Bilan de mi-mandat. 47 agents. 100 personnes. de subvention. mobilisés pour les écoles. au banquet annuel. nos engagements nos réalisations

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Bilan de mi-mandat. 47 agents. 100 personnes. de subvention. mobilisés pour les écoles. au banquet annuel. nos engagements nos réalisations"

Transcription

1 38 associations % de subvention 47 agents mobilisés pour les écoles 100 personnes au banquet annuel Bilan de mi-mandat nos engagements nos réalisations

2 Sommaire pages 4-6 Une ville à votre service Gestion financière Démocratie locale Communication pages 7-10 Une ville qui bouge Associations Evènements culturels et sportifs Jeunesse/ Education pages Une ville solidaire Social Seniors Emploi Prévention/ Sécurité pages Une ville qui change Patrimoine Environnement Transports / Déplacements Aménagement urbain Commerces Nouveaux équipements pages Les infos utiles

3 [ édito Il y a 3 ans... vous nous avez élus pour prendre en main la gestion de la ville de Saint-Pathus. Vous nous avez fait confiance. Il est donc tout naturel qu aujourd hui, arrivé à la moitié de la mandature, notre équipe vous rendre des comptes sur le travail réalisé. Nous avons tenu à éditer ce document, afin de vous montrer les réalisations passées et à venir. Trois ans, c est long et c est court. Depuis 2008 l ensemble de l équipe municipale œuvre sans relâche pour apporter le meilleur à Saint-Pathus. Chaque élu est intervenu et intervient dans le cadre de sa délégation afin de mettre en place une politique qui correspond aux demandes des administrés, à la commune de Saint-Pathus et qui réponde à nos engagements. De nombreuses actions sont déjà accomplies ou en cours de réalisation. Elles reflètent le dynamisme de notre ville et de la municipalité. Notre mission au service de Saint-Pathus et des Pathusiens se poursuit, c est pourquoi ce bilan reflète aussi les ambitions de la commune pour les années à venir. Nous sommes fiers de ce que nous avons réalisé. Mais nous sommes conscients de l ampleur de la tâche qui nous reste à accomplir. Nous avons beaucoup à faire en matière de développement, de transport, de commerces par exemple. Nous avons essayé d être le plus complet possible pour mesurer notre action de ces trois dernières années. En ce sens, ce journal présente un bilan synthétique de notre action. Un document plus global est disponible en ligne sur le site Internet de la mairie ou en version papier par simple demande au service communication. Mais, ne l oublions pas, ce bilan est celui du mi-mandat. Un grand nombre de réalisations initiées ces dernières années verront leur aboutissement dans les prochains mois. Il nous reste donc trois ans pour continuer à mener nos actions. Des grands enjeux nous attendent ces prochaines années. Les nouvelles intercommunalités, l aménagement d un centre-ville et bien d autres encore. Nous sommes prêts à relever le défi pour que Saint-Pathus se développe harmonieusement en conservant son cadre de vie de village urbain. Pour terminer, je tiens à remercier l équipe municipale qui œuvre chaque jour à mes côtés sans compter son temps et son énergie. Je n oublierai pas de citer l ensemble des agents communaux sans qui, tout le travail accompli durant ses trois années n aurait pu avoir lieu. Leur implication aux côtés des élus dans l action municipale est quotidienne et salutaire. Bonne lecture, [ «Rendre des comptes aux administrés» Votre Maire Jean-Benoît Pinturier 3

4 une ville à votre service une ville qui bouge une ville solidaire une ville qui change Une ville à votre service Pour vous, nous avons installé depuis 3 ans en ayant une gestion saine des finances Grâce au suivi méticuleux et régulier des dépenses, les comptes actuels démontrent que la situation financière s est nettement améliorée depuis On pourrait même dire qu elle est enfin rétablie. Nous avons ainsi pu mettre en place un système de baisse du taux d imposition projeté sur les 3 années à venir. Cette baisse commence dès cette année avec : - 0,33 % sur la taxe foncière sur les propriétés bâties et la taxe d habitation. En chiffres % qui ont servi à équiper les services techniques de matériel fiable et de qualité Plus de % investis pour le domaine des Brumiers, comprenant deux salles de prestige à la disposition des Pathusiens % annuels pour 40 % d illuminations supplémentaires dans les rues de Saint-Pathus +12,23 % sur les dépenses de fonctionnement (marge salariale) représentant le coût de recrutement de nouveaux agents comprenant la reprise en régie de services d intérêt général Ces investissements sont totalement pris en charge par les différentes recettes que touche la commune. La municipalité n a pas souhaité de nouveau augmenté la dette comme ça a pu l être autrefois. D ailleurs l endettement par habitant a diminué. Il est passé de 755 à 742. Répartition pour 100 _ d impôt En 2010, 50 % des dépenses communales ont été orientées vers l action sociale, la jeunesse et l enseignement. Aménagements et interventions techniques (routes, espaces verts, etc.) 31 _ Association et social 3 _ Jeunesse et sport 22 _ Sécurité 3 _ Services généraux (état civil, administratif, régies...) 21 _ Enseignement 20 _ Attention! Cette baisse des impôts n induit pas de facto une baisse des investissements. Au contraire, nous continuons d investir pour la ville. Mais de manière plus raisonnée et réfléchie. Nos choix se sont portés sur des services de qualité à moindre coût ou identique. Et demain Baisse des impôts plus importante dans les années à venir Plus d investissements pour les Pathusiens Une dette qui va s amenuiser au fur et à mesure 4 Bilan de mi-mandat juin 2011

5 une réelle politique de service public... en instaurant un dialogue entre vous et nous En chiffres* C est en écoutant vos besoins et vos attentes que nous pouvons avancer avec vous. Ainsi nous avons choisi dès notre arrivée de privilégier ce qu on appelle la démocratie locale avec Les Rencontres Citoyennes Près de 200 questionnaires ont été rapportés 63 % d entres vous utilisent quotidiennement les bus CIF 36 % d entres vous se déplacent en bus (contre 34 % en voiture) 33 % vont jusqu à la gare de Saint-Mard * données reprises des questionnaires transports Comme son nom l indique, les Rencontres Citoyennes permettent aux citoyens de se rencontrer. Ce rassemblement entre habitants, élus et directeurs de la commune se fait régulièrement dans chaque quartier de Saint-Pathus depuis un an. La première rencontre s est faite dans le quartier du Moulin à Vent. Après le succès de cette dernière, les élus ont souhaité renouveler l opération dans les quartiers des Petits-Ormes et de la Haute-Garenne. Le système est simple : vous avez des interrogations, des remarques, des propositions, les élus et les directeurs qui gèrent la mairie vous écoutent et vous répondent. C est un réel moment d échange privilégié entre élus et administrés. Partager votre expérience nous a semblé essentiel. Nous avons donc program mé plusieurs réunions avec certains habitants afin de pouvoir expliquer nos actions et écouter les remarques. Les parents d élèves de Vivaldi et Perrault ont été reçus lors d une soirée au domaine des Brumiers pour aborder plusieurs thèmes qui les touchent particulièrement. Un dialogue a pu se mettre en place et des réponses ont été apportées. La démocratie locale, c est aussi vous consulter dans des dossiers importants de la ville et tenir compte de vos avis. La problématique du manque de transport urbain sur Saint-Pathus est un sujet qui nous importe beaucoup et que nous souhaitons résoudre. Pour avoir plus de poids auprès des décisionnaires, nous avons voulu vous impliquer dans cette démarche. Un questionnaire précis sur vos besoins en transports et rapporté par près de 600 d entre vous, nous a permis de faire avancer à grand pas ce dossier. 5

6 une ville à votre service une ville qui bouge une ville solidaire une ville qui change en vous informant au quotidien Parce que vous avez le droit d être informé des affaires de la ville, nous avons démultiplié les actions de communication en mettant en place : le grand t h... i q u e Magazine de la ville de Saint-Pathus Contre les risques d inondations, aménagement des bassins des Petits Ormes Avant les travaux. Après débroussaillage. le grand A la Une Travaux aux bassins des Petits Ormes avril 2010 t h... i q u e Portrait Effervescence à l Atelier Magazine de la ville de Saint-Pathus Un été coloré et festif 11 Une envolée pleine d espoir juillet 2010 A la Une Portrait Un départ nostalgique à l école primaire Vivaldi 14 L édition d un journal, Le Grand que vous recevez tous les mois dans votre boîte aux lettres. Une newsletter mensuelle qui vous permet de rester informé des dernières nouvelles (infos utiles, agenda des manifestations, problèmes éventuels liés aux transports...). Vous pouvez vous inscrire gratuitement via le site de la ville: Deux panneaux lumineux l un au carrefour de la rue des sources et l autre au capitaine Leuridan, mis à jour très régulièrement. Un affichage omniprésent dans Saint-Pathus qui vous permet, d où que vous veniez et peu importe où vous habitez, d être au courant de ce que la ville propose en terme de manifestations. Un site : où vous pourrez trouver toutes les infos se rapportant à la ville. 6 Bilan de mi-mandat juin 2011

7 une ville à votre service une ville qui bouge une ville solidaire une ville qui change Une ville qui bouge Beaucoup de préjugés circulent sur Saint-Pathus. Paraît-il que ce serait une «ville-dortoir» ah bon? Que dire alors des nombreuses associations La ville de Saint-Pathus dispose de pas moins de 38 associations sur le territoire. Elles constituent un fil conducteur entre la municipalité et les habitants de la commune. Grâce à celles-ci, Saint- Pathus offre de multiples choix à ses habitants dans des domaines aussi différents que le sport, la culture, le social, ou d autres activités de loisirs. En chiffres 38 associations sur le territoire de Saint-Pathus Plus de 100 habitants s investissent chaque année dans les instances décisionnelles du monde associatif sans même compter les adhérents Près de % de subventions sont données tous les ans aux associations. En 2011, nous avons injecté de crédits dans le fonctionnement associatif. Parce que les associations sont un élément vital de la vie communale, nous avons décidé de mettre en place tous les moyens utiles et nécessaires à leur fonctionnement: de nouveaux équipements avec une partie du domaine des Brumiers qui leur est réservée en priorité, du matériel de qualité prêté et mis à leur disposition par les services de la mairie, mais aussi une aide importante dans le domaine de la communication. Le mode de calcul des subventions a lui aussi été revu. Il était essentiel de rendre plus équitable le mode d attribution des subventions. Désormais chaque association reçoit une aide financière selon son nombre d adhérents. Elle sera plus élevée si ces derniers habitent la ville et ont moins de 18 ans. D autre part, si les associations souhaitent s investir dans l animation de la ville, nous leur accordons une subvention exceptionnelle à la hauteur de leur manifestation. Nous souhaitons continuer à promouvoir les associations qui sont une variable positive et éclairante sur la qualité de la vie de Saint-Pathus. 7

8 une ville à votre service une ville qui bouge une ville solidaire une ville qui change multitude d évènements culturels et sportifs Depuis 3 ans, le nombre de manifestations a très nettement augmenté. Nous voulons valoriser le «vouloir vivre ensemble», apporter de la vie à la ville, amener la culture et l art au cœur de nos quartiers. 5 Quelques évènements marquants de ces 3 dernières années 1 Festival Du Foin aux Brumiers, 1 ère édition sur l Irlande, inédit en Seine-et-Marne! 2 Le Quizz géant, ou quand la culture G s invite à Saint-Pathus 3 Le Marché de Noël et sa course pédestre 4 On en parle, une journée sur le thème du suicide des plus jeunes, comment le prévenir? 5 Le Forum des associations, pour tout connaître sur le réseau associatif de Saint-Pathus Bilan de mi-mandat juin 2011

9 une jeunesse au cœur de la ville Il y aurait tellement à dire en matière de jeunesse que nous ne savons par quoi commencer pour vous présenter tout ce qui fait pour et avec les jeunes Pathusiens. 4 En chiffres 20 % de jeunes participent aux actions du Service Municipal Jeunesse +25 % en 4 ans : de 2007 à 2010, le budget des fournitures scolaires est passé de à agents sont mobilisés tous les jours dans les écoles (cantines, études, aides aux devoirs ) et accueil de loisirs pour nos enfants 1,5 millions d euros représente 51,7 % des frais du personnel communal pour l ensemble des intervenants en milieu scolaire et périscolaire 11 6 Les Foulées de Saint-Pathus, course incontournable de la région 7 La Dictée de Saint-Pathus remet à l honneur la langue française 8 La Fête du jeu, un succès garanti tous les ans 9 Stage de perfectionnement pour les entraîneurs de badminton 10 La Fête de la musique nous offre un beau plateau 11 Des arts en automne, expo, concerts, théâtre de rue, le tout en un! 12 Un rallye culturel à travers la campagne seine-et-marnaise et picarde Nous avons voulu vraiment axer notre politique en direction de la jeunesse. Parce que «les jeunes sont le poumon de Saint-Pathus», nous avons, depuis 3 ans, mis tout en œuvre pour que les jeunes se sentent des citoyens capables. Ce principe est l un des piliers fondateurs du Service Municipal Jeunesse, créé à l été 2009 avec le 1 er recrutement d un coordinateur jeunesse. Nous avons poursuivi dans cette démarche en recrutant un nouvel agent à temps complet en 2010 et plusieurs agents à temps partiel qui viennent compléter l équipe lors des vacances. Le nombre d intervenants dans les écoles et accueil de loisirs a lui aussi très nettement augmenté. Cela s explique par la reprise en régie du ménage pour un travail de meilleure qualité ainsi que par la hausse de la capacité d accueil des établissements périscolaires. Ce choix salarial va de pair avec les investissements qui ont été faits depuis 2008 en faveur des jeunes et très jeunes : réno vation des accueils de loisirs primaires et maternels et de plusieurs classes dans les écoles, achat de petit matériel, changement des huisseries dans les établissements scolaires, installation d une cuisine au Point Accueil Jeunes, mise en place depuis 2009 d accueil de vacances qui permettent aux jeunes Pathusiens de partir en centre de vacances Les succès du Service Municipal Jeunesse qui explose en 2011 en nombre d adhésions, des accueils de loisirs que nous avons dû agrandir pour accueillir un maximum d enfants, des accueils de vacances dont les inscriptions ont été bouclées en 48h pour l été 2011, sont le fait de la volonté des élus et des agents communaux d apporter le meilleur service possible à nos enfants. Notre politique en direction de la jeunesse se porte aussi vers des choix de qualité. Ainsi parce qu il est important 9

10 une ville à votre service une ville qui bouge une ville solidaire une ville qui change que une jeunesse au cœur de la ville nos enfants mangent bien, nous avons choisi de travailler avec API Restauration pour la cuisine des deux restaurants scolaires. Ce choix s est porté sur plusieurs critères que sont la garantie d une sécurité alimentaire optimale, une variété de menus et un équilibre alimentaire journalier, une restauration à caractère traditionnel et familial et conforter la qualité des repas en faisant appel le plus possible aux produits frais et en bénéficiant de «produits maison». Il sera introduit, au fur et à mesure, dans la préparation des repas, des produits «bio» certifiés Agriculture Biologique. Service Municipal de la Jeunesse Information et accompagnement des ans Projets Initiatives jeunes (sac ados, envie d agir, service Volontaire Européen ) Projets socio-éducatifs (fête de la musique, action de prévention ) Partenariats (Fête du jeu, Foin aux Brumiers ) Loisirs Point Accueil Jeunes ans (accueil, écoute, animations, sorties ) Séjours vacances, stages, week-end. Animations, soirées, culture... Scolaire - Professionnel Intervention dans les établissements scolaires Aide individualisée ponctuelle Projets en lien avec le milieu professionnel Si nous souhaitons faire le maximum pour les jeunes, c est aussi parce qu ils constituent notre avenir. Nous mettons donc un point d honneur à ce qu il y ait une réelle transmission des valeurs entre jeunes et moins jeunes. Depuis 2009, à chaque commémoration, les écoliers de Saint-Pathus viennent chanter La Marseillaise. Le devoir de mémoire doit continuer de perdurer. Les jeunes participent également à certaines manifestations. Ils font partie intégrante de l organisation. Chacune de leurs interventions a été saluée par les adultes. 10 Bilan de mi-mandat juin 2011

11 une ville à votre service une ville qui bouge une ville solidaire une ville qui change Une ville solidaire Nous avons choisi, à Saint-Pathus, de mettre tous les moyens nécessaires pour instaurer une vraie politique d entraide sociale L aide et l action sociale constituent l un des pôles majeurs sur lesquels nous travaillons au quotidien. Saint-Pathus s est engagé depuis plusieurs années à répondre à une demande importante en direction des seniors et des personnes seules ou en difficulté. C est dans cet esprit de solidarité que nous avons décidé de mettre en place le portage des repas. Chaque jour un agent communal apporte à une dizaine de personnes un repas complet et équilibré à un tarif modique. Cette visite quotidienne est essentielle pour lutter contre l exclusion. La création du Vestiaire en 2008 fait partie également des projets qui nous tenaient à cœur en matière d aide sociale. Tenue par deux bénévoles deux fois par semaine, le local appelé le Vestiaire vous permet de trouver vêtements, matériels de puériculture, chaussures des produits indispensables au quotidien et qui peuvent parfois poser un vrai problème pour les personnes dans le besoin. En chiffres Près d 1 tonne de vêtements sont déposés par mois dans les conteneurs prévus à cet effet (près de la mairie) ce qui est exceptionnel pour une ville de moins de 6000 habitants. 850 ballons ont été lancés par les écoliers de Saint-Pathus au profit de l association Tous avec Clément qui lutte contre le cancer de l enfant Mais Saint-Pathus voit plus loin! Après plusieurs contacts avec l association SAHAMBALA 28 qui œuvre à Madagascar pour le développement de l hygiène et la dispensation des soins dans les villages de brousse sur la côte est, 50 kg de vêtements issus du Vestiaire ont pu être distribués par l association en novembre d accompagnement vers l emploi La place de l emploi est un véritable élément de réflexion pour la commune. L espace emploi tend à être redynamisé pour permettre aux citoyens dans le besoin, tant en matière d informations, que d aides extérieures d être accompagné dans une démarche globale auprès du Pôle-Emploi. D ailleurs nous avons appris avec joie que, parmi les personnes qui sont passées par le service emploi de Saint Pathus, plusieurs d entre elles ont pu décrocher un emploi via des agences d intérim, d autres se sont dirigées vers la création d entreprises et certaines ont même pu trouver un travail à Saint-Pathus et Lagny-le-Sec. Malgré ces bons résultats, l aide apportée par la mise en place de cet espace n a pas pour vocation à trouver un emploi systématiquement. Cela reste de l accompagnement. 11

12 une ville à votre service une ville qui bouge une ville solidaire une ville qui change tournée vers les seniors La question de la dépendance qui fait tant parler aujourd hui dans les médias est une priorité depuis 2008 pour Saint-Pathus. Il nous a donc semblé opportun de mener une vraie politique engagée vers les personnes les plus âgées. En chiffres 25 % prix du colis de Noël pour une personne 35 % représente l augmentation de personnes qui sont partis en voyage en 2011 par rapport à 2009 Plus de 50 personnes ont pu voir le spectacle Joe Dassin au Grand Rex 100 personnes sont parties à Provins pour le banquet annuel pour les accompagner au quotidien. Afin de les aider à continuer d être autonome, une action de sensibilisation sur la sécurité routière a été mise en place avec l Association Prévention Routière. Ce stage, conduit par un professionnel de la route, a accueilli plusieurs anciens soucieux de rester mobiles. C était l occasion pour eux de faire une remise à niveaux, de façon ludique et bon enfant. L activité sociale de la commune est éminemment variable. Cela peut être des sorties, des spectacles, des voyages, ou bien encore une aide aux déplacements. Tous les ans, nous redoublons d efforts pour proposer toujours plus aux seniors. En plus des colis de Noël, de la galette des rois, du festival annuel organisé par la Communauté de Communes ou du banquet, nous avons mis en place depuis 2009 un voyage. Et parce que nous souhaitons que tous puissent se l offrir, nous avons signé un partenariat avec l Agence Nationale des Chèques Vacances. Cet organisme permet à certaines personnes, sous conditions de ressources, de pouvoir partir en vacances à un coût très raisonnable. Chaque année ce voyage est un réel succès! Après avoir visité les marais Poitevins, le Jura, les seniors partiront cette année en Gironde à Carcan. C est donc près d une cinquantaine de personnes qui profiteront d un accueil remarquable, de paysages inoubliables ou encore de visites enrichissantes. Mais le travail accompli envers les seniors ne s arrête pas à organiser voyages et sorties. Nous sommes là aussi 12 Bilan de mi-mandat juin 2011

13 de prévention et sécurité Tapages Menaces Accidents Recensement des infractions à Saint-Pathus Vols Violences sur personnes Cambriolages Vol de véhicules 9 Dégradations 27 Chiffres issus des dernières estimations de la brigade de gendarmerie de Saint-Soupplets pour l année 2010 Depuis 2008 nous nous sommes engagés à faire baisser l ensemble des infractions constatées sur le territoire tous les ans. La police municipale joue un rôle très important dans le respect de la sécurité sur la ville. Elle est présente dans votre quotidien en étant un soutien fort lors de moments parfois douloureux (victimes de vols, cambriolage, ) mais elle contribue également à veiller à la tranquillité publique. Ainsi, vous avez certainement eu l occasion de croiser nos uniformes lors de manifestations telles que la fête de la musique ou le feu d artifice tiré au mois d août. D autre part ils assurent la sécurité routière en permettant aux évènements sportifs comme les Foulées de juin ou comme l opération Nettoyons la Nature (ramassage de détritus dans Saint-Pathus par les écoliers) de se dérouler dans un esprit serein. Et demain Création d un conseil municipal des anciens Encore plus de sorties et spectacles 13

14 une ville à votre service une ville qui bouge une ville solidaire une ville qui change Une ville qui change Saint-Pathus peut se targuer de sa position hautement stratégique. Elle réun une ville encore à la campagne mais à proximité de pôles économiques, qui Nous avons donc mis tout en œuvre pour préserver... un patrimoine riche Alors que les nouvelles technologies font «tendance» et accaparent notre quotidien, le patrimoine se démode et ne semble plus intéresser personne. Et pourtant! A Saint-Pathus, plutôt que de les mettre en concurrence, nous souhaitons utiliser les technologies au service du patrimoine. C est dans cette optique que nous avons mis tous les moyens nécessaires pour refaire vivre les archives communales, organiser au mieux le cimetière, donner une seconde jeunesse aux registres d état civil ou encore étudier la restauration de notre église. En chiffres 400 sépultures ont été répertoriées dans le cimetière de Saint-Pathus % ont été affectés à l aménagement du cimetière % travaux que coûterait la restauration de l église 375 % de subventions du département pour financer la restauration de 3 registres paroissiaux % coût de l opération menée pour stocker et trier les archives communales XII e siècle, elle a subi depuis de multiples travaux qui ont parfois détérioré son architecture première. Elle a donc fait l objet d un diagnostic précis sur sa restauration. Un architecte du patrimoine a examiné l édifice dans son intégralité et a fait part de son analyse. Les investissements à prévoir s élèvent à Après un an de travail minutieux, le plan du cimetière est enfin à jour. Chacune des 400 sépultures a été répertoriée, enregistrée et recollée avec les actes de concessions. Un véritable travail de terrain et de fourmi qui a mobilisé conjointement les services d urbanisme, d étatcivil et de la police municipale. Durant l année 2011, une partie des allées du cimetière sera étendue pour garantir les meilleures conditions d inhumation à nos proches. L église de Saint-Pathus doit être préservée. Edifiée par Guillaume des Barres, seigneur de la région au tout début du Et demain Entreprendre la restauration de l église avec un mode de financement partagé entre la région, le département, la ville et les habitants Restaurer la ferme des Brumiers 14 Bilan de mi-mandat juin 2011

15 ie plusieurs aspects, son caractère rural, son dynamisme urbain, font de cette petite ville de presque 6000 habitants un lieu où il fait bon vivre. un cadre de vie à la campagne La qualité du cadre de vie de Saint- Pathus doit être absolument préservée. Nous avons la chance de vivre dans une petite ville qui offre un environnement privilégié. A nous d y prêter attention et de le respecter. C est pourquoi nous nous sommes indignés contre certaines personnes mal intentionnées qui prenaient les lieux publics comme poubelle. Notre devoir est donc de vous sensibiliser. Cela commence avec les plus jeunes. Ainsi, chaque année, à la rentrée de septembre, les écoliers de Saint-Pathus participent à l Opération Nettoyons la Nature. Leur objectif est simple : ramasser le plus grand nombre de détritus possibles. Plusieurs actions de ce même type sont également menées durant l année avec le SMITOM. Des intervenants du centre de tri de Monthyon viennent dans les classes montrer les bons gestes. Si nous souhaitons apprendre à nos enfants à préserver notre environnement, nous devons nous-mêmes être exemplaires. Nous avons donc opté à Saint- Pathus pour encore plus d espaces verts. Le parc de Noëfort en est le symbole. Fin 2008 nous avons planté le 1 er arbre. Depuis, plus de 1000 arbres font partie du paysage de la plaine de Noëfort au milieu desquels passe un parcours sportif. La préservation de notre environnement, c est aussi prévenir les risques de catastrophes naturelles. Plusieurs actions ont été mises à profit de la lutte contre les inondations : deux bassins de rétention ont été créés par la Communauté de Communes aux Petits Ormes. Ceux-ci ont pour rôle de réguler les flux d arrivées d eaux soudaines (dus notamment aux orages), la Therouanne a fait l objet d un nettoyage complet. Plusieurs arbres tombés à la suite de tempêtes ont été enlevés. Enfin respecter l environnement c est aussi prévoir sur le long terme. Désireux de développer une relation durable et de confiance avec Aéroports de Paris, nous nous sommes engagés dans une démarche de partenariat afin d élaborer des actions communes et d améliorer leur niveau réciproque d information : actions à caractère environnementales, pédagogiques et culturelles organisées par la Maison de l environnement, actions économiques et sociales sur la tenue de présentations spécifiques des métiers aéroportuaires et de forums d emplois. Et demain Aménagement d un parcours vert au sein de la ville Constructions d établissements Haute Qualité Environnementale 15

16 une ville à votre service une ville qui bouge une ville solidaire une ville qui change et améliorer... les accès à Saint-Pathus Depuis 2008 les progrès en matière de transports ont été importants. Grâce à vous (par le biais du questionnaire transports de 2009), nous avons réussi à obtenir de la CIF le doublement des rotations de la ligne 714 pour les lycéens qui vont à Meaux. Grande avancée également pour les voyageurs de la ligne ferroviaire Saint-Mard/Paris, un bus est prévu à chaque arrivée de train durant les heures de pointes. Les actions menées pour augmenter l offre de transport peuvent être aussi de votre fait! Ainsi, après avoir mis en place un lien direct du site de la ville vers le site du covoiturage 77, nous avons eu l heureuse surprise de recevoir un courrier de remerciement par le Conseil Général. En effet grâce à vos nombreux clics, le site de la mairie de Saint-Pathus amène plus de 1300 visiteurs vers le site du département, en faisant ainsi la 3 e source. Enfin pour améliorer encore plus l accès à Saint-Pathus, il a été décidé d investir dans du matériel performant servant pendant la période hivernale. L achat d un tracteur avec lame spécialisé dans le déneigement a permis de mieux faire face aux fortes intempéries que l on a connu en décembre 2010 et janvier Et demain Négociation en cours avec le STIF et le Conseil Général pour une augmentation d une offre de transports. Mise en place d un plan intercommunal d action en cas de fortes intempéries. On entend trop souvent qu à Saint-Pathus il n y pas assez de commerces. Bien que l enseigne Shopi a décidé de fermer ses portes en janvier 2010, nous faisons le maximum pour offrir aux Pathusiens des services divers et de qualité. Il est vrai que la perte d un magasin comme Shopi a affecté notre ville. Nous avons du d ailleurs mettre en place un système de rotation avec le minibus de la commune vers les villes voisines afin que les personnes non véhiculées puissent continuer à faire leurs courses. Mais aujourd hui ce n est plus le cas. Après de longs mois de bataille, en vain, avec le groupe Carrefour sur la possibilité de rouvrir un commerce d alimentation à la place de Shopi, nous avons réussi à obtenir l ouverture d un commerce de proximité, rue des Sources. Supply Market a ainsi pu voir le jour grâce à une subvention exceptionnelle de 8000 votée en conseil municipal à l unanimité. Cette dotation aura permis aux gérants de cette petite supérette de les commerces s équiper en étagères pour constituer leurs rayons. Les deux nouveaux commerces qui ont ouvert, l un au centre commercial des Sources et l autre rue de Noëfort, face à l école Vivaldi, n ont évidemment pas la superficie de l ancien Shopi. Et pourtant on y trouve tous les produits nécessaires et même plus! Soucieux de répondre au mieux des besoins des Pathusiens, les deux gérants des commerces ont décidé d ouvrir leurs portes tous les jours de la semaine avec des horaires d ouverture très larges. Mais nous ne souhaitons pas s en arrêter là. En chiffres 20 commerces ouvrent leurs portes toutes les semaines au service des Pathusiens % de subventions ont été accordées au magasin Supply-Market qui ont servi en équipement 10 cabinets médicaux (comprenant une clinique vétérinaire) Nous continuons de travailler et d intervenir auprès d investisseurs potentiels afin que Saint-Pathus ait une offre commerciale digne d une ville de 6000 habitants. 16 Bilan de mi-mandat juin 2011

17 et construire La commune n a pas mesuré ces efforts pendant ces trois premières années de mandat. A notre arrivée, aucun espace dédié aux jeunes enfants n était jusqu alors présent sur la commune. C est dans ce souci de pallier au plus vite ce manque que nous avons décidé de mettre en place une aire de jeu pour les petits Pathusiens. Nous avons en effet fait beaucoup en direction des enfants mais aussi des associations. Depuis que nous avons récupéré le domaine des brumiers, de lourds travaux ont été engagés afin de proposer aux associations une salle chauffée et équipée. D autres structures ont également vu le jour comme le modulaire mis à la disposition du Tennis Club. Mais les équipements servent plus largement à tous les Pathusiens. Afin de mieux répondre à vos besoins, près de ont été investis dans du matériel fiable et de qualité. Ceux-ci regroupent un tracteur multifonctionnel, une nacelle qui nous perune nouvelle ville plus dynamique En chiffres Plus de % seront dédiés à la remise en état de la voirie communale L aménagement urbain n est jamais chose aisée. Depuis notre arrivée en 2008 nous nous sommes penchés sur l idée d une possible rénovation de notre centre-ville. Ce projet nous tient à cœur car il constitue une avancée majeure pour notre commune. Nous avons donc lancé un marché public pour la mise en place d une étude. Celle-ci comportera une mission à deux volets de nature différente mais qui seront interdépendants : Un volet de planification urbaine comportant une étude urbaine aboutissant sur l établissement d un plan directeur. Les nouvelles constructions devront être maîtrisées d un point de vue démographique pour ne pas reproduire les erreurs antérieures (urbanisations anarchique, équipements publics saturés ). Un volet pré-opérationnel comportant une étude d impact environnemental pour le projet d ensemble qui aura été défini avec les élus et pouvant prendre la forme d une ZAC. Mais avant cette possible rénovation urbaine, nous avons déjà entrepris plu- sieurs travaux de grande envergure. Ainsi un plan de remplacement des candélabres a été lancé en 2010 ainsi que la réfection des voiries. Nous nous sommes également attelé à remettre en valeur le monument aux morts. Alors qu il se trouve en plein centre ville, peu d entre vous connaissaient son emplacement avant qu on décide de lui ôter la végétation touffue qui le cachait. Enfin dynamiser la ville c est aussi donner aux services proposés toute la visibilité dont ils ont besoin. Ainsi, depuis que Saint- Pathus possède sur son territoire un taxi, nous lui avons créé un emplacement adéquat qui se trouve près de la pharmacie des sources. Plus de % d investissements en matière d éclairage public Et demain Création du bassin de la remise du paradis Assainissement : mise en séparatif de la rue du Tillet de nouveaux équipements met de pouvoir changer un néon du gymnase ou élaguer nos arbres sans avoir besoin de louer à chaque intervention, deux tondeuses autoportées qui assurent une tonte des espaces verts aussi souvent que nécessaire, et encore beaucoup d autres matériels utiles au quotidien. En chiffres En matière d investissements, la commune tend à investir à hauteur de % pour l année % seront consacrés à l achat de bâtiments modulaires pour faire face à la recrudescence du nombre d enfants scolarisés sur Saint-Pathus Les «Brumiers» bénéficieront de % de travaux supplémentaires La surface du tennis de table va être mise aux normes à hauteur de % Enfin nous avons choisi de mieux s équiper en informatique, sonorisation et toiles de projection. Aujourd hui les nouvelles technologies nous permettent d optimiser nos actions. C est dans cet esprit que nous pu mettre en place la diffusion des conseils municipaux sur le site de la ville, améliorer la compréhension et la visibilité des documents projetés lors des séances ou encore organiser 10 fois par an la retransmission d un spectacle, concert ou d une pièce de théâtre sur écran géant et son dolby surround avec une qualité optimum. 17

18 une ville à votre service une ville qui bouge une ville solidaire une ville qui change Conseils municipaux Séance du 17 juin 2011 Point n 1 : Election des délégués des conseils municipaux et de leurs suppléants en vue de l élection des sénateurs Séance du 24 juin 2011 Point n 1 : Adoption du procès verbal du Conseil Municipal du 25 mars 2011 Point n 2 : Adoption du procès verbal du Conseil Municipal du 8 avril 2011 Point n 3 : Adoption du procès verbal du Conseil Municipal du 29 avril 2011 Point n 4 : Décision modificative n 1 Point n 5 : Demande de subvention au Conseil Général pour la réhabilitation des vestiaires-tribunes Point n 6 : Aide exceptionnelle proposée par Monsieur le Député Maire Jean-François COPE Point n 7 : Création d emplois saisonniers pour les ALSH et le SMJ été 2011 Point n 8 : Organisation d un premier court séjour par le PAJ pendant les vacances d été 2011 Point n 9 : Organisation d un second court séjour par le PAJ pendant les vacances d été 2011 Point n 10 : Ratification de la convention de financement des transports scolaires relative au département de Seine et Marne Point n 11 : Ratification du règlement de collecte des déchets Point n 12 : Règles d imputation des dépenses d investissement Point n 13 : Réforme de l intercommunalité dans le bassin de vie Seine-et-Marnais du grand Roissy Périodes Année scolaire La zone A comprend les académies de Caen, Clermont-Ferrand, Grenoble, Lyon, Montpellier, Nancy- Metz, Nantes, Rennes, Toulouse. La zone B comprend les académies d Aix-Marseille, Amiens, Besançon, Dijon, Lille, Limoges, Nice, Orléans-Tours, Poitiers, Reims, Rouen, Strasbourg. La zone C comprend les académies de Bordeaux, Créteil, Paris, Versailles. Infos utiles Quel avenir pour l intercommunalité? Une conférence de presse a été organisée pour protester contre le plan d intercommunalité présenté par le préfet de Seine-et-Marne à l occasion de la réforme des collectivités territoriales. Lors d une conférence de presse organisée à Mitry Mory, Jean-Benoit Pinturier a lu une déclaration signée par les maires de Compans, Dammartin, Juilly, Le Pin, Mitry, Oissery, Othis, Rouvres, Saint-Pathus, Villeparisis, ainsi que par les 3 conseillers généraux du secteur : Claye-Souilly, Dammartin et Mitry-Mory et le Président de la Plaine-de-France, Daniel Haquin. Cette confèrence de presse concernait le projet présenté lors de la Commission Départementale de Coopération Intercommunale (CDCI) le 29 avril 2011 très critiquable au regard de la volonté des élus locaux d apporter davantage de cohérence et de lisibilité dans notre secteur. Ce projet élaboré sans concertation porte atteinte à l intégrité départementale et à la cohérence du bassin de vie du nord Seine-et-Marne. En effet, s il aboutissait, le schéma proposé viendrait à transférer des richesses produites en Seine-et- Marne pour financer des infrastructures et équipements dans un département voisin. Ce schéma doit dépasser la politique politicienne. Les signataires de cette déclaration proposent de développer une intercommunalité de projets, créatrice de richesses plus proche des intérêts de notre population et porteuse de la réalité du territoire autour de la zone économique du Grand Roissy. Cette intercommunalité, créée autour des villes de Mauregard, Le Mesnil-Amelot, Mitry-Mory, Compans et de l ensemble des communes voisines qui subissent les nuisances de l aéroport de Roissy demandent légitimement de pouvoir profiter des avantages économiques et sociaux de ce dernier tout en gardant un développement harmonieux et notre caractère de ruralité. Zone A Zone B Zone C Rentrée scolaire des élèves Lundi 5 septembre 2011 Toussaint Samedi 22 octobre 2011 Jeudi 3 novembre 2011 Noël Samedi 17 décembre 2011 Mardi 3 janvier 2012 Hiver Samedi 11 février 2012 Samedi 25 février 2012 Samedi 18 février 2012 Lundi 27 février 2012 Lundi 12 mars 2012 Lundi 5 mars 2012 Printemps Samedi 7 avril 2012 Samedi 21 avril 2012 Samedi 14 avril 2012 Lundi 23 avril 2012 Lundi 7 mai 2012 Lundi 30 avril 2012 Début des vacances d été Jeudi 5 juillet Bilan de mi-mandat juin 2011

19 INFOS UTILES Prévenir les incendies, c est possible! Très récemment, la ville de Saint-Pathus fut frappée par un incendie d habitation qui s est soldé par la destruction complète d un pavillon et par des dommages corporels sur son propriétaire. Vacances d été pour le camion à pizzas Le camion à pizzas cuites au feu de bois «Chez Mikelangelo» chez qui vous aviez peut-être l habitude d aller chercher vos pizzas, sera absent à partir du lundi 8 août jusqu au samedi 3 septembre 2011 inclus. Retraite méritée pour le kiné Monsieur Alain BLONDEAU, kinésithérapeute à Saint-Pathus part en retraite le 30 juin. Il remercie tous les patients qui lui ont fait confiance depuis 1975 et leur demande d accueillir avec bienveillance son successeur Monsieur Jacques DOS REIS. Cette catastrophe humaine n est malheureusement pas un cas isolé. Les pompiers de la caserne de Saint-Soupplets ont du intervenir sur 3 autres cas d incendies qui ont fait des victimes. Le risque est bien présent. En effet 800 personnes décèdent chaque année des suites d un feu d habitation. En réponse à ce chiffre trop élevé, les parlementaires ont adopté un texte de loi visant à rendre obligatoire l installation de détecteurs autonomes, avertisseurs de fumées qui devra être mis en application pour Mais n attendez pas encore 4 ans pour vous équiper! Grâce aux détecteurs avertisseurs, autonomes, de fumée (DAAF), vous avez deux fois plus de chance de survivre. A faible coût, facile à installer, très peu d entretien, les DAAF vous permettront de sauver la vie de vos proches! Libre Expression Libre Expression Agir pour Saint-Pathus Trois ans, le temps d un bilan. Depuis 2008, Saint-Pathus bouge. Saint- Pathus change. Mais, la tâche reste immense. La nouvelle carte intercommunale, l aménagement du centre-ville, l amélioration des transports, l augmentation de l offre commerciale, les voiries, l éclairage public sans oublier la baisse de la pression fiscale feront partie des grands dossiers de ces prochaines années. Nous nous y attacherons sans relâche pour le bien-être de tous. Alors n hésitez plus à vous équiper dès maintenant. Il existe des appareils du même type pour détecter le monoxyde de carbone pour les habitations munies d appareils de chauffage à combustion (gaz, bois, fioul). Une équipe Pas de texte communiqué Union pour Saint-Pathus Pas de texte communiqué Ensemble pour réussir Pas de texte communiqué Agenda de l été Juillet Dimanche 3 Semi-marathon de la Goële et du Multien Plus d infos au Vendredi 8 Quartier d été (musique, jeux...) De 18h à 22h plaine des Petits Ormes Mercredi 12 Dîner presque parfait par l accueil de loisirs Vote des parents entre 18h et 20h au centre de loisirs Vivaldi Vendredi 15 Quartier d été (musique, jeux...) De 18h à 22h école Charles Perrault Vendredi 22 Quartier d été (musique, jeux...) De 18h à 22h place de la Mairie Vendredi 29 Quartier d été (musique, jeux...) De 18h à 22h plaine des Petits Ormes Portes ouvertes de l accueil de loisirs à partir de 18h à l accueil de loisirs Vivaldi Août Samedi 6 Fête foraine, bal avec orchestre et feu d artifice à partir de 21h30 (bal) et 23h (feu d artifice) au stade Dimanche 7 Fête foraine sur la journée au stade Vendredi 22 Quartier d été (musique, jeux...) De 18h à 22h place de la Mairie Septembre Dimanche 11 Forum des associations à partir de 10h au complexe sportif Commémoration Charles Hildevert Dans la matinée au monument aux morts 19

20 Mairie de Saint-Pathus Rue Saint-Antoine Saint-Pathus Tél Fax Internet : Horaires d ouverture de la Mairie : Lundi de 14 h à 17 h 30 Mardi et mercredi de 9 h à 12 h et de 14 h à 17 h 30 Jeudi de 9 h à 12 h et de 14 h à 19 h Vendredi de 9 h à 12 h - Samedi de 9 h à 12 h 30 Photographe : Mairie de Saint-Pathus Rédaction/ Coordination : Jean-Yves Millour et Auréline Mousson Imprimeur : Valblor, 6 rue Louis Ampère ZI Sud - BP Illkirch Cedex Par respect pour l environnement, ce document est imprimé sur du papier sans chlore et avec des encres à bases végétales

Dimanche 22 Mars 2015 & Dimanche 29 Mars 2015 Bureau ouvert de 8 heures à 18 h 00

Dimanche 22 Mars 2015 & Dimanche 29 Mars 2015 Bureau ouvert de 8 heures à 18 h 00 Elections Départementales Dimanche 22 Mars 2015 & Dimanche 29 Mars 2015 Bureau ouvert de 8 heures à 18 h 00 Bulletin n 170 Procédure de vote: Vous ne pouvez pas panacher, les noms des candidats, pas de

Plus en détail

Réflexion sur le schéma de mutualisation au sein de la Communauté de Communes de l Huisne Sarthoise

Réflexion sur le schéma de mutualisation au sein de la Communauté de Communes de l Huisne Sarthoise COMPTE RENDU SOMMAIRE DU CONSEIL MUNICIPAL Séance du 2 Février 2015 à 20h30 Réflexion sur le schéma de mutualisation au sein de la Communauté de Communes de l Huisne Sarthoise Madame Le Maire rappelle

Plus en détail

AMÉNAGEMENT & HABITAT DOSSIER DE CONCERTATION 2015. La Madeleine. Reconversion de l ancienne chaufferie «Huet» en équipement culturel municipal

AMÉNAGEMENT & HABITAT DOSSIER DE CONCERTATION 2015. La Madeleine. Reconversion de l ancienne chaufferie «Huet» en équipement culturel municipal AMÉNAGEMENT & HABITAT DOSSIER DE CONCERTATION 2015 La Madeleine Reconversion de l ancienne chaufferie «Huet» en équipement culturel municipal Sommaire I - Introduction - Le contexte : un ancien bâtiment

Plus en détail

AGENDA 21: MIEUX ENSEMBLE. BRAY-SUR-SEINE 27 janvier 2015

AGENDA 21: MIEUX ENSEMBLE. BRAY-SUR-SEINE 27 janvier 2015 AGENDA 21: MIEUX ENSEMBLE BRAY-SUR-SEINE 27 janvier 2015 La conscience qu il faut agir autrement? Une conscience inscrite dans le projet de la nouvelle équipe municipale Un acte fondateur avec la délibération

Plus en détail

ACCUEIL DE LOISIRS ET PERISCOLAIRE ANNEE SCOLAIRE 2015-2016 REGLEMENT INTERIEUR ET OBJECTIFS PEDAGOGIQUES

ACCUEIL DE LOISIRS ET PERISCOLAIRE ANNEE SCOLAIRE 2015-2016 REGLEMENT INTERIEUR ET OBJECTIFS PEDAGOGIQUES ACCUEIL DE LOISIRS ET PERISCOLAIRE ANNEE SCOLAIRE 2015-2016 REGLEMENT INTERIEUR ET OBJECTIFS PEDAGOGIQUES L accueil périscolaire est un service de qualité mis à disposition des familles. C est un lieu

Plus en détail

De nouveaux moyens pour l éducation de nos enfants

De nouveaux moyens pour l éducation de nos enfants De nouveaux moyens pour l éducation de nos enfants 2010 année de l éducation. Cette thématique, définie comme prioritaire par la municipalité, a permis de mettre en œuvre des outils novateurs au service

Plus en détail

Dossier de presse. 1000 Logements Bleus dans le parc social sur le mandat 2008-2014. Nantes, le 11 mars 2013

Dossier de presse. 1000 Logements Bleus dans le parc social sur le mandat 2008-2014. Nantes, le 11 mars 2013 Nantes, le 11 mars 2013 1000 Logements Bleus dans le parc social sur le mandat 2008-2014 v Dossier de presse Contact service presse Tél. : 02 40 41 64 36 Fax : 02 40 41 64 10 presse@mairie-nantes.fr 1000

Plus en détail

France 2010 - DIVJEUSEIN10. Arguments. pour convaincre. TOUTES LES BONNES RAISONS de participer au dépistage organisé du cancer du sein

France 2010 - DIVJEUSEIN10. Arguments. pour convaincre. TOUTES LES BONNES RAISONS de participer au dépistage organisé du cancer du sein France 2010 - DIVJEUSEIN10 Arguments pour convaincre TOUTES LES BONNES RAISONS de participer au dépistage organisé du cancer du sein Arguments pour convaincre Le cancer du sein touche autour de 50 000

Plus en détail

Dossier Pédagogique Mercredis du Pass Âge (11-14 ans) 2014-2015

Dossier Pédagogique Mercredis du Pass Âge (11-14 ans) 2014-2015 Maison de l Enfance et de la Jeunesse 2 route de Keroumen 29480 Le Relecq Kerhuon 02 98.28.38.38 02.98.28.41.11 E-Mail : mej@mairie-relecq-kerhuon.fr Dossier Pédagogique Mercredis du Pass Âge (11-14 ans)

Plus en détail

NOUVEAUX RYTHMES SCOLAIRES

NOUVEAUX RYTHMES SCOLAIRES DOSSIER DE PRESSE DOSSIER DE PRESSE NOUVEAUX ANNÉE SCOLAIRE 2014-2015 VENDREDI 4 JUILLET 2014-14H SALLE HENRI-MARTIN - HÔTEL DE VILLE CAHORS SOMMAIRE Communiqué de presse page 3 Les axes du projet éducatif

Plus en détail

PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD. NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme)

PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD. NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme) PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme) 1) Les modalités de la Concertation 2) Plan de situation 3) Contexte 4) Les études

Plus en détail

Le service jeunesse. au cœur de l action VILLE D ASNIÈRES-SUR-SEINE

Le service jeunesse. au cœur de l action VILLE D ASNIÈRES-SUR-SEINE VILLE D ASNIÈRES-SUR-SEINE Le service jeunesse au cœur de l action Renseignements : service jeunesse 29 rue de la Concorde Tél. 01 41 11 13 68 - Site internet : www.asnieres-sur-seine.fr Horaires : du

Plus en détail

NANTES. 22.23 sept. 2015 INVITATION GRATUITE. Téléchargez votre badge sur www.visiteur-salonsce.com

NANTES. 22.23 sept. 2015 INVITATION GRATUITE. Téléchargez votre badge sur www.visiteur-salonsce.com LE PRATIQUE DE L ÉLU DE CE ET DE TOUS www.mementoce.com PARIS EXPO - PORTES DE VERSAILLES INVITATION GRATUITE LE RENDEZ-VOUS DES ÉLUS DE CE & DE TOUS NANTES 22.23 sept. 2015 PARC DES EXPOSITIONS LE RENDEZ-VOUS

Plus en détail

La Tour LES CONSEILS ET BUREAUX. DE QUARTIER Charte de fonctionnement

La Tour LES CONSEILS ET BUREAUX. DE QUARTIER Charte de fonctionnement La Tour LES CONSEILS ET BUREAUX DE QUARTIER Charte de fonctionnement 03 Sommaire PRÉAMBULE... 05 TITRE I - Les acteurs des instances participatives... 05 ARTICLE 1 // L élu référent de quartier... 05 ARTICLE

Plus en détail

Prix de l inclusion. 1ère édition. Prix de l inclusion

Prix de l inclusion. 1ère édition. Prix de l inclusion Prix de l inclusion 2014 1ère édition Prix de l inclusion p.2 Sommaire Communiqué presse p.3 Le projet p.4 Les partenaires p.6 Porteur du projet p.7 Communiqué Le Prix de l inclusion souhaite encourager,

Plus en détail

Centre d Action Jeunesse

Centre d Action Jeunesse 1 Centre d Action Jeunesse 2 PREAMBULE L intégration des jeunes à leur ville est un souci permanent pour tout responsable de la jeunesse. Il s agit d aider le jeune citoyen à devenir progressivement un

Plus en détail

conseil municipal L équipement des écoles en numérique va se poursuivre pendant tout le mandat.

conseil municipal L équipement des écoles en numérique va se poursuivre pendant tout le mandat. conseil municipal L équipement des écoles en numérique va se poursuivre pendant tout le mandat. Les enfants des écoles vont régulièrement rencontrer les résidents des logements-foyers. PoitiersMag page

Plus en détail

PROJET EDUCATIF TERRITORIAL COMMUNE DE CHAULGNES Année scolaire 2014/2015

PROJET EDUCATIF TERRITORIAL COMMUNE DE CHAULGNES Année scolaire 2014/2015 PROJET EDUCATIF TERRITORIAL COMMUNE DE CHAULGNES Année scolaire 2014/2015 Introduction Depuis plusieurs années, CHAULGNES s est fortement engagée en faveur de la jeunesse considérée comme un champ d action

Plus en détail

PROJET EDUCATIF PROJET PEDAGOGIQUE

PROJET EDUCATIF PROJET PEDAGOGIQUE PROJET EDUCATIF PROJET PEDAGOGIQUE Accueil de loisirs de Nozay Croc Loisirs de Vay Responsables Nozay : Denis Bretécher (enfancenozay.lamano@orange.fr) N port: 06.79.67.32.92. Vay: Nolwen Hébert-Bertho

Plus en détail

Projet éducatif départemental relatif aux accueils de mineurs : centre de loisirs et séjours vacances

Projet éducatif départemental relatif aux accueils de mineurs : centre de loisirs et séjours vacances RAPPORT COMMISSION PERMANENTE DU CONSEIL GENERAL DU 26 MARS 2013 Projet éducatif départemental relatif aux accueils de mineurs : centre de loisirs et séjours vacances Conformément aux textes en vigueur

Plus en détail

Règlement intérieur. à conserver par les adhérents. Préambule

Règlement intérieur. à conserver par les adhérents. Préambule Règlement intérieur à conserver par les adhérents Préambule L école du cirque de Bayeux a pour vocation d organiser la pratique des activités et les cours de cirque pour ses adhérents. Son règlement a

Plus en détail

Nombre de réponses par quartiers

Nombre de réponses par quartiers Quartier 10 Nombre de réponses par quartiers Quartier 16 Quartier 15 165 176 Quartier 14 94 Quartier 13 156 Quartier 12 229 Quartier 11 201 Quartier 10 252 Quartier 9 344 Quartier 8 200 Quartier 7 236

Plus en détail

CULTURELLE ET SOLIDAIRE

CULTURELLE ET SOLIDAIRE NOTRE POLITIQUE SOCIALE CULTURELLE POUR 2013 ET SOLIDAIRE A l aube de cette nouvelle année 2013, j ai souhaité, avec l ensemble de l équipe municipale, vous présenter en détail notre politique sociale,

Plus en détail

SEANCE PLENIERE DU 18 JUIN 2014

SEANCE PLENIERE DU 18 JUIN 2014 SEANCE PLENIERE DU 18 JUIN 2014 COMMISSION CULTURE Présenté par Anaïs GUILLEMET et Paul NANNARONE Dès notre 1 ère commission, nous avons été sollicités pour participer à l action «1914-1944, D une guerre

Plus en détail

PÔLE SENIORS LE LIEU RESSOURCE. pour les seniors, leur famille et les professionnels

PÔLE SENIORS LE LIEU RESSOURCE. pour les seniors, leur famille et les professionnels PÔLE SENIORS LE LIEU RESSOURCE pour les seniors, leur famille et les professionnels UN LIEU D ACCUEIL,D ÉCOUTE, D INFORMATION ET D ORIENTATION L équipe du pôle seniors est à votre disposition pour vous

Plus en détail

CLERMONT-FERRAND. 13 oct. 2015 INVITATION GRATUITE. Téléchargez votre badge sur www.visiteur-salonsce.com

CLERMONT-FERRAND. 13 oct. 2015 INVITATION GRATUITE. Téléchargez votre badge sur www.visiteur-salonsce.com LE PRATIQUE DE L ÉLU DE CE ET DE TOUS www.mementoce.com PARIS EXPO - PORTES DE VERSAILLES INVITATION GRATUITE LE RENDEZ-VOUS DES ÉLUS DE CE & DE TOUS CLERMONT-FERRAND 13 oct. 2015 GRANDE HALLE D AUVERGNE

Plus en détail

Pole enfance jeunesse. Projet éducatif de territoire 2014-2015

Pole enfance jeunesse. Projet éducatif de territoire 2014-2015 Pole enfance jeunesse Projet éducatif de territoire 2014-2015 2 Sommaire Cadre légal de la réforme des rythmes scolaires page 3 Diagnostic page 4 à 6 Présentation de la communauté de communes Périmètre

Plus en détail

FICHE PRESSE MISE EN PLACE DE LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES À STRASBOURG

FICHE PRESSE MISE EN PLACE DE LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES À STRASBOURG Strasbourg, le 22 novembre 2013 FICHE PRESSE MISE EN PLACE DE LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES À STRASBOURG La Ville de Strasbourg entend mettre en place la réforme des rythmes scolaires avec le souci

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE. Centre Action Jeunesse MONDONVILLE

PROJET PEDAGOGIQUE. Centre Action Jeunesse MONDONVILLE PROJET PEDAGOGIQUE Centre Action Jeunesse MONDONVILLE 2013/2014 Préambule Le projet pédagogique qui suit a été rédigé par l équipe d animation de la structure jeunesse. Il s appuie sur le projet éducatif.

Plus en détail

POUR DIFFUSION AUX AGENTS. CONSEILLER EN HYGIENE ET PROPRETE (h/f) B- TECHNICIEN TERRITORIAL C- AGENT DE MAITRISE C- ADJOINT TECHNIQUE BOBIGNY

POUR DIFFUSION AUX AGENTS. CONSEILLER EN HYGIENE ET PROPRETE (h/f) B- TECHNICIEN TERRITORIAL C- AGENT DE MAITRISE C- ADJOINT TECHNIQUE BOBIGNY MESDAMES ET MESSIEURS LES DIRECTEURS ET CHEFS DE SERVICE PPRS/DGP/ERH4/CP/FG/DEJ/N 13-21( 1 bis) Equipe RH 4 01 43 93 89 45 POUR DIFFUSION AUX AGENTS POSTE A POURVOIR : DIRECTION ET SERVICE : CATEGORIE

Plus en détail

le Congrès annuel de l Union sociale pour l habitat : un événement d ampleur nationale

le Congrès annuel de l Union sociale pour l habitat : un événement d ampleur nationale Lille du 24 au 26 septembre 2013 74 e Congrès de l Union sociale pour l habitat le Congrès annuel de l Union sociale pour l habitat : un événement d ampleur nationale La préparation et l organisation du

Plus en détail

Réunion avec les directeurs de CROUS. sur les actions de solidarité vis-à-vis des étudiants en grande difficulté. Lundi 13 décembre à 14 h 30

Réunion avec les directeurs de CROUS. sur les actions de solidarité vis-à-vis des étudiants en grande difficulté. Lundi 13 décembre à 14 h 30 Réunion avec les directeurs de CROUS sur les actions de solidarité vis-à-vis des étudiants en grande difficulté Lundi 13 décembre à 14 h 30 Généraliser les mesures d accueil d urgence Les 28 CROUS répartis

Plus en détail

Dossier de presse. 4 événements grand public en 2015 Rendez-vous les 21.03 13.06 19.09 et 19.12

Dossier de presse. 4 événements grand public en 2015 Rendez-vous les 21.03 13.06 19.09 et 19.12 Dossier de presse Une initiative de Ensemble, les citoyens peuvent se réapproprier leur ville, leur planète, leur destin commun. 4 événements grand public en 2015 Rendez-vous les 21.03 13.06 19.09 et 19.12

Plus en détail

LYON INVITATION GRATUITE. 10.11 sept. 2015. Téléchargez votre badge sur www.visiteur-salonsce.com

LYON INVITATION GRATUITE. 10.11 sept. 2015. Téléchargez votre badge sur www.visiteur-salonsce.com LE PRATIQUE DE L ÉLU DE CE ET DE TOUS www.mementoce.com PARIS EXPO - PORTES DE VERSAILLES INVITATION GRATUITE LE RENDEZ-VOUS DES ÉLUS DE CE & DE TOUS LYON 10.11 sept. 2015 CENTRE DES CONGRÈS CITÉ INTERNATIONALE

Plus en détail

MUT @ctu.net La lettre d information électronique de la Mutualité Française Aquitaine

MUT @ctu.net La lettre d information électronique de la Mutualité Française Aquitaine MUT @ctu.net La lettre d information électronique de la Mutualité Française Aquitaine N 13 : 30 mars 2011 Priorité Santé Mutualiste : un kit de communication pour permettre aux mutuelles de promouvoir

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE 2014

PROJET PEDAGOGIQUE 2014 PROJET PEDAGOGIQUE 2014 Animation Jeunesse 12-16 ans Ahuillé GENERALITES Ce projet a été élaboré par les animateurs jeunesse et a été rédigé à partir des intentions éducatives des municipalités. L environnement

Plus en détail

Vous accompagner pour bien vivre votre retraite. Retraite Santé et prévention Prévoyance et assurance de personnes Accompagnement solidaire et social

Vous accompagner pour bien vivre votre retraite. Retraite Santé et prévention Prévoyance et assurance de personnes Accompagnement solidaire et social Vous accompagner pour bien vivre votre retraite Retraite Santé et prévention Prévoyance et assurance de personnes Accompagnement solidaire et social Sommaire Pour Audiens, votre groupe de protection sociale,

Plus en détail

RÈGLEMENT RELATIF A L UTILISATION DES SALLES DES FÊTES ET POLYVALENTE

RÈGLEMENT RELATIF A L UTILISATION DES SALLES DES FÊTES ET POLYVALENTE Conseil municipal du 30 juin 2010 RÈGLEMENT RELATIF A L UTILISATION DES SALLES DES FÊTES ET POLYVALENTE Délibération Vu le Code Général des Collectivités Territoriales, Considérant qu il y a lieu de mettre

Plus en détail

DOSSIER L ACCOMPAGNEMENT DES PERSONNES AGEES LES ENJEUX FINANCIERS

DOSSIER L ACCOMPAGNEMENT DES PERSONNES AGEES LES ENJEUX FINANCIERS DOSSIER L ACCOMPAGNEMENT DES PERSONNES AGEES LES ENJEUX FINANCIERS Les Personnes Agées, de 60 ans et plus, représentent déjà plus de 11,2% de la population du Département et vers 2020 plus de 20%. Pour

Plus en détail

CASERNE SULLY A SAINT-CLOUD

CASERNE SULLY A SAINT-CLOUD Dossier de presse Le 5 avril 2012 CASERNE SULLY A SAINT-CLOUD Le Conseil général des Hauts-de-Seine et la Ville de Saint-Cloud présentent le projet de valorisation du site Dossier de presse Contacts presse

Plus en détail

Accueil pe?riscolaire:mise en page 1 5/10/11 6:57 Page 1 Commune de MATHAY Septembre 2011 Rudi Compo - 25150 Pont de Roide

Accueil pe?riscolaire:mise en page 1 5/10/11 6:57 Page 1 Commune de MATHAY Septembre 2011 Rudi Compo - 25150 Pont de Roide Commune de MATHAY Septembre 2011 RESTAURATION SCOLAIRE ET ACCUEIL PÉRISCOLAIRE La commune de MATHAY, en collaboration avec les Francas du Doubs, a mis en place un service de restauration le midi dans le

Plus en détail

AVIS DE REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL

AVIS DE REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL VILLE DE BAGNEUX (Hauts-de-Seine) ------- Exécution de l'article 56 de la Loi du 05 avril 1884 AVIS DE REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL Le Conseil Municipal légalement convoqué le : VENDREDI 4 DECEMBRE 2015

Plus en détail

Édito. Ce guide est conçu pour vous informer de toutes ces initiatives, vous orienter et vous aider en matière de handicap et de santé.

Édito. Ce guide est conçu pour vous informer de toutes ces initiatives, vous orienter et vous aider en matière de handicap et de santé. é t n a S n o i La Miss p a c i d n a H & s n a é l r O d e i r de la mai Édito Depuis 2002, la mairie d Orléans s est dotée d un service «Mission Santé et Handicap» avec l objectif de prendre en compte

Plus en détail

Budget participatif des lycées. Règlement d intervention

Budget participatif des lycées. Règlement d intervention 3 CR 72-12 Budget participatif des lycées Règlement d intervention Préambule : La mise en œuvre du budget participatif des lycées manifeste la volonté de la région de poursuivre la démarche de dialogue

Plus en détail

Hélène Moeneclaey à Lompret, une vraie assurance pour un premier mandat

Hélène Moeneclaey à Lompret, une vraie assurance pour un premier mandat Hélène Moeneclaey à Lompret, une vraie assurance pour un premier mandat Publié le 08/11/2014 PAR JEAN-CHARLES GATINEAU PHOTOS PIB Elle fait partie des rares nouveaux maires du secteur. Alors, forcément,

Plus en détail

REGLEMENTS INTERIEURS ET FONCTIONNEMENT 2014/2015

REGLEMENTS INTERIEURS ET FONCTIONNEMENT 2014/2015 REGLEMENTS INTERIEURS ET FONCTIONNEMENT 2014/2015 Accueil de loisirs Accueil pré / post scolaire Accueil pré / post centre de loisirs Restauration scolaire Important : Tous les parents inscrivant leur(s)

Plus en détail

TEMPS D ACTIVITÉ PÉRISCOLAIRE (TAP) RÈGLEMENT INTÉRIEUR Commune de Mallemort

TEMPS D ACTIVITÉ PÉRISCOLAIRE (TAP) RÈGLEMENT INTÉRIEUR Commune de Mallemort TEMPS D ACTIVITÉ PÉRISCOLAIRE (TAP) RÈGLEMENT INTÉRIEUR Commune de Mallemort Année 2014-2015 Contact Service Éducation : 04 90 59 11 05 A. DISPOSITIONS GÉNÉRALES Article 1 - Objet du règlement A compter

Plus en détail

La Maison du développement durable Inauguration le 7 octobre 2010 à 18 h

La Maison du développement durable Inauguration le 7 octobre 2010 à 18 h I N F O R M A T I O N A L A P R E S S E La Maison du développement durable Inauguration le 7 octobre 2010 à 18 h Du 7 au 19 octobre 2010, la Ville de Niort accueille la Maison du Développement Durable

Plus en détail

SENSIBILISER A L ENVIRONNEMENT ET EDUQUER DURABLE

SENSIBILISER A L ENVIRONNEMENT ET EDUQUER DURABLE 2008-2009 SENSIBILISER A L ENVIRONNEMENT ET A L ECO-CITOYENNETE EDUQUER POUR UN DEVELOPPEMENT DURABLE { Le Conseil général vous soutient pour conduire } un projet de classe ou de collège sur le temps scolaire

Plus en détail

ELABORATION DU PROGRAMME D ACTIONS

ELABORATION DU PROGRAMME D ACTIONS ELABORATION DU PROGRAMME D ACTIONS Compte rendu de la réunion - 22 novembre 2012 - L atelier se déroule dans les locaux de la Maison des Associations à Riom ATELIER 1 : Social : insertion, jeunesse, seniors,

Plus en détail

CONSEIL MUNICIPAL Séance du 13 Décembre 2012 COMPTE RENDU PRESSE

CONSEIL MUNICIPAL Séance du 13 Décembre 2012 COMPTE RENDU PRESSE CONSEIL MUNICIPAL Séance du 13 Décembre 2012 COMPTE RENDU PRESSE Demande de subvention 2013 au titre de la répartition du produit des amendes de police Monsieur le Maire expose au Conseil Municipal la

Plus en détail

PREPARATION A L EXAMEN PROFESSIONNEL DE SECRETAIRE ADMINISTRATIF DE CLASSE EXCEPTIONNELLE EPREUVE DE LA NOTE OPERATIONNELLE

PREPARATION A L EXAMEN PROFESSIONNEL DE SECRETAIRE ADMINISTRATIF DE CLASSE EXCEPTIONNELLE EPREUVE DE LA NOTE OPERATIONNELLE PREPARATION A L EXAMEN PROFESSIONNEL DE SECRETAIRE ADMINISTRATIF DE CLASSE EXCEPTIONNELLE EPREUVE DE LA NOTE OPERATIONNELLE RAPPEL DU SUJET : Vous êtes secrétaire administratif de classe exceptionnelle,

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION COMMUNALE FONCTIONNEMENT. Montant demandé : Euros

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION COMMUNALE FONCTIONNEMENT. Montant demandé : Euros Année 2016 DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION COMMUNALE FONCTIONNEMENT Nom de l association : Montant demandé : Euros 1 ère demande Renouvellement Cadre réservé à la mairie Dossier reçu le : Dossier complet

Plus en détail

STATUTS DE L ASSOCIATION DES MAIRES ET DES PRESIDENTS DE COMMUNAUTES DE LOIRE-ATLANTIQUE

STATUTS DE L ASSOCIATION DES MAIRES ET DES PRESIDENTS DE COMMUNAUTES DE LOIRE-ATLANTIQUE STATUTS DE L ASSOCIATION DES MAIRES ET DES PRESIDENTS DE COMMUNAUTES DE LOIRE-ATLANTIQUE (mis à jour Assemblée générale extraordinaire du 26 juin 2015) (Conseil d Administration du 8 juin 2015) Article

Plus en détail

SOUTIEN AUX PROJETS D EDUCATION AU DEVELOPPEMENT DURABLE POUR LES COLLEGIENS DE LA MARTINIQUE REGLEMENT

SOUTIEN AUX PROJETS D EDUCATION AU DEVELOPPEMENT DURABLE POUR LES COLLEGIENS DE LA MARTINIQUE REGLEMENT SOUTIEN AUX PROJETS D EDUCATION AU DEVELOPPEMENT DURABLE POUR LES COLLEGIENS DE LA MARTINIQUE REGLEMENT REGLEMENT APPEL A PROJETS DEPARTEMENT MARTINIQUE 2015 1 CONTEXTE ET ENJEUX Depuis plus de dix ans,

Plus en détail

La politique marseillaise en faveur des Seniors

La politique marseillaise en faveur des Seniors La politique marseillaise en faveur des Seniors Le Centre Communal d Action Sociale de la Ville de Marseille est un établissement public administratif communal. Il oriente ses actions en faveur des personnes

Plus en détail

SENIORS TEMPS. des. Septembre à décembre 2014. saison. automne hiver

SENIORS TEMPS. des. Septembre à décembre 2014. saison. automne hiver Septembre à décembre 2014 Le TEMPS des SENIORS saison automne hiver Ensemble aux Des activités et des animations quotidiennes sont organisées au salon de la résidence des. Les animations au quotidien Jeux

Plus en détail

DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL. Séance du 14 avril 2015

DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL. Séance du 14 avril 2015 REPUBLIQUE FRANCAISE --------------------- DEPARTEMENT DU TARN 2015-007 COMMUNE DE RIVIERES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL Séance du 14 avril 2015 L'an deux mille quinze, le quatorze avril à 18h30,

Plus en détail

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET 2/LES INTENTIONS EDUCATIVES 3/ LES VALEURS PRINCIPALES 4/ LES ACTEURS EDUCATIFS, LEUR CHAMPS D INTERVENTION ET LES

Plus en détail

Résultats de l enquête sur les TAP en Maine et Loire

Résultats de l enquête sur les TAP en Maine et Loire 2014 Résultats de l enquête sur les TAP en Maine et Loire Enquête organisée par l AMF 49 et la ville d Avrillé auprès des du département de Maine et Loire Décembre 2014 1 Résultats de l enquête sur les

Plus en détail

Séance publique du 21 juin 2005. Délibération n 2005-2739

Séance publique du 21 juin 2005. Délibération n 2005-2739 Séance publique du 21 juin 2005 Délibération n 2005-2739 commission principale : développement économique objet : Démarche Lyon ville de l'entrepreneuriat - Soutien à l'association Action'elles pour son

Plus en détail

Plan de concertation locative de l Office Municipal d HLM de Clichy la Garenne Révision du 7 mars 2007

Plan de concertation locative de l Office Municipal d HLM de Clichy la Garenne Révision du 7 mars 2007 Plan de concertation locative de l Office Municipal d HLM de Clichy la Garenne Révision du 7 mars 2007 Préambule L article 193 de la loi 2000-1208 du 13 décembre 2000 relative à la solidarité et au renouvellement

Plus en détail

PROJET D ACTIVITÉ 2015

PROJET D ACTIVITÉ 2015 PROJET D ACTIVITÉ 2015 LA DÉFENSE DES INTÉRÊTS DU SECTEUR LES ENJEUX INSTITUTIONNELS 1. Les partenaires engagés 2. Les partenaires à consolider et développer 3. Les élections départementales et régionales

Plus en détail

Jacques Auxiette et Guillaume Garot visitent des projets financés dans le cadre du Contrat territorial unique de Laval Agglomération Sommaire

Jacques Auxiette et Guillaume Garot visitent des projets financés dans le cadre du Contrat territorial unique de Laval Agglomération Sommaire Jacques Auxiette et Guillaume Garot visitent des projets financés dans le cadre du Contrat territorial unique de Laval Agglomération Dossier de presse Sommaire Communiqué de presse (p.2) Les visites de

Plus en détail

COMPRENDRE LE BUDGET MUNICIPAL

COMPRENDRE LE BUDGET MUNICIPAL COMPRENDRE LE BUDGET MUNICIPAL Le vote du budget constitue l acte politique majeur de la vie de la collectivité. Il doit impérativement être voté avant le 31 mars de l année qu il intéresse. Toutefois,

Plus en détail

Etablir un compte transport fiche1

Etablir un compte transport fiche1 Mémento de la mobilité Etablir un compte transport fiche1 Méthode Le compte transport regroupe toutes les recettes et dépenses inscrites dans le budget annuel de l entreprise, au démarrage du PDE, et imputables

Plus en détail

BULLETIN D INFORMATIONS SIROS

BULLETIN D INFORMATIONS SIROS BULLETIN D INFORMATIONS SIROS Numéro de septembre 2014. NOUS CONTACTER Commune de Siros 20 Rue Carrerasse 64230 SIROS Tel : 05 59 68 66 05 Fax : 05 59 68 72 80 Courriel : mairie.siros@wanadoo.fr www.siros.fr

Plus en détail

PARLEMENT EUROPÉEN DES JEUNES - FRANCE -

PARLEMENT EUROPÉEN DES JEUNES - FRANCE - PARLEMENT EUROPÉEN DES JEUNES - FRANCE - 9 ème WEEK-END DE FORMATION Des animateurs du réseau 11 13 mars 2011 Paris Le Parlement Européen des Jeunes France est une association apolitique et à but non lucratif,

Plus en détail

Guide du Professionnel

Guide du Professionnel Guide du Professionnel Forum des Métiers et de la Formation du Pays du Centre Ouest Bretagne 29 et 30 janvier 2010 à Gourin Madame, Monsieur, Vous avez accepté de participer au Forum des Métiers et de

Plus en détail

FONDS D AIDE AUX PROJETS JEUNES REGLEMENT (pour partenaires)

FONDS D AIDE AUX PROJETS JEUNES REGLEMENT (pour partenaires) Mission Jeunesse FONDS D AIDE AUX PROJETS JEUNES REGLEMENT (pour partenaires) La Ville d Angers effectue un travail d aide aux projets des jeunes par l intermédiaire de la mission jeunesse. Cette mission

Plus en détail

MAISON DES SERVICES PUBLICS DU LAC DE MAINE

MAISON DES SERVICES PUBLICS DU LAC DE MAINE MAISON DES SERVICES PUBLICS DU LAC DE MAINE Conseil consultatif de quartier du Lac de Maine Séance plénière du 5 décembre 2005 AVIS 1 Conseil consultatif de quartier du Lac de Maine Séance du 5 décembre

Plus en détail

Commune de Bezannes. La garderie est un lieu d accueil surveillé dans lequel les enfants scolarisés peuvent jouer avec du matériel adapté.

Commune de Bezannes. La garderie est un lieu d accueil surveillé dans lequel les enfants scolarisés peuvent jouer avec du matériel adapté. BEZANNES Commune de Bezannes Règlement unique de garderie, restauration scolaire, études surveillées, activités culturelles et sportives (PEDT Projet éducatif territorial) Le présent règlement précise

Plus en détail

La politique sportive municipale

La politique sportive municipale Quelques chiffres pour commencer : La politique sportive municipale La Ville consacre 7% de son budget aux Sports 22 salles de sports 7 stades - 20 terrains 1 piscine (Danielle Lesaffre) 150 agents municipaux

Plus en détail

INVITATION GRATUITE. 1 & 2 oct. 2015. Téléchargez votre badge sur www.visiteur-salonsce.com

INVITATION GRATUITE. 1 & 2 oct. 2015. Téléchargez votre badge sur www.visiteur-salonsce.com LE PRATIQUE DE L ÉLU DE CE ET DE TOUS www.mementoce.com PARIS EXPO - PORTES DE VERSAILLES INVITATION GRATUITE LE RENDEZ-VOUS DES ÉLUS DE CE & DE TOUS 1 & 2 oct. 2015 HANGAR 14 LE RENDEZ-VOUS NATIONAL DES

Plus en détail

PASS sports vacances. Sommaire

PASS sports vacances. Sommaire PASS sports vacances Sommaire PREAMBULE Article 1 : Modalités d inscription Article 2 : Modalités de fonctionnement Article 3 : Les infrastructures Article 4 : Tarification Article 5 : Sécurité et secours

Plus en détail

L ACCES A L INFORMATION AU LOGEMENT DES JEUNES

L ACCES A L INFORMATION AU LOGEMENT DES JEUNES DEMOCRATIE PARTICIPATIVE ET CITOYENNETE L ACCES A L INFORMATION AU LOGEMENT DES JEUNES PROJET D AVIS N 11. 03 Présenté par la Commission «Qualité de la Ville» du CONSEIL LILLOIS de la JEUNESSE à l Assemblée

Plus en détail

RÈGLEMENT DES SERVICES DE RESTAURATION SCOLAIRE ET D ACCUEIL PÉRISCOLAIRE DE LA VILLE DE SEICHAMPS

RÈGLEMENT DES SERVICES DE RESTAURATION SCOLAIRE ET D ACCUEIL PÉRISCOLAIRE DE LA VILLE DE SEICHAMPS RÈGLEMENT DES SERVICES DE RESTAURATION SCOLAIRE ET D ACCUEIL PÉRISCOLAIRE DE LA VILLE DE SEICHAMPS Règlement approuvé par délibération du Conseil Municipal en date du 29 juin 2015 Les parents devront en

Plus en détail

Promouvoir son territoire : stratégie et outils

Promouvoir son territoire : stratégie et outils Formation sur 1 jour 2014 : Présentation et objectifs Les collectivités dans le contexte de mondialisation et de concurrence entre les territoires sont amenées à favoriser de nouveaux modes de développement

Plus en détail

PARIS. 15.16.17 sept. 2015 INVITATION GRATUITE. Téléchargez votre badge sur www.visiteur-salonsce.com DE TOUS LES REPRÉSENTANTS DU PERSONNEL

PARIS. 15.16.17 sept. 2015 INVITATION GRATUITE. Téléchargez votre badge sur www.visiteur-salonsce.com DE TOUS LES REPRÉSENTANTS DU PERSONNEL INVITATION GRATUITE LE RENDEZ-VOUS NATIONAL DES ÉLUS DE CE & DE TOUS LES REPRÉSENTANTS DU PERSONNEL PARIS 15.16.17 sept. 2015 PORTE DE VERSAILLLES LE RENDEZ-VOUS NATIONAL DES ÉLUS DE CE & DE TOUS LES REPRÉSENTANTS

Plus en détail

La mise en place de la Réforme des Rythmes scolaires à Baillargues

La mise en place de la Réforme des Rythmes scolaires à Baillargues La mise en place de la Réforme des Rythmes scolaires à Baillargues Contact Presse : Laurie Carrias Service Communication Mairie de Baillargues Tél. 04 67 87 48 60 laurie.carrias@ville-baillargues.fr SOMMAIRE

Plus en détail

SPORT-ÉTUDES FOOTBALL

SPORT-ÉTUDES FOOTBALL SPORT-ÉTUDES FOOTBALL Depuis 1983, l équipe d enseignants d Energy Academy transmet sa pasdernes. Si votre enfant est passionné par le football et qu il souhaite le pratiquer quotidiennement pour son simple

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DES SERVICES PERISCOLAIRES

REGLEMENT INTERIEUR DES SERVICES PERISCOLAIRES REGLEMENT INTERIEUR DES SERVICES PERISCOLAIRES RESTAURANTS SCOLAIRES, GARDERIES ET TEMPS D ACTIVITES PERISCOLAIRES Introduction La commune de Bassens organise les services périscolaires : restaurants,

Plus en détail

Statuts de Open Data France

Statuts de Open Data France Statuts de Open Data France Association des Collectivités engagées dans l Open Data I - Constitution, but, composition, siège Article 1 - Dénomination Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts

Plus en détail

COMPTE-RENDU CONSEIL MUNICIPAL DU 2 JUIN 2015

COMPTE-RENDU CONSEIL MUNICIPAL DU 2 JUIN 2015 COMPTE-RENDU CONSEIL MUNICIPAL DU 2 JUIN 2015 Absentes excusées : E LAFANECHERE M FAURE 1. Approbation compte-rendu précédent conseil Approuvé à l unanimité. 2. Lecture de la charte de l élu local - Communication

Plus en détail

Livret d accueil RÉSIDENCE POUR PERSONNES AGÉES. Résidence Seniors LES PERVENCHES

Livret d accueil RÉSIDENCE POUR PERSONNES AGÉES. Résidence Seniors LES PERVENCHES Résidence Seniors LES PERVENCHES RÉSIDENCE POUR PERSONNES AGÉES Livret d accueil RPA Les Pervenches Quartier Villaine 4 rue Jean Rostand 91300 Massy 01 60 11 16 00 www.residences-massy.fr édito BIENVENUE

Plus en détail

POLITIQUE LINGUISTIQUE EN FAVEUR DE LA LANGUE BASQUE. Convention de partenariat 2010-2012

POLITIQUE LINGUISTIQUE EN FAVEUR DE LA LANGUE BASQUE. Convention de partenariat 2010-2012 Direction de la communication Tél. : 05 59 46 60 40 Courriel : communication@bayonne.fr Le 4 mars 2010 DOSSIER DE PRESSE POLITIQUE LINGUISTIQUE EN FAVEUR DE LA LANGUE BASQUE Convention de partenariat 2010-2012

Plus en détail

Le budget 2013. Présentation par M. Pascal BOLO, Adjoint aux Finances. Conseil Municipal du

Le budget 2013. Présentation par M. Pascal BOLO, Adjoint aux Finances. Conseil Municipal du Le budget 2013 Présentation par M. Pascal BOLO, Adjoint aux Finances Conseil Municipal du 8 février 2013 Les documents budgétaires : Le budget selon la nomenclature M14; Les documents annexes; Le budget

Plus en détail

DES CHAUDIERES BOIS AUX ATELIERS MUNICIPAUX

DES CHAUDIERES BOIS AUX ATELIERS MUNICIPAUX DOSSIER DE PRESSE DES CHAUDIERES BOIS AUX ATELIERS MUNICIPAUX Lundi 24 janvier 2011-11h Ateliers Municipaux Route de Figeac- Cahors sommaire

Plus en détail

BILLET TGV PRO. LA MAÎTRISE DU TEMPS VOUS VA SI BIEN.

BILLET TGV PRO. LA MAÎTRISE DU TEMPS VOUS VA SI BIEN. BILLET TGV PRO. LA MAÎTRISE DU TEMPS VOUS VA SI BIEN. TGV PRO : PLUS DE FLEXIBILITÉ, PLUS DE MOBILITÉ, PLUS DE RAPIDITÉ. TOUS VOS AVANTAGES TGV PRO DANS UN SEUL BILLET. PRO FLEXI LAISSEZ FILER VOTRE TRAIN

Plus en détail

Présentation du Programme de prévention et de soutien relié aux tags et aux graffitis

Présentation du Programme de prévention et de soutien relié aux tags et aux graffitis Présentation du Programme de prévention et de soutien relié aux tags et aux graffitis Pour contrer le problème du vandalisme par tags et graffitis, la Ville de Gatineau a mis sur pied un Programme de prévention

Plus en détail

SÉJOURS LINGUISTIQUES

SÉJOURS LINGUISTIQUES s s n ne 1 a u Je 0 à 2 de FÉVRIER PRINTEMPS 1 Vivons les langues SÉJOURS LINGUISTIQUES TARIFS SPÉCIAUX RÉSERVÉS AUX COMITÉS D ENTREPRISE FÉVRIER 2015 PRINTEMPS 2015 MALTE ALLEMAGNE ESPAGNE 1 01 42 67

Plus en détail

Objet : Archives de l intercommunalité. Modèles de convention P.J. : 3

Objet : Archives de l intercommunalité. Modèles de convention P.J. : 3 Paris, le 21 juillet 2009 Le ministre de la culture et de la communication à Mesdames et Messieurs les préfets de régions Mesdames et Messieurs les préfets de départements Mesdames et Messieurs les présidents

Plus en détail

Accueil Jeunes 11-17

Accueil Jeunes 11-17 République Française Ville de SaintCloud Pôle Petite enfance, Education, Jeunesse Présentation Accueil Jeunes 1117 Dossier administratif L accueil jeunes 1117 est une structure d accueil, située au 7 bis

Plus en détail

Lettre d information. Demain est souscriptrice de la

Lettre d information. Demain est souscriptrice de la L association Demain est souscriptrice de la plupart des contrats d assurance santé, prévoyance et retraite assurés par Groupama Gan Vie et distribués par Gan Assurances. Gan Evolution Santé, Gan Alterego

Plus en détail

REQUALIFICATION DE ZONES D ACTIVITES

REQUALIFICATION DE ZONES D ACTIVITES REQUALIFICATION DE ZONES D ACTIVITES Le Schéma Régional de Développement Economique prévoit dans son orientation intitulée Promouvoir une attractivité économique durable, axe 5 une stratégie foncière pour

Plus en détail

1.1. Calendrier. Reims, le 30 janvier 2014. Le Recteur de l Académie, Chancelier des Universités. Mesdames et Messieurs les Recteurs d Académie

1.1. Calendrier. Reims, le 30 janvier 2014. Le Recteur de l Académie, Chancelier des Universités. Mesdames et Messieurs les Recteurs d Académie Reims, le 30 janvier 2014 Le Recteur de l Académie, Chancelier des Universités à Rectorat Direction des Supports et des Moyens Division des Examens et Concours DEC 3 - Bureau des examens supérieurs, de

Plus en détail

Modernisation et mise en accessibilité de la gare de Vergèze Muriel PIN 04 67 22 93 87 /// 06 07 76 82 05 pin.muriel@cr-languedocroussillon.

Modernisation et mise en accessibilité de la gare de Vergèze Muriel PIN 04 67 22 93 87 /// 06 07 76 82 05 pin.muriel@cr-languedocroussillon. Modernisation et mise en accessibilité de la gare de Vergèze Muriel PIN 04 67 22 93 87 /// 06 07 76 82 05 pin.muriel@cr-languedocroussillon.fr Dans le cadre du Pacte régional, la Région a mis en place

Plus en détail

EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL DE LA COMMUNE DE SAINT SULPICE LA FORET Séance du 21 novembre 2013

EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL DE LA COMMUNE DE SAINT SULPICE LA FORET Séance du 21 novembre 2013 Étaient présents :, G. LESCOAT, J-L. CORRE, M. LE BER, J-M. BELOT, N 13-11-21/01 FINANCES / TARIFS MUNICIPAUX 2014 / DÉLIBÉRATION Concessions Prestations municipales 2014 arrondi 15 ans renouvelables (le

Plus en détail

Prolongation!!! A chacun son rythme!!!!! FEVRIER 2013. Vacances de. Le fonctionnement d un club de vacances dans votre accueil de loisirs

Prolongation!!! A chacun son rythme!!!!! FEVRIER 2013. Vacances de. Le fonctionnement d un club de vacances dans votre accueil de loisirs Prolongation!!! Vacances de FEVRIER 2013 A chacun son rythme!!!!! Le fonctionnement d un club de vacances dans votre accueil de loisirs 1 SOMMAIRE I. L organisateur 1) Intentions 2) Lieu d accueil 3) Jours

Plus en détail

Les priorités de Sylvia PINEL pour le secteur de la restauration & Le bilan du contrat d avenir. Dossier de presse

Les priorités de Sylvia PINEL pour le secteur de la restauration & Le bilan du contrat d avenir. Dossier de presse Les priorités de Sylvia PINEL pour le secteur de la restauration & Le bilan du contrat d avenir Dossier de presse Vendredi 23 novembre 2012 Contact presse : Cabinet de Sylvia PINEL Nadhéra BELETRECHE 01

Plus en détail