MAISON DES SERVICES DES MONTS DU FOREZ. Bilan d activités 2013

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "MAISON DES SERVICES DES MONTS DU FOREZ. Bilan d activités 2013"

Transcription

1 MAISON DES SERVICES DES MONTS DU FOREZ Bilan d activités Maison des Services des Monts du Forez Bilan d activités 2013

2 SOMMAIRE 1. LA MAISON DES SERVICES DES MONTS DU FOREZ PAGE Une structure Page ancrée au cœur d un territoire Page L équipe technique Page La Plate-Forme régionale développement rural Page Le réseau régional des sites de proximité Page L avenir en préparation Page 9 2. Le bilan d activités 2013 Page Les services publics Page L emploi formation Page L accompagnement des porteurs de projets Page La Construction d offres d activités et d Emplois (COAE) Page Bilan de la fonction relais local Page Annexes Page 30 2 Maison des Services des Monts du Forez Bilan d activités 2013

3 I.LA MAISON DES SERVICES DES MONTS DU FOREZ 3 Maison des Services des Monts du Forez Bilan d activités 2013

4 1.1 Une structure La Maison des Services des Monts du Forez est née le 1 er janvier 1999 de la fusion d un site de Proximité pour l emploi et la création d activités et d un point Public du canton de Noirétable. Depuis le 1 er janvier 2007, elle constitue une entité de la Plate-forme Régionale Développement Rural Rhône-Alpes. Un Site de proximité est un pôle d ingénierie locale pour la création et le développement des activités et des emplois. Il s adresse aux particuliers, aux associations, aux entreprises et aux collectivités de son périmètre d action et à ceux qui veulent venir s y installer. Ses missions de base comprennent : - L accueil et l accompagnement des publics dans leurs démarches, projets et difficultés, - La construction d offres d activités à partir du repérage et de la mobilisation des potentiels d activités et d accueil, - L animation locale sur l emploi et la création d activités pour sensibiliser aux évolutions et partager les nouvelles donnes. L Etablissement Public Local d Enseignement et de Formation Agricole (EPLEFPA) de Roanne Chervé assure le portage administratif et financier de la Maison des Services depuis Un Service à Comptabilité Distincte (SACD) garantit la lisibilité financière de la Maison des Services au sein de l EPLEFPA. Elle a quatre objectifs complémentaires : - Favoriser l accès à l emploi et à la formation. - Détecter, accueillir, accompagner, suivre les porteurs de projet. - Détecter et construire les offres d activités du territoire. - Favoriser l accès aux services administratifs (uniquement sur le canton de Noirétable où elle est gestionnaire du label «Relais de Services Publics» pour le compte de la Communauté de Communes des Montagnes du Haut Forez). 4 Maison des Services des Monts du Forez Bilan d activités 2013

5 1.2 Ancrée au cœur d un territoire La Maison des Services des Monts du Forez intervient auprès de 4 collectivités locales : - La Communauté de Communes des Montagnes du Haut Forez, - La Communauté de Communes du Pays d Astrée, - La Communauté d Agglomération Loire Forez (uniquement communes de Chalmazel, St Just en Bas, Palogneux, St Georges en Couzan, Sauvain, St Bonnet le Coureau, Chatelneuf, Pralong), - la commune de les Salles. Au total, ce territoire représente 39 communes et habitants. Cet ancrage se caractérise également par un partenariat fort avec de nombreuses structures : o Acteurs de l emploi : Pôle Emploi, Mission Locale du Forez, FEPEM (Fédération des Particuliers Employeurs), CILDEA o Partenaires administratifs (pour la réalisation de permanences à Noirétable) : CAF, CARSAT, CPAM, Délégation à la Vie Sociale et Délégation de l Insertion et de l Emploi (Conseil Général de la Loire), MSA, Sous-Préfecture de Montbrison. o Entreprises de services publics marchands (pour la réalisation de permanences à Noirétable) : ERDF, SNCF. o Acteurs de la création d entreprise : Chambre de Métiers et de l Artisanat de la Loire, Chambre de Commerce et d Industrie de St Etienne/Montbrison. o Acteurs de l économie sociale et solidaire : CILDEA La Maison des Services participe aussi activement aux dynamiques et réflexions du Syndicat Mixte des Pays du Forez ainsi qu aux instances du CTEF (Contrat Territorial Emploi Formation). 5 Maison des Services des Monts du Forez Bilan d activités 2013

6 1.3 L équipe technique L équipe de la Maison des Services des Monts du Forez est composée de 5 personnes : Marion HODIN (100%) Alexia PALLAY (100%) Marie VERCAMMEN (100%) Béatrice BUTIN (100%) Marie-Odile SAVIGNAT (100%) Postes Activités Formations 2013 Responsable / prospectrice d activités nouvelles Accompagnatrice des porteurs de projet / développement d activités Animatrice emploi - formation développement d activités Animatrice des services publics (depuis le 11 février) Animatrice emploiformation Responsabilité de la Maison des Services, Construction d offres d activités (projets collectifs, loisirs, agriruralité) Pilotage de la fonction Relais Local. Accompagnement des porteurs de projet Construction d offres d activités (transmissionreprise des entreprises) Actions emploi-formation Animation du réseau d employeurs Construction d offres d activités et d emploi Animation des services publics Appui à la gestion de la Maison des Services Accompagnement des publics en matière d emploi et de formation Actions emploi-formation - «Gestion du temps» - 3 jours - «Manager une équipe de développeurs économiques» 4.5 jours - «Google drive» 1 jour - «Analyse financière» - 2 jours - «Gestion du temps» - 3 jours - «Trouver un candidat en réponse à une offre d activité» - 1 jour - «Google drive» 1 jour - «Créer des entreprises et des emplois à partir des ressources, des besoins locaux» 2 jours - «Initiation excel» - 1 jour - «Créer des entreprises et des emplois à partir des ressources, des besoins locaux» 2 jours - Paysage emploi/formation -2 jours - «Initiation excel» - 1 jour L équipe de la Maison des Services des Monts du Forez Mouvements de personnel survenus en 2013 : - Béatrice BUTIN a été recrutée au poste d agent d accueil des services publics début janvier. - Bruno DENIS a quitté la Maison des Services fin janvier suite à treize années de présence dans l équipe. - Alicia PRADEL, a rejoint l équipe de mars à juin dans le cadre de l organisation du forum de l emploi. A noter également que suite au départ de Bruno DENIS, Marie VERCAMMEN a repris son poste, Marie-Odile SAVIGNAT a évolué vers le poste d animatrice emploi/formation, laissant ainsi son poste à Béatrice BUTIN. Sur l année 2013, trois personnes sur cinq étaient donc en prise de poste. La structure porteuse de la Maison des Services étant l Etablissement Public Local d Enseignement et de Formation Agricole (EPLEFPA) de Roanne Chervé Noirétable, les 5 postes sont des CDD de droit publics. 6 Maison des Services des Monts du Forez Bilan d activités 2013

7 1.4 La Plate-Forme régionale développement rural En Rhône Alpes, la Plate-Forme régionale développement rural est le réseau rural régional Rhône Alpes. Au-delà des activités courantes de chacune des entités composant la Plate-Forme, on note pour l année 2013 : L engagement des différentes entités dans la préparation de la prochaine programmation européenne Sur la base des résultats de l évaluation de la Plate-Forme régionale développement rural Rhône-Alpes réalisée en 2012 et en fonction de leurs futures politiques de développement rural, les pilotes (Etat et Région) ont décidé des orientations suivantes pour les évolutions de la Plate-Forme : - Le CRDR et les missions régionales sont rassemblés dans une même entité désignée Cap Rural, centré sur la professionnalisation des agents de développement rural. Cap Rural incarnera le Réseau Rural en Rhône-Alpes ; - Les Sites de proximité s ancrent localement (gouvernance, programme d actions, financement ) et s inscrivent dans les politiques territoriales (CDDRA, PSADER, CTEF ) de la Région. Ils contribuent au pôle d expertise Construction d activités-économie de proximité-agriruralité de Cap Rural. Chaque entité (Sites et partie régionale) s est donc engagée sur les différents chantiers d évolutions : nouvelle offre de service, gouvernance, diversification des financements l année 2014 étant une année de transition entre les deux programmations. La co organisation du premier congrès national des développeurs territoriaux Les 3 et 4 juillet, près de 500 professionnel-le-s se sont réunis à Valence pour réfléchir, échanger, partager sur l avenir de ces métiers, dans un contexte de recomposition territoriale et de restriction budgétaire, de privatisation de l offre d ingénierie, de réforme de la politique de la ville et de la future programmation européenne. La co organisation de quatre réunions d informations sur la nouvelle programmation européenne, à destination des acteurs des territoires ruraux, et la production d une contribution aux réflexions régionales. L organisation d une journée régionale (Innov rural 2013 le 6 décembre à Sainte Foy Lès Lyon) consacrée aux coopérations Villes- Campagnes. La poursuite de la fonction relais local par les Sites de proximité sur la démarche de construction d offres d activités : - 9 transferts réalisés (Roannais Agglo, Agglo Loire Forez, Pays St Félicien, Montagne Ardéchoise, CDC du Trièves, séminaire Accueil en Massif Central, Franche Comté, CDC Nogent le Rotrou, réseau AFIP) ; - des modules courts de formation : en université (licence pro le Pradel), en direction d agents de développement rural et d élus (formation CRDR, contribution à la journée Economie de proximité Région Rhône-Alpes, formation ARDTA/CVC) ; - une formalisation de méthode et d outils : réalisation d un outil de sensibilisation à la détection de potentiels (sous la forme d une émission radio) - une action «accompagner des initiatives en périphérie d un Site» (Trades Beaujolais Vert) ; 7 Maison des Services des Monts du Forez Bilan d activités 2013

8 - une immersion d un agent de développement sur la thématique du foncier (CDC Eyrieux aux Serres). Un programme opérationnel de l Atelier permanent de la construction d activités : - deux journées d échanges de pratiques (Trouver un candidat en réponse à une offre d'activités : de nouveaux outils à utiliser? Comment avoir un agent de développement missionné sur la construction d offres d activités?) - une visite d expériences sous forme de conférence téléphonique (Quels préalables à l exploration de potentiels d activités qui reposent sur la relation rural/urbain?) ; - une mutualisation de connaissances : créer de l emploi partagé (GE, portage salarial ), à partir de détection de potentiels (prévue en décembre 2013 et reporté en février 2014). La conception et la réalisation des supports de communication : parution de deux numéros de Cap rural, la lettre de la Plate-Forme, conception et diffusion du rapport d activités 2012 de la Plate-Forme. 1.5 Le réseau régional des sites de proximité En lien avec les orientations de la Plate-Forme régionale développement rural, le réseau des Sites de proximité poursuit ses activités. On note plus particulièrement en 2013 : Partenariats : - Contribution aux actions de la CRESS Rhône-Alpes et du PRAO - Suivi du partenariat entre les Sites de proximité ardéchois et le PNR des Monts d Ardèche (conventionnement pour deux ans). Chantiers du réseau des Sites de proximité : Préparation des évolutions post 2013 (offre de service, gouvernance, organisation, modèle économique, devenir du réseau des Sites). Groupe de travail accompagnement des porteurs de projets : Echanges de pratiques sur l accompagnement des porteurs de projet. Recherche & Développement : 3 projets de recherche PSDR3 sont en cours de valorisation (Ingeterr sur le sujet de l ingénierie territoriale avec la parution du N 3 de Regards Croisés, CreActE sur la création d activités et Liproco sur les circuits courts). 8 Maison des Services des Monts du Forez Bilan d activités 2013

9 1.6 L avenir en préparation LA FIN D UNE ERE En appui des politiques publiques mises en œuvre en faveur du développement rural, l Etat en région et la Région Rhône-Alpes ont décidé, en 1994, de créer de nouvelles opérations, adaptées aux besoins des espaces ruraux, prenant en compte le dynamisme des acteurs locaux et la diversité de leurs initiatives. Plusieurs dispositifs incarnent ce soutien en faveur du développement en milieu rural et constituent la Plate-Forme régionale développement rural. Celle-ci comprend : les sites de proximité pour l emploi et la création d activités. Le centre régional de développement des ressources rurales (CRDR) pour permettre aux agents de développement rural, souvent isolés et dont les métiers ne sont pas toujours reconnus, de se professionnaliser. Des missions régionales (agriruralité-eli, valorisation des recherches, Europe et développement rural, Villes-Campagnes). La fin de la programmation des crédits européens et la volonté partagée de réaliser un état des lieux après plus d une quinzaine d années d existence ont conduit à la réalisation d une évaluation de la Plate-Forme en Les résultats de cette évaluation ont permis aux financeurs de la Plate- Forme (Etat et Région Rhône-Alpes) de proposer des orientations pour la période (voir page 7). - 5 juillet 2013 : présentation aux élus locaux des conclusions du Comité d orientation de la Plate-Forme régionale développement rural - 10 septembre et 7 octobre 2013 : lancement d une réflexion avec les élus locaux sur l avenir de la Maison des Services. Plusieurs axes de travail ont été traités : la gouvernance, le portage, l offre de services, le modèle économique et le périmètre d intervention. - 9 décembre 2013 : restitution des travaux issus des réunions de l automne, définition de l offre de services post 2014 de la Maison des Services et validation des grandes orientations quant à l organisation générale de la structure : UNE ANNEE DE TRANSITION L année 2014 s annonce comme une année charnière pour la Maison des Services. Bien que l ensemble des financements soient reconduits jusqu au 31 décembre, l équipe, l EPLEFPA de Roanne Chervé/Noirétable et les élus locaux sont mobilisés pour permettre une poursuite des activités de la structure au-delà de Ceci passera sans doute par de nombreuses évolutions dans la gouvernance, le modèle économique, l offre de services, ANTICIPER LES CHANGEMENTS Au niveau local, ces décisions ont des impacts directs sur la Maison des Services et c est la raison pour laquelle une réflexion a été amorcée avec les élus locaux dès le mois de juillet afin d anticiper au mieux ces changements. 9 Maison des Services des Monts du Forez Bilan d activités 2013

10 10 Maison des Services des Monts du Forez Bilan d activités 2013 II. LE BILAN D ACTIVITES 2013

11 2.1 Les services publics RAPPELS SUR L ACTIVITE SERVICES PUBLICS Depuis le mois de février, Béatrice BUTIN assure l accueil des services publics à Noirétable. Cet accueil se fait via : - L accueil généraliste tout public proposé à Noirétable du lundi au samedi de 9h à 12h. - Des permanences de certains partenaires : Emploi / Formation Lundi 9h00 à 12h00 - Mercredi sur rendez-vous : Pôle Emploi Lundi 9h00 à 12h00 (visio-guichet) sur rendez-vous fixés par Pôle Emploi CPAM Mardi/Mercredi/Vendredi 9h00 à 12h00 (visio-guichet) DVS Mardi / Jeudi/ Vendredi sur rendez-vous Assistante Sociale Contact : DIE Lundi sur rendez-vous Service insertion Contact : MSA 2 ème et 4 ème mercredi du mois sur rendez-vous Contact : CAF Mardi/Jeudi 9h00 à 12h00 (visio-guichet) Mission Locale Jeudi sur rendez-vous (jeunes ans) Contact : CARSAT 2 Mardi du mois sur rendez-vous de 14h00 à 16h00 Contact : Architecte Conseil 3 Jeudi du mois sur rendez-vous de 14H00 à 17H00 Contact : BILAN CHIFFRE Informations préalables pour une meilleure compréhension des éléments présentés : - La Maison des Services des Monts du Forez gère le label «Relais de Services Publics» obtenu en 2011 par la Communauté de Communes des Montagnes du Haut Forez. - Les chiffres présentés concernent la période du 01/12/12 au 30/11/13. - Les chiffres présentés sont ceux de l accueil de la Maison des Services et non ceux des partenaires : ils ne reflètent donc pas toujours la fréquentation des permanences (certains usagers prenant rendez-vous directement avec eux par ex). - Certains chiffres ont fortement évolué. Ceci est dû en partie à la prise de poste de la nouvelle animatrice des services publics qui a dû s approprier les outils, notamment la fiche de comptage. - Les chiffres représentent des actes et non des personnes. En 2013, 5670 actes ont été réalisés. Au regard des années précédentes, ce chiffre est en légère baisse, due en partie à une baisse des actes liés au social. Année Nombre d actes - Quatre visio-guichets : Pole-Emploi/CPAM, CAF, CARSAT depuis le mois de mai. - 5 postes informatiques à disposition des usagers + accès au copieur. - Un espace ressources et un espace partenaires. - Le wifi gratuit (depuis le mois de juin). 11 Maison des Services des Monts du Forez Bilan d activités 2013

12 Année Sous-Préfecture Comme en 2012, la demande croissante pour les services de la Sous- Préfecture (cartes grises essentiellement) peut être liée aux difficultés actuelles des Sous-Préfectures de Montbrison, Roanne et Thiers de gérer le flux de demandes, et aux horaires d ouverture limités aux matins. D ailleurs, l origine géographique des demandeurs de cartes grises est plus étendue (St Just en Chevalet, Chalmazel, Boën, secteur roannais.). L augmentation du nombre d actes pour les cartes grises liée au nouveau Système d Immatriculation des Véhicules (SIV) depuis octobre 2009 se confirme. Année Cartes grises Emploi Emploi Formation Permis conduire Destruction Non gage Espace public Numérique Cessions Pôle/Emploi Cartes grises Passeports Visio Pôle Emploi Divers Mission locale Total Les actes emploi/formation (appui ponctuel) s effectuent en complémentarité avec M.O Savignat qui réalise le suivi des personnes. Les chiffres de l emploi sont stables avec toujours une forte demande d accompagnement, l accès à l espace numérique est en augmentation Total compte tenu de l évolution de pôle emploi.fr avec notamment les télécandidatures qui se développent. L accès au visio-pôle Emploi s est accru depuis début 2013, date à laquelle l accès à cet outil s est fait via des rendez-vous fixés par Pôle Emploi. Social Année DVS Handicap CPAM CAF MSA CARSAT Total Les chiffres de demande des usagers dans le secteur social sont variables : - en baisse pour la Délégation à la Vie Sociale (DVS) : les usagers prennent RDV directement et ne contactent pas forcement l accueil ou se reportent sur d autres partenaires. - en baisse pour la CPAM : on note des difficultés d appropriation du visio guichet pour certaines personnes et la généralisation de l utilisation du site ameli.fr à domicile ; - en légère baisse pour la CAF : on note également des difficultés d appropriation du visio guichet CAF mais aussi une utilisation croissante du site internet caf.fr. - en hausse pour la MSA : les permanences physiques sont bien fréquentées. - demandes pour la CARSAT en hausse à l accueil : évolution des permanences sur visio depuis mai avec uniquement des RDV pour demande de retraite, report des usagers vers l accueil pour différentes demandes avec appel à la plateforme téléphonique. 12 Maison des Services des Monts du Forez Bilan d activités 2013

13 Vie profesionnelle et pratique Fréquentation des permanences des partenaires Année Logement Impôts Porteurs projets Entreprises Employeurs Salariés Total Légère baisse par rapport à 2012, notamment sur le volet «entreprises, employeurs, salariés». Ceci s explique notamment par le fait que les interlocuteurs prennent contact directement avec Marie Vercammen ou Marie-Odile Savignat. Autres Années SNCF ERDF France Associations Divers* Telecom * Droit, Etat civil, Ecole, Assurance, Banque, Médecine, Infos locales, photocopies Concernant les services publics non marchands, peu d évolutions. Le recours aux services «SNCF» est toujours très élevé, montrant ainsi leur importance. Au sujet d ERDF, il s agit uniquement de la distribution d énergie, la fourniture d énergie ne relevant plus des services publics. Par ailleurs, on relève une nette diminution des actes réalisés pour les associations, malgré des actions mises en place avec l UASEL (Union des Associations St Etienne Loire) et le DLA (Dispositif Local d Accompagnement). Les chiffres présentés ici sont ceux transmis par les partenaires CAF 61 consultations visio 127 consultations visio (12 jours de fermeture) CARSAT 46 (sur 11 permanences) 73 (sur 9 permanences) CPAM 77 consultations visio 164 consultations visio DIE 99 personnes 85 personnes DVS 453 personnes reçues 502 personnes reçues Mission Locale 25 jeunes (130 sur 3 cantons) 59 jeunes (286 sur 3 cantons) MSA 97 (6 perm. annulées) 144 (3 perm. annulées) Pôle Emploi 85 connexions (chiffres Pôle Emploi) 70 connexions (chiffres MSMF) On observe une très forte baisse de l accès aux visio-guichets (CAF et CPAM) qui peut s expliquer par le fait que de en plus de personnes accèdent aux services de ces partenaires via leur site internet respectif. Cette baisse confirme une tendance qui est constatée depuis plusieurs années et qui s observe aussi dans les autres permanences de ces mêmes partenaires sur d autres secteurs. Au sujet de la Mission Locale du Forez, la baisse de la fréquentation existe sur le secteur nétrablais mais aussi à l échelle des 3 cantons. A noter que ces chiffres sont identiques à ceux de Les chiffres de connexions au visio-guichet sont plus faibles que ceux présentés dans le tableau «emploi» de la Maison des Services car ici ne sont pas comptabilisées les connexions téléphoniques mise en place en début d année pour pallier au dysfonctionnement du visio-guichet. 13 Maison des Services des Monts du Forez Bilan d activités 2013

14 BILAN DES ACTIONS Poursuite de la réflexion sur l accès aux droits Face à une précarité croissante d une part de la population, la Maison des Services a travaillé sur la question de l accès aux droits dès En 2013, un travail de recensement a été réalisé auprès des différents partenaires du service public (sur la thématique de la santé) et présenté lors du Comité Technique des Services Publics en septembre. Le constat est le suivant : il est très complexe de synthétiser une offre très vaste. Il convient de ne pas rentrer dans un niveau de détail trop important (par exemple, communiquer sur l accès à une carte vitale). Poursuite la démarche qualité par une enquête auprès des usagers Le label RSP est lié à une charte qualité. A ce titre, la Maison des Services doit s inscrire dans le cadre d une démarche d amélioration continue afin d apporter aux partenaires et usagers un service de qualité. Ceci se traduit par la mise à jour régulière et la diffusion de l offre de services, une enquête de satisfaction annuelle réalisée auprès des usagers (résultats disponibles sur demande), la diffusion des informations, des actualités, sur un téléviseur situé à l accueil. Animation de la demi-journée de permanence des services fiscaux Préparation et gestion de la permanence d un agent des impôts le 14 mai 2013 à la Maison des Services à Noirétable (24 personnes). Réalisation d un appui aux télé-déclarations d impôts Mise en place d informations collectives En 2013, plusieurs informations collectives ont été réalisées : o Une réunion d information auprès des secrétaires de mairie du canton de Noirétable en janvier. o o o o Deux interventions pour les associations locales par l UASEL (Union pour les Associations de St Etienne et de la Loire) : - 21 mars 2013 : la fonction employeur des associations (3 associations présentes) octobre 2013 : mobiliser et accueillir de nouveaux bénévoles (4 associations présentes). Découverte du Point Information jeunesse (PIJ) en avril auprès des jeunes du canton de Noirétable. Réunion d information sur les CESU (Chèque Emploi Service Universel) à destination des employeurs et des salariés, au mois de juin par le Centre National des CESU. Découverte des sites internet des partenaires (CPAM en février et CAF en mai). Animation du Comité Technique Services Publics Cette instance est un lieu d échanges, d évaluation, d adaptation permanente et de développement des services avec les partenaires du Relais Services Publics. L objectif est de dresser un bilan de l année écoulée, de permettre à chaque partenaire de s exprimer et d identifier des pistes de réflexions pour l année à venir. Lors de la réunion du 25 septembre dernier, 15 personnes étaient présentes. Mise en place d une nouvelle permanence Depuis le mois de novembre, la Maison des Services accueille une fois par mois la permanence de l architecte conseil du Conseil Général de la Loire. 14 Maison des Services des Monts du Forez Bilan d activités 2013

15 2.2 L emploi-formation BILAN CHIFFRE Les chiffres présentés concernent la période du 01/12/12 au 31/12/13. Accueil, mise en relation et accompagnement tout public en recherche d emploi, de formation, d activité 512 personnes ont été accompagnées en 2013 Ce chiffre concerne toutes les personnes ayant bénéficié d un accueil physique suivi d un service personnalisé : rédaction d un CV, d une lettre de motivation, mise en relation avec un employeur, appui technique pour les dossiers administratifs de Pôle emploi, travail sur le projet professionnel. Il n intègre pas les personnes qui ont bénéficié d un service très ponctuel (lecture des offres d emploi, actualisation ), les demandeurs d emploi présents au forum de l emploi n ayant jamais bénéficié d un accompagnement par la Maison des Services, les personnes se rendant aux permanences du Comité Local pour l Emploi. Principaux constats sur l année 2013 : L accueil des publics masculins augmente légèrement et passe à 40% (contre 35% en 2012). Le niveau de formation des publics accompagnés reste faible avec une majorité de public de niveau V (45%) et augmentation du nombre de personnes de niveau VI (33% en 2013 contre 27% en 2014). Le pourcentage de personnes accueillies ayant un niveau V ou VI est de 78%, reflétant ainsi une faiblesse caractérisée du niveau de formation. Mixité des tranches d âge accueillies : - 26% des personnes ont entre ans, - 46% des personnes ont entre ans, - 28% des personnes ont 45 ans ou plus. La part des demandeurs d emploi représente une grande majorité des personnes accueillies : 73 % (67% en 2012). Le nombre d étudiant est en légère hausse (14% en 2013 contre 12% en 2012) ainsi que les salariés (13% en 2013 contre 11% en 2012). On voit de plus en plus de jeunes retraités qui cherchent un complément de ressources suite à la loi cumul emploi/retraite (3,2% en 2013, contre 1% en 2013). La demande des salariés en CESU ou particuliers employeurs et elle aussi plus flagrante. La part des salariés est en légère hausse (13% en 2013 contre 11% en 2012). Leurs profils sont les suivants: - salariés ayant des postes précaires à temps partiel étant dans une démarche de recherche d emploi en complément de salaire - salariés souffrant d usure professionnelle ou de problème de santé. Cela concernent plutôt les séniors (50 ans et plus). L allongement des cotisations/retraite les met en difficulté. - salariés souhaitant un accompagnement pour la mise en œuvre de leur projet professionnel (réorientation, bilan de compétences, validation d acquis de l expérience, recherche de formations qualifiantes ) rendez-vous réalisés en 2013 ont permis 1563 actes et services rendus (1659 en 2012). 15 Maison des Services des Monts du Forez Bilan d activités 2013

16 29% concernent un appui à la définition de leur projet professionnel ou une aide pour le montage de dossiers administratifs. 22 % sur l appui dans les démarches de recherche d emploi. 15 % sur l information et/ou orientation sur les droits et démarches des demandeurs d emploi. 8,5% sur des services qui concernent l appui méthodologique dans la rédaction de CV, lettre de motivation, préparation à un entretien d embauche (contre 10% en 2013). 25,5 %, concernent des actes de mises en relation des demandeurs d emploi sur les offres d emploi locales. Au final, 481 mises en relation ont été réalisées. Au total on enregistre 116 placements sur l emploi connus (contre 147 en 2012). Ces résultats sont en baisse par rapport à Ils sont caractérisés par : 87 CDD (contre 91 en 2012) : 59 dont la durée est inférieure à 6 mois ; 28 dont la durée est supérieure à 6 mois. 3 CDI (contre 2 en 2012). 26 contrats aidés (CUI-CAE ou CUI CIE), contre 49 en 2012, soit une baisse de 24% par rapport à 2012 ; ceci peut s expliquer par le fait que les délais des contrats aidés ont été augmentés. Pas de contrats en alternance (contre 5 en 2012) Information, repérage des besoins et aide au recrutement des employeurs 655 services rendus aux 106 employeurs ayant fait appel à la Maison des Services des Monts du Forez. Il s agit de : - L appui à la rédaction de profils de poste ; - La diffusion de ces offres d emploi via nos différents réseaux de partenaires (particulièrement Pole emploi, mais également Mission Locale, DIE, DVS, et autres acteurs locaux de l accompagnement des publics en recherche d emploi) - La recherche de candidats locaux Au-delà des services au quotidien, d autres appuis ponctuels ont pu être apportés aux employeurs locaux : - Des renseignements sur leurs droits en matière d aides financières de l Etat au recrutement, d aide à la sélection des candidats, la formation des demandeurs d emploi ; - Un appui pour la mise en œuvre des outils d aide au recrutement (évaluation en milieu de travail, Allocation de Formation Préalable au Recrutement, ) ; - Un accompagnement dans la mise en œuvre de mesures pour l emploi (CUI-CAE, CUI-CIE, Emploi d avenir, Contrat de génération) ; - Un soutien dans l animation de jury de recrutement. La Maison des Services des Monts du Forez est alors un outil local permettant aux employeurs d avoir une information et/ou un appui rapide permettant d optimiser et de concrétiser leurs recrutements. Cette dynamique volontariste, réactive et efficace, permet de favoriser le positionnement des personnes du territoire sur les offres d emploi. Elle est soutenue et articulée avec les démarches des partenaires de la Maison des Services : Pôle emploi, Mission Locale du Forez, chambres consulaires 16 Maison des Services des Monts du Forez Bilan d activités 2013

17 Cette présence quotidienne locale et ces services rendus ont permis 1129 résultats connus auprès des employeurs dont : emplois créés ou maintenus : o 53 contrats à durée indéterminée (dont 34 prospectés pour le Forum de l Emploi). o 5 contrats à durée indéterminée VDI ; o 198 contrats à durée déterminée (dont 96 prospectés pour le Forum de l Emploi et 26 contrats d alternance) ; o 46 contrats travail temporaire - 7 offres n ont pas trouvé de candidats (faute de formation et/ou de qualification) et ont été annulées ; candidats ont été mis en relation sur les offres. 96 % des recrutements (hors forum de l emploi) sont pourvus par des «locaux» habitants l un des 3 cantons d intervention (soit 121 postes sur 126). On observe cette année une évolution de la prise d offre, notamment la diminution des contrats aidés (de 130 à 54) : qui s explique en partie par l évolution de l arrêté préfectoral qui propose aujourd hui des contrats initiaux d une durée de 12 mois (contre 6 mois en 2012). Les renouvellements et ou recrutements sont donc moins fréquents. Par ailleurs, la Mission Locale est prescripteur des emplois d avenir, qui se sont fortement développés en Enfin, le contexte économique local ne favorise pas la création d emploi. BILAN DES ACTIONS Organisation d un atelier «coaching vers l emploi Cette action a été renouvelée cette année avec le partenariat de la Mission Locale du Forez et de Pôle emploi. Elle est basée sur une démarche active et participative des demandeurs d emploi permettant de définir leur projet dans une dynamique de mobilité professionnelle et d acquérir de l autonomie dans leurs démarches de recherche d emploi. Un groupe a été constitué en mai/juin (8 personnes) et s est réuni régulièrement en séances de demi-journée tous les 15 jours, en alternant travail collectif et individuel. Les participants ont pu bénéficier d un accompagnement dans la définition de leur projet professionnel, d une aide dans la mise en place de techniques de recherche d emploi (CV, lettres de motivation, ), de visites d entreprises et de rencontres collectives avec des employeurs locaux. Un second groupe devait être constitué durant l automne. Néanmoins face à la difficulté de mobilisation des demandeurs d emploi dans la durée, la Maison des Services et ses partenaires se sont questionnés sur l opportunité du maintien de cette action. C est pour cette raison que le second groupe n a pas été constitué. Forum de l emploi 2013 Le forum de l emploi local est devenu désormais une action prédominante pour la Maison des Services. Celui-ci s est déroulé le 7 juin au Château de Goutelas (Marcoux). Les objectifs de cette manifestation sont nombreux : - mobiliser l ensemble des partenaires de l emploi et de la création d activité en un seul lieu ; - porter à connaissance des publics l ensemble des opportunités locales d emploi et d activités, existantes et/ou potentielles ; 17 Maison des Services des Monts du Forez Bilan d activités 2013

18 - informer les demandeurs d emploi sur leurs droits et devoirs et les outiller dans leurs démarches ; - favoriser l orientation et/ou la mobilité professionnelle des publics ; - développer les relations entre demandeurs d emploi et employeurs ; - faire se révéler des porteurs de projet ; - informer, outiller, mobiliser les employeurs pour dynamiser la «fonction employeur» à travers les dispositifs d aide à l embauche de l Etat. - porter à connaissance et informer les jeunes de moins de 26 ans sur toutes les ressources locales pour trouver un premier emploi. Globalement, le forum de l emploi est une réussite bien que la fréquentation ait légèrement baissé cette année. Les questionnaires de satisfaction font ressortir plusieurs points positifs : QUELQUES CHIFFRES LIES AU FORUM l accueil et l organisation, les découvertes de métiers, la rencontre avec des professionnels de l emploi/formation et les conseils, l affichage, la diversité des offres, la simulation d entretien, les job dating, le dépôt de CV. La dynamique et les résultats de cette action sur notre périmètre d intervention confirme son importance dans le développement économique local. 544 personnes étaient présentes : personnes en recherche d emploi ; - 53 partenaires et techniciens (31 structures) et une dizaine d élus et le Sous-préfet de l arrondissement de Montbrison ; - 33 employeurs. Plus de 960 offres d emploi à pourvoir : sur l arrondissement de Montbrison (dont 176 prospectées par la Maison des Services) ; offres saisonnières sur les départements limitrophes ; sur le département de la Loire (hors arrondissement de Montbrison). 468 mises en relation directes sur l emploi local Job Dating ; - 82 CV remis le jour même aux employeurs ; candidatures remises aux employeurs suite au forum embauches suite au Forum, dont 36 suites aux job dating. Mise en œuvre d un nouveau partenariat avec la Fédération des Particuliers Employeurs (FEPEM) Dans le contexte actuel de fortes tensions sur le marché de l emploi, les services à la personne constituent l un des rares secteurs où les perspectives d embauche sont réelles et accessibles à des personnes non qualifiées. La Maison des Services, a observé cette année une augmentation des demandes d accompagnement des employeurs particuliers dans leurs démarche de recrutement (recherche de candidats, droit du travail, aide à la mise en œuvre du contrat de travail et différents documents administratifs ). C est dans ce contexte qu un partenariat avec la FEPEM a été mis en œuvre en décembre pour déployer sur le territoire d intervention de la Maison des Services un point relais emploi. Ce dispositif permet aux particuliers employeurs et aux salariés d accéder à : - une information, une orientation, une aide à la prise de décision, - un accompagnement pour réaliser des formalités administratives, - un outil de mise en relation, - une information sur les dispositifs de professionnalisation, - une sensibilisation à la prévention et à la santé au travail, - une information sur la retraite et la protection sociale des salariés. 18 Maison des Services des Monts du Forez Bilan d activités 2013

19 Mise en place d un Relais d Assistante de Vie (RAV) Le projet de mise en place d un Relais d Assistantes de Vie est la conséquence de plusieurs constats : o Depuis deux ans, on constate une augmentation constante des demandes de salariés et d employeurs (affiliation au CNCESU, droits du travail, dépôt d offre d emploi ) ; o une participation importante en juin 2013 à une réunion d information collective sur le thème du Chèques Emploi Services Universels (CESU), animée par le Centre National des CESU (13 personnes présentes, des salariés, des employeurs et un partenaire) ; o un recensement du CN CESU montre un nombre importants de salariés et employeurs affiliés sur notre territoire (ex sur le Canton de Noirétable : 57 salariés et 91 employeurs affiliés au CESU en juin 2013) ; o le fait que le service à la personne est un secteur qui recrute, cache une autre réalité : temps très partiel, isolement des personnes, manque de professionnalisation. Le RAV, ouvert aux salariés en CESU dans le domaine de la dépendance, est un point de rencontre et de partage des expériences et du métier, est une source d'informations actualisées sur sa profession, un temps d'analyse et d'échanges des bonnes pratiques professionnelles, un temps d acquisition de nouvelles compétences, d aide à la professionnalisation. Sur la Loire, ce dispositif est animé par le lycée du Puy de l Aune et issu d un partenariat avec le Conseil Général de la Loire et la FEPEM. Il s agit de réunir un groupe de travail composé de salariés travaillant au moins une heure en CESU sur 5 séances de 3h afin de leur permettre de sortir de l isolement et de se professionnaliser. En 2013, la Maison des Services a commencé un travail de mobilisation des salariés et des partenaires sur cette action. La mise en œuvre effective du RAV est prévue sur 2014 en partenariat avec le site d Aix- Urfé. Lancement d une réflexion sur la GPEC Territoriale La GPEC Territoriale est une démarche visant la mise en œuvre d un plan de développement en faveur de l emploi et des compétences dans les territoires à partir d une stratégie partagée et d anticipation. Il s agit d adapter la démarche de GPEC «classique», non pas à une entreprise mais à l échelle d un territoire ou d une filière. Pour les entreprises et les branches professionnelles, il s agit d identifier les écarts entre les ressources disponibles et les besoins. Pour les territoires, la démarche vise à anticiper les mutations économiques et les évolutions de l emploi. Enfin, au niveau des individus, elle permet de renforcer leur parcours professionnel. En 2013, la Maison des Services a engagé un travail méthodologique exploratoire afin de mieux comprendre la démarche et d associer les partenaires à cette réflexion, notamment le CIBC qui œuvre sur les questions de sécurisation des parcours professionnels. La mise en œuvre effective de l action est prévue sur 2014 (diagnostic et mise en place d un groupe de travail et choix des filières à travailler). Collectivité Nombre d heures attribuées Animation de la mise en œuvre du dispositif du Conseil Général «Chantiers éducatifs» Commune de Communauté de Commune de Communauté de Boën-sur- Communes du Sail sous Communes des Lignon Pays d Atrée Couzan Montagnes du Haut Forez 810 heures 380 heures 285 heures 190 heures Total 1665 heures de chantiers ont été attribuées en 2013 (1649h réalisées) 1750heures réalisées en Maison des Services des Monts du Forez Bilan d activités 2013

20 La Maison des Services a communiqué en 2013 auprès des collectivités de son périmètre qui ne sont pas encore dans le dispositif des Chantiers Educatifs : envoi par mail d une définition du dispositif et de l aide financière du Conseil Général, proposition de date pour intervention d Armel Deschamps, intervenant du Conseil Général sur ce dispositif. Aucune nouvelle collectivité n a souhaité adhérer en jeunes ont postulé sur les postes proposés dans le cadre des chantiers éducatifs avec un dossier complet. 68 jeunes ont été reçus pour renseignements sur le dispositif et ont retiré un dossier. 24 jeunes ont été recrutés sur les postes construits avec les collectivités et intercommunalités Premiers résultats : - 3 personnes ont trouvé un emploi suite aux chantiers ; - 4 jeunes sont demandeurs d emploi - 17 poursuivent leur formation/étude. (découverte professionnelle 3 heures) des collèges de Boën-Sur-Lignon et Noirétable. L objectif était de proposer aux élèves de 3ème une approche du monde professionnel par une découverte des métiers, du milieu professionnel et de l environnement économique et social. Animations d informations collectives sur la VAE. La Maison des Services a animé 2 réunions d information collective VAE : elles ont permis de transmettre les premières informations concernant le déroulement de la VAE, l accompagnement, les financements et la validation du diplôme par le jury. 7 personnes ont également été informées individuellement. Les personnes sont orientées vers le CIO dès lors que le traitement de la demande relève d une activité de conseil. Mise en place et délocalisation de formations En 2013, suite à la prise de poste de Marie-Odile Savignat, l action sur la mise en place de formations délocalisées n a été engagée qu en fin d année. Les employeurs (mairies, associations, ) ayant dans leurs effectifs des emplois aidés (CUI-CAE notamment), ont été sollicités afin de connaître leurs besoins en la matière. Des formations courtes (sauveteur secouriste du travail, hygiène alimentaire) et devraient se mettre en place lors du premier trimestre Interventions auprès des élèves de 3 ème Au cours de l automne, les deux animatrices emmploi-formation sont intervenues auprès des classes de 3ème ayant choisi l option DP3 20 Maison des Services des Monts du Forez Bilan d activités 2013

I. Marché du travail et emploi salarié privé. Evolution du nombre de demandeurs d emploi (cat ABC) à fin octobre 2012. Oct. 2011 Oct.

I. Marché du travail et emploi salarié privé. Evolution du nombre de demandeurs d emploi (cat ABC) à fin octobre 2012. Oct. 2011 Oct. M a i s o n d e l E m p l o i L es Cahier s J a n v i e r 2 0 1 3 - N u m é r o 1 9 Avec la participation de : Ce cahier construit par et pour les acteurs de l Emploi, de la Formation et du Développement

Plus en détail

CONTRIBUTION DU CESER

CONTRIBUTION DU CESER CONTRIBUTION DU CESER à l élaboration du Contrat de Plan Régional de Développement des Formations Professionnelles Cette contribution a été élaborée par la Commission «Éducation Formation» qui a tenu quatre

Plus en détail

Édito. Bonne lecture! Catherine DI FOLCO, Présidente du Centre de gestion de la fonction publique territoriale du Rhône et de la Métropole de Lyon

Édito. Bonne lecture! Catherine DI FOLCO, Présidente du Centre de gestion de la fonction publique territoriale du Rhône et de la Métropole de Lyon Édito L année 2014 a constitué pour le Centre de gestion du Rhône et de la Métropole de Lyon une année forte d évolutions et de renouvellement avec en parallèle la poursuite des nombreuses activités qui

Plus en détail

2 ème Réunion du Réseau «Perche Accueil» Nogent le Rotrou le vendredi 2 avril 2010

2 ème Réunion du Réseau «Perche Accueil» Nogent le Rotrou le vendredi 2 avril 2010 2 ème Réunion du Réseau «Perche Accueil» Nogent le Rotrou le vendredi 2 avril 2010 Ordre du Jour Bilan des actions 2009 Participation à Projets en Campagne Réalisation d un guide d accueil des porteurs

Plus en détail

Jeunesse Loisirs Sport - Social

Jeunesse Loisirs Sport - Social Jeunesse Loisirs Sport - Social Renforcer les dynamiques de professionnalisation et de structuration des filières de la jeunesse, des loisirs, du sport et du social sur les territoires ruraux de la Région

Plus en détail

POUR LE DÉVELOPPEMENT DU TERRITOIRE D EST ENSEMBLE 2014-2017

POUR LE DÉVELOPPEMENT DU TERRITOIRE D EST ENSEMBLE 2014-2017 LE PACTE : un outil pragmatique et partenarial au service des habitants et des acteurs économiques POUR LE DÉVELOPPEMENT DU TERRITOIRE D EST ENSEMBLE 2014-2017 Depuis sa création Est Ensemble a fait du

Plus en détail

LEADER... LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : UN OBJECTIF FORT : LEADER ACCOMPAGNE : LES 4 THÉMATIQUES : POUR VOUS ACCOMPAGNER

LEADER... LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : UN OBJECTIF FORT : LEADER ACCOMPAGNE : LES 4 THÉMATIQUES : POUR VOUS ACCOMPAGNER LE DISPOSITIF DE FINANCEMENT EUROPÉEN LEADER AU SERVICE DE L ATTRACTIVITÉ TERRITORIALE LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : Le programme LEADER est un outil au service de la mise en œuvre du projet de territoire

Plus en détail

DE LA STRATEGIE LEADER. Appel d offres Novembre 2014

DE LA STRATEGIE LEADER. Appel d offres Novembre 2014 CAHIER DES CHARGES ACCOMPAGNEMENT A LA DEFINITION DE LA STRATEGIE LEADER DU PNR DE LA BRENNE Appel d offres Novembre 2014 Parc naturel régional de la Brenne Maison du Parc Le Bouchet - 36300 ROSNAY 02

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE CREATION, TRANSMISSION, FINANCEMENT : LA REGION ACCOMPAGNE LES ENTREPRENEURS À CHAQUE ETAPE

DOSSIER DE PRESSE CREATION, TRANSMISSION, FINANCEMENT : LA REGION ACCOMPAGNE LES ENTREPRENEURS À CHAQUE ETAPE DOSSIER DE PRESSE Contacts presse Région Rhône-Alpes Clémence CAPRON 04 26 73 49 57 06 87 56 05 48 + CREATION, TRANSMISSION, FINANCEMENT : LA REGION ACCOMPAGNE LES ENTREPRENEURS À CHAQUE ETAPE SALON DES

Plus en détail

Un Territoire de Projets

Un Territoire de Projets Un Territoire de Projets La Vallée de la Drôme, une base préservée entre RHÔNE et ALPES, à la transition du VERCORS et de la PROVENCE, avec comme élément naturel fédérateur la rivière DRÔME. Une vallée

Plus en détail

1.1 - Favoriser l accueil et le développement des. entreprises

1.1 - Favoriser l accueil et le développement des. entreprises Module 1 : Formation, développement et innovation économique 1.1 - Favoriser l accueil et le développement des réservée : 560 000 OBJECTIFS STRATÉGIQUES - Encourager les modes de production responsables

Plus en détail

Recruter un jeune avec l aide de l Etat : Le contrat de génération. L emploi d avenir

Recruter un jeune avec l aide de l Etat : Le contrat de génération. L emploi d avenir Recruter un jeune avec l aide de l Etat : Le contrat de génération L emploi d avenir 1 Le 03 mars 2013, la loi sur le contrat de génération est entrée en vigueur. Des entreprises de la Région Nord Pas-de-Calais

Plus en détail

Aide au recrutement, à l accueil et à l intégration des nouveaux entrants Professionnalisation et fidélisation d un salarié Tutorat

Aide au recrutement, à l accueil et à l intégration des nouveaux entrants Professionnalisation et fidélisation d un salarié Tutorat Objectifs : Être au plus près des entreprises et de leurs salariés en proposant des services et outils adaptés à leurs besoins. 12 fiches «service» synthétiques, répertoriées en 5 grands thèmes : PROFESSIONNALISATION

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE : METTRE EN PLACE UNE GPEC

FICHE TECHNIQUE : METTRE EN PLACE UNE GPEC METTRE EN PLACE UNE GPEC Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences Cette fiche technique aborde la mise en place d une démarche GPEC sous l angle de la description d un processus. Elle présente

Plus en détail

Accompagnement renforcé du public PLIE Cadre de référence de Plaine Commune, Le PLIE

Accompagnement renforcé du public PLIE Cadre de référence de Plaine Commune, Le PLIE Accompagnement renforcé du public PLIE Cadre de référence de Plaine Commune, Le PLIE I- PREAMBULE 2 II- CAHIER DES CHARGES 2 II-1-Objectifs /Finalité 2 II-2-Public visé 3 II-3-Durée des parcours 3 II-4-Missions

Plus en détail

Axes de travail et plan d action 2015

Axes de travail et plan d action 2015 19 novembre 2014 Axes de travail et plan d action 2015 SOMMAIRE Introduction... 3 Partager l information sur les métiers, l emploi et la formation professionnelle en LR ; être plus utile et plus accessible...

Plus en détail

Avant de commencer, merci de renseigner les données suivantes :

Avant de commencer, merci de renseigner les données suivantes : Le questionnaire ci dessous a pour objectif de faire le point sur le RESSOL, sur notre dernière action à savoir le mois de l Economie Sociale et Solidaire et sur nos pistes d évolution. Ce questionnaire

Plus en détail

La Préparation Opérationnelle à l Emploi Collective

La Préparation Opérationnelle à l Emploi Collective Un appui au recrutement de vos futurs salariés intérimaires La Préparation L essentiel de la POEC A la différence de la POE Individuelle, la POE n est pas conditionnée au dépôt préalable d une offre d

Plus en détail

D o s s i e r D e P r e s s e

D o s s i e r D e P r e s s e D o s s i e r D e P r e s s e Ouverture à Lyon de la première Maison des Emplois de la Famille La Maison des Emplois de la Famille Le Groupe IRCEM La FEPEM IPERIA, l Institut Maison des Emplois de la Famille

Plus en détail

www.rhonealpes.fr PLAN RÉGIONAL EN FAVEUR DES JEUNES POUR LE RACCROCHAGE EN FORMATION ET POUR L EMPLOI

www.rhonealpes.fr PLAN RÉGIONAL EN FAVEUR DES JEUNES POUR LE RACCROCHAGE EN FORMATION ET POUR L EMPLOI www.rhonealpes.fr PLAN RÉGIONAL EN FAVEUR DES JEUNES POUR LE RACCROCHAGE EN FORMATION ET POUR L EMPLOI PLAN REGIONAL EN FAVEUR DES JEUNES POUR LE RACCROCHAGE EN FORMATION ET POUR L EMPLOI Lors de son assemblée

Plus en détail

Appel à proposition. Unité Territoriale 41. Cité Administrative Porte B 3ème étage 34, avenue Maunoury 41011 BLOIS CEDEX Téléphone : 02.54.55.85.

Appel à proposition. Unité Territoriale 41. Cité Administrative Porte B 3ème étage 34, avenue Maunoury 41011 BLOIS CEDEX Téléphone : 02.54.55.85. Appel à proposition «Convention THYSSEN Suivi des actions et prolongation du portage de l action de Gestion Territoriale des Emplois et des Compétences sur le vendômois secteur de l industrie» Unité Territoriale

Plus en détail

REGLEMENT APPEL A PROJETS D ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE EN SEINE-SAINT-DENIS ANNEE 2013

REGLEMENT APPEL A PROJETS D ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE EN SEINE-SAINT-DENIS ANNEE 2013 REGLEMENT APPEL A PROJETS D ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE EN SEINE-SAINT-DENIS ANNEE 2013 ARTICLE 1 : CONTEXTE Dans le prolongement de son Agenda 21 qui s intègre dans une logique de développement durable,

Plus en détail

Convention de partenariat Bilan 2012 06/12/2012

Convention de partenariat Bilan 2012 06/12/2012 Convention de partenariat Bilan 2012 06/12/2012 La présente note établit le bilan pour l année 2012 de la convention entre la Région et la Safer Rhône- Alpes. S agissant de la première année d application,

Plus en détail

10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive»

10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive» 10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive» Préambule Si l actuelle majorité peut indéniablement se prévaloir d un très bon bilan,

Plus en détail

DEES. Cycle de Formation de Dirigeant d Entreprise de l Économie Sociale DOSSIER DE PRÉSENTATION

DEES. Cycle de Formation de Dirigeant d Entreprise de l Économie Sociale DOSSIER DE PRÉSENTATION Cycle de Formation de Dirigeant d Entreprise de l Économie Sociale DEES * DOSSIER DE PRÉSENTATION *Certification Professionnelle Dirigeant d Entreprise de l Économie Sociale Niveau I -enregistré au RNCP

Plus en détail

LES SERVICES A LA PERSONNE EN ARTOIS COMM.

LES SERVICES A LA PERSONNE EN ARTOIS COMM. LES SERVICES A LA PERSONNE EN ARTOIS COMM. Direction du Développement Economique et Emploi Artois Comm. Le 4 juin 2010 ARTOIS COMM. PRESENTATION D ARTOIS COMM. LES CARACTERISTIQUES DU TERRITOIRE : La Communauté

Plus en détail

La Silver Normandie : une filière et des secteurs innovants

La Silver Normandie : une filière et des secteurs innovants Emploi... La Silver Normandie : une filière et des secteurs innovants La Basse-Normandie, première Silver région inaugurée en France, en janvier 2014, figure parmi les 7 régions françaises les plus attractives

Plus en détail

30/10/2014. Thématique 2 «Je finance mon projet»

30/10/2014. Thématique 2 «Je finance mon projet» 1 Thématique 2 «Je finance mon projet» 3 2 Thématique 2 «Je finance mon projet» Le réseau Créo Vaucluse c est qui c est quoi? 30 structures spécialistes de l accompagnement des entrepreneurs (création,

Plus en détail

Gestion durable de l espace : quelle animation des territoires franc-comtois? Septembre 2009

Gestion durable de l espace : quelle animation des territoires franc-comtois? Septembre 2009 CAUE de Haute Saône Gestion durable de l espace : quelle animation des territoires franc-comtois? Septembre 2009 Chambres d Agriculture de Franche-Comté CAUE de Franche Comté 1. Contexte : L objectif de

Plus en détail

1. STRUCTURATION FEDERALE BI POLAIRE

1. STRUCTURATION FEDERALE BI POLAIRE ADDITIF EXPLICATIF 1. STRUCTURATION FEDERALE BI POLAIRE Organisation de deux «secteurs» clairement identifiés dans leurs objectifs et missions. Sous la responsabilité d un pilotage unique, ces deux «secteurs»

Plus en détail

Form. tion. Magazine. spécial emploi. Le magazine de la formation de la chambre régionale de métiers et de l'artisanat de haute-normandie

Form. tion. Magazine. spécial emploi. Le magazine de la formation de la chambre régionale de métiers et de l'artisanat de haute-normandie Form tion Magazine Le magazine de la formation de la chambre régionale de métiers et de l'artisanat de haute-normandie spécial emploi Région Haute-Normandie Édito P 3 P 4 P 6 P 7 P 8 P 10 P 11 Engagé dans

Plus en détail

3 ème année. Cet appel à proposition s inscrit dans la continuité du travail engagé en année 1 et 2.

3 ème année. Cet appel à proposition s inscrit dans la continuité du travail engagé en année 1 et 2. Appel à proposition Projet Alimen terre Un système d'alimentation local sur le Pays de Vannes 3 ème année Avec près de 60 % de surfaces agricoles, l agriculture demeure prépondérante sur notre territoire.

Plus en détail

Projet partenarial - 1 er volet "Anticiper les opportunités d'emploi pour les femmes au sein de l'économie verte et verdissante"

Projet partenarial - 1 er volet Anticiper les opportunités d'emploi pour les femmes au sein de l'économie verte et verdissante Projet partenarial - 1 er volet "Anticiper les opportunités d'emploi pour les femmes au sein de l'économie verte et verdissante" Projet partenarial, piloté par l'arpe, en co-réalisation avec l'orm -observatoire

Plus en détail

Ville de Vailly-sur-Aisne

Ville de Vailly-sur-Aisne Ville de Vailly-sur-Aisne Maison des Services aux Publics Rencontres Echanges Solidarité Proximité Présentation Présentation Vailly-sur-Aisne Ville du sud de l Aisne Au centre du triangle Soissons (20kms)

Plus en détail

Un projet d'entreprise sociale et solidaire?

Un projet d'entreprise sociale et solidaire? Un projet d'entreprise sociale et solidaire? Programme Qu'est-ce qu'une entreprise sociale et solidaire? Objectif : repérer les éléments fondateurs de ce type de projets Les réponses de l'adress Objectif

Plus en détail

M2S. Formation Gestion des Ressources Humaines. formation. Découvrir les techniques de base pour recruter

M2S. Formation Gestion des Ressources Humaines. formation. Découvrir les techniques de base pour recruter Formation Gestion des Ressources Humaines M2S formation Découvrir les techniques de base pour recruter Décrire les fonctions et les emplois Définir un dispositif de formation Formation de tuteur La Gestion

Plus en détail

Le réseau des Chambres d agriculture, l installation* et la transmission

Le réseau des Chambres d agriculture, l installation* et la transmission Le réseau des Chambres d agriculture, l installation* et la transmission Un accompagnement historique! * Création ou reprise d entreprises agricoles Voyage de presse installation-transmission - 4 avril

Plus en détail

Suivi Post-Accompagnement DLA 37

Suivi Post-Accompagnement DLA 37 D Indre-et-Loire Suivi Post-Accompagnement DLA 37 STRUCTURE : XXXXX Diagnostic initial effectué le : 15/10/2004 Diagnostic de Suivi post Accompagnement effectué le : 10/04/2007 Etape 1 : Identification

Plus en détail

L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE

L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE L économie sociale et solidaire désigne une manière d entreprendre qui place l être Humain au cœur de la démarche économique - Elle regroupe des milliers d initiatives pour

Plus en détail

Chantier-Formation PARTENARIAT ENTRE UNE ENTREPRISE PRIVÉE ET 2 STRUCTURES D INSERTION POUR LA RÉPONSE À UNE CLAUSE ART.14 DANS UN MARCHÉ PUBLIC

Chantier-Formation PARTENARIAT ENTRE UNE ENTREPRISE PRIVÉE ET 2 STRUCTURES D INSERTION POUR LA RÉPONSE À UNE CLAUSE ART.14 DANS UN MARCHÉ PUBLIC Chantier-Formation PARTENARIAT ENTRE UNE ENTREPRISE PRIVÉE ET 2 STRUCTURES D INSERTION POUR LA RÉPONSE À UNE CLAUSE ART.14 DANS UN MARCHÉ PUBLIC LOCALISATION : Quartier des bassins à Cherbourg-Octeville

Plus en détail

Offre de la Caisse des Dépôts sur le développement économique des Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville. Août 2014

Offre de la Caisse des Dépôts sur le développement économique des Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville. Août 2014 Offre de la Caisse des Dépôts sur le développement économique des Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville Août 2014 2014, année de la nouvelle loi de programmation pour la ville et la cohésion

Plus en détail

LE DEVENIR DES DIPLOMÉS

LE DEVENIR DES DIPLOMÉS LE DEVENIR DES DIPLOMÉS Master Aménagement urbanisme développement et prospective Finalité : Professionnelle Situation professionnelle deux ans après l obtention d un master 2 Les enquêtes sur le devenir

Plus en détail

Délégation générale à l emploi et à la formation professionnelle MISSIONS ET MÉTIERS

Délégation générale à l emploi et à la formation professionnelle MISSIONS ET MÉTIERS Délégation générale à l emploi et à la formation professionnelle MISSIONS ET MÉTIERS Version provisoire - Mars 2010 La Délégation générale à l emploi et à la formation professionnelle Placée sous l autorité

Plus en détail

DEMANDE DE SOUTIEN - RAVIV. Fonds de Soutien à l Initiative et à la Recherche

DEMANDE DE SOUTIEN - RAVIV. Fonds de Soutien à l Initiative et à la Recherche DEMANDE DE SOUTIEN - RAVIV Fonds de Soutien à l Initiative et à la Recherche 2015 1 PRESENTATION DE LA STRUCTURE RAViV est un réseau solidaire de compagnies et structures franciliennes de spectacle vivant

Plus en détail

Prestation proposée : Au cours d une séance individuelle de 2h00 :

Prestation proposée : Au cours d une séance individuelle de 2h00 : AVEC LE LOGICIEL «TRANSFERENCE» IDENTIFIER VOS COMPETENCES TRANSFERABLES Pour mieux vous connaître, découvrir les métiers, évoluer ou envisager une reconversion professionnelle Prestation proposée : Au

Plus en détail

Les ressources humaines

Les ressources humaines Avec une masse salariale s élevant à 4,3 milliards d euros en 2003, le secteur de l assurance est une «industrie de main-d œuvre» qui offre un produit en grande partie immatériel : la couverture d un risque.

Plus en détail

Appel à proposition. Unité Territoriale 41. Cité Administrative Porte B 3ème étage - 34, avenue Maunoury 41011 BLOIS CEDEX Téléphone : 02.54.55.85.

Appel à proposition. Unité Territoriale 41. Cité Administrative Porte B 3ème étage - 34, avenue Maunoury 41011 BLOIS CEDEX Téléphone : 02.54.55.85. Appel à proposition «Convention THYSSEN - Suivi des actions et prolongation du portage de l action de Gestion Territoriale des Emplois et des Compétences sur le vendômois» Unité Territoriale 41 Cité Administrative

Plus en détail

Règlement Intérieur 2015 Défi Lor

Règlement Intérieur 2015 Défi Lor Règlement Intérieur 2015 Défi Lor 1 Préambule Depuis 10 ans, la situation de la jeunesse française s est aggravée. A la fracture sociale, s ajoute désormais une fracture territoriale et à court terme une

Plus en détail

Séminaire du 17 octobre 2014 «La gestion des milieux aquatiques dans la loi MAPTAM et le SAGE : quels enjeux pour la Baie de Saint Brieuc?

Séminaire du 17 octobre 2014 «La gestion des milieux aquatiques dans la loi MAPTAM et le SAGE : quels enjeux pour la Baie de Saint Brieuc? Séminaire du 17 octobre 2014 «La gestion des milieux aquatiques dans la loi MAPTAM et le SAGE : quels enjeux pour la Baie de Saint Brieuc?» Le Schéma d Aménagement et de Gestion des Eaux (SAGE) de la baie

Plus en détail

PAR THEMATIQUE. N THEME Présentation

PAR THEMATIQUE. N THEME Présentation PAR THEMATIQUE N THEME Présentation A B C D Apprentissage/alternance Formation continue Développement/ investissement Hygiène, sécurité, accessibilité Les conseillères du Service Apprentissage ont pour

Plus en détail

Cité des métiers de Saint-Quentin-en-Yvelines

Cité des métiers de Saint-Quentin-en-Yvelines Janvier / Mars 2012 Cité des métiers de Saint-Quentin-en-Yvelines Organiser son parcours de formation Chercher son emploi Choisir son orientation Changer sa vie professionnelle Programme des événements,

Plus en détail

Salarié. Sécurisez votre parcours professionnel

Salarié. Sécurisez votre parcours professionnel ! Salarié Senior (ou pas) Sécurisez votre parcours professionnel SOMMAIRE Introduction... p 3 Vous souhaitez faire le point sur votre carrière... p 4 Entretien de 2nde partie de carrière... p 5 Bilan de

Plus en détail

L intergénérationnel, un enjeu pour tous

L intergénérationnel, un enjeu pour tous www.limousin.gouv.fr 1 2 L intergénérationnel, un enjeu pour tous 3 SOMMAIRE COMMUNIQUE DE SYNTHESE page 4 CONTEXTE page 6 Le contrat de génération en Limousin L appui-conseil au contrat de génération

Plus en détail

Règlement du prix OCTOBRE 2014

Règlement du prix OCTOBRE 2014 Règlement du prix OCTOBRE 2014 Avec l'ambition de faire progresser la qualité de l emploi associatif et dans le cadre de la Grande cause nationale 2014, Le Mouvement associatif en partenariat avec l UDES,

Plus en détail

Contributions de la FEP au développement du sport : Enjeux et propositions

Contributions de la FEP au développement du sport : Enjeux et propositions Contributions de la FEP au développement du sport : Enjeux et propositions Contributions de la FEP au développement du sport : Enjeux et propositions Présentation Rassemblant les syndicats et associations

Plus en détail

Stratégie locale en faveur du commerce, de l artisanat & des services

Stratégie locale en faveur du commerce, de l artisanat & des services 1 Stratégie locale en faveur du commerce, de l artisanat & des services Pays Cœur de Flandre I Phase II La formulation de la stratégie Région Nord Pas de Calais Avril 2013 Région Communauté Nord Pas de

Plus en détail

PLEIN PHARE SUR LA CLAUSE SOCIALE

PLEIN PHARE SUR LA CLAUSE SOCIALE PLEIN PHARE SUR LA CLAUSE SOCIALE Un certain regard sur les résultats 2011 Ce guide est cofinancé par l Union Européenne Ce guide est cofinancé par l Union Européenne PLEIN PHARE SUR LA CLAUSE SOCIALE

Plus en détail

Cahier des charges. Décembre 2012 MAPA 2013-001. Parc naturel régional du Haut-Jura. Maison du Parc du Haut-Jura. 29, le village 39 310 LAJOUX

Cahier des charges. Décembre 2012 MAPA 2013-001. Parc naturel régional du Haut-Jura. Maison du Parc du Haut-Jura. 29, le village 39 310 LAJOUX Accompagnement dans l élaboration de la stratégie de communication du Parc naturel régional du Haut-Jura Marché de Prestation de Service Marché A Procédure Adaptée MAPA 2013-001 Cahier des charges Décembre

Plus en détail

Les dossiers de l enseignement scolaire. l Éducation nationale et la formation professionnelle en France

Les dossiers de l enseignement scolaire. l Éducation nationale et la formation professionnelle en France Les dossiers de l enseignement scolaire 2010 l Éducation nationale et la formation professionnelle en France ministère éducation nationale L Éducation nationale et la formation professionnelle en France

Plus en détail

Travaux d isolation et de finitions (peinture, revêtements, plâtrerie, ) Parc

Travaux d isolation et de finitions (peinture, revêtements, plâtrerie, ) Parc Activité Travaux d isolation et de finitions (peinture, revêtements, plâtrerie, ) Parc PNR Monts d Ardèche 1-Dynamique du marché Caractéristiques du secteur d activité et perspectives (au niveau national)

Plus en détail

Expérimentation télétravail au Conseil. Expérimentation télécentres dans le Lot

Expérimentation télétravail au Conseil. Expérimentation télécentres dans le Lot TÉLÉTRAVAIL DANS LE LOT Expérimentation télétravail au Conseil général é du Lot juin 2011/juin 2012 Expérimentation télécentres dans le Lot Focus sur le Télécentre de Latronquière Télétravail au sein du

Plus en détail

L environnement du conseil en évolution professionnelle et les premiers questionnements

L environnement du conseil en évolution professionnelle et les premiers questionnements L environnement du conseil en évolution professionnelle et les premiers questionnements Mission IGAS CPF - Réunion GC quadripartite du 24 octobre 2013 1 Sommaire de la présentation 1. Le CEP : un accompagnement

Plus en détail

Plan d'actions ZTEF Est lyonnais 2015 Axe 1 Améliorer l'adéquation offre/demande d'emploi

Plan d'actions ZTEF Est lyonnais 2015 Axe 1 Améliorer l'adéquation offre/demande d'emploi Plan d'actions ZTEF Est lyonnais 2015 Axe 1 Améliorer l'adéquation offre/demande d'emploi réflexion / Groupe de travail identifié Favoriser le rapprochement offre et demande d'emploi Impulser/soutenir

Plus en détail

Communauté De Communes du Trièves

Communauté De Communes du Trièves Communauté De Communes du Trièves CONSEIL DE COMMUNAUTE DU 26 novembre 2012 18h30- Saint Martin de Clelles Ordre du jour Secrétaire de séance- Désignation Approbation du compte rendu du conseil de communauté

Plus en détail

Centre d excellence Numérique en territoire rural

Centre d excellence Numérique en territoire rural «S adapter au numérique est une obligation mais aussi une opportunité pour la France, tant au niveau économique que social» Philippe Lemoine, président du Forum Action Modernités et Président de la FING

Plus en détail

Les Champs des Possibles

Les Champs des Possibles Les Champs des Possibles Association Loi 1901 Lancée en 2009 1 salarié Région Île-de-France Activité L association Les Champs des Possibles accompagne des porteurs de projet à l installation en agriculture

Plus en détail

Comités locaux École-Entreprise (CLÉE) Cahier des charges départemental

Comités locaux École-Entreprise (CLÉE) Cahier des charges départemental Comités locaux École-Entreprise (CLÉE) Cahier des charges départemental 1. Qu est-ce qu un CLÉE? Un CLÉE est un lieu d échanges et de ressources entre les entreprises et les établissements scolaires sur

Plus en détail

Centre national de la danse Mesures en faveur de la formation, de l insertion, des conditions de vie et de la diversité des jeunes créateurs

Centre national de la danse Mesures en faveur de la formation, de l insertion, des conditions de vie et de la diversité des jeunes créateurs Centre national de la danse Mesures en faveur de la formation, de l insertion, des conditions de vie MARDI Contact presse Ministère de la Culture et de la Communication Délégation à l information et à

Plus en détail

Débat national sur les valeurs, missions et métiers de la Fonction publique. Synthèse des contributions des participants au débat public 25/02/2008

Débat national sur les valeurs, missions et métiers de la Fonction publique. Synthèse des contributions des participants au débat public 25/02/2008 Débat national sur les valeurs, missions et métiers de la Fonction publique Synthèse des contributions des participants au débat public 25/02/2008 Sommaire 1. Périmètre du débat et méthodologie des contributions

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES DE L APPEL A PROJETS REGIONAL «INNOVATION» SESSION PLENIERE DES 19 ET 20 JUIN 2014

CAHIER DES CHARGES DE L APPEL A PROJETS REGIONAL «INNOVATION» SESSION PLENIERE DES 19 ET 20 JUIN 2014 CAHIER DES CHARGES DE L APPEL A PROJETS REGIONAL «INNOVATION» I.Contexte : Convaincue de l intérêt stratégique de l innovation pour le renforcement de la compétitivité des entreprises, la a lancé un appel

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Vendredi 24 juillet 2015. Le Grand Narbonne présente les 6 premiers mois d activités d IN ESS

DOSSIER DE PRESSE. Vendredi 24 juillet 2015. Le Grand Narbonne présente les 6 premiers mois d activités d IN ESS DOSSIER DE PRESSE Vendredi 24 juillet 2015 Le Grand Narbonne présente les 6 premiers mois d activités d IN ESS Le Grand Narbonne a fait du développement économique et de l emploi la priorité N 1 de ses

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Forum de l emploi solidaire -

DOSSIER DE PRESSE Forum de l emploi solidaire - DOSSIER DE PRESSE Relations Presse : Abrasive Karine Michaud Tel : 04 26 00 25 16 E-mail : contact@abrasive.fr Communiqué de presse 17 octobre 2014 Forum de l emploi solidaire : une journée pour découvrir

Plus en détail

Les formations agroalimentaires dans la Loire

Les formations agroalimentaires dans la Loire Les formations agroalimentaires dans la Loire INFOS PRATIQUES FORMATIONS CENTRES DE FORMATION petit mémorendum des métiers d avenir édition 2010 production, fabrication, conditionnement, maintenance, vente,

Plus en détail

Rendez-vous de l ESS régionale. Chambre Régionale de l Économie Sociale Poitou-Charentes 60-68 rue Carnot 86000 POITIERS www.cres-pch.

Rendez-vous de l ESS régionale. Chambre Régionale de l Économie Sociale Poitou-Charentes 60-68 rue Carnot 86000 POITIERS www.cres-pch. Rendez-vous de l ESS régionale Chambre Régionale de l Économie Sociale Poitou-Charentes 60-68 rue Carnot 86000 POITIERS www.cres-pch.org %! "! $!!" # % " Les entreprises d économie sociale et solidaire

Plus en détail

Les aides régionales pour les ENTREPRISES

Les aides régionales pour les ENTREPRISES Les aides régionales pour les ENTREPRISES Regroupement Développement Financement Immobilier Embauche Conseil Difficulté Export Reprise Cession Création Accompagner l entreprise dans les différentes phases

Plus en détail

Client : AGEFOS PME AQUITAINE Mission : Actions management Année : 2010. Droit et obligation de l entreprise au regard du code du travail

Client : AGEFOS PME AQUITAINE Mission : Actions management Année : 2010. Droit et obligation de l entreprise au regard du code du travail Drroiitt ett oblliigattiions de ll enttrreprriise au rregarrd du code du ttrravaiill Action Objectifs Droit et obligation de l entreprise au regard du code du travail Appréhender les dernières évolutions

Plus en détail

Comité national d évaluation du rsa Annexes

Comité national d évaluation du rsa Annexes Comité national d évaluation du rsa Annexes Annexe 11 La mise en place du Rsa dans les caisses d allocations familiales (*) Pauline Domingo, Stéphane Donné (Cnaf) Décembre 2011 Les documents d études sont

Plus en détail

Diplôme d Université

Diplôme d Université Formation Continue Diplôme d Université Gérer et Développer votre Association I.A.E de Lyon - Université Jean Moulin - Lyon 3 6, cours Albert Thomas - BP 8242-69355 Lyon cedex 08 Tél. : 04 78 78 71 88

Plus en détail

Règlement intérieur de la Cité

Règlement intérieur de la Cité Règlement intérieur de la Cité 19 mai 2015 p.1 PREAMBULE Objectifs La Cité est un équipement municipal de soutien à la vie associative. C est un lieu d accueil, de promotion, d information, de formation

Plus en détail

Réunion d information sur la formation professionnelle continue

Réunion d information sur la formation professionnelle continue Réunion d information sur la formation professionnelle continue Réseau GRAINE Pays de la Loire Lundi 07 juillet 2014 06/10/14 1 Panorama des dispositifs de formation PLAN DE FORMATION PROFESSION- NALISATION

Plus en détail

Programme d Investissements d'avenir Action «Projets innovants en faveur de la jeunesse»

Programme d Investissements d'avenir Action «Projets innovants en faveur de la jeunesse» Programme d Investissements d'avenir Action «Projets innovants en faveur de la jeunesse» Synthèse et Questions/Réponses de l appel à projets Version du 28 juillet 2015 Synthèse Dans la continuité du «Plan

Plus en détail

SE FORMER. une passerelle vers l emploi. Personnes Handicapées AIDES ET SERVICES DE L AGEFIPH NOVEMBRE 2014. l Les bonnes questions à se poser

SE FORMER. une passerelle vers l emploi. Personnes Handicapées AIDES ET SERVICES DE L AGEFIPH NOVEMBRE 2014. l Les bonnes questions à se poser Personnes Handicapées AIDES ET SERVICES DE L AGEFIPH NOVEMBRE 2014 SE FORMER une passerelle vers l emploi l Les bonnes questions à se poser l Quelles démarches? l Les aides de l Agefiph dont vous pouvez

Plus en détail

«TRANSMÉA», UN FONDS UNIQUE DE CAPITAL INVESTISSEMENT DÉDIÉ AUX RES ORGANISÉS EN SCOP

«TRANSMÉA», UN FONDS UNIQUE DE CAPITAL INVESTISSEMENT DÉDIÉ AUX RES ORGANISÉS EN SCOP «TRANSMÉA», UN FONDS UNIQUE DE CAPITAL INVESTISSEMENT DÉDIÉ AUX RES ORGANISÉS EN SCOP I. Présentation de l action La Région Rhône-Alpes a lancé en 2007, en partenariat avec l Union régionale des Scop (Urscop),

Plus en détail

DE L EMPLOI ET DE LA FORMATION DANS LE SPECTACLE VIVANT ET L AUDIOVISUEL EN RHÔNE-ALPES. Décembre

DE L EMPLOI ET DE LA FORMATION DANS LE SPECTACLE VIVANT ET L AUDIOVISUEL EN RHÔNE-ALPES. Décembre DE L EMPLOI ET DE LA FORMATION DANS LE SPECTACLE VIVANT ET L AUDIOVISUEL EN RHÔNE-ALPES Décembre 2013 Diagnostic de l emploi et de la formation dans le spectacle vivant et l audiovisuel en Rhône-Alpes

Plus en détail

APPEL A CANDIDATURES REFERENCEMENT PRESTATAIRES POUR L APPUI CONSEIL CONTRAT DE GENERATION

APPEL A CANDIDATURES REFERENCEMENT PRESTATAIRES POUR L APPUI CONSEIL CONTRAT DE GENERATION APPEL A CANDIDATURES REFERENCEMENT PRESTATAIRES POUR L APPUI CONSEIL CONTRAT DE GENERATION Date limite de remise des candidatures : Le 27/12/2013 Envoi des offres : aurelie.huby@midi-pyrenees.cci.fr Le

Plus en détail

N O R D - P A S D E C A L A I S

N O R D - P A S D E C A L A I S NORD-PAS DE CALAIS NORD-PAS DE CALAIS Ensemble pour une éco-rénovation responsable de notre habitat Avant-propos Dans une région où le poids du parc de logements anciens publics et privés prédomine, l

Plus en détail

POURQUOI INSTALLER DE NOUVEAUX

POURQUOI INSTALLER DE NOUVEAUX POURQUOI INSTALLER DE NOUVEAUX AGRICULTEURS? ELEMENTS DE CONTEXTE L ENJEU DU RENOUVELLEMENT DE LA POPULATION ACTIVE AGRICOLE Les installations ne permettent pas aujourd hui de compenser les départs en

Plus en détail

Rhône Développement Initiative 1993-2013. Au service de l entrepreneuriat 20 ans et de l économie de proximité. www.rdi.asso.fr

Rhône Développement Initiative 1993-2013. Au service de l entrepreneuriat 20 ans et de l économie de proximité. www.rdi.asso.fr Rhône Développement Initiative 1993-2013 Au service de l entrepreneuriat 20 ans et de l économie de proximité www.rdi.asso.fr Jean-Jacques MARTIN, Président de RDI Membre des réseaux nationaux RDI Edito

Plus en détail

LIVRET DES OFFRES ENTREPRISES A REPRENDRE

LIVRET DES OFFRES ENTREPRISES A REPRENDRE 1 Mise à jour le : 17/03/2015 LIVRET DES OFFRES ENTREPRISES A REPRENDRE Vous souhaitez vous installer en milieu rural? Les Sites de proximité de la Loire vous proposent un accompagnement sur vos projets

Plus en détail

SERVICES À LA PERSONNE DES OPPORTUNITÉS DE PARCOURS PROFESSIONNELS POUR LES JEUNES

SERVICES À LA PERSONNE DES OPPORTUNITÉS DE PARCOURS PROFESSIONNELS POUR LES JEUNES SERVICES À LA PERSONNE DES OPPORTUNITÉS DE PARCOURS PROFESSIONNELS POUR LES JEUNES 2 SOMMAIRE Les services à la personne.... 6 Une palette de 18 métiers.... 7 Près de 60 diplômes ou titres... 8 Des parcours

Plus en détail

l économie sociale et solidaire, c est

l économie sociale et solidaire, c est l économie sociale et solidaire, c est 10 % des emplois en Rhône-Alpes et en France une grande diversité de secteurs professionnels et de métiers un champ sous-estimé de débouchés une autre façon de travailler

Plus en détail

Descriptif du projet

Descriptif du projet Novembre 2014 Titre du projet Projet nouveau Descriptif du projet Apprentissage en Agriculture en Aquitaine Projet récurrent Année et session concernées Janvier 2015 Organisme demandeur AREFA Association

Plus en détail

l été 2015, cependant pendant la période du 04/08 au 20/08 les horaires seront modifiés pour les mardi et les jeudi.

l été 2015, cependant pendant la période du 04/08 au 20/08 les horaires seront modifiés pour les mardi et les jeudi. L espace de pratiques Numériques de Roanne reste ouvert tout l été 2015, cependant pendant la période du 04/08 au 20/08 les horaires seront modifiés pour les mardi et les jeudi. Mardi 04/8 ; 11/08; 18/08

Plus en détail

Mutualisation des compétences

Mutualisation des compétences Premières Rencontres richesses humaines associatives 2 & 3 décembre 2014 ATELIER PROSPECTIF Mutualisation des compétences DEFINITIONS Mutualisation La mutualisation se définit comme la synergie entre deux

Plus en détail

11 e Forum de la Création & Reprise d entreprise

11 e Forum de la Création & Reprise d entreprise 11 e Forum de la Création & Reprise d entreprise en Loir-et-Cher Vendredi 5 octobre 2012 de 9h à 18h Maison des Entreprises 16 rue de la Vallée Maillard à Blois Une opération organisée conjointement par

Plus en détail

Objet : Contrat Local Initiatives Climat (CLIC) : Charte climat du pays Sud Charente

Objet : Contrat Local Initiatives Climat (CLIC) : Charte climat du pays Sud Charente Objet : Contrat Local Initiatives Climat (CLIC) : Charte climat du pays Sud Charente Monsieur le Président explique que dans le cadre de l animation du Contrat Local Initiatives Climat, le Syndicat mixte,

Plus en détail

Appel à projets Télécentres et téléactivités

Appel à projets Télécentres et téléactivités Appel à projets Télécentres et téléactivités Ouvert en continu sur la période 2005-2007 1 janvier 2006 En croissance régulière, le télétravail concerne déjà 7% des salariés en France, contre 25 % dans

Plus en détail

La plateforme de propositions de la FNASEPH. Mercredi 25 janvier 2012 Université de Paris Dauphine

La plateforme de propositions de la FNASEPH. Mercredi 25 janvier 2012 Université de Paris Dauphine La plateforme de propositions de la FNASEPH Le Grenelle de la formation et de l accès à la vie sociale des Jeunes Handicapés Mercredi 25 janvier 2012 Université de Paris Dauphine De la scolarisation aux

Plus en détail

Appui-conseil à l innovation sociale

Appui-conseil à l innovation sociale Appui-conseil à l innovation sociale Mode d emploi Vous souhaitez déposer un projet, ce dossier vous propose : Une présentation du dispositif et de son fonctionnement (Fiche-action 1) Des critères et des

Plus en détail