Une gestion transversale du PNNS par les services de la commune. Gilles PEROLE Adjoint à l enfance et à l éducation

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Une gestion transversale du PNNS par les services de la commune. Gilles PEROLE Adjoint à l enfance et à l éducation"

Transcription

1 Une gestion transversale du PNNS par les services de la commune Gilles PEROLE Adjoint à l enfance et à l éducation

2 Projet Educatif Local 2010 Agenda bien manger bien bouger c est bon pour la santé! 2007 Groupe de travail PNNS Mise en œuvre d actions autour de la nutrition

3 Urbanisme 1- Accessibilité aux fruits Communication et légumes Environnement 3- Activités physiques 5- Éducation et formation Sport Associations Enfance Jeunesse CCAS Commerce CCAS Enfance et éducation Jeunesse Emploi CCAS Personnel bien manger bien bouger c est bon pour la santé 2- Mobilité active Urbanisme Services techniques Déplacements Enfance et éducation 4- Informer communiquer Communication Associations Enfance et éducation Culture RME Emploi 6- Restauration municipale Enfance et éducation Juridique Finances Services techniques Service des espaces verts

4 1- Accessibilité aux fruits et légumes 2 marchés par semaine Aide à l installation d AMAP Un jardin de Cocagne en bio Fêtes des produits agricoles 3 fois par an

5 1- Accessibilité aux fruits et légumes Aide alimentaire du CCAS avec l épicerie solidaire Jardins familiaux

6 1- Accessibilité aux fruits et légumes Création d une régie municipale agricole Produire 30% des besoins de la restauration scolaire en 2011 et 80% en 2012

7 1- Accessibilité aux fruits et légumes Préservation de terres agricoles dans le PLU Agenda 21 Aide au maintien d agriculteurs sur la commune Zones constructibles POS PLU évolution ,34% ,02% -5,17% Zones agricoles 42 3,10% Zones naturelles ,54% 1352ha 119 8,80% ,17% 1352ha +183,33% -7,27%

8 2- Mobilité active «Marchons vers l école» Education au vélo dans les écoles «tous en selle» Vélos de service pour le personnel

9 2- Mobilité active Schéma directeur des pistes cyclables et des chemins piétonniers. Mise en œuvre d une politique de déplacement actif

10 3- Activités physiques De nombreux équipements De nombreux adhérents dans les associations Ecole des sports 1 plateau sportif par école, terrains de proximité Chemins de randonnée (marche, course et VTT) et parcours de santé

11 3- Activités physiques Aires de jeux dans les parcs et les cours d école Prise en compte de la pratique d activités physiques dans les ALSH Actions auprès du personnel municipal

12 4- Informer, communiquer Conférences Affichages Plaquettes

13 4- Informer, communiquer Maison de l emploi et épicerie sociale Stands pour les manifestations Fontaines à eau Etude Nutrinet santé

14 4- Informer, communiquer Apéritifs PNNS

15 4- Informer, communiquer Actions dans les structures Conférence Les journées des enfants, des séniors du personnel municipal

16 4- Informer, communiquer 6 actions à destination de notre personnel 1. Organisation de petits déjeuners de sensibilisation 2. Ateliers de découverte des repères PNNS 3. Ateliers de pratique d activités physiques 4. Proposition de déplacements actifs (vélo et marche) sur le temps de travail 5. Incitation à l inscription à l étude NutriNet-Santé 6. Préparation d un Plan de déplacement d administration pour favoriser les déplacements actifs entre le domicile et le lieu de travail.

17 5- Education et formation Partenariat écoles Arrêt de la collation et sensibilisation petit déjeuner «Un fruit pour la récré» Jardin Educatif à Compostage

18 5- Education et formation Encadrement ALSH sur le temps de restauration Formation des animateurs Projet Educatif Local

19 6- Restauration municipale Engagements pour une restauration municipale respectueuse de la santé et de l environnement

20 6- Restauration municipale Respect des 9 repères du PNNS 3 des 5 portions de fruits et légumes servies au restaurant scolaire Aliments bruts (moins de graisse et sel) Diminution sel et sucre

21 6- Restauration municipale Respect des 9 repères du PNNS Pain Bio farine type 8O à -18g sel/kg Laitages natures Fontaines à eau

22 6- Restauration municipale 23% des aliments Bio en 2009, 50% des en 2010, 74% en 2011 et 100% en % des élèves déjeunent à l école.

DOSSIER SPONSORING. Sucé Beach Cup

DOSSIER SPONSORING. Sucé Beach Cup DOSSIER SPONSORING Sucé Beach Cup Tournoi de Kayak Polo organisé par le club de canoe-kayak de Sucé sur Erdre - Club de canoe-kayak de Sucé sur Erdre - Sucé Beach Cup - Public et campagne de communication

Plus en détail

Septembre 2005. Emploi-Québec Ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport

Septembre 2005. Emploi-Québec Ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport Programmes de formation professionnelle et technique avec difficultés de recrutement d élèves et débouchant sur des métiers et professions offrant de bonnes perspectives d emploi au Bas-Saint-Laurent Septembre

Plus en détail

Régie municipale agricole et agriculture urbaine 24 novembre 2014 Gilles PEROLE Maire Adjoint Mouans-Sartoux Mouans-Sartoux 2014 Population : Surface : Espaces naturels (N +A) : Gestion des services :

Plus en détail

PROJET DE DELIBERATION DU CONSEIL

PROJET DE DELIBERATION DU CONSEIL REPUBLIQUE FRANCAISE PROJET DE DELIBERATION DU CONSEIL n 2016-1085 Conseil du 21 mars 2016 commission principale : éducation, culture, patrimoine et sport objet : Partenariat avec l'association FC Lyon

Plus en détail

paysage et politiques territoriales : la prise en compte du paysage dans l aménagement du territoire. le cas de la vallée de la loire

paysage et politiques territoriales : la prise en compte du paysage dans l aménagement du territoire. le cas de la vallée de la loire Plan Loire Grandeur Nature 2007-2013 10 e réunion de travail de la plateforme Recherche/Données/Information - 18/05/2010 paysage et politiques territoriales : la prise en compte du paysage dans l aménagement

Plus en détail

Parcours street-art Pays Portes de Gascogne (Gers) Appel à projet commune de Tournecoupe

Parcours street-art Pays Portes de Gascogne (Gers) Appel à projet commune de Tournecoupe Parcours street-art Pays Portes de Gascogne (Gers) Appel à projet commune de Tournecoupe Culture Portes de Gascogne Avril 2016 Contexte de l appel à projet Le projet street-art de la commune de Tournecoupe

Plus en détail

REGLES SPECIFIQUES CIRCUIT TOUT-TERRAIN

REGLES SPECIFIQUES CIRCUIT TOUT-TERRAIN REGLES SPECIFIQUES CIRCUIT TOUT-TERRAIN 50 1- PRÉLIMINAIRES Donner son accord de participation par écrit Demander un règlement particulier de l épreuve Vérifier la compatibilité des officiels et leur nombre

Plus en détail

«Transversalité et nutrition dans les politiques territoriales» Paris 17 mars 2009. Le développement de l activité périscolaire

«Transversalité et nutrition dans les politiques territoriales» Paris 17 mars 2009. Le développement de l activité périscolaire «Transversalité et nutrition dans les politiques territoriales» Paris 17 mars 2009 Le développement de l activité périscolaire Bordeaux Ville santé de l OMS Ville active du PNNS Le conseil local de santé

Plus en détail

PRINTEMPS DES PEINTRES 2016 REGLEMENT DU PETIT MARCHE D ART

PRINTEMPS DES PEINTRES 2016 REGLEMENT DU PETIT MARCHE D ART 1. Présentation PRINTEMPS DES PEINTRES 2016 REGLEMENT DU PETIT MARCHE D ART La ville de Chennevières-sur-Marne organise sa 7 ème édition du Printemps des Peintres. Cette manifestation dédiée à la peinture

Plus en détail

Chef de chantier gros oeuvre

Chef de chantier gros oeuvre Impression à partir du site https://offredeformation.picardie.fr le 24/06/2016. Fiche formation Chef de chantier gros oeuvre - N : 19299 - Mise à jour : 08/12/2015 Chef de chantier gros oeuvre Lycée Technique

Plus en détail

l évolution de la fonderie française pour maintenir la compétitivité des entreprises Avec la mise en place de la GPEC LES CHIFFRES REPERES FONDERIE

l évolution de la fonderie française pour maintenir la compétitivité des entreprises Avec la mise en place de la GPEC LES CHIFFRES REPERES FONDERIE Accompagner l évolution de la fonderie française pour maintenir la compétitivité des entreprises Avec la mise en place de la GPEC 1 LES CHIFFRES REPERES FONDERIE CHIFFRE D AFFAIRES 5,6 milliards d euros

Plus en détail

CONSEIL MUNICIPAL Mardi 25 septembre 2012 à 18H00 Compte-rendu de la séance article L.2121-25 du Code Général des Collectivités Territoriales

CONSEIL MUNICIPAL Mardi 25 septembre 2012 à 18H00 Compte-rendu de la séance article L.2121-25 du Code Général des Collectivités Territoriales Commune de Néoules Var 83136 CONSEIL MUNICIPAL Mardi 25 septembre 2012 à 18H00 Compte-rendu de la séance article L.2121-25 du Code Général des Collectivités Territoriales L an deux mille douze, aux date

Plus en détail

Comité de Quartier de Centre-ville

Comité de Quartier de Centre-ville Comité de Quartier de Centre-ville Réunion du Comité de Quartier Lundi 30 septembre Ordre du Jour Point d information sur l avancée des groupes projets (30 mn) Présentation du guide du Centre-Ville (15

Plus en détail

LICENCE PROFESSIONNELLE COMMERCE

LICENCE PROFESSIONNELLE COMMERCE LICENCE PROFESSIONNELLE COMMERCE SPECIALITE : TECHNICO-COMMERCIAL EN PRODUITS INDUSTRIELS Arrêté d habilitation : 20014020 REGLEMENT DU CONTRÔLE DES CONNAISSANCES 2013-2015 VU la loi 84-52 du 26 janvier

Plus en détail

BUT DU JEU. Posséder le plus d entrepôts possibles, à des lieux stratégiques, pour pouvoir desservir le mieux possible l ensemble de ses clients.

BUT DU JEU. Posséder le plus d entrepôts possibles, à des lieux stratégiques, pour pouvoir desservir le mieux possible l ensemble de ses clients. Page 1 sur 5 MONOPOLOG Le «MONOPOLOG» créé par les élèves des classes BAC PRO Logistique 2004-2007, du L.P. Albert Bayet de Tours, subventionné par AFT-IFTIM, vous propose la règle du jeu suivante. BUT

Plus en détail

BIENNALE DES BIJOUTIERS CREATEURS

BIENNALE DES BIJOUTIERS CREATEURS L utilisation des techniques premières dans la bijouterie moderne BIENNALE DES BIJOUTIERS CREATEURS 2 e édition : 26 & 27 NOVEMBRE 2011 SAINT JEAN SAINT MAURICE S/ LOIRE (42) Une manifestation unique dans

Plus en détail

RANDO VTT LA JURALSACE WALDIGHOFFEN WWW.JURALSACE.COM 22 MAI 2016 CRÉDIT MUTUEL DES DEUX VALLÉES 29 RUE DE LATTRE DE TASSIGNY - 68560 HIRSINGUE

RANDO VTT LA JURALSACE WALDIGHOFFEN WWW.JURALSACE.COM 22 MAI 2016 CRÉDIT MUTUEL DES DEUX VALLÉES 29 RUE DE LATTRE DE TASSIGNY - 68560 HIRSINGUE FREY PHOTOGRAPHE 2014 RANDO VTT LA JURALSACE WALDIGHOFFEN WWW.JURALSACE.COM 22 MAI 2016 CRÉDIT MUTUEL DES DEUX VALLÉES 29 RUE DE LATTRE DE TASSIGNY - 68560 HIRSINGUE CRÉDIT MUTUEL REGIO PLUS 1 RUE EMMANUEL

Plus en détail

LIGNES DIRECTRICES DE LA FEFAC POUR LES APPROVISIONNE MENTS EN SOJA

LIGNES DIRECTRICES DE LA FEFAC POUR LES APPROVISIONNE MENTS EN SOJA LIGNES DIRECTRICES DE LA FEFAC POUR LES APPROVISIONNE MENTS EN SOJA 1 Principes, critères essentiels (en bleu) et critères désirés/recommandés (bleu clair). PRINCIPE 1 : Respect de la législation Critère

Plus en détail

Le Programme National Nutrition Santé 2 (PNNS2) 2006-2010

Le Programme National Nutrition Santé 2 (PNNS2) 2006-2010 Le Programme National Nutrition Santé 2 (PNNS2) 2006-2010 Pr Serge Hercberg U 557 Inserm / U 1125 Inra / Cnam «Nutrition et Santé Publique» Unité de Surveillance et d Epidémiologie Nutritionnelle (USEN),

Plus en détail

«Cette action contribue au PNNS». À CHÂTEAU THIERRY

«Cette action contribue au PNNS». À CHÂTEAU THIERRY «Cette action contribue au PNNS». «IL FAIT BIO À CHÂTEAU THIERRY A Chateau Thierry, la Municipalité souhaite développer les produits BIO et issus de filières de proximité dans les menus de la restauration

Plus en détail

BILAN DES DEFIS CONSOMMATION, GESTION DES DECHETS MOBILITE Octobre 2012 à juin 2013

BILAN DES DEFIS CONSOMMATION, GESTION DES DECHETS MOBILITE Octobre 2012 à juin 2013 BILAN DES DEFIS CONSOMMATION, GESTION DES DECHETS MOBILITE Octobre 2012 à juin 2013 Le 23 octobre 2012, 25 familles étaient présentes à la réunion d information et de lancement des défis. 19 défis leur

Plus en détail

QUI SONT CEUX QUI VEULENT DEVENIR EDUCATEURS SPECIALISES?

QUI SONT CEUX QUI VEULENT DEVENIR EDUCATEURS SPECIALISES? QUI SONT CEUX QUI VEULENT DEVENIR EDUCATEURS SPECIALISES? Marie-Véronique LABASQUE FORMATRICE ET COORDINATRICE DU DEPARTEMENT D ETUDES ET DE RECHERCHES CREAI/IRFFE (AMIENS FRANCE). marie.labasque@irffe.fr

Plus en détail

Pour aller à l essentiel

Pour aller à l essentiel PREPARONS NOTRE AVENIR AVEC LE SYNDICAT MIXTE POUR LE SUNDGAU Comment développer notre Sundgau? Le Syndicat Mixte pour le Sundgau, qui regroupe les 112 communes et 7 communautés, lance un grand temps de

Plus en détail

Afrique. Membre du Groupe SEA-invest

Afrique. Membre du Groupe SEA-invest Afrique Membre du Groupe SEA-invest Afrique X DAKAR 3 Participer à la croissance des économies locales et augmenter l attractivité des ports 3 Investir dans la modernisation des superstructures portuaires

Plus en détail

Le Responsable Q.S.E.

Le Responsable Q.S.E. Le Responsable Q.S.E. Ses secteurs d activités : Tous les secteurs d activité, de la PME au grand groupe international - Mettre en place et assurer le suivi des systèmes de management internationaux ou

Plus en détail

L art de vivre, un état d esprit!

L art de vivre, un état d esprit! D o s s i e r de presse J a n v i e r 2016 L art de vivre, un état d esprit! L association - Le Grand Repas - Sur le terrain! Un patrimoine, un bien commun, une mission remarquable et fédératrice L association

Plus en détail

ACTUALITE. >> Environ 30 000 jeunes des ZUS reçus par l ANPE en deux mois

ACTUALITE. >> Environ 30 000 jeunes des ZUS reçus par l ANPE en deux mois actualité / agenda / nouveautés sur le site / nouveaux documents en ligne sur i-ville / lecture / la vie du web / offres d emploi / Lettre d information bimensuelle de http://www.ville.gouv.fr N 109 -

Plus en détail

Surf Training, représenté par Philippe BEUDIN ou www.surftraining.com. 102 rue Pierre de Chevigné, 64 200 Biarritz 05 59 23 15 31

Surf Training, représenté par Philippe BEUDIN ou www.surftraining.com. 102 rue Pierre de Chevigné, 64 200 Biarritz 05 59 23 15 31 2012-2013 Biarritz Surftraining Sortie Scolaire Surf Training, représenté par Philippe BEUDIN info@surftraining.com ou www.surftraining.com 102 rue Pierre de Chevigné, 64 200 Biarritz 05 59 23 15 31 BIARRITZ

Plus en détail

PANORAMA DE LA MOBILITÉ EN SAÔNE-ET-LOIRE. A partir des trois enquêtes déplacements villes moyennes du territoire et du recensement de la population.

PANORAMA DE LA MOBILITÉ EN SAÔNE-ET-LOIRE. A partir des trois enquêtes déplacements villes moyennes du territoire et du recensement de la population. PANORAMA DE LA MOBILITÉ EN SAÔNE-ET-LOIRE A partir des trois enquêtes déplacements villes moyennes du territoire et du recensement de la population. 2 Agence d urbanisme Sud Bourgogne Les pôles et leur

Plus en détail

Notre club est la section football de l ASPTT Narbonne, elle-même liée à la Fédération Nationale des ASPTT,

Notre club est la section football de l ASPTT Narbonne, elle-même liée à la Fédération Nationale des ASPTT, Notre club est la section football de l ASPTT Narbonne, elle-même liée à la Fédération Nationale des ASPTT, Sont siège social se situe à NARBONNE sur le complexe sportif de Montplaisir route de Perpignan,

Plus en détail

- AIDES DÉPARTEMENTALES AUX TIERS RECUEIL DES REGLEMENTS

- AIDES DÉPARTEMENTALES AUX TIERS RECUEIL DES REGLEMENTS - AIDES DÉPARTEMENTALES AUX TIERS RECUEIL DES REGLEMENTS - AMÉNAGEMENT... 5 - POLITIQUES TERRITORIALES... 6 Relations avec les Collectivités... 6 - Dotation Cantonale... 7 - Gros Projets... 11 - Caisse

Plus en détail

INVITATIONS PRESSE UBS

INVITATIONS PRESSE UBS Du 07 au 11 septembre 2015 n 79 INVITATIONS PRESSE UBS INVITATION PRESSE N 1 LORIENT Mardi 8 septembre, à 11h45 Présidence Rue Armand GUILLEMOT - Conférence de presse officielle de rentrée de l UNIVERSITE

Plus en détail

L entreprise et la production

L entreprise et la production Université Paris Est Créteil IUT DE CRETEIL VITRY Département de GEii 2 ème année du DUT de Génie Électrique et Informatique Industrielle Réalités humaines, économiques et sociales de l'entreprise 2 è

Plus en détail

Fiche d identité page 2

Fiche d identité page 2 Préambule Ce dossier dresse un rapport d exécution synthétique de l ensemble des actions de communication engagées en faveur du programme Route des Grandes Alpes au cours de l année 2010. L année 20010

Plus en détail

Charte PNNS Groupe CASINO Résultats

Charte PNNS Groupe CASINO Résultats Charte PNNS Groupe CASINO Résultats Calendrier En 2008, Casino a signé Les une engagements charte d engagements de la charte de progrès PNNS ont nutritionnel été appréhendés du PNNS. Elle comprenait 10

Plus en détail

Manger 100 % bio, c est possible! Une. Les clés d un passage réussi. évidence... AU SOMMAIRE

Manger 100 % bio, c est possible! Une. Les clés d un passage réussi. évidence... AU SOMMAIRE R S M D Gouvernance alimentaire t Santé des convives t Produire et manger bio t Circuits de proximité t PNNS t Saisonnalité t Réduction du gaspillage Une évidence... Depuis longtemps à Mouans- Sartoux

Plus en détail

Communauté de Communes de l Aulne Maritime. Mise en œuvre de la redevance incitative Les professionnels

Communauté de Communes de l Aulne Maritime. Mise en œuvre de la redevance incitative Les professionnels Communauté de Communes de l Aulne Maritime Mise en œuvre de la redevance incitative Les professionnels 1 Présentation générale La Communauté de Communes de l Aulne Maritime a été créée en décembre 2001

Plus en détail

Signature officielle de convention entre l UDAF des Côtes d Armor et ses partenaires :

Signature officielle de convention entre l UDAF des Côtes d Armor et ses partenaires : Dossier de presse Signature officielle de convention entre l UDAF des Côtes d Armor et ses partenaires : la Caisse de Dépôts et Consignations la Caisse d Épargne de Bretagne, l association «Parcours Confiance

Plus en détail

QUESTIONNAIRE D APPRECIATION DES RISQUES

QUESTIONNAIRE D APPRECIATION DES RISQUES QUESTIONNAIRE D APPRECIATION DES RISQUES - La Ville a t-elle mis en place une fonction de chargé de prévention de risques et des accidents en son sein : OUI si oui préciser : 1 agent en charge de la coordination

Plus en détail

Suffisamment dans la journée (sédentaire minimum 3 litres, pour un sportif en activité minimum 4.5), et contrôler la coloration des urines.

Suffisamment dans la journée (sédentaire minimum 3 litres, pour un sportif en activité minimum 4.5), et contrôler la coloration des urines. L A L I M E N T A T I O N, É Q U IL I B R E D E V IE E T D E S A N T É MANGER A des heures régulières sans sauter de repas. BOIRE Suffisamment dans la journée (sédentaire minimum 3 litres, pour un sportif

Plus en détail

DOSSIER DE PRESENTATION

DOSSIER DE PRESENTATION DOSSIER DE PRESENTATION Les Parcours du cœur 2014 Mutualité Française de Guadeloupe 1 Les Parcours du cœur 2014 Mutualité Française de Guadeloupe 2 SOMMAIRE Bilan 2 ème édition des Parcours du cœur 2013

Plus en détail

BAREME DES TARIFS D OUTILLAGE 2012

BAREME DES TARIFS D OUTILLAGE 2012 CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE DE MAYOTTE ------------------------- PORT DE LONGONI ------------------------- BAREME DES TARIFS D OUTILLAGE 2012 TOUS LES TARIFS DU PRESENT BAREME ET TAXES COMPRISES

Plus en détail

Modification n 1 du PLU - Approbation du Conseil Municipal en date du 12 février 2016

Modification n 1 du PLU - Approbation du Conseil Municipal en date du 12 février 2016 Modification n 1 du PLU - Approbation du Conseil Municipal en date du 12 février 2016 Projet d Aménagement et de Développement Durables (PADD) Rappel sur le Projet d Aménagement et de Développement Durables

Plus en détail

CONSEIL MUNICIPAL La prochaine réunion du Conseil Municipal se déroulera le 24 février 2016 à 20h30.

CONSEIL MUNICIPAL La prochaine réunion du Conseil Municipal se déroulera le 24 février 2016 à 20h30. CONSEIL MUNICIPAL La prochaine réunion du Conseil Municipal se déroulera le 24 février 2016 à 20h30. COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 20 JANVIER 2016 Conseil Municipal du 20 janvier 2016 Le Conseil

Plus en détail

notre responsabilité sociale & environnementale

notre responsabilité sociale & environnementale notre responsabilité sociale & environnementale 2015 Une conscience et une responsabilité sociétale La RSE est désormais au cœur de nombreuses communications. La RSE n est plus un simple phénomène de mode

Plus en détail

En route pour 2024, Avec 7 matchs au Stade de France, dont le match d ouverture et la finale, Saint-Denis reçoit l Europe.

En route pour 2024, Avec 7 matchs au Stade de France, dont le match d ouverture et la finale, Saint-Denis reçoit l Europe. Saint-Denis, VILLE HôTE de l UEfa euro 2016 Du 10 juin au 10 juillet, la France accueille l UEFA EURO 2016. Avec 7 matchs au Stade de France, dont le match d ouverture et la finale, Saint-Denis reçoit

Plus en détail

Notre région, mode d emploi

Notre région, mode d emploi 01 Notre région, mode d emploi Qui fait quoi dans la Région Franco-Valdo-Genevoise? Edition : Service des affaires extérieures du canton de Genève Responsables de la publication : A-K. Kolb, C. Rivière

Plus en détail

- 1 - SÉANCE DU 19 juin 2013

- 1 - SÉANCE DU 19 juin 2013 SÉANCE DU 19 juin 2013 L AN DEUX MILLE TREIZE, le 19 Juin à vingt heures trente minutes, le Conseil Municipal de Saint Arnoult des Bois, légalement convoqué, s est réuni à la Mairie, sous la présidence

Plus en détail

Centre International de Recherche et de Développement

Centre International de Recherche et de Développement Centre International de Recherche et de Développement Publication UNGANA 505 CIDR Tous droits de reproduction réservés Conseil technico-commercial aux aviculteurs comme stratégie de promotion vente du

Plus en détail

FICHE DESCRIPTIVE ACTION

FICHE DESCRIPTIVE ACTION FICHE DESCRIPTIVE ACTION RAPPEL : Les actions proposées peuvent concerner aussi bien des projets de sensibilisation à l égalité femmeshommes au sein des écoles d ingénieurs ou dans la sphère professionnelle.

Plus en détail

Travail de Maturité spécialisée, orientation pédagogie : point de situation

Travail de Maturité spécialisée, orientation pédagogie : point de situation Travail de Maturité spécialisée, orientation pédagogie : point de situation Date :... Professeur :... Elève :... Titre du TM :... Bien Suffisant Insuffisant 1. Etat des contacts préalables 2. Délimitation

Plus en détail

Meilleurs. Vœux. Dossier : nouvelle signalétique. www.saintleudesserent.fr. Que se passe-t-il dans ma ville... Portrait : USE Football

Meilleurs. Vœux. Dossier : nouvelle signalétique. www.saintleudesserent.fr. Que se passe-t-il dans ma ville... Portrait : USE Football N 61 / Janvier 2014 Infomairie Que se passe-t-il dans ma ville... Dossier : nouvelle signalétique Portrait : USE Football Salon des Artistes Journée de Sécurité Civile Meilleurs Vœux 2014 www.saintleudesserent.fr

Plus en détail

Le paysage international dans lequel

Le paysage international dans lequel UN OUTIL POUR L ÉVALUATION DE LA QUALITÉ DES SERVICES EN BIBLIOTHÈQUE Dominique Wolf Service commun de documentation Université Lyon-I dominique.wolf@adm.univ-lyon1.fr Titulaire d un DCB, Dominique Wolf

Plus en détail

La décision modificative n 2 au Budget régional 2006 adoptée

La décision modificative n 2 au Budget régional 2006 adoptée La décision modificative n 2 au Budget régional 2006 adoptée Session du Conseil régional des Pays de la Loire Hôtel de Région Nantes Vendredi 20 octobre 2006 Communiqué de presse p 2 et 3 Technocampus

Plus en détail

Règlement Particulier. 35e 2CV CROSS DE L ORLEANAIS 4 ET 5 JUIN 2016

Règlement Particulier. 35e 2CV CROSS DE L ORLEANAIS 4 ET 5 JUIN 2016 Règlement Particulier 35e 2CV CROSS DE L ORLEANAIS 4 ET 5 JUIN 2016 L ASA du Loiret organise les 4 et 5 Juin 2016 avec le concours de l association SPORTS LOISIRS 2CV une épreuve automobile régionale 2CV

Plus en détail

APPEL A CANDIDATURES ATELIERS D ILLUSTRATION EN PAYS DE LUMBRES

APPEL A CANDIDATURES ATELIERS D ILLUSTRATION EN PAYS DE LUMBRES APPEL A CANDIDATURES ATELIERS D ILLUSTRATION EN PAYS DE LUMBRES Contexte : La Communauté de communes du Pays de Lumbres (CCPL) porte un réseau de 13 médiathèques, connu sous le nom de réseau PLUME. Ces

Plus en détail

rues vegétalisées jardins partagés land-art MA RUE QUI MUE

rues vegétalisées jardins partagés land-art MA RUE QUI MUE rues vegétalisées jardins partagés COLORATION Street-Art INSTALLATIONS land-art MA RUE QUI MUE EN-JEUX La rue, la place, le parc sont par excellence des lieux publics de partages et de rencontres. Ils

Plus en détail

Objet: Appel à candidatures «Ecoles» : Printemps de la Mobilité 2012-2013 en Wallonie

Objet: Appel à candidatures «Ecoles» : Printemps de la Mobilité 2012-2013 en Wallonie CIRCULAIRE N 3982 DU 03/05/2012 Objet: Appel à candidatures «Ecoles» : Printemps de la Mobilité 2012-2013 en Wallonie Réseaux: tous Niveaux et services: Primaire : Primaire / Secondaire Période: Année

Plus en détail

Outils transversaux et Certificat Informatique et Internet (C2i)

Outils transversaux et Certificat Informatique et Internet (C2i) Outline Outils Organisation Outils transversaux et Certificat Informatique et Internet () Ahmed Hammad 01/09/2015 Sommaire Outline Outils Organisation 1 Outils 2 3 Organisation Outline Outils Organisation

Plus en détail

UGSEL NORD LILLE 16 RUE NEGRIER 59042 LILLE. TEL : 03.20.51.22.93 FAX : 03.20.55.96.30 COURIEL : ugsel@ddeclille.org

UGSEL NORD LILLE 16 RUE NEGRIER 59042 LILLE. TEL : 03.20.51.22.93 FAX : 03.20.55.96.30 COURIEL : ugsel@ddeclille.org UGSEL NORD LILLE 16 RUE NEGRIER 59042 LILLE TEL : 03.20.51.22.93 FAX : 03.20.55.96.30 COURIEL : ugsel@ddeclille.org FEDERATION SPORTIVE ET EDUCATIVE DE L ENSEIGNEMENT CATHOLIQUE 277 RUE SAINT JACQUES 75240

Plus en détail

UNE ENTREPRISE D ENTREPRENEURS. Qui sommes-nous?

UNE ENTREPRISE D ENTREPRENEURS. Qui sommes-nous? UNE ENTREPRISE D ENTREPRENEURS Qui sommes-nous? ARCOOP est une coopérative d'activités et d'emploi (CAE) généraliste, qui regroupe 70 entrepreneurs de différents horizons et différents métiers (bâtiment,

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES CREATION ET IMPRESSION DE SUPPORTS DE COMMUNICATION DANS LE CADRE DU PROJET DE COOPERATION LOIRE

CAHIER DES CHARGES CREATION ET IMPRESSION DE SUPPORTS DE COMMUNICATION DANS LE CADRE DU PROJET DE COOPERATION LOIRE GAL FORET D ORLEANS LOIRE SOLOGNE GAL LOIRE BEAUCE CAHIER DES CHARGES CREATION ET IMPRESSION DE SUPPORTS DE COMMUNICATION DANS LE CADRE DU PROJET DE COOPERATION LOIRE Juillet 2013 Pays Forêt d'orléans

Plus en détail

Introduction formation accompagnement Notre public

Introduction formation accompagnement Notre public Introduction Je vais vous présenter brièvement nos activités et notre offre d intervention auprès du milieu scolaire. Je vais vous présenter plus particulièrement une démarche qui vise associer notre travail

Plus en détail

FORMATION AU CYCLE SUPÉRIEUR DE SOPHROLOGUE PROFESSIONNEL DOSSIER 2017-2018

FORMATION AU CYCLE SUPÉRIEUR DE SOPHROLOGUE PROFESSIONNEL DOSSIER 2017-2018 FORMATION AU CYCLE SUPÉRIEUR DE SOPHROLOGUE PROFESSIONNEL DOSSIER 2017-2018 Siège Social : IFSP 15, rue des Tulipiers 38280 VILLETTE D ANTHON Tél. 06 25 45 92 85 ou 06 74 10 14 16 / Mail : contact@ifsp-lyon.fr

Plus en détail

CAP PETITE ENFANCE CONSIGNES AUX CANDIDATS SESSION 2016. Epreuves ponctuelles terminales Candidatures individuelles

CAP PETITE ENFANCE CONSIGNES AUX CANDIDATS SESSION 2016. Epreuves ponctuelles terminales Candidatures individuelles CAP PETITE ENFANCE CONSIGNES AUX CANDIDATS Epreuves ponctuelles terminales Candidatures individuelles SESSION 2016 Le titulaire du C.A.P Petite enfance est un professionnel qualifié compétent pour l accueil

Plus en détail

LE PETIT DÉJEUNER UN GRAND PAS POUR VOTRE ÉQUILIBRE

LE PETIT DÉJEUNER UN GRAND PAS POUR VOTRE ÉQUILIBRE LE PETIT DÉJEUNER UN GRAND PAS POUR VOTRE ÉQUILIBRE LE PETIT DÉJEUNER... POURQUOI? POUR QUI? À Après huit à douze heures de sommeil, les réserves d'énergie de l'organisme sont épuisées : le petit déjeuner

Plus en détail

Bouger, à quoi ça sert?

Bouger, à quoi ça sert? Travail réalisé dans le cadre de la formation Sciences et société Bouger, à quoi ça sert? Pourquoi Bouger? On a adapté l activité pour des élèves de troisième d ESO (15 ans). Pour faire cela on a utilisé

Plus en détail

Lycéens en Ile-de-France. Scientifiques. Julien. Marion. Amel. Pascale responsable marketing. Élena formulatrice en cosmétique. Julie astrophysicienne

Lycéens en Ile-de-France. Scientifiques. Julien. Marion. Amel. Pascale responsable marketing. Élena formulatrice en cosmétique. Julie astrophysicienne Julien Marion Amel Lycéens en Ile-de-France Scientifiques Élena formulatrice en cosmétique Pascale responsable marketing Julie astrophysicienne Marc créateur d'entreprise Nicolas ingénieur en gestion des

Plus en détail

MANGER ET BOUGER. pyramide alimentaire : http://www.mycook.fr/la-pyramide-alimentaire/

MANGER ET BOUGER. pyramide alimentaire : http://www.mycook.fr/la-pyramide-alimentaire/ MANGER ET BOUGER Objectifs : - Comprendre l importance de manger de façon équilibrée : identifier de quoi est constitué le corps humain comprendre que chaque aliment a un intérêt pour le corps humain identifier

Plus en détail

SOMMAIRE. Le CJD, son histoire. L édito de la présidente. Un lieu d exception : le CIAM. Un thème fédérateur : Osons diriger autrement

SOMMAIRE. Le CJD, son histoire. L édito de la présidente. Un lieu d exception : le CIAM. Un thème fédérateur : Osons diriger autrement SOMMAIRE Le CJD, son histoire P.4 L édito de la présidente P.5 Un lieu d exception : le CIAM P.6 Un thème fédérateur : Osons diriger autrement P.7 Un public averti et influent P.8 Une com impactante P.9

Plus en détail

coopérative pointcarré * parce que l effet papillon, la théorie de lorenz, poincaré henri, la relativité

coopérative pointcarré * parce que l effet papillon, la théorie de lorenz, poincaré henri, la relativité coopérative pointcarré * parce que l effet papillon, la théorie de lorenz, poincaré henri, la relativité le projet pointcarré un tiers-lieu situé à Saint-Denis, dans le 93. un lieu mutualisé, de travail,

Plus en détail

REGLEMENT DE PARTICIPATION AU CHALLENGE MOBILITE INTER-ETABLISSEMENTS

REGLEMENT DE PARTICIPATION AU CHALLENGE MOBILITE INTER-ETABLISSEMENTS REGLEMENT DE PARTICIPATION AU CHALLENGE MOBILITE INTER-ETABLISSEMENTS Article 1- Organisation Le Syndicat Mixte des Transports en Commun de l Agglomération Clermontoise (SMTC- AC) organise, du lundi 5

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Institut Confucius Contexte de création d un Institut Confucius à Angers :

DOSSIER DE PRESSE Institut Confucius Contexte de création d un Institut Confucius à Angers : DOSSIER DE PRESSE Institut Confucius Contexte de création d un Institut Confucius à Angers : Le projet de création de l Institut Confucius des Pays de la Loire d Angers marque la volonté des partenaires

Plus en détail

PLAN D ACTION ANNEE 2016

PLAN D ACTION ANNEE 2016 Office de Tourisme des Alpes du Léman Immeuble Les Contamines 74470 BELLEVAUX Tél : + 33 (0)4 50 73 71 53 Fax : + 33 (0)4 50 73 78 60 Email : info@alpesduleman.com Site : www.alpesduleman.com PLAN D ACTION

Plus en détail

Contact. Inscription avant le 15 mai 2015. Pourquoi exposer sur le Salon des Maires et des Collectivités locales?

Contact. Inscription avant le 15 mai 2015. Pourquoi exposer sur le Salon des Maires et des Collectivités locales? Inscription avant le 15 mai 2015 17, 18, 19 novembre 2015 17, 18, 19 novembre 2015 Le saviez-vous? En 2014, le SMCL c est : - 862 eposants - 55 400 m² d eposition - 57 720 visiteurs dont : 37 % d élus

Plus en détail

Carnet de bord Tourisme durable

Carnet de bord Tourisme durable Octobre 2011 Carnet de bord Tourisme durable pour les hébergements collectifs liés à des activités itinérantes en pleine nature (randonnées, vtt...) Refuges, Gîtes d étape, Gîtes d étape et de Séjour Le

Plus en détail

Le petit déjeuner équilibré

Le petit déjeuner équilibré Le petit déjeuner équilibré SITUATION : M. Benoît, professeur de SVT, renouvelle son opération «challenge diététique» en proposant à tous les élèves de 6 ème de prendre un petit déjeuner équilibré le 10

Plus en détail

Dépôt annuel au tribunal de commerce

Dépôt annuel au tribunal de commerce COMPTES ANNUELS DES PETITES ASBL COMPTABILITE Obligations comptables des petites ASBL et Modalités de dépôt des comptes annuels au Greffe du Tribunal de Commerce I. Obligations: Les petites ASBL ont l

Plus en détail

Etat des lieux de l Insertion par l Activité Economique sur Ouest Provence - Année 2012 -

Etat des lieux de l Insertion par l Activité Economique sur Ouest Provence - Année 2012 - Etat des lieux de l Insertion par l Activité Economique sur Ouest Provence - Année 2012 - Observatoire Ouest Provence 1 Octobre 2013 SOMMAIRE Avant propos... 4 I Localisation des structures IAE et répartition

Plus en détail

Mobilité linguistique dans la formation (commerciale) initiale : quelles pistes pour développer les échanges?

Mobilité linguistique dans la formation (commerciale) initiale : quelles pistes pour développer les échanges? Mobilité linguistique dans la formation (commerciale) initiale : quelles pistes pour développer les échanges? Journée d automne Conférence suisse des écoles professionnelles commerciales Yverdon-les-Bains,

Plus en détail

LA MEDIATION DE L EAU : UN ACTEUR INCONTOURNABLE DANS LE SECTEUR DE L EAU

LA MEDIATION DE L EAU : UN ACTEUR INCONTOURNABLE DANS LE SECTEUR DE L EAU DOSSIER DE PRESSE LA MEDIATION DE L EAU : UN ACTEUR INCONTOURNABLE DANS LE SECTEUR DE L EAU CONFERENCE DE PRESSE du 24 mars 2011 www.mediation-eau.fr Agence Point Virgule Claire-Anne Brule Solenn Morgon

Plus en détail

Proches de vous Un programme pour améliorer l expérience des patients à l hôpital. Point d avancement décembre 2013

Proches de vous Un programme pour améliorer l expérience des patients à l hôpital. Point d avancement décembre 2013 Proches de vous Un programme pour améliorer l expérience des patients à l hôpital Point d avancement décembre 2013. Ambition et Enjeux Ambition : Elever l expérience du patient à l hôpital au même niveau

Plus en détail

SE FORMER A L ARIFTS. www.arifts.fr FORMATION PREPARATOIRE AUX METIERS EDUCATIFS ET SOCIAUX CAP PETITE ENFANCE MONITEUR EDUCATEUR

SE FORMER A L ARIFTS. www.arifts.fr FORMATION PREPARATOIRE AUX METIERS EDUCATIFS ET SOCIAUX CAP PETITE ENFANCE MONITEUR EDUCATEUR SE FORMER A L ARIFTS www.arifts.fr FORMATION PREPARATOIRE AUX METIERS EDUCATIFS ET SOCIAUX CAP PETITE ENFANCE MONITEUR EDUCATEUR ASSISTANT DE SERVICE SOCIAL EDUCATEUR DE JEUNES ENFANTS EDUCATEUR SPECIALISE

Plus en détail

PROJET D AMENAGEMENT ET DE DEVELOPPEMENT DURABLE

PROJET D AMENAGEMENT ET DE DEVELOPPEMENT DURABLE PLU D ESVRES-SUR-INDRE 1 SOMMAIRE INTRODUCTION P 3 ORIENTATION 1 : UN CADRE DE VIE PRESERVE ET VALORISE P 4 Protéger les espaces naturels et les paysages p 4 Préserver le territoire agricole p 4 Prendre

Plus en détail

EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS DE L ASSEMBLEE

EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS DE L ASSEMBLEE CONSEIL GENERAL DE TARN-ET-GARONNE EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS DE L ASSEMBLEE 2 ème RÉUNION DE 2013 Séance du 21 février 2013 CG 13/2 è m e /VI-04 L'an deux mille treize, le 21 février, les membres

Plus en détail

MATERNELLE ET INFANTILE ACCUEILLIR UN ENFANT GUIDE PRATIQUE POUR LES ASSISTANTS MATERNELS

MATERNELLE ET INFANTILE ACCUEILLIR UN ENFANT GUIDE PRATIQUE POUR LES ASSISTANTS MATERNELS #charentemaritime #activeattractive D partement de la Charente-Maritime PROTECTION MATERNELLE ET INFANTILE ACCUEILLIR UN ENFANT GUIDE PRATIQUE POUR LES ASSISTANTS MATERNELS POURQUOI UN GUIDE PRATIQUE?

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Technico-commercial en commerce international de l Université de Cergy- Pontoise - UCP Vague E 2015-2019 Campagne

Plus en détail

REGLEMENT APPEL A PROJETS «REVOLUTION SENSIBLE 1.0 2014»

REGLEMENT APPEL A PROJETS «REVOLUTION SENSIBLE 1.0 2014» REGLEMENT APPEL A PROJETS «REVOLUTION SENSIBLE 1.0 2014» Organisé Par «Le Carré Bouge», laboratoire d arts appliqués dédié aux nouveaux usages et à l art de vivre et «Le COPA-Via Paysage», Programme de

Plus en détail

- - - Formations Estivales 2016 - - -

- - - Formations Estivales 2016 - - - Accueil > Accueil > Actualité > Formations Estivales 2016 Actualité Formations Estivales 2016 Cours en journée - Tutorat en ligne Entre juin et septembre 2016 Pour débuter ou compléter un parcours... -

Plus en détail

l audit énergétique l audit partagé sur mesure

l audit énergétique l audit partagé sur mesure l audit énergétique l audit partagé sur mesure Rénovation énergétique : les objectifs du Grenelle Consommation d'énergie en copropriété (kwh/m²/an) Et vous pour vous, quelle est votre consommation en kwh/m²/an?

Plus en détail

Bachelier assistant de direction option langues et gestion option médical

Bachelier assistant de direction option langues et gestion option médical Bachelier assistant de direction option langues et gestion option médical NOS ATOUTS Une Haute Ecole à taille humaine Un encadrement de proximité Un accueil et un suivi personnalisés des étudiants Des

Plus en détail

Bien vivre ensemble Redonner sa place à chacun dans la société, accepter les différences Etre connecté développer l écoute, la communication et l

Bien vivre ensemble Redonner sa place à chacun dans la société, accepter les différences Etre connecté développer l écoute, la communication et l Bien vivre ensemble Redonner sa place à chacun dans la société, accepter les différences Etre connecté développer l écoute, la communication et l information Créer des passerelles entre social/solidaire

Plus en détail

2, rue Mercier, 2985 Luxembourg, Luxembourg Fax: +352 29 29 42 670

2, rue Mercier, 2985 Luxembourg, Luxembourg Fax: +352 29 29 42 670 Union européenne Publication du Supplément au Journal officiel de l Union européenne 2, rue Mercier, 2985 Luxembourg, Luxembourg Fax: +352 29 29 42 670 E-mail: ojs@publications.europa.eu Informations et

Plus en détail

Chiffres Clés de l Isère

Chiffres Clés de l Isère Chiffres Clés de l Isère ÉDITION 2011-2012 Chambre de commerce et d industrie territoriale Nord Isère 2, place Saint Pierre CS 209 38217 Vienne cedex Tél. 04 74 95 24 00 infos@nord-isere.cci.fr Chambre

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE VOYAGE DE PRESSE CANADA CONTACT PRESSE

DOSSIER DE PRESSE VOYAGE DE PRESSE CANADA CONTACT PRESSE DOSSIER DE PRESSE VOYAGE DE PRESSE CANADA CONTACT PRESSE GAËLLE DELEHELLE Responsable communication L École de design Nantes Atlantique g.delehelle(@)lecolededesign.com [t] +33 (0)2 51 13 50 74 [m] +33

Plus en détail

La chaleur solaire au service de l économie locale

La chaleur solaire au service de l économie locale La chaleur solaire au service de l économie locale Mise en place d'un Plan Chaleur Solaire sur le territoire de Valence Romans Sud Rhône Alpes Collectivité TEPOS : une ambition politique et des actions

Plus en détail

Différences et Nouveautés

Différences et Nouveautés Différences et Nouveautés Les emplois concernés Les secteurs d activités Les activités prévues par le référentiel Quelques exemples d accueil en événementiel Les emplois concernés Le métier préparé est

Plus en détail

Le Programme National pour l Alimentation en Limousin Comité Régional de l ALIMentation du 09/12/2011

Le Programme National pour l Alimentation en Limousin Comité Régional de l ALIMentation du 09/12/2011 Le Programme National pour l Alimentation en Limousin Comité Régional de l ALIMentation du 09/12/2011 1 09/12/2011 1 Ordre du jour - Le Programme national de l alimentation : bref rappel - Gouvernance

Plus en détail

Les jeunes agriculteurs picards : moins nombreux mais bien formés. En 2010, les chefs d exploitation ou coexploitants de moins de 40

Les jeunes agriculteurs picards : moins nombreux mais bien formés. En 2010, les chefs d exploitation ou coexploitants de moins de 40 Agreste Picardie - - n 42 Agreste n 42 - juillet 2012 Picardie Les jeunes agriculteurs picards : moins nombreux mais bien formés Même s ils sont moins nombreux qu en 2000, les jeunes agriculteurs de moins

Plus en détail

La distinction entre l accident du travail et l accident de trajet

La distinction entre l accident du travail et l accident de trajet La distinction entre l accident du travail et l accident de trajet Accident du travail ou de trajet : la santé du salarié peut, du fait ou à l occasion de son travail, se trouver altérée. Il bénéficie

Plus en détail