RAPPORT D ACTIVITÉS DU CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "RAPPORT D ACTIVITÉS DU CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE"

Transcription

1 RAPPORT D ACTIVITÉS DU CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE Année 2012

2 LE CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE Les CCAS animent une action générale de prévention et de développement dans la commune, en liaison étroite avec les institutions publiques et privées. (article L du Code de l Action Sociale et des Familles) Le CCAS est un établissement public administratif doté : de la personnalité juridique d une existence administrative et financière distincte de la commune Il est géré par un Conseil d Administration présidé de plein droit par le Maire. Le Conseil d Administration détermine les orientations et les priorité de la politique sociale locale.

3 PREMIERE PARTIE LES MISSIONS OBLIGATOIRES 1. L aide sociale 2. La domiciliation 3. L analyse des besoins sociaux

4 1. L AIDE SOCIALE Le CCAS participe à l instruction des dossiers d aide sociale pour les personnes âgées et les personnes handicapées. Concernant l aide sociale à l hébergement, le CCAS est tenu de mener les enquêtes auprès des obligés alimentaires du demandeur. Au-delà de l instruction, le CCAS accueille et informe toutes les personnes qui le souhaite. Depuis 2008 le CCAS est «Relais accueil local de proximité» par convention avec la Maison Départementale des Personnes Handicapées (MDPH).

5

6 2. LA DOMICILIATION La domiciliation permet aux personnes sans domicile fixe ou stable de disposer d une adresse administrative. Le demandeur doit avoir un lien avec la commune. A ce jour, plus d une centaine de personnes majeures sont domiciliées au CCAS.

7

8 3. L ANALYSE DES BESOINS SOCIAUX En 2012, le CCAS a participé activement aux réflexions et aux travaux de la Commission Sociale de la Communauté de Communes. Le CCAS coordonne et participe à différents groupes de réflexions sur le territoire ce qui lui permet d assurer sa mission de veille.

9

10 DEUXIEME PARTIE LES MISSIONS FACULTATIVES 1. L instruction des dossiers de demande de RSA 2. L aide alimentaire 3. Les avances et les secours financiers 4. L accueil rural 5. La carte Solidarité Anjou Bus

11 1. L INSTRUCTION DES DEMANDES DE RSA Depuis 2008, le CCAS instruit les dossiers de demande de Revenu de Solidarité Active et oriente les bénéficiaires.

12 2. L AIDE ALIMENTAIRE De mars à novembre, sur demande de l assistante sociale de secteur (CG), le CCAS délivre des colis alimentaires. En dehors de cette période, le CCAS oriente vers les Restos du Cœur.

13 3. LES AVANCES ET LES SECOURS FINANCIERS Le CCAS accorde des aides financières sur demande de l assistante sociale de secteur (CG). La plupart du temps ces aides financières sont remboursables (avance financière).

14 4. L ACCUEIL RURAL Le CCAS accueil les routards pour une ou deux nuits et leur propose de prendre un repas à l hôpital.

15 5. LA CARTE SOLIDARITÉ ANJOU BUS En 2011, le Conseil Général souhaitait centraliser les demandes de carte Solidarité Anjou Bus. En octobre 2012 il est revenu sur sa décision, et a signé une nouvelle convention avec le CCAS de Doué-la- Fontaine.

16 TROISIEME PARTIE LES MISSIONS CONFIEES PAR LE CONSEIL MUNICIPAL 1. Le logement 2. Le plan canicule 3. La Politique Jeunesse Territoriale 4..Les animations à caractère familial 5. La Politique des Ainés

17 1. LE LOGEMENT La commune de Doué-la-Fontaine compte près de 500 logement sociaux. En 2009, le Conseil Municipal confiait l accueil et le suivi des demandeurs au CCAS.

18 2. LE PLAN CANICULE Depuis 2004, le Maire doit tenir à jour un registre nominatif des personnes âgées et personnes handicapées vivant à domicile pour pouvoir, en cas d aller, contacter les personnes inscrites au registre et leur apporter aide et conseil. En 2012, le registre compte 25 personnes inscrites (contre 15 en 2011). Cette augmentation est liée aux dysfonctionnements du réseau d eau potable rencontrés cet été. Le CCAS a assuré la distribution d eau au domicile des personnes enregistrées et de celles en faisant la demande.

19 3. LA POLITIQUE JEUNESSE TERRITORIALE Adoptée en 2008, la Politique Jeunesse Territoriale est un programme d actions mis en œuvre progressivement et de manière partenariale sur le territoire. Au travers ses trois objectifs prioritaires, la Politique Jeunesse Territoriale investit plusieurs champs. Il s agit toujours de : valoriser l existant de mettre en lumière les enjeux et d y apporter une réponse collective.

20 Les actions destinées à soutenir les jeunes et les familles : accueil, information, orientation et accompagnement vers l existant, les Coups d pouce (loisirs, BAFA, BSR, projets collectifs, culture). Les actions favorisant la participation à la vie du territoire : le Conseil Jeunes, le Jardin de la Coulée Verte et la Kermesse, le Cinéma en plein air, la mise à disposition des minibus, la mise à disposition de salles et de locaux. Les actions favorisant le travail en partenarial : coordination des groupes de réflexion avant et pour la mise en œuvre de chacune des fiches actions de la Politique Jeunesse, coordination du Groupe de pilotage chargé de l évaluation, participation aux groupes de travail coordonnés par les acteurs locaux

21 4. LES ANIMATIONS À CARACTÈRE FAMILIAL Proposés pendant les vacances, ces temps permettent : d ouvrir des espaces de rencontre et d échanges pour les familles de favoriser les découvertes de mobiliser les habitants pour leur territoire d améliorer le cadre de vie et le quotidien L accès à la culture est une priorité. D ailleurs le CCAS est partenaire de la Charte Culture et Solidarité de la Région des Pays de la Loire.

22

23 5. LA POLITIQUE DES AINÉS Depuis 2008, le CCAS participe au programme Seniors en Vacances avec l Agence Nationale des Chèques Vacances. Le CCAS organise avec des bénévoles le repas et le goûté des aînés pour les personnes de plus de 71 ans qui réunissent à chaque fois plus de 400 personnes. Pour les personnes qui ne peuvent pas se déplacer au goûté, le CCAS organise des visites à domicile.

CCAS Rapport d activités 2011

CCAS Rapport d activités 2011 CCAS Rapport d activités 2011 SOMMAIRE CCAS Rapport d activités 2011 I- PRESENTATION DU TERRITOIRE......3 II- PRESENTATION JURIDIQUE DU CCAS 7 2.1 Le CCAS, un établissement public administratif..8 2.2

Plus en détail

Forum citoyen 16 novembre 2009 Qu est-ce qu une ville solidaire?

Forum citoyen 16 novembre 2009 Qu est-ce qu une ville solidaire? Forum citoyen 16 novembre 2009 Qu est-ce qu une ville solidaire? L action sociale : Un travail collectif Différents acteurs portent les politiques sociales et d insertion -L Etat -Le Conseil Général -La

Plus en détail

Guide de. l Action Sociale. Solidarité. Familles. Mobilité. Personnes âgées. Centre Communal d Action Sociale. Aide alimentaire.

Guide de. l Action Sociale. Solidarité. Familles. Mobilité. Personnes âgées. Centre Communal d Action Sociale. Aide alimentaire. Centre Communal d Action Sociale Guide de l Action Sociale Familles Mobilité Solidarité Accompagnement Aide alimentaire Personnes âgées Logement Editorial Avec cette nouvelle édition du Guide de l Action

Plus en détail

L action sociale, les compétences.

L action sociale, les compétences. L action sociale, les compétences. 1 Sommaire L action sociale, les protections sociales, Les financeurs, les compétences, Les partenaires au sein de la commune, Le centre communal d action sociale, Les

Plus en détail

CONSEIL DE QUARTIER BLANC SEAU. 5 mai 2011

CONSEIL DE QUARTIER BLANC SEAU. 5 mai 2011 CONSEIL DE QUARTIER BLANC SEAU Du 5 mai 2011 1 Thérèse KOZLOWSKI, Présidente du conseil de quartier, ouvre la séance et remercie les habitants et les participants pour leur présence. Elle rappelle ainsi

Plus en détail

MSA BEAUCE CŒUR DE LOIRE

MSA BEAUCE CŒUR DE LOIRE MSA BEAUCE CŒUR DE LOIRE Plan d Action Sanitaire et Sociale 2011-2015 www.msa-beauce-coeurdeloire.fr Ce plan : Un nouveau plan d action sanitaire et sociale pour les 5 années à venir 2011 2015 adopté lors

Plus en détail

Les CIAS, des appuis majeurs dans des territoires en pleine recomposition

Les CIAS, des appuis majeurs dans des territoires en pleine recomposition Quelques chiffres : CIAS estimés en 2014 Les CIAS, des appuis majeurs dans des territoires en pleine recomposition 18 octobre 2016 Les enjeux de l enquête Un contexte marqué par les incertitudes pour les

Plus en détail

Le Centre Communal d Action Sociale (CCAS) de Reims

Le Centre Communal d Action Sociale (CCAS) de Reims Le guide des aides Le Centre Communal d Action Sociale (CCAS) de Reims Le CCAS intervient après que les dispositifs légaux aient été sollicités. Il attribue ses aides (aide financière sous forme de Chèque

Plus en détail

21 rue du Stade Grand-Charmont. Tél : Fax :

21 rue du Stade Grand-Charmont. Tél : Fax : 21 rue du Stade 25200 Grand-Charmont Tél : 03 81 31 09 29 Fax : 09 81 95 10 56 E-mail : ccas@grand-charmont.com Horaires : du lundi au vendredi de 8h30 à 12h00 de 13h30 à 17h30 Directrice générale : Myriam

Plus en détail

INDICATIONS DE CORRECTION

INDICATIONS DE CORRECTION Sujet national pour l ensemble des Centres de gestion organisateurs CONCOURS EXTERNE DE RÉDACTEUR TERRITORIAL SESSION 2013 Des réponses à une série de questions portant sur L ACTION SANITAIRE ET SOCIALE

Plus en détail

CONVENTION DE DEVELOPPEMENT LOCAL

CONVENTION DE DEVELOPPEMENT LOCAL CONVENTION DE DEVELOPPEMENT LOCAL ENTRE Le Département représenté par son Président, André VALLINI, agissant en vertu de la délibération de la Commission permanente en date du ET Le Syndicat Intercommunal

Plus en détail

d accuteiilopenrsonnalisé et de pro

d accuteiilopenrsonnalisé et de pro e r t n e C Le al n u m m le ximité co a i c o s d accuteiilopenrsonnalisé et de pro Un ac 1 AU CŒUR DE LA SOLIDARITÉ Face aux difficultés économiques et sociales, le Centre communal d action sociale (CCAS)

Plus en détail

Centre Communal d Action Sociale

Centre Communal d Action Sociale Centre Communal d Action Sociale C.C.A.S. 17/19, rue des coquelicots 05.65.77.22.88 Horaires Lundi, mardi mercredi et jeudi : 9h à 12h et de 14h à 17h Vendredi : 9h à 12h et de 14h à 16h30 page 1 / 5 Les

Plus en détail

Quartiers d Angers et publics en difficulté : Indicateurs et actions menées

Quartiers d Angers et publics en difficulté : Indicateurs et actions menées Quartiers d Angers et publics en difficulté : Indicateurs et actions menées Conseil Municipal du 24 septembre 2012 PRIO-Pôle Prospective Les politiques municipales par thème Concertation - Marché de Monplaisir

Plus en détail

CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE DE COUPVRAY REGLEMENT DES AIDES FACULTATIVES

CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE DE COUPVRAY REGLEMENT DES AIDES FACULTATIVES CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE DE COUPVRAY REGLEMENT DES AIDES FACULTATIVES 2012 1 REGLEMENT DES AIDES FACULTATIVES Le Centre Communal d'action Sociale inscrit son action, dans l ensemble des dispositifs

Plus en détail

Centre Communal d Action Sociale Ville de Ploeren. Budget Prévisionnel Année 2015

Centre Communal d Action Sociale Ville de Ploeren. Budget Prévisionnel Année 2015 Centre Communal d Action Sociale Ville de Ploeren Budget Prévisionnel Année 2015 Le Cadre réglementaire Le DOB est obligatoire pour les CCAS des communes de plus de 3500 habitants. Les membres du Conseil

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. CCAS : bilan, projets et nouveautés. Jeudi 16 février 2017, 9h, sur site, place Georges Clemenceau

DOSSIER DE PRESSE. CCAS : bilan, projets et nouveautés. Jeudi 16 février 2017, 9h, sur site, place Georges Clemenceau DOSSIER DE PRESSE CCAS : bilan, projets et nouveautés Jeudi 16 février 2017, 9h, sur site, place Georges Clemenceau Qu ils combattent les difficultés d insertion des plus pauvres, l isolement des personnes

Plus en détail

FICHE ACCOMPAGNEMENT SOCIAL N 1. Objectif. Action. Objectifs opérationnels. Pilote. Public visé. Partenariat. Modalités de mise en oeuvre.

FICHE ACCOMPAGNEMENT SOCIAL N 1. Objectif. Action. Objectifs opérationnels. Pilote. Public visé. Partenariat. Modalités de mise en oeuvre. SOCIAL N 1 s Améliorer la connaissance des professionnels des MDR sur la population des gens du voyage. Mieux appréhender la spécificité culturelle et sociale des gens du voyage. Connaître l organisation

Plus en détail

BTS SERVICES ET PRESTATIONS DES SECTEURS SANITAIRE ET SOCIAL

BTS SERVICES ET PRESTATIONS DES SECTEURS SANITAIRE ET SOCIAL BTS SERVICES ET PRESTATIONS DES SECTEURS SANITAIRE ET SOCIAL BTS technico-administratif Diplôme de niveau III Professionnels ayant une certaine autonomie dans leurs activités RAP précise le niveau d autonomie

Plus en détail

Les objectifs du service civique

Les objectifs du service civique Direction régionale Jeunesse, Sports, Cohésion sociale d Auvergne Les objectifs du service civique Offrir à toute personne volontaire l opportunité de s engager, de donner de son temps à la collectivité

Plus en détail

Projet Départemental Seine-et-Marne

Projet Départemental Seine-et-Marne 77 Projet Départemental Seine-et-Marne 2016-2020 La Fondation des Amis de l Atelier en France Depuis plus de 50 ans, la Fondation des Amis de l Atelier, reconnue d utilité publique, accueille et accompagne

Plus en détail

PROJET SOCIAL DE TERRITOIRE P.S.T.

PROJET SOCIAL DE TERRITOIRE P.S.T. PROJET SOCIAL DE TERRITOIRE P.S.T. Qu est ce qu un PST? C est une démarche qui : - Vise à produire une transformation sociale durable - Doit permettre de construire des réponses partagées et cohérentes

Plus en détail

Présentation de la Maison Loire Autonomie

Présentation de la Maison Loire Autonomie L u n d i 8 o c t o b r e 2 0 1 2 dossier de presse Présentation de la Maison Loire Autonomie par Bernard BONNE, président du Conseil général et Claude BOURDELLE, vice-président du Conseil général chargé

Plus en détail

ACCES AUX DROITS MISE EN OEUVRE

ACCES AUX DROITS MISE EN OEUVRE ACCES AUX DROITS MISE EN OEUVRE APA A DOMICILE Demande APA Pas de formulaire unique sur le territoire. Chaque Département a son propre formulaire. Dossiers disponibles en mairie, au CG, auprès des services

Plus en détail

acteur essentiel de la politique familiale et sociale

acteur essentiel de la politique familiale et sociale plaquette-activitécaf46-2015-a_mise en page 1 21/06/2016 13:58 Page 1 La Caf, acteur essentiel de la politique familiale et sociale La Caf du Lot est un organisme de Sécurité sociale. Elle fait partie

Plus en détail

Ville de Varces Allières et Risset. Guide pratique SENIORS - SERVICE SOCIAL - LOGEMENTS SOCIAUX - PETITE ENFANCE S - CCAS - CCAS - CCAS - CCAS

Ville de Varces Allières et Risset. Guide pratique SENIORS - SERVICE SOCIAL - LOGEMENTS SOCIAUX - PETITE ENFANCE S - CCAS - CCAS - CCAS - CCAS Ville de Varces Allières et Risset Guide pratique SENIORS - SERVICE SOCIAL - LOGEMENTS SOCIAUX - PETITE ENFANCE S - CCAS - CCAS - CCAS - CCAS Plus proche de Vous Nous le voyons au quotidien, notre société

Plus en détail

Projet de veille éducative

Projet de veille éducative Projet de veille éducative 1) Objectifs du projet Le dispositif s adresse aux enfants de 2 à 17 ans. Il s agit d accompagner ceux qui présentent des signes de fragilité ou qui risquent de rencontrer des

Plus en détail

Rapport 2012 de la commission communale d accessibilité aux personnes en situation de handicap

Rapport 2012 de la commission communale d accessibilité aux personnes en situation de handicap Rapport 2012 de la commission communale d accessibilité aux personnes en situation de handicap Depuis plusieurs années, la Ville de Guérande se mobilise pour mettre en œuvre la conception de l accessibilité

Plus en détail

SYNTHESE ATELIERS du territoire du Clic de Gien REFERENTIEL MISSIONS DANS LE CADRE DE L ACCOMPAGNEMENT SOCIAL. Les autres sont orientées vers les Clic

SYNTHESE ATELIERS du territoire du Clic de Gien REFERENTIEL MISSIONS DANS LE CADRE DE L ACCOMPAGNEMENT SOCIAL. Les autres sont orientées vers les Clic SYNTHESE ATELIERS du territoire du Clic de Gien REFERENTIEL MISSIONS DANS LE CADRE DE SOCIAL STRUCTURES PORTEUR FINANCEMENT PUBLIC EQUIPE EMS APA Public (CG) CG + 60 ans (GIR 1 à 4) Référencées APA Les

Plus en détail

3. La gouvernance du Contrat Local de santé La plus-value attendue du Contrat Local de Santé...7

3. La gouvernance du Contrat Local de santé La plus-value attendue du Contrat Local de Santé...7 1 Sommaire 1. Le contrat local de santé : mieux coordonner les politiques de santé pour réduire les inégalités d accès à la santé et aux soins...3 2. Les champs d application du CLS.4 3. La gouvernance

Plus en détail

Signature de la convention entre le Conseil Général de la Vendée et la Caisse d Allocations familiales

Signature de la convention entre le Conseil Général de la Vendée et la Caisse d Allocations familiales Signature de la convention entre le Conseil Général de la Vendée et la Caisse d Allocations familiales Mardi 2 avril 2013 à 17h30 Caisse d allocations familiales Le Conseil Général de la Vendée et la Caisse

Plus en détail

DISPOSITIF FEDERAL D AIDE AUX SEJOURS SPORTIFS HANDISPORT

DISPOSITIF FEDERAL D AIDE AUX SEJOURS SPORTIFS HANDISPORT DISPOSITIF FEDERAL D AIDE AUX SEJOURS SPORTIFS HANDISPORT DOSSIER DE PRESENTATION 2015 Partenariat ANCV /FFH Appels à projets Clubs et Comités Appel à projets A.N.C.V / F.F.H 2015. 1 1. Présentation :

Plus en détail

REFERENTIEL MISSION et Profil de Poste de l Animateur d Insertion et de Lutte contre les Exclusions

REFERENTIEL MISSION et Profil de Poste de l Animateur d Insertion et de Lutte contre les Exclusions REFERENTIEL MISSION et Profil de Poste de l Animateur d Insertion et de Lutte contre les Exclusions 1 Préambule 1. La jeunesse, le Département du Nord et la Fédération du Nord : Une ambition partagée.

Plus en détail

CONVENTION D ENGAGEMENT. sur la mise en œuvre d emplois d avenir entre l État, et la Ville de Tourcoing

CONVENTION D ENGAGEMENT. sur la mise en œuvre d emplois d avenir entre l État, et la Ville de Tourcoing CONVENTION D ENGAGEMENT sur la mise en œuvre d emplois d avenir entre l État, et la Ville de Tourcoing Convention d engagements concernant les emplois d avenir entre l État, Convention d engagements sur

Plus en détail

COMMUNES, INTERCOMMUNALITÉS, DÉPARTEMENTS, RÉGIONS... L ENGAGEMENT DES JEUNES POUR LA COLLECTIVITÉ

COMMUNES, INTERCOMMUNALITÉS, DÉPARTEMENTS, RÉGIONS... L ENGAGEMENT DES JEUNES POUR LA COLLECTIVITÉ COMMUNES, INTERCOMMUNALITÉS, DÉPARTEMENTS, RÉGIONS... L ENGAGEMENT DES JEUNES POUR LA COLLECTIVITÉ POURQUOI ACCUEILLIR DES VOLONTAIRES? Le Service Civique représente un bénéfice pour tous Pour les jeunes

Plus en détail

Service Affaires Sociales & Solidarités, C.C.A.S.

Service Affaires Sociales & Solidarités, C.C.A.S. LIMONEST Service Affaires Sociales & Solidarités, C.C.A.S. «Prévention, Accompagnement, Solidarité, Intergénérationnel, Animation constituent les maitres mots de ce service de proximité». Version 2 02/2017

Plus en détail

CHARTE DE LA COMMUNE NOUVELLE

CHARTE DE LA COMMUNE NOUVELLE CHARTE DE LA COMMUNE NOUVELLE Les principes fondateurs La proximité géographique, sociale, professionnelle, institutionnelle des habitants a conduit à la constitution d un véritable bassin de vie où les

Plus en détail

Plan stratégique Un cap politique pour l action sociale

Plan stratégique Un cap politique pour l action sociale Conseil municipal du 20 juillet 2015 Plan stratégique Un cap politique pour l action sociale Action sociale Lutter contre les inégalités par l'affirmation de droits fondamentaux fonde l'action sociale

Plus en détail

SAINT-AY. PLAN CANICULE Dispositif de veille et d alerte

SAINT-AY. PLAN CANICULE Dispositif de veille et d alerte SAINT-AY INFORMATIONS Juin 2012 PLAN CANICULE Dispositif de veille et d alerte Suite à la canicule de 2003 et conformément à la loi n 2004-626 du 30 juin 2004, un plan d alerte et d urgence en cas de canicule

Plus en détail

C.C.A.S. de LIMONEST. Centre Communal d Action Sociale. «Prévention, Accompagnement, Solidarité, Intergénérationnel, Animation

C.C.A.S. de LIMONEST. Centre Communal d Action Sociale. «Prévention, Accompagnement, Solidarité, Intergénérationnel, Animation C.C.A.S. de LIMONEST Centre Communal d Action Sociale «Prévention, Accompagnement, Solidarité, Intergénérationnel, Animation constituent les maitres mots de ce service de proximité». Présentation Chaque

Plus en détail

Le point sur. Les espaces de vie sociale

Le point sur. Les espaces de vie sociale Le point sur Les espaces de vie sociale 1 La branche Famille est un acteur majeur des politiques familiales et sociales en France Avec 35 000 salariés et près de 80 milliards d euros redistribués, la Branche

Plus en détail

Remise de la subvention accordée par la Carsat Nord-Est à la Résidence Chevardé au titre d une aide à l investissement pour la rénovation des

Remise de la subvention accordée par la Carsat Nord-Est à la Résidence Chevardé au titre d une aide à l investissement pour la rénovation des Remise de la subvention accordée par la Carsat Nord-Est à la Résidence Chevardé au titre d une aide à l investissement pour la rénovation des logements-foyers pour personnes âgées autonomes Nancy 16 janvier

Plus en détail

Le Contrat Pluriannuel d Objectifs et de

Le Contrat Pluriannuel d Objectifs et de Le Contrat Pluriannuel d Objectifs et de Gestion délimite le périmètre des actions de la caisse d Allocations familiales des Deux-Sèvres et réaffirme des priorités : Améliorer la vie quotidienne des familles,

Plus en détail

La Coordination Locale d Action Sociale

La Coordination Locale d Action Sociale La Coordination Locale d Action Sociale Présentation CLAS 10 /12 /2015 Page 1 - Sommaire - Rappel de la démarche - Point sur les actions CLAS - Perspectives 2016 Page 2 -Rappel de la démarche CLAS La démarche:

Plus en détail

Présentation du Schéma départemental de l Autonomie 2015/2019

Présentation du Schéma départemental de l Autonomie 2015/2019 Dossier de presse Présentation du Schéma départemental de l Autonomie 2015/2019 Poitiers, le 30 janvier 2015 Bruno BELIN, Premier Vice-Président du Conseil Général chargé des Solidarités, a réuni les partenaires

Plus en détail

Manifeste du Relais Territorial du futur. Les 30 résolutions

Manifeste du Relais Territorial du futur. Les 30 résolutions Manifeste du Relais Territorial du futur Les 30 résolutions Un Relais Territorial, c est quoi? C'est une structure qui fédère un réseau d'offices de Tourisme... qui agit principalement dans 4 domaines

Plus en détail

Le Département du Calvados et Pôle emploi ensemble pour l accompagnement des demandeurs d emploi Favoriser l accès à l insertion professionnelle

Le Département du Calvados et Pôle emploi ensemble pour l accompagnement des demandeurs d emploi Favoriser l accès à l insertion professionnelle Le Département du Calvados et Pôle emploi ensemble pour l accompagnement des demandeurs d emploi Favoriser l accès à l insertion professionnelle Marianne Fresnais Olivier Langlois Département du Calvados

Plus en détail

Conférence territoriale de l autonomie Les schémas départementaux pour personnes handicapées et personnes âgées

Conférence territoriale de l autonomie Les schémas départementaux pour personnes handicapées et personnes âgées Conférence territoriale de l autonomie Les schémas départementaux pour personnes handicapées et personnes âgées 1 Des schémas aux priorités convergentes Personnes âgées Personnes handicapées Structurer

Plus en détail

Le point sur. L animation de la vie sociale. Les centres sociaux Les espaces de vie sociale

Le point sur. L animation de la vie sociale. Les centres sociaux Les espaces de vie sociale Le point sur L animation de la vie sociale Les centres sociaux Les espaces de vie sociale La branche Famille est un acteur majeur de la politique familiale en France. Avec plus de 52 milliards d euros

Plus en détail

ETUDE POUR LA MISE EN ŒUVRE D UNE POLITIQUE ENFANCE JEUNESSE SUR LA COMMUNAUTE DE COMMUNES VALLEE DE L HERAULT

ETUDE POUR LA MISE EN ŒUVRE D UNE POLITIQUE ENFANCE JEUNESSE SUR LA COMMUNAUTE DE COMMUNES VALLEE DE L HERAULT ETUDE POUR LA MISE EN ŒUVRE D UNE POLITIQUE ENFANCE JEUNESSE SUR LA COMMUNAUTE DE COMMUNES VALLEE DE L HERAULT Comité de pilotage Restitution finale Gignac, 9 septembre 2011 1 INTRODUCTION M. LOUIS VILLARET

Plus en détail

Quelques mots sur un service peu connu : le SASEP, service d action sociale et éducative de proximité

Quelques mots sur un service peu connu : le SASEP, service d action sociale et éducative de proximité ACTION SOCIALE : A St Jean de la Porte, les demandes sociales qui arrivent en Mairie ne sont pas très nombreuses. Elles touchent principalement le logement, la petite enfance et les personnes âgées. Une

Plus en détail

CONTRAT DE TERRITOIRE Conseil départemental / Brest métropole Avenant déclinant l enjeu 3 «Renforcer la cohésion sociale»

CONTRAT DE TERRITOIRE Conseil départemental / Brest métropole Avenant déclinant l enjeu 3 «Renforcer la cohésion sociale» CONTRAT DE TERRITOIRE Conseil départemental / Brest métropole Avenant déclinant l enjeu 3 «Renforcer la cohésion sociale» Préambule Dans la continuité du contrat de territoire 2009-2015, le Conseil départemental

Plus en détail

FAMILLES RURALES EN ISERE

FAMILLES RURALES EN ISERE FAMILLES RURALES EN ISERE Vous pensez un projet PETITE ENFANCE Avec vous nous trouvons la solution LES MISSIONS DE FAMILLES RURALES ISERE Répondre aux besoins des familles Défendre leurs intérêts Accompagner

Plus en détail

Plan local de santé publique Martigues / Port-de-Bouc Plan validé suite au 6ème Comité de pilotage local de l Atelier Santé Ville

Plan local de santé publique Martigues / Port-de-Bouc Plan validé suite au 6ème Comité de pilotage local de l Atelier Santé Ville Plan local de santé publique Martigues / Port-de-Bouc Plan validé suite au 6ème Comité de pilotage local de l Atelier Santé Ville 1 PREFECTURE DES BDR Participation au diagnostic et à l élaboration du

Plus en détail

SOMMAIRE. Introduction Réunions du Conseil d Administration Instruction des demandes d aide sociale légale Secours financiers

SOMMAIRE. Introduction Réunions du Conseil d Administration Instruction des demandes d aide sociale légale Secours financiers SOMMAIRE Introduction Réunions du Conseil d Administration Instruction des demandes d aide sociale légale Secours financiers Aide alimentaire Accueil social Accompagnement des bénéficiaires du RSA Service

Plus en détail

SESSION D INFORMATION POUR LES REPRESENTANTS DE L UDAF DANS LES CCAS. 12/12/14 Alain MILLOTTE

SESSION D INFORMATION POUR LES REPRESENTANTS DE L UDAF DANS LES CCAS. 12/12/14 Alain MILLOTTE SESSION D INFORMATION POUR LES REPRESENTANTS DE L UDAF DANS LES CCAS 1 Programme de la matinée Accueil, présentation, tour de table Présentation du mouvement familial et de l UDAF 92 Le bénévole familial

Plus en détail

CONVENTION DE PARTENARIAT Ville de Rennes / CCAS de Rennes /CARSAT

CONVENTION DE PARTENARIAT Ville de Rennes / CCAS de Rennes /CARSAT CONVENTION DE PARTENARIAT Ville de Rennes / CCAS de Rennes /CARSAT Entre : La Caisse d Assurance Retraite et de Santé au Travail (Carsat) Bretagne, 236 rue de Chateaugiron 35030 Rennes cedex 9 Représentée

Plus en détail

LE CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE CCAS L aide sociale et légale

LE CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE CCAS L aide sociale et légale LE CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE CCAS L aide sociale et légale Le CCAS reçoit les demandes et instruit les dossiers d aide sociale dont la décision incombe à d autres instances (Conseil général, MDPH,

Plus en détail

Le point sur. le contrat enfance et jeunesse

Le point sur. le contrat enfance et jeunesse > Le point sur le contrat enfance et jeunesse La branche Famille est un acteur majeur de la politique familiale en France. Avec plus de 43,5 milliards d euros redistribués et 35 000 salariés, elle œuvre

Plus en détail

Contrat de Projet Page 79 sur 85

Contrat de Projet Page 79 sur 85 Contrat de Projet 2015 2019 Page 79 sur 85 A partir du diagnostic local et du bilan du précédent Contrat de Projet, nous avons analysé les forces et faiblesses du Centre Social et de son environnement

Plus en détail

Signature de la convention entre le conseil général du Calvados et Pôle Emploi Mise en œuvre de l approche globale de l accompagnement

Signature de la convention entre le conseil général du Calvados et Pôle Emploi Mise en œuvre de l approche globale de l accompagnement Signature de la convention entre le conseil général du Calvados et Pôle Emploi Mise en œuvre de l approche globale de l accompagnement Favoriser l accès à l insertion professionnelle Marianne Fresnais

Plus en détail

Schéma Communal d Action Sociale. Saint-Nazaire Solidaire

Schéma Communal d Action Sociale. Saint-Nazaire Solidaire Schéma Communal d Action Sociale Saint-Nazaire Solidaire Édito L histoire de Saint-Nazaire a toujours été empreinte d une démarche de solidarité et d innovation sociale permanente. Le présent schéma communal

Plus en détail

PRÉSENTATION DU SERVICE CIVIQUE. À destination des membres du réseau de l UNIOPSS

PRÉSENTATION DU SERVICE CIVIQUE. À destination des membres du réseau de l UNIOPSS PRÉSENTATION DU SERVICE CIVIQUE À destination des membres du réseau de l UNIOPSS Septembre 2015 INTRODUCTION En 2010, l État a mis en place le Service Civique pour répondre à l importante demande de projets

Plus en détail

EHPAD HORS LES MURS «Fil A Soi»

EHPAD HORS LES MURS «Fil A Soi» EHPAD HORS LES MURS «Fil A Soi» Une maison de retraite à domicile Une FILière gériatrique pour l Accompagnement A domicile, car il est plus agréable de vivre chez SOI. Coordination des différents acteurs

Plus en détail

Centre C A S. ommunal ction ociale

Centre C A S. ommunal ction ociale le d Centre C A S ommunal ction ociale ÉDITORIAL À Fos-sur-Mer, la politique sociale est une priorité majeure du projet porté par l équipe municipale que conduit René Raimondi. Dépassant le cadre de ses

Plus en détail

pour la mise en place du Service d accueil familial de l Allier

pour la mise en place du Service d accueil familial de l Allier PARTENARIAT pour la mise en place du Service d accueil familial de l Allier APEAH - AVERPAHM - Croix Marine de l Allier 1 CONTEXTE Un schéma départemental PA-PH valorisant l accueil familial comme une

Plus en détail

Dossier de presse. Dispositif Famille Gouvernante. UDAF de Loire-Atlantique. Contact presse : Quentin ROBION Tél

Dossier de presse. Dispositif Famille Gouvernante. UDAF de Loire-Atlantique. Contact presse : Quentin ROBION Tél Dossier de presse Dispositif Famille Gouvernante UDAF de Loire-Atlantique Contact presse : Quentin ROBION Tél. 02.51.80.30.05 info@udaf44.asso.fr www.udaf44.fr L UDAF 44, en général L Union Départementale

Plus en détail

A Infirmier territorial B / Assistant socio-éducatif (AS, CESF, ES) NOMBRE DE POSTES : 1 BOBIGNY

A Infirmier territorial B / Assistant socio-éducatif (AS, CESF, ES) NOMBRE DE POSTES : 1 BOBIGNY MESDAMES ET MESSIEURS LES DIRECTEURS ET CHEFS DE SERVICE ERH4 15-04 POSTE A POURVOIR : EVALUATEUR MEDICO SOCIAL (h/f) DIRECTION ET SERVICE : DIRECTION POPULATION AGEE ET PERSONNES HANDICAPEES SERVICE PERSONNES

Plus en détail

Contrat de ville - Métropole Rouen Normandie - Contribution écrite du Département de Seine Maritime

Contrat de ville - Métropole Rouen Normandie - Contribution écrite du Département de Seine Maritime CONTRIBUTION ECRITE DU DEPARTEMENT DE SEINE MARITIME Les quatre priorités départementales que sont, l emploi, les solidarités, l aménagement du territoire et l égalité d accès à l éducation, à la culture,

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE ans

PROJET PEDAGOGIQUE ans PROJET PEDAGOGIQUE 11-18 ans Montrevault-sur-Èvre existe depuis 2015. Elle comprend environ 15 200 habitants : Montrevault Communauté a pris la compétence Enfance Jeunesse le 1 er janvier 2008. Le service

Plus en détail

CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE

CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE MAIRIE D ISSOU RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Département des Yvelines Annexe n 12 CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE Règlement des aides sociales CCAS d Issou Mise à jour du 08 février 2016 Introduction Le présent

Plus en détail

- 5 - Les aides individuelles Solidarité active

- 5 - Les aides individuelles Solidarité active INSERTION ET - 5 - Les aides individuelles Solidarité active Règlement départemental d aide sociale - Mise à jour 2012 - Insertion et lutte contre les exclusions 77 LES AIDES FACULTATIVES 5 DISPOSITIONS

Plus en détail

S.E.M.CO.D.A. DEFINITION DES ORIENTATIONS POUR L ATTRIBUTION DES LOGEMENTS

S.E.M.CO.D.A. DEFINITION DES ORIENTATIONS POUR L ATTRIBUTION DES LOGEMENTS S.E.M.CO.D.A. DEFINITION DES ORIENTATIONS POUR L ATTRIBUTION DES LOGEMENTS Conformément à l article R 441-9 du Code de la Construction et de l Habitation, le conseil d administration doit définir la politique

Plus en détail

5 Personnes âgées. Au 1 er janvier 2014, l espérance de vie à 60 ans en

5 Personnes âgées. Au 1 er janvier 2014, l espérance de vie à 60 ans en 5 Personnes âgées Au 1 er janvier 2014, l espérance de vie à 60 ans en France est de 23,1 ans chez les hommes et 27,7 chez les femmes. À l échelle infrarégionale, les habitants de l Indre-et-Loire ont

Plus en détail

Centre Communal d Action Sociale. Rapport d activités 2012

Centre Communal d Action Sociale. Rapport d activités 2012 Centre Communal d Action Sociale Rapport d activités 2012 Le contexte Liffréen et le public reçu Contexte Liffréen et public reçu La population légale de la commune au 1 er janvier 2013 s établit à 6 829

Plus en détail

LIEUX POTENTIELS POUR LE STAGE PRINCIPAL EN TERMINALE BACCALAUREAT PROFESSIONNEL

LIEUX POTENTIELS POUR LE STAGE PRINCIPAL EN TERMINALE BACCALAUREAT PROFESSIONNEL Maison Familiale Rurale «Petite Camargue» Route des Plages - 30660 Gallargues-le-Montueux Tél. 04 66 35 26 62 - Fax 04 66 35 29 37 LIEUX POTENTIELS POUR LE STAGE PRINCIPAL EN TERMINALE BACCALAUREAT PROFESSIONNEL

Plus en détail

ASSEMBLÉE GÉNÉRALE 2017 RAPPORT D ACTIVITÉ ASS 2016

ASSEMBLÉE GÉNÉRALE 2017 RAPPORT D ACTIVITÉ ASS 2016 Diapositive 1 ASSEMBLÉE GÉNÉRALE 2017 RAPPORT D ACTIVITÉ ASS 2016 Rapport d activité Action Sanitaire et Sociale 2016-1 Bonjour à tous, J interviens en qualité de Président par alternance du Comité Paritaire

Plus en détail

Présentation d expériences locales Jeudi 19 mai 2016 CFSR Les Rives de Sablé Sablé-sur-Sarthe (72)

Présentation d expériences locales Jeudi 19 mai 2016 CFSR Les Rives de Sablé Sablé-sur-Sarthe (72) Quatrièmes rencontres intersectorielles sport santé social Présentation d expériences locales Jeudi 19 mai 2016 CFSR Les Rives de Sablé Sablé-sur-Sarthe (72) Intitulé du projet Réseau santé-parentalité

Plus en détail

Maintien des personnes âgées à domicile

Maintien des personnes âgées à domicile Seniors Seniors Maintien des personnes âgées à domicile Services de la Ville et du CCAS Service de repas à la résidence Les quatre vents Ce service concerne les Leersois âgés de 60 ans et plus. Pour tout

Plus en détail

L AVANCÉE EN ÂGE DES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP Le contexte national

L AVANCÉE EN ÂGE DES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP Le contexte national . L AVANCÉE EN ÂGE DES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP Le contexte national Quelques chiffres : Environ 3 personnes handicapées de 6 ans en France Une espérance de vie des personnes handicapées en très

Plus en détail

Centre Communal d Action Sociale REGLEMENT INTERIEUR

Centre Communal d Action Sociale REGLEMENT INTERIEUR Centre Communal d Action Sociale REGLEMENT INTERIEUR Préambule 1 Fonctionnement du Conseil d administration du CCAS a) Réunion - Périodicité b) Nomination du Vice-Président c) Convocations d) Délibérations

Plus en détail

Centre d Accueil de Jour pour Personnes Agées

Centre d Accueil de Jour pour Personnes Agées Centre d Accueil de Jour pour Personnes Agées Mercredi 25 juin 2008 Signature de la convention entre la Commune d Oberhausbergen & l Abrapa La commune d Oberhausbergen et l Abrapa signeront le mercredi

Plus en détail

CHARTE ville handicap

CHARTE ville handicap CHARTE ville handicap 2015 Préambule : «S engager pour une ville inclusive» En 2011, la première Charte Ville Handicaps, était élaborée et signée dans le prolongement du schéma directeur adopté par la

Plus en détail

LIVRET D ACCUEIL. Accès au FJT: tous les jours de la semaine et 24h/24. Accueil par un professionnel : du lundi au vendredi de 9h à 20 heures.

LIVRET D ACCUEIL. Accès au FJT: tous les jours de la semaine et 24h/24. Accueil par un professionnel : du lundi au vendredi de 9h à 20 heures. 17, rue Félix Chédin 18000 Bourges Tel : 02 48 23 07 40 LIVRET D ACCUEIL Accès au FJT: tous les jours de la semaine et 24h/24. Accueil par un professionnel : du lundi au vendredi de 9h à 20 heures. PREAMBULE

Plus en détail

PISTES DE TRAVAIL issues des ATELIERS DU PLH des 6 et 27 mars pppppp

PISTES DE TRAVAIL issues des ATELIERS DU PLH des 6 et 27 mars pppppp PISTES DE TRAVAIL issues des ATELIERS DU PLH des 6 et 27 mars 2009 AMELIORER L ACCES AU LOGEMENT ET LES PARCOURS RESIDENTIELS DES MENAGES MODESTES et S IMPLIQUER DANS L HEBERGEMENT 1 SYNTHESE des PISTES

Plus en détail

Accès aux aides techniques pour les personnes âgées- MDA 49- Observatoire du marché et des prix des aides techniques Jeudi 6 mars 2014

Accès aux aides techniques pour les personnes âgées- MDA 49- Observatoire du marché et des prix des aides techniques Jeudi 6 mars 2014 Accès aux aides techniques pour les personnes âgées- MDA 49- Observatoire du marché et des prix des aides techniques Jeudi 6 mars 2014 La Maison Départementale de l Autonomie de Maine et Loire La mise

Plus en détail

Séance de MARS 2016 DOSSIER N 2016 SO 1 D 08

Séance de MARS 2016 DOSSIER N 2016 SO 1 D 08 Politique : - Jeunesse et sports Programme(s) : Séance de MARS 2016 DOSSIER N 2016 SO 1 D 08 Objet : Plan départemental pour la jeunesse Service instructeur : Service jeunesse et sport Sans incidence financière

Plus en détail

Plan d actions NORM HANDI

Plan d actions NORM HANDI Plan d actions NORM HANDI Direction régionale et départementale de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion sociale de Normandie Objectifs Création d un pôle ressource HANDICAP au sein des services de

Plus en détail

PRESENTATION DU CCAS LA POLITIQUE D ACTION SOCIALE DE LA VILLE

PRESENTATION DU CCAS LA POLITIQUE D ACTION SOCIALE DE LA VILLE PRESENTATION DU CCAS LA POLITIQUE D ACTION SOCIALE DE LA VILLE Le CCAS : Un établissement public administratif Personne morale de droit public ayant une personnalité juridique propre : budget propre, capacité

Plus en détail

LES ACTEURS DU SOCIAL ET DE L INSERTION PROFESSIONNELLE QUI INTERVIENNENT SUR LE SECTEUR DE MONEIN

LES ACTEURS DU SOCIAL ET DE L INSERTION PROFESSIONNELLE QUI INTERVIENNENT SUR LE SECTEUR DE MONEIN LES ACTEURS DU SOCIAL ET DE L INSERTION PROFESSIONNELLE QUI INTERVIENNENT SUR LE SECTEUR DE MONEIN Cette brochure se propose de vous permettre d identifier les divers intervenants, leur public, leurs missions,où

Plus en détail

LA COMMUNE. Le conseil municipal gère la commune

LA COMMUNE. Le conseil municipal gère la commune LA COMMUNE Toutes les villes de France n ont pas le même statut communal. Les villes de Paris, Lyon et Marseille ont un statut différent des autres communes de France. Celui-ci est doté d un échelon communal

Plus en détail

APPEL A PROJET REGIONAL Carsat Auvergne / ANCV. Aide au développement du. programme «Séniors en Vacances» en Auvergne.

APPEL A PROJET REGIONAL Carsat Auvergne / ANCV. Aide au développement du. programme «Séniors en Vacances» en Auvergne. APPEL A PROJET REGIONAL 2016 Carsat Auvergne / ANCV Aide au développement du programme «Séniors en Vacances» en Auvergne. Le départ en vacances constitue un enjeu essentiel du «Bien vieillir». Il participe

Plus en détail

SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 24 SEPTEMBRE 2015 POINT 23 EXPOSE DES MOTIFS

SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 24 SEPTEMBRE 2015 POINT 23 EXPOSE DES MOTIFS SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 24 SEPTEMBRE 2015 POINT 23 CITOYENNETE Maison de quartier Petit-Ivry Bilan du projet social 2014 Projet social de l année 2015 Demande d'agrément à la CAF (animation globale)

Plus en détail

Montbrison. Maison des permanences. Ouverture du Lundi au vendredi : 8h30-17h rue de la Préfecture

Montbrison. Maison des permanences. Ouverture du Lundi au vendredi : 8h30-17h rue de la Préfecture Montbrison Maison des permanences 12 rue de la Préfecture Ouverture du Lundi au vendredi : 8h30-17h 04 77 58 04 55 Emploi / Formation professionnelle/accompagnement et Insertion CIRFA (Centre d Information

Plus en détail

Colloque prévention du suicide LAVAL 2 Février 2016

Colloque prévention du suicide LAVAL 2 Février 2016 Colloque prévention du suicide LAVAL 2 Février 2016 «Se coordonner sur le territoire» : Présentation de 2 projets menés par deux agences MSA 49 : Origine de la demande, contexte Dans le cadre du Programme

Plus en détail

Qui contacter lorsque notre proche et/ou nous-même habitons à Cambo?

Qui contacter lorsque notre proche et/ou nous-même habitons à Cambo? Qui contacter lorsque notre proche et/ou nous-même habitons à Cambo? Le Centre Communal d Action Sociale Le C.C.A.S. anime une action générale de prévention et de développement social de la commune. Il

Plus en détail

La précarité à La Réunion : une situation hors

La précarité à La Réunion : une situation hors 22 octobre 2013 La précarité à La Réunion : une situation hors norme face à laquelle le Département a déjà fait 20 propositions et appelle à une mobilisation de tous (Livre Blanc de l Urgence Sociale)

Plus en détail

DISPOSITIF CULTURE ET LIEN SOCIAL

DISPOSITIF CULTURE ET LIEN SOCIAL APPEL A PROJETS 2017 DISPOSITIF CULTURE ET LIEN SOCIAL CAHIER DES CHARGES 1 Présentation du contexte départemental La loi «Modernisation de l action publique et d affirmation des métropoles» du 27 janvier

Plus en détail

CONCOURS DE REDACTEUR TERRITORIAL EPREUVES D'ADMISSIBILITE SUJET ET CORRIGE SESSION 2006

CONCOURS DE REDACTEUR TERRITORIAL EPREUVES D'ADMISSIBILITE SUJET ET CORRIGE SESSION 2006 CONCOURS DE REDACTEUR TERRITORIAL EPREUVES D'ADMISSIBILITE SUJET ET CORRIGE SESSION 2006 Troisième Concours et Concours externe Secteur Sanitaire et Social DES REPONSES A TROIS A CINQ QUESTIONS PORTANT

Plus en détail