de

Plus en détail

CADRE SOCIO EDUCATIF

CADRE SOCIO EDUCATIF PAGE 1 SUR 7 Rédacteur Vérificateur(s) Approbateur(s) Nom Véronique MATHIEU Eric LE GOURIERES Michel SENIMON Fonction Cadre socio éducatif Coordonnateur Général des Activités de Soins Directeur du Personnel,

Plus en détail

La télémédecine en action : 25 projets passés à la loupe. Un éclairage pour un déploiement national

La télémédecine en action : 25 projets passés à la loupe. Un éclairage pour un déploiement national La télémédecine en action : 25 projets passés à la loupe Un éclairage pour un déploiement national Journée Télémédecine ASIP Santé 3 mai 2012 Pascale MARTIN - ANAP Agence Nationale d Appui à la Performance

Plus en détail

Pour tout complément d informations sur le GCS Esanté : www.esante-poitou-charentes.fr

Pour tout complément d informations sur le GCS Esanté : www.esante-poitou-charentes.fr FICHE DE POSTE Administrateur ROR Le GCS Esanté Poitou-Charentes Le GCS Esanté Poitou-Charentes rassemble les établissements publics et privés de santé, ainsi que la plupart des professionnels de santé

Plus en détail

Programme National pour la Sécurité des Patients

Programme National pour la Sécurité des Patients Programme National pour la Sécurité des Patients Isabelle Martin Marie-France Angelini Tibert Cellule de coordination des vigilances et des risques liés aux soins Nathalie Lugagne Delpon responsable pôle

Plus en détail

[LES FORMATIONS PROFESSIONNELLES]

[LES FORMATIONS PROFESSIONNELLES] 2015 [LES FORMATIONS PROFESSIONNELLES] Programme de formations du 2ème semestre 2015 pour les acteurs de l Economie Sociale et Solidaire [SOMMAIRE] LA CO-OPERATIVE... 3 Nos formations professionnelles

Plus en détail

AMELIORER L ACCUEIL ET L INTEGRATION DES SALARIES

AMELIORER L ACCUEIL ET L INTEGRATION DES SALARIES 1 AMELIORER L ACCUEIL ET L INTEGRATION DES SALARIES L intégration d un nouveau salarié fait référence à deux étapes : Dans les premiers jours : l accueil du salarié dans la structure Accueil physique,

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE. Un secrétariat général, trois directions, un service et trois missions lui sont directement rattachés.

REPUBLIQUE FRANCAISE. Un secrétariat général, trois directions, un service et trois missions lui sont directement rattachés. REPUBLIQUE FRANCAISE Décision n 2014.0019/DP/SG du 30 avril 2014 du président de la Haute Autorité de santé portant organisation générale des services de la Haute Autorité de santé Le président de la Haute

Plus en détail

Pour qui? 30 établissements de santé accompagnés par l ANAP et les ARS. Activités réalisées jusqu à fin 2010

Pour qui? 30 établissements de santé accompagnés par l ANAP et les ARS. Activités réalisées jusqu à fin 2010 2010 11 projets de l ANAP Dans le cadre de son programme de travail 2010, l ANAP a lancé onze projets. Cette brochure présente un point d étape sur ces projets à fin 2010. METTRE EN ŒUVRE DES PROJETS PERFORMANCE

Plus en détail

Développement de la bientraitance

Développement de la bientraitance Développement de la bientraitance Bilan des travaux et recensement des besoins dans les établissements de santé et Ehpad de six régions françaises Synthèse Groupe de travail Forap HAS Bientraitance Décembre

Plus en détail

Soirée d information URPS ML

Soirée d information URPS ML Modifiez le style du titre Soirée d information URPS ML «Accompagnement à l Informatisation des Pôles et Maisons de Santé» 09/10/2014 GCS e-santé Pays de la Loire - document de travail 1 Modifiez le style

Plus en détail

territ Contact : Ministère Bureau.scf

territ Contact : Ministère Bureau.scf Le «Pacte Bureau.scf territ oire-santé» Pour lutter contre les déserts médicaux 13 décembree 2012 DOSSIER DE PRESS SE Contact : Ministère des Affaires sociales et de la santé 01 40 56 60 65 Communiqué

Plus en détail

DOSSIER DE PRESENTATION

DOSSIER DE PRESENTATION DOSSIER DE PRESENTATION Ce dossier est destiné à vous présenter à la fois l activité du cabinet de courtage A2C GROUPE, les services mis à la disposition de ses partenaires. Ce dossier se présente sous

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Les dates clés de la Coddem

DOSSIER DE PRESSE. Les dates clés de la Coddem 6 ème séance plénière lundi 14 avril 2014 DOSSIER DE PRESSE La commission départementale de la démographie médicale : l instance incontournable en Lot-et-Garonne pour mettre en place un nouvel exercice

Plus en détail

mise en œuvre de l arrêté relatif au management de la qualité

mise en œuvre de l arrêté relatif au management de la qualité mise en œuvre de l arrêté relatif au management de la qualité Réunion nationale des OMEDIT 26 mai 2011 Valerie Salomon Bureau Qualité et sécurité des soins Sous direction du pilotage de la performance

Plus en détail

La Maladie D ALZHEIMER en question!

La Maladie D ALZHEIMER en question! La Maladie D ALZHEIMER en question! Colloques Conférences Débats - Films Une tournée du littoral sur la maladie d Alzheimer et les démences apparentées Proposée par l Association AGGEVIE et l association

Plus en détail

CE QU IL FAUT SAVOIR. Janvier 2012 1

CE QU IL FAUT SAVOIR. Janvier 2012 1 QUESTIONS-REPONSES SUR LE CAHIER DES CHARGES «EXPERIMENTATION DE NOUVEAUX MODES D ORGANISATIONS DES SOINS DESTINES A OPTIMISER LES PARCOURS DE SOINS DES PERSONNES AGEES EN RISQUE DE PERTE D AUTONOMIE»

Plus en détail

Enjeux régionaux et évolution des pratiques professionnelles

Enjeux régionaux et évolution des pratiques professionnelles Enjeux régionaux et évolution des pratiques professionnelles Département Système d Information en Santé et Télémédecine Direction de l Efficience de l Offre 5 mai 2015 1 les enjeux régionaux Enjeux régionaux

Plus en détail

16 Journée Mondiale de la Maladie d Alzheimer : la Ville de Marseille confirme son engagement

16 Journée Mondiale de la Maladie d Alzheimer : la Ville de Marseille confirme son engagement 16 Journée Mondiale de la Maladie d Alzheimer : la Ville de Marseille confirme son engagement Rencontre sur le thème «Une Solidarité Collective au service des Malades et des Aidants» Lundi 21 Septembre

Plus en détail

Insuffisance rénale chronique

Insuffisance rénale chronique Programme GDR en Picardie Insuffisance rénale chronique Dr Matthieu Derancourt Référent médical IRC ARS Picardie ELEMENTS DE CONTEXTE 2 Contexte Instruction validée par le CNP le 17 décembre 2010 Visa

Plus en détail

ESENESR Cycle de formation RH

ESENESR Cycle de formation RH ESENESR Cycle de formation RH Module de professionnalisation La démarche de Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences (GPEC) Du 25 au 27 mars 2015 Problématique Module de professionnalisation

Plus en détail

Accompagnement des personnes âgées à domicile:

Accompagnement des personnes âgées à domicile: Accompagnement des personnes âgées à domicile: Réseaux de santé gérontologiques et centres locaux d information et de coordination gérontologiques, deux acteurs complémentaires et incontournables IFSI

Plus en détail

Discipline IFSI : Etablissement : LIVRET D'ACCUEIL. Stage étudiants en soins infirmiers

Discipline IFSI : Etablissement : LIVRET D'ACCUEIL. Stage étudiants en soins infirmiers Institut de Formation en Soins Infirmiers du C.H.R.U. de Montpellier Tableau ci-dessus rempli par le coordonnateur des stages Discipline IFSI : Etablissement : Mise à Jour LIVRET D'ACCUEIL Stage étudiants

Plus en détail

QUESTIONS-REPONSES SUR LE CAHIER DES CHARGES MAIA (Maisons pour l Autonomie et l Intégration des malades d Alzheimer)

QUESTIONS-REPONSES SUR LE CAHIER DES CHARGES MAIA (Maisons pour l Autonomie et l Intégration des malades d Alzheimer) QUESTIONS-REPONSES SUR LE CAHIER DES CHARGES MAIA (Maisons pour l Autonomie et l Intégration des malades d Alzheimer) Le cahier des charges national a pour objet de définir les dispositifs MAIA (maison

Plus en détail

Professionnalisation des responsables de secteur 25 jours

Professionnalisation des responsables de secteur 25 jours Professionnalisation des responsables de secteur 25 jours Les responsables occupent un «poste clé» autant dans l organisation et la gestion des activités que dans l animation de leur équipe et la qualité

Plus en détail

ÉVALUATION DES COMPÉTENCES niveau 2 ème année bachelor

ÉVALUATION DES COMPÉTENCES niveau 2 ème année bachelor Semestre automne printemps Répétition Lieu de période de formation pratique Institution : Nom de l'étudiant-e : Service : Promotion : Site de formation : Période du / au : PFP 3 PFP 4 ÉVALUATION DES COMPÉTENCES

Plus en détail

Dossier d autorisation à mettre en oeuvre le C2i2e

Dossier d autorisation à mettre en oeuvre le C2i2e Extrait du Dossier d autorisation à mettre en oeuvre le C2i2e déposé auprès de la Mission Numérique pour l'enseignement Supérieur par l Institut Catholique de Paris (ICP) - Mars 2011 Au cours du semestre,

Plus en détail

Association des parties prenantes à l'expertise sanitaire

Association des parties prenantes à l'expertise sanitaire Inspection générale des affaires sociales RM2011-048A Association des parties prenantes à l'expertise sanitaire RAPPORT THEMATIQUE Établi par Françoise BAS-THERON Christine DANIEL Nicolas DURAND Membres

Plus en détail

Des solutions de croissance pour les PME du logiciel

Des solutions de croissance pour les PME du logiciel Des solutions de croissance pour les PME du logiciel Maillage 3D adapté à l écoulement d air à l arrière d un avion supersonique Vous êtes dirigeant de PME de la filière logicielle et conscient que l innovation

Plus en détail

Technicien conseil. motivation. formation. Devenez. Technicien conseil. en prestations familiales. La Caf de Paris. qualification

Technicien conseil. motivation. formation. Devenez. Technicien conseil. en prestations familiales. La Caf de Paris. qualification formation qualification motivation emploi Devenez Technicien conseil en prestations familiales La Caisse d'allocations familiales de Paris vous propose une formation une qualification un emploi La Caf

Plus en détail

L emploi du temps à l école maternelle

L emploi du temps à l école maternelle Groupe école maternelle L emploi du temps à l école maternelle Groupe g Groupe école maternelle / commission gestion du temps / I.BURIGNAT, E.TRESALLET, V.DARGES, H.LELOUP, A.SEVESTRE 1 Groupe école maternelle

Plus en détail

Ministère du travail, de l emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social CAHIER DES CHARGES DU CONSULTANT

Ministère du travail, de l emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social CAHIER DES CHARGES DU CONSULTANT Ministère du travail, de l emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social CAHIER DES CHARGES DU CONSULTANT APPUI CONSEIL «GESTION DES AGES» dans le cadre du Contrat de génération Le présent

Plus en détail

Les outils SI au service du parcours de santé

Les outils SI au service du parcours de santé Les outils SI au service du parcours de santé (atelier 3) Emilie DELAGE, Sage-Femme coordinatrice de réseau de périnatalité 92 Sud Isabelle LEROUX, Directrice de projet au GCS-DSISIF Aurélie MISME, Médecin

Plus en détail

Définition La permanence des soins ambulatoires est un dispositif sanitaire permettant au citoyen de recourir à un médecin généraliste :

Définition La permanence des soins ambulatoires est un dispositif sanitaire permettant au citoyen de recourir à un médecin généraliste : FICHE 1 LA PERMANENCE DES SOINS AMBULATOIRES Dossier de presse Définition La permanence des soins ambulatoires est un dispositif sanitaire permettant au citoyen de recourir à un médecin généraliste : -

Plus en détail

Action SociAle orientations 2015 / 2017

Action SociAle orientations 2015 / 2017 Action Sociale Orientations 2015 / 2017 Action sociale personnes agées Les orientations de la Carsat Centre 2015 / 2017 L action sociale de la Carsat est développée au profit des retraités du régime général

Plus en détail