PRISE EN CHARGE DU PATIENT ALLERGIQUE EN 2007

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PRISE EN CHARGE DU PATIENT ALLERGIQUE EN 2007"

Transcription

1 PRISE EN CHARGE DU PATIENT ALLERGIQUE EN 2007

2 VOCABULAIRE ALLERGIE TERRAIN ATOPIQUE SENSIBILISATION ALLERGIE CROISEE

3 ALLERGIE réaction anormale d ordre immunologique d un individu exposé à une certaine substance

4 TERRAIN ATOPIQUE 1920 Coca et Cooke maladies fréquentes dans certaines familles : eczéma asthme rhume des foins

5 ATOPIE 1970 Pepys anormale facilité à synthétiser des IgE spécifiques vis-à-vis d allergènes naturels entrant en contact avec l organisme par les voies naturelles

6 ATOPIE tendance individuelle ou familiale à produire des IgE spécifiques en réponse à de petites doses d Ag (habituellement protéiques) et à développer des symptômes typiques : asthme, rhinoconjonctivite, syndrome eczéma-dermatite

7 Maladies allergiques non atopiques allergies aux venins d hymenoptères allergies médicamenteuses eczéma de contact pneumopathies d hypersensibilité

8 MALADIES NON ALLERGIQUES RHINITE NON ALLERGIQUE ASTHME «INTRINSEQUE» URTICAIRE CHRONIQUE

9 SENSIBILISATION Test(s) Cutané(S) et/ou RAST positif(s) sans pertinence clinique

10 ALLERGIE CROISEE Allergène primaire et allergènes croisants Epitopes communs ou de structure voisine Différencier sensibilisation et allergie

11 RISQUE ALLERGIQUE 5 à 15 % en l absence d ATCD familial 20 à 40 % si 1 parent atteint 40 à 60 % si 2 parents atteints 60 à 80 % si 2 parents avec même allergie Risque plus élevé si mère allergique

12 Prévalence des maladies atopiques en France Dermatite atopique 10 % Asthme 7 à 9 % enfants 10 à 15 % adolescents Rhinoconjonctivite 11 à 25 % des ado Allergie alimentaire 3 %

13 DIAGNOSTIC toujours clinique avant tout tests cutanés (prick) RAST tests biologiques de dépistage

14 Nouveaux RAST possibilité de doser les allergènes majeurs et mineurs de certains allergènes intérêt pour pollens de graminées et de bouleau pour prédire l efficacité d une immunothérapie

15 TRAITEMENT peu de nouveauté parmi les médicaments nouveaux anti-histaminiques très sûrs du point de vue cardiaque anti-leucotriène indiqué aussi dans la rhinite allergique associations CSI et Bêta2LD très efficaces dans l asthme

16 OMALIZUMAB (XOLAIR) Ac monoclonal murin humanisé anti-ige Empêche la liaison des IgE au récepteur de forte affinité sur les cellules effectrices Ne peut pas se lier aux Ig E déjà fixées A prouvé son efficacité dans l asthme sévère Bonne tolérance Coût élevé

17 IMMUNOTHERAPIE SPECIFIQUE Seul traitement capable d influencer l évolution naturelle de l atopie Modifie et réoriente la réponse immunitaire Actif sur les symptômes d allergie respiratoire, même plusieurs années après l arrêt du traitement Prévient l apparition d un asthme Diminue les sensibilisations ultérieures

18 IMMUNOTHERAPIE SPECIFIQUE La voie sub-linguale a prouvé également son efficacité Plus facile à mettre en œuvre Possibilité d administrer des doses beaucoup plus élevées Traitement intermittent pour les allergènes saisonniers

19 LIMITES DE L IMMUNOTHERAPIE À effectuer le plus précocément possible Ne fonctionne pas chez les patients polysensibilisés Produits à améliorer (standardisation, fortes concentrations, allergènes majeurs ) Pas de réelle possibilité de sélectionner les patients répondeurs Pas de moyen autre que la clinique pour contrôler l efficacité et le maintien de cette dernière

20 PROBIOTIQUES? Microorganismes vivants qui administrés en quantité adéquate apportent un bénéfice pour la santé de l hôte Essentiellement Bifidobactéries et Lactobacilles Ont des effets immunologiques Réduisent la fréquence de la DA chez les enfants à haut risque atopique Ne sont pas recommandés officiellement

21 PREVENTION PRIMAIRE Pas de tabac pendant et après la grossesse Pas de consommation d arachide pendant la grosesse et l allaitement Allaitement maternel au moins 4 mois Lait HA Diversification alimentaire retardée Éviction des acariens et des animaux

Qu est. est-ce que l allergie l. S.Guez Unité des Maladies Allergiques Médecine Interne 3.3 Hôpital Pellegrin Bordeaux cedex

Qu est. est-ce que l allergie l. S.Guez Unité des Maladies Allergiques Médecine Interne 3.3 Hôpital Pellegrin Bordeaux cedex Qu est est-ce que l allergie l? S.Guez Unité des Maladies Allergiques Médecine Interne 3.3 Hôpital Pellegrin 33076 Bordeaux cedex Comment devient-on allergique? Pourquoi devient-on allergique? Que se

Plus en détail

Histoire naturelle des sensibilisations : A quel âge devient-on polysensibilisé?

Histoire naturelle des sensibilisations : A quel âge devient-on polysensibilisé? Histoire naturelle des sensibilisations : A quel âge devient-on polysensibilisé? Le développement d une allergie chez un individu est complexe. Il dépend des antécédents familiaux, des IgE totales, des

Plus en détail

TEST DE PROVOCATION NASAL TPN. Dr François Saint-Martin

TEST DE PROVOCATION NASAL TPN. Dr François Saint-Martin TEST DE PROVOCATION NASAL TPN Dr François Saint-Martin Contexte Le TPN est un outil de diagnostic : Pour la recherche médicale dans la rhinite allergique et non allergique. Pour la pratique quotidienne

Plus en détail

Vers une conférence de consensus pour la prise en charge de la conjonctivite allergique

Vers une conférence de consensus pour la prise en charge de la conjonctivite allergique Vers une conférence de consensus pour la prise en charge de la conjonctivite allergique F. Marmouz Allergologue Pontoise M. Raffard Allergologue Paris Paris SFO 07/05/2007 Conjonctivite allergique Prise

Plus en détail

GMM janvier BORDES Mathieu. Pédiatrie CH Mâcon.

GMM janvier BORDES Mathieu. Pédiatrie CH Mâcon. GMM janvier 2015. BORDES Mathieu. Pédiatrie CH Mâcon. Cas cliniques/selma. Selma 8 mois 1/2. Naissance à terme, PN=3 kg. ATCD: Détresse respiratoire néonatale. 1 er bronchiolite à 5 mois. Hématémèse à

Plus en détail

Diagnostique biologique de l allergie

Diagnostique biologique de l allergie Diagnostique biologique de l allergie L allergie en chiffres plus de 9 millions de personnes souffrent de rhinites allergiques ; environ 6 millions de personnes présentent un eczéma ; 2,5 à 3 millions

Plus en détail

Définition de l atopie Désigne la capacité d un individu à se sensibiliser sur le plan immunologique aux allergènes de l environnement (pneumallergène

Définition de l atopie Désigne la capacité d un individu à se sensibiliser sur le plan immunologique aux allergènes de l environnement (pneumallergène ALLERGIE Définition de l atopie Désigne la capacité d un individu à se sensibiliser sur le plan immunologique aux allergènes de l environnement (pneumallergènes) Il y a ainsi fabrication d anticorps de

Plus en détail

Dr Gaëlle Le Hénaff Centre Médical Erdre Saint Augustin, Nantes 19 mai 2015

Dr Gaëlle Le Hénaff Centre Médical Erdre Saint Augustin, Nantes 19 mai 2015 Dr Gaëlle Le Hénaff Centre Médical Erdre Saint Augustin, Nantes 19 mai 2015 Allergies, définition Ensemble des manifestations cliniques liées à une réponse immnoallergique vis à vis des allergènes Les

Plus en détail

ALLERGIE ALIMENTAIRE chez l enfant. Anne Dupré la Tour 10/03/2016 DESC d Allergologie

ALLERGIE ALIMENTAIRE chez l enfant. Anne Dupré la Tour 10/03/2016 DESC d Allergologie ALLERGIE ALIMENTAIRE chez l enfant Anne Dupré la Tour 10/03/2016 DESC d Allergologie GENERALITES L allergie alimentaire atteint 4 à 6% des enfants 2 fois plus de garçons que de filles la fréquence des

Plus en détail

Conjonctive et allergie

Conjonctive et allergie Conjonctive et allergie M. Castelain Marseille Pas de conflit d intérêt Charlène B 5 ans Hyperhémie conjonctivale, prurit et larmoiement récidivants depuis 2 ans, chalazions à répétition (5 en tout) antécédents

Plus en détail

La désensibilisation. Je m informe. 4 bénéfices essentiels pour une qualité de vie retrouvée : Les clés de l efficacité :

La désensibilisation. Je m informe. 4 bénéfices essentiels pour une qualité de vie retrouvée : Les clés de l efficacité : La désensibilisation 4 bénéfices essentiels pour une qualité de vie retrouvée : 1. Diminue voire supprime les symptômes à terme 2. Diminue la consommation des traitements symptomatiques associés à l allergie

Plus en détail

La dermatite atopique du nourrisson, une urgence thérapeutique! 2- Altération de la barrière cutanée et développement des maladies allergiques

La dermatite atopique du nourrisson, une urgence thérapeutique! 2- Altération de la barrière cutanée et développement des maladies allergiques La dermatite atopique du nourrisson, une urgence thérapeutique! 2- Altération de la barrière cutanée et développement des maladies allergiques Frédéric BERARD, Immunologie Clinique et Allergologie, Lyon

Plus en détail

La désensibilisation ou immunothérapie spécifique

La désensibilisation ou immunothérapie spécifique La désensibilisation ou immunothérapie spécifique Site d'allergologie du Docteur Marmouz Adresse du site : www.docvadis.fr/f.marmouz La désensibilisation ou immunothérapie spécifique (I.T.S.) selon le

Plus en détail

Actualités dans l exploration allergologique d un asthmatique. Catherine Neukirch Service de Pneumologie A HOPITAL BICHAT

Actualités dans l exploration allergologique d un asthmatique. Catherine Neukirch Service de Pneumologie A HOPITAL BICHAT Actualités dans l exploration allergologique d un asthmatique Catherine Neukirch Service de Pneumologie A HOPITAL BICHAT Conférence Expert SPLF 2007 Asthme et Allergie Tillie-Leblond, Godard. Rev Mal Respir

Plus en détail

Ajaccio dr.n.ambrogi

Ajaccio dr.n.ambrogi Choc anaphylactique de plus en plus fréquent 3 tableaux cliniques d anaphylaxie : -le choc anaphylactique -l angioedème laryngé -l asthme aigu grave Réaction allergique systémique sévère,potentiellement

Plus en détail

Epidémiologie et physiopathologie de l asthme chez l enfant

Epidémiologie et physiopathologie de l asthme chez l enfant Epidémiologie et physiopathologie de l asthme chez l enfant Increasing asthma period prevalence among children 0-17 years of age, 1980-1996 9 8? 7 6 Percent 5 4 3 2 1 0 1980 1982 1984 1986 1988 1990 1992

Plus en détail

La désensibilisation. Lisez attentivement cette fiche si vous êtes allergique

La désensibilisation. Lisez attentivement cette fiche si vous êtes allergique La désensibilisation Lisez attentivement cette fiche si vous êtes allergique EN BREF La désensibilisation, encore appelée immunothérapie allergénique, est actuellement le seul traitement modifiant le cours

Plus en détail

ATELIER. Explorations allergologiques dans l asthme. Catherine Neukirch Service de Pneumologie A HOPITAL BICHAT

ATELIER. Explorations allergologiques dans l asthme. Catherine Neukirch Service de Pneumologie A HOPITAL BICHAT ATELIER Explorations allergologiques dans l asthme Catherine Neukirch Service de Pneumologie A HOPITAL BICHAT Allergies respiratoires Rhinite et asthme : allergie immédiate IgE Phase de sensibilisation

Plus en détail

Allergies Alimentaires

Allergies Alimentaires Allergies Alimentaires Jean-Michel WAL Académie d Agriculture de France Salon International de l Agriculture 2017 L allergie alimentaire problème de santé publique Augmentation importante et rapide : Prévalence

Plus en détail

Définition de l asthme

Définition de l asthme Asthme Définition de l asthme Il s agit d une affection inflammatoire des voies aériennes inférieurs.le rétrécissement ou l obstruction qui en découle présentent en général, un caractère réversible. Ainsi

Plus en détail

PHÉNOTYPES DES HYPERSENSIBILITÉS AUX AINS. Dr Marion BRAIRE-BOURREL Allergologue Centre Hospitalier Lyon Sud

PHÉNOTYPES DES HYPERSENSIBILITÉS AUX AINS. Dr Marion BRAIRE-BOURREL Allergologue Centre Hospitalier Lyon Sud PHÉNOTYPES DES HYPERSENSIBILITÉS AUX AINS Dr Marion BRAIRE-BOURREL Allergologue Centre Hospitalier Lyon Sud Conflits d intérêt Intérêts financiers : néant Liens durables ou permanents : néant Interventions

Plus en détail

L œsophagite à éosinophiles. Quel est le rôle de l allergologue?

L œsophagite à éosinophiles. Quel est le rôle de l allergologue? L œsophagite à éosinophiles Quel est le rôle de l allergologue? 24 août 2016 Felicitas Langner-Viviani Service d immunologie et allergie Fil rouge Qu est-ce que c est une allergie? Manifestations allergiques

Plus en détail

LES ALLERGIES. L atopie = capacité d un individu à se sensibiliser sur le plan immunologique aux allergènes de l environnement (pneumallergènes).

LES ALLERGIES. L atopie = capacité d un individu à se sensibiliser sur le plan immunologique aux allergènes de l environnement (pneumallergènes). 26.03.09 Dr Porri Pneumologie LES ALLERGIES I)Définitions L atopie = capacité d un individu à se sensibiliser sur le plan immunologique aux allergènes de l environnement (pneumallergènes). Il y a ainsi

Plus en détail

Sommaire. I. Introduction II. Quelles sont les allergènes? III.comment se manifeste allergie, les symptômes IV. Prévention V.

Sommaire. I. Introduction II. Quelles sont les allergènes? III.comment se manifeste allergie, les symptômes IV. Prévention V. Sommaire I. Introduction II. Quelles sont les allergènes? III.comment se manifeste allergie, les symptômes IV. Prévention V. Conclusion http://translate.google.fr/translate?hl=fr&langpair=en%7cfr&u=http://kidshealth.org/teen/diseases_conditions/allergies_immune/allergies.html

Plus en détail

L Allergologie moléculaire

L Allergologie moléculaire L Allergologie moléculaire Pr Gabrielle Pauli Mars 2013 Nous vous remercions de bien vouloir patienter, la conférence va commencer dans quelques instants Une source allergénique contient des centaines

Plus en détail

Dr Jean Marc Chavigny Caroline Da-Chavigny

Dr Jean Marc Chavigny Caroline Da-Chavigny Dr Jean Marc Chavigny Caroline Da-Chavigny Mode d emploi pour gérer l eczéma atopique 2 2 Introduction Vous vous demandez si l eczéma peut arrêter de vous gâcher la vie? La réponse est oui. Ce ne sera

Plus en détail

La réponse immunitaire. D. Lakomy Laboratoire d Immunologie CHU Dijon

La réponse immunitaire. D. Lakomy Laboratoire d Immunologie CHU Dijon La réponse immunitaire D. Lakomy Laboratoire d Immunologie CHU Dijon 15.10.2015 Nomenclature Rôle et implications du système immunitaire Composition du système immunitaire Fonction de chaque constituant

Plus en détail

REINTRODUCTION ALIMENTAIRE CHEZ L ENFANT. Cas cliniques Arachide

REINTRODUCTION ALIMENTAIRE CHEZ L ENFANT. Cas cliniques Arachide REINTRODUCTION ALIMENTAIRE CHEZ L ENFANT Cas cliniques Arachide 8e Congrès Francophone d'allergologie Agnes Juchet, Dominique Sabouraud, Rachel Pontcharraud, Isabelle Daubas Nawel Naji 8 ème Congrès Francophone

Plus en détail

Haute Autorité de santé

Haute Autorité de santé COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Haute Autorité de santé AVIS DE LA COMMISSION 6 juillet 2005 AERIUS 0,5 mg/ml, sirop Flacon de 150 ml polystyrène (CIP : 359 538-2) Laboratoire SCHERING PLOUGH EUROPE Desloratadine

Plus en détail

INTRODUCTION Réactions présumées allergiques aux bétalactmines : Allergie vraie : 10% Fréquence +++ Démarche rigoureuse : Confirmer ou infirmer l alle

INTRODUCTION Réactions présumées allergiques aux bétalactmines : Allergie vraie : 10% Fréquence +++ Démarche rigoureuse : Confirmer ou infirmer l alle REACTIONS ALLERGIQUES ET PSEUDO-ALLERGIQUES AUX BETALACTAMINES. K. Boussetta - S. Bousnina Hôpital d enfants de Tunis INTRODUCTION Réactions présumées allergiques aux bétalactmines : Allergie vraie : 10%

Plus en détail

CONTRIBUTION DE LA BIOLOGIE AU DIAGNOSTIC DE L ALLERGIE. Dr Marie DESROUSSEAUX Pharmacien Biologiste Laboratoire Biocentre

CONTRIBUTION DE LA BIOLOGIE AU DIAGNOSTIC DE L ALLERGIE. Dr Marie DESROUSSEAUX Pharmacien Biologiste Laboratoire Biocentre CONTRIBUTION DE LA BIOLOGIE AU DIAGNOSTIC DE L ALLERGIE Dr Marie DESROUSSEAUX Pharmacien Biologiste Laboratoire Biocentre INTRODUCTION La prévalence des maladies allergiques a doublé au cours des 15 dernières

Plus en détail

ALLERGIQUE AUX POLLENS D'ARBRES

ALLERGIQUE AUX POLLENS D'ARBRES ALLERGIQUE AUX POLLENS D'ARBRES L ALLERGIE DÉFINITION L allergie résulte d un dysfonctionnement du système immunitaire conduisant l organisme à réagir de manière anormale au contact d une substance étrangère

Plus en détail

Asthme allergique et autres manifestations

Asthme allergique et autres manifestations Asthme allergique et autres manifestations Séminaire de Médecine Interne 25 janvier 2013 Dr Françoise Pirson Pneumologie Définition de l asthme maladie inflammatoire chronique des voies respiratoires inflammation

Plus en détail

- Où en est-on aujourd hui des indications, de l efficacité de l ITA? 8 Rencontres Rhône-Alpines De FMC en Allergologie. H Dhivert Donnadieu

- Où en est-on aujourd hui des indications, de l efficacité de l ITA? 8 Rencontres Rhône-Alpines De FMC en Allergologie. H Dhivert Donnadieu - Où en est-on aujourd hui des indications, de l efficacité de l ITA? 8 Rencontres Rhône-Alpines De FMC en Allergologie H Dhivert Donnadieu Philippe 55 ans, habite à Amiens Antc: symptômes polliniques

Plus en détail

L Immunothérapie allergénique qui et comment désensibilisé?

L Immunothérapie allergénique qui et comment désensibilisé? L Immunothérapie allergénique qui et comment désensibilisé? Jocelyne JUST Groupe Hospitalier Trousseau La Roche-Guyon. Université paris6 26 rue du Dr A. Netter 75571 PARIS cedex 12 FRANCE L Immunothérapie

Plus en détail

Les tests cellulaires dans l exploration biologique de l allergie alimentaire : intérêts et limites

Les tests cellulaires dans l exploration biologique de l allergie alimentaire : intérêts et limites Les tests cellulaires dans l exploration biologique de l allergie alimentaire : intérêts et limites S Viel Laboratoire d Immunologie Pr J Bienvenu Centre Hospitalier Lyon Sud 24 Avril 2015 Conflits d intérêt

Plus en détail

Dr Valérie RENAULD Elodie BREGEON JRP 28/01/2017

Dr Valérie RENAULD Elodie BREGEON JRP 28/01/2017 Dr Valérie RENAULD Elodie BREGEON JRP 28/01/2017 Immédiatement après un choc anaphylactique, le patient est immunisé contre une seconde réaction au même produit? La réaction anaphylactique est toujours

Plus en détail

apporte des arguments objectifs pour diagnostiquer une maladie allergique

apporte des arguments objectifs pour diagnostiquer une maladie allergique Dr.DJ.MAHCENE IMMUNOLOGIE CLINIQUE CHU Constantine Introduction 1 La prévalence des maladies allergiques a doublé au cours des 15 dernières années OMS :quatrième rang (1 Psur 4 allergique) Véritable problème

Plus en détail

8e Congrès Francophone d'allergologie. 1 Situation. S. Guez (Bordeaux)

8e Congrès Francophone d'allergologie. 1 Situation. S. Guez (Bordeaux) 1 Situation Mme M. enseignante est très angoissée par les allergies de son fils unique Victor 7 ans qui est pollinique (comme son ex mari) et qui présente depuis 3 mois des manifestations buccales très

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 10 décembre 2008

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 10 décembre 2008 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 10 décembre 2008 RINOCLENIL 100 microgrammes/dose, suspension pour pulvérisation nasale Flacon de 120 doses (CIP : 370 710-2) CHIESI SA Béclométasone (dipropionate) Code

Plus en détail

Asthme et rhinite allergique associée

Asthme et rhinite allergique associée Asthme et rhinite allergique associée Aujourd hui, il est clairement démontré qu asthme et rhinite allergique sont intimement liés. Près de 80 % des asthmatiques souffrent de rhinite allergique associée.

Plus en détail

Allergies Alimentaires : Mécanismes, biomarqueurs et impact de différents facteurs environnementaux

Allergies Alimentaires : Mécanismes, biomarqueurs et impact de différents facteurs environnementaux Allergies Alimentaires : Mécanismes, biomarqueurs et impact de différents facteurs environnementaux Karine Adel-Patient UMR CEA-INRA Service de Pharmacologie et d Immunoanalyse CEA de Saclay Allergies

Plus en détail

INCIDENTS ET ACCIDENTS DE LA VACCINATION ANTI ALLERGIQUE

INCIDENTS ET ACCIDENTS DE LA VACCINATION ANTI ALLERGIQUE INCIDENTS ET ACCIDENTS DE LA VACCINATION ANTI ALLERGIQUE A. SONNEVILLE Ø L INFORMATION ECLAIREE CONDITIONNANT Ø L OBLIGATION DE RESULTATS INCIDENTS ET ACCIDENTS : Nature Réactions locales * érythème *

Plus en détail

LES CAUSES DE L ASTHME

LES CAUSES DE L ASTHME L ASTHME EST-IL LIÉ AU TABAC? 6 Le tabagisme joue un rôle aggravant indiscutable de l asthme. Parmi les éléments toxiques constituant la fumée de cigarette, certains agents irritants sont très agressifs

Plus en détail

BEST OF 2017 ALLERGOLOGIE PÉDIATRIQUE

BEST OF 2017 ALLERGOLOGIE PÉDIATRIQUE BEST OF 2017 ALLERGOLOGIE PÉDIATRIQUE Karine Corréard et Clélia Buchs Tuteurs : Virginie Jubin et Salima Atmani 1- Les enfants nourris avec une formule hydrolysée ont-il moins d allergie ou de maladies

Plus en détail

Ac monoclonaux en Pneumo-Allergologie Palivizumab, Omalizumab. J.L. Rittié Hôpital des Enfants, Toulouse

Ac monoclonaux en Pneumo-Allergologie Palivizumab, Omalizumab. J.L. Rittié Hôpital des Enfants, Toulouse Ac monoclonaux en Pneumo-Allergologie Palivizumab, Omalizumab J.L. Rittié Hôpital des Enfants, Toulouse Particularités communes! Ac monoclonaux «humanisés»! AMM 1999 pour le palivizumab, 2006 pour omalizumab!

Plus en détail

Journées de pneumo-allergologie pédiatrique A.Juchet, A.Chabbert-Broué

Journées de pneumo-allergologie pédiatrique A.Juchet, A.Chabbert-Broué Journées de pneumo-allergologie pédiatrique A.Juchet, A.Chabbert-Broué Patient allergique ou suspect d allergie Anamnèse Interrogatoire Enquête alimentaire Examen clinique Tests cutanés prick-tests (HSI)

Plus en détail

de diminuer les nids à poussière pour maitriser l infestation par les acariens, leur prolifération et la dispersion des allergènes.

de diminuer les nids à poussière pour maitriser l infestation par les acariens, leur prolifération et la dispersion des allergènes. de diminuer les nids à poussière pour maitriser l infestation par les acariens, leur prolifération et la dispersion des allergènes. «L e viction n est efficace que par la combinaison de plusieurs mesures,

Plus en détail

Progrès en allergologie. Nouveaux dosages biologiques et leur application pratique

Progrès en allergologie. Nouveaux dosages biologiques et leur application pratique Progrès en allergologie Nouveaux dosages biologiques et leur application pratique Dr M Larchevesque 29 mai 2015 S LE DOSAGE des COMPOSANTS ALLERGENIQUES OU RECOMBINANTS L ALLERGIE MOLECULAIRE S Dosages

Plus en détail

ANESTHESIE ET ALLERGIE

ANESTHESIE ET ALLERGIE ANESTHESIE ET ALLERGIE ANESTHESIE ET ALLERGIE Définitions Physiopathologie Diagnostic Epidémiologie Traitement Prévention Définitions docteur, je suis allergique Allergie = réaction d hypersensibilité

Plus en détail

Jeune retraité et allergique?

Jeune retraité et allergique? CAS CLINIQUE Jeune retraité et allergique? Réalisé par le Pr Demoly Coordinateur du Département de Pneumologie et Addictologie Hôpital Arnaud de Villeneuve CHU Montpellier Commencer SITUATION Dominique,

Plus en détail

2 - Place des EFR, du bilan allergologique et de la kinésithérapie respiratoire chez l adulte

2 - Place des EFR, du bilan allergologique et de la kinésithérapie respiratoire chez l adulte 2 - Place des EFR, du bilan allergologique et de la kinésithérapie respiratoire chez l adulte EFR indispensables pour Mesures, quantification de l obstruction bronchique Viser la normalisation de la fonction

Plus en détail

REINTRODUCTION ALIMENTAIRE CHEZ L ENFANT. Cas clinique : Baptiste, 20 mois

REINTRODUCTION ALIMENTAIRE CHEZ L ENFANT. Cas clinique : Baptiste, 20 mois REINTRODUCTION ALIMENTAIRE CHEZ L ENFANT Cas clinique : Baptiste, 20 mois 8e Congrès Francophone d'allergologie Agnes Juchet, Dominique Sabouraud, Rachel Pontcharraud, Isabelle Daubas Nawel Naji 8 ème

Plus en détail

Brèves d experts. Alimentation du nourrisson : Peut-on prévenir le risque allergique? Par le Dr Jacques robert

Brèves d experts. Alimentation du nourrisson : Peut-on prévenir le risque allergique? Par le Dr Jacques robert Brèves d experts Alimentation du nourrisson : Peut-on prévenir le risque allergique? Par le Dr Jacques robert Brèves d experts Alimentation du nourrisson : Peut-on prévenir le risque allergique? Dr Jacques

Plus en détail

QU EST-CE QUE L ALLERGIE? VIENS LE DÉCOUVRIR EN T AMUSANT!

QU EST-CE QUE L ALLERGIE? VIENS LE DÉCOUVRIR EN T AMUSANT! QU EST-CE QUE L ALLERGIE? VIENS LE DÉCOUVRIR EN T AMUSANT! QU EST-CE QUE L ALLERGIE? VIENS le découvrir en t amusant L allergie, qu est-ce que c est? Chaque jour, ton corps se défend contre de nombreux

Plus en détail

Centre suisse pour l allergie, la peau et l asthme Immunothérapie spécifique

Centre suisse pour l allergie, la peau et l asthme Immunothérapie spécifique Centre suisse pour l allergie, la peau et l asthme Immunothérapie spécifique En collaboration avec la Commission de spécialité de la Société Suisse d Allergologie et d Immunologie (SSAI). Immunothérapie

Plus en détail

Arbre décisionnel dans l Allergie Alimentaire

Arbre décisionnel dans l Allergie Alimentaire Arbre décisionnel dans l Allergie Alimentaire ANAP, Alger 2009 Martine MORISSET, MD, PhD Médecine Interne, Immunologie Clinique et Allergologie Hôpital Central, CHU Nancy Définitions Allergie Alimentaire

Plus en détail

Pr. R. CHEIKH*, H. DOUAGUI, Y. EL GUEDDARI, M. THIAKANE, M MJID, Z SOUISSI, A BEN HMIDA, M BEJI

Pr. R. CHEIKH*, H. DOUAGUI, Y. EL GUEDDARI, M. THIAKANE, M MJID, Z SOUISSI, A BEN HMIDA, M BEJI Etude comparée de la sensibilisation à cinq aliments principaux chez des enfants de 3 à 14 ans vivant au Maghreb et en Afrique subsaharienne. Pr. R. CHEIKH*, H. DOUAGUI, Y. EL GUEDDARI, M. THIAKANE, M

Plus en détail

Erreurs fréquentes dans la prise en charge d une DA chez l enfant. Ludovic Martin

Erreurs fréquentes dans la prise en charge d une DA chez l enfant. Ludovic Martin Erreurs fréquentes dans la prise en charge d une DA chez l enfant Ludovic Martin Dr D. Wallach Histoire de la dermatite atopique «Le traitement de la dermatite atopique est bien codifié mais il existe

Plus en détail

Cas clinique n 1. Natacha Bonardel (Avignon) Joana Vitte (Marseille)

Cas clinique n 1. Natacha Bonardel (Avignon) Joana Vitte (Marseille) Cas clinique n 1 Natacha Bonardel (Avignon) Joana Vitte (Marseille) Fiche d identité du patient Identification : Hugo L Age : 12 ans Sexe : H Motif de la consultation : allergie avérée sévère à la farine

Plus en détail

L allergie respiratoire : de la rhinite à l asthme?

L allergie respiratoire : de la rhinite à l asthme? CAS CLINIQUE L allergie respiratoire : de la rhinite à l asthme? Commencer Réalisé par le Pr Just Chef du Service d Allergologie Centre de l asthme et des Allergies Hôpital Trousseau Paris 12 Suite Paul,

Plus en détail

ALLERGIQUE AUX POLLENS D'HERBACÉES

ALLERGIQUE AUX POLLENS D'HERBACÉES ALLERGIQUE AUX POLLENS D'HERBACÉES L ALLERGIE DÉFINITION L allergie résulte d un dysfonctionnement du système immunitaire conduisant l organisme à réagir de manière anormale au contact d une substance

Plus en détail

QUELS SONT LES SYMPTÔMES DE L ALLERGIE?

QUELS SONT LES SYMPTÔMES DE L ALLERGIE? QUELS SONT LES SYMPTÔMES DE L ALLERGIE? 1 Les manifestations cliniques de l allergie sont variées et dépendent de nombreux facteurs liés à l allergène (nature, voie de pénétration dans l organisme, dose),

Plus en détail

Asthme pédiatrique Que devrions-nous pas oublier? Quoi de neuf dans le traitement de l'asthme?

Asthme pédiatrique Que devrions-nous pas oublier? Quoi de neuf dans le traitement de l'asthme? Asthme pédiatrique Que devrions-nous pas oublier? Quoi de neuf dans le traitement de l'asthme? Alizadehfar, Reza Immunologiste, Allergiste pédiatrique Université McGill Hôpital de Montréal Pour Enfants

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS DE LA COMMISSION. 22 juin 2005

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS DE LA COMMISSION. 22 juin 2005 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS DE LA COMMISSION 22 juin 2005 KESTINLYO 10 mg, lyophilisat oral Boîte de 30 (CIP : 367 591-6) Laboratoire ALMIRALL SAS ébastine Liste II Date de l'amm : 22/12/2004 Motif

Plus en détail

QU EST-CE-QUE L IMMUNOTHÉRAPIE?

QU EST-CE-QUE L IMMUNOTHÉRAPIE? Une allergie se manifeste chez certaines personnes, lorsque leur système immunitaire commence à fabriquer en quantité excessive, un anticorps particulier, l IgE, spécifique à un ou plusieurs allergènes.

Plus en détail

Nouveau concept pour la prévention. des maladies allergiques. Fabienne Rancé

Nouveau concept pour la prévention. des maladies allergiques. Fabienne Rancé Nouveau concept pour la prévention des maladies allergiques Fabienne Rancé Les recommandations de prévention primaire actuelles Absence de régime pendant la grossesse, Allaitement (sans régime chez la

Plus en détail

Allergologue - Institut Pasteur - Certificat d Immuno-Allergologie Clinique (CIAC) Association Franco Vietnamienne de Pneumologie

Allergologue - Institut Pasteur - Certificat d Immuno-Allergologie Clinique (CIAC) Association Franco Vietnamienne de Pneumologie Michèle RAFFARD Allergologue - Institut Pasteur - mraffard@free.fr Certificat d Immuno-Allergologie Clinique (CIAC) Association Franco Vietnamienne de Pneumologie (AFVP) Hôpital Universitaire de HCMV 3-7

Plus en détail

6 EME CONGRES INTERNATIONAL D ALLERGOLOGIE 3 ET 4 MAI 2007 ORAN.

6 EME CONGRES INTERNATIONAL D ALLERGOLOGIE 3 ET 4 MAI 2007 ORAN. 6 EME CONGRES INTERNATIONAL D ALLERGOLOGIE 3 ET 4 MAI 2007 ORAN. Atelier 1 : Immunothérapie spécifique en 2007 : ITS ou ITSL? Expert Org ; Anaforcal : Dr H..DHIVERT Expert ANAP : Dr N.BENAMAR Rapporteur

Plus en détail

AVIS 15 février 2006 Spécialité examinée suite à l avis du 19 octobre 2005 relatif à la réévaluation du service médical rendu des collyres antiallergiques, en application de l article R 163-21 du code

Plus en détail

Allergique. aux graminées? Je m informe

Allergique. aux graminées? Je m informe Allergique aux graminées? Je m informe Connaître mon allergie Définition Les graminées constituent une grande famille botanique, regroupant quelque 12 000 espèces dans le monde entier. Très variées, les

Plus en détail

A propos du guide Catherine Bourron-Normand

A propos du guide Catherine Bourron-Normand A propos du guide Ces informations sont destinées aux parents et aux proches d enfants allergiques aux protéines du lait de vache. Elles vous permettront de comprendre cette allergie, ses symptômes, les

Plus en détail

ALLERGIQUE AUX ANIMAUX

ALLERGIQUE AUX ANIMAUX ALLERGIQUE AUX ANIMAUX L ALLERGIE DÉFINITION L allergie résulte d un dysfonctionnement du système immunitaire conduisant l organisme à réagir de manière anormale au contact d une substance étrangère inoffensive,

Plus en détail

P Humbert annales (listing) P Humbert, 2007 Regime dans les urticaires Tuyau internat module 8 Colloque urticaire 2007 (recuperer sur ordi UF)

P Humbert annales (listing) P Humbert, 2007 Regime dans les urticaires Tuyau internat module 8 Colloque urticaire 2007 (recuperer sur ordi UF) P Humbert annales (listing) P Humbert, 2007 Regime dans les urticaires Tuyau internat module 8 Colloque urticaire 2007 (recuperer sur ordi UF) Frederic: pdf article 2007 NGS: data 2007 urticaire 1 URTICAIRES

Plus en détail

L ALLERGIE AUX BLATTES. Pr Ag BEN M RAD Sonia

L ALLERGIE AUX BLATTES. Pr Ag BEN M RAD Sonia L ALLERGIE AUX BLATTES Pr Ag BEN M RAD Sonia Hôpital Ariana INTRODUCTION 1ère publication : 1960 (asthme et rhino conjonctivites chez 3 anthropologues) Vers les années 80: confirmation (tests Vers les

Plus en détail

Eviction primaire: faits et paradoxes.

Eviction primaire: faits et paradoxes. Eviction primaire: faits et paradoxes. Pr. Erika von Mutius Dr. von Haunersche Kinderklinik, Ludwig Maximilian Université de Munich, Allemagne Cours de l asthme allergique et non-allergique dans la cohorte

Plus en détail

Guide d Allergologie. Introduction : panorama pratique Prof. J. Duchateau 1. VUE GENERALE 2. QUELQUES REPERES

Guide d Allergologie. Introduction : panorama pratique Prof. J. Duchateau 1. VUE GENERALE 2. QUELQUES REPERES Guide d Allergologie 1. VUE GENERALE L Allergologie concerne : - la Médecine Générale et - l Ophtalmologie - l O.R.L. - la Pneumologie - la Dermatologie - la Pédiatrie et aussi - l Anesthésiologie - les

Plus en détail

CHOC ANAPHYLACTIQUE PHYSIOPATHOLOGIE DEFINITIONS 22/04/2013

CHOC ANAPHYLACTIQUE PHYSIOPATHOLOGIE DEFINITIONS 22/04/2013 Dr R. AMATHIEU Choc anaphylactique Promotion DU 2012 20132013 Date d intervention : avril 2013 «Ce document est la propriété de son (ses) auteur(s) respectif(s). Toute reproduction, représentation, diffusion,

Plus en détail

Best Of Allergologie et Immunologie 2017 Allergologie générale et hyménoptères 28/01/2017

Best Of Allergologie et Immunologie 2017 Allergologie générale et hyménoptères 28/01/2017 Best Of Allergologie et Immunologie 2017 Allergologie générale et hyménoptères 28/01/2017 Aurélie FLEURENTIN, Marion HACKER Encadrant: Jean-Sébastien BERNIER Dispositifs auto-injectables d adrénaline :

Plus en détail

Quelle place pour Xolair dans le traitement de l asthme sévère?

Quelle place pour Xolair dans le traitement de l asthme sévère? BON USAGE DU MÉDICAMENT Quelle place pour Xolair dans le traitement de l asthme sévère? Xolair (omalizumab) est indiqué chez l adulte et l adolescent et chez l enfant à partir de 6 ans, en traitement additionnel,

Plus en détail

ACCIDENTS ALLERGIQUES EXEMPLE D UN RÉSEAU RÉGIONAL DE SANTÉ EN ANESTHÉSIE ET GESTION MULTIDISCIPLINAIRE

ACCIDENTS ALLERGIQUES EXEMPLE D UN RÉSEAU RÉGIONAL DE SANTÉ EN ANESTHÉSIE ET GESTION MULTIDISCIPLINAIRE ACCIDENTS ALLERGIQUES EN ANESTHÉSIE ET GESTION MULTIDISCIPLINAIRE EXEMPLE D UN RÉSEAU RÉGIONAL DE SANTÉ IV Rencontres d Allergologie GRAND SUD ALLERG.O.S - ANAFORCAL 1 Docteur GALLEN Christian - NARBONNE

Plus en détail

allergologie moléculaire L allergie comme vous ne l avez jamais vue

allergologie moléculaire L allergie comme vous ne l avez jamais vue allergologie moléculaire L allergie comme vous ne l avez jamais vue Comment mieux caractériser et prendre en charge l allergie Le diagnostic d une allergie repose sur l anamnèse détaillée, l examen clinique

Plus en détail

Asthme de l enfant. Le 01/12/2009 FMC GMBS La Châtre Dr Laurent COTTE

Asthme de l enfant. Le 01/12/2009 FMC GMBS La Châtre Dr Laurent COTTE Asthme de l enfant Le 01/12/2009 FMC GMBS La Châtre Dr Laurent COTTE Diagnostic difficile Les sifflements épisodiques sont fréquents sans pour autant être de l asthme, surtout avant 3 ans. 3 catégories

Plus en détail

Version française. 1. Introduction Est-ce de l asthme?

Version française. 1. Introduction Est-ce de l asthme? Revue française d allergologie et d immunologie clinique 46 (2006) 566 570 http://france.elsevier.com/direct/revcli/ Version française Disponible sur internet le 26 septembre 2006 1. Introduction Est-ce

Plus en détail

Pollens et santé. 1/ «Mesure, surveillance et information» M. Michel THIBAUDON, Directeur du Réseau National du Surveillance Aérobiologique (RNSA)

Pollens et santé. 1/ «Mesure, surveillance et information» M. Michel THIBAUDON, Directeur du Réseau National du Surveillance Aérobiologique (RNSA) L APPA est une association scientifique et technique qui œuvre depuis plus de 50 ans pour une meilleure connaissance et une prévention plus efficace des phénomènes de pollution atmosphérique et de leurs

Plus en détail

Les conjonctivites allergiques.

Les conjonctivites allergiques. 20/06/10 Signes et symptômes oculaires allergiques Les conjonctivites allergiques. Chemosis Gonflement des paupières Prurit B. MORTEMOUSQUE Service d Ophtalmologie CHU de Bordeaux Larmoiement Rougeur Cascade

Plus en détail

Les allergènes recombinants. 1. Qu est ce que c est? 2. A quoi ca sert?

Les allergènes recombinants. 1. Qu est ce que c est? 2. A quoi ca sert? Les allergènes recombinants 1. Qu est ce que c est? 2. A quoi ca sert? Les allergènes recombinants 1. Qu est ce que c est? 2. A quoi ca sert? Un allergène, ou plutot Une source allergénique Les composants

Plus en détail

Université Ferhat Abbas De Sétif 1 Faculté De Médecine. Acné et Eczéma. Cours de sémiologie pour les pharmaciens. Dr N Benmostefa

Université Ferhat Abbas De Sétif 1 Faculté De Médecine. Acné et Eczéma. Cours de sémiologie pour les pharmaciens. Dr N Benmostefa Université Ferhat Abbas De Sétif 1 Faculté De Médecine Acné et Eczéma Cours de sémiologie pour les pharmaciens Dr N Benmostefa Année universitaire2014/2015 L acné DEFINITION : une dermatose inflammatoire

Plus en détail

Niveau : 2ASS-2ASM Année scolaire Matière : Français Durée : 01h15

Niveau : 2ASS-2ASM Année scolaire Matière : Français Durée : 01h15 Niveau : 2ASS-2ASM Année scolaire 2010-2011 Composition du 1 er trimestre Matière : Français Durée : 01h15 Texte: Qu est-ce qu une allergie? L allergie est un phénomène complexe : on peut la définir comme

Plus en détail

ORIENTATION PROFESSIONNELLE DE L ADOLESCENT ALLERGIQUE

ORIENTATION PROFESSIONNELLE DE L ADOLESCENT ALLERGIQUE Illustrations: Pécub ORIENTATION PROFESSIONNELLE DE L ADOLESCENT ALLERGIQUE 10éme Congrés d Allergologie de l ANAP 7-8-9- Avril ALGER Dr H Dhivert Donnadieu Dr A Siret Atopie Prédisposition à développer

Plus en détail

L anaphylaxie alimentaire. Journée Santé Scolaire 11 décembre 2013 Dr F. Morel-Codreanu

L anaphylaxie alimentaire. Journée Santé Scolaire 11 décembre 2013 Dr F. Morel-Codreanu L anaphylaxie alimentaire Journée Santé Scolaire 11 décembre 2013 Dr F. Morel-Codreanu L allergologie à la Kanner Klinik Depuis 2007 2 médecins allergologues: Dr Morisset, Dr Morel-Codreanu 4 infirmières:

Plus en détail

L allergie à l arachide. Docteur Souha SIOUTI PH hôpital Antoine Béclère (Clamart) 65 rue Murillo Vanves

L allergie à l arachide. Docteur Souha SIOUTI PH hôpital Antoine Béclère (Clamart) 65 rue Murillo Vanves L allergie à l arachide Docteur Souha SIOUTI PH hôpital Antoine Béclère (Clamart) 65 rue Murillo 92170 Vanves L allergie à l arachide 10% des enfants sensibilisés mais 1 à 2% seulement symptomatiques Persistance

Plus en détail

INFECTIONS ORL RECIDIVANTES DE L ENFANT

INFECTIONS ORL RECIDIVANTES DE L ENFANT INFECTIONS ORL RECIDIVANTES DE L ENFANT D r C o r i n n e B e r g è s O R L C l i n i q u e d e s C è d r e s / C l i n i q u e d u P a r c INTRODUCTION MOTIF TRES FREQUENT DE CONSULTATION - 18,6 millions

Plus en détail

Catherine Lemière, MD, MSc Présenté dans le cadre de la conférence : Les journées de pharmacologie, Université de Montréal, juin 2007

Catherine Lemière, MD, MSc Présenté dans le cadre de la conférence : Les journées de pharmacologie, Université de Montréal, juin 2007 Quelques nouveautés dans le traitement de l asthme faisons le point Catherine Lemière, MD, MSc Présenté dans le cadre de la conférence : Les journées de pharmacologie, Université de Montréal, juin 2007

Plus en détail

GESTION DES TERRAINS ALLERGIQUES SAINT ENDREOL- NOV 2013

GESTION DES TERRAINS ALLERGIQUES SAINT ENDREOL- NOV 2013 GESTION DES TERRAINS ALLERGIQUES SAINT ENDREOL- NOV 2013 I. Phénomènes allergiques : les étapes II. Indication du bilan allergoloqique III. Allergie à l'iode LES PHENOMENES ALLERGIQUES QUID? HYPERSENSIBILITE

Plus en détail