BIBLIOGRAPHIE. [7] BOGGIO V. Le médecin et l enfant trop gros, sept explications à un malaise. Médecine et enfance 2002 ; 22(4) :217-8.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "BIBLIOGRAPHIE. [7] BOGGIO V. Le médecin et l enfant trop gros, sept explications à un malaise. Médecine et enfance 2002 ; 22(4) :217-8."

Transcription

1 BIBLIOGRAPHIE [1] ADAIR LS, GORDON-LARSEN P. Maturational timing and overweight prevalence in US adolescent girls. Am J Publ Health 2001 ; 91(4): [2] AMADOR M, RAMOS LT, MORONO M, HERMELO MP. Growth rate reduction during energy restriction in obese adolescents. Exp Clin Endoc 1990 ; 96(1) : [3] AMERICAN ACADEMY OF PEDIATRICS. The causes and Health Consequences of Obesity in Children and Adolescents. Pediatrics 1998 ; 101 : [4] ANDERSEN RE, CRESPO CJ, BARTLETT SJ, CHESKIN LJ, PRATT M. Relationship of physical activity and television watching with body weight and level of fatness among children: results from the Third National Health and Nutrition Examination Survey. JAMA 1998 ; 279 : [5] ARISTIMUNO GG, FOSTER TA, VOORS AW, SRINIVASAN SR, BERENSON GS. Influence of persistent obesity in children on cardiovascular risk factors : the Bogalusa Heart Study. Circulation 1984 ; 69 : [6] BAR-OR O, FOREYT J, BOUCHARD C, BROWNELL KD, DIETZ WH. Physical activity, genetic, and nutritional consideration in childhood weight management. Med Sci Sports Exerc 1998 ; 30 : [7] BOGGIO V. Le médecin et l enfant trop gros, sept explications à un malaise. Médecine et enfance 2002 ; 22(4) : [8] BOGGIO V. Le petit goûter à l école : éléments pour un discernement. Médecine et enfance ; p [9] BOGGIO V. Marche à suivre pour enfant trop gros. Médecine et enfance ; p [10] BOGGIO V. Poids maximal raisonnable : un nouvel outil graphique. Médecine et enfance ; p [11] BOGGIO V. Que faire? mon enfant est trop gros. Paris Ed Odile Jacob

2 [12] CENTERS FOR DISEASE CONTROL AND PREVENTION. CDC table for calculated body mass index values for selected heights and weights for ages 2 to 20 years. Atlanta : CDC ; [13] CHARLES MA. L obésité dans l enfance a-t-elle des conséquences à l âge adulte? Cahier de nutrition et de diététique 2001 ; 36 : [14] CHAY OM,GOH A, ABISHEGANADEN J, TANG J, LIM WH, CHAN YH et al. Obstructive sleep apnea syndrome in obese Singapore children. Pediatr Pulm 2000 ; 29(4) : [15] CHEVALIER B Diététique infantile. Ed Masson 1996, 259p. [16] CHRISTOPHER JB, PRENTICE A, JACKSON LV, SMITHERS G, WENLOCK R, FARRON M. National diet and nutrition survey: young people aged 4 to 18 years. London : Social Survey Division of the Office for National Statistics an Medical Research Council Human Nutrition Research, [17] CLEMENT K. Existe-t-il une génétique prédictive de l obésité? Cahiers de nutrition et de diététique 2001 ; 36 : [18] COLE TJ, BELLIZZI MC, FLEGAL KM, DIETZ WH. Establishing a standard definition for child overweight and obesity worldwide : international survey. Br Med J 2000; 320: [19] DAVIES PS, GREGORY J, WHITE A Physical activity and body fatness in pre-school children. Int J Obes Relat Metab Disord 1995 ; 19 : [20] DAVIS PS, GREGORY J, WHITE A. Design and statistical analysis for the pathway study. Am J Clin Nutr 1999 ; 69 : 760S-763S. [21] DEHEEGER M, ROLLAND-CACHERA MF, FONTVIEILLE AM. Physical activity and body composition in 10 years old French children: linkages with nutritional intake? Obes Relat Metab Disord 1997 ; 21 : [22] DEHEEGER M, ROLLAND-CACHERA MF, LABADIE MD, ROSSIGNOL C. Etude longitudinale de la croissance et de l alimentation d enfants examinés de l âge de 10 mois à 8 ans. Cah Nutr Diét, 1994 ; 29,

3 [23] DIRECTION DE LA RECHERCHE DES ETUDES DE L EVALUATION ET DES STATISTIQUES. Guignon N la santé des enfants de 6 ans à travers les bilans de santé scolaire. Etudes résultats 2002 ; 155 :1-8. [24] DUBERN B, CLEMENT K. Bases génétiques de l obésité. Réalités pédiatriques 2000 ; 52 : [25] DUPUIS JM, VIVANT JF, DAUET G, BOUVET A, CLEMENT M, DAZORD A et al. Entraînement sportif personnalisé dans la prise en charge de garçons obèses âgés de 12 à 16 ans. Arch Pédiatr 2000 ; 7 : [26] EPSTEIN LH. Exercise in the treatment of childhood obesity. Int J Obes Relat Metab Disord 1995 ; 19 : S117-S121. [27] EXPERTISE COLLECTIVE INSERM. Obésité. Dépistage et prévention chez l enfant. Les éditions INSERM 2000, Paris France 325p. [28] FLEGAL KM, TROIANO RP. Changes in the distribution of body mass index of adults and children in the US population. Int J Obes 2000, 24 ; [29] FRELUT ML. Une épidémie mondiale. La santé de l homme 1999 ; 340 : [30] FRELUT ML, CATHELINEAU L, BIHAIN BE, NAVARRO J. Prévalence de l obésité infantile dans le monde. Quelle évolution? Méd Nutr 1995;31: [31] FRELUT ML, NAVARRO-J. Epidémiologie de l obésité infantile. Aspects récents. Méd Nutr 1995 ; 31 : [32] FRELUT ML, ISNARD P, JARCQUES H, NAVARRO J. Bilan et prise en charge de l obésité primaire de l enfant. Pediatr Rev 1995 ; 5 : [33] GUYOT-PERRUSSET M-A. L obésité de l enfant : création d un guide d aide à la prise en charge des enfants obèses ou en surpoids. Th : Méd : Lyon 1 : 2001 ; M251. [34] HIMMS-HAGEN J. Does thermregulatory feeding occur in newborn infants? A novel view of the role of brown adipose tissue thermogenesis in control of food intake. Obes Res 1995 ; 3 :

4 [35] HINNEY A, SCHMIDT A, NOTTEBOM K, HEIBULT O, BECKER I. Several mutations in the MC4R gene including a nonsense and a framshift mutation associated with dominantly inherited obesity in humans. J Clin Endocrinol Metab 1999 ; 84 : [36] ISNARD P, MOUREN-SIMEONI. Aspects psychologiques et psychopathologiques de l enfant obèse. Méd Nutr 1994 ; 30 : [37] JOURET B, TAUBER M. Quels sont les enfants à risque de devenir des adultes obèses? Cahiers de nutrition et de diététique 2001 ; 36 : [38] KATZMARZYK PT, MALINA RM, SONG TM, BOUCHRAD C. Television viewing, physical activity, and health-related fitness of youth in the Quebec Family Study. J Adolesc Health 1998 ; 23 : [39] KESLEY JL, ACHESON RM, KEGGI KJ. The body build of patient with slipped capital femoral epiphysis. Am J Dis Child 1972 ; 124(2) : [40] KLEIN-PLATAT C, WAGNER A, HAAN MC, ARVEILER D, SCHLIENGER JL, SIMON C. Prévalence and sociodemographic determinants of overweight in young French adolescents. Diabetes Metab Res Rev 2003 ; 19 : [41] KROMAYER-HAUSCHILD K., ZELLNER K., JAEGER U., HOYER H. Prevalence of overweight and obesity among school children in Jena (Germany). Int J Obes 1999 ; 23 : [42] KUCZMARSKI RJ, OGDEN CL, GRUMMER-STRAWN LM ET AL. CDC growth charts: United States. Adv Data 2000 ; 314 : [43] LEHINGUE Y, PICOT MC, MILLOT L, FASSIO F. Accroissement de la prévalence de l obésité chez les enfants de 4-5 ans dans un département français entre 1988 et Rev Epidem Santé Publ 1996 ; 44 : [44] LESNE E. Papa, maman, on m a traité de gros. Ed. Albin Michel Paris pages. [45] LISSAU I, SORENSEN TIA. Parental neglect during childhood and increased risk of obesity in young adulthood. Lancet 1994; 343 : [46] LOCARD E. Facteurs de risque environnementaux dans l obésité. Méd Nutr 1995 ; 31 :

5 [47] MUST A, DALLAL G, DIETZ WH. Reference data for obesity: 85 th and 95 th percentiles of body mass index (wt/ht²) and triceps skinfold thickness. Am J Clin Nutr 1991 ; 53, [48] MUST A, DALLAL G, DIETZ WH. Reference data for obesity: 85 th and 95 th percentiles of body mass index (wt/ht²)- a correction. Am J Clin Nutr 1991, 53, 773. [49] NORTH A. Place du médecin généraliste dans la prévention de l obésité de l enfant.. Th:Méd : Paris07 : 2002 ; BO99. [50] OPPERT JM. Leptine et régulation du poids corporel. Cahiers de nutrition et de diététique 1997 ; 32 : [51] OVERPECK MD, HEDIGER ML, RUAN WJ, DAVIS WW, MAURER KR, TROENDLE JF et al. Stature, weight, and body mass among young US children born at term with appropriate birth weights. J Pediatr 2000 ; 137(2) : [52] PATRI E. Psychopathologie de l obèse contrat thérapeutique. Diabète & Métab 2000 ; 26 : [53] PICOCHE-GOTHIE I. Obésité de l enfant : étude de 96 cas. Th:Méd : Grenoble : 2000 ; [54] PINHAS-HAMIEL O, DOLAN L, DANIELS L, STANDIFORD D, KHOURY Y, ZEITLER. Increased incidence of non-insulin-dependent diabetes mellitus among adolescents. J Pediatr 1996 ; 128 : [55] POSKITT E. Defining Childhood obesity : the relative body mass index (BMI). Acta Pediatr 1995 ; 84 : [56] POWER C, LAKE JK, COLE TJ. Body mass index and height from childhood to adulthood in the 1958 British birth cohort. Am J Clin Nutr 1997 ; 66 : [57] RECOMMANDATIONS POUR LE DIAGNOSTIC, LA PREVENTION, ET LE TRAITEMENT DE L OBESITE. Diabète et Métab (AFERO, ALFEDIAM, SNDLF) 1998 ; 24 (Suppl-2) :48pages. [58] RECOMMANDATIONS. PRISE EN CHARGE DE L OBESITE DE L ENFANT ET DE L ADOLESCENT. ANAES Septembre Service des recommandations professionnelles

6 [59] ROCHE AF, SIERVOGEL RM, CHUMLEA WB, WEBB P. Grading body fatness from limited anthropometric data. J Am Clin Nutr 1981 ; 34 : [60] ROLLAND-CACHERA M. Définition actuelle et évolution de la fréquence de l obésité chez l enfant. Cahier de nutrition et de diététique 2001 ; 36 : [61] ROLLAND-CACHERA MF, BELLISLE F. No correlation between adiposity and food intake. Why are working class children fatter? Am J Clin Nut ; 44, [62] ROLLAND-CACHERA MF, CASTETBON K, ARNAULT N, BELLISLE F, ROMANO MC, LEHINGUE Y, et al. Body Mass Index in 7 to 9 year-old French children: frequency of obesity, overweight, and thinness. Int J Obesity 2002 ; 26 : [63] ROLLAND-CACHERA MF, COLE TJ, SEMPE M, TICHET J, ROSSIGNOL C, CHARRAUD A. Body Mass Index variations : centiles from birth to 87 years. Eur L Clin Nutr 1991 ; 45 : [64] ROLLAND-CACHERA MF, DEHEEGER M, AKROUT M, BELLISLE F. Influence of macronutriments on adiposity developpement : a follow up study of nutrition and growth from 10 months to 8 years of age. Int J Obes Relat Metab Disord 1995 ; 19 : [65] ROLLAND-CACHERA MF, DEHEEGER M, BELLISLE F, SEMPE M, GUILLOUD- BATAILLE M, PATOIS E. Adiposity rebound in children : a simple indicator for predicting obesity. Am J Clin Nutr 1984 ; 39, [66] ROLLAND-CACHERA M.F., LEHINGUE Y. Définir l obésité. La santé de l homme 1999 ; 340, [67] ROLLAND-CACHERA MF, SPYCKRELLE Y, DESCHAMPS JP. Evolution of pediatric obesity in France. Int J Obesity 1992 ; 16 : 5. [68] ROVILLE-SAUSSE F. Evolution en 20 ans de la corpulence des enfants de 0 à 4 ans issus de l émigration maghrébine. Rev Epidem Santé Publ 1999 ; 47 : [69] SEMPE M, PEDRON G, ROY-PERNOT MP. Auxologie, méthode et séquences. Théraplix, Paris ;

7 [70] STRAUSS RS, KNIGHT J. Influence of the home environment on the development of obesity in children. Pediatrics 1999 ; 103(6) : 1-8. [71] STUART CA, GILKISON CR, SMITH MM, BOSMA AM, KEENAN BS, NAGAMANI M. Acanthosis nigricans as a risk factor for non-insulin dependent diabetes mellitus. Clin Pediatr 1998 ; 37(2 ): [72] TOMINAGA K, KURATA J, CHEN Y, FUJIMOTO E, MIYAGAWA S, ABE I, et al. Prevalence of fatty liver in Japanese children and relationship to obesity. An epidemiological ultrsonographic survey. Dig Dis Sci 1995 ; 40 : [73] VAISSE C, CLEMENT K, GUY-GRAND B, FROGUEL P. A frameshift mutation in human MC4R is associated with a dominant form of obesity. Nat Genet 1998 ; 20 : [74] VIDAILHET M. Génétique et prise de poids. La santé de l homme 1999 ; 340 : [75] VOL S, TICHET J, ROLLAND-CACHERA MF. Trends in the prevalence of obesity between 1980 and 1996 among French adults and children. Int J Obesity 1998 ; 22 : S210. [76] VOLATIER JL. Enquête INCA individuelle et nationale sur les consommations alimentaires. Tec et Doc Ed. Paris, [77] VON KRIES R, KOLETZKO B, SAUERWALD T, VON MITIUS E, BARNERT D et al. Breast feeding and obesity: cross sectional study. Br Med J 1999 ; 399 : [78] WHITAKER RC, PEPE MS, WRIGHT JA, SEIDEL KD, DIETZ WH. Early adiposity rebound and the risk of adult obesity. Pediatrics 1998 ; 101. [79] WHITAKER RC, WRIGHT JA, PEPE MS, SEIDEL KD, DIETZ WH. Predicting obesity in young adulthood from childhood and parental obesity. N Engl J Med 1997 ; 337 : [80] WHO. Obesity: preventing and managing the global epidemic. Report of a WHO consultation on obesity. WHO Geneva, 3-5 juin 1997 (WHO/NUT/NCD98.1). WHO, Geneva, [81] WHO EXPERT COMMITEE. Physical status: the use and interpretation of anthropometry. WHO Technical Report Series n 854, Geneva, WHO 1995,

8 [82] WILLIAMS S, DAVIE G, LAM F. Predicting BMI in young adults data using two approaches to modelling adiposity rebond. Int J Obesity 1999 ; 23 : [83] YEO GS, FAROOQI IS, AMINIAN S, HALSALL DJ, STANHOPE RG, O RAHILLY S. A framshift mutation in MC4R associated with dominantly inherited human obesity. Nat Genet 1998 ; 20 :

Obésité chez l enfant Epidémie, Causes, Prévention. PD Dr. Jardena Puder Service de l endocrinologie, diabétologie et métabolisme, CHUV

Obésité chez l enfant Epidémie, Causes, Prévention. PD Dr. Jardena Puder Service de l endocrinologie, diabétologie et métabolisme, CHUV Obésité chez l enfant Epidémie, Causes, Prévention PD Dr. Jardena Puder Service de l endocrinologie, diabétologie et métabolisme, CHUV Menu du jour Épidémie de l obésité chez l enfant Epidémiologie Facteurs

Plus en détail

Dépistage des facteurs de risque modifiables chez les adultes atteints d hypertension (Ensemble d indicateurs : Dispensateurs de soins de santé

Dépistage des facteurs de risque modifiables chez les adultes atteints d hypertension (Ensemble d indicateurs : Dispensateurs de soins de santé (Ensemble d indicateurs : Dispensateurs de soins de santé primaires) Définition Pourcentage des patients âgés de 18 ans et plus qui sont atteints d hypertension et qui ont subi tous les tests suivants

Plus en détail

L obésité et le diabète de type 2 en France : un défi pour la prochaine décennie. DANIEL RIGAUD CHU de Dijon

L obésité et le diabète de type 2 en France : un défi pour la prochaine décennie. DANIEL RIGAUD CHU de Dijon L obésité et le diabète de type 2 en France : un défi pour la prochaine décennie DANIEL RIGAUD CHU de Dijon 46 Obésité : définition L obésité est définie comme un excès de masse grasse associée à un surcroît

Plus en détail

Evolution de l introduction des statines chez les diabétiques âgés au Québec entre 2000 et 2008

Evolution de l introduction des statines chez les diabétiques âgés au Québec entre 2000 et 2008 Evolution de l introduction des statines chez les diabétiques âgés au Québec entre 2000 et 2008 ML Laroche 1, E Demers 2, MC Breton 2, JP Gregoire 2, J Moisan 2 1- EA 6310 HAVAE, Université, Limoges, France

Plus en détail

Courbes de croissance

Courbes de croissance Courbes de croissance Garçons Taille et poids Taille et poids Taille et poids Périmètre crânien Périmètre crânien Périmètre crânien IMC IMC Rapport poids/taille Vitesse de croissance Nouveau-nés - ans

Plus en détail

Après chirurgie bariatrique, quel type de tissu adipeux est perdu? Dr Emilie Montastier Hôpital Larrey, Toulouse

Après chirurgie bariatrique, quel type de tissu adipeux est perdu? Dr Emilie Montastier Hôpital Larrey, Toulouse Après chirurgie bariatrique, quel type de tissu adipeux est perdu? Dr Emilie Montastier Hôpital Larrey, Toulouse Généralités / Contexte La chirurgie bariatrique: pas de relation quantitative claire entre

Plus en détail

Définition, diagnostic et indications thérapeutiques de la surcharge pondérale de l enfant et de l adolescent

Définition, diagnostic et indications thérapeutiques de la surcharge pondérale de l enfant et de l adolescent Vol. 17 No. 6 2006 Empfehlungen / Recommandations Définition, diagnostic et indications thérapeutiques de la surcharge pondérale de l enfant et de l adolescent Nathalie Farpour-Lambert, Genève; Dagmar

Plus en détail

Monitoring des données relatives au poids effectué par les services médicaux scolaires des villes de Bâle, Berne et Zurich

Monitoring des données relatives au poids effectué par les services médicaux scolaires des villes de Bâle, Berne et Zurich Feuille d informations 5 Monitoring des données relatives au poids effectué par les services médicaux scolaires des villes de, et Evaluation comparative des données de l année scolaire 2013/2014 Abstract

Plus en détail

LA LETTRE DE L INSTITUT DANONE OBJECTIF NUTRITION NOVEMBRE 1999. OBÉSITÉ DE L ENFANT Grandir sans grossir p.3

LA LETTRE DE L INSTITUT DANONE OBJECTIF NUTRITION NOVEMBRE 1999. OBÉSITÉ DE L ENFANT Grandir sans grossir p.3 OBJECTIF NUTRITION NOVEMBRE 1999 48 OBÉSITÉ DE L ENFANT Grandir sans grossir p.3 TRIBUNE LES APPORTS PROTÉIQUES DU NOURRISSON ET DE L ENFANT 2 En matière d'apports protéiques, l insuffisance comme l excès

Plus en détail

Transplantation pulmonaire et mucoviscidose. Optimiser la prise en charge médicale

Transplantation pulmonaire et mucoviscidose. Optimiser la prise en charge médicale Transplantation pulmonaire et mucoviscidose Optimiser la prise en charge médicale Dr Isabelle Danner-Boucher CRCM adulte de Nantes Unité de Transplantation Thoracique 11èmes Journées Scientifiques de la

Plus en détail

Effets sur la pression artérielle rielle des traitements non-médicamenteux

Effets sur la pression artérielle rielle des traitements non-médicamenteux Effets sur la pression artérielle rielle des traitements non-médicamenteux PF Plouin, ESH Hypertension Excellence Center, Hôpital Européen Georges Pompidou, Paris La prise en charge de l hypertendu l concerne

Plus en détail

Monitoring des données relatives au poids effectué par les services médicaux scolaires des villes de Bâle, Berne et Zurich

Monitoring des données relatives au poids effectué par les services médicaux scolaires des villes de Bâle, Berne et Zurich Promotion Santé Suisse Editorial Feuille d information 1 Les données de poids de plus de 13 000 enfants et adolescents dans les villes suisses de, et ont été collectées pour l année scolaire 2012/2013

Plus en détail

Chaque enfant ou adolescent souffrant

Chaque enfant ou adolescent souffrant Prise en charge de l obésité Synthèse La souffrance psychologique chez l enfant et l adolescent obèses Pascale Isnard Services de Psychopathologie de l enfant et de l adolescent Hôpital Bichat-Claude Bernard,

Plus en détail

Cancer bronchique primitif: données épidémiologiques récentes

Cancer bronchique primitif: données épidémiologiques récentes Cancer bronchique primitif: données épidémiologiques récentes Pr Jean Trédaniel Service de pneumologie et oncologie thoracique Groupe Hospitalier Paris Saint Joseph Université Paris Descartes Sources Données

Plus en détail

RGO: CAFÉ OU DÉCAFÉINÉ

RGO: CAFÉ OU DÉCAFÉINÉ RGO: CAFÉ OU DÉCAFÉINÉ QUESTION : Est-ce que le café décaféiné est une alternative au café chez les patients qui souffrent d un RGO? AUTEUR : Alexis Du Cap (JUILLET 2009) SUPERVISEUR : Guylène Thériault

Plus en détail

L activité physique chez les nourrissons et les très jeunes enfants

L activité physique chez les nourrissons et les très jeunes enfants ACTIVITÉ PHYSIQUE L activité physique chez les nourrissons et les très jeunes enfants Greet Cardon, Ph.D., Eveline Van Cauwenberghe, étudiante au Ph.D., Ilse De Bourdeaudhuij, Ph.D. Department of Movement

Plus en détail

Dr Ottaviani Service de Rhumatologie Hôpital Bichat Staff du 23 Mai 2014

Dr Ottaviani Service de Rhumatologie Hôpital Bichat Staff du 23 Mai 2014 Obésité et rhumatismes inflammatoires Dr Ottaviani Service de Rhumatologie Hôpital Bichat Staff du 23 Mai 2014 Obésité 1 Obesity Trends* Among U.S. Adults BRFSS, 1985 (*BMI 30, or ~ 30 lbs overweight for

Plus en détail

DEMANDE EN TRAITEMENT D ORTHODONTIE A MADAGASCAR : INFLUENCE DE L AGE, DU SEXE ET DU STATUT SOCIO-ECONOMIQUE.

DEMANDE EN TRAITEMENT D ORTHODONTIE A MADAGASCAR : INFLUENCE DE L AGE, DU SEXE ET DU STATUT SOCIO-ECONOMIQUE. DEMANDE EN TRAITEMENT D ORTHODONTIE A MADAGASCAR : INFLUENCE DE L AGE, DU SEXE ET DU STATUT SOCIO-ECONOMIQUE. RANDRIANARIMANARIVO HM, RASOANIRINA MO, ANDRIAMBOLOLO-NIVO OR, ANDRIAMBOLOLO-NIVO RD. Institut

Plus en détail

Le diabète en pédiatrie

Le diabète en pédiatrie Le diabète en pédiatrie Dre Isabelle Bouchard Pédiatre Clinique de diabète pédiatrique du CHUL Janvier 2012 Objectifs 1) Connaître les différences physiopathologiques entre le diabète type 1 et type 2

Plus en détail

déterminant de la santé des Avis du Comité scientifique de Kino-Québec

déterminant de la santé des Avis du Comité scientifique de Kino-Québec déterminant de la santé des Avis du Comité scientifique de Kino-Québec déterminant de la santé des Avis du Comité scientifique de Kino-Québec Le présent avis a reçu l appui des organisations et services

Plus en détail

Obésité et psoriasis Données actuelles et questions au spécialiste en nutrition

Obésité et psoriasis Données actuelles et questions au spécialiste en nutrition Obésité et psoriasis Données actuelles et questions au spécialiste en nutrition Emilie MONTASTIER, Carle PAUL Endocrinologie, Nutrition, Dermatologie Université Paul Sabatier, Hôpital Larrey UMR CNRS 5165,

Plus en détail

Extrait de l argumentaire scientifique de la RBP : «Stratégie médicamenteuse du contrôle glycémique du diabète de type 2»

Extrait de l argumentaire scientifique de la RBP : «Stratégie médicamenteuse du contrôle glycémique du diabète de type 2» Extrait de l argumentaire scientifique de la RBP : «Stratégie médicamenteuse du contrôle glycémique du Table des matières 1. Analyse de la littérature concernant les objectifs glycémiques chez les patients

Plus en détail

CaP Diab CAbinet Patient DIABète. Réseau de soins de la Broye et du Nord Vaudois www.rezonord.net

CaP Diab CAbinet Patient DIABète. Réseau de soins de la Broye et du Nord Vaudois www.rezonord.net CaP Diab CAbinet Patient DIABète Yverdon-les-Bains Suisse Réseau de soins de la Broye et du Nord Vaudois www.rezonord.net Situation géographique Equipe du projet Docteur Sébastien Jotterand Médecine Générale,

Plus en détail

Tabagisme et syndrome métabolique

Tabagisme et syndrome métabolique Tabagisme et syndrome métabolique 6 ième Congrès de la SFT 9 nov. 2012 Ivan Berlin Département de Pharmacologie, Hôpital Pitié- Salpêtrière-Faculté de médicine, Université P.& M. Curie - INSERM U894, Paris,

Plus en détail

Hyperglycémie nocturne dans le diabète de type 2 associée au syndrome d apnée du sommeil.

Hyperglycémie nocturne dans le diabète de type 2 associée au syndrome d apnée du sommeil. Hyperglycémie nocturne dans le diabète de type 2 associée au syndrome d apnée du sommeil. S.Fendri, D.Rose,S.Myambu,S.Jeanne,JDLalau Diab Res Clin Pract, Doi :10.1016/j.diabres.2010.09.O29 Relation SAS

Plus en détail

DOCUMENT DE REFLEXION DE L OMS (6 février 2012)

DOCUMENT DE REFLEXION DE L OMS (6 février 2012) PROPOSITION DE CIBLES MONDIALES POUR LA NUTRITION DE LA MERE, DU NOURRISSON ET DU JEUNE ENFANT Introduction DOCUMENT DE REFLEXION DE L OMS (6 février 2012) En mai 2010, dans la résolution WHA63.23 sur

Plus en détail

DENUTRITION DU SUJET AGE

DENUTRITION DU SUJET AGE 1 DENUTRITION DU SUJET AGE Objectif général Réduire de 20% le nombre de personnes âgées de plus de 70 ans dénutries (passer de 350-500 000 personnes dénutries vivant à domicile à 280-400 000 et de 100-200

Plus en détail

Le cholestérol en pédiatrie

Le cholestérol en pédiatrie Formation continue / Fortbildung Vol. 13 No. 1 2002 14 Le cholestérol en pédiatrie Die deutsche Fassung dieses Artikels ist in der Paediatrica erschienen (Vol. 12, No. 6, 2001, S. 23 27) http://www.ssp.hin.ch/paediatrica/vol12/n6/chol-ge.htm

Plus en détail

Vaccination contre la grippe : enjeux pour les infirmières et les infirmiers

Vaccination contre la grippe : enjeux pour les infirmières et les infirmiers Série de Webinaires de l AIIC : Progrès de la pratique Vaccination contre la grippe : enjeux pour les infirmières et les infirmiers Caroline Quach Pédiatre microbiologiste-infectiologue, Hôpital de Montréal

Plus en détail

Etude pilote d un régulateur pneumatique continu de la pression des ballonnets des sondes

Etude pilote d un régulateur pneumatique continu de la pression des ballonnets des sondes Etude pilote d un régulateur pneumatique continu de la pression des ballonnets des sondes d intubation endotrachéale chez l enfant. Gaëlle Vottier 1,3 (Sous la direction du Pr Stéphane Dauger 1,3 ) (En

Plus en détail

Réalisé avec la collaboration du Dr Colas. Pour vous, jour après jour. - FRDBT00584 - Septembre 2013 - Lilly - Tous droits de reproduction réservés.

Réalisé avec la collaboration du Dr Colas. Pour vous, jour après jour. - FRDBT00584 - Septembre 2013 - Lilly - Tous droits de reproduction réservés. Pour vous, jour après jour. - FRDBT00584 - Septembre 2013 - Lilly - Tous droits de reproduction réservés. INVENTIV HEALTH COMMUNICATIONS EUROPE Tout savoir sur son HbA1c Réalisé avec la collaboration du

Plus en détail

Autant les cardiologues nord-américains ont toujours été passionnés par

Autant les cardiologues nord-américains ont toujours été passionnés par REVUES GENERALES Risque cardiovasculaire J. FERRIERES Service de Cardiologie B, CHU Rangueil, TOULOUSE. Prévalence des différentes dyslipidémies en France Peu de données sont disponibles sur la prévalence

Plus en détail

Boîte à outils pour la récréation

Boîte à outils pour la récréation Écoles en santé en mouvement Boîte à outils pour la récréation Une parfaite occasion Table des matières Manitoba en mouvement...3 Écoles en santé en mouvement...4 Préface...7 Le besoin...9 Activité physique...9

Plus en détail

Data issues in species monitoring: where are the traps?

Data issues in species monitoring: where are the traps? Data issues in species monitoring: where are the traps? French breeding bird monitoring : Animations locales : - dealing with heterogenous data - working with multi-species multi-sites monitoring schemes

Plus en détail

CATÉGORIE B TEST D ORIENTATION TECHNIQUES D'EXPRESSION ÉCRITE

CATÉGORIE B TEST D ORIENTATION TECHNIQUES D'EXPRESSION ÉCRITE CENTRE NATIONAL DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE CATÉGORIE B TEST D ORIENTATION TECHNIQUES D'EXPRESSION ÉCRITE Durée : 3h00 Un concours ou un examen de catégorie B exige un champ de connaissances élargi

Plus en détail

Medication management ability assessment: results from a performance based measure in older outpatients with schizophrenia.

Medication management ability assessment: results from a performance based measure in older outpatients with schizophrenia. Medication Management Ability Assessment (MMAA) Patterson TL, Lacro J, McKibbin CL, Moscona S, Hughs T, Jeste DV. (2002) Medication management ability assessment: results from a performance based measure

Plus en détail

Hospital Anxiety and Depression Scale (HADS)

Hospital Anxiety and Depression Scale (HADS) dmt Risques psychosociaux : out ils d é va lua t ion FRPS 13 CATÉGORIE ATTEINTE À LA SANTÉ PHYSIQUE ET MENTALE Hospital Anxiety and Depression Scale (HADS) LANGEVIN V.*, FRANÇOIS M.**, BOINI S.***, RIOU

Plus en détail

Epidémiologie et stratégie de prise en charge des métastases cérébrales. Henri Roché, Institut Claudius Regaud

Epidémiologie et stratégie de prise en charge des métastases cérébrales. Henri Roché, Institut Claudius Regaud Epidémiologie et stratégie de prise en charge des métastases cérébrales Henri Roché, Institut Claudius Regaud Toulouse, 9 février 2012 Histoire naturelle Les cancers en cause Les éléments de stratégie

Plus en détail

LES MALADIES CARDIOMÉTABOLIQUES CHEZ LES SURVIVANTS DE LA LEUCÉMIE LYMPHOBLASTIQUE AIGUË PÉDIATRIQUE

LES MALADIES CARDIOMÉTABOLIQUES CHEZ LES SURVIVANTS DE LA LEUCÉMIE LYMPHOBLASTIQUE AIGUË PÉDIATRIQUE LES MALADIES CARDIOMÉTABOLIQUES CHEZ LES SURVIVANTS DE LA LEUCÉMIE LYMPHOBLASTIQUE AIGUË PÉDIATRIQUE ValérieMarcil, Ph.D., Dt.P. Colloque du mercredi 19 novembre 2014 GUÉRIR D UN CANCER PÉDIATRIQUE: QUELLE

Plus en détail

EXAMEN OSTEOARTICULAIRE DU JEUNE ADOLESCENT OBESE (PRE-REHABILITATION)

EXAMEN OSTEOARTICULAIRE DU JEUNE ADOLESCENT OBESE (PRE-REHABILITATION) EXAMEN OSTEOARTICULAIRE DU JEUNE ADOLESCENT OBESE (PRE-REHABILITATION) PLAN : 1. Pathologies ostéo-articulaires du jeune obèse 2. Examen clinique 3. APA et obésité pédiatrique 4. Certificat Gailledrat

Plus en détail

GROUPES D ALIMENTS ET MALADIES CHRONIQUES : QUELLES RELATIONS?

GROUPES D ALIMENTS ET MALADIES CHRONIQUES : QUELLES RELATIONS? DÉSÉQUILIBre ALIMeNTAIre I PAR ANTHONY FARDET1 ET YVES BOIRIE2 contact@edp-nutrition.fr OLGA LYUBKINA FOTOLIA.COM S il est difficile d établir un effet protecteur ou délétère sur la santé des groupes d

Plus en détail

PROMOTION DE L ACTIVITÉ PHYSIQUE CHEZ LES ENFANTS ET ADOLESCENTS DIABÉTIQUES DE TYPE I

PROMOTION DE L ACTIVITÉ PHYSIQUE CHEZ LES ENFANTS ET ADOLESCENTS DIABÉTIQUES DE TYPE I PROMOTION DE L ACTIVITÉ PHYSIQUE CHEZ LES ENFANTS ET ADOLESCENTS DIABÉTIQUES DE TYPE I UN PROJET DU PROGRAMME CANTONAL DIABÈTE Jérôme Spring Maître de sport APA Diabétologie pédiatrique Riviera-Chablais

Plus en détail

La Cohorte des Grossesses du Québec

La Cohorte des Grossesses du Québec La Cohorte des Grossesses du Québec Outil pour la recherche en pharmacoépidémiologie périnatale Anick Bérard PhD FISPE Professeur titulaire, Faculté de pharmacie, Université de Montréal, Titulaire de la

Plus en détail

INSTITUT MARITIME DE PREVENTION. For improvement in health and security at work. Created in 1992 Under the aegis of State and the ENIM

INSTITUT MARITIME DE PREVENTION. For improvement in health and security at work. Created in 1992 Under the aegis of State and the ENIM INSTITUT MARITIME DE PREVENTION For improvement in health and security at work Created in 1992 Under the aegis of State and the ENIM Maritime fishing Shellfish-farming Sea transport 2005 Le pilier social

Plus en détail

SOS! Parent Teens Acculturation Conflict in Immigrant Families

SOS! Parent Teens Acculturation Conflict in Immigrant Families Inclusive Leadership & Intercultural Management Training & Coaching SOS! Parent Teens Acculturation Conflict in Immigrant Families Best Practices that Foster Positive Family-School Learning Conditions,

Plus en détail

Énergétique de l obésité

Énergétique de l obésité Journal de la Société de Biologie, 200 (1), 29-35 (2006) Énergétique de l obésité par Audrey Bergouignan & Stéphane Blanc Centre d Écologie et Physiologie Énergétiques, CNRS UPR 9010, 23, rue Becquerel,

Plus en détail

REPOUSSER LES LIMITES DE LA CHIRURGIE BARIATRIQUE DANS LES OBESITES MASSIVES AVEC COMORBIDITES

REPOUSSER LES LIMITES DE LA CHIRURGIE BARIATRIQUE DANS LES OBESITES MASSIVES AVEC COMORBIDITES Première Journée du Centre Intégré Nord Francilien de prise en charge de l obésité de l adulte et de l enfant REPOUSSER LES LIMITES DE LA CHIRURGIE BARIATRIQUE DANS LES OBESITES MASSIVES AVEC COMORBIDITES

Plus en détail

*smith&nephew IV3000 Pansement pour cathéters réactif à l'humidité. Le pansement idéal pour cathéters

*smith&nephew IV3000 Pansement pour cathéters réactif à l'humidité. Le pansement idéal pour cathéters Le pansement idéal pour cathéters IV3000 diminue sensiblement le risque d infection en maintenant sec le site de ponction. IV3000 est jusqu à 8 fois plus efficace en terme d évaporation d humidité que

Plus en détail

Procédure normalisée de fonctionnement du RCBT Demande d informations additionnelles. 2.1.003 Version

Procédure normalisée de fonctionnement du RCBT Demande d informations additionnelles. 2.1.003 Version Numéro de PNF: Remplace: Objet: Procédure normalisée de fonctionnement du RCBT Demande d informations additionnelles 2.1.003 Version Demande d informations additionnelles Date d entrée en vigueur Catégorie

Plus en détail

1 400 HKD / year (Season : 21/09/2015 01/06/2016)

1 400 HKD / year (Season : 21/09/2015 01/06/2016) * Please refer to the Grade reference table at the end of this document Inscription en ligne uniquement via votre espace parent, à partir du samedi 12 septembre 2015 à 10h00 Enrolment process will only

Plus en détail

TARIFS PIETONS SAISON PEDESTRIAN RATES SEASON 2014/2015 TARIFS ASSURANCE CARRE NEIGE CARRE NEIGE INSURANCE RATES 2014/2015

TARIFS PIETONS SAISON PEDESTRIAN RATES SEASON 2014/2015 TARIFS ASSURANCE CARRE NEIGE CARRE NEIGE INSURANCE RATES 2014/2015 FORFAITS PIETONS PEDESTRIAN PASSES TARIFS PIETONS SAISON PEDESTRIAN RATES SEASON 2014/2015 Adulte / Adult 14 à 64 ans inclus 14 to 64 years old Réduit / Reduced 5 à 13 ans inclus / 65 à 74 ans inclus 5

Plus en détail

Sommeil et sport Dr. Arnaud PRIGENT (Pneumologue à St LAURENT) sport et sommeil 01/06/2010

Sommeil et sport Dr. Arnaud PRIGENT (Pneumologue à St LAURENT) sport et sommeil 01/06/2010 Sommeil et sport Structure du sommeil Au cours du sommeil, on repère 2 principaux types de sommeil : Le sommeil lent. Le sommeil paradoxal. Processus de régulation 3 processus: - circadienne (processus

Plus en détail

Rubrique SNIIRAM dans Statistiques et publications/ameli.fr

Rubrique SNIIRAM dans Statistiques et publications/ameli.fr Rubrique SNIIRAM dans Statistiques et publications/ameli.fr Contenu Finalités du SNIIRAM... 2 Structure du SNIIRAM... 3 Comment est constitué le SNIIRAM?... 3 Comment sont restituées les données du SNIIRAM?...

Plus en détail

Philippe SOSNER Centre de Prévention des Maladies Cardiaques et Vasculaires CHU de POITIERS

Philippe SOSNER Centre de Prévention des Maladies Cardiaques et Vasculaires CHU de POITIERS Philippe SOSNER Centre de Prévention des Maladies Cardiaques et Vasculaires CHU de POITIERS DIU HTA, risque cardiovasculaire & rénal Futuroscope 24 janvier 2009 «L HTA est définie de façon consensuelle

Plus en détail

CHAPTER 47 CHAPITRE 47

CHAPTER 47 CHAPITRE 47 2013 CHAPTER 47 CHAPITRE 47 An Act Respecting the Delivery of Integrated Services, Programs and Activities Loi concernant la prestation de services, programmes et activités intégrés Assented to December

Plus en détail

La Fibrillation Atriale. Pr Philippe Chevalier

La Fibrillation Atriale. Pr Philippe Chevalier La Fibrillation Atriale Pr Philippe Chevalier Epidémiologie de la fibrillation atriale Le profil, la distribution Les causes La progression La prévention primaire Démographie U.S. population x 1000 Population

Plus en détail

09/2011. Thierry Lemerle Directeur Général adjoint Pole Emploi, France

09/2011. Thierry Lemerle Directeur Général adjoint Pole Emploi, France Thierry Lemerle Directeur Général adjoint Pole Emploi, France Missions Registration Information Payment of allowances Support for job seekers Assistance to companies for their recruitment Establishment

Plus en détail

Dyslipidémies et accidents ischémiques cérébraux. Epidémiologie

Dyslipidémies et accidents ischémiques cérébraux. Epidémiologie Dyslipidémies et accidents ischémiques cérébraux Epidémiologie Cholestérol et accidents ischémiques cérébraux: plan I Lipides et atteintes des grosses artères cérébrales: 4 Epidémiologie lipides et risque

Plus en détail

ABL and Evivar Medical for Strategic Partnership and Alliance in HIV and Hepatitis

ABL and Evivar Medical for Strategic Partnership and Alliance in HIV and Hepatitis ABL and Evivar Medical for Strategic Partnership and Alliance in HIV and Hepatitis Conférence de Presse ABL SA - Chambre de Commerce de Luxembourg - Mardi 29 Septembre 2009, 18h Annonce de Presse ABL and

Plus en détail

Écho-Doppler thyroïdien : impact sur la prise en charge des hyperthyroïdies iodo-induites. Hervé Monpeyssen AHP

Écho-Doppler thyroïdien : impact sur la prise en charge des hyperthyroïdies iodo-induites. Hervé Monpeyssen AHP Écho-Doppler thyroïdien : impact sur la prise en charge des hyperthyroïdies iodo-induites Hervé Monpeyssen AHP Hyper Type 1 Hyper Type2 Mécanismes I - «carburant» Iodo-toxique Thyropathie Goitre/TAI/

Plus en détail

Improving the breakdown of the Central Credit Register data by category of enterprises

Improving the breakdown of the Central Credit Register data by category of enterprises Improving the breakdown of the Central Credit Register data by category of enterprises Workshop on Integrated management of micro-databases Deepening business intelligence within central banks statistical

Plus en détail

Economie de l'environnement

Economie de l'environnement Economie de l'environnement Fatih Karanl Département d'economie, EconomiX-CNRS, Université Paris Ouest Nanterre la Défense E-mail: fkaranl@u-paris10.fr Web: http://economix.fr/fr/membres/?id=1294 2013-2014

Plus en détail

Thomas rencontre un zebre L histoire d un enfant allergique

Thomas rencontre un zebre L histoire d un enfant allergique 1 Siemens Medical Solutions Diagnostics propose un large portefeuille de solutions diagnostiques haute performance qui procurent des moyens plus efficaces d aide au diagnostic, à la prise en charge et

Plus en détail

Introduction à la nutrition préscolaire pour les diététistes professionnel(le)s

Introduction à la nutrition préscolaire pour les diététistes professionnel(le)s Introduction à la nutrition préscolaire pour les diététistes professionnel(le)s Évaluation nutritionnelle pédiatrique Nutrition Screening Tool for Every Preschooler Évaluation de l alimentation des enfants

Plus en détail

FEDERATION INTERNATIONALE DE L AUTOMOBILE. Norme 8861-2000

FEDERATION INTERNATIONALE DE L AUTOMOBILE. Norme 8861-2000 FEDERATION INTERNATIONALE DE L AUTOMOBILE Norme 8861-2000 NORME FIA CONCERNANT LA PERFORMANCE DES DISPOSITIFS D'ABSORPTION D'ÉNERGIE À L'INTÉRIEUR DES BARRIÈRES DE PNEUS DE FORMULE UN Ce cahier des charges

Plus en détail

Application Form/ Formulaire de demande

Application Form/ Formulaire de demande Application Form/ Formulaire de demande Ecosystem Approaches to Health: Summer Workshop and Field school Approches écosystémiques de la santé: Atelier intensif et stage d été Please submit your application

Plus en détail

Hospitalisations et réhospitalisations sensibles aux soins de premiers recours (HSPR)

Hospitalisations et réhospitalisations sensibles aux soins de premiers recours (HSPR) Hospitalisations et réhospitalisations sensibles aux soins de premiers recours (HSPR) Séminaire Hospinnomics 18 mars, 2015 Victor G. Rodwin Professeur en gestion et politiques de santé Wagner School/New

Plus en détail

Faire parvenir votre candidature avant le 2011 à : Send your application before, 2011 to: 789, rue Beaulieu 789, rue Beaulieu

Faire parvenir votre candidature avant le 2011 à : Send your application before, 2011 to: 789, rue Beaulieu 789, rue Beaulieu PSYCHO-ÉDUCATEUR(TRICE) PSYCHOEDUCATOR Située le long du Golfe St-Laurent, son territoire comprend dix villages anglophones et quatre villages francophones, s échelonnant de Kégaska à Blanc Sablon, incluant

Plus en détail

Biométrie comparée des nouveau-nés et des mères d origine maghrébine et d origine française de la Maternité de Clamart (92)

Biométrie comparée des nouveau-nés et des mères d origine maghrébine et d origine française de la Maternité de Clamart (92) Colloques du Groupement des Anthropologistes de Langue Française (GALF) Biométrie comparée des nouveau-nés et des mères d origine maghrébine et d origine e de la Maternité de Clamart (92) Compared biometry

Plus en détail

Rapport sur les nouveaux médicaments brevetés Iressa

Rapport sur les nouveaux médicaments brevetés Iressa Rapport sur les nouveaux médicaments brevetés Iressa Au titre de son initiative de transparence, le CEPMB publie les résultats des examens des prix des nouveaux médicaments brevetés effectués par les membres

Plus en détail

AVIS DU CONSEIL SUPERIEUR DE LA SANTE N 9176

AVIS DU CONSEIL SUPERIEUR DE LA SANTE N 9176 AVIS DU CONSEIL SUPERIEUR DE LA SANTE N 9176 Complément alimentaire Alvityl Multivitamines firme Laboratoires Urgo In this scientific policy advisory report the Superior Health Council of Belgium provides

Plus en détail

Fondation Health On the Net : Accès à l information de santé digne de confiance

Fondation Health On the Net : Accès à l information de santé digne de confiance Fondation Health On the Net : Accès à l information de santé digne de confiance Célia Boyer Directrice exécutive de la Fondation Liège, le 2 décembre 2013 Quelques chiffres sur l usage d Internet en santé

Plus en détail

Cholesterol. There are 3 main types of fats in your blood:

Cholesterol. There are 3 main types of fats in your blood: Cholesterol Cholesterol is a fatty substance that your body needs to work. It is made in the liver and found in food that comes from animals, such as meat, eggs, milk products, butter and lard. Too much

Plus en détail

Karine Côté, Ph.D. Professeure adjointe

Karine Côté, Ph.D. Professeure adjointe Karine Côté, Ph.D. Professeure adjointe FORMATION 1999-2002 Post-doctorat, Law and Mental Health Program, Centre for Addiction and Mental Health et Université de Toronto. 1999 Ph.D. Psychologie - Recherche

Plus en détail

Alimentation et santé de l enfant : lien avec la condition dentaire

Alimentation et santé de l enfant : lien avec la condition dentaire Alimentation et santé de l enfant : lien avec la condition dentaire Alimentation, stabilité pondérale et santé de l enfant Angelo Tremblay Division de kinésiologie Y a-t-il autre chose? La première loi

Plus en détail

Evaluation et gestion du risque des champs radiofréquences: Une perspective de l'oms

Evaluation et gestion du risque des champs radiofréquences: Une perspective de l'oms Evaluation et gestion du risque des champs radiofréquences: Une perspective de l'oms Dr E. van Deventer HSE/PHE/IHE 239 Le Projet International EMF Etabli en 1996 Coordonné au siège de l'oms Un effort

Plus en détail

La malnutrition chez la personne âgée. Dr M. de Saint-Hubert, Gériatrie, Cliniques Universitaires Mont-Godinne

La malnutrition chez la personne âgée. Dr M. de Saint-Hubert, Gériatrie, Cliniques Universitaires Mont-Godinne La malnutrition chez la personne âgée Dr M. de Saint-Hubert, Gériatrie, Cliniques Universitaires Mont-Godinne Objectifs Importance du problème Facteurs de risque Evaluation Traitement & prévention Points

Plus en détail

Donneurs vivants Risques à long terme. Cours de transplantation Univ. Montréal et McGill 5 avril 2013

Donneurs vivants Risques à long terme. Cours de transplantation Univ. Montréal et McGill 5 avril 2013 Donneurs vivants Risques à long terme Michel R. Pâquet MD, PhD Unité de Transplantation Le Centre Hospitalier de l Université de Montréal Hôpital Notre-Dame Montréal Hôtel-Dieu Hôpital Notre-Dame Cours

Plus en détail

DIAGNOSTIC PRÉNATAL NON INVASIF : LE SANG MATERNEL

DIAGNOSTIC PRÉNATAL NON INVASIF : LE SANG MATERNEL 6 LE TEST DIAGNOSTIC PRÉNATAL NON INVASIF : LE SANG MATERNEL Source : les cellules trophoblastiques Fetal cell Cell isolation Détection 5-6SA Disparition rapide après accouchement Pas de persistance après

Plus en détail

A Study of the Absolute Risk and Distribution of Cardiovascular Risk Factors Among Buyers Attending the Market Places of Aubervilliers

A Study of the Absolute Risk and Distribution of Cardiovascular Risk Factors Among Buyers Attending the Market Places of Aubervilliers Étude originale Détermination du niveau de risque et de la distribution des facteurs de risque cardio-vasculaire au sein d une population fréquentant les marchés de la ville d Aubervilliers A Study of

Plus en détail

PRISE DE POSITION SUR LE RÈGLEMENT SUR L ACCÈS À LA MARIHUANA À DES FINS MÉDICALES ADOPTÉ PAR LE GOUVERNEMENT FÉDÉRAL

PRISE DE POSITION SUR LE RÈGLEMENT SUR L ACCÈS À LA MARIHUANA À DES FINS MÉDICALES ADOPTÉ PAR LE GOUVERNEMENT FÉDÉRAL NUMÉRO 131 : JUILLET 2002 PRISE DE POSITION SUR LE RÈGLEMENT SUR L ACCÈS À LA MARIHUANA À DES FINS MÉDICALES ADOPTÉ PAR LE GOUVERNEMENT FÉDÉRAL I - Introduction Au niveau international, l Organisation

Plus en détail

La dénormalisation de la malbouffe auprès des jeunes

La dénormalisation de la malbouffe auprès des jeunes La dénormalisation de la malbouffe auprès des jeunes Réalisation, Jaldhara Jacinthe Ledoux et Andréane Poliquin Coordination, Jacinthe Hovington, responsable des programmes en saines habitudes de vie.

Plus en détail

Consultation Nutrition27

Consultation Nutrition27 Denutritiondelacivilisationmoderne! Quel progres! Alors qu un nouvel arrivant sur la planète a aujourd hui plus de risque d être trop gros que trop maigre, la dénutrition est pourtant la forêt cachée par

Plus en détail

Analyse des mesures anthropométriques et de la composition corporelle des cégépiens et des cégépiennes

Analyse des mesures anthropométriques et de la composition corporelle des cégépiens et des cégépiennes Analyse des mesures anthropométriques et de la composition corporelle des cégépiens et des cégépiennes (PA2002-006) Rapport synthèse 2 Points saillants Luc Chiasson Enseignant-chercheur Cégep de Lévis-Lauzon

Plus en détail

Pour ou contre la rééducation périneale du post-partum?

Pour ou contre la rééducation périneale du post-partum? Pour ou contre la rééducation périneale du post-partum? Xavier Fritel To cite this version: Xavier Fritel. Pour ou contre la rééducation périneale du post-partum?. Gynécologie Obstétrique & Fertilité,

Plus en détail

Evolution of inequalities in health care use in France

Evolution of inequalities in health care use in France Evolution of inequalities in health care use in France Florence Jusot University of Rouen Paris-Dauphine University (Leda-legos) & Irdes Paul Dourgnon Irdes & Paris-Dauphine University (Leda-legos) Context

Plus en détail

Particularités de l obésité chez la personne âgée

Particularités de l obésité chez la personne âgée Dossier thématique 375 J.-L. Schlienger, F. Luca, A. Pradignac Service de médecine interne et nutrition, Hôpital de Hautepierre, CHU, Strasbourg. Particularités de l obésité chez la personne âgée Particularities

Plus en détail

Expérimentation du programme personnalisé de l après-cancer des patients traités pour un cancer dans l enfance ou l adolescence

Expérimentation du programme personnalisé de l après-cancer des patients traités pour un cancer dans l enfance ou l adolescence APPEL A PROJETS 2011 Expérimentation du programme personnalisé de l après-cancer des patients traités pour un cancer dans l enfance ou Prévention et prise en charge des séquelles à long terme Actions 25.3

Plus en détail

La recherche clinique au cœur du progrès thérapeutique

La recherche clinique au cœur du progrès thérapeutique 2 èmes Assises de l Innovation Thérapeutique Paris, 05-11-2014 La recherche clinique au cœur du progrès thérapeutique Pr. Jean-François DHAINAUT Président du Groupement Inter-régional de la Recherche Clinique

Plus en détail

Le domaine QRPH Qualité, Recherche Clinique et Santé Publique. 8 Decembre, 2008 Réunion IHE-FRANCE Ana ESTELRICH, GIP-DMP, FRANCE

Le domaine QRPH Qualité, Recherche Clinique et Santé Publique. 8 Decembre, 2008 Réunion IHE-FRANCE Ana ESTELRICH, GIP-DMP, FRANCE Le domaine QRPH Qualité, Recherche Clinique et Santé Publique 8 Decembre, 2008 Réunion IHE-FRANCE Ana ESTELRICH, GIP-DMP, FRANCE Le domaine QRPH Domaine le plus recent d IHE Sponsors: American Heart Association

Plus en détail

REDUCTION DE LA DOSE Imagerie Mammaire. Dr Anne Tardivon Service de Radiologie Institut Curie, site Paris

REDUCTION DE LA DOSE Imagerie Mammaire. Dr Anne Tardivon Service de Radiologie Institut Curie, site Paris REDUCTION DE LA DOSE Imagerie Mammaire Dr Anne Tardivon Service de Radiologie Institut Curie, site Paris Soirée SFR-IDF, 15 Mars 2012 Une Technique Très Encadrée Dépistage organisé (DO) Départements pilotes

Plus en détail

«Quelle information aux patients en recherche biomédicale? Quels enseignements en retirer pour la pratique quotidienne?»

«Quelle information aux patients en recherche biomédicale? Quels enseignements en retirer pour la pratique quotidienne?» «Quelle information aux patients en recherche biomédicale? Quels enseignements en retirer pour la pratique quotidienne?» Dr Adeline Paris Unité de Pharmacologie Clinique Centre d Investigation Clinique

Plus en détail

St.Amant Autism Programs Early Learning Program Application Form

St.Amant Autism Programs Early Learning Program Application Form St.Amant Autism Programs Early Learning Program Application Form Date Received: Eligible: Yes No Ineligible Date: Intake Meeting: Start Date: CHILD INFORMATION Name: Birth date:* Male Female (First) (Middle)

Plus en détail

Revision of hen1317-5: Technical improvements

Revision of hen1317-5: Technical improvements Revision of hen1317-5: Technical improvements Luca Felappi Franz M. Müller Project Leader Road Safety Consultant AC&CS-CRM Group GDTech S.A., Liège Science Park, rue des Chasseurs-Ardennais, 7, B-4031

Plus en détail

REVITALIZING THE RAILWAYS IN AFRICA

REVITALIZING THE RAILWAYS IN AFRICA REVITALIZING THE RAILWAYS IN AFRICA Contents 1 2 3 4 GENERAL FRAMEWORK THE AFRICAN CONTINENT: SOME LANDMARKS AFRICAN NETWORKS: STATE OF PLAY STRATEGY: DESTINATION 2040 Contents 1 2 3 4 GENERAL FRAMEWORK

Plus en détail

AIDE FINANCIÈRE POUR ATHLÈTES FINANCIAL ASSISTANCE FOR ATHLETES

AIDE FINANCIÈRE POUR ATHLÈTES FINANCIAL ASSISTANCE FOR ATHLETES AIDE FINANCIÈRE POUR ATHLÈTES FINANCIAL ASSISTANCE FOR ATHLETES FORMULAIRE DE DEMANDE D AIDE / APPLICATION FORM Espace réservé pour l utilisation de la fondation This space reserved for foundation use

Plus en détail

PANDORA database: a compilation of indoor air pollutant emissions

PANDORA database: a compilation of indoor air pollutant emissions PANDORA database: a compilation of indoor air pollutant emissions Marc O. Abadie and Patrice Blondeau LEPTIAB University of La Rochelle, France Corresponding email: mabadie@univ-lr.fr 1 Scope Context Modeling

Plus en détail

Modalités d évaluation en Simulation

Modalités d évaluation en Simulation Modalités d évaluation en Simulation Définition de l évaluation n Evaluation en pédagogie = «analyse systémique de la qualité de l enseignement et de l apprentissage» (Mac Dougall 2010) Le cercle vertueux

Plus en détail

L insertion professionnelle

L insertion professionnelle L insertion professionnelle Revue de la littérature Il n existe pas d étude spécifique française sur l impact du cancer sur l insertion professionnelle des AJA. Les difficultés d insertion après un cancer

Plus en détail