DOSSIER SUCCESSORAL (simulation)

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "DOSSIER SUCCESSORAL (simulation)"

Transcription

1 DOSSIER SUCCESSORAL (simulation) Sommaire Introduction Situation matrimoniale - héritiers Votre patrimoine Fiscalité successorale en l'absence de dispositions de dernières volontés Fiscalité successorale en présence de dispositions de dernières volontés ANNEXES Patrick VILLEMIN - GRANGES SUR VOLOGNE (88640) - Page 1

2 Simulation successorale et patrimoniale 1 : Introduction Ce rapport a pour objet de vous fournir une analyse successorale et patrimoniale. Elle est effectuée à partir des éléments qui ont été saisis. Bien entendu elle devra toujours être complétée par les conseils avisés d'un professionnel. Elle a simplement pour but de vous fournir des renseignements pertinents quant à votre situation patrimoniale. Toutes les situations ne sont pas traitées. Notamment ne sont pas traités : les droits temporaires et viager au logement et mobilier, et les dispositions testamentaires. 2 : Situation matrimoniale - héritiers Vous avez 65 ans. Vous êtes marié(e) avec un contrat de mariage sous le régime de la communauté réduite aux acquêts. Il n'existe pas d'avantage matrimonial. Votre conjoint est âgé de 53 ans. Nous analysons d'abord votre situation personnelle. Vous avez 4 enfant(s) vivant(s) Tous vos enfants ne sont pas nés de votre union avec votre conjoint. Enfant(s) vivant(s) : Hubert, Anne, Pierre, Daphné, En présence d'enfants non communs (ou leurs descendants) le conjoint survivant a droit à un quart en pleine propriété. Tableau de vos héritiers légaux : Prénoms Lien Pleine propriété Usufruit Nue-propriété Hubert Enfant 18,75 0,00 0,00 Anne Enfant 18,75 0,00 0,00 Pierre Enfant 18,75 0,00 0,00 Daphné Enfant 18,75 0,00 0,00 Suzanne Conjoint survivant 25,00 0,00 0,00 Totaux : 100,00 0,00 0,00 Puis la situation personnelle de votre conjoint ou partenaire. Votre conjoint ou partenaire a 2 enfant(s) vivant(s) Tous les enfants de votre conjoint sont nés de votre union. Enfant(s) vivant(s) : Pierre, Daphné, En présence d'enfants communs (ou leurs descendants) le conjoint survivant peut opter : Patrick VILLEMIN - GRANGES SUR VOLOGNE (88640) - Page 2

3 - pour la totalité de la succcession en usufruit - ou pour un quart en pleine propriété de la succession. Tableau des héritiers légaux de votre conjoint - option conjoint 1/4 en pleine propriété : Prénoms Lien Pleine propriété Usufruit Nue-propriété Pierre Enfant 37,50 0,00 0,00 Daphné Enfant 37,50 0,00 0,00 Alain Conjoint survivant 25,00 0,00 0,00 Totaux : 100,00 0,00 0,00 Tableau des héritiers légaux de votre conjoint - option conjoint totalité en usufruit : Prénoms Lien Pleine propriété Usufruit Nue-propriété Pierre Enfant 0,00 0,00 50,00 Daphné Enfant 0,00 0,00 50,00 Alain Conjoint survivant 0,00 100,00 0,00 3 : Votre patrimoine Totaux : 0,00 100,00 100,00 Vous êtes marié sous le régime de la communauté. Il est donc nécessaire de procéder à la liquidation de votre communauté. En premier lieu il y a lieu de procéder aux comptes de récompenses. a) Récompenses de votre chef : Récompense acquisition St Gilles (Monsieur) ,00 Amélioration maison NEUILLY ,00 Paiement prestation compensatoire ,00 Récompense assurance Daphné ,00 Solde du compte de récompenses : ,00 b) Récompenses du chef de votre conjoint : Récompense acquisition St Gilles (Madame) ,00 Solde du compte de récompenses : ,00 Puis à l'établissement des masses actives et passives de communauté. Patrick VILLEMIN - GRANGES SUR VOLOGNE (88640) - Page 3

4 Actif de communauté : Villa St Gilles Croix de Vie ,00 Compte arrérages pension ,00 Compte joint ,00 Mobilier Neuilly ,00 Mobilier Saint Gilles ,00 Compte courant d'associé ,00 Voiture Monsieur ,00 Voiture Madame ,00 Récompenses dues à la communauté ,00 Total actif de communauté ,00 Passif de communauté : Impôt sur le revenu ,00 Récompenses dues par la communauté au conjoint ,00 Total passif de communauté ,00 L'actif net de communauté est de : ,00. Dont la moitié est de : ,00. Actif personnel : Moitié actif communauté ,00 Maison de NEUILLY ,00 Parts société de construction ,00 Total actif personnel ,00 Passif personnel : Frais d'obsèques ,00 Récompenses dues à la communauté ,00 Total passif personnel ,00 L'actif net personnel est de : ,00. Patrick VILLEMIN - GRANGES SUR VOLOGNE (88640) - Page 4

5 Actif personnel conjoint ou partenaire : Moitié actif communauté ,00 Récompenses dues par la communauté ,00 Total actif personnel conjoint ou partenaire ,00 Passif personnel conjoint ou partenaire : Néant. L'actif net personnel du conjoint ou partenaire est de : ,00. Remarque : En cas d'existence de contrats d'assurance-vie dénoués par décès, ils sont, en principe, retirés du patrimoine civil qui sera utilisé par la suite. Concernant la communauté : Néant. Vous concernant : Néant. Concernant le conjoint ou partenaire : Néant. 4 : Fiscalité successorale en l'absence de dispositions de dernières volontés La première étape consiste à retraiter les éléments du patrimoine en fonction des règles fiscales ou d'évènements liés au décès. Dans votre cas les retraitements sont les suivants : Concernant la communauté : Néant. Vous concernant : Néant. Concernant le conjoint ou partenaire : Néant. Cette opération effectuée nous pouvons calculer l'actif net successoral. Patrick VILLEMIN - GRANGES SUR VOLOGNE (88640) - Page 5

6 Actif de communauté : Villa St Gilles Croix de Vie ,00 Compte arrérages pension ,00 Compte joint ,00 Mobilier Neuilly ,00 Mobilier Saint Gilles ,00 Compte courant d'associé ,00 Voiture Monsieur ,00 Voiture Madame ,00 Récompenses dues à la communauté ,00 Total actif de communauté ,00 Passif de communauté : Impôt sur le revenu ,00 Récompenses dues par la communauté au conjoint ,00 Total passif de communauté ,00 L'actif net de communauté est de : ,00. Dont la moitié est de : ,00. Actif de succession personnel : Moitié actif communauté ,00 Maison de NEUILLY ,00 Parts société de construction ,00 Total actif de succession ,00 Passif de succession personnel : Frais d'obsèques ,00 Récompenses dues à la communauté ,00 Total passif de succession ,00 L'actif net de succession est de : ,00. Rappel des donations antérieures (Alain) Patrick VILLEMIN - GRANGES SUR VOLOGNE (88640) - Page 6

7 1) Tableau des donations antérieures rapportables Donataire Date Donné ( ) Valeur actuelle ( ) Hubert 01/01/ , ,00 Anne 01/01/ , ,00 Total : , ,00 Tableau par héritiers Donataire Donné ( ) Valeur actuelle ( ) Hubert , ,00 Anne , ,00 TOTAL , ,00 2) Il n'existe aucune donation antérieure non rapportable. 3) Tableau de toutes les donations antérieures Donataire Date Donné ( ) Valeur actuelle ( ) Hubert 01/01/ , ,00 Anne 01/01/ , ,00 Total : , ,00 Tableau par héritiers Donataire Donné ( ) Valeur actuelle ( ) Hubert , ,00 Anne , ,00 TOTAL , ,00 Rappel fiscal des donations (détail) Donation à Hubert du 01/01/2001 Montant donation : ,00. Cette donation a moins de 15 ans. Elle doit faire l'objet d'un rappel fiscal. Lors de la donation, l'abattement normal en vigueur était de ,00. Durée rappel fiscal au moment de la donation : 10 ans Vérification abattements utilisés antérieurement : aucun abattement normal utilisé antérieurement. Et aucun abattement supplémentaire utilisé antérieurement. Abattement normal disponible : ,00. Montant taxable : ,00. Patrick VILLEMIN - GRANGES SUR VOLOGNE (88640) - Page 7

8 Calcul des droits 7 600,00 x 5,00/100 = 380, ,00 x 10,00/100 = 380, ,00 x 15,00/100 = 540, ,00 x 20,00/100 = 7 800,00 Montant des droits : 9 100,00. Donation à Anne du 01/01/2002 Montant donation : ,00. Cette donation a moins de 15 ans. Elle doit faire l'objet d'un rappel fiscal. Lors de la donation, l'abattement normal en vigueur était de ,00. Durée rappel fiscal au moment de la donation : 10 ans Vérification abattements utilisés antérieurement : aucun abattement normal utilisé antérieurement. Et aucun abattement supplémentaire utilisé antérieurement. Abattement normal disponible : ,00. Montant taxable : ,00. Calcul des droits 7 600,00 x 5,00/100 = 380, ,00 x 10,00/100 = 380, ,00 x 15,00/100 = 540, ,00 x 20,00/100 = ,00 Montant des droits : ,00. Situation actuelle pour chacun des donataires Hubert Abattement normal déjà utilisé : ,00 Tranches utilisées : Tranche 1 : 7 600,00 Tranche 2 : 3 800,00 Tranche 3 : 3 600,00 Tranche 4 : ,00 Patrick VILLEMIN - GRANGES SUR VOLOGNE (88640) - Page 8

9 Anne Abattement normal déjà utilisé : ,00 Tranches utilisées : Tranche 1 : 7 600,00 Tranche 2 : 3 800,00 Tranche 3 : 3 600,00 Tranche 4 : ,00 Actif de succession conjoint ou partenaire : Moitié actif communauté ,00 Récompenses dues par la communauté ,00 Total actif de succession ,00 Passif de succession conjoint ou partenaire : Néant. L'actif net de succession est de : ,00. Rappel des donations antérieures (Suzanne) 1) Il n'existe aucune donation antérieure rapportable. 2) Il n'existe aucune donation antérieure non rapportable. Rappel fiscal des donations (détail) Aucune donation à traiter. Il est nécessaire de calculer le quart en pleine propriété revenant au conjoint. Calcul quart propriété du conjoint (décès de Alain) : Masse de calcul : Cette masse de calcul comprend les biens nets existants au décès, soit ,00, auxquels on ajoute les donations rapportables soit ,00. Soit un total de ,00. Patrick VILLEMIN - GRANGES SUR VOLOGNE (88640) - Page 9

10 Dont le quart est de ,00. Masse d'exercice : Il y a lieu d'abord de calculer la réserve et la quotité disponible et d'imputer, le cas échéant, les libéralités faites sur la quotité disponible, la masse d'exercice étant toujours limitée au disponible subsistant. Calcul quotité disponible et réserve (pour Alain ) : La quotité disponible et la réserve se calculent sur une masse qui comprend les biens existants, en ce compris les legs, soit ,00, auxquels on ajoute toutes les donations (rapportables ou non), soit ,00. Soit une masse de calcul de ,00. En l'occurence la réserve est de trois quarts (3/4), et la quotité disponible de un quart (1/4). Soit pour la réserve globale : ,00 (part individuelle : ,25 ). Et la quotité disponible : ,00. Imputation des donations : 1) Donation à Hubert du 01/01/2001 d'un montant de : ,00. ). Cette donation s'impute sur sa part de réserve qu'elle n'excède pas (réserve disponible : ,25 2) Donation à Anne du 01/01/2002 d'un montant de : ,00. ). Cette donation s'impute sur sa part de réserve qu'elle n'excède pas (réserve disponible : ,25 Imputation des legs : Il n'existe aucun legs. Montant du quart en pleine propriété : Suite à ce calcul, il apparaît que le solde subsistant sur la quotité disponible est de ,00. Le quart en pleine propriété est donc de ,00. Il est nécessaire de calculer le quart en pleine propriété revenant au conjoint. Calcul quart propriété du conjoint (décès de Suzanne) : Masse de calcul : Cette masse de calcul comprend les biens nets existants au décès, soit ,00, auxquels on ajoute les donations rapportables soit 0,00. Patrick VILLEMIN - GRANGES SUR VOLOGNE (88640) - Page 10

11 Soit un total de ,00. Dont le quart est de ,00. Masse d'exercice : Il y a lieu d'abord de calculer la réserve et la quotité disponible et d'imputer, le cas échéant, les libéralités faites sur la quotité disponible, la masse d'exercice étant toujours limitée au disponible subsistant. Calcul quotité disponible et réserve (pour Suzanne ) : La quotité disponible et la réserve se calculent sur une masse qui comprend les biens existants, en ce compris les legs, soit ,00, auxquels on ajoute toutes les donations (rapportables ou non), soit 0,00. Soit une masse de calcul de ,00. En l'occurence la réserve est de deux tiers (2/3), et la quotité disponible de un tiers (1/3). Soit pour la réserve globale : ,67 (part individuelle : ,33 ). Et la quotité disponible : ,33. Imputation des donations : Aucune donation à imputer. Imputation des legs : Il n'existe aucun legs. Montant du quart en pleine propriété : Suite à ce calcul, il apparaît que le solde subsistant sur la quotité disponible est de ,33. Le quart en pleine propriété est donc de ,00. Nous envisagerons ensuite deux possibilités selon l'ordre des décès : 1. - Votre décès intervient en premier : a) Situation au premier décès : Les enfants n'étant pas communs, les droits du conjoint sont de un quart en pleine propriété. Attention : cette simulation ne tient pas compte de la possibilité pour le conjoint survivant d'opter pour le droit viager au logement. En effet la valeur de ce droit s'impute sur le quart en pleine propriété qu'il reçoit dans la succession. Si la valeur de ce droit est supérieure au quart en pleine propriété, il peut se prévaloir en totalité de son droit viager. En conséquence, les droits du conjoint survivant seraient fiscalement supérieurs au quart indiqué ci-après et corrélativement les droits des enfants s'en verraient diminués. Patrick VILLEMIN - GRANGES SUR VOLOGNE (88640) - Page 11

12 Tableau des droits à payer (un quart en pleine propriété) : Prénoms Part actif Abattement Net taxable Droits Réduction(1) Droits nets Hubert Anne Pierre Daphné Suzanne Exonéré Totaux : (1) Réduction pour enfants à patir du 3ème et mutilés de guerre Répartition actif en pleine propriété (Alain) Montant à répartir (legs compris) : ,00. Quart conjoint : ,00. Reste : ,00. Hubert : Part actif : ,00. Anne : Part actif : ,00. Pierre : Part actif : ,00. Daphné : Part actif : ,00. Part conjoint : ,00. Déduction donations rapportables Hubert : Déduction donation(s) pour : ,00. Anne : Déduction donation(s) pour : ,00. b) Situation au deuxième décès : Les enfants n'étant pas communs lors du premier décès, votre conjoint survivant a recueilli un quart en pleine propriété de votre succession. Patrick VILLEMIN - GRANGES SUR VOLOGNE (88640) - Page 12

13 Tableau des droits à payer : Prénoms Part actif Abattement Net taxable Droits Réduction (1) Droits nets Pierre Daphné Totaux : (1) Réduction pour enfants à patir du 3ème et mutilés de guerre Répartition actif en pleine propriété (Suzanne) Montant à répartir (legs compris) : ,00. Pierre : Part actif : ,00. Daphné : Part actif : ,00. Récapitulatif des droits à payer (à patrimoine constant) : Droits au premier décès : ,00. Droits au second décès : ,00. Soit pour les deux successions : , Votre conjoint décède en premier : a) Situation au premier décès : En présence d'enfants communs, le conjoint peut opter pour la totalité en usufruit ou pour un quart en pleine propriété. Attention : cette simulation ne tient pas compte de la possibilité pour le conjoint survivant d'opter pour le droit viager au logement. En effet la valeur de ce droit s'impute sur le quart en pleine propriété qu'il reçoit dans la succession. Si la valeur de ce droit est supérieure au quart en pleine propriété, il peut se prévaloir en totalité de son droit viager. En conséquence, les droits du conjoint survivant seraient fiscalement supérieurs au quart indiqué ci-après et corrélativement les droits des enfants s'en verraient diminués. Tableau des droits à payer si vous optez pour un quart en pleine propriété : Prénoms Part actif Abattement Net taxable Droits Réduction(1) Droits nets Pierre Daphné Alain Exonéré Totaux : Patrick VILLEMIN - GRANGES SUR VOLOGNE (88640) - Page 13

14 (1) Réduction pour enfants à patir du 3ème et mutilés de guerre Répartition actif en pleine propriété (Suzanne) Montant à répartir (legs compris) : ,00. Quart conjoint : ,00. Reste : ,00. Pierre : Part actif : ,00. Daphné : Part actif : ,00. Part conjoint : ,00. En cas de droits en usufruit il est nécessaire de déterminer la valeur de cet usufruit. A cette fin, il est obligatoire d'utiliser le barème de l'article 669 du Code Général des Impôts. Valeur de l'usufruit (article 669 du Code Général des Impôts) : Libellé Taux usufruit Taux nue-propriété Moins de 21 ans révolus 90 % 10 % Moins de 31 ans révolus 80 % 20 % Moins de 41 ans révolus 70 % 30 % Moins de 51 ans révolus 60 % 40 % Moins de 61 ans révolus 50 % 50 % Moins de 71 ans révolus 40 % 60 % Moins de 81 ans révolus 30 % 70 % Moins de 91 ans révolus 20 % 80 % Plus de 91 ans révolus 10 % 90 % Etant âgé de 65 ans ans, votre taux d'usufruit est donc de 40 %. Tableau des droits à payer si vous optez pour totalité en usufruit : Prénoms Part actif Abattement Net taxable Droits Réduction (1) Droits nets Pierre Daphné Alain Exonéré Totaux : (1) Réduction pour enfants à patir du 3ème et mutilés de guerre Patrick VILLEMIN - GRANGES SUR VOLOGNE (88640) - Page 14

15 Répartition actif (contexte : présence usufruit - Suzanne) Montant à répartir (legs compris) : ,00. Base calcul usufruit : ,00. Pierre : Part en nue-propriété : ,00. Total part actif : ,00. Daphné : Part en nue-propriété : ,00. Total part actif : ,00. Alain : Son usufruit est de : ,00. (taux : 40 %) b) Situation au deuxième décès (le patrimoine n'ayant pas évolué) : Les enfants étant communs lors du premier décès, nous avons ici deux possibilités selon l'option effectuée lors de ce premier décès : Il est à noter que l'extinction naturelle de l'usufruit du conjoint survivant n'est pas taxable. I.- Vous avez opté pour l'usufruit : Tableau des droits à payer : Prénoms Part actif Abattement Net taxable Droits Réduction (1) Droits nets Hubert Anne Pierre Daphné Totaux : (1) Réduction pour enfants à patir du 3ème et mutilés de guerre Répartition actif en pleine propriété (Alain) Montant à répartir (legs compris) : ,00. Hubert : Part actif : ,00. Patrick VILLEMIN - GRANGES SUR VOLOGNE (88640) - Page 15

16 Anne : Part actif : ,00. Pierre : Part actif : ,00. Daphné : Part actif : ,00. Déduction donations rapportables Hubert : Déduction donation(s) pour : ,00. Anne : Déduction donation(s) pour : ,00. II. - Vous avez opté pour le quart en pleine propriété : Tableau des droits à payer : Prénoms Part actif Abattement Net taxable Droits Réduction (1) Droits nets Hubert Anne Pierre Daphné Totaux : (1) Réduction pour enfants à patir du 3ème et mutilés de guerre Répartition actif en pleine propriété (Alain) Montant à répartir (legs compris) : ,00. Hubert : Part actif : ,00. Anne : Part actif : ,00. Pierre : Part actif : ,00. Daphné : Patrick VILLEMIN - GRANGES SUR VOLOGNE (88640) - Page 16

17 Part actif : ,00. Déduction donations rapportables Hubert : Déduction donation(s) pour : ,00. Anne : Déduction donation(s) pour : ,00. Récapitulatif des droits à payer (à patrimoine constant) : I.- Vous avez opté pour l'usufruit : Droits au premier décès : ,00. Droits au second décès : ,00. Soit pour les deux successions : ,00. II. - Vous avez opté pour le quart en pleine propriété : Droits au premier décès : ,00. Droits au second décès : ,00. Soit pour les deux successions : ,00. 5 : Fiscalité successorale en présence de dispositions de dernières volontés Cette partie est actuellement en cours de refonte. Patrick VILLEMIN - GRANGES SUR VOLOGNE (88640) - Page 17

18 5 : Fiscalité successorale en présence de dispositions de dernières volontés Taux des droits en ligne directe : De ( ) à ( ) Taux % % % % % % infini 45 % Taux des droits collatéraux privilégies : De ( ) à ( ) Taux % infini 45 % Taux des droits collatéraux juqu'au 4ème degré : De ( ) à ( ) Taux 0 infini 55 % Patrick VILLEMIN - GRANGES SUR VOLOGNE (88640) - Page 18

Jean COMTE DOSSIER SUCCESSORAL

Jean COMTE DOSSIER SUCCESSORAL Jean COMTE DOSSIER SUCCESSORAL Informations générales Actif net successoral Réserve - quotité disponible Répartition de la succession Droits de succession de Quentin COMTE Droits de succession de Elodie

Plus en détail

Jean COMTE DOSSIER SUCCESSORAL

Jean COMTE DOSSIER SUCCESSORAL DOSSIER SUCCESSORAL Informations générales Actif net successoral Réserve - quotité disponible Répartition de la succession Droits de succession de Quentin COMTE Droits de succession de Elodie COMTE Droits

Plus en détail

LE GUIDE DE LA TRANSMISSION DE PATRIMOINE

LE GUIDE DE LA TRANSMISSION DE PATRIMOINE Jean-Marc AVELINE LE GUIDE DE LA TRANSMISSION DE PATRIMOINE Groupe Eyrolles, 2006 ISBN : 2-7081-3467-1 SOMMAIRE INTRODUCTION...1 PREMIÈRE PARTIE LES CONSÉQUENCES FINANCIÈRES IMMÉDIATES DU DÉCÈS CHAPITRE

Plus en détail

Les régimes matrimoniaux et la. protection financière du Conjoint

Les régimes matrimoniaux et la. protection financière du Conjoint Les régimes matrimoniaux et la protection financière du Conjoint Le jeudi 28 novembre 2013 de 18h30 à 20h30, au Château de Brindos, 1 Allée du château à Anglet Pascal SOULAINE, spécialiste de la protection

Plus en détail

FISCALITE DES MUTATIONS A TITRE GRATUIT Régime général*

FISCALITE DES MUTATIONS A TITRE GRATUIT Régime général* FISCALITE DES MUTATIONS A TITRE GRATUIT Régime général* * : pour les forêts, reportez vous à la fiche "fiscalité des mutations à titre gratuit : régime particulier (amendement Monichon)" Texte : Philippe

Plus en détail

LA PROTECTION DU CONJOINT

LA PROTECTION DU CONJOINT LA PROTECTION DU CONJOINT TROIS AXES DE PROTECTION La prévoyance Pension(s) de réversion des différents régimes Assurance décès Les droits successoraux ou matrimoniaux La place du conjoint dans la succession

Plus en détail

TRANSMISSION ET ASSURANCE-VIE

TRANSMISSION ET ASSURANCE-VIE TRANSMISSION ET ASSURANCE-VIE Charles SANSON Conseiller en gestion de patrimoine 17 MAI 2014 SOMMAIRE La transmission du patrimoine L assurance-vie Questions / Réponses 2014 P.2 LA TRANSMISSION DU PATRIMOINE

Plus en détail

Transmettre son patrimoine :

Transmettre son patrimoine : Transmettre son patrimoine : quelques repères pour y voir plus clair Paris, Espace Actionnaires 11/12/2014 l Webconférence En cas de difficultés techniques, n hésitez pas à joindre l un des 2 numéros suivants:

Plus en détail

Le cadre juridique et fiscal

Le cadre juridique et fiscal Le cadre juridique et fiscal par François de WITT et Nathalie COT Les régimes matrimoniaux Les droits des successions L optimisation de la succession Les impôts IR, ISF, CSG L Optimisation de l impôt Les

Plus en détail

NOUVEAUTES SIMULATEURS DS DP

NOUVEAUTES SIMULATEURS DS DP NOUVEAUTES SIMULATEURS DS DP Version 1400 liée à Inot v11 30/03/2011 NOUVEAUTES SIMULATEURS DS DP Version 1400 liée à Inot v11 NOUVEAUTES DS DP ENREGISTREMENT AUTOMATIQUE Il y a désormais un enregistrement

Plus en détail

Donations, successions. Droits de mutation à titre gratuit

Donations, successions. Droits de mutation à titre gratuit Donations, successions Droits de mutation à titre gratuit Août 2012 Henry Royal 1 Tél : 01 47 68 96 92 contact@royalformation.com www.royalformation.com Territorialité I. - Exonérations des droits de mutation

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES. Introduction...3 TITRE I LES DROITS LÉGAUX DU CONJOINT SURVIVANT...7

TABLE DES MATIÈRES. Introduction...3 TITRE I LES DROITS LÉGAUX DU CONJOINT SURVIVANT...7 119 TABLE DES MATIÈRES Introduction...3 TITRE I LES DROITS LÉGAUX DU CONJOINT SURVIVANT...7 SOUS TITRE I Les droits légaux attribues au conjoint survivant en qualité d'héritier : les droits ab intestat

Plus en détail

Chapitre VII : La déclaration de Succession

Chapitre VII : La déclaration de Succession Chapitre VII : La déclaration de Succession 1ère partie : la déclaration de succession principale Pour traiter une déclaration de succession, saisir impérativement la date du décès dans la fiche client.

Plus en détail

1-7-2013. Les droits de l époux survivant en droit successoral allemand, français, luxembourgeois, belge et néerlandais

1-7-2013. Les droits de l époux survivant en droit successoral allemand, français, luxembourgeois, belge et néerlandais Les droits de l époux survivant en droit successoral allemand, français, luxembourgeois, belge et néerlandais Dr. Rembert Süß Institut Notarial Allemand Petit préciput, 1932 p. 2 Code civil allemand (BGB)

Plus en détail

LES DROITS DE SUCCESSION

LES DROITS DE SUCCESSION LES DROITS DE SUCCESSION 1 Comment établir la base imposable et calculer les droits André CULOT PREMIÈRE ÉTAPE 2 La dévolution légale ou testamentaire 1 LA LIQUIDATION DE LA COMMUNAUTÉ Composition du patrimoine

Plus en détail

Monsieur et Madame ARNAUD

Monsieur et Madame ARNAUD DOSSIER PATRIMONIAL Monsieur et Madame ARNAUD Etude réalisée le 02/01/2015 Situation arrêté au 02/01/2015 Par votre Consultant Patrimonial : Marc DURAND DOSSIER PATRIMONIAL INFORMATIONS GÉNÉRALES La famille

Plus en détail

Depuis le 22 Août 2007 : un nouveau visage pour les droits de donation et de succession en France

Depuis le 22 Août 2007 : un nouveau visage pour les droits de donation et de succession en France Depuis le 22 Août 2007 : un nouveau visage pour les droits de donation et de succession en France Même en tant que résident belge, vous êtes concernés par cette réforme si vous possédez des biens immobiliers

Plus en détail

1- LES PRINCIPAUX LIVRETS BANCAIRES 2- L ASSURANCE VIE / LE PLACEMENT PATRIMONIAL ROI

1- LES PRINCIPAUX LIVRETS BANCAIRES 2- L ASSURANCE VIE / LE PLACEMENT PATRIMONIAL ROI «TAUX-INDICES-CHIFFRESCHIFFRES» 1- LES PRINCIPAUX LIVRETS BANCAIRES Les livrets sans impôts TAUX Livret A, Livret Bleu 2,25 % Livret de développement durable 2,25 % Livret Jeunes (pour les 12 à 25 ans)

Plus en détail

Etablir la dévolution successorale

Etablir la dévolution successorale Le recours à un notaire n est pas obligatoire mais il est souvent recommandé. Le recours devient obligatoire dans le cas d une donation, du partage d'une succession dont dépendent des immeubles, de l existence

Plus en détail

LA VIE A DEUX L ACHAT A DEUX

LA VIE A DEUX L ACHAT A DEUX Avec la collaboration du Cridon Nord-Est LA VIE A DEUX L ACHAT A DEUX La vie commune est de l essence de tout couple. Si le logement commun peut évidemment être loué, il est le plus souvent acheté par

Plus en détail

DROITS D AUTEUR. Préparer sa succession

DROITS D AUTEUR. Préparer sa succession DROITS D AUTEUR Préparer sa succession Tout savoir, tout prévoir Une succession en matière de droits d auteur comporte de nombreuses spécificités. Deux régimes s appliquent : d une part, le droit successoral

Plus en détail

Lors de l assemblée générale de l ULR CFDT, du secteur de Fontenay-le-Comte

Lors de l assemblée générale de l ULR CFDT, du secteur de Fontenay-le-Comte Exposé sur les successions du 26 février 2015 Lors de l assemblée générale de l ULR CFDT, du secteur de Fontenay-le-Comte «Les formalités bancaires formalités diverses et déclaration fiscale de succession»

Plus en détail

Avant-propos... 1. 2. Quels sont les principaux régimes matrimoniaux existants en Belgique?... 4

Avant-propos... 1. 2. Quels sont les principaux régimes matrimoniaux existants en Belgique?... 4 Table des matières Avant-propos... 1 Partie 1 - Le régime matrimonial 1. Pourquoi, dans le cadre d une succession (et d une planification successorale), l analyse du régime matrimonial a-t-elle une importance

Plus en détail

succession Préparer sa

succession Préparer sa u Nous sommes tous concernés par les sucessions : lorsque nous héritons, lorsque nous léguons. Pour éviter d éventuels conflits, mieux vaut s y préparer! Préparer sa succession SOMMAIRE PAGES Préparer

Plus en détail

CONSEILS -EN - PATRIMOINE

CONSEILS -EN - PATRIMOINE CONSEILS -EN - PATRIMOINE BILAN DE TRANSMISSION à l attention de M. et Mme XXXXXXXXXXX réalisé le XXXX par XXXXXXXXXX Préambule Ermont, le XXXXXXXXXXXXXX Bien gérer votre patrimoine, optimiser sa fiscalité

Plus en détail

L ACQUISITION IMMOBILIÈRE EN COUPLE

L ACQUISITION IMMOBILIÈRE EN COUPLE L ACQUISITION IMMOBILIÈRE EN COUPLE Présentation du 18 avril 2015 Plan de l exposé Introduction Acquisition par des concubins Situation de base Forme juridique? Investissements respectifs et conséquences

Plus en détail

Réseau SCEREN. Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la. Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel.

Réseau SCEREN. Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la. Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Campagne 2013 Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté, adapté

Plus en détail

Comment assurer l avenir financier d une personne vulnérable?

Comment assurer l avenir financier d une personne vulnérable? Comment assurer l avenir financier d une personne vulnérable? Rente de Survie Loi du 11 février 2005 Réforme du droit des successions Hébergement Epargne Handicap PERSONNES VULNERABLES Mesures de Protection

Plus en détail

POINT PATRIMONIAL : La transmission par la donation dans le cadre d un démembrement de propriété

POINT PATRIMONIAL : La transmission par la donation dans le cadre d un démembrement de propriété POINT PATRIMONIAL : La transmission par la donation dans le cadre d un démembrement de propriété Tout actif peut faire l objet d une donation. L intérêt d associer le mécanisme de la donation et celui

Plus en détail

Anticiper la transmission de son patrimoine. Vincent DELHOMEL Conseiller en Gestion de Patrimoine

Anticiper la transmission de son patrimoine. Vincent DELHOMEL Conseiller en Gestion de Patrimoine Anticiper la transmission de son patrimoine Vincent DELHOMEL Conseiller en Gestion de Patrimoine Anticiper la transmission de son patrimoine Qui? Quoi? Quand? Comment? Où? Pourquoi? Page 2 1 Quoi : Les

Plus en détail

LES PRINCIPAUX CHIFFRES USUELS EN MATIERE DE PATRIMOINE ANNEE 2010

LES PRINCIPAUX CHIFFRES USUELS EN MATIERE DE PATRIMOINE ANNEE 2010 LES PRINCIPAUX CHIFFRES USUELS EN MATIERE DE PATRIMOINE ANNEE 2010 DROITS D ENREGISTREMENT (donation, succession et ISF) 1. PRINCIPAUX ABATTEMENTS 2. TARIFS SUCCESSIONS ET DONATIONS EVALUATION DES BIENS

Plus en détail

NEWSLETTER MAI 2013. Assurance vie et Droits de mutation en cas de décès : Quelle attitude adopter depuis le 20 décembre 2012?

NEWSLETTER MAI 2013. Assurance vie et Droits de mutation en cas de décès : Quelle attitude adopter depuis le 20 décembre 2012? NEWSLETTER MAI 2013 Assurance vie et Droits de mutation en cas de décès : Quelle attitude adopter depuis le 20 décembre 2012? Le 20 décembre 2012, l administration fiscale a publié au Bulletin Officiel

Plus en détail

Contenu. 1. Vous et votre impôt sur le revenu. 2. Vous et l immobilier. Contenu

Contenu. 1. Vous et votre impôt sur le revenu. 2. Vous et l immobilier. Contenu Contenu 1. Vous et votre impôt sur le revenu 1.1. Présentation générale........................................ 1 1.1.1. Le nouveau barème.................................... 1 1.1.2. Quelques remarques....................................

Plus en détail

La transmission de patrimoine au Grand-Duché de Luxembourg

La transmission de patrimoine au Grand-Duché de Luxembourg _ FR PLANIFICATION SUCCESSORALE La transmission de patrimoine au Grand-Duché de Luxembourg La planification successorale La planification successorale au Grand-Duché de Luxembourg Planification successorale

Plus en détail

Classification des héritiers

Classification des héritiers Classification des héritiers Renforcement des droits successoraux du conjoint survivant (loi du 3/12/2002) Barème des droits de (héritiers en ligne indirecte) Droits de mutation à titre gratuit Quotité

Plus en détail

Versions 7.1.0.2 7.2.1

Versions 7.1.0.2 7.2.1 Versions 7.1.0.2 7.2.1 Septembre 2012 Dernières évolutions 1. Loi de Finances rectificative 2012 Impacts edixit... 2 1.1. Transmission Droits de mutation à titre gratuit... 2 1.2. Contribution exceptionnelle

Plus en détail

Liquidation de la succession, succession volontaire

Liquidation de la succession, succession volontaire CORRIGÉ D EXAMEN FAMILLE 1307 SUCCESSION-PARTAGE 1307 Liquidation de la succession, succession volontaire Le présent cas pratique propose de liquider le régime matrimonial puis les successions confondues

Plus en détail

L intérêt de l assurance vie dans la fiscalité de la transmission du patrimoine.

L intérêt de l assurance vie dans la fiscalité de la transmission du patrimoine. L intérêt de l assurance vie dans la fiscalité de la transmission du patrimoine. 1 2 Principe : Les héritiers appelés héritiers réservataires, ne peuvent pas être exclus de votre succession : il s agit

Plus en détail

LA FISCALITÉ FRANÇAISE EN MATIÈRE DE DROITS DE SUCCESSION ET DE DROITS DE DONATION

LA FISCALITÉ FRANÇAISE EN MATIÈRE DE DROITS DE SUCCESSION ET DE DROITS DE DONATION LA FISCALITÉ FRANÇAISE EN MATIÈRE DE DROITS DE SUCCESSION ET DE DROITS DE DONATION Cette fiche a pour finalité de présenter de manière synthétique la fiscalité française en matière de droits de succession

Plus en détail

Bien gérer son patrimoine

Bien gérer son patrimoine Bien gérer son patrimoine Yves Gambart de Lignières, 2011 ISBN : 978-2-212-54933-1 Le concubinage ou l union libre Le concubinage suppose une vie commune et une relation stable et continue entre deux personnes

Plus en détail

5, Cours F. Roosevelt - 69006 LYON - Tél 04 72 69 92 92 - Fax 04 78 93 97 53 - E-Mail b.boutin@notaires.fr

5, Cours F. Roosevelt - 69006 LYON - Tél 04 72 69 92 92 - Fax 04 78 93 97 53 - E-Mail b.boutin@notaires.fr PROTEGER LE CONJOINT SURVIVANT Testament complétant la donation entre époux 1 La donation entre époux, associée à un testament, permettra de léguer à titre particulier, et de fait de définir, du vivant,

Plus en détail

LA DONATION PARTAGE TRANSGENERATIONNNELLE : UN OUTIL DANS L AIR DU TEMPS

LA DONATION PARTAGE TRANSGENERATIONNNELLE : UN OUTIL DANS L AIR DU TEMPS NEWSLETTER -2014-02 LA DONATION PARTAGE TRANSGENERATIONNNELLE : UN OUTIL DANS L AIR DU TEMPS L espérance de vie actuelle de la population et le constat que les patrimoines détenus le sont par les classes

Plus en détail

Personnes et familles. transmettre. la donation. www.notaires.paris-idf.fr

Personnes et familles. transmettre. la donation. www.notaires.paris-idf.fr Personnes et familles transmettre www.notaires.paris-idf.fr Transmettre «Donner c est donner». La donation est un acte important car le donateur transmet immédiatement et définitivement la propriété des

Plus en détail

LA FISCALITE DES SUCCESSIONS

LA FISCALITE DES SUCCESSIONS LA FISCALITE DES SUCCESSIONS La succession est assujettie à une fiscalité et peut générer des droits de succession. Les droits de succession sont calculés sur l actif net recueilli par chaque héritier

Plus en détail

Formation «Maîtriser les bases pratiques des régimes matrimoniaux et de la transmission du patrimoine privé»

Formation «Maîtriser les bases pratiques des régimes matrimoniaux et de la transmission du patrimoine privé» Formation «Maîtriser les bases pratiques des régimes matrimoniaux et de la transmission du patrimoine privé» REFERENCE : 1101 1. Objectif général Maitriser l organisation familiale et patrimoniale du couple

Plus en détail

La quote-part restante est la «quotité disponible», et c est uniquement de celle-ci dont il sera possible de disposer librement.

La quote-part restante est la «quotité disponible», et c est uniquement de celle-ci dont il sera possible de disposer librement. La quote-part restante est la «quotité disponible», et c est uniquement de celle-ci dont il sera possible de disposer librement. Lorsque le défunt ne laisse pas de descendant, son conjoint survivant non

Plus en détail

Maya Barakat-Nuq Mariage : quel régime choisir?

Maya Barakat-Nuq Mariage : quel régime choisir? Maya Barakat-Nuq Mariage : quel régime choisir? Groupe Eyrolles, 2004, ISBN 2-7081-3534-1 Pour commencer... Bien choisir son régime matrimonial............ 7 Chapitre 1 : Le régime primaire commun.........................

Plus en détail

CAS PRATIQUE : DECLARATION FISCALE DE SUCCESSION Un cas pratique proposé par Maître Jean-Marie Delpérier, notaire à Rennes

CAS PRATIQUE : DECLARATION FISCALE DE SUCCESSION Un cas pratique proposé par Maître Jean-Marie Delpérier, notaire à Rennes CAS PRATIQUE : DECLARATION FISCALE DE SUCCESSION Un cas pratique proposé par Maître Jean-Marie Delpérier, notaire à Rennes Ce cas pratique offre une explication comparative des règles civiles et fiscales,

Plus en détail

235 «en moins» «en plus» liste Ordre d application Nature des corrections nos Remarques a. ordre d application b. A compter

235 «en moins» «en plus» liste Ordre d application Nature des corrections nos Remarques a. ordre d application b. A compter 235 La complexité qui caractérise le calcul de l impôt sur le revenu s explique, pour une large part, par le nombre et la diversité des corrections qui doivent, s il y a lieu, être apportées au montant

Plus en détail

Sommaire. La famille. L immobilier. Le couple. La gestion des biens du couple. La séparation. La gestion des biens des mineurs et des incapables

Sommaire. La famille. L immobilier. Le couple. La gestion des biens du couple. La séparation. La gestion des biens des mineurs et des incapables Sommaire La famille Le couple 1. Union 12 2. Mariage, Pacs, concubinage : que choisir? 13 La gestion des biens du couple 3. Biens meubles et immeubles 15 4. Régime primaire 17 5. Choix du régime matrimonial

Plus en détail

B) Concernant la situation matrimoniale et/ou testamentaire

B) Concernant la situation matrimoniale et/ou testamentaire FICHE I LE ROLE ET LA COMPETENCE D UN NOTAIRE FRANÇAIS DANS LE REGLEMENT D UNE SUCCESSION EN FRANCE Résumé : Cette fiche vous explique les démarches à accomplir après le décès d une personne proche, vous

Plus en détail

La renonciation à un droit d'usage au profit du propriétaire pourrait se concevoir, moyennant éventuellement une rente viagère.

La renonciation à un droit d'usage au profit du propriétaire pourrait se concevoir, moyennant éventuellement une rente viagère. DROIT D'USAGE ET USUFRUIT: UNE DIFFERENCE QUI A UN COUT Article juridique publié le 15/05/2015, vu 1358 fois, Auteur : Maître HADDAD Sabine Le propriétaire d'un logement peut céder, son droit de façon

Plus en détail

«Succession, comment ça marche?»

«Succession, comment ça marche?» «Succession, comment ça marche?» JARVILLE Jeudi 19 mars 2015 Serge CONSTANT Notaire à NANCY Président de la Chambre des Notaires PLAN I. Comment est composée la succession? Cela dépend de la situation

Plus en détail

INFORMATIONS RELATIVES A LA GESTION D UN DOSSIER DE SUCCESSION ET QUELQUES NOTIONS DE BASE.

INFORMATIONS RELATIVES A LA GESTION D UN DOSSIER DE SUCCESSION ET QUELQUES NOTIONS DE BASE. ETUDE DU NOTAIRE BERNARD LEMAIGRE Rue des Preys, 28 6061 MONTIGNIES-SUR-SAMBRE Tel : 071/32.09.94 ou 071/32.88.14 Fax : 071/32.15.68 Email : bernard.lemaigre@notaire.be INFORMATIONS RELATIVES A LA GESTION

Plus en détail

Une succession franco-allemande 29 avril 2009

Une succession franco-allemande 29 avril 2009 Une succession franco-allemande 29 avril 2009 Petra Kuhn, Avocat à la Cour, Diplom-Rechtspflegerin (FH) WEISSBERG GAETJENS ZIEGENFEUTER & ASSOCIES 7, Rue de Bonnel, 69003 Lyon Loi applicable En Allemagne:

Plus en détail

SUCCESSION ET TRANSMISSION DES PME

SUCCESSION ET TRANSMISSION DES PME SUCCESSION ET TRANSMISSION DES PME Pascal Favre I. Importance des mesures de protection et de pérennité 1. Tout patrimoine n'est pas en état d'être transmis Une attention particulière doit être portée

Plus en détail

N o u s s o m m e s l à p o u r v o u s a i d e r Comment remplir une déclaration de succession?

N o u s s o m m e s l à p o u r v o u s a i d e r Comment remplir une déclaration de succession? N o u s s o m m e s l à p o u r v o u s a i d e r Comment remplir une déclaration de succession? page 2 : Succession, comment faire? pages 2 et 3 : Qui hérite et comment? page 4 : Comment rédiger une déclaration

Plus en détail

Parlons Assurance-vie

Parlons Assurance-vie Parlons Assurance-vie Aléa : événement incertain lié au risque assuré par le contrat. Arbitrage : possibilité de modifier la répartition entre les différents supports de placement des primes. Arrérage

Plus en détail

PLAFONNEMENT DES EFFETS DU QUOTIENT FAMILIAL

PLAFONNEMENT DES EFFETS DU QUOTIENT FAMILIAL 2041 GT N 50883#13 DOCUMENT POUR REMPLIR LA DÉCLARATION DES REVENUS DE 2013 Ce document n'a qu'une valeur indicative. Il ne se substitue pas à la documentation officielle de l'administration. PLAFONNEMENT

Plus en détail

Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la

Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Campagne 2012 Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté, adapté

Plus en détail

Mr et Mme Clément CHARLES

Mr et Mme Clément CHARLES 7.3 BILAN Bilan actuel PATRIMONIAL au : 5-mars-2 Situation "ACTUELLE" Étude effectuée par : Edition du Bilan AMC "Audit Patrimonial" Disquette d'or 1996 de l'ordre des Experts-comptables Conformément à

Plus en détail

CAS PRATIQUE : REPARTITION DU PATRIMOINE DU DEFUNT AVEC ET SANS DONATION AU DENIER VIVANT

CAS PRATIQUE : REPARTITION DU PATRIMOINE DU DEFUNT AVEC ET SANS DONATION AU DENIER VIVANT CAS PRATIQUE : REPARTITION DU PATRIMOINE DU DEFUNT AVEC ET SANS DONATION AU DENIER VIVANT Préambule sur la notion du démembrement de propriété : Le démembrement est l acte qui consiste à dissocier la pleine

Plus en détail

Association Française des Conseils en Gestion de Patrimoine Certifiés CGPC*

Association Française des Conseils en Gestion de Patrimoine Certifiés CGPC* Association Française des Conseils en Gestion de Patrimoine Certifiés CGPC* *Association déclarée loi du 1 er juillet 1901 (et textes subséquents) Membre du Financial Planning Standards Board (FPSB) EXAMEN

Plus en détail

INCIDENCES JURIDIQUES ET FISCALES DU CHOIX DE LA FORME DE L UNION EN CAS DE DECES

INCIDENCES JURIDIQUES ET FISCALES DU CHOIX DE LA FORME DE L UNION EN CAS DE DECES INCIDENCES JURIDIQUES ET FISCALES DU CHOIX DE LA FORME DE L UNION EN CAS DE DECES Soit un couple de 50 ans avec deux enfants (en commun) : Monsieur possède : Un immeuble de rapport «de famille» (reçu par

Plus en détail

Préparer sa. succession ALAIN S O P HI E ALEX PI ER R E DOMINIQUE

Préparer sa. succession ALAIN S O P HI E ALEX PI ER R E DOMINIQUE LES FICHES PRATIQUES DE FINANCES & PÉDAGOGIE Préparer sa Partage des biens, protection des personnes vulnérables, donation, succession... il ne faut pas hésiter à consulter un notaire, même lorsque son

Plus en détail

Initiative parlementaire Droit de succession du conjoint survivant. Précision

Initiative parlementaire Droit de succession du conjoint survivant. Précision ad 97.457 Initiative parlementaire Droit de succession du conjoint survivant. Précision Rapport du 22 janvier 2001 de la Commission des affaires juridiques du Conseil national Avis du Conseil fédéral du

Plus en détail

Table des matières. Sommaire 5. En hommage à Roland De Valkeneer 7. Qu est-ce qu une assurance vie? 9 Jean-Christophe André-Dumont

Table des matières. Sommaire 5. En hommage à Roland De Valkeneer 7. Qu est-ce qu une assurance vie? 9 Jean-Christophe André-Dumont Table des matières Sommaire 5 En hommage à Roland De Valkeneer 7 Qu est-ce qu une assurance vie? 9 Jean-Christophe André-Dumont Introduction 9 Section 1. L assurance vie, pour quoi faire? 10 Sous-section

Plus en détail

Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la

Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Campagne 2012 Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté, adapté

Plus en détail

Les successions en droit interne japonais. Aperçu des règles relatives aux successions au Japon

Les successions en droit interne japonais. Aperçu des règles relatives aux successions au Japon Les successions en droit interne japonais Aperçu des règles relatives aux successions au Japon Ordre des héritiers Rang successoral Enfants (art.887) Petits enfants si mort ou perte du droit à succéder

Plus en détail

DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES INSTRUCTION DU 20 FEVRIER 2012 7 G-1-12

DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES INSTRUCTION DU 20 FEVRIER 2012 7 G-1-12 DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES INSTRUCTION DU 20 FEVRIER 2012 7 G-1-12 DROITS DE MUTATION A TITRE GRATUIT. DONATIONS-PARTAGES CONSENTIES A DES DESCENDANTS DE DEGRES DIFFERENTS (DONATIONS-PARTAGES

Plus en détail

DE LA STRATÉGIE AUX ACTES

DE LA STRATÉGIE AUX ACTES DE LA STRATÉGIE AUX ACTES N 3.0 La lettre du Groupe ALTHÉMIS, réseau notarial // N 3.0 // avril 2010 LES GRANDES ÉTAPES DU RÈGLEMENT D UNE SUCCESSION Sommaire ETAPE N 1 : OUVERTURE DU DOSSIER ETAPE N 2

Plus en détail

Les plus values. Principe. Dispositions actuelles. La plus-value est l'accroissement de la valeur d'un bien entre deux appréciations successives.

Les plus values. Principe. Dispositions actuelles. La plus-value est l'accroissement de la valeur d'un bien entre deux appréciations successives. Les plus values Principe La plus-value est l'accroissement de la valeur d'un bien entre deux appréciations successives. L imposition de celles réalisées pour les biens forestiers a été profondément modifiée

Plus en détail

PLAFONNEMENT DES EFFETS DU QUOTIENT FAMILIAL

PLAFONNEMENT DES EFFETS DU QUOTIENT FAMILIAL 2041 GT N 50883#14 DOCUMENT POUR REMPLIR LA DÉCLARATION DES REVENUS DE 2014 Ce document n'a qu'une valeur indicative. Il ne se substitue pas à la documentation officielle de l'administration. PLAFONNEMENT

Plus en détail

Planifier sans donner

Planifier sans donner Planifier sans donner Martin VANDEN EYNDE Legal Counsel Wealth Analysis & Planning Mons, le 27 avril 2013 Planifier sans donner Delphine Lequeux Legal Counsel Wealth Analysis & Planning Liège, le 20 avril

Plus en détail

www.expert-invest.fr

www.expert-invest.fr www.expert-invest.fr Ce document est une synthèse non exhaustive du contenu du bilan patrimonial global que nous proposons. Il ne saurait se substituer à une véritable analyse de notre part ni remplacer

Plus en détail

Les successions LES SUCCESSIONS

Les successions LES SUCCESSIONS LES SUCCESSIONS 1 1 LA DÉVOLUTION LÉGALE EN L ABSENCE D UN Page 14 CONJOINT 2 LA DÉVOLUTION LÉGALE EN PRÉSENCE D UN Page 26 CONJOINT LA MASSE SUCCESSORALE Page 7 4 ACCEPTER OU RENONCER Page 45 5 ÉVALUER

Plus en détail

Patrimoine/Assurance-vie : Liberté de transmission? Fiscalité privilégiée? :

Patrimoine/Assurance-vie : Liberté de transmission? Fiscalité privilégiée? : Patrimoine/Assurance-vie : Liberté de transmission? Fiscalité privilégiée? : Conférence d information du Me Cécile SADELER Chambre des Notaires de Paris Existe-t-il réellement une liberté de transmettre?

Plus en détail

SEMINAIRE DE PRE-RETRAITE

SEMINAIRE DE PRE-RETRAITE SEMINAIRE DE PRE-RETRAITE Nations Unies 9 avril 2014 Me Marie-Eve ROZE-SYLVESTRE >> Divonne les Bains Me Catherine SOUARES >> Gex Me Martin DELAMBARIE >> Ferney-voltaire Me Jean-Marc PARIZOT >> Ferney-voltaire

Plus en détail

Table des matières. Sommaire 5 Préface 7 Introduction Le choix d une structure sociétaire 9

Table des matières. Sommaire 5 Préface 7 Introduction Le choix d une structure sociétaire 9 Table des matières Sommaire 5 Préface 7 Introduction Le choix d une structure sociétaire 9 La holding belge, utilisation par les résidents et les non-résidents 15 Jacques Malherbe et Daphné de Laveleye

Plus en détail

Etude Patrimoniale. Etude réalisée sur une base d'évaluation au 30 juillet 2008 par : 3 RUE GENERAL DE GAULLE 69660 COLLONGES AU MONT D'OR

Etude Patrimoniale. Etude réalisée sur une base d'évaluation au 30 juillet 2008 par : 3 RUE GENERAL DE GAULLE 69660 COLLONGES AU MONT D'OR Etude Patrimoniale Etude réalisée sur une base d'évaluation au 30 juillet 2008 par : Votre conseiller VAL DE SAONE PATRIMOINE 3 RUE GENERAL DE GAULLE 69660 COLLONGES AU MONT D'OR Téléphone : 04.78.22.40.00

Plus en détail

Avec la collaboration du Cridon Nord-Est LA DONATION-PARTAGE

Avec la collaboration du Cridon Nord-Est LA DONATION-PARTAGE Avec la collaboration du Cridon Nord-Est LA DONATION-PARTAGE La donation-partage est une variété particulière de donation qui permet au donateur, dans un même acte, de donner ses biens et d en faire un

Plus en détail

Chapitre 1 - Vous et votre impôt sur le revenu

Chapitre 1 - Vous et votre impôt sur le revenu Table des matières Avant-propos.... 1 Chapitre 1 - Vous et votre impôt sur le revenu 1.1. Présentation générale... 5 1.1.1. Le nouveau barème... 5 1.1.2. Quelques remarques... 7 1.1.3. Comment sont gérés

Plus en détail

Table des matières. Chapitre 1 Considérations civiles. Chapitre 2 Calcul du revenu et impôts payables au décès. Paragraphe

Table des matières. Chapitre 1 Considérations civiles. Chapitre 2 Calcul du revenu et impôts payables au décès. Paragraphe Table des matières Chapitre 1 Considérations civiles Paragraphe La planification fiscale au décès du contribuable...100 La dévolution légale...102 Les ordres de successibles...104 Les testaments...106

Plus en détail

La transmission de patrimoine au Grand-Duché de Luxembourg

La transmission de patrimoine au Grand-Duché de Luxembourg _FR PLANIFICATION SUCCESSORALE La transmission de patrimoine au Grand-Duché de Luxembourg La planification successorale La planification successorale au Grand-Duché de Luxembourg La planification successorale

Plus en détail

www.expert-invest.fr

www.expert-invest.fr www.expert-invest.fr Ce document est une synthèse non exhaustive du contenu du bilan patrimonial privé que nous proposons. Il ne saurait se substituer à une véritable analyse de notre part ni remplacer

Plus en détail

RÔLE ET IMPORTANCE DE LA PLANIFICATION FINANCIÈRE...

RÔLE ET IMPORTANCE DE LA PLANIFICATION FINANCIÈRE... INTRODUCTION MODULE I HISTORIQUE 2 RÔLE ET IMPORTANCE DE LA PLANIFICATION FINANCIÈRE... 2 3 HISTORIQUE QUÉBÉCOIS... 3 4 LA LOI 188 ET LA PLANIFICATION FINANCIÈRE... 4 4.1 Objectifs de la loi... 4 4.2 Le

Plus en détail

Enjeux patrimoniaux et fiscaux des négociations en droit de la famille

Enjeux patrimoniaux et fiscaux des négociations en droit de la famille Enjeux patrimoniaux et fiscaux des négociations en droit de la famille Plan I. Enjeux patrimoniaux et fiscaux des négociations familiales en amont (d un éventuel conflit) A. Exemple des familles recomposées

Plus en détail

Estimation de votre impôt sur les revenus 2007

Estimation de votre impôt sur les revenus 2007 Estimation de votre impôt sur les revenus 27 21/12/27 Synthèse des données et résultats Données de votre simulation Nombre de parts 1 Revenus net catégoriels Traitements et salaires, pensions et rentes

Plus en détail

1. Aspect civil II. Célibataire, marié ou cohabitant (légal ou non), les droits et les obligations ne sont pas les mêmes.

1. Aspect civil II. Célibataire, marié ou cohabitant (légal ou non), les droits et les obligations ne sont pas les mêmes. 1. Aspect civil 1.1. Introduction Lorsque quelqu un achète un immeuble, une des premières questions posées par son conseiller (notaire, banquier, ) sera : Quel est votre état civil?, Êtes-vous célibataire

Plus en détail

En tout état de cause, il faudra demander vos prestations le plus souvent au travers d un formulaire car elles ne sont pas automatiques.

En tout état de cause, il faudra demander vos prestations le plus souvent au travers d un formulaire car elles ne sont pas automatiques. Si vous remplissez certaines conditions vous pourrez avoir droit à l allocation veuvage, à la retraite de réversion, à certaines aides pour la famille et le logement. Faites attention aux possibles récupérations

Plus en détail

Site «héritiers légaux»

Site «héritiers légaux» Site «héritiers légaux» Clause bénéficiaire Lorsque vous souscrivez une assurance-vie, le contrat doit indiquer un ou plusieurs bénéficiaires. Par cette désignation, en tant que preneur d assurance, vous

Plus en détail

La clause bénéficiaire démembrée

La clause bénéficiaire démembrée La clause bénéficiaire démembrée 1 Sommaire Chapitre 1 : Le démembrement du droit de propriété : Généralités Chapitre 2 : Le principe du démembrement de la clause bénéficiaire d un contrat d assurance-vie

Plus en détail

DÉFISCALISATION DU PATRIMOINE

DÉFISCALISATION DU PATRIMOINE Frédéric VALENTIN DÉFISCALISATION DU PATRIMOINE Éditions d Organisation, 2005 ISBN : 2-7081-3226-1 SOMMAIRE REMERCIEMENTS... IV AVANT-PROPOS...V MODE D EMPLOI DU LOGICIEL CUBE... XIII MENUS UTILISÉS...

Plus en détail

> Abréviations utilisées

> Abréviations utilisées Aide-mémoire fiscalité des particuliers 2015 > Abréviations utilisées BNC : bénéfices non commerciaux IR : impôt sur le revenu NP : nue-propriété PFL : prélèvement forfaitaire libératoire PVI : plus-value

Plus en détail

Déclaration de ressources Complément (12 mois)

Déclaration de ressources Complément (12 mois) RETRAITE DE Déclaration de ressources Complément (12 mois) Professionnel libéral (art. L. 643-7 du code de la Sécurité sociale) Salarié du régime général et du régime agricole (art. L. 353-1 et suivants

Plus en détail

Actualités Patrimoniales

Actualités Patrimoniales SGA FINANCES Actualités Patrimoniales Gestion Privée 21/02/2008 Les avantages du contrat d assurance-vie au regard des nouvelles dispositions résultant de la loi Tepa 1 SOMMAIRE Chap.1- Rappel des principales

Plus en détail

1. Lois de Finances rectificatives 2011... 2. 1.1. LFR 2011 adoptée le 6 juillet 2011 : Fiscalité du Patrimoine... 2. 1.1.1. Réforme de l ISF...

1. Lois de Finances rectificatives 2011... 2. 1.1. LFR 2011 adoptée le 6 juillet 2011 : Fiscalité du Patrimoine... 2. 1.1.1. Réforme de l ISF... version6.2.1.0 Dernières évolutions 1. Lois de Finances rectificatives 2011... 2 1.1. LFR 2011 adoptée le 6 juillet 2011 : Fiscalité du Patrimoine... 2 1.1.1. Réforme de l ISF... 2 1.1.2. Donations et

Plus en détail

Madame Paule COMTE et Monsieur Jean COMTE Donation préalable de la nue-propriété, réserve de quasi-usufruit puis remploi

Madame Paule COMTE et Monsieur Jean COMTE Donation préalable de la nue-propriété, réserve de quasi-usufruit puis remploi DOSSIER PATRIMONIAL Madame Paule COMTE et Monsieur Donation préalable de la nue-propriété, réserve de quasi-usufruit puis remploi Etude réalisée le 02/01/2015 Situation arrêté au 02/01/2015 Par votre Consultant

Plus en détail

Analyse Patrimoniale

Analyse Patrimoniale K PATRIMOINE Tertia II 5 rue Charles Duchesne 13290 Aix en Provence Les Milles Tel : 04 42 29 11 60 Fax : 04 42 38 12 19 Analyse Patrimoniale Mme et M. Exemple La présente étude a été élaborée sur la base

Plus en détail

ALLEGEMENT DES DROITS DE SUCCESSION ET DE DONATION

ALLEGEMENT DES DROITS DE SUCCESSION ET DE DONATION ALLEGEMENT DES DROITS DE SUCCESSION ET DE DONATION Les droits de mutation à titre gratuit sont perçus en tenant compte de la situation personnelle du redevable et des liens de parenté qu il a avec le défunt

Plus en détail