La réforme des rythmes éducatifs dans l Hérault en 2015

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La réforme des rythmes éducatifs dans l Hérault en 2015"

Transcription

1 Direction Départementale de la Cohésion Sociale de l Hérault La réforme des rythmes éducatifs dans l Hérault en 2015 Réunions d information à Béziers et Montpellier 24 et 26 février 2015

2 La réforme des rythmes éducatifs 1 Les objectifs 2 Le temps et les activités périscolaires 3 Le projet éducatif territorial (PEDT) 2015

3 Objectifs Favoriser l articulation temps scolaire et temps périscolaire pour une continuité éducative Lutter contre les inégalités en permettant aux enfants les plus éloignés des activités culturelles, artistiques et sportives d y accéder plus facilement Mobiliser le tissu associatif : professionnels et bénévoles

4 Sous-objectifs Veiller à la sécurité des mineurs dans le cadre des activités périscolaires Promouvoir le développement d activités éducatives et culturelles de qualité et complémentaires à celles de l école

5 Définition : Le temps périscolaire Le temps périscolaire se situe : - le matin juste avant la classe - sur le temps méridien - l après-midi après la classe (y compris le mercredi après-midi et l après-midi libérée pour les activités périscolaires (décret dit «Hamon»)) Enjeux : Besoin de garde des parents Épanouissement et réussite éducative des enfants

6 Les modes d accueil La garderie périscolaire : pas d exigence de qualification des intervenants, pas de déclaration à la DDCS, obligation générale de sécurité Les structures et intervenants extérieurs : clubs, ateliers associatifs, bibliothèques, ETAPS, etc (mono-activités) L accueil de loisirs périscolaires (ALP) (ex-alae) => Code de l'action sociale et des familles à respecter => Déclaration à la DDCS : contacter Mme Sanchez => Financements CAF

7 L accueil de loisirs périscolaire (ALP) Effectif de l ALP : de 7 mineurs jusqu à l effectif maximum de l école (un seul site : l école) de 7 à 300 mineurs si multi-sites (plusieurs sites ou écoles) Directeur de l ALP : ALP > 80 mineurs ET > 80 jours/an : BPJEPS LTP ou équivalents (animateur territorial etc) ou titulaire du BAFD avec dérogation (2 ans + 1 an possible => à l appréciation de la DDCS. La DDCS conseille de demander 1 an avec un projet de formation dans un 1 er temps) => texte sur la dérogation en vigueur pour 3 ans : de décembre 2013 jusqu à décembre 2016 Autre cas, BAFD et BAFD stagiaire suffisant Directeur peut être inclus dans l effectif d encadrement si l ALP accueille moins de 50 mineurs, au dela, il ne pas être compris dans l équipe d animation.

8 L accueil de loisirs périscolaire (ALP) Animateurs de l ALP : BAFA ou équivalents (CQP périscolaire, ATSEM, CAP petite enfance, BEES, BPJEPS, DEJEPS, etc) 50% effectif encadrement BAFA ou équivalents 20% non qualifiés (ou 1 personne pour effectif de 3 ou 4 animateurs) 50 % de stagiaires BAFA ou équivalents Taux d encadrement : < 6ans : 1animateur/10 enfants -> 1/14 si PEDT 6ans : 1animateur/14 enfants -> 1/18 si PEDT Déclaration de l ALP à la DDCS : Contacter Mme Sanchez (coordonnées en fin de diaporama)

9 L accueil de loisirs périscolaire (ALP) 1 expérimentation et 2 dérogations possibles en ALP dans le cadre d un PEDT : Expérimentation de la réduction des taux d encadrement des ALP => évaluation à réaliser et à envoyer à la DDCS pour toutes les collectivités avant le 1 er mars 2016 Dérogation pour les intervenants extérieurs afin d être compris dans le taux d encadrement => intégration des intervenants dans l équipe d animation de l ALP Dérogation pour réduire la durée minimale de l ALP à 1 heure par jour au lieu de 2 heures par jour

10 Le Projet Éducatif Territorial (PEDT) Une obligation dans 4 cas Un cadre de collaboration locale qui rassemble tous les acteurs éducatifs (comité de pilotage, comités techniques, etc) Un outil de cohérence, de concertation et d analyse

11 PEDT : une obligation dans 4 cas Pour demander l expérimentation et les 2 dérogations relatives au ALP Pour continuer à bénéficier du fonds de soutien en 2015/2016 (50 /eft scolarisé ou 90 /eft pour les collectivités en DSU/R cible) =>reconnaissance de la démarche globale PEDT Pour déroger aux temps scolaire 1 er décret (dit Peillon) : =>raccourcir 2 journées/4 uniquement (de 1h30) Pour demander l expérimentation «Hamon» : regroupement des 3h d activités périscolaires sur un après-midi

12 PEDT 2013/2014 et 2014/2015 Quelques données 95 PEDT dans l Hérault : 28 en 2013 et 67 en 2014 Regroupant 60% des communes de l Hérault 2/3 des enfants touchés 80 % des PEDT déclarent un ALP ¾ des PEDT ont demandé une dérogation au taux d encadrement des ALP 14 % des communes de l Hérault organisent les activités périscolaires sur un après-midi (expérimentation «Hamon») 5 % des communes de l Hérault organisent les activités périscolaires sur 2X1h30 (dérogation «Peillon»)

13 Le document PEDT 2015

14 Le document PEDT 2015

15 Le document PEDT 2015 Importance du comité de pilotage qui rassemble tous les acteurs éducatifs => Conseil : le réunir au moins 2 fois par an Objectifs du PEDT à définir => Conseil : y inscrire un volet laïcité et citoyenneté Activités périscolaires à proposer => Conseil : accueils de loisirs périscolaires + associations => Liste des activités à fournir (annexe de la convention PEDT)

16 Le document PEDT 2015

17 Sites et documents Banque des ressources sur l élaboration des PEDT « Guide pratique pour des activités périscolaires de qualité (Edition ) «

18 Contacts DDCS Politiques éducatives territoriales (PEDT, réforme des rythmes, etc) Thomas TABUS : Adresse courriel : Téléphone : Déclaration des accueils de loisirs périscolaires (ALP) Geneviève SANCHEZ : Adresse courriel : Téléphone :

19 Direction Départementale de la Cohésion Sociale de l Hérault Merci pour votre attention

KEEZAM LE STATUT DES ANIMATEURS ET DIRECTEURS EN ACCUEIL COLLECTIF DE MINEURS. LE CONTRAT D ENGAGEMENT ÉDUCATIF (CEE).

KEEZAM LE STATUT DES ANIMATEURS ET DIRECTEURS EN ACCUEIL COLLECTIF DE MINEURS. LE CONTRAT D ENGAGEMENT ÉDUCATIF (CEE). KEEZAM Simplifie l organisation des séjours enfants et ados. www.keezam.fr Fiche Animateurs Nombre de pages : 5 LE STATUT DES ANIMATEURS ET DIRECTEURS EN ACCUEIL COLLECTIF DE MINEURS. LE CONTRAT D ENGAGEMENT

Plus en détail

Réglementation des séjours spécifiques sportifs

Réglementation des séjours spécifiques sportifs Réglementation des séjours spécifiques sportifs Modification du code de l action sociale et des familles concernant les accueils de mineurs en dehors du domicile parental Direction des Sports DSB2 Sommaire

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR. DES STRUCTURES D ACCUEIL PERISCOLAIRE ET EXTRA SCOLAIRE Annexé à la délibération n DE/31/3.5/13.06.2013-17

REGLEMENT INTERIEUR. DES STRUCTURES D ACCUEIL PERISCOLAIRE ET EXTRA SCOLAIRE Annexé à la délibération n DE/31/3.5/13.06.2013-17 REGLEMENT INTERIEUR DES STRUCTURES D ACCUEIL PERISCOLAIRE ET EXTRA SCOLAIRE Annexé à la délibération n DE/31/3.5/13.06.2013-17 Le présent règlement intérieur s applique aux enfants fréquentant les structures

Plus en détail

Rencontre des Directeurs d'accueil Collectif de Mineurs

Rencontre des Directeurs d'accueil Collectif de Mineurs Association départementale des FRANCAS des Bouches du Rhône Rencontre des Directeurs d'accueil Collectif de Mineurs En partenariat avec Jeudi 6 février 2014 Centre Social Estaque Séon 323, rue Rabelais

Plus en détail

Projet Educatif Territorial. Dossier de presse

Projet Educatif Territorial. Dossier de presse Projet Educatif Territorial Dossier de presse Vendredi 18 mars 2016 14h École élémentaire Victor Hugo Contact : Véronique Marizier-Bouhelier Directrice de la Communication et des Relations publiques Tél

Plus en détail

Les activités physiques et sportives dans les accueils collectifs de mineurs (ACM)

Les activités physiques et sportives dans les accueils collectifs de mineurs (ACM) Les activités physiques et sportives dans les accueils collectifs de mineurs (ACM) Synthèse du cadre réglementaire Arrêté du 25 avril 2012 portant application de l article R 227-13 du CASF modifié par

Plus en détail

FILIERE ANIMATION. CONCOURS D ANIMATEUR TERRITORIAL (BAC) et CONCOURS D ANIMATEUR PRINCIPAL de 2 ème classe (BAC + 2)

FILIERE ANIMATION. CONCOURS D ANIMATEUR TERRITORIAL (BAC) et CONCOURS D ANIMATEUR PRINCIPAL de 2 ème classe (BAC + 2) FILIERE ANIMATION CONCOURS D ANIMATEUR TERRITORIAL (BAC) et CONCOURS D ANIMATEUR PRINCIPAL de 2 ème classe (BAC + 2) I - Catégorie et composition... 2 II - Les fonctions... 2 III - Les conditions d accès...

Plus en détail

LE TEMPS PERISCOLAIRE ORGANISATION ET REGLEMENTATION

LE TEMPS PERISCOLAIRE ORGANISATION ET REGLEMENTATION LE TEMPS PERISCOLAIRE ORGANISATION ET REGLEMENTATION QU'EST-CE QUE LE TEMPS PÉRISCOLAIRE? Le temps périscolaire est constitué des heures qui précèdent et suivent la classe durant lesquelles un encadrement

Plus en détail

ANNEXE II PERIODES DE FORMATION EN MILIEU PROFESSIONNEL

ANNEXE II PERIODES DE FORMATION EN MILIEU PROFESSIONNEL ANNEXE II PERIODES DE FORMATION EN MILIEU PROFESSIONNEL 1 DISPOSITIONS GENERALES 1.1 Objectifs La formation en milieu professionnel permet de découvrir les réalités du monde professionnel (activités et

Plus en détail

Institut Méditerranéen du Sport de l Animation et du Tourisme

Institut Méditerranéen du Sport de l Animation et du Tourisme Institut Méditerranéen du Sport de l Animation et du Tourisme Centre national de formation agréé F.F.T Agrément Jeunesse et Sport CQP-AMT BP JEPS APT DE JEPS TENNIS DES JEPS TENNIS FORMATION CONTINUE NOS

Plus en détail

PREAMBULE A LA CHARTE DES STAGES ETUDIANTS EN ENTREPRISE, DECLARATIONS D ENGAGEMENT

PREAMBULE A LA CHARTE DES STAGES ETUDIANTS EN ENTREPRISE, DECLARATIONS D ENGAGEMENT Le Ministre de l Emploi, de la Cohésion sociale et du Logement Le Ministre de l Education nationale, de l Enseignement supérieur et de la Recherche Le Ministre délégué à l Emploi, au Travail et à l Insertion

Plus en détail

PRECONISATIONS AUX MUNICIPALITES POUR ACCOMPAGNER LES PERSONNES HANDICAPEES DANS LES VILLES DU BAS-RHIN

PRECONISATIONS AUX MUNICIPALITES POUR ACCOMPAGNER LES PERSONNES HANDICAPEES DANS LES VILLES DU BAS-RHIN PRECONISATIONS AUX MUNICIPALITES POUR ACCOMPAGNER LES PERSONNES HANDICAPEES DANS LES VILLES DU BAS-RHIN Proposées par UDAPEI du BAS-RHIN Union départementale des associations de parents, de personnes handicapées

Plus en détail

CHARTE POUR LA MISE EN ŒUVRE DE LA CONTINUITÉ ÉDUCATIVE

CHARTE POUR LA MISE EN ŒUVRE DE LA CONTINUITÉ ÉDUCATIVE PRÉFET D INDRE ET LOIRE CHARTE POUR LA MISE EN ŒUVRE DE LA CONTINUITÉ ÉDUCATIVE Cette "charte de la continuité éducative" devrait guider l ensemble des acteurs pour parvenir aux compromis nécessaires et

Plus en détail

La pratique des activités physiques dans le cadre périscolaire

La pratique des activités physiques dans le cadre périscolaire Direction de la jeunesse, de l éducation populaire et de la vie associative Sous-direction des politiques de jeunesse La pratique des activités physiques dans le cadre périscolaire 1 La réforme des rythmes

Plus en détail

COHESION SOCIALE LE PROGRAMME DE REUSSITE EDUCATIVE -=-=-=-

COHESION SOCIALE LE PROGRAMME DE REUSSITE EDUCATIVE -=-=-=- COHESION SOCIALE LE PROGRAMME DE REUSSITE EDUCATIVE -=-=-=- I BASES REGLEMENTAIRES Le plan de cohésion sociale (programmes 15 et 16) et la loi n 2005-32 du 18 janvier 2005 de programmation pour la cohésion

Plus en détail

Formulaire du candidat relatif à l achat de la Formation Compétences Clés par la préfecture de MARTINIQUE (DIECCTE 972)

Formulaire du candidat relatif à l achat de la Formation Compétences Clés par la préfecture de MARTINIQUE (DIECCTE 972) Formulaire du candidat relatif à l achat de la Formation Compétences Clés par la préfecture de MARTINIQUE (DIECCTE 972) Formulaire du candidat 972) PREMIÈRE PARTIE : LETTRE DE CANDIDATURE ET HABILITATION

Plus en détail

CONCOURS D AGENT SPECIALISE DE 1 E CLASSE DES ECOLES MATERNELLES

CONCOURS D AGENT SPECIALISE DE 1 E CLASSE DES ECOLES MATERNELLES FILIERE SANITAIRE ET SOCIALE CATEGORIE C CONCOURS D AGENT SPECIALISE DE 1 E CLASSE DES ECOLES MATERNELLES EXTERNE, INTERNE, 3 e VOIE Loi n 83-634 du 13 juillet 1983 modifiée portant dr oits et obligations

Plus en détail

Coordonnées de la commission d équivalence de diplômes

Coordonnées de la commission d équivalence de diplômes NB : En vertu des dispositions de l article 8 du décret n 2007-196 du 13 février 2007, la commission procède à une comparaison des connaissances, compétences et aptitudes attestées par votre ou vos titres

Plus en détail

14/15. Grandir. à Labenne

14/15. Grandir. à Labenne 14/15 Grandir à Labenne ALSH Périscolaire 3/6 ans École Océane Halte garderie fripouilles Accueil de loisirs Moussaillons 3/11 ans Restaurant Municipal Maison de l Enfance Espace Jeunes Bibliothèque ALSH

Plus en détail

CAPE Académie de Nantes Mardi 20 novembre 2012 FAL 44

CAPE Académie de Nantes Mardi 20 novembre 2012 FAL 44 CAPE Académie de Nantes Mardi 20 novembre 2012 FAL 44 1. Présentation Le Collectif des associations partenaires de l école publique (CAPE) regroupe une vingtaine d organisations, qui militent pour une

Plus en détail

CAP PETITE ENFANCE CONSIGNES AUX CANDIDATS SESSION 2016. Epreuves ponctuelles terminales Candidatures individuelles

CAP PETITE ENFANCE CONSIGNES AUX CANDIDATS SESSION 2016. Epreuves ponctuelles terminales Candidatures individuelles CAP PETITE ENFANCE CONSIGNES AUX CANDIDATS Epreuves ponctuelles terminales Candidatures individuelles SESSION 2016 Le titulaire du C.A.P Petite enfance est un professionnel qualifié compétent pour l accueil

Plus en détail

Le référentiel professionnel du Diplôme d Etat d Educateur de Jeunes Enfants

Le référentiel professionnel du Diplôme d Etat d Educateur de Jeunes Enfants A R D E Q A F Le référentiel professionnel du Diplôme d Etat d Educateur de Jeunes Enfants 1.1 Définition de la profession et du contexte de l intervention p. 2 1.2 Le référentiel d activités du Diplôme

Plus en détail

Un parcours de formation en 2 étapes

Un parcours de formation en 2 étapes Un parcours de formation en 2 étapes Aujourd hui Formation de base «Les fondamentaux du Service Civique et du rôle du tuteur.» Approfondissement 1 ou 2 modules thématiques parmi : Dans quelques temps 1.Réussir

Plus en détail

Réforme des rythmes scolaires. Réunion d information et d échange du 13 décembre 2013

Réforme des rythmes scolaires. Réunion d information et d échange du 13 décembre 2013 Réforme des rythmes scolaires Réunion d information et d échange du 13 décembre 2013 Réforme des rythmes scolaires Les textes Pourquoi une réforme des rythmes scolaires? Les objectifs de la réforme Les

Plus en détail

Circulaire du 2 novembre 2010

Circulaire du 2 novembre 2010 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère du travail, de la solidarité et de la fonction publique NOR : MTSF1024195C Circulaire du 2 novembre 2010 Relative aux modalités d accueil des élèves de l enseignement secondaire

Plus en détail

Formation. et préformation. Brevet Professionnel AGFF. Rentrée 2016 MARSEILLE. Pôle France Espoir de Gymnastique 30, rue Callelongue - 13008 MARSEILLE

Formation. et préformation. Brevet Professionnel AGFF. Rentrée 2016 MARSEILLE. Pôle France Espoir de Gymnastique 30, rue Callelongue - 13008 MARSEILLE Rentrée 2016 MARSEILLE Formation et préformation Formation Brevet Professionnel AGFF Pôle France Espoir de Gymnastique 30, rue Callelongue - 13008 MARSEILLE Le BPJEPS AGFF Diplôme d Etat de niveau IV Le

Plus en détail

cvbnmqwertyuiopasdfghjklzxcvbnmq wertyuiopasdfghjklzxcvbnmqwertyui

cvbnmqwertyuiopasdfghjklzxcvbnmq wertyuiopasdfghjklzxcvbnmqwertyui Qwertyuiopasdfghjklzxcvbnmqwerty uiopasdfghjklzxcvbnmqwertyuiopasd fghjklzx CHARTE D ACCUEIL des STAGIAIRES cvbnmqwertyuiopasdfghjklzxcvbnmq Foyer de l Enfance des Alpes-Maritimes vbnmqwertyuiopasdfghjklzxcvbnmq

Plus en détail

Convention constitutive du RSVA

Convention constitutive du RSVA RÉSEAU DE SERVICES POUR UNE VIE AUTONOME Convention constitutive du RSVA Vu le code de la santé publique. Vu la loi n 2002-303 du 4 mars 2002 relative aux droits des malades et à la qualité du système

Plus en détail

Rapport d'activités du comité de suivi national de la réforme des rythmes scolaires (deuxième semestre 2014),

Rapport d'activités du comité de suivi national de la réforme des rythmes scolaires (deuxième semestre 2014), Rapport d'activités du comité de suivi national de la réforme des rythmes scolaires (deuxième semestre 2014), remis à Najat Vallaud-Belkacem, Ministre de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur

Plus en détail

Bilan du Contrat Local de Santé du Pays Vesoul Val de Saône

Bilan du Contrat Local de Santé du Pays Vesoul Val de Saône Bilan du Contrat Local de Santé du Pays Vesoul Val de Saône 13 mai 2015 Mairie de Vesoul Sommaire Modalités du Contrat Local de Santé 2011-2014 Témoignages de 4 actions du CLS Travaux d élaboration du

Plus en détail

PEDT Saint Symphorien d ozon 2015-2017

PEDT Saint Symphorien d ozon 2015-2017 PEDT Saint Symphorien d ozon 2015-2017 Réforme des rythmes scolaires OCDE moyenne 187 jours France 144 jours Nombre de jours le plus faible de ces pays. Apprentissages Une concentration du temps inadaptée

Plus en détail

CONVENTION DE STAGE BTS MANAGEMENT DES UNITES COMMERCIALES

CONVENTION DE STAGE BTS MANAGEMENT DES UNITES COMMERCIALES CONVENTION DE STAGE BTS MANAGEMENT DES UNITES COMMERCIALES Entre les Soussignés : LTP CARCADO-SAISSEVAL 121 Boulevard Raspail 75006 PARIS 01 45 48 43 46 Représenté par le Chef d Etablissement Monsieur

Plus en détail

Tout dossier incomplet à la date limite du dépôt ne sera pas retenu

Tout dossier incomplet à la date limite du dépôt ne sera pas retenu Service de formation de VOIRON CREPS Rhône Alpes Service de formation de VOIRON La Brunerie BP 117 38503 VOIRON Cedex 04 76 35 67 84 deborah.best@crepsrhonealpes.sports.gouv.fr FICHE D INSCRIPTION AUX

Plus en détail

PROJET. Un collectif au service des cantons : Albens / Aix nord / Aix centre / Aix sud

PROJET. Un collectif au service des cantons : Albens / Aix nord / Aix centre / Aix sud PROJET Un collectif au service des cantons : Albens / Aix nord / Aix centre / Aix sud Le mot des élus Créé en 2007, le collectif Atout-Jeunes est un regroupement de structures œuvrant pour l enfance et

Plus en détail

PROJET EDUCATIF TERRITORIAL COMMUNE DE CANEJAN Année scolaire 2013/2014

PROJET EDUCATIF TERRITORIAL COMMUNE DE CANEJAN Année scolaire 2013/2014 PROJET EDUCATIF TERRITORIAL COMMUNE DE CANEJAN Année scolaire 2013/2014 Introduction Depuis plusieurs années, la ville de Canéjan s est fortement engagée en faveur de l éducation considérée comme un champ

Plus en détail

Axe 6 : Maintenir les dynamiques sportives, culturelles, associatives et accompagner les jeunes vers l'autonomie

Axe 6 : Maintenir les dynamiques sportives, culturelles, associatives et accompagner les jeunes vers l'autonomie N de la mesure : 6.3.2 Axe 6 : Maintenir les dynamiques sportives, lles, associatives et accompagner les jeunes vers l'autonomie Action 6.3 : Former et éduquer les citoyens de demain Pilote : Finalité

Plus en détail

Ordonnance concernant les structures suprarégionales du cycle d'orientation du 12 janvier 2011

Ordonnance concernant les structures suprarégionales du cycle d'orientation du 12 janvier 2011 - 1-411.200 Ordonnance concernant les structures suprarégionales du cycle d'orientation du 12 janvier 2011 Le Conseil d'etat du canton du Valais vu les articles 8, 43, 56, 58 et 59 de la loi sur le cycle

Plus en détail

Bénévoles (ou collaborateur

Bénévoles (ou collaborateur Bénévoles (ou collaborateur occasionnel) dans la Fonction Publique Territoriale Des particuliers peuvent être amenés à apporter leur concours aux collectivités territoriales, dans un cadre normal lors

Plus en détail

AVIS D APPEL PUBLIC A LA CONCURRENCE. Lot n 1 : Risques statutaires des agents titulaires du CCAS (y compris des CROCUS) de la commune d Orsay

AVIS D APPEL PUBLIC A LA CONCURRENCE. Lot n 1 : Risques statutaires des agents titulaires du CCAS (y compris des CROCUS) de la commune d Orsay AVIS D APPEL PUBLIC A LA CONCURRENCE Identification de l'organisme qui passe le marché : Centre communal d action sociale d Orsay Pouvoir adjudicateur : M. le Président du CCAS Adresse : 2 place du général

Plus en détail

Pôle Enfance Jeunesse. REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES Résultats de l évaluation année 2013/2014

Pôle Enfance Jeunesse. REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES Résultats de l évaluation année 2013/2014 REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES Résultats de l évaluation année 2013/2014 RAPPEL OBJECTIFS DE LA RÉFORME Mieux respecter les rythmes d apprentissage et de repos de l enfant Mieux articuler le temps scolaire

Plus en détail

Ordre de Service. Emploi temporairement vacant de coordonnateur du CEFA

Ordre de Service. Emploi temporairement vacant de coordonnateur du CEFA Ordre de Service Aux Chefs des établissements d enseignement secondaire de plein exercice et de promotion sociale Date 11 avril 2016 Priorité Moyenne Référence f1516mf-nv06-07_34-14 Instruction publique

Plus en détail

Madame, Monsieur, Stage de type 1 : stage de découverte et d initiation

Madame, Monsieur, Stage de type 1 : stage de découverte et d initiation 5648 14/03/2016 Mise à jour de certaines dispositions reprises dans la circulaire 5038 du 22/10/2014 concernant l organisation des visites et stages dans l enseignement secondaire ordinaire et spécialisé

Plus en détail

ENTENTE DE COLLABORATION POUR LES STAGES EN ENSEIGNEMENT ENTRE L UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À TROIS-RIVIÈRES UNE INSTITUTION SCOLAIRE HORS QUÉBEC

ENTENTE DE COLLABORATION POUR LES STAGES EN ENSEIGNEMENT ENTRE L UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À TROIS-RIVIÈRES UNE INSTITUTION SCOLAIRE HORS QUÉBEC ENTENTE DE COLLABORATION POUR LES STAGES EN ENSEIGNEMENT ENTRE L UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À TROIS-RIVIÈRES ET UNE INSTITUTION SCOLAIRE HORS QUÉBEC - 2 - ENTENTE DE COLLABORATION POUR LES STAGES EN ENSEIGNEMENT

Plus en détail

MAIRIE DE CLAIX Direction Education Jeunesse et Sport. Projet Educatif Territorial 2014/2017 Mars 2015

MAIRIE DE CLAIX Direction Education Jeunesse et Sport. Projet Educatif Territorial 2014/2017 Mars 2015 MAIRIE DE CLAIX Direction Education Jeunesse et Sport Projet Educatif Territorial 2014/2017 Mars 2015 SOMMAIRE PREAMBULE 4 FICHE D IDENTITE DE LA COLLECTIVITE 4 PERIMETRE ET PUBLIC DU PEDT 4 Territoire

Plus en détail

Cahier des charges d achat de formation

Cahier des charges d achat de formation Cahier des charges d achat de formation MISE EN CONCURRENCE POUR : LE SECTEUR EQUESTRE Dans le cadre du Plan de formation mutualisé interentreprises du FAFSEA Région : NORD PAS DE CALAIS / PICARDIE CDC

Plus en détail

Lutter contre les stéréotypes filles - garçons

Lutter contre les stéréotypes filles - garçons Remise du rapport Lutter contre les stéréotypes filles - garçons Un enjeu d égalité et de mixité dès l enfance www.strategie.gouv.fr Paris, 15 janvier 2014 @Strategie_Gouv Stéréotypes filles/garçons :

Plus en détail

GUIDE MON PROJET SPORTIF UNE MÉTHODE ÉCO RESPONSABLE COMMENT ÉLABORER MON PROJET ASSOCIATIF ET VALORISER LE FONCTIONNEMENT DE MA STRUCTURE LIVRET

GUIDE MON PROJET SPORTIF UNE MÉTHODE ÉCO RESPONSABLE COMMENT ÉLABORER MON PROJET ASSOCIATIF ET VALORISER LE FONCTIONNEMENT DE MA STRUCTURE LIVRET GUIDE MON PROJET SPORTIF UNE MÉTHODE ÉCO RESPONSABLE LIVRET COMMENT ÉLABORER MON PROJET ASSOCIATIF ET VALORISER LE FONCTIONNEMENT DE MA STRUCTURE L objectif de ce chapitre est de vous inciter à intégrer

Plus en détail

Centre Communal d Action Sociale

Centre Communal d Action Sociale Centre Communal d Action Sociale REGLEMENT DE FONCTIONNEMENT Du Centre de Loisirs des 11/15 ans «CLUB ADOS» INTRODUCTION : La commune de Sathonay-Camp a souhaité mettre en place un «club Ados» à destination

Plus en détail

Orientation des élèves de troisième intéressés par des études conduisant à des métiers du sanitaire et du social

Orientation des élèves de troisième intéressés par des études conduisant à des métiers du sanitaire et du social Orientation des élèves de troisième intéressés par des études conduisant à des métiers du sanitaire et du social Éléments d information à l intention des professeurs de Troisième À la rentrée 2011, le

Plus en détail

Chaque candidat est laissé seul juge de ses capacités et aptitudes à s adapter au programme qu il aura choisi.

Chaque candidat est laissé seul juge de ses capacités et aptitudes à s adapter au programme qu il aura choisi. Rubrique Jobs et Stages du Contrat Qualité de L Office juin2009 RUBRIQUE «LES JOBS ET STAGES EN ENTREPRISE A L ETRANGER» DU CONTRAT QUALITE Jobs à l étranger Il s agit de programmes ayant pour but de se

Plus en détail

AGENCE NATIONALE DE LUTTE CONTRE L'ILLETTRISME SIGMA FORMATION FICHE ACTEUR

AGENCE NATIONALE DE LUTTE CONTRE L'ILLETTRISME SIGMA FORMATION FICHE ACTEUR AGENCE NATIONALE DE LUTTE CONTRE L'ILLETTRISME SIGMA FORMATION 21 rue Saint Eloi 13010 Marseille, 13012, Marseille, Provence-Alpes-Côt d'azur email: contact@sigma-formation.fr www.sigma-formation.fr Tel:

Plus en détail

Certificat de Qualification Professionnelle Téléconseiller(ère) Dossier de recevabilité VAE

Certificat de Qualification Professionnelle Téléconseiller(ère) Dossier de recevabilité VAE COMMISSION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI ET DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE DE LA MUTUALITE Certificat de Qualification Professionnelle Téléconseiller(ère) Dossier de recevabilité VAE Candidat : Nom

Plus en détail

PROPOSITIONS SUR LE CHOMAGE

PROPOSITIONS SUR LE CHOMAGE PROPOSITIONS SUR LE CHOMAGE ORIENTATIONS DE BASE Le travail reste aujourd hui le meilleur, voire le seul moyen de reconnaissance sociale. Il offre dans un certain nombre de cas des possibilités d action

Plus en détail

Orientations générales du CNDS pour 2009

Orientations générales du CNDS pour 2009 Orientations générales du CNDS pour 2009 Orientations générales de Mme la Ministre Première priorité : le développement de la pratique sportive des jeunes scolarisés des habitants des quartiers en difficulté

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Management des emplois et des compétences de l Université Paris 13 - Paris-Nord Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation

Plus en détail

LES JOURNÉES DE la persévérance scolaire

LES JOURNÉES DE la persévérance scolaire LES JOURNÉES DE la persévérance scolaire GUIDE DE SUGGESTIONS D ACTIVITÉS PAGE 1 Les Journées de la persévérance scolaire...3 La situation au Centre-du-Québec...4 Encourager les jeunes à persévérer...5

Plus en détail

MERCI DE VOTRE PARTICIPATION!

MERCI DE VOTRE PARTICIPATION! QUESTIONNAIRE AUX ASSOCIATIONS : QUELS RYTHMES SCOLAIRES POUR NOS ENFANTS? Le questionnaire est à retourner avant le 04 octobre 2013 : - Au Pôle Sports Enfance Jeunesse de l Hôtel de Ville - Par mail o

Plus en détail

Bourgoin - Jailleu. Thierry VASSE IEN Enseignement Pré-élémentaire et Politiques Educatives Territoriales

Bourgoin - Jailleu. Thierry VASSE IEN Enseignement Pré-élémentaire et Politiques Educatives Territoriales Bourgoin - Jailleu Thierry VASSE IEN Enseignement Pré-élémentaire et Politiques Educatives Territoriales Spécificité historique d un partenariat à construire et à réguler en permanence Enseignants et non

Plus en détail

Mise en place du réseau 12 novembre 2009.

Mise en place du réseau 12 novembre 2009. Mise en place du réseau 12 novembre 2009. Rappel du contexte. La période actuelle est marquée par un certain nombre d interrogations, voire d inquiétudes, sur la mise en place des politiques enfance/jeunesse

Plus en détail

Démarche d évaluation des facteurs de pénibilité. Objectif : Réduire la pénibilité. www.carsat-sudest.fr

Démarche d évaluation des facteurs de pénibilité. Objectif : Réduire la pénibilité. www.carsat-sudest.fr Démarche d évaluation des facteurs de pénibilité Objectif : Réduire la pénibilité 1 - MOBILISER LES ACTEURS La réussite commence par la mobilisation du personnel pour avoir un point de vue élargi, consensuel

Plus en détail

DIRECTION DE L ENVIRONNEMENT

DIRECTION DE L ENVIRONNEMENT DIRECTION DE L ENVIRONNEMENT Organismes publics CONTACTS Adresser tous courriers à Monsieur le Président de la Région Languedoc-Roussillon A l attention de la Direction de l Environnement Hôtel de Région

Plus en détail

CATALOGUE des actions

CATALOGUE des actions CATALOGUE des actions programmes groupes 2014 / 2015 Bureau Information Jeunesse de Loir et Cher 15, avenue de Vendôme 41000 Blois Le BUREAU INFORMATION JEUNESSE, c est quoi? Le Bureau Information Jeunesse

Plus en détail

APPEL A PROJETS POUR LE DEVELOPPEMENT DE PLANS SOLAIRES PHOTOVOLTAIQUES TERRITORIAUX, D ETABLISSEMENTS ET DE FILIERES

APPEL A PROJETS POUR LE DEVELOPPEMENT DE PLANS SOLAIRES PHOTOVOLTAIQUES TERRITORIAUX, D ETABLISSEMENTS ET DE FILIERES APPEL A PROJETS POUR LE DEVELOPPEMENT DE PLANS SOLAIRES PHOTOVOLTAIQUES TERRITORIAUX, D ETABLISSEMENTS ET DE FILIERES Délai de réponse : 1 ère tranche : 19 novembre 2009 2 ème tranche : 4 décembre 2009

Plus en détail

Prestation de service Lieu d accueil enfants - parents. Janvier 2015 1/7

Prestation de service Lieu d accueil enfants - parents. Janvier 2015 1/7 LES CONDITIONS PARTICULIERES Prestation de service Lieu d accueil enfants - parents Janvier 2015 1/7 L objet de la convention Elle encadre les modalités d intervention et de versement de la prestation

Plus en détail

CONCOURS DE REDACTEUR TERRITORIAL (Bac) et CONCOURS DE REDACTEUR PRINCIPAL de 2 ème classe (Bac +2)

CONCOURS DE REDACTEUR TERRITORIAL (Bac) et CONCOURS DE REDACTEUR PRINCIPAL de 2 ème classe (Bac +2) ADMINISTRATIVE 3440, route de Neufchâtel B.P. 72 76233 BOIS-GUILLAUME Cedex Tél. : 02 35 59 7 Fax : 02 35 59 94 63 www.cdg76.fr FILIERE ADMINISTRATIVE CONCOURS DE REDACTEUR TERRITORIAL (Bac) et CONCOURS

Plus en détail

COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DE L HOPITAL À DOMICILE D AVIGNON ET SA REGION

COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DE L HOPITAL À DOMICILE D AVIGNON ET SA REGION COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DE L HOPITAL À DOMICILE D AVIGNON ET SA REGION 1525, chemin du Lavarin 84083 Avignon cedex 2 Mai 2004 Agence nationale d accréditation et d évaluation en santé SOMMAIRE COMMENT

Plus en détail

Contrat de ville 2015-2020 Appel à projet 2016. 2. Rappel du cadre des priorités du contrat de ville de Saumur

Contrat de ville 2015-2020 Appel à projet 2016. 2. Rappel du cadre des priorités du contrat de ville de Saumur Appel à projet 2016 1. Un contrat de ville nouvelle génération La loi de programmation pour la ville et la cohésion sociale du 21 février 2014 a fixé les principes suivants pour le nouveau contrat de ville

Plus en détail

Note à l'attention des candidats CAP "PETITE ENFANCE" Session 2016

Note à l'attention des candidats CAP PETITE ENFANCE Session 2016 Note à l'attention des candidats CAP "PETITE ENFANCE" Session 2016 (Modalité : Épreuves Ponctuelles Terminales) Cette note concerne les candidats suivants : CANDIDAT RELEVANT D UN ETABLISSEMENT PRIVE HORS

Plus en détail

CTI 2016-2021. Accompagnement des Communes. et des Territoires pour l Investissement dans la Vienne

CTI 2016-2021. Accompagnement des Communes. et des Territoires pour l Investissement dans la Vienne CTI Accompagnement des Communes et des Territoires pour l Investissement dans la Vienne 2016-2021 Dans un contexte de réduction des dotations de l État, cette nouvelle politique territoriale affiche la

Plus en détail

ETAT des LIEUX ANALYSE et DIAGNOSTIC MARS - MAI 2015

ETAT des LIEUX ANALYSE et DIAGNOSTIC MARS - MAI 2015 PROJET EDUCATIF TERRITORIAL DE SAINT-JORY Cahier N 1 ETAT des LIEUX ANALYSE et DIAGNOSTIC MARS - MAI 2015 «Rencontre de tous les responsables des structures des pôles éducatifs de la petite enfance à la

Plus en détail

LIVRET REFERENTIEL. Spécialité perfectionnement sportif. Mention Tennis. du Diplôme d Etat de la jeunesse, de l éducation populaire et du sport

LIVRET REFERENTIEL. Spécialité perfectionnement sportif. Mention Tennis. du Diplôme d Etat de la jeunesse, de l éducation populaire et du sport LIVRET REFERENTIEL Spécialité perfectionnement sportif Mention Tennis du Diplôme d Etat de la jeunesse, de l éducation populaire et du sport Avril 2012 1 2 INTRODUCTION Le ministère des sports est engagé

Plus en détail

La formation en Master MEEF mention 1 er degré

La formation en Master MEEF mention 1 er degré ÉSPÉ de l académie de Créteil La formation en Master MEEF mention 1 er degré Sigolène Couchot-Schiex, Responsable du Master MEEF Premier degré 1 Pour devenir PE Deux conditions : Vous devez être lauréat.e

Plus en détail

Comment savoir si ma commune fait partie du territoire VPah? Consultez le site internet du Pays Loire Val d Aubois à la page partenaires

Comment savoir si ma commune fait partie du territoire VPah? Consultez le site internet du Pays Loire Val d Aubois à la page partenaires QUESTIONS REPONSES J habite dans une Ville ou un Pays d art et d histoire : Comment savoir si ma commune fait partie du territoire VPah? Consultez le site internet du Pays Loire Val d Aubois à la page

Plus en détail

RÈGLEMENT DU CONCOURS

RÈGLEMENT DU CONCOURS Récupérés, détournés, transformés ou recyclés : les objets désuets n ont pas dit leur dernier mot RÈGLEMENT DU CONCOURS Préambule : La médiathèque de La Forêt Fouesnant organise un concours photo sur le

Plus en détail

La base de loisirs BL de l UCPA

La base de loisirs BL de l UCPA Étude de cas n 1 La base de loisirs BL de l UCPA 1. Présenter le schéma de gestion du pôle LSP et de la base de loisir BL. En quoi vous paraît-il cohérent avec le plan stratégique de l UCPA? La structure

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE SYNTHESE. Accueil Collectif de Mineurs Municipal «La Buissonnière»

PROJET PEDAGOGIQUE SYNTHESE. Accueil Collectif de Mineurs Municipal «La Buissonnière» ANNEE 2015-2016 PROJET PEDAGOGIQUE SYNTHESE Accueil Collectif de Mineurs Municipal «La Buissonnière» ACCUEIL DE LOISIRS Situé au Groupe Scolaire des Vertes Campagnes ACCUEILS PERISCOLAIRES Sur les Groupes

Plus en détail

Plan monodisciplinaire d intervention : D2 psychosocial Commune : Province :

Plan monodisciplinaire d intervention : D2 psychosocial Commune : Province : Plan monodisciplinaire d intervention : D2 psychosocial Commune : Province : Objectif général : le PIPS vise à offrir une réponse adaptée et coordonnée aux besoins psychosociaux des victimes d une urgence

Plus en détail

I - INTÉRÊT GÉNÉRAL CHARTE LOCALE DU SPORT

I - INTÉRÊT GÉNÉRAL CHARTE LOCALE DU SPORT CHARTE LOCALE DU SPORT La charte locale du sport fixe les enjeux du développement du sport et des activités physiques et sportives sur le territoire d Aulnay- sous- bois en partenariat avec le monde sportif

Plus en détail

CONVENTION RELATIVE A LA PERIODE DE STAGE EN ENTREPRISE

CONVENTION RELATIVE A LA PERIODE DE STAGE EN ENTREPRISE CONVENTION RELATIVE A LA PERIODE DE STAGE EN ENTREPRISE des Etudiants de BTS Stage obligatoire et évalué Entre l entreprise ci-dessous désignée : NOM de l entreprise (ou l organisme) d accueil : «entreprise»

Plus en détail

PROJET EDUCATIF TERRITORIAL COMMUNE DE CHAULGNES Année scolaire 2014/2015

PROJET EDUCATIF TERRITORIAL COMMUNE DE CHAULGNES Année scolaire 2014/2015 PROJET EDUCATIF TERRITORIAL COMMUNE DE CHAULGNES Année scolaire 2014/2015 Introduction Depuis plusieurs années, CHAULGNES s est fortement engagée en faveur de la jeunesse considérée comme un champ d action

Plus en détail

Filière administrative

Filière administrative Filière administrative LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE Notice d information Mise à jour le : 11/04/2016 de Rédacteur Territorial Textes de référence : - Décret n 2012-924 du 30 juillet 2012 portant statut

Plus en détail

Projet de mise en œuvre des nouveaux rythmes scolaires

Projet de mise en œuvre des nouveaux rythmes scolaires Projet de mise en œuvre des nouveaux rythmes scolaires à faire remonter à l IEN au plus tard le 18 décembre 2013 Commune ou RPI ou secteur COMMUNE DE MONTCHANIN 71210 Ecole(s) concernée(s) ECOLE ELEMENTAIRE

Plus en détail

Chef de chantier gros oeuvre

Chef de chantier gros oeuvre Impression à partir du site https://offredeformation.picardie.fr le 24/06/2016. Fiche formation Chef de chantier gros oeuvre - N : 19299 - Mise à jour : 08/12/2015 Chef de chantier gros oeuvre Lycée Technique

Plus en détail

INFORMATION PARENTS D ELEVES: Projet d Organisation du Temps Scolaire (POTS) Septembre 2014

INFORMATION PARENTS D ELEVES: Projet d Organisation du Temps Scolaire (POTS) Septembre 2014 INFORMATION PARENTS D ELEVES: Projet d Organisation du Temps Scolaire (POTS) Septembre 2014 Issu de la réforme des rythmes scolaires Les principes de la réforme: Améliorer les conditions d apprentissage

Plus en détail

SOMMAIRE. * Accueil des enfants. * Activités sportives. * Culture et loisirs. * Parents d élèves / Amicales Laïques

SOMMAIRE. * Accueil des enfants. * Activités sportives. * Culture et loisirs. * Parents d élèves / Amicales Laïques SOMMAIRE * Accueil des enfants Centre de Loisirs... 3 Périscolaire... 4 Relais assistantes maternelles... 8 * Activités sportives * Culture et loisirs Football... 10 Handball... 12 Tennis... 13 Yoga...

Plus en détail

Concevoir, piloter et évaluer un projet

Concevoir, piloter et évaluer un projet Gestion de projet Concevoir, piloter et évaluer un projet Objectifs Acquérir des outils en méthodologie de projet afin de renforcer vos capacités à concevoir, piloter et évaluer un projet de solidarité

Plus en détail

Dossier inscription TAP 2016/2017 école maternelle (petites et moyennes sections) publique du Bois d Oingt

Dossier inscription TAP 2016/2017 école maternelle (petites et moyennes sections) publique du Bois d Oingt Dossier inscription TAP 2016/2017 école maternelle (petites et moyennes sections) publique du Bois d Oingt Nom de l enfant 1 Nom de l enfant 2 Nom de l enfant adresse courriel Représentant légal 1 adresse

Plus en détail

GUIDE. Bilan d'activité des Club ados. (Alsh 12 17 ans) Ce guide est le résultat d'un travail collectif de responsables jeunesse,

GUIDE. Bilan d'activité des Club ados. (Alsh 12 17 ans) Ce guide est le résultat d'un travail collectif de responsables jeunesse, GUIDE Bilan d'activité des Club ados (Alsh 12 17 ans) Ce guide est le résultat d'un travail collectif de responsables jeunesse, directeurs de structures, coordinateurs, réunis sous la responsabilité du

Plus en détail

Affichage obligatoire

Affichage obligatoire Bordeaux, le 3 octobre 2014 Le Recteur de l Académie de Bordeaux Chancelier des universités d Aquitaine à Mesdames et Messieurs les Inspecteurs d Académie, Directeurs académiques des services de l Education

Plus en détail

LE TRAVAIL D INTERET GENERAL

LE TRAVAIL D INTERET GENERAL Accueillir une personne en Travail d intérêt général, TIG Guide pratique à l usage du tuteur LE TRAVAIL D INTERET GENERAL Etre utile à la collectivité T GRéapprendre les règles i Réinsérer des majeurs

Plus en détail

PRÉVENTION des RISQUES PROFESSIONNELS

PRÉVENTION des RISQUES PROFESSIONNELS PROTOCOLE D ACCORD pour l'enseignement de la PRÉVENTION des RISQUES PROFESSIONNELS Ministère de l Éducation Nationale, de la Recherche et de la Technologie Caisse Nationale de l Assurance Maladie des Travailleurs

Plus en détail

REDACTEUR PRINCIPAL de 2 ème CLASSE

REDACTEUR PRINCIPAL de 2 ème CLASSE REDACTEUR PRINCIPAL de 2 ème CLASSE Examen professionnel Par voie d avancement de grade SERVICE CONCOURS ET EXAMENS 10 Points de Vue - CS 40056-77564 LIEUSAINT CEDEX Téléphone : 01.64.14.17.77 - Fax :

Plus en détail

FICHE DE POSTE. Zones d activitås communales - Suivi des dossiers de fonds de concours dans le cadre de l amånagement des zones d activitås communales

FICHE DE POSTE. Zones d activitås communales - Suivi des dossiers de fonds de concours dans le cadre de l amånagement des zones d activitås communales FICHE DE POSTE IntitulÄ du poste : Agent de däveloppement local. Cadre statutaire : FiliÄre : Administrative CatÅgorie : B Cadres d emploi : RÄdacteur Territorial Emploi permanent : Oui Missions : Met

Plus en détail

La RSE est elle une réponse aux contraintes et changements des organisations? quelles leçons peut on tirer de la RSE dans le monde de l entreprise?

La RSE est elle une réponse aux contraintes et changements des organisations? quelles leçons peut on tirer de la RSE dans le monde de l entreprise? Le 3 avril àlyon La RSE est elle une réponse aux contraintes et changements des organisations? quelles leçons peut on tirer de la RSE dans le monde de l entreprise? François Fatoux Présentation de l ORSE

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE ANNEE

PROJET PEDAGOGIQUE ANNEE PROJET PEDAGOGIQUE ANNEE 2013 /2014 Préambule La réforme des rythmes scolaires, mise en œuvre par le Gouvernement, doit permettre une meilleure répartition du temps scolaire passant de 4 à 4,5 jours d

Plus en détail

LES PRÉPARATIONS AUX CONCOURS ET EXAMENS DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE

LES PRÉPARATIONS AUX CONCOURS ET EXAMENS DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE DÉLÉGATION ALSACE-MOSELLE LES PRÉPARATIONS AUX CONCOURS ET EXAMENS DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE DISPOSITIF FILIÈRE TECHNIQUE- 2014 /2015 Modules proposés : intitulé - durée - lieu - délai Ingénieur

Plus en détail

Mieux connaître les pratiquants de sports de nature en Nord-Pas-de-Calais. pour promouvoir une offre sportive de qualité (expérience de 3 enquêtes)

Mieux connaître les pratiquants de sports de nature en Nord-Pas-de-Calais. pour promouvoir une offre sportive de qualité (expérience de 3 enquêtes) Mieux connaître les pratiquants de sports de nature en Nord-Pas-de-Calais pour promouvoir une offre sportive de qualité (expérience de 3 enquêtes) Valérie OLIVIER DRJSCS Contexte du Nord-Pas-de-Calais

Plus en détail

Service des ressources humaines. Politique de santé et de sécurité du travail

Service des ressources humaines. Politique de santé et de sécurité du travail Service des ressources humaines Politique de santé et de sécurité du travail Approuvé par la résolution : Date d entrée en vigueur : Révisé le : CC13/14-05-155 Le 7 mai 2014 Préambule Par la présente politique,

Plus en détail

Formations 2 ème semestre 2012

Formations 2 ème semestre 2012 Formations 2 ème semestre 2012 Responsables, Bénévoles, Salariés du sport drômois Ensemble, nous sommes plus forts dans nos territoires Nos partenaires CONTACT CDOS DROME Maison des bénévoles du sport

Plus en détail

SCHEMA ACCUEIL HEBERGEMENT INSERTION

SCHEMA ACCUEIL HEBERGEMENT INSERTION SCHEMA ACCUEIL HEBERGEMENT INSERTION DU PAS-DE-CALAIS 2007-2012 2012 0 SCHEMA DEPARTEMENTAL ACCUEIL HEBERGEMENT INSERTION DU PAS-DE-CALAIS Préambule 4 Préambule Le présent document constitue le troisième

Plus en détail