6 è m e M e e tin g In te rn a tio n a l d e N A P "J e a n B U N O Z "

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "6 è m e M e e tin g In te rn a tio n a l d e N A P "J e a n B U N O Z ""

Transcription

1 P r o t o c o l e d e l a r e n c o n t r e 6 è m e M e e t in g In t e r n a t io n a l d e N A P " J e a n B U N O Z " 2 e t 3 j u in A N T IB E S 17 :09 P ro to c o le ré c a p itu la tif d e la re n c o n tre - p a g e : 1/2 0

2 Informations administratives O rg a n is a te u r L ie u D a te d e la re n c o n tre D é lé g u é F é d é ra l J u g e A rb itre A N T IB E S 2 e t 3 ju in 2007 Informations techniques R e n c o n tre d u 02/06 /2007 a u 03/06 /2007 T y p e d e c la s s e m e n t P a r C a té g o r ie C la s s e m e n t d e s J e u n e s e n S e n io r N o n C la s s e m e n t d e s P o u s s in s e n B e n ja m in s O u i C la s s e m e n t d e s B e n ja m in s e n M in im e s N o m b re d e lig n e s d u b a s s in 8 N o m b re d e n a g e u rs d a n s u n e s é rie 8 L o n g u e u r d u b a s s in 25 m N u m é ro d e la p re m iè re lig n e d u b a s s in 1 T y p e d e c h ro n o m é tra g e E le c tr o n iq u e In v e rs io n d e s s é rie s d e s 5 0m N o n U tilis a tio n d e te m p s lim ite s N o n N o m b re d e fin a le (s )p o u r u n e c o u rs e 1 T a b le d e c o ta tio n C a té g o r ie d u N a g e u r Statistiques N o n N o m b re d e n a g e u rs N o m b re d 'h o m m e s N o m b re d 'e n g a g e m e n ts N o m b re d 'e n g a g e m e n ts in d iv id u e ls 5 8 N o m b re d e c lu b s N o m b re d e fe m m e s N o m b re d 'e n g a g e m e n ts re la is 8 In fo rm a tio n s d iv e rs e s / C o m m e n ta ire s U n c o n tr o le d e c o n fo r m ité d e l'a ir a é té e ffe c tu é a u c o u r s d u 8 00 IS M e s s ie u r s,400 IS M e s s ie u r s,8 00 IS D a m e s FJTRTPBNFR :09 P ro to c o le ré c a p itu la tif d e la re n c o n tre - p a g e : 2 /2 0

3 C o llè g e d e s J u g e s Délégué Michel GAUNARD CSABL Juge de départ Guy QUIVAUX CSL Juge de 15 mètres Michel METAYER OP Juge de virage Michel METAYER OP Juge de style Michel METAYER OP Juge d'arrivée Guy QUIVAUX CSL Juge informateur André BONTOUX MV Juge technique Eric KOSTRZEWA ECNPM Michel METAYER OP Chef du protocole Michel GAUNARD CSABL Chronométreur Chef Cyprien JACOMINO CCNP Chronométreur ligne 1 Jean Paul DELIZE SCA Chronométreur ligne 2 Gérard CHATELET SCA Chronométreur ligne 3 Eric KOSTRZEWA ECNPM Chronométreur ligne 4 Sardy BOUTET SCA Chronométreur ligne 5 Cyprien JACOMINO CCNP Chronométreur ligne 6 Pascale FERRIER MV Chronométreur ligne 7 Tiffany CHATELET SCA Chronométreur ligne 8 Francine GOUJON OP Chambre d'appel André BONTOUX MV Bureau des performances Francine GOUJON OP Christiane KOSTRZEWA ECNPM Chronométrage électronique Serge POQUET PCD Médecin fédéral Bruno LAVAGNE SCA 17 :09 P ro to c o le ré c a p itu la tif d e la re n c o n tre - p a g e : 3/2 0

4 L is te d e s C lu b s e n g a g é s,c la s s é s p a r C o m ité Bretagne - Pays de Loire CPBR CSL UJAP Cercle Paul Bert de Rennes Club Subaquatique Lorientais Union Jeanne d'arc et Phalanges - Quimper SCA Spondyle club Antibes Côte d'azur CNM CSCA LGM Clubs étrangers invités Club Natacio Montjuic CSCA-ALMATY - KAZAKHSTAN Liège Grivegne Monopalme CSABL CVP MCM Est Club Sub Aquatique du Bassin de Longwy Cap Vert Plonge Monopalme Club Moyeuvre OP PPO Orquoise Plongée Ile de France - Picardie Paris palmes olympique HYP Hypocampus Martinique :09 P ro to c o le ré c a p itu la tif d e la re n c o n tre - p a g e : 4/2 0

5 Normandie HNAP Hérouville Nage avec Palmes PCD Plongée club de Douai Nord-Pas de Calais ECNPM TOAC TOP Pyrénées Méditérranée ECNP Montpellier Toulouse Olympique Aérospatiale Club Toulouse olympique palme AN CCNP Aix natation Provence Club ciotadien de nage avec palmes MV Rhône Alpes-Bourgogne-Auvergne Les marsouins de Valence :09 P ro to c o le ré c a p itu la tif d e la re n c o n tre - p a g e : 5 /2 0

6 17 :09 P ro to c o le ré c a p itu la tif d e la re n c o n tre - p a g e : 6 /2 0

7 Résultats Session 1ère Session m S u r fa c e B e n ja m in e s 1 F A C H E A n n a 95 F B E JU L L IE N C lo tild e 95 F B E M V m S u r fa c e M in im e s F ille s 1 G U IL L A U D M a n o n 92 F M I M V N A N T IL L E T M a n o n 93 F M I M V m S u r fa c e C a d e tte s 1 B O U R O N C a m ille 90 F C A C C N P D E L IZ E M a rio n 90 F C A C C N P C O R T IA L S a lo m e 91 F C A A N S U L T A N A M a rio n 90 F C A C C N P D O IS Y M a rin e 91 F C A A N P O R T A L Ju lie 90 F C A M V Z IN O V Y E V A A n a s ta s s iy a 90 F C A C m S u r fa c e E s p o ir s D a m e s 1 P E S S E A S A u re lie 88 F E P M V O P A T O V A T a s u la 89 F E P M V T O U C H E Q U E A m é ly e 88 F E P L G M m S u r fa c e D a m e s 1 P A S Q U A L O T T I L é a 87 F D A * T O A C C A S IL L O C in d y 85 F D A * C C N P S A IN T JO U R S L is a 82 F D A * T O P T H IE N O T E m ilie 82 F D A * P P O m S u r fa c e M in im e s G a r ç o n s 1 M O N T M A G N O N Je a n -B a p tis te 92 H M I M V : : : : m S u r fa c e C a d e ts 1 B E R R E T S té p h a n e 91 H C A C C N P : : : : T O R R E S é b a s tie n 91 H C A C C N P : : : : S A L L E V in c e n t 91 H C A M V : : : : m S u r fa c e E s p o ir s M e s s ie u r s 17 :09 P ro to c o le ré c a p itu la tif d e la re n c o n tre - p a g e : 7 /2 0

8 1 S C H U T Z S é b a s tie n 89 H E P C C N P : : : : m S u r fa c e M e s s ie u r s 1 C H A S T A G N E R T h o m a s 84 H M * C P B R : : : : JO U R D A IN X a v ie r 84 H M * : : : : m I m m e r s io n M in im e s F ille s 1 B O U V IE R Ju lie 92 F M I : : m I m m e r s io n C a d e tte s 1 F A N T O N I A u re lia 90 F C A M C M : : m I m m e r s io n E s p o ir s D a m e s 1 G R O S JE A N M a rin e 89 F E P U J A P : : O P A T O V A T a s u la 89 F E P M V : : T O U C H E Q U E A m é ly e 88 F E P L G M : : m I m m e r s io n D a m e s 1 T H IE N O T E m ilie 82 F D A * P P O : : P O R T A C a ro lin a 84 F D A * C N M : : m I m m e r s io n C a d e ts 1 B O N T O U X P ie rre -Je a n 91 H C A M V P E S S E A S M a tth ie u 90 H C A M V H A M E L IN B e n ja m in 91 H C A H N A P F o rfa it 100 m I m m e r s io n E s p o ir s M e s s ie u r s 1 S C H U T Z S é b a s tie n 89 H E P C C N P B R E T Ju lie n 88 H E P M V m I m m e r s io n M e s s ie u r s 1 G R A T T E S S O L V in c e n t 7 7 H M * M V S M O L IN -F R O IS S A R T R a p h a e l 83 H M * F E R R IE R G u illa u m e 87 H M * M V D E L M O R A L Ja v ie r 7 5 H M * C N M m S u r fa c e B e n ja m in e s 1 F A C H E A n n a 95 F B E 1: : :09 P ro to c o le ré c a p itu la tif d e la re n c o n tre - p a g e : 8/2 0

9 2 JU L L IE N C lo tild e 95 F B E M V 1: : m S u r fa c e M in im e s F ille s 1 N A N T IL L E T M a n o n 93 F M I M V : C A U Q U IL Jo rd a n e 93 F M I D is q u a lific a tio n G U IL L A U D M a n o n 92 F M I M V D is q u a lific a tio n 200 m S u r fa c e C a d e tte s 1 B O U R O N C a m ille 90 F C A C C N P : Z IN O V Y E V A A n a s ta s s iy a 90 F C A C : D O IS Y M a rin e 91 F C A A N : S U L T A N A M a rio n 90 F C A C C N P : C O R T IA L S a lo m e 91 F C A A N : P O R T A L Ju lie 90 F C A M V : m S u r fa c e E s p o ir s D a m e s 1 P E S S E A S A u re lie 88 F E P M V : L IE N A R D M a rie 88 F E P L G M 1: : m S u r fa c e D a m e s 1 M IR M o n ts e rra t 84 F D A * C N M : S A IN T JO U R S L is a 82 F D A * T O P : IZ Q U IE R D O S a ra 86 F D A * C N M : T H IE N O T E m ilie 82 F D A * P P O : C A S IL L O C in d y 85 F D A * C C N P F o rfa it 17 :09 P ro to c o le ré c a p itu la tif d e la re n c o n tre - p a g e : 9/2 0

10 Résultats Session 2 2ème Session 100 m S u r fa c e B e n ja m in s 1 JO S E L E T F ra n ç o is 94 H B E m S u r fa c e M in im e s G a r ç o n s 1 M O N T M A G N O N Je a n -B a p tis te 92 H M I M V B O R Z A P ie rre 93 H M I m S u r fa c e C a d e ts 1 V IA L A E lie 91 H C A C C N P P E S S E A S M a tth ie u 90 H C A M V C H A S T A N H u g o 90 H C A H Y P F o rfa it 100 m S u r fa c e E s p o ir s M e s s ie u r s 1 B R E T Ju lie n 88 H E P M V m S u r fa c e M e s s ie u r s 1 C O C H O U N ic o la s 85 H M * T O A C G R A T T E S S O L V in c e n t 7 7 H M * M V D E L M O R A L Ja v ie r 7 5 H M * C N M T IS S E R A N D B e n o it 7 6 H M * P E G U E R O X a v ie r 7 7 H M * 1: m A p n é e M in im e s F ille s 1 N A N T IL L E T M a n o n 93 F M I M V G U IL L A U D M a n o n 92 F M I M V B O U V IE R Ju lie 92 F M I F o rfa it 5 0 m A p n é e C a d e tte s 1 D E L IZ E M a rio n 90 F C A C C N P S U L T A N A M a rio n 90 F C A C C N P B O U R O N C a m ille 90 F C A C C N P D O IS Y M a rin e 91 F C A A N C O R T IA L S a lo m e 91 F C A A N Z IN O V Y E V A A n a s ta s s iy a 90 F C A C m A p n é e E s p o ir s D a m e s 1 P E S S E A S A u re lie 88 F E P M V :09 P ro to c o le ré c a p itu la tif d e la re n c o n tre - p a g e : 10/2 0

11 2 L A Z D e lp h in e 89 F E P U J A P T O U C H E Q U E A m é ly e 88 F E P L G M G R O S JE A N M a rin e 89 F E P U J A P O P A T O V A T a s u la 89 F E P M V m A p n é e D a m e s 1 P A S Q U A L O T T I L é a 87 F D A * T O A C F A G E S G a e lle 80 F D A * T O A C M IR M o n ts e rra t 84 F D A * C N M P O R T A C a ro lin a 84 F D A * C N M IZ Q U IE R D O S a ra 86 F D A * C N M m S u r fa c e B e n ja m in s 1 JO S E L E T F ra n ç o is 94 H B E 1: : : m S u r fa c e M in im e s G a r ç o n s 1 M O N T M A G N O N Je a n -B a p tis te 92 H M I M V : : B O R Z A P ie rre 93 H M I 1: : : m S u r fa c e C a d e ts 1 C O V IL I S é b a s tie n 90 H C A : : T O R R E S é b a s tie n 91 H C A C C N P : : B E R R E T S té p h a n e 91 H C A C C N P : : S A L L E V in c e n t 91 H C A M V : : B O N T O U X P ie rre -Je a n 91 H C A M V : : m S u r fa c e E s p o ir s M e s s ie u r s 1 B R E T Ju lie n 88 H E P M V : : m S u r fa c e M e s s ie u r s 1 C A S T E R A B e n o it 7 3 H M * T O A C : : R F M P F 2 Y U D IN V a le ry 86 H M * C : : S M O L IN -F R O IS S A R T R a p h a e l 83 H M * : : F E R R IE R G u illa u m e 87 H M * M V : : D E B O N N E T Jé ré m y 7 8 H M * : : P E G U E R O X a v ie r 7 7 H M * 1: : m S u r fa c e M in im e s F ille s 1 C A U Q U IL Jo rd a n e 93 F M I 1: : : : :09 P ro to c o le ré c a p itu la tif d e la re n c o n tre - p a g e : 11/2 0

12 8 00 m S u r fa c e C a d e tte s 1 P O R T A L Ju lie 90 F C A M V : : : m S u r fa c e E s p o ir s D a m e s 1 L IE N A R D M a rie 88 F E P L G M 1: : : : m S u r fa c e D a m e s 1 K O T C H E T K O V A A lo n a 87 F D A * C N M : : : m I m m e r s io n C a d e ts H A M E L IN B e n ja m in 91 H C A H N A P F o rfa it 8 00 m I m m e r s io n M e s s ie u r s 1 C H A S T A G N E R T h o m a s 84 H M * C P B R : : : C A S T E R A B e n o it 7 3 H M * T O A C : : : JO U R D A IN X a v ie r 84 H M * : : : x 200 m S u r fa c e D a m e s 1 C lu b N a ta c io M o n tju ic F D A * C N M 7 : IZ Q U IE R D O S a ra 86 F D A 1:46.86 M IR M o n ts e rra t 84 F D A [ 1 : :36.39 P O R T A C a ro lin a 84 F D A [ 1 : : K O T C H E T K O V A A lo n a 87 F D A [ 1 : L e s m a rs o u in s d e V a le n c e F E P * M V 7 : O P A T O V A T a s u la 89 F E P 1: N A N T IL L E T M a n o n 93 F M I [ 2 : : P O R T A L J u lie 90 F C A [ 1 : : P E S S E A S A u re lie 88 F E P [ 1 : x 100 m S u r fa c e E s p o ir s M e s s ie u r s C lu b c io ta d ie n d e n a g e a v e c p a lm e s H E P C C N P F o rfa it V IA L A E lie 91 H C A T O R R E S é b a s tie n 91 H C A B E R R E T S té p h a n e 91 H C A S C H U T Z S é b a s tie n 89 H E P 4 x 100 m S u r fa c e M e s s ie u r s 1 L e s m a rs o u in s d e V a le n c e H M * M V 2 : B R E T J u lie n 88 H E P M O N T M A G N O N J e a n -B a p tis te 92 H M I [ ] 1: F E R R IE R G u illa u m e 87 H M E [ ] 2 :11.47 G R A T T E S S O L V in c e n t 7 7 H M E [ ] 17 :09 P ro to c o le ré c a p itu la tif d e la re n c o n tre - p a g e : 12 /2 0

13 Résultats Session 3 3ème Session 5 0 m S u r fa c e B e n ja m in s JO S E L E T F ra n ç o is 94 H B E D is q u a lific a tio n 5 0 m S u r fa c e M in im e s G a r ç o n s 1 M O N T M A G N O N Je a n -B a p tis te 92 H M I M V B O R Z A P ie rre 93 H M I m S u r fa c e C a d e ts 1 C H A S T A N H u g o 90 H C A H Y P V IA L A E lie 91 H C A C C N P P E S S E A S M a tth ie u 90 H C A M V m S u r fa c e E s p o ir s M e s s ie u r s 1 B R E T Ju lie n 88 H E P M V m S u r fa c e M e s s ie u r s 1 C O C H O U N ic o la s 85 H M * T O A C G R A T T E S S O L V in c e n t 7 7 H M * M V F E R R IE R G u illa u m e 87 H M * M V T IS S E R A N D B e n o it 7 6 H M * N IG O N C é d ric 7 8 H M * P E G U E R O X a v ie r 7 7 H M * m S u r fa c e M in im e s F ille s 1 N A N T IL L E T M a n o n 93 F M I M V 1: : : : : m S u r fa c e E s p o ir s D a m e s 1 L E C O M T E L a u ra 89 F E P A N : : : : L A Z D e lp h in e 89 F E P U J A P : : : : P E S S E A S A u re lie 88 F E P M V : : : : O P A T O V A T a s u la 89 F E P M V 1: : : : : m S u r fa c e D a m e s 1 K O T C H E T K O V A A lo n a 87 F D A * C N M : : : : T H IE N O T E m ilie 82 F D A * P P O : : : : :09 P ro to c o le ré c a p itu la tif d e la re n c o n tre - p a g e : 13/2 0

14 400 m I m m e r s io n C a d e ts 1 B O N T O U X P ie rre -Je a n 91 H C A M V : : S A L L E V in c e n t 91 H C A M V : : H A M E L IN B e n ja m in 91 H C A H N A P F o rfa it 400 m I m m e r s io n E s p o ir s M e s s ie u r s 1 S C H U T Z S é b a s tie n 89 H E P C C N P : : B R E T Ju lie n 88 H E P M V : : m I m m e r s io n M e s s ie u r s 1 JO U R D A IN X a v ie r 84 H M * : : D E B O N N E T Jé ré m y 7 8 H M * : : S M O L IN -F R O IS S A R T R a p h a e l 83 H M * A b a n d o n 100 m I m m e r s io n B e n ja m in e s 1 JU L L IE N C lo tild e 95 F B E M V 1: m I m m e r s io n M in im e s F ille s 1 B O U V IE R Ju lie 92 F M I G U IL L A U D M a n o n 92 F M I M V 1: m I m m e r s io n C a d e tte s 1 F A N T O N I A u re lia 90 F C A M C M P O R T A L Ju lie 90 F C A M V m I m m e r s io n E s p o ir s D a m e s 1 T O U C H E Q U E A m é ly e 88 F E P L G M P E S S E A S A u re lie 88 F E P M V O P A T O V A T a s u la 89 F E P M V m I m m e r s io n D a m e s 1 P O R T A C a ro lin a 84 F D A * C N M m S u r fa c e B e n ja m in s 1 JO S E L E T F ra n ç o is 94 H B E 1: : m S u r fa c e M in im e s G a r ç o n s 17 :09 P ro to c o le ré c a p itu la tif d e la re n c o n tre - p a g e : 14/2 0

15 1 M O N T M A G N O N Je a n -B a p tis te 92 H M I M V : B O R Z A P ie rre 93 H M I 1: : m S u r fa c e C a d e ts 1 C O V IL I S é b a s tie n 90 H C A : T O R R E S é b a s tie n 91 H C A C C N P : B E R R E T S té p h a n e 91 H C A C C N P : P E S S E A S M a tth ie u 90 H C A M V 1: : m S u r fa c e M e s s ie u r s 1 Y U D IN V a le ry 86 H M * C : C H A S T A G N E R T h o m a s 84 H M * C P B R : D E L M O R A L Ja v ie r 7 5 H M * C N M : F E R R IE R G u illa u m e 87 H M * M V : D E B O N N E T Jé ré m y 7 8 H M * : :09 P ro to c o le ré c a p itu la tif d e la re n c o n tre - p a g e : 15 /2 0

16 Résultats Session 4 4ème Session 100 m S u r fa c e B e n ja m in e s 1 F A C H E A n n a 95 F B E JU L L IE N C lo tild e 95 F B E M V 1: m S u r fa c e M in im e s F ille s 1 N A N T IL L E T M a n o n 93 F M I M V C A U Q U IL Jo rd a n e 93 F M I 1: G U IL L A U D M a n o n 92 F M I M V 1: m S u r fa c e C a d e tte s 1 Z IN O V Y E V A A n a s ta s s iy a 90 F C A C F A N T O N I A u re lia 90 F C A M C M D O IS Y M a rin e 91 F C A A N C O R T IA L S a lo m e 91 F C A A N B O U R O N C a m ille 90 F C A C C N P D E L IZ E M a rio n 90 F C A C C N P F o rfa it S U L T A N A M a rio n 90 F C A C C N P F o rfa it 100 m S u r fa c e E s p o ir s D a m e s 1 O P A T O V A T a s u la 89 F E P M V P E S S E A S A u re lie 88 F E P M V T O U C H E Q U E A m é ly e 88 F E P L G M m S u r fa c e D a m e s 1 P A S Q U A L O T T I L é a 87 F D A * T O A C C A S IL L O C in d y 85 F D A * C C N P M IR M o n ts e rra t 84 F D A * C N M IZ Q U IE R D O S a ra 86 F D A * C N M F A G E S G a e lle 80 F D A * T O A C m A p n é e M in im e s G a r ç o n s 1 M O N T M A G N O N Je a n -B a p tis te 92 H M I M V m A p n é e C a d e ts 1 C H A S T A N H u g o 90 H C A H Y P V IA L A E lie 91 H C A C C N P B O N T O U X P ie rre -Je a n 91 H C A M V P E S S E A S M a tth ie u 90 H C A M V A b a n d o n 17 :09 P ro to c o le ré c a p itu la tif d e la re n c o n tre - p a g e : 16 /2 0

17 5 0 m A p n é e E s p o ir s M e s s ie u r s 1 B R E T Ju lie n 88 H E P M V S C H U T Z S é b a s tie n 89 H E P C C N P F o rfa it 5 0 m A p n é e M e s s ie u r s 1 C O C H O U N ic o la s 85 H M * T O A C G R A T T E S S O L V in c e n t 7 7 H M * M V D E L M O R A L Ja v ie r 7 5 H M * C N M F E R R IE R G u illa u m e 87 H M * M V S M O L IN -F R O IS S A R T R a p h a e l 83 H M * JO U R D A IN X a v ie r 84 H M * D E B O N N E T Jé ré m y 7 8 H M * N IG O N C é d ric 7 8 H M * m S u r fa c e B e n ja m in e s 1 F A C H E A n n a 95 F B E 1: : : JU L L IE N C lo tild e 95 F B E M V 1: : : m S u r fa c e M in im e s F ille s 1 B O U V IE R Ju lie 92 F M I 1: : : C A U Q U IL Jo rd a n e 93 F M I 1: : : G U IL L A U D M a n o n 92 F M I M V 1: : : m S u r fa c e C a d e tte s 1 P O R T A L Ju lie 90 F C A M V : : m S u r fa c e E s p o ir s D a m e s 1 G R O S JE A N M a rin e 89 F E P U J A P : : L IE N A R D M a rie 88 F E P L G M 1: : : m S u r fa c e D a m e s 1 K O T C H E T K O V A A lo n a 87 F D A * C N M : : m S u r fa c e B e n ja m in s 1 JO S E L E T F ra n ç o is 94 H B E 1: : : : m S u r fa c e C a d e ts 17 :09 P ro to c o le ré c a p itu la tif d e la re n c o n tre - p a g e : 17 /2 0

18 1 C O V IL I S é b a s tie n 90 H C A : : : B E R R E T S té p h a n e 91 H C A C C N P : : : S A L L E V in c e n t 91 H C A M V : : : T O R R E S é b a s tie n 91 H C A C C N P F o rfa it 8 00 m S u r fa c e E s p o ir s M e s s ie u r s 1 S C H U T Z S é b a s tie n 89 H E P C C N P : : : m S u r fa c e M e s s ie u r s 1 C A S T E R A B e n o it 7 3 H M * T O A C : : : C H A S T A G N E R T h o m a s 84 H M * C P B R : : : Y U D IN V a le ry 86 H M * C : : : D E B O N N E T Jé ré m y 7 8 H M * : : : T IS S E R A N D B e n o it 7 6 H M * 1: : : : m I m m e r s io n E s p o ir s D a m e s 1 L A Z D e lp h in e 89 F E P U J A P : : : m I m m e r s io n D a m e s 1 P O R T A C a ro lin a 84 F D A * C N M : : : T H IE N O T E m ilie 82 F D A * P P O D is q u a lific a tio n 4 x 200 m S u r fa c e M e s s ie u r s 1 L e s m a rs o u in s d e V a le n c e H M * M V 6 : B R E T J u lie n 88 H E P 1: M O N T M A G N O N J e a n -B a p tis te 92 H M I [ 1 : : F E R R IE R G u illa u m e 87 H M E [ 1 : : G R A T T E S S O L V in c e n t 7 7 H M E [ 1 : x 100 m S u r fa c e C a d e tte s 1 C lu b c io ta d ie n d e n a g e a v e c p a lm e s F C A C C N P 3: B O U R O N C a m ille 90 F C A S U L T A N A M a rio n 90 F C A [ ] 1:33.87 L O U A T I H a n in a 91 F C A [ ] 2 : D E L IZ E M a rio n 90 F C A [ ] 4 x 100 m S u r fa c e E s p o ir s D a m e s 1 L e s m a rs o u in s d e V a le n c e F E P M V 3: N A N T IL L E T M a n o n 93 F M I P O R T A L J u lie 90 F C A [ ] 1: O P A T O V A T a s u la 89 F E P [ ] 2 :42.09 P E S S E A S A u re lie 88 F E P [ ] 17 :09 P ro to c o le ré c a p itu la tif d e la re n c o n tre - p a g e : 18/2 0

19 4 x 100 m S u r fa c e D a m e s 1 C lu b N a ta c io M o n tju ic F D A * C N M 3: K O T C H E T K O V A A lo n a 87 F D A M IR M o n ts e rra t 84 F D A [ ] 1: IZ Q U IE R D O S a ra 86 F D A [ ] 2 : P O R T A C a ro lin a 84 F D A [ ] 17 :09 P ro to c o le ré c a p itu la tif d e la re n c o n tre - p a g e : 19/2 0

20 Récapitulatif des records et meilleures performances de la rencontre Records Session 2 2ème Session 400 m S u r fa c e C A S T E R A B e n o it 7 3 H M * T O A C : : R F M P F - Fin de protocole - 17 :09 P ro to c o le ré c a p itu la tif d e la re n c o n tre - p a g e : 2 0/2 0

C h a m p io n a t ré g io n a le c o m ité Ile -d e -F ra n c e P ic a rd ie. P ro to c o le d e la re n c o n tre

C h a m p io n a t ré g io n a le c o m ité Ile -d e -F ra n c e P ic a rd ie. P ro to c o le d e la re n c o n tre P ro to c o le d e la re n c o n tre C h a m p io n a t r é g io n a le c o m ité Ile -d e -F r a n c e P ic a r d ie 2 9 a v r l 2 0 0 7 P is c in e d e N o g e n t s u r M a r n e 19:35 P ro to c o le

Plus en détail

20 e Journée de l'afphb

20 e Journée de l'afphb «La Pharmacie Hospitalière : quels projets pour le futur?» L Arrêté Royal du 4 mars 1991, 20 ans après C h â te a u d u L a c, G e n v a l - 7 m a rs 2 0 0 9 COMMENT UTILISER VOTRE BOÎTIER? Utilisez les

Plus en détail

L Ergonomie C a fé S c ie n c e s C o g n itiv e s - 2 8 /0 3 /0 7

L Ergonomie C a fé S c ie n c e s C o g n itiv e s - 2 8 /0 3 /0 7 L Ergonomie C a fé S c ie n c e s C o g n itiv e s - 2 8 /0 3 /0 7 L Ergonomie? Etymologie S o n n o m p ro v e n a n t d u g re c e rg o n (travail) e t n o m o s (lois) p o u r d é s ig n e r la s c

Plus en détail

A pprendre à ra is onner à l'éc ole

A pprendre à ra is onner à l'éc ole A pprendre à ra is onner à l'éc ole l'e x e m p le d e la g é o m é trie C liq u e z p o u r m o d ifie r le s ty le d e s s o u s -titre s d u m a s q u e Thierry DIAS, HEP Lausanne thierry.dias@hepl.ch

Plus en détail

Consultation MED07 Campagne 2009

Consultation MED07 Campagne 2009 A L C O O L E T H Y L IQ U E 7 0 - IN C O L O R E C la s s e S O L U T E S M A S S IF S 2 A L C O O L E T H Y L IQ U E 9 0-000 M L C la s s e S O L U T E S M A S S IF S 3 A L C O O L E T H Y L IQ U E M

Plus en détail

Présentation de la formation au professionnelle pour les aides spécialis. situation de handicap. Promotion 2009/2010

Présentation de la formation au professionnelle pour les aides spécialis. situation de handicap. Promotion 2009/2010 Présentation de la formation au Certificat d aptitude d professionnelle pour les aides spécialis cialisées, les enseignements adaptés s et la scolarisation des élèves en situation de handicap CAPA-SH Promotion

Plus en détail

G roupe G T : 16 retom bées. M é d ia D ate S u jet

G roupe G T : 16 retom bées. M é d ia D ate S u jet RETOM BEES PRESSE 2011 Cam pagne presse GT G roupe G T : 16 retom bées P re sse é crite n a tio n a le : ECHANGES janvier 2011 Partenariat Em m aüs ECHANGES avril 2011 In terview J.ISN A R D Presse écrite

Plus en détail

C a fé E u ro p e D é b a t. Les jeunes [fra nç a is ] en ont-ils m a rre des politiques?

C a fé E u ro p e D é b a t. Les jeunes [fra nç a is ] en ont-ils m a rre des politiques? C a fé E u ro p e D é b a t Les jeunes [fra nç a is ] en ont-ils m a rre des politiques? O rig ine S oc ia le des E lus O rig ine S oc ia le des D éputés en 2007 E n % O rig ine s oc ia le des M a ires

Plus en détail

D é ce m b re 2 01 0 L e ttr e d 'i n fo r m a t i o n n 2 2 E d i to r i al L a f r o n ti è r e so c i ale L a p r i s e d e c o n s c i e n c e d e s e n tr e p r i s e s e n m a ti è re D e s e xa

Plus en détail

SOCIETE DES NATIONS. 4/46014/20994 Genève le 5 septembre 1925 DELIMITATION LU PORT DE D^TZIG AUX FINS DU SERVICE

SOCIETE DES NATIONS. 4/46014/20994 Genève le 5 septembre 1925 DELIMITATION LU PORT DE D^TZIG AUX FINS DU SERVICE SOCIETE DES NATIONS Communiqué au Conseil G. 495 1925 I. 4/46014/20994 Genève le 5 septembre 1925 VjLLE LIBRE DE DaNTSIG. DELIMITATION LU PORT DE D^TZIG AUX FINS DU SERVICE POSTAL POLONAIS i. Note du Gouvernement

Plus en détail

Dauendorf 67 (aire d étude : Haguenau)

Dauendorf 67 (aire d étude : Haguenau) Commune : Dauendorf 67 (aire d étude : Haguenau) Référence: IA00061638 Adresse : Titre de l œuvre : Etoile (rue de I') 5 Ferme Cartographie : Cadastre : Lamberti ; 0990050 ; 1139380 1898 2 67 Dossier :

Plus en détail

Montchrestien lï!50i53 lextenso é d i t i o n s

Montchrestien lï!50i53 lextenso é d i t i o n s DROIT DE L INTERNET DROIT FRANÇAIS ET EUROPÉEN Céline CASTETS-RENARD Professeur à l'université de Toulouse Capitole 2e édition Montchrestien lï!50i53 lextenso é d i t i o n s TABLE DES MATIÈRES P réface...

Plus en détail

Université Cadi Ayyad FSJES - Marrakech Audit Commercial et Marketing

Université Cadi Ayyad FSJES - Marrakech Audit Commercial et Marketing Université Cadi Ayyad FSJES - Marrakech Audit Commercial et Marketing THEME: 2008/2009 Introduction Cadre général : 1) Qu est que c est qu un tableau de bord? a) Définitions b) Les rôles essentiels du

Plus en détail

Berstheim 67 (aire d étude ; Haguenau)

Berstheim 67 (aire d étude ; Haguenau) Commune : Berstheim 67 (aire d étude ; Haguenau) Référence: IA00061614 Adresse : Titre de l œuvre : Principale (rue) 44 Ferme Cartographie : Cadastre : Lam berti ; 0991920 ; 1135190 1898 2 99 Dossier :

Plus en détail

DU DROIT BELGE Législation, Doctrine, Jurisprudence

DU DROIT BELGE Législation, Doctrine, Jurisprudence RÉPERTOIRE PRATIQUE DU DROIT BELGE Législation, Doctrine, Jurisprudence D irection scie n tifiq u e R. Andersen, J. du Jardin, P. A. Foriers et L. Sirnont Droit de l enseignement en Communauté française

Plus en détail

Prévention des conflits d intérêts

Prévention des conflits d intérêts Prévention des conflits d intérêts I. Situations de conflits d intérêts relatifs à l activité de gestion financière 1. Critères de sélection et de suivi des intermédiaires Sélection des intermédiaires

Plus en détail

Haguenau 67 (aire d étude : Haguenau) Lamberti ; 1000490 ; 1138070 19 12 A V 12

Haguenau 67 (aire d étude : Haguenau) Lamberti ; 1000490 ; 1138070 19 12 A V 12 Commune : Haguenau 67 (aire d étude : Haguenau) Référence: IA00061931 Adresse : Titre de l œuvre : Robert Schuman (place) 1 Ecole de commerce (lycée d'enseignement général et technologique d'etat) Cartographie

Plus en détail

E x plo ra tio n de l a ptitude a éro bie. A nne-l a ure L a prérie 16/12/2010

E x plo ra tio n de l a ptitude a éro bie. A nne-l a ure L a prérie 16/12/2010 E x plo ra tio n de l a ptitude a éro bie A nne-l a ure L a prérie 16/12/2010 M éta bo lis m es énerg étiques C o ntra c tio n m us c ula ire M u s cle s s t r ié s s q u e le t t iq u e s = 40 % m a s

Plus en détail

La Cible Sommaire F o c u s

La Cible Sommaire F o c u s La Cible Sommaire F o c u s F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S D i r e c t e u r d e l a p u b l i c a t i o n : M a r t i n e M I N Y R é d a c t e u r e n c h e f : S e r g e C H A N

Plus en détail

La Cible Sommaire F oc us F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S

La Cible Sommaire F oc us F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S La Cible Sommaire F oc us F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S D i r e c t e u r d e l a p u b l i c a t i o n : M a r t i n e M I N Y R é d a c t e u r e n c h e f : S e r g e C H A N T

Plus en détail

A. Crabières. URC Paris Nord 09/03/2012 1

A. Crabières. URC Paris Nord 09/03/2012 1 A. Crabières URC Paris Nord 09/03/2012 1 Plan de la présentation Intérêts de la communication Outils de la communication Phases de la communication Exemples URC Paris Nord 09/03/2012 2 INTERETS de la Communication

Plus en détail

La fiction américaine dans les audiences des grands pays européens en 2010

La fiction américaine dans les audiences des grands pays européens en 2010 La fiction américaine dans les audiences des grands pays européens en 2010 1 Objectifs de travail L objet de ce document est d expertiser la place occupée, en 2010, par les fictions américaines dans les

Plus en détail

curité du patient 19 mai 2009 Aurore MAYEUX Guy CLYNCKEMAILLIE

curité du patient 19 mai 2009 Aurore MAYEUX Guy CLYNCKEMAILLIE Déclarer un événement indésirable un élément majeur pour la sécurits curité du patient 19 mai 2009 Aurore MAYEUX Guy CLYNCKEMAILLIE Les hôpitaux plus meurtriers que la route Courrier de l escaut, janvier

Plus en détail

Comment régler un litige avec son vendeur de produits financiers?

Comment régler un litige avec son vendeur de produits financiers? Comment régler un litige avec son vendeur de produits financiers? Elsa Aubert Direction des relations avec les épargnants Le 16 novembre 2011 2 Plan de la présentation I Auprès de qui réclamer? 1. L interlocuteur

Plus en détail

ANIMATION PEDAGOGIQUE GESTE GRAPHIQUE GESTE D ECRITURE

ANIMATION PEDAGOGIQUE GESTE GRAPHIQUE GESTE D ECRITURE CIRCONSCRIPTION DE STRASBOURG 5 Régine Ballandras CPC Martin Arlen IEN ANIMATION PEDAGOGIQUE GESTE GRAPHIQUE GESTE D ECRITURE 26 novembre 2008 Ecole Jacqueline 3 décembre 2008 Ecole Langevin 2 La conquête

Plus en détail

S A L L E D E L A M A I R I E

S A L L E D E L A M A I R I E M e J é r ô m e G A R N I E R -2 1 R u e d e B a r b e n t a n e F 7 6 3 4 0 B L A N G Y S U R B R E S L E C A T A L O G U E D E L A V E N T E A U X E N C H E R E S P U B L I Q U E S S a m e d i 1 6 N

Plus en détail

D é ce m b re 2 0 0 7 L e ttr e d 'i n fo r m a ti o n n 1 6 E d i to r i al P o u vo i r s p r i vé s, p o u vo i r s p u b li c s P l u s i e u r s é vé n e m e n ts n o u s i n te r p e l l e n t d

Plus en détail

M A R C H E P U B L I C D E T R A V A U X. P r o c é d u r e a d a p t é e

M A R C H E P U B L I C D E T R A V A U X. P r o c é d u r e a d a p t é e M A R C H E P U B L I C D E T R A V A U X P r o c é d u r e a d a p t é e P a r t i e 2 - C a h i e r d e s C l a u s e s A d m i n i s t r a t i v e s P a r t i c u l i è r e s Université de Technologie

Plus en détail

Depuis 1977, pour un avenir en toute confiance

Depuis 1977, pour un avenir en toute confiance Les outils de pilotage de la TPE Comment les concevoir, les aligner et les déployer sur les facteurs clés de succès? Définition Objectifs Limites Tableau de bord de la TPE Ce que l on va dire Systèmes

Plus en détail

L énergie solaire en région Rhône-Alpes

L énergie solaire en région Rhône-Alpes L énergie solaire en région Rhône-Alpes Panorama régional du photovoltaïque et politique nationale M in is tè r e d e l'é c o lo g ie, d e l'é n e r g ie, d u D é v e lo p p e m e n t d u r a b le e t

Plus en détail

S O M M AIR E P R ÉFAC E. u e lle s so n t ce s e x ige n ce s e sse n tie lle s? Au commencement. E u ro p ée n n e p o u r le s

S O M M AIR E P R ÉFAC E. u e lle s so n t ce s e x ige n ce s e sse n tie lle s? Au commencement. E u ro p ée n n e p o u r le s A u c o m m e n c e m e n t p 2 L A g rém e n t Te c h n iq u e E u ro p ée n p o u r le s S y stèm e s d E ta n c h éité Liq u ide p 4 G a ra n tie déc e n n a le - E x c e p tio n fra n ça ise La rép

Plus en détail

Protection Collective Caractéristiques générales

Protection Collective Caractéristiques générales Protection Collective Caractéristiques générales Mise à jour Octobre 009 Protection collective La protection collective contre les chutes de hauteur dans les bâtiments en construction doit être assurée

Plus en détail

En effet, l avantage fiscal est fortement réduit en 2011 et 2012, puis disparaîtrait en 2013.

En effet, l avantage fiscal est fortement réduit en 2011 et 2012, puis disparaîtrait en 2013. P ROMETH E E CO NS E I L A NALY S E DE P L A CEMENT Point au 12 Avril 2011 Loi de Finances pour 2011 LE DISPOSITIF «SCELLIER» Devant la nécessite absolue de redynamiser le secteur de l investissement locatif,

Plus en détail

M IS E E N E N Q U E TE P U B LIQ U E D E L E TU D E D IM P A C T D U P R O JE T D U S ITE IB M /S A IN TE M A R IE

M IS E E N E N Q U E TE P U B LIQ U E D E L E TU D E D IM P A C T D U P R O JE T D U S ITE IB M /S A IN TE M A R IE M IS E E N E N Q U E TE P U B LIQ U E D E L E TU D E D IM P A C T D U P R O JE T D U S ITE IB M /S A IN TE M A R IE V ILLE D E S A IN T JE A N D E B R A Y E /B O U Y G U E S IM M O B ILIE R + B D V A A

Plus en détail

d e la d is tr ib u tio n 1 - L e d o m a in e d u c o m m e rc e 2 - U n e fo rm a tio n c o m p lè te 3 - U n e p é d a g o g ie a d a p té e

d e la d is tr ib u tio n 1 - L e d o m a in e d u c o m m e rc e 2 - U n e fo rm a tio n c o m p lè te 3 - U n e p é d a g o g ie a d a p té e P o u r r é p o n d r e a u x b e s o in s d u c o m m e r c e e t d e la d is tr ib u tio n 1 - L e d o m a in e d u c o m m e rc e 2 - U n e fo rm a tio n c o m p lè te 3 - U n e p é d a g o g ie a d

Plus en détail

68 (aire d étude : Wittenheim)

68 (aire d étude : Wittenheim) Commune : Pfastatt 68 (aire d étude : Wittenheim) Référence: IA00050934 Titre de l œuvre : Ville Cartographie : Lambert2 ; 0971500 ; 0972460 ; 2320140 ; 2319000 Cadastre : 1980 1 A 30 Dossier : (c) Inventaire

Plus en détail

GAZ BUTANE. voilà enfin le rêve CUISINIÈRES " L E RÊVE" appareillées spécialem ent pour fonctionner au. Agence Générale de vente pour la France

GAZ BUTANE. voilà enfin le rêve CUISINIÈRES  L E RÊVE appareillées spécialem ent pour fonctionner au. Agence Générale de vente pour la France appareillées spécialem ent pour fonctionner au GAZ BUTANE voilà enfin le rêve w Agence Générale de vente pour la France CUISINIÈRES " L E RÊVE" 14, RUE DU HELDEP, PARIS (9*) Tel. : PRO VEN CE 06-07 CUISINER

Plus en détail

Lutterbach 68 (aire d étude : Wittenheim)

Lutterbach 68 (aire d étude : Wittenheim) Commune : Lutterbach 68 (aire d étude : Wittenheim) Référence: IA00050914 Adresse : Aristide Briand (rue) 7 Titre de l œuvre : Brasserie Cartographie : Lambert2 ; 0970380 ; 2318500 Cadastre: 1980 7 120

Plus en détail

D er m at o ses f r éq u en tes. D er m at o ses p l u s r ar es

D er m at o ses f r éq u en tes. D er m at o ses p l u s r ar es 1 D er m ato ses f r éq u en tes M o ti f s d e c o n su l tati o n : D er m at o ses f r éq u en tes D er m at o ses p l u s r ar es 2 D er m ato ses f r éq u en tes: D er m at i te at o p i q u e E r

Plus en détail

Table Ronde Francophone des Signataires de l UNEP FI

Table Ronde Francophone des Signataires de l UNEP FI welkom bienvenue Paris 8 juin, 2007 Table Ronde Francophone des Signataires de l UNEP FI 1. Le risque de crédit et le développement durable 2. Guide des risques sociaux et environnementaux liés à la micro

Plus en détail

N 1 2 2 L a R e v u e F r a n c o p h o n e d u M a n a g e m e n t d e P r o j e t 3 è m e t r i m e s t r e 2 0 1 3

N 1 2 2 L a R e v u e F r a n c o p h o n e d u M a n a g e m e n t d e P r o j e t 3 è m e t r i m e s t r e 2 0 1 3 La Cible F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S D i r e c t e u r d e l a p u b l i c a t i o n : M a r t i n e M I N Y R é d a c t e u r e n c h e f : S e r g e C H A N T R E U I L C o m

Plus en détail

«Stock-Options» et Attrib u tio ns G ratu ites d Actio ns : d es rég im es d e faveu r p ro h ib itifs et enco re incertains

«Stock-Options» et Attrib u tio ns G ratu ites d Actio ns : d es rég im es d e faveu r p ro h ib itifs et enco re incertains «Stock-Options» et Attrib u tio ns G ratu ites d Actio ns : d es rég im es d e faveu r p ro h ib itifs et enco re incertains Il y a u n p e u p lu s d u n a n, l a rrê t d e R o u x (1 ) a va it cla ire

Plus en détail

Billet du Syndic. P.P. 1052 Le M ont N 142 JUILLET 2010

Billet du Syndic. P.P. 1052 Le M ont N 142 JUILLET 2010 P.P. 1052 Le M ont N 142 JUILLET 2010 J o u r n a l c o m m u n a l d 'i n f o r m a t io n é d ité p a r la M u n ic ip a lit é d u M o n t-s u r - L a u s a n n e R e s p o n s a b le : M. D. G ro s

Plus en détail

Site C : Évaluation environnementale Processus d examen

Site C : Évaluation environnementale Processus d examen Site C : Évaluation environnementale Processus d examen Dean Stinson O Gorman Directeur des commissions d examen Agence canadienne d évaluation environnementale Brian Murphy Directeur des évaluations de

Plus en détail

Université Hassan II Ain Chock École Supérieure de Technologie de Casablanca. La marque. Réalisé par : LOUBNA AMAL FATIMA.

Université Hassan II Ain Chock École Supérieure de Technologie de Casablanca. La marque. Réalisé par : LOUBNA AMAL FATIMA. Université Hassan II Ain Chock École Supérieure de Technologie de Casablanca La marque Réalisé par : LOUBNA AMAL FATIMA Encadrée par: Mme. Le plan Introduction La marque Les stratégies de marque. Les enjeux

Plus en détail

N 1 2 1 L a R e v u e F r a n c o p h o n e d u M a n a g e m e n t d e P r o j e t 2 è m e t r i m e s t r e 2 0 1 3

N 1 2 1 L a R e v u e F r a n c o p h o n e d u M a n a g e m e n t d e P r o j e t 2 è m e t r i m e s t r e 2 0 1 3 Expérience > O u t i l d e M a n a g e m e n t d e p r o jet : Planification 3D des projets informatiques p1 La pla nifi cati on 3 D, J ean Yves MOINE nou s en a donné la p rime ur (voi r La Ci ble n 110,

Plus en détail

Prix de l Immobilier constatés à la mise en vente en Février 2012

Prix de l Immobilier constatés à la mise en vente en Février 2012 Prix de l Immobilier constatés à la mise en vente en Stabilité des prix de mise en vente «Une quasi stabilité des prix affichés à la mise en vente, qui se confirme depuis la fin de l année, avec un indice

Plus en détail

Cadre réglementaire. Fédération délégataire F.F.E.S.S.M.

Cadre réglementaire. Fédération délégataire F.F.E.S.S.M. F.F.E.S.S.M. Fédération délégataire Créée en 1955 par la fusion de 2 fédérations Siège social : MARSEILLE (24 quai de Rive-Neuve) La cellule de base fédérale est le CLUB Tout le système administratif,

Plus en détail

Les Organismes de Placement Collectif en Valeurs Mobilières(OPCVM)

Les Organismes de Placement Collectif en Valeurs Mobilières(OPCVM) Les Organismes de Placement Collectif en Valeurs Mobilières(OPCVM) Plan 1.L e s O P C V M : D é f in it io n e t t y p e s 1.1 :D é f in it io n 1.2 : T y p e s 2. L e s a v a n t a g e s d u n p la c

Plus en détail

INTRODUCTION 1. Les modèles linéaires à équations simultanées 2. L analyse des données de panel

INTRODUCTION 1. Les modèles linéaires à équations simultanées 2. L analyse des données de panel INTRODUCTION Complément a u x c ou r s d éc onométr i e s u r le modè le li néa i r e et s on es ti ma ti on D eu x pa r ti es : 1. Les modèles linéaires à équations simultanées : définition des notions

Plus en détail

Le décret du 11 mars 1999 relatif au PERMIS D ENVIRONNEMENT

Le décret du 11 mars 1999 relatif au PERMIS D ENVIRONNEMENT Le décret du 11 mars 1999 relatif au PERMIS D ENVIRONNEMENT «Le registre des modifications» UWE «90 minutes pour l environnement» DGO3 - DPA Mons Wavre - Jeudi 10 mai 2012. B. Bequet 1 Plan de l exposé

Plus en détail

Deux Sujets d inquiétudes

Deux Sujets d inquiétudes 108" ANNEE. N 7. LE NUMERO \ ' t \ a T CENTIM ES DIMANCHE 14 FEVRIER 1937 JOURNAL DE L ARRONDISSEMENT DE SENLIS Paraissant le Dimanche Un an...,... «nais. A nom Huro»i 10 «_A_ IE3 O 1ST TST E l VU ZE IST

Plus en détail

COMITE RHONE-ALPES BOURGOGNE - AUVERGNE COMMISSION NAGE AVEC PALMES

COMITE RHONE-ALPES BOURGOGNE - AUVERGNE COMMISSION NAGE AVEC PALMES COMITE RHONE-ALPES BOURGOGNE - AUVERGNE COMMISSION NAGE AVEC PALMES BILAN SAISON 2013 ACTIVITE NAP 2 nouvelles sections créées (Montceau Les Mines 71 - Vichy 03) 19 clubs pratiquent l activité Nage avec

Plus en détail

secret télégraphique ci-annexée (voir annexe), le Comité

secret télégraphique ci-annexée (voir annexe), le Comité imande du P ré sid e n t de l a Commission C onsultative des Communications e t du T ransit, le S ecrétaire 'honneur de communiquer aux membres du C o n se il, le Comité ju rid iq u e permanent de l 'O

Plus en détail

EQUATEUR PENCHE. Voici les illustrations issues du film :

EQUATEUR PENCHE. Voici les illustrations issues du film : QUATUR PCH L'équateur penché est un nom introduit par le film «La révélation des pyramides». Il désigne un grand cercle de la sphère terrestre dont les caractéristiques sont les suivantes : un grand nombre

Plus en détail

SOFIREL. la pa s s i o n d u c a d r e d e v i e

SOFIREL. la pa s s i o n d u c a d r e d e v i e la pa s s i o n d u c a d r e d e v i e Aménager Développer Anticiper Yann Arthus-Bertrand / Altitude. , u n a c t e u r m a j e u r d e l aménagement Le g r o u p e SOFIREL, f o rt d e la réalisation

Plus en détail

"Vers un bien-être au travail"

Vers un bien-être au travail "Vers un bien-être au travail" S o m m a ire 1 Mon Objectif............................... p 2-3 2 Vers un bien-être au travail.............................. p 4-5 3 Mon parcours professionnel 4 5...p

Plus en détail

Instance Nationale de Concertation du 30 Mai 2013. Suivi de la production

Instance Nationale de Concertation du 30 Mai 2013. Suivi de la production Point n 3 Instance Nationale de Concertation du 30 Mai 2013 Suivi de la production 1 - L ETAT DES STOCKS DANS LES ORGANISMES... 2 2 - L EVOLUTION DES INSTANCES... 4 2.1. Evolution des instances toutes

Plus en détail

VERS UNE POLITIQUE NUMÉRIQUE EUROPÉENNE?

VERS UNE POLITIQUE NUMÉRIQUE EUROPÉENNE? 5èmes Rencontres parlementaires sur la Société de l information et l Internet «La s o c ié té d e l in fo rm at io n e u ro p é e n n e e xige d è s au jo u rd 'h u i : - Un e gran d e am b itio n p o

Plus en détail

LE PROJET EDUCATIF LE PROJET PEDAGOGIQUE LA PRATIQUE SPORTIVE LA VIE ASSOCIATIVE

LE PROJET EDUCATIF LE PROJET PEDAGOGIQUE LA PRATIQUE SPORTIVE LA VIE ASSOCIATIVE LE PROJET EDUCATIF LE PROJET PEDAGOGIQUE LA PRATIQUE SPORTIVE LA VIE ASSOCIATIVE Il s articule autour de 3 grands points: 1 / Accueillir, s esprit sélectif, tous les jeunes joueurs, dès l âge de 6, désirant

Plus en détail

Prix de l Immobilier constatés à la mise en vente en Novembre 2012

Prix de l Immobilier constatés à la mise en vente en Novembre 2012 Prix de l Immobilier constatés à la mise en vente en Les prix résistent toujours «Dans un marché immobilier pourtant grippé, les prix résistent toujours en ce mois de Novembre. Avec un indice qui ne progresse

Plus en détail

36, Rue Moxouris 78150 Versailles-Le Chesnay (FR) Rue du 4 Novembre Cocody Riviera II -Abidjan (CI) 1122, Avenue King Akwa Douala(CM)

36, Rue Moxouris 78150 Versailles-Le Chesnay (FR) Rue du 4 Novembre Cocody Riviera II -Abidjan (CI) 1122, Avenue King Akwa Douala(CM) De l'expertise de vos problématiques et besoins spécifiques jusqu'à la mise en oeuvre de vos projets complexes alliant événementiel, sonorisation, vidéo, éclairage, nous disposons et maîtrisons l'ensemble

Plus en détail

Un Nouveau type de challenge, composé de plusieurs compétitions de Longue distance voit le jour : Le Circuit national longue distance.

Un Nouveau type de challenge, composé de plusieurs compétitions de Longue distance voit le jour : Le Circuit national longue distance. Un Nouveau type de challenge, composé de plusieurs compétitions de Longue distance voit le jour : Le Circuit national longue distance. Composé de 8 étapes sur tout le territoire français, ce circuit vise

Plus en détail

DES LUNETTES DE VUE À TALON CHEZ MEYROWITZ

DES LUNETTES DE VUE À TALON CHEZ MEYROWITZ A A C H E T E R S E S LU N E T T E S E N S E A RC H A C C U E IL P R O P O S C O N TA C T LIG N E C O M P A R AT IF O P T IC IE N E N LIG N E L E B LO G Q U I V O U S A I D E À C H O I S I R V O T R E

Plus en détail

Le téléchargement d'œuvres sur Internet

Le téléchargement d'œuvres sur Internet droit des technologies Le téléchargement d'œuvres sur Internet Perspectives en droits belge, français, européen et international Sous la direction de / ^ STAAÏS- f Carine Doutrelepont,! r v ZU ü lîïliu,

Plus en détail

THERMOGRAPHIE AERIENNE ET DES FAÇADES DE SAINT MANDÉ. ------Réunions publiques 7, 8 et 9 Novembre 2011

THERMOGRAPHIE AERIENNE ET DES FAÇADES DE SAINT MANDÉ. ------Réunions publiques 7, 8 et 9 Novembre 2011 THERMOGRAPHIE AERIENNE ET DES FAÇADES DE SAINT MANDÉ ------Réunions publiques 7, 8 et 9 Novembre 2011 Q U E S T -C E Q U U N E T HE R MO G R A P HIE? C e s t u n e «p h o to g r a p h i e d e l a c h a

Plus en détail

Coupe du printemps 2014

Coupe du printemps 2014 Protocole de la rencontre Le 1er Juin 2014 Auray Imprimées le : 01/06/14 20:13 Protocole récapitulatif de la rencontre - page : 1/12 Informations administratives Organisateur Lieu Auray Date de la rencontre

Plus en détail

VEHICULES UTILITAIRES

VEHICULES UTILITAIRES VEHICULES UTILITAIRES La gamme Renault Nouveau K angoo Trafic Choisissez le véhicule qui vous convient Master Master Propuls ion 1 SOMMAIRE I) Nouveau Kangoo Express 1234567- un espace optimisé confort

Plus en détail

Investissons dans la santé!

Investissons dans la santé! Investissons dans la santé! Prof. Antoine Bailly Président forumsante.ch Ont collaboré à forumsante.ch 2012 Prof. Antoine Bailly Président forumsante.ch Dr. Arno Brandt Rvi - Rudolf Virchow Institut, Basel

Plus en détail

30 concours de saut d obstacles Pro sont filmés et diffusés en direct. Ils servent de support aux paris sportifs en ligne.

30 concours de saut d obstacles Pro sont filmés et diffusés en direct. Ils servent de support aux paris sportifs en ligne. Un nouveau circuit de saut d obstacles Au format très télévisuel Support de paris sportifs en ligne 30 concours de saut d obstacles Pro sont filmés et diffusés en direct. Ils servent de support aux paris

Plus en détail

Les comptes annuels intéressent :

Les comptes annuels intéressent : Eléments d'analyse financière Comptes Annuels Toutes les entreprises belges u depuis la petite PME jusqu à BELGACOM doivent publier leurs comptes annuels u bilan et comptes de résultats qui sont déposés

Plus en détail

Maîtrise Statistique des Processus. Approche opérationnelle

Maîtrise Statistique des Processus. Approche opérationnelle Maîtrise Statistique des Processus Approche opérationnelle But de la formation F o u rn ir d e s é lé m e n ts d e m é th o d o lo g ie p o u r p e rm e ttre a é tu d ia n ts, à l is s u e d e la fo rm

Plus en détail

Société d Ingénierie et d Economie de la Construction

Société d Ingénierie et d Economie de la Construction Société d Ingénierie et d Economie de la Construction Missions Maîtrise d Oeuvre Phase Etudes : ESQ, APS, APD, PRO, Maitrise d o e u v r e, Est i m a t i o n s Economie de la construction & ingénierie

Plus en détail

DEVENEZ UN SIMPLY-EXPERT

DEVENEZ UN SIMPLY-EXPERT DEVENEZ UN SIMPLYEXPERT Bonjour, N o u s s o m m e s l e s créate ur s du site Inte r net : ht tp://www.simplyla nd.com D e p u i s p r è s d e 2 a ns, notre je une équipe déve loppe un site Inte r net

Plus en détail

Enseigner les Sciences de l Ingénieur en CPGE Séminaire Lycée e Raspail Juillet 2011 1 Sommaire 9h30 10 h Ouverture du séminaire Claude Bergmann 10h 12h Enseignement des SII en CPGE Jacques Aïache Compétences

Plus en détail

Enjeux et contraintes de la mutualisation des ressources pour les collectivités et les agents

Enjeux et contraintes de la mutualisation des ressources pour les collectivités et les agents Mercredi 5 novembre 2014 Enjeux et contraintes de la mutualisation des ressources pour les collectivités et les agents Hervé PETTON, Directeur Territorial 35 ans d expérience professionnelle en collectivités

Plus en détail

PRÉSENTATION DE L OFFRE D ENERGIES POSIT IF

PRÉSENTATION DE L OFFRE D ENERGIES POSIT IF PRÉSENTATION DE L OFFRE D ENERGIES POSIT IF Société d Economie Mixte Energies POSIT IF : Promouvoir, Organiser, Soutenir et Inventer la Transition énergétique en Ile-de-France Ensemblier technique, financier

Plus en détail

INDEX CONFÉRENCE INTERNATIONALE SUR LES FORMALITÉS DOUANIÈRES ET SIMILAIRES SOCIÉTÉ DES NATIONS. et aux Membres de la Société.]

INDEX CONFÉRENCE INTERNATIONALE SUR LES FORMALITÉS DOUANIÈRES ET SIMILAIRES SOCIÉTÉ DES NATIONS. et aux Membres de la Société.] [C om m uniqué au Conseil Q (fô(b)9 M. 24 (b). 1924. fi. et aux Membres de la Société.] SOCIÉTÉ DES NATIONS Genève, le 17 septembre 1924. INDEX AUX COMPTES RENDUS DE LA CONFÉRENCE INTERNATIONALE SUR LES

Plus en détail

Pour le prix de ce livre... 18-10-2006 16:58 Page 11

Pour le prix de ce livre... 18-10-2006 16:58 Page 11 Pour le prix de ce livre... 18-10-2006 16:58 Page 11 J a p p a rtie n s à u n e g é n é ra tio n q u i a a im é la b a g n o le. Ju sq u à la d é ra iso n. À d ix -h u it a n s, j a c h e - ta is u n e

Plus en détail

COUR D'ASSISES DE PARIS

COUR D'ASSISES DE PARIS COUR D'ASSISES DE PARIS 2ème section statuant en premier ressort N 13/0033 ARRET CRIMINEL du 14 mars 2014 La cour d'assises de Paris, 2ème section, statuant en premier ressort, a prononcé à la date du

Plus en détail

Les techniques de paiement à l international

Les techniques de paiement à l international Les techniques de paiement à l international I) L encaissement direct Le s te ch n iq u e s d e p a ie m e n t co n ce rn e n t : I) l en n t sim p le l e n ca issem isse m een II) la re m ise d o cu m

Plus en détail

RAPPORT AN N U E L 2 0 1 0

RAPPORT AN N U E L 2 0 1 0 RAPPORT AN N U E L 2 0 1 0 1 2 Sommaire 1 P ré se n ta tio n d u G ro u p e S o c ié té G é n é ra le 4 2 P ro fi l d e la S o c ié té G é n é ra le d e B a n q u e s a u B é n in 5 3 L e s D irig e a

Plus en détail

«Mobilisez votre pouvoir d humanité»

«Mobilisez votre pouvoir d humanité» «MOBILISEZ VOTRE POUVOIR D HUMANITE!» «Mobilisez votre pouvoir d humanité» 1 - «MOBILISEZ «Mobilisez VOTRE POUVOIR votre pouvoir D HUMANITE d humanité!» 1-1ère PARTIE : 2ème PARTIE : I n t r o d u c t

Plus en détail

TRANSFORMER PERRACHE - REFLEXION À COURT TERME

TRANSFORMER PERRACHE - REFLEXION À COURT TERME TRANSFORMER PERRACHE - REFLEXION À COURT TERME Se préoccupant du Pôle Perrache Verdun, l Atelier du Projet de la SEM Lyon Confluence é criva it e n Juin 2001 dans une plaque tte d informa tion de 8 pages

Plus en détail

SOMMAIRE DES 5 BONNES RAISONS POUR FAIRE UNE DEMANDE DE LABEL LES ENGAGEMENTS DEFINITION DES FAMILLES DES CROSS

SOMMAIRE DES 5 BONNES RAISONS POUR FAIRE UNE DEMANDE DE LABEL LES ENGAGEMENTS DEFINITION DES FAMILLES DES CROSS SOMMAIRE 5 BONNES RAISONS POUR FAIRE UNE DEMANDE DE LABEL 3 LES ENGAGEMENTS 4 DEFINITION DES FAMILLES DES CROSS 5 CRITERES ET CONDITIONS DES LABELS CROSS 6 TABLEAU DES DROITS A LABEL FFA 7 LA PROCEDURE

Plus en détail

CIRCULAIRE. Par rapport à la situation existante, on relève les deux changements importants suivants :

CIRCULAIRE. Par rapport à la situation existante, on relève les deux changements importants suivants : Ma rie -Noë lle Vande rhove n Conseiller Dé part e m e nt affaire s s ociale s T +3 2 2 5 1 5 0 8 6 5 F mnv@vbo-feb.be CIRCULAIRE MNV/ Vv E Assujet t issement à l ONSS de t out es les ind e m nit é s p

Plus en détail

G U I D E DES LABELS HS

G U I D E DES LABELS HS LES LABELS COURSES SUR ROUTE 2016 SOMMAIRE 5 BONNES RAISONS POUR FAIRE UNE DEMANDE DE LABEL 3 LES ENGAGEMENTS 4 REFERENCES REGLEMENTAIRES 5 PRESENTATION FAMILLES COURSES HORS STADE 6 PRESENTATION LABELS

Plus en détail

Les inscrits en licence générale en 2011-2012 Au centre universitaire Jean-François Champollion

Les inscrits en licence générale en 2011-2012 Au centre universitaire Jean-François Champollion Les inscrits en licence générale en 2011-2012 Au centre universitaire Jean-François Champollion Parcours de formation et insertion professionnelle Janvier 2013 DOSI/OVE Présentation Dans le cadre de ses

Plus en détail

Mesurer des potentiels d emplois accessibles aux actifs. L exemple de l Île-de-France

Mesurer des potentiels d emplois accessibles aux actifs. L exemple de l Île-de-France Mesurer des potentiels d emplois accessibles aux actifs. L exemple de l Île-de-France Sandrine Wenglenski Maître de Conférences à l Université Paris-Est Marne-La-Vallée Laboratoire Ville Mobilité Transport

Plus en détail

PLANIFICATION ET BUDGÉTISATION

PLANIFICATION ET BUDGÉTISATION PLANIFICATION ET BUDGÉTISATION Alberto Escudero Pascual Ce que cette unité vous dit... Un budget n'est pas une requête pour du financement... Un bon plan nécessite un bon budget... Un bon budget montre

Plus en détail

CRISTALLIN. Nucleus. Cortex. Capsule

CRISTALLIN. Nucleus. Cortex. Capsule CATARACTE Introduction La cataracte représente dans tous les pays en voie de développement, la première cause de cécité, ceci malgré la présence dans certaines régions d'endémies cécitantes comme le trachome,

Plus en détail

SOMMAIRE. L inventaire des données. Danièle BOUCON. Objectifs. Description. Modèle d inventaire et outils. Méthodologie. Conclusion.

SOMMAIRE. L inventaire des données. Danièle BOUCON. Objectifs. Description. Modèle d inventaire et outils. Méthodologie. Conclusion. Les outils CNES L inventaire des données Danièle BOUCON Réunion PIN du 22 mars 202 Réunion PIN du 22 mars 202 Outils CNES Objectifs SOMMAIRE Description Modèle d inventaire et outils Méthodologie Conclusion

Plus en détail

Aménagement Ville de Montpellier Voirie pour tous. Présentation 07 octobre 2008

Aménagement Ville de Montpellier Voirie pour tous. Présentation 07 octobre 2008 Aménagement Ville Montpellier Voirie pour tous 01/10/08 1 Présentation 07 octobre 2008 Le contexte Ville 01/10/08 2 Le développement Ville 01/10/08 3 Aménagement Ville Montpellier Voirie pour tous LE PATRIMOINE

Plus en détail

Le raccordé réseau. Photovoltaïque, éolien, hydraulique, cogénération

Le raccordé réseau. Photovoltaïque, éolien, hydraulique, cogénération Le raccordé réseau Photovoltaïque, éolien, hydraulique, cogénération PRODUCTEUR? Un producteur est un client qui demande un raccordement électrique pour injecter sur le réseau DP l énergie produite par

Plus en détail

Contact: : EZZAHRISAID@yahoo.fr

Contact: : EZZAHRISAID@yahoo.fr Contact: : EZZAHRISAID@yahoo.fr 1 Logo de l Université Université: IBN TOFAIL Établissement: Ensemble des établissements de l université http://www.univ-ibntofail.ac.ma Présentation du CRU de l UIT Auteur

Plus en détail

La Cible Sommaire F o c u s

La Cible Sommaire F o c u s La Cible Sommaire F o c u s F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S D i r e c t e u r d e l a p u b l i c a t i o n : M a r t i n e M I N Y R é d a c t e u r e n c h e f : S e r g e C H A N

Plus en détail

Université Yersin de Dalat. Cité de Dalat, Province de Lam Dong

Université Yersin de Dalat. Cité de Dalat, Province de Lam Dong Université Yersin de Dalat Cité de Dalat, Province de Lam Dong Web: www.yersin.edu.vn Université Yersin de Dalat Plan de présentation La Ville de Dalat Fondation de l Université Mission de l Université

Plus en détail

Le dossier technique. La zone 30 lyonnaise : enquête

Le dossier technique. La zone 30 lyonnaise : enquête : enquête 51 La zone 30 à Lyon, tant décriée par certains, plébiscité par d autres, est en train de se mettre en place tout doucement dans notre paysage lyonnais. Ce sont en effet près de 60% des habitants

Plus en détail

Le TOP TEN des 10 plus grandes villes préférées des Français

Le TOP TEN des 10 plus grandes villes préférées des Français Le TOP TEN des 10 plus grandes villes préférées des Français Sondage réalisé auprès d un échantillon de plus de 6400 Français Sondage réalisé pour la presse régionale et publié dans la presse régionale

Plus en détail

Musée de la Résistance en Morvan

Musée de la Résistance en Morvan Association pour la Recherche sur l Occupation et la Résistance en Morvan (A.R.O.R.M.) Musée de la Résistance en Morvan Programme des animations Eté 2013 Maison du Parc 58 230 SAINT-BRISSON Tél : 03 86

Plus en détail