Dossier d intelligence économique. L e-réputation. Enjeux et méthodes

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Dossier d intelligence économique. L e-réputation. Enjeux et méthodes"

Transcription

1 Dossier d intelligence économique L e-réputation Enjeux et méthodes

2 Qui sommes nous? Cellie est la Cellule Intelligence Economique du Pôle Information Communication de l IAE de Poitiers. Composée de 14 étudiants, de Licence 3 Information Communication, de Master Stratégie et Management de la Communication et de Master Intelligence Economique et Communication Stratégique, Cellie a pour objectif de sensibiliser les entreprises aux enjeux de l Intelligence Economique. Cellie s articule autour de trois pôles : le pôle Web en charge du blog Cellie.fr, le pôle Veille au service de l image de l IAE de Poitiers, le pôle Pré-diagnostics qui a pour mission de démarcher les entreprises dans l optique de les sensibiliser à l intelligence économique. «L intelligence économique peut être définie comme l ensemble des actions coordonnées de recherche, de traitement et de distribution, en vue de son exploitation, de l information utile aux acteurs économiques. Ces diverses actions sont menées légalement avec toutes les garanties de protection nécessaires à la préservation du patrimoine de l entreprise, dans les meilleures conditions de délais et de coûts. L information utile est celle dont ont besoin les différents niveaux de décision de l entreprise ou de la collectivité, pour élaborer et mettre en œuvre de façon cohérente la stratégie et les tactiques nécessaires à l atteinte des objectifs définis par l entreprise dans le but d améliorer sa position dans son environnement concurrentiel. Ces actions, au sein de l entreprise, s ordonnent autour d un cycle ininterrompu, générateur d une vision partagée des objectifs de l entreprise.» Rapport Martre (La Documentation Française, Paris, 1994) 1

3 Les membres de Cellie mettent alors leurs compétences à disposition des entreprises de la région Poitou-Charentes dans le but de leur fournir des conseils personnalisés et de les mettre en lien avec les différents professionnels du secteur. Dans cet objectif, l équipe du pôle pré-diagnostics se déplace dans les PME de la région en vue d évaluer leurs besoins dans ce domaine. Les missions du pôle pré-diagnostics sont axées autour de la veille, l influence et la protection. La veille est un dispositif organisé, intégré et finalisé de collecte, de traitement, de diffusion et d exploitation de l information. Elle est une clé pour comprendre son environnement et être le plus réactif face aux changements inhérents à l activité de l entreprise. La protection a pour but d assurer la pérennité de toutes organisations en préservant leur patrimoine physique, immatériel et humain. L influence est le moyen d amener un décideur à envisager une vision des choses plus favorable aux intérêts de l entreprise. C est l art du faire croire, faire savoir et du faire faire. 2

4 À Cellie, nous mettons à disposition des TPE et PME de la région Poitou-Charentes nos compétences et connaissances afin d effectuer un pré-diagnostic gratuit de leurs démarches d intelligence économique. Pour plus de renseignement, contactez nous sur cellie.fr ou à l adresse Sommaire Qui sommes nous?... 1 Lexique... 4 Définition... 5 Les enjeux de la protection... 6 Méthodes et outils... 7 a. L audit d e- réputation... 7 b. La veille e- réputation... 8 c. La construction de sa présence en ligne... 9 Exemple d un cas d e- réputation au sein d une entreprise Pour aller plus loin

5 Lexique Bad buzz : se dit pour tout effet de bouche-à-oreille sur Internet ayant un effet négatif. Community management : désigne la gestion et l animation de communautés d internautes. Ces internautes forment des communautés d intérêts autour de produits, de marques, d entreprises, de valeurs et centres d intérêts. E-réputation : «l influence que produisent les informations disponibles sur Internet sur la perception des personnes, des marques et des produits 1». Identité numérique : identité d une personne ou d une organisation composée de l ensemble des traces numériques laissées par une personne ou une organisation sur Internet (cookies, adresse IP, tweet, statut Facebook ). Influence : «action d une minorité pour influencer la majorité 2». Sur le Web, l influence est souvent quantitative et/ou qualitative. Médias sociaux : services et plateformes en ligne permettant d interagir virtuellement avec des internautes. Des exemples de médias sociaux sont : les forums, les blogs, Facebook, Twitter ou encore LinkedIn. Veille : surveillance systématique de sources d informations afin de mieux comprendre son environnement. La veille peut être marketing, concurrentielle, commerciale, sociétale, e- réputation Web 2.0 : génération du web qui intègre une dimension sociale. Les internautes consultent des sites Web et créent du contenu par le biais de sites Web, de blogs, de tweets, de commentaires, de photographies, vidéos 1 Guigou et al., Edward Bernays, Propaganda, H. Liveright,

6 Définition Le World Wide Web, plus communément appelé Web, est devenu un lieu d interactions, d échanges, de partages d informations. Par le biais d articles de blog, de tweets, vidéos ou encore de commentaires et statuts sur les médias sociaux, les internautes sont amenés à s exprimer sur des produits, des marques, des organisations ou encore des personnes. C est dans ce contexte qu a émergé l e-réputation, concept qui peut être défini comme «l influence que produisent les informations disponibles sur Internet sur la perception des personnes, des marques et des produits». (Guigou, Mallet, Rossi et Vespa, 2012) Si l e-réputation ne peut pas se maîtriser, elle peut néanmoins être construite et gérée. Edouard Fillias et Alexandre Villeneuve définissent ainsi l e-réputation comme : «l art de gérer l identité numérique, de la stratégie à l acte de communication, en passant par l étude d image et la veille, en vue de déployer une influence pérenne sur et avec Internet». (Fillias et Villeneuve 2011) Pour une entreprise, une association ou toute autre organisation, l identité numérique désigne ce que je communique sur moi et l e-réputation désigne ce que les internautes communiquent sur moi. Dès lors, l e-réputation doit être comprise comme gestion active de sa présence en ligne (identité numérique) et la surveillance de ce qui est communiqué sur un produit, une marque ou une organisation (e-réputation). 5

7 Les enjeux de la protection Les organisations possèdent, en le sachant ou non, une présence en ligne. [L identité numérique d une organisation est composée de l adresse IP, les cookies, les courriers électroniques, l identité de l entreprise et de ses dirigeants et collaborateurs, mais aussi le site Web de l entreprise ou encore son blog. L e-réputation d une organisation est composée de tous les statuts, tweets, messages, articles, commentaires, vidéos, images produits par des internautes, en relation avec l entreprise, ses produits, ses marques et ses dirigeants.] Sur Internet, les informations circulent vite et une simple critique d un produit par un consommateur mécontent peu contribuer à déconstruire la réputation numérique d une entreprise si celle-ci n est pas préparée. Gérer son e-réputation peut également permettre à l organisation de développer sa notoriété, promouvoir sa marque employeur, identifier des prospects et fidéliser les consommateurs. Mettre en place une démarche de gestion de l e-réputation a pour objectif de mettre en adéquation l image souhaitée d une organisation avec l image de l organisation perçue par les internautes. La gestion de l e-réputation se fait en utilisant des méthodes et outils simples qui, une fois mises en place, permettent de gérer sa présence en ligne, de mieux comprendre la perception qu ont les internautes d une marque, d un produit ou d une organisation et de s exprimer sur le Web. 6

8 Méthodes et outils a. L audit d e- réputation Lorsque l on est une organisation, auditer son e-réputation c est faire un état des lieux de sa présence en ligne et comprendre la perception qu ont les internautes par rapport à sa marque, ses produits, son organisation et ses dirigeants. Pour ce faire, trois types d outils gratuits facilitent la démarche d audit e-réputation : les moteurs de recherche généralistes, les méta-moteurs et les moteurs de recherche spécialisés. Moteurs de recherche généralistes Les moteurs de recherche généralistes sont les plus couramment utilisés. Le plus connu est Google (googl.fr), mais il existe également Bing (bing.com), DuckDuckGo (duckduckgo.com) ou encore Exalead (exalead.com/search). Google propose un écosystème d outils permettant de rechercher facilement des contenus différents : sites Web, blogs, vidéos, images, actualités ou encore des brevets. Méta-moteurs Les méta-moteurs permettent de chercher des informations sur plusieurs moteurs de recherche en même temps. Citons notamment Dogpile (dogpile.com) qui indexe les résultats de Google, Bing et Yandex, ou encore Seeks (seeks.fr). L avantage des méta-moteurs réside dans le fait qu ils permettent de comparer les résultats de recherche entre différents moteurs de recherche et d avoir ainsi une vision plus élargie de ce qui se dit sur une organisation. Moteurs de recherche spécialisés Dans le cadre d un audit d e-réputation, les moteurs de recherche spécialisés permettent de cibler la recherche selon un type de plateforme ou un type de contenu. - Pour rechercher des individus, les moteurs Yasni (yasni.fr), 123People (123people.fr) ou encore Yatedo (yatedo.fr) ; - Pour rechercher des images et vidéos : Google Images, Tineye (tineye.com), Blinkx (blinkx.com) pour les vidéos ; 7

9 - Pour rechercher parmi les blogs et forums : Technorati (technorati.com) et Google blogs pour les blogs et Boardreader (boardreader.com) pour les forums ; - Pour rechercher parmi les médias sociaux (blogs, Twitter, Facebook, forums ) : SocialMention (socialmention.com) et Addictomatic (addictomatic.com) ; - Pour faciliter l audit d e-réputation, certains outils permettent de mesurer la présence sur le Web d organisations et de personnes : Youseemii (youseemii.fr) ou encore Webmii (webmii.com). b. La veille e- réputation La mise en place d un système de veille e-réputation a pour objectif de surveiller les informations concernant l entreprise, ses produits et ses dirigeants qui sont publiées sur le Web. La veille est un processus itératif composé de différentes étapes : Figure 1 Le cycle de la veille Si le schéma peut sembler difficile, le principe est simple, il faut avant tout définir ses besoins, la requête à laquelle on va vouloir répondre. Ensuite vient la recherche d'information qui se fait en deux temps: le premier consiste à récolter autant d'information que possible (l'information pertinente), le second à analyser l'information, garder uniquement ce qui répond aux besoins définis précédemment. Une fois que l'on détient 8

10 l'information il faut définir les destinataires: à qui faire parvenir l'information? Il est important de définir le support de diffusion et les destinataires avec pertinence pour que l'information soit bien reçue. Et seulement après la mise en place d'actions peut se faire. Il est important de préciser que le processus de collecte d informations se fait automatiquement, par le biais d alertes (type Google Alertes), de flux RSS et surveillance de sites Web. c. La construction de sa présence en ligne Pour construire sa présence en ligne et la développer il faut avant tout questionner : - Les objectifs? - Les cibles? - Les moyens (humains, financiers, techniques et technologiques) mobilisables? - Quelles sont les lacunes de ma présence en ligne? - Quelles plateformes utiliser? Les bénéfices d une présence en ligne construite et cohérente avec l image souhaitée par l organisation sont divers : développer sa présence en ligne, développer son influence, identifier des clients et prospects, interagir avec ses communautés de fans, de consommateurs ou d utilisateurs 9

11 Quelques plateformes utiles pour développer sa présence numérique : Plateforme Site Internet Blog Caractéristiques Contenu peu dynamique voire fixe, idéal pour un site vitrine ou un site d e-commerce. Contenu dynamique, mis à jour régulièrement, espace de discussion pour les internautes par le biais de commentaires. Page Fan sur Facebook Twitter Permet d identifier ses fans, permet de les tenir informés de les fidéliser et d interagir avec eux. Besoin de mises à jour régulières. Permet d interagir en temps réel avec les internautes. Comme Facebook, Twitter nécessite des mises à jour régulières. Youtube Pinterest LinkedIn Permet de diffuser des vidéos pour informer, sensibiliser, faire le buzz Permet de diffuser et agréger des images (photographies, illustrations ) et d interagir avec des consommateurs. Avoir une présence sur LinkedIn permet d identifier de nouveaux prospects français et étrangers, mais aussi d interagir et de repérer d éventuels candidats. Viadeo Idem que LinkedIn. Construire sa présence en ligne présente de nombreux bénéfices et opportunités, les ressources mobilisées et le temps qui sont consacrés à cette activité permettront à l organisation de développer une identité numérique pérenne. 10

12 Exemple d un cas d e-réputation au sein d une entreprise Extrait de : DESCHAMPS Christophe, MOINET Nicolas. La boîte à outils de l intelligence économique. Paris : Dunod, pages Intervention dans un forum pour proposer un droit de réponse Une entreprise commercialise un nouveau produit high-tech dont le succès dépend essentiellement de sa visibilité en ligne et des avis des internautes. Quelques semaines après son lancement, le responsable de communication de l'entreprise constate, après avoir tapé le nom du produit dans un moteur de recherche, que sur la première page de résultats un forum très fréquenté a développé un sujet sur le produit en question. Suite à la lecture des échanges, le responsable s'aperçoit que l'image qui ressort est négative (nombreux problèmes techniques inhérents au fonctionnement du produit). Les échanges étant argumentés et non diffamants, un recours en justice n'est pas envisageable. Face à la problématique posée, voici les actions à entreprendre: - Tout d'abord analyser la situation, ne pas se précipiter pour répondre, observer l'évolution des échanges, voir si les avis exprimés sont fondés et si une réponse est attendue ou souhaitable. - Ensuite identifier les interlocuteurs en interne, contacter les collaborateurs pouvant fournir des arguments de réponse ainsi que les décisionnaires validant la prise de parole. Attention à ne pas contredire des messages envoyés pas d'autres collaborateurs. - Contacter les modérateurs du forum est la troisième étape, il faut demander par mail si une intervention au nom de l'organisation est autorisée. - Définir un message personnalisé et transparent, c'est à dire répondre clairement, de manière argumentée et ciblée aux avis des internautes, ne pas hésiter à reconnaitre ses tords s'ils sont réels et ne surtout pas entrer en conflit direct avec les internautes. - Et enfin, être réactif aux échanges qui suivent, répondre systématiquement aux questions qui vous seront adressés. Il n'est pas utile d'entrer dans des polémiques inutiles ou répondre à des agressions gratuites. 11

13 Pour aller plus loin Bibliographie DESCHAMPS Christophe, MOINET Nicolas. La boîte à outils de l intelligence économique. Paris : Dunod, pages. FAYON David, ALLOING Camille. Développer sa présence sur Internet : Concevoir et déployer une stratégie sur les médias sociaux. Paris : Dunod, FILLIAS Edouard, VILLENEUVE Alexandre. E-réputation : stratégies d influence sur Internet. Paris: Ellipses, GUIGOU Albéric, et al. E-réputation : Méthodes et outils pour les individus et les entreprises. Paris : Eni Editions, Ressources en ligne ALLOING Camille, ZIMMER Terry CHANTREL Flavien, RAFFESTIN Anne-Laure. Regards croisés sur la veille, DESCHAMPS C. & ICOMTEC, Le livre blanc des méthodes d analyse appliquée à l Intelligence Economique : Intelligence Analysis, ICOMTEC. Quels outils de veille pour demain? idetra. Intelligence économique : Un guide pour débutants et praticiens cumentos/intelligence-economique-guide-integral.pdf JDEY Aref. E-réputation : Livre blanc

Dossier d intelligence économique. La veille. Enjeux et méthodes

Dossier d intelligence économique. La veille. Enjeux et méthodes Dossier d intelligence économique La veille Enjeux et méthodes Qui sommes nous? Cellie est la Cellule Intelligence Economique du Pôle Information Communication de l IAE de Poitiers. Composée de 14 étudiants,

Plus en détail

Social Partner vous accompagner à développer une communauté les réseaux sociaux

Social Partner vous accompagner à développer une communauté les réseaux sociaux Qui sommes nous? Fort de son expérience depuis plusieurs années sur les réseaux sociaux, Net Social Réputation s associe avec Victoria Communication expert en communication B to B pour fonder Social Partner

Plus en détail

Les clés pour devenir Community Manager (2014)

Les clés pour devenir Community Manager (2014) http://fr.openclassrooms.com/entreprise/cours/les-cles-pour-devenir-community-manager Chapitre 1 Méthode EcPaRe : Ecouter, Parler, Répondre Ressources Compétences Stratégie Définir des cibles, des objectifs,

Plus en détail

Gestion d E-réputation. Management de marque

Gestion d E-réputation. Management de marque Renforcez votre présence sur Internet Stratégie Digitale Gestion d E-réputation Community Management Management de marque Web Marketing 0 www.forcinet.ma 1 Qui Sommes-Nous? Forcinet est une entreprise

Plus en détail

Lundi de l Economie l Mardi 19 novembre. Foix. CCI Ariège

Lundi de l Economie l Mardi 19 novembre. Foix. CCI Ariège Lundi de l Economie l Numérique Mardi 19 novembre Les médias m sociaux Foix CCI Ariège Un réseau = une stratégie Se lancer dans une stratégie de médias sociaux ne se résume pas à ouvrir un compte Twitter

Plus en détail

Formation COMMUNITY MANAGER 10 jours

Formation COMMUNITY MANAGER 10 jours Formation COMMUNITY MANAGER 10 jours Dates : du 7 au 18 septembre 2015 LE METIER DE COMMUNITY MANAGER Le métier de «community manager» est né il y a environ cinq ans de la nécessité de communiquer sur

Plus en détail

Optimiser sa présence sur les médias sociaux

Optimiser sa présence sur les médias sociaux Optimiser sa présence sur les médias sociaux Cédric DENIAUD Co-fondateur associé du cabinet conseil Internet, The Persuaders Auteur de MediasSociaux.fr, CedricDeniaud et pour DocNews Cédric Deniaud Cédric

Plus en détail

E-réputation de L Entreprise. Et les autres. «Si vous ne prenez pas la parole sur Internet d autres la prendront à votre place»

E-réputation de L Entreprise. Et les autres. «Si vous ne prenez pas la parole sur Internet d autres la prendront à votre place» + E-réputation de L Entreprise Et les autres «Si vous ne prenez pas la parole sur Internet d autres la prendront à votre place» + Introduction : Vidéo 2 + Des chiffres 3 Internet est désormais le 1er canal

Plus en détail

Créer un site internet >

Créer un site internet > Créer un site internet > 1. Définir les objectifs du site dans le cadre d'une stratégie de communication globale et d'une stratégie de e-marketing 2. Rédiger un cahier des charges 3. Organiser la consultation

Plus en détail

FORMATION TIC. Animer une communauté sur les réseaux sociaux

FORMATION TIC. Animer une communauté sur les réseaux sociaux FORMATION TIC Animer une communauté sur les réseaux sociaux # OBJECTIFS DE LA FORMATION Connaître les différents média et réseaux sociaux (Facebook, Youtube, Viadeo, Linkedin...) et leurs usages ; Comprendre

Plus en détail

Utilisez les. médias sociaux. Pour rayonner plus largement

Utilisez les. médias sociaux. Pour rayonner plus largement Utilisez les médias sociaux Pour rayonner plus largement Web 2.0 ou Web Social, qu est-ce que c est? Nouvelle génération du web Internaute = acteur Forte interaction Conversation Création de contenu Proximité

Plus en détail

STRATÉGIES E-MARKETING. Mars 2012

STRATÉGIES E-MARKETING. Mars 2012 STRATÉGIES E-MARKETING Mars 2012 7 stratégies e-marketing D après un document réalisé par l ESC Lille 1 Le buzz marketing Le bouche à oreille du web Objectifs Développer sa visibilité Améliorer sa notoriété

Plus en détail

Communication & Médias Sociaux. Bureau Réseaux Sociaux, Opinion et Campagnes de Communication Sacha AIZENMAN 01.44.42.51.43

Communication & Médias Sociaux. Bureau Réseaux Sociaux, Opinion et Campagnes de Communication Sacha AIZENMAN 01.44.42.51.43 Communication & Médias Sociaux Bureau Réseaux Sociaux, Opinion et Campagnes de Communication Sacha AIZENMAN 01.44.42.51.43 Postulat de départ,, Le Web social fait référence à une vision d'internet considérée,,

Plus en détail

18 SEPTEMBRE 2014. E-réputation : une image positive pour une stratégie de conquête!

18 SEPTEMBRE 2014. E-réputation : une image positive pour une stratégie de conquête! 18 SEPTEMBRE 2014 E-réputation : une image positive pour une stratégie de conquête! Réputation : de quoi parle-t-on? «Ce que les gens disent ou pensent de moi» car ils l ont vu dans le journal, à

Plus en détail

E-réputation Méthodes et outils pour les individus et les entreprises

E-réputation Méthodes et outils pour les individus et les entreprises L e-réputation A. L e-réputation : définition 11 B. L e-réputation : les enjeux 12 1. Les enjeux pour les particuliers 12 2. Les enjeux pour les entreprises 12 C. L e-réputation : les opportunités 13 1.

Plus en détail

Stratégie webmarketing

Stratégie webmarketing Stratégie webmarketing OBJECTIFS - Comprendre et maîtriser les différents techniques et leviers de promotion online utilisés par les professionnels Chefs d entreprise, créateurs d entreprise, webmasters,

Plus en détail

2 ème Edition des Journées Comment Entreprendre au Cameroun? Organisée par :

2 ème Edition des Journées Comment Entreprendre au Cameroun? Organisée par : 2 ème Edition des Journées Comment Entreprendre au Cameroun? Organisée par : & COMMENT ENTREPRENDRE AU CAMEROUN LE SOCIAL MEDIA MARKETING PAR CÉLINE VICTORIA FOTSO «JE WANDA» 1ERE CYBERCOMMUNAUTÉ AU CAMEROUN

Plus en détail

DIGITAL MINDS. Chapitre 7, Les médias sociaux. 12 Clés pour Développer votre Business sur le Web. 2014 WSI. All rights reserved.

DIGITAL MINDS. Chapitre 7, Les médias sociaux. 12 Clés pour Développer votre Business sur le Web. 2014 WSI. All rights reserved. DIGITAL MINDS 12 Clés pour Développer votre Business sur le Web Chapitre 7, WSI We Simplify the Internet Leader mondial en Stratégie Marketing sur Internet Siège social, Toronto, Canada Présent dans plus

Plus en détail

Veille stratégique sur Internet Comprendre les enjeux, maîtriser les outils et partager l'information

Veille stratégique sur Internet Comprendre les enjeux, maîtriser les outils et partager l'information Comprendre ce qu'est la veille A. Introduction 13 B. Qu est-ce que la veille? 13 1. Obtention d information 14 2. Information à caractère stratégique ou opérationnel 15 3. Évolution de l environnement

Plus en détail

VegaPro DIGITAL COMMUNICATION. www.vegapro.fr contact@vegapro.fr +213 (0) 775 199 733 Tharga Ouzemour, BEJAIA, ALGERIE

VegaPro DIGITAL COMMUNICATION. www.vegapro.fr contact@vegapro.fr +213 (0) 775 199 733 Tharga Ouzemour, BEJAIA, ALGERIE VegaPro DIGITAL COMMUNICATION www.vegapro.fr contact@vegapro.fr +213 (0) 775 199 733 Tharga Ouzemour, BEJAIA, ALGERIE DIGITAL En tant qu'agence digitale à Bejaia, Vegapro vous accompagne dans la définition

Plus en détail

DOSSIER VEILLE. SOURCES - Bonne pratique en matière d intelligence économique. Lucie NAAOUTCHOUE Janvier 2015

DOSSIER VEILLE. SOURCES - Bonne pratique en matière d intelligence économique. Lucie NAAOUTCHOUE Janvier 2015 DOSSIER VEILLE SOURCES - Bonne pratique en matière d intelligence économique - Introduction à la veille - Guide du routard Lucie NAAOUTCHOUE Janvier 2015 SOMMAIRE I - Définition et objectifs de la «veille»

Plus en détail

LES RENCONTRES DE LA COMMUNICATION HOSPITALIÈRE. Paris, les 27 et 28 mars 2012

LES RENCONTRES DE LA COMMUNICATION HOSPITALIÈRE. Paris, les 27 et 28 mars 2012 LES LA COMMUNICATION HOSPITALIÈRE Paris, les 27 et 28 mars LUKAS WEB AGENCY OPPORTUNITES ET RISQUES 2 ORAH de la refonte du site Opportunités Risques Atouts Handicaps 3 De la communication unilatérale

Plus en détail

Se former à l usage des TIC et à la gestion de l information

Se former à l usage des TIC et à la gestion de l information Se former à l usage des TIC et à la gestion de l information Agriculteurs, agricultrices, groupements, organisations professionnelles agricoles Vous souhaitez profiter des nouvelles technologies pour mieux

Plus en détail

Référencement dans des bases de données

Référencement dans des bases de données Marketing Site web du guide des ressources pour l édition de revues numériques Coordination : Ghislaine Chartron et Jean-Michel Salaun Doctorant en science de l'information La création numérique, ou la

Plus en détail

TIRER PROFIT DU WEB 2.0 ET DES RÉSEAUX SOCIAUX

TIRER PROFIT DU WEB 2.0 ET DES RÉSEAUX SOCIAUX TAMENTO Agence de Webmarketing TIRER PROFIT DU WEB 2.0 ET DES INBOUND MARKETING REFERENCEMENT COMMUNICATION VISUELLE DEVELOPPEMENT WEB 2 Christophe MENANI Associé Responsable du développement Responsable

Plus en détail

PROMOUVOIR SON ASSOCIATION GRACE AUX RESEAUX SOCIAUX

PROMOUVOIR SON ASSOCIATION GRACE AUX RESEAUX SOCIAUX PROMOUVOIR SON ASSOCIATION GRACE AUX RESEAUX SOCIAUX Bruno GARCIA http://assodiabal.free.fr assodiabal@free.fr janvier 2013 Définition Un réseau social est constitué d'individus ou de groupes reliés par

Plus en détail

Les réseaux sociaux : un allié efficace pour votre entreprise?

Les réseaux sociaux : un allié efficace pour votre entreprise? Les réseaux sociaux : un allié efficace pour votre entreprise? 78 % des entreprises affirment que les réseaux sociaux sont essentiels à leur croissance 80 % des internautes préfèrent se connecter avec

Plus en détail

M E T T R E E N P L A C E U N E V E I L L E

M E T T R E E N P L A C E U N E V E I L L E 2 JUIN A L A N A L L M A N A S S O C I A T E S A C A D A M Y 2014 M E T T R E E N P L A C E U N E V E I L L E L E S E N J E U X S O M M A I R E B O N N E S P R AT I Q U E S L E S A L E R T E S E T L E

Plus en détail

La Mallette du dirigeant

La Mallette du dirigeant La Mallette du dirigeant L agefice et M2I vous proposent de participer à 2 Cycles de formations «Comptabilité et Gestion» et «Nouvelles technologies». Ces formations s adressent à tous les dirigeants,

Plus en détail

Référencement Naturel Lien Sponsorisé Publicité (Display) E-Mailing (Newsletter) Médias Sociaux Marketing Viral Smart Phone Affiliation

Référencement Naturel Lien Sponsorisé Publicité (Display) E-Mailing (Newsletter) Médias Sociaux Marketing Viral Smart Phone Affiliation MEDIAS SOCIAUX Web Marketing > les principaux leviers SITE EDITEUR SITE MARCHAND SITE VITRINE SITE SERVICE Référencement Naturel Lien Sponsorisé Publicité (Display) E-Mailing (Newsletter) Médias Sociaux

Plus en détail

W3MS Web, Marketeur, Manager de Médias sociaux

W3MS Web, Marketeur, Manager de Médias sociaux W3MS Web, Marketeur, Manager de Médias sociaux Nouvelles modes de consommations des biens et des services, Nouvelles formes de communication dans le B2B, dans le B2C, dans le B2B2C, le C2C, Nouvelles compétences

Plus en détail

Les médias sociaux : Facebook et Linkedin. Réalisé en janvier 2012 Par Mamadou Ndiaye

Les médias sociaux : Facebook et Linkedin. Réalisé en janvier 2012 Par Mamadou Ndiaye Les médias sociaux : Facebook et Linkedin Réalisé en janvier 2012 Par Mamadou Ndiaye Avant de commencer Veuillez S.V.P. tester votre matériel audio en utilisant l assistant d installation audio. Plan Qu

Plus en détail

Les nouveaux métiers de l information-documentation. Quelques repères. Sylvie LAFON 12/12/2013

Les nouveaux métiers de l information-documentation. Quelques repères. Sylvie LAFON 12/12/2013 Soirée ADBS Midi-Pyrénées Les nouveaux métiers de l information-documentation Quelques repères Sylvie LAFON 12/12/2013 Une nouvelle cartographie des métiers 7 composantes pour la fonction «Information»

Plus en détail

Les p tits déj du Community Management. La Tunisie plus forte que la France sur Facebook?

Les p tits déj du Community Management. La Tunisie plus forte que la France sur Facebook? Les p tits déj du Community Management La Tunisie plus forte que la France sur Facebook? 0 Préambule 02 Préambule Révolution Tunisienne 03 Fondamentaux Médias Sociaux L expression "médias sociaux" est

Plus en détail

Utiliser les outils du. Web 2.0. Dans sa pratique d enseignant et de formateur

Utiliser les outils du. Web 2.0. Dans sa pratique d enseignant et de formateur Utiliser les outils du Web 2.0 Dans sa pratique d enseignant et de formateur Vincent Pereira Formateur Consultant Communautés numériques Blogueur http://www.formateurconsultant.com/ Non Théo, il n y a

Plus en détail

Offre de services Revolution-rh.com

Offre de services Revolution-rh.com Offre de services Revolution-rh.com POURQUOI TRAVAILLER AVEC NOUS? Révolution RH s adresse aux professionnels des ressources humaines : dirigeant, responsable ou directeur RH en TPE, PME ou ETI, conscients

Plus en détail

TOUT SAVOIR SUR LA VEILLE ÉCHANTILLON D OUTILS AU SERVICE DE LA VEILLE (PÉDAGOGIQUE)

TOUT SAVOIR SUR LA VEILLE ÉCHANTILLON D OUTILS AU SERVICE DE LA VEILLE (PÉDAGOGIQUE) TOUT SAVOIR SUR LA VEILLE ÉCHANTILLON D OUTILS AU SERVICE DE LA VEILLE (PÉDAGOGIQUE) LE FORMATEUR? Master en Chimie AESS en Sciences Formateur certifié (Fofoens, UCLouvain) Chercheur (CRIFA, ULg) Formateur

Plus en détail

«L Entreprise et le numérique : Qui influence Qui?»

«L Entreprise et le numérique : Qui influence Qui?» «L Entreprise et le numérique : Qui influence Qui?» 7 juin 2012 Note méthodologique Étude réalisée auprès de trois cibles : Un échantillon de 301 chefs représentatif de l ensemble des chefs français à

Plus en détail

accueil Ecole Supérieure du Numérique de Normandie Animateur Webmarketing

accueil Ecole Supérieure du Numérique de Normandie Animateur Webmarketing accueil Ecole Supérieure du Numérique de Normandie CATALOGUE DES FORMATIONS Animateur Webmarketing Ecole supérieure du Numérique de Normandie Août 2014 Animateur Webmarketing. Cliquez sur le thème qui

Plus en détail

Gérer son image en ligne : besoin réel ou nombrilisme? Albéric Guigou & Juliette Descamps Reputation Squad

Gérer son image en ligne : besoin réel ou nombrilisme? Albéric Guigou & Juliette Descamps Reputation Squad Gérer son image en ligne : besoin réel ou nombrilisme? Albéric Guigou & Juliette Descamps Reputation Squad La e-reputation c est quoi exactement? Pourquoi est-ce important? Les Gens parlent de vous quand

Plus en détail

«Les incontournables»

«Les incontournables» Le programme d'accompagnement E-tourisme des CCI de Provence Alpes Côte d'azur Parcours : «Les incontournables» JOURNEE 1 LA DEMARCHE MARKETING JOURNEE 2 LA «GRC» ET LE MARKETING DIRECT JOURNEE 3 UN SITE

Plus en détail

Création de votre site web

Création de votre site web 2011 qssqs Création de votre site web Simple - sur mesure - rapide professionnel. Un site Nowwweb est composé de différents modules. Chaque module (news, contenu, produit) a un contenu entièrement paramétrable.

Plus en détail

Bulletin d Inscription

Bulletin d Inscription Pôle Web Analytics Référencement Webmarketing Réseaux sociaux Ergonomie Veille stratégique Bulletin d Inscription 2012 est un centre de formation agréé (n 53350642035) reconnu pour les formations spécialisées

Plus en détail

Ni naïf, ni paranoïaque : sachez protéger votre valeur ajoutée La veille stratégique Anticiper au moindre coût

Ni naïf, ni paranoïaque : sachez protéger votre valeur ajoutée La veille stratégique Anticiper au moindre coût Le 05 novembre 2013 Ni naïf, ni paranoïaque : sachez protéger votre valeur ajoutée La veille stratégique LA VEILLE, POURQUOI? 1. Enjeux de la démarche NE PAS PAYER LE COÛT DE L IGNORANCE 2. Intérêts pour

Plus en détail

Cours de Community Management Master 2 CAWEB

Cours de Community Management Master 2 CAWEB Cours proposé le 6 janvier 2015 Cours de Community Management Master 2 CAWEB Chargé d enseignement : Max Schleiffer, consultant social media Notre Programme 19/11 : Présentation du métier de Community

Plus en détail

Dossier d intelligence économique. La protection. Comment protéger votre patrimoine informationnel?

Dossier d intelligence économique. La protection. Comment protéger votre patrimoine informationnel? Dossier d intelligence économique La protection Comment protéger votre patrimoine informationnel? Qui sommes-nous? Cellie est la Cellule Intelligence Economique du Pôle Information Communication de l IAE

Plus en détail

TUTORIEL : CRÉER ET ANIMER UNE PAGE FACEBOOK

TUTORIEL : CRÉER ET ANIMER UNE PAGE FACEBOOK Pourquoi créer une page professionnelle Facebook? -Facebook est un outil de communication gratuit (formules payantes selon ses besoins et objectifs) -Facebook améliore votre visibilité sur internet -Facebook

Plus en détail

Notre agence de réputation vous accompagne dans la gestion de votre image. Gestion de réputation en ligne, marketing personnel

Notre agence de réputation vous accompagne dans la gestion de votre image. Gestion de réputation en ligne, marketing personnel Notre agence de réputation vous accompagne dans la gestion de votre image. Gestion de réputation en ligne, marketing personnel Online Reputation Management Services Travaux pratiques : Génération automatique

Plus en détail

Atelier 2. Les Réseaux Sociaux

Atelier 2. Les Réseaux Sociaux Atelier 2 Les Réseaux Sociaux Les réseaux sociaux pour les Professionnels Déroulement START IDENTIFIER COMPRENDRE les réseaux sociaux xle fonctionnement PREPARER UTILISER OPTIMISER MESURER son lancement

Plus en détail

Réseaux Sociaux et CPGE. Cyril Bladier pour Renasup Business-on-line. Copie et diffusion non autorisés.

Réseaux Sociaux et CPGE. Cyril Bladier pour Renasup Business-on-line. Copie et diffusion non autorisés. Réseaux Sociaux et CPGE Cyril Bladier, 41 ans RMS / HEC Executive MBA Qui suis-je? Expérience BtoB de 15 ans: Directions Commerciale / Marketing / Business Unit Création de Business-on-Line en 2009, spécialisée

Plus en détail

Cours de Community Management Master 2 CAWEB

Cours de Community Management Master 2 CAWEB Cours proposé le 17 décembre 2014 Cours de Community Management Master 2 CAWEB Chargé d enseignement : Max Schleiffer, consultant social media Notre Programme 19/11 : Présentation du métier de Community

Plus en détail

Tutoriel de la création de CV DoYouBuzz

Tutoriel de la création de CV DoYouBuzz Tutoriel de la création de CV DoYouBuzz Pourquoi faire son CV DoYouBuzz Pourquoi faire votre CV DoYouBuzz Valoriser votre profil professionnel : Plus d espace pour se valoriser Choix de nombreux designs

Plus en détail

Appel d'offres. Expérimentation - Génération Y. Cadre. Objectif

Appel d'offres. Expérimentation - Génération Y. Cadre. Objectif Appel d'offres Expérimentation - Génération Y Cadre Les Nouvelles Technologies de l'information et de la Communication (TIC), la technologie en général ainsi que les comportements de nos clients, fournisseurs,

Plus en détail

Cours de Community Management Master 2 CAWEB

Cours de Community Management Master 2 CAWEB Cours proposé le 19 novembre 2014 Cours de Community Management Master 2 CAWEB Chargé d enseignement : Max Schleiffer, consultant social media Tour de table Quelques mots avant de commencer... Notre programme

Plus en détail

Réseaux sociaux et community management : la prévention à la rencontre des publics

Réseaux sociaux et community management : la prévention à la rencontre des publics Téléphone, internet, réseaux sociaux : quelle efficacité en prévention pour la santé? Réseaux sociaux et community management : la prévention à la rencontre des publics David Heard Chef du dpt des campagnes,

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES REALISATION DE SITE WEB

CAHIER DES CHARGES REALISATION DE SITE WEB CAHIER DES CHARGES REALISATION DE SITE WEB Nom de l entreprise : Nom du projet : Personne à contacter dans l entreprise : Adresse : Tel : Email : 1. PRESENTATION DE L ENTREPRISE Une présentation en quelques

Plus en détail

E - REPUTATION Commerce - Tourisme

E - REPUTATION Commerce - Tourisme E - REPUTATION Commerce - Tourisme 1 E - Reputation 1. Définition et contexte 2. Sites d'avis : Où trouve t-on les avis clients? 3. Et vous, que pouvez-vous faire? 4. Les Avis, un atout pour votre structure

Plus en détail

Rendez-vous des entreprises du Lauragais. Optimiser sa stratégie de communication digitale

Rendez-vous des entreprises du Lauragais. Optimiser sa stratégie de communication digitale Rendez-vous des entreprises du Lauragais Optimiser sa stratégie de communication digitale Sommaire La communication aujourd hui dans l entreprise Pourquoi une communication digitale? Qu est ce que la communication

Plus en détail

Réseaux et médias sociaux dans le tourisme. Comment développer sa visibilité et optimiser sa présence en ligne?

Réseaux et médias sociaux dans le tourisme. Comment développer sa visibilité et optimiser sa présence en ligne? Réseaux et médias sociaux dans le tourisme Comment développer sa visibilité et optimiser sa présence en ligne? Préface La popularité grandissante des réseaux sociaux sur le Web bouscule le modèle traditionnel

Plus en détail

1. Apec, juin 2012. 2013 Pearson France Community management Paul Cordina, David Fayon

1. Apec, juin 2012. 2013 Pearson France Community management Paul Cordina, David Fayon Introduction 1 I n t r o d u c t i o n Les médias sociaux (réseaux sociaux, blogs, wikis*, forums, etc.) sont au cœur du Web 2.0. La communication traditionnelle et descendante, dont le paroxysme se matérialise

Plus en détail

POURQUOI DEVENIR AGENCE PARTENAIRE DE KELREFERENCEMENT?

POURQUOI DEVENIR AGENCE PARTENAIRE DE KELREFERENCEMENT? POURQUOI DEVENIR AGENCE PARTENAIRE DE? CHARTE PARTENAIRE Table des matières Devenez partenaire de Kelreferencement...3 Élargissez votre cible commerciale...3 Restez le seul maître de votre relation-client...3

Plus en détail

Alors avec des centaines de fournisseurs de services «CRM» rivalisant pour attirer votre attention, pourquoi choisir OSF Global Services?

Alors avec des centaines de fournisseurs de services «CRM» rivalisant pour attirer votre attention, pourquoi choisir OSF Global Services? Si vous en êtes arrivé à la conclusion que la gestion de la relation client est une priorité pour votre activité, vous avez sans aucun doute commencé à évaluer une solution de CRM et des prestataires de

Plus en détail

Politique encadrant l utilisation des médias sociaux au Collège de Rosemont

Politique encadrant l utilisation des médias sociaux au Collège de Rosemont 1410 C.A.310.VI.a Politique encadrant l utilisation des médias sociaux au Collège de Rosemont Responsabilité de gestion: Direction des affaires étudiantes et des communications Date d approbation : 2015

Plus en détail

Développer sa stratégie sur les médias sociaux

Développer sa stratégie sur les médias sociaux Your network is more powerful than you think Développer sa stratégie sur les médias sociaux Nicholas Vieuxloup Mai 2010 VOUS LES Panorama CONNAISSEZ des médias sociaux TOUS? Les Médias Sociaux en chiffres

Plus en détail

Maitre de conférences associé en e-marketing à l'université d'angers. Responsable webmarketing International chez Jymeo

Maitre de conférences associé en e-marketing à l'université d'angers. Responsable webmarketing International chez Jymeo Maitre de conférences associé en e-marketing à l'université d'angers Responsable webmarketing International chez Jymeo Auteur de deux livres en web analytique aux éditions ENI Formateur et consultant indépendant

Plus en détail

Formation Communiquer et être vu sur Internet - Webcomm

Formation Communiquer et être vu sur Internet - Webcomm Formation Communiquer et être vu sur Internet - Webcomm 2 jours Présentation de la formation «Communiquer et être vu sur Internet - Webcomm» Objectif : Cette formation a pour but de connaître les différents

Plus en détail

COMMUNITY MANAGEMENT. Un métier d avenir

COMMUNITY MANAGEMENT. Un métier d avenir COMMUNITY MANAGEMENT Un métier d avenir Speaker: Edith Y. Brou Qu'est-ce qu'un Community Manager? Du Webmaster au Community Manager! Alors qu il suffisait auparavant à l entreprise d avoir un Webmaster

Plus en détail

E - R E P U TAT I O N D E S I N D I V I D U S ( P E R S O N A L B R A N D I N G )

E - R E P U TAT I O N D E S I N D I V I D U S ( P E R S O N A L B R A N D I N G ) 14 MARCH A L A N A L L M A N A S S O C I A T E S A C A D A M Y 2014 E - R E P U TAT I O N D E S I N D I V I D U S ( P E R S O N A L B R A N D I N G ) L E S E N J E U X S O M M A I R E L E S R I S Q U E

Plus en détail

Fiche pratique n 49 E-réputation

Fiche pratique n 49 E-réputation Fiche pratique n 49 E-réputation 2008 CCI d Alençon 1 er septembre 2008 - - 1 - - Sommaire Introduction... 3 E-réputation?... 3 Comment surveiller?... 3 Comment réagir?... 4 Comment améliorer sa réputation?...

Plus en détail

AGENCE WEB 360 acteur du web depuis 8 ans en collaboration avec ses partenaires, déploie son. offre SEO

AGENCE WEB 360 acteur du web depuis 8 ans en collaboration avec ses partenaires, déploie son. offre SEO AGENCE WEB 360 acteur du web depuis 8 ans en collaboration avec ses partenaires, déploie son offre SEO «chroniques de votre succès annoncé» en 4 étapes : NetLinking Community Management Référencement publicitaire

Plus en détail

Les nouveaux modes de distribution : impacts et enjeux

Les nouveaux modes de distribution : impacts et enjeux Les nouveaux modes de distribution : impacts et enjeux 1. Le E-Commerce et ses nouveaux usages Constat : Le Web 2.0 = Le renversement des pouvoirs Les consommateurs ne font plus confiance aux marques (Brand

Plus en détail

votre site web et autre stratégie digitale

votre site web et autre stratégie digitale votre site web et autre stratégie digitale 2014 SERVICES sur mesure Audit Stratégie éditoriale Production de contenu Webrédaction Blogs, réseaux sociaux Veille Community Management Accompagnement de projet

Plus en détail

GROUPE IDRAC Les Experts Bac+4

GROUPE IDRAC Les Experts Bac+4 Juin 2015 GROUPE IDRAC Les Experts Bac+4 Nouveaux Marketings et Personal Branding CODE Semestre Nombre heures Nombre crédits Langue d enseignement MKGA801 8 20 h 2 Français Département académique : Marketing/Commerce/Communication

Plus en détail

FAIRE DU MARKETING SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX

FAIRE DU MARKETING SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX Mélanie Hossler Olivier Murat Alexandre Jouanne FAIRE DU MARKETING SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX 12 modules pour construire sa stratégie social media, 2014 ISBN : 978-2-212-55694-0 Table des matières Sommaire...

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. www.vu-du-web.com

DOSSIER DE PRESSE. www.vu-du-web.com DOSSIER DE PRESSE www.vu-du-web.com 1 SOMMAIRE PRESENTATION DE VU DU WEB LES METIERS VU DU WEB Stratégie Web Référencement naturel Autres solutions de référencement Référencement payant Référencement social

Plus en détail

Management des organisations et stratégies Dossier n 10 Veille et intelligence économique

Management des organisations et stratégies Dossier n 10 Veille et intelligence économique Management des organisations et stratégies Dossier n 10 Veille et intelligence économique.i. Les enjeux et domaines de la veille.ii. La mise en place d un processus de veille.iii. Illustration d une démarche

Plus en détail

Les défis de la Gestion de la Relation Client

Les défis de la Gestion de la Relation Client Les défis de la Gestion de la Relation Client 1 1. Le client au cœur de votre stratégie 2 1.1 Définition La Gestion Relation Client est un système qui doit vous permettre : De mieux comprendre vos clients

Plus en détail

Comment sensibiliser ses collaborateurs à la e- réputation de son entreprise? Netexplo 04 décembre 2012

Comment sensibiliser ses collaborateurs à la e- réputation de son entreprise? Netexplo 04 décembre 2012 Comment sensibiliser ses collaborateurs à la e- réputation de son entreprise? Netexplo 04 décembre 2012 1 1 La e-réputation en 5 points Avec le développement exponentiel d Internet, la question de l e-reputation

Plus en détail

Formation e-commerce : Community Management Les clés pour créer et animer vos communautés

Formation e-commerce : Community Management Les clés pour créer et animer vos communautés Page 1 sur 5 28 bd Poissonnière 75009 Paris T. +33 (0) 1 45 63 19 89 contact@ecommerce-academy.fr http://www.ecommerce-academy.fr/ Formation e-commerce : Community Management Les clés pour créer et animer

Plus en détail

RÉFÉRENCEMENT NATUREL GOOGLE. Kelreferencement, marque déposée de Kelsociété

RÉFÉRENCEMENT NATUREL GOOGLE. Kelreferencement, marque déposée de Kelsociété RÉFÉRENCEMENT NATUREL GOOGLE 1 2 3 4 5 6 RÉFÉRENCEMENT NATUREL page 3 KELREFERENCEMENT, UNE AGENCE RECONNUE page 4 KELREFERENCEMENT, VOTRE RÉFÉRENCEMENT DE A À Z page 5 PACK "EXPRESSIONS" page 6 PACK "PERFORMANCE"

Plus en détail

I Recruter et fidéliser, à moindre coût, via médias sociaux!

I Recruter et fidéliser, à moindre coût, via médias sociaux! I Recruter et fidéliser, à moindre coût, via médias sociaux! Les médias sociaux représentent aujourd'hui de véritables plateformes conversantes, incontournables dans vos actions de marketing, de communication

Plus en détail

Créateur de visibilité développeur d influence. Agence Conseil en Communication et Relations Presse

Créateur de visibilité développeur d influence. Agence Conseil en Communication et Relations Presse Créateur de visibilité développeur d influence Agence Conseil en Communication et Relations Presse RELATIONS PRESSE Créateur de visibilité, développeur d influence Spécialisée dans la promotion d entreprises

Plus en détail

Logiciel de veille stratégique et e-réputation www.digimind.fr 1 1

Logiciel de veille stratégique et e-réputation www.digimind.fr 1 1 1 1 Sommaire A PROPOS p. 3 INTRODUCTION p. 4 PRINCIPAUX ENSEIGNEMENTS p. 5-6 MÉTHODOLOGIE DE L ÉTUDE p. 7 RÉSULTATS ET ANALYSES p. 8-20 2 A propos Nom de l étude : Baromètre des pratiques de veille 2012

Plus en détail

Diginnove, Agence Conseil E-commerce, vous accompagne dans votre apprentissage des principaux médias sociaux B2C et B2B

Diginnove, Agence Conseil E-commerce, vous accompagne dans votre apprentissage des principaux médias sociaux B2C et B2B Diginnove, Agence Conseil E-commerce, vous accompagne dans votre apprentissage des principaux médias sociaux B2C et B2B Des formations personnalisées sur-mesure pour appréhender facilement les réseaux

Plus en détail

Outil de veille environnementale

Outil de veille environnementale Outil de veille environnementale Qu est ce que la veille? «Activité continue et en grande partie itérative visant à une surveillance active de l environnement pour en anticiper les évolutions» Définition

Plus en détail

mercredi 11 janvier 2012 Cours de relations publiques

mercredi 11 janvier 2012 Cours de relations publiques mercredi 11 janvier 2012 Cours de relations publiques 1 relations presse & e reputation 1. Un attaché de presse peut-il être community manager? 2. Quelles sont les mises en oeuvre? 3. comment évaluer son

Plus en détail

vous? Publics concernés Dirigeants Décideurs Professionnels Le saviez -

vous? Publics concernés Dirigeants Décideurs Professionnels Le saviez - MARKETING D I G I T A L Pour répondre aux nouveaux enjeux numériques, l Université Paris-Dauphine vous offre une formation adaptée en marketing digital. Grâce à cet outil, vous pouvez atteindre votre cible

Plus en détail

STRATEGIE MARKETING A COUT «0» «Small is beautifull!»

STRATEGIE MARKETING A COUT «0» «Small is beautifull!» STRATEGIE MARKETING A COUT «0» «Small is beautifull!» Sommaire 2 Introduction Concepts: Valoriser la relation client Valoriser votre entreprise Valoriser le produit Connaître vos clients Pourquoi? Comment?

Plus en détail

QU EST-CE QUE LE SMO?

QU EST-CE QUE LE SMO? LAD C. MENES / Shutterstock QU EST-CE QUE LE SMO? Février 2014 Loire-Atlantique développement - Direction de l'action touristique - 1 LE SMO C EST QUOI? Le terme SMO (Social Media Optimization) désigne

Plus en détail

Notre objectif est de vous communiquer les meilleures solutions pour que vous puissiez

Notre objectif est de vous communiquer les meilleures solutions pour que vous puissiez Toute action marketing a pour objectif nécessairement de vous permettre de maîtriser votre marché, ses contraintes et ses acteurs pour développer une offre, en adéquation parfaite, avec les attentes de

Plus en détail

WEB 2.0, E RÉPUTATION ET PERSONAL BRANDING

WEB 2.0, E RÉPUTATION ET PERSONAL BRANDING WEB 2.0, E RÉPUTATION ET PERSONAL BRANDING Magali Evanno UE Ressources Humaines Jacques Naymark Master MC3 2009 Universités Pierre et Marie curie, Paris Dauphine Plan 2 Introduction I. Le web 2.0, le pouvoir

Plus en détail

Réseaux sociaux : utiles ou futiles? Extra N 2 12.03.15

Réseaux sociaux : utiles ou futiles? Extra N 2 12.03.15 Réseaux sociaux : utiles ou futiles? Extra N 2 12.03.15 Création Diffusion Promotion Contenus textes, photos, vidéos et bases de données Internet, réseaux sociaux et objets connectés Nos sites web : 2

Plus en détail

PROGRAMME ET PLANNING PREVISIONNEL 2003

PROGRAMME ET PLANNING PREVISIONNEL 2003 PROGRAMME ET PLANNING PREVISIONNEL 2003 Les propositions et les programmes des différentes manifestations vous seront adressés par mail ou par courrier au plus tard un mois avant le début de la formation.

Plus en détail

Les réseaux sociaux au service de l emploi

Les réseaux sociaux au service de l emploi Les réseaux sociaux au service de l emploi Boucle accueil emploi Mercredi 29 juin 2011 Julie Sabadell INFOthèque Les réseaux avant Internet Une existence bien antérieure à Internet Différents types de

Plus en détail

Les grandes clés du webmarketing

Les grandes clés du webmarketing Les grandes clés du webmarketing Découvrir comment réussir son e-écotourisme Mardi 14 mai 2013 Adrian Measures adrian@neocamino.com 06 67 85 39 15 Le programme 1.Les bases d internet pour le tourisme 2.Vos

Plus en détail

LIVRE BLANC COMMUNICATIONS MARKETING ET CRM

LIVRE BLANC COMMUNICATIONS MARKETING ET CRM LIVRE BLANC COMMUNICATIONS MARKETING ET CRM LIVRE BLANC COMMUNICATIONS MARKETING ET CRM 2 À PROPOS De nos jours, il est essentiel pour les entreprises de définir une stratégie marketing précise et efficace.

Plus en détail

Internet et les médias sociaux

Internet et les médias sociaux Internet et les médias sociaux Chiffres et tendances 2014 2,5 milliards d internautes à travers le monde Dont 1,9 milliard sur les réseaux sociaux > Soit 74% des internautes 68% des français sont sur les

Plus en détail

Dossier d autorisation à mettre en oeuvre le C2i2e

Dossier d autorisation à mettre en oeuvre le C2i2e Extrait du Dossier d autorisation à mettre en oeuvre le C2i2e déposé auprès de la Mission Numérique pour l'enseignement Supérieur par l Institut Catholique de Paris (ICP) - Mars 2011 Au cours du semestre,

Plus en détail

REFERENTIEL Chef(fe) de Projets Marketing et Commercial Titre certifié de Niveau II (J.O du 09 Août 2014 - code NSF : 312)

REFERENTIEL Chef(fe) de Projets Marketing et Commercial Titre certifié de Niveau II (J.O du 09 Août 2014 - code NSF : 312) REFERENTIEL Chef(fe) de Projets Marketing et Commercial Titre certifié de Niveau II (J.O du 09 Août 2014 - code NSF : 312) REFERENTIEL DE FORMATION CHEF(FE) DE PROJETS MARKETING ET COMMERCIAL TITRE CERTIFIE

Plus en détail

Proposé par www.posineo.fr GUIDE DU WEB. CONSEILS ET OUTILS PRATIQUES «5 conseils à suivre pour votre entreprise»

Proposé par www.posineo.fr GUIDE DU WEB. CONSEILS ET OUTILS PRATIQUES «5 conseils à suivre pour votre entreprise» Proposé par GUIDE DU WEB CONSEILS ET OUTILS PRATIQUES «5 conseils à suivre pour votre entreprise» 1 Gardez une trace de vos réalisations Photos, vidéos, témoignages, commentaires sur vos projets Quelle

Plus en détail