Inventaire départemental des cavités souterraines hors mines de la Haute-Loire. Rapport final Convention MEDD n CV

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Inventaire départemental des cavités souterraines hors mines de la Haute-Loire. Rapport final Convention MEDD n CV"

Transcription

1 Inventaire départemental des cavités souterraines hors mines Rapport final Convention MEDD n CV BRGM/RP FR juin 2005

2

3 Inventaire départemental des cavités souterraines hors mines Rapport final Convention MEDD n CV BRGM/RP FR juin 2005 Étude réalisée dans le cadre des projets de Service public du BRGM RISB26 O. Renault Avec la collaboration de J. N. Borget, D. Rouzaire Vérificateur : Nom : J.L. Nedellec Date : 28/06/05 Signature : Approbateur : Nom : P. Rocher Date : 05/07/05 Signature : Le système de management de la qualité du BRGM est certifié AFAQ ISO 9001:2000. M AVRIL 05

4 Mots clés : base de données, inventaire, département, cavités souterraines, cavités naturelles, carrières souterraines abandonnées, ouvrages civils et militaires En bibliographie, ce rapport sera cité de la façon suivante : O. Renault avec la collaboration de J. N. Borget, D. Rouzaire (2005) Inventaire départemental des cavités souterraines hors mines. Rapport final. BRGM/RP FR, 72 p., 19 ill., 1 carte hors texte BRGM, 2005, ce document ne peut être reproduit en totalité ou en partie sans l autorisation expresse du BRGM. 2 BRGM/RP FR Rapport final

5 Synthèse D ans le cadre de la constitution d'une base de données nationale des cavités souterraines, le Ministère de l'ecologie et du Développement Durable (MEDD), a chargé le BRGM de réaliser l'inventaire des cavités souterraines abandonnées hors mines dans le département (Convention MEDD n CV ). Cette étude, d une durée de 18 mois, a permis de recenser 272 cavités qui ont été intégrées dans la base de données nationale (BDCavités) disponible sur Internet ( Le recueil de ces données a été effectué à partir des données bibliographiques disponibles (archives BRGM, DRIRE, archives départementales ), en effectuant une enquête administrative auprès des organismes (DDE, DRAC, Conseil Général, ) et en interrogeant la totalité des communes du département. En fonction de leur enjeu potentiel, certaines des cavités signalées ont fait l objet d une enquête de terrain qui a permis de préciser leur nature, leur superficie et d évaluer sommairement leur état de stabilité. L analyse typologique des cavités recensées en Haute-Loire montre que plus de 53 % sont des ouvrages civils (souterrains refuges, caves à valeur patrimoniale, habitats troglodytiques, anciens tunnels ferroviaires, aqueducs, etc). Environ 25 % des cavités sont des anciennes carrières souterraines de chaux et de gypse localisées dans le bassin du Puy-en-Velay. Environ 13 % sont des cavités naturelles essentiellement localisées dans des roches d origine volcanique. Moins de 10% des cavités sont d origine indéterminée ( non accessibles ou pour lesquelles l information est limitée). L analyse géologique des évènements montre que l essentiel des cavités se situe au centre et au sud-est du département sur les formations sédimentaires et volcaniques. Les formations sédimentaires du bassin du Puy concentrent près de 40% des cavités sur une superficie n excédant pas 15% de la superficie départementale, alors que 36 % des cavités sont localisées sur des terrains volcaniques (tufs, trachytes, ) qui affleurent sur environ 20 % de la superficie départementale. Une évaluation de la densité des cavités a été effectuée pour chaque commune du département. Ce travail a permis de déterminer les communes les plus sensibles vis-àvis du risque lié à la présence de cavités souterraines. Il ressort de cette analyse que les communes d Espaly-Saint-Marcel, d Aiguilhe et du Puy-en-Velay (centre ville essentiellement) sont les communes les plus concernées par ce risque, non seulement en terme de densité de cavités mais également du point de vue de leur état de stabilité. Il s agit essentiellement d anciennes carrières de chaux et de gypse dont un premier inventaire avait réalisé en 1998 par le BRGM et le LRPC de Clermont-Ferrand. Compte-tenu de la connaissance incomplète du positionnement de ces cavités et risque que celles-ci représentent pour l urbanisme (récurrence des effondrements de cavités non connues), il serait souhaitable d approfondir l étude des zones à risque et la prévention dans ces trois communes de l agglomération du Puy-en-Velay. BRGM/RP FR Rapport final 3

6

7 Sommaire 1. Introduction Présentation de l étude OBJECTIFS DE L ETUDE CADRE CONTRACTUEL BASE DE DONNEES NATIONALE BDCAVITES Présentation Architecture et champs de la base de BDCavités Acquisition des données Mise à disposition de l information PRINCIPALES ETAPES DE LA METHODOLOGIE DES INVENTAIRES Recueil des données Validation sur le terrain Valorisation des données et saisie Synthèse des données Nature des travaux et résultats DONNEES DE BASE Données d archives Enquête communale Recensement auprès des organismes concernés par les cavités VALIDATION DES SITES Validation des données sur le terrain Valorisation des données saisies ANALYSE CRITIQUE DE LA REPRESENTATIVITE DES DONNEES Enquête aux communes Recherche bibliographique et auprès des organismes et des particuliers Enquête de terrain SYNTHESE Analyse des résultats CADRE DEPARTEMENTAL Géographie BRGM/RP FR Rapport final 5

8 Géologie ANALYSE TYPOLOGIQUE DES CAVITES REPERTORIEES Les cavités naturelles Les carrières souterraines Les ouvrages civils Les ouvrages militaires IDENTIFICATION DES ZONES EXPOSÉES AU RISQUE «CAVITÉS SOUTERRAINES» Par horizon géologique Par communes Conclusion Bibliographie Liste des illustrations Ill. 1 - Entité surfacique / entité ponctuelle Ill. 2 - Modèle Conceptuel de Données des entités ponctuelles ou surfaciques Ill. 3 - Interface graphique de la BDCavités sur Internet Ill. 4 - Récapitulatif des données recueillies auprès des divers organismes Ill. 5 - Bilan du recensement des cavités souterraines abandonnées du département de la Haute-Loire, juin Ill. 6 - Situation géographique et géologique du département Ill. 7 - Champignonnière d Espaly - Amorce de fontis Ill. 8 - Pieu chemisé dans une galerie à Espaly Ill. 9 - Galerie ennoyée maison des communes - Espaly Ill entrée de galerie rue Paul Bérard - Espaly Ill Une des entrées des grottes de Courcouron (Solignac-sur-Loire) Ill Galeries des grottes de Courcouron (Solignac-sur-Loire) Ill Chapelle troglodyte de la Madeleine à Monistrol d Allier Ill Rocher troglodyte de Ceyssac Ill Tunnel de Veneyres (ancienne voie SNCF le Puy-Langogne) BRGM/RP FR Rapport final

9 Ill Aqueduc Chemin des cités - Aiguilhe...38 Ill. 17 Répartition des cavités par horizon géologique...39 Ill. 18 Positionnement des cavités recensées sur la géologie simplifiée de la Haute- Loire...41 Ill. 19 Densité de cavités au km Liste des annexes Annexe 1 : Courrier envoyé aux mairies...49 Annexe 2 : Extrait du Code Minier...55 Annexe 3 : Tableaux de synthèse...59 BRGM/RP FR Rapport final 7

10

11 D 1. Introduction ans le cadre de ses activités de Service public, le BRGM a été chargé par le Ministère de l Ecologie et du Développement Durable (MEDD) de réaliser un inventaire des cavités souterraines abandonnées d origine anthropique (hors mine) ou naturelle sur l ensemble du territoire métropolitain. Cette convention, signée en décembre 2001 et renouvelable sur une durée de six ans, comprend des inventaires départementaux suivant un cahier des charges général défini en accord avec le MEDD. L ensemble des informations collectées doit ensuite être intégré à une base de données nationale qui sera consultable sur Internet (BDCavités), gérée par le BRGM en collaboration avec l INERIS, le réseau des CETE et les services RTM. La Haute-Loire, dont le territoire comprend un nombre important de cavités souterraines, fait partie des départements sélectionnés pour faire l objet d un inventaire spécifique. Ainsi, le recensement des cavités souterraines (hors mines) du département est inscrit au programme de 2003 et a pour objectif principal de recenser, caractériser et localiser les principales cavités du département. Les cavités concernées par cet inventaire sont : - les carrières souterraines abandonnées, à savoir les exploitations de substances non concessibles et dont l exploitation est désormais arrêtée (annexe 3) ; - les ouvrages civils tels que les tunnels, les aqueducs, les caves à usage industriel ; - les ouvrages militaires (fortifications et sapes des dernières guerres) ; - les cavités naturelles. Ce rapport de synthèse précise notamment les sources d information exploitées, les principales difficultés rencontrées, le type des cavités identifiées, ainsi que leur répartition géographique. BRGM/RP FR Rapport final 9

12

13 2. Présentation de l étude 2.1. OBJECTIFS DE L ETUDE Le présent chapitre présente le cadre général tel que défini entre le MEDD et le BRGM pour les inventaires des cavités à l échelle départementale. L adaptation de ce cadre à chaque cas départemental est présentée dans les chapitres qui suivent. Il s agit de recenser, localiser et caractériser les principales cavités souterraines (hors mines) présentes dans le département, puis d intégrer l ensemble de ces données factuelles dans la base de données nationale sur les cavités souterraines (BDCavités) gérée par le BRGM à la demande du MEDD. Les organismes extérieurs associés sont à ce jour l'ineris (Institut National de l Environnement Industriel et des Risques), le LCPC (Laboratoire Central de Ponts et Chaussées) et les services RTM (Restauration des Terrains en Montagne). Le but de cette opération est multiple. À l échelle locale (départementale), il s agit en premier lieu de conserver la mémoire des cavités souterraines, désormais pour la plupart abandonnées. Les archives écrites concernant les anciennes exploitations sont généralement incomplètes et dispersées. L information est le plus souvent transmise oralement, par des témoins concernés à des titres divers (propriétaires fonciers, élus communaux, anciens carriers, champignonnistes, ), ce qui la rend fragile et difficilement accessible. Les mouvements de populations et la pression foncière conduisent à construire ou aménager dans des sites autrefois délaissés, car sous-cavés, mais dont l historique n est plus connu. Il est donc primordial, pour prévenir les accidents qui pourraient résulter de tels aménagements, de maintenir la mémoire de ces carrières souterraines abandonnées et de diffuser aussi largement que possible une information fiable et homogène les concernant. Une telle information concernant la localisation et l extension des cavités souterraines abandonnées, lorsqu elle est disponible, permet une meilleure connaissance du risque, et donc sa prévention, et l organisation des secours en cas de crise. Elle peut en particulier permettre l élaboration de cartes de l aléa associé à la présence des cavités souterraines, et ainsi participer en tant que telle à celle de documents à usage réglementaire, de type PPR (Plan de Prévention des Risques naturels), comme à l information préventive du public. À l échelle nationale, il s agit d initier une démarche globale de recensement des cavités souterraines d origine anthropique et naturelle, ce qui suppose de réaliser ce travail d inventaire départemental sur l ensemble du territoire (ou au moins sur les secteurs potentiellement les plus concernés). La connaissance des zones sous-cavées est jusqu à présent diffuse, hétérogène et incomplète. Il s agit donc de rassembler la totalité des informations disponibles (sans qu il soit possible de prétendre à l exhaustivité en la matière) et de la stocker, sous forme homogène, dans une base unique et fédérative de données géoréférencées : la Base de Données nationale dont les développements informatiques ont été cofinancés par le MEDD de 1999 à BRGM/RP FR Rapport final 11

14 L opération d inventaire départemental des cavités naturelles et des ouvrages anthropiques souterrains abandonnés permettra d alimenter cette base avec l ensemble des éléments connus à la date de l étude. L organisation de cette connaissance sous forme d une base de données informatique gérée par un organisme public pérenne permettra de la mettre régulièrement à jour au fur et à mesure de l acquisition de nouvelles données (l existence de certaines cavités non mentionnées dans les archives et inconnues des acteurs locaux peut être révélée fortuitement à l occasion d un effondrement en surface). L accès à cette base de données étant libre et gratuit, une large diffusion de cette connaissance sera possible, ce qui facilitera les politiques d information et de prévention du risque CADRE CONTRACTUEL Cette étude s inscrit dans le cadre d un programme pluriannuel (2001 à 2006) demandé par le MEDD visant à réaliser un bilan aussi exhaustif que possible de la présence de cavités souterraines sur le territoire métropolitain. La programmation, en terme de choix des départements à inventorier comme de calendrier de leur traitement, résulte d une démarche logique s appuyant sur l Inventaire National de 1994 et la cartographie de l aléa qui en a découlée, ainsi que sur divers épisodes événementiels en matière d effondrement de terrain. La méthodologie de ces inventaires est présentée dans le cahier des charges. Celle-ci permettra d homogénéiser la représentation des résultats obtenus. Ce recensement faisant partie d un programme national, il est primordial que les différentes étapes de son élaboration soient définies précisément, même s'il apparaît quelques différences entre les départements en fonction de l implication des services décentralisés de l Etat pour le recueil des données BASE DE DONNEES NATIONALE BDCAVITES Présentation En parallèle des inventaires départementaux, se finalise le développement par le BRGM de l outil informatique BDCavités. Cette base est gérée par le BRGM en collaboration avec l INERIS, le LCPC et les services de RTM en ce qui concerne la fourniture des données avec le soutien du Ministère de l Education Nationale, de la Recherche et de la Technologie (MENRT) et le Ministère de l Ecologie et du Développement Durable. Afin de pouvoir mettre à la disposition du public des données fiables, homogènes et réutilisables, il est apparu indispensable que le BRGM développe un outil permettant le recueil, l analyse et la restitution des informations sur les cavités souterraines. C est dans cette optique qu il est apparu nécessaire que l ensemble des informations récoltées soit mis à disposition sous forme d une base de données nationale. Pour cela, trois outils informatiques ont été développés par le BRGM : - une base de données nationale de référence, développée sous Oracle et gérée au niveau national par le comité de gestion du projet ; 12 BRGM/RP FR Rapport final

15 - un applicatif léger, développé en Visual Basic, avec une base de données Access, appelé "module local" et disponible dans chaque Service Géologique Régional du BRGM ; - une interface Internet, disponible sur le site Même si elles sont distinctes, ces trois interfaces sont complémentaires. En effet, chaque SGR possède un exemplaire du module local par l intermédiaire duquel se fait la saisie informatique régionale des informations recueillies. Une fois cette base de données locale complétée, la base de données nationale peut être mise à jour. Enfin, c est par l intermédiaire de cette dernière que l ensemble des données rassemblées sont mises en ligne sur Internet. Ces trois outils offrent la possibilité de mémoriser de façon homogène l'ensemble des informations disponibles en France sur des situations récentes et sur des événements passés et donnent facilement l accès à cette information via Internet. Par ces derniers, les objectifs de diffusion et de centralisation des connaissances concernant les cavités souterraines sont donc appliqués Architecture et champs de la base de BDCavités La base de données cavités, gérée au niveau régional et de laquelle découle la base nationale, possède une architecture relativement complexe. Cette dernière découle de la multitude de champs à renseigner sur les cavités et de leurs nombreuses relations, afin de permettre des requêtes complexes. De prime abord, contrairement à ce que l on pourrait envisager, le contenu de la base de données ne fait pas la distinction entre les cavités naturelles et les cavités anthropiques. En effet, dans un premier lieu, le Modèle Conceptuel de Données (MCD) dégage deux entités (Ill. 1) : - une entité localisée par l enveloppe simplifiée de son emprise au sol : sa surface (comme il est souvent le cas pour les carrières) ou son réseau de segments (réseau de cavités naturelles) ; - une entité localisée par un seul point (tunnels, ). L utilisation de ces deux notions, faisant intervenir l emprise géographique au sol de la cavité, permet une identification et une localisation par entité, indépendamment du type de cavité. Par la suite, chaque type de cavité est décrit en détail grâce à un éventail de liens (Ill. 2). Mais cette fois le contenu thématique de ces liens sera variable en fonction du type de cavité (naturelle ou anthropique). En effet, les renseignements à fournir étant largement dépendants de la nature de la cavité, le modèle fait la distinction entre ces deux origines. Enfin ce Modèle Conceptuel de Données (MCD) est traduit en schéma relationnel (sous Access) composé de 159 tables différentes afin de représenter les informations du MCD tout en évitant les redondances et en limitant les valeurs absentes. Du fait de ce nombre important de tables, des requêtes concernant plusieurs critères (sélection multicritères) peuvent être posées au niveau de l interface Web de la base de données. BRGM/RP FR Rapport final 13

16 Ill. 1 - Entité surfacique / entité ponctuelle Source : Module local de gestion des cavités souterraines (mode d emploi de l application) 14 BRGM/RP FR Rapport final

17 Ill. 2 - Modèle Conceptuel de Données des entités ponctuelles ou surfaciques Source : Module local de gestion des cavités souterraines (mode d emploi de l application) BRGM/RP FR Rapport final 15

18 Acquisition des données L acquisition des données se fait essentiellement à partir d inventaires effectués par le BRGM, avec à terme la collaboration de l INERIS, du LCPC (à travers le réseau des laboratoires régionaux) et les services RTM. L origine des informations est diverse, leur provenance peut aller d un simple dépouillement d archives plus ou moins complètes, aux types d inventaires départementaux actuels dont la méthodologie est décrite dans le chapitre suivant. La saisie des données à l échelle départementale est réalisée au niveau régional soit par les différents SGR (Services Géologiques Régionaux) du BRGM, soit par un collaborateur local reconnu pour sa connaissance géologique du département. Dans le cas du département, ce travail a été réalisé par le Centre Permanent d Initiative pour l Environnement (CPIE) du Velay Mise à disposition de l information La mise à disposition de l information s effectue grâce au site Internet (Ill. 3). Tableaux Etat d avancement de l acquisition Accès direct par commune Cartes Sélection Multicritères Synthèse Caractéristiques : données et site Sélection Présentation de la base Accès direct à la carte Métropole Source : Ill. 3 interface graphique de BDCavités sur internet 16 BRGM/RP FR Rapport final

19 2.4. PRINCIPALES ETAPES DE LA METHODOLOGIE DES INVENTAIRES Recueil des données La collecte des données comprend la recherche bibliographique, un questionnaire d enquête auprès des communes et le recueil de données auprès de divers organismes. - Recherche bibliographique Le but de cette phase est de rassembler toutes les informations déjà publiées concernant des vides souterrains abandonnés, ou les cavités naturelles (travaux de thèses), dans le département étudié, sachant que dans certains départements les deux types d inventaires sont dissociés. Une recherche bibliographique a tout d abord été effectuée par l intermédiaire de la bibliothèque centrale du BRGM. Elle a notamment comporté une analyse d éventuels rapports d étude concernant des sites sur lesquels le BRGM a déjà travaillé par le passé. Une recherche spécifique auprès des archives départementales a également été menée. Toutefois, cette recherche n a pas permis d intégrer des données complémentaires dans la base de données. Une recherche bibliographique a été réalisée grâce au soutien de personnes ressources qui ont constitué des inventaires locaux de cavités souterraines du département. - Questionnaire d enquête auprès des communes Un questionnaire d enquête type a été adressé à l ensemble des communes du département, sous couvert de la Préfecture (avec l accord de cette dernière). Les maires ont été invités à fournir au BRGM tous les éléments dont ils avaient connaissance concernant des cavités souterraines abandonnées présentes sur leur territoire communal. Un extrait de carte topographique a été joint au questionnaire afin de faciliter leur repérage par les maires (ou leurs services techniques). Une relance téléphonique a été effectuée par le BRGM après envoi du questionnaire et ensuite à intervalles réguliers jusqu à obtenir 100 % des réponses. - Recueil de données auprès d organismes compétents Des enquêtes plus spécifiques ont été orientées vers les organismes techniques locaux ou nationaux, en vue de recueillir les informations qu ils détiennent. Les BRGM/RP FR Rapport final 17

20 organismes suivants ont été consultés : DRIRE, DDE, CETE, Conseil Général (direction chargée de l environnement et éventuellement celle chargée de l entretien des routes), DDAF, DIREN, DRAC, SNCF, Service Historique de l Armée de Terre... Les associations locales et départementales de spéléologie et de géologie (Groupement Géologique ) ont été systématiquement mises à contribution, à la fois pour les cavités naturelles et les cavités anthropiques. En matière de cavités naturelles, les services de la protection civile (SDIS en particulier) ont permis de fournir quelques données. Enfin, les services du Parc Naturel Régional Livradois-Forez ont également été interrogés Validation sur le terrain Valorisation des données et saisie La validation sur le terrain comprend la caractérisation des cavités recensées et le repérage fortuit de cavités non archivées. La valorisation des données et saisie comporte quant à elle le géoréférencement des cavités, la description des cavités dans des fiches de saisie et la saisie dans la BDCavités. - Validation sur le terrain Caractérisation des cavités recensées Une partie des cavités souterraines recensées par l intermédiaire de la recherche bibliographique, des enquêtes auprès des communes et des contacts avec les différents interlocuteurs locaux a fait l objet d une visite sur le terrain. Le choix a porté sur les cavités : - susceptibles de recevoir du public, d intéresser des zones urbanisées ou aménagées ; - pour lesquelles la documentation disponible était jugée insuffisante pour permettre une localisation et une description fiable. Cette visite sur le terrain avait pour objectif principal de localiser précisément la situation des cavités (repérage sur carte topographique à l échelle 1/25 000), soit à partir de l observation directe lorsque les accès étaient encore praticables ou au moins visibles, soit à partir de témoignages concordants recueillis sur place. Il s agissait aussi de compléter, par une observation rapide, les informations déjà disponibles sur l environnement du site (nature de l occupation du sol en surface et position des éléments éventuellement exposés). Lorsque les accès étaient connus, qu il s agisse d orifices de cavités naturelles ou de bouches de cavages ou puits de carrière, leur position exacte a été notée, soit par rapport à des repères jugés pérennes, soit déterminée à l aide d un GPS quand cela était possible. Lorsque la cavité était encore accessible, une visite rapide des a été effectuée afin d évaluer globalement l extension des zones sous-cavées et leur 18 BRGM/RP FR Rapport final

21 état général de stabilité. Une description sommaire a également été effectuée en vue de décrire la géométrie, l'état, l'accessibilité, La finalité d une telle visite n est pas d aboutir à un diagnostic complet de stabilité, mais de permettre une caractérisation globale de la cavité identifiée (validation des plans quand ils sont disponibles). - Validation des données et saisie Géoréférencement des cavités Toutes les cavités recensées ont fait l objet d un géoréférencement (calcul des coordonnées dans un système de projection Lambert II ou III étendu), à partir des cartes topographiques IGN à l échelle 1/ ou de mesures GPS quand c'était possible. - Valorisation des données et saisie Descriptif (fiche de saisie) Pour chacune des cavités recensées, une fiche de saisie a été remplie afin de renseigner les différents champs la décrivant dans la BDCavités, soit (énumération non exhaustive) : - localisation (commune, lieu-dit, coordonnées géographiques,...) ; - origine de l information ; - descriptif (géométrie, contexte géologique, nature des matériaux exploités, photos du site, état de stabilité apparent, utilisation actuelle, ) ; - nature de la cavité ou type d exploitation ; - localisation et date d occurrence des désordres éventuels associés (fontis, effondrement généralisé, débourrages de karst, chute de blocs près des entrées, ) ; - nature des études et travaux éventuellement réalisés (avec références bibliographiques). - Valorisation des données et saisie Saisie dans la BDCavités Les fiches ainsi remplies ont servi de support pour la saisie des informations dans la base de données nationale sur les cavités souterraines (BDCavités) Synthèse des données La synthèse des données comprend l analyse de la représentativité des données recueillies, la réalisation de cartes de synthèse, la typologie des cavités repérées et la rédaction d un rapport de synthèse. - Analyse critique des données BRGM/RP FR Rapport final 19

22 Une fois les phases de recueil, de validation et de valorisation des données achevées pour l ensemble du département, une synthèse des cavités recensées a été effectuée. Une analyse critique des données recueillies a été menée pour déterminer la représentativité des résultats de l inventaire, en tenant compte des spécificités du département et des difficultés rencontrées (défaut de réponse de certains acteurs lors des enquêtes, absence d information dans certains secteurs, imprécision dans la localisation de cavités dont les traces ne sont plus visibles sur le terrain,...). Cette analyse critique est indispensable pour évaluer la fiabilité des résultats de l opération et la représentativité de l échantillon recueilli (qui ne pourra en aucun cas être considéré comme définitivement exhaustif). - Carte de synthèse L ensemble des cavités recensées a été reporté sur une carte synthétique présentée à l échelle 1/ et sur laquelle figurent, outre les cavités elles-mêmes (classées par type ou selon la nature des matériaux extraits), les principaux repères géographiques nécessaires (limites départementales et communales, villes principales, voies de communication et cours d eau principaux). Cette carte synthétique permet de visualiser les zones a priori les plus exposées au vu des connaissances actuelles et pour lesquelles des analyses plus spécifiques devront être menées, pour aboutir à l élaboration de cartes d aléa. - Caractérisation des cavités recensées Une typologie (caractérisation quand il s agit de cavités naturelles) des cavités recensées dans le département a été effectuée à l aide des résultats de l inventaire départemental. La typologie s appuie non seulement sur le mode d exploitation employé, mais tient compte aussi de la nature des matériaux extraits, de l extension des cavités, de leur mode d utilisation actuelle, de leur état de stabilité apparente et de la nature des éléments exposés. La caractérisation des cavités naturelles s'est faite sur la base de critères tels que la géologie. 20 BRGM/RP FR Rapport final

23 3. Nature des travaux et résultats La méthode d acquisition des données relatives aux cavités souterraines peut se décliner en deux étapes principales, pouvant être simultanées si les d évènements sont très bien renseignés : - le recensement des cavités concernées par cette étude ; - la caractérisation de ces cavités : validation et enrichissement des données DONNEES DE BASE Les données de base recueillies pour cet inventaire sont : - les données d archives ; - l enquête auprès des 260 communes du département ; - l inventaire auprès des différents organismes et particuliers concernés Données d archives Une recherche bibliographique a été réalisée, avec l aide des services de documentation du BRGM : interrogation des bases de données bibliographiques Saphir (rapports du BRGM), PASCAL-GEODE (base bibliographique de l INIST-CNRS) et GEOREF. Cette recherche a été complétée par la consultation des archives papier et numériques du Service Géologique Régional Auvergne du BRGM. Une attention particulière doit être portée sur le secteur de La Chaise Dieu Paulhaguet, également dénommé «District minier de la Senouire». En effet, il a fait l objet par le passé de nombreux travaux miniers souterrains pour la recherche et l exploitation de substances minérales diverses, à la fois de type «mines» (substances concessibles : or, uranium, argent, plomb, cuivre, fluorine après 1960) et de type «carrières» (substances non concessibles : barytine, voire fluorine avant 1960) selon le Code Minier. En l état actuel des connaissances et compte tenu de la complexité du sujet, il n a pas été possible de distinguer les cavités relevant de chacun de ces types dans le cadre de la présente étude, et donc de prendre en compte celles associées exclusivement aux substances de type «carrières». Une étude, commandée par la DRIRE Auvergne et qui sera réalisée par GEODERIS Sud dans le courant du second semestre 2005, devrait permettre de préciser les données relevant spécifiquement du présent inventaire. Quand celles-ci seront portées à la connaissance du Service Géologique Régional Auvergne, ce dernier complétera la base de données nationale sur les cavités souterraines «BDCavités» en conséquence. BRGM/RP FR Rapport final 21

24 Enquête communale Cette procédure d'enquête a été initiée le 3 juillet 2003 par l envoi d un courrier, validé par la Préfecture, aux 260 communes du département (annexe 1). Ce dernier se compose : - d une lettre présentant l étude réalisée ; - d une grille de renseignement type, accompagnée d une fiche de définition des critères retenus ; - d un extrait de carte topographique pour localiser les éventuelles cavités. Cet envoi a été suivi d un courrier de Monsieur le Préfet demandant aux communes de bien vouloir répondre au questionnaire d enquête du BRGM. Au mois de juillet 2004, soit douze mois après l envoi du courrier, 206 communes avaient renvoyé le questionnaire (79,2%) après plusieurs relances téléphoniques. Des relances complémentaires (par téléphone, courrier ou fax) ont permis d'obtenir 100 % de réponses de la part des communes. Les retours de courriers obtenus auprès des 260 communes ayant répondu ont permis à 29 communes de signaler la présence de cavités souterraines abandonnées sur leur territoire. Au total, seulement 38 cavités ont été signalées par cet intermédiaire, qui se répartissent comme suit : - 16 cavités naturelles ; - 22 ouvrages civils (carrières souterraines, souterrains refuges, sites troglodytiques, tunnels.) ; - aucun ouvrage militaire. A noter que pour les communes du de l agglomération du Puy-en-Velay, un recensement des anciennes carrières de calcaire et de gypse avait été effectué par le BRGM et le LRPC en Dans ces conditions, certaines communes de ce secteur nous ont demandé de nous référer directement à cette étude Recensement auprès des organismes concernés par les cavités Par téléphone ou par courrier, des contacts ont été établis avec divers organismes, comme des associations ou des services déconcentrés de l Etat. Des particuliers susceptibles de nous fournir des informations sur les cavités souterraines du département ont également été consultés (Ill. 4). 22 BRGM/RP FR Rapport final

25 Organismes consultés DDE de Haute- Loire DRAC Préfecture de Haute-Loire Groupe géologique de Haute-Loire DIREN Parc Naturel du Livradois - Forez SDIS 43 ONF CETU LRPC de Clermont - Ferrand SNCF Conseil Général Archives militaires du château de Vincennes DRIRE Documents récupérés Données sur les anciennes de chaux et de gypse des environs du Puy-en-Velay Inventaire archéologique du département Données fournies sur les tunnels ferroviaires anciens Données et plans concernant certaines cavités souterraines Données sur les grottes à chauves-souris Pas de données sur les cavités hors mines Quelques données sur des cavités Aucune donnée disponible Données sur les tunnels routiers Aucune donnée sur les cavités souterraines Données sur les anciens tunnels ferroviaires Aucune donnée disponible Pas d anciens souterrains militaires en Haute-Loire Pas d informations sur les anciennes exploitations en carrières souterraines Ill. 4 - Récapitulatif des données recueillies auprès des divers organismes - Données des personnes «ressources» Une recherche bibliographique a été réalisée grâce au soutien de personnes «ressources» qui ont constitué des inventaires locaux de cavités souterraines du département. Pour les souterrains, il s agit de Messieurs Besqueut, Mestre et Fromant. BRGM/RP FR Rapport final 23

26 Pour les cavités naturelles, Monsieur Fromant, spéléologue confirmé, nous a fourni les plans des cavités explorées par ses soins. Cette source de données s est révélée extrêmement précieuse et bien documentée puisqu il a été recensé par cet intermédiaire plus de 70 cavités, toutes issues de collections privées. Nous tenons à remercier ces personnes pour leur collaboration VALIDATION DES SITES Validation des données sur le terrain Conformément au cahier des charges, un certain nombre de cavités souterraines recensées lors de la phase de recueil de données a fait l objet d une visite sur le terrain. Le choix a porté sur les cavités pour lesquelles peu d information était disponible et/ou présentant un risque potentiel pour les activités humaines (enjeu en surface, accueil du public). Cela représente au total une trentaine de cavités. Il faut préciser également que les anciennes exploitations de gypse et de calcaire à chaux situées dans le bassin du Puy n ont pas été visitées dans le cadre de cet inventaire car un recensement global complété par des visites sur le terrain avait été réalisé en 1998 dans le cadre de l étude BRGM R39744 LRPC Valorisation des données saisies Toutes les cavités recensées par le biais de cette étude, qu elles soient d origine naturelle ou anthropique, sont à ce jour traitées et saisies dans BDCavités. Pour la plupart d entre elles, les informations recueillies auprès des divers organismes rencontrés (notamment les personnes ressources) ou dans les rapports d étude se sont avérées suffisamment exhaustives et ne justifiaient pas de visite de terrain complémentaire. Par ailleurs, on compte beaucoup de petites cavités en Haute-Loire, souvent situées dans des secteurs sans enjeux humains et d accès difficile, parfois périlleux. Ces cavités n ont pas été visitées en raison du peu d intérêt que cela représentait dans le cadre de l étude ANALYSE CRITIQUE DE LA REPRESENTATIVITE DES DONNEES Enquête aux communes L excellent taux de retour des courriers destinés aux communes tend à montrer que les communes se sentent de plus en plus concernées par les problèmes liés aux risques naturels. 24 BRGM/RP FR Rapport final

27 Par contre, le faible nombre de cavités collectées par cet intermédiaire (38 seulement dont beaucoup étaient déjà connues par d autres sources) montre que les communes ont une connaissance limitée des cavités sur leur territoire. Cela s explique par le fait que dans la plupart des cas, les cavités sont peu accessibles, souvent de taille réduite et qu elles représentent un enjeu faible pour la commune (à l exception notable des communes de l agglomération du Puy-en-Velay). Quelques erreurs ont été constatées dans les réponses aux questionnaires : - erreur sur la typologie de la cavité ; - approximation du positionnement sur le fond de plan IGN fourni ; - dans de rares cas, prise en compte de cavités d origine minière Recherche bibliographique et auprès des organismes et des particuliers D une manière générale, le principal problème rencontré dans ces enquêtes administratives est la redondance de l information. En effet, une seule et même donnée peut provenir de plusieurs sources différentes avec des informations parfois contradictoires. Il faut être vigilant et choisir la donnée la plus fiable, au besoin en recoupant l information sur le terrain. Le principal défaut des données collectées par cet intermédiaire est l hétérogénéité des renseignements. En effet, ceux-ci peuvent aussi bien être très fournis lorsqu ils sont issus de rapports d études ou de personnes ressources qui ont visité les cavités. A contrario, les données peuvent être assez pauvres lorsqu il s agit de listings sans informations précises Enquête de terrain Les visites de terrain ont été effectuées au cours des mois de juin, juillet, août et octobre Les principaux problèmes rencontrés ont pu concerner : - la localisation des entrées de la cavité, parfois difficilement repérables en raison de la végétation ; - l accès à certaines cavités en raison de la fermeture (volontaire) de certaines entrées (cas des chapelles troglodytiques et des cavités du Puy). Compte tenu du nombre limité de visites de cavités, on doit considérer que l enquête de terrain a plus valeur d une approche contextuelle des cavités souterraines en Haute-Loire, que d une évaluation de leur état de stabilité. BRGM/RP FR Rapport final 25

28 3.4. SYNTHESE L illustration 5 montre la répartition des cavités recensées dans cet inventaire, après élimination des redondances 9% 13% 25% Carrières Ouvrages civils Indéterminé Cavités naturelles 53% Type de cavité nombre de cas recensés carrières souterraines 67 24,6% ouvrages civils ,9% indéterminé 25 9,2% cavités naturelles 36 13,2% TOTAL 272 Ill. 5 - Bilan du recensement des cavités souterraines abandonnées du département, juin BRGM/RP FR Rapport final

29 Un total de 272 cavités a été recensé, ce qui constitue un nombre relativement élevé pour un département comme la Haute-Loire (département peu urbanisé, géologie peu favorable à la présence de cavités naturelles). Au moins 210 de ces cavités ont une origine anthropique. On constate qu une grande majorité de cavités sont des ouvrages civils : caves, souterrains refuges, tunnels abandonnés, aqueducs. Hormis les anciens tunnels et quelques, il s agit en général d ouvrages de faible extension (<100 m 2 ). Il est intéressant de remarquer que près du quart des cavités recensées correspond à des anciennes carrières souterraines. Ces ouvrages sont pour la plupart situés dans le bassin du Puy-en-Velay et sont souvent dans un état de stabilité précaire. Enfin, les cavités naturelles sont peu nombreuses, ce qui ne constitue pas un résultat surprenant compte tenu de la géologie. BRGM/RP FR Rapport final 27

30

31 4. Analyse des résultats 4.1. CADRE DEPARTEMENTAL Géographie Le département appartient à la région Auvergne qui comprend également les départements de l Allier, du Cantal et du Puy-de-Dôme). Il correspond en majeure partie à l ancienne province du Velay qui était autrefois rattachée au Languedoc. Sa géographie est variée et constitue un échantillon représentatif des paysages d Auvergne. Trois chaînes principales de relief s individualisent. Au sud et à l est, le département s adosse à une chaîne de relief composée des Monts du Vivarais, du Mont Mézenc (point culminant du département à 1753 m, situé à la limite avec l Ardèche) et des Bouttières. Dans ce secteur, la limite administrative du département correspond à peu près aux limites des bassins versants des cours supérieurs de l Allier et de Loire avec celui du Rhône ; A l ouest, vers le Cantal et la Lozère, le département est limité par les monts granitiques de la Margeride ; Au centre, le département est traversé par une vaste chaîne de relief constituée au sud, par les entablements volcaniques du plateau du Devès ; ce dernier trouve une continuité au nord avec les monts du Livradois et du Forez. Entre les chaînes de relief «frontalières» et la chaîne de relief centrale, s individualisent deux dépressions bien marquées où se concentre la population : - au centre-est du département entre le sud de l agglomération du Puy-en-Velay et celle d Yssingeaux, s étendent les bassins sédimentaires du Puy et de l Emblavès ; - au nord-ouest du département, la plaine alluviale de Brioude marque le début de la Limagne. Le département est traversé par deux grands cours d eau, la Loire et l Allier, dont l essentiel des cours supérieurs est situé en Haute-Loire. Ces cours d eau ont fortement creusé leurs lits en formant des gorges parfois spectaculaires. D une superficie de km², le département comptait, en 1999, habitants répartis dans 260 communes. La Haute-Loire a pour chef-lieu Le Puy-en-Velay et pour sous-préfectures Brioude et Yssingeaux. BRGM/RP FR Rapport final 29

32 Contexte géologique D un point de vue géologique, le département recèle les différents types de roches (roches métamorphiques et plutoniques, sédimentaires et volcaniques), organisées au sein d entités structurales le plus souvent de direction générale nord-ouest/sud-est. Le substratum métamorphique et granitique du département contient les principales unités suivantes, des plus anciennes aux plus récentes : les gneiss du Haut Allier (à biotite et sillimanite, à sillimanite et anatectiques) caractérisant un métamorphisme de pression et température intermédiaires, parfois associé à des conditions de fusion partielle des roches, marquant la collision des continents (entre 280 et 400 Ma) ; cette fusion génère, au Carbonifère, la formation de magmas mis en place sous forme de corps granitiques de taille variable au sein de ces roches métamorphiques : c est le cas par exemple du vaste complexe du granite de la Margeride, dans le Sud-Ouest du département, et de petits massifs comme celui de La Chaise-Dieu ; les groupes leptyno-amphiboliques constitués de roches magmatiques que le métamorphisme a transformées en amphibolites, auxquels sont associées des péridotites serpentinisées, présents dans la partie nord-ouest du département ; le massif granitique du Velay, également d âge carbonifère, rencontré dans l Est du département, qui marque la dernière période de formation de la chaîne hercynienne et qui résulte d une augmentation importante de la température de la croûte terrestre, provoquant la fusion des roches. Ces différentes roches du socle métamorphique et plutonique ont été, à des degrés divers, affectées par une altération climatique parfois intense, à l origine de la formation, sur des profondeurs pouvant atteindre plusieurs dizaines de mètres, d horizons d altération : altérites argileuses en surface et horizons fissurés sousjacents. L érosion les a localement préservés. Les formations sédimentaires du département se répartissent en trois principaux ensembles : les bassins de Langeac et de Sainte-Florine, le bassin du Puy-en-Velay et la Limagne de Brioude. Les mouvements extensifs de la croûte terrestre ont conduit à la formation, au Permo- Carbonifère, des bassins d effondrement de Langeac et de Sainte-Florine dans lesquels vont s accumuler les produits de destruction des reliefs et des produits issus 30 BRGM/RP FR Rapport final

33 Ill. 6 - Situation géographique et géologique du département Inventaire départemental des cavités souterraines hors mines BRGM/RP FR Rapport final 31

34 du volcanisme associé. A côté des schistes houillers, les roches présentes sont des grès, des conglomérats, des coulées de laves et des projections volcaniques. Les bassins tertiaires, formés consécutivement à l orogenèse alpine, sont bien représentés dans le département. Le bassin du Puy-en-Velay est une structure tectonique orientée nord-ouest/sud-est comblée dans une première phase de sédiments paléogènes, essentiellement éocènes, de nature variée : grès et arkoses, sables, argiles, gypse, marnes et calcaires. Cette dépression a de plus, à la fin du Tertiaire et du Quaternaire, été le siège d écoulements et d apports fluviatiles de la paléo-loire et de ses affluents, à l origine de dépôts de sables, argiles et matériaux volcaniques remaniés. La Limagne, ou bassin, de Brioude, qui constitue le jalon méridional de la Limagne d Allier (le prolongement sud de la Grande Limagne et de la Limagne d Issoire) est essentiellement remplie de paléosols («Sidérolithique») et de sédiments détritiques et argileux (sables, argiles et marnes) à niveaux carbonatés d âge éocène à oligocène (53 à 23 Ma). Le volcanisme du département, principalement mis en place au Miocène moyen, à partir de 15 Ma, peut être subdivisé en trois grandes entités de direction générale nord-ouest/sud-est, distinctes de par la morphostructurale, la nature et l âge des formations. La partie centrale du département est marquée, sur plus de 70 kilomètres de longueur, par la chaîne basaltique du Devès, dont l altitude est généralement comprise entre 1000 et 1100 m et qui culmine à 1421 m au Mont Devès. Elle est morphologiquement marquée par la présence de cônes de scories (plus de 150 au total), appareils volcaniques de type strombolien associés à des coulées de laves basaltiques, et d édifices issus d éruptions hydromagmatiques, caractérisés par des dépôts de formations pyroclastiques associées à des cratères de type maars. Ces derniers sont le siège de zones humides (narces, tourbières) et parfois de lacs. Selon une coupe transversale est-ouest, cette chaîne volcanique montre une très nette dissymétrie : sur le flanc occidental, côté rivière Allier, la base des coulées, au contact du socle granito-gneissique, est à une altitude supérieure comparativement au flanc oriental, côté Loire. La surface de ce vaste «plateau volcanique» elle-même décroît en altitude de l Ouest vers l Est, par l intermédiaire de gradins successifs plurikilométriques allongés eux aussi selon une direction nord-ouest/sud-est. Dans les vallées de l Allier et de la Loire, les coulées de lave les plus récentes, d âge pléistocène, se sont répandues en cascades sur les versants pour atteindre les niveaux actuels des cours de cette rivière et de ce fleuve, qu elles ont suivis et comblés en partie en plusieurs secteurs. Les très jeunes édifices volcaniques présents au niveau du cours supérieur de la Loire et du haut plateau ardéchois, qui marquent le prolongement du Devès au Sud-Est, se rattachent au cycle éruptif dit «du Bas Vivarais», d âge pléistocène récent. 32 BRGM/RP FR Rapport final

35 La seconde entité volcanique importante du département est représentée au sein du bassin d effondrement du Puy-en-Velay. L abondance des apports hydrauliques que cette dépression a connu a conditionné profondément le dynamisme volcanique et favorisé des éruptions hydromagmatiques particulières (volcanisme de type surtseyen). La combinaison entre l érosion active des versants constitués de formations argilomarneuses surmontées de basaltes, le déchaussement plus ou moins avancé des substructures volcaniques (anneaux de tufs sutseyens, intrusions volcaniques, cheminées d alimentation) et la néotectonique explique la morphologie spécifique et très spectaculaire du bassin du Puy-en-Velay. Plusieurs petites structures, géographiquement distinctes et remplies de sédiments tertiaires, se rattachent génétiquement à ce vaste bassin. C est le cas notamment des fossés de l Emblavès et de Bas-en-Basset. Le troisième ensemble volcanique du département, dénommé génériquement «Velay oriental», se compose à son tour de trois sous-secteurs : le «Pays des Sucs» au Nord-Ouest, entre le Sud du plateau granitique de Craponne et les limites nord du plateau basaltique de Champclause, au niveau du graben de l Emblavès, où sont présents les phonolites et de petits plateaux basaltiques ; dans la partie médiane, le haut plateau basaltique de Champclause-Saint-Front- Le Monastier-sur-Gazeille, dont les bordures occidentales montrent d imposantes superpositions de coulées de lave ; au Sud-Est, le pays des Bouttières constitue l autre «Pays des Sucs», dominé par le Mont-Mézenc et de direction générale nord-ouest/sud-est. Sa géomorphologie témoigne d une importante érosion sur les reliefs du versant rhodanien du Massif central et est marquée par la présence de nombreuses structures volcaniques (intrusions, extrusions et protrusions) et de laves différenciées de types trachytes et phonolites. Les dépôts quaternaires du département sont représentés par des alluvions sablograveleuses, présentes notamment dans les vallées de l Allier et de la Loire ANALYSE TYPOLOGIQUE DES CAVITES REPERTORIEES Les cavités naturelles Les cavités naturelles sont peu nombreuses en Haute-Loire du fait même de la nature des roches pour l essentiel d origine volcanique et métamorphique. L inventaire dénombre néanmoins 36 cavités naturelles dont la plupart ont été explorées par Monsieur André Fromant, spéléologue. Vingt-deux de ces cavités sont localisées sur la commune du Pertuis dans une zone inhabitée sur les pentes du Suc de Jorance (1118 m). Il s agit d un réseau important de grottes et de gouffres dans les trachytes et les phonolites indifférenciées. L origine de BRGM/RP FR Rapport final 33

36 ces cavités est tectonique, à mettre en relation avec des phénomènes distensifs liés au volcanisme. La longueur individuelle et la profondeur des cavités sont en général assez faibles (une dizaine de mètres) mais certaines peuvent atteindre des dimensions très importantes, comme le gouffre de la Pentecôte, long de 189 m et profond de 66 m. Quelques rares autres grottes existent dans le département comme par exemple à Lantriac dans les tufs volcaniques dont l origine est liée à des phénomènes distensifs, cette fois d origine mécanique, en bordure de falaise. Certaines grottes naturelles comportant des vestiges préhistoriques nous ont également été signalées par la DRAC. A la demande de cette administration et pour éviter les dégradations, la position de ces cavités a été volontairement dégradée sur le centroïde de la commune Les carrières souterraines Les carrières souterraines sont essentiellement localisées dans le bassin du Puy-en-Velay. Trois types de matériaux ont été exploités : Les carrières de calcaire à chaux Ces carrières ont fait l objet d un inventaire détaillé mené conjointement par le BRGM et le LRPC dans l agglomération du Puy-en-Velay en 1998 (rapport BRGM-R39744, LRPC ). Le présent inventaire n a pas permis de mettre en évidence d autres carrières de ce type dans le département. Les calcaires exploités dans la région du Puy pour la fabrication de chaux correspondent aux calcaires de Ronzon (Stampien) constitués d une succession de bancs calcaires et de bancs marneux. Au sein de cette formation, trois principales couches calcaires ont été exploitées et portent les appellations locales de «couche de 4 pieds, 6 pieds et 9 pieds». L ensemble de ces couches représente une épaisseur d environ 13 m. Les exploitants de ces calcaires n étaient pas tenus de fournir des plans à l administration, c est pourquoi le repérage de ces cavités est aujourd hui difficile. En 1998, une recherche bibliographique auprès de sources diverses (anciens levés, DRIRE, archives communales, DDE, BSS, SNCF, travaux de sondages ) avait cependant permis de retrouver de nombreux indices de. Cette recherche avait été complétée par une analyse chronoséquentielle de photographies aériennes et par des visites de terrain. L ensemble de ces travaux avait permis de recenser 45 indices liés à l extraction de chaux, correspondant soit à d anciennes carrières, ou, soit à d anciens puits d aérage ou d extraction. Les visites réalisées en 1997 dans les encore accessibles ont montré que leur état était souvent mauvais : la progression dans les était souvent arrêtée à cause des effondrements. En surface, les désordres occasionnés par les anciennes activités d extraction de calcaire à chaux se sont traduits par l apparition de fontis, d effondrement ou d affaissement. Une douzaine de désordres de ce type ont été identifiés dans 34 BRGM/RP FR Rapport final

37 l agglomération du Puy-en-Velay mais certains ne sont étayés que par la mémoire locale et ne sont plus observables en surface. Ill. 7 - Champignonnière d Espaly - Amorce de fontis Ill. 8 - Pieu chemisé dans une galerie à Espaly Ill. 9 - Galerie ennoyée maison des communes - Espaly Ill Entrée de galerie rue Paul Bérard - Espaly Les carrières de gypse Dans le bassin du Puy-en-Velay, la série gypseuse se présente sous la forme de minces lits ou de remplissage de joints et de petites fractures au sein d une alternance de calcaires en plaquettes et de marnes vertes de l Oligocène. L ensemble de la série compte au moins douze mètres d épaisseur. L exploitation du gypse se faisait soit par l intermédiaire de traçantes, soit par l intermédiaire de puits rebouchés d une année sur l autre. A la différence du calcaire à chaux, l extraction du gypse est plus difficile à circonscrire car il n existe pratiquement plus d entrées de visibles. En effet, la majeure BRGM/RP FR Rapport final 35

38 Inventaire départemental des cavités souterraines hors mines partie de ces exploitations a été abandonnée vers la fin du 19ème siècle avec l extension de la ville du Puy. Une quinzaine d indices liés à l extraction du gypse ont été identifiés en 1998 dans l étude BRGM-LRPC. Certains de ces indices sont établis sur la base de plans existants ou de sondages, d autres sont plus ténus et reposent sur des articles de journaux ou des témoignages oraux. Ces anciennes exploitations de gypse ont entraîné des désordres au-dessus des exploitations de Cormail et Chouras (effondrement, affaissement) à Espaly-SaintMarcel. Les carrières de roche d origine volcanique Ce type d exploitation souterraine n avait jamais fait l objet d un recensement jusqu à ce jour en Haute-Loire. L inventaire a permis de recenser seulement trois anciennes carrières souterraines de roche d origine volcanique : - deux carrières de tufs volcaniques (grottes de Courcouron à Solignac-sur-Loire et grottes de Rassac à Mazeyrat d Allier) ; - une carrière de lapilis basaltiques (grottes du Mont Coupet à Mazeyrat d Allier). L exploitation de ces matériaux se faisait par chambres et piliers ou par chambres et. Il n existe pas d enjeux en surface mais les accès à ces cavités sont libres. Ill Une des entrées des grottes de Courcouron (Solignac-sur-Loire) 36 Ill Galeries des grottes de Courcouron (Solignac-sur-Loire) BRGM/RP FR Rapport final

39 Inventaire départemental des cavités souterraines hors mines Les ouvrages civils Ils concernent les souterrains refuges et le troglodytisme. Il s agit de ou de souterrains creusés de la main de l homme pour un usage autre que l exploitation du matériau excavé. Les souterrains refuges ont eu pour fonction de protéger leur propriétaire d une menace extérieure (guerres, pillages, caches ). Ils sont souvent reliés à d anciennes propriétés ou demeures en surface (châteaux, églises, maisons anciennes). Ils permettaient parfois la communication entre deux bâtiments différents. Certains de ces souterrains ont pu servir de lieu de résidence permanent et comportent des vestiges préhistoriques ou historiques repertoriés par la DRAC. Comme pour les cavités naturelles et pour des raisons de confidentialité, leur positionnement a parfois été dégradé sur le centroïde de la commune. L inventaire recense également de nombreux habitats troglodytiques et même trois chapelles troglodytiques localisées à Ceyssac, à Espaly-Saint-Marcel et à Monistrol d Allier. Globalement, il s agit d ouvrages de faible extension (<100 m2). Ill Chapelle troglodytique de la Madeleine à Monistrol d Allier BRGM/RP FR Rapport final Ill Rocher troglodytique de Ceyssac 37

40 Inventaire départemental des cavités souterraines hors mines Par ailleurs, un grand nombre de caves a été recensé sur la commune du Puy-enVelay grâce aux archives des bâtiments de France. Il s agit d ouvrages de faible dimension situés dans des propriétés privées sous les habitations. Ces cavités ne sont plus utilisées actuellement mais elles ont une valeur historique et patrimoniale importante en raison de l usage qui en était fait durant les guerres de religion. - Les anciens tunnels ferroviaires Ils sont assez nombreux en Haute-Loire, en raison de la présence de deux anciennes lignes de chemin de fer désaffectées : la ligne Le Puy-Langogne et la Transcévenole. Sur une grande partie de leurs parcours, ces lignes spectaculaires ont été transformées en voie à usage touristique (promenade, vélo) y compris les tunnels (dont certains sont éclairés) et les viaducs. A noter également que certaines parties de tracé autorisent une circulation automobile occasionnelle. Nous n avons pas visité la totalité de ces tunnels car certains sont très longs (plusieurs kilomètres). Les secteurs visités sont apparus dans un bon état relatif même si l on note certains indices de dégradation comme des venues d eau et un vieillissement des joints de maçonnerie. Ill Tunnel de Veneyres (ancienne voie Ill Aqueduc Chemin des cités SNCF le Puy-Langogne) - Aiguilhe 38 BRGM/RP FR Rapport final

41 - Les aqueducs Quelques rares ouvrages de ce type ont été recensés en Haute-Loire, en particulier dans la commune d Aiguilhe Les ouvrages militaires Aucun ancien ouvrage souterrain à vocation militaire n a été recensé dans le département. 4.3 IDENTIFICATION DES ZONES EXPOSÉES AU RISQUE «CAVITÉS SOUTERRAINES» Par horizons géologiques 3% 22% 39% Roches sédimentaires Roches volcaniques Roches plutoniques Roches métamorphiques 36% Ill. 17 Répartition des cavités par horizons géologiques L analyse géologique de la répartition des cavités montre que la plupart se situent au centre et au sud-est du département sur les formations sédimentaires et volcaniques. Cette répartition très particulière a probablement des raisons multiples : - en Haute-Loire, les carrières souterraines ont exploité le calcaire à chaux, le gypse et les tufs volcaniques qui sont situés au centre et au sud-est du département ; BRGM/RP FR Rapport final 39

42 - l exploitation des roches plutoniques (granite du Velay), des roches métamorphiques (gneiss) et des basaltes s est plutôt fait à ciel ouvert en raison de la dureté de la roche. - rôle économique très ancien du bassin du Puy en raison de sa situation géographique très particulière ; - présence de nombreux tunnels ferroviaires qui reliaient autrefois la Haute-Loire avec la Lozère et l Ardèche. Historiquement, les liens avec la région Languedoc étaient plus forts avant qu ils ne le sont actuellement, ce qui explique peut être également la recrudescence d ouvrages souterrains d un autre type (souterrain refuge, etc) dans cette partie du département. Ainsi, les formations sédimentaires du bassin du Puy concentrent près de 40 % des cavités sur une superficie n excédant pas 15 % de la superficie départementale alors que 36 % des cavités sont localisées sur des terrains volcaniques (tufs, trachytes, ) qui affleurent sur environ 20 % de la superficie départementale. A noter la très faible proportion de cavités (3 %) dans les roches métamorphiques. 40 BRGM/RP FR Rapport final

43 Ill. 18 Positionnement des cavités recensées et géologie simplifiée BRGM/RP FR Rapport final 41

44 4.3.2 Par communes Ill. 19 Densité de cavités au km 2 L analyse de la densité de cavités par commune montre que : - 2 communes sont concernées par des densités fortes > 4 cavités au km 2 : il s agit des communes d Aiguilhe et d Espaly-Saint-Marcel, situées dans l agglomération du Puy-en-Velay ; - 2 communes sont concernées par des densités moyennes comprises entre 1 et 4 cavités au km 2 : il s agit des communes du Puy-en-Velay et du Pertuis. Pour les trois communes de l agglomération du Puy-en-Velay, les fortes densités sont dues à la présence d anciennes carrières de calcaire à chaux et de gypse. Une approche préventive complémentaire à l inventaire BRGM-LRPC de 1998 et à cette étude pourrait s avérer utile, d autant que des effondrements de cavités non connues se produisent régulièrement en zone urbanisée. 42 BRGM/RP FR Rapport final

45 Le contenu de cette l étude complémentaire reste à définir en partenariat avec les collectivités et la DDE : approfondissement de l enquête documentaire et de l enquête de terrain de 1998, déploiement de méthodes géophysiques, mise en œuvre d une approche réglementaire de type PPR. Pour la commune du Pertuis, la forte densité observée est liée à la présence d un réseau de cavités naturelles dans un secteur inhabité. BRGM/RP FR Rapport final 43

46

47 5. Conclusion A la demande du Ministère de l Ecologie et du Développement Durable (MEDD), le BRGM a réalisé un inventaire des cavités dans le département. Cette étude, d une durée de 18 mois, a permis de recenser 272 cavités qui ont été intégrées dans la base de données nationale (BDCavités) disponible sur Internet ( Le recueil de ces données a été effectué à partir des données bibliographiques disponibles (archives BRGM, DRIRE, archives départementales ), en effectuant une enquête administrative auprès des organismes (DDE, DRAC, Conseil Général, ) et en interrogeant la totalité des communes du département. En fonction de leur enjeu potentiel, certaines des cavités signalées ont fait l objet d une enquête de terrain qui a permis de préciser leur nature, leur superficie et d évaluer sommairement leur état de stabilité. L analyse typologique des cavités recensées en Haute-Loire montre que plus de 53 % sont des ouvrages civils (souterrains refuges, caves à valeur patrimoniale, habitats troglodytiques, anciens tunnels ferroviaires, aqueducs, etc). Environ 25 % des cavités sont des anciennes carrières souterraines de chaux et de gypse localisées dans le bassin du Puy-en-Velay. Environ 13 % sont des cavités naturelles essentiellement localisées dans des roches d origine volcanique. Moins de 10% des cavités sont d origine indéterminée ( non accessibles ou pour lesquelles l information est limitée). L analyse géologique des événements montre que l essentiel des cavités se situe au centre et au sud-est du département dans des formations sédimentaires et volcaniques. Les formations sédimentaires du bassin du Puy concentrent près de 40 % des cavités sur une superficie n excédant pas 15 % de la superficie départementale alors que 36 % des cavités sont localisées sur des terrains volcaniques (tufs, trachytes, ) qui affleurent sur environ 20 % de la superficie départementale. Une évaluation de la densité des cavités a été effectuée pour chaque commune du département. Ce travail a permis de déterminer les communes les plus sensibles vis-àvis du risque lié à la présence de cavités souterraines. Il ressort de cette analyse que les communes d Espaly-Saint-Marcel, d Aiguilhe et du Puy-en-Velay (en partie seulement) sont les communes les plus concernées par ce risque, non seulement en terme de densité de cavités mais également du point de vue de leur état de stabilité. Il s agit essentiellement d anciennes carrières de chaux et de gypse dont un premier inventaire avait réalisé en 1998 par le BRGM et le LRPC. Compte tenu de la connaissance incomplète du positionnement de ces cavités et du risque que celles-ci représentent pour l urbanisme (récurrence des effondrements de cavités non connues), il serait bon d approfondir l étude des zones à risque et la prévention dans ces trois communes de l agglomération du Puy-en-Velay. BRGM/RP FR Rapport final 45

48

49 6. Bibliographie REFERENCES UTILISEES EN GEOLOGIE BRGM - Cartes géologiques au 1/ et leur notice, Ed. BRGM. BRGM (1976) Haute-Loire Ressources du sous-sol Possibilités d utilisations industrielles REFERENCES UTILISEES POUR LES CAVITES SOUTERRAINES BRGM LRPC (1998) Inventaire des cavités souterraines liées à l extraction de calcaire à chaux et de gypse du district du Puy-en Velay (43) Rapport BRGM R39744 LRPC MOIRIAT D., collaboration O. RENAULT et D. ROUZAIRE (2004) Inventaire départemental des cavités souterraines. Rapport intermédiaire. BRGM/RP FR. SITES INTERNET CONSULTES Sites sur la géologie Sites sur la prévention des risques et sur les cavités souterraines Sites généralistes Sites sur la Haute-Loire BRGM/RP FR Rapport final 47

50

51 Annexe 1 Courrier envoyé aux mairies BRGM/RP FR Rapport final 49

52

53 BRGM/RP FR Rapport final 51

54

55 BRGM/RP FR Rapport final 53

56

57 Annexe 2 Extrait du Code Minier BRGM/RP FR Rapport final 55

58

59 Titre Ier Classification des gîtes de substances minérales Article 1er Les gîtes de substances minérales ou fossiles renfermés dans le sein de la terre ou existant à la surface sont, relativement à leur régime légal, considérés comme mines ou carrières. Article 2 Sont considérés comme mines les gîtes connus pour contenir : de la houille, du lignite, ou d'autres combustibles fossiles, la tourbe exceptée, des bitumes, des hydrocarbures liquides ou gazeux, du graphite, du diamant ; des sels de sodium et de potassium à l'état solide ou en dissolution, de l'alun, des sulfates autres que les sulfates alcalino-terreux ; de la bauxite, de la fluorine (décret du 4 octobre 1960) ; du fer, du cobalt, du nickel, du chrome, du manganèse, du vanadium, du titane, du zirconium, du molybdène, du tungstène, de l'hafnium (décret du 7 avril 1961), du rhénium ; du cuivre, du plomb, du zinc, du cadmium, du germanium, de l'étain, de l'indium (décret du 7 avril 1961) ; du cérium, du scandium (décret du 7 avril 1961) et autres éléments des terres rares ; du niobium, du tantale ; du mercure, de l'argent, de l'or, du platine, des métaux de la mine du platine ; de l'hélium, du lithium (décret du 30 décembre 1958), du rubidium, du césium (décret du 7 avril 1961), du radium, du thorium, de l'uranium et autres éléments radioactifs ; BRGM/RP FR Rapport final 57

60 du soufre, du sélénium, du tellure ; de l'arsenic, de l'antimoine, du bismuth ; du gaz carbonique à l'exception du gaz naturellement contenu dans les eaux qui sont ou qui viendraient à être utilisées pour l'alimentation humaine ou à des fins thérapeutiques (décret du 5 avril 1965) ; des phosphates (décret du 5 juillet 1965) ; du béryllium, du gallium, du thallium (décret du 5 juillet 1965). A cette énumération peuvent être ajoutées par décret en Conseils d'etats des substances analogues n'ayant pas jusqu'alors d'utilisation dans l'économie. Article 3 Sont également considérées comme mines, les gîtes renfermés dans le sein de la terre, dits gîtes géothermiques, dont on peut extraire de l'énergie sous forme thermique, notamment par l'intermédiaire des eaux chaudes et vapeurs souterraines qu'ils contiennent. Les gîtes géothermiques sont classés en gîtes à haute température et gîtes à basse température, selon les modalités définies par un décret en conseil d'etat. Article 4 Sont considérées comme carrières, les gîtes non mentionnées aux articles 2 et BRGM/RP FR Rapport final

61 Annexe 3 Tableaux de Synthèse BRGM/RP FR Rapport final 59

62

63 Numéro de la cavité Nature de la cavité AUVAA galerie AUVAA ouvrage linéaire et surfacique Nom de la cavité Commune Position X (m) Y (m) Souterrain de Roche Cavée au lieu-dit Agnat Cavité en bord de route longeant le cimetière du Puy en Velay AGNAT précis AIGUILHE précis AUVAA ouvrage linéaire Chemin des cités AIGUILHE précis AUVAA ouvrage linéaire Puits et galerie d'eau AIGUILHE précis AUVAA chambres et AUVAA chambres et AUVAA chambres et AUVAA chambres et AUVAA chambres et AUVAA indéterminée AUVAA indéterminée AUVAA indéterminée AUVAA indéterminée AUVAA souterrain refuge AUVAA indéterminée Gouteyron AIGUILHE milieu de rue Carrières le Puy ouest AIGUILHE milieu de rue Carrière du Clos de la Doctrine Chrétienne - GY001 Carrières de Pommier - GY004 Galerie sous le bois du Séminaire - GY005 Souterrain Chez Regis Breysse au lieu-dit Alleyrac Souterrain de Chauvelon au lieu-dit Chauvelon Souterrain du Mas au lieu-dit Le Mas AIGUILHE précis AIGUILHE précis AIGUILHE précis ALLEYRAC approché ALLEYRAC approché ALLEYRAC approché Souterrain Le Thuyzet ALLEYRAC approché de la Rodde au lieu-dit Le Thuyzet de la Rodde Grotte du Pont de Vallon au lieu-dit Le Pont de Vallon Souterrain au Château d'arlempdes ALLEYRAC centroide de commune ARLEMPDES approché AUVAA souterrain refuge La Baume ARLEMPDES centroide de commune AUVAA orifice_artificiel_ho Falaise de Rohac ARSAC-EN- précis rizontal AUVAA orifice naturel Gouffre de Rochaubert ARSAC-EN- précis AUVAA souterrain refuge Souterrain de Fay BAINS précis AUVAA indéterminée Souterrain de Mont BAINS approché Marche au lieu-dit Mont Marche AUVAA souterrain refuge Abri sous Roche des BAINS centroide de Serres au lieu-dit Les Serres commune AUVAA souterrain refuge Grotte de la Girardie BLASSAC précis AUVAA souterrain refuge Blassac 2 au lieu-dit Blassac BLASSAC centroide de commune BRGM/RP FR Rapport final 61

64 Numéro de la cavité Nature de la cavité AUVAA souterrain refuge Nom de la cavité Commune Position X (m) Y (m) Blassac 3 au lieu-dit Les Battants BLASSAC centroide de commune AUVAA souterrain refuge Borne BORNE centroide de commune AUVAA souterrain refuge Grottes de Chacornac CAYRES précis AUVAA souterrain refuge Grottes de l'herm CAYRES approché indéterminée Souterrain de la Vierge CAYRES approché AUVAA de Cayres au lieu-dit la Vierge de Cayres AUVAA souterrain refuge Lac du Bouchet CAYRES centroide de commune AUVAA souterrain refuge Mont Velay CAYRES centroide de commune AUVAA souterrain refuge Le Blot chantier 3 au lieu-dit Le Blot CERZAT centroide de commune AUVAA souterrain refuge Chapelle troglodyte CEYSSAC précis AUVAA souterrain refuge Grottes de Ceyssac CEYSSAC précis AUVAA souterrain refuge Grotte de Chadron CHADRON précis AUVAA souterrain refuge AUVAA souterrain refuge AUVAA souterrain refuge AUVAA souterrain refuge Grotte ou abrin au lieudit Ronc du Château Habitat troglodytique Le Monget au lieu-dit Le Monget Falaise à l'ouest de la Vialle au lieu-ditla Vialle La Roche à Tavernat au lieu-dit Tavernat CHANALEILLES centroide de commune CHANTEUGES approché CHANTEUGES CHANTEUGES AUVAA indéterminée Champ Charbonnier CHAVANIAC- LAFAYETTE AUVAA indéterminée Souterrain du Chateau au lieu-dit Costaros centroide de commune centroide de commune approché COSTAROS approché AUVAA souterrain refuge Habitat troglodytique de COSTAROS approché La Garde de Costaros au lieu-dit La Garde AUVAA souterrain refuge Souterrain de Volhac COUBON précis AUVAA tunnel ferroviaire Tunnel de Malpas COUBON précis AUVAA orifice naturel Les Chirouzes au COUBON approché dessus ancienne voie SNCF AUVAA indéterminée Valhony près tunnel COUBON approché AUVAA orifice naturel ORZILHAC au lieu-dit Le Mont Saint Maurice COUBON approché AUVAA souterrain refuge Volhac - Maison forte COUBON approché AUVAA orifice naturel La Roche sous maison COUBON approché Degremont AUVAA orifice naturel Poinsac sous château COUBON approché AUVAA orifice naturel La Roche sous Calvaire COUBON approché BRGM/RP FR Rapport final

65 Numéro de la cavité Nature de la cavité Nom de la cavité Commune Position X (m) Y (m) AUVAA tunnel ferroviaire Tunnel des Pradeaux CUSSAC-SUR- LOIRE AUVAA chambres et Galerie de la maison ESPALY-SAINT des communes ou MARCEL AUVAA chambres et AUVAA chambres et AUVAA chambres et AUVAA chambres et AUVAA chambres et AUVAA chambres et AUVAA chambres et AUVAA chambres et AUVAA chambres et AUVAA ouvrage surfacique AUVAA chambres et AUVAA chambres et AUVAA chambres et AUVAA chambres et AUVAA chambres et AUVAA chambres et AUVAA chambres et AUVAA chambres et AUVAA chambres et AUVAA chambres et carrières Chouvy Galerie de la route de saugues Galerie Av Paul Bérard ou carrière Desfilhes Galerie proche maisons des communes ESPALY-SAINT- MARCEL ESPALY-SAINT- MARCEL ESPALY-SAINT- MARCEL Carrière de l'arbousset ESPALY-SAINT- MARCEL Chouras Puits de Cormail Carrière de Cormail Route de Saugues Avenue Paul Bérard et avenue de la Mairie Chapelle St Joseph Soubre la Font Route de Saugues, vallon des combes Ronzon Carrière de Chauchady - CH021 Galeries du Riou - CH022 Sondages La Coste parcelle CH039 Galeries lotissement Montchalin - CH041 Carrières Meynard - CH042 Carrière Viscomte - CH045 Carrières du Quartier d' Estroulhas - GY011 ESPALY-SAINT- MARCEL ESPALY-SAINT- MARCEL ESPALY-SAINT- MARCEL ESPALY-SAINT- MARCEL ESPALY-SAINT- MARCEL ESPALY-SAINT- MARCEL ESPALY-SAINT- MARCEL ESPALY-SAINT- MARCEL ESPALY-SAINT- MARCEL ESPALY-SAINT- MARCEL précis précis précis précis précis précis précis précis précis milieu de rue milieu de rue précis milieu de rue milieu de rue milieu de rue précis ESPALY-SAINT- précis MARCEL ESPALY-SAINT- précis MARCEL ESPALY-SAINT- précis MARCEL ESPALY-SAINT- précis MARCEL ESPALY-SAINT- précis MARCEL ESPALY-SAINT- précis MARCEL BRGM/RP FR Rapport final 63

66 Numéro de la cavité Nature de la cavité AUVAA chambres et AUVAA chambres et AUVAA chambres et AUVAA chambres et AUVAA chambres et AUVAA chambres et AUVAA souterrain refuge AUVAA souterrain refuge AUVAA souterrain refuge AUVAA ouvrage linéaire Nom de la cavité commune position X (m) Y (m) Galeries de Savel - CH023 ESPALY-SAINT- MARCEL Carrières Gory - CH026 ESPALY-SAINT- MARCEL Puits des carrières Gory - CH027 Carrières Brun de M. Dunis - CH032 Carrières de la Caserne de Cavalerie - CH034 Galerie derrière Chacornac Les Grottes du Plot au lieu-dit Le Plot Grenier-Montgon - Abri 2 Grenier-Montgon - Abri 3 Galerie souterraine du Château de Chazelet ESPALY-SAINT- MARCEL ESPALY-SAINT- MARCEL ESPALY-SAINT- MARCEL ESPALY-SAINT- MARCEL GOUDET GRENIER- MONTGON GRENIER- MONTGON LA CHAPELLE- D'AUREC AUVAA indéterminée Souterrain du Cluzel LA CHAPELLE- D'AUREC précis précis précis précis précis approché centroide de commune centroide de commune centroide de commune précis approché AUVAA souterrain refuge Souterrains de l'église LAMOTHE approché AUVAA souterrain refuge Souterrain de Ribains LANDOS précis AUVAA indéterminée Souterrain de Laroche au lieu-dit Le Malzieu LANDOS approché AUVAA indéterminée Douterrain de La Champ au lieu-dit Praclaux LANDOS approché AUVAA souterrain refuge Grottes de Couteaux LANTRIAC précis AUVAA orifice_naturel_hor Cavités de Lantriac LANTRIAC précis izontal AUVAA orifice_naturel_hor Avens LANTRIAC précis izontal AUVAA orifice naturel Exurgence Pré des LANTRIAC précis câtes AUVAA souterrain refuge Grottes de Rochaubert LANTRIAC précis AUVAA tunnel ferroviaire Tunnel du Roure LANTRIAC précis AUVAA ouvrage linéaire Pré des câtes LAUSSONNE précis AUVAA souterrain refuge Grottes du Fraisse 2 LAUSSONNE centroide de AUVAA souterrain refuge Grottes du Fraisse 1 LAUSSONNE centroide de commune commune BRGM/RP FR Rapport final

67 Numéro de la cavité Nature de la cavité Nom de la cavité commune position X (m) Y (m) AUVAA souterrain refuge Souterrain du Bouchet LE BOUCHET- SAINT- NICOLAS AUVAA souterrain refuge Souterrain du Plot LE BOUCHET- SAINT- AUVAA indéterminée Souterrain de La Garde de Montchamp au lieudit La Garde de Montchamp NICOLAS LE BOUCHET- SAINT- NICOLAS précis approché approché AUVAA souterrain refuge Grottes d'aunac LE BRIGNON approché AUVAA souterrain refuge Grottes de Bethe LE BRIGNON approché AUVAA souterrain refuge Grotte des Cessoux au lieu-dit Les Ceyssoux LE BRIGNON AUVAA ouvrage linéaire Galerie de Tavas LE CHAMBON- SUR-LIGNON AUVAA souterrain refuge Grottes de la terrasse LE MONASTIER- SUR-GAZEILLE AUVAA souterrain refuge Souterrain du Mont LE MONASTIER- SUR-GAZEILLE AUVAA souterrain refuge Grottes d'artaud LE MONASTIER- SUR-GAZEILLE AUVAA souterrain refuge Grottes de St Victor LE MONASTIER- AUVAA tunnel ferroviaire Tunnel de Margerid LE MONASTIER- SUR-GAZEILLE UVAA tunnel ferroviaire Tunnel d Avouac LE MONASTIER- SUR-GAZEILLE AUVAA indéterminée Souterrain Fongouse au lieu-dit Granegoules centroide de commune approché précis précis précis précis SUR-GAZEILLE précis LE MONASTIER- SUR-GAZEILLE précis approché AUVAA orifice naturel Grotte du Pas de la LE PERTUIS approché Chèvre AUVAA orifice naturel Grotte de la plaque LE PERTUIS approché AUVAA orifice naturel Gouffre du décollement LE PERTUIS approché AUVAA orifice naturel Grotte du bout des LE PERTUIS approché gorges AUVAA orifice naturel Gouffre du cheval qui LE PERTUIS approché tire AUVAA orifice naturel Eboulis soit qui mal y LE PERTUIS approché pense AUVAA orifice naturel Trou bouché LE PERTUIS approché AUVAA orifice naturel Gouffre de l oubli LE PERTUIS approché AUVAA orifice naturel Grotte de la grande chèvre LE PERTUIS approché AUVAA orifice naturel Voie de garage LE PERTUIS précis BRGM/RP FR Rapport final 65

68 Numéro de la cavité Nature de la cavité Nom de la cavité commune position X (m) Y (m) AUVAA orifice naturel Faille LE PERTUIS précis AUVAA orifice naturel Grotte des pelures LE PERTUIS approché d oignon AUVAA orifice naturel Grotte du Jésus cuit LE PERTUIS approché AUVAA orifice naturel Grottes du pas de la LE PERTUIS approché chèvre AUVAA orifice naturel Grotte de la doline LE PERTUIS approché AUVAA orifice naturel Grotte étroire LE PERTUIS approché AUVAA orifice naturel Puits sombre LE PERTUIS approché AUVAA orifice naturel Puits étroit LE PERTUIS approché AUVAA orifice naturel Pieds chromés LE PERTUIS approché AUVAA orifice naturel Gouffre de Pentecâte LE PERTUIS approché AUVAA orifice naturel Puy des Juscles LE PERTUIS approché AUVAA orifice naturel Grotte du renouveau LE PERTUIS approché AUVAA orifice naturel Carrière du Loségal LE PERTUIS approché AUVAA orifice naturel Grotte du Mont Rond LE PERTUIS approché AUVAA tunnel ferroviaire Tunnel de Charentus LE PUY-EN- précis AUVAA tunnel ferroviaire Tunnel du Riou LE PUY-EN- précis AUVAA salle Place du Greffe LE PUY-EN- milieu de rue AUVAA salle Cité épiscopale LE PUY-EN- milieu de rue AUVAA salle Rue Cardinal de LE PUY-EN- milieu de Polignac rue AUVAA salle Rue des tables LE PUY-EN- milieu de rue AUVAA salle Boulevard Carnot LE PUY-EN- milieu de rue AUVAA salle Rue des Farges LE PUY-EN- milieu de rue AUVAA salle Rue Rochetaillade LE PUY-EN- milieu de rue AUVAA salle Rue général Boudignon LE PUY-EN- milieu de rue AUVAA salle Rue du bouillon LE PUY-EN- milieu de rue AUVAA salle Rue du Consulat LE PUY-EN- milieu de rue AUVAA salle Rue Grangevieille LE PUY-EN- milieu de rue AUVAA salle Rue Raphael LE PUY-EN- milieu de rue AUVAA salle Caves de St Gilles LE PUY-EN- milieu de rue AUVAA salle Place du Breuil LE PUY-EN- milieu de rue AUVAA chambres et Ville du Puy en Velay LE PUY-EN- milieu de rue AUVAA chambres et Galerie de Taulhac LE PUY-EN- précis BRGM/RP FR Rapport final

69 Numéro de la cavité Nature de la cavité Nom de la cavité commune position X (m) Y (m) AUVAA chambres et Carrières Exbrayat Desfilhes LE PUY-EN- AUVAA chambres et Montée des capucins LE PUY-EN AUVAA ouvrage linéaire de l hâpital Ste LE PUY-EN- Marie AUVAA ouvrage linéaire Galerie souterraine de LE PUY-ENl école AUVAA ouvrage linéaire Souterrain Ste LE PUY-EN- Philomène AUVAA ouvrage linéaire Souterrain de bord de LE PUY-EN- BD373 AUVAA salle Caves boulevard St LE PUY-EN- Louis AUVAA salle Caves du Bd Maréchal LE PUY-EN- AUVAA salle Caves du Pouzarot LE PUY-EN- AUVAA salle Caves rue Portail LE PUY-EN- Avignon AUVAA salle Caves de la rue LE PUY-EN- Crozatier AUVAA salle Caves dela rue Porte LE PUY-EN- Aiguière AUVAA salle Rue Chaussade LE PUY-EN- AUVAA salle rue chênebouterie LE PUY-EN- AUVAA salle Rue St Pierre et LE PUY-EN- Courrerie AUVAA salle Rue du Collège LE PUY-EN- AUVAA salle Place du marché LE PUY-ENcouvert AUVAA salle Rue St Jacques LE PUY-EN- AUVAA chambres et Galeries Nouveau LE PUY-EN lotissement des AUVAA chambres et AUVAA chambres et AUVAA chambres et AUVAA chambres et AUVAA chambres et AUVAA chambres et AUVAA chambres et Capucins CH012 Galeries du Royal Tennis CH013 Puits Pinède CH001 Carrière usine Fontanille CH002 Galerie du P.N.D.F. CH003 Galeries GUICHARD Ch004 Galeries des Feuillantines CH006 Galeries Clair Matin CH007 LE PUY-EN- LE PUY-EN- LE PUY-EN- LE PUY-EN- LE PUY-EN- LE PUY-EN- LE PUY-EN- milieu de rue milieu de rue approché approché approché approché milieu de rue milieu de rue milieu de rue milieu de rue milieu de rue milieu de rue milieu de rue milieu de rue milieu de rue milieu de rue milieu de rue milieu de rue précis précis précis précis précis précis précis précis BRGM/RP FR Rapport final 67

70 Numéro de la cavité Nature de la cavité AUVAA chambres et AUVAA chambres et AUVAA chambres et AUVAA chambres et AUVAA chambres et AUVAA chambres et AUVAA chambres et AUVAA chambres et AUVAA chambres et AUVAA chambres et AUVAA chambres et AUVAA chambres et AUVAA chambres et AUVAA chambres et AUVAA chambres et AUVAA chambres et AUVAA indéterminée AUVAA indéterminée AUVAA aqueduc AUVAA chambres et piliers AUVAA chambres et AUVAA indéterminée Nom de la cavité commune position X (m) Y (m) Galerie des Lodines CH010 LE PUY-EN- Galeries de l I.U.F.M. LE PUY-EN- CH011 Carrières du Collège LE PUY-EN- Saint-Louis CH008 Puits sur le plan Rochette CH043 Carrières du Lavoir de la rue Lafayette GY007 Carrières de la rue Droite GY008 Carrières du Couvent Bon Pasteur GY009 Parking de la Place Cadelade GY010 Sondage Place de Clauzel GY015 LE PUY-EN- LE PUY-EN- LE PUY-EN- LE PUY-EN- LE PUY-EN- LE PUY-EN- précis précis précis précis précis milieu de rue précis précis précis Carrières de M. Mathieu CH038 LE PUY-EN- précis Carrières de la LE PUY-EN- précis Visitation GY002 Carrières de Marie LE PUY-EN- précis Morel GY003 Carrières du Quartier LE PUY-EN- précis de Monferrand GY006 Galerie de la porte de LE PUY-EN- approché Vienne Galerie de la DASS LE PUY-EN- approché Galerie Immeuble LE PUY-EN- approché Perrein Souterrain au lieu-dit LISSAC approché Connac Souterrain de Le LOUDES approché Charquil au lieu-dit Les Charrouilles Mine des Anglais au LUBILHAC centroide lieu-dit La Fontaine de salée commune Grottes de Rassac MAZEYRAT- précis D ALLIER Grottes du Mont Coupet MAZEYRAT- précis D ALLIER Souterrain au lieu-dit de MAZEYRAT- approché Saint-Eble D ALLIER AUVAA souterrain refuge Grottes d Escluzel MONISTROL- D ALLIER AUVAA ouvrage Chapelle de la MONISTROLsurfacique Madeleine D ALLIER précis précis BRGM/RP FR Rapport final

71 Numéro de la cavité Nature de la cavité Nom de la cavité commune position X (m) Y (m) AUVAA orifice naturel Grotte de la Denise POLIGNAC approché AUVAA souterrain refuge Souterain de Sinzelle POLIGNAC approché AUVAA souterrain refuge Grotte du Rond du Barry POLIGNAC approché AUVAA salle Caves de la rue Chaussade POLIGNAC milieu de rue AUVAA souterrain refuge Souterrain de St Clément PRADELLES approché AUVAA souterrain refuge Habitat troglodytique au PRADES approché lieu-dit Prades AUVAA souterrain refuge AUVAA indéterminée AUVAA souterrain refuge AUVAA souterrain refuge AUVAA souterrain refuge AUVAA ouvrage surfacique AUVAA souterrain refuge AUVAA souterrain refuge Souterrain du pont de la roche Grotte lieu-dit Lagarde (grotte circulaire d environ 20 m2) Habitat troglodytique de Mandrin au lieu-dit La Roche Grottes de Mandrin au lieu-dit La Roche Grotte du Loup au lieudit Naves Grotte de la Forêt au lieu-dit La Veysseyre Grotte des Baraques au lieu-dit La Veysseyre Souterrain de St Etienne du Vigan AUVAA tunnel ferroviaire Tunnel de Présailles PRESAILLES approché AUVAA souterrain refuge Grotte au lieu-dit Joncheres RAURET centroide de commune AUVAA tunnel ferroviaire Tunnel de Sarcenas- RIOTORD approché Leygas AUVAA tunnel ferroviaire Tunnel du tracol RIOTORD approché AUVAA souterrain refuge Grotte de la Beaume SAINT- approché ARCONS-DE- BARGES AUVAA souterrain refuge Grottes de Cereyset SAINT- CHRISTOPHE- SUR- DOLAISON approché SAINT- CHRISTOPHE- SUR- DOLAISON SAINT- CHRISTOPHE- SUR- DOLAISON SAINT- CHRISTOPHE- SUR- DOLAISON SAINT- CHRISTOPHE- SUR- DOLAISON SAINT- CHRISTOPHE- SUR- DOLAISON SAINT-DIDIER- D ALLIER SAINT-DIDIER- D ALLIER SAINT- ETIENNE-DU- VIGAN approché approché approché centroide de commune centroide de commune centroide de commune centroide de commune approché AUVAA souterrain refuge Grottes de Chanteloube SAINT-FRONT précis BRGM/RP FR Rapport final 69

72 Numéro de la cavité Nature de la cavité Nom de la cavité commune position X (m) Y (m) AUVAA souterrain refuge Souterrain de Bournac SAINT-FRONT approché AUVAA souterrain refuge Grotte ou abri dans l'eglise SAINT- GENEYS- PRES-SAINT- PAULIEN AUVAA tunnel ferroviaire Tunnel du Priouret SAINT- GERMAIN- LAPRADE AUVAA souterrain refuge Le Villard SAINT- GERMAIN- LAPRADE AUVAA aqueduc Plaisance SAINT- GERMAIN- LAPRADE centroide de commune précis approché imprécis AUVAA souterrain refuge Souterrain d'escublac SAINT-HAON imprécis AUVAA souterrain refuge La Coste 2 au lieu-dit la SAINT-HAON centroide Coste de AUVAA souterrain refuge AUVAA souterrain refuge AUVAA ouvrage surfacique AUVAA indéterminée AUVAA ouvrage surfacique Grottes de Chaussillou au lieu-dit Chaussillou Les Fayes Souterrain au lieu-dit La Glutonie, Ambroise Grotte de la Garde de Vabrettes au lieu-dit Garde de Vabrettes commune SAINT-ILPIZE approché SAINT-ILPIZE Habitat troglodytique Le Plain au lieu-dit Saint- Ilpize SAINT-JEAN- DE-NAY SAINT-JEAN- LACHALM SAINT-JEAN- LACHALM AUVAA souterrain refuge Souterrain de Ponteils SAINT-MARTIN- DE-FUGERES AUVAA indéterminée AUVAA indéterminée Souterrain de Fugères au lieu-dit Fugères Souterrain de Boubet- La Chabanne au lieu-dit Ponteils SAINT-MARTIN- DE-FUGERES SAINT-MARTIN- DE-FUGERES AUVAA souterrain refuge Souterrain des Vilettes SAINT-PAUL- DE-TARTAS AUVAA souterrain refuge AUVAA aqueduc Grottes de la Rochelambert Soutrrain Jardin de l'hopital, Hospice SAINT- PAULIEN SAINT- PAULIEN AUVAA souterrain refuge Grotte de Blavozy SAINT-PIERRE- EYNAC AUVAA orifice naturel Grotte de la Roche SAINT-PIERRE- EYNAC AUVAA souterrain refuge Grottes de Peylenc SAINT-PIERRE- EYNAC AUVAA souterrain refuge Grotte du Treuil SAINT-PRIVAT- D'ALLIER centroide de commune précis approché centroide de commune imprécis approché approché approché approché approché précis précis précis imprécis BRGM/RP FR Rapport final

73 Numéro de la cavité Nature de la cavité AUVAA souterrain refuge AUVAA souterrain refuge Nom de la cavité commune position X (m) Y (m) Habitat troglodytique de Nolhac au lieu-dit Nolhac Grotte Beraud au lieudit Lavay SAINT-PRIVAT- D'ALLIER SAINT-PRIVAT- D'ALLIER approché centroide de commune AUVAA souterrain refuge Grotte de la vierge SAINT-VIDAL approché AUVAA indéterminée Souterrain au lieu-dit Locussol SAINT-VIDAL approché AUVAA souterrain refuge Grottes du Cluzel au lieu-dit Le Cluzel SAINT-VIDAL centroide de commune SALETTES approché AUVAA souterrain refuge Souterrain des Chazeaux 1 AUVAA souterrain refuge Souterrain de Chazeaux 2 AUVAA souterrain refuge Souterrain de Chazeaux 3 AUVAA souterrain refuge Souterrain de Chazeaux 5 AUVAA souterrain refuge Souterrain des Chazeaux 4 AUVAA souterrain refuge Le Rond du Levrier SALETTES centroide de commune AUVAA chambres et AUVAA souterrain refuge Souterrain au lieu-dit Vourzac - Carrière pouzzolane Coudert Abri des Fumades 1 au lieu-dit Les Fumades SALETTES approché SALETTES approché SALETTES imprécis SALETTES approché SANSSAC- L'EGLISE SANSSAC- L'EGLISE AUVAA souterrain refuge Grottes de la Sermone SOLIGNAC- SUR-LOIRE AUVAA chambres et AUVAA souterrain refuge AUVAA souterrain refuge AUVAA souterrain refuge Grottes de Coucouron Abri de Beaume-sur- Loire Est-C Grotte ou abri de Beaume-Loire 1 au lieudit Beaume Grotte ou abri les Chamaps Vieux au lieudit Les Champs Vieux SOLIGNAC- SUR-LOIRE SOLIGNAC- SUR-LOIRE SOLIGNAC- SUR-LOIRE SOLIGNAC- SUR-LOIRE approché centroide de commune approché approché centroide de commune centroide de commune centroide de commune AUVAA salle Carrières de Vals VALS-PRES-LE- approché PUY AUVAA chambres et Carrière de Civeyrac - VALS-PRES-LE- précis CH014 PUY AUVAA chambres et Carrière de M. VALS-PRES-LE- précis CABROL - Ch015 PUY AUVAA chambres et Puits Institution Agricole VALS-PRES-LE- précis CH040 PUY AUVAA chambres et Galerie de la Sermone VALS-PRES-LE- approché PUY BRGM/RP FR Rapport final 71

74 Numéro de la cavité Nature de la cavité Nom de la cavité commune position X (m) Y (m) AUVAA indéterminée Souterrain à l Eglise VISSAC- AUTEYRAC approché AUVAA souterrain refuge Grotte ou abri de Changeac au lieu-dit Chambonnet VOREY centroide de commune AUVAA souterrain refuge Souterrain de l'hâtel de YSSINGEAUX approché ville AUVAA indéterminée Fontaine Connors YSSINGEAUX approché BRGM/RP FR Rapport final

75

Inventaire départemental des cavités souterraines du Cantal. Rapport intermédiaire Convention MEDD n CV

Inventaire départemental des cavités souterraines du Cantal. Rapport intermédiaire Convention MEDD n CV Inventaire départemental des cavités souterraines du Cantal Rapport intermédiaire Convention MEDD n CV04000065 BRGM/RP-53964-FR septembre 2005 Inventaire départemental des cavités souterraines du Cantal

Plus en détail

Inventaire départemental des Mouvements de terrain Loire-Atlantique et Mayenne. Rapport d avancement

Inventaire départemental des Mouvements de terrain Loire-Atlantique et Mayenne. Rapport d avancement Inventaire départemental des Mouvements de terrain Loire-Atlantique et Mayenne Rapport d avancement BRGM/RP-55551-FR Mai 2007 Inventaire départemental des Mouvements de terrain Loire-Atlantique et Mayenne

Plus en détail

Inventaire départemental des mouvements de terrain de la Gironde (33)

Inventaire départemental des mouvements de terrain de la Gironde (33) Inventaire départemental des mouvements de terrain de la Gironde (33) Rapport d avancement BRGM/RP-55017-FR novembre 2006 Inventaire départemental des mouvements de terrain de la Gironde (33) Rapport d

Plus en détail

Saint-Germain-des-Prés

Saint-Germain-des-Prés Atlas des cavités souterraines Région nord de la Loire Annexe 6 Saint-Germain-des-Prés Contexte général L'aléa mouvements de terrain sur la commune Description générale Hormis les travaux de prospection

Plus en détail

Saint-Georges-sur-Loire

Saint-Georges-sur-Loire Atlas des cavités souterraines Région nord de la Loire Annexe 6 Saint-Georges-sur-Loire Contexte général L'aléa mouvements de terrain sur la commune Description générale Hormis les travaux de prospection

Plus en détail

Inventaire départemental des Cavités souterraines de la Haute-Vienne

Inventaire départemental des Cavités souterraines de la Haute-Vienne Inventaire départemental des Cavités souterraines de la Haute-Vienne Rapport d avancement Convention MEDAD n CV 0000802 BRGM/RP-56264-FR Mars 2008 Inventaire départemental des Cavités souterraines de la

Plus en détail

SULLY (71) Effondrement d un puits minier en Forêt domaniale des Battées. Avis du BRGM - Rapport final

SULLY (71) Effondrement d un puits minier en Forêt domaniale des Battées. Avis du BRGM - Rapport final SULLY (71) Effondrement d un puits minier en Forêt domaniale des Battées Avis du BRGM - Rapport final BRGM/RP-55394-FR Avril 2007 SULLY (71) Effondrement d un puits minier en Forêt domaniale des Battées

Plus en détail

Inventaire départemental des Cavités souterraines de l Aveyron (12) Rapport d avancement

Inventaire départemental des Cavités souterraines de l Aveyron (12) Rapport d avancement Inventaire départemental des Cavités souterraines de l Aveyron (12) Rapport d avancement BRGM/RP-56145-FR Février 2008 Inventaire départemental des Cavités souterraines de l Aveyron (12) Rapport d avancement

Plus en détail

Inventaire départemental des Cavités souterraines des Hautes-Pyrénées (65) Rapport d avancement

Inventaire départemental des Cavités souterraines des Hautes-Pyrénées (65) Rapport d avancement Inventaire départemental des Cavités souterraines des Hautes-Pyrénées (65) Rapport d avancement BRGM/RP-56146-FR Février 2008 Inventaire départemental des Cavités souterraines des Hautes-Pyrénées (65)

Plus en détail

Inventaire des cavités souterraines de Haute-Normandie Phase 1, Tranche 4

Inventaire des cavités souterraines de Haute-Normandie Phase 1, Tranche 4 Inventaire des cavités souterraines de Haute-Normandie Phase 1, Tranche 4 Rapport d avancement Convention MEDAD n CV 0000802 BRGM/RP-56220- FR Mars 2008 Inventaire des cavités souterraines de Haute-Normandie

Plus en détail

Inventaire départemental des cavités souterraines hors mines de la Côte d'or

Inventaire départemental des cavités souterraines hors mines de la Côte d'or Inventaire départemental des cavités souterraines hors mines de la Côte d'or Rapport final Convention MEEDDAT n CV 0000802 BRGM/RP-57168-FR Juin 2009 Inventaire départemental des cavités souterraines

Plus en détail

Inventaire départemental des cavités souterraines (hors mines) de la Charente-Maritime Phases 1 et 2 : Valorisation et Synthèse des données collectées

Inventaire départemental des cavités souterraines (hors mines) de la Charente-Maritime Phases 1 et 2 : Valorisation et Synthèse des données collectées Inventaire départemental des cavités souterraines (hors mines) de la Charente-Maritime (17) Phases 1 et 2 : Valorisation et Synthèse des données collectées Rapport final BRGM/RP-62787-FR Octobre 2013 Inventaire

Plus en détail

Histoire géologique du massif central.

Histoire géologique du massif central. Histoire géologique du massif central. 500 millions d années : Phénomène de distension fractionne un vaste continent en deux domaines au sud (l Afrique) et au nord (l Europe du nord actuelle). Entre les

Plus en détail

Inventaire des cavités souterraines du département de Haute-Garonne

Inventaire des cavités souterraines du département de Haute-Garonne Inventaire des cavités souterraines du département de Haute-Garonne Rapport final BRGM/RP- 55155-FR Décembre 2006 Inventaire des cavités souterraines du département de Haute Garonne Rapport final BRGM/RP-

Plus en détail

CETE de l'ouest DLRC d'angers. Description générale

CETE de l'ouest DLRC d'angers. Description générale CETE de l'ouest DLRC d'angers Contexte général Champtoceaux Visite du 31 juillet 2012 La réunion s'est tenue avec M. Bradane, responsable des services techniques de la commune. Aucun événement de mouvement

Plus en détail

Cartographie régionale de l aléa mouvements de terrain au 1/ ème Année 2 : Etude de la Zone Alpine. Rapport d avancement

Cartographie régionale de l aléa mouvements de terrain au 1/ ème Année 2 : Etude de la Zone Alpine. Rapport d avancement Cartographie régionale de l aléa mouvements de terrain au 1/100 000 ème Année 2 : Etude de la Zone Alpine Rapport d avancement BRGM/RP-55820-FR Octobre 2007 Cartographie régionale de l aléa mouvements

Plus en détail

Effondrements et affaissements du sol, la Wallonie vous accompagne

Effondrements et affaissements du sol, la Wallonie vous accompagne Effondrements et affaissements du sol, la Wallonie vous accompagne Un colloque inédit sur les techniques de prévention et la gestion de crise le 3 avril 2014 au centre culturel «La Marlagne» à Wépion La

Plus en détail

Approche méthodologique pour une cartographie numérique du sous-sol parisien

Approche méthodologique pour une cartographie numérique du sous-sol parisien Approche méthodologique pour une cartographie numérique du sous-sol parisien Secteur d essai du troisième arrondissement Stéphane Konik INRAP Centre-Ile-de-France Une approche méthodologique pour une cartographie

Plus en détail

Inventaire départemental des cavités souterraines des Alpes- Maritimes (hors mines)

Inventaire départemental des cavités souterraines des Alpes- Maritimes (hors mines) Inventaire départemental des cavités souterraines des Alpes- Maritimes (hors mines) Rapport d avancement BRGM/RP-53915-FR Avril 2005 Inventaire départemental des cavités souterraines des Alpes-Maritimes

Plus en détail

Élaboration du PPR Mouvement de terrain Conflans-Sainte Honorine (Yvelines)

Élaboration du PPR Mouvement de terrain Conflans-Sainte Honorine (Yvelines) Élaboration du PPR Mouvement de terrain (Yvelines) Cécile BOULOGNE CETE Ile de France Page 1/24 Le Plan de Prévention des Risques Naturels Outil de prévention des risques naturels Objectif: délimiter les

Plus en détail

Concourson-sur-Layon. Visite du 26 janvier Contexte général. L'aléa mouvements de terrain sur la commune. Description générale

Concourson-sur-Layon. Visite du 26 janvier Contexte général. L'aléa mouvements de terrain sur la commune. Description générale CETE de l'ouest LRPC Angers Contexte général Concourson-sur-Layon Visite du 26 janvier 2010 La réunion s'est tenue avec M. Baranger, maire de la commune, et M. Perchard, 1er adjoint. Il n'y a pas eu d'évènement

Plus en détail

PLAN DE PRÉVENTION DES RISQUES NATURELS INONDATION DE LA VALLEE DE LA VEYRE ANNEXE

PLAN DE PRÉVENTION DES RISQUES NATURELS INONDATION DE LA VALLEE DE LA VEYRE ANNEXE PRÉFECTURE DU PUY-DE-DOME PLAN DE PRÉVENTION DES RISQUES NATURELS INONDATION DE LA VALLEE DE LA VEYRE ANNEXE Contenu du document : 1. Descriptif succinct des études antérieures 2. Extraits d archives sur

Plus en détail

Distré. Visite du 9 mars Contexte général. L'aléa mouvements de terrain sur la commune. Description générale. Évolution de l'aléa depuis 1996

Distré. Visite du 9 mars Contexte général. L'aléa mouvements de terrain sur la commune. Description générale. Évolution de l'aléa depuis 1996 CETE de l'ouest LRPC Angers Contexte général Distré Visite du 9 mars 2010 La réunion s'est tenue avec M. Touron, maire de la commune. Il n'y a pas eu d'évènement particulier sur la commune. Lors de l'apparition

Plus en détail

Rapport d expertise :

Rapport d expertise : Rapport d expertise : Cadre de l expertise : Diagnostic d un effondrement de terrain rue de Clermont- Ferrand à Annay (62) BRGM/RP-60370-FR Novembre 2011 Appuis aux administrations Appuis à la police de

Plus en détail

Inventaire départemental des cavités souterraines hors mines des Hautes-Alpes

Inventaire départemental des cavités souterraines hors mines des Hautes-Alpes Inventaire départemental des cavités souterraines hors mines des Hautes-Alpes Rapport final BRGM/RP-56921-FR janvier 2009 Mots clés : base de données, inventaire, Hautes Alpes, cavités souterraines,

Plus en détail

Inventaire départemental des cavités souterraines hors mines de Haute-Vienne. Rapport final Convention MEEDDAT n CV

Inventaire départemental des cavités souterraines hors mines de Haute-Vienne. Rapport final Convention MEEDDAT n CV Inventaire départemental des cavités souterraines hors mines de Haute-Vienne Rapport final Convention MEEDDAT n CV0000802 BRGM/RP-56808-FR Janvier 2009 Inventaire départemental des cavités souterraines

Plus en détail

Vaudelnay. Contexte général. L'aléa mouvements de terrain sur la commune. Visite du 15 juin Description générale

Vaudelnay. Contexte général. L'aléa mouvements de terrain sur la commune. Visite du 15 juin Description générale CETE de l'ouest LRPC Angers Contexte général Vaudelnay Lors de l'apparition d'un désordre, une entreprise de travaux publics est contactée pour des travaux de confortement. Le futur PLU prendra en compte

Plus en détail

Plan de prévention des risques naturels prévisibles de mouvements de terrain (PPRMT)

Plan de prévention des risques naturels prévisibles de mouvements de terrain (PPRMT) Plan de prévention des risques naturels prévisibles de mouvements de terrain (PPRMT) Commune de Dreux Bilan de la concertation Service instructeur : Direction Départementale des Territoires d Eure-et-Loir

Plus en détail

Dossier classe de neige à la Roche aux fées, La Bourboule

Dossier classe de neige à la Roche aux fées, La Bourboule Dossier classe de neige à la Roche aux fées, La Bourboule Le Massif Central 1-Comment me reconnaître : Carte Mes limites Une chaîne de montagnes anciennes qui a rajeunit Mon relief 2-De l eau et encore

Plus en détail

Inventaire des cavités souterraines du département du Tarn-et-Garonne

Inventaire des cavités souterraines du département du Tarn-et-Garonne Inventaire des cavités souterraines du département du Tarn-et-Garonne Rapport final BRGM/RP-55135-FR novembre 2006 Inventaire des cavités souterraines du département du Tarn-et-Garonne Rapport final BRGM/RP-55135-FR

Plus en détail

Allonnes. Visite du 11 janvier Contexte général. Figure 1 : Localisation de la commune dans la région Saumuroise

Allonnes. Visite du 11 janvier Contexte général. Figure 1 : Localisation de la commune dans la région Saumuroise CETE de l'ouest LRPC Angers Contexte général Allonnes Visite du 11 janvier 2010 La réunion s'est tenue avec M. Guéret, maire de la commune et M. Harrault, 5 e adjoint. Une zone que la commune considère

Plus en détail

Présentation du Syndicat Intercommunal Cavités 37

Présentation du Syndicat Intercommunal Cavités 37 Présentation du Syndicat Intercommunal Cavités 37 Intervenants M. NOGIER : Président du Syndicat M. PHILIPPE : Ingénieur géologue Syndicat Intercommunal des Cavités Souterraines et des Masses Rocheuses

Plus en détail

Inventaire départemental des cavités souterraines hors mines de l Indre. Rapport final Convention MEDAD n CV

Inventaire départemental des cavités souterraines hors mines de l Indre. Rapport final Convention MEDAD n CV Inventaire départemental des cavités souterraines hors mines de l Indre Rapport final Convention MEDAD n CV0000802 BRGM/RP-56536-FR Avril 2009 Inventaire départemental des cavités souterraines hors mines

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE Volcanisme - Histoire

PROJET PEDAGOGIQUE Volcanisme - Histoire LA ROCHELAMBERT 43350 - St PAULIEN PROJET PEDAGOGIQUE Volcanisme - Histoire Public : Cycle III et Collège. Type de visite : Atelier découverte. Durée : 2 heures. Groupes en alternance avec visite du château.

Plus en détail

Plan de Prévention des Risques Miniers de la périphérie Nord et Est de Saint-Étienne Réunion publique d information

Plan de Prévention des Risques Miniers de la périphérie Nord et Est de Saint-Étienne Réunion publique d information Plan de Prévention des Risques Miniers de la périphérie Nord et Est de Saint-Étienne Réunion publique d information Les risques miniers Un des volets de la politique des risques Objectifs de l Etat : Réglementer

Plus en détail

Inventaire départemental des cavités souterraines hors mines de la Nièvre

Inventaire départemental des cavités souterraines hors mines de la Nièvre Inventaire départemental des cavités souterraines hors mines de la Nièvre Rapport final Convention MEEDDM n CV 0001759 BRGM/RP-57651-FR Août 2010 Inventaire départemental des cavités souterraines hors

Plus en détail

Le Puy-Notre-Dame. Visite du 22 juin Contexte général. L'aléa mouvements de terrain sur la commune. Description générale

Le Puy-Notre-Dame. Visite du 22 juin Contexte général. L'aléa mouvements de terrain sur la commune. Description générale CETE de l'ouest LRPC Angers Le Puy-Notre-Dame Visite du 22 juin 2010 Contexte général La réunion s'est tenue avec M. Claeys, maire de la commune. Était également présent M. Horreau, de l'ut de Saumur.

Plus en détail

Approche géologique et hydrogéologique du territoire et critique du dossier Loi sur l eau sur ce thème.

Approche géologique et hydrogéologique du territoire et critique du dossier Loi sur l eau sur ce thème. La géologie Approche géologique et hydrogéologique du territoire et critique du dossier Loi sur l eau sur ce thème. Réf. La carte géologique de Nort-sur-Erdre n 1222 au 1/50 000, et la carte IGN au 1/25

Plus en détail

Saint-Georges-sur-Layon

Saint-Georges-sur-Layon CETE de l'ouest LRPC Angers Saint-Georges-sur-Layon Visite du 31 mai 2010 Contexte général La réunion s'est tenue avec M. Chalon, 1er adjoint. Il n'y a pas eu d'évènement particulier sur la commune. Cette

Plus en détail

Louerre. Visites du 29 avril et du 18 mai Contexte général. L'aléa mouvements de terrain sur la commune. Description générale

Louerre. Visites du 29 avril et du 18 mai Contexte général. L'aléa mouvements de terrain sur la commune. Description générale CETE de l'ouest LRPC Angers Contexte général Louerre Visites du 29 avril et du 18 mai 2010 La première réunion s'est tenue avec M. Pedrono, maire de la commune, M. Léon, 1er adjoint et Mme Richard, secrétaire

Plus en détail

Plan de Prévention des Risques Miniers de Saint-Etienne

Plan de Prévention des Risques Miniers de Saint-Etienne Plan de Prévention des Risques Miniers de Saint-Etienne DDT Loire DREAL Auvergne - Rhône-Alpes Réunion Publique du à Saint-Etienne www.loire.gouv.fr SOMMAIRE Le contexte minier Notions importantes Le PPRM

Plus en détail

Inventaire départemental des mouvements de terrains de Seineet-Marne

Inventaire départemental des mouvements de terrains de Seineet-Marne Inventaire départemental des mouvements de terrains de Seineet-Marne Rapport BRGM/RP-55159-FR novembre 2006 Inventaire départemental des mouvements de terrains de Seine-et- Marne Rapport BRGM/RP-55159-FR

Plus en détail

LES TROIS FAMILLES DE ROCHES

LES TROIS FAMILLES DE ROCHES LES TROIS FAMILLES DE Cycle des roches SEDIMENTAIRES (Roches déposées) Transport Diagenèse METAMORPHIQUES (Roches transformées) MAGMA (Roches Fondues) SEDIMENTS Transport Cristallisation Fusion MAGMATIQUES

Plus en détail

Chapitre 7 Cartographie

Chapitre 7 Cartographie Chapitre 7 Cartographie Plan 7.1 Introduction 7.2 Carte topographique 7.3 Carte géologique 7.4 Coupe géologique 7.5 Cartographie géotechnique 7.1 Introduction Carte géologique carte topographique comportant

Plus en détail

Brézé. Visite du 14 janvier Contexte général. L'aléa mouvements de terrain sur la commune. Description générale

Brézé. Visite du 14 janvier Contexte général. L'aléa mouvements de terrain sur la commune. Description générale CETE de l'ouest LRPC Angers Brézé Visite du 14 janvier 2010 Contexte général La réunion s'est tenue avec M. Niort, maire de la commune. Les évènements les plus marquants sur la commune sont de petits effondrements

Plus en détail

Requalification d un indice de cavité souterraine, lieu-dit «Le Coq Blanc», commune de St Eloi de Fourques (Eure) Rapport final

Requalification d un indice de cavité souterraine, lieu-dit «Le Coq Blanc», commune de St Eloi de Fourques (Eure) Rapport final Requalification d un indice de cavité souterraine, lieu-dit «Le Coq Blanc», commune de St Eloi de Fourques (Eure) Rapport final BRGM/RP-56453-FR juin 2008 Requalification d un indice de cavité souterraine,

Plus en détail

Inventaire départemental des cavités souterraines hors mines des Pyrénées Atlantiques (64)

Inventaire départemental des cavités souterraines hors mines des Pyrénées Atlantiques (64) Inventaire départemental des cavités souterraines hors mines des Pyrénées Atlantiques (64) Rapport final Convention MEEDDM n 0001337 BRGM/RP-59081-FR décembre 2010 Inventaire départemental des cavités

Plus en détail

CETE de l'ouest DLRC d'angers. Description générale

CETE de l'ouest DLRC d'angers. Description générale CETE de l'ouest DLRC d'angers Contexte général Cholet Visites du 29 octobre et du 8 novembre 2012 La réunion s'est tenue avec M. Thierry Roy de la direction de la Population et de la Sécurité et M. Jean

Plus en détail

Comment retranscrire les résultats des 13 bassins versants à l ensemble des bassins versants de la Bourgogne?

Comment retranscrire les résultats des 13 bassins versants à l ensemble des bassins versants de la Bourgogne? Comment retranscrire les résultats des 13 bassins versants à l ensemble des bassins versants de la Bourgogne? C.DONEY Hydrogéologue BRGM Bourgogne c.doney@brgm.fr 1 Le contexte géologique bourguignon La

Plus en détail

ELABORATION ET REVISION D UN PLAN LOCAL D URBANISME

ELABORATION ET REVISION D UN PLAN LOCAL D URBANISME ELABORATION ET REVISION D UN PLAN LOCAL D URBANISME C est la loi Solidarité et Renouvellement Urbains (S.R.U.) du 13 décembre 2000 qui a remplacé les plans d occupation des sols (P.O.S.) par les plans

Plus en détail

Rapport d expertise :

Rapport d expertise : Rapport d expertise : Préfecture du Nord, Commune de Lille, Affaissement de terrain BRGM/RP-58210-FR Mars, 2010 Cadre de l expertise : Appuis aux administrations Appuis à la police de l eau Date de réalisation

Plus en détail

Inventaire départemental des cavités souterraines du Cher. Rapport d avancement

Inventaire départemental des cavités souterraines du Cher. Rapport d avancement Inventaire départemental des cavités souterraines du Cher Rapport d avancement BRGM/RP-54063-FR Août 2005 I Inventaire départemental des cavités souterraines du Cher Rapport d avancement BRGM/RP-54063-FR

Plus en détail

TYPOLOGIE DE BASSINS VERSANTS ÉTAT D'AVANCEMENT DES TRAVAUX

TYPOLOGIE DE BASSINS VERSANTS ÉTAT D'AVANCEMENT DES TRAVAUX MINISTÈRE DE LA QUALITÉ DE LA VIE SERVICE DES PROBLÈMES DE L'EAU 14, avenue du Général-Leclerc 92200 NEUILLY-SUR-SEINE Tél.: 758.12.12 TYPOLOGIE DE BASSINS VERSANTS ÉTAT D'AVANCEMENT DES TRAVAUX par D.

Plus en détail

Phénomène d érosion de berge, commune de Barneville-sur-Seine (Eure) Avis du Brgm. Rapport final

Phénomène d érosion de berge, commune de Barneville-sur-Seine (Eure) Avis du Brgm. Rapport final Phénomène d érosion de berge, commune de Barneville-sur-Seine (Eure) Avis du Brgm Rapport final BRGM/RP-57146-FR Février 2009 Phénomène d érosion de berge, commune de Barneville-sur-Seine (Eure) Avis

Plus en détail

I.Présentation. du Val d'oise. La Roche-Guyon Source : DDEA

I.Présentation. du Val d'oise. La Roche-Guyon Source : DDEA I.Présentation du Val d'oise La Roche-Guyon Source : DDEA 1 Intégration du Val d'oise dans la région Le département du Val d'oise est issu du démembrement de la Seine-et-Oise (en 1964). Depuis le début

Plus en détail

DOSSIER D INVENTAIRE PETIT PATRIMOINE RURAL BÂTI DU PERIGORD

DOSSIER D INVENTAIRE PETIT PATRIMOINE RURAL BÂTI DU PERIGORD Département de la Dordogne DOSSIER D INVENTAIRE PETIT PATRIMOINE RURAL BÂTI DU PERIGORD CONSEIL GENERAL DE LA DORDOGNE LA PIERRE ANGULAIRE C.A.U.E.24 (Association loi de 1901) Département de la DORDOGNE

Plus en détail

COEUR DE GRANDE-TERRE

COEUR DE GRANDE-TERRE source : EOSAT/EDISAT un relief original sur un socle calcaire complexe La zone centrale de la Grande-Terre présente un relief plus élevé et plus mouvementé que le reste de l île, plus verdoyant aussi.

Plus en détail

Saint Aubin de Luigné

Saint Aubin de Luigné CETE de l'ouest DLRC d'angers Contexte général Saint Aubin de Luigné Visite du 26 septembre 2012 La réunion s'est tenue avec M. Tremblay Gérard, Maire de la commune, et M. Fardeau Jean Louis. Les cavités

Plus en détail

DOSSIER D ENQUETE PUBLIQUE

DOSSIER D ENQUETE PUBLIQUE PREFET DES PYRENEES ATLANTIQUES Plan PPRi de Prévention des Risques Inondations du GAVE DE PAU et de ses affluents Commune de PARDIES (64) Note de présentation de l'enquête Publique Direction Départementale

Plus en détail

Préfecture de la Région Picardie Préfecture de la Somme

Préfecture de la Région Picardie Préfecture de la Somme Préfecture de la Région Picardie Préfecture de la Somme Département de la Somme Inondations 2001 Constat des remontées exceptionnelles du niveau des nappes phréatiques avril 2001 BRGM/RP-50885-FR 0 Préfecture

Plus en détail

Inventaire des cavités souterraines du département de la Sarthe (72)

Inventaire des cavités souterraines du département de la Sarthe (72) Inventaire des cavités souterraines du département de la Sarthe (72) Rapport Final BRGM/RP53065FR avril 2004 Inventaire des cavités souterraines du département de la Sarthe (72) Rapport Final BRGM/RP53065FR

Plus en détail

Commune de SAINT-SEBASTIEN-SUR-LOIRE

Commune de SAINT-SEBASTIEN-SUR-LOIRE 1. Annexe à l arrêté préfectoral Préfecture de Loire-Atlantique Commune de SAINT-SEBASTIEN-SUR-LOIRE Informations sur les risques naturels et technologiques pour l application des I, II, III de l article

Plus en détail

Fiche exemples HIÉRARCHISATION ET TERRITORIALISATION DES ENJEUX

Fiche exemples HIÉRARCHISATION ET TERRITORIALISATION DES ENJEUX Fiche exemples HIÉRARCHISATION ET TERRITORIALISATION DES ENJEUX L état initial de l environnement doit déboucher sur des enjeux environnementaux, qui doivent être hiérarchisés et au besoin territorialisés,

Plus en détail

Plan Local d Urbanisme - Méré

Plan Local d Urbanisme - Méré 6 Plan Local d Urbanisme - Méré Bilan de la concertation publique Vu pour être annexé à la délibération du Conseil municipal du 18 octobre 2016 1. MODALITES DE LA CONCERTATION DEFINIES PAR LA DELIBERATION

Plus en détail

BOUR Ivan Laboratoire de Géologie de Lyon Université Claude Bernard Lyon 1 I. BOUR

BOUR Ivan Laboratoire de Géologie de Lyon Université Claude Bernard Lyon 1 I. BOUR BOUR Ivan Laboratoire de Géologie de Lyon Université Claude Bernard Lyon 1 I. BOUR Plan Origine du volcanisme tertiaire Contexte tectonique péri-alpin Exemples de provinces volcaniques en France - contexte

Plus en détail

CONVENTION. Relative à l intervention de l'inspection Générale des Carrières sur le territoire de l'essonne. et à

CONVENTION. Relative à l intervention de l'inspection Générale des Carrières sur le territoire de l'essonne. et à DÉPARTEMENT DES YVELINES DÉPARTEMENT DE L'ESSONNE CONVENTION Relative à l intervention de l'inspection Générale des Carrières sur le territoire de l'essonne et à la participation du Département de l'essonne

Plus en détail

Réserve Naturelle DE L ASTROBLEME ROCHECHOUART-CHASSENON

Réserve Naturelle DE L ASTROBLEME ROCHECHOUART-CHASSENON Réserve Naturelle DE L ASTROBLEME ROCHECHOUART-CHASSENON Réserve Naturelle DE L ASTROBLEME ROCHECHOUART-CHASSENON Réunion du Comité Consultatif Jeudi 18 mars 2010, mairie de Rochechouart PLAN DE LA PRESENTATION

Plus en détail

La prévention des risques naturels en Polynésie française : les PPRN (Plans de Prévention des Risques Naturels prévisibles)

La prévention des risques naturels en Polynésie française : les PPRN (Plans de Prévention des Risques Naturels prévisibles) La prévention des risques naturels en Polynésie française : les PPRN (Plans de Prévention des Risques Naturels prévisibles) Plateforme Océanienne pour la gestion des risques de catastrophes - Nouméa, du

Plus en détail

Programme d action et plan de financement 2013 des SAGE portés par l Etablissement

Programme d action et plan de financement 2013 des SAGE portés par l Etablissement Programme d action et plan de financement 2013 des SAGE portés par l Etablissement A la demande des commissions locales de l eau (CLE) concernées, l Etablissement est structure porteuse de 5 SAGE dont

Plus en détail

LA CONVERGENCE LITHOSPHERIQUE ET SES EFFETS 1 : CONVERGENCE ET COLLISION

LA CONVERGENCE LITHOSPHERIQUE ET SES EFFETS 1 : CONVERGENCE ET COLLISION LA CONVERGENCE LITHOSPHERIQUE ET SES EFFETS 1 : CONVERGENCE ET COLLISION I- DES TEMOINS D UN ANCIEN OCEAN AU NIVEAU DES ALPES FRANCO-ITALIENNES. a- RAPPELS. A- LES TEMOINS D UNE ANCIENNE MARGE PASSIVE

Plus en détail

LES TÊTES DE BASSIN Rapport pour la CLE du 18 décembre 2012

LES TÊTES DE BASSIN Rapport pour la CLE du 18 décembre 2012 LES TÊTES DE BASSIN Rapport pour la CLE du 18 décembre 2012 REVISION DU SAGE VILAINE Institution d Aménagement de la Vilaine 1 Sommaire SOMMAIRE 2 A INTRODUCTION 3 B PRINCIPAUX ÉLÉMENTS D ÉTAT DES LIEUX

Plus en détail

Les sylvoécorégions de France métropolitaine

Les sylvoécorégions de France métropolitaine Les sylvoécorégions de France métropolitaine Un cadre géographique forestier de référence Marie Forêt Rencontres «typologie des stations forestières : blocages et avancées» 21-22 novembre 2006 Régions

Plus en détail

PRÉFECTURE DE LA RÉGION CHAMPAGNE - ARDENNE PRÉFECTURE DE LA MARNE

PRÉFECTURE DE LA RÉGION CHAMPAGNE - ARDENNE PRÉFECTURE DE LA MARNE PRÉFECTURE DE LA RÉGION CHAMPAGNE - ARDENNE PRÉFECTURE DE LA MARNE CABINET DU PREFET SERVICE INTERMINISTERIEL REGIONAL DES AFFAIRES CIVILES ET ECONOMIQUES DE DEFENSE ET DE LA PROTECTION CIVILE N DPC/2006-I/2/178

Plus en détail

DECOUVRIR UN PAYSAGE

DECOUVRIR UN PAYSAGE DECOUVRIR UN PAYSAGE Le paysage est un ensemble complexe qui se révèle d un coup au regard mais demande un effort de compréhension. Il est en effet le résultat d une évolution à des échelles temporelles

Plus en détail

PPRI AUSSONNELLE. COPIL de validation des cartes aléas. Jeudi 20 novembre 2014

PPRI AUSSONNELLE. COPIL de validation des cartes aléas. Jeudi 20 novembre 2014 PPRI AUSSONNELLE COPIL de validation des cartes aléas Jeudi 20 novembre 2014 SOMMAIRE Rappels Détermination de l aléa inondation Artelia Recueil des avis Validation de la carte des aléas : les conséquences

Plus en détail

COMMUNE DE SEPMES. Périmètre de Protection de Monuments Historiques Modifié

COMMUNE DE SEPMES. Périmètre de Protection de Monuments Historiques Modifié COMMUNE DE SEPMES Périmètre de Protection de Monuments Historiques Modifié Agence Ecce Terra Service Départemental de l Architecture et du Patrimoine 36, rue de Clocheville BP 5949 37059 TOURS CEDEX Janvier

Plus en détail

Plan Local d Urbanisme Intercommunal et trame verte et bleue. PAU le 03 décembre Juillet 2011 Comité technique

Plan Local d Urbanisme Intercommunal et trame verte et bleue. PAU le 03 décembre Juillet 2011 Comité technique Plan Local d Urbanisme Intercommunal et trame verte et bleue PAU le 03 décembre 2014 1 1 2 Calendrier procédure d élaboration du PLUi Eté 2010 Printemps 2011 Fin 2011 Mars 2014 Novembre 2014 Janvier 2015

Plus en détail

4. Bassin d'alimentation du Captage de la source et du forage de Fleury

4. Bassin d'alimentation du Captage de la source et du forage de Fleury 4. Bassin d'alimentation du Captage de la source et du forage de Fleury 4.1. CONTEXTE GENERAL La communauté d Agglomération de Poitiers exploite pour l alimentation de son territoire une source et un forage

Plus en détail

PLAN DE PRÉVENTION DES RISQUES NATURELS INONDATION DU BASSIN DE LA COUZE-CHAMBON ANNEXE

PLAN DE PRÉVENTION DES RISQUES NATURELS INONDATION DU BASSIN DE LA COUZE-CHAMBON ANNEXE PRÉFECTURE DU PUY-DE-DOME PLAN DE PRÉVENTION DES RISQUES NATURELS INONDATION DU BASSIN DE LA COUZE-CHAMBON ANNEXE Contenu du document : 1. Descriptif succinct des études antérieures 2. Extraits d archives

Plus en détail

LES INDICATEURS DE L ONRN

LES INDICATEURS DE L ONRN Aléas Mouvements de terrain LES INDICATEURS DE L ONRN Recensement des mouvements de terrain par commune à partir de la base nationale BD-MVT (http://www.georisques.gouv.fr/). (Mise à jour décembre 2015)

Plus en détail

ELABORATION DU PLAN DE PRÉVENTION DES RISQUES NATURELS

ELABORATION DU PLAN DE PRÉVENTION DES RISQUES NATURELS DIRECTION DÉPARTEMENTALE DES FRANCE (NORD) TERRITOIRES ET DE LA MER DU NORD PRÉFET DU NORD ELABORATION DU PLAN DE PRÉVENTION DES RISQUES NATURELS D INONDATION (PPRI) DE LA VALLÉE DE LA MARQUE ACTUALISATION

Plus en détail

Inventaire des cavités souterraines du département de l Ariège

Inventaire des cavités souterraines du département de l Ariège Inventaire des cavités souterraines du département de l Ariège Rapport final BRGM/RP-54503-FR janvier 2006 Inventaire des cavités souterraines du département de l Ariège Rapport final BRGM/RP-54503-FR

Plus en détail

ELABORATION DU PLAN DE PRÉVENTION DES RISQUES NATURELS

ELABORATION DU PLAN DE PRÉVENTION DES RISQUES NATURELS DIRECTION DÉPARTEMENTALE DES FRANCE (NORD) TERRITOIRES ET DE LA MER DU NORD PRÉFET DU NORD ELABORATION DU PLAN DE PRÉVENTION DES RISQUES NATURELS D INONDATION (PPRI) DE LA VALLÉE DE LA MARQUE ACTUALISATION

Plus en détail

Commune de LA BERNERIE-EN-RETZ

Commune de LA BERNERIE-EN-RETZ Préfecture de Loire-Atlantique Commune de LA BERNERIE-EN-RETZ Informations sur les risques naturels et technologiques pour l application des I, II, III de l article L 125-5 du code de l environnement 1.

Plus en détail

Plan de prévention des risques miniers du bassin de Decazeville-Aubin

Plan de prévention des risques miniers du bassin de Decazeville-Aubin Plan de prévention des risques miniers du bassin de Decazeville-Aubin REUNIONS PUBLIQUES du 27 juin 2016 à Cransac et du 28 juin 2016 à Decazeville DREAL Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées DDT de l Aveyron

Plus en détail

PROJET D AMENAGEMENT D UN REJET GEOTHERMIQUE DANS LE RUISSEAU DE ST ANNE,

PROJET D AMENAGEMENT D UN REJET GEOTHERMIQUE DANS LE RUISSEAU DE ST ANNE, Ville de Mont De Marsan, Landes (40) PROJET D AMENAGEMENT D UN REJET GEOTHERMIQUE DANS LE RUISSEAU DE ST ANNE, COMMUNE DE MONT-DE-MARSAN (40) ETUDE D INCIDENCE AU TITRE DE L ARTICLE L.414-4 DU CODE DE

Plus en détail

Atlas régional des zones humides de Guadeloupe- Inventaire de zones humides potentielles à partir de l analyse du MNT.

Atlas régional des zones humides de Guadeloupe- Inventaire de zones humides potentielles à partir de l analyse du MNT. Atlas régional des zones humides de Guadeloupe- Inventaire de zones humides potentielles à partir de l analyse du MNT Rapport final BRGM/RP-55101-FR Janvier 2007 Atlas régional des zones humides de Guadeloupe-

Plus en détail

Concertation préalable

Concertation préalable Révision du Plan Local d Urbanisme Un outil au service du développement et de l aménagement de notre territoire Exprimez-vous, faites nous part de vos propositions Bohars, Brest, Gouesnou, Guilers, Guipavas,

Plus en détail

Les métiers de l inventaire

Les métiers de l inventaire Les métiers de l inventaire L inventaire général des monuments et richesses artistiques de la France est créé en 1964 par André Malraux, alors ministre des affaires culturelles, pour recenser, étudier

Plus en détail

Caractérisation. risation et évaluation des paysages régionauxr. des élus de la Mauricie

Caractérisation. risation et évaluation des paysages régionauxr. des élus de la Mauricie Caractérisation risation et évaluation des paysages régionauxr Conférence régionale r des élus de la Mauricie Plan de présentation Qu est est-ce que le paysage Historique de la démarche Objectifs de l

Plus en détail

Le massif métamorphique du Tanneron Circuit du Prignonet. Lecture de paysages. Gorges de l Endre et tonalite

Le massif métamorphique du Tanneron Circuit du Prignonet. Lecture de paysages. Gorges de l Endre et tonalite Le massif métamorphique du Tanneron Circuit du Prignonet Lecture de paysages Gorges de l Endre et tonalite Circuit du Prignonet Structure du massif, les gneiss du socle, la ceinture de tonalite, le batholithe

Plus en détail

aux inondations de janvier 2001 a la La Baule (Loire-Atlantique)

aux inondations de janvier 2001 a la La Baule (Loire-Atlantique) Avis hydrogéologique sur la participation des eaux souterraines aux inondations de janvier 2001 a la La Baule (Loire-Atlantique) Etude réalisée dans le cadre des opérations de Service public BRGM 2001-PIR-125

Plus en détail

Apchon (15) - Chutes de blocs rocheux à la falaise de la Vierge. Avis du BRGM. Rapport final

Apchon (15) - Chutes de blocs rocheux à la falaise de la Vierge. Avis du BRGM. Rapport final Apchon (15) - Chutes de blocs rocheux à la falaise de la Vierge Avis du BRGM Rapport final BRGM/RP-55650-FR Juillet 2007 Apchon (15) - Chutes de blocs rocheux à la falaise de la Vierge Avis du BRGM Rapport

Plus en détail

Jarzé. Visites des 15 janvier et 05 février Contexte général. L'aléa mouvements de terrain sur la commune. Description générale

Jarzé. Visites des 15 janvier et 05 février Contexte général. L'aléa mouvements de terrain sur la commune. Description générale Atlas des cavités souterraines Région nord de la Loire Annexe 6 Jarzé Visites des 15 janvier et 05 février 2015 La réunion s est tenue en présence de M. Jean-Albert Marchaison, 1 er adjoint et M. Dominique

Plus en détail

1 si oui, les risques naturels pris en compte sont liés à : inondation X crue torrentielle mouvements de terrain Avalanches

1 si oui, les risques naturels pris en compte sont liés à : inondation X crue torrentielle mouvements de terrain Avalanches Etat des risques naturels, miniers et technologiques en application des articles L 125-5 et R 125-26 du Code de l'environnement 1. Cet état, relatif aux obligations, interdictions, servitudes et prescriptions

Plus en détail

Carte d'identité d'un volcan rouge: LE MONT CAMEROUN

Carte d'identité d'un volcan rouge: LE MONT CAMEROUN Carte d'identité d'un volcan rouge: LE MONT CAMEROUN Image du Mont Cameroun Le Mont Cameroun Le Mont Cameroun Vue sur la carte du Monde Par rapport aux autres volcans d'afrique... Le Mont Cameroun est

Plus en détail

Partie V/ H : Analyse des méthodes d évaluation utilisées

Partie V/ H : Analyse des méthodes d évaluation utilisées Partie V/ H : Analyse des méthodes d évaluation utilisées Sommaire I. CADRE METHODOLOGIQUE GENERAL...2 II. METHODES D ANALYSE DES CONTRAINTES D ENVIRONNEMENT ET D APPRECIATION DES IMPACTS DU PROJET...4

Plus en détail

Phase 2 P.A.D.D Thèmes Agriculture et Trame verte et bleue

Phase 2 P.A.D.D Thèmes Agriculture et Trame verte et bleue Commune de SAINT-JEAN-DU-BOIS Révision du POS en Plan Local d Urbanisme Phase 2 P.A.D.D Thèmes Agriculture et Trame verte et bleue Le 10 février 2017 3 enjeux majeurs à l échelle du territoire La protection

Plus en détail

Le Plan de Prévention des Risques Littoraux (PPRL) Pays d Olonne. Un outil au centre de la stratégie de gestion des risques d inondation

Le Plan de Prévention des Risques Littoraux (PPRL) Pays d Olonne. Un outil au centre de la stratégie de gestion des risques d inondation Le Plan de Prévention des Risques Littoraux (PPRL) Pays d Olonne Communes de Brem sur Mer, l Ile d Olonne, Olonne sur Mer, Les Sables d Olonne et le Château d Olonne Un outil au centre de la stratégie

Plus en détail

Notice d inondation de l Anzieux

Notice d inondation de l Anzieux Notice d inondation de l Anzieux Prise en compte des risques d inondation sur la commune de Bellegarde en Forez Bellegarde en Forez est concernée par le Plan de Prévention des Risques Naturels d inondation

Plus en détail