Mise à jour économique 01 Décembre 2009

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Mise à jour économique 01 Décembre 2009"

Transcription

1 Mise à jour économique 01 Décembre 2009

2 USD Index, Un scénario en 2 phases À la crise économique De la crise financière

3 La somme de deux crises = 0» Depuis le début de la crise jusqu à aujourd hui, l USD a gagné 20% puis a tout reperdu.» L ajustement n est cependant pas égal partout.» Le CAD est inchangé même s il a tout d abord perdu 18% pour tout reprendre.

4 USD, est-ce que ce mouvement fut seulement une anomalie dans une tendance baissière? L USD est sur une tendance baissière depuis 2001 Est-ce que le billet vert peut descendre encore beaucoup à partir d ici?

5 Qu est-ce qui a changé?» Balance commerciale américaine» Le recul dans la valeur de l USD depuis 2001, donne des résultats sur la balance commerciale américaine avec les pays «flottants». Tous les autres pays» La crise économique aussi a donné des résultats contre les pays «fixes» mais il faudra un rajustement de la valeur des devises de ces pays avant de voir un vrai redressement. Balance commerciale avec Chine, HK, Taiwan, OPEC, Russie

6 Les réserves des banques centrales» Le déséquilibre est le mot clé.» Les pays émergents détiennent les liquidités de la planète» Le montant global des réserves est maintenant de 7000 milliards contre 1600 il y à 10 ans.» On note une diversification certaine vers d autres devises que l USD qui représente 63% du total contre 70 % il y à 10 ans.» Mais malgré cette diversification le nominal d USD monte constamment.

7 La place de l USD» Quelle est la place de l USD dans les échanges mondiaux?» Selon les données triennales du BIS, nous notons une utilisation décroissante du billet vert.» Mais sa domination dans les échanges est toujours dominante % en 2007.» L Euro demeure stable à 37 % alors que les devises du BRIC représentent à peine 2.3 % du total.» Le Yuan chinois n est toujours pas un joueur important à 0.5 % du total.

8 Indice USD (DXY)» L indice USD transige à 20 % sous sa moyenne des 10 dernières années.» L histoire nous dit qu un écart aussi prononcé de sa moyenne à long terme est un signal de renversement.» Il y a donc actuellement plus de probabilités de voir l USD rebondir que le voir s enfoncer encore plus.» De nombreux experts vous diront que cette foisci ce n est pas pareil. Ils ont raison, ça n a jamais été pareil

9 USD index (DXY)» À peu près tout le monde annonce la chute de l USD. Pourtant, les économistes prédisent à peu près tous un rebond de l USD contre toutes les devises majeures. Pourquoi?» De façon fondamentale, il est difficile de prévoir le rebond d une devise dont le pays s endette sans arrêt. Mais quel est le pays qui ne le fait pas?

10 Et pour le CAD?» Après avoir touché 1.30 à quelques occasions dans le pire de la crise, notre devise est revenue «flirter» avec la parité en octobre dernier.

11 À quoi s attendre pour le Huard?» Jusqu à l année passée, le Canada était le seul pays du G7 à bénéficier d un surplus de» Sa balance commerciale» Son compte-courant» Son budget.» Ce n est plus le cas et il devient donc difficile de claironner que le CAD est la meilleure devise au monde.» Le retour à la parité n est pas justifié si l on s en tient simplement aux nouveaux fondamentaux économiques et financiers canadiens.» Les officiels de la Banque du Canada et du gouvernement ont raison de se plaindre de la force du CAD. Mais peuvent-ils vraiment faire grand-chose?» Ça demeure une problématique centrée sur l USD?

12 Conclusion 1 1. Le dollar américain demeure le noyau mondial de la finance, que ça plaise ou pas. 2. Il est facile d être pessimiste sur l avenir de l USD. Mais qui veut prendre sa place? 3. L Euro est la seule autre devise valable, mais cette devise à 10 ans seulement. Ça lui a pris 40 ans à se formaliser un rôle. 4. Les États-Unis ne peuvent se sortir de la récession seulement en dévaluant leur devise. Le problème réside avec les autres pays. 5. Les pays du BRIC et de l OPEP vont devoir jouer un plus grand rôle et certains sont prêts mais peu intéressés.!

13 Conclusion 2 6. Le balancier entre les devises majeures va se poursuivre pour de nombreuses années. La volatilité va probablement augmenter. 7. Si les gouvernements (G7, G20, APEC, IMF, ) veulent éviter une autre crise financière mondiale, les pays en développement vont devoir apprendre à appliquer les mêmes règles que les autres. La Chine devrait débuter en L USD va rebondir de ses bas. Probablement lorsque la FED fera apparaitre l ombre d un premier signe d une hausse probable de son taux directeur. 9. Le Canada n a pas encore ajusté son économie à une nouvelle Amérique. La devise devra dire «adieu» à la parité pour les prochaines années.

Guerre des devises : implications pour l investisseur canadien

Guerre des devises : implications pour l investisseur canadien Guerre des devises : implications pour l investisseur canadien 9 septembre 2014 Équipe de répartition de l actif et des devises Vincent Lépine Vice-président, Répartition de l'actif et gestion des devises

Plus en détail

Les entreprises de l Ouest de Montréal dans le contexte économique actuel

Les entreprises de l Ouest de Montréal dans le contexte économique actuel Desjardins, Capital régional et coopératif Ouest de Montréal 16 septembre 2015 Les entreprises de l Ouest de Montréal dans le contexte économique actuel Jimmy Jean Économiste principal Mouvement Desjardins

Plus en détail

Chapitre IX : Le taux de change : marché et politique

Chapitre IX : Le taux de change : marché et politique Chapitre IX : Le taux de change : marché et politique I. Marché des changes et balance des paiements = marché où s'échangent les monnaies nationales. Grand A : impact du taux de change E sur les exportations

Plus en détail

L économie ouverte. Un modèle de petite économie ouverte. V2.0 Adaptépar JFB des notes de Germain Belzile. Quelques définitions

L économie ouverte. Un modèle de petite économie ouverte. V2.0 Adaptépar JFB des notes de Germain Belzile. Quelques définitions L économie ouverte Un modèle de petite économie ouverte V2.0 Adaptépar JFB des notes de Germain Belzile Quelques définitions Économie fermée Économie ouverte Exportations et importations Exportations nettes

Plus en détail

TD de Macroéconomie 2011-2012 Université d Aix-Marseille 2 Licence 2 EM Enseignant: Benjamin KEDDAD

TD de Macroéconomie 2011-2012 Université d Aix-Marseille 2 Licence 2 EM Enseignant: Benjamin KEDDAD TD de Macroéconomie 2011-2012 Université d Aix-Marseille 2 Licence 2 EM Enseignant: Benjamin KEDDAD 1. Balance des paiements 1.1. Bases comptable ˆ Transactions internationales entre résident et non-résident

Plus en détail

Taux de change. Calendrier des évènements de la semaine. openbook.etoro.com. Rendez-vous sur le nouveau réseau social de Trading d'etoro :

Taux de change. Calendrier des évènements de la semaine. openbook.etoro.com. Rendez-vous sur le nouveau réseau social de Trading d'etoro : Rendez-vous sur le nouveau réseau social de Trading d'etoro : openbook.etoro.com Les marchés action sont repartis à la hausse cette semaine suite à différents chiffres économiques qui ont entrainé un rebond.

Plus en détail

Taux de change : Le dollar canadien au-dessus de la parité?

Taux de change : Le dollar canadien au-dessus de la parité? Taux de change : Le dollar canadien au-dessus de la parité? Introduction On se souvient que le dollar canadien avait dépassé le seuil de la parité en 2008 avant la crise financière sous l impulsion de

Plus en détail

La CCB aidera à bâtir le marché du RMB à Toronto. Succursale de Toronto de la Banque de construction de Chine

La CCB aidera à bâtir le marché du RMB à Toronto. Succursale de Toronto de la Banque de construction de Chine La CCB aidera à bâtir le marché du RMB à Toronto Succursale de Toronto de la Banque de construction de Chine Contenu À notre propos Les marchés extra-territoriaux du RMB Les avantages pour le Canada Les

Plus en détail

Les entreprises de Chaudière-Appalaches dans le contexte économique actuel

Les entreprises de Chaudière-Appalaches dans le contexte économique actuel Desjardins, Capital régional et coopératif Lévis 4 novembre 2015 Les entreprises de Chaudière-Appalaches dans le contexte économique actuel Joëlle Noreau Économiste principale Mouvement Desjardins 1. Quel

Plus en détail

D ici 2019, le rendement annuel moyen composé, y compris les dividendes, se situerait approximativement entre 6 et 14 %.

D ici 2019, le rendement annuel moyen composé, y compris les dividendes, se situerait approximativement entre 6 et 14 %. LE RAPPORTEUR PERSPECTIVES 2015 Le jeu des prévisions est inévitable et toujours très captivant. Toutefois, avec les années, nous avons appris à les mettre en perspective, particulièrement les prévisions

Plus en détail

PARAMETRE DE MARCHE. Rapport au 30 mars 2012. Paramètres de marché au 30 mars 2012. 1 Marchés Actions

PARAMETRE DE MARCHE. Rapport au 30 mars 2012. Paramètres de marché au 30 mars 2012. 1 Marchés Actions PARAMETRE DE MARCHE Rapport au 30 mars 2012 Paramètres de marché au 30 mars 2012 Le premier trimestre de l année 2012 a été marqué par l apaisement des tensions sur les dettes souveraines et une nette

Plus en détail

Pétrole, euro, BCE : de bonnes nouvelles pour relancer la croissance (suite)

Pétrole, euro, BCE : de bonnes nouvelles pour relancer la croissance (suite) Pétrole, euro, BCE : de bonnes nouvelles pour relancer la croissance (suite) 2 ème partie : La baisse de l euro Nous avons fréquemment souligné sur ce blog (encore dernièrement le 29 septembre 2014) l

Plus en détail

Les difficultés économiques actuelles devraient demeurer contenues à moins que les tensions financières s amplifient

Les difficultés économiques actuelles devraient demeurer contenues à moins que les tensions financières s amplifient PRÉSENTATION ÉCONOMIQUE ET FINANCIÈRE Association des économistes québécois de l Outaouais 5 à 7 sur la conjoncture économique 3 avril Les difficultés économiques actuelles devraient demeurer contenues

Plus en détail

Sortie du creux conjoncturel avec un PIB potentiel plus faible qu attendu :

Sortie du creux conjoncturel avec un PIB potentiel plus faible qu attendu : Sortie du creux conjoncturel avec un PIB potentiel plus faible qu attendu : un contexte difficile pour faire face au choc du vieillissement de la population 39 e Congrès de l ASDEQ Ottawa 15 mai 2014 François

Plus en détail

Carlos Leitao Économiste en chef Courriel : LeitaoC@vmbl.ca Twitter : @vmbleconomie Perspectives économiques 2014-2015

Carlos Leitao Économiste en chef Courriel : LeitaoC@vmbl.ca Twitter : @vmbleconomie Perspectives économiques 2014-2015 Carlos Leitao Économiste en chef Courriel : LeitaoC@vmbl.ca Twitter : @vmbleconomie Perspectives économiques 2014-2015 L économie canadienne en transition Thèmes pour 2014-15: L environnement économique

Plus en détail

Les rendez-vous économiques et financiers

Les rendez-vous économiques et financiers Les rendez-vous économiques et financiers Les banques centrales au pilotage de l économie?... ou l Art du «Policy-mix» Novembre 2014 Prévisions 2014 & 2015 d Amundi 2014 2015 0,8% 1,3% 7,4% 7,1% Une Croissance

Plus en détail

Carlos Leitao Économiste en chef Courriel : LeitaoC@vmbl.ca Twitter : @vmbleconomie Perspectives économiques 2014-2015

Carlos Leitao Économiste en chef Courriel : LeitaoC@vmbl.ca Twitter : @vmbleconomie Perspectives économiques 2014-2015 Carlos Leitao Économiste en chef Courriel : LeitaoC@vmbl.ca Twitter : @vmbleconomie Perspectives économiques 2014-2015 L économie canadienne en transition Thèmes pour 2014-15: L environnement économique

Plus en détail

10% Presque tous les secteurs de services enregistrent une forte croissance. Croissance des exportations de services financiers en 2013

10% Presque tous les secteurs de services enregistrent une forte croissance. Croissance des exportations de services financiers en 2013 Presque tous les secteurs de services enregistrent une forte croissance 9% services financiers en 2013 Presque tous les secteurs de services ont progressé en 2013. Les services financiers, qui avaient

Plus en détail

14 Pour dévaluer sa devise la banque centrale du pays peut acheter des dollars étrangers.

14 Pour dévaluer sa devise la banque centrale du pays peut acheter des dollars étrangers. Exercices sur le marché des changes Q1- Le marché des changes à court terme - Noircir la case appropriée (Vrai ou Faux) 1 Une politique protectionniste peut initialement avoir pour but de diminuer le taux

Plus en détail

Stratégie de placement

Stratégie de placement Très défensif ingsstrategie Climat d investissement Taux directeur : évolution et prévisions États-Unis 1,5 UEM 0,5 10-2010 10-2011 10-2012 10-2013 10-2014 10-2015 Taux à dix ans : évolution et prévisions

Plus en détail

Crise des marchés : 5 choses que les investisseurs semblent ignorer

Crise des marchés : 5 choses que les investisseurs semblent ignorer janvier 8 - N Patrick ARTUS patrick.artus@natixis.com Crise des marchés : choses que les investisseurs semblent ignorer La chute des marchés (crédit, actions) au début de 8 est justifiée dans certains

Plus en détail

Caisse de retraite Université de Sherbrooke. Rendements au 31 décembre 2008. Pierre Bouvier, CFA Président, Comité de retraite Le 24 mars 2009

Caisse de retraite Université de Sherbrooke. Rendements au 31 décembre 2008. Pierre Bouvier, CFA Président, Comité de retraite Le 24 mars 2009 Caisse de retraite Université de Sherbrooke Rendements au 31 décembre 2008 Pierre Bouvier, CFA Président, Comité de retraite Le 24 mars 2009 Plan de la présentation Rétrospective 2008 Contexte économique

Plus en détail

LA HAUSSE DES COURS PETROLIERS : UNE MENACE POUR LA REPRISE

LA HAUSSE DES COURS PETROLIERS : UNE MENACE POUR LA REPRISE LA HAUSSE DES COURS PETROLIERS : UNE MENACE POUR LA REPRISE ECONOMIQUE? 30 Min INSIDE 6 Avril 2011 Plan de la présentation 1) L évolution des cours: faits stylisés et explications 2) Impact économiques

Plus en détail

Présentation au Cercle finance du Québec

Présentation au Cercle finance du Québec PRÉSENTATION ÉCONOMIQUE ET FINANCIÈRE Québec, 19 janvier 1 Présentation au Cercle finance du Québec François Dupuis Vice-président et économiste en chef Mouvement des caisses Desjardins Matières premières

Plus en détail

Changement de moteur

Changement de moteur (CEPII) Présentation de l économie mondiale 2008 On l attendait depuis longtemps! Le déséquilibre de la croissance et les global imbalances Chaque année, commentaire du creusement continu du déficit courant

Plus en détail

Notes utilisées pour une présentation lors d un dînerconférence du Club des actuaires de Québec vendredi, le 28 octobre 2011

Notes utilisées pour une présentation lors d un dînerconférence du Club des actuaires de Québec vendredi, le 28 octobre 2011 Notes utilisées pour une présentation lors d un dînerconférence du Club des actuaires de Québec vendredi, le 28 octobre 2011 Jean-Pierre Aubry, économiste et fellow associé au CIRANO 1. Principes macroéconomiques

Plus en détail

La crise des dettes souveraines*

La crise des dettes souveraines* La crise des dettes souveraines* ANTON BRENDER, FLORENCE PISANI & EMILE GAGNA (*) La découverte 1. Table des matières I Dette souveraine, dette privée II D une crise à l autre III Le piège japonais IV

Plus en détail

La dette publique japonaise : quelles perspectives?

La dette publique japonaise : quelles perspectives? La dette publique japonaise : quelles perspectives? Le Japon est le pays le plus endetté du monde avec une dette publique représentant 213% de son PIB en 2012 (contre 176% pour la Grèce). Dans ces conditions,

Plus en détail

IMPACTS DE LA CHUTE DU PRIX DU PÉTROLE SUR LES RÉGIMES DE RETRAITE ET SUR LES BUDGETS DES GOUVERNEMENTS

IMPACTS DE LA CHUTE DU PRIX DU PÉTROLE SUR LES RÉGIMES DE RETRAITE ET SUR LES BUDGETS DES GOUVERNEMENTS IMPACTS DE LA CHUTE DU PRIX DU PÉTROLE SUR LES RÉGIMES DE RETRAITE ET SUR LES BUDGETS DES GOUVERNEMENTS PRÉSENTÉ À : L INSTITUT CANADIEN DE LA RETRAITE ET DES AVANTAGES SOCIAUX PAR : BENOIT BRILLON, CFA

Plus en détail

Market Flash. 11 novembre 2010. Banque et Caisse d Epargne de l Etat, Luxembourg. Lux-Investment Advisors

Market Flash. 11 novembre 2010. Banque et Caisse d Epargne de l Etat, Luxembourg. Lux-Investment Advisors Market Flash 11 novembre 2010 Banque et Caisse d Epargne de l Etat, Luxembourg Lux-Investment Advisors Market Flash : Les marchés financiers : entre attentes et réalités Ce soir le 5ème sommet des pays

Plus en détail

LE CENTRE SUD FAIT DES PROPOSITIONS DE POLITIQUES POUR UNE REPRISE ÉCONOMIQUE MONDIALE DURABLE

LE CENTRE SUD FAIT DES PROPOSITIONS DE POLITIQUES POUR UNE REPRISE ÉCONOMIQUE MONDIALE DURABLE COMMUNIQUÉ DE PRESSE 19 avril 2010 N 1 LE CENTRE SUD FAIT DES PROPOSITIONS DE POLITIQUES POUR UNE REPRISE ÉCONOMIQUE MONDIALE DURABLE Le Centre Sud a publié un rapport qui analyse les faiblesses et les

Plus en détail

N 653. Votre Revue de Presse Du 28/ 03 /2016. press@conect.org.tn tel : +216 31 330 330 Fax: +216 71 231 059

N 653. Votre Revue de Presse Du 28/ 03 /2016. press@conect.org.tn tel : +216 31 330 330 Fax: +216 71 231 059 N 653 By Votre Revue de Presse Du 28/ 03 /2016 CONECT 2016 press@conect.org.tn tel : +216 31 330 330 Fax: +216 71 231 059 Tunisie : une journée consacrée à la transformation digitale des entreprises prévue

Plus en détail

La situation économique et financière de Taiwan en 2015

La situation économique et financière de Taiwan en 2015 La situation économique et financière de Taiwan en 215 Résumé L économie taiwanaise a progressé de 3,74% en 214, plus forte croissance des économies avancées en Asie. Le commerce extérieur, la consommation

Plus en détail

La grande déception. Krishen Rangasamy, économiste. Novembre 2010

La grande déception. Krishen Rangasamy, économiste. Novembre 2010 La grande déception Krishen Rangasamy, économiste Novembre 21 La grande déception 6 Croissance annuelle mondiale du PIB réel 5 5 % +4,4 % +3,9 % 4 +3,6 % 3 2 4 ans avant la récession 21 211 212 Prévision

Plus en détail

Le système bancaire US est insolvable, par Nouriel Roubini 9 mars 2009

Le système bancaire US est insolvable, par Nouriel Roubini 9 mars 2009 Le système bancaire US est insolvable, par Nouriel Roubini 9 mars 2009 Roubini met une nouvelle fois en garde contre le risque de récession - voire de dépression - en L, qui semble se confirmer avec une

Plus en détail

ETATS-UNIS : FINANCEMENT DE LA BALANCE COURANTE

ETATS-UNIS : FINANCEMENT DE LA BALANCE COURANTE Licence AES, Relations monétaires internationales 2000-2001 Feuille de Td N 1 : La balance des paiements. ETATS-UNIS : FINANCEMENT DE LA BALANCE COURANTE Sources : Extraits d'articles publiés par : Recherche

Plus en détail

Comment résister aux vents contraires qui freinent l activité économique au Canada

Comment résister aux vents contraires qui freinent l activité économique au Canada Comment résister aux vents contraires qui freinent l activité économique au Canada Chambre de commerce du Grand Moncton Moncton (Nouveau-Brunswick) 21 novembre 2012 Tim Lane Sous-gouverneur Banque du Canada

Plus en détail

BAYARD FINANCE Les cycles économiques au service de votre patrimoine. Argumentaire d investissement sur les minières Or

BAYARD FINANCE Les cycles économiques au service de votre patrimoine. Argumentaire d investissement sur les minières Or Argumentaire d investissement sur les minières Or I/ Situation du marché de l or Physique 1/ Evolution sur les trois dernières années. Après avoir profité d une situation de stress importante sur l économie

Plus en détail

FINANCE & RISK MANAGEMENT TRAVAIL INDIVIDUEL I

FINANCE & RISK MANAGEMENT TRAVAIL INDIVIDUEL I FINANCE & RISK MANAGEMENT TRAVAIL INDIVIDUEL I ()*( TABLE DES MATIERES 1. EXERCICE I 3 2. EXERCICE II 3 3. EXERCICE III 4 4. EXERCICE IV 4 5. EXERCICE V 5 6. EXERCICE VI 5 7. SOURCES 6 (#*( 1. EXERCICE

Plus en détail

GT Opportunités RAPPORT 2014

GT Opportunités RAPPORT 2014 GT Opportunités RAPPORT 2014 Code ISIN : FR0010308783 (Parts A) Dénomination : GT Opportunités Forme juridique : Fonds commun de placement de droit français Classification : OPCVM de fonds alternatif Objectif

Plus en détail

Y-a-t-il vraiment un lien entre le prix du pétrole et le taux de change du dollar?

Y-a-t-il vraiment un lien entre le prix du pétrole et le taux de change du dollar? 7 mars 8- N 98 Y-a-t-il vraiment un lien entre le prix du pétrole et le taux de change du dollar? Beaucoup d observateurs avancent l idée suivante : la hausse du prix du pétrole est une conséquence du

Plus en détail

Une opportunité de diversification et des coupons élevés en livre turque.

Une opportunité de diversification et des coupons élevés en livre turque. Crédit Agricole (A+ / Aa3) Une opportunité de diversification et des coupons élevés en livre turque. À QUOI VOUS ATTENDRE? P. Crédit Agricole CIB est une obligation émise en livre turque (TRY) par Crédit

Plus en détail

Un transfert historique de richesse est en cours

Un transfert historique de richesse est en cours ŒKONOMIA Analyse du 5 février 2016 Un transfert historique de richesse est en cours Le mois de janvier a été une entrée dans la nouvelle année particulièrement mouvementée sur les marchés financiers. Sous

Plus en détail

Billets de banque échangeables pour l or -Prixdéterminé par le gouvernement - Billets pourraient être émis par des banques privées

Billets de banque échangeables pour l or -Prixdéterminé par le gouvernement - Billets pourraient être émis par des banques privées 3 Bretton Woods et le système monétaire 3.1 L étalon-or Billets de banque échangeables pour l or -Prixdéterminé par le gouvernement - Billets pourraient être émis par des banques privées 1 Le prix d or

Plus en détail

Le RMB chinois comme monnaie de mesure internationale : causes, conditions

Le RMB chinois comme monnaie de mesure internationale : causes, conditions 27 novembre 213 N 5 Le RMB chinois comme monnaie de mesure internationale : causes, conditions La Chine semble vouloir développer le poids du RMB comme monnaie internationale, aussi bien financière que

Plus en détail

2 ème session : Stratégie des acteurs : adaptations ou profondes mutations?

2 ème session : Stratégie des acteurs : adaptations ou profondes mutations? 2 ème session : Stratégie des acteurs : adaptations ou profondes mutations? 2.1 - Mutations dans l économie mondiale Michel FOUQUIN (CEPII) «La crise économique qui touche la France et l ensemble du monde

Plus en détail

METAL ARGENT (Millions onces)

METAL ARGENT (Millions onces) R2D2 - Concours d'analyse matières premières 30 Avril 2013 ANALYSE FONDAMENTALE LA PART DE L'ARGENT INDUSTRIEL L industrie absorbe une part substantielle de la production du métal argent; 1200 1000 800

Plus en détail

L OBSERVATEUR FINANCIER

L OBSERVATEUR FINANCIER L OBSERVATEUR FINANCIER Services économiques TD TURBULENCES SUR LES MARCHÉS ÉMERGENTS: POSSIBLE REPORT DU RELÈVEMENT DU TAUX DIRECTEUR DE LA FED Faits saillants Pour un deuxième mois consécutif, les mouvements

Plus en détail

FLASH ÉCONOMIE. Chine : les «vieilles techniques» de soutien de la croissance peuvent-elles encore être efficaces? RECHERCHE ÉCONOMIQUE

FLASH ÉCONOMIE. Chine : les «vieilles techniques» de soutien de la croissance peuvent-elles encore être efficaces? RECHERCHE ÉCONOMIQUE ÉCONOMIE RECHERCHE ÉCONOMIQUE 2 septembre 21 N 8 Chine : les «vieilles techniques» de soutien de la croissance peuvent-elles encore être efficaces? Les marchés financiers réagissent positivement chaque

Plus en détail

La dette de consommation au Québec et au Canada

La dette de consommation au Québec et au Canada La dette de consommation au Québec et au Canada par : James O Connor Direction des statistiques sur les industries INTRODUCTION La croissance de l endettement à la consommation au Québec et au Canada entre

Plus en détail

Le point sur le pétrole

Le point sur le pétrole Clément Gignac V-P Principal et économiste en chef Le point sur le pétrole 10 février 2015 1 Mise en garde Les opinions exprimées dans cette présentation reposent sur les conditions de marché actuelles

Plus en détail

Livre sterling. Grande-Bretagne. Monnaie et cours utilisé. 80 1.0526 Dollar américain / billets / vente. 2 200 1.4740 Livre sterling / devises / vente

Livre sterling. Grande-Bretagne. Monnaie et cours utilisé. 80 1.0526 Dollar américain / billets / vente. 2 200 1.4740 Livre sterling / devises / vente #05ArithmétiqueCommerciale 1.8.qxp_Mise en page 1 17.02.16 10:10 Page38 38 Exercices Arithmétique commerciale Exercices Exercice 1 Monnaies et taux de change En vous aidant des cours de change figurant

Plus en détail

LES MARCHÉS CHAPITRE 2 : CORRIGÉS SECTION 3 (P. 43) 2. LES DIFFÉRENTS TYPES DE MARCHÉ DÉBAT : POURRA-T-ON NOURRIR LA PLANÈTE? (P.

LES MARCHÉS CHAPITRE 2 : CORRIGÉS SECTION 3 (P. 43) 2. LES DIFFÉRENTS TYPES DE MARCHÉ DÉBAT : POURRA-T-ON NOURRIR LA PLANÈTE? (P. Économie globale Renaud Bouret et Alain Dumas, ERPI 2-1 CHAPITRE 2 : CORRIGÉS LES MARCHÉS SECTION 3 (P. 43) 2. LES DIFFÉRENTS TYPES DE MARCHÉ a) Sur le marché des biens, les demandeurs sont les ménages,

Plus en détail

QUESTIONS SUR LA POLITIQUE MONÉTAIRE CANADIENNE (PREMIÈRE PARTIE)

QUESTIONS SUR LA POLITIQUE MONÉTAIRE CANADIENNE (PREMIÈRE PARTIE) QUESTIONS SUR LA POLITIQUE MONÉTAIRE CANADIENNE (PREMIÈRE PARTIE) 1. En temps normal, lorsque le taux d intérêt à un jour s approche du taux d escompte, la Banque du Canada: a) retire des fonds déposés

Plus en détail

CAC 40 DAX 30 DOW S&P 500 FOOTSIE NASDAQ

CAC 40 DAX 30 DOW S&P 500 FOOTSIE NASDAQ EUR/USD USD/JPY GBP/USD USD/CHF GOLD OIL CAC 40 DAX 30 DOW S&P 500 FOOTSIE NASDAQ Analyses du Mercredi 09 Septembre 2015 Devises Les actions européennes devraient profiter d'un regain d'appétit pour le

Plus en détail

LE FOREX. www.tradafrique.com 1

LE FOREX. www.tradafrique.com 1 LE FOREX www.tradafrique.com 1 I) La définition du forex Le Forex, est un terme désignant le Marché des Changes, un marché sur lequel sont échangées les devises internationales. En raison de son volume

Plus en détail

Économie : Un retour à la normale? Spectre - 2010

Économie : Un retour à la normale? Spectre - 2010 Économie : Un retour à la normale? Spectre - 2010 Présenté par Daniel Denis Associé, SECOR 4 décembre 2009 Une croissance mondiale forte Au cours de la dernière décennie Évolution du PIB mondial Croissance

Plus en détail

2.1.2. La fixation du taux de change sur le marché

2.1.2. La fixation du taux de change sur le marché 2.1.2. La fixation du taux de change sur le marché La loi de l'offre et de la demande Comme tout marché concurrentiel, le marché des changes est régi par la loi de l'offre et de la demande. Les offres

Plus en détail

Recensement triennal sur l activité du marché de change et des produits dérivés

Recensement triennal sur l activité du marché de change et des produits dérivés Recensement triennal sur l activité du marché de change et des produits dérivés 1 Le cadre de l analyse L analyse présente se base sur des données réunies dans le cadre du recensement triennal de la Banque

Plus en détail

CONTRAT SOCIAL NOTES DE CONJONCTURE - MAI 2013

CONTRAT SOCIAL NOTES DE CONJONCTURE - MAI 2013 26/04/2013 J. Blanchard CONTRAT SOCIAL NOTES DE CONJONCTURE - MAI 2013 ----ooo---- A défaut de convergence, la transparence Les dernières prévisions économiques du FMI sont plutôt en retrait. Le PIB mondial

Plus en détail

FLASH ÉCONOMIE. L effet total de la baisse du prix du pétrole sur les Etats-Unis pourrait-il être négatif? RECHERCHE ÉCONOMIQUE

FLASH ÉCONOMIE. L effet total de la baisse du prix du pétrole sur les Etats-Unis pourrait-il être négatif? RECHERCHE ÉCONOMIQUE ÉCONOMIE RECHERCHE ÉCONOMIQUE 18 décembre 1 N 119 L effet total de la baisse du prix du pétrole sur les Etats-Unis pourrait-il être négatif? La baisse du prix du pétrole, quand on prend en compte la taille

Plus en détail

Une opportunité de diversification et des coupons attrayants en couronne suédoise.

Une opportunité de diversification et des coupons attrayants en couronne suédoise. Crédit Agricole (A+ / Aa3) À QUOI VOUS ATTENDRE? P. 2 Crédit Agricole CIB est une obligation émise en couronne suédoise (SEK) par Crédit Agricole CIB et vous donne droit à un coupon annuel de brut pendant

Plus en détail

UNESCO BFM/TRS 31/8/2015 QUESTIONS FREQUEMMENT POSÉES LA GESTION DU RISQUE DE CHANGE À L UNESCO

UNESCO BFM/TRS 31/8/2015 QUESTIONS FREQUEMMENT POSÉES LA GESTION DU RISQUE DE CHANGE À L UNESCO QUESTIONS FREQUEMMENT POSÉES LA GESTION DU RISQUE DE CHANGE À L UNESCO 1 Table des matières QUESTIONS FREQUEMMENT POSÉES... 1 LA GESTION DU RISQUE DE CHANGE À L UNESCO... 1 1. Qu est-ce que le risque de

Plus en détail

Développements. Internationaux

Développements. Internationaux Développements Internationaux Pétrole et matières premières Le cours de l or noir a baissé à nouveau Au quatrième trimestre 2015, le cours du Brent a fluctué autour de 45 $ par baril en moyenne. L offre

Plus en détail

LA DETTE PUBLIQUE DU QUÉBEC ET LE FARDEAU FISCAL DES PARTICULIERS

LA DETTE PUBLIQUE DU QUÉBEC ET LE FARDEAU FISCAL DES PARTICULIERS LA DETTE PUBLIQUE DU QUÉBEC ET LE FARDEAU FISCAL DES PARTICULIERS FÉVRIER 2002 DOSSIER 02-02 La dette publique du Québec et le fardeau fiscal des particuliers Le premier ministre du Québec se plaisait

Plus en détail

LE COURS DU DOLLAR CANADIEN :

LE COURS DU DOLLAR CANADIEN : LE COURS DU DOLLAR CANADIEN : DÉTERMINANTS ET ÉVOLUTION RÉCENTE Bibliothèque du Parlement Capsule d information pour les parlementaires TIPS-51F Le 11 décembre 2000 Qu est-ce qui détermine la valeur Externe

Plus en détail

Macroéconomie dans une économie globalisée. Université de Lille 1, M1 EMI Année 2013 2014 Lise Patureau

Macroéconomie dans une économie globalisée. Université de Lille 1, M1 EMI Année 2013 2014 Lise Patureau Macroéconomie dans une économie globalisée Université de Lille 1, M1 EMI Année 2013 2014 Lise Patureau Chapitre 1 L ouverture des économies Introduction Tenir compte de la dimension «ouverte» de nos économies

Plus en détail

Objectifs d'insertion en emploi 2006-2017 Population autochtone, région du Québec Notes de lecture, calculs et résultats

Objectifs d'insertion en emploi 2006-2017 Population autochtone, région du Québec Notes de lecture, calculs et résultats Commission de développement des ressources humaines des Premières Nations du Québec (EDRHA de l'apnql) Collectif des services d'emploi et de formation de 29 communautés de Premières nations et de 4 centres

Plus en détail

Repenser la retraite. Les lettres de crédit sont-elles la solution à la crise du provisionnement des régimes de retraite?

Repenser la retraite. Les lettres de crédit sont-elles la solution à la crise du provisionnement des régimes de retraite? Repenser la retraite Les lettres de crédit sont-elles la solution à la crise du provisionnement des régimes de retraite? Numéro 4, avril 2012 Une décennie de taux d intérêt en décroissance, plusieurs marchés

Plus en détail

I. Conjoncture, budget et politique budgétaire (5 + 8 + 7 = 20 pts)

I. Conjoncture, budget et politique budgétaire (5 + 8 + 7 = 20 pts) ÉPREUVE ÉCRITE Ministère de l Éducation nationale et de la Formation professionnelle EXAMEN DE FIN D ÉTUDES SECONDAIRES TECHNIQUES Division administrative et commerciale Section : CG / CC BRANCHE : ECONOMIE

Plus en détail

Performance des membres du CAD en matière d'aide

Performance des membres du CAD en matière d'aide Extrait de : Coopération pour le développement : Rapport 2010 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/dcr-2010-fr Performance des membres du CAD en matière d'aide Merci de citer ce chapitre

Plus en détail

6.0 Situation budgétaire et dépenses de santé des gouvernements provinciaux et territoriaux

6.0 Situation budgétaire et dépenses de santé des gouvernements provinciaux et territoriaux 6.0 Situation budgétaire et dépenses de santé des gouvernements provinciaux et territoriaux Points saillants du chapitre Les dépenses totales des régimes consacrées à la santé demeurent stables en moyenne

Plus en détail

L avenir incertain de l économie chinoise Un modèle de développement qui a atteint ses limites

L avenir incertain de l économie chinoise Un modèle de développement qui a atteint ses limites novembre 1 L avenir incertain de l économie chinoise Un modèle de développement qui a atteint ses limites L époque où l économie chinoise progressait de plus de 1 % par année semble bel et bien révolue.

Plus en détail

BSI Economics La dynamique de l hyperinflation : explications à la lumière de l apport fondateur de Cagan

BSI Economics La dynamique de l hyperinflation : explications à la lumière de l apport fondateur de Cagan La dynamique de l hyperinflation : explications à la lumière de l apport fondateur de Cagan Partie 2: La source de l hyperinflation : un comportement rationnel d un Etat laxiste Résumé : - Il existe un

Plus en détail

NOTE SUR LA POLITIQUE MONETAIRE

NOTE SUR LA POLITIQUE MONETAIRE NOTE SUR LA POLITIQUE MONETAIRE Septembre 2014 Note sur la Politique Monétaire Quatrième trimestre 2014 0 www.brh.net Avant-propos La Note sur la Politique Monétaire analyse les développements récents

Plus en détail

Perspectives économiques 2013-2014

Perspectives économiques 2013-2014 Carlos Leitao Économiste en chef Courriel : LeitaoC@vmbl.ca Twitter : @vmbleconomie Perspectives économiques 2013-2014 L amélioration de l économie atténuée par l incertitude politique Prix du pétrole:

Plus en détail

QU EST-CE QUE LE FOREX?

QU EST-CE QUE LE FOREX? Chapitre 1 QU EST-CE QUE LE FOREX? 1. INTRODUCTION Forex est la contraction de foreign exchange qui signifie «marché des changes». C est le plus grand marché du monde. Le volume journalier moyen des transactions

Plus en détail

1 Les fonctions et les formes de la monnaie

1 Les fonctions et les formes de la monnaie 1 Les fonctions et les formes de la monnaie A. Les fonctions de la monnaie 1 Quels sont les effets du troc? a. il permet d accélérer les échanges b. il ralentit les échanges c. il peut permettre l accès

Plus en détail

Perspectives économiques 2014-2015 L économie mondiale en transition

Perspectives économiques 2014-2015 L économie mondiale en transition Carlos Leitao Économiste en chef Courriel : LeitaoC@vmbl.ca Twitter : @vmbleconomie Perspectives économiques 2014-2015 L économie mondiale en transition Thèmes pour 2014-15: L environnement économique

Plus en détail

[ les éco_fiches ] Guerre des changes. Octobre. Mécanismes de la politique monétaire

[ les éco_fiches ] Guerre des changes. Octobre. Mécanismes de la politique monétaire Des fiches pour mieux comprendre l'actualité économique Guerre des changes A l heure actuelle, les Banques Centrales dessinent leurs stratégies de sortie de crise. Deux grands groupes émergent : La Banque

Plus en détail

Option de souscription en dollars américains

Option de souscription en dollars américains Option de souscription en dollars américains Qu il s agisse de fonds d actions canadiennes, américaines ou étrangères, de fonds de titres à revenu ou de fonds équilibrés, Fonds communs Manuvie est heureuse

Plus en détail

Evolution de la Conjoncture Economique (Huit premiers mois de 2015)

Evolution de la Conjoncture Economique (Huit premiers mois de 2015) Evolution de la Conjoncture Economique (Huit premiers mois de 2015) Banque Centrale de Tunisie Août 2015 1- ENVIRONNEMENT INTERNATIONAL - Les statistiques préliminaires de la croissance dans les principaux

Plus en détail

De l immobilier et du Hockey!

De l immobilier et du Hockey! De l immobilier et du Hockey! Cercle Finance du Québec Restaurant Michelangelo - Québec Mercredi 28 octobre 2015 Mario Lefebvre Président-directeur général Institut de développement urbain du Québec mlefebvre@iduquebec.com

Plus en détail

Économie & Finances. chapitre 1

Économie & Finances. chapitre 1 chapitre 1 Économie & Finances L épreuve de «Connaissances générales» du test ARPEGE s appuie sur un grand nombre de questions économiques justifiant un suivi des faits qui auront marqué l actualité de

Plus en détail

Notes d allocution. Paul Cantor Président du Conseil d administration

Notes d allocution. Paul Cantor Président du Conseil d administration Notes d allocution Paul Cantor Président du Conseil d administration Assemblée publique annuelle Office d investissement des régimes de pensions du secteur public Le 10 décembre 2009 Salle Sussex Centre

Plus en détail

Synthèse - Examen des résultats commerciaux et du libre-échange du Canada 2006-2015

Synthèse - Examen des résultats commerciaux et du libre-échange du Canada 2006-2015 L honorable Céline Hervieux-Payette, c.p. Sénateur Synthèse - Examen des résultats commerciaux et du libre-échange du Canada 2006-2015 Nécessité d'une action nationale Préparé par : David E. Hamilton 9/15/2015

Plus en détail

Maïs: volatilité en baisse alors que les mouvements de prix restent très limités. Marchés boursiers et devises émergentes en baisse ce matin

Maïs: volatilité en baisse alors que les mouvements de prix restent très limités. Marchés boursiers et devises émergentes en baisse ce matin Le 29 janvier 2014 Maïs: volatilité en baisse alors que les mouvements de prix restent très limités Marchés boursiers et devises émergentes en baisse ce matin Bourse et Économie Bourse et Commodités La

Plus en détail

Perspectives économiques et boursières

Perspectives économiques et boursières Perspectives économiques et boursières Michel Lagier Chief Investment Strategist BANQUE PRIVÉE Monnaie virtuelle: franc succès, 2 milliards de dollars de Bitcoins en circulation $194 Tulipomanie Hollande

Plus en détail

Dans quelle mesure la politique de change en Chine influence-t-elle le taux de change euro-dollar?

Dans quelle mesure la politique de change en Chine influence-t-elle le taux de change euro-dollar? Dans quelle mesure la politique de change en Chine influence-t-elle le taux de change euro-dollar? LETTRE DE PROSPECTIVE MAI 2009 - NUMERO 15 L ors du récent sommet du G20, les autorités chinoises ont

Plus en détail

GENÈVE, LE 25 MARS 2015

GENÈVE, LE 25 MARS 2015 BANQUE PRIVÉE BENOIT CLIVIO DIRECTEUR, RESPONSABLE DU MARCHÉ SUISSE GENÈVE, LE 25 MARS 2015 EDMOND DE ROTHSCHILD (SUISSE) S.A. BANQUE PRIVÉE BRUNO JACQUIER CHEF ÉCONOMISTE EDMOND DE ROTHSCHILD (SUISSE)

Plus en détail

Bienvenue. Procure.ch. Jeudi 26 avril 2012. Haute école de gestion Fribourg www.heg-fr.ch. Haute école de gestion Fribourg

Bienvenue. Procure.ch. Jeudi 26 avril 2012. Haute école de gestion Fribourg www.heg-fr.ch. Haute école de gestion Fribourg Bienvenue Procure.ch Jeudi 26 avril 2012 Haute école de gestion Fribourg www.heg-fr.ch 1 ère question (thème) C est grave docteur? Les principaux indicateurs économiques En préambule.. Qu est-ce qu un

Plus en détail

PARAMETRES DE MARCHE. Rapport au 30 Juin 2014. Paramètres de marché au 30 juin 2014

PARAMETRES DE MARCHE. Rapport au 30 Juin 2014. Paramètres de marché au 30 juin 2014 PARAMETRES DE MARCHE Rapport au 30 Juin 2014 Paramètres de marché au 30 juin 2014 Malgré la publication de chiffres de croissance du 1 er trimestre décevants en zone euro et, plus encore, aux Etats-Unis,

Plus en détail

Prévisions économiques 2011. Yanick Desnoyers

Prévisions économiques 2011. Yanick Desnoyers Prévisions économiques 2011 Yanick Desnoyers ÀNOTER ÀVOTRE AGENDA 16 novembre 2010 8 mars 2011 POUR ALLER PLUS LOIN Consultez le dossier complet sur la rémunération à l adresse suivante : www.portailrh.org/previsions

Plus en détail

Environnement économique et gestion des risques Association des producteurs d arbres de Noël du Québec

Environnement économique et gestion des risques Association des producteurs d arbres de Noël du Québec Environnement économique et gestion des risques Association des producteurs d arbres de Noël du Québec Avril 2016 Banque Nationale du Canada Strictement privé et confidentiel Agenda Contenu de la présentation:

Plus en détail

MMR Monthly Market Report Octobre 2010

MMR Monthly Market Report Octobre 2010 Contexte économique mondial Le ralentissement de l économie mondiale reste modéré L économie mondiale traverse actuellement une phase de ralentissement après la forte reprise initiée par les plans gouvernementaux

Plus en détail

Nobody s Unpredictable

Nobody s Unpredictable Connaissance qu a le public de la Banque du Canada (Comparaison des résultats de l enquête téléphonique et de l enquête en ligne) Enquête de décembre 2010 commandée par la Banque du Canada Nobody s Unpredictable

Plus en détail

INDICE DE CONFIANCE COMMERCIALE D EDC. Rapport descriptif : automne 2015

INDICE DE CONFIANCE COMMERCIALE D EDC. Rapport descriptif : automne 2015 INDICE DE CONFIANCE COMMERCIALE D EDC Rapport descriptif : automne 2015 SONDAGE SUR L INDICE DE CONFIANCE COMMERCIALE D EDC Automne 2015 : faits saillants L indice de confiance commerciale (ICC) a glissé

Plus en détail

LE CANADA A BESOIN D UNE NOUVELLE SÉRIE DE BAISSES D IMPÔ

LE CANADA A BESOIN D UNE NOUVELLE SÉRIE DE BAISSES D IMPÔ LE CANADA A BESOIN D UNE NOUVELLE SÉRIE DE BAISSES D IMPÔ T DAVID STEWART-PATTERSON VICE-PRÉSIDENT DIRECTEUR DEVANT LE COMIT É PERMANENT DES FINANCES NOVEMBRE 2004 Merci de nous donner encore une fois

Plus en détail

La politique monétaire dans les pays émergents en 2015

La politique monétaire dans les pays émergents en 2015 La politique monétaire dans les pays émergents en 2015 Résumé : On observe depuis le début de l année un assouplissement de la politique monétaire dans les principales économies émergentes. Cette tendance

Plus en détail

LE DOLLAR CANADIEN : DÉTERMINANTS DU TAUX DE CHANGE

LE DOLLAR CANADIEN : DÉTERMINANTS DU TAUX DE CHANGE LE DOLLAR CANADIEN : DÉTERMINANTS DU TAUX DE CHANGE Bibliothèque du Parlement Capsule d information pour les parlementaires TIPS-117F Le 20 décembre 2004 Le dollar canadien Le dollar canadien évolue selon

Plus en détail