CONF D4 GYNECOLOGIE OBSTETRIQUE SUJETS

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "CONF D4 GYNECOLOGIE OBSTETRIQUE SUJETS"

Transcription

1 GOBILLOT Sophie CONF D4 GYNECOLOGIE OBSTETRIQUE SUJETS DOSSIER n 1 Mme O., 40 ans, camerounaise, vient vous voir en consultation car elle pense être enceinte. Elle a fait un test urinaire il y a 10 jours qui s est révélé positif. Elle a n a pas eu ses règles depuis 7 semaines, mais n a pas de cycles réguliers, ce qu elle relie au fait qu elle allaite encore son premier qui a juste un an. Sa première grossesse s était déroulée sans aucun suivi, au Cameroun, elle avait été césarisée à 32SA en urgence mais elle ne sait pas dire pourquoi et ne possède pas de compte-rendu opératoire. Elle se souvient juste que la fin de sa grossesse avait été marquée par des céphalées permanentes et des mouches devant les yeux et qu on lui prenait tout le temps la tension. Son bébé ne lui paraissait pas très gros à côté des autres du même âge, mais n avait pas été pesé. Elle ne présente pas d autre antécédent particulier et ne fume pas. La dernière fois qu elle s est pesée, elle faisait 80kg pour 1,65m. 1. Quels risques fœtaux et obstétricaux présente cette patiente pour cette grossesse? Justifiez. 2. Vous prescrivez une échographie de datation. Dans quels buts? 3. Le dépistage du diabète est il justifié chez cette patiente? Quels sont les facteurs de risque rendant nécessaire le dépistage du diabète gestationnel? 4. Quelle stratégie de dépistage du diabète gestationnel proposerez- vous à Mme O.? Quels sont les seuils pathologiques? Mme O. revient vous voir en consultation à 28 SA. Elle suit son régime de façon assez irrégulière mais n a pris que 2 kg depuis la dernière fois que vous l avez vue. Sa tension artérielle est à 125/80. Son col est long, postérieur et ouvert à l orifice externe à 1 doigt. Sa hauteur utérine est mesurée à 31cm. L échographie de 22 SA était normale. 5. Qu en pensez-vous? Quelles sont vos hypothèses diagnostiques? Alors qu une césarienne prophylactique était prévue, la patiente est amenée par les pompiers à 37 SA + 6 jours. Lors de son arrivée, la sage-femme d accueil retrouve un col à 9cm de dilatation avec une présentation céphalique en OIGA qui plonge à la contraction. Les sagesfemmes ont à peine le temps d installer la Mme O. en salle d accouchement que Lidia, enfant de sexe féminin de 4010 grammes, nait. Vous êtes appelé une heure après la délivrance pour des saignements mesurés à 600mL dans la poche de recueil. Vous palpez un utérus mou qui dépasse l ombilic. La tension est à 115/86 avec un pouls à 96bpm. 6. Quel est votre diagnostic? Justifiez. 7. Quelle prise en charge doit immédiatement être réalisée à ce stade?

2 Votre prise en charge est efficace et permet la disparition des saignements et Mme O., après une surveillance rigoureuse peut finalement regagner sa chambre avec Lidia dans les bras. Si les mesures que vous avez prises n avaient pas suffi, d autres mesures auraient pu être appliquées. 8. Citez-les.

3 9. DOSSIER n 2 Vous recevez ce jour en consultation de PMA M. et Mme I. pour un problème d infertilité primaire de couple. Alors qu ils ont arrêté tout moyen de contraception depuis 2 ans et ont des rapports réguliers, Mme I. ne tombe pas enceinte. Mme I. a par ailleurs fait toutes ses sérologies de grossesse, sans particularité. Elle est positive pour la toxoplasmose et la rubéole. Elle est de groupe sanguin A-. L interrogatoire de M. et Mme I. ne rapporte rien de particulier hormis un antécédent d IST à Chlamydiae trachomatis pour Mme I. et une cryptorchidie opérée dans l enfance pour M. I. L examen clinique est normal. 1. Quel bilan para-clinique de première intention réalisez-vous? Finalement, M. et Mme I. décident de faire une pause par rapport à leurs parcours en PMA. Vous les revoyez un an plus tard, Mme I. est tombée enceinte spontanément. La date de ses dernières règles remonte à 8 SA. Elle consulte, affolée, car elle a des traces de sang noir sur sa protection depuis le matin même, sans douleurs pelviennes associées. 2. Quels diagnostics évoquez-vous? 3. Vous pensez à la prévention de l allo-immunisation anti D chez cette patiente Rhésus négatif. Quel est le mécanisme permettant la prévention de cette alloimmunisation? Il s agissait en réalité d un décollement du pôle inférieur de l œuf qui rentre dans l ordre sans intervention de votre part. La grossesse se poursuit sans encombre. A 28 SA, la sage femme libérale qui suit Mme F. vous envoie la patiente en consultation aux urgences car elle est inquiète par rapport au monitoring. 4. Analysez-le. Quel diagnostic suspectez-vous? Quel est l élément manquant pour avoir le tableau clinique complet?

4 5. Quelle est votre prise en charge? Grâce à votre prise en charge appropriée, la grossesse se poursuit sans encombre. Les biométries fœtales sont conformes à l échographie de 32 SA. La patiente revient vous voir pour sa consultation du 9eme mois. Elle vous demande des explications sur l accouchement. 6. Quelles sont les différentes phases de l accouchement eutocique?

5 DOSSIER n 3 Mme T., 28 ans, G1P0, consulte ce lundi 16 septembre, dans le cabinet de gynécologie où vous faites des remplacements, pour une première consultation de grossesse. Ses dernières règles remontent au 9 juillet, avec des cycles réguliers. Elle avait arrêté sa contraception par préservatifs 2 mois auparavant ; elle ne prenait pas de contraception orale. Elle avait fait un test urinaire de grossesse qui s était révélé positif vers la mi-août. Elle présente depuis 2 semaines des nausées avec quelques vomissements matinaux. Elle n a pas encore consulté de médecin pour ce début de grossesse. Cette patiente ne présente pas d antécédent hormis une appendicectomie pendant son adolescence. Elle fume 10 cigarettes par jour. 1. Quels seront les objectifs de cette première consultation? 2. Elle vous appelle car elle ne comprend pas les résultats de ses examens. Expliquez lui ses résultats et les conséquences qui en découlent. Sérologie toxoplasmose : index des IgM à 0.25 (négatif si < 0,80), dosage des IgG à 0,82 UI/mL (négatif si < 1,0 UI/mL) Sérologie rubéole : dosage des IgG à 3107 UI/mL (à 3461 UI/mL le 26 juin) La poursuite de la grossesse se déroule sans anomalie. Vous revoyez la patiente aux urgences obstétricales du CHU de Grenoble où vous continuez votre formation à 30 SA pour des œdèmes des membres inférieurs évoluant depuis quelques jours. Sa tension artérielle au Dynamap est autour de 150/90 et la BU retrouve une albuminurie à 3 croix. En dehors de ses jambes gonflées qu elle trouve fort disgracieuses, elle ne se plaint de rien. 3. Quel est votre diagnostic? Quelle en est la physiopathologie? 4. Quel bilan paraclinique réalisez-vous en consultation? Vous décidez d hospitaliser la patiente dans l unité de Grossesse à Haut Risque pour prise en charge et corticothérapie. Au cours de l hospitalisation, son état clinique ne s améliore pas. Au contraire, la tension artérielle monte à 160/100, malgré le traitement par Loxen, avec une protéinurie à 5g/24h. La patiente se plaint de céphalées permanentes. Elle a pris 5kg en 3 jours. Un soir alors que vous êtes en garde, vous êtes appelé en urgence par la sage-femme du service. Elle avait mis la patiente sous tracé comme tous les soirs et a été alertée par une soudaine bradycardie fœtale à 80bpm. En entrant dans la chambre, Mme T était toute pâle et pliée en deux du fait d une douleur abdominale brutale. 5. Quel est votre diagnostic? 6. Quelle est votre prise en charge? Grâce à votre prise en charge rapide et à celle de l équipe pédiatrique, l histoire termine bien. Après 2 mois en néonat, le petit T. rentre à la maison avec sa mère. Avant de rentrer chez elle, Mme T. vous demande si elle peut avoir d autres enfants. 7. Que lui répondez-vous?

6 DOSSIER n 4 : ECN 2013 Dossier 6

Grossesse normale. Besoins nutritionnels d une femme enceinte (16) Professeur Marc Gamerre Mai 2005

Grossesse normale. Besoins nutritionnels d une femme enceinte (16) Professeur Marc Gamerre Mai 2005 Grossesse normale. Besoins nutritionnels d une femme enceinte (16) Professeur Marc Gamerre Mai 2005 1. Définition La grossesse se définit comme étant l état de la femme enceinte. La fécondation se fait

Plus en détail

Introduction. La consultation préconceptionnelle. http://www.univadis.fr

Introduction. La consultation préconceptionnelle. http://www.univadis.fr Surveillance d une grossesse en médecine générale Professeur Bruno LANGER Département de Gynéco-Obstétrique - Hôpital de Hautepierre - CHU de Strasbourg Introduction Mesdames, messieurs, Nous allons voir

Plus en détail

Module Soins Infirmiers en maternité et aux personnes atteintes d affections gynécologiques MODALITES

Module Soins Infirmiers en maternité et aux personnes atteintes d affections gynécologiques MODALITES INSTITUT DE FORMATION EN SOINS INFIRMIERS Promotion 2005/2008 1ère année 2005/2006 Module Soins Infirmiers en maternité et aux personnes atteintes d affections gynécologiques SITUATION MODULE Maternité

Plus en détail

Le dépistage des risques en cours de la grossesse

Le dépistage des risques en cours de la grossesse Le dépistage des risques en cours de la grossesse DR : BOUCHOUCHA-H Le plan du cours Introduction Les risques à dépistés et les moyens de dépistage L échographie : Conclusion -iso-immunisation : GR-RH

Plus en détail

SUIVI DE GROSSESSE NORMALE

SUIVI DE GROSSESSE NORMALE SUIVI DE GROSSESSE NORMALE DES Gynécologie Médicale 27/03/14 Julie Blanc Maternité Port-Royal Epidémiologie 810 000 naissances en 2013 9,9 +/- 3,7 consultations pendant la grossesse 2010 > 2003 Consultations

Plus en détail

C L I N I Q U E S A I N T - J E A N

C L I N I Q U E S A I N T - J E A N C L I N I Q U E S A I N T - J E A N LIVRET D INFORMATION DES PATIENTES ENTRANT POUR UNE INTERRUPTION VOLONTAIRE DE GROSSESSE (IVG) Clinique Saint-Jean Avenue Georges Bizet 83000 TOULON Tél : 0 826 00 44

Plus en détail

CONF D4 GYNECOLOGIE OBSTETRIQUE 2013 2014 CORRECTIONS

CONF D4 GYNECOLOGIE OBSTETRIQUE 2013 2014 CORRECTIONS GOBILLOT Sophie CONF D4 GYNECOLOGIE OBSTETRIQUE 2013 2014 CORRECTIONS DOSSIER n 1 Mme O., 40 ans, camerounaise, vient vous voir en consultation car elle pense être enceinte. Elle a fait un test urinaire

Plus en détail

BACCALAUREAT TECHNOLOGIQUE SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LA SANTE ET DU SOCIAL BIOLOGIE ET PHYSIOPATHOLOGIE HUMAINES SESSION 2010

BACCALAUREAT TECHNOLOGIQUE SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LA SANTE ET DU SOCIAL BIOLOGIE ET PHYSIOPATHOLOGIE HUMAINES SESSION 2010 BACCALAUREAT TECHNOLOGIQUE SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LA SANTE ET DU SOCIAL BIOLOGIE ET PHYSIOPATHOLOGIE HUMAINES SESSION 2010 Durée : 3 h 30 Coefficient : 7 Avant de composer, le candidat s assurera

Plus en détail

Quels examens demander pour la surveillance de la grossesse

Quels examens demander pour la surveillance de la grossesse Quels examens demander pour la surveillance de la grossesse Déclaration Avant la fin de la 14 ème semaine de grossesse = avant 14 semaines = avant 16 SA En pratique, à remplir avant 3 mois = 15 SA, puis

Plus en détail

LE SUIVI DE GROSSESSE Actualités. Dr Christelle BESNARD-CHARVET AMIFORM, 28 septembre 2013

LE SUIVI DE GROSSESSE Actualités. Dr Christelle BESNARD-CHARVET AMIFORM, 28 septembre 2013 LE SUIVI DE GROSSESSE Actualités Dr Christelle BESNARD-CHARVET AMIFORM, 28 septembre 2013 LE PREMIER TRIMESTRE DE GROSSESSE LA DATATION DE LA GROSSESSE Bien fixer la date de la grossesse DR Echographie

Plus en détail

Module 2 : 015 EXAMEN PRÉNUPTIAL

Module 2 : 015 EXAMEN PRÉNUPTIAL Module 2 : 015 EXAMEN PRÉNUPTIAL Validé par le Dr Bertel Intérêts de l examen prénuptial Obligatoire avant le mariage civil datant < 2 mois, il est divisé en 2 consultations : - Première consultation :

Plus en détail

Quelle est votre attitude? Quel objectif glycémique souhaitez vous? Quelle surveillance proposez vous?

Quelle est votre attitude? Quel objectif glycémique souhaitez vous? Quelle surveillance proposez vous? Mme SE...V. Agée de 42 ans. Antécédents familiaux : père - mère obèse, tante parternelle diabétique. Rh - 1 ère grossesse 33 ans (1990) Accouchement par voie basse, compliqué, ventouse, dystocie d épaule,

Plus en détail

Fiche médecin traitant Dépistage et prévention des anévrismes de l aorte abdominale

Fiche médecin traitant Dépistage et prévention des anévrismes de l aorte abdominale Recommandation en santé publique Fiche médecin traitant Dépistage et prévention des anévrismes de l aorte abdominale Novembre 2012 Préambule Objectifs de la fiche d information médecins Contexte Description

Plus en détail

ANOMALIES DU RYTHME MENSTRUEL

ANOMALIES DU RYTHME MENSTRUEL DÉFINITIONS: } Aménorrhée: Absence du flux menstruel chez une femme en âge d'être réglée. } Aménorrhée primaire e : Absence d'apparition des premières règles à partir de l'âge de 17 (16) ans. } Aménorrhée

Plus en détail

GROSSESSE NORMALE. Première consultation 16 SA au plus tard Examen gynéco avec FCV +++

GROSSESSE NORMALE. Première consultation 16 SA au plus tard Examen gynéco avec FCV +++ GROSSESSE NORMALE Première consultation 16 SA au plus tard Examen gynéco avec FCV +++ Objectifs Par un médecin, au 3ème mois CONFIRMER LA GROSSESSE : DATATION et TERME théorique FDR EXAMENS COMPLÉMENTAIRES

Plus en détail

QCM corrigés «Femmes enceintes et exposition aux agents chimiques et physiques» séance du 22 mai 2007

QCM corrigés «Femmes enceintes et exposition aux agents chimiques et physiques» séance du 22 mai 2007 QCM corrigés «Femmes enceintes et exposition aux agents chimiques et physiques» séance du 22 mai 2007 QCM élaborés par : Dr J. De Troyer (service de gynécologie-obstétrique, hôpital nord) Dr I. Sari-Minodier

Plus en détail

Mon médecin m annonce que j ai un diabète gestationnel : que faire?

Mon médecin m annonce que j ai un diabète gestationnel : que faire? Lilly Diabète Pour vous, jour après jour. Lilly Diabète Pour vous, jour après jour. Lilly propose et développe des traitements innovants pour la prise en charge du diabète et de ses complications. INVENTIV

Plus en détail

Consultation préconceptionnelle. Sérologie : toxoplasmose, rubéole Vaccin rubéole sous contraception Acide folique : 0,4mg

Consultation préconceptionnelle. Sérologie : toxoplasmose, rubéole Vaccin rubéole sous contraception Acide folique : 0,4mg LA GROSSESSE Consultation préconceptionnelle Sérologie : toxoplasmose, rubéole Vaccin rubéole sous contraception Acide folique : 0,4mg généralité La déclaration doit être effectuée avant la fin de la 14e

Plus en détail

La première consultation de grossesse: Intérêts du Dossier Périnatal Informatisé de Bourgogne

La première consultation de grossesse: Intérêts du Dossier Périnatal Informatisé de Bourgogne La première consultation de grossesse: Intérêts du Dossier Périnatal Informatisé de Bourgogne Thomas Desplanches Sage-femme (Maïeuticien) Cellule d évaluation du réseau périnatal de Bourgogne C.H.U Dijon.

Plus en détail

La surveillance d une grossesse normale

La surveillance d une grossesse normale La surveillance d une grossesse normale Présentation du 17 janvier 2013 Christophe Moinard Introduction 950 000 grossesses/an dont 800 000 à terme Surveillance=démarche continue et évolutive jusqu au terme

Plus en détail

LE SUIVI D'UNE GROSSESSE NORMALE

LE SUIVI D'UNE GROSSESSE NORMALE LE SUIVI D'UNE GROSSESSE NORMALE DR P PANEL La très grande majorité des grossesses sont de déroulement normal et le suivi rentre alors dans une démarche de dépistage et de prévention. Celle-ci se décline

Plus en détail

Il est identique à l'interrogatoire concernant la séméiologie gynécologique.

Il est identique à l'interrogatoire concernant la séméiologie gynécologique. 23/04/2015 POGGETTI Hugues L3 CR : Claire MARIE Hormonologie-reproduction Pr BOUBLI 6 pages HORMONOLOGIE-REPRODUCTION Séméiologie du début de la grossesse Séméiologie du début de la grossesse Plan A. Interrogatoire

Plus en détail

Dépistage, prise en charge et. Journée du médecin de famille, 10 juin 2004

Dépistage, prise en charge et. Journée du médecin de famille, 10 juin 2004 Diabète gestationnel Dépistage, prise en charge et recommandations Journée du médecin de famille, 10 juin 2004 Diabète gestationnel Prévalence: 3 à 6% Quel test? Quel seuil? Quelle population? A quel moment

Plus en détail

Le bilan pré opératoire en gynécologie obstétrique

Le bilan pré opératoire en gynécologie obstétrique Le bilan pré opératoire en gynécologie obstétrique JC Mangin Anesthésiste réanimateur Centre Olympe de Gouges CHU Bretonneau Tours mardi_11_juin_2013 Recommandations formalisées d experts SFAR 2012 Le

Plus en détail

o La patiente part avec port de masque chirurgical et lavage des mains avec solution hydro alcoolique (aussi pour son entourage malade)

o La patiente part avec port de masque chirurgical et lavage des mains avec solution hydro alcoolique (aussi pour son entourage malade) FEDERATION DE GYNECOLOGIE OBSTETRIQUE Validation : 04 septembre 2009 Procédure de prise en charge des femmes enceintes atteintes ou possiblement atteintes de grippe H1N1 Ces recommandations pourront évoluer

Plus en détail

Module 3.3: Immunopathologie. Néphropathologie. S. Rotman Pathologie

Module 3.3: Immunopathologie. Néphropathologie. S. Rotman Pathologie Module 3.3: Immunopathologie Néphropathologie S. Rotman Pathologie Objectifs Illustrations pratiques des connaissances théoriques en immunopatholgie Pathologie fréquente de la transplantation rénale Maladie

Plus en détail

SUIVI PRENATAL ET INTRAPARTUM PROF. ROBERT J.I. LEKE MAI 2004

SUIVI PRENATAL ET INTRAPARTUM PROF. ROBERT J.I. LEKE MAI 2004 SUIVI PRENATAL ET INTRAPARTUM PROF. ROBERT J.I. LEKE MAI 2004 SOINS PRENATAUX (1) Soins prénataux constituent une avance significative dans les soins obstétricaux. Soins prénataux sont une pratique universelle.

Plus en détail

Cardio-vasculaire et aviron

Cardio-vasculaire et aviron 1 Cardio-vasculaire et aviron 1/ Malaise après l effort (syncope) Pour ceux qui ont déjà assistés à des compétitions d aviron, on constate fréquemment des syncopes (surtout chez les jeunes) dès la ligne

Plus en détail

Proposition de procédure de prise en charge Résumé des interventions de la soirée du 17 Novembre 2002

Proposition de procédure de prise en charge Résumé des interventions de la soirée du 17 Novembre 2002 DIABÈTE GESTATIONNEL Proposition de procédure de prise en charge Résumé des interventions de la soirée du 17 Novembre 2002 Qui dépister? Un dépistage universel doit être optimalement proposé entre 24 et

Plus en détail

REPOBLIKAN'I MADAGASIKARA Fitiavana-Tanindrazana-Fandrosoana

REPOBLIKAN'I MADAGASIKARA Fitiavana-Tanindrazana-Fandrosoana REPOBLIKAN'I MADAGASIKARA Fitiavana-Tanindrazana-Fandrosoana ----------------------- MINISTERE DE LA SANTE PUBLIQUE PROGRAMME NATIONAL DE LUTTE CONTRE LE SIDA DOSSIER MEDICAL (Femme Enceinte) Code d identification

Plus en détail

Des soins après avortement : Amis des Jeunes. Cartes à conseils 1-6

Des soins après avortement : Amis des Jeunes. Cartes à conseils 1-6 Des soins après avortement : Amis des Jeunes Cartes à conseils 1-6 SAA: Avant l intervention Accueillir cordialement la cliente et la mettre à l aise Garantir la confidentialité et l intimité Prendre les

Plus en détail

LES ACTES D ÉCHOGRAPHIE RÉALISÉS PAR LES SAGES-FEMMES

LES ACTES D ÉCHOGRAPHIE RÉALISÉS PAR LES SAGES-FEMMES Octobre 2008 Travail réalisé par Philippe VIOSSAT Sage-femme Échographiste Expert LES ACTES D ÉCHOGRAPHIE RÉALISÉS PAR LES SAGES-FEMMES Les compétences des sages-femmes en matière d échographie ont été

Plus en détail

Expert : Dr Catherine VERGNE Animateur : Dr Michel PORTIER PEGASE. Mardi 14 AVRIL 2015

Expert : Dr Catherine VERGNE Animateur : Dr Michel PORTIER PEGASE. Mardi 14 AVRIL 2015 Expert : Dr Catherine VERGNE Animateur : Dr Michel PORTIER PEGASE Mardi 14 AVRIL 2015 ! Bien conseiller avant une grossesse! Prescrire les bons examens au bon moment! Savoir dépister les pathologies gravidiques

Plus en détail

16. Grossesse normale.

16. Grossesse normale. 16. Grossesse normale. Objectifs ECN : Diagnostiquer une grossesse et connaître les modifications physiologiques l accompagnant. Énoncer les règles du suivi (clinique, biologique, échographique) d une

Plus en détail

Cas clinique 1. Que faites-vous?

Cas clinique 1. Que faites-vous? Cas clinique 1 Madame G., âgé de 32 ans, institutrice, et 3e pare. Actuellement au terme de 20 semaines d'aménorrhée, elle consulte pour une fièvre isolée dépassant 38 avec frissons depuis trois jours.

Plus en détail

ENQUÊTE NATIONALE PÉRINATALE 2003

ENQUÊTE NATIONALE PÉRINATALE 2003 DGS, DREES, INSERM, PMI ENQUÊTE NATIONALE PÉRINATALE 2003 A remplir pour tous les enfants nés vivants, les mort-nés et les IMG, si la naissance ou l issue de la grossesse a eu lieu après au moins 22 semaines

Plus en détail

Un cas d aménorrhée primaire. Observation interactive

Un cas d aménorrhée primaire. Observation interactive Un cas d aménorrhée primaire Observation interactive Océane née le 1 er octobre 1993 Consulte pour une aménorrhée primaire le 15 juin 2010 à l âge de 16 ans et 8 mois Antécédents : Aînée de 3 enfants Mère

Plus en détail

Ovaires : cancer et kystes

Ovaires : cancer et kystes Ovaires : cancer et kystes Le cancer des ovaires : Description Au Canada, une femme sur 70 sera touchée par un cancer de l'ovaire au cours de sa vie. Le cancer de l ovaire est le plus mortel des cancers

Plus en détail

Item 17 : Principales complications de la grossesse HyperTension Artérielle (HTA) gravidique (Évaluations)

Item 17 : Principales complications de la grossesse HyperTension Artérielle (HTA) gravidique (Évaluations) Item 17 : Principales complications de la grossesse HyperTension Artérielle (HTA) gravidique (Évaluations) Collège National des Gynécologues et Obstétriciens Français (CNGOF) Date de création du document

Plus en détail

LA PRISE EN CHARGE DE LA GROSSESSE

LA PRISE EN CHARGE DE LA GROSSESSE LA PRISE EN CHARGE DE LA GROSSESSE LA DECLARATION DE GROSSESSE Vous devez établir la déclaration de grossesse de votre patiente dans le premier trimestre de sa grossesse à l'aide de l'imprimé «Premier

Plus en détail

DEMANDE D ADMISSION EN POSTNATAL

DEMANDE D ADMISSION EN POSTNATAL DEMANDE D ADMISSION EN POSTNATAL TRAME DES ELEMENTS MEDICAUX INDISPENSABLES POUR L ADMISSION NOM : Prénom :.. NOM de Jeune Fille :. Date de naissance :... Médecin adresseur :... Motif d hospitalisation

Plus en détail

Insémination Artificielle avec sperme de donneur. www.ginefiv.fr Tel. (France): +33 182 88 31 03 Tel. (Espagne): +34 91 788 80 80

Insémination Artificielle avec sperme de donneur. www.ginefiv.fr Tel. (France): +33 182 88 31 03 Tel. (Espagne): +34 91 788 80 80 Insémination Artificielle avec sperme de donneur www.ginefiv.fr Tel. (France): +33 182 88 31 03 Tel. (Espagne): +34 91 788 80 80 Sommaire Ce dossier contient les informations suivantes: À propos de Ginefiv...3

Plus en détail

Douleur épigastrique chez une obèse de 65 ans

Douleur épigastrique chez une obèse de 65 ans Douleur épigastrique chez une obèse de 65 ans Enoncé Une femme de 65 ans, obèse, vous consulte en urgence pour une douleur épigastrique irradiant dans l épaule droite apparue brutalement il y a 3 heures

Plus en détail

III. Prise en charge de la diverticulose non compliquée

III. Prise en charge de la diverticulose non compliquée Chapitre 22 : Item 234 Diverticulose colique et sigmoïdite I. Définitions - Anatomie II. Épidémiologie physiopathologie III. Prise en charge de la diverticulose non compliquée IV. Complications de la diverticulose

Plus en détail

Cette intervention aura donc été décidée par votre chirurgien pour une indication bien précise.

Cette intervention aura donc été décidée par votre chirurgien pour une indication bien précise. Qu est-ce qu une arthroscopie? Il s agit d une intervention chirurgicale mini-invasive dont le but est d explorer l articulation du genou et de traiter la lésion observée dans le même temps. Comment se

Plus en détail

Grossesse et HTA. J Potin. Service de Gynécologie-Obstétrique B Centre Olympe de Gouges CHU de Tours

Grossesse et HTA. J Potin. Service de Gynécologie-Obstétrique B Centre Olympe de Gouges CHU de Tours Grossesse et HTA J Potin Service de Gynécologie-Obstétrique B Centre Olympe de Gouges CHU de Tours HTA et grossesse Pathologie fréquente : 2 à 5 % des grossesses (2 à 3 % des multipares, 4 à 8 % des primipares)

Plus en détail

Suivi de la grossesse et orientation des femmes enceintes en fonction des situations à risque identifiées

Suivi de la grossesse et orientation des femmes enceintes en fonction des situations à risque identifiées Suivi de la grossesse et orientation des femmes enceintes en fonction des situations à risque identifiées Grossesse a priori «normale» Quelle prise en charge? Sécurité médicale RPC EBM Opinion des usagers

Plus en détail

I. Obstétrique et Gynécologie. Sommaire 01 I 02 I 03 I 04 I 05 I

I. Obstétrique et Gynécologie. Sommaire 01 I 02 I 03 I 04 I 05 I I. Obstétrique et Gynécologie Sommaire 1 I 2 I 3 I 4 I 5 I 6 I 7 I 8 I 9 I 1 I 11 I 12 I Dépistage au cours de la grossesse... 1 grossesse... 1 grossesse extra-utérine... 1 Possibilité de grossesse non-viable...

Plus en détail

Méthodes d évaluation du risque cardio-vasculaire global http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_464776/methodes-devaluation-du-risque

Méthodes d évaluation du risque cardio-vasculaire global http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_464776/methodes-devaluation-du-risque Surveillance sérologique et prévention de la toxoplasmose et de la rubéole au cours de la grossesse http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1165635/surveillance-serologique-et-p Marqueurs cardiaques dans

Plus en détail

ORDONNANCE COLLECTIVE

ORDONNANCE COLLECTIVE ORDONNANCE COLLECTIVE ORDONNANCE : Traitement d urgence lors d une réaction anaphylactique secondaire à l administration d une substance par voie parentérale. NUMÉRO : 1.14 DATE : Novembre 2005 RÉVISÉE

Plus en détail

Le rôle des infirmières en PIA

Le rôle des infirmières en PIA Cours de transplantation Le rôle des infirmières en PIA Mme Chantal Fortin IPSN, MSc., CNephro(C) Infirmière praticienne spécialisée en néphrologie RUIS McGill -UdeM 16 avril 2010 Objectifs Comprendre

Plus en détail

Fréquence : Le diabète gestationnel est présent chez 3-5% des grossesses alors que le diabète préexistant ne représente 0.5-1%.

Fréquence : Le diabète gestationnel est présent chez 3-5% des grossesses alors que le diabète préexistant ne représente 0.5-1%. N.S DIABETE ET GROSSESSE Introduction : Ce chapitre se consacre à étudier: La grossesse chez une diabétique connue, insulinodépendante (DID) ou non (DNID); Le diabète gestationnel qui apparaît au cours

Plus en détail

UE Cardio-Vasculaire

UE Cardio-Vasculaire Année Universitaire 2012-2013 Sujet 1 Une patiente de 32 ans est hospitalisée pour une douleur thoracique. Initialement modérée, cette douleur est maintenant violente et inhibe la respiration. La patiente

Plus en détail

Dossier 1. N 245 Diabète sucré de types 1 et 2 de l enfant et de l adulte. N 331 Coma non traumatique chez l adulte et chez l enfant

Dossier 1. N 245 Diabète sucré de types 1 et 2 de l enfant et de l adulte. N 331 Coma non traumatique chez l adulte et chez l enfant Dossier 1 N 245 Diabète sucré de types 1 et 2 de l enfant et de l adulte Complications : Diagnostiquer un diabète chez l enfant et l adulte. Identifier les situations d urgence et planifier leur prise

Plus en détail

La consultation de déclaration de grossesse

La consultation de déclaration de grossesse La consultation de déclaration de grossesse Dr Muriel Doret Maître de conférence universitaire - Praticien hospitalier Gynécologie Obstétrique Hôpital Femme-Mère-Enfant Les Jeudi de l Europe 38ième Forum

Plus en détail

Le fœtus et son image

Le fœtus et son image Le fœtus et son image N Beurret Lepori Février 2014 Sion Le fœtus et son image L échographie fœtale est une technique médicale pour visualiser le fœtus dans le ventre de sa mère, en 2D, en Foetus 3D, en

Plus en détail

LA CHOLÉCYSTECTOMIE PAR LAPAROSCOPIE

LA CHOLÉCYSTECTOMIE PAR LAPAROSCOPIE LA CHOLÉCYSTECTOMIE PAR LAPAROSCOPIE Une technique chirurgicale Pour vous, pour la vie Qu est-ce que la cholécystectomie? C est l intervention chirurgicale pratiquée pour enlever la vésicule biliaire.

Plus en détail

DIABETE GESTATIONNEL : DEPISTAGE ET PRISE EN CHARGE

DIABETE GESTATIONNEL : DEPISTAGE ET PRISE EN CHARGE DIABETE GESTATIONNEL : DEPISTAGE ET PRISE EN CHARGE DÉFINITION le diabéte gestationnel est un trouble de la tolérance glucidique. Diagnostic pour la 1 ère fois pendant la grossesse Conséquence: hyperglycémie

Plus en détail

La consultation prénatale du premier trimestre

La consultation prénatale du premier trimestre La consultation prénatale du premier trimestre Le plan du cours Introduction DR : BOUCHOUCHA-H La consultation du premier trimestre Étape clinique Étape biologique Examen échographique du premier trimestre

Plus en détail

ECHOGRAPHIE EN GYNECOLOGIE ET EN OBSTETRIQUE

ECHOGRAPHIE EN GYNECOLOGIE ET EN OBSTETRIQUE ECHOGRAPHIE EN GYNECOLOGIE ET EN OBSTETRIQUE (Diplôme Interuniversitaire National d ) 17/02/2015 avec Bordeaux, Brest, Lille, Lyon, Marseille, Nantes, Paris V et XII, Toulouse et Tours Objectifs : Formation

Plus en détail

Tout ce que les hommes doivent savoir sur la grossesse

Tout ce que les hommes doivent savoir sur la grossesse Tout ce que les hommes doivent savoir sur la grossesse Partenaires pour la santé, partenaires pour la vie! «Il faut accompagner ta femme à l hôpital! Si tu le fais, c est bien pour la santé de vos enfants,

Plus en détail

GYNECOLOGIE OBSTETRIQUE

GYNECOLOGIE OBSTETRIQUE TABLEAUX ECN Collection dirigée par L. LE GYNECOLOGIE OBSTETRIQUE Editions VERNAZOBRES-GREGO Pauline GUEUDRY 184 e à l ECN 99 bd de l Hôpital 75013 Paris Tél. : 01 44 24 13 61 www.vg-editions.com Toute

Plus en détail

Santé de la femme L insémination artificielle avec don de sperme Santé de la femme DÉPARTEMENT D'OBSTETRIQUE, GYNÉCOLOGIE ET RÉPRODUCTION Ref. 123 / 2009 Service de Médecine de la Reproduction Servicio

Plus en détail

HTA et grossesse. Dr M. Saidi-Oliver chef de clinique-assistant CHU de Nice

HTA et grossesse. Dr M. Saidi-Oliver chef de clinique-assistant CHU de Nice HTA et grossesse Dr M. Saidi-Oliver chef de clinique-assistant CHU de Nice Définition HTA gravidique: Après 20 SA Systole> 140mmHg et/ou Diastole>90mmHg A 2 reprises séparées de plus de 6 heures Résolutive

Plus en détail

Qu'est-ce que nukleo?

Qu'est-ce que nukleo? Qu'est-ce que nukleo? nukleo est un test prénatal non invasif qui permet de dépister la trisomie 21 et d autres anomalies chromosomiques chez le fœtus. nukleo est réalisé à partir d'une simple prise de

Plus en détail

La toxoplasmose congénitale. Pr. F.Peyron Hôpital de la Croix Rousse Lyon

La toxoplasmose congénitale. Pr. F.Peyron Hôpital de la Croix Rousse Lyon La toxoplasmose congénitale Pr. F.Peyron Hôpital de la Croix Rousse Lyon La toxoplasmose Protozoose cosmopolite très fréquente (45% population en France) Gravité variable selon le terrain Contamination

Plus en détail

Dossier n 4 : questions

Dossier n 4 : questions Dossier n 4 : questions Dossier n 4 Énoncé Un homme de 65 ans, plombier à la retraite, est adressé aux urgences d un hôpital général, pour hémoptysie. Ses antécédents sont marques par un tabagisme estimé

Plus en détail

«Suivi de la grossesse à bas risque»

«Suivi de la grossesse à bas risque» «Suivi de la grossesse à bas risque» Pourquoi un «guide pratique»? Dr Sylvie Gillier SFDRMG Dr Yves Lequeux SFDRMG Depuis 2005, de nombreuses recommandations et textes réglementaires ont été publiés sur

Plus en détail

Sommaire des objectifs par conférence - Demande d accréditation

Sommaire des objectifs par conférence - Demande d accréditation Sommaire des objectifs par conférence - Demande d accréditation Atelier : Perles cliniques en dermatologie chez l adulte 1. reconnaître les différents types de lésions cutanées; 2. utiliser le diagnostic

Plus en détail

PREVENTION THROMBOEMBOLIQUE APRES CESARIENNE RISQUE CESARIENNE TRAITEMENT PROPHYLACTIQUE

PREVENTION THROMBOEMBOLIQUE APRES CESARIENNE RISQUE CESARIENNE TRAITEMENT PROPHYLACTIQUE PREVENTION THROMBOEMBOLIQUE APRES CESARIENNE RISQUE CESARIENNE TRAITEMENT PROPHYLACTIQUE MINEUR MINEUR Césarienne sans facteur de risque ou 1 facteur mineur Age >35 ans ; Obésité (IMC > 30 ou poids > 80kg)

Plus en détail

Les Phlebotomies pour surcharge en Fer au CH de St BRIEUC

Les Phlebotomies pour surcharge en Fer au CH de St BRIEUC Les Phlebotomies pour surcharge en Fer au CH de St BRIEUC Olivier NOUEL Catherine TREGUIER ANGH LE MANS 2010 Les Phlebotomies pour surcharge en Fer au CH de St BRIEUC Plan 1/RéalisaFon de la saignée et

Plus en détail

EP1 TECHNIQUES SANITAIRES ET SOCIALES

EP1 TECHNIQUES SANITAIRES ET SOCIALES EP1 TECHNIQUES SANITAIRES ET SOCIALES Techniques de soins d hygiène et de confort et prévention sécurité Contrôle en Cours de Formation Evaluation en Centre de Formation Consignes générales : Après avoir

Plus en détail

ITEM 16 : GROSSESSE NORMALE DIAGNOSTIC POSITIF - DATATION DEPISTAGE DE LA TRISOMIE 21

ITEM 16 : GROSSESSE NORMALE DIAGNOSTIC POSITIF - DATATION DEPISTAGE DE LA TRISOMIE 21 ITEM 16 : GROSSESSE NORMALE DIAGNOSTIC POSITIF - DATATION Terme théorique Terme échographique βhcg Signes sympathiques de grossesse Hauteur utérine DDR + 14 jours + 9 mois = 41 SA Mesure de la longueur

Plus en détail

PROTOCOLE DE SEVRAGE EN AMBULATOIRE

PROTOCOLE DE SEVRAGE EN AMBULATOIRE PROTOCOLE DE SEVRAGE EN AMBULATOIRE Objet : Sevrage d une dépendance physique aux opiacés ou apparentés Ce protocole tient compte de la sécurité du patient qui doit être optimale à son domicile comme en

Plus en détail

Collège de Gynécologie CVL

Collège de Gynécologie CVL LE DON D OVOCYTES EN FRANCE ML Couet praticien hospitalier, service de médecine et biologie de la reproduction, CHU Tours IL PEUT ETRE INDIQUE EN CAS D absence ou d épuisement du capital folliculaire D

Plus en détail

phase de destruction et d'élimination de débris

phase de destruction et d'élimination de débris LE POST PARTUM I ) Définition : c'est une période de 6 semaines allant de l'accouchement jusqu'au retour de couches (= règles). Pendant ce temps il est nécessaire d'effectuer une surveillance médicale

Plus en détail

CONDUITE A TENIR DEVANT UNE SEROCONVERSION TOXOPLASMIQUE PENDANT LA GROSSESSE

CONDUITE A TENIR DEVANT UNE SEROCONVERSION TOXOPLASMIQUE PENDANT LA GROSSESSE Communauté Périnatale de l Agglomération Versaillaise Association Loi 1901 n 0784014641 29 rue de Versailles 78150 Le Chesnay Tel : 01 39 43 12 04 Email : cpav@wanadoo.fr/cpav@medical78.com Web: www.nat78.com

Plus en détail

RPC grossesse à bas risque Suivi et orientation des femmes enceintes en fonction des situations à risque identifiées J. Lansac.

RPC grossesse à bas risque Suivi et orientation des femmes enceintes en fonction des situations à risque identifiées J. Lansac. RPC grossesse à bas risque Suivi et orientation des femmes enceintes en fonction des situations à risque identifiées J. Lansac. Objectif Améliorer l identification des situations à risque pouvant potentiellement

Plus en détail

DE LA DÉCISION DE L ADMINISTRATEUR DANS LE CADRE DE LA CONVENTION DE RÈGLEMENT RELATIVE À L HÉPATITE C (1986-1990) John Callaghan, au nom du Fonds

DE LA DÉCISION DE L ADMINISTRATEUR DANS LE CADRE DE LA CONVENTION DE RÈGLEMENT RELATIVE À L HÉPATITE C (1986-1990) John Callaghan, au nom du Fonds RÉCLAMATION NO 18669 Province d infection : Ontario État de résidence : Alabama CAUSE DE RENVOI DE LA DÉCISION DE L ADMINISTRATEUR DANS LE CADRE DE LA CONVENTION DE RÈGLEMENT RELATIVE À L HÉPATITE C (1986-1990)

Plus en détail

Compte rendu d hospitalisation hépatite C. À partir de la IIème année MG, IIIème années MD et Pharmacie

Compte rendu d hospitalisation hépatite C. À partir de la IIème année MG, IIIème années MD et Pharmacie Compte rendu d hospitalisation hépatite C À partir de la IIème année MG, IIIème années MD et Pharmacie ASSISTANCE PUBLIQUE HOPITAUX DE PARIS HOPITAL DU BON SECOURS Service d HEPATHOLOGIE du Professeur

Plus en détail

Travail en collaboration avec le service de diabétologie du Professeur Agnès HARTEMANN

Travail en collaboration avec le service de diabétologie du Professeur Agnès HARTEMANN GROUPE HOSPITALIER PITIE SALPETRIERE Service de gynécologie Obstétrique Professeur M DOMMERGUES Auteurs : D. VAUTHIER BROUZES J. NIZARD S. JACQUEMINET C. CIANGURA A. HARTMANN (Diabétologues) Date rédaction

Plus en détail

ECOLE DE SAGE-FEMME DE METZ Deuxième année de DEUXIEME PHASE. Lundi 10 Décembre 2007

ECOLE DE SAGE-FEMME DE METZ Deuxième année de DEUXIEME PHASE. Lundi 10 Décembre 2007 Lundi 10 Décembre 2007 Notation : 20 points 3 questions à rédiger chacune sur une copie différente. Il sera tenu compte de l'orthographe, de la présentation et de l'organisation de penser. 1. Indications

Plus en détail

Vous accueille et vous informe

Vous accueille et vous informe L équipe de soins Vous accueille et vous informe Endocrinologie, Maladies Osseuses, Génétique et Gynécologie Médicale Professeur Jean-Pierre Salles, Responsable d Equipe Médicale Professeur Maïthé Tauber

Plus en détail

Cas cliniques Diabète

Cas cliniques Diabète Cas cliniques Diabète 2012 Cas clinique diabète N 1 Un homme de 57 ans, 1,70m pour 87 kg, consulte après la découverte d une glycosurie positive lors d une visite à la médecine du travail. Il ne présente

Plus en détail

Prévenir les complications de la grossesse

Prévenir les complications de la grossesse Prévenir les complications de la grossesse S'y préparer De quoi s agit-il? Si on est en bonne santé L idéal est de consulter avant même l arrêt d une contraception, car à ce stade, il est encore temps

Plus en détail

INFORMATIONS RELATIVES AUX TRAITEMENTS PAR INSEMINATION ARTIFICIELLE OU FECONDATION IN VITRO AVEC SPERME DE DONNEUR (IAD ou FIV-D)

INFORMATIONS RELATIVES AUX TRAITEMENTS PAR INSEMINATION ARTIFICIELLE OU FECONDATION IN VITRO AVEC SPERME DE DONNEUR (IAD ou FIV-D) DEPARTEMENT DE GYNECOLOGIE OBSTETRIQUE UNIVERSITE DE LIEGE Numéro : IAM.04.INF Page 1 de 5 CENTRE DE PROCREATION MEDICALEMENT ASSISTEE CHR CITADELLE Boulevard du XII ème de Ligne, 1 B-4000 LIEGE Tel 04/225

Plus en détail

Centre d Interruption Volontaire de Grossesse (IVG) et Planification familiale

Centre d Interruption Volontaire de Grossesse (IVG) et Planification familiale Centre d Interruption Volontaire de Grossesse (IVG) et Planification familiale janvier 2010 Pour joindre le service Secrétariat : 02 99 26 59 23 Fax : 02 99 26 59 24 Consultations Du lundi au vendredi

Plus en détail

Centre Hospitalier Universitaire et Psychiatrique de Mons-Borinage. Site Ambroise Paré. Salle de naissance. - aile B, étage 4 - 065/41 44 80

Centre Hospitalier Universitaire et Psychiatrique de Mons-Borinage. Site Ambroise Paré. Salle de naissance. - aile B, étage 4 - 065/41 44 80 Centre Hospitalier Universitaire et Psychiatrique de Mons-Borinage Site Ambroise Paré Salle de naissance - aile B, étage 4-065/41 44 80 Sage-femme chef Annick NOULS 065/41 4489 Infirmière Chargée de l

Plus en détail

Pseudopolyarthrite rhizomélique

Pseudopolyarthrite rhizomélique Pseudopolyarthrite rhizomélique C est l histoire D une vieille dame de 76 ans, sans problème particulier, jusqu au jour où. CLINIQUE -Elle se plaint de douleurs des épaules et des hanches avec des épisodes

Plus en détail

Insuffisance rénale aiguë (IRA)

Insuffisance rénale aiguë (IRA) AU PROGRAMME Insuffisance rénale aiguë (IRA) Processus dégénératif Classiquement, on distingue l insuffisance rénale aiguë (IRA) de l insuffisance rénale chronique (IRC). L IRA, contrairement à l IRC,

Plus en détail

Mise en place d une Plateforme Interactive Médecins Patients santé (PIMPS)

Mise en place d une Plateforme Interactive Médecins Patients santé (PIMPS) Mise en place d une Plateforme Interactive Médecins Patients santé (PIMPS) Etude multicentrique randomisée de télémédecine avec Automesure d un Biomarqueur à domicile P Jourdain,; F.E.S.C Unité thérapeutique

Plus en détail

PROTOCOLE DE DIAGNOSTIC ANTENATAL

PROTOCOLE DE DIAGNOSTIC ANTENATAL Communauté Périnatale de l Agglomération Versaillaise Association Loi 1901 n 0784014641 29 rue de Versailles 78150 Le Chesnay Tel : 01.39.43.12.04 Fax : 01.39.43.13.58 E-Mail : cpav@wanadoo.fr Web: http://www.nat78.com

Plus en détail

POUR UNE GROSSESSE PLUS SEREINE...

POUR UNE GROSSESSE PLUS SEREINE... POUR UNE GROSSESSE PLUS SEREINE... Être parent change profondément une vie et constitue l une des plus belles expériences qui soit. Cette grande aventure apporte également d importantes responsabilités,

Plus en détail

Maternité et activités sportives

Maternité et activités sportives Maternité et activités sportives L obstétricien est de plus en plus souvent interrogé sur les avantages et les risques de maintenir ou de débuter une APS ou de loisir pendant la grossesse. Transformations

Plus en détail

L échographie du 3 e trimestre, du bien être fœtal permet aussi de reconnaître des malformations, Au-delà du diagnostic de présentation ou de l

L échographie du 3 e trimestre, du bien être fœtal permet aussi de reconnaître des malformations, Au-delà du diagnostic de présentation ou de l L échographie du 3 e trimestre, du bien être fœtal permet aussi de reconnaître des malformations, Au-delà du diagnostic de présentation ou de l insertion placentaire ou du cordon, elle permet le dépistage

Plus en détail

Suivi de la grossesse d une femme infectée par le VIH et modalités d accouchement. Dr Nicolas Sananès

Suivi de la grossesse d une femme infectée par le VIH et modalités d accouchement. Dr Nicolas Sananès Suivi de la grossesse d une femme infectée par le VIH et modalités d accouchement Dr Nicolas Sananès 27 novembre 2012 Plan Problématique Dépistage pendant la grossesse Suivi de la grossesse Modalités d

Plus en détail

PRISE EN CHARGE DES PRE ECLAMPSIES. Jérôme KOUTSOULIS. IADE DAR CHU Kremlin-Bicêtre. 94 Gérard CORSIA. PH DAR CHU Pitié-Salpétrière.

PRISE EN CHARGE DES PRE ECLAMPSIES. Jérôme KOUTSOULIS. IADE DAR CHU Kremlin-Bicêtre. 94 Gérard CORSIA. PH DAR CHU Pitié-Salpétrière. PRISE EN CHARGE DES PRE ECLAMPSIES Jérôme KOUTSOULIS. IADE DAR CHU Kremlin-Bicêtre. 94 Gérard CORSIA. PH DAR CHU Pitié-Salpétrière. 75 Pas de conflits d intérêts. Définitions Pré éclampsie Définitions

Plus en détail

Syndrome MRKH. Aspect médical. Dr K. Morcel. Département d Obstétrique Gynécologie et Médecine de la Reproduction CHU Anne de Bretagne, Rennes

Syndrome MRKH. Aspect médical. Dr K. Morcel. Département d Obstétrique Gynécologie et Médecine de la Reproduction CHU Anne de Bretagne, Rennes Syndrome MRKH Aspect médical Dr K. Morcel Département d Obstétrique Gynécologie et Médecine de la Reproduction CHU Anne de Bretagne, Rennes CNRS UMR 6061 «Génétique et développement» Faculté de Médecine

Plus en détail

Item n 16 Grossesse normale Besoins nutritionnels de la femme enceinte P POULAIN 1/09/2014 I - Première consultation Avant 16 SA Objectifs Confirmer la grossesse Dater le début et le terme théorique Déclaration

Plus en détail

TOXOPLASMOSE HUMAINE INTERPRETATION DES RESULTATS DU DIAGNOSTIC BIOLOGIQUE

TOXOPLASMOSE HUMAINE INTERPRETATION DES RESULTATS DU DIAGNOSTIC BIOLOGIQUE TOXOPLASMOSE HUMAINE INTERPRETATION DES RESULTATS DU DIAGNOSTIC BIOLOGIQUE Dr Fatma Saghrouni Laboratoire de Parasitologie CHU F. Hached Sousse INTRODUCTION Toxoplasmose: Contamination post-natale = toxoplasmose

Plus en détail