Ventilation de l obl. G. Lebuffe Clinique d Anesthd Hôpital Huriez CHU de Lille

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Ventilation de l obl. G. Lebuffe Clinique d Anesthd Hôpital Huriez CHU de Lille"

Transcription

1 Ventilation de l obl obèse G. Lebuffe Clinique d Anesthd Anesthésie-Réanimation Hôpital Huriez CHU de Lille

2 population obèse Introduction Prévalence de 15% dans les pays développd veloppés 30,3% des français ais en surpoids et 11,3% d obd obèses 100 à obèses morbides en France recours à la chirurgie chirurgie pour traiter l obl obésité Chirurgie comme option thérapeutique pour les obésit sités s morbides sévèress Chirurgie laparoscopique Enquête INSERM 2001

3 Chirurgie laparoscopique chez l obl obèse Indications : - cholécystectomie cystectomie - gastroplastie +++ ou by-pass gastrique Nombre en constante augmentation : Avantages : 500 anneaux posés s en 1995, en reprise plus rapide du transit et de la déambulationd - douleur moindre - diminution des complications pariétales - séjour hospitalier plus court

4 OBESITE : DEFINITION Excès s de masse grasse entraînant nant des conséquences néfastes pour la santé > 10 % de la population BMI = IMC = Poids (kg) [Taille (m)] 2

5 Il y a "obèse" et "obèse" IMC = P/ T 2 Risque de morbi/mortalité Obésit sité super morbide Obésit sité morbide Surpoids Obésit sité IMC Kg/m

6 Retentissement respiratoire de l obl obésité

7 Retentissement sur la compliance et les résistances pulmonaires Diminution de la compliance de la compliance thoracique dépôts adipeux des muscles de la cage thoracique de la compliance pulmonaire volume sanguin pulmonaire Augmentation des résistances r respiratoires des résistances pulmonaires volume pulmonaire

8 Retentissement sur les volumes pulmonaires Atteinte restrictive pulmonaire VRE Capacité inspiratoire CV CRF Anomalie de relaxation du système respiratoire Relation exponentielle entre CRF et BMI

9 Syndrome d apnd apnée e obstructive du sommeil Fréquence de 40 à 70% Apnées nocturnes > 10 s à un rythme horaire > 5 Facteurs anatomiques section pharyngée Compression externe des VAS Infiltration adipeuse Hypoxémie nocturne Traitement Amaigrissement Ventilation nocturne en pression positive continue

10 Effet de l AG l et de la chirurgie sur la fonction respiratoire de l obl obèse

11 Effet de l AG l sur volume, mécanique m et échange respiratoire chez l obl obèse Pelosi et al. Anesth Analg 1998

12 Mauvaise tolérance à l apnée

13 Retentissement respiratoire de la chirurgie Diminution de la compliance pulmonaire chirurgie abdominale et thoracique Augmentation de la pression intraabdominale poids des viscères pneumopéritoine déplacement céphalique c du diaphragme anomalie de la cinétique du diaphragme

14 Altération des échanges gazeux peropératoires ratoires Obésit sité AG Type de chirurgie Durée e de chirurgie Compression Résorption V/Q Duggan et al. Anesthesiology 2005

15 Atélectasies et obésit sité Eichenberger et al. Anesth Analg 2002

16 Principes de la ventilation chez l obl obèse Préoxyg oxygénation Ventilation peropératoire ratoire VC vs PC Stratégie de prise en charge des hypoxémies Ventilation postopératoire

17 Méticuleuse Méthode Préoxyg oxygénation Conventionnelle à «Vt» > 3 min A la «CV» pendant 30s (4 CV) ou 60s (8CV) Supériorit riorité de la technique «Vt» 3 min Monitorage de la FetO Monitorage de la FetO 2 Objectif FetO 2 >70% FIO 2 entre 0,8 et 1 Intérêt de la CPAP

18 CPAP et préoxyg oxygénation Coussa et al. Anesth Analg 2004

19 CPAP et maîtrise de l hypoxie l en prévenant la formation d atd atélectasies PaO 2 PaO 2 PaCO 2 PaCO 2 avt ind après ind avt ind après ind Contrôle (n=9) 80±7 315± ±3 40±4 PEEP (n=9) 85±8 457±130* 36±3 36±7 Coussa et al. Anesth Analg 2004

20 CPAP et augmentation de la durée e de non hypoxie CPAP à 10 cmh 2 O pendant 5 min puis PC (PI: 14 cm cmh 2 O; FR 10/min; PEP 10 cmh 2 O) Gander et al. Anesth Analg 2005

21 Principes de la ventilation chez l obl obèse Préoxyg oxygénation Ventilation peropératoire ratoire VC vs PC Stratégie de prise en charge des hypoxémies Ventilation postopératoire

22 Ventilation mécaniquem Volume contrôlée V t = ml/kg (poids idéal) FR = c/min I/E = 1/2 Pressions insufflation (pneumopéritoine) V t ( FR) Position proclive Mode Pression contrôlée

23 Mode PC vs VC Objectifs de ventilation: Vt 10ml/kg; I:E= 1:2; PEP = 5 cmh 2 O VC PC % de modification à PC vs VC PaO 2 (mmhg) PaCO 2 (mmhg) EtCO 2 (mmhg) Pmax (mmhg) Compliance (ml/cmh 2 O) 166,6 (61,9) 31,2 (3,3) 26,1 (3,2) 24,4 (4,7) 44,7 (13,1) 173,7 (53,7) 30,7 (2,8) 25,5 (2,8)) 21,3 (4,9) 45,2 (13,6) 2,2 (28,1) -0,8 (6,5) -2,0 (13,3) -13,4 (8,5) -0,1 (8,5) Moyenne (DS) Christidou et al. Eur J Anesthesiol 2005: A228

24 Stratégies de prise en charge des hypoxémies V t? NON (Sprung GI GI et al., Anesth Analg 2003) FiO 2? Peu d effet d mais intérêt pour PtO 2 Proclive? Effet inconstant (Pelosi Pelosi P et al., Anesth Analg 1996 ; Sprung J et al., Anesth Analg 2002) PEP? 10 cm H 2 O (Pelosi Pelosi P et al., Anesthesiology 1999) Manœuvres de recrutement ++

25 Effet de VT et FR sur l oxygl oxygénation et la mécanique respiratoire chez l obl obèse Sprung et al. Anesth Analg 2003

26 Stratégies de prise en charge des hypoxémies V t? NON (Sprung GI GI et al., Anesth Analg 2003) FiO 2? Peu d effet d mais intérêt pour PtO 2 Proclive? Effet inconstant (Pelosi Pelosi P et al., Anesth Analg 1996 ; Sprung J et al., Anesth Analg 2002) PEP? 10 cm H 2 O (Pelosi Pelosi P et al., Anesthesiology 1999) Manœuvres de recrutement ++

27 Hypoxie tissulaire Electrode O 2 placée e en sous cutané PtO 2 (mmhg) Obèse Non obèse MS Cicatrice MS Cicatrice BO (PaO 2 =150 mmhg) BO (PaO BO (PaO 2 =300 mmhg SSPI Postopératoire (J1) mmhg) 36 (30, 55) 47 (39, 75)# 43 (37, 54) 48 (39, 58) 42 (36, 60) 51 (42, 57) 57 (53, 72)* 76 (56, 92)#* 54 (47, 64)* 52 (45, 58) 62 (49, 68)* 52 (43, 62) *: p<0,05, obèse vs non obèse; # PaO vs 300 mmhg Kabon B et al. Anesthesiology 2004

28 Stratégies de prise en charge des hypoxémies V t? NON (Sprung GI GI et al., Anesth Analg 2003) FiO 2? Peu d effet d mais intérêt pour PtO 2 Proclive? Effet inconstant (Pelosi Pelosi P et al., Anesth Analg 1996 ; Sprung J et al., Anesth Analg 2002) PEP? 10 cm H 2 O (Pelosi Pelosi P et al., Anesthesiology 1999) Manœuvres de recrutement ++

29 Stratégies de prise en charge des hypoxémies V t? NON (Sprung GI GI et al., Anesth Analg 2003) FiO 2? Peu d effet d mais intérêt pour PtO 2 Proclive? Effet inconstant (Pelosi Pelosi P et al., Anesth Analg 1996 ; Sprung J et al., Anesth Analg 2002) PEP? 10 cm H 2 O (Pelosi Pelosi P et al., Anesthesiology 1999) Manœuvres de recrutement ++

30 Effet de la PEP sur le recrutement alvéolaire chez l obèse Pelosi et al. Anesthesiology 1999

31 Stratégies de prise en charge des hypoxémies V t? NON (Sprung GI GI et al., Anesth Analg 2003) FiO 2? Peu d effet d mais intérêt pour PtO 2 Proclive? Effet inconstant (Pelosi Pelosi P et al., Anesth Analg 1996 ; Sprung J et al., Anesth Analg 2002) PEP? 10 cm H 2 O (Pelosi Pelosi P et al., Anesthesiology 1999) Manœuvres de recrutement ++

32 Effet du recrutement Ventilation manuelle, pause téléinspiratoire, cmh 2 O, sec (Hedenstierna G et al. Acta Anaesthesiol Scand 1995)

33 Recrutement alvéolaire et PEP dans la chirurgie bariatrique laparoscopique VC: Vt=8ml/kg; FR=8/min; PEP=4 cmh 2 O (n=10) vs VC conventionnelle + recrutement (n=10) Whalen et al. Anesth Analg 2006

34 Principes de la ventilation chez l obl obèse Préoxyg oxygénation Ventilation peropératoire ratoire VC vs PC Stratégie de prise en charge des hypoxémies Ventilation postopératoire

35 Obésit sité et fonction respiratoire postopératoire Obèses 300 Non obèses 2,5 Atélectasie 46 % des obèses Compliance (ml/cmh 2 O) 150 * * * * CRF (L) Patient à risque d hypoxie d postopératoire Risque x 2,3 Présence ou non d un d SAOS Attention curarisation résidueller Attention aux morphiniques Position 1/2 assise Oxygénoth nothérapie, CPAP, BIPAP 0 0 Cpl tot Cpl pul Cpl thx CRF Pelosi, Chest 1996 Keith Rose, Anesthesiology 1994 Eichenberger, Anesth Analg 2002

36 Intérêt de la BIPAP au masque après gastroplastie VNI pendant 2H toutes les 3H vs O 2 au masque Joris et al. Chest 1997

37 CPAP et traitement des hypoxémies postopératoires PaO 2 / FIO 2 <300 mmhg, CPAP CPAP à 7,5 cmh 2 O vs O 2 au masque pour FIO 2 à 0,5 pendant 6H Squadrone et al.. JAMA 2005

38 Conclusions Altération de la fonction respiratoire chez les obèses morbides Aggravation des troubles respiratoires AG Chirurgie Fréquence des hypoxies périopératoiresratoires Techniques de ventilation périopératoireratoire basées sur: Le recrutement alvéolaire La prévention du collapsus alvéolaire

Préoxygénation du patient obèse sévère. Elodie MEUNIER IADE-CHU POITIERS Dr Franck PETITPAS Médecin Anesthésiste Réanimateur-CHU POITIERS

Préoxygénation du patient obèse sévère. Elodie MEUNIER IADE-CHU POITIERS Dr Franck PETITPAS Médecin Anesthésiste Réanimateur-CHU POITIERS Préoxygénation du patient obèse sévère Elodie MEUNIER IADE-CHU POITIERS Dr Franck PETITPAS Médecin Anesthésiste Réanimateur-CHU POITIERS Les réserves en O₂ chez le sujet normal Total CRF Sang Tissus Campbell,

Plus en détail

INDICATEURS D UNE BONNE VENTILATION MÉCANIQUE AU BLOC OPÉRATOIRE

INDICATEURS D UNE BONNE VENTILATION MÉCANIQUE AU BLOC OPÉRATOIRE INDICATEURS D UNE BONNE VENTILATION MÉCANIQUE AU BLOC OPÉRATOIRE Dr Emmanuel Robin Clinique d Anesthésie-Réanimation Cardiothoracique CHU de Lille QUELS SONT LES RECOMMANDATIONS DES SOCIÉTÉS SAVANTES (SFAR,SRLF

Plus en détail

Ventilation Protectrice en dehors du SDRA et de l ALI. Pierre Michelet Réanimation des Urgences

Ventilation Protectrice en dehors du SDRA et de l ALI. Pierre Michelet Réanimation des Urgences Ventilation Protectrice en dehors du SDRA et de l ALI Pierre Michelet Réanimation des Urgences Objectifs Pédagogiques Ventilation «protectrice» Arguments en faveur de lésions induites par la ventilation

Plus en détail

post-opératoireopératoire

post-opératoireopératoire Utilisation de la VNI en post-opératoireopératoire Claude-charles Balick-Weber Réanimation médicale CHU BORDEAUX D après Daprès la SRLF Indication i de VNI en POST-OPÉRATOIRE OPÉRATOIRE : En post-opératoire

Plus en détail

Le syndrome obésité hypoventilation

Le syndrome obésité hypoventilation Le syndrome obésité hypoventilation Docteur Sandrine Pontier Marchandise Hôpital Larrey CHU Toulouse Définition Insuffisance respiratoire hypercapnique (PaO 2 < 70 mmhg et PaCO 2 45 mmhg) chez un obèse

Plus en détail

Principes de la ventilation mécanique

Principes de la ventilation mécanique Principes de la ventilation mécanique Dr Guillaume Carteaux Réanimation médicale, Groupe de recherche CARMAS Hôpitaux universitaires Henri Mondor guillaume.carteaux@hmn.aphp.fr Objectifs Comprendre les

Plus en détail

Les bases de la ventilation mécanique

Les bases de la ventilation mécanique Les bases de la ventilation mécanique JM Constantin, M.D. Ph.D. GRED CNRS 6293 INSERM U1103 Département de Médecine Périopératoire Responsable des Réanimations CHU Clermont-Ferrand ventilation mécanique

Plus en détail

Retentissement pulmonaire de l obésité

Retentissement pulmonaire de l obésité Retentissement pulmonaire de l obésité Dr Laure Belmont Service de Pneumologie Centre hospitalier d Argenteuil 16eme journée des formations de associations du val d Oise 08 février 2015 Poumons et obésité?

Plus en détail

Le SAOS et Anesthésie. Elodie MEUNIER IADE Géraldine GRANDE IADE Matthieu BOISSON MAR

Le SAOS et Anesthésie. Elodie MEUNIER IADE Géraldine GRANDE IADE Matthieu BOISSON MAR Le SAOS et Anesthésie Elodie MEUNIER IADE Géraldine GRANDE IADE Matthieu BOISSON MAR EPIDEMIOLOGIE Après 50 ans, 4% hommes et 2% femmes diagnostiqués 60-90% patients obèses atteints d un SAOS Constante

Plus en détail

Introduction. Faut-il administrer systématiquement de l oxygène en SSPI?

Introduction. Faut-il administrer systématiquement de l oxygène en SSPI? Faut-il administrer systématiquement de l oxygène en SSPI? Maryse COUAILLET Dan BENHAMOU Département d Anesthésie-Réanimation Hôpital Antoine Béclère Université Paris-Sud France Introduction Surveillance

Plus en détail

La ventilation non invasive: «savoir les régler, souffler ne suffit pas!»

La ventilation non invasive: «savoir les régler, souffler ne suffit pas!» La ventilation non invasive: «savoir les régler, souffler ne suffit pas!» Alain.palot@ap-hm.fr Benjamin.coiffard@ap-hm.fr Quel ventilateur? Niveau 1 Ventilateurs sans batterie < 8 h BPCO SOH Déformation

Plus en détail

Principes de la ventilation mécanique: de la VNI à la VI

Principes de la ventilation mécanique: de la VNI à la VI Principes de la ventilation mécanique: de la VNI à la VI Guillaume CARTEAUX Service de Réanimation Médicale, Hôpital Henri Mondor, Créteil guillaume.carteaux@hmn.aphp.fr DES de pneumologie 05-04-2013 Ventilateurs

Plus en détail

PATHOLOGIES RESPIRATOIRES ET OBESITE

PATHOLOGIES RESPIRATOIRES ET OBESITE PATHOLOGIES RESPIRATOIRES ET OBESITE L obésité: un nouveau facteur de risque de l asthme? Le syndrome obésité-hypoventilation ou le syndrome de Pickwick revisté Le syndrome d apnée du sommeil et obésité

Plus en détail

VNI dans le syndrome obésité-hypoventilation

VNI dans le syndrome obésité-hypoventilation VNI dans le syndrome obésité-hypoventilation Jean-Pierre LAABAN Hôtel-Dieu, Paris Faculté de Médecine René Descartes Université Paris 5 Syndrome obésité-hypoventilation (SOH) Défini par l existence d une

Plus en détail

IPPB, Cough Assist, VNI : qu est-ce que ça signifie, à quoi ça sert?

IPPB, Cough Assist, VNI : qu est-ce que ça signifie, à quoi ça sert? R4P Réseau Régional de Rééducation et de Réadaptation Pédiatrique en Rhône-Alpes IPPB, Cough Assist, VNI : qu est-ce que ça signifie, à quoi ça sert? Jessica BEHRENS-VIEUDRIN Kinésithérapeute Allp Objectifs

Plus en détail

Ventilation au bloc : Les incontounables. Bourgain JL Service d anesthésie Département du bloc opératoire

Ventilation au bloc : Les incontounables. Bourgain JL Service d anesthésie Département du bloc opératoire Ventilation au bloc : Les incontounables Bourgain JL Service d anesthésie Département du bloc opératoire Introduction L actualité : La baisse des volumes pulmonaires et l augmentation des pressions d insufflation

Plus en détail

Etait une curiosité (rareté) au moment de sa description il y a 50 ans ( ) par Auchinloss et al, Sieker et al, Weil et al,

Etait une curiosité (rareté) au moment de sa description il y a 50 ans ( ) par Auchinloss et al, Sieker et al, Weil et al, Le syndrome obésité hypoventilation (SOH) Etait une curiosité (rareté) au moment de sa description il y a 50 ans (1955-1956) par Auchinloss et al, Sieker et al, Weil et al, Burwell et al. Est considéré

Plus en détail

Anesthésie et système respiratoire. Anesthésie et système respiratoire. Buts de la respiration. Métabolisme et oxygénation. Quotient respiratoire

Anesthésie et système respiratoire. Anesthésie et système respiratoire. Buts de la respiration. Métabolisme et oxygénation. Quotient respiratoire système respiratoire Au cours d'une anesthésie au chloroforme, la respiration est parfois due au seul diaphragme tandis que les JF. BRICHANT CHU de Liège muscles intercostaux sont paralysés John Snow,

Plus en détail

Prise en charge des voies aériennes et de la ventilation périopératoire des patients obèses

Prise en charge des voies aériennes et de la ventilation périopératoire des patients obèses Le Congrès Infirmiers. Infirmier(e)s anesthésistes diplômé(e)s d état 2013 Sfar. Tous droits réservés. Prise en charge des voies aériennes et de la ventilation périopératoire des patients obèses Yazid

Plus en détail

Principes de la ventilation mécanique en néonatologie

Principes de la ventilation mécanique en néonatologie Principes de la ventilation mécanique en néonatologie Pr. K. MENIF - Pr. M.DOUAGI Service de réanimation pédiatrique polyvalente - Hôpital d enfants de Tunis Service de néonatologie-hôpital militaire de

Plus en détail

Particularités. Eléments de physiologie Ventilateurs et circuits Modes de ventilation Monitorage Situations particulières. Serge Dalmas, JLAR 2012

Particularités. Eléments de physiologie Ventilateurs et circuits Modes de ventilation Monitorage Situations particulières. Serge Dalmas, JLAR 2012 La ventilation chez l enfant Particularités Eléments de physiologie Ventilateurs et circuits Modes de ventilation Monitorage Situations particulières Serge Dalmas, JLAR 2012 1 Physiologie respiratoire

Plus en détail

ANESTHESIE ET OBESITE

ANESTHESIE ET OBESITE ANESTHESIE ET OBESITE TROIS CIRCONSTANCES : - CHIRURGIE BARIATRIQUE - CHIRURGIE PROGRAMMEE AUTRE - CHIRURGIE EN URGENCE ANESTHESIE ET OBESITE EVALUATION DES RISQUES CHIRURGIE BARIATRIQUE ET RISQUE ANESTHESIQUE

Plus en détail

Physiopathologie de l obésité et évaluation préopératoire

Physiopathologie de l obésité et évaluation préopératoire Jounées d Anesthésie et de Réanimation de Picardie Mercredi 15 Juin 2011 Physiopathologie de l obésité et évaluation préopératoire Jean-Etienne Bazin CHU Estaing Clermont-Ferrand Conflits d intérêts Poids

Plus en détail

Obésité et Syndrome d obésité hypoventilation, des EFR à la ventilation

Obésité et Syndrome d obésité hypoventilation, des EFR à la ventilation Obésité et Syndrome d obésité hypoventilation, des EFR à la ventilation Dr Jesus Gonzalez-Bermejo UARD (Unité d Appareillage Respiratoire de Domicile) Service de Pneumologie et de Réanimation Groupe Hospitalier

Plus en détail

Les manœuvres de recrutement alvéolaire au cours du SDRA

Les manœuvres de recrutement alvéolaire au cours du SDRA La controverse Les manœuvres de recrutement alvéolaire au cours du SDRA ou Pourquoi il ne faut pas faire de manœuvres de recrutement dans le SDRA DESC de Réanimation médicale Bordeaux 18 mars 2009 Frédéric

Plus en détail

Caroline SAMIER DESC Réanimation Médicale Bordeaux Mars 2009

Caroline SAMIER DESC Réanimation Médicale Bordeaux Mars 2009 Caroline SAMIER DESC Réanimation Médicale Bordeaux Mars 2009 Ventilation idéale : Contexte Maintien d une pression trans-pulmonaire suffisante pour l oxygénation Minimiser le collapsus alvéolaire Lutter

Plus en détail

Physiologie de la ventilation mécanique. Martin Lessard Département d'anesthésie anesthésie-réanimation Service de soins intensifs

Physiologie de la ventilation mécanique. Martin Lessard Département d'anesthésie anesthésie-réanimation Service de soins intensifs Physiologie de la ventilation mécanique Martin Lessard Département d'anesthésie anesthésie-réanimation Service de soins intensifs CHA 12 mars 2009 Équation du mouvement de l'air (Equation of motion) Résistance

Plus en détail

Obésité morbide au bloc opératoire : les aspects respiratoires

Obésité morbide au bloc opératoire : les aspects respiratoires Obésité morbide au bloc opératoire : les aspects respiratoires Gilles Lebuffe Pôle d Anesthésie-Réanimation de l Hôpital Huriez, CHU de Lille, 59037, Lille cedex Correspondance : Pr Gilles Lebuffe, Pôle

Plus en détail

Principes de la ventilation mécanique

Principes de la ventilation mécanique Principes de la ventilation mécanique Pr. Vincent Castelain Service de réanimation médicale Hôpital de Hautepierre / Strasbourg Plan Historique Concept et Mécanique Physiopathologie Les différents modes

Plus en détail

VENTILATION NON INVASIVE

VENTILATION NON INVASIVE VENTILATION NON INVASIVE INDICATIONS DE LA VNI Envisageable chez un patient en IRA capable de comprendre et de collaborer : Fatigué mais non épuisé, Signes de détresse notamment FR > 25/minute, respiration

Plus en détail

Bases de la ventilation mécanique. C. Damm Réanimation Chirurgicale ROUEN

Bases de la ventilation mécanique. C. Damm Réanimation Chirurgicale ROUEN Bases de la ventilation mécanique C. Damm Réanimation Chirurgicale ROUEN Ventilation mécanique: définition Technique prothétique qui permet de suppléer temporairement la défaillance de l appareil ventilatoire

Plus en détail

Ventilation mécanique

Ventilation mécanique Ventilation mécanique en médecine d urgence Modes ventilatoires Indications / Contre-indications Paramètres de surveillance Christelle PALIN, IDE Dr ANDRE, PH et Dr TAKUN, PH Service d Accueil des Urgences,

Plus en détail

Module Ventilation - Partie 2

Module Ventilation - Partie 2 Dr Amathieu R. Module ventilation partie 2 Promotion DU 2010-2011 Date d intervention : 13/12/10 «Ce document est la propriété de son (ses) auteur(s) respectif(s). Toute reproduction, représentation, ti

Plus en détail

VENTILATION ARTIFICIELLE. Louis PUYBASSET Unité de NeuroAnesthésie-Réanimation Hôpital Pitié-Salpêtrière

VENTILATION ARTIFICIELLE. Louis PUYBASSET Unité de NeuroAnesthésie-Réanimation Hôpital Pitié-Salpêtrière VENTILATION ARTIFICIELLE Louis PUYBASSET Unité de NeuroAnesthésie-Réanimation Hôpital Pitié-Salpêtrière VENTILATION ARTIFICIELLE HISTORIQUE OBJECTIFS - INDICATIONS MOYENS COMPLICATIONS MONITORAGE VENTILATION

Plus en détail

CONSEQUENCES RESPIRATOIRES ET COMPLICATIONS. COSTA MAGDA DESC REA DESC REA Limoges 2008

CONSEQUENCES RESPIRATOIRES ET COMPLICATIONS. COSTA MAGDA DESC REA DESC REA Limoges 2008 CONSEQUENCES RESPIRATOIRES DE LA CHIRURGIE ABDOMINALE ET COMPLICATIONS COSTA MAGDA DESC REA DESC REA Limoges 2008 INTRODUCTION Pas de définition consensuelle Incidence: 32% 4% Maximales entre J3 et J7

Plus en détail

VENTILATION NON INVASIVE à domicile Modes et réglages

VENTILATION NON INVASIVE à domicile Modes et réglages VENTILATION NON INVASIVE à domicile Modes et réglages François CHABOT Maladies Respiratoires et Réanimation Respiratoire CHU de Nancy 15 octobre 2011 Ventilation non invasive Ventilation en pression négative

Plus en détail

PRISE EN CHARGE DES VOIES AERIENNES ET DE LA VENTILATION PERIOPERATOIRE DES PATIENTS OBESES. Jean-Etienne Bazin

PRISE EN CHARGE DES VOIES AERIENNES ET DE LA VENTILATION PERIOPERATOIRE DES PATIENTS OBESES. Jean-Etienne Bazin PRISE EN CHARGE DES VOIES AERIENNES ET DE LA VENTILATION PERIOPERATOIRE DES PATIENTS OBESES Jean-Etienne Bazin Service d Anesthésie-Réanimation, CHU Estaing, 1 place Lucie Aubrac 63001 Clermont-Ferrand

Plus en détail

VNI, comment la régler aux urgences? Dr Sudrial, SAMU 974, Séminaire interrégional DESC MU, Région Sud Ouest Océan Indien, 18 Mars 2016

VNI, comment la régler aux urgences? Dr Sudrial, SAMU 974, Séminaire interrégional DESC MU, Région Sud Ouest Océan Indien, 18 Mars 2016 VNI, comment la régler aux urgences? Dr Sudrial, SAMU 974, Séminaire interrégional DESC MU, Région Sud Ouest Océan Indien, 18 Mars 2016 Plan La mise en place Les modes Les réglages Les problèmes rencontrés

Plus en détail

OVERLAP SYNDROME. IAMANDI Carmen. Service de pneumologie

OVERLAP SYNDROME. IAMANDI Carmen. Service de pneumologie OVERLAP SYNDROME IAMANDI Carmen Service de pneumologie 1 Overlap syndrome Définition Epidémiologie Physiopathologie Clinique Investigations Traitement 2 Définition Flenley (1985) : Association d un syndrome

Plus en détail

Bases de la ventilation mécanique. C. Damm Réanimation Chirurgicale ROUEN

Bases de la ventilation mécanique. C. Damm Réanimation Chirurgicale ROUEN Bases de la ventilation mécanique C. Damm Réanimation Chirurgicale ROUEN Ventilation mécanique: définition Technique prothétique qui permet de suppléer temporairement la défaillance de l appareil ventilatoire

Plus en détail

SAOS et Hypoventilation

SAOS et Hypoventilation SAOS et Hypoventilation Symposium Philips JPRS Septembre 2011 Thibaut Gentina Laboratoire du sommeil Pneumologie Clinique de la Louvière - Lille SAOS et Hypoventilation 1- Hypoventilation : Définition

Plus en détail

Faut-il administrer systématiquement de l oxygène en SSPI?

Faut-il administrer systématiquement de l oxygène en SSPI? Faut-il administrer systématiquement de l oxygène en SSPI? Dan BENHAMOU Département d Anesthésie-Réanimation Hôpital Antoine Béclère Université Paris-Sud France Introduction Surveillance obligatoire en

Plus en détail

Anesthésie du patient obèse

Anesthésie du patient obèse Anesthésie du patient obèse Dr Matthieu Biais Pôle d Anesthésie et de Réanimation Hôpital Pellegrin, Bordeaux Jeudi 9 septembre 2010 PLAN Définitions Incidence Étiologies Physiopathologie Pharmacologie

Plus en détail

Ventilation Non-Invasive

Ventilation Non-Invasive Ventilation Non-Invasive chez les enfants Indications et contre indications Etienne Javouhey, Emmanuelle Bertholet Hôpital Edouard Herriot, Lyon VNI (en aigu) chez l enfant Aucune étude contrôlée Peu de

Plus en détail

MODES VENTILATOIRES DIPLÔME UNIVERSITAIRE SOINS INFIRMIERS EN RÉANIMATION, SALLE DE SURVEILLANCE POST INTERVENTIONNELLE ET URGENCES

MODES VENTILATOIRES DIPLÔME UNIVERSITAIRE SOINS INFIRMIERS EN RÉANIMATION, SALLE DE SURVEILLANCE POST INTERVENTIONNELLE ET URGENCES MODES VENTILATOIRES DIPLÔME UNIVERSITAIRE SOINS INFIRMIERS EN RÉANIMATION, SALLE DE SURVEILLANCE POST INTERVENTIONNELLE ET URGENCES 28 janvier 213 Dr Christophe Denantes Fonctions et réglages d un ventilateur

Plus en détail

Complications respiratoires en postopératoire de chirurgie abdominale

Complications respiratoires en postopératoire de chirurgie abdominale Complications respiratoires en postopératoire de chirurgie abdominale Antoine Dewitte 26 mars 2013 SAR 2 Anesthésie-Réanimation Digestive et Thoracique IRA postopératoire: épidémiologie Les plus fréquentes

Plus en détail

PHYSIOLOGIE DE LA RESPIRATION. Pr. André DENJEAN 2011

PHYSIOLOGIE DE LA RESPIRATION. Pr. André DENJEAN 2011 PHYSIOLOGIE DE LA RESPIRATION Pr. André DENJEAN 2011 Physiologie de la Respiration Comprend l étude de : La ventilation (commande, effecteurs, mécanique, contrôle) Des échanges gazeux et des transports

Plus en détail

LE POUMON DANS TOUS SES ÉTATS Anesthésie et prise en charge ventilatoire

LE POUMON DANS TOUS SES ÉTATS Anesthésie et prise en charge ventilatoire Le Congrès Infirmiers. Infirmier(e)s anesthésistes diplômé(e)s d état 2014 Sfar. Tous droits réservés. LE POUMON DANS TOUS SES ÉTATS Anesthésie et prise en charge ventilatoire L. Brocker, O. Langeron Département

Plus en détail

LA VENTILATION NON INVASIVE MICHEL SIRODOT SALLANCHES 2003

LA VENTILATION NON INVASIVE MICHEL SIRODOT SALLANCHES 2003 LA VENTILATION NON INVASIVE MICHEL SIRODOT SALLANCHES 2003 La ventilation non invasive Technique destinée à augmenter la ventilation alvéolaire sans utiliser de dispositif intratrachéal Ventilation en

Plus en détail

Modes ventilatoires conventionnels et dérivés. A. Mercat

Modes ventilatoires conventionnels et dérivés. A. Mercat Modes ventilatoires conventionnels et dérivés A. Mercat Cycles ventilatoires Déclenchement (trigger) P 0 Variable contrôlée (limit) V 0 Cyclage (cycling) t Classification des cycles Spontaneous Mandatory

Plus en détail

Dr Nathalie Stremler-Le Bel Centre Spécialisé de l Obésité Unité de Pneumo-Pédiatrie CHU Timone Enfants, Marseille

Dr Nathalie Stremler-Le Bel Centre Spécialisé de l Obésité Unité de Pneumo-Pédiatrie CHU Timone Enfants, Marseille Techniques ventilatoires de l enfant obèse dans le SOH et le SAOS Dr Nathalie Stremler-Le Bel Centre Spécialisé de l Obésité Unité de Pneumo-Pédiatrie CHU Timone Enfants, Marseille 6 ème journée RespiRare,

Plus en détail

Ventilation mécanique en réanimation. Bui HN Réanimation médicale

Ventilation mécanique en réanimation. Bui HN Réanimation médicale Ventilation mécanique en réanimation. Les modes ventilatoires. Bui HN Réanimation médicale Respiration spontanée Paw ( cmh 2 0 ) Ppl ( cmh 2 0 ) 0-10 100 Ptp Débit ( l.min -1 ) 0 INSP EXP 100 Régime de

Plus en détail

M.A. PLANCHE. Cadre de Santé Service de Médecine Physique et de Réadaptation CHU Nancy-Brabois Adultes, IRR Nancy 2010

M.A. PLANCHE. Cadre de Santé Service de Médecine Physique et de Réadaptation CHU Nancy-Brabois Adultes, IRR Nancy 2010 M.A. PLANCHE Cadre de Santé Service de Médecine Physique et de Réadaptation CHU Nancy-Brabois Adultes, IRR Nancy 2010 INTRODUCTION OBJECTIFS kinésithérapiques! Prévenir les complications précoces : pulmonaires

Plus en détail

La partie de l'image avec l'id de relation rid2 n'a pas été trouvée dans le fichier. IDE : E. SIMAN, J.BERTRAND

La partie de l'image avec l'id de relation rid2 n'a pas été trouvée dans le fichier. IDE : E. SIMAN, J.BERTRAND La partie de l'image avec l'id de relation rid2 n'a pas été trouvée dans le fichier. IDE : E. SIMAN, J.BERTRAND Dr M. SEBBANE LA VNI C EST QUOI? Assistance ventilatoire sous forme de pression positive

Plus en détail

Notions de base. aux soins intensifs pédiatriques. Soins intensifs pédiatriques HOPITAL DE JOLIMONT

Notions de base. aux soins intensifs pédiatriques. Soins intensifs pédiatriques HOPITAL DE JOLIMONT Notions de base de ventilation assistée Dr Jean Papadopoulos Soins intensifs pédiatriques HOPITAL DE JOLIMONT La Louvière L ENFANT N EST PAS UN ADULTE EN MINIATURE Différences : Anatomiques Physiologiques

Plus en détail

Chirurgie Bariatrique: Quelle Evaluation pré opératoire? M.KHALLOUKI FMPM

Chirurgie Bariatrique: Quelle Evaluation pré opératoire? M.KHALLOUKI FMPM Chirurgie Bariatrique: Quelle Evaluation pré opératoire? M.KHALLOUKI FMPM mdkhallouki@gmail.com Que faire devant malade qui se présente en consultation en vue d un traitement chirurgical de l obésité?

Plus en détail

Les modes de ventilation

Les modes de ventilation Les modes de ventilation Introduction La ventilation artificielle (ou mécanique) est destinée à suppléer ou à remplacer chez un patient une ventilation inefficace ou absente. 2 modalités : ventilation

Plus en détail

A BOUT DE SOUFFLE. Société de Médecine de Franche-Comté V.Gillet - R.Martarello - B.Fergane- le don du souffle Besançon

A BOUT DE SOUFFLE. Société de Médecine de Franche-Comté V.Gillet - R.Martarello - B.Fergane- le don du souffle Besançon A BOUT DE SOUFFLE Société de Médecine de Franche-Comté 16.12.2010 V.Gillet - R.Martarello - B.Fergane- le don du souffle Besançon Maladies neuromusculaires : définition Atteintes de l unité motrice, primitives,

Plus en détail

VNI en urgences pour quels malades?

VNI en urgences pour quels malades? VNI en urgences pour quels malades? Dr Laura Laudrin, Urgences-SMUR, CH Chinon - PLAN Définition Avantages Indications Contre-indications Mise en place Effets indésirables et limites Conclusions 2 Définition

Plus en détail

Physiologie des échanges gazeux. A. Mercat

Physiologie des échanges gazeux. A. Mercat Physiologie des échanges gazeux A. Mercat Déterminants de l hypoxémie Le shunt Effet PvO2 Relation shunt-débit Effets de la PEEP PaCO2 espace mort Evaluation de l hypoxémie Déterminants de l hypoxémie

Plus en détail

VNI ET TRAUMATISMES THORACIQUES

VNI ET TRAUMATISMES THORACIQUES VNI ET TRAUMATISMES THORACIQUES P. Beuret Réanimation polyvalente Lyon 02/06 LESIONS RESPONSABLES D IRA Fractures costales Volet costal Pneumo/hémothorax Contusion pulmonaire Douleur Mouvement paradoxal

Plus en détail

Asynchronies patient ventilateur: mode NAVA

Asynchronies patient ventilateur: mode NAVA Asynchronies patient ventilateur: mode NAVA F. Vargas Service de Réanimation Médicale 59 ème réunion interrégionale de Réanimation Médicale AJRCCM 2000 Fin d inspiration Retard à l expiration Retard à

Plus en détail

Dr Anita Verleije ULB

Dr Anita Verleije ULB Dr Anita Verleije ULB Obésité Etat métabolique caractérisé par un excès de matière grasse entraînant des conséquences néfastes pour la santé IMC poids en kg (taille en m) 2 25kg/m 2 30 40 50 surpoids

Plus en détail

Centre Hospitalier Universitaire Vaudois (2011)

Centre Hospitalier Universitaire Vaudois (2011) Centre Hospitalier Universitaire Vaudois (2011) 1011 lits (taux d occupation 92%) 45 864 admissions Séjour moyen: 8.1 jours 3 000 initiations VNI (6.5% des patients hospitalisés) 36 000 séances de VNI

Plus en détail

Classification et indications

Classification et indications VENTILATION MECANIQUE Classification et indications DrJAMOUSSI A. DEFINITION La ventilation mécanique (ou artificielle) est destinée à suppléer de façon totale ou partielle une ventilation absente ou inefficace.

Plus en détail

Physiologie du Système Respiratoire. Les volumes pulmonaires. Les volumes pulmonaires. Les volumes pulmonaires

Physiologie du Système Respiratoire. Les volumes pulmonaires. Les volumes pulmonaires. Les volumes pulmonaires Physiologie du Système Respiratoire Les volumes pulmonaires COURS 3 Ventilation pulmonaire: 2. Volumes et capacités pulmonaires 3. 4. Distribution régionale de la ventilation Sandrine Launois-Rollinat

Plus en détail

Quelques concepts de physiopathologie lors l insuffisance respiratoire aiguë. Définition

Quelques concepts de physiopathologie lors l insuffisance respiratoire aiguë. Définition Quelques concepts de physiopathologie lors l insuffisance respiratoire aiguë Dr H.Rozé Réanimation MHL Unité Thoracique Définition Incapacité du poumon à assurer une oxygénation satisfaisante et/ou de

Plus en détail

Quels patients? Quelles étiologies? Quels stades?

Quels patients? Quelles étiologies? Quels stades? JOURNEE DE FORMATION ARAIRLOR/AGEVIE PONT-A-MOUSSON, 15 OCTOBRE 2011 LA VENTILATION NON INVASIVE DES INSUFFISANTS RESPIRATOIRES CHRONIQUES Quels patients? Quelles étiologies? Quels stades? INDICATIONS

Plus en détail

Modes de Ventilation Principes et intérêts. Nicolas TERZI - MD-PhD Inserm U1075 Caen Service de Réanimation Médicale CHU de Caen

Modes de Ventilation Principes et intérêts. Nicolas TERZI - MD-PhD Inserm U1075 Caen Service de Réanimation Médicale CHU de Caen Modes de Ventilation Principes et intérêts Nicolas TERZI - MD-PhD Inserm U1075 Caen Service de Réanimation Médicale CHU de Caen Déclaration de liens Déclare les liens suivants : MAQUET: Support logistique

Plus en détail

Faut-il monitorer la curarisation?

Faut-il monitorer la curarisation? XXIX ème journée d Anesthésie-Réanimation de Picardie 20 juin 2012 Faut-il monitorer la curarisation? Dr Thibault LOUPEC Pr Bertrand DEBAENE Département d Anesthésie-Réanimation CHU de Poitiers Conflits

Plus en détail

LA VENTILATION NON INVASIVE (VNI) DANS LES PATHOLOGIES NEURO-MUSCULAIRES

LA VENTILATION NON INVASIVE (VNI) DANS LES PATHOLOGIES NEURO-MUSCULAIRES Collège de pathologie respiratoire d Alsace Saverne - 19 novembre 2011 LA VENTILATION NON INVASIVE (VNI) DANS LES PATHOLOGIES NEURO-MUSCULAIRES S. HIRSCHI Service de Pneumologie Nouvel Hôpital Civil HUS

Plus en détail

Les modes ventilatoires en anesthésie. K. Nouette-Gaulain 2013 Pôle D anesthésie Réanimation CHU Pellegrin Bordeaux

Les modes ventilatoires en anesthésie. K. Nouette-Gaulain 2013 Pôle D anesthésie Réanimation CHU Pellegrin Bordeaux Les modes ventilatoires en anesthésie K. Nouette-Gaulain 2013 Pôle D anesthésie Réanimation CHU Pellegrin Bordeaux Généralités Pendant longtemps ventiler un patient en anesthésie : - Suppléer les effets

Plus en détail

Ventilation pulmonaire (2) Le cycle respiratoire

Ventilation pulmonaire (2) Le cycle respiratoire UE3-2 - Physiologie Physiologie Respiratoire Chapitre 3 : Ventilation pulmonaire (2) Le cycle respiratoire Docteur Sandrine LAUNOIS-ROLLINAT Année universitaire 2011/2012 Université Joseph Fourier de Grenoble

Plus en détail

Informations cliniques apportées par la lecture des courbes du ventilateur

Informations cliniques apportées par la lecture des courbes du ventilateur Informations cliniques apportées par la lecture des courbes du ventilateur PG Guitard PH anesthésie-réanimation CHU Rouen CHU_ Hôpitaux de Rouen - page 1 Bases physiologiques CHU_ Hôpitaux de Rouen - page

Plus en détail

La sclérose Latérale amyotrophique et la respiration. F Baharloo CHR Citadelle

La sclérose Latérale amyotrophique et la respiration. F Baharloo CHR Citadelle La sclérose Latérale amyotrophique et la respiration F Baharloo CHR Citadelle titres Définition maladies neuromusc Mécanismes d insuffisance respi. Mécanismes dans neuro musc. Hypoventilation. Autres problèmes

Plus en détail

Provilho Trial : PEEP et anesthésie générale en chirurgie abdominale.

Provilho Trial : PEEP et anesthésie générale en chirurgie abdominale. Guillaume Cintrat DES Anesthésie-réanimation Service du Dr Tabary Anesthésie CHIPS Provilho Trial : PEEP et anesthésie générale en chirurgie abdominale. High versus low positive end-expiratory pressure

Plus en détail

I N T E R A C T I O N S C O E U R P O U M O N

I N T E R A C T I O N S C O E U R P O U M O N I N T E R A C T I O N S C O E U R P O U M O N DESC REANIMATION Décembre 2014 Etudiant: JAFFAL Karim Tuteur: Pr D. MATHIEU IMPACT EN PATHOLOGIE RESPIRATOIRE IMPACT EN PATHOLOGIE CARDIAQUE PRECHARGE DEPENDANCE

Plus en détail

Objectifs. Minimiser le risque baro-volotraumatique. Optimiser le recrutement alvéolaire. Séparer dès que possible le patient du respirateur

Objectifs. Minimiser le risque baro-volotraumatique. Optimiser le recrutement alvéolaire. Séparer dès que possible le patient du respirateur SDRA lié à la grippe A (H1N1)-2009 Recommandations pour l assistance respiratoire A. Mercat, J-C.M. Richard, A. Combes, J. Chastre, J.D. Ricard, D. Dreyfuss, L. Brochard Pour le Réseau de Recherche en

Plus en détail

ATELIER 4 TRAUMATISME THORACIQUE. P.Banwarth K.Tazarourte

ATELIER 4 TRAUMATISME THORACIQUE. P.Banwarth K.Tazarourte ATELIER 4 TRAUMATISME THORACIQUE Experts L.Ducros P.Michelet Animateurs P.Banwarth K.Tazarourte Rapporteur E.Querellou Q1 - CRITERES DE GRAVITE ET ORIENTATION d UN TRAUMATISME THORACIQUE Eléments de gravité

Plus en détail

Dr Vincent JAHANDIEZ Carole VACHOD, IDE. Service de Réanimation Médicale Hôpital Edouard Herriot, Lyon

Dr Vincent JAHANDIEZ Carole VACHOD, IDE. Service de Réanimation Médicale Hôpital Edouard Herriot, Lyon Dr Vincent JAHANDIEZ Carole VACHOD, IDE Service de Réanimation Médicale Hôpital Edouard Herriot, Lyon Modifica(ons anatomiques Compliance : capacité du poumon à se laisser distendre î compliance thoracique

Plus en détail

ANESTHESIE DU PATIENT OBESE I.BOMPART S. RAPAPORT DARII. PESSAC

ANESTHESIE DU PATIENT OBESE I.BOMPART S. RAPAPORT DARII. PESSAC ANESTHESIE DU PATIENT OBESE I.BOMPART S. RAPAPORT DARII. PESSAC Introduction Augmentation de la prévalence Morbi-mortalité cardio-respiratoire et néoplasique Chirurgie bariatrique ou conventionnelle Spécificité

Plus en détail

Effets de l anesthésie sur le système respiratoire. Dr Tian You An (diapo de Dr. Alain Gauthier) Hôpital Notre-Dame novembre 2014

Effets de l anesthésie sur le système respiratoire. Dr Tian You An (diapo de Dr. Alain Gauthier) Hôpital Notre-Dame novembre 2014 Effets de l anesthésie sur le système respiratoire Dr Tian You An (diapo de Dr. Alain Gauthier) Hôpital Notre-Dame novembre 2014 Plan de la présentation 1. Pharmacologie 2. Contrôle de la respiration 3.

Plus en détail

VENTILATION NON INVASIVE

VENTILATION NON INVASIVE VENTILATION NON INVASIVE Principes généraux Jérôme CUNY 29 mai 2015 Collège Régional de Médecine d Urgence Nord-Pas-de-Calais Ventilation Mécanique Prise en charge du Travail inspiratoire du patient AMELIORATION

Plus en détail

Comment administrer l oxygène en ventilation spontanée? Professeur Jacques LEVRAUT Pôle Urgence SAMU SMUR CHU de Nice

Comment administrer l oxygène en ventilation spontanée? Professeur Jacques LEVRAUT Pôle Urgence SAMU SMUR CHU de Nice Comment administrer l oxygène en ventilation spontanée? Professeur Jacques LEVRAUT Pôle Urgence SAMU SMUR CHU de Nice Air Oxygène 21% Les différents volumes respiratoires Ventilation spontanée calme de

Plus en détail

Recrutement alvéolaire et choix de la PEP optimale au cours du SDRA

Recrutement alvéolaire et choix de la PEP optimale au cours du SDRA Recrutement alvéolaire et choix de la PEP optimale au cours du SDRA M. Gainnier P. Michelet Réanimation Médicale Réanimation des Urgences (Pôle RUSH) Hôpital Ste Marguerite Marseille Objectif de la VM

Plus en détail

1 Allain.V.02/02/05.

1 Allain.V.02/02/05. 1 La Ventilation Artificielle Et Les Différents Modes Ventilatoires 1 La Ventilation Artificielle Et Les Différents Modes Ventilatoires Présentation et surveillance d un malade intubé ventilé. 1 2 Introduction

Plus en détail

Critères d admission SIPO et soins continus

Critères d admission SIPO et soins continus Critères d admission SIPO et soins continus G. Lebuffe Pôle d anesthésie-réanimation Hôpital Claude Huriez CHRU de Lille, France Soins intensifs: Décret 2002 D 124-104 Unité prenant en charge les patients

Plus en détail

Les modes de ventilation contrôlée

Les modes de ventilation contrôlée Les modes de ventilation contrôlée Martin Lessard m.d. Service de soins intensifs Hôpital de l Enfant-Jésus 8 mars 2012 PLAN Classification des modes de ventilation Paramètres de la ventilation contrôlée

Plus en détail

Critères prédictifs. Difficultés et échecs du sevrage de la ventilation mécanique et des extubations. Réanimation 2017

Critères prédictifs. Difficultés et échecs du sevrage de la ventilation mécanique et des extubations. Réanimation 2017 Difficultés et échecs du sevrage de la ventilation mécanique et des extubations Critères prédictifs Session thématique Infirmiers et Kinésithérapeutes Réanimation 2017 Matthieu REFFIENNA Kinésithérapeute

Plus en détail

Anesthésie inhalatoire à objectif de concentration: AINOC. Gilles LEBUFFE Clinique d Anesthésie-Réanimation Hôpital Claude Huriez CHRU de Lille

Anesthésie inhalatoire à objectif de concentration: AINOC. Gilles LEBUFFE Clinique d Anesthésie-Réanimation Hôpital Claude Huriez CHRU de Lille Anesthésie inhalatoire à objectif de concentration: AINOC Gilles LEBUFFE Clinique d Anesthésie-Réanimation Hôpital Claude Huriez CHRU de Lille!" Conflits d intérêt Aucun avec cette présentation Les halogénés

Plus en détail

CPAP en pré-hospitalier et aux urgences. 4ème Journée de Réanimation et Urgences Respiratoires

CPAP en pré-hospitalier et aux urgences. 4ème Journée de Réanimation et Urgences Respiratoires CPAP en pré-hospitalier et aux urgences 4ème Journée de Réanimation et Urgences Respiratoires Ventilation Non Invasive (VNI) Définition Ventilation sans intubation trachéale. Par l intermédiaire d un masque

Plus en détail