Le calendrier des evenements scientifiques grenoblois

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le calendrier des evenements scientifiques grenoblois"

Transcription

1 Le calendrier des evenements scientifiques grenoblois I// CONTEXTE /D ULFKH KV VV VF VFLH VF LH L L GX GX VLWJUREORLV LOOXVWUFK FKDT DH XM M U SDU OD YXFLHL HL L HUQDWLWL DX DX[ [ GWUq KD KDXW XW Q XW QLY LYHD HDX L HD LQY QYLW QY LWpGOFDG UG YL YLVL VL FR FROOOODERUDWLDYHF QRPE X[ X[ O X[ ODE DERU RUDW DWRL RH HW WUq Uq JU JU GV GL LQV QVWU WUXH H RS RS pg*ure &KD VHP HPDL DL SOXVLH PLIWDWL G JU G D DOLOLWp Wp VR RUJLV j * Wp *UR QREO EO Vp VpPL PLQD QD H GQ GR QQpV psdu RUD UD LHUQDWLDX[KDXW UJ D D OLOLHU HU RUJLVpDX DX V VHL HLQ OD ODER ERUD UDWR WR HJ UR QREORL RL RL UFR FR GW VWLQ LQ DX JUG SXEOLF /D FRPPXQLFDWLR GF F HP P LILI WD WDWL WL VH VI IDL DLW W SR SU O O O L L LQV QVWD WD WD S SDU DU GLIIpU WF F DX[ S SOX S OX PRLQLHUFFWpV V HW HW L LO O DU DUUL ULYH YI IUp Up HP HP T XO V HF FKH KHUF UFKH KH or orly LY W O QF G G XQ p Pj SOXVLHV UU S HSUL ULVH VH ± S L LOV OQ OV Q OD OD U o HoRL RLYH YH S SDV DG X X WR WW XW /D 6RF RFLp LpWp )Uo QoDL DLVH V G G 3K 3K\VLH j O DL G G VH EX EXOOOW HWLQ LQ G G 3K 3K\V \VLT LH X ª ª HW HW G G %L %LRO RORJ RJLH L &KLP LPLH Lª ª D DSS SSRU RU WSXLSOXVLHQXQ JU G VR VW XWLH L Q j j O O O RU RUJD RU JL JD QLVD VDWL WL OD OD LI LIIX IXVL VL L LQI QIRU RUPD PDWLWLWL PD pq plhov V $ $YH $ YHF F O O DLOD )GDWL F 1RVFL FL FL F V O V OD O D 6) D 6)3 3 D Dp GpFL FLGp Gp ID ID RO ROXH RO XHU XH U V DFWL DFWXHO HO OS S U U FU FU U O 6FLª T L I IpG pgqu quwr WV XO V HE EXO XO WL WLQV QD DYH YHF YH F F 8Q 8Q F FDO F GU GULH GU LHU U O OLJ VX VO JX JX W W W QG pv SDVVW j Y > KWWS VIS JURE FQUV IU $ SD SDUW UW G G VHSPEU XQ ZVWU Y Y QYR\p FKD YGGL HW UpFDSLWXOD OD OD V V H PLIWDWLj YOD VHPDLQVXLYDH &KD FKHUFKH L OVKDLWSHXW V LQVFUj WW WW ZV ZV ZV WW WU WW HU HU HS HSXLOVLWZHE > KWWS VIS JURE FQUV IU VSLS SKS"UXEULH 8Q 8Q IRUPX PXOD PX OD OD OLJQSU DMU XQ q O 6FL > KWWS VIS JURE FQUV IU SURSRVLWL LQ[ SKS"VLG OJ IU 3DUF L L LOV O VHU OV VHU HU R W DFFVLE Gq DMW DX FG QGULHU QG OLOLJQ J JQ H PrP rp p QFp Fp Fp WDUG WD UGLY LYHPDX VHFUpWDULDWX 6FLDR SOXV XG FK FK FK GW HW O DWLLHUQDX W V $YHF HF F HF W HW HW WQ QYHOOOOOO YL YLWU WUL DEW SURIVLO OVL WU VL VL WJUREORLVH VGRWG XQ WLO SHUWWD XQ VH FW FW FW GV V \Q \Q \Q LV LV LV PVFLHL H IDFLPDFFVL VLEO VL EO j FKDFXQ HUQV HW SDUWLFX FXOLOLHU HU D DX[ X[ FKHUFKHX HV HX UL UV HU HUQD HU QDWLWLWL QD DX DX[ DX [ L QYLVLWORUGFUWVpMUV 1V XFRP XV RPSW RP SW SW DXVVL V OD FUpDWLFµW µwde DE DE DX DX DX ER ERUG ER UG SU SHUWWUDX[ FRPLWpG RUJLV UG LVDWL Q GFKRLV ODD p p p I IFW I FWL DXWPLIWDWLGp GpMj Mj S SURJUPj OD Pr Pr SpULR H

2 Le calendrier des evenements scientifiques grenoblois II// MODE D EMPLOI Dans la a co cont ntin nt inui uité té des es b bul ulletins émis par la SFP, less év évén ements de Physique (en en b ble leu u) se dis istitingue uent nt d des es év ements ts d de e Bi Biolog ogie og ie/chimie (en vert HW HW X X UW GR GRPD PDLVFLHL H FRP PO O L L LQI QIRUPD PDWL WL H H les math thém émat atiq ique ues, s, lles es technos os en noir). Les évén én ements em ts relevant de la Physique et d de e la Biologie/ Chimie ie s son ontt re on représen enté tés s en turquoise. 2Q SHXW DLQVL FKRL 2Q RLVL V GQ Q YL YLVX VXDO DOLV LVHU HU T XO V HP P LI LI WD WDWL WL DV DVVR VRFL FL j j XQ XQ discip di ipline ne p par arti ticu culilièr ère. ' DXWU WU WU HP PRW P RWV V FO FOpV pv V R W DVVRFLpj FKD pq pp HP H W S S U U VD VDYR YR HO HO HO OVWUXF XFWX XF WX WX UO ODERUDWRH UW VW j j O R RUL ULJL JL JL QG VR V VR Q RUJLVDWL V V LOLO V V D DJL JLW W G XQ G XQ V VpP V pplqdh XQVR pp VW XW G XQ V\PSRVLXP HWF V V LOLO V V D V DJL D JLW W G XQ p D DSS SSDU DUWD j XQVpULG PLIWDWL GIUpFUpSpW GT XHOOOO ]R ]R QJpR prjudsklvgpuoo p HW FRPP\ DFFpU &KRW FOp S &K SHX S HXW rw rw UX XWLOLVp FRPPXQ OW SHXW DLQVL VL FOLHU V O QRP FO RP G X RP G XQ Q OD ODERUDWR SU FQD QDvW vw vw U W W p LO D SXEOLpGO H G6 6FL 6 FL FL F On peut également ch choi oisi oi sirr de n si ne e vi visualiser que les éve ment nts nt s se dér érou ér oula ou lant la nt ssur ur un site géographique donné. NB / 6FL FL Q Q H[ Q H[FO H[ FOXW FO XW DXFXQVWUXFWX QL DXFX FX FX QW WKp KpPDWL WL H ' 'QYHDX[ PRWV FOpSHXYH rw rw UF FUp UppV Up pd pv D Q D QSUpVHHU WODERUDWRHHW W Q VW VWUX VW UXFW UX FW HRUJLVDWULG pv WV WV 3U O LQVWD VHXO 3R O GLVFLSOL µ3k\vlh HW µ%lro RORJ RO RJLH RJ LH & &KL & KLPL PLH H[LVW H V PDL G DXW GRPDL SUUR r rwull p r p p j j O DY VL XQ JUG QRPEUG p j DSSD SDUW UW UW D j XQGLVFLSOLQSDUWLFXOLqU VR U UpJ U pjxo pj XOLq XO Lq Lq S SUp S UpVH V O 6FLF VH Grâc Gr âce au calendrier numérique, il est possible de visualis iser er lles es é évé véne vé neme ment nts s ay ayant OLOLHX HX j XQGDWGQ $SSDUDLVVDOR ORUV UO O V Hp p p FR FUWV SURJUP PPpV psu cette journée, mais au ce auss ssii le ss less év évén én emen em ents ts programmés sur une période comp mprena nant WW WW MR MU MR Qp Q Qp H, H,O, O O W W pj W pjdo SRVVLEYLVXDOLVHU HU W W pg XQ Q PRL GQp XWLOLVD ÀqFKHGFK GR FKDT DH DT XFRWp px GX P PRLV P V (Q (Q Q OD EDUFKHUFKSHUW YL YLVX VXDOLV LVHU W W pp HP W SD SDVV VVpV pr X j j venir) contenant un mot, ou un nom p ve parti ticulilier er.

3 Le calendrier des evenements scientifiques grenoblo ois III// NEWSLETTER Dès la mi-sept ptembr bre , une newsletter sera envoyée chaque vendredi à toutes les personnes inscrites sur les listes de di dist stribution de la SFP et/ou de la Fondation Nanosciences. Il est possible à tout moment de se désinscrire et de se ré-inscrire de la newsletter du 38 de Sciences en allant dans la rubrique «Inscription Newsletter», en n cliq iquant sur le lien correspondant à son choix et en envoyant un depuis l adresse que l on so souhaite ajouter ou enlever de e la base de données du 38 de Sciences. Le format dess anciens s bulletins de la SFP est conservé et les évents sont présentés dans la newsletter selon l ordre su suivant : Séminaires / S Soutenances / Workshops & C Conférences / Livres. A tout moment, la newsletter regroupant les évents des 7 jours à venir est également accessible depuis le site ég e web du 38 de Sciences. IV// PROPOSER UN ÉVÉNEMENT La m mis ise e à jo jour ur d du 38 d de Sc Scie ienc nces es e est st assurée par le secrétariat de la SFP, avec un soutien de la Fondation 1R 1D QRVF VFLH LF QF 3R 3U DMU PRGL HU XQ ppv OFGULHU OLJ LO H[LVWX[ RSWLV PSO OIRUPXOD OLJ D GUVHLJU SUpFLVpPWFKS requis pour la création d une annonc re nce complète et précise de l évent YR\HU Q PRGL FDWL QXODWLj O DGUVHPDLOX Sciences: V// L AVENIR / / G 6FL YD FRU ROXHU G PS j Y /D PLV SODF G ÀX[ 566 OD traduction du site web eb e en plusieurs langues sont prévus. V Vous pouvez, vous aussi, nous suggérer des LG G G G po polrudwl po X X VL VLW QIDSDUWSUREOqFKQL,O VXI W SU OpF 1RWU EL ELWL WID IDGX 6FLXQ LQFRUQDEOªFLHL HJUREORLV O ID que e so soie ient ie nt lleu eurs laboratoires, quelles que soient leurs disciplines, qu ils/elles soient de jeunes étudiants de eu PDVU HFKHUFKHF UPpV...Pour cela, nous comptons sur VOUS!

4 MODE D EMPLOI DE LA RUBRIQUE JOBS La rubrique JOBS du site web du 38 de Sciences a été développée pour faciliter la recherche de stages, thèses, postdocs et emplois dans le bassin grenoblois, qui comprend trois grands pôles de situé à La Tronche et le Domaine Universitaire de Saint-Martin-d Hères. Les offres des structures de recherche et de formation d Annecy et de Chambéry sont également référencées dans cette rubrique. Grenoble Campus «Santé» Annecy Polygone Scientifique Domaine UNIVERSITaIRE Chambéry Grenoble

5 rubriques correspondant au type d emploi recherché : Stages, Thèses, Postdocs, Enseignants-Chercheurs/Ingénieurs. Elles sont accessibles après avoir cliqué sur «Jobs» dans le menu de gauche. À l intérieur de chacune de ces sous-rubriques, on trouve un tableau contenant la liste des différentes structures de recherche et de formation proposant des offres pour l emploi en question ainsi que l URL permettant de se rendre sur la page web où se trouve chaque offre. Si nous ne pouvons garantir que chaque page web présente dans la liste contient une offre d emploi, nous pouvons garantir que la rubrique «Jobs» est la manière la plus rapide de prendre connaissance de toutes les offres existantes.

3DUPL OHV XQLWpV GH W\SH EORF RQ GLVWLQJXH - OHV GLVTXHV GXUV,'( 6&6, 6$7$ 86% DLQVL TXH OHXUV VXEGLYLVLRQV SDUWLWLRQV HW OHXUV

3DUPL OHV XQLWpV GH W\SH EORF RQ GLVWLQJXH - OHV GLVTXHV GXUV,'( 6&6, 6$7$ 86% DLQVL TXH OHXUV VXEGLYLVLRQV SDUWLWLRQV HW OHXUV *HVWLRQGHVGLVTXHV /HV XQLWpV GH VWRFNDJH VRXV /LQX[ VRQW SULQFLSDOHPHQW GHV SpULSKpULTXHV GH W\SH EORF EORFN GHYLFH F HVWjGLUH TX LO Q HVW SDV SRVVLEOH G DFFpGHU LQGLYLGXHOOHPHQW j XQ RFWHW HW HQFRUH PRLQV

Plus en détail

L'HABITAT ADAPTÉ, UNE NOUVELLE SOLIDARITÉ CAHIER DES CHARGES DE L HABITAT ADAPTÉ

L'HABITAT ADAPTÉ, UNE NOUVELLE SOLIDARITÉ CAHIER DES CHARGES DE L HABITAT ADAPTÉ 'HABITAT ADAPTÉ, UNE NOUVEE SOIDARITÉ V I V R E C H E Z S O I CAHIER DES CHARGES DE HABITAT ADAPTÉ OGEMENT d ENVIRONNEMENT INSERTION HABITAT DEVEOPPEMENT DURABE MENT HABITAT JEU PROTECTION ADAPTÉ, UNE

Plus en détail

La Cible Sommaire F oc us F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S

La Cible Sommaire F oc us F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S La Cible Sommaire F oc us F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S D i r e c t e u r d e l a p u b l i c a t i o n : M a r t i n e M I N Y R é d a c t e u r e n c h e f : S e r g e C H A N T

Plus en détail

Class UB, Park Hill School, Coventry, United Kingdom CE2/ CM1 Ecole de Sainte-Anastasie, France 2006/2007

Class UB, Park Hill School, Coventry, United Kingdom CE2/ CM1 Ecole de Sainte-Anastasie, France 2006/2007 P G U f-bq, jm p èv x A f-b y, w jy by pp fm w C UB, Pk H S, Cvy, U Kgm CE2/ CM1 E S-A, F 2006/2007 V p j b v x p,b q f ç g : C UB, Pk H Pmy S, Cvy, UK M Rb B, g p://wwwpkvyk/fmp C CE2/CM1, E pbq S-A,

Plus en détail

u t e e J aim l odorat

u t e e J aim l odorat D M, èv,, h,.: h v v :, h, è,. v : q,, v v v x v h. P x, y Cq:,,,. T ( ):,,,. C: x,,. Gx:, îh,, D,,. C: x,, h x îh,. x ( h): è, y, v,. Jx:,,,. : ï :, è, q hq, -, -,. : v î,, v,. q : j,,. q : v,,. q q,

Plus en détail

Edito Un printemps agité

Edito Un printemps agité LA REVUE 82:M 1 06/06/2013 10:36 P 1 2 2013-82 E U A 'h ù, b v Tb, ', f J 'A, 'v, v b L ê, v q, 'v, b ' hq y f F f h, v ê b ff, 'hhb Mê Dv, Mê D, f! A q q 'b hq j, 'j q E, q q 'b, ' xê-,, F x b b v fè,

Plus en détail

LES ESCALIERS. Du niveau du rez-de-chaussée à celui de l'étage ou à celui du sous-sol.

LES ESCALIERS. Du niveau du rez-de-chaussée à celui de l'étage ou à celui du sous-sol. LES ESCALIERS I. DÉF I NIT I O N Un escalier est un ouvrage constitué d'une suite de marches et de paliers permettant de passer à pied d'un niveau à un autre. Ses caractéristiques dimensionnelles sont

Plus en détail

Nomenclature d exécution. Compte non doté de crédit 909. «Régie industrielle des établissements pénitentiaires» Ministère : 10 «Justice et libertés»

Nomenclature d exécution. Compte non doté de crédit 909. «Régie industrielle des établissements pénitentiaires» Ministère : 10 «Justice et libertés» Nomenclature d exécution Compte non doté de crédit 909 «Régie industrielle des établissements pénitentiaires» Ministère : 10 «Justice et libertés» (Version du 23/05/2012 à 02:07:40 ) 1 909 - Régie industrielle

Plus en détail

!"#"$%&'(")'#"&*& &&&+,-./&0%1&-23%,41&& &&&&&&&&&&"4%..%.3&0-&"-4#0%&5&

!#$%&'()'#&*& &&&+,-./&0%1&-23%,41&& &&&&&&&&&&4%..%.3&0-&-4#0%&5& "#"$%&'(")'#"&*& &&&+,-./&0%1&-23%,41&& &&&&&&&&&&"4%..%.3&0-&"-4#0%&5& "#$%&'#(&)$*'#+*,#*%)$$#&--#$%./*(+#$-0)+"#(&)$*'#+*,1&$(.,,&2.$%.*-)%&#,.*3* (.4(.*516%+&(7+.*%),,#8)+#(&9.*#9.%*,.-*&$(.+9.$#$(-

Plus en détail

RDV E-commerce 2013 Mercredi 6 Mars, Technopark

RDV E-commerce 2013 Mercredi 6 Mars, Technopark RDV E-mm 2013 Md 6 M, Thpk Smm 1 P q E 2 Q x p? 3 Q v? 4 d é d 2 0 1 5 p 2 0 1 3 6 h g 7 d f é 1 Pq E-mm? Pq S E-Cmm? D d d Md IT XCOM gé dp 2009 phé E-mm.m F à mhé p, XCOM h d déd E-mm, Pm éq, E-Mkg Chff

Plus en détail

Votre succès notre spécialité!

Votre succès notre spécialité! V ccè pécé! C Cchg Fm Igé Rcm V ccè pécé! L p mbx mché. E MPS I C g démq p ff pé pf d chq c : p é. N Fc: EMPSI Cg éé céé 2010 P Bddd Bchb q pé p d 8 d md d p. I dévpp N cmp xgc d é d. N c pfm mé d q gg

Plus en détail

3 : «L amitié éternelle» 4 : «L amour» 5 à 11 : Le Dossier 12 : Loisirs 13 : Fin d année en beauté

3 : «L amitié éternelle» 4 : «L amour» 5 à 11 : Le Dossier 12 : Loisirs 13 : Fin d année en beauté L c - 3 : «L mé é» 4 : «L m» 5 à 11 : L D 12 : L 13 : F é bé L J éèv Lycé L P, èm égé éèv, é f é c 2013-2014, D éc ccé à c ; x c ô, c éê vfé qq é. L - émé chz j? C mé év qq, é à c m q... B... c! LC, c.

Plus en détail

EXPOSANT. Exposant. Parce que votre communication est précieuse, nous avons les solutions et les compétences pour la magnifier.

EXPOSANT. Exposant. Parce que votre communication est précieuse, nous avons les solutions et les compétences pour la magnifier. L x g éq M M PP Ex EXPOSAT P q v é, v é gf. E UMÉRIC R O L. TOPCO 'Ex j, é g é q v P P x évè L g h è v.! L é à é P : v E q é bg v à. v! h à v x q x T h g, f U H é, ' U S 04). (g hz T U q B v ég é b ô À

Plus en détail

CODIFICATION. NOTA : Dans le cas d'un vérin avec fixation sur corps par tourillon intermédiaire MT4 indiquer RQ ou RW= (en mm)

CODIFICATION. NOTA : Dans le cas d'un vérin avec fixation sur corps par tourillon intermédiaire MT4 indiquer RQ ou RW= (en mm) HRB HFB 1 CODIFICATION ALESAGE mm 32 40 50 63 80 100 125 160 TIGE mm 16 22 22 28 28 36 36 45 45 56 56 70 70 90 90 110 SERIE HR CNOMO 160 bar - à tirants HF CNOMO 160 bar - à contre brides INDICE B Indice

Plus en détail

!"#$%#&%'()(#(% *+%,-)#("%+&($+.$+&+#$%+#$"./+&%

!#$%#&%'()(#(% *+%,-)#(%+&($+.$+&+#$%+#$./+&% "#$#&'()(#( *+,-)#("+&($+.$+&+#$+#$"./+& #$" $ &'()*$+,,-./'0'(1$/'(2'*3/$45*6$7*68/*9*4:$/;'$(3$8$($

Plus en détail

Dualité dans les espaces de Lebesgue et mesures de Radon finies

Dualité dans les espaces de Lebesgue et mesures de Radon finies Chapitre 6 Dualité dans les espaces de Lebesgue et mesures de Radon finies Nous allons maintenant revenir sur les espaces L p du Chapitre 4, à la lumière de certains résultats du Chapitre 5. Sauf mention

Plus en détail

Incorporé au 3 e régiment d infanterie coloniale

Incorporé au 3 e régiment d infanterie coloniale Ax 59 : ch u u c u C B L ch u u c u C B 1 N A Fç Adu Eugè Gg [979?] Au C Afd A Luc Lu Augu M Aub Luc Muc Auc Augu E Auc Lu Auy Ru Auz Rhë Mu D u d c Pf Su N 15 cb 1886 à P N 8 b 1879 à P N 13 û 1885 à

Plus en détail

Lot 4: Validation industrielle. Youness LEMRABET Pascal YIM, 19/11/2010

Lot 4: Validation industrielle. Youness LEMRABET Pascal YIM, 19/11/2010 Lot 4: Validation industrielle Youness LEMRABET Pascal YIM, 19/11/2010 Partenaires Lot 1 Modèle du processus métier L4.1 Modèles PSM Lot 2 Guide d implantation L4.2 Développement & Recette prototype Lot

Plus en détail

sciences humaines du Canada i n s k y 2006 Doctoral Fellowships Program / Programmes de bourses de doctorat de 2006 As of 2006/08/18, Alberta KA

sciences humaines du Canada i n s k y 2006 Doctoral Fellowships Program / Programmes de bourses de doctorat de 2006 As of 2006/08/18, Alberta KA f 2006 F / 2006 f 2006/08/18 U f $80000 / 80 000 $ 4 / f f x U f $80000 / 80 000 $ U f $40000 / 40 000 $ 2 / f f : f $60000 / 60 000 $ 3 / O : f $40000 / 40 000 $ 2 / f f f $40000 / 40 000 $ 2 / (1945-2004)

Plus en détail

NISSAN CABSTAR. 64502_CABSTARTEMP2011_FR.indd 1 04/01/12 11:09

NISSAN CABSTAR. 64502_CABSTARTEMP2011_FR.indd 1 04/01/12 11:09 NISSAN CABSTAR 64502_CABSTARTEMP2011_FR.indd 1 04/01/12 11:09 ASPECT ET CONVIVIALITÉ TECHNOLOGIE ET PERFORMANCES STYLE ET ACCESSOIRES DESIGN EXTÉRIEUR 4 DESIGN INTÉRIEUR 8 NISSAN CONNECT 12 PUISSANCE 14

Plus en détail

LE LOGEMENT À REIMS. tél : 03 26 84 35 65. Le Foyer Rémois. Avec. Campus immo. campusimmo@foyer-remois.fr. 8 rue Lanson - BP 1 51 051 Reims cedex

LE LOGEMENT À REIMS. tél : 03 26 84 35 65. Le Foyer Rémois. Avec. Campus immo. campusimmo@foyer-remois.fr. 8 rue Lanson - BP 1 51 051 Reims cedex Av, L Fy l l f L Fy C x b 8 L - BP 1 51 051 x l : 03 26 84 35 65 G g HX555. @fy-.f LE LOGEME À EIMS A I D É L -ê lg J y q Sl 7 % E, y, è v b l bg lg... v l q vbl -ê... L v bg l. Av v l COS v v, l l v v

Plus en détail

Chapitre 3: TESTS DE SPECIFICATION

Chapitre 3: TESTS DE SPECIFICATION Chapitre 3: TESTS DE SPECIFICATION Rappel d u c h api t r e pr é c é d en t : l i de n t i f i c a t i o n e t l e s t i m a t i o n de s y s t è m e s d é q u a t i o n s s i m u lt a n é e s r e p o

Plus en détail

Un exemple d étude de cas

Un exemple d étude de cas Un exemple d'étude de cas 1 Un exemple d étude de cas INTRODUCTION Le cas de la Boulangerie Lépine ltée nous permet d exposer ici un type d étude de cas. Le processus utilisé est identique à celui qui

Plus en détail

solutions : Quand un pro vous dit noir joue 1, on joue 1.

solutions : Quand un pro vous dit noir joue 1, on joue 1. Ctt wtt 24 t u u é, t uét vu vz u t t KGS t ux u uu. t été éé Du Hutu (7 yu) ét u u v. S u vu éutt ux : 3 uu u t ué u 2 tu v uu 2 yu à 2. Pu u L : xv F (3 yu). Pu u A : - Bu (7yu). Et u u V : u Hutu (7

Plus en détail

Bougez, protégez votre liberté!

Bougez, protégez votre liberté! > F a Bgz, pégz v bé! www.a-. CAT.ELB.a240215 - Cé ph : Fa Daz à v p aé N az p a v gâh a v! Aj h, p g évq v ; Pa, p 4 aça q, v, éq qaé v. Ca ax é ç, b pa évé ax p âgé a h a p j. E pè v, h pa épagé. Pa

Plus en détail

Agrégation interne de Mathématiques. Session 2009. Deuxième épreuve écrite. (et CAERPA)

Agrégation interne de Mathématiques. Session 2009. Deuxième épreuve écrite. (et CAERPA) Agrégation interne de Mathématiques (et CAEPA Session 2009 Deuxième épreuve écrite 2 NOTATIONS ET PÉLIMINAIES On désigne par le corps des nombres réels et par C le corps des nombres complexes. Si f est

Plus en détail

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel.

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté,

Plus en détail

Vérin hydraulique Type rond. Type CDL2. Contenu. Caractéristiques. RF 17326 Édition: 2013-06 Remplace: 12.12. Série L2 Série 1X

Vérin hydraulique Type rond. Type CDL2. Contenu. Caractéristiques. RF 17326 Édition: 2013-06 Remplace: 12.12. Série L2 Série 1X Vérin hydraulique Type rond Type CDL2 RF 17326 Édition: 2013-06 Remplace: 12.12 Série L2 Série 1X 2 plages de pression: Pression nominale 160 bars [16 MPa] Pression nominale 250 bars [25 MPa] Caractéristiques

Plus en détail

T E L E C H A R G E M E N T D E S D O C U M E N T S 2 P R O C E D U R E 2 C O N S T I T U T I O N DU D O S S I E R 5

T E L E C H A R G E M E N T D E S D O C U M E N T S 2 P R O C E D U R E 2 C O N S T I T U T I O N DU D O S S I E R 5 SAISIR UNE MUTATION FICHE A L USAGE DES CLUBS ------------- D a t e : 0 3 J u i n 2 0 0 9. --------- A u t e u r s : F é d é r a t i o n F r a n ç a i s e d e H a n d b a l l / M. S o u n a l e i x ( L

Plus en détail

Master Management des Ressources Humaines Institut d'administration des Entreprises 2 rue du Doyen Gabriel Marty - 31042 Toulouse cedex 9

Master Management des Ressources Humaines Institut d'administration des Entreprises 2 rue du Doyen Gabriel Marty - 31042 Toulouse cedex 9 Master Management des Ressources Humaines Institut d'administration des Entreprises 2 rue du Doyen Gabriel Marty - 31042 Toulouse cedex 9 Nous tenons à remercier tout particulièrement Monsieur Jonker,

Plus en détail

La Cible Sommaire F o c u s

La Cible Sommaire F o c u s La Cible Sommaire F o c u s F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S D i r e c t e u r d e l a p u b l i c a t i o n : M a r t i n e M I N Y R é d a c t e u r e n c h e f : S e r g e C H A N

Plus en détail

FIXATIONS NORMALISEES

FIXATIONS NORMALISEES FIXATIONS NORMALISEES pour vérins types PEC conformes ISO 21287 Série 434 FIXATIONS NORMALISEES ISO 21287 - ISO 15552 - A Applications service Pattes d'équerre sur extrémité (2) MS1 Patte d'équerre haute

Plus en détail

«Trop de chats en refuge : Aidons-les!»

«Trop de chats en refuge : Aidons-les!» q io iific bo ch Mlic g f! l o h c To i? co cio collboio vc Pl 5899 ch 7398 ch y éé boé C l ob félié qi, chq jo, o cibl joi fg Blgiq! 4641 ch l o l chc ov i à l g l fg fill i foy ê à l hx! C qlq chiff

Plus en détail

SYSTEME D EXPLOITATION : MS-DOS

SYSTEME D EXPLOITATION : MS-DOS !"# SYSTEME D EXPLOITATION : MS-DOS INTRODUCTION :!"# DEFINITION : # % & ' ( ) # # ) * + # #, #, -",.*",.*"/01- SYSTEME D EXPLOITATION MS-DOS : "%&'(!&"(%) +# -",.*" 2(# "%"&""&"(%) -",.*" 2 #-",.*" 3

Plus en détail

Diane-Gabrielle Tremblay (Dir.) Maryse Larivière

Diane-Gabrielle Tremblay (Dir.) Maryse Larivière Travailler plus longtemps!? L aménagement des fins de carrière en Belgique et au Québec Note de recherche no 2009-1 De l ARUC (Alliances de recherche universités-communautés) Sur la gestion des âges et

Plus en détail

Elargissez l horizon de votre gestion. www.mercator.eu

Elargissez l horizon de votre gestion. www.mercator.eu www.mercator.eu Elargissez l horizon de votre gestion Mercator se profile comme la solution de gestion commerciale et de comptabilité alliant simultanément les avantages de la solution informatique standard

Plus en détail

Fiche technique. " Cible/Echantillon " Mode de recueil " Dates de terrain

Fiche technique.  Cible/Echantillon  Mode de recueil  Dates de terrain v, r v «L qé d»? q c pr v Sfr dg d é d r Pré TNS Fch chq " Cb/Ech " Md d rc " D d rr 1001 ré cf ccpé Âgé d 18 p I d p TNS Sfr 267 000 dr Frc L rprévé d c éch ré pr méhd d q : âg, x, prf d rvwé, cr d cvé

Plus en détail

Retour d expérience sur le management des processus

Retour d expérience sur le management des processus GSI Gestion des systèmes d information Retour d expérience sur le management des processus Université d été 8-31 août 00 Dijon Guy Rivoire Consultant ELNOR Guy RIVOIRE 30/08/00 / 1 Présentation ELNOR Cabinet

Plus en détail

' ' ' ' ' ' ' ' ' !!!!!!!!!!! !!!!!

' ' ' ' ' ' ' ' ' !!!!!!!!!!! !!!!! "#$%&$()*+*,-.#$*/,"&012"34)*54%6%789:8:;9?8> &)*+*,)#$*/,"&0B"/%#C*DE/ 1 "#$$%&(%)*+,-+..+ Esprits de Faubourg : C est la rentrée F%)*+*,-.#$*/,"&0*G$)H3,%#$I*+*3J)G9%#G+%#G,*KJ%/$)*/+JL%JM"J/C+*NI$4J#*D

Plus en détail

VILLE DE VILLEURBANNE CONSEIL MUNICIPAL 5 JUILLET 2010. -ooo-

VILLE DE VILLEURBANNE CONSEIL MUNICIPAL 5 JUILLET 2010. -ooo- VILLE DE VILLEURBANNE CONSEIL MUNICIPAL 5 JUILLET 2010 -ooo- La s é a n c e e s t o u v e r t e s o u s l a p r é s i d e n c e d e M o n s i e u r J e a n - P a u l BR E T, M a i r e d e V i l l e u r

Plus en détail

DOSSIER N 1 MISE EN PLACE DE TOUS LES FICHIERS NÉCESSAIRES À LA GESTION COMMERCIALE

DOSSIER N 1 MISE EN PLACE DE TOUS LES FICHIERS NÉCESSAIRES À LA GESTION COMMERCIALE C I L G ST I C C I A L CIL GSTI CCIAL DSSI 1 IS PLAC D TUS LS FICHIS ÉCSSAIS À LA GSTI CCIAL. Date des travaux : 5 novembre. Fiches techniques : n 8, 9. La modification de la «date machine» s effectue

Plus en détail

Le théorème de Thalès et sa réciproque

Le théorème de Thalès et sa réciproque Le théorème de Thalès et sa réciproque I) Agrandissement et Réduction d une figure 1) Définition : Lorsque toutes les longueurs d une figure F sont multipliées par un même nombre k on obtient une autre

Plus en détail

[Le Canada a 10 ans pour changer ses politiques économiques et sociales Paul Martin

[Le Canada a 10 ans pour changer ses politiques économiques et sociales Paul Martin G G à É FÉ 0 ppç pp g Q [ 0 p g pq éq è gé g p éé q QÉB Qéb y qq p bé éé pp éà p pp g bé Qéb épé ég Qéb pé bé éé «é ppy épé x «p q ép âg 7 pq p 5 é q p 88 é épp b p égq pp b pp Fç pp g Q x b ég Qéb «Bp

Plus en détail

Aménagement Ville de Montpellier Voirie pour tous. Présentation 07 octobre 2008

Aménagement Ville de Montpellier Voirie pour tous. Présentation 07 octobre 2008 Aménagement Ville Montpellier Voirie pour tous 01/10/08 1 Présentation 07 octobre 2008 Le contexte Ville 01/10/08 2 Le développement Ville 01/10/08 3 Aménagement Ville Montpellier Voirie pour tous LE PATRIMOINE

Plus en détail

L AIDE AUX ATELIERS D ARTISTES :

L AIDE AUX ATELIERS D ARTISTES : RAPPORT DAVID LANGLOIS-MALLET SOUS LA COORDINATION DE CORINNE RUFET, CONSEILLERE REGIONALE D ILE DE FRANCE L AIDE AUX ATELIERS D ARTISTES : PROBLÉMATIQUES INDIVIDUELLES, SOLUTIONS COLLECTIVES? DE L ATELIER-LOGEMENT

Plus en détail

&, & 1 #, & @A : ) &+ &, 2($"+ #, -$!""2".!$'"%&+, "&%$!2"'-($!-'!" 2-&!$' 1 ", 2-&!$' &-!$.%$B- 5 6 A>C ; +A ; &-$DE2-"%&&$

&, & 1 #, & @A : ) &+ &, 2($+ #, -$!2.!$'%&+, &%$!2'-($!-'! 2-&!$' 1 , 2-&!$' &-!$.%$B- 5 6 A>C ; +A ; &-$DE2-%&&$ !"#$%'!"(!$' ) * + *, '-($!-'!./.!$"$' * #, %0!.-''.%%"! 1, "%$!2!".-2"'-3!$'"%!#$%$!2$'4-!$2 1 1 5 67 5 8.-'.9"-!!!"2 ' 5, 8.-'%"-!! 5 #, 8.-'%""2 ': 8.-'.9"!-2--$ ;, 8.-'%"#'/. ; #, 8.-'%"$ ;, 8.-'%"

Plus en détail

2 Opérateurs non bornés dans un espace de Hilbert

2 Opérateurs non bornés dans un espace de Hilbert 2 Opérateurs non bornés dans un espace de Hilbert 2. Opérateurs non bornés: définitions et propriétés élémentaires Soit H un espace de Hilbert et A un opérateur dans H, c est-à-dire, une application linéaire

Plus en détail

MUTATIONS ÉCONOMIQUES DANS LE DOMAINE AUTOMOBILE. Démarche méthodologique et synthèse

MUTATIONS ÉCONOMIQUES DANS LE DOMAINE AUTOMOBILE. Démarche méthodologique et synthèse MUTATIONS ÉCONOMIQUES DANS LE DOMAINE AUTOMOBILE Démarche méthodologique et synthèse AVRIL 2010 Démarche méthodologique et synthèse Premier ministre Ministère de l espace rural et de l aménagement du

Plus en détail

Interrupteurs de sécurité à câble sans réarment pour arrêt simple. Diagramme de sélection 4/111 BLOCS DE CONTACT ENTRÉES CÂBLES

Interrupteurs de sécurité à câble sans réarment pour arrêt simple. Diagramme de sélection 4/111 BLOCS DE CONTACT ENTRÉES CÂBLES Interrupteurs de sécurité à câble sans réarment pour arrêt simple Diagramme de sélection FP 74 FD 74 FL 74 FR 74 FM 74 FX 74 FZ 74 79 ACTIONNEUR ACTIONNEUR 79 BLOC DE CONTACT 1 9 21 1NO+ NC FP FD FL FC

Plus en détail

La santé de votre entreprise mérite notre protection.

La santé de votre entreprise mérite notre protection. mutuelle mclr La santé de votre entreprise mérite notre protection. www.mclr.fr Qui sommes-nous? En tant que mutuelle régionale, nous partageons avec vous un certain nombre de valeurs liées à la taille

Plus en détail

TRAVAUX DE CONSTRUCTION DE : 1. MARCHE DU LAC MUNKAMBA DANS LE TERITOIRE DE DIMBELENGE (Lot 01) PROVINCE DU KASAI OCCIDENTAL - RD CONGO

TRAVAUX DE CONSTRUCTION DE : 1. MARCHE DU LAC MUNKAMBA DANS LE TERITOIRE DE DIMBELENGE (Lot 01) PROVINCE DU KASAI OCCIDENTAL - RD CONGO TRAVAUX DE CONSTRUCTION DE :!"#!$%&'( 1. MARCHE DU LAC MUNKAMBA DANS LE TERITOIRE DE DIMBELENGE (Lot 01 2. MARCHE DE DEMBA DANS LE TERRITOIRE DE DEMBA (Lot 02 PROVINCE DU KASAI OCCIDENTAL - RD CONGO %'

Plus en détail

D er m at o ses f r éq u en tes. D er m at o ses p l u s r ar es

D er m at o ses f r éq u en tes. D er m at o ses p l u s r ar es 1 D er m ato ses f r éq u en tes M o ti f s d e c o n su l tati o n : D er m at o ses f r éq u en tes D er m at o ses p l u s r ar es 2 D er m ato ses f r éq u en tes: D er m at i te at o p i q u e E r

Plus en détail

!!"#$%&'($)*%($+("%&!"#$%&$%&,+-./)&0&1**2%& "#$%&!'()**+,-'!!!!

!!#$%&'($)*%($+(%&!#$%&$%&,+-./)&0&1**2%& #$%&!'()**+,-'!!!! #$%'($)%($+(% #$%$%,+-./)012% #$%'()+,-' #$%'%()+,-%( 3-)4%(+'5($%26%(-%-'4%7$%2+,+-8#%999999999999999999999999999999999999999999999999999999999999999999999999999: ;%4./5'

Plus en détail

TENDANCES TENDANCES EMBALLAGES MASTER CLASS PARFUMS D ORSAY PARIS. Marie HUET Directrice Générale General Director

TENDANCES TENDANCES EMBALLAGES MASTER CLASS PARFUMS D ORSAY PARIS. Marie HUET Directrice Générale General Director E Juin 2015 EMBALLAGES Les actualités techniques et pratiques de l emballage imprimé [papier-carton, design et packaging] ARRÊT SUR IMAGE / DUOMEDIA LAISSEZ PARLER LES SACS PAPIER LET SPEAK PAPER BAG CHRONIQUE

Plus en détail

Contact: : EZZAHRISAID@yahoo.fr

Contact: : EZZAHRISAID@yahoo.fr Contact: : EZZAHRISAID@yahoo.fr 1 Logo de l Université Université: IBN TOFAIL Établissement: Ensemble des établissements de l université http://www.univ-ibntofail.ac.ma Présentation du CRU de l UIT Auteur

Plus en détail

UNIVERSITE PARIS 1 PANTHEON SORBONNE

UNIVERSITE PARIS 1 PANTHEON SORBONNE UNIVERSITE PARIS 1 PANTHEON SORBONNE École de Management de la Sorbonne (UFR 06 Gestion et économie d entreprise) MASTER 2 RECHERCHE MARKETING Année universitaire 2013-2014 VOS INTERLOCUTEURS DIRECTEUR

Plus en détail

Agence Saison d Or :: Activités de l entreprise. Identité Visuelle. Editions. Site Internet. Marketing. Référencement.

Agence Saison d Or :: Activités de l entreprise. Identité Visuelle. Editions. Site Internet. Marketing. Référencement. Agence Saison d Or :: Activités de l entreprise Identité Visuelle Editions Site Internet Marketing Référencement Photo/ Vidéo Agence Saison d Or :: Exemple d une action liée au Périgord Noir Jeu Concours

Plus en détail

Le marketing de projet en situation Business to Business : Etudes de cas et proposition d un modèle dynamique d évaluation et de suivi

Le marketing de projet en situation Business to Business : Etudes de cas et proposition d un modèle dynamique d évaluation et de suivi Le marketing de projet en situation Business to Business : Etudes de cas et proposition d un modèle dynamique d évaluation et de suivi Laurence Lecoeuvre To cite this version: Laurence Lecoeuvre. Le marketing

Plus en détail

Espaces vectoriels. Université d Orléans Année 2009-2010 Espaces vectoriels et applications linéaires. 2MA01-Licence de Mathématiques

Espaces vectoriels. Université d Orléans Année 2009-2010 Espaces vectoriels et applications linéaires. 2MA01-Licence de Mathématiques Université d Orléans Année 2009-2010 Espaces vectoriels et applications linéaires 2MA01-Licence de Mathématiques Espaces vectoriels Exercice 1 Soit E un espace vectoriel. Pour x, y E et λ, µ K, montrer

Plus en détail

!" #$#% #"& ' ( &)(*"% * $*' )#""*(+#%(' $#),")- '(*+.%#"'#/* "'") $'

! #$#% #& ' ( &)(*% * $*' )#*(+#%(' $#),)- '(*+.%#'#/* ') $' !" #$#% #"& ' ( &)(*"% * $*' )#""*(+#%(' $#),")- '(*+.%#"'#/* "'") $' &!*#$)'#*&)"$#().*0$#1' '#'((#)"*$$# ' /("("2"(' 3'"1#* "# ),," "*(+$#1' /&"()"2$)'#,, '#' $)'#2)"#2%#"!*&# )' )&&2) -)#( / 2) /$$*%$)'#*+)

Plus en détail

N 1 2 1 L a R e v u e F r a n c o p h o n e d u M a n a g e m e n t d e P r o j e t 2 è m e t r i m e s t r e 2 0 1 3

N 1 2 1 L a R e v u e F r a n c o p h o n e d u M a n a g e m e n t d e P r o j e t 2 è m e t r i m e s t r e 2 0 1 3 La Cible F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S D i r e c t e u r d e l a p u b l i c a t i o n : M a r t i n e M I N Y R é d a c t e u r e n c h e f : S e r g e C H A N T R E U I L C o m

Plus en détail

des glyphes des caractères «latins» de

des glyphes des caractères «latins» de C O D A G E en LATEX/T1 des glyphes des caractères «latins» de U N I C O D E Ce document montre comment utiliser L A TEX pour imprimer presque tous les glyphes d Unicode dits «latins» (de U+0000 à U+017F])

Plus en détail

LE LOGICIEL DE GESTION COMMERCIALE

LE LOGICIEL DE GESTION COMMERCIALE CIL GSTI CCIAL L LGICIL D GSTI CCIAL Le logiciel de gestion commerciale pour Windows dans une P, PI et artisans, permet d'éditer des devis, des bons de livraison, des factures normales et/ou d'avoirs,

Plus en détail

Le Moyen-Orient depuis `1990: carte `1

Le Moyen-Orient depuis `1990: carte `1 Le Moyen-Orient depuis `1990: carte `1 L essentiel de la carte comprend des états membres de la ligue arabe. Au nord, se trouvent des états non membres, en allant d ouest en est: la Turquie, l Iran et

Plus en détail

Décoration, équipement. de la Maison. Janvier 2013 sans prix. Printemps / Été. SADY s TRADING WOOD TRADING. www.sadys-trading.com

Décoration, équipement. de la Maison. Janvier 2013 sans prix. Printemps / Été. SADY s TRADING WOOD TRADING. www.sadys-trading.com Dreo Aeropor Mrselle Provee D 9 SADY s TRADING WOOD TRADING Déoro, équpeme de l Mso www.sdys-rd.om Jver 2013 ss prx Premps / Éé ZI Les Bols Dreo Mrselle - Ax ZI Les Esroubls SADY s TRADING Les ouveués

Plus en détail

Activité enzymatique et expérimentation assistée par ordinateur

Activité enzymatique et expérimentation assistée par ordinateur Activité 4 Activité enzymatique et expérimentation assistée par ordinateur Par Clément Pouliot Activité réalisée au Cégep de Sept-Îles Activité 4 Activité enzymatique et expérimentation assistée par ordinateur

Plus en détail

Amphi 3: Espaces complets - Applications linéaires continues

Amphi 3: Espaces complets - Applications linéaires continues Amphi 3: Espaces complets - Applications linéaires continues Département de Mathématiques École polytechnique Remise en forme mathématique 2013 Suite de Cauchy Soit (X, d) un espace métrique. Une suite

Plus en détail

UNIVERSITE PARIS 1 PANTHEON SORBONNE

UNIVERSITE PARIS 1 PANTHEON SORBONNE UNIVERSITE PARIS 1 PANTHEON SORBONNE École de Management de la Sorbonne (UFR 06 Gestion et économie d entreprise) MASTER 2 RECHERCHE FINANCE D ENTREPRISE Année universitaire 2013-2014 VOS INTERLOCUTEURS

Plus en détail

Planche n o 22. Fonctions de plusieurs variables. Corrigé

Planche n o 22. Fonctions de plusieurs variables. Corrigé Planche n o Fonctions de plusieurs variables Corrigé n o : f est définie sur R \ {, } Pour, f, = Quand tend vers, le couple, tend vers le couple, et f, tend vers Donc, si f a une limite réelle en, cette

Plus en détail

8.1 Généralités sur les fonctions de plusieurs variables réelles. f : R 2 R (x, y) 1 x 2 y 2

8.1 Généralités sur les fonctions de plusieurs variables réelles. f : R 2 R (x, y) 1 x 2 y 2 Chapitre 8 Fonctions de plusieurs variables 8.1 Généralités sur les fonctions de plusieurs variables réelles Définition. Une fonction réelle de n variables réelles est une application d une partie de R

Plus en détail

SUR CERTAINES ÉQUATIONS FONCTIONNELLES. Ingénieur diplômé de l'école Supérieure d'électricité (Paris), Alexandrie,

SUR CERTAINES ÉQUATIONS FONCTIONNELLES. Ingénieur diplômé de l'école Supérieure d'électricité (Paris), Alexandrie, SUR CERTAINES ÉQUATIONS FONCTIONNELLES PAR M. JACQUES TOUCHARD, Ingénieur diplômé de l'école Supérieure d'électricité (Paris), Alexandrie, Egypte. Je me propose d'indiquer certaines équations fonctionnelles,

Plus en détail

UNIVERSITE PARIS 1 PANTHEON SORBONNE

UNIVERSITE PARIS 1 PANTHEON SORBONNE UNIVERSITE PARIS 1 PANTHEON SORBONNE École de Management de la Sorbonne (UFR 06 Gestion et économie d entreprise) MASTER 2 RECHERCHE MARKETING Année universitaire 2014-2015 VOS INTERLOCUTEURS DIRECTEUR

Plus en détail

BTS COMPTABILITÉ ET GESTION DES ORGANISATIONS

BTS COMPTABILITÉ ET GESTION DES ORGANISATIONS BTS COMPTABILITÉ ET GESTION DES ORGANISATIONS Épreuve E4 : Gestion des obligations comptables, fiscales et sociales SESSION 2008 Durée de l'épreuve : 4 heures Coefficient : 4 Documents autorisés Liste

Plus en détail

Intégrales doubles et triples - M

Intégrales doubles et triples - M Intégrales s et - fournie@mip.ups-tlse.fr 1/27 - Intégrales (rappel) Rappels Approximation éfinition : Intégrale définie Soit f définie continue sur I = [a, b] telle que f (x) > 3 2.5 2 1.5 1.5.5 1 1.5

Plus en détail

Tél. 01 42 55 82 66 / Télécopie 01 42 52 56 26. Courrier électronique : sntpct@wanadoo.fr

Tél. 01 42 55 82 66 / Télécopie 01 42 52 56 26. Courrier électronique : sntpct@wanadoo.fr S.N.T.P.C.T. Adhérent à EURO-MEI Bruxelles 10 rue de Trétaigne 75018 Paris Syndicat National des Techniciens et Travailleurs de la Production Cinématographique et de Télévision Tél. 01 42 55 82 66 / Télécopie

Plus en détail

Sur certaines séries entières particulières

Sur certaines séries entières particulières ACTA ARITHMETICA XCII. 2) Sur certaines séries entières particulières par Hubert Delange Orsay). Introduction. Dans un exposé à la Conférence Internationale de Théorie des Nombres organisée à Zakopane

Plus en détail

UNIVERSITE PARIS 1 PANTHEON SORBONNE

UNIVERSITE PARIS 1 PANTHEON SORBONNE UNIVERSITE PARIS 1 PANTHEON SORBONNE École de Management de la Sorbonne (UFR 06 Gestion et économie d entreprise) MASTER 2 RECHERCHE FINANCE DE MARCHE Année universitaire 2014-2015 VOS INTERLOCUTEURS DIRECTEUR

Plus en détail

I - PUISSANCE D UN POINT PAR RAPPORT A UN CERCLE CERCLES ORTHOGONAUX POLES ET POLAIRES

I - PUISSANCE D UN POINT PAR RAPPORT A UN CERCLE CERCLES ORTHOGONAUX POLES ET POLAIRES I - PUISSANCE D UN POINT PAR RAPPORT A UN CERCLE CERCLES ORTHOGONAUX POLES ET POLAIRES Théorème - Définition Soit un cercle (O,R) et un point. Une droite passant par coupe le cercle en deux points A et

Plus en détail

W i r e l e s s B o d y S c a l e - i B F 5 T h a n k y o u f o r p u r c h a s i n g t h e W i r e l e s s B o d y S c a l e i B F 5. B e f o r e u s i n g t h i s u n i t f o r t h e f i r s t t i m

Plus en détail

G.T. Organisation des études au cycle secondaire : Annexe II Situation actuelle

G.T. Organisation des études au cycle secondaire : Annexe II Situation actuelle Schola Europaea Bureau du Secrétaire général Unité de développement pédagogique Réf. : 2013-09-D-17-fr-1 Annexe II Orig.: FR G.T. Organisation des études au cycle secondaire : Annexe II Situation actuelle

Plus en détail

Accueil Events, l accueil personnalisé des touristes d affaires Informations, bonnes adresses, réservations et découvertes!

Accueil Events, l accueil personnalisé des touristes d affaires Informations, bonnes adresses, réservations et découvertes! Lyon City Card 1 jour 2 jours 3 jours Ta xis et M inibus - Tarifs forfaitaires Jour : 7h - 19h Nuit : 19h - 7h Lyon/ Villeurbanne - Aéroport St Exupéry 59 81 Lyon 5ème et 9ème excentrés - Aéroport St Exupéry

Plus en détail

2 ème année de master

2 ème année de master 1/7 Année universitaire 2014-2015 DOSSIER DE CANDIDATURE pour une inscription en 2 ème année de master domaine Droit, Économie, Gestion mention Droit des assurances Avis de la commission DOSSIER DE CANDIDATURE

Plus en détail

édito 3 enjeux Cyril GAYSSOT Vice-Président de l UNEA Union Nationale des Entreprises Adaptées

édito 3 enjeux Cyril GAYSSOT Vice-Président de l UNEA Union Nationale des Entreprises Adaptées Opcalia / UNEA - Décembre 2014 tr ep ri se s Ad ap té es In 2 for Un filiè ma e re tiq de s p u m ou e, V an r ie Po de de d p rt e de no es b & rs rai u â va v ti év pe t le ea m ol ct ur ux en ut iv

Plus en détail

AEROCLUB-GESTION. pour Microsoft Windows PRÉSENTATION MISE EN ROUTE

AEROCLUB-GESTION. pour Microsoft Windows PRÉSENTATION MISE EN ROUTE AEROCLUB-GESTION p M Wdw PRÉSENTATION MISE EN ROUTE Ed 1460() 2011-2012 P BOURZEIX T +331 30 59 82 66 (F) pbz@b-m S wb : wwwb-m M d' INTRODUCTION3 PRESENTATION DU MODULE DE GESTION 6 PRESENTATION DU MODULE

Plus en détail

! "#$#%&'()*+#!,-$#%.%&$/&0#!12/%-&'!! 32'/*#!4!+!5&6!7889!!!!!!!!!

! #$#%&'()*+#!,-$#%.%&$/&0#!12/%-&'!! 32'/*#!4!+!5&6!7889!!!!!!!!! "#$#%&'()*+#,-$#%.%&$/&0#12/%-&' 32'/*#4+5&67889 :/##-),-(;#%)(06=-0#%.2;#%-*#-0&'?#'&0(2-)?26&'5('(0&%6@2''#.#2>@&-&$&C2'(0(D&'ED(#-D#&-$FD2-2*(D) 2 F$(02%(-@G(#>HI%#.2%6C2)B2$(-()?26&'5('(0&%6@2''#.#2>@&-&$&

Plus en détail

Tutoriel Infuse Learning. Créer des quizzes multimédias sur ordinateur ou tablette

Tutoriel Infuse Learning. Créer des quizzes multimédias sur ordinateur ou tablette Tutoriel Infuse Learning Créer des quizzes multimédias sur ordinateur ou tablette 1- Présentation Infuselearning.com est un service web (en ligne) gratuit qui permet aux enseignants de créer des exercices

Plus en détail

Philippe-Didier GAUTHIER

Philippe-Didier GAUTHIER -Didier Ingénierie, Management, Administration en Éducation et Formation 1 - Parcours professionnel 2 - Projet professionnel 3 - Missions et interventions Portfolio Numérique : - Didier Parcours professionnel

Plus en détail

GUIDE GÉNÉRAL SUR LE CCSP ET LA PRÉSENTATION DE L I N F O R M ATION FINANCIÈRE DES CONSEILS SCOLAIRES

GUIDE GÉNÉRAL SUR LE CCSP ET LA PRÉSENTATION DE L I N F O R M ATION FINANCIÈRE DES CONSEILS SCOLAIRES GUIDE GÉNÉRAL SUR LE CCSP ET LA PRÉSENTATION DE L I N F O R M ATION FINANCIÈRE DES CONSEILS SCOLAIRES Ministère de l Éducation TA B L E D E S M AT I È R E S 2 I N T RO D UC TI ON E T C O N T EX T E Q

Plus en détail

FASCICULE DES BILANS ET COMPTES DE RESULTAT DES INSTITUTIONS DE MICROFINANCE DU SENEGAL

FASCICULE DES BILANS ET COMPTES DE RESULTAT DES INSTITUTIONS DE MICROFINANCE DU SENEGAL REPUBLIQUE DU SENEGAL Un Peuple Un But Une Foi ---------------- MINISTERE DE L ECONOMIE ET DES FINANCES ------------- DIRECTION DE LA REGLEMENTATION ET DE LA SUPERVISION DES SYSTEMES FINANCIERS DECENTRALISES

Plus en détail

! " # $%& '( ) # %* +, -

!  # $%& '( ) # %* +, - ! " # $%& '( ) # %* +, - 1.! "# $ % &%%'( #)*+,)#-. "/%)0123* 4%5%&!$!% 6)"7 '%%% 48-0 9::!%%% % 79;< "# 8 Ploc la lettre du haïku n 40 page 1 Décembre 2010, Association pour la promotion du haïku =%%)>

Plus en détail

ISAN System: 5 Œuvre à épisodes ou en plusieurs parties

ISAN System: 5 Œuvre à épisodes ou en plusieurs parties sm: 5 Œ à épsds pss ps Wb f B Rs s: E b W B bs d mdè Vs j www.sb. B ss Psfh B 7 T. +4 5 Fx +4 7 EM: f@sb. www.sb. B ss Psfh B 7 T. +4 5 Fx +4 7 EM: f@sb. wzd 5 Œ à épsds pss ps mm: TRODUTO DEMRE. OEXO.

Plus en détail

Conseil de Développement Observatoire Economique et Social

Conseil de Développement Observatoire Economique et Social Conseil de Développement Observatoire Economique et Social Le diagnostic : méthode et contenu Diagnostic partagé réalisé annuellement depuis 8 ans par un groupe technique composé d une douzaine de structures

Plus en détail

Cours d Analyse. Fonctions de plusieurs variables

Cours d Analyse. Fonctions de plusieurs variables Cours d Analyse Fonctions de plusieurs variables Licence 1ère année 2007/2008 Nicolas Prioux Université de Marne-la-Vallée Table des matières 1 Notions de géométrie dans l espace et fonctions à deux variables........

Plus en détail

PR OC E D U RE S D E B A S E

PR OC E D U RE S D E B A S E Photofiltre Préparé par Philipe Lampron, auxiliaire du cours FPE 7650 en 2004-2005. *** Pour optimiser une image : enregistrer sous et augmenter la compression PR OC E D U RE S D E B A S E PhotoFiltre

Plus en détail

Visualisation 3D. Principes mathematiques. Christian NGUYEN. Departement d informatique Universite de Toulon et du Var. Visualisation 3D p.

Visualisation 3D. Principes mathematiques. Christian NGUYEN. Departement d informatique Universite de Toulon et du Var. Visualisation 3D p. Visualisation 3D Principes mathematiques Christian NGUYEN Departement d informatique Universite de Toulon et du Var Visualisation 3D p.1/24 Transformations géométriques Visualisation 3D p.2/24 Transformations

Plus en détail

Édito. donner a notre commune. Vous donner du plaisir et surtout envie de revenir, telle est. compagnie.

Édito. donner a notre commune. Vous donner du plaisir et surtout envie de revenir, telle est. compagnie. M hèq ch -Mch É L écc Ch c,, vyg, êv, g, éféch, c c q é v vc c v g c 2012/2013. C é c, v yé ccc g cv yq, vc vfé v c, c y c q h c. c échg, cé g v, c jgz- c cg. V v v,! c à v v à écv f c g, gé c cè L Fy

Plus en détail

PHY2723 Hiver 2015. Champs magnétiques statiques. cgigault@uottawa.ca. Notes partielles accompagnant le cours.

PHY2723 Hiver 2015. Champs magnétiques statiques. cgigault@uottawa.ca. Notes partielles accompagnant le cours. PHY2723 Hiver 2015 Champs magnétiques statiques cgigault@uottawa.ca otes partielles accompagnant le cours. Champs magnétiques statiques (Chapitre 5) Charges électriques statiques ρ v créent champ électrique

Plus en détail

Groupoïdes quantiques mesurés : axiomatique, étude, dualité, exemples

Groupoïdes quantiques mesurés : axiomatique, étude, dualité, exemples Groupoïdes quantiques mesurés : axiomatique, étude, dualité, exemples Franck LESIEUR Mathématiques et Applications, Physique Mathématique d Orléans UMR 6628 - BP 6759 45067 ORLEANS CEDEX 2 - FRANCE e-mail

Plus en détail

Résolution d équations non linéaires

Résolution d équations non linéaires Analyse Numérique Résolution d équations non linéaires Said EL HAJJI et Touria GHEMIRES Université Mohammed V - Agdal. Faculté des Sciences Département de Mathématiques. Laboratoire de Mathématiques, Informatique

Plus en détail