Les Standards. Animé par Caroline Fréchet

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les Standards. Animé par Caroline Fréchet www.frechetconseil.com"

Transcription

1 Les Standards Animé par Caroline Fréchet

2 Les principes du Lean Le SMED Le Kanban L organisation en cellule Le Poka Yoke Le 5S

3 Définition : Un standard est un mode opératoire défini selon les meilleures pratiques et figé de manière à standardiser la réalisation d une tâche. Intérêts : Augmente le niveau de productivité en fournissant à l ensemble des opérateurs un mode opératoire le plus efficace Son suivi assure le respect du procédé garantissant la qualité demandée tout en restant en sécurité Aide à la synchronisation et à la maitrise du Takttime avec la standardisation des pratiques = Régularité Evite les litiges et facilite le management d équipe avec un mode opératoire unique = Une seul façon de faire qui est légitimé par les signataires Un standard facilite la formation en fournissant à la personne un document détaillé des tâches à réaliser Méthodologie : 1 Etudier les pratiques des différents opérateurs 2 Analyser les meilleures pratiques Définition : Le standard, par la formalisation des bonnes pratiques, permet le maintien dans le temps des améliorations apportées sur le processus. Les standard agit comme une cale qui empêche le retours aux mauvaises pratiques. Planifier Appliquer Adapter Contrôler 3 4 Rédiger le standard sous forme de mode opératoire Former les opérateurs à son utilisation

4 Pour quoi le nom5s? Supprimer l inutile Situer les choses (Faire) Scintiler Standardiser les règles Suivre et progresser

5 pendant les années 80. Le but de cette méthode c est de réorganiser le poste de travail selon des critères de propreté et d ergonomie Seiri (supprimer l inutile) Seito (situer et ranger) Seiso (nettoyer) Shitsuke (standardiser) MARCEL POSTE 234 LUC POSTE 235 JULES POSTE 421 Seiketsu (suivre et progresser) 25 avril

6 S1 (Seiri): supprimer l inutile c est trier et garder le strict nécessaire Une part non négligeable des pertes temps est liées aux recherches, parfaitement inutiles si tout était en ordre. Le moyen plus rapide de trier c est d apposer une étiquette rouge sur chaque objet inutile ou mal placé. Logistique: Munissez vous d étiquettes rouges et avec l aide d un expert, identifés les objets le soir, avec l aide des autres opérateurs positionnéz tous les objets dans une zone rouge 25 avril

7 S2 (Seiso): situer et ranger les choses de manière fonctionnelle permet de les repérer plus Logistique: Le jour suivant la S1 faites un plan de la zone de travail et marquez les zones de stockage, les étagères, les outils, etc rapidement identifiez aussi des zones de stockage pour les objets dans la zone rouge aller sur le terrain et reorganizes physiquement les zones de travail selon les critères choisi 25 avril

8 nettoyage en profondeur est indispensable pour donner l exemple et définir les conditions Dans un environnement propre une anomalie est facilement identifiable. Par exemple une fuite de liquide ne pourra pas etre traité rapidement si le poste de travail est maculé en permanence. idéales Logistique: Une fois terminée la S2 préparez une séance de nettoyage en profondeur distribuez les roles selon les zones de compètence participez activement identifiez à l aide des étiquettes rouges les points de salissure 25 avril

9 S4: «seiketsu» la standardisation vise à donner des règles précises pour le maintien de la propreté et la détection d anomalies Le respect des règles de nettoyage et rangement doit devenir un acte normal du quotidien. Ces règles peuvent etre affichés sous forme de One Point Lesson. Logistique: Une fois terminée la S4 redigez les standards de nettoyage: role, zone de responsabilité, fréquence de nettoyage emplacement du materiel CHAQUE de nettoyage personnel modes opératoire pour le ZONE nettoyage UN et l entretien RESPONS ABLE DES ET DU CONSIGN MATERIEL ES DE CLAIRES NETTOYAG SOUS E FORME DE ONE POINT LESSONS OU DE MODE S OPERATOI 25 avril

10 S5: «shitzuke» pour pérenniser les 4 s précedentes il faut surveiller et suivre régulièrement l application des règles, corriger les dérives et les faire évoluer en permanence Le respect des standards S4 doit devenir un acte normal du quotidien 25 avril

11 A quoi sert le Poka Yoke

12 2. Principe de la méthode Le Poka Yoke permet de : - Identifier la non qualité au moment où elle se produit - Faire la différence entre un défaut et une erreur - Traquer les oublis, les erreurs et les anomalies - Supprimer les gaspillages - Faire un contrôle à 100% à moindres coûts Faire de la «qualité» et non du «contrôle de qualité» Objectif de la méthode Atteindre le «Zéro Défaut» sans aucune vérification

13 Différents types de Poka Yoke Détrompeur de contact: Détecter les défauts de forme et de dimension. Le sens de connexion d une clé USB à un ordinateur. Il convient de respecter un sens précis.

14 Différents types de Poka Yoke Détrompeur de signalement: Avertir si une tâche ne s est pas réalisée correctement. Une alerte sonore quand l automobiliste oublie de boucler sa ceinture de sécurité

15 Différents types de Poka Yoke Détrompeur de démarrage: Vérifier si toutes les conditions sont bien remplies avant de démarrer. Verrouillage de la porte avant de mettre en route une machine à laver.

16 L anti-ergonomie: Base du «détrompage» Exemples: Une pièce de section carrée peut être insérée de quatre manières. Plus on multiplie les facettes, plus on diversifie les manières d'insertion et plus on augmente les chances de se tromper. Réduire les chances de se tromper: - Utiliser des formes anti ergonomiques - La pièce en question ne peut être insérée que d une seule manière

Préparé par: Soumaya ZINAH

Préparé par: Soumaya ZINAH Préparé par: Soumaya ZINAH P L A N PRINCIPE DEFINITION OBJECTIFS DEROULEMENT GAINS & AVANTAGES Principe Un travail efficace et de qualité nécessite un environnement propre, de la sécurité et de la rigueur.

Plus en détail

THEME : la méthode des 5 S

THEME : la méthode des 5 S La compétitivité par l amélioration continue THEME : la méthode des 5 S Entreprise Marie, 2 février 2010 Au programme: - Le 5 S, qu est ce que c est? - Pourquoi le pratiquer? - Qui est concerné? - Où le

Plus en détail

Une contribution proposée par IMMERGENCE PRODUCTIVE, expert de la communauté.

Une contribution proposée par IMMERGENCE PRODUCTIVE, expert de la communauté. Une contribution proposée par IMMERGENCE PRODUCTIVE, expert de la communauté. L auteur Cette contribution est proposée par Christian KERMOAL : expert de la communauté Performance Industrielle, auditeur

Plus en détail

Guide pratique des 5S

Guide pratique des 5S Guide pratique des 5S Christian Hohmann Résumé du livre 15/05/2010 Ce guide écrit par Christian Hohmann, expert en performance opérationnelle, présente la mise en œuvre des 5S d une façon très concrète.

Plus en détail

AMELIORER L'ENVIRONNEMENT DU TRAVAIL

AMELIORER L'ENVIRONNEMENT DU TRAVAIL A l'époque de la production de masse, l'encombrement d'une usine était considéré comme un signe d'activité. A l'heure de la qualité totale c'est l'inverse Désordre Manque de de propreté Signes d'une organisation

Plus en détail

1. Appliquer les règles d hygiène, de sécurité et d environnement (HSE) 2. Repérer les moyens mis à sa disposition pour réaliser son activité

1. Appliquer les règles d hygiène, de sécurité et d environnement (HSE) 2. Repérer les moyens mis à sa disposition pour réaliser son activité 1. Appliquer les règles d hygiène, de sécurité et d environnement (HSE) 2. Repérer les moyens mis à sa disposition pour réaliser son activité 3. Préparer un poste de travail 4. Réaliser les opérations

Plus en détail

Les quatre chantiers :

Les quatre chantiers : Tweet Voir aussi : Les programmes de performance, La méthode Kaizen, Le Lean en 10 points. Le Lean est une démarche systématique dont l'objectif est d'éliminer toutes les sources de gaspillages dans les

Plus en détail

Les 5S Première pratique de la qualité totale

Les 5S Première pratique de la qualité totale Takashi OSADA Le préalable indispensable au TPM, au JAT et à l assurance qualité Les 5S Première pratique de la qualité totale Marie-Pierre Hirsch DU Qualitologie Sanitaire 2010 2011 Introduction Comment

Plus en détail

LE LEAN ET SES GRANDS PRINCIPES

LE LEAN ET SES GRANDS PRINCIPES LE LEAN ET SES GRANDS PRINCIPES Notions d'amélioration Continue : Les "5S" 1 2 Sommaire 4 ème partie 1. Introduction 2. Définition 3. Présentation d un chantier 4. Présentation des «5S» 5. Les 5 étapes

Plus en détail

Séance 3. et Lean Manufacturing. JAT et LM. Séance 3 - Juste à Temps et Total Quality Management. Corine Bardel

Séance 3. et Lean Manufacturing. JAT et LM. Séance 3 - Juste à Temps et Total Quality Management. Corine Bardel Séance 3 Juste-à-Temps et Lean Manufacturing Magement industriel et Gestion de projet C. BARDEL@2007 1 Juste-à-temps & Lean Manufacturing Juste-à-temps et le Lean Manufacturing sont le cœur du système

Plus en détail

Chapitre 6 Optimiser la production, l approche Toyota (Taiichi Ohno)

Chapitre 6 Optimiser la production, l approche Toyota (Taiichi Ohno) Conception et simulation des systèmes de production Chapitre 6 Optimiser la production, l approche Toyota (Taiichi Ohno) Quelques méthodes en provenance du Japon : 1. Les 5 S 2. La chasse aux gaspillages

Plus en détail

Who Collège are we? André-Laurendeau

Who Collège are we? André-Laurendeau Who Collège are we? André-Laurendeau Programme: SST - P'TIT RV SST du 30 avril, 2015 L utilisation de la méthode des 5S comme base de travail d équipe pour une tenue des lieux optimale Présentateur: André

Plus en détail

CQP Plasturgie Opérateur spécialisé en assemblage, parachèvement finition. Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification

CQP Plasturgie Opérateur spécialisé en assemblage, parachèvement finition. Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification CQP Plasturgie Opérateur spécialisé en assemblage, parachèvement finition Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification Designation du métier ou des composantes du métier en lien

Plus en détail

CQP Plasturgie Assemblage parachèvement finitions. Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification

CQP Plasturgie Assemblage parachèvement finitions. Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification CQP Plasturgie Assemblage parachèvement finitions Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification DESIGNATION DU METIER OU DES COMPOSANTES DU METIER EN LIEN AVEC LE CQP Le titulaire

Plus en détail

Catalogue des formations

Catalogue des formations Catalogue des formations 23 mars 2013 Démarche qualité ISO 9001: 2008 Page 2 EN 9100 : 2009 (aéronautique) Page 3 ISO TS 16949 (automobile) Page 4 Audit interne Page 5 Audit fournisseur Page 6 Développement

Plus en détail

Kaïzen. Présentation pour le MFQ Midi- Pyrénées 06/04/2009 SR 1

Kaïzen. Présentation pour le MFQ Midi- Pyrénées 06/04/2009 SR 1 Kaïzen Présentation pour le MFQ Midi- Pyrénées 06/04/2009 SR 1 Sommaire A. Définition et philosophie B. Méthodes et applications C. Quelques Résultats 06/04/2009 SR 2 A Définition et philosophie 1. Qu

Plus en détail

A-Le Lean manufacturing B-Le SMED Conclusion et Principale idées à retenir

A-Le Lean manufacturing B-Le SMED Conclusion et Principale idées à retenir Le Lean management -Intoductionet défnition * principes du Lean * Méthodologie du Lean management I -approche LEAN A -Stratégie B -Système de production C -Changement de comportement II -conditions de

Plus en détail

DEVENIR ANIMATEUR CERTIFIE DE LA DEMARCHE LEAN

DEVENIR ANIMATEUR CERTIFIE DE LA DEMARCHE LEAN DEVENIR ANIMATEUR CERTIFIE DE LA DEMARCHE LEAN Certification CQPM réf : 2008 07 69 0272 Animateur de la démarche LEAN pour l amélioration de la performance et des processus. BUTS DE LA FORMATION : Etre

Plus en détail

DEVENIR ANIMATEUR QUALITÉ

DEVENIR ANIMATEUR QUALITÉ Objectif général : A l issue de la formation, le participant sera capable de : Comprendre le rôle et les missions de l animateur qualité Acquérir les méthodes nécessaires pour mener les missions de l animateur

Plus en détail

Samuel Bassetto 04/2010

Samuel Bassetto 04/2010 Industrialisation Lean manufacturing 4.3 Réalisé avec V. FIGENWALD - SIEMENS Samuel Bassetto 04/2010 La raison d être d une entreprise HA Créer de la valeur ajoutée VA Les Salaires Les batiments et leur

Plus en détail

LA FONCTION QUALITE & LE LEAN MANUFACTURING 6 MARS 2009. François Liotard Directeur Développement Industriel Directeur Ressources Humaines

LA FONCTION QUALITE & LE LEAN MANUFACTURING 6 MARS 2009. François Liotard Directeur Développement Industriel Directeur Ressources Humaines LA FONCTION QUALITE & LE LEAN MANUFACTURING 6 MARS 2009 François Liotard Directeur Développement Industriel Directeur Ressources Humaines QUALITE ET LEAN MANUFACTURING SOMMAIRE INTRODUCTION SUR LE LEAN

Plus en détail

LTR 112 LOGISTIQUE INDUSTRIELLE ANNEE

LTR 112 LOGISTIQUE INDUSTRIELLE ANNEE LTR 112 LOGISTIQUE INDUSTRIELLE ANNEE 2012-2013 Maintenance CHAIRE LOGISTIQUE- TRANSPORT-TOURISME Julien GRANGE Plan 1. Introduction «TPM» 2. Le 5S 3. Le SMED 4. Le TRS Plan 1. Introduction Kaizen : 5S

Plus en détail

Un préalable à toute démarche d amélioration continue. CRITT Chimie - Marseille le 22 février 2005

Un préalable à toute démarche d amélioration continue. CRITT Chimie - Marseille le 22 février 2005 Un préalable à toute démarche d amélioration continue CRITT Chimie - Marseille le 22 février 2005 APAVE sudeurope 8 rue Jean-Jacques Vernazza ZAC Saumaty Séon - BP193 13322 MARSEILLE cedex 16 www.apave.com

Plus en détail

INTERVENTION LEAN JUIN 2015

INTERVENTION LEAN JUIN 2015 INTERVENTION LEAN JUIN 2015 163, Rue de Kiem L 8030 Strassen Tél : +352 26 00 87 01 Fax : +352 26 00 87 02 21 Avenue le Corbusier CS 30028 F 59042 Lille Cedex Tél. : +33 (0) 3 20 12 52 50 Fax : +33 (0)

Plus en détail

Comment déployer le «Lean Healthcare»?

Comment déployer le «Lean Healthcare»? ISO 9001:2000 Colloque L'urgence et le réseau : une synergie...ou deux solitudes? 20 février 2009 Chantal Friset, inf., MBA Line Provencher, MBA Engagement Excellence Loyauté Complicité Respect et confiance

Plus en détail

L approche 5S/KAIZEN/TQM, un outil pratique de gestion de la qualité à Madagascar

L approche 5S/KAIZEN/TQM, un outil pratique de gestion de la qualité à Madagascar AAKCP (Asia-Africa Knowledge Co-Creation Programme) Japan International Cooperation Agency L approche 5S/KAIZEN/TQM, un outil pratique de gestion de la qualité à Madagascar (http://www.jica.go.jp/madagascar/french)

Plus en détail

Le Lean : levier de performance pour les chargeurs et prestataires de transport

Le Lean : levier de performance pour les chargeurs et prestataires de transport Restons pragmatiques! Le Lean : levier de performance pour les chargeurs et prestataires de transport Conférence TOP TRANSPORT 2015 Marseille le 14 octobre 2015 Intervenants : Helmut Hintzer, président

Plus en détail

Développement durable Démarche QSE Page 8 Réduction des gaz à effet de serre Page 9

Développement durable Démarche QSE Page 8 Réduction des gaz à effet de serre Page 9 Catalogue des formations 21 septembre 2012 Démarche qualité ISO 9001: 2008 Page 2 EN 9100 : 2009 (aéronautique) Page 3 ISO TS 16949 (automobile) Page 4 EFQM Page 5 Audit interne Page 6 Audit fournisseur

Plus en détail

Le Lean management pour conférer avantage concurrentiel et durabilité des ressources

Le Lean management pour conférer avantage concurrentiel et durabilité des ressources Le recueil des communications du deuxième colloque international sur : La bonne performance des organisations et des gouvernements Deuxième édition: La croissance des entreprises et des économies entre

Plus en détail

LEAN MANUFACTURING. 18h10 18h40 : Le Lean Manufacturing : les origines, les objectifs. Description du système et des outils Lean.

LEAN MANUFACTURING. 18h10 18h40 : Le Lean Manufacturing : les origines, les objectifs. Description du système et des outils Lean. LEAN MANUFACTURING 18h00-18h10 : Ouverture de M.THOS 18h10 18h40 : Le Lean Manufacturing : les origines, les objectifs. Description du système et des outils Lean. 18h40-19h20 : Godefroy Beauvallet «Le

Plus en détail

Devenir un expert du Lean durable

Devenir un expert du Lean durable Devenir un expert du Lean durable 21 jours (7 x 3 jours) 9650 HT Piloter une démarche Lean durable en maîtrisant les outils du Lean et en intégrant les aspects culturels et de conditions de travail. Maîtrisez

Plus en détail

LES FORCES DE L APPROCHE LEAN SIX SIGMA MTE MELIOR

LES FORCES DE L APPROCHE LEAN SIX SIGMA MTE MELIOR LES FORCES DE L APPROCHE LEAN SIX SIGMA MTE MELIOR P 1 FACTEURS QUI FONT LA FORCE DE LEAN SIX SIGMA 1. L intégration de Lean et de Six sigma 2. Des rôles et responsabilités bien définis 3. Un géré MTE

Plus en détail

Le Lean en tant qu approche pour améliorer les soins de santé

Le Lean en tant qu approche pour améliorer les soins de santé Le Lean en tant qu approche pour améliorer les soins de santé Christiane Mayer, pharmacienne Certifiée Lean Master 2012 Présidente de Crescendo Pharma Pierre Madore, pharmacien CHUS - Fleurimont Plan de

Plus en détail

RECAPITULATIF 5S ATELIER

RECAPITULATIF 5S ATELIER VALIDATION DE LA PHASE I : «APPRENTISSAGE DES S» RECAPITULATIF S ATELIER Repère Séquence Validation Date DEBARRASSER LE TRI Rien que le nécessaire, le reste est à éliminer LA REMISE EN ETAT Organiser les

Plus en détail

Les normes ISO 900X et 1400X

Les normes ISO 900X et 1400X Sciences de l ingénieur Page 201 Série des normes ISO 9000 ISO 9000 désigne un ensemble de normes relatives à la qualité. Les normes ISO 9000 sont publiées par L'Organisation internationale de normalisation

Plus en détail

SPS Système de production Schneider

SPS Système de production Schneider Le spécialiste mondial de la gestion de l énergie Schneider Electric Master Tech 70 Rue de la Grange Batie Centr alp 38430 MOIRANS Tel. 33 (0)4 76 57 72 72 SPS Système de production Schneider www.schneider-electric.com

Plus en détail

TESA SA. 20.02.2014 TESA Group SA

TESA SA. 20.02.2014 TESA Group SA TESA SA 20.02.2014 TESA Group SA Plan de présentation 01 02 TESA, qui sommes nous Introduction de la philosophie LEAN de TESA 03 Exemple 1: Lean petite machine 04 Exemple 2: Lean cellule de décolletage

Plus en détail

Secteur Techn que LEAN MANAGER

Secteur Techn que LEAN MANAGER Secteur Techn que LEAN MANAGER 1 Situation de la formation Domaines Bilans de compétences Coaching Commerce Culture générale (ECG) Finances Formation de formateurs Français Horlogerie Informatique / TIC

Plus en détail

Optimiser Windows avec Wise Care 365

Optimiser Windows avec Wise Care 365 Optimiser Windows avec Wise Care 365 Wise Care 365 est un «tout-en-un», gratuit et en langue française, qui permet de conserver votre Windows sécurisé propre et rapide. Facile à utiliser et efficace, il

Plus en détail

Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification

Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification CQP Technicien d intervention ouvrages gaz Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification Désignation du métier ou des fonctions en lien avec la qualification Le CQP est en lien

Plus en détail

FICHE PRATIQUE. Comparaison entre les exigences des normes ISO 9001, 14001 et OHSAS 18001

FICHE PRATIQUE. Comparaison entre les exigences des normes ISO 9001, 14001 et OHSAS 18001 SARL Capital de 24 000 Siret 350 521 316 00025 NAF 741G créée en 1989 1bis rue Marcel PAUL - 91742 MASSY Cedex Adresse postale : 6 rue SORET 91600 Savigny sur Orge Tél : 33 (0)1 69 44 20 33 Fax : 33 (0)826

Plus en détail

Sommaire. Table des figures... XI. Préface... XIII. Introduction... XV

Sommaire. Table des figures... XI. Préface... XIII. Introduction... XV Sommaire Table des figures... XI Préface... XIII Introduction... XV 1 Les enjeux de SMED... 1 Ce n est pas possible!... 1 Les résultats obtenus avec la méthode SMED... 1 Les secteurs d activité concernés...

Plus en détail

CQP Animateur(trice) d équipe de logistique des industries chimiques. Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification

CQP Animateur(trice) d équipe de logistique des industries chimiques. Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification CQP Animateur(trice) d équipe de logistique des industries chimiques Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification Désignation du métier ou des composantes du métier en lien avec

Plus en détail

INGÉNIERIE Process INVENTONS LE FUTUR ENSEMBLE

INGÉNIERIE Process INVENTONS LE FUTUR ENSEMBLE INGÉNIERIE Process INVENTONS LE FUTUR ENSEMBLE Assistance à maîtrise d ouvrage (AMOA et/ou AMOE) L assistance à la maîtrise d ouvrage et/ou l assistance à maîtrise d œuvre vous aide à définir, piloter

Plus en détail

Formation à la BALADODIFFUSION GeniusTim V 3.0. Téléchargement du programme sur : www.geniustim.com

Formation à la BALADODIFFUSION GeniusTim V 3.0. Téléchargement du programme sur : www.geniustim.com Formation à la BALADODIFFUSION GeniusTim V 3.0 Téléchargement du programme sur : www.geniustim.com À quoi sert la BALADODIFFUSION? Elle permet de diversifier les activités orales des cours de langues étrangères.

Plus en détail

Techniques industrielles Organisation industrielle

Techniques industrielles Organisation industrielle Techniques industrielles Organisation industrielle Technicien en industrialisation et en Amélioration des processus L amélioration continue avec le KAIZEN La maîtrise des stocks et des délais avec le KANBAN

Plus en détail

Christophe Rousseau Auteur, Blogueur et Expert en Lean. www.leleanmanufacturing.com

Christophe Rousseau Auteur, Blogueur et Expert en Lean. www.leleanmanufacturing.com Christophe Rousseau Auteur, Blogueur et Expert en Lean 5S www.leleanmanufacturing.com Sommaire 1.Introduction 2.Contexte et Historique 3.Composants et mise en oeuvre 4.Ma méthode pour déployer efficacement

Plus en détail

CQP Plasturgie Opérateur spécialisé en assemblage, parachèvement finition

CQP Plasturgie Opérateur spécialisé en assemblage, parachèvement finition CQP Plasturgie Opérateur spécialisé en assemblage, parachèvement finition OUTIL Livret de suivi du parcours de développement des compétences Candidat Nom Prénom Entreprise Personne chargée du suivi du

Plus en détail

Sauvegarde et restauration

Sauvegarde et restauration Chapitre 13 Sauvegarde et restauration La sauvegarde des ordinateurs de votre réseau domestique est lancée depuis l onglet Ordinateurs et sauvegarde. La partie supérieure de la fenêtre concerne la sauvegarde

Plus en détail

Démarche d entreprise

Démarche d entreprise Démarche d entreprise COMPÉTENCES Leadership!!Gestion du changement!!animation d équipes!!équipes autonomes Organisationnelles!!Qualité / Sécurité!!Lean Manufacturing!!Fiabilité!!Gestion de production

Plus en détail

une-entreprise-et-des-hommes.fr présente LA MÉTHODE 5S

une-entreprise-et-des-hommes.fr présente LA MÉTHODE 5S une-entreprise-et-des-hommes.fr présente LA MÉTHODE 5S 1 Objectifs de la présentation Connaître la démarche 5S Maîtriser l'application des 5S 2 Sommaire Les définitions Les objectifs de la démarche Les

Plus en détail

Les basiques du Lean Manufacturing

Les basiques du Lean Manufacturing Pierre Bédry Les basiques du Lean Manufacturing Dans les PMI et ateliers technologiques, 2009 ISBN : 978-2-212-54314-8 Sommaire Remerciements... V Introduction... 1 Les gaspillages... 2 Comment lire cet

Plus en détail

Les 5S, Guide de mise en oeuvre

Les 5S, Guide de mise en oeuvre Les 5S, Guide de mise en oeuvre Guide rédigé par Anne Laure DELPECH Anne Laure Delpech Conseil 16 mai 2014 V1 al.delpech@parcours performance.com Aucune reproduction, même partielle, autres que celles

Plus en détail

L audit qualité interne

L audit qualité interne e-book : L Audit Qualité Interne - XL Formation - 2014 L audit qualité interne Les séries de Normes internationales ISO 9000 mettent l'accent sur l'importance de l audit interne comme outil de management

Plus en détail

Les basiques du Lean Manufacturing

Les basiques du Lean Manufacturing Pierre Bédry Les basiques du Lean Manufacturing Dans les PMI et ateliers technologiques 2 e édition 2012, 2012 ISBN : 978-2-212-55298-0 Sommaire Deuxième édition Quels changements?... XV INTRODUCTION L

Plus en détail

Gestion des opérations. et de la production. Séance 12 4-530-03. Le juste-à-temps et la production Lean

Gestion des opérations. et de la production. Séance 12 4-530-03. Le juste-à-temps et la production Lean Gestion des opérations et de la production Séance 12 4-530-03 Le juste-à-temps et la production Lean 1 2005, 2005, Service Service d enseignement d enseignement de la de Gestion la Gestion des Opérations

Plus en détail

Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification

Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification CQP Technicien d intervention réseaux électriques monteur souterrain Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification Désignation du métier ou des fonctions en lien avec la qualification

Plus en détail

ENVIRODEBATS. Journées Techniques. Le LEAN dans la Construction Démarches entreprises chez Vinci Construction France. L Entreprise Générale

ENVIRODEBATS. Journées Techniques. Le LEAN dans la Construction Démarches entreprises chez Vinci Construction France. L Entreprise Générale 31 16-17 Janvier Octobre 2013 Nanterre Aix en Provence Journées Techniques ENVIRODEBATS L Entreprise Générale Le LEAN dans la Construction Démarches entreprises chez Vinci Construction France Pierre BORTOLI

Plus en détail

B.2 La TPM : Qu est ce qu on peut prendre et appliquer

B.2 La TPM : Qu est ce qu on peut prendre et appliquer SOMMAIRE A. Première partie A.1 Ingénierie système : du besoin au système (produit/service) A.2 SDF, Maintenance et concepts sous-jacents A.3 Les méthodes : L applicabilité A.4 GMAO = GM + AO B. Deuxième

Plus en détail

Préface à la deuxième édition

Préface à la deuxième édition Préface à la deuxième édition Le succès de la première édition confirme les hypothèses qui lui ont donné naissance, en particulier le besoin d aide et de références pour une démarche simple en apparence,

Plus en détail

La Matrice Faisabilité / Efficacité. Animé par Caroline Fréchet www.frechetconseil.com

La Matrice Faisabilité / Efficacité. Animé par Caroline Fréchet www.frechetconseil.com La Matrice Faisabilité / Efficacité Animé par Caroline Fréchet www.frechetconseil.com A quoi sert cette matrice? Comment évaluer l efficacité des idées Comment évaluer la faisabilité des idées Quelles

Plus en détail

Amélioration de la qualité. Le CYcle de la Qualité (CYQ)

Amélioration de la qualité. Le CYcle de la Qualité (CYQ) 71 Amélioration de la qualité Le CYcle de la Qualité (CYQ) 72 Outils de la qualité La bête à cornes (analyse fonctionnelle) Souvent, les acteurs projet privilégient des solutions déjà connues sans analyser

Plus en détail

UT Installation et paramétrage logiciel de sauvegarde INSTALLATION ET PARAMETRAGE LOGICIEL DE SAUVEGARDE. Groupe PROGMAG

UT Installation et paramétrage logiciel de sauvegarde INSTALLATION ET PARAMETRAGE LOGICIEL DE SAUVEGARDE. Groupe PROGMAG GUIDE UTILISATION POINT DE VENTE INSTALLATION ET PARAMETRAGE LOGICIEL DE SAUVEGARDE SOMMAIRE 1 Créer une tâche de sauvegarde... 4 1.1 Paramètres de la tâche... 4 1.1.1 Nommer la tâche... 4 1.1.2 Emplacement

Plus en détail

FICHE D'IDENTITÉ DE LA QUALIFICATION VALIDÉE. TITRE DE LA QUALIFICATION : Gestionnaire de flux de commandes à l international

FICHE D'IDENTITÉ DE LA QUALIFICATION VALIDÉE. TITRE DE LA QUALIFICATION : Gestionnaire de flux de commandes à l international Commission paritaire nationale de l'emploi de la métallurgie Qualification : MQ 90 12 38 0079 (Cette fiche annule et remplace, à compter du 6 juin 2007, la précédente fiche d identité) FICHE D'IDENTITÉ

Plus en détail

Janvier 2005. Entretien de l ordinateur

Janvier 2005. Entretien de l ordinateur Janvier 2005 Entretien de l ordinateur Sommaire : Entretien de l ordinateur Suppression de fichiers inutiles Vérification des erreurs Défragmentation Sauvegarde des données N.B. : Cette aide a été réalisée

Plus en détail

Mettre en place une stratégie QSE. Pilotage et tableau de bord du système QSE

Mettre en place une stratégie QSE. Pilotage et tableau de bord du système QSE Mettre en place une stratégie...2 Pilotage et tableau de bord du système.2 Réussir les audits...3 Management de la Qualité ISO 9001...3 Management de l Environnement ISO 14001.4 Management de la Santé

Plus en détail

ITIL V2 Processus : La Gestion des Configurations

ITIL V2 Processus : La Gestion des Configurations ITIL V2 Processus : La Gestion des Configurations Auteur: Fabian PIAU, Master 2 MIAGE, Nantes La Gestion des Configurations est un processus issu d ITIL version 2 qui aide au soutien du service («Service

Plus en détail

Démarche diagnostic. Visite. Suivi des initiatives de la performance. Diagnostic. Projet(s) Recommandations. Planification et organisation

Démarche diagnostic. Visite. Suivi des initiatives de la performance. Diagnostic. Projet(s) Recommandations. Planification et organisation Démarche diagnostic Planification et organisation Processus de planification et de gestion de la demande Approvisionnement Niveau d inventaire Visite Organisation du travail Analyse de la chaîne de valeur

Plus en détail

Le management environnemental

Le management environnemental Le management environnemental L application de la norme Iso14001 USTV Cambrai, année 2008-09 Management environnemental Iso 14001 n 1 Le management environnemental La norme Iso 14001 Ce qu elle est / n

Plus en détail

Employé de réception Drive Niveau 2

Employé de réception Drive Niveau 2 LA GESTION DU DEVELOPPEMENT INDIVIDUEL Employé de réception Drive Niveau 2 EVALUATION GDI DU SALARIE Employé de réception Drive Niveau 2 NOM : PRENOM : Période d'activité : Matricule : Date de l'entretien

Plus en détail

emoveo pour le programme «Usine du Futur» en Midi-Pyrénées novembre 2014

emoveo pour le programme «Usine du Futur» en Midi-Pyrénées novembre 2014 emoveo pour le programme «Usine du Futur» en Midi-Pyrénées novembre 2014 Notre positionnement Aider les dirigeants à construire leur vision stratégique, à mener leurs projets de transformation, à améliorer

Plus en détail

INTRODUCTION AU LEAN MANUFACTURING

INTRODUCTION AU LEAN MANUFACTURING INTRODUCTION AU LEAN MANUFACTURING p.1 Les principes de l entreprise lean 1) Spécifier la valeur pour le client 2) Ne transférer que des produits bons 3) Eliminer le gaspillage, par une remise en cause

Plus en détail

Premiers pas avec AviTice School

Premiers pas avec AviTice School Premiers pas avec AviTice School Version 03-2015 - SOMMAIRE Les outils d AviTice School La console du professeur 2 Repérage et nommage des postes élève 3 Distribution de fichiers 5 Collecte de fichiers

Plus en détail

Le Lean Management appliqué aux services administratifs

Le Lean Management appliqué aux services administratifs www.avlconsulting.fr Le Lean Management appliqué aux services administratifs Michel BALDELLON 1er avril 2015 Un petit exercice de contrôle de gestion préparatoire (1/2) Une comptabilité fournisseur d un

Plus en détail

1. L évolution de la compétitivité de l entreprise... 1. 2. Le contexte de la nouvelle gestion de production... 4

1. L évolution de la compétitivité de l entreprise... 1. 2. Le contexte de la nouvelle gestion de production... 4 Sommaire Chapitre 1 Introduction 1. L évolution de la compétitivité de l entreprise... 1 2. Le contexte de la nouvelle gestion de production... 4 3. La gestion de production et les flux... 5 4. Gestion

Plus en détail

Sécurité : les principaux risques et les moyens de protection associés

Sécurité : les principaux risques et les moyens de protection associés Sécurité : les principaux risques et les moyens de protection associés Les dangers sont très nombreux et divers. De plus, ils évoluent rapidement dans le temps. Néanmoins, les principaux risques pour les

Plus en détail

LOGICIEL : SUPERVISEUR GEN32

LOGICIEL : SUPERVISEUR GEN32 LOGICIEL : SUPERVISEUR GEN32 Version 2 Manuel d utilisation Manuel d utilisation 1 Table des Matières I. Installation Gen32 3 II. III. IV. Premier démarrage du logiciel.3 1) Code d accès.3 2) Identification

Plus en détail

Conducteur de Machine Papier-Carton

Conducteur de Machine Papier-Carton ANNEXE I COMMISSION PARITAIRE NATIONALE FORMATION INTER-SECTEURS PAPIER-CARTON Certificat de Qualification Professionnelle Conducteur de Machine Papier-Carton 1 CQP Conducteur de Machine Papier-Carton

Plus en détail

Compétences à la carte, en fonction de l activité et de l organisation de l entreprise :

Compétences à la carte, en fonction de l activité et de l organisation de l entreprise : FICHE MÉTIER CHEF D ENTERPRISE Il définit et pilote l activité de l entreprise sur le plan technique, économique, commercial et financier. Il manage le personnel de l entreprise. En fonction de la taille

Plus en détail

Atelier TRAITEMENT DES NON CONFORMITES

Atelier TRAITEMENT DES NON CONFORMITES Atelier TRAITEMENT DES NON CONFORMITES 34èmes Journées Nationales d Etudes sur la Stérilisation LYON 4 avril 2012 D. Combeau & D. Thiveaud 34èmes JNES-DT 1 Démarche Qualité Cycle de Deming: Préparer, planifier

Plus en détail

visite virtuelle ORGANISATION Les coûts Logistique (L3P) d une usine

visite virtuelle ORGANISATION Les coûts Logistique (L3P) d une usine visite virtuelle d une usine ORGANISATION Les coûts La maîtrise de la qualité, la performance des machines, la bonne utilisation des équipements, les temps de fabrication... ont un impact direct sur les

Plus en détail

Le LEAN en complément de la démarche ITIL. Jean-Louis FELIPE Date : 04-12-2012

Le LEAN en complément de la démarche ITIL. Jean-Louis FELIPE Date : 04-12-2012 Le LEAN en complément de la démarche ITIL Jean-Louis FELIPE Date : 04-12-2012 2 Les concepts de base du Lean 3 Ce qu attend le Client Résolvez mon problème en totalité Ne gaspillez pas mon temps Fournissez

Plus en détail

FORMATION ASSURANCE QUALITÉ & CONTRÔLE DES MÉDICAMENTS

FORMATION ASSURANCE QUALITÉ & CONTRÔLE DES MÉDICAMENTS FORMATION ASSURANCE QUALITÉ & CONTRÔLE DES MÉDICAMENTS 26-29/11/2007 - Rabat, Maroc Dr Pierre Leveau Responsable de l Unité Qualité et Environnement pierre.leveau@edqm.eu MODULE: Actions correctives et

Plus en détail

Formations PRODUCTION ET LEAN MANUFACTURING

Formations PRODUCTION ET LEAN MANUFACTURING Formations PRODUCTION ET LEAN MANUFACTURING Planning Achat Commande Transport Warehousing Production SCM Green SCM Safety Change Lean Office Lean Manufacturing (PR-0) Impacts du Lean Manufacturing dans

Plus en détail

_ PARAMETRE DU COMPTE _ ACCEUIL. 1 ere Etape «Créer un compte principal» Créer un compte secondaire. Ouvrir un compte principal

_ PARAMETRE DU COMPTE _ ACCEUIL. 1 ere Etape «Créer un compte principal» Créer un compte secondaire. Ouvrir un compte principal _ PARAMETRE DU COMPTE 1 ere Etape «Créer un compte principal» - Créer un compte principal (Uniquement Compte FTP). Créer un compte secondaire -Créer un compte secondaire (Uniquement Compte FTP). Ouvrir

Plus en détail

REFERENTIEL DU CQPM. Les missions ou activités confiées au titulaire peuvent porter à titre d exemples non exhaustifs sur :

REFERENTIEL DU CQPM. Les missions ou activités confiées au titulaire peuvent porter à titre d exemples non exhaustifs sur : COMMISION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI DE LA METALLURGIE Qualification : Catégorie : A Dernière modification : 12/03/2009 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Equipier(ère) autonome de production industrielle

Plus en détail

PARCOURS PROFESSIONNALISANT PERFORMANCE INDUSTRIELLE

PARCOURS PROFESSIONNALISANT PERFORMANCE INDUSTRIELLE PARCOURS PROFESSIONNALISANT PERFORMANCE INDUSTRIELLE Financement dans le cadre de la «Charte Agroalimentaire» et du programme «AGIR pour l AGROALIMENTAIRE» Le parcours proposé se découpe en 10 grands domaines

Plus en détail

Programme MOUSSANADA Axe : Organisation Action d accompagnement à la certification EN 9100 V 2003 TERMES DE RÉFÉRENCE

Programme MOUSSANADA Axe : Organisation Action d accompagnement à la certification EN 9100 V 2003 TERMES DE RÉFÉRENCE Programme MOUSSANADA Axe : Organisation Action d accompagnement à la certification EN 9100 V 2003 TERMES DE RÉFÉRENCE OBJECTIFS... 2 RESULTATS... 2 INDICATEURS D IMPACT... 2 PRE-REQUIS... 2 ACTIVITES ET

Plus en détail

Gagner en performances grâce au pilotage des flux de production

Gagner en performances grâce au pilotage des flux de production Gagner en performances grâce au pilotage des flux de production Page 1 / Gagner en performances grâce au pilotage des flux / 2010 Détecter une problématique «flux» Si ces constats sont courants dans votre

Plus en détail

Programme de Formation LEAN Six Sigma GREEN Belt Level

Programme de Formation LEAN Six Sigma GREEN Belt Level Première journée Jours Méthodes et Outils Formateurs DMAIC I. Définir, Mesurer 1. Définir : l environnement, les attendus, l équipe, la charte projet, - Outils : Matrice de sélection, VOC, MPM, diagramme

Plus en détail

Lean. Historique et Principes La réalité terrain La complémentarité Lean-MES. Francis MOUREY SPC consultants

Lean. Historique et Principes La réalité terrain La complémentarité Lean-MES. Francis MOUREY SPC consultants Lean Historique et Principes Francis MOUREY SPC consultants C. R. Allen, 1919 TWI, 1940 Jidoka Jidoka T. Ohno JIT Kaizen S. Shingo TPS House,, Cho, 70 s Méthodes japonaises J. Womack & D. Jones K. Ishikawa,

Plus en détail

Le travail standardisé

Le travail standardisé Le travail standardisé Nous rencontrons souvent des entreprises dans lesquelles la performance est à un palier. Avec l'habitude les cadences sont figées, souvent par des experts des services méthodes.

Plus en détail

Gestion de production

Gestion de production Maurice Pillet Chantal Martin-Bonnefous Pascal Bonnefous Alain Courtois Les fondamentaux et les bonnes pratiques Cinquième édition, 1989, 1994, 1995, 2003, 2011 ISBN : 978-2-212-54977-5 Sommaire Remerciements...

Plus en détail

26 Centre de Sécurité et de

26 Centre de Sécurité et de 26 Centre de Sécurité et de Maintenance La fenêtre du Centre de sécurité et de maintenance (CSM) rassemble tous les outils nécessaires au contrôle, à l analyse, à la maintenance, à la sauvegarde et au

Plus en détail

FICHE DE POSTE AGENT TECHNIQUE POLYVALENT

FICHE DE POSTE AGENT TECHNIQUE POLYVALENT DEPARTEMENT DE LA GUYANE REPUBLIQUE FRANCAISE ----- Liberté-Egalité-Fraternité DIRECTION GENERALE de la SOLIDARITE et de la PREVENTION SERVICE LOGISTIQUE FICHE DE POSTE AGENT TECHNIQUE POLYVALENT Domaine

Plus en détail

Supply chain & Lean management. «Les facteurs clés d une entreprise performante» Jeudi 14 février 2013 Centre de services Ecoparc - Blanquefort

Supply chain & Lean management. «Les facteurs clés d une entreprise performante» Jeudi 14 février 2013 Centre de services Ecoparc - Blanquefort Supply chain & Lean management «Les facteurs clés d une entreprise performante» Jeudi 14 février 2013 Centre de services Ecoparc - Blanquefort Les facteurs clés d une entreprise performante Qu est ce qu

Plus en détail

Livre Blanc. Optimiser la gestion et le pilotage des opérations. Août 2010

Livre Blanc. Optimiser la gestion et le pilotage des opérations. Août 2010 Livre Blanc Optimiser la gestion et le pilotage des opérations Août 2010 Un livre blanc édité par : NQI - Network Quality Intelligence Tél. : +33 4 92 96 24 90 E-mail : info@nqicorp.com Web : http://www.nqicorp.com

Plus en détail

CRITÉRES D ÉVALUATION DES FOURNISSEURS / PRESTATAIRES Famille : Nettoyage du Matériel Roulant

CRITÉRES D ÉVALUATION DES FOURNISSEURS / PRESTATAIRES Famille : Nettoyage du Matériel Roulant CRITÉRES D ÉVALUATION DES FOURNISSEURS / PRESTATAIRES Famille : Nettoyage du Matériel Roulant Ce document décrit le niveau d exigence relatif à chacun des critères du système d évaluation appliqué à la

Plus en détail

Pascal POUDEROUX Le carnet de bord du manager de proximité

Pascal POUDEROUX Le carnet de bord du manager de proximité Pascal POUDEROUX Le carnet de bord du manager de proximité, 2007 ISBN : 978-2-212-53887-8 Chapitre 7 Fondamentaux, cibles, principes et règles d actions Au sein d un système, il y a toujours un ensemble

Plus en détail

D A N S U N A T E L I E R B I O M E D I C A L

D A N S U N A T E L I E R B I O M E D I C A L GUIDE 5S D A N S U N A T E L I E R B I O M E D I C A L SESSION: ABIH 2016 CERTIFICATION PROFESSIONNELLE {ASSISTANT BIOMEDICAL EN INGENIERIE HOSPITALIERE} DA CRUZ ROGER, DE OL IVEIRA ALEXANDRE, DANGOURI

Plus en détail