Bactériologie générale

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Bactériologie générale"

Transcription

1 Bactériologie générale I- Qu est ce qu une bactérie? C est un micro-organisme (0,5 à 5 microm) unicellelulaire C est un procaryote puisqu elle n a pas de noyau, le matériel génétique est libre dans le cytoplasme. Ces êtres primitifs ne possèdent ni réticulum, ni mitochondries, ni plastes. Ce sont les organismes les plus répandus et les plus anciens. Elles vivent en communauté, on parle de colonie bactérienne. Ceci permet leur survie. Au sein de la colonie les bactéries s échangent des gènes. C est PASTEUR qui a mis en évidence leur rôle fondamental dans la fermentation et certaines maladies. II- Structure de la bactérie A l extérieur certaines bactéries possèdent une capsule. Celle-ci est antigénique. C'est-à-dire que des anticorps peuvent être fabriqués contre elle. La capsule peut être l'agent de la pathogénicité La paroi : elle donne leur forme aux bactéries et permet donc la distinction entre les deux types de bactéries, bacille et cocci. Elle a également un rôle de protection. La constitution chimique de la paroi permet, grâce à la réaction de gram, de mettre en évidence 2 grands groupes de bactéries : les Gram + et les Gram Noyau : on parle de chromosome bactérien car il n y a pas de membrane nucléaire. Plasmides : ce sont des fragments d ADN qui portent des gènes de résistance aux antibiotiques et aux antiseptiques. Ces gènes les bactéries peuvent se les transmettre. Cette diffusion explique la diffusion de la résistance aux antibiotiques.

2 III- Classification La forme des bactéries et leur affinité pour les colorants constituent la base de leur classification. Les bactéries peuvent être sphériques (coques ou cocci), en forme de bâtonnet (bacilles), ou intermédiaires (coccobacilles). La plupart prennent la coloration de

3 Gram, les bactéries à Gram positif en bleu-violet, les bactéries à Gram négatif en rosé. Dans la nomenclature : Genre + espèce Ex : Bacillus anthracis IV- Cycle de vie Dans des conditions idéales les bactéries se multiplient très vite. La multiplication par bipartition est la plus courante chez les bactéries : le chromosome circulaire (ADN) se dédouble et la cellule se divise en deux : c'est la reproduction conforme. Une cellule mère donne deux cellules filles identiques entre elles et à la cellule mère. Dans des conditions défavorables certaines bactéries forment une spore très résistante qui pourra se transformer, quand les conditions seront plus favorables, en une nouvelle bactérie. V- Croissance Toutes les bactéries n ont pas les mêmes conditions de croissance. En général elles ont besoin de : Eau Source d'énergie Source de carbone Source azote Éléments minéraux PH neutre, alcalin ou acide Température Teneur en oxygène Il y a 4 grands types respiratoires : - aérobie stricte : elle a besoin d'oxygène pour vivre et se développer - micro aérophile : elles ne fonctionnent correctement que sous une pression réduite de dioxygène. - aérobies facultatives : peuvent utiliser toutes les voies énergétiques ou se limiter aux principales - anaérobies facultatives : ne peuvent utiliser que les fermentations.

4 Cette courbe de croissance bactérienne montre 4 phases : - Phase de latence - Phase exponentielle : ou le temps de génération est très rapide. Donc quand il y a prélèvement il faut un transport rapide jusqu au laboratoire. En ce qui concerne le milieu de transport il faut qu il préserve la survie des bactéries sans en favoriser la prolifération car parfois le nombre est un élément déterminant. - Phase stationnaire - Décroissance VI- Lieux de vie Tous les écosystèmes, il y en a partout. Les bactéries de l environnement sont les bactéries saprophytes qui assurent la transformation de l azote en ammoniaque. Les bactéries sont essentielles à notre survie cependant parfois elles sont pathogènes pour l homme (listéria, legionella, bacillus ) Elles peuvent également être intégrée aux animaux, aux plantes et à l homme avec lesquels elles entretiennent des relations : De symbiose De commensalisme De parasitisme 1- Bactéries commensales Elles vivent dans les flores commensales qui se constituent dès la naissance au niveau de la peau et des muqueuses. (Bouche, peau, vagin, voies aériennes, tube digestif) Rmq : un être humain possède autant de cellules qui lui sont propres que de micro-organismes

5 Fonction de la flore commensale colique : Aide à la digestion Action dans la synthèse des vitamines Rôle de barrière contre d autres bactéries qui pourraient être pathogènes Les bactéries commensales nous sont donc indispensables. 2- Bactéries pathogènes Elles peuvent entrainer des maladies à leur hôte. Pour cela il faut qu elles puissent s accrocher à l épithélium ou aux muqueuses. Certaines bactéries possèdent : - un pouvoir invasif : capacité à se répandre dans les tissus et à y établir des foyers infectieux - un pouvoir toxinogène = capacité à produire des toxines Dose infectante = quantité de bactéries capables de produire la maladie infectieuse. Elle varie selon les bactéries. Exotoxines = macromolécules diffusibles à l extérieur de la bactérie. Elles ont différentes cibles et donc un effet spécifique. Leur action peut être locale ou à distance. Leur action est inhibée par les anticorps. Endotoxines = ne concerne que les bactéries GRAMM Elles ont toujours le même effet En résumé, Il existe : - Bactéries pathogènes strictes : entrainent une maladie quelque soit le patient sauf dans certains cas de porteurs sains - Bactéries pathogènes opportunistes : bactéries commensales ou saprophytes devenant pathogène lorsque les défenses de l hôte sont affaiblies. C'est-à-dire quand il y a rupture de la barière cutanéomuqueuse ou lors de la destruction des flores commensales (antibios par exemple) VII- Modes de pénétration 1- La peau

6 2- Muqueuses respiratoires 3- Muqueuse conjonctivale (œil) 4- Muqueuse oro-digestive 5- Muqueuse génitale 6- Muqueuse urinaire VIII- Sources d infection Elles peuvent être : - Endogène = c est notre propre flore commensale qui nous rend malade - Exogène = par quelqu un d autre (porteur sain, malade, soignant), animaux, environnement IX- Voies de transmission 1- Transmission directe Obligatoires pour les bactéries fragiles car sinon elles ne survivent pas. Contact cutané, muqueux, par gouttelettes 2- Transmission indirecte Il y a un intermédiaire entre le réservoir et l hôte récepteur. Ex : eau, surface contaminée, air, alimentation, mains X- Environnement hospitalier Les contaminations sont variables, cela dépend des services, des patients La pression de sélection des antibiotiques fait que l on trouve plus facilement des bactéries multi-résistantes à l hôpital.

L'OPEN CLASS REVISION GRATUIT EN LIGNE

L'OPEN CLASS REVISION GRATUIT EN LIGNE L'OPEN CLASS REVISION GRATUIT EN LIGNE Informations Auteur : Philippe OLIVE Mis en ligne le 13 décembre 2012 Modifié le 24 novembre 2014 Catégorie : Aide soignant et auxiliaire puéricultrice AS et AP /

Plus en détail

COMMENSALISME ET INFECTION

COMMENSALISME ET INFECTION COMMENSALISME ET INFECTION I -Les réservoirs bactériens L environnement Bactéries saprophytes L homme, les animaux Bactéries commensales 1 - Flore environnementale Réservoir de micro-organisme : Eau Surface

Plus en détail

LES VOIES DE TRANSMISSION DES INFECTIONS

LES VOIES DE TRANSMISSION DES INFECTIONS LES VOIES DE TRANSMISSION DES INFECTIONS 1 MICRO ORGANIMES (1) LA DOSE INFECTIEUSE Dépend : du nombre de micro-organismes présents de l espèce du micro-organisme de l hôte lui-même du mode de transmission

Plus en détail

Programme de microbiologie générale et appliquée

Programme de microbiologie générale et appliquée Programme de microbiologie générale et appliquée Connaissances Indicateurs d'évaluation 1. STRUCTURE ET MULTIPLICATION DES MICRO-ORGANISMES 1.1 Diversité du monde microbien : Algues, protozoaires, champignons

Plus en détail

les infections nosocomiales Les pathogènes opportunistes

les infections nosocomiales Les pathogènes opportunistes Principaux microorganismes impliqués dans les infections nosocomiales Les pathogènes opportunistes Micro-organisme pathogène Tout micro-organisme capable de provoquer une infection : Se multiplier chez

Plus en détail

TD BACTERIOLOGIE. Les exercices à la fin du TD sont pour vous entraîner après les séances de cours.

TD BACTERIOLOGIE. Les exercices à la fin du TD sont pour vous entraîner après les séances de cours. TD BACTERIOLOGIE Les questions en noir sont à préparer en amont des séances de cours. Les questions en bleu seront traitées lors des séances de cours. Les exercices à la fin du TD sont pour vous entraîner

Plus en détail

La chaîne de transmission des micro-organismes

La chaîne de transmission des micro-organismes Les agents infectieux Les agents infectieux conventionnels (ATC) La chaîne de des micro-s Les bactéries Les virus les champignons microscopiques Les parasites IADE-Octobre 2011 1 Les agents transmissibles

Plus en détail

Le risque infectieux La colonisation, l infection Bactéries multirésistantes aux antibiotiques (BMR)

Le risque infectieux La colonisation, l infection Bactéries multirésistantes aux antibiotiques (BMR) Le risque infectieux La colonisation, l infection Bactéries multirésistantes aux antibiotiques (BMR) Corinne FREMOND-LEJEUNE Resclin-Champagne-Ardenne resclin@chu-reims.fr Les ateliers du Resclin 2008/2009

Plus en détail

Biologie SEQUENCE 1 : Les niveaux d organisation du vivant

Biologie SEQUENCE 1 : Les niveaux d organisation du vivant Biologie SEQUENCE 1 : Les niveaux d organisation du vivant Tiphaine AUDIC Introduction «Le XX ème siècle était celui de la chimie, le XXI ème siècle est celui de la biologie». «La chimie doit être remplacée

Plus en détail

La paroi des procaryotes

La paroi des procaryotes Les procaryotes Les procaryotes appartiennent à deux domaines, les bactéries et les Archéobactéries, qui présentent de nombreuses caractéristiques structurales, physiologiques et biochimiques distinctes.

Plus en détail

LES BACTERIES MEDICALES

LES BACTERIES MEDICALES MALADIES INFECTIEUSES LES BACTERIES MEDICALES I - INTRODUCTION Bien que l'on ait fait beaucoup de progrès en médecine, un grand nombre de problèmes subsistent. Trop de sujets meurent encore de maladies

Plus en détail

Prise en charge des résidents porteurs de BMR/BHReen EMS. Réunion annuelle des Correspondants en Hygiène des EMS 28 avril 2016 ARLIN Martinique

Prise en charge des résidents porteurs de BMR/BHReen EMS. Réunion annuelle des Correspondants en Hygiène des EMS 28 avril 2016 ARLIN Martinique Prise en charge des résidents porteurs de BMR/BHReen EMS Réunion annuelle des Correspondants en Hygiène des EMS 28 avril 2016 ARLIN Martinique BHRe: recommandations du HCSP Les recommandations du HCSP

Plus en détail

L Infection associée aux soins l Hygiène Hospitalière : gestion et prévention des risques infectieux (partie 2)

L Infection associée aux soins l Hygiène Hospitalière : gestion et prévention des risques infectieux (partie 2) L Infection associée aux soins l Hygiène Hospitalière : gestion et prévention des risques infectieux (partie 2) IFSI du Bassin de THAU - K. BAUMGARTNER LA CHAINE EPIDEMIOLOGIQUE Une histoire d interaction

Plus en détail

Mécanismes de résistances des microorganismes aux antibiotiques

Mécanismes de résistances des microorganismes aux antibiotiques Mécanismes de résistances des microorganismes aux antibiotiques Dr Gérald Vallet Centre Hospitalier de VERDUN 16èmes Journées Régionales d'hygiène et de Lutte contre les Infections Nosocomiales 12 et 13

Plus en détail

LES RISQUES BIOLOGIQUES EN MILIEU PROFESSIONNEL

LES RISQUES BIOLOGIQUES EN MILIEU PROFESSIONNEL LES RISQUES BIOLOGIQUES EN MILIEU PROFESSIONNEL I/ GENERALITES : Les risques biologiques sont liés à l exposition à des agents biologiques en milieu de travail. Les agents biologiques sont présents dans

Plus en détail

Définitions. L infection = tous les processus biologiques qui

Définitions. L infection = tous les processus biologiques qui L infection 1 Définitions L infection = tous les processus biologiques qui caractérisent l'interaction entre l'hôte et le microorganisme agresseur (les microorganismes entrent et se multiplient dans les

Plus en détail

Savoirs associés proposition de progression en Bac Pro 3 ans

Savoirs associés proposition de progression en Bac Pro 3 ans Savoirs associés proposition de progression en Bac Pro 3 ans S1 Sciences appliquées, nous avons conservé une partie de la répartition proposée dans le document d accompagnement des Académies de DIJON et

Plus en détail

Introduction. Le mot «bactérie» apparaît pour la première fois avec le microbiologiste allemand Christian Gottfried Ehrenberg en 1828.

Introduction. Le mot «bactérie» apparaît pour la première fois avec le microbiologiste allemand Christian Gottfried Ehrenberg en 1828. Introduction Le mot «bactérie» apparaît pour la première fois avec le microbiologiste allemand Christian Gottfried Ehrenberg en 1828. Les bactéries sont des organismes unicellulaires microscopiques, présents

Plus en détail

RELATION HOTE BACTERIE, FLORES NORMALES. Dr. HENNICHE HCA novembre 2008

RELATION HOTE BACTERIE, FLORES NORMALES. Dr. HENNICHE HCA novembre 2008 RELATION HOTE BACTERIE, FLORES NORMALES Dr. HENNICHE HCA novembre 2008 INTRODUCTION Les bactéries qui concernent l homme: les bactéries saprophytes: vivent dans l environnement immédiat (air, sol) les

Plus en détail

Le système de défense de l organisme

Le système de défense de l organisme Le système de défense de l organisme Chapitre 12 Marieb (2008) Le corps humain et les risques du travail. 101-ZFA-JQ Esteban Gonzalez Le système excréteur comprend de glandes Quelle est l unité de fonctionnement

Plus en détail

Partie 2 Les micro-organismes et la nutrition des êtres vivants

Partie 2 Les micro-organismes et la nutrition des êtres vivants Partie 2 Les micro-organismes et la nutrition des êtres vivants Chapitre 1 La nutrition des animaux et des végétaux et l interaction avec les microorganismes I ) Nutrition et interaction avec des microorganismes

Plus en détail

Architecture bactérienne

Architecture bactérienne UE : De l'agent infectieux à l'hôte Bactériologie Date : 11/02/2011 Plage horaire : 14-16h Promo : PCEM2 Enseignant : F.Mégraud Ronéistes : POUSSOT Benjamin STEMPFER Gautier Architecture bactérienne I.

Plus en détail

GENERALITES SUR LES INFECTIONS NOSOCOMIALES

GENERALITES SUR LES INFECTIONS NOSOCOMIALES GENERALITES SUR LES INFECTIONS NOSOCOMIALES 1 1. Rappel Définitions de l infection 2 Infection (1) Maladie d origine infectieuse Signes cliniques douleur au niveau du site d infection rougeur chaleur présence

Plus en détail

Programme Séance Notion construite

Programme Séance Notion construite 1 2 Programme Séance Notion construite L organisme est constamment confronté à la possibilité de pénétration de microorganismes (bactéries et virus) issus de son environnement. Comment les microorganismes

Plus en détail

Structure Bactérienne Croissance Relation hôte bactérie

Structure Bactérienne Croissance Relation hôte bactérie Structure Bactérienne Croissance Relation hôte bactérie Structure bactérienne Une bactérie est un microorganisme procaryote unicellulaire constitué d'une paroi rigide et d'un chromosome circulaire Capsule

Plus en détail

Séance 2 Cellule eucaryote et cellule procaryote

Séance 2 Cellule eucaryote et cellule procaryote Séance 2 Cellule eucaryote et cellule procaryote Activité 1 Caractéristiques des cellules eucaryotes et procaryotes Observer et caractériser les cellules eucaryotes et procaryotes. Cellule eucaryote Cellule

Plus en détail

Chapitre 1 : Les différents niveaux d organisation du vivant

Chapitre 1 : Les différents niveaux d organisation du vivant Chapitre 1 : Les différents niveaux d organisation du vivant I) Les caractéristiques du vivant 1) La matière du vivant Les êtres vivants sont constitués de matière, c est-à-dire d éléments chimiques disponibles

Plus en détail

Les infections. Schéma de mécanisme des infections de manière générale : TRANSMISSION CONTAMINATION

Les infections. Schéma de mécanisme des infections de manière générale : TRANSMISSION CONTAMINATION Les infections. I : MECANISME DES S Les infections sont les compagnes constantes et parfois fatales de notre vie ;leur importance vient du fait qu elles sont fréquentes, parfois graves ou épidémiques avec

Plus en détail

8. Microbes Non-Pathogènes Associés aux Animaux

8. Microbes Non-Pathogènes Associés aux Animaux 8. Microbes Non-Pathogènes Associés aux Animaux 8a. Le microbiote des animaux -Le microbiote de l'organisme humain : l'ensemble des bactéries que le corps humain contient en grand nombre. Le corps humain

Plus en détail

Laboratoire de microbiologie, CHR Orléans

Laboratoire de microbiologie, CHR Orléans Ecologie Bactérienne et Nosocomialité Dr Laurent tbret Laboratoire de microbiologie, CHR Orléans INTRODUCTION Flore cutané Flore ORL 10 13 Cellules 10 14 à 10 15 Bactéries Flore digestive i Flore génitale

Plus en détail

Notre organisme face à l'environnement : le risque infectieux

Notre organisme face à l'environnement : le risque infectieux Notre organisme face à l'environnement : le risque infectieux! PLAN 1 Le risque infectieux A) Les micro-organismes organismes microscopiques très divers : les plus fréquents sont les bactéries et les virus

Plus en détail

IMMUNITE ET SYSTEME IMMUNITAIRE :

IMMUNITE ET SYSTEME IMMUNITAIRE : IMMUNITE ET SYSTEME IMMUNITAIRE : INTRODUCTION : Quelles sont les différentes sortes de micro-organismes présents dans notre environnement? (Activité 1) Observation microscopique de différents microbes

Plus en détail

Biologie cellulaire et moléculaire.

Biologie cellulaire et moléculaire. Chapitre 1 Biologie cellulaire et moléculaire. 1.1 Les cellules procaryotes et les cellules eucaryotes. 1 Un être vivant peut être un organisme : A) péricellulaire. B) pluricellulaire. C) eucaryote. D)

Plus en détail

Université Constantine 3 Faculté De Médecine Service de médecine du travail LES RISQUES BIOLOGIQUES EN MILIEU PROFESSIONNEL

Université Constantine 3 Faculté De Médecine Service de médecine du travail LES RISQUES BIOLOGIQUES EN MILIEU PROFESSIONNEL Université Constantine 3 Faculté De Médecine Service de médecine du travail LES RISQUES BIOLOGIQUES EN MILIEU PROFESSIONNEL Polycopié destiné aux étudiants de 6 ième année de médecine PLAN DU COURS : -

Plus en détail

Web-mémoire LES FONDAMENTAUX. de la gestion du risque infectieux associé aux soins en établissements médico-sociaux. Le risque spécifique en gériatrie

Web-mémoire LES FONDAMENTAUX. de la gestion du risque infectieux associé aux soins en établissements médico-sociaux. Le risque spécifique en gériatrie Le risque spécifique en gériatrie CONTEXTE ALTÉRATION DES CAPACITÉS Personnes âgées de plus de 85 ans - En 2005 : un million - En 2015 : deux millions Motrices Intellectuelles Secteur médico-social - Création

Plus en détail

UE8 De l agent infectieux à l hôte Olivier BELMONTE. Les Entérocoques

UE8 De l agent infectieux à l hôte Olivier BELMONTE. Les Entérocoques UE8 De l agent infectieux à l hôte Olivier BELMONTE Date: 22/02/2017 Promo: 2016/2017 Plage horaire: 8h30 10h30 Enseignant: Dr O. Belmonte Ronéistes: APPAVOUPOULLE Bharath SALAUN-PENQUER Manu Ce ronéo

Plus en détail

BACTERIOLOGIE DE PSEUDOMONAS AERUGINOSA

BACTERIOLOGIE DE PSEUDOMONAS AERUGINOSA BACTERIOLOGIE DE PSEUDOMONAS AERUGINOSA Henri Leclerc Service de bactériologie. Centre hospitalier de Lille. Pseudomonas aeruginosa (PA), ou bacille pyocyanique, est un germe Gram négatif, très répandu

Plus en détail

«Flore digestive le bien et le mal»

«Flore digestive le bien et le mal» «Flore digestive le bien et le mal» Frédérique Beuhorry-Sassus Céline Cabrérizo 18 ème JIP Romans sur Isère 19 juin 2014 Précision réglementaire : Nous n avons aucun conflit d intérêt 2 Appareil digestif

Plus en détail

Microorganismes des Aliments

Microorganismes des Aliments Microorganismes des Aliments Contamination & Multiplication des Micro-organismes dans l Aliment Brève intro du cours ENVT A3 2014 Denis Corpet sur la base d'un ppt de J.D.Bailly http://corpet.net/denis

Plus en détail

TD n 1 : Microscopie optique et électronique. Généralités sur les cellules

TD n 1 : Microscopie optique et électronique. Généralités sur les cellules TD n 1 : Microscopie optique et électronique Généralités sur les cellules I. Microscopie optique et électronique OBJECTIFS : 1 ) Définir la microscopie et le microscope 2 ) Décrire les différents types

Plus en détail

Les Entérobactéries. Généralité : le nom d Entérobactérie fait référence aux Entérocytes

Les Entérobactéries. Généralité : le nom d Entérobactérie fait référence aux Entérocytes Les Entérobactéries Généralité : le nom d Entérobactérie fait référence aux Entérocytes (cellules intestinale) car les bactéries appartenant à cette famille sont en général des hôtes normaux ou pathologiques

Plus en détail

MICROBIOLOGIE ET CHAINE EPIDEMIOLOGIQUE DES MALADIES INFECTIEUSES

MICROBIOLOGIE ET CHAINE EPIDEMIOLOGIQUE DES MALADIES INFECTIEUSES MICROBIOLOGIE ET CHAINE EPIDEMIOLOGIQUE DES MALADIES INFECTIEUSES 11/09/09 Mme Brunel Infectieux Introduction I. Les agents pathogènes et infectieux A. Bactéries a. Les bactéries ont des morphologies particulières

Plus en détail

LES CELLULES. Un être vivant (végétal ou animal) naît, respire, rejette des déchets, se nourrit, grandit, se reproduit et meurt.

LES CELLULES. Un être vivant (végétal ou animal) naît, respire, rejette des déchets, se nourrit, grandit, se reproduit et meurt. I) L organisation du vivant : Un être vivant (végétal ou animal) naît, respire, rejette des déchets, se nourrit, grandit, se reproduit et meurt. Exemple : Une cellule, une bactérie, une algue, un champignon,

Plus en détail

LA CELLULE BACTÉRIENNE

LA CELLULE BACTÉRIENNE Matière: Microbiologie Générale Enseignement commun aux 2ème années de Biologie et d Agronomie Chapitre 2 : LA CELLULE BACTÉRIENNE -LES COMPOSANTS FACULTATIFS 4. Plasmide 5. Endospore Docteur MOUSSI Abdelhamid

Plus en détail

MAITRE ASSISTANTE EN MICROBIOLOGIE

MAITRE ASSISTANTE EN MICROBIOLOGIE DR D. HAOUCHINE MAITRE ASSISTANTE EN MICROBIOLOGIE La capacité de survie d un individu immunocompétent au sein d un environnement microbien polymorphe provient du développement harmonieux et de la parfaite

Plus en détail

Prélèvement de plaie : pourquoi? quand? comment? Dr Sylvie Meaume, dermatologue gériatre Hôpital Rothschild

Prélèvement de plaie : pourquoi? quand? comment? Dr Sylvie Meaume, dermatologue gériatre Hôpital Rothschild Prélèvement de plaie : pourquoi? quand? comment? Dr Sylvie Meaume, dermatologue gériatre Hôpital Rothschild sylvie.meaume@rth.aphp.fr Pourquoi faire un prélèvement bactériologique? Pour faire le diagnostic

Plus en détail

2. La classification des organismes vivants et des virus

2. La classification des organismes vivants et des virus 2. La classification des organismes vivants et des virus 2a. La classification des organismes vivants Dans la taxonomie moderne, il y a «3 domaines» du vivant: Eubactéries, Archées, Eucaryotes. Dans une

Plus en détail

Cliquez pour modifier le style des sous-titres du masque

Cliquez pour modifier le style des sous-titres du masque l Cliquez pour modifier le style des sous-titres du masque lue 2.10 - C3 le.doyen-brunet lpromotion 2010-2013 IFSI - C.Foix l11 l PLAN 1 La fore bactérienne 1 Les défenses de l hôte 1 Réservoirs et mode

Plus en détail

COURS DE BIOLOGIE CELLULAIRE

COURS DE BIOLOGIE CELLULAIRE COURS DE BIOLOGIE CELLULAIRE 1 - INTRODUCTION 2 - MEMBRANE PLASMIQUE 3 - CYTOSOL 4 - RETICULUM ENDOPLASMIQUE 5 - APPAREIL DE GOLGI 6 - LYSOSOMES 7 - PEROXYSOMES 8 - MITOCHONDRIES 9 - NOYAU GENERALITES

Plus en détail

L Homme confronté à un environnement pathogène

L Homme confronté à un environnement pathogène L Homme confronté à un environnement pathogène Au XVIIe (1677) on découvre des êtres vivants invisibles et donc inconnus jusque là. Le microscope est né et avec lui la micro-biologie. Les travaux de Pasteur

Plus en détail

3. Procaryotes: les Bactéries et les Archées

3. Procaryotes: les Bactéries et les Archées 3. Procaryotes: les Bactéries et les Archées Les Bactéries et les Archées sont des procaryotes, ce qui signifie qu'ils n'ont pas de noyau d'une cellule ou d'autres organites membranaires dans leurs cellules.

Plus en détail

Les agents infectieux et mécanismes d action sur l organisme humain

Les agents infectieux et mécanismes d action sur l organisme humain Les agents infectieux et mécanismes d action sur l organisme humain Pr Catherine Neuwirth Laboratoire de Bactériologie catherine.neuwirth@chu-dijon.fr LES AGENTS INFECTIEUX CLASSIFICATION INTRODUCTION

Plus en détail

Notions fondamentales en hygiène

Notions fondamentales en hygiène Notions fondamentales en hygiène UE 2.10 S1, Infectiologie, Hygiène 07/09/2012 IFSI CHU ANGERS NC- CV -JFB REPRESENTATIONS du mot HYGIENE Associer 3 mots au mot «hygiène» Hygiène _ Hygiène physique Hygiène

Plus en détail

Vivant ou non vivant?

Vivant ou non vivant? Vivant ou non vivant? Vivant ou non vivant? BACTERIE Cellule animale Cellule végétale Les êtres vivants sont constitués de cellules. Problématique: Quels sont les constituants de la matière du vivant?

Plus en détail

Immunité Spécifique Acquise & Immunité Non Spécifique Acquise

Immunité Spécifique Acquise & Immunité Non Spécifique Acquise Immunité Spécifique Acquise & Immunité Non Spécifique Acquise Présentée par : Dr. AMARA. S Introduction : I- Les Facteurs tissulaires 1. La peau 2. Les muqueuses II- Les Facteurs Cellulaires 1. les cellules

Plus en détail

Pseudomonas aeruginosa

Pseudomonas aeruginosa Pseudomonas aeruginosa Pseudomonas aeruginosa Bacilles à Gram négatif Mobiles (ciliature polaire) Aérobies stricts Pseudomonas aeruginosa Aérobies stricts Pseudomonas aeruginosa Pigmentation bleu-vert

Plus en détail

Chapitre 4 : se protéger des maladies.

Chapitre 4 : se protéger des maladies. Chapitre 4 : se protéger des maladies. Qu est-ce qui peut nous rendre malades? I/ Les maladies sont souvent dues à des virus ou à des bactéries. DEFINITIONS : Micro-organismes = microbe = être vivant invisible

Plus en détail

GENETIQUE BACTERIENNE

GENETIQUE BACTERIENNE Laboratoire de biologie/module de génétique. Dr Boudiaf Benaferi R. GENETIQUE BACTERIENNE 1-MORPHOLOGIE BACTERIENNE ET VIRALE : Morphologie bactérienne : La bactérie est un organisme unicellulaire constitué

Plus en détail

Chapitre 4 : Conservation des aliments et santé

Chapitre 4 : Conservation des aliments et santé Chapitre 4 : Conservation des aliments et santé L alimentation est une préoccupation majeure. Afin de garantir les qualités sanitaires et gustatives des aliments, et permettre de les consommer pendant

Plus en détail

DESCRIPTION DU COURS

DESCRIPTION DU COURS DESCRIPTION DU COURS BIOLOGIE 11 M. Marc Deveau École secondaire de Clare (902)769-5400 dmarc@scolaire.ednet.ns.ca 1. Description du cours a. Le but : Le cours BIO 11 est un cours académique conçu et développé

Plus en détail

Lycée Français Charles de Gaulle Bangui République Centrafricaine

Lycée Français Charles de Gaulle Bangui République Centrafricaine Lycée Français Charles de Gaulle Bangui République Centrafricaine Institut de formation enregistrée sous le n 91-30-02163-30 Homologation 12-007 par le CNB Centre d innovation en Sciences de la Vie Agrément

Plus en détail

TP 1 : Micro-organismes et barrières naturelles du corps

TP 1 : Micro-organismes et barrières naturelles du corps Classe : Noms : TP 1 : Micro-organismes et barrières naturelles du corps Compétences évaluées I F S M D1.1 : Lire et exploiter des données D4.2 : Proposer une ou des hypothèses pour résoudre un problème

Plus en détail

Des germes et des hommes...

Des germes et des hommes... Des germes et des hommes... Infection / Colonisation / Transmission INFECTION 1. Pénétration et développement dans un être vivant de microorganisme qui peuvent provoquer des lésions en se multipliant,

Plus en détail

Chapitre 4 : La cellule bactérienne, paroi et structures

Chapitre 4 : La cellule bactérienne, paroi et structures Chapitre 4 : La cellule bactérienne, paroi et structures I. La paroi cellulaire Les bactéries sont majoritairement divisées en deux groupes selon leur type de paroi, les Gram+ et les Gram-. Le type de

Plus en détail

1- Généralités 2- Formation du biofilm 3- Biofilm dans le domaine médical 4- Cas de la mucoviscidose 5- Le «biofouling» dans le domaine industriel

1- Généralités 2- Formation du biofilm 3- Biofilm dans le domaine médical 4- Cas de la mucoviscidose 5- Le «biofouling» dans le domaine industriel 1- Généralités 2- Formation du biofilm 3- Biofilm dans le domaine médical 4- Cas de la mucoviscidose 5- Le «biofouling» dans le domaine industriel 1 Définitions Slime étudié chez le staphylocoque et pyo

Plus en détail

Lu#e contre les bactérie mul2 résistantes aux an2bio2ques (BMR)

Lu#e contre les bactérie mul2 résistantes aux an2bio2ques (BMR) Lu#e contre les bactérie mul2 résistantes aux an2bio2ques (BMR) APHAL Mardi 15 septembre 2015 Dr E. POIRIER ARLIN Lorraine La résistance aux antibiotiques o existait bien avant leur utilisation chez l

Plus en détail

Collège Calvin. Cours de Biologie 2 DF

Collège Calvin. Cours de Biologie 2 DF 2BI-dr Cours de Biologie 2 DF La biologie Le terme biologie est composé de deux mots d origine grecque: bios (la vie) et logos (l étude). Ce mot a été défini à la fin du XVIIIème siècle par le naturaliste

Plus en détail

Faculté de médecine d Alger Cours de Microbiologie pour les étudiants de 3 eme année LES MYCOBACTERIES. Dr. N. BENAMROUCHE

Faculté de médecine d Alger Cours de Microbiologie pour les étudiants de 3 eme année LES MYCOBACTERIES. Dr. N. BENAMROUCHE Faculté de médecine d Alger Cours de Microbiologie pour les étudiants de 3 eme année LES MYCOBACTERIES Dr. N. BENAMROUCHE Objectifs Citer les espèces impliquées Décrire les principaux caractères morphologiques

Plus en détail

LES ANTIBIOTIQUES AMIS OU ENNEMIS?

LES ANTIBIOTIQUES AMIS OU ENNEMIS? LES ANTIBIOTIQUES AMIS OU ENNEMIS? ICAFOC - Janvier 2003 Que sont les antibiotiques? Microorganismes (champignons, bactéries) Molécules antibiotiques Virus Bactéries Classification en 7 groupes Classification

Plus en détail

CHUM-USPIN-EOHH-Juillet 2017-IDEH-K.BOZOUKLIAN

CHUM-USPIN-EOHH-Juillet 2017-IDEH-K.BOZOUKLIAN 1 GÉNÉRALITÉS (1) La peau normale est colonisée par des bactéries: 10 14 bactéries/être humains = 100 000 000 000 000 c est-à-dire 10 fois plus que le nombre de cellules humaines = RÔLE BARRIÈRE MAJEUR

Plus en détail

Vivant ou non vivant?

Vivant ou non vivant? Vivant ou non vivant? Vivant ou non vivant? BACTERIE Cellule animale Cellule végétale Problématique: Les êtres vivants sont I. Les éléments chimiques des êtres vivants Le non vivant Le vivant Un méduse

Plus en détail

La reproduction asexuée

La reproduction asexuée La reproduction asexuée Comment est-ce que les cellules forment des nouvelles cellules Qu est-ce qui arrive lorsqu un verre de terre est coupé en deux? Pourquoi pouvez-vous guérir une coupure et non pas

Plus en détail

Introduction aux antibiotiques

Introduction aux antibiotiques Antibio Ph André suite Introduction aux antibiotiques By Sovietik Stricto sensu les antibiotiques (AB) sont des agents antimicrobiens naturels d origines biologiques qui empêchent la multiplication des

Plus en détail

Les microbes. Microbiologie médicale. Professeur Guillaume Arlet. GH HUEP, AP-HP Faculté de Médecine, UPMC. Cours IFSI 2016

Les microbes. Microbiologie médicale. Professeur Guillaume Arlet. GH HUEP, AP-HP Faculté de Médecine, UPMC. Cours IFSI 2016 Les microbes Microbiologie médicale Professeur Guillaume Arlet GH HUEP, AP-HP Faculté de Médecine, UPMC 2016 Définition Micro-organismes Etres vivants microcopiques Uniquement visible qu au microscope

Plus en détail

BIOCONTAMINANTS A L HOPITAL

BIOCONTAMINANTS A L HOPITAL BIOCONTAMINANTS A L HOPITAL I. INTRODUCTION Biocontaminant Contaminant d origine biologique Biocontamination Présence d un élément biologique indésirable dans un produit ou dans l environnement du produit

Plus en détail

Thème 2 : La Terre dans l Univers, la vie et l évolution du vivant, une planète habitée

Thème 2 : La Terre dans l Univers, la vie et l évolution du vivant, une planète habitée Thème 2 : La Terre dans l Univers, la vie et l évolution du vivant, une planète habitée Chapitre 2 : La nature du vivant, unité structurale et chimique Quelles sont les caractéristiques communes aux vertébrés

Plus en détail

L hygiène des mains. Danielle Velardo Cadre de santé Hygiéniste IGR Septembre 2007

L hygiène des mains. Danielle Velardo Cadre de santé Hygiéniste IGR Septembre 2007 L hygiène des mains Danielle Velardo Cadre de santé Hygiéniste IGR Septembre 2007 Introduction De nombreux auteurs ont prouvé qu une large proportion d infections nosocomiales sont d origine manuportée.

Plus en détail

L ERGOSTÉROL : UNE MOLÉCULE CLÉ DANS LA RÉSISTANCE DES LEVURES À LA DÉSHYDRATATION SÉVÈRE

L ERGOSTÉROL : UNE MOLÉCULE CLÉ DANS LA RÉSISTANCE DES LEVURES À LA DÉSHYDRATATION SÉVÈRE L ERGOSTÉROL : UNE MOLÉCULE CLÉ DANS LA RÉSISTANCE DES LEVURES À LA DÉSHYDRATATION SÉVÈRE Sébastien DUPONT Ingénieur de Recherche UMR Procédés Alimentaires et Microbiologiques Equipe Procédés Microbiologiques

Plus en détail

Chapitre 1 : L'Homme face aux micro-organismes

Chapitre 1 : L'Homme face aux micro-organismes Chapitre 1 : L'Homme face aux micro-organismes I La diversité des micro-organismes : III1 Activité 1 Les micro-organismes dans notre environnement Problème Comment appréhender la diversité des micro-organismes?

Plus en détail

RESISTANCES ACQUISES AUX ANTIBIOTIQUES UN PASSE, UN AVENIR. Jean-Didier CAVALLO Hôpital d Instruction des armées Bégin - St Mandé

RESISTANCES ACQUISES AUX ANTIBIOTIQUES UN PASSE, UN AVENIR. Jean-Didier CAVALLO Hôpital d Instruction des armées Bégin - St Mandé RESISTANCES ACQUISES AUX ANTIBIOTIQUES UN PASSE, UN AVENIR Jean-Didier CAVALLO Hôpital d Instruction des armées Bégin - St Mandé Les acteurs en présence Antibiotiques Hôte (terrain) Flores commensales

Plus en détail

RELATIONS HOTE BACTERIES Introduction : 1- Micro-organismes symbiotiques : 2- Micro-organismes commensaux : 3- Micro-organismes pathogènes : FLORES

RELATIONS HOTE BACTERIES Introduction : 1- Micro-organismes symbiotiques : 2- Micro-organismes commensaux : 3- Micro-organismes pathogènes : FLORES RELATIONS HOTE BACTERIES Introduction : 1- Micro-organismes symbiotiques : 2- Micro-organismes commensaux : 3- Micro-organismes pathogènes : FLORES NORMALES DE L ORGANISME 1) Introduction : 2) Implantation

Plus en détail

Structure d'une bactérie

Structure d'une bactérie Structure d'une bactérie La paroi cellulaire est une enveloppe rigide de pep>doglycanes plus ou moins épaisse présente chez toutes les bactéries. Elle cons>tue le squelehe externe et est responsable de

Plus en détail

Les virus et les bactéries

Les virus et les bactéries Les virus et les bactéries Les bactéries sont des procaryotes. Une cellule procaryote est plus petite et plus simple qu une cellule eucaryote. Les virus sont encore plus petits et plus rudimentaires. Les

Plus en détail

Partie : Monde microbien et notre organisme

Partie : Monde microbien et notre organisme Partie : Monde microbien et notre organisme Quelles sont les relations qu entretient l être humain avec le monde microbien? Chapitre : Un contact permanent avec les microbes. Les microorganismes par leur

Plus en détail

Infections nosocomiales ou Infections associées aux soins et bactéries multirésistantes

Infections nosocomiales ou Infections associées aux soins et bactéries multirésistantes Cours PCEM 2 Infections nosocomiales ou Infections associées aux soins et bactéries multirésistantes Anne-Laure Michon, AHU Laboratoire de Bactériologie, CHU de Montpellier, Université Montpellier I Objectifs

Plus en détail

Module de Cytologie et Physiologie cellulaire enseigné par 4 enseignantes. Madame Benzine Madame Dekar Madame Elahcene Madame Foukrache

Module de Cytologie et Physiologie cellulaire enseigné par 4 enseignantes. Madame Benzine Madame Dekar Madame Elahcene Madame Foukrache Module de Cytologie et Physiologie cellulaire enseigné par 4 enseignantes Madame Benzine Madame Dekar Madame Elahcene Madame Foukrache Programme de la Cytologie et Physiologie cellulaire Sommaire chapitre

Plus en détail

MECANISMES DE RESISTANCE DES BACTERIES VIS-À-VIS DES ANTIBIOTIQUES

MECANISMES DE RESISTANCE DES BACTERIES VIS-À-VIS DES ANTIBIOTIQUES MECANISMES DE RESISTANCE DES BACTERIES VIS-À-VIS DES ANTIBIOTIQUES Procaryotes et Eucaryotes Virus Bactéries Champignons Bactéries Non pathogènes Pathogènes Pathogènes par opportunisme Infection Infection

Plus en détail

LES TOXI-INFECTIONS D ORIGINE BACTERIENNE

LES TOXI-INFECTIONS D ORIGINE BACTERIENNE LES TOXI-INFECTIONS D ORIGINE BACTERIENNE 1. DEFINITIONS 2. TOXI-INFECTIONS «VRAIES» 3. INTOXINATIONS 1. DEFINITIONS TIAC? Toxinogènes : Clostridium botulinum, Staphylococcus aureus Bacillus cereus, Clostridium

Plus en détail

Chapitre 2 : L'immunité adaptative

Chapitre 2 : L'immunité adaptative Chapitre 2 : L'immunité adaptative Table des matières Introduction 3 I - I- Les anticorps 4 1. La production des anticorps... 4 2. La structure d'un anticorps.... 4 3. Le rôle des anticorps... 5 4. L'origine

Plus en détail

Exemple des 4 groupes de microbes

Exemple des 4 groupes de microbes Chapitre 2 Risque infectieux et protection de l organisme : l immunité humaine Système immunitaire = ensemble des cellules et des organes qui assurent la protection de l organisme contre les microbes.

Plus en détail

Lutte contre les microorganismes

Lutte contre les microorganismes Lutte contre les microorganismes Dans la lutte contre les maladies infectieuses, une place importante revient à la lutte contre les microorganismes. Le but est de détruire ou d inactiver les MO sur des

Plus en détail

Objectifs. Connaître les moyens et mécanismes de l immunité naturelle.

Objectifs. Connaître les moyens et mécanismes de l immunité naturelle. Objectifs Immunité anti-infectieuse Connaître les moyens et mécanismes de l immunité naturelle. Connaître les structures antigéniques des MO responsables de l activation des cellules immunes. Connaître

Plus en détail

[CAHIER MODULE MICROBIOLOGIE] COMITE PEDAGOGIQUE DE MICROBIOLOGIE

[CAHIER MODULE MICROBIOLOGIE] COMITE PEDAGOGIQUE DE MICROBIOLOGIE 3éme ANNEE FACULTE DE MEDECINE D ALGER.DEPARTEMENT DE MEDECINE.CYCLE GRADUE. COMITE PEDAGOGIQUE DE MICROBIOLOGIE [CAHIER MODULE MICROBIOLOGIE] Dans ce cahier vous trouverez les informations relatives au

Plus en détail

Faut-il isoler des BMR comme :

Faut-il isoler des BMR comme : Faut-il isoler des BMR comme : - les entérobactéries hyperproductrices de céphalosporinase, - les acinetobacter, - les pyocyaniques - et les germes porteurs de BLSE???? Dr O. BELLON Hôpital d Aixd Aix-en-Provence

Plus en détail

LES MICRO-ORGANISMES

LES MICRO-ORGANISMES LES MICRO-ORGANISMES Les micro-organismes (germes) ou microbes sont des organismes vivants microscopiques (invisible à l'œil nu) et qui ne peuvent donc être observés qu'à l'aide d'un microscope. La maladie

Plus en détail