20 21 Mars Espace ENCAN - La Rochelle

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "20 21 Mars 2015. Espace ENCAN - La Rochelle"

Transcription

1 20 21 Mars 2015 Espace ENCAN - La Rochelle

2 Programme I. Présentation des plénières II. Présentation des Ateliers Pauses: Vendredi : 11h00 11h30 / 12h45 14h30 / 15h45 16h15 Samedi : 10h45 11h15 / 12h30 14h30 Page 1 sur 9

3 I. Présentation des plénières Vendredi 20 Mars h30 PLENIERE D OUVERTURE Jean-François FOUNTAINE (Maire de La Rochelle) François MAURY (DG ARS Poitou-Charentes) Pascal CHAUVET (Président FREMAPOSE) et Pierre DE HAAS (Président FFMPS) 9h30-11h00 LES EQUIPES DE SOINS PRIMAIRES ET LES INSTITUTIONS Pr Jean-Luc HAROUSSEAU (HAS) Michel GAGNEUX (ASIP) Ministère, DGOS/DSS Samedi 21 Mars h30-16h00 PLENIERE : CAUSERIE SUR LES SOINS PRIMAIRES Avec les Professeurs Jean-François GIRARD et Jean-Michel CHABOT Paroles aux Régions. Discours de clôture Page 2 sur 9

4 II. Présentation des Ateliers Vendredi 20 Mars h30-12h30 SALLE 1 : De l ENMR au NMR conventionnel : nouveaux critères de calcul de la dotation en 2015 Les modalités de calcul des dotations des nouveaux modes de rémunération d équipe ont évolué depuis la première vague en La convention utilise une nouvelle grille de calcul. Explications des nouveaux critères de calcul des dotations. Brigitte BOUZIGE, FFMPS Thomas BOUREZ, FFMPS SALLE 2 : Système d Information, démonstration d utilisateurs Système d information, la parole aux équipes. Démonstration et illustration d'usages des SI pour la prise en charge d'une problématique de travail en équipe. Laurent VERNIEST, FFMPS Richard CHAMPEAUX, FFMPS SALLE 3 : Le poste de coordination d équipe : fiche de poste et formations à venir Le nouveau métier de coordination d équipe se révèle nécessaire dans les MSP. Un des professionnels de santé peut l occuper. Un recrutement externe peut avoir lieu. Mais quelles sont les missions et les tâches les plus souvent accomplies à ce poste? Quelles formations spécifiques ont été développées en partenariat avec la FFMPS? Jacques FRICHET, FFMPS Martine STOCLIN, coordinatrice du PSP du Haut Chablais SALLE 4 : Télémédecine, retours d expériences La télémédecine poursuit son développement en France. Présentation de quelques expériences en MSP. Pierre SIMON, Président ANTEL Michel SERIN, FEMAGISB SALLE 5 : L intégration d un nouveau professionnel Intégrer une équipe pluri professionnelle engendre souvent des interrogations. Outre la phase parfois nécessaire de présentation de son propre champ de compétences, comment faire passer ses idées, intégrer des actions déjà engagées, surmonter les obstacles? Quelles étapes dessiner depuis l'idée à sa réalisation concrète en collaboration avec la coordinatrice ou le coordinateur? Marjorie BAZEROLLE, FFMPS SALLE 6 : La MSP niveau «poussins» Le projet de santé est l un des éléments socle de la création d'une équipe de soins primaires. Il est préférable qu il soit le fruit d'une réflexion concertée des professionnels. L atelier traitera de la déclinaison des grands axes qui le composent: étude des caractéristiques du territoire et des besoins de santé de la population, objectifs et mode d'organisation de l'équipe de soins. Retour d'expérience d'une équipe en cours de formation. Pedro FERREIRA, FFMPS SALLE 7 : Premier projet de périnatalité en MSP Prise en charge pluri professionnelle des familles au décours de la grossesse. Nathalie CHARBONNIER, FFMPS SALLE 8 : Un guide pour construire une santé de proximité participative : présentation Présentation officielle du guide avec sa genèse et les conseils d utilisation. Un petit moment festif à l issu de cet atelier sera prévu pour fêter la naissance! Patrick VUATTOUX, FFMPS SALLE 9 : Echographie en MSP L'échoscopie du premier recours est l'appareil que vous devez dès à présent acquérir dans votre MSP. Après l'informatisation partagée, l ECG, l EFR, vous pouvez introduire l'écho clinique partagée entre médecins, infirmiers,,kinésithérapeutes, sage-femme. Sous forme d'action formation coordonnée et partagée. Nos ateliers aborderont successivement l'échoscopie abdominopelvienne, l échoscopie des tissus superficiels, l'échoscopie articulaire, l'échoscopie obstétricale. Francis PELLET, FEMASRA Jean Pierre MOUREN, FEMASPACA Page 3 sur 9

5 14h30 15h45 SALLE 1 : Quelles sont les règles pour bénéficier des NMR : cahier des charges et modalités de demande à l ARS Une nouvelle équipe constituée en MSP peut bénéficier des nouveaux modes de rémunération d équipe. Quelles sont les démarches à envisager? Quel dossier monter? Où l adresser? Et toutes autres questions sur le sujet. Brigitte BOUZIGE, FFMPS Thomas BOUREZ, FFMPS SALLE 2 : Systèmes d Information, démonstration d utilisateurs Système d information, la parole aux équipes. Démonstration et illustration d'usages des S.I pour la prise en charge d'une problématique de travail en équipe. Laurent VERNIEST, FFMPS Richard CHAMPEAUX, FFMPS SALLE 3 : Le poste d infirmière clinicienne : fiche de poste et formations à venir De nouvelles fonctions apparaissent avec le développement des structures d'exercices regroupés. Notamment la fonction d infirmière clinicienne. Cet atelier permettra de vous présenter l'état d'avancement des réflexions actuelles sur cette nouvelle fonction et les missions qui peuvent être envisagées. Pascal CHAUVET, FREMAPOSE SALLE 4 : ESPREC : retours d expériences Le travail coordonné en équipe autour de patients porteurs de cas complexe nécessite un minimum de formalisation. ESPREC est une expérience de coordination autour du trio médecin, pharmacien et infirmier du patient. Et d autres acteurs selon les besoins. Quels sont les premiers résultats des premières équipes pratiquant ce type d approche? Ronan FOURE, MSP Pont d Ain Céline DIDIER, FEMASRA SALLE 5 : La gestion des consultations non programmées La gestion des consultations non programmées est une des obligations du cahier des charges des NMR. Qu en est-il en réalité? Comment sont-elles organisées dans les MSP? Quelle sont les positions des ARS? Est-ce harmonisée sur l ensemble du territoire? Nous ferons le point sur ces items au cours de cet atelier. Pascal BONNET, FFMPS SALLE 6 : La MSP niveau «minimes» Le travail en équipe nécessite une coordination des différents acteurs de la MSP, que ce soit autour d'un patient ou d'une pathologie donnée. Comment réussir à passer d'un exercice isolé à un exercice en équipe coordonnée et "protocolé"? Obstacles et recettes. Pedro FERREIRA, FFMPS SALLE 7 : FACILIMED : offre de poste de coordination en équipe La création d un poste de coordination «administrative» d une équipe en MSP pose quelques soucis : embauche à temps partiel, formation de l employé, définitions de sa fiche de poste, établissement régulier de ses missions, etc. La FFMPS a créé FACILIMED, coopérative au service des équipes en MSP. Quels services cela apporte-t-il? A quel coût? Avec quelle sécurité? Matthieu DUBOIS, FACILIMED SALLE 8 : La participation des citoyens en santé : de la théorie à la pratique Expertises qui permettront de faire le point sur les réflexions nationales et de nous situer en tant qu équipes de soins primaires. Mises en situation en petits groupes, réflexion, imprégnation et synthèse du groupe. Patrick VUATTOUX, FFMPS SALLE 9 : Echographie en MSP L'échoscopie du premier recours est l'appareil que vous devez dès à présent acquérir dans votre MSP. Après l'informatisation partagée, l ECG, l EFR, vous pouvez introduire l'écho clinique partagée entre médecins, infirmiers,,kinésithérapeutes, sage-femme. Sous forme d'action formation coordonnée et partagée. Nos ateliers aborderont successivement l'échoscopie abdominopelvienne, l échoscopie des tissus superficiels, l'échoscopie articulaire, l'échoscopie obstétricale. Francis PELLET, FEMASRA Jean Pierre MOUREN, FEMASPACA Page 4 sur 9

6 16h15 17h30 SALLE 1 : NMR : à quoi servent les dotations. Principaux postes de l utilisation de cette dotation. Un sondage de la FFMPS et d autres études menées par ailleurs permettent de se faire une idée des différents postes concernés par l utilisation des dotations des NMR. Brigitte BOUZIGE, FFMPS Thomas BOUREZ, FFMPS SALLE 2 : Systèmes d Information, démonstration d utilisateurs Système d information, la parole aux équipes. Démonstration et illustration d'usages des S.I pour la prise en charge d'une problématique de travail en équipe. Laurent VERNIEST, FFMPS Richard CHAMPEAUX, FFMPS SALLE 3 : Maisons de santé : caractéristiques par l Observatoire des MSP Quel est le nombre de maisons de santé en France en mars 2015? Quelle est leur répartition et combien de professionnels s y coordonnent? L observatoire des MSP du Ministère nous livre les chiffres remontés des ARS. Isabelle MANZI, DGOS Pierre DE HAAS, FFMPS SALLE 4 : Les urgences vitales en MSP Les MSP reçoivent une patientèle variée et parfois nombreuse. Une urgence vitale peut se présenter dans un cabinet ou la salle d'attente. C'est alors qu'il apparaît judicieux que les MSP soient préparées à répondre efficacement à la gestion d'une telle urgence en attendant l'arrivée des secours. Un système d'alerte, du matériel de soins d'urgence, un DAE et la formation des différents professionnels permettrait d'optimiser cette prise en charge tout en fédérant les acteurs de la MSP. Atelier de présentation de système d'alerte, DAE et programme de formation aux urgences vitales. Damien NICOLINI, ESPACE SANTE SALLE 5 : IBP : Indices de Bonheur Partagé en MSP L'indice de bonheur partagé en MSP mesure tout le bien être que l'on trouve au travail collectif. Il nous faut construire cet indice, c'est l'objet de l'atelier. Le bonheur n'est pas une récompense, il est consubstantiel au plaisir de soigner, du moins je le pense. Didier MENARD, FFMPS SALLE 6 : Exemple de continuité des soins Assurer de 8h à 20h, organiser la continuité des soins lors des congés, répondre aux demandes de soins non programmées. Voici les attentes premières de nos partenaires: usagers, élus locaux, responsables ARS. Comment chacun s'organise pour répondre à ces attentes? Quelle définition de la continuité des soins en fonction de nos professions des soins primaires? Retours d'expérience, Problématiques rencontrées, solutions proposées. Venez participer à cet atelier où nous veillerons à préserver cet équilibre: Service Assuré, Vie personnelle préservée. Thomas BOUREZ, FFMPS SALLE 7 : Atelier PAERPA : le dépistage de la fragilité des personnes âgées Etat d'avancement de l'expérimentation du programme PAERPA par Mme Claire SCOTTON (DSS). Présentation de la grille de fragilité par le Docteur Christine LAFONT ainsi que Neda TAVASSOLI du Gérontopole de Toulouse.Retour d'expérience par Noel WUITHIER Président de la FMPMPS Claire SCOTTON, DSS Pascal CHAUVET, FREMAPOSE Noël WUITHIER, FMPMPS SALLE 8 : Lancer une démarche participative sur la santé de proximité : expérimentation du guide À partir de situations réelles apportées par des participants, on se "projette" par groupe pour déterminer les grandes lignes d'un plan d'action en s'aidant du guide. A la fin, retour sur la production et les difficultés rencontrées. Intervenant(s) : Patrick VUATTOUX, FFMPS SALLE 9 : Echographie en MSP L'échoscopie du premier recours est l'appareil que vous devez dès à présent acquérir dans votre MSP. Après l'informatisation partagée, l ECG, l EFR, vous pouvez introduire l'écho clinique partagée entre médecins, infirmiers,,kinésithérapeutes, sage-femme. Sous forme d'action formation coordonnée et partagée. Nos ateliers aborderont successivement l'échoscopie abdominopelvienne, l échoscopie des tissus superficiels, l'échoscopie articulaire, l'échoscopie obstétricale. Francis PELLET, FEMASRA Jean Pierre MOUREN, FEMASPACA Page 5 sur 9

7 Soirée spectacle Le magicien de Fort Boyard, Serge Avril, vous présente son Vendredi 21 Mars A partir de 20h00 à l Espace ENCAN «One Magic Show» Suivi d un buffet offert par la FFMPS Soirée organisée par la FREMAPOSE

8 Samedi 21 Mars h30-10h45 SALLE 1 : MSP Qualité, qu est-ce que c est? Le plan «250 MSP» a largement été dépassé et fait déjà partie de l histoire ancienne. Après cette phase quantitative qui continue son chemin, arrive la phase qualitative. La FFMPS se doit de stimuler et d aider toutes les équipes volontaires à effectuer leur démarche qualité. Cet atelier propose un aperçu de ce que le groupe MSP Qualité de la FFMPS peut et pourrait apporter en dynamique et accompagnement pour les équipes de soins primaires volontaires. Patrick VUATTOUX, FFMPS SALLE 2 : Systèmes d Information, démonstration d utilisateurs Système d information, la parole aux équipes. Démonstration et illustration d'usages des S.I pour la prise en charge d'une problématique de travail en équipe. Laurent VERNIEST, FFMPS Richard CHAMPEAUX, FFMPS SALLE 3 : Idées neuves en management des soins : expériences originales La démographie dans certains secteurs géographiques pousse des professionnels de santé à s organiser de manière innovante pour répondre à la demande de soins et permettre une meilleure accessibilité aux soins. Présentation d une expérience originale de consultation en binôme médecin/infirmière, par une équipe de l Ain (l un des départements à la plus basse démographie médicale). Pierre ROMAIN, MSP de Norelan, Bourg en Bresse Cécile LE BIHAN, MSP de Norelan SALLE 4 : Infirmières et MSP en Rhône Alpes : histoire d une facilitation L infirmière et la MSP : son installation, ses compétences, ses choix et ses perspectives. Réflexion autour d une profession en devenir. Céline DIDIER, FEMASRA SALLE 5 : SISA : intérêt de la mettre ou la passer en capital variable et autres questions La SISA, société interprofessionnelle de soins ambulatoires a fait couler de l encre à ses débuts Où en sommes-nous des difficultés? Capital variable, TVA, intégration de pharmacien, réversion des honoraires, etc. Tout ce que vous désirez savoir avec un des meilleurs experts sur la question. Patrick BORDAS, KPMG SALLE 6 : Plateformes d appui aux professionnels de santé Structure ressource pour la formation des professionnels et la coordination sur un territoire. A partir de retours d expériences des participants, l atelier traitera des définitions, des missions et du fonctionnement d'une plateforme d'appui. Pedro FERREIRA, FFMPS SALLE 7 : Living Labs : à quoi cela sert-il? Créer des univers de recherche sur nos pratiques, tester nos services et nos outils «en «grandeur nature» avec des designers et des ingénieurs. Comment cela fonctionne? Qu est-ce que cela peut nous apporter? Robert PICARD, Conseil Général de l Economie, de l Industrie, de l Energie et des Technologies Michel SERIN, FFMPS SALLE 8 : Gestion des évènements indésirables associés aux soins primaires (09h30 12h30) Nombre d inscriptions limité Autour d'un film pédagogique mettant en scène plusieurs types d'évènements indésirables associés aux soins (EAIS), mise en pratique d'analyses systémiques permettant d'identifier et de choisir des actions correctives. L'atelier vise, par les échanges et ce travail autour d'exemples d'eias, à partager et construire ensemble une démarche pragmatique et simple de gestion des risques en maison ou pôle de santé. Anouk HAERINGER CHOLET Marc CHANELIERE, PRISM Sophie MILLOT, FEMASAC SALLE 9 : Echographie en MSP L'échoscopie du premier recours est l'appareil que vous devez dès à présent acquérir dans votre MSP. Après l'informatisation partagée, l ECG, l EFR, vous pouvez introduire l'écho clinique partagée entre médecins, infirmiers,,kinésithérapeutes, sage-femme. Sous forme d'action formation coordonnée et partagée. Nos ateliers aborderont successivement l'échoscopie abdominopelvienne, l échoscopie des tissus superficiels, l'échoscopie articulaire, l'échoscopie obstétricale. Francis PELLET, FEMASRA Jean Pierre MOUREN, FEMASPACA

9 11h15 12h30 SALLE 1 : Utilisation de la «Matrice de maturité», référentiel d analyse et de progression d équipes en soins primaires L autoévaluation par les équipes est un moment clé dans la démarche qualité des équipes de soins primaires. Pour aider ces équipes à réaliser cette action auto évaluative, une Matrice de Maturité, sorte de référentiel d analyse et de progression, a été créée. Nous vous proposons au cours de cet atelier d avoir les premiers retours d expérience de l utilisation de cet outil et de vous donner quelques repères pour son appropriation. Patrick VUATTOUX, FFMPS SALLE 2 : Systèmes d Information : expériences de DIM en région : Rhône Alpes et Franche Comté Avec l aide de l ARS Rhône-Alpes, la Fédération régionale des MSP a embauché deux médecins de santé publique (médecins DIM) fin 2014 pour aider les équipes en MSP à optimiser leur système d information. Mise en corrélation du SI avec leur projet de santé, capacité à produire des données sont les deux points forts de ce projet. Retour sur les premiers mois d expérimentation. Gilles PERRIN, FemasRA Céline DIDIER, FemasRA SALLE 3 : Centre de Ressources en soins primaires de l HAS Pour construire des protocoles interprofessionnels il faut ; en avoir le besoin, en avoir l'envie, et si possible la compétence. Le centre ressources de la HAS apporte une revue de la littérature internationale et nationale sur des savoirs, des études, des enquêtes se rapportant à votre projet de protocoles. Cela serait dommage de s'en priver. L'atelier vous présentera l'utilité et le fonctionnement du CDR HAS. Didier MENARD, FFMPS SALLE 4 : Automesure tensionnelle : exemple de partenariat médecin/pharmacien L'auto mesure tensionnelle est recommandée dans le suivi des patients hypertendus. Le médecin ou le pharmacien peuvent proposer au patient une série d'auto mesure, lui prêter un tensiomètre, lui en faire la démonstration, récupérer le matériel, puis extraire et interpréter les résultats. Il leur suffit de se coordonner autour de cette action. Cet atelier sera le lieu d'échange d'autres expériences de collaboration médecin pharmacien que vous voudrez bien partager. Pierre FAINSILBER, MSP de Gaillon SALLE 5 : Exercice avancé des auxiliaires médicaux La montée en charge des structures d'exercices regroupées permet aux auxiliaires médicaux de nouvelles fonctions non listées dans leur nomenclature usuelle tout en restant dans leur champ de compétences. Cet atelier visera à vous les présenter. Michèle.LENOIR-SALFATI, DGOS Pascal CHAUVET, FREMAPOSE Pedro FERREIRA, FFMPS SALLE 6 : ETP pour les patients porteurs de BPCO ou de pathologie cardio-vasculaire : retours d expériences de MSP BPCO Maladie silencieuse à ne pas passer sous silence. Freins et leviers pour les patients et pour les professionnels Marie-France GERARD, FEMALOR Laurent VERNIEST, FFMPS SALLE 7 : FACILIMED, offre de poste de coordination en équipe La création d un poste de coordination «administrative» d une équipe en MSP pose quelques soucis : embauche à temps partiel, formation de l employé, définitions de sa fiche de poste, établissement régulier de ses missions, etc. La FFMPS a créé FACILIMED, coopérative au service des équipes en MSP. Quels services cela apporte-t-il? A quel coût? Avec quelle sécurité? Matthieu DUBOIS, FACILIMED SALLE 9 : Création d un protocole pluriprofessionnel en équipe Nombre d inscriptions limité Public cible : 2 ou 3 membres d'équipes constituées ou en projet avancé et qui souhaitent un atelier d'écriture pratique avant de se lancer dans leur 1er protocole Atelier pratique sur toutes les étapes de création d'un protocole pluri professionnel : analyse des besoins sur un territoire, formalisation des questions et problèmes soulevés par ces besoins, choix collectif du thème, recherche bibliographique, écriture collective, mise en place et accompagnement, évaluation. Olivier BELEY, FEMASRA Page 1 sur 9

10 Version simplifiée Vendredi 20 Mars SALLE 1 SALLE 2 SALLE 3 SALLE 4 SALLE 5 SALLE 6 SALLE 7 SALLE 8 SALLE 9 9 :30 OUVERTURE - François MAURY (DG ARS Poitou Charentes), Pascal CHAUVET (FREMAPOSE), Pierre DE HAAS (FFMPS) LES EQUIPES DE SOINS PRIMAIRES ET LES INSTITUTIONS - Ministère DGOS/DSS, Pr Jean Luc HAROUSSEAU (HAS), Michel GAGNEUX (ASIP) 11 :00 PAUSE De l ENMR au NMR 11 :30 conventionnel : nouveaux critères de calcul de la dotation en :45 DEJEUNER Quelles sont les règles pour bénéficier des NMR : 14 :30 cahier des charges et modalités de demande à l ARS 15 :45 PAUSE 16 :15 NMR : à quoi servent les dotations. Principaux postes de l utilisation de cette dotation. 17 :30 Fin de la journée Système d Information, démonstration d utilisateurs Système d Information, démonstration d utilisateurs Système d Information, démonstration d utilisateurs Le poste de coordination d'équipe : fiche de poste et formations à venir Le poste d'infirmière clinicienne : fiche de poste et formations à venir Maisons de santé : caractéristiques par l'observatoire des MSP Télémédecine : retours d'expériences ESPREC : retours d'expériences Les urgences vitales en MSP L'intégration d'un nouveau professionnel La gestion des consultations non programmées IBP : indice de bonheur partagé en MSP La MSP niveau «poussins» La MSP niveau «minimes» Exemple de continuité des soins Premier projet de périnatalité en MSP Facilimed : offre de poste de coordination en équipe Atelier PAERPA : le dépistage de la fragilité des personnes âgées Un guide pour construire une santé de proximité participative : présentation La participation des citoyens en santé : de la théorie à la pratique Lancer une démarche participative sur la santé de proximité : expérimentation du guide Echographie en MSP Echographie en MSP Echographie en MSP 20 :00 Soirée Spectacle Samedi 21 Mars SALLE 1 SALLE 2 SALLE 3 SALLE 4 SALLE 5 SALLE 6 SALLE 7 SALLE 8 SALLE 9 09 :30 10 :45 PAUSE 11 :15 12 :30 PAUSE MSP qualité : qu'est-ce que c'est? Utilisation de la "Matrice de maturité", référentiel d'analyse et de progression d'équipes en soins primaires Système d'information, démonstration d'utilisateurs Système d'information : expériences de DIM en région : Rhône-Alpes et Franche Comté Idées neuves en management des soins : expériences originales Centre de Ressources en soins primaires de l'has Infirmières et MSP en Rhône-Alpes : histoire d'une facilitation Automesure tensionnelle : exemple de partenariat médecin/pharmacien SISA : intérêt de la mettre ou la passer en capital variable et autres questions Exercice avancé des auxiliaires médicaux Plateformes d'appui aux professionnels de santé ETP pour les patients porteurs de BPCO ou de pathologie cardiovasculaire : retours d expériences de MSP Living Labs : à quoi cela sert-il? Facilimed : offre de poste de coordination en équipe Gestion des événements indésirables associés aux soins primaires Nombre de places limité Echographie en MSP Création d'un protocole pluriprofessionnel en équipe Nombre de places limité 14 :30 CAUSERIE SUR LES SOINS PRIMAIRES - Pr Jean -François GIRARD, Pr Jean-Michel CHABOT. PAROLES AUX REGIONS. DISCOURS DE CLOTURE. 16 :00 Fin des 4èmes Journées Nationales de la FFMPS

Projet de santé. Nom du site : N Finess : (Sera prochainement attribué par les services de l ARS) Statut juridique : Raison Sociale :

Projet de santé. Nom du site : N Finess : (Sera prochainement attribué par les services de l ARS) Statut juridique : Raison Sociale : Projet de santé Nom du site : N Finess : (Sera prochainement attribué par les services de l ARS) Statut juridique : Raison Sociale : Adresse du siège social : Téléphone : Mail : Version : Etablie en date

Plus en détail

Maison de santé. Définition. Equipes délivrent des soins coordonnés autour d un système d information partagé. Intérêt

Maison de santé. Définition. Equipes délivrent des soins coordonnés autour d un système d information partagé. Intérêt Maison de santé Définition Equipes délivrent des soins coordonnés autour d un système d information partagé Intérêt Gestion des Polypathologies, chroniques, complexité Accessibilité, qualité Attractivité

Plus en détail

Maison ou un Pôle de santé

Maison ou un Pôle de santé Les 4 points clés pour créer une Maison ou un Pôle de santé pluri-professionnel De nouveaux modes d exercice coordonné et regroupé : L exercice médical dans les villes et dans les campagnes est aujourd

Plus en détail

L exercice pluriprofessionnel des soins primaires en Maison et Pôle de Santé

L exercice pluriprofessionnel des soins primaires en Maison et Pôle de Santé L exercice pluriprofessionnel des soins primaires en Maison et Pôle de Santé Dr Jean Jacques ANTOINE FEMALOR 14 Juin 2012 METZ 57 1 Déclara'on d intérêts J ai actuellement ou j ai eu au cours des trois

Plus en détail

10h30 PAUSE CAFÉ. 11h00 QU EST-CE QU UNE MAISON DE SANTÉ?

10h30 PAUSE CAFÉ. 11h00 QU EST-CE QU UNE MAISON DE SANTÉ? Matinée Président de séance : Dr Laurent Chambaud, Inspection générale des affaires sociales (IGAS) 8h30 ACCUEIL DES PARTICIPANTS 9h00 OUVERTURE Dr François Baudier, Directeur de l Union régionale des

Plus en détail

Réseau de Santé du Pays des Vals de Saintonge Pôle de santé du Canton d Aulnay de Saintonge MSP Aulnay et Néré PROJET D AULNAY PSP

Réseau de Santé du Pays des Vals de Saintonge Pôle de santé du Canton d Aulnay de Saintonge MSP Aulnay et Néré PROJET D AULNAY PSP Réseau de Santé du Pays des Vals de Saintonge PROJET D AULNAY MSP PSP Réseau de santé de proximité Historique Objectifs Particularités Avenir Réseau de Santé du Pays des Vals de Saintonge MAISON DE SANTE

Plus en détail

Maisons de Santé Pluridisciplinaires. Conditions d éligibilité à des soutiens financiers

Maisons de Santé Pluridisciplinaires. Conditions d éligibilité à des soutiens financiers Maisons de Santé Pluridisciplinaires Conditions d éligibilité à des soutiens financiers Les maisons de santé pluridisciplinaires (MSP) visent à offrir à la population, sur un même lieu, un ensemble de

Plus en détail

La télémédecine en action : 25 projets passés à la loupe. Un éclairage pour un déploiement national

La télémédecine en action : 25 projets passés à la loupe. Un éclairage pour un déploiement national La télémédecine en action : 25 projets passés à la loupe Un éclairage pour un déploiement national Journée Télémédecine ASIP Santé 3 mai 2012 Pascale MARTIN - ANAP Agence Nationale d Appui à la Performance

Plus en détail

Note opérationnelle sur la réponse des réseaux de santé à l appel d offre NMR Juillet Octobre 2010.

Note opérationnelle sur la réponse des réseaux de santé à l appel d offre NMR Juillet Octobre 2010. Note opérationnelle sur la réponse des réseaux de santé à l appel d offre NMR Juillet Octobre 2010. Contexte L expérimentation NMR est organisée depuis 2 ans sous l égide de la Direction Générale de la

Plus en détail

Maisons de santé Soutien aux projets en Pays de la Loire

Maisons de santé Soutien aux projets en Pays de la Loire Maisons Soutien aux projets en Pays de la Loire L a démographie des professionnels est une problématique au croisement de la santé et de l aménagement du territoire : un territoire sans professionnel n

Plus en détail

ACCORD NATIONAL destiné à organiser les rapports entre les Centres de santé et les caisses d Assurance Maladie

ACCORD NATIONAL destiné à organiser les rapports entre les Centres de santé et les caisses d Assurance Maladie ACCORD NATIONAL destiné à organiser les rapports entre les Centres de santé et les caisses d Assurance Maladie Entre, d une part, L Union nationale des caisses d assurance maladie, représentée par Nicolas

Plus en détail

ARRÊTÉ du. relatif au cahier des charges de santé de la maison de santé mentionné à l article L. 6323-3 du code de la santé publique.

ARRÊTÉ du. relatif au cahier des charges de santé de la maison de santé mentionné à l article L. 6323-3 du code de la santé publique. RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère du travail, de l emploi NOR : ARRÊTÉ du relatif au cahier des charges de santé de la maison de santé mentionné à l article L. 6323-3 du code de la santé publique. Le ministre

Plus en détail

Cahier des charges des maisons de santé pluri-professionnelles pouvant bénéficier d un soutien financier

Cahier des charges des maisons de santé pluri-professionnelles pouvant bénéficier d un soutien financier DGOS/PF3/CdC MSP PF3 R2 DSS RB 21 07 10 Cahier des charges des maisons de santé pluri-professionnelles pouvant bénéficier d un soutien financier L article L. 6323-3 du code de la santé publique prévoit

Plus en détail

Cahier des charges du système d information des maisons et pôles de santé pluriprofessionnels et des centres de santé polyvalents.

Cahier des charges du système d information des maisons et pôles de santé pluriprofessionnels et des centres de santé polyvalents. Cahier des charges du système d information des maisons et pôles de santé pluriprofessionnels et des centres de santé polyvalents Décembre 2011 Classification : Public 1 / 90 Synthèse ASIP Santé Une lettre

Plus en détail

Exigences sociétales et modèle économique

Exigences sociétales et modèle économique Colloque 22 mai Exigences sociétales et modèle économique Alexandre GRENIER Directeur URPS médecins 22 mai 2014 1 Exigences sociétales et modèle économique Les exigences sociétales: Une offre de soins

Plus en détail

Développement de pôles et de maisons de santé pluri-professionnels

Développement de pôles et de maisons de santé pluri-professionnels Exco Clermont-Ferrand Audit Expertise Comptable - Conseil Développement de pôles et de maisons de santé pluri-professionnels Réunion d information sur le montage juridique des projets et les SISA 22 novembre

Plus en détail

SYSTEMES D INFORMATION EN SANTE Journée régionale du 12 janvier 2012 - Blois

SYSTEMES D INFORMATION EN SANTE Journée régionale du 12 janvier 2012 - Blois SYSTEMES D INFORMATION EN SANTE Journée régionale du 12 janvier 2012 - Blois La télémédecine au service des soins de 1 er recours et de l aménagement du territoire dominique.depinoy@acsantis.com Pourquoi

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES Pour la mise en œuvre d une maison de santé pluridisciplinaire En Lot-et-Garonne

CAHIER DES CHARGES Pour la mise en œuvre d une maison de santé pluridisciplinaire En Lot-et-Garonne CAHIER DES CHARGES Pour la mise en œuvre d une maison de santé pluridisciplinaire En Lot-et-Garonne Les patients ont besoin d une réponse de proximité et d une prise en charge globale qui nécessite une

Plus en détail

TIC pour la santé et l'autonomie : évaluation des services rendus et modèles économiques, une approche nécessairement pluridisciplinaire

TIC pour la santé et l'autonomie : évaluation des services rendus et modèles économiques, une approche nécessairement pluridisciplinaire TIC pour la santé et l'autonomie : évaluation des services rendus et modèles économiques, une approche nécessairement pluridisciplinaire Telecom Bretagne, Institut Telecom M@rsouin, CREM Myriam.legoff@telecom-bretagne.eu

Plus en détail

Le rôle des mutuelles dans le développement de l éducation thérapeutique du patient.

Le rôle des mutuelles dans le développement de l éducation thérapeutique du patient. Le développement des programmes d éducation thérapeutique du patient 2 ans après la loi Hôpital, patients, santé, territoire : quel bilan? Le rôle des mutuelles dans le développement de l éducation thérapeutique

Plus en détail

La preuve par. Principaux enseignements du bilan des PRT et. du recensement des projets télémédecine 2013

La preuve par. Principaux enseignements du bilan des PRT et. du recensement des projets télémédecine 2013 La preuve par Principaux enseignements du bilan des PRT et du recensement des projets télémédecine 2013 Le recensement Télémédecine 2013 01 Synthèse du recensement Télémédecine 2013 02 Répartition et maturité

Plus en détail

UNE MAISON DE SANTE PLURIDISCIPLAIRE POUR UNE OFFRE DE SOINS ADAPTEE EN MILIEU RURAL

UNE MAISON DE SANTE PLURIDISCIPLAIRE POUR UNE OFFRE DE SOINS ADAPTEE EN MILIEU RURAL En parallèle, elle dépose des demandes de subvention auprès du Contrat Plan Etat-Région et des fonds Européens (FEDER). Ces demandes sont refusées, ce type de projet devant être élargi aux autres professions

Plus en détail

Contribution de la commission imagerie à la future loi de santé 2014

Contribution de la commission imagerie à la future loi de santé 2014 Contribution de la commission imagerie à la future loi de santé 2014 A l initiative des professionnels de terrain, la FHF a constitué en janvier 2014 une commission imagerie. Composée de médecins et de

Plus en détail

Soirée d information URPS ML

Soirée d information URPS ML Modifiez le style du titre Soirée d information URPS ML «Accompagnement à l Informatisation des Pôles et Maisons de Santé» 09/10/2014 GCS e-santé Pays de la Loire - document de travail 1 Modifiez le style

Plus en détail

«Les actions publiques en faveur de l action aux soins de proximité»

«Les actions publiques en faveur de l action aux soins de proximité» «Les actions publiques en faveur de l action aux soins de proximité» Mai 2014 La définition de territoires prioritaires : les espaces d équipes de soins fragiles et sous vigilances Enjeux des espaces d

Plus en détail

Site Internet : www.promsoc-arlon.be E-mail : info@promsoc-arlon.be : www.facebook.com/promsocarlon

Site Internet : www.promsoc-arlon.be E-mail : info@promsoc-arlon.be : www.facebook.com/promsocarlon Document n : D-D06-21 Indice de révision: A Date D.M.: 10/02/2014 Site Internet : www.promsoc-arlon.be E-mail : info@promsoc-arlon.be : www.facebook.com/promsocarlon Implantation ARLON Implantation MUSSON

Plus en détail

Annexe 1 État des lieux des dispositifs de coopération

Annexe 1 État des lieux des dispositifs de coopération Annexe 1 État des lieux des dispositifs de coopération 1. La coordination par le médecin traitant... 2 2. La profession d infirmier ou d infirmière... 6 3. Le regroupement de professionnels de santé...

Plus en détail

L évaluation des Expérimentations des nouveaux modes de rémunération (Enmr) en France

L évaluation des Expérimentations des nouveaux modes de rémunération (Enmr) en France www.irdes.fr L évaluation des Expérimentations des nouveaux modes de rémunération (Enmr) en France Julien Mousquès mousques@irdes.fr - 1 - 1. Contexte : soins de premiers recours et regroupement Soins

Plus en détail

Haut conseil pour l avenir de l assurance maladie

Haut conseil pour l avenir de l assurance maladie Haut conseil pour l avenir de l assurance maladie La coopération entre professionnels de santé Avis adopté à l unanimité lors de la séance du 10 juillet 2014, à l exception du MEDEF 1 La question de la

Plus en détail

Conform. Le Manager Coach Le Coach Professionnel

Conform. Le Manager Coach Le Coach Professionnel Conform Le Manager Coach Le Coach Professionnel 1 : Le Leadership Identifier les clés essentielles du leadership Exercer son leadership au quotidien Stimuler et mettre en mouvement ses équipes grâce à

Plus en détail

TELEMEDINOV. la Télémédecine Interopérable Nord Ouest Vendée. Décloisonnement Hôpital-ville-médico-social Projet de santé et modèle économique

TELEMEDINOV. la Télémédecine Interopérable Nord Ouest Vendée. Décloisonnement Hôpital-ville-médico-social Projet de santé et modèle économique TELEMEDINOV la Télémédecine Interopérable Nord Ouest Vendée Décloisonnement Hôpital-ville-médico-social Projet de santé et modèle économique Présentation Michel RIOLI directeur du projet LA REGLEMENTATION

Plus en détail

Coordonner le parcours de soins des personnes âgées fragiles et/ou dépendantes

Coordonner le parcours de soins des personnes âgées fragiles et/ou dépendantes Coordonner le parcours de soins des personnes âgées fragiles et/ou dépendantes Expérimentation sur un territoire cible : Baillif - Vieux-Habitants Bouillante Patrice RICHARD, Directeur général de l ARS

Plus en détail

Intervention de Marisol TOURAINE. Ministre des affaires sociales, de la santé et des droits des. femmes. Maison de Santé Pluridisciplinaire

Intervention de Marisol TOURAINE. Ministre des affaires sociales, de la santé et des droits des. femmes. Maison de Santé Pluridisciplinaire 1 Intervention de Marisol TOURAINE Ministre des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes Maison de Santé Pluridisciplinaire Magny-en-Vexin Vendredi 20 février 2015 Seul le prononcé fait

Plus en détail

PERMANENCE DES SOINS AMBULATOIRES : PRÉSENTATION DU NOUVEAU DISPOSITIF ET DE LA CAMPAGNE DE COMMUNICATION RÉGIONALE

PERMANENCE DES SOINS AMBULATOIRES : PRÉSENTATION DU NOUVEAU DISPOSITIF ET DE LA CAMPAGNE DE COMMUNICATION RÉGIONALE PERMANENCE DES SOINS AMBULATOIRES : PRÉSENTATION DU NOUVEAU DISPOSITIF ET DE LA CAMPAGNE DE COMMUNICATION RÉGIONALE DOSSIER DE PRESSE 12 DÉCEMBRE 2012 Contact Presse : Agathe LOBET Courriel : agathe.lobet@ars.sante.fr

Plus en détail

Bilan d activité des Groupes d Entraide Mutuelle (GEM) Année 2011. Caisse Nationale de Solidarité pour l Autonomie

Bilan d activité des Groupes d Entraide Mutuelle (GEM) Année 2011. Caisse Nationale de Solidarité pour l Autonomie Bilan d activité des Groupes d Entraide Mutuelle (GEM) Année 2011 Caisse Nationale de Solidarité pour l Autonomie Préambule : Les Groupes d Entraide Mutuelle (GEM), régis par les articles L. 114-1-1 et

Plus en détail

D.E.S. DE MÉDECINE GÉNÉRALE Séminaire 6 : Gestion de l entreprise médicale Session 2012

D.E.S. DE MÉDECINE GÉNÉRALE Séminaire 6 : Gestion de l entreprise médicale Session 2012 D.E.S. DE MÉDECINE GÉNÉRALE Séminaire 6 : Gestion de l entreprise médicale Session 2012 Horaire Technique Pédagogique Matériel Pédagogique En vert, les tâches remises aux internes En rouge, les présentations

Plus en détail

Soins de proximité. Réunion du 29 avril 2014

Soins de proximité. Réunion du 29 avril 2014 Soins de proximité Réunion du 29 avril 2014 Réunion du 29 avril 2014 Thèmes de discussion 1. Participer à la structuration des soins de proximité sur le territoire et améliorer l accès aux soins (point

Plus en détail

P atients S anté T erritoires

P atients S anté T erritoires H ôpital P atients S anté T erritoires L exercice regroupé dans les services de santé Une action coordonnée des professionnels en faveur des patients De plus en plus de professionnels de santé ont depuis

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Les dates clés de la Coddem

DOSSIER DE PRESSE. Les dates clés de la Coddem 6 ème séance plénière lundi 14 avril 2014 DOSSIER DE PRESSE La commission départementale de la démographie médicale : l instance incontournable en Lot-et-Garonne pour mettre en place un nouvel exercice

Plus en détail

La musique : facteur d identité européenne? Du 10 au 17 mars 2012

La musique : facteur d identité européenne? Du 10 au 17 mars 2012 C E N T R D E C U L T U R E U R O P E E N N E A B B A Y E R O Y A L E - 1 7 4 0 0 S A I N T J E A N D ' A N G E L Y - F R A N C E Tél. 00 33 (0)5 46 32 60 60 - Fax 00 33 (0) 5 46 32 60 70 - e-mail : centredecultureeuropeenne@gmail.com

Plus en détail

Questionnaire général (court)

Questionnaire général (court) 1 sur 6 29/12/2014 10:00 Questionnaire général (court) Il peut bien entendu être diffusé à des professionnels de votre connaissance pouvant être s par le projet. Les informations renseignées ont vocation

Plus en détail

lv. Fiches de présentation des Maisons de Santé Pluridisciplinaires P.16

lv. Fiches de présentation des Maisons de Santé Pluridisciplinaires P.16 P.3! " P.7! # $!%& # $!# $ ' (") P.9 *$ (") +,(") a) )! " #$ %$ lv. Fiches de présentation des Maisons de Santé Pluridisciplinaires P.16 & ' (()# " )2 #% * +,,,- - -$. / 0 ()./ *. 1 - -() * 2+,3+ 1 (.

Plus en détail

«Améliorer les parcours de santé des personnes âgées en risque de perte d autonomie»

«Améliorer les parcours de santé des personnes âgées en risque de perte d autonomie» DOSSIER PAERPA «Améliorer les parcours de santé des personnes âgées en risque de perte d autonomie» 1 _ SOMMAIRE Quelques données chiffrées 3 Les initiatives déjà engagées pour améliorer les parcours de

Plus en détail

Télé-expertise et surveillance médicale à domicile au service de la médecine générale :

Télé-expertise et surveillance médicale à domicile au service de la médecine générale : Télé-expertise et surveillance médicale à domicile au service de la médecine générale : Docteur DARY Patrick, Cardiologue, Praticien Hospitalier Centre Hospitalier de St YRIEIX - Haute Vienne 87500 Situé

Plus en détail

Aide kinésithérapeute : une réalité?

Aide kinésithérapeute : une réalité? Aide kinésithérapeute : une réalité? Fabien Launay Cadre supérieur du pôle rééducation CHU de Dijon Dijon (21) Préambule : La fonction d aide-kinésithérapeute n est pas nouvelle. Elle peut être occupée

Plus en détail

DMP Compatibilité : une offre logicielle qui couvre la majorité des médecins de ville

DMP Compatibilité : une offre logicielle qui couvre la majorité des médecins de ville Les logiciels DMP-compatibles La plateforme e-learning La plateforme e-doc La cartographie DMP Pour en savoir plus dmp.gouv.fr DMP Compatibilité : une offre logicielle qui couvre la majorité des médecins

Plus en détail

Présentation du Programme PHARE

Présentation du Programme PHARE Présentation du Programme PHARE Le programme PHARE : des gains pour la qualité de l offre de soins Le contexte du programme PHARE Les achats hospitaliers représentent 18 Md, second poste de dépenses des

Plus en détail

L'INFIRMIERE LIBERALE

L'INFIRMIERE LIBERALE L'INFIRMIERE LIBERALE SOMMAIRE Présentation et fonctions de l'infirmière libérale. L'organisation de travail de l'infirmière libèrale. Relation de partenariat qu'a l'idel. DEFINITION : L'infirmière libérale

Plus en détail

Ministère du Travail, de l Emploi et de la Santé. Accord Cadre. Relatif à. L exercice médical à l hôpital

Ministère du Travail, de l Emploi et de la Santé. Accord Cadre. Relatif à. L exercice médical à l hôpital Ministère du Travail, de l Emploi et de la Santé Accord Cadre Du Relatif à L exercice médical à l hôpital Au cœur du système de santé, l hôpital en assure la continuité et la permanence. Avec son fonctionnement

Plus en détail

DYNAMIQUE DE GROUPE et EFFICACITE COLLECTIVE

DYNAMIQUE DE GROUPE et EFFICACITE COLLECTIVE DYNAMIQUE DE GROUPE et EFFICACITE COLLECTIVE CONTENU Journée 1 matin : Communication et efficacité de travail de groupe. - Approche de la communication en groupe et de ses effets sur les modes de participation,

Plus en détail

FIR. Fonds d Intervention Régional. Le FIR, agir ensemble pour les priorités de santé en Auvergne

FIR. Fonds d Intervention Régional. Le FIR, agir ensemble pour les priorités de santé en Auvergne FIR Fonds d Intervention Régional Le FIR, agir ensemble pour les priorités de santé en Auvergne SOMMAIRE 1 2 3 4 5 6 Les dépenses engagées par thématique L accès aux soins La modernisation, la performance

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE UNITE D ENSEIGNEMENT 1-3 : LEGISLATION, ETHIQUE ET DEONTOLOGIE

PROJET PEDAGOGIQUE UNITE D ENSEIGNEMENT 1-3 : LEGISLATION, ETHIQUE ET DEONTOLOGIE PROJET PEDAGOGIQUE UNITE D ENSEIGNEMENT 1-3 : LEGISLATION, ETHIQUE ET DEONTOLOGIE PREAMBULE : Code la Santé Publique : «L exercice de la profession d infirmier ou d infirmière comporte l analyse, l organisation,

Plus en détail

Note créée le 19/03/2014

Note créée le 19/03/2014 Note créée le 19/03/2014 La télémédecine : présentation générale et expérimentations 2014 Note d information réalisée par pôle santé et soins Auteure : Fanny Gaspard, Conseillère technique aide et soins

Plus en détail

Constats et certificats de décès à domicile ou sur site privé ou public : aspects éthiques et déontologiques

Constats et certificats de décès à domicile ou sur site privé ou public : aspects éthiques et déontologiques Rapport adopté lors de la session du Conseil national de l Ordre des médecins d octobre 2013 Section éthique et déontologie Constats et certificats de décès à domicile ou sur site privé ou public : aspects

Plus en détail

- Le Bonjour de Nathalie -

- Le Bonjour de Nathalie - - Le Bonjour de Nathalie - Nathalie WEINRYB - PARME COACHING nathalie.weinryb@parmecoaching.com - 01 41 14 63 40-06 22 02 54 37 www.parmecoaching.com Bonjour à toutes et tous, C'est la RENTREE et vous

Plus en détail

L ÉDUCATION THÉRAPEUTIQUE DU PATIENT EN 15 QUESTIONS - RÉPONSES

L ÉDUCATION THÉRAPEUTIQUE DU PATIENT EN 15 QUESTIONS - RÉPONSES L ÉDUCATION THÉRAPEUTIQUE DU PATIENT EN 15 QUESTIONS - RÉPONSES CONTEXTE 1. Pourquoi avoir élaboré un guide sur l éducation thérapeutique du En réponse à la demande croissante des professionnels de santé

Plus en détail

D'UNE MAISON DE SANTE

D'UNE MAISON DE SANTE PROJET DE CREATION D'UNE MAISON DE SANTE PLURIDISCIPLINAIRE St Genix sur Guiers 73 INTRODUCTION UN CONTEXTE LOCAL Inquiétude Partagée 2 médecins sont initiateurs du projet Une volonté très déterminée de

Plus en détail

Compte-rendu de la rencontre avec François Négrier : Hervé VITIS

Compte-rendu de la rencontre avec François Négrier : Hervé VITIS Compte-rendu du CEL restreint du 24 novembre 2010. Etaient présents - François LANIER - CFPSAA - Joël DELAYRAT - CFPSAA - Catherine BARBAZANGE - PRISM - Marie-France LAROCHE AFTC Limousin - Michel VAILLANT

Plus en détail

Vers la naissance de bureaux de patients en France Le projet de Pôle Universitaire Patient Partenaire (PU2P)

Vers la naissance de bureaux de patients en France Le projet de Pôle Universitaire Patient Partenaire (PU2P) Vers la naissance de bureaux de patients en France Le projet de Pôle Universitaire Patient Partenaire (PU2P) Plan de la présentation I. Contexte français II. Contexte international III. Le processus IV.

Plus en détail

Aide à l installation des Maisons de Santé Pluridisciplinaires en zones médicalement sous équipées

Aide à l installation des Maisons de Santé Pluridisciplinaires en zones médicalement sous équipées Pôle Culture, Sport, Santé, Associations Secteur Santé Aide à l installation des Maisons de Santé Pluridisciplinaires en zones médicalement sous équipées Nom du demandeur: Intitulé du projet : Contact

Plus en détail

CR de la réunion ouverte extraordinaire financement. mercredi 16 avril 19h00 à 21h à la MRES

CR de la réunion ouverte extraordinaire financement. mercredi 16 avril 19h00 à 21h à la MRES CR de la réunion ouverte extraordinaire financement mercredi 16 avril 19h00 à 21h à la MRES (suite report du point lors de la pleinière du 8 avril pour accord non trouvé) Présents (11) : Arnaud B, Ismael,

Plus en détail

architecture, soins et développement durable quels enjeux?

architecture, soins et développement durable quels enjeux? architecture, soins et développement durable quels enjeux? Centre de congrès Atlantes LesSables CONGRÈS RÉGIONAL Pays de la Loire 22 et 23 septembre 2011 http://congresfhfpl2011.unblog.fr Congrès animé

Plus en détail

BILAN MSPU du Véron 12 rue des roches 37420 Avoine

BILAN MSPU du Véron 12 rue des roches 37420 Avoine BILAN MSPU du Véron 12 rue des roches 37420 Avoine Bilan 2012/2013. Synthèse des actions Préambule : Compte tenu de la taille de la MSPU du Véron, du nombre d acteurs impliqués, les échanges interprofessionnels

Plus en détail

Octobre 2014 BILAN D ACTIVITE DES GROUPES D ENTRAIDE MUTUELLE (GEM)

Octobre 2014 BILAN D ACTIVITE DES GROUPES D ENTRAIDE MUTUELLE (GEM) Octobre 2014 BILAN D ACTIVITE DES GROUPES D ENTRAIDE MUTUELLE (GEM) ANNEE 2013 Bilan d activité des groupes d entraide mutuelle (GEM) Année 2013 Sommaire Introduction... 3 I] Les GEM créés et financés

Plus en détail

N oubliez pas de sauvegarder après avoir intégré ce fichier dans votre espace extranet!

N oubliez pas de sauvegarder après avoir intégré ce fichier dans votre espace extranet! FORMULAIRE PDF REMPLISSABLE POUR REPONSE PEDAGOGIQUE AAP 2015 DU Page 1 sur 14 Avant toute chose, rappelez ici : 1 - Le titre principal (anciennement titre long) de votre projet [90 caractères] Cabinet

Plus en détail

2.1 - Améliorer l offre de soins sur le Pays

2.1 - Améliorer l offre de soins sur le Pays Module 2 : Services à la population 2.1 - Améliorer l offre de soins sur le Pays réservée : 400 000 OBJECTIFS STRATÉGIQUES - Développer les solidarités locales et l'accessibilité de tous aux services (Axe

Plus en détail

Annexe 2 Les expressions du HCAAM sur la coordination des interventions des professionnels autour du patient

Annexe 2 Les expressions du HCAAM sur la coordination des interventions des professionnels autour du patient Annexe 2 Les expressions du HCAAM sur la coordination des interventions des professionnels autour du patient Dans son avis de 2012 «L assurance maladie : les options du HCAAM» qui synthétise l ensemble

Plus en détail

www.saint-quentin-en-yvelines.fr

www.saint-quentin-en-yvelines.fr IPS - 3, place de la Mairie 78190 Trappes-en-Yvelines Tél. : 01 30 16 17 80 www.saint-quentin-en-yvelines.fr Un Institut au cœur des problématiques de santé créé par l agglomération de Saint- Quentin-en-Yvelines

Plus en détail

La formation comme levier de changement des pratiques

La formation comme levier de changement des pratiques Place des pharmaciens d officine au sein du réseau Onco 94 Ouest La formation comme levier de changement des pratiques 2 ème congrès des Réseaux de cancérologie Rouen Atelier : place de la formation 3

Plus en détail

MF Maugourd, F. Ellien, P. Paranque Contexte

MF Maugourd, F. Ellien, P. Paranque Contexte Projet de permanence des soins gériatriques en EHPAD dans le sud de l Essonne MF Maugourd, F. Ellien, P. Paranque Contexte Le Sud de l Essonne accueille environ 3000 résidents en Etablissement d Hébergement

Plus en détail

Journées de formation DMP

Journées de formation DMP Journées de formation DMP Le DMP dans l écosystème Chantal Coru, Bureau Etudes, ASIP Santé Mardi 26 juin 2012 Processus de coordination au centre des prises en charge Quelques exemples Maisons de santé

Plus en détail

Changements à l hôpital co-construire pour réussir LE CHANGEMENT PARTAGÉ

Changements à l hôpital co-construire pour réussir LE CHANGEMENT PARTAGÉ Changements à l hôpital co-construire pour réussir LE CHANGEMENT PARTAGÉ LE CHANGEMENT PARTAGÉ Co-efficient 4 Pourquoi Co-effi cient? 10-11 Modélisation des séquences d intervention de Co-effi cient 5

Plus en détail

La société interprofessionnelle de soins ambulatoires 12 /2012. Jean VILANOVA Juriste jean.vilanova@ca-predica.fr

La société interprofessionnelle de soins ambulatoires 12 /2012. Jean VILANOVA Juriste jean.vilanova@ca-predica.fr La société interprofessionnelle de soins ambulatoires 12 /2012 Jean VILANOVA Juriste jean.vilanova@ca-predica.fr Le décret n 2012-407 du 23 /03 /2012 (JO du 25 /03) relatif aux sociétés interprofessionnelles

Plus en détail

Le Dossier Médical Personnel et la sécurité

Le Dossier Médical Personnel et la sécurité FICHE PRATIQUE JUIN 2011 Le Dossier Médical Personnel et la sécurité www.dmp.gouv.fr L essentiel Un des défis majeurs pour la réussite du Dossier Médical Personnel (DMP) est de créer la confiance des utilisateurs

Plus en détail

SUPPLEMENT AU DIPLÔME

SUPPLEMENT AU DIPLÔME SUPPLEMENT AU DIPLÔME Le présent supplément au diplôme (annexe descriptive) suit le modèle élaboré par la Commission européenne, le Conseil de l'europe et l'unesco/cepes. Le supplément vise à fournir des

Plus en détail

Stratégie de déploiement

Stratégie de déploiement Messageries Sécurisées de Santé (MSSanté) Mars 2014 Page 1 La présente note vise à éclairer la démarche de mise en place d un système de messageries sécurisées de santé en concertation avec l ensemble

Plus en détail

Univers BOULANGERIE. Dimanche 16 et lundi 17 octobre 2011 Palais des Congrès Futuroscope - Poitiers

Univers BOULANGERIE. Dimanche 16 et lundi 17 octobre 2011 Palais des Congrès Futuroscope - Poitiers Univers BOULANGERIE 2011 La fatalité n'existe pas... prenons les devants! Dimanche 16 et lundi 17 octobre 2011 Palais des Congrès Futuroscope - Poitiers Confédération Nationale de la Boulangerie et Boulangerie-Pâtisserie

Plus en détail

Contribution de la Mutualité Française Centre à la Stratégie Nationale de Santé. Tours

Contribution de la Mutualité Française Centre à la Stratégie Nationale de Santé. Tours Contribution de la Mutualité Française Centre à la Stratégie Nationale de Santé Tours Débat régional du 13 février 2014 Chantier n 1 du programme Gaspar : développer les conventionnements tiers payant

Plus en détail

ATELIER 7 La notion d innovation, d expérimentation. Comment monter un projet innovant? Quel appel à projet pour 2015?

ATELIER 7 La notion d innovation, d expérimentation. Comment monter un projet innovant? Quel appel à projet pour 2015? ATELIER 7 La notion d innovation, d expérimentation. Comment monter un projet innovant? Quel appel à projet pour 2015? Introduction Tour de table rapide : Établissement, discipline et thème du projet envisagée

Plus en détail

Dossier de présentation

Dossier de présentation Dossier de présentation Lundi 23 mars Salle du Conseil GRAND LYON Contacts Sophie DUBOUX - Solid Arté Géraldine DALLAIRE ADECC 04 72 07 70 24 Entrepreneur.culturel@gmail.com www.journee-entrepreneur-culturel.fr

Plus en détail

«Rôle et Place des Réseaux de Soins Palliatifs dans l'offre de soins»

«Rôle et Place des Réseaux de Soins Palliatifs dans l'offre de soins» «Rôle et Place des Réseaux de Soins Palliatifs dans l'offre de soins» Hélène Fernandez Cadre Supérieur de Santé, Coordinatrice RESOP06 9 Forum SIH 06 EMSP Cannes Grasse Antibes 4 Mars 2010 Palais des Congrès

Plus en détail

Note de synthèse Assurance Maladie. Information des professionnels de santé sur les produits de santé mars 2011

Note de synthèse Assurance Maladie. Information des professionnels de santé sur les produits de santé mars 2011 Note de synthèse Assurance Maladie Information des professionnels de santé sur les produits de santé mars 2011 Au début des années 2000, l Assurance Maladie a commencé à construire puis développer une

Plus en détail

Un GSI plénier est prévu en juin 2001 au cours duquel devra être présenté un document élaboré à partir des travaux du groupe de travail.

Un GSI plénier est prévu en juin 2001 au cours duquel devra être présenté un document élaboré à partir des travaux du groupe de travail. Contrats éducatifs locaux missions et la formation des coordonnateurs de cel Réflexions du groupe de travail relevant du groupe de suivi interministériel des cel 1. Informations L'outil informatique de

Plus en détail

REFERENTIEL DE COMPETENCES-MISSIONS et ACTIVITE DES SAGES-FEMMES COORDINATRICES ET DE LEURS COLLABORATRICES

REFERENTIEL DE COMPETENCES-MISSIONS et ACTIVITE DES SAGES-FEMMES COORDINATRICES ET DE LEURS COLLABORATRICES REFERENTIEL DE COMPETENCES-MISSIONS et ACTIVITE DES SAGES-FEMMES COORDINATRICES ET DE LEURS COLLABORATRICES Ont participé à la réalisation de ce document, l Association Nationale des Sages-femmes Cadres,

Plus en détail

Le DMP en Bretagne. Assemblée générale ANIORH. Vendredi 7 Décembre 2012

Le DMP en Bretagne. Assemblée générale ANIORH. Vendredi 7 Décembre 2012 Le DMP en Bretagne Assemblée générale ANIORH Vendredi Ordre du Jour 1- Présentation du DMP 2- Déploiement du DMP en Bretagne 3- Présentation de la démarche en établissement 4- Présentation de la démarche

Plus en détail

PROJET DE CAHIER DES CHARGES DES PROJETS PILOTES PAERPA

PROJET DE CAHIER DES CHARGES DES PROJETS PILOTES PAERPA Ministère des Affaires sociales et de la Santé COMITE NATIONAL SUR LE PARCOURS DE SANTE DES PERSONNES AGEES EN RISQUE DE PERTE D AUTONOMIE PROJET DE CAHIER DES CHARGES DES PROJETS PILOTES PAERPA Janvier

Plus en détail

La conciliation des traitements médicamenteux Qualité et sécurité des soins liées aux produits de santé

La conciliation des traitements médicamenteux Qualité et sécurité des soins liées aux produits de santé La conciliation des traitements médicamenteux Qualité et sécurité des soins liées aux produits de santé Le parcours de soins Edith DUFAY CH de Lunéville 1 Un contexte favorable... C'est autour du parcours

Plus en détail

3152 Infirmiers autorisés/infirmières autorisées

3152 Infirmiers autorisés/infirmières autorisées 3152 Infirmiers autorisés/infirmières autorisées Ce groupe de base comprend les infirmiers autorisés, les infirmiers praticiens, les infirmiers psychiatriques autorisés et les finissants d'un programme

Plus en détail

Appel à projets «Simulation en santé» Dépouillement des réponses décembre 2014

Appel à projets «Simulation en santé» Dépouillement des réponses décembre 2014 Appel à projets «Simulation en santé» Dépouillement des réponses décembre 2014 Contexte national et régional Circulaire DGOS/PF2/2013/298 du 12 juillet 2013, relative au Programme National pour la Sécurité

Plus en détail

ACCOMPAGNER LES ACTEURS DU CHANGEMENT DANS LE MONDE ARABE. Programme du séminaire

ACCOMPAGNER LES ACTEURS DU CHANGEMENT DANS LE MONDE ARABE. Programme du séminaire Le laboratoire du changement ACCOMPAGNER LES ACTEURS DU CHANGEMENT DANS LE MONDE ARABE Programme du séminaire Paris - 24 septembre au 5 octobre 2012 Thématiques des journées Semaine 1 Lundi 24 septembre

Plus en détail

Présentation du réseau documentaire régional en éducation pour la santé. Jeudi 4 juin 2009 BLOIS

Présentation du réseau documentaire régional en éducation pour la santé. Jeudi 4 juin 2009 BLOIS Présentation du réseau documentaire régional en éducation pour la santé Jeudi 4 juin 2009 BLOIS Programme de la journée 10h30 10h50 11h30 12h00 12h30 Etat des lieux 2008 des centres de ressources en éducation

Plus en détail

La pratique de l ITSM. Définir un plan d'améliorations ITSM à partir de la situation actuelle

La pratique de l ITSM. Définir un plan d'améliorations ITSM à partir de la situation actuelle La pratique de l ITSM Définir un plan d'améliorations ITSM à partir de la situation actuelle Création : avril 2012 Mise à jour : avril 2012 A propos A propos du document Ce document pratique est le résultat

Plus en détail

Professionnalisation des responsables de secteur 25 jours

Professionnalisation des responsables de secteur 25 jours Professionnalisation des responsables de secteur 25 jours Les responsables occupent un «poste clé» autant dans l organisation et la gestion des activités que dans l animation de leur équipe et la qualité

Plus en détail

Schéma Régional d Organisation des Soins VOLET AMBULATOIRE ANNEXE PHARMACIES DIAGNOSTIC DE L OFFRE AMBULATOIRE

Schéma Régional d Organisation des Soins VOLET AMBULATOIRE ANNEXE PHARMACIES DIAGNOSTIC DE L OFFRE AMBULATOIRE VOLET AMBULATOIRE ANNEXE PHARMACIES DIAGNOSTIC DE L OFFRE AMBULATOIRE SOMMAIRE 1.DIAGNOSTIC REGIONAL DE LA DELIVRANCE DU MEDICAMENT EN AMBULATOIRE... 3 1.1.Les modes d ouverture d une pharmacie... 3 1.2.Le

Plus en détail

Partenaire de toutes les professions libérales

Partenaire de toutes les professions libérales Partenaire de toutes les professions libérales Association Régionale Agréée des Professions Libérales 43, cours Léopold - CS 83422 54015 Nancy Cedex Tél. 03 83 17 07 07 - Fax 03 83 17 07 08 arapllor@arapllor.org

Plus en détail

LE RÉGIME FRAIS DE SANTÉ DES SALARIÉS DU SECTEUR DES TRANSPORTS ROUTIERS

LE RÉGIME FRAIS DE SANTÉ DES SALARIÉS DU SECTEUR DES TRANSPORTS ROUTIERS T R A N S P O R T S LE RÉGIME FRAIS DE SANTÉ DES SALARIÉS DU SECTEUR DES TRANSPORTS ROUTIERS R O U T I E R S Votre interlocuteur : Nicolas SAINT-ETIENNE Conseiller Mutualiste Entreprises Tél : 03 84 45

Plus en détail

Télésurveillance à domicile de patients chroniques et pratiques collaboratives : arrêt sur image vu d un Industriel

Télésurveillance à domicile de patients chroniques et pratiques collaboratives : arrêt sur image vu d un Industriel Télésurveillance à domicile de patients chroniques et pratiques collaboratives : arrêt sur image vu d un Industriel Colloque Tic Santé,11 février 2010 Dr France Laffisse, Orange Healthcare Plan Télésurveillance

Plus en détail

Julien Mousquès Yann Bourgueil

Julien Mousquès Yann Bourgueil Reproduction sur d autres sites interdite mais lien vers le document accepté : www.irdes.fr/recherche/rapports/559-l-evaluation-de-la-performance-des-maisons-poles-et-centres-de-sante-dans-le-cadre-des-enmr.pdf

Plus en détail

Synthèse de la réunion du groupe de travail national (GTN) des COREVIH du 9 octobre 2014.

Synthèse de la réunion du groupe de travail national (GTN) des COREVIH du 9 octobre 2014. MINISTERE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTE Direction générale de l offre de soins Sous-direction de la régulation de l offre de soins Bureau R4 : prises en charge post-aigues, Pathologies chroniques

Plus en détail

HÔTEL DE VILLE DE LA COURNEUVE CABINET DU MAIRE AVENUE DE LA RÉPUBLIQUE 93120 LA COURNEUVE AVEC LA PARTICIPATION DE :

HÔTEL DE VILLE DE LA COURNEUVE CABINET DU MAIRE AVENUE DE LA RÉPUBLIQUE 93120 LA COURNEUVE AVEC LA PARTICIPATION DE : AVEC LA PARTICIPATION DE : DAVID ALCAUD Vice-président de la Fondation internationale pour la recherche comparative en sciences sociales DANIEL BEHAR Géographe, enseignant à l Institut d urbanisme de Paris

Plus en détail