I/ Les dimensions de la gamme. II/ Les niveaux de gamme. III/ L analyse des produits d une gamme

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "I/ Les dimensions de la gamme. II/ Les niveaux de gamme. III/ L analyse des produits d une gamme"

Transcription

1 1

2 Notion de gamme I/ Les dimensions de la gamme a- Les gammes, les lignes de produits b- Les dimensions d une gamme II/ Les niveaux de gamme Bas de gamme Moyen de gamme Haut de gamme III/ L analyse des produits d une gamme L analyse d une gamme par type de produits L analyse de la gamme par chiffres d affaires L analyse de la gamme par rentabilité L analyse de la gamme par âge de produits La cannibalisation et le mix-contribution IV/ L élimination des vieux produits 2

3 Notion de gamme : Une gamme est un ensemble structuré de produits qui ont un lien entre eux car ils partagent les mêmes fonctions principales, s adressent aux mêmes marchés ou sont vendus dans les mêmes canaux de distribution ou dans les mêmes zones de prix. (Jolibert et Dubois) On appelle gamme un ensemble de produits liés entre eux du fait qu'ils fonctionnent de la même manière, s'adressent aux mêmes clients, ou sont vendus dans les mêmes types de points de vente ou zones de prix (Kotler et Dubois, Marketing Management) A la distinguer de l assortiment qui correspond à l ensemble des produits proposés au consommateur final dans un point de vente. I/ Les dimensions de la gamme Les gammes peuvent être définies autour d une même technologie, d un même métier ou bien d un marché ou d un segment de marché. a- Les gammes, les lignes de produits Une gamme est composée d un plus ou moins grand nombre de produits (ou de services) qu on peut regrouper en plusieurs types ou lignes de produits. b- Les dimensions d une gamme La largeur d une gamme se mesure par le nombre des lignes de produits. La profondeur d une ligne dépend du nombre de produits qu elle comporte. La longueur d une gamme ou encore son ampleur ou son étendue est égale au nombre total des produits que l entreprise propose, c est la somme des produits de toutes les lignes. Une gamme longue traduit la volonté de l entreprise d assurer une couverture de son marché. Elle propose ainsi plusieurs variétés de produits qui auront pour objectif la satisfaction des préférences variées des clients. Par contre une gamme courte exprime le choix de l entreprise de mobiliser tout ses moyens et efforts pour avoir une base solide (part de marché élevée) sur une partie du marché. Taille de la gamme Avantages Inconvénients Gamme courte concentration des limitation du choix du efforts sur quelques produits. Simplification de la consommateur, risque qu il s adresse à un autre concurrent gestion vulnérabilité de baisse des coûts de production et de stockage l entreprise si les ventes chutent et si la concurrence est vive Gamme longue plus grande satisfaction et Organisation et administration plus 3

4 fidélisation de la clientèle complémentarité possible entre les produits Vulnérabilité limitée Notoriété plus forte complexes dispersion des actions Risque de cannibalisation entre les produits. Arbitrage entre gamme: profonde et peu profonde Une gamme profonde signifie l existence des lignes comportant plusieurs versions afin de satisfaire plusieurs segments de clientèle et être plus efficace commercialement. En parallèle elle est coûteuse à développer et à produire. Une gamme peu profonde se caractérise par quelques avantages à savoir : Faciliter le processus de production Réduire la cannibalisation Mieux accepté par les distributeurs II/ Les niveaux de gamme Bas de gamme : produits de moindre qualité. Exemple des «premiers prix» qu on trouve chez les distributeurs alimentaires et dont la qualité est inférieure aux produits de marque Moyen de gamme: produits de qualité à prix moyen. On trouve sur ce segment les produits de marque qui adoptent la stratégie de premium price mais avec la même promesse de qualité. Haut de gamme: produits au prix le plus élevé car la marque est exclusive et relèvent d une variété plus rare (niche) ou offrent plus de fonctionnalité. III/ L analyse des produits d une gamme Une gamme est une construction où chaque produit doit avoir une fonction précise en termes marketing et financier. a/ L analyse d une gamme par type de produit les produits leaders Ceux qui font le plus gros chiffre d affaires, ce sont les produits les plus lucratifs. Exemple: parfums fraise, abricots qui constituent les produits leaders de la gamme de confitures Bonne Maman Les produits d attraction ou produits d appel Ils ont pour rôle d attirer le client et de faire vendre directement ou indirectement un produit leader; ils sont souvent des premiers prix ou des prix promotionnels temporairement bas. 4

5 Les produits d image Ils sont imaginés pour nourrir la marque et la faire évoluer. Ce sont donc des supports de communication et ils n ont pas vocation de réaliser beaucoup de chiffre d affaires. Exemple: les défilés des grands couturiers Les produits d avenir Qui sont appelés à remplacer les leaders ou à couvrir de nouveaux marchés. Ils sont développés pour prendre la relève des produits leaders. Les produits régulateurs Sont là pour absorber des frais fixes et compenser les fluctuations des ventes des produits leaders frappés par la saisonnalité. Exemple: fabricant de parapluie peut adjoindre à sa gamme la fabrication de produits ou articles d été: robe de plage, maillots de bain etc. Les produits tactiques Ils ont pour rôle de gêner la concurrence ou de répondre rapidement à une action des concurrents. b/l analyse de la gamme par chiffres d affaires Le plus simple est de relever e chiffre d affaires fait par chaque produit, de ranger les produits par ordre d importance décroissante. En cumulant les ventes, la règle de 20/80 :80% du chiffre d affaires était réalisé par environ 20% des produits. Les 80% des produits réalisant 20% du chiffre d affaires ne doivent pas être condamnés, on peut y trouver de nouveaux produits prometteurs et des vieux produits à diffusion confidentielle mais très rentables. Exemple:Unilever Maroc réalise la partie écrasante de son CA (50%) grâce à OMO et OMO Matic c/ L analyse de la gamme par rentabilité La comptabilité analytique permet d identifier la rentabilité des différents produits d une gamme. La rentabilité n est pas liée toujours au chiffres d affaires ou au prix du produit: produits au chiffre d affaires secondaire et des produits peu chers ( avec volume important et des coûts réduits de production) peuvent être très rentables pour l entreprise. remarque: le modèle BCG permet d analyser l étendue de la rentabilité du portefeuille du produit. Une gamme peut être très jeune ou trop veille, harmonieuse ou déséquilibrée. Plusieurs approches complémentaires sont utilisées pour analyser la structure d âge d une gamme. Le calcul de l âge moyen des produits: Cette méthode a de l intérêt dans le cas où il existe des normes ou tout au moins des indicateurs sur l âge moyen des produits de la concurrence. Les marques japonaises dans l automobile fixent à moins de 4 ans la durée de vie commerciale de leurs produits. L analyse de la gamme selon le cycle de vie On calcule la part du chiffre d affaires total et la part de la contribution totale par catégorie de produits classés selon leur phase de vie. 5

6 L analyse de la structure d une gamme est révélatrice de plusieurs infirmations qui peuvent informer de prochaines décisions. Une gamme équilibrée doit contenir des produits appartenant aux différentes phases du cycle de vie. Autrement, il ne faut pas par exemple, qu une gamme regroupe essentiellement des produits en phase de déclin ou de lancement. La cannibalisation et le mix-contribution Une gamme doit être construite de façon à ce que les produits fonctionnent en synergie ou en complémentarité or certains produits peuvent être très proches au sein d une gamme et le chiffre d affaire de l un se fait au détriment du CA de l autre: c est ce qu on appelle la cannibalisation. Le lancement d un nouveau produit peut pénaliser les ventes d un produit mais améliorer, au total la contribution ce qui correspond à une cannibalisation positive des ventes avec amélioration du mix-contribution. La cannibalisation est parfois volontaire, et consiste à lancer de nouveaux produits pour remplacer ceux qui arrivent en phase de déclin. Ceci dans un but de fidélisation qui consiste à retenir les clients actuels et les basculer vers les nouveaux produits; et de conquête pur gagner des Pm au détriment de la concurrence. Nombre d entreprise préfèrent faire durer leurs produits le plus longtemps possible alors que les marques les plus performantes causent leur obsolescence en lançant fréquemment de nouveaux produits. Deux stratégies de renouvellement des produits Le nouveau produit est lancé à la fin du cycle de vie de l ancien. La mauvaise Ventes Cycle de vie de produit 6

7 La bonne Ventes Cycle de vie de produit Le nouveau produit est lancé à la maturité de l ancien. IV/ L élimination des vieux produits L entreprise peut conserver des vieux produits sous réserve qu il y a des clients qui y sont attachés ou en pronostiquant que leur CA, même réduit, ne sera jamais remplacé. Or, les vieux produits coûtent à l entreprise; ils sont parfois en perte, mais l E/se l ignore du fait d une précision insuffisante la comptabilité analytique. Ils consomment du temps en occupant les cadres et la force de vente, et constituent des freins à une réorganisation et au lancement de nouveaux produits pour lesquels il faut faire de la place dans les usines, entrepôts pur stockage etc. L élimination des vieux produits est intimement liée à la politique d innovation, il faut donc avoir un produit de substitution pour éviter un impact négatif en terme de distribution notamment perte de linéaire dans les points de vente du fait de l arrêt de la commercialisation d un ancien produit au profit de la concurrence. 7

La politique produit

La politique produit La politique produit I. Définition Pour répondre aux attentes de la clientèle, l entreprise propose un ensemble de produits qui constituent sa gamme. Elle met donc en place une politique produit, qu elle

Plus en détail

MARKETING INTERNATIONAL

MARKETING INTERNATIONAL MARKETING INTERNATIONAL LA POLITIQUE DE PRIX COURS DE LAYE BAMBA SECK CONTENU LES CHOIX STRATEGIQUES EN MATIERE DE PRIX LA FIXATION DU PRIX EN FONCTION DES COUTS LA FIXATION DU PRIX A PARTIR DE LA DEMANDE

Plus en détail

ANALYSE STRATEGIQUE I

ANALYSE STRATEGIQUE I ANALYSE STRATEGIQUE I NOTION DE DECISION STRATEGIQUE Typologie des décisions Caractéristiques de la décision stratégique Le pouvoir de décision stratégique LES STRATEGIES DE POSITIONNEMENT Les stratégies

Plus en détail

nouveau segment du marché.

nouveau segment du marché. INTRODUCTION PRIX: 1. Définition 2. Le choix d un prix: a) Le lancement d un nouveau produit par l entreprise. b) Le lancement d un produit sur un nouveau segment du marché. c) La modification des prix

Plus en détail

Cours de Marketing Licence 1 Comptabilité Contrôle Audit Exposé du Groupe 1 : S ces Comptables Thème : Politique de Produit Syllabus du Cours.

Cours de Marketing Licence 1 Comptabilité Contrôle Audit Exposé du Groupe 1 : S ces Comptables Thème : Politique de Produit Syllabus du Cours. Université Kofi Annan de Guinée L ambition de L excellence et de la modernité --------------------------------------------------------------------------------------------------------- Cours de Marketing

Plus en détail

Économie d Entreprise SOMMAIRE

Économie d Entreprise SOMMAIRE Économie d Entreprise SOMMAIRE Définition de l entreprise Structure de l entreprise Les Fonctions de l entreprise Les Politiques et Stratégies 08/12/07 Présenté par : Patrice LEPISSIER 1 Définition de

Plus en détail

2 - APPROCHE STRATEGIQUE ET OPERATIONNELLE

2 - APPROCHE STRATEGIQUE ET OPERATIONNELLE 2 - APPROCHE STRATEGIQUE ET OPERATIONNELLE 2.1. Le plan marketing 2.1.1. La démarche du plan marketing Le plan marketing traduit la stratégie marketing choisie par la firme pour atteindre les objectifs

Plus en détail

QDG 3 : L entreprise vend-t-elle un produit ou une image. Chapitre 7 : la gamme

QDG 3 : L entreprise vend-t-elle un produit ou une image. Chapitre 7 : la gamme QDG 3 : L entreprise vend-t-elle un produit ou une image Chapitre 7 : la gamme I. L offre globale Offre principale Services associées L offre principale L'offre globale est composée : Une offre principale

Plus en détail

SAVOIRS LIMITES DE CONNAISSANCES COMMENTAIRES S41- Les bases de la mercatique

SAVOIRS LIMITES DE CONNAISSANCES COMMENTAIRES S41- Les bases de la mercatique S4 - MERCATIQUE La finalité de l enseignement de mercatique est de faire acquérir les concepts, méthodes, démarches essentiels en particulier dans le secteur des services et de la distribution. L épreuve

Plus en détail

SAVOIRS LIMITES DE CONNAISSANCES COMMENTAIRES S41- Les bases de la mercatique

SAVOIRS LIMITES DE CONNAISSANCES COMMENTAIRES S41- Les bases de la mercatique S4 - MERCATIQUE La finalité de l enseignement de mercatique est de faire acquérir les concepts, méthodes, démarches essentiels en particulier dans le secteur des services et de la distribution. L épreuve

Plus en détail

MARKETING MIX. Politique Prix DEFINITION DU PRIX. Le prix correspond à la somme d argent :

MARKETING MIX. Politique Prix DEFINITION DU PRIX. Le prix correspond à la somme d argent : MARKETING MIX POLITIQUE PRIX Sandrine Monfort Politique Prix Concept et définitions Définition du prix Unité de mesure du prix Définition de la politique prix Influence des prix sur les volumes des ventes,

Plus en détail

Eléments de correction CF1 Marketing 2008

Eléments de correction CF1 Marketing 2008 Eléments de correction CF1 Marketing 2008 1. La matrice BCG : concept, utilisation, définition La matrice BCG permet d analyser le portefeuille d actifs de l entreprise à un instant t. Elle classe les

Plus en détail

1.1. Définitions Les grandes tendances L importance économique La notion de destination Les avantages économiques

1.1. Définitions Les grandes tendances L importance économique La notion de destination Les avantages économiques Table des matières. Chapitre 1 Le marché du tourisme et de l accueil... 1 1. La mondialisation de l industrie touristique.... 1 1.1. Définitions... 1 1.2. Les grandes tendances.... 2 2. L importance économique

Plus en détail

BUSINESS CASE COMMENT RATIONALISER SON OFFRE PRODUITS?

BUSINESS CASE COMMENT RATIONALISER SON OFFRE PRODUITS? COMMENT RATIONALISER SON OFFRE PRODUITS? CONTEXTE ET OBJECTIFS DE LA MISSION Pour accroître la compétitivité de leur entreprise, les industriels peuvent activer différents leviers. Parmi les plus efficaces

Plus en détail

Plan. Introduction. Conclusion. Partie 1. Présentation de la Matrice BCG. Partie 2. Application de la Matrice BCG. tifawt.com

Plan. Introduction. Conclusion. Partie 1. Présentation de la Matrice BCG. Partie 2. Application de la Matrice BCG. tifawt.com Plan Introduction Partie 1. Présentation de la Matrice BCG Partie 2. Application de la Matrice BCG Conclusion Partie 1: Présentation de la Matrice BCG 1-1 La matrice BCG Le Boston Consulting Groupe a développer

Plus en détail

Table des matières. Liste des encadrés Liste des études de cas. Préface à l édition originale Préface à l édition française Les auteurs

Table des matières. Liste des encadrés Liste des études de cas. Préface à l édition originale Préface à l édition française Les auteurs Table des matières Liste des encadrés Liste des études de cas Crédits Préface à l édition originale Préface à l édition française Les auteurs XI XI XII XIII XVII XXI Partie 1 Comprendre le marketing et

Plus en détail

La démarche marketing

La démarche marketing La démarche marketing D où vient le marketing? T.1 La poêle TEFAL est une poêle qui n attache pas Les piles DURACEL durent plus longtemps EAYSYJET propose des vols aériens à prix bas DARTY offre un excellent

Plus en détail

Qu est-ce que le marchandisage?

Qu est-ce que le marchandisage? Le marchandisage Plan de l exposé Introduction A- Les objectifs du marchandisage B- L organisation de l espace de vente 1-Allée 2- Rayon 3- Linéaire C- L animation du magasin Conclusion : «l homme primitif

Plus en détail

MODULE 1 : LES BASES DE LA MERCATIQUE. CHAPITRE 1 : La démarche mercatique.

MODULE 1 : LES BASES DE LA MERCATIQUE. CHAPITRE 1 : La démarche mercatique. MODULE 1 : LES BASES DE LA MERCATIQUE CHAPITRE 1 : La démarche mercatique. I. Le concept de mercatique. La mercatique est un ensemble d actions menées par une organisation (entreprise, association, organisation

Plus en détail

Chapitre 2 : Le diagnostic stratégique

Chapitre 2 : Le diagnostic stratégique Chapitre 2 : Le diagnostic stratégique Introduction : I) Le diagnostic externe Le diagnostic externe c est une identification des opportunités et menaces de l environnement. - Opportunités : circonstance

Plus en détail

B) La fonction commerciale

B) La fonction commerciale B) La fonction commerciale La fonction commerciale regroupe toutes les tâches qui se rapportent de façon directe ou indirecte à la vente par l'entreprise de ses produits ou services, i.e. : - des tâches

Plus en détail

Comment se décline stratégiquement et opérationnellement la stratégie de lutte concurrentielle?

Comment se décline stratégiquement et opérationnellement la stratégie de lutte concurrentielle? En situation 2, les clients des concurrents sont exclusifs à une marque concurrente donnée. Lorsqu ils achètent, ils n achètent que la marque B, C, D ou E. Le marché est clairement partagé, les barrières

Plus en détail

Objectifs du cours. Marketing. Module : Vente, négociation, distribution La distribution Séance 1. La distribution. Séance 1

Objectifs du cours. Marketing. Module : Vente, négociation, distribution La distribution Séance 1. La distribution. Séance 1 Objectifs du cours Marketing Module d option Chef de Produit Module : Vente, négociation, distribution La distribution Séance 1 G. de Lanauze Trois sessions de 3 heures Objectifs: Comprendre les concepts

Plus en détail

Attention : Ce document est un travail d étudiant, il n a pas été relu et vérifié par Marketing-etudiant.fr.

Attention : Ce document est un travail d étudiant, il n a pas été relu et vérifié par Marketing-etudiant.fr. Document mis à disposition par : www.marketing-etudiant.fr Attention : Ce document est un travail d étudiant, il n a pas été relu et vérifié par Marketing-etudiant.fr. En conséquence croisez vos sources

Plus en détail

Chapitre 11 Les facteurs explicatifs d un prix

Chapitre 11 Les facteurs explicatifs d un prix I. La prise en compte des coûts La revente à perte est interdite et la rentabilité est un objectif majeur. Les coûts déterminent le prix minimum d un produit. La connaissance des coûts est donc essentielle.

Plus en détail

Objectifs et stratégie marketing

Objectifs et stratégie marketing Objectifs et stratégie marketing 1 Définitions des objectifs Les objectifs poursuivis par une entreprise sont multiples, et on peut les grouper en deux catégories : les objectifs extra économiques et les

Plus en détail

III- Politique Distribution

III- Politique Distribution III- Politique Distribution Une entreprise qui fabrique un produit, le vend rarement de manière directe aux consommateurs, car elle passe par des intermédiaires plus ou moins nombreux pour mettre le produit

Plus en détail

Chapitre III : Les options stratégiques

Chapitre III : Les options stratégiques www.woloj.com Chapitre III : Les options stratégiques I/ Introduction : Les options stratégiques retenues par les entreprises pour assurer leur développement, peuvent être très variées. Le choix de la

Plus en détail

INITIATION AU MARKETING Les concepts-clés

INITIATION AU MARKETING Les concepts-clés Sylvie MARTIN VÉDRINE INITIATION AU MARKETING Les concepts-clés Éditions d Organisation, 2003 ISBN : 2-7081-2857-4 TABLE DES MATIÈRES CHAPITRE INTRODUCTIF LE CONCEPT DE MARKETING Objectifs du chapitre...

Plus en détail

Les outils de la stratégie

Les outils de la stratégie Jacques BOJIN et Jean-Marc SCHOETTL Les outils de la stratégie, 2005 ISBN : 2-7081-3287-3 QU APPELLE-T-ON LES FACTEURS CLÉS DE SUCCÈS? Conditions de réussite dans un segment Les facteurs clés de succès

Plus en détail

SOMMAIRE DEUXIEME PARTIE : CREATION D UN SERVICE MARKETING

SOMMAIRE DEUXIEME PARTIE : CREATION D UN SERVICE MARKETING SOMMAIRE INTRODUCTION PREMIERE PARTIE : LE DIAGNOSTIQUE DU MINISTERE DE LA BEAUTE I. DEVELOPPEMENT DE L ENTREPRISE DANS DIFFERENTS AXES II. ETUDES COMMERCIALES III. LES PRODUITS IV. L ETUDE DES PRIX V.

Plus en détail

Démarche d analyse stratégique

Démarche d analyse stratégique Démarche d analyse stratégique Sommaire 0 Préambule 1 Approche et Démarche Diagnostic stratégique 3 Scenarii d évolution 4 Positionnement cible 0 Préambule 3 Préambule L analyse stratégique repose sur

Plus en détail

AUDIT MARKETING. Ceci est une version réduite, la version intégrale est disponible en téléchargement sur ce site.

AUDIT MARKETING. Ceci est une version réduite, la version intégrale est disponible en téléchargement sur ce site. AUDIT MARKETING Ceci est une version réduite, la version intégrale est disponible en téléchargement sur ce site. ENJEUX STRATEGIQUES Les enjeux de la stratégie marketing. Quelle importance accordez-vous

Plus en détail

Plateforme d appui aux entreprises et à la formation technique du BTP. Calculer et maîtriser ses charges

Plateforme d appui aux entreprises et à la formation technique du BTP. Calculer et maîtriser ses charges Plateforme d appui aux entreprises et à la formation technique du BTP Calculer et maîtriser ses charges Calculer et maîtriser ses charges Cette fiche sert à l entrepreneur à calculer les charges de son

Plus en détail

L ABC ABM : 1 La présentation. L ABC représente le concept le plus important d une nouvelle vision du contrôle de gestion.

L ABC ABM : 1 La présentation. L ABC représente le concept le plus important d une nouvelle vision du contrôle de gestion. L ABC ABM : L ABC représente le concept le plus important d une nouvelle vision du contrôle de gestion. 1 La présentation La comptabilité par les activités est souvent définie comme «une méthode de calcul

Plus en détail

MARKETING STRATEGIQUE

MARKETING STRATEGIQUE MARKETING STRATEGIQUE Élaboration d un plan Marketing 1 Élaboration d un plan Marketing ANALYSE-DIAGNOSTIC ET FORMULATION DES OBJECTIFS (SWOT Strengths / Weaknesses, Opportunities / Threats) Analyse externe

Plus en détail

I. Les notions de produit, de service et d offre globale

I. Les notions de produit, de service et d offre globale Chapitre 8 L approche mercatique de l offre de produits et/ou de services I. Les notions de produit, de service et d offre globale La distinction classique entre le produit et le service, à l origine évidente,

Plus en détail

Stratégie commerciale. Formateur : Kevin Coppens

Stratégie commerciale. Formateur : Kevin Coppens Stratégie commerciale Formateur : Kevin Coppens Qui suis-je? - Licence en Sciences de Gestion Solvay Brussels School - Entrepreneur depuis l âge de 14 ans: Développement de jeux multi-joueurs & Création

Plus en détail

THÈME 5 : DISTRIBUER L OFFRE. CHAPITRE 5 : La cohérence et l efficacité de la distribution.

THÈME 5 : DISTRIBUER L OFFRE. CHAPITRE 5 : La cohérence et l efficacité de la distribution. THÈME 5 : DISTRIBUER L OFFRE. CHAPITRE 5 : La cohérence et l efficacité de la distribution. Plusieurs niveaux de cohérence sont étudiés : l homogénéité du réseau de distribution ; l adéquation avec les

Plus en détail

STRATEGIE DU GROUPE (niveau corporate)

STRATEGIE DU GROUPE (niveau corporate) STRATEGIE 1 STRATEGIE DU GROUPE (niveau corporate) Consiste à développer de nouvelles activités, à supprimer des activités existantes ou à modifier leur taille. On peut dl entreprise peut choisir alors

Plus en détail

devez fixer un prix de vente pour vos marchés d exportation.

devez fixer un prix de vente pour vos marchés d exportation. Jeudi 08 juin 2017 } Dans le cadre de votre stratégie internationale, vous devez fixer un prix de vente pour vos marchés d exportation. } La politique prix est une décision essentielle, complexe et technique

Plus en détail

Etude de cas : Société Ouest Plastique : le lancement du Pélican Bleu

Etude de cas : Société Ouest Plastique : le lancement du Pélican Bleu Etude de cas : Société Ouest Plastique : le lancement du Pélican Bleu Page 1 Fiche d identité Raison sociale : Ouest Plastique Siège social : Nantes (44) Forme juridique : Société Anonyme au capital initial

Plus en détail

ORGANISATION DU COURS ET ÉVALUATION

ORGANISATION DU COURS ET ÉVALUATION ORGANISATION DU COURS ET ÉVALUATION Cours 8 séances de 3h Cours + applications + échange Slides disponibles sur yohanbernard.fr Evaluation 1 ère session : 1h30 exercice ou application (étude de cas) 2

Plus en détail

Décision n 10-DCC-159 du 12 novembre 2010 relative à la prise de contrôle de la société Comptoir Français de la Mode par la société Du Pareil au Même

Décision n 10-DCC-159 du 12 novembre 2010 relative à la prise de contrôle de la société Comptoir Français de la Mode par la société Du Pareil au Même RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Décision n 10-DCC-159 du 12 novembre 2010 relative à la prise de contrôle de la société Comptoir Français de la Mode par la société Du Pareil au Même L Autorité de la concurrence,

Plus en détail

Introduction au marketing

Introduction au marketing Introduction générale: Introduction au marketing le Marketing est un outil au service de valeur, c'est une méthode utile pour atteindre ses objectifs. De nos jour, Marketing et publicité sont similaires,

Plus en détail

Atelier 2.0. Familiarisation au commerce électronique. Comment transformer mon entreprise à l aide

Atelier 2.0. Familiarisation au commerce électronique. Comment transformer mon entreprise à l aide Atelier 2.0 Familiarisation au commerce électronique Comment transformer mon entreprise à l aide du e-commerce Qui suis-je? Mon entreprise? Mes attentes? 3,5 heures pour : 1. Comprendre l impact du Web

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SESSION 2014 (PONDICHERY) SÉRIE : SCIENCES ET TECHNOLOGIES DU MANAGEMENT ET DE LA GESTION SPÉCIALITÉ : GESTION ET FINANCE

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SESSION 2014 (PONDICHERY) SÉRIE : SCIENCES ET TECHNOLOGIES DU MANAGEMENT ET DE LA GESTION SPÉCIALITÉ : GESTION ET FINANCE BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SESSION 2014 (PONDICHERY) SÉRIE : SCIENCES ET TECHNOLOGIES DU MANAGEMENT ET DE LA GESTION SPÉCIALITÉ : GESTION ET FINANCE ÉLÉMENTS INDICATIFS DE CORRIGÉ Ce dossier comporte des

Plus en détail

Philippe VILLEMUS. Le plan marketing. à l usage du manager

Philippe VILLEMUS. Le plan marketing. à l usage du manager Philippe VILLEMUS Le plan marketing à l usage du manager Table des matières Remerciements... Sommaire... V VII Introduction Pourquoi ce livre?... 1 Quel est l objectif de ce livre?... 2 À qui s adresse

Plus en détail

I. Les entreprises concernées et l opération

I. Les entreprises concernées et l opération RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Décision n 15-DCC-166 du 11 décembre 2015 relative à la prise de contrôle exclusif des sociétés Corsaire et Trottel distribution par la société Carrefour France L Autorité de la concurrence,

Plus en détail

Partiel Marketing EM1

Partiel Marketing EM1 Partiel Marketing EM1 Jeudi 2 Février 2 heures Sans document Première partie 2 points par question 1. la sélection des voies d accès en marketing international : aspects stratégiques, choix final 2. la

Plus en détail

www.michelcondomitti.com Stratégie marketing et business model Notre environnement est en constante évolution. Le marché s est mondialisé. Des économies comme la Chine, l Inde ou le Brésil connaissent

Plus en détail

Concours interne de l agrégation et CAER - PA

Concours interne de l agrégation et CAER - PA Les candidats à l'agrégation interne d'économie et gestion ont le choix entre cinq options : - option A : administration et ressources humaines ; - option B : finance et contrôle ; - option C : marketing

Plus en détail

Le modèle de Mc Kinsey

Le modèle de Mc Kinsey Le modèle de Mc Kinsey Le modèle de Mc Kinsey se compose de deux parties complémentaires: La matrice de Mc Kinsey : la matrice attraits/atouts : Cette matrice est basée sur deux facteurs d analyse qui

Plus en détail

Chapitre 5. Corrigés

Chapitre 5. Corrigés Chapitre 5 Corrigés 1 Question 1. Coûts de production et coûts de revient préétablis. Qu il résulte de données historiques, donc d un constat, ou de données préétablies, donc d une prévision, le sens fondamental

Plus en détail

La logistique et Auchan France

La logistique et Auchan France La logistique et Auchan France INTRODUCTION : LE GROUPE AUCHAN EN QUELQUES CHIFFRES Auchan est le 10 ème Groupe de distribution au monde. On peut compter sur sa présence dans plus de 12 pays. En août 2007,

Plus en détail

Chapitre 11 La stratégie de distribution

Chapitre 11 La stratégie de distribution Chapitre 11 La stratégie de distribution Question de gestion La grande distribution est-elle incontournable? Notions Canal, distribution directe/indirecte, intensive/sélective/exclusive, multicanale, unités

Plus en détail

Présentation 5. Partie 1 Le marketing stratégique

Présentation 5. Partie 1 Le marketing stratégique S ommaire Présentation 5 Partie 1 Le marketing stratégique Thème 1 Prévision, planification et contrôle 15 Exercice 1 Prévision des ventes d un produit saisonnier 15 Exercice 2 Détermination du marché

Plus en détail

Les conserves de légumes

Les conserves de légumes Roussel Aurélie Ombayidi Zamimou Axianmuguli Maihemuti Asihene-Twum Pascale Ndempoup Amélie Wu Junxian Les conserves de légumes Master 1 agroalimentaire année 2013-2014 Plan I. Analyse de la demande II.

Plus en détail

Le producteur: Introduction Comportement des entreprises Structures de marché Pouvoirs de marché Chapitre 8

Le producteur: Introduction Comportement des entreprises Structures de marché Pouvoirs de marché Chapitre 8 1 Le producteur: Introduction Comportement des entreprises Structures de marché Pouvoirs de marché Chapitre 8 2 Pouvoir de marché Quelle est la question? Dans une économie de marché, les vendeurs choisissent

Plus en détail

L ETUDE DE MARCHE (mercredi 16 novembre 2016)

L ETUDE DE MARCHE (mercredi 16 novembre 2016) L ETUDE DE MARCHE (mercredi 16 novembre 2016) A QUOI VA ME SERVIR MON ETUDE DE MARCHE? Faire les meilleurs choix pour atteindre ses objectifs Faut-il s'attaquer à la même clientèle que ses concurrents?

Plus en détail

exposé n1: La démarche marketing Notion de stratégie et stratégie marketing

exposé n1: La démarche marketing Notion de stratégie et stratégie marketing exposé n1: La démarche marketing Notion de stratégie et stratégie marketing Introduction plan I. La démarche marketing 1. Marketing d études 2. Marketing stratégique 3. Marketing opérationnel II. La notion

Plus en détail

LA REMUNERATION. I. La détermination d un système de rémunération

LA REMUNERATION. I. La détermination d un système de rémunération LA REMUNERATION I. La détermination d un système de rémunération L entreprise a le choix entre plusieurs systèmes de rémunération. Elle se déterminera en fonction de ses objectifs et de son environnement.

Plus en détail

LES COMPOSANTES DE LA COMMUNICATION COMMERCIALE

LES COMPOSANTES DE LA COMMUNICATION COMMERCIALE LES COMPOSANTES DE LA COMMUNICATION COMMERCIALE I. LA COMMUNICATION PAR LES MEDIAS A. Définitions et caractéristiques 1. Définition La publicité c est toute forme de communication non personnelle nécessitant

Plus en détail

LES OUTILS DU MARKETING

LES OUTILS DU MARKETING Yves PARIOT LES OUTILS DU MARKETING STRATÉGIQUE ET OPÉRATIONNEL 27 OUTILS ET GRILLES D ANALYSE PRÊTS À L EMPLOI, 2007 ISBN : 978-2-212-53846-5 Table des matières Remerciements... V Comment est construit

Plus en détail

QCM révision CFC Gestionnaire du commerce de détail

QCM révision CFC Gestionnaire du commerce de détail 1. Le commerce de détail est en continuelle mutation. Quel est le secteur où le chiffre d affaire progresse actuellement le mieux? o Le secteur de la viande o Le secteur non alimentaire o Le secteur de

Plus en détail

MERCATIQUE LE MARCHE LA SEGMENTATION DE LA DEMANDE

MERCATIQUE LE MARCHE LA SEGMENTATION DE LA DEMANDE MERCATIQUE LE MARCHE LA SEGMENTATION DE LA DEMANDE LE MARCHE : SEGMENTATION DE LA DEMANDE La segmentation repose sur le principe de division d un marché en groupes de consommateurs aux comportements proches

Plus en détail

Structuration de l offre commerciale de

Structuration de l offre commerciale de Structuration de l offre commerciale de.. En date du / / Document proposé par Marion CHAULOUX, consultante en marketing, stratégie et communication Blog OBJECTIF SUCCES! www.strategie-et-marketing.com

Plus en détail

ECONOMIE INDUSTRIELLE

ECONOMIE INDUSTRIELLE UFR DE SCIENCES ECONOMIQUES ET DE GESTION Licence 3, Semestre 1 Année 2011-2012 ECONOMIE INDUSTRIELLE LE MONOPOLE Enseignant responsable : Clémence PORET Clemence.poret@univ-mlv.fr 1. DÉFINITION Une entreprise

Plus en détail

Global Retail CIO Survey 2010

Global Retail CIO Survey 2010 10 2010 : Adapter la supply chain au service du consommateur Les Sponsors Recherche conduite par 10 Aperçu général Aldata et IBM vous présentent la deuxième édition de leur étude sur la grande distribution

Plus en détail

«L analyse concurrentielle de M.Porter»

«L analyse concurrentielle de M.Porter» «L analyse concurrentielle de M.Porter» Année universitaire: 2007-2008 Plan de travail Introduction I. Concepts et définitions II. Les niveaux de l analyse concurrentielle III. Les sources de l avantage

Plus en détail

Évaluation globale du risque commercial

Évaluation globale du risque commercial Tableau 2 : identification et analyse du risque d une PME Types de risque Risque commercial (clients, marchés, produits, concurrents) Clientèle (demande) diversité des clients (un à très diversifié) fidélité

Plus en détail

I-Présentation de l organisation :

I-Présentation de l organisation : EXPOSE DE MARKETING I-Présentation de l organisation : a) Histoire de la marque Courir est une chaîne française de magasins de chaussures de sports. Cette enseigne commerciale qui appartient au groupe

Plus en détail

Bien étudier son marché pour construire une offre gagnante

Bien étudier son marché pour construire une offre gagnante 1 Bien étudier son marché pour construire une offre gagnante Animé par : Charles-Éric ROSSIGNOL Thierry AZAÏS PREALABLES 2 Vous avez déjà validé l adéquation entre : Vous et le projet (connaissances, compétences,

Plus en détail

CHAPITRE 6.2. Objectif : Vous serez à même d appliquer les résultats des études de marché à votre entreprise.

CHAPITRE 6.2. Objectif : Vous serez à même d appliquer les résultats des études de marché à votre entreprise. CHAPITRE 6.2 Objectif : Vous serez à même d appliquer les résultats des études de marché à votre entreprise. L ETUDE DE MARCHE Vous avez un projet de création ou de reprise d entreprise? Vous souhaitez

Plus en détail

Comment construire un objectif à son équipe?

Comment construire un objectif à son équipe? Comment construire un objectif à son équipe? Tout manager commercial, pour pérenniser l activité de son service ou de l entreprise, va devoir attribuer des objectifs précis à son équipe. I. CHOISIR LE

Plus en détail

Introduction au cours de Marketing

Introduction au cours de Marketing Introduction au cours de Marketing Yohan Bernard Organisation du cours M. Bernard 8 séances de 3h (cours magistraux) Slides disponibles sur yohanbernard.fr Evaluation : Ecrit terminal (1h30) 60 % de la

Plus en détail

Techniques de management commercial

Techniques de management commercial Techniques de management commercial Nadia Ben Hamouda Lenglet Professeur certifiée et formatrice en Management des unités commerciales Didier Bouckenhove Professeur certifié d Économie-Gestion commerciale

Plus en détail

En général la distribution désigne l ensemble des acteurs commercialisant un produit au consommateur final (particulier ou entreprise).

En général la distribution désigne l ensemble des acteurs commercialisant un produit au consommateur final (particulier ou entreprise). Introduction Définition de la distribution Les canaux et des circuits de distribution Les fonctions de la distribution Les stratégies de la distribution Le merchandising Géomarketing La zone de chalandise

Plus en détail

Pour diffusion : immédiate

Pour diffusion : immédiate Dossier de presse Nouvel atelier «cuisine traiteur» pour DAVIGEL SAS et HOUDEBINE SAS : La Première Pierre est posée! 30 avril 2013 Pour diffusion : immédiate Pour accroître leurs capacités de fabrication

Plus en détail

Responsable grands-comptes / comptes clés DEFINITION DE FONCTION ET ETUDE DE REMUNERATIONS

Responsable grands-comptes / comptes clés DEFINITION DE FONCTION ET ETUDE DE REMUNERATIONS Responsable grands-comptes / comptes clés DEFINITION DE FONCTION ET ETUDE DE REMUNERATIONS Le responsable grands-comptes assure le suivi commercial des comptes clients ayant une importance stratégique

Plus en détail

DIFFUSION : MAGAZINE A CENTRE D INTERET

DIFFUSION : MAGAZINE A CENTRE D INTERET STRATEGIE MARKETING DIFFUSION : MAGAZINE A CENTRE D INTERET OPTIMISATION DU RESU LTAT DE LA VENTE AU NUMER O CONSEIL REGLAGE DES QUANTITE S A DISTRIBUER Ce document décrit toutes les prestations que Kap

Plus en détail

1 Introduction à la commercialisation horticole

1 Introduction à la commercialisation horticole 1 Introduction à la commercialisation horticole 2 Principaux points du chapitre 1 QU EST-CE QUE LA COMMERCIALISATION? COMMENT UNE MEILLEURE COMMERCIALISATION PEUT-ELLE AIDER LES AGRICULTEURS? QUELS AVANTAGES

Plus en détail

Avant-propos Entreprendre est une manifestation essentielle de la vie I. L entreprise Définition Typologie...

Avant-propos Entreprendre est une manifestation essentielle de la vie I. L entreprise Définition Typologie... Table des matières Avant-propos Entreprendre est une manifestation essentielle de la vie... 3 Première partie Entreprendre 5 Chapitre 1 L entreprise...7 I. L entreprise... 7 1. Définition...7 2. Typologie...9

Plus en détail

Comment Amazon l emporte sur la concurrence avec des tactiques de supermarché

Comment Amazon l emporte sur la concurrence avec des tactiques de supermarché Comment Amazon l emporte sur la concurrence avec des tactiques de supermarché Marc Billige Kyle Poyar Adrian Pusz Décembre 2012 La tarification, toujours un levier de rendement de choix pour le libraire,

Plus en détail

"C'est l'ensemble des moyens dont disposes une entreprise pour vendre ses produits à ses clients d'une manière rentable"

C'est l'ensemble des moyens dont disposes une entreprise pour vendre ses produits à ses clients d'une manière rentable Marketing 11.10.13 "C'est l'ensemble des moyens dont disposes une entreprise pour vendre ses produits à ses clients d'une manière rentable" Il y a plusieurs façon de façons et définitions du marketing.

Plus en détail

Corrigé indicatif. Cas JET ALU MAROC NR55. Dossier 1 : Organisation de l approvisionnement et de la production (/21pts)

Corrigé indicatif. Cas JET ALU MAROC NR55. Dossier 1 : Organisation de l approvisionnement et de la production (/21pts) Préparation du dossier de fabrication Coupe du profilé Contrôle de la coupe Usinage du produit Assemblage et montage Contrôle du produit Finition et nettoyage الصفحة 1 1 6 Cas JET ALU MAROC Corrigé indicatif

Plus en détail

«Panorama sur les recherches en distribution dans différents pays, Europe, EU, Chine» Point sur les recherches sur la distribution en Chine

«Panorama sur les recherches en distribution dans différents pays, Europe, EU, Chine» Point sur les recherches sur la distribution en Chine «Panorama sur les recherches en distribution dans différents pays, Europe, EU, Chine» Point sur les recherches sur la distribution en Chine Pr. Wang Gao, Professeur de Marketing, Université Qing Hua Bonjour,

Plus en détail

I. Aperçu général sur le secteur de la grande distribution :

I. Aperçu général sur le secteur de la grande distribution : I. Aperçu général sur le secteur de la grande distribution : 1. Définition La distribution est le stade qui suit celui de la production des biens à partir du moment où ils sont commercialisés jusqu à leur

Plus en détail

INTRODUCTION. III- FORCES ET FAIBLESSES DU COMMERCE INTEGRE 1-Forces 2-Faiblesses

INTRODUCTION. III- FORCES ET FAIBLESSES DU COMMERCE INTEGRE 1-Forces 2-Faiblesses INTRODUCTION I- PRESENTATION 1-Définition 2- Formes d organisation du commerce intégré a) Maisons à succursales b) Groupes de grandes surfaces c) Coopératives de consommateurs d) Sociétés de gros II- DIFFERENTS

Plus en détail

DISTRIBUTION I. LES FONCTIONS DE LA DISTRIBUTION II. L INFORMATION DANS LA DISTRIBUTION

DISTRIBUTION I. LES FONCTIONS DE LA DISTRIBUTION II. L INFORMATION DANS LA DISTRIBUTION LES FONCTIONS DE LA DISTRIBUTION I. LES FONCTIONS DE LA DISTRIBUTION La fonction de distribution se situe entre la fonction de production et la fonction de consommation. La distribution couvre l ensemble

Plus en détail

Concours d accès en 4 ème année Programme Grande Ecole Session de Juillet 2011 Epreuve de spécialité Marketing Durée : 3 heures

Concours d accès en 4 ème année Programme Grande Ecole Session de Juillet 2011 Epreuve de spécialité Marketing Durée : 3 heures Concours d accès en 4 ème année Programme Grande Ecole Session de Juillet 2011 Epreuve de spécialité Marketing Durée : 3 heures Partie I : QCM (8 points) Pour chaque question, cochez clairement la case

Plus en détail

Chapitre 4 : Le Diagnostic Stratégique. Métier et Mission. La définition des objectifs

Chapitre 4 : Le Diagnostic Stratégique. Métier et Mission. La définition des objectifs Chapitre 4 : Le Diagnostic Stratégique Métier et mission. Segmentation stratégique. Diagnostic externe. Analyse Concurrentielle Dynamiques de secteurs Diagnostic interne. La chaîne de valeur Les compétences

Plus en détail

I. Démarche. II. Choix des marchés cibles. III. Définition des objectifs 03. LA DEMARCHE STRATEGIQUE (ECONOMIE D ETP BTS 2) 1. A.

I. Démarche. II. Choix des marchés cibles. III. Définition des objectifs 03. LA DEMARCHE STRATEGIQUE (ECONOMIE D ETP BTS 2) 1. A. 03. LA DEMARCHE STRATEGIQUE (ECONOMIE D ETP BTS 2) 1 I. Démarche Le diagnostic permet d établir un bilan de la position concurrentielle et de révéler les opportunités du marché. L étape suivante consiste

Plus en détail

Planification et gestion d un assortiment de produits

Planification et gestion d un assortiment de produits 6 Planification et gestion d un assortiment de produits 6, p. 1 Assortiment Un assemblage harmonieux de produits et/ou de services qui répond de façon adéquate aux besoins et aux désirs des consommateurs

Plus en détail

Cours 3 LA MAXIMISATION DU PROFIT ET L OFFRE CONCURRENTIELLE

Cours 3 LA MAXIMISATION DU PROFIT ET L OFFRE CONCURRENTIELLE Cours 3 LA MAXIMISATION DU PROFIT ET L OFFRE CONCURRENTIELLE Plan du chapitre 1. Définition de la concurrence pure 2. Maximisation du profit et demande pour une entreprise concurrentielle 3. Le choix du

Plus en détail

Informations financières

Informations financières Informations financières Une année clé pour : croissance et résultats record en 2007 Intégration réussie de la nouvelle entité APC-MGE Chiffre d affaires : 17,3 Md (+26%) Marge EBITA : 14,8% (+27%) Autofinancement

Plus en détail

Chapitre 4 : Coûts partiels Variables et directs

Chapitre 4 : Coûts partiels Variables et directs Économie et management. Licence 2. Comptabilité analytique et contrôle de gestion. Année 2014-2015 Chapitre 4 : Coûts partiels Variables et directs M. Trabelsi. Méthode des coûts partiels : non-incorporation

Plus en détail

Un atout pour vos marques. Pots en carton pour produits alimentaires

Un atout pour vos marques. Pots en carton pour produits alimentaires Un atout pour vos marques Pots en carton pour produits alimentaires L emballage en carton a de nombreux atouts qui séduisent aussi bien les consommateurs que les fabricants. Il s inscrit parfaitement dans

Plus en détail

Simulation de gestion d entreprise

Simulation de gestion d entreprise 2008 Simulation de gestion d entreprise Simmix monde A, Entreprise 4 BENAYOUN VINCENT CHECCONI MAXIME GIRAUD JULIEN NZAOU-BILONGO PATRICK Licence 3 MIAGE Avec la participation de L IAE 30/04/2008 Sommaire

Plus en détail

GENERALITES SUR LE PLAN MARKETING «PRODUIT»

GENERALITES SUR LE PLAN MARKETING «PRODUIT» GENERALITES SUR LE PLAN MARKETING «PRODUIT» 1 PLANS MARKETING A COURT TERME (1 an) = plans opérationnels «PLAN PRODUIT» Objectif : réaliser des objectifs de ventes, etc. Impératifs : rigueur du plan sans

Plus en détail