lymphoprolifératifs chroniques en conversion leucémique par cytomètrie

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "lymphoprolifératifs chroniques en conversion leucémique par cytomètrie"

Transcription

1 Caractérisation des syndromes lymphoprolifératifs chroniques en conversion leucémique par cytomètrie en flux. F.Harieche, N.Abdennebi, F.Boukhemia, A.Talbi, S.Akhrouf, S.Abderrahmani, F.Boumansour, H.Bouarab, S.Bellataf, L.Kouici, L.Chikhi, F.Zerhouni, R.M.Hamladji.

2 Syndromes Lymphoprolifératifs Chroniques Points communs: SLPC Cellules tumorales de phénotype mature Évolution spontanée chronique Hétérogénéité clinique Variabilité morphologique: cellules lymphoïdes Passage sanguin Distinction difficile avec les diverses variétés de LLC

3 SLPC: diagnostic Cyto Histo Immunophénotype Cytogénétique conventionnelle Cytogénétique moléculaire FISH Biologie moléculaire Dialogue clinicien/ biologiste.

4 Expérience du laboratoire d`hématologie du CPMC 1997: introduction de la CMF (FacsCalibur 3C) Applications: Immunophénotypage des L.A, Num des CD34 (contrôle de qualité des greffons de CSH), Immunophénotypage des SLPC: 2001

5 Patients: (N=404) Étude rétrospective: Jan 2001 Dec Caractéristique Résultat Sexe Ratio: 164 1,64 Hommes 251 Femmes 153 Age (années) Médiane [extrêmes] ] 66 [34 95] GB (G/L) Médiane [extrêmes] 36 [1,8 666] Lymphocytose (G/L) Médiane [extrêmes] 24 [1,1 646]

6 Échantillons biologiques gq Sang total: EDTA Numération sanguine. Formule leucocytaire avec étude cytologique des cellules lymphoïdes au frottis. Immunophénotypage. Prélèvements médullaires: Peu ou pas de cellules lymphoïdes anormales(leucopénie ou non). Seule la MO est infiltrée

7 Méthodes: 1- Examen morphologique: wright. Petit ly LLC Ly clivés Cellules lymphomateuses

8 proly Morphologie: Grains de café TrichoL Ombre de Gumprecht

9 FAB (1989) LLC typique: Petits lymphocytes matures (>90%), chromatine mottée, <10% proly Nombreuses ombres de Gumprecht au frottis

10 LLC atypique Atypie: Contingent de cellules: LLC/PL: prolymphocytaires [10%-55%] LLC mixtes plasmocytoides et/ou clivées> 15% LLC B polymorphe (petits ly + grandes cellules

11 Méthodes: 2- Immunophénotypage Suspension cellulaire: sang total ou mo filtrée. LW: lyse + lavages IFD 2 et 3 couleurs Incubation Lavage Analyse Au cytomètre

12 Panel ACM Molécules de différenciation Cellules B Cellules T Cellules NK CD19, CD20, CD24, CD22, CD7, CD5, CD2, CD4, CD8 CD16, CD56, CD57 Récepteur à l`ag Ig de mb (μ, δ,γ,λ,k), CD79b Marqueurs de CD5, CD10, sous populations FMC-7 CD3, TCR αβ, YCRγδ. Marqueurs CD23, CD25, DR, CD25 d`activation

13 Cytométrie en flux Quantitativement: % de cellules positives Situation 1: Population homogène (LLC typique) population hétérogène: proportion de cellules pathologiques est importante, bien individualisée /pop totale. Situation 2: Pop cellules anormales n`est pas majoritaire (HCL, certains lymphomes ) Marquage est faible (nbre de sites antigéniques faible): le % sous estime la pop de cellules exprimant ce marqueur!

14 Qualitativement: Analyse des intensités de fluorescence pour chaque marqueur. faible: <10 2 moyen: fort:>10 3 Résultats doivent être considérés dans le contexte : De la morphologie cellulaire Proportion de cellules pathologiques dans l`échantillon Intensités d`expression de chaque marqueur Interprétation: les résultats trouvés avec l`ensemble des marqueurs du panel (positifs et négatifs).

15 3 questions: lymphocytose y Q1: Processus s réactionnel ou prolifération clonale? Q2: Si prolifération clonale, lignée B ou T? Q3: Peut on faire un diagnostic précis dans ce cas? Q1 Q2

16 Q3 Démarche diagnostique clone B/CD5+ CD23 + Fort CD23 ou faible CD20 faible IgS faible CD20 moyen /F IgS moyenne/ F CD20 Fort IgS Fort CD10 CD10 CD10 FMC7 -/+ FMC7 +/- FMC7 +++ cyto LLC B (4,5) LLC mixte (3,4) MCL

17 Démarche diagnostique clone B/CD5- CD10 + CD10 - CD20 + Fort IgS Forte CD23 -/+ CD20 Fort IgS Forte FMC7 +Fort Cytologie LF (0,1) LPL, HCL, SLVL

18 1 point 1 point 1 point 1 point CD79b 1 point LLC B (score 5)

19 Résultats

20 Résultats (Cyto + I/Phénotype) Diagnostic Nombre (%) SLPC B LLC (18 LLC mixtes) 310/401 (77,3) 401/404 (99,2%) SLPC T 3/404 (0,8%) Leucémie prolymphocytaire B 4/401 (1) Leucémie à tricholeucocytes 7/401 (1,7) Lymphome splénique à lymphocytes villeux 2/401 (0,5) Phases leucémiques de lymphomes: Lymphome du manteau 48/401 (12) Lymphome folliculaire 16/401 (4) Lymphome lymphoplasmocytaire (W) 8/401 (2) SLPC B inclassables 6/401 (1,5) Syndrome de sezary. 1 Leucémie à grands lymphocytes à grains (LGL) 2

21 Cyto / phéno Pathologie Cyto I/Phénotype LLC typique LLC B LLC atypique LLC B 10 LF LF 6 (noyau en grains de café) 6 MCL 46 LNH? (cellules lymateuses) 46 MCL 2 LA? (blastes!) 2 MCL blastoide variant LPL 4 (>55% Proly) 4 LPL B HCL, SLVL 9 cas Ly «chevelus» 7 HCL 2 SLVL LLP (pic monoclonal) 8 (Ly/plasmo) 8 LGL 2 grands ly à grains 2 LGL T Sezary 1 (noyau cérébriforme) 1 T CD4+

22 Résultats score de Matutes Score 45 4, LLC N=292 LLC mixte LPL B N= 4 LF N= 16 MCL N= 48 HCL N= 7 SLVL N= 2 LLP N= 8 N= (92,8%) (22,2%) (7,2%) (77,8%) (4%) (50%) (25%) (50%) (50%) (62,5%) (46%) (12,5%) SLPC Inclassables: 1 score 2, 4 score 0

23 LLC vs MCL LLC avec CD23 faible (score 3). CD5 CD20

24 LLC mixtes: Score 3: CD22 fort! FMC7 +

25 I/phénotype (IgS, CD38) LLC vs lymphomes leucémisés. IgS LLC. (N=310) MCL (n=48) LF (n=16) Nombre (%) Nombre (%) Nombre (%) Chaînes μ 56 (18%) 1 (2%) 10 (62,5%) Chaînes μ + δ 254 (82%) 47 (98%) 3 (18,75%) Chaînes γ (18,75%) Chaînes k 204 (66%) 9 (18 %) 10 (62,5%) Chaînes λ 106 (34%) 39 (81%) 6 (37,5%) CD38 LLC (n=111) 42 (37,8%)

26 Examen morphologique: Discussion Première approche: critères cytologiques (villosités lymphocytaires, proly, noyaux cérébriforme, Centrocyte,ombres de Gumprecht, cellules lymphomateuses clivées ) Orientent le diagnostic (LPL, ) le choix des AC monoclonaux (CD11c, CD103 et CD 25) Insuffisant dans les phases leucémiques de lymphomes (MCL, LF) Indispensable dans les LLC atypiques (10LF/28 LLC mixtes.) Nécessite de l`immunophénotypage pour mieux Nécessite de l immunophénotypage pour mieux caractériser certaines entités (LF, MCL)

27 Conclusion Dc des SLPC Multidisciplinaire: clinique Cytologie Immunologie Histologie cytog+bio-mol

Immunophénotypage des des syndromes lymphoprolifératifs chroniques. Dr Naouel Ben Salah Faculté de Médecine de Tunis Laboratoire d hématologie HAO

Immunophénotypage des des syndromes lymphoprolifératifs chroniques. Dr Naouel Ben Salah Faculté de Médecine de Tunis Laboratoire d hématologie HAO 1 Immunophénotypage des des syndromes lymphoprolifératifs chroniques Dr Naouel Ben Salah Faculté de Médecine de Tunis Laboratoire d hématologie HAO Hémopathies lymphoïdes matures 2 groupe hétérogène de

Plus en détail

Syndromes lymphoprolifératifs et LNH de bas grade de malignité

Syndromes lymphoprolifératifs et LNH de bas grade de malignité Syndromes lymphoprolifératifs et LNH de bas grade de malignité Les syndromes lymphoprolifératifs chroniques Néoplasies B matures Néoplasies T matures Syndromes lymphoprolifératifs des immunodéprimés :

Plus en détail

Syndromes lymphoprolifératifs et LNH de bas grade de malignité DIAGNOSTIC BIOLOGIQUE DES SYNDROMES LYMPHOPROLIFERATIFS CHRONIQUES

Syndromes lymphoprolifératifs et LNH de bas grade de malignité DIAGNOSTIC BIOLOGIQUE DES SYNDROMES LYMPHOPROLIFERATIFS CHRONIQUES Syndromes lymphoprolifératifs et LNH de bas grade de malignité DIAGNOSTIC BIOLOGIQUE DES SYNDROMES LYMPHOPROLIFERATIFS CHRONIQUES 1 Les syndromes lymphoprolifératifs chroniques Néoplasies B matures Néoplasies

Plus en détail

Phase de dissémination sanguine des LMNH à petites cellules

Phase de dissémination sanguine des LMNH à petites cellules Phase de dissémination sanguine des LMNH à petites cellules LMNH = proliférations malignes du tissu lymphoïde, pouvant disséminer dans le sang. Observation à tout âge avec un pic vers 55-60 ans, plus souvent

Plus en détail

Item 315 (ex item 163) Leucémies lymphoïdes chroniques Collège Français des Pathologistes (CoPath)

Item 315 (ex item 163) Leucémies lymphoïdes chroniques Collège Français des Pathologistes (CoPath) Item 315 (ex item 163) Leucémies lymphoïdes chroniques Collège Français des Pathologistes (CoPath) 2013 1 Table des matières 1. Définition et nosologie... 3 2. Épidémiologie... 3 3. Présentations et manifestations

Plus en détail

ED06 Cas Cliniques en Cytométrie & Immunologie cellulaire

ED06 Cas Cliniques en Cytométrie & Immunologie cellulaire DES de Biologie Médicale Enseignement d Immunologie ED06 Cas Cliniques en Cytométrie & Immunologie cellulaire Phnom Penh Septembre 2009 Michelle Rosenzwajg Service de Biothérapies/UPMC CNRS UMR7211 INSERM

Plus en détail

Item 163 : Leucémie Lymphoïde Chronique (LLC)

Item 163 : Leucémie Lymphoïde Chronique (LLC) Item 163 : Leucémie Lymphoïde Chronique (LLC) Date de création du document 2009-2010 ENC : OBJECTIFS Diagnostiquer une leucémie lymphoïde chronique. INTRODUCTION La Leucémie Lymphoïde Chronique (LLC) est

Plus en détail

Item 163 : Leucémie Lymphoïde Chronique (LLC)

Item 163 : Leucémie Lymphoïde Chronique (LLC) Item 163 : Leucémie Lymphoïde Chronique (LLC) Date de création du document 2009-2010 Table des matières I ENC :... 2 II Diagnostic positif...5 II.1 Les circonstances de découverte... 5 II.2 Les éléments

Plus en détail

LYMPHOMES NON HODGKINIEN DE L ENFANT Aspects anatomopathologiques

LYMPHOMES NON HODGKINIEN DE L ENFANT Aspects anatomopathologiques LYMPHOMES NON HODGKINIEN DE L ENFANT Aspects anatomopathologiques LMNH de l enfant Aspect histologique diffus Haut grade de malignité Présentation souvent extra ganglionnaire LMNH de l enfant Classification

Plus en détail

Leucémie lymphoïde chronique (LLC)

Leucémie lymphoïde chronique (LLC) Leucémie lymphoïde chronique (LLC) Sommaire : 1 - Diagnostic positif 2 - Diagnostic différentiel 3 - Pronostic et évolution 5 - Complications 6 Notions de Traitement Module 10 item 163 Objectif ECN : Diagnostiquer

Plus en détail

Éléments utiles au diagnostic de malignité

Éléments utiles au diagnostic de malignité Éléments utiles au diagnostic de malignité Biologique Hyperlymphocytose Monocytopénie et leucopénie Neutropénie Paraprotéine Hypogammaglobulinémie, β2 microglobuline, LDH Hyperéosinophilie et clinique

Plus en détail

Syndromes Lymphoprolifératifs. ratifs Chroniques (SLPC) Pr Xavier TROUSSARD Laboratoire d Hématologie CHU Caen

Syndromes Lymphoprolifératifs. ratifs Chroniques (SLPC) Pr Xavier TROUSSARD Laboratoire d Hématologie CHU Caen Syndromes Lymphoprolifératifs ratifs Chroniques (SLPC) Pr Xavier TROUSSARD Laboratoire d Hématologie CHU Caen troussard-x@chu-caen.fr SLPC Lymphocytose absolue > 4 x 10 9 /l Lymphocytose chronique (> 6

Plus en détail

Lymphocytoses B monoclonales: de la littérature à la pratique de laboratoire. Tassin Françoise, MD PhD Keutgens Aurore, PhD 1

Lymphocytoses B monoclonales: de la littérature à la pratique de laboratoire. Tassin Françoise, MD PhD Keutgens Aurore, PhD 1 Lymphocytoses B monoclonales: de la littérature à la pratique de laboratoire Tassin Françoise, MD PhD Keutgens Aurore, PhD 1 Cas clinique Patiente née en 1947 (66 ans) consultant à l hôpital pour suivi

Plus en détail

Détection d`un clone HPN par cytometrie en flux chez les patients atteints d`aplasie médullaire.

Détection d`un clone HPN par cytometrie en flux chez les patients atteints d`aplasie médullaire. Détection d`un clone HPN par cytometrie en flux chez les patients atteints d`aplasie médullaire. F.Harieche, F.Zerhouni, N.Aouanouk, N.Abdennebi, F.Boukhemia, A.Talbi, R.M.Hamladji. Hémoglobinurie paroxystique

Plus en détail

Syndromes lymphoprolifératifs : Données générales

Syndromes lymphoprolifératifs : Données générales Syndromes lymphoprolifératifs : Données générales Une hémopathie maligne est une prolifération d un clone malin provenant de cellules d origine hématopoïétique à partir de la MO (myéloïdes ou lymphoïdes

Plus en détail

Le point sur une pathologie : Le lymphome du manteau

Le point sur une pathologie : Le lymphome du manteau Le point sur une pathologie : Le lymphome du manteau C Lefebvre GFCH du 4 février 2015 Eléments du diagnostic Cytologie Immunophénotypage évocateur IgMD (L ou K), CD5+, CD10-, CD23-, FMC7 Cytogénétique

Plus en détail

Leucémie lymphoïde chronique. Introduction. Clinique 03/10/2013

Leucémie lymphoïde chronique. Introduction. Clinique 03/10/2013 Leucémie lymphoïde chronique Introduction Définition: Prolifération lymphoïde monoclonale, responsable d'une infiltration médullaire, sanguine, parfois ganglionnaire, constituée de lymphocytes matures

Plus en détail

SESSION CAS PRATIQUES Bienvenue!

SESSION CAS PRATIQUES Bienvenue! CONGRES SESSION CAS PRATIQUES Bienvenue! Organisé par/ Organised by www.jib-sdbio.fr Session Cas Pratiques jeudi 5 novembre 2009 1 ère partie : Onco- hématologie Modérateur Christine ARNOULET Cas clinique

Plus en détail

Evaluation d une méthode Automatisée de Quantification du Transcrit BCR-ABL dans la LMC: Cepheid Xpert Monitor Assay TM

Evaluation d une méthode Automatisée de Quantification du Transcrit BCR-ABL dans la LMC: Cepheid Xpert Monitor Assay TM Evaluation d une méthode Automatisée de Quantification du Transcrit BCR-ABL dans la LMC: Cepheid Xpert Monitor Assay TM F. Harieche, N.Toukal, N.Abdennebi, F.Boukhemia, W.Assouak, R.Belhimeur, F.Zerhouni,

Plus en détail

Fiche : CARACTERISATION CYTOGENETIQUE ET MOLECULAIRE DES LEUCEMIES PROLYMPHOCYTAIRES B. Coordonnateurs : F Nguyen Khac, E Chapiro

Fiche : CARACTERISATION CYTOGENETIQUE ET MOLECULAIRE DES LEUCEMIES PROLYMPHOCYTAIRES B. Coordonnateurs : F Nguyen Khac, E Chapiro 1 Fiche : CARACTERISATION CYTOGENETIQUE ET MOLECULAIRE DES LEUCEMIES PROLYMPHOCYTAIRES B Coordonnateurs : F Nguyen Khac, E Chapiro CONTEXTE La leucémie prolymphocytaire B (LPL B) est une pathologie rare,

Plus en détail

L'orientation diagnostique grâce à la cytologie dans les. Congrès des Hôpitaux Généraux, Angers, septembre 2011 F Trimoreau, V Leymarie, CHU Limoges

L'orientation diagnostique grâce à la cytologie dans les. Congrès des Hôpitaux Généraux, Angers, septembre 2011 F Trimoreau, V Leymarie, CHU Limoges L'orientation diagnostique grâce à la cytologie dans les lymphocytose B Congrès des Hôpitaux Généraux, Angers, septembre 2011 F Trimoreau, V Leymarie, CHU Limoges Plan Pré requis 1 : cellules B normales

Plus en détail

La présence à l examen standardisé du frottis sanguin de cellules

La présence à l examen standardisé du frottis sanguin de cellules doi:10.1684/hma.2011.0609 Cas anatomoclinique Hématologie 2011 ; 17 (3) : 237-42 Conduite à tenir devant la présence de cellules chevelues à l examen du frottis sanguin et diagnostic du lymphome diffus

Plus en détail

Leucémie lymphoïde chronique

Leucémie lymphoïde chronique Leucémie lymphoïde chronique Syndrôme lymphoprolifératif (SLP) caractérisé par une prolifération monoclonale chronique de lymphocytes B, matures morphologiquement mais immatures d un point de vue immunologique.

Plus en détail

Les Ateliers Lymphomes et LLC octobre 2009 Le Moulin de la Forge Le Vaumain (60)

Les Ateliers Lymphomes et LLC octobre 2009 Le Moulin de la Forge Le Vaumain (60) Les Ateliers Lymphomes et LLC 22 24 octobre 2009 Le Moulin de la Forge Le Vaumain (60) 4 ème session : Lymphomes indolents Modérée par Guillaume CARTRON Programme de la session 4 ème session : Lymphomes

Plus en détail

SERVICE PUBLIC FEDERAL, SANTE PUBLIQUE, SECURITE DE LA CHAINE ALIMENTAIRE ET ENVIRONNEMENT COMMISSION DE BIOLOGIE CLINIQUE RAPPORT GLOBAL

SERVICE PUBLIC FEDERAL, SANTE PUBLIQUE, SECURITE DE LA CHAINE ALIMENTAIRE ET ENVIRONNEMENT COMMISSION DE BIOLOGIE CLINIQUE RAPPORT GLOBAL SERVICE PUBLIC FEDERAL, SANTE PUBLIQUE, SECURITE DE LA CHAINE ALIMENTAIRE ET ENVIRONNEMENT COMMISSION DE BIOLOGIE CLINIQUE SERVICE DES LABORATOIRES DE BIOLOGIE CLINIQUE COMITE DES EXPERTS RAPPORT GLOBAL

Plus en détail

4. la cytogénétique moléculaire permet de

4. la cytogénétique moléculaire permet de les LAL sont les cancers de l'enfant les plus fréquents (30 % du total). Il s'agit de proliférations clonales de cellules lymphoïdes immatures. Si les enfants atteints sont majoritairement guéris (75%

Plus en détail

Leucémie lymphoïde chronique : diagnostic, épidémio, MBL, autres SLPC B

Leucémie lymphoïde chronique : diagnostic, épidémio, MBL, autres SLPC B CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE DE REIMS Leucémie lymphoïde chronique : diagnostic, épidémio, MBL, autres SLPC B Alain DELMER Hématologie Clinique CHU de Reims DES hémato 25 sept. 2015 leucémie lymphoïde

Plus en détail

Aspects cytologiques et immunologiques des LGL

Aspects cytologiques et immunologiques des LGL Aspects cytologiques et immunologiques des LGL Journée Théma:que GFHC-AFC 03 Février 2016 M Roussel, Laboratoire Hématologie, Rennes Aspects cytologiques et immunologiques des LGL MCL, CLL, HCL, SLVL,

Plus en détail

LEUCÉMIE LYMPHOIDE CHRONIQUE Sujet âgé. Capacité de gérontologie 2014-2015

LEUCÉMIE LYMPHOIDE CHRONIQUE Sujet âgé. Capacité de gérontologie 2014-2015 LEUCÉMIE LYMPHOIDE CHRONIQUE Sujet âgé Capacité de gérontologie 20142015 Mr. C. 87 ans, hospitalisé pour : chute pneumopathie Mr. C. 87 ans, hospitalisé pour : chute pneumopathie Quels examens demandez

Plus en détail

Hémopathies lymphoïdes «matures»

Hémopathies lymphoïdes «matures» Hémopathies lymphoïdes «matures» Définition Proliférations monoclonales de lymphocytes B, T ou NK Classification OMS 2008 Classification en 4 types histologiques : - Type 1 : à prédominance lymphocytaire,

Plus en détail

LES CAHIERS CERBA. Recommandations pour le diagnostic et l interprétation d une hyperlymphocytose sanguine

LES CAHIERS CERBA. Recommandations pour le diagnostic et l interprétation d une hyperlymphocytose sanguine LES CAHIERS CERBA Recommandations pour le diagnostic et l interprétation d une hyperlymphocytose sanguine par B. Caron Servan, S. Defasque, C. Hémar, H. Mossafa Biologistes médicaux, Laboratoire CERBA

Plus en détail

Dossier anatomo-clinique A2

Dossier anatomo-clinique A2 Dossier anatomo-clinique A2 Dr Copie-Bergman, Dr Moroch Département de Pathologie Dr Isabelle Gaillard, Unité Hémopathies Lymphoïdes Hôpital Henri Mondor Faculté de Médecine Paris 12 Université Paris Est

Plus en détail

Dr Christophe BONNET - Nicole SCHAAF-LAFONTAINE - Sabine FRANKE - Christian HERENS. Sercice d Hématologie Clinique - UniLab Lg.

Dr Christophe BONNET - Nicole SCHAAF-LAFONTAINE - Sabine FRANKE - Christian HERENS. Sercice d Hématologie Clinique - UniLab Lg. Dr Christophe BONNET - Nicole SCHAAF-LAFONTAINE - Sabine FRANKE - Christian HERENS Sercice d Hématologie Clinique - UniLab Lg CHU de LIEGE Syndromes LymphoproliféraRfs Chroniques Cas clinique: Mme S.J.,

Plus en détail

Leucémie lymphoïde chronique (LLC)

Leucémie lymphoïde chronique (LLC) Sommaire : Leucémie lymphoïde chronique (LLC) - aspects généraux et signes cliniques - pathogénie de la LLC - hémogramme - immunophénotype - myélogramme et BOM (non indispensables au diagnostic) - autres

Plus en détail

LLC. Leucémie Lymphoïde Chronique

LLC. Leucémie Lymphoïde Chronique LLC Leucémie Lymphoïde Chronique Définition La Leucémie Lymphoïde Chronique est une hémopathie chronique, définie par l accumulation dans le sang de lymphocytes Le taux de lymphocytes doit être supérieur

Plus en détail

DES Pathologie Hématologique

DES Pathologie Hématologique DES Pathologie Hématologique Lymphomes B à petites cellules Nicole Brousse Hôpital Necker-Enfants Malades nicole.brousse@nck.aphp.fr Mercredi 15 avril 2008 CLASSIFICATION des LYMPHOMES Nombreuses entités

Plus en détail

INFILTRATS LYMPHOIDES DU TUBE DIGESTIF. Jean-Yves SCOAZEC

INFILTRATS LYMPHOIDES DU TUBE DIGESTIF. Jean-Yves SCOAZEC INFILTRATS LYMPHOIDES DU TUBE DIGESTIF Jean-Yves SCOAZEC ENTITES ANATOMOCLINIQUES Lymphomes B - lymphome du MALT - lymphome B diffus à grandes cellules - lymphomes du manteau (polypose lymphomateuse) -

Plus en détail

Attention, ceci diffère de la Cim-O-3 mais représente un nombre infime de cas Leucémie à grands lymphocytes T à grains (LGL- T)

Attention, ceci diffère de la Cim-O-3 mais représente un nombre infime de cas Leucémie à grands lymphocytes T à grains (LGL- T) GUIDE DE RECOMMENDATIONS POUR L ENREGISTREMENT DES HEMOPATHIES MALIGNES PAR LES REGISTRES DE CANCER 1- Fiche de synthèse 2- Liste des codes Cim-O-3 1- Fiche de synthèse Anémie réfractaire C42.1 9980/3

Plus en détail

II. PHYSIOPATHOLOGIE DES LEUCEMIES AIGUE:

II. PHYSIOPATHOLOGIE DES LEUCEMIES AIGUE: LEUCEMIES AIGUES I: INTRODUCTION: 1- Définition: Les leucémies aigues sont un groupe hétérogène d'hémopathies malignes, caractérisé par la prolifération clonale des cellules immatures, avec blocage de

Plus en détail

TP n 9. Pathologie ganglionnaire. Localisation ganglionnaire d un d. lymphome. Métastases ganglionnaires d un d. carcinome peu différenci

TP n 9. Pathologie ganglionnaire. Localisation ganglionnaire d un d. lymphome. Métastases ganglionnaires d un d. carcinome peu différenci Enseignement d Anatomopathologie DCEM 1 2011/2012 TP n 9 Pathologie ganglionnaire Localisation ganglionnaire d un d lymphome Métastases ganglionnaires d un d carcinome peu différenci rencié et d un d carcinome

Plus en détail

Caractérisation et différenciation des cellules souches hématopoïtiques

Caractérisation et différenciation des cellules souches hématopoïtiques Table of Contents 1. Caractérisation des cellules de la moelle osseuse... 1 1.1. Caractérisation microscopique... 1 1.2. Caractérisation cytométrique... 6 1.2.1. Les cellules différenciées de la moelle

Plus en détail

Association de Biologie Praticienne

Association de Biologie Praticienne Association de Biologie Praticienne 70 avenue des Gobelins 75013 PARIS - Tél: 01 43 31 94 87 Fax : 01 43 37 39 92 Email : secretariatabp@orange.fr Enregistrée à la Préfecture de la Région de l Ile de France,

Plus en détail

DIAGNOSTIC DE LA LMMC: PHÉNOTYPAGE JOURNÉE GFHC-AFC_3 FÉVRIER Orianne Wagner-Ballon Hématologie Cellulaire Hôpitaux universitaires Henri Mondor

DIAGNOSTIC DE LA LMMC: PHÉNOTYPAGE JOURNÉE GFHC-AFC_3 FÉVRIER Orianne Wagner-Ballon Hématologie Cellulaire Hôpitaux universitaires Henri Mondor DIAGNOSTIC DE LA LMMC: PHÉNOTYPAGE JOURNÉE GFHC-AFC_3 FÉVRIER 2016 Orianne Wagner-Ballon Hématologie Cellulaire Hôpitaux universitaires Henri Mondor LES SOUS-POPULATIONS MONOCYTAIRES CIRCULANTES CHEZ LES

Plus en détail

Effets de la stimulation des cellules de leucémie lymphoïde chronique via TLR-7 et TLR-9

Effets de la stimulation des cellules de leucémie lymphoïde chronique via TLR-7 et TLR-9 Effets de la stimulation des cellules de leucémie lymphoïde chronique via TLR-7 et TLR-9 Min Chen 1, Marcelo de Carvalho Bittencourt 1, Aurore Perrot², Pierre Feugier 2, Gilbert C Faure 1,Marie C Béné

Plus en détail

! MacCulloch et al., Science, 1964 : proposition d un schéma hiérarchique de l hématopoïèse

! MacCulloch et al., Science, 1964 : proposition d un schéma hiérarchique de l hématopoïèse Rationnel! MacCulloch et al., Science, 1964 : proposition d un schéma hiérarchique de l hématopoïèse! Puis découverte, après une série de transplantations, qu une cellule souche hématopoïétique unique

Plus en détail

LEUCEMIE LYMPHOIDE CHRONIQUE

LEUCEMIE LYMPHOIDE CHRONIQUE LEUCEMIE LYMPHOIDE CHRONIQUE DEFINITION I - FORME TYPIQUE A - Circonstances révélatrices B - Signes cliniques C - Signes biologiques II - FORMES CLINIQUES A - f. cytologiques B - f. myélo-sanguines C -

Plus en détail

FORMES MYÉLO-SANGUINES DU LYMPHOME DU MANTEAU : INTÉRÊT DE LA CYTOLOGIE ET L IMMUNOPHÉNOTYPAGE

FORMES MYÉLO-SANGUINES DU LYMPHOME DU MANTEAU : INTÉRÊT DE LA CYTOLOGIE ET L IMMUNOPHÉNOTYPAGE J sci pharm biol 2014;15, 1 : 42-48 EDUCI 2014 42 ADJAMBRI AE 1,2 KASSI HY 1 KOUAMÉ DR 2 N GUESSAN-BLAO R 2 SAWADOGO D 1,2 MARFAING-KOKA A 3 FORMES MYÉLO-SANGUINES DU LYMPHOME DU MANTEAU : INTÉRÊT DE LA

Plus en détail

Leucémie lymphoïde chronique

Leucémie lymphoïde chronique Leucémie lymphoïde chronique 25% des leucémies de l adulte 25% des lymphomes de l adulte Âge médiane (USA): 71 ans Survie 5 ans 88% Leucémie lymphoïde chronique Score de Matutes modifié Faible taux Ig

Plus en détail

Leucémie lymphoïde chronique

Leucémie lymphoïde chronique Leucémie lymphoïde chronique Score de Matutes modifié Faible taux Ig de membranne CD5+, CD23+ CD79b-, FMC7- Cytologie: petit lymphocyte mature

Plus en détail

Lymphomes agressifs du sujet âgé

Lymphomes agressifs du sujet âgé Lymphomes agressifs du sujet âgé Corinne HAIOUN Unité Hémopathies Lymphoïdes- CHU Henri Mondor Université Paris Est Créteil DIU Hématologie et Cancérologie du sujet âgé Mai 2012 On February 10th, the merging

Plus en détail

Dr Audrey BAUR CHAUBERT Spéc.. FMH Pathologie ARGOT Lab Lausanne

Dr Audrey BAUR CHAUBERT Spéc.. FMH Pathologie ARGOT Lab Lausanne Dr Audrey BAUR CHAUBERT Spéc.. FMH Pathologie ARGOT Lab Lausanne HEMOPATHIES MALIGNES 1 ère PARTIE Définitions Tissus et techniques en hématopathologie Principes de classification des lymphomes 2 ème PARTIE

Plus en détail

Pré-requis et objectifs

Pré-requis et objectifs DFGSM - UE Tissu sanguin. Exercices d'interprétation de la numération formule leucocytaire (versant lignée leucocytaire et mégacaryocytaire) Enseignement dirigé Pré-requis et objectifs Pré-requis = Données

Plus en détail

Confrontations en cytologie hématologique

Confrontations en cytologie hématologique Confrontations en cytologie hématologique Association de Biologie Praticienne 7 avenue des Gobelins 7513 PARIS Tél: 1 43 31 94 87 Fax : 1 43 37 39 92 http://www.abioprat.com/ Abonnements et renseignements

Plus en détail

LYMPHOMES NON HODGKINIENS. UE Processus tumoraux Année

LYMPHOMES NON HODGKINIENS. UE Processus tumoraux Année LYMPHOMES NON HODGKINIENS UE Processus tumoraux Année 2013-2014 DEFINITION Cancer du système lymphatique Prolifération tumorale aux dépends des lymphocytes dans les organes lymphoïdes secondaires ETIOLOGIE

Plus en détail

Leucémie Lymphoïde Chronique

Leucémie Lymphoïde Chronique Leucémie Lymphoïde Chronique Docteur Brigitte Duclos Les Hôpitaux Universitaires de STRASBOURG Définition La leucémie lymphoïde chronique est une néoplasie du système lymphoïde caractérisée par la prolifération

Plus en détail

Lignée lymphocytaire

Lignée lymphocytaire Lignée lymphocytaire I-INTRODUCTION : LES LYMPHOCYTES: Support cellulaire de la défense immunitaire spécifique 25 40 % des globules blancs dans le sang périphérique Moins de 20 % dans le myélogramme. 3

Plus en détail

La lettre d. Diagnostic des Gammapathies Monoclonales de Signification Indéterminée (GMSI) Les GMSI font partie du

La lettre d. Diagnostic des Gammapathies Monoclonales de Signification Indéterminée (GMSI) Les GMSI font partie du La lettre d L information biomédicale des laboratoires Oriade Noviale Novembre 2015 Diagnostic des Gammapathies Monoclonales de Signification Indéterminée (GMSI) Les GMSI font partie du même continuum

Plus en détail

DIU de Pathologie Moléculaire. Etude de la clonalité lymphocytaire : principes et applications

DIU de Pathologie Moléculaire. Etude de la clonalité lymphocytaire : principes et applications DIU de Pathologie Moléculaire Module 3, Pathologie moléculaire appliquée Bordeaux, 2013 Etude de la clonalité lymphocytaire : principes et applications Service de Biologie des Tumeurs. - CHU Bordeaux EA

Plus en détail

Informations générales sur le patient. Contexte de la RCP

Informations générales sur le patient. Contexte de la RCP Informations générales sur le patient Consentement : OUI NON Identifiant patient INSC visible :................. NOM D USAGE :.............................. NOM DE NAISSANCE :.................................

Plus en détail

L ONCO HÉMATOLOGIE ESSENTIELLE POUR LE MÉDECIN DE 1ER RECOURS. Vignette: Anamnèse par système. Autres co morbidités:

L ONCO HÉMATOLOGIE ESSENTIELLE POUR LE MÉDECIN DE 1ER RECOURS. Vignette: Anamnèse par système. Autres co morbidités: L ONCO HÉMATOLOGIE ESSENTIELLE POUR LE MÉDECIN DE 1ER RECOURS Atelier 1 Syndromes lymphoprolifératifs Vignette: Patient de 58 ans qui vient pour un check up (pas de suivi depuis 2012). Menuisier. A son

Plus en détail

Groupe hétérogène sur les plans

Groupe hétérogène sur les plans Lymphomes B à petites cellules Groupe hétérogène sur les plans clinique morphologique, immunohistochimique cytogénétique et moléculaire Nécessité d obtenir du matériel adéquat pour un diagnostic précis

Plus en détail

Item 317 (ex item 166) Myélome multiple des os Collège Français des Pathologistes (CoPath)

Item 317 (ex item 166) Myélome multiple des os Collège Français des Pathologistes (CoPath) Item 317 (ex item 166) Myélome multiple des os Collège Français des Pathologistes (CoPath) 2013 1 Table des matières 1. Définition... 3 2. Physiopathologie... 3 3. Présentation clinique... 3 3.1. Plasmocytome

Plus en détail

Cours d Anatomie Pathologique Spéciale II 5ème Année Médecine Faculté de Médecine et de Pharmacie de Rabat.

Cours d Anatomie Pathologique Spéciale II 5ème Année Médecine Faculté de Médecine et de Pharmacie de Rabat. Cours d Anatomie Pathologique Spéciale II 5ème Année Médecine Faculté de Médecine et de HEMATOPATHOLOGIE: Le LYMPHOME HODGKINIEN Pr Nadia Cherradi. LYMPHOME HODGKINIEN Fréquence: 30 % de tous lymphomes.

Plus en détail

Bases de la classification des lymphomes : OMS 2008

Bases de la classification des lymphomes : OMS 2008 Bases de la classification des lymphomes : OMS 2008 Entités cliniques OMS Histologie Architecture Cytologie Immunophénotype Contre-partie normale Modèle immunologique Cytogénétique FISH Conventionnelle

Plus en détail

Lymphomes malins non hodgkiniens

Lymphomes malins non hodgkiniens Lymphomes malins non hodgkiniens La classification REAL, 1995 Lymphomes B : I - Lymphomes des précurseurs B : Lymphome/leucémie lymphoblastique B. II - Lymphomes des cellules B «périphériques» : 1 - Leucémie

Plus en détail

DPC 2016 de l Association de Biologie Praticienne. Réponses au questionnaire initial.

DPC 2016 de l Association de Biologie Praticienne. Réponses au questionnaire initial. DPC 2016 de l Association de Biologie Praticienne Confrontations en hématologie cellulaire / interprétation de l hémogramme pathologique Réponses au questionnaire initial. Q1. Quelle est la leucémie la

Plus en détail

HEMOPATHIES MALIGNES. - classifications (diagnostiques et pronostiques) - épidémiologie - mécanismes de la cancérogénèse P. FENAUX

HEMOPATHIES MALIGNES. - classifications (diagnostiques et pronostiques) - épidémiologie - mécanismes de la cancérogénèse P. FENAUX HEMOPATHIES MALIGNES - classifications (diagnostiques et pronostiques) - épidémiologie - mécanismes de la cancérogénèse P. FENAUX Hôpital Avicenne - Université Paris 13 (items n 138 139) HEMOPATHIES MALIGNES

Plus en détail

LNH T en streaming depuis la paillasse d hématologie

LNH T en streaming depuis la paillasse d hématologie Programme DPC N 14951300003 LNH T en streaming depuis la paillasse d hématologie Dr Franck Trimoreau, CHU de Limoges ACNBH ODPC N 1495 42 ème Colloque National des Biologistes des Hôpitaux Strasbourg,

Plus en détail

Les explorations lymphocytaires

Les explorations lymphocytaires 03/10/2013 WINNICKI Camille L2 Tissus sanguin et système immunitaire Pr. Robert 8 pages Les explorations lymphocytaires Plan A. Introduction I. Quand explorer les lymphocytes? II. Principe des explorations

Plus en détail

Service d Hématologie - Greffe de Moelle osseuse Alger,Algérie

Service d Hématologie - Greffe de Moelle osseuse Alger,Algérie LE SUPPORT TRANSFUSIONNEL DANS LA PROCEDURE DE GREFFE DE MOELLE ALLOGENIQUE: BILAN SUR 15 ANS A.Talbi, M.Benakli, S.Akhrouf, D.Ait Ouali, H.Bouarab, R.Belhadj, F.Mehdid, N.Rahmoune, M.Baazizi, R.Ahmed

Plus en détail

Le Dossier Communicant de Cancérologie avenir dans la nouvelle région. Observatoire des hémopathies en Limousin

Le Dossier Communicant de Cancérologie avenir dans la nouvelle région. Observatoire des hémopathies en Limousin Le Dossier Communicant de Cancérologie avenir dans la nouvelle région Observatoire des hémopathies en Limousin MP Gourin, A Jaccard, D Bordessoule, Limoges le 20 mai 2016 OHL Observatoire des hémopathies

Plus en détail

Leucémies lymphoïdes chroniques

Leucémies lymphoïdes chroniques I-10-Q163 I-00-Q000 Leucémies lymphoïdes chroniques D r Philippe Gen, D r Laurent Sutton Service d Hématologie, hôpital Victor-Dupouy, 95100 Argenteuil laurent.sutton@ch-argenteuil.fr La leucémie lymphoïde

Plus en détail

Classification anatomopathologique des lymphomes T

Classification anatomopathologique des lymphomes T Classification anatomopathologique des lymphomes T Journée du DES d'hématologie Jeudi 23 Février 2012 Paris Antoine Martin Avicenne, Bobigny Lymphomes T/NK matures Tumeurs rares : 10 à 12% des lymphomes,

Plus en détail

Syndromes myéloprolifératifs : dépister et suivre l'évolution et la transformation.

Syndromes myéloprolifératifs : dépister et suivre l'évolution et la transformation. Syndromes myéloprolifératifs : dépister et suivre l'évolution et la transformation. Eric Lippert Laboratoire d Hématologie CHU Bordeaux eric.lippert@chu-bordeaux.fr CNBH - Toulouse 27 septembre 2012 ACNBH

Plus en détail

Numération des cellules CD34. Laboratoire d`hématologie-centre Pierre et Marie Curie, Alger.

Numération des cellules CD34. Laboratoire d`hématologie-centre Pierre et Marie Curie, Alger. Contrôle de qualité des greffons de CSH Numération des cellules CD34 F.Harieche, N.Aouanouk, F.Zerhouni, R.M.Hamladji. Laboratoire d`hématologie-centre Pierre et Marie Curie, Alger. Contrôle de qualité

Plus en détail

XIIIème congrès Maghrébin d Hématologie Du 26 au 28 Mai 2016 Hôtel SHERATON - ALGER

XIIIème congrès Maghrébin d Hématologie Du 26 au 28 Mai 2016 Hôtel SHERATON - ALGER Particularités clinico-biologiques et pronostiques de 841 cas de lymphomes malins non Hodgkiniens pris en charge au service d hématologie de Casablanca H.Bencharef, N.Chellakhi,B.Houssou, M.Dakkoune,S.Cherkaoui,

Plus en détail

Formation Pratique en IMMUNOLOGIE

Formation Pratique en IMMUNOLOGIE Master 1 Biologie & Santé Année 2010-2011 Formation Pratique en IMMUNOLOGIE ENCADREMENT : Madame Pascale RIALLAND-LEFEVRE Mlle Lauriane CABON Mlle Imen NAJJAR AUTEURS : PELLERIN Guillaume CHARPIE Maëlle-Charlotte

Plus en détail

INTERET DES MARQUEURS MOLECULAIRES DANS LE SUIVI DES LEUCEMIES AIGUES MYELOIDES A CARYOTYPE NORMAL

INTERET DES MARQUEURS MOLECULAIRES DANS LE SUIVI DES LEUCEMIES AIGUES MYELOIDES A CARYOTYPE NORMAL INTERET DES MARQUEURS MOLECULAIRES DANS LE SUIVI DES LEUCEMIES AIGUES MYELOIDES A CARYOTYPE NORMAL Delphine LEBON, DES Hématologie Clinique CHU Amiens Congrès de la SFH, 2012 Société Française d Hématologie

Plus en détail

Une nouvelle vision de la leucémie lymphoïde chronique

Une nouvelle vision de la leucémie lymphoïde chronique Une nouvelle vision de la leucémie lymphoïde chronique Pr André Bosly Service d hématologie Cliniques universitaires UCL de Mont-Godinne La LLC Nouvelles Notions B CD38 + Manteau Zone claire CD38 - B B

Plus en détail

Les cellules du sang périphérique

Les cellules du sang périphérique Les cellules du sang périphérique Les Globules Blancs Leucocytes Les Globules Rouges Erythrocytes Défenses immunitaires phagocytose Transports de l oxygène Les Plaquettes Hémostase Les Globules Blancs

Plus en détail

Un gage de spécificité en immunohistochimie : la localisation cellulaire du signal

Un gage de spécificité en immunohistochimie : la localisation cellulaire du signal Un gage de spécificité en immunohistochimie : la localisation cellulaire du signal Un gage de spécificité en immunohistochimie : la localisation cellulaire du signal Immunohistochimie : méthode immunologique

Plus en détail

PATHOLOGIE TUMORALE DU SYSTÈME LYMPHOIDE : LES LYMPHOMES

PATHOLOGIE TUMORALE DU SYSTÈME LYMPHOIDE : LES LYMPHOMES PATHOLOGIE TUMORALE DU SYSTÈME LYMPHOIDE : LES LYMPHOMES I - Généralités 1 - Les grands compartiments du système lymphoïde - Ganglions, rate - Thymus - moelle osseuse - Muqueuses respiratoires et digestives...

Plus en détail

Techniques de purification d une population cellulaire à usage thérapeutique

Techniques de purification d une population cellulaire à usage thérapeutique Techniques de purification d une population cellulaire à usage thérapeutique (Isolation, Séparation, Sélection) Le 25 Novembre 2015 Phénotype: notion de CD - Classes de différenciation (cluster of differentiation):

Plus en détail

Progrés & Molécules innovantes En hématologie

Progrés & Molécules innovantes En hématologie Réseau d Hématologie du Limousin Chateauroux, 8 octobre 2009 Progrés & Molécules innovantes En hématologie Pr Dominique Bordessoule Chateauroux octobre 2009 1 Cas cliniques 1 et 2 diagnostic d une hyperleucocytose

Plus en détail

Vincent Ribrag DU hématologie 2016

Vincent Ribrag DU hématologie 2016 Lymphomes folliculaires Les lymphomes folliculaires (FL pour follicular lymphoma) représentent 20 à 25 % de l ensemble des lymphomes. Les FL sont composés de cellules centrofolliculaires du centre germinatif

Plus en détail

perte de 4 kg. Il décrit des sueurs nocturnes depuis 15 jours. L examen clinique retrouve une polyadénopathie superficielle axillaire,

perte de 4 kg. Il décrit des sueurs nocturnes depuis 15 jours. L examen clinique retrouve une polyadénopathie superficielle axillaire, Un homme de 35 ans consulte pour altération de l état létat général, asthénie et perte de 4 kg. Il décrit des sueurs nocturnes depuis 15 jours. L examen clinique retrouve une polyadénopathie superficielle

Plus en détail

LEUCEMIE LYMPHOIDE CHRONIQUE

LEUCEMIE LYMPHOIDE CHRONIQUE LEUCEMIE LYMPHOIDE CHRONIQUE GENERALITES Définition Syndrome lymphoprolifératif Prolifération monoclonale maligne de lymphocytes B matures Infiltration médullaire, gg et sanguine Evolution lente Etiologie

Plus en détail

Cas du mois. Pancytopénie aux urgences. Démarche diagnostique. Diagnostic différentiel

Cas du mois. Pancytopénie aux urgences. Démarche diagnostique. Diagnostic différentiel Cas du mois Pancytopénie aux urgences Une dame de 59 ans se présente aux urgences pour asthénie et dyspnée, il n y a pas de saignements. Elle n a pas d antécédents médicaux particuliers. Voici sa formule

Plus en détail

ROBIN 10 ans mars 2008 DES pédiatrie Clermot Ferrand 1

ROBIN 10 ans mars 2008 DES pédiatrie Clermot Ferrand 1 ROBIN 10 ans 14-15 mars 2008 DES pédiatrie Clermot Ferrand 1 ANTECEDENTS Né à terme 2003: Adénoidectomie avec paracentèse (bilan préoperatoire normal) sans complication Absence d antécédents familiaux

Plus en détail

LEUCEMIE LYMPHOÏDE CHRONIQUE

LEUCEMIE LYMPHOÏDE CHRONIQUE LEUCEMIE LYMPHOÏDE CHRONIQUE RESUME DES POINTS FORTS - Néoplasie B mature - Diagnostic sur immunophénotype sur sang - Stades cliniques - Nouveaux facteurs pronostiques - Orientations thérapeutiques AUTEUR

Plus en détail

Phase précoce de la leucémie lymphoïde chronique (LLC) et concept de lymphocytose B monoclonale (MBL)

Phase précoce de la leucémie lymphoïde chronique (LLC) et concept de lymphocytose B monoclonale (MBL) Phase précoce de la leucémie lymphoïde chronique (LLC) et concept de lymphocytose B monoclonale (MBL) Xavier Troussard a, *, Michèle Malet a, Edouard Cornet a RÉSUMÉ La dernière classification WHO 2008

Plus en détail

Cellule souche dans le LDGC - Concept ou Réalité? P. Ruminy, V. Rainville, S. Mareschal, P. Etancelin, C. Bastard, H. Tilly, F. Jardin INSERM U918

Cellule souche dans le LDGC - Concept ou Réalité? P. Ruminy, V. Rainville, S. Mareschal, P. Etancelin, C. Bastard, H. Tilly, F. Jardin INSERM U918 Cellule souche dans le LDGC - Concept ou Réalité? P. Ruminy, V. Rainville, S. Mareschal, P. Etancelin, C. Bastard, H. Tilly, F. Jardin INSERM U918 Cellule souche dans le LDGC - Concept ou Réalité? Réalité

Plus en détail

Immun u i n t i é t d es G reff f es Objectifs

Immun u i n t i é t d es G reff f es Objectifs Objectifs Savoir définir ce qu est: une autogreffe, une greffe syngénique, une greffe allogénique, une greffe xénogénique Connaître les caractéristiques de la réaction Allogénique in vitro et in vivo Connaître

Plus en détail

DOSAGES RADIO-IMMUNOLOGIQUES. Dr Y.BOUKLIA HASSENE

DOSAGES RADIO-IMMUNOLOGIQUES. Dr Y.BOUKLIA HASSENE DOSAGES RADIO-IMMUNOLOGIQUES Dr Y.BOUKLIA HASSENE 2 Objectifs Citer les caractéristiques d un dosage RIA Décrire les caractéristiques et les contingents d une réaction Ag-Ac. Citer le principe d un compteur

Plus en détail

Immunité et Vieillissement Laurence Guglielmi

Immunité et Vieillissement Laurence Guglielmi Immunité et Vieillissement Laurence Guglielmi Institut de Génétique Humaine CNRS UPR1142, Montpellier «Lentivirus et Transfert de Gènes» Directeur d'équipe : Pr. Pierre Corbeau IMMUNOSENESCENCE Détérioration

Plus en détail

L.Haouara, T.Djenfi, B.Chiboub, A.Azoui, B.Bennedjai, A.Djebbar. Service Pneumo-Phtisiologie S.S.Batna

L.Haouara, T.Djenfi, B.Chiboub, A.Azoui, B.Bennedjai, A.Djebbar. Service Pneumo-Phtisiologie S.S.Batna L.Haouara, T.Djenfi, B.Chiboub, A.Azoui, B.Bennedjai, A.Djebbar Service Pneumo-Phtisiologie S.S.Batna Lymphomes Prolifération maligne monoclonale de cellules lymphoïdes, se développant initialement au

Plus en détail

Projets Emergents CNO

Projets Emergents CNO Projets Emergents CNO Le variant lymphoïde CD3-CD4+ du syndrome hyperéosinophilique, un syndrome lymphoprolifératif T clonal périphérique indolent Caractérisation moléculaire et étude du microenvironnement

Plus en détail

Hématologie et sujet âgé : les enjeux

Hématologie et sujet âgé : les enjeux Hématologie et sujet âgé : les enjeux DIU 2011 Sujet âgé? Point de vue des gériatres: Caractéristiques sujet âgé * Modifications physiologiques liées au vieillissement -état de base / stress * Polypathologie;

Plus en détail

Annales Hématologie (Cas cliniques) :

Annales Hématologie (Cas cliniques) : 2011-2012 1 ère session : Question 1 (16pts/40) : Annales Hématologie (Cas cliniques) : Monsieurs K., 72 ans, est adressé en consultation d hématologie par son médecin traitant pour adénopathies cervicales,

Plus en détail