solutions : Quand un pro vous dit noir joue 1, on joue 1.

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "solutions : Quand un pro vous dit noir joue 1, on joue 1."

Transcription

1 Ctt wtt 24 t u u é, t uét vu vz u t t KGS t ux u uu. t été éé Du Hutu (7 yu) ét u u v. S u vu éutt ux : 3 uu u t ué u 2 tu v uu 2 yu à 2. Pu u L : xv F (3 yu). Pu u A : - Bu (7yu). Et u u V : u Hutu (7 yu). B u à ux ut u à ê u tét. ut : Qu u vu t u 1, u 1. Pè : à u D uv t à t u t A Pè t u uvu t tt v u z y Pv : «u t u u é : t tt, t é.» Ré u ué

2 D:\TRAVAIL\xxw-yv. Pt y D Juu N yv Juu B xxw Dt Réutt B t Fu 1 (-) xxw [14]: yv [15?]: xxw [14]: 4 B A D 2 C Fu 2 (1-4) B 4: tt 't èt t ux tvt u xu. E éé 4 té P 1 19/03/2013

3 D:\TRAVAIL\xxw-yv. Pt y D A : u B :: u ut C : ttu xt D vu C B A Fu 3 (5-5) N 5: t tu v vyé v t utt. A B u C ux D 3.1 N 5: ut t 'u u t P 2 19/03/2013

4 D:\TRAVAIL\xxw-yv. Pt y D 1 t u u t 2 (u ) t t 6 D 3.2 B 6: t u u 'étu ut t ut t D B 14: t t ué u ^^ P 3 19/03/2013

5 D:\TRAVAIL\xxw-yv. Pt y D D 3.3 N 7: u y t u (u ééé) D N 17: y P 4 19/03/2013

6 D:\TRAVAIL\xxw-yv. Pt y D D 3.4 N 9: u t u y A 8 12 C D B 6 Fu 4 (6-13) N 13: ttt t ^^ tu t u u t u uv ttu ut té u ^^ t A u B v u éé u A B à u C t D P 5 19/03/2013

7 D:\TRAVAIL\xxw-yv. Pt y D D 4.1 N 23: D N 25: ux P 6 19/03/2013

8 D:\TRAVAIL\xxw-yv. Pt y D D 4.2 N 23: tt ut t u t 't uté 14 Fu 5 (14-14) B 14: é t é P 7 19/03/2013

9 D:\TRAVAIL\xxw-yv. Pt y D A B 15 C D Fu 6 (15-15) N 15: t é 't t, u t t té u xt u A t 'ét u tt v t B u 'ét C t v D u t u t u D 6.1 N 19: ut P 8 19/03/2013

10 D:\TRAVAIL\xxw-yv. Pt y D 16 B D A C Fu 7 (16-16) B 16: ut t t u (é) t t xt t tt (t) t ut u êt u x u A t ux u B A () t t ux u (é t t) C t D t té A 17 B Fu 8 (17-17) N 17: ^^ A à t u B P 9 19/03/2013

11 D:\TRAVAIL\xxw-yv. Pt y D D 8.1 B 30: ué u ux D 8.2 N 23: tét v t tu ttu t t u ttu P 10 19/03/2013

12 D:\TRAVAIL\xxw-yv. Pt y D 24 D D 8.4 N 23: ux u u v C P 11 19/03/2013

13 D:\TRAVAIL\xxw-yv. Pt y D D N 25: ux u ^^ D 8.5 P 12 19/03/2013

14 D:\TRAVAIL\xxw-yv. Pt y D A C B D N 41:, t t A u B u ttu C u ut u 18 Fu 9 (18-18) B 18: tu t P 13 19/03/2013

15 D:\TRAVAIL\xxw-yv. Pt y D A Fu 10 (19-21) N 21: u v ^^ ( u). tt tu v A D 10.1 P 14 19/03/2013

16 D:\TRAVAIL\xxw-yv. Pt y D D N 33: t u D N 45: 5 P 15 19/03/2013

17 D:\TRAVAIL\xxw-yv. Pt y D A Fu 11 (22-37) N 37: u t u'u xt 3 t ux 23 D 11.1 N 23: t v ^^!!!! P 16 19/03/2013

18 D:\TRAVAIL\xxw-yv. Pt y D D 11.2 N 31: ut t ux??? 31 D N 31: ux P 17 19/03/2013

19 D:\TRAVAIL\xxw-yv. Pt y D D N 51: tu u?? 29 D 11.3 N 29: t u tt t uv P 18 19/03/2013

20 D:\TRAVAIL\xxw-yv. Pt y D D 11.4 B 34: ux u D P 19 19/03/2013

21 D:\TRAVAIL\xxw-yv. Pt y D D D 11.6 N 35: u ^^ P 20 19/03/2013

22 D:\TRAVAIL\xxw-yv. Pt y D D 11.7 N 39: ut t tt u A B C Fu 12 (38-39) N 39: tu x tt t A 'ét u t tt z t B u C, t t P 21 19/03/2013

23 D:\TRAVAIL\xxw-yv. Pt y D D D P 22 19/03/2013

24 D:\TRAVAIL\xxw-yv. Pt y D B A Fu 13 (40-41) N 41: u tt tu t v u tt ut y tut tu ux té, t A u t vv u B D 13.1 P 23 19/03/2013

25 D:\TRAVAIL\xxw-yv. Pt y D D A Fu 14 (42-47) N 47: t t t t, u A ut t u t P 24 19/03/2013

26 D:\TRAVAIL\xxw-yv. Pt y D D 14.1 N 53: u Fu 15 (48-50) B 50: t, tu u u u u t ( t t ) à t ^^ P 25 19/03/2013

27 D:\TRAVAIL\xxw-yv. Pt y D 49 D 15.1 N 49: ux t u v u ut t D 15.2 P 26 19/03/2013

28 D:\TRAVAIL\xxw-yv. Pt y D D 15.3 B 58: u 51 Fu 16 (51-51) N 51: u v t ttut P 27 19/03/2013

29 D:\TRAVAIL\xxw-yv. Pt y D D 16.1 N 81: t t ^^ D 16.2 N 89: tu vvt tut t t t u v u P 28 19/03/2013

30 D:\TRAVAIL\xxw-yv. Pt y D Fu 17 (52-55) N 55: u t t t ^^ y t ttu z u u u t té t v D 17.1 N 61: u ut ux u u R10 tut ut P 29 19/03/2013

31 D:\TRAVAIL\xxw-yv. Pt y D 55 D 17.2 N 55: u vt tt D 17.3 P 30 19/03/2013

32 D:\TRAVAIL\xxw-yv. Pt y D D 17.4 N 65: u u u t t z ét v ut tu u v t tut u tt D 17.5 N 79: x tt u u t t t v té ttu (t) P 31 19/03/2013

33 D:\TRAVAIL\xxw-yv. Pt y D Fu 18 (56-57) N 57: t 't tu v v ^^ vut ux t R7 é 57 D 18.1 P 32 19/03/2013

34 D:\TRAVAIL\xxw-yv. Pt y D Fu 19 (58-65) N 65: v ut? 65 D 19.1 N 65: u t t u u t t v xt u P 33 19/03/2013

35 D:\TRAVAIL\xxw-yv. Pt y D Fu 20 (66-68) B 68: u ét t. Puu? v 69 Fu 21 (69-69) N 69: ut v u u 't T5 ut tt u tu ut u tt t t P 34 19/03/2013

36 D:\TRAVAIL\xxw-yv. Pt y D D D 21.2 B 76: t vvt P 35 19/03/2013

37 D:\TRAVAIL\xxw-yv. Pt y D Fu 22 (70-79) N 79: u t zu tu t v té (tu u u ux té t ut t ^^) vt ' ttu u u, ut t té u u 1 t D 22.1 P 36 19/03/2013

38 D:\TRAVAIL\xxw-yv. Pt y D Fu 23 (80-83) N 83: t é uv yt tu 84 Fu 24 (84-84) B 84: t u P 37 19/03/2013

39 D:\TRAVAIL\xxw-yv. Pt y D D 24.1 B 86: tu tuu ' ut t D 24.2 N 91: vux tu ux t u P 38 19/03/2013

40 D:\TRAVAIL\xxw-yv. Pt y D 92 D 24.3 B 92: t ttt u t vvt D 24.4 P 39 19/03/2013

41 D:\TRAVAIL\xxw-yv. Pt y D D Fu 25 (85-86) B 86: tt t t u t à t t t u P 40 19/03/2013

42 D:\TRAVAIL\xxw-yv. Pt y D Fu 26 (87-94) B 94: tu ^^ D 26.1 N 93: ux u t tu u P 41 19/03/2013

43 D:\TRAVAIL\xxw-yv. Pt y D Fu 27 (95-103) N 103: u v ^^ u' y tt 103 D 27.1 N 103: t ut t P 42 19/03/2013

44 D:\TRAVAIL\xxw-yv. Pt y D D 27.2 N 117: v u y?? Fu 28 ( ) N 107: t tt tu u t P 43 19/03/2013

45 D:\TRAVAIL\xxw-yv. Pt y D D D 28.2 N 107: t t u P 44 19/03/2013

46 D:\TRAVAIL\xxw-yv. Pt y D D Fu 29 ( ) N 119: t t u tu uvtu P 45 19/03/2013

47 D:\TRAVAIL\xxw-yv. Pt y D 119 D 29.1 N 119: tt Fu 30 ( ) N 121: u u t P 46 19/03/2013

48 D:\TRAVAIL\xxw-yv. Pt y D 121 D 30.1 N 121: u v D 30.2 N 127: t xt P 47 19/03/2013

49 D:\TRAVAIL\xxw-yv. Pt y D D B 128: u vv D N 137: u ux P 48 19/03/2013

50 D:\TRAVAIL\xxw-yv. Pt y D D N 131: 125 D N 125: P 49 19/03/2013

51 D:\TRAVAIL\xxw-yv. Pt y D 125 D N 125: u u D P 50 19/03/2013

52 D:\TRAVAIL\xxw-yv. Pt y D D N 133: ué u Fu 31 ( ) B 124: ut t!!!! P 51 19/03/2013

53 D:\TRAVAIL\xxw-yv. Pt y D 125 Fu 32 ( ) N 125: t v té D 32.1 N 149: tut P 52 19/03/2013

54 D:\TRAVAIL\xxw-yv. Pt y D D B 162: ué 126 Fu 33 ( ) B 126: t u u P 53 19/03/2013

55 D:\TRAVAIL\xxw-yv. Pt y D Fu 34 ( ) N 129: t t vt u é t Fu 35 ( ) N 141: u t t G3 t ux x P 54 19/03/2013

56 D:\TRAVAIL\xxw-yv. Pt y D 137 D 35.1 N 137: D 35.2 P 55 19/03/2013

57 D:\TRAVAIL\xxw-yv. Pt y D Fu 36 ( ) N 147: tt u t ux u vvt t ut, t t y vt ut té D , N 167: t t 't P 56 19/03/2013

58 D:\TRAVAIL\xxw-yv. Pt y D Fu 37 ( ) N 179: u' y uu z 159 D 37.1 N 159: ut t P 57 19/03/2013

59 D:\TRAVAIL\xxw-yv. Pt y D D 37.2 N 163: t ux 161 D 37.3 N 161: tt t ux u é tt P 58 19/03/2013

60 D:\TRAVAIL\xxw-yv. Pt y D D 37.4 N 189:? D N 185: P 59 19/03/2013

61 D:\TRAVAIL\xxw-yv. Pt y D D B 190: 180 D B 180: t P 60 19/03/2013

62 D:\TRAVAIL\xxw-yv. Pt y D D N 183: u D P 61 19/03/2013

63 D:\TRAVAIL\xxw-yv. Pt y D D N 185: ux ux u Fu 38 ( ) N 201: tt ttt u v vt ^^ P 62 19/03/2013

64 D:\TRAVAIL\xxw-yv. Pt y D D 38.1 N 207: t Fu 39 ( ) N 247: y ux u y u çà P 63 19/03/2013

65 D:\TRAVAIL\xxw-yv. Pt y D 223 D 39.1 N 223: u tu ^^ D 39.2 P 64 19/03/2013

66 D:\TRAVAIL\xxw-yv. Pt y D D Fu 40 ( ) N 249: ut P 65 19/03/2013

67 D:\TRAVAIL\xxw-yv. Pt y D Fu 41 ( ) B 268: v ' u tu ttt ( v t ét) t t ttu t ttt é u t u éut t tv tu ut 't v u u u t u DGS, v SGF, u u t P 66 19/03/2013

68 D:\TRAVAIL\xxw-yv. Pt y D 259 D 41.1 N 259: t u t P 67 19/03/2013

NOTICE SUR L HISTOIRE ET L ÉVOLUTION DE L ASSOCIATION ALPHABETS

NOTICE SUR L HISTOIRE ET L ÉVOLUTION DE L ASSOCIATION ALPHABETS NOTICE SUR L HISTOIRE ET L ÉVOLUTION DE L ASSOCIATION ALPHABETS S : C éé é, ù u. S j 2 C évé ju 3 S u 4 Ex éu u éu 5 S vé éuè 6. é. u é L x é éé 7 M u ju uxu é 8 M v éu ju u é 9 L é ù vu 10 L vé éuv 11

Plus en détail

Saint-Etienne Metropole - Le cycle des dechets

Saint-Etienne Metropole - Le cycle des dechets SEM Px D?h C-1209-3767:M pg 1 6/05/10 11:59 Pg 1 p, 220 000 h g p hg 133 000 u gè, g pp pu p g S-E Mp v p qup pu h 380 000 h vv u 43 u u u gg M S R Jz Dg S M S Jph pl F S Ch Jz Vfuy TARTARAS G Chg Rv G

Plus en détail

Les chiffres clés ( nombre d'entreprises, de créations, de défaillances, superficie moyenne des locaux commerciaux, les investissemets moyens )

Les chiffres clés ( nombre d'entreprises, de créations, de défaillances, superficie moyenne des locaux commerciaux, les investissemets moyens ) Itêt Ifmt à t Ttmt d d b L dmd L'ff Dtt: td du tu L'vut du m t pptv vut d mptmt d't b d mmtu Cît tt mt tu du m dt d'è à 'tvt - Opptut vut d tu du m Sv à qu b pd pdut pu vd ffmt Cît 'ff xtt t df u d'mptt

Plus en détail

CRÉATEUR DE CARTOUCHES. chass. gros gibier zones humides. chasse au vol petit gibier plume MIGRATION

CRÉATEUR DE CARTOUCHES. chass. gros gibier zones humides. chasse au vol petit gibier plume MIGRATION CÉEU DE CATUCHES z tt t t Ctt t b à j, é d 3 7, t dé t q tqt x x t : v, tt,... 1 3 7-1 tt k Ctt t é d d t «qté/x» xt. â à é d d dèt dffét, 4+ 7 +, f x d q tt t ê t dffét ty d. 1 1 4+ - 7 + 3 - Pé, ttt

Plus en détail

LE GRAND DEBAT FINANCIER EST OUVERT D ans

LE GRAND DEBAT FINANCIER EST OUVERT D ans 25 TT T ÉT 5 T-F Tk 5 9 -T 9 928 2 2858 ÉÊ U T T F T U U Y 2 T --ô G ( ) 22 25 75 5 T UT T 2 9 9 J / UY-- - T - UT- U T - 5U - -T --- U { ( G > ê - < ï - 5 Y - û - ( - ) ô T

Plus en détail

Gouvernance : l exemple d une grande banque française. Eric ALLAIN - Consultant IBM Global Services Application Services

Gouvernance : l exemple d une grande banque française. Eric ALLAIN - Consultant IBM Global Services Application Services Guv : l xpl u g qu ç E ALLAN - ul BM Gll v Appl v L l L Bqu l u plu g qu ç U v 1200 p ( p)! p Eu (MO ll, vlpp, upp)! F upp v : Mh, U, upp u vlpp, Qul,! Puv lg l l p Eu! G xp l vlpp v hqu / w v U Pu qu

Plus en détail

: D. W e n d y's è la conquête du marché local. ionomit ÉTRANGÈRES. par Claude Richer. De coup d Etat en coup d Etat, l A fghanistan

: D. W e n d y's è la conquête du marché local. ionomit ÉTRANGÈRES. par Claude Richer. De coup d Etat en coup d Etat, l A fghanistan é ONTRÉL LUN 6 OÛT 979 ET NNCES pf L E S Y N C T 'utb té u g t vtg ux pg Chy L dgt pg utb d ffuté vt ppé ux dgt du ydt bqu pdt ux t v tg ux tvu hz Chy L pé tt du ydt t ugé ptb tt ppt Chy qu ux ut ft pd

Plus en détail

Utilisation de la Spectrométrie Raman dans l étude de la cristallisation. Daniel Neuville, IPGParis Dominique de Ligny, Université Lyon 1

Utilisation de la Spectrométrie Raman dans l étude de la cristallisation. Daniel Neuville, IPGParis Dominique de Ligny, Université Lyon 1 Uttn Stét Rn n étu ttn Dn Nuv, PGP Dnqu Lny, Unvté Lyn 1 Pn xé 1 L Stét Rn 2 Cttn étéèn: Détntn t n én 3 Cttn èn x tu: Détntn én 4 Cttn èn n tu: Etu nétqu 5 Déxtn n tu D Nuv / D Lny 2/34 1 Stét Rn - Déuvt

Plus en détail

version 0.6 août 2013 Pablo Pernot 2013 Creative Commons Attribution ShareAlike 3.0 Unported License http://creativecommons.org/licenses/by sa/3.

version 0.6 août 2013 Pablo Pernot 2013 Creative Commons Attribution ShareAlike 3.0 Unported License http://creativecommons.org/licenses/by sa/3. é g ' à I v 0.6 û 2013 Pb P 2013 Cv Cmm Abu ShAk 3.0 Upd L hp://vmm.g//by /3.0/ Ag Puqu? Pb P 2013 Cv Cmm Abu ShAk 3.0 Upd L hp://vmm.g//by /3.0/ 64% d fé dévppé PAS ué u m... h p dh gup 2001 Pb P 2013

Plus en détail

Usage pédagogique de la tablette Tactile

Usage pédagogique de la tablette Tactile U péqu tbtt Tt ém Crét JLfbr 2014 r L, u z? C rô rré été té 1994 pr u trpr Jp, prmt tkr frmt t put êtr u pr u D équpé u Cmér C t brét pur uk p, fftmt u f «fhé» é tu ffht ttémt. I put yr rtmt r u t wb,

Plus en détail

Le Crédit Clermontois

Le Crédit Clermontois ( 2 ( è ô V ) O N U è U NUON D VN ÉD œ ( x y 94 x 922 ) y DU U Y -D -D O Q V N 927 U D D 928 üx F V ($ è / U 7 2 N 00 0 x 2 N è 0 N & ÉUÉ ND OON É D É VO N N FN ONNUN YOUOV Ê ÉVOQUÉ NÉ UOUD U UX D N -

Plus en détail

Onveutetudierl'equationdierentiellesuivante

Onveutetudierl'equationdierentiellesuivante Quelques resultats sur l'equation des ondes Onveutetudierl'equationdierentiellesuivante (Ondes) @tu xu=f surr Rd: C'est dratique une equation +jj designature(;d).cettenoteestorganiseedela hyperbolique

Plus en détail

l u N D I 15 M D I D I 3 17 J u D I N D D I I M N C h COuPE Du PrEsIDENT OPEN 104 FEuChErOllEs EAuBONNE s1 20h15 COuPE Du OPEN 104 EAuBONNE s2 20h15

l u N D I 15 M D I D I 3 17 J u D I N D D I I M N C h COuPE Du PrEsIDENT OPEN 104 FEuChErOllEs EAuBONNE s1 20h15 COuPE Du OPEN 104 EAuBONNE s2 20h15 6-boc caendie 220415_6 agenda 2006 p218-237 23/04/2015 15:36 Page 1 1 6-boc caendie 220415_6 agenda 2006 p218-237 23/04/2015 15:36 Page 2 36 31 août PTB 2015 37 38 7 14 1 8 15 OP 104 1 2015 OP PT Té BO

Plus en détail

Ponts entre les langues française et malgache Les mots transparents

Ponts entre les langues française et malgache Les mots transparents Pt t l lu fç t mlch L mt tpt l vêtmt u vt u lp u jup u cultt u ptl l m d tpt u tx-bu u tx u utmbl u bccltt l u chtt Sptmb Octb Nvmb Décmb M M l tmp l bjt du qutd u u télév u bll u cftè u f à p u ztt u

Plus en détail

Le Kindle débarque en France: prêts à débourser 190 pour lire sur écran? e -book, Amazon, Kindle, Conso, High tech

Le Kindle débarque en France: prêts à débourser 190 pour lire sur écran? e -book, Amazon, Kindle, Conso, High tech K bq F êt à b 0 - tf E Vt t T Iz-! t TV K bq F êt à b 0 -bk, Az, K, C, H t t t 4 /0 /200 à 7 47, 276 f, 20 tq 'Az tb tt//wwwtf/t/200/0/4/74582_-k-bq--f-t--b-0----t 5 tb 200 050244 K bq F êt à b 0 - tf

Plus en détail

Types de fonctionnement 1. Force par ressort Page Pression d air Page Déplacement hydraulique combiné avec force par ressort Page 4

Types de fonctionnement 1. Force par ressort Page Pression d air Page Déplacement hydraulique combiné avec force par ressort Page 4 Eiti 3-15 F B 1.953 Véi ppi Vi v f péi, v éti itéé, 3 ti, 3 typ ftit, ip fft, pi ftit i. 5 ➀ ➁ ppiti véi ppi yi t tiié p piè à i. I pêt féit t ti viti pt péti i. vi v f péi pt i - tti it p t t fit t éit.

Plus en détail

Pris de Marseille, Its M i s masqués attaquent l antomoblle d une banque

Pris de Marseille, Its M i s masqués attaquent l antomoblle d une banque / ß * 75* ë ^ 38» 1 U U z 7*) b y 71 ) b x Q U 5 QU 6 7 * 1 5 7 " * > '» 3 * b j ê K» * ü U b b  * j b b 1 j x y b x ô b b x Ô x b x b b y * ê b b b b ê ê ê â 3 j ê x 5 y ky ' b b ô U b U x x ê b x b

Plus en détail

Première S chapitre 3 partie 3 opérations sur les fonctions dérivées

Première S chapitre 3 partie 3 opérations sur les fonctions dérivées 1. Dérivée d'une somme u et v sont deux fonctions dérivables en x. Si ces deux conditions sont remplies alors : La fonction u + v est dérivable en x. Le nombre dérivé au point x de la somme u + v est la

Plus en détail

Procès Verbal de l Assemblée Générale du 22 septembre 2007

Procès Verbal de l Assemblée Générale du 22 septembre 2007 Pè V Aé Géé 22 t 2007 Ptt : D Bœf, Sté C, Ft C, E Cw, I D M, P D, L F, C Lt, Y Léêq, J P Ptt, S R, Fç R Exé : Sét At, Mt G, K Kçk, D M, Sét Mt, P P, Aè S, P V, Aé Vy At : C A, Cé A, N Czt, J Gz, N Gy,

Plus en détail

VOTRE MISSION SOCIALE ET CULTURELLE L ORIGINALITE ET DES LIVRES DE QUALITE POUR VOUS ACCOMPAGNER DANS OPTEZ POUR OFFREZ DES MAGAZINES.

VOTRE MISSION SOCIALE ET CULTURELLE L ORIGINALITE ET DES LIVRES DE QUALITE POUR VOUS ACCOMPAGNER DANS OPTEZ POUR OFFREZ DES MAGAZINES. CDO Offrz u hèqu-u u ur u b u hx : u, é r r Në,, N S... V vg Bvu uvr Byr M, ux u gr éur frh ru u-éuf. Déuvrz b gz vr ur ju : u éé é ur rrr f à u ur v rér à ur b. kg br, u u hrg vr v U é rg qu f r à hqu

Plus en détail

1 Contrôle des connaissances 2010/2011

1 Contrôle des connaissances 2010/2011 1 Contrôle des connaissances 2010/2011 Remarque préliminaire On s attachera dans la rédaction à être aussi précis que possible. Ainsi, lors de l écriture de chaque problème d optimisation et de chaque

Plus en détail

ra re ri ro ru ré rè rè ra re ri ro ru ar er ir or ur ér êr èr ar er ir or ur

ra re ri ro ru ré rè rè ra re ri ro ru ar er ir or ur ér êr èr ar er ir or ur Des syllables avec r ra re ri ro ru ré rè rè ra re ri ro ru ar er ir or ur ér êr èr ar er ir or ur ra re ri ro ru ré rê rè ra re ri ro ru ar er ir or ur ér êr èr ar er ir or ur ru ar ro ir Des syllables

Plus en détail

Richard Lagrange Directeur du Centre national des arts plastiques

Richard Lagrange Directeur du Centre national des arts plastiques -è é. é é, é ôé É é é.,, é é é é.,, -ê à é, é é é ç éé. é éé ç œ,, é - É. é 2010. ç é,. é éé é 2012 é é éé éê é. é é é. = // é,. 38. 13/10/11, 24/11/11 î è é ç, é é., é é é à î é à î, é à è. é à,, ç, -à-.,.,

Plus en détail

L Election de St - Maurice

L Election de St - Maurice w 2 5 8 z édçë b T d d Ü d G dépé p à d pp q d q ppé à éd b é d pb d p d bé T é d 9 q d à é q d p à p d P p d d w F é p dé d d d dépé q d w F dépé z b péé à w p b q B q d à dé d p d p q d b d Qéb p q q

Plus en détail

1.2.2 Cas général d une perpendiculaire commune

1.2.2 Cas général d une perpendiculaire commune 1.. Cas général d une perpendiculaire commune Quand deux droites sont orthogonales Une perpendiculaire commune à deux droites orthogonales est contenue dans le plan passant par l une des droites et perpendiculaire

Plus en détail

DÉCLARATION DES REVENUS 2015

DÉCLARATION DES REVENUS 2015 2042 N 10330 * 20 15 DÉCLARATION DES REVENUS 2015 direction générale des finances publiques Envoyez votre déclaration au centre des finances publiques de votre domicile au plus tard le 18 mai ou déclarez

Plus en détail

COMMERCIAL CATALOGUE DE FORMATIONS 2015 LEADERSHIP DÉVELOPPEMENT PERSONNEL MARKETING ET COMMUNICATION

COMMERCIAL CATALOGUE DE FORMATIONS 2015 LEADERSHIP DÉVELOPPEMENT PERSONNEL MARKETING ET COMMUNICATION TGU D FTS 2015!! DSH! DÉVT S!! KTG T UT T DÉH 5 TS XTS Desformationsmenéespardeschefsd entreprisesseniors,'expertsdans leursdomaines. GTS T ÉSUTTS Unprogrammeprogressif'et'completcentrésurlesrésultats.Unepédagogie

Plus en détail

IDENTIFICATION DU CANDIDAT

IDENTIFICATION DU CANDIDAT D L XP PFLL DU U D DTU TTL ession 2015 D L X P P F L L e document doit impérativement être fourni par tout candidat sollicitant une équivalence de diplôme pour se présenter à ce concours, accompagné des

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social Na t i ons U ni e s E / C N. 1 7 / 20 0 1 / PC / 1 7 Conseil économique et social D i s t r. gé n é r a l e 2 ma r s 20 0 1 F r a n ç a i s O r ig i n a l: a n gl a i s C o m m i s s io n d u d é v el

Plus en détail

poursuit P a ris, 26 avril. M. L oucheur, ÿ t, -----verte à la suite de l assassin at de

poursuit P a ris, 26 avril. M. L oucheur, ÿ t, -----verte à la suite de l assassin at de -^ - { " " \ \ - è 7 8 58 ( ^ Y --^ w V )- < ( ' - \ 5 7 99 W k K 5 ( w ) 8 K è è Q É 7 5-7" 7 \ ^V \ V X _ yè V ' ê ÿ ----- yè ô yè è- ük è -y ' ê - è è è ê -' V yè ê- Q ê ê îè 9» y è Y ' y è y è 'ç ----------------

Plus en détail

GUIDE DE L ENSEIGNANT

GUIDE DE L ENSEIGNANT té l d t x E d L lning g GUIDE DE L ENSEIGNANT LE JEU QUI TRANSFORME LES CONNAISSANCES EN COMPÉTENCES LE JEU Micb CLn t un diitif lud-édggiqu gtuit dtiné ux cl d SEGPA HAS. Il été iginé u fcilit l tvil

Plus en détail

TunInfo. 1 2 r. v Fé

TunInfo. 1 2 r. v Fé TuIf 2 1 0 2 v Fé Idu Ed Smm 1 P u d I A Aumu P2 H g 4P u A P b W & TuAP5 P6 B F - m m u? q u p à f d é é u u d u 1 J u bu Tu A u à u m à g E u P. m 1 9 0 1. p u d ' f g Pu u. www. Qu Chè TuA, Ch TuAu

Plus en détail

Intair se taille u n e n i c h e s u r l a liaison M o n t r é a l - T o r o n t o

Intair se taille u n e n i c h e s u r l a liaison M o n t r é a l - T o r o n t o G g g É = " G (, É, FÉ é À g Q,, q é à G,, à à, jq é, éq q x q é jqà j q é è j, é ê, é, éé À, ç ê, é j é g é é, é j à à éé g è, éé, é, q éé j ggé x é q à, é à, à é F k k q é g j q à (, é é, à é (, x x

Plus en détail

Cabinet Privé de Formation. www.softway-tunisie.com

Cabinet Privé de Formation. www.softway-tunisie.com Cabinet Privé de Formation www.softway-tunisie.com 9 DT 240 360 00 360 320 280 36 390 540 540 6 260 6 6 8 6 66 56 48 56 48 48 48 48 560 650 560 560 620 72 760 700 760 66 66 66 66 66 4 4 4 66 72 75 80 72

Plus en détail

PRODUIT SCALAIRE DANS L ESPACE

PRODUIT SCALAIRE DANS L ESPACE PRODUIT SCALAIRE DANS L ESPACE Cours Terminale S 1 Produit scalaire de deux vecteurs 1) Définition Définition 1 : Le produit scalaire dans l espace se définit de la même façon que dans le plan Les trois

Plus en détail

Le Moniteur QUOTIDIEN RÉPUBLICAIN LA SITUATIO N. tchécoslovaque

Le Moniteur QUOTIDIEN RÉPUBLICAIN LA SITUATIO N. tchécoslovaque 83 45 q f B gx x J f Fê J v 4 00 9 36 v 26 4 47 Q ÉB 4 0 > 25 93 v FF z BX J 2 0 v -y - y 0 0 5 - -F 57 B 5 7-68-0 ' / '

Plus en détail

Notre modèle est la nature

Notre modèle est la nature S M N è QS 7/ Câ H A DS 3 Og P é SOMSO évé g, SOMSO-P. C QS 21/1 g è q q â éb, C véb x é v b g, vé b. Déb 3. H: 17,5, g, q h qé. SOMSO-P. bg : 14,1, éè: 51,2, : 0,8 kg b. S. P, P: 2,3 kg zg bq 1000 è é

Plus en détail

Un algorithme de décision dans l algèbre des arbres finis ou infinis et des queues. Thi-Bich-Hanh Dao LIFO, Université d Orléans

Un algorithme de décision dans l algèbre des arbres finis ou infinis et des queues. Thi-Bich-Hanh Dao LIFO, Université d Orléans Un algorithme de décision dans l algèbre des arbres finis ou infinis et des queues Thi-Bich-Hanh Dao LIFO, Université d Orléans Rapport n o RR-2009-02 Un algorithme de décision dans l algèbre des arbres

Plus en détail

Accidents sur Fontenay-sous-Bois

Accidents sur Fontenay-sous-Bois Accueil (/) / Mairies Val-de-Marne (/plan-mairie-94.html) / Mairie de Fontenay-sous-Bois (/mairie-fontenay-sous-bois-94120.html) / Accidents survenus sur la commune Accidents sur Fontenay-sous-Bois Liste

Plus en détail

1- Présentation générale de la société UNIMED 2- Caractéristiques de l opération

1- Présentation générale de la société UNIMED 2- Caractéristiques de l opération 1- Pétto géé d oété UNIMED 2- Ctétqu d opéto L toduto d oété Umd u mhé pp d ot d Bou tup m u mhé d : 1 7 d d d u Pmt Gob up d Ittutopétt 67% d o u pub t 6,68% du pt tu d oété. 848 45 to d d d u O à Px

Plus en détail

DISTRICT GRIFFIN L000 LISTE DES DESSINS E01 STRUCTURE ARCHITECTURE ET PAYSAGE DESSINS D'ARCH. DE PAYSAGE DISTRICT GRIFFIN ILOT 9A PLAN D'ENSEMBLE ET

DISTRICT GRIFFIN L000 LISTE DES DESSINS E01 STRUCTURE ARCHITECTURE ET PAYSAGE DESSINS D'ARCH. DE PAYSAGE DISTRICT GRIFFIN ILOT 9A PLAN D'ENSEMBLE ET B DTRT GRFF ÎLT 9A LT D D FULL TTR D D'TTUR D TRUTUR MÉA. ÉL. PLMB. VTL. DG D'TÉRUR 255, BUL. RÉMAZ T, 9 ᴱ ÉT, MTRÉAL (ÉB) 2M 1M2 TTUR T D D'. D D T A T T DTRT GRFF LT 9A PLA D'MBL T LT D D L000 01 B T

Plus en détail

L'ouvrage complet est disponible auprs des ditions de l'cole Polytechnique Cliquez ici pour accder au site des ditions

L'ouvrage complet est disponible auprs des ditions de l'cole Polytechnique Cliquez ici pour accder au site des ditions L'ouvrage complet est disponible auprs des ditions de l'cole Polytechnique Cliquez ici pour accder au site des ditions H 1 () H0 1 () H m () H(div) W m,p () N =1 P 1 P 2 N 2 »»»»»»»»»»»» »»»»»»»

Plus en détail

jeu. 1 déc MAQUEREAU À LA MOUTARDE TARTIFLETTE AUX LARDONS YAOURT AROMATISÉ COMPOTE DE POMMES OEUFS DURS MAYONNAISE VIENNOISE DE DINDE

jeu. 1 déc MAQUEREAU À LA MOUTARDE TARTIFLETTE AUX LARDONS YAOURT AROMATISÉ COMPOTE DE POMMES OEUFS DURS MAYONNAISE VIENNOISE DE DINDE L (ous reserve d'approvisionnement) lun. 28 nov. 2016 mar. 29 nov. 2016 mer. 30 nov. 2016 jeu. 1 déc. 2016 ven. 2 déc. 2016 sam. 3 déc. 2016 dim. 4 déc. 2016 LD D P D T À L'ÉCHLT F LLÉ T PPD CGTT PLLÉ

Plus en détail

Intégrales doubles et triples - M

Intégrales doubles et triples - M Intégrales s et - fournie@mip.ups-tlse.fr 1/27 - Intégrales (rappel) Rappels Approximation éfinition : Intégrale définie Soit f définie continue sur I = [a, b] telle que f (x) > 3 2.5 2 1.5 1.5.5 1 1.5

Plus en détail

Profil : Ingénieur Administrateur Système et Réseaux

Profil : Ingénieur Administrateur Système et Réseaux Profil Ingénieur Administrateur Système et Réseaux Profil : Ingénieur Administrateur Système et Réseaux 1 Isr_001 2 Isr_002 3 Isr_003 4 Isr_004 5 Isr_005 6 Isr_006 7 Isr_007 8 Isr_008 9 Isr_009 10 Isr_010

Plus en détail

Chapitre 5 ANALYSE TRANSITOIRE DES CIRCUITS ELECTRIQUES

Chapitre 5 ANALYSE TRANSITOIRE DES CIRCUITS ELECTRIQUES Chapitre 5 ANALYSE TRANSITOIRE DES CIRCUITS ELECTRIQUES Objectifs reconnaître et comprendre les deux régimes (transitoire et permanent) d une réponse à une excitation; retrouver l équation différentielle

Plus en détail

Terminale S Problème de synthèse n 10 Famille de fonctions - Méthode des rectangles - Suites - Suite d'intégrales

Terminale S Problème de synthèse n 10 Famille de fonctions - Méthode des rectangles - Suites - Suite d'intégrales Terminale S Problème de synthèse n n est un entier naturel, n. On note f n la fonction définie sur I = ] ;+ [ par f n (x) = (ln x)n et C x² n.sa courbe représentative dans un repère orthonormal (O; i ;

Plus en détail

EXPOSANT. Exposant. Parce que votre communication est précieuse, nous avons les solutions et les compétences pour la magnifier.

EXPOSANT. Exposant. Parce que votre communication est précieuse, nous avons les solutions et les compétences pour la magnifier. L x g éq M M PP Ex EXPOSAT P q v é, v é gf. E UMÉRIC R O L. TOPCO 'Ex j, é g é q v P P x évè L g h è v.! L é à é P : v E q é bg v à. v! h à v x q x T h g, f U H é, ' U S 04). (g hz T U q B v ég é b ô À

Plus en détail

Logistique de transport pour l e proj et LH C S. Prodon & S. Weisz ST Work sh op 2 0 0 3 Planification Objectifs M é th o d o l o g ie R e tou r te r r ain R é u ssites D ifficu l té s A m é lior ations

Plus en détail

Modélisation et Simulation

Modélisation et Simulation Cours de modélisation et simulation p. 1/64 Modélisation et Simulation G. Bontempi Département d Informatique Boulevard de Triomphe - CP 212 http://www.ulb.ac.be/di Cours de modélisation et simulation

Plus en détail

Cliquez pour modifier le style du titre

Cliquez pour modifier le style du titre uc t ê L p l uiqu ( ) : étud ulcqu d fibilité EHPAD t cliiqu d S d Suit t d Rédptt t é v é ut A. Loko (1) J. uo (2) S. Gué (3) J. d Stoutz (3) A. Ltty (1) Y. Moudi (1) P. Dodi (1) Didi Aigud (1) è d N

Plus en détail

Calendrier des collectes 2015

Calendrier des collectes 2015 N j t t hgé? O! g! Tz, t f! C t 2015 O mégè, mbg, mbt, éht t, t txt, éhtt D pt ptq Ctt bh t p m m tmt à, m pté q j pét tt q m jt hgé mt t. L tâh q m t fé t mpt mx hbtt t pépt mj t pmt é. E t ff à m té

Plus en détail

Gros Electro-ménager (GEM)

Gros Electro-ménager (GEM) G -még (GM) Cég C épp Bèm u TSS u F Cfp G M F > 40 Kg Cv à v Réfgéu Cgéu F à u Cmu Pmp à hu < 40 Kg Cv à v Réfgéu Cgéu F à u Cmu Pmp à hu 1.10 1.11 1.20 1.21 1500 700 G M H F Lv-g Sèh-g u à g Lv-v Cuè

Plus en détail

EXERCICES DE RÉVISIONS

EXERCICES DE RÉVISIONS EXERCICES DE RÉVISIONS 4 ème NOMBRES RELATIFS Exercice 1 Effectue (sans calculatrice) :. 2 = 14 1. = 6.: 9 = 3 6 +. = 4 7 + 1 =.. 6 = 9 12 : 6 =. ( 9) + ( 9) =.. + 8 = 6 ( 10) ( 7) =.. 7 = 1 ( 72):( 9)

Plus en détail

L AIDE AUX ATELIERS D ARTISTES :

L AIDE AUX ATELIERS D ARTISTES : RAPPORT DAVID LANGLOIS-MALLET SOUS LA COORDINATION DE CORINNE RUFET, CONSEILLERE REGIONALE D ILE DE FRANCE L AIDE AUX ATELIERS D ARTISTES : PROBLÉMATIQUES INDIVIDUELLES, SOLUTIONS COLLECTIVES? DE L ATELIER-LOGEMENT

Plus en détail

Cinématique. Description «mathématique» du mouvement des corps (ici de points matériels) sans en évoquer les causes.

Cinématique. Description «mathématique» du mouvement des corps (ici de points matériels) sans en évoquer les causes. Cinématique Description «mathématique» du mouvement des corps (ici de points matériels) sans en évoquer les causes. Cette discipline de la mécanique fait appel à la géométrie analytique et au calcul infinitésimal.

Plus en détail

Éclatements. X = Proj ( I d)

Éclatements. X = Proj ( I d) Éclatements 1 Définition Soit X un schéma et I un faisceau cohérent d idéaux définissant un sous-schéma fermé Y X. Définition 1.1 L éclatement de I (ou de Y) dans X est le X-schéma X défini par X = Proj

Plus en détail

eille s f oncen t à 30k m / h en vo

eille s f oncen t à 30k m / h en vo I x 20.000 è à, A f. L é gê v x, ffé, q hyéè. 15 P v, hh q,. C à gê, é éj v é! LES ABEILLES x ÉQUIPEEN hx fé hé. A é g. 2 yx é 3 2 é Lg g L ESSAGE L h h à xé h. L é à hh v v q g év. L g v q v, fé, g. L

Plus en détail

CHAPITRE V SYSTEMES DIFFERENTIELS LINEAIRES A COEFFICIENTS CONSTANTS DU PREMIER ORDRE. EQUATIONS DIFFERENTIELLES.

CHAPITRE V SYSTEMES DIFFERENTIELS LINEAIRES A COEFFICIENTS CONSTANTS DU PREMIER ORDRE. EQUATIONS DIFFERENTIELLES. CHAPITRE V SYSTEMES DIFFERENTIELS LINEAIRES A COEFFICIENTS CONSTANTS DU PREMIER ORDRE EQUATIONS DIFFERENTIELLES Le but de ce chapitre est la résolution des deux types de systèmes différentiels linéaires

Plus en détail

Exercices théoriques

Exercices théoriques École normale supérieure 2008-2009 Département d informatique Algorithmique et Programmation TD n 9 : Programmation Linéaire Avec Solutions Exercices théoriques Rappel : Dual d un programme linéaire cf.

Plus en détail

EMLYON 2015 S. Éléments de correction

EMLYON 2015 S. Éléments de correction EMLYON 15 S Éléments de correction ECS Lycée La ruyère, Versailles Année 1/15 Premier problème Première partie 1. On peut vérifier le critère de sous-espace vectoriel E et, pour P 1, P E et λ R, λp 1 +

Plus en détail

DOCUMENT POUR REMPLIR LA DÉCLARATION DES REVENUS DE 2014

DOCUMENT POUR REMPLIR LA DÉCLARATION DES REVENUS DE 2014 N 2041 GB N 50143#19 DOCUMENT POUR REMPLIR LA DÉCLARATION DES REVENUS DE 2014 Ce document n a qu une valeur indicative. Il ne se substitue pas à la documentation officielle de l administration. DISPOSITIFS

Plus en détail

Fidu-Expert 2012. Déclaration des Revenus 2011. M X f ou MME Y f. CHL Audit - Gestion - Finances

Fidu-Expert 2012. Déclaration des Revenus 2011. M X f ou MME Y f. CHL Audit - Gestion - Finances CHL Audit - Gestion - Finances 44119 TREILLIERES Tél : 9.53.17.9.56 Fax : 9.58.17.9.56 Email : hervelombaerde@free.fr Fidu-Expert 212 Déclaration des Revenus 211 M X f ou MME Y f Edition du mardi 23 octobre

Plus en détail

Espaces de Banach. 1 Normes sur un espace vectoriel. 2 Topologie des espaces vectoriels normés. 2.1 Rappels

Espaces de Banach. 1 Normes sur un espace vectoriel. 2 Topologie des espaces vectoriels normés. 2.1 Rappels 1 Normes sur un espace vectoriel Espaces de Banach Définition 1.1. (Norme) Soit V un R-espace vectoriel (abrégé R-ev dans la suite). Une norme est une application définie sur V à valeurs dans R +, notée

Plus en détail

PLAQUETTE ALPHA

PLAQUETTE ALPHA PLAQUETTE ALPHA 2016 2017 jkm jkm Smm jkm jkm L m d Pz Su à fuu GTI, Béy PAU v Pu : u cd d v uqu cé mg Equpm Spf 12 Sd 5 Cy-Sd 10 Equpm d p 26 S d'cvé phyqu pv 1 Cmpx d P 3 Pc 4 S d T 2 P d'ahém 1 B uqu

Plus en détail

Angers est la capitale de la Pologne de novembre 1939 à juin 1940 : le général Sikorski siège avec son gouvernement au château de Pignerolles.

Angers est la capitale de la Pologne de novembre 1939 à juin 1940 : le général Sikorski siège avec son gouvernement au château de Pignerolles. L cmp p LU ARO x à A A t cpt d P d vmb 1939 à ju 1940 : éé kk è vc uvmt u châtu d P. L 1 ptmb 1939, 'Am vht P : tup p t du cupb d pvct d ftè m-p. L'v d P pvqu 'té u d Fc, du Ryum-U, d 'Aut, d uv-éd t du

Plus en détail

Mini-Projet d analyse numérique du cours MAP 411 : Autour du flot de la chaleur pour les applications harmoniques

Mini-Projet d analyse numérique du cours MAP 411 : Autour du flot de la chaleur pour les applications harmoniques Mini-Projet d analyse numérique du cours MAP 411 : Autour du flot de la chaleur pour les applications harmoniques Sujet proposé par Antoine Hocquet 014-015 La partie numérique devra être envoyée à l adresse

Plus en détail

X7TU100 : Traitement du signal

X7TU100 : Traitement du signal X7TU100 : Traitement du signal Éric Beucler Laboratoire de Planétologie et Géodynamique UFR des Sciences et Techniques eric.beucler@univ-nantes.fr http://lpgnantes.fr/beucler-e M1 TPE (STU 2014-2015) X7TU100

Plus en détail

Ecole d Ingénieurs Centre de Recherche

Ecole d Ingénieurs Centre de Recherche Ecole d Ingénieurs Centre de Recherche!" #$"#$% %#! &'"()*%))!)+*,)"% -".),()".*./,01 " #$%&# '(22222222222222222222222222222222222222222222222222222222222222222222222222222222222222222222222222222222222222222222222

Plus en détail

Automatique Echantillonnée. Andrei Doncescu

Automatique Echantillonnée. Andrei Doncescu Automatique Echantillonnée Andrei Doncescu Définitions Généralités sur les systèmes asservis Automatique: science qui étudie les automatismes Automatisme: dispositif technologique qui remplace l'opérateur

Plus en détail

Le son [v] Découpe et colle les images dans la bonne colonne. Prénom : Date : J entends [vi] J entends [va] J entends [vo]

Le son [v] Découpe et colle les images dans la bonne colonne. Prénom : Date : J entends [vi] J entends [va] J entends [vo] Le son [v] Découpe et colle les images dans la bonne colonne. J entends [va] J entends [vo] J entends [vi] J entends [vu] J entends [von] Je n entends pas [v] Le son [v] Ecris O (oui) si tu entends le

Plus en détail

Surfaces. (u; v) 7! M(u; v) = (x(u; v); y(u; v); z(u; v))

Surfaces. (u; v) 7! M(u; v) = (x(u; v); y(u; v); z(u; v)) Surfaces. Généralités sur les surfaces a) Surfaces paramétrées. - Dé nition : Une surface paramétrée S de l espace R 3 est une application d une partie de R à valeurs dans R 3, (u; v) 7! M(u; v) = (x(u;

Plus en détail

Arbres à feuillage Érable plane «Acer platanoides» (famille des Acéraceaes)

Arbres à feuillage Érable plane «Acer platanoides» (famille des Acéraceaes) Arbr à fg Érb «Ar td» (f d Aér) r L rbr d t d dév drb L érb égt «fx yr», «érb b», «r» t rt rx r d «déé». L érb t rtt r fr trè tr, q rvt rt, à t ù tr rbr t r f, fr. Ctt rtértq rt d dtgr d, yr, q rb b, q

Plus en détail

X7TU100 : Traitement du signal

X7TU100 : Traitement du signal X7TU100 : Traitement du signal Éric Beucler Laboratoire de Planétologie et Géodynamique UFR des Sciences et Techniques eric.beucler@univ-nantes.fr http://lpgnantes.fr/beucler-e M1 TPE (STU 2016-2017) X7TU100

Plus en détail

DÉCLARATION DES REVENUS 2012

DÉCLARATION DES REVENUS 2012 N 2042 N 10330 * 17 12 DÉCLARATION DES REVENUS 2012 direction générale des finances publiques Envoyez votre déclaration au centre des finances publiques de votre domicile au plus tard le 27 mai ou déclarez

Plus en détail

Séminaire de tomographie ToRIID

Séminaire de tomographie ToRIID C N D R I N ondes truc tive Tes ting by Ionis ing R adiations Séminaire de tomographie ToRIID CPE LYON, 02/02/2009 TOMOGRAPHIE PAR DIFFUSION : LE A. Peterzol Projet SPIDERS I. INTRODUTION AU SUJET (formules

Plus en détail

EXAMEN D'AUTOMATIQUE

EXAMEN D'AUTOMATIQUE 1 EXAMEN D'AUTOMATIQUE Durée : 2 h 30 ; durées conseillées : exercices : 30 mn ; problème 2 h. Barème : partie A : 8 points : partie B : 12 points. Choix : partie A : ex. E2 ou E3 ; partie B : questions

Plus en détail

Qu est-ce qu un tenseur?

Qu est-ce qu un tenseur? Qu est-ce qu un tenseur? On connait les : - scalaire (ex : norme X, produit scalaire e 1.X,...) - vecteur V = V 1 e 1 +V 2 e 2 +V 3 e 3 = V i e i ( sommation sur les indices repétés! ) Pratique : matrice

Plus en détail

Chapitre 9 Constructions dans l'espace

Chapitre 9 Constructions dans l'espace Chapitre 9 Constructions dans l'espace 1 Représentation plane d'objets à 3 dimensions Un point de l'espace est représenté par un point. Il est désigné par une majuscule. Un point A : Une droite de l'espace

Plus en détail

Formules intégrales. Chapitre Intégrales curvilignes Définition. On appelle intégrale curviligne de V le long de γ, l intégrale :

Formules intégrales. Chapitre Intégrales curvilignes Définition. On appelle intégrale curviligne de V le long de γ, l intégrale : Chapitre 6 Formules intégrales 6.1 Intégrales curvilignes Soit : t (t) = (x(t), y(t), z(t)) une courbe paramétrée régulière de l espace R 3 et V = (P(x, y, z), Q(x, y, z), R(x, y, z)) un champ de vecteurs.

Plus en détail

Pistes graphiques - lettre A

Pistes graphiques - lettre A Pistes graphiques - lettre A AA A A Avec un crayon, écris et termine la ligne de «A». Pistes graphiques - lettre B BB B B Avec un crayon, écris et termine la ligne de «B». Pistes graphiques - lettre C

Plus en détail

Commentaires sur l activité de l exercice 2008 (annexés aux comptes)

Commentaires sur l activité de l exercice 2008 (annexés aux comptes) CARL INTERNATIONAL BILAN ET COMPTE DE RESULTAT 2008 Commentaires sur l activité de l exercice 2008 (annexés aux comptes) Le chiffre d affaires de l exercice 2008 progresse de +11 % par rapport à celui

Plus en détail

Notes de cours. Equations différentielles PC, Lycée Dupuy de Lôme

Notes de cours. Equations différentielles PC, Lycée Dupuy de Lôme Notes de cours Equations différentielles PC, Lycée Dupuy de Lôme I désigne un intervalle de R. On note K = R ou C 1 Equations différentielles linéaires d ordre 1 1.1 Généralités Définition On appelle équation

Plus en détail

ECHAFAUDAGES CADRES INSTALLATION VENTE LOCATION

ECHAFAUDAGES CADRES INSTALLATION VENTE LOCATION US RS 16 STTO VT OTO 1 855-809-5555 WWW.USPUS.O 17 ÉUS RS R STR R STR SOS S RS a largeur de tous les cadres est mesuré de centre à centre. RÉ. SRPTO. ( X ) O TO POS R STR 16 X T163 TROQUÉ U 23 R STR 16

Plus en détail

Commande de systèmes avec retard incertain

Commande de systèmes avec retard incertain Commande de systèmes avec retard incertain Delphine BRESCH-PIETRI, Nicolas PETIT* Centre Automatique et Systèmes MINES ParisTech Groupe de Travail Contrôle Laboratoire Jacques-Louis Lions 6/2/2012 Plan

Plus en détail

La résilience dans le cadre de la théorie de la

La résilience dans le cadre de la théorie de la de la de la 24 novembre 2005 de la 1 2 3 4 de la 1 2 3 4 et significations du terme résilience de la Étymologie : resilio, silire, silui (silii) [re + salio] - sauter en arrière - se dérober à - rebondir

Plus en détail

Seconde 4 IE7 probabilités Sujet

Seconde 4 IE7 probabilités Sujet Exercice 1: (4 points) On écrit chacune des lettres du mot TAUX sur un carton et on place ces quatre cartons dans un sac. On tire un carton au hasard, puis un second sans remettre le premier dans le sac.

Plus en détail

www.nicoandry.com Portfolio

www.nicoandry.com Portfolio dy Ptfl CTU INTNT & UTIDIA Dy INTACTIV / Ntd - F Kd N gz - NCF AGNC D COUNICATION & INTITUTION -YON - d y - P ATION - 1PB - ITBON & AOCIé T COPAGNI - COB PUBICIT - AXIdU - AD TUDIO t dl & COTIQU BYON COTIC

Plus en détail

LA GESTION DE MATCH ELECTRONIQUE G.D.M.E

LA GESTION DE MATCH ELECTRONIQUE G.D.M.E TUTORIEL SERVICE INFORMATIQUE LA GESTION DE MATCH ELECTRONIQUE G.D.M.E L A GES TI ON DE MATCH ELECTRONIQUE (G. D. M. E) ------------- D a t e : 15 Décembre 2012 ---------- A u t e u r : F é d é r a t i

Plus en détail

N 10 SAISON IV. Film, groupes de musique, livres : nos coup de cœur!

N 10 SAISON IV. Film, groupes de musique, livres : nos coup de cœur! N 0 SAISON IV P éé é, Cè A.BOUTRY, Ly-Lév 0 : 00 x é L é Ré vy z v v x y q f h y f x q v z h x A fé x fé é x q v v v v v fé v v v Béè L P By N 0 F, q, v : œ! Av è f, v é vy A, A, A Dh U ô é : é à q é è

Plus en détail

CODE T POSTAL POSTAL O

CODE T POSTAL POSTAL O X D D P P G 240 270 X 320 G 40 PY sur l'h 40 () 320 F 40 PH 420 DY 400 GD du Z 240 PH et le PY 420 FD 400 PH 420 PX 50 400 VZ du Z 240 PYF sur l'h 420 D d'j 320 50 PG 420 D 400 ZH 270 PV 270 P 400 G 300

Plus en détail

Outils Mathématiques 4

Outils Mathématiques 4 Université de Rennes1 Année 5/6 Outils Mathématiques 4 Intégrales de surfaces résumé 1 Surfaces paramétrées éfinition 1.1 Une surface paramétrée dans l espace, est la donnée de trois fonctions de classes

Plus en détail

Dynamique hamiltonienne fractionnaire

Dynamique hamiltonienne fractionnaire Journées scientifiques de l IMCCE 3 juin 2008 Contexte Thèse débutée en Octobre 2007 Directeur de thèse : Jacky Cresson (Université de Pau, chercheur associé à l IMCCE) Objectif : Utiliser le calcul fractionnaire

Plus en détail

Contrôles de premier niveau sur les remises Contrôles simples sur les documents PR01 PR03 DGS

Contrôles de premier niveau sur les remises Contrôles simples sur les documents PR01 PR03 DGS Contrôles de premier niveau sur les remises Contrôles simples sur les documents PR01 PR03 T13-022z DGS DIRECTION DE LA BALANCE DES PAIEMENTS DIRECTION GÉNÉRALE DES STATISTIQUES PROTIDE CONTRÔLES SIMPLES

Plus en détail

CHAPITRE 5. Règle de chaines et égalité des dérivées partielles mixtes.

CHAPITRE 5. Règle de chaines et égalité des dérivées partielles mixtes. CHAPITRE 5 Règle de chaines égalité des dérivées partielles mixtes. Nous allons premièrement énoncer la règle de chaines pour une fonction f(u, v) de deux variables u, v elles-mêmes fonction de deux autres

Plus en détail