Programme de formation à l intubation difficile du COLMU

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Programme de formation à l intubation difficile du COLMU"

Transcription

1 Programme de formation à l intubation difficile du COLMU Formation en cours de réflexion sera validée par le DAR du CHU de Nancy (référent CFAR) et le COLMU et reconnue au titre de la FMC (n d agrément) principes : public intéressé : médecins et I(A)DE participant à la médecine d urgence formation au préalable de formateurs médicaux et paramédicaux sous la responsabilité du DAR du CHU de Nancy enseignement dans chaque SU (ou regroupement géographique de SU) ==> proximité

2 Programme de formation à l intubation difficile du COLMU Délivrance d une Attestation de Formation à l Intubation Difficile en Situation d Urgence (AFIDSU) pour les médecins Délivrance d une Attestation de Formation d Aide à l Intubation Difficile en Situation d Urgence (AFAIDSU) pour les paramédicaux durée limitée dans le temps : validité d un an ==> recyclage obligatoire

3 contenu de la formation?

4 Conférence d experts d SFAR 2006 intubation difficile Question 7 : quel enseignement et quelle formation? La formation par simple compagnonnage ne doit pas débuter sur le patient. La formation doit comporter un apprentissage sur mannequin et ensuite un apprentissage sur patient (grade E)

5 Conférence d experts d SFAR 2006 intubation difficile Question 7 : quel enseignement et quelle formation? L entretien des connaissances peut faire appel à la formation sur mannequin (grade E)

6 Conférence d experts d SFAR 2006 intubation difficile Question 7 : quel enseignement et quelle formation? Programme de la formation : Programme théorique Mise à disposition de documents écrits Discussion à partir de bandes vidéo Simulations informatiques

7 Conférence d experts d SFAR 2006 intubation difficile Question 7 : quel enseignement et quelle formation? Apprentissage sur mannequin Étudiants inexpérimentés Praticiens Ventilation au masque facial Intubation trachéale Intubation sur guide Mise en place d un ML Mise en place d un Fastrach Intubation facilitée par la fibroscopie Oxygénation transtrachéale

8 Conférence d experts d SFAR 2006 intubation difficile Question 7 : quel enseignement et quelle formation? Un nombre minimum de tentatives sur mannequin doit être réalisée avant l apprentissage sur patient 20 intubations 15 pose d un ML ou d un Fastrach

9 Modelling the difficult airway - how real is faking it? les professeurs cliniques pourraient hésiter à recevoir des stagiaires qui vont «réaliser des expériences avec des patients qui ne tireront aucun bénéfice de leur participation à la formation médicale et pourraient, en fait, subir des complications pendant ces sessions» il existe des données significatives concernant l hypothèse qui veut que l acquisition d habiletés techniques soit facilitée par l usage d un programme progressif avec du matériel d intubation et des simulations de patient Edward Crosby, Canadian Journal of Anesthesia,, 2002

10 Mise en place du masque laryngé Fastrach au sein d un d SMUR formation sur mannequin au moins 8 manipulations pour qu il n y ait plus d échec de pose et que la durée de la procédure atteigne un plateau à un an de la formation initiale, il existait une réelle perte de performance Xavier Combes, AFAR, 2006

11 formation au bloc opératoire et/ou labo d anatomie, d remplacée par simulation sur mannequin selon courbes d apprentissage d en raison de pénurie p de «matière première»

12 Courbes d apprentissage d de l IOT apprentissage lent : 90 IOT au bloc op pour 90% de réussite mais : CMU, DESC MU, quotidien professionnel ==> expérience non nulle la formation doit donc : s intéresser à vérifier les pratiques de l IOT (et corriger éventuellement certaines erreurs) permettre l entraînement à la manœuvre de Sellick insister sur les positions de l opérateur et du patient (position amendée de Jackson, DLG au sol ) réexpliquer l enchaînement de l ISR

13 Courbes d apprentissage d de la bougie d Eschmann pas de courbe d apprentissage publiée mais une formation initiale sur mannequin pendant 1 heure semble suffire et même 5 utilisations suffiraient pour certains simulation de Cormack 3 aisée sur mannequin

Les gestes techniques de Médecine d Urgence: description, apprentissage et maintien des compétences. A propos d une étude en Lorraine.

Les gestes techniques de Médecine d Urgence: description, apprentissage et maintien des compétences. A propos d une étude en Lorraine. Les gestes techniques de Médecine d Urgence: description, apprentissage et maintien des compétences. A propos d une étude en Lorraine. Présentation de thèse Dr. François-Xavier MORONVAL 35 ème journée

Plus en détail

Session de simulation en santé

Session de simulation en santé Session de simulation en santé Organisme de Formation N 91 34 P083334 Agrément ODPC : 1585 + ma formation : Alternatives à l intubation classique Induction, quelles stratégies thérapeutiques pour l urgentiste

Plus en détail

Algorithme «lillois» Intubation Difficile

Algorithme «lillois» Intubation Difficile Algorithme «lillois» Intubation Difficile Construisons l algorithme Pr Eric WIEL, Dr Christian ERB, Dr Hervé MENU Conflit d intérêt Aucun Conférence d experts 2006 ID prévue Évaluer la difficulté prévisible

Plus en détail

Les 27 et 28 novembre 2014 LILLE

Les 27 et 28 novembre 2014 LILLE Les 27 et 28 novembre 2014 LILLE Formation Médicale Continue labellisée «Gestion des Risques» INTUBATION DIFFICILE CHEZ L ADULTE Jeudi 27 novembre 2014 8h00 Accueil par Monsieur le Docteur Leclercq Directeur

Plus en détail

Courbe d apprentissage du Fastrach. des infirmiers du SDIS du Bas-Rhin

Courbe d apprentissage du Fastrach. des infirmiers du SDIS du Bas-Rhin Courbe d apprentissage du Fastrach des infirmiers du SDIS du Bas-Rhin SDIS 67 JNISP Service de Santé et de Secours Médical Infirmier d encadrement Marc FRANTZ Novembre 2012 INTRODUCTION Indication du Fastrach

Plus en détail

Nouvelles Modalités de Prise en Charge de l Intubation Difficile

Nouvelles Modalités de Prise en Charge de l Intubation Difficile Nouvelles Modalités de Prise en Charge de l Intubation Difficile Professeur Gilles Dhonneur CHU APHP Henri Mondor, Créteil Faculté de Médecine Paris 12 Mots clefs Culture «Gestion des Voies Aériennes»

Plus en détail

Labélisation ARS programmes FMC

Labélisation ARS programmes FMC Atelier de gestion de situations critiques sur simulateurs de patients haute fidélité Au cabinet dentaire pour chirurgiens dentistes et assistantes dentaires Infirmières anesthésistes Labélisation ARS

Plus en détail

Prise en charge des voies aériennes de l enfant

Prise en charge des voies aériennes de l enfant 17è JOURNEES LILLOISES D'ANESTHESIE REANIMATION et MEDECINE D'URGENCE 25 26 Mars 2010 Prise en charge des voies aériennes de l enfant Dr Bruno Marciniak Anesthésie pédiatrique Dr Pierre Fayoux ORL et CCF

Plus en détail

ÉCOLE D INFIRMIER(E)S ANESTHÉSISTES DU CHRU DE TOURS CHRU DE TOURS. Formations continues

ÉCOLE D INFIRMIER(E)S ANESTHÉSISTES DU CHRU DE TOURS CHRU DE TOURS. Formations continues ECOLE D INFIRMIER(E)S ANESTHESISTES DU CHRU DE TOURS ÉCOLE D INFIRMIER(E)S ANESTHÉSISTES CHRU DE TOURS Formations continues Edition 2017 P R E S E N T A T I O N D E L E C O L E Localisation Institut de

Plus en détail

Dr VINCLAIR, Pôle anesthésie-réanimation

Dr VINCLAIR, Pôle anesthésie-réanimation Intubation difficile non prévue en situation prehospitaliere Dr VINCLAIR, Pôle anesthésie-réanimation Quelle gestion des voies aériennes pour ce patient en préhospitalier? - IOT standard (ISR) - IOT en

Plus en détail

REALISATION PRATIQUE D UNE EPP. Contexte. XVIII e Journées Lilloises d Anesthésie Réanimation et de Médecine d Urgence

REALISATION PRATIQUE D UNE EPP. Contexte. XVIII e Journées Lilloises d Anesthésie Réanimation et de Médecine d Urgence REALISATION PRATIQUE D UNE EPP Contexte XVIII e Journées Lilloises d Anesthésie Réanimation et de Médecine d Urgence - Johan Dusautois - Ingénieur Qualité et Sécurité des Soins CHRU de Lille L EPP : Définition

Plus en détail

Etude de concordance : examen pré opératoire et constatation per opératoire lors de la ventilation au masque et de l intubation

Etude de concordance : examen pré opératoire et constatation per opératoire lors de la ventilation au masque et de l intubation Etude de concordance : examen pré opératoire et constatation per opératoire lors de la ventilation au masque et de l intubation E Boufflers, N Leroux Bromberg, D Lefebvre Kuntz Bordeaux 215 Fréquence intubation

Plus en détail

Nouveautés dans la prise en charge des intubations difficiles

Nouveautés dans la prise en charge des intubations difficiles Nouveautés dans la prise en charge des intubations difficiles Dernières recommandations conférence d expert SFAR 2006 Olivier Langeron Département d Anesthésie-Réanimation Hôpital de la Pitié-Salpêtrière

Plus en détail

Nouveau programme d enseignement des urgences à la faculté de médecine Paris-Ouest

Nouveau programme d enseignement des urgences à la faculté de médecine Paris-Ouest Nouveau programme d enseignement des urgences à la faculté de médecine Paris-Ouest Mémoire pour le Diplôme Inter Universitaire de Pédagogie Médicale Docteur V.Martinez Constitution groupe de travail 3

Plus en détail

Situations critiques aux Urgences au Bloc opératoire et en Réanimation

Situations critiques aux Urgences au Bloc opératoire et en Réanimation 25 èmes Journées Nationales sur les Dispositifs Médicaux Atelier Urgence Détresse Respiratoire Situations critiques aux Urgences au Bloc opératoire et en Réanimation Y.Walrave, J.Dellamonica, M.Carles

Plus en détail

CONTRÔLE DES VOIES AERIENNES - INTUBATIONS DIFFICILES. Marc Janssens ULg

CONTRÔLE DES VOIES AERIENNES - INTUBATIONS DIFFICILES. Marc Janssens ULg CONTRÔLE DES VOIES AERIENNES - INTUBATIONS DIFFICILES Marc Janssens ULg Problème d'airway = 30 % des morts pendant l'anesthésie Intubation difficile : INCIDENCES Intubation nécessitant plusieurs essais

Plus en détail

Place des vidéolaryngoscopes dans la gestion d une intubation difficile chez l adulte.

Place des vidéolaryngoscopes dans la gestion d une intubation difficile chez l adulte. Place des vidéolaryngoscopes dans la gestion d une intubation difficile chez l adulte. Clément Millet DESAR 3 e semestre Dr Auge Marion Service d anesthésie Antoine Beclere 1 TCS 1 M B, 65 ans, doit être

Plus en détail

Organisation de l anesthésie pédiatrique : SROS - Recommandations

Organisation de l anesthésie pédiatrique : SROS - Recommandations État des lieux de l anesthésie pédiatrique : «Enquête 3 jours d anesthésie en France» 7 937 000 anesthésies en 1996 Ann Fr Anesth Réanim 1998-12 % ( 1 000 000) d anesthésie pédiatriques - 7,4 % (630) d

Plus en détail

normandie simulation santé

normandie simulation santé normandie simulation santé formations 2016 norsims normandie simulation santé L intérêt de la simulation en santé n est plus à démontrer. Grâce à un apprentissage technique et humain, au plus près de la

Plus en détail

Et si les outils de simulation devenaient outils de rééducation pour les professionnels de santé? A propos d un cas.

Et si les outils de simulation devenaient outils de rééducation pour les professionnels de santé? A propos d un cas. Et si les outils de simulation devenaient outils de rééducation pour les professionnels de santé? A propos d un cas. Carole Amsallem (1), Hermine Artz (2), Jean-Michel Mercieca (1), Christine Ammirati

Plus en détail

Diplôme- Inter universitaire de pédagogie médicale. Formation des internes d ORL : Cas du Mali

Diplôme- Inter universitaire de pédagogie médicale. Formation des internes d ORL : Cas du Mali Diplôme- Inter universitaire de pédagogie médicale Université Paris-Descartes Mémoire Pour le Diplôme Inter Universitaire de Pédagogie Médicale DIU Formation des internes d ORL : Cas du Mali Soutenu publiquement

Plus en détail

Valorisation des EPP. Dr Pascal Jarno Service de Santé Publique CHU Rennes

Valorisation des EPP. Dr Pascal Jarno Service de Santé Publique CHU Rennes Valorisation des EPP (RMM, RCP ) dans le cadre du DPC Dr Pascal Jarno Service de Santé Publique CHU Rennes Développement Professionnel Continu Unifier 2 types d obligation Pour un dispositif d amélioration

Plus en détail

Nouvelle Gouvernance l expérience roannaise

Nouvelle Gouvernance l expérience roannaise Nouvelle Gouvernance Nouvelle Gouvernance? Une vraie fausse expérimentation, Une vécu pédagogique, opérationnel et mesuré, Un apprentissage par l expérience, Un vrai débat en interne, difficile mais sain,

Plus en détail

Huitièmes journées Anesthésie-Réanimation de l Axe Charleroi Reims Le 24/11/2013

Huitièmes journées Anesthésie-Réanimation de l Axe Charleroi Reims Le 24/11/2013 Huitièmes journées Anesthésie-Réanimation de l Axe Charleroi Reims Le 24/11/2013 Lucas MILLONCOURT CCA Anesthésie-Réanimation POURQUOI UNE EXCLUSION PULMONAIRE? ABSOLUE LES INDICATIONS Éviter la contamination

Plus en détail

Mémoire du Diplôme Inter Universitaire de Pédagogie Médicale. Année Universitaire

Mémoire du Diplôme Inter Universitaire de Pédagogie Médicale. Année Universitaire Mémoire du Diplôme Inter Universitaire de Pédagogie Médicale Année Universitaire 2005-2006 Enseignement de l intubation endotrachéale à l aide d un mannequin chez les étudiants et les internes de médecine

Plus en détail

Place de la simulation dans l apprentissage de la chirurgie orthopédique : état des lieux en 2011

Place de la simulation dans l apprentissage de la chirurgie orthopédique : état des lieux en 2011 Place de la simulation dans l apprentissage de la chirurgie orthopédique : état des lieux en 2011 Patrick Boyer Service d orthopédie, Hôpital Bichat MEMOIRE pour le DIPLOME INTER UNIVERSITAIRE DE PEDAGOGIE

Plus en détail

Ateliers d'apprentiss gestes de réanimation en pédiatrie [DPC]

Ateliers d'apprentiss gestes de réanimation en pédiatrie [DPC] s d'apprentiss Public concerné : Pédiatres hospitaliers Urgentistes Anesthésistes réanimateurs Médecins généralistes et pédiatres libéraux Sous réserve d obtenir l accord du coordinateur en envoyant un

Plus en détail

Apprentissage du drainage thoracique en urgence

Apprentissage du drainage thoracique en urgence Organisme de Formation N 91 34 P083334 Janvier Février Mars Avril Mai Juin 12 26 +ma formation Apprentissage du drainage thoracique en urgence Pavillon 41 Hôpital de la Colombière 39, avenue Charles Flahaut

Plus en détail

FAUT-IL UN IADE EN SSPI?

FAUT-IL UN IADE EN SSPI? FAUT-IL UN IADE EN SSPI? Journées Lilloises d Anesthésie Réanimation 6 et 7 avril 2017 Marie-Line REGNIER Pascal GERARD DEFINITION DE LA SSPI En France, la première publication législative : Circulaire

Plus en détail

Mme BEZANNIER Roseline - CSS Pôle Neuro-Cardiologie Dr DELMAS Véronique - PH SAU Adulte et Pédiatrique

Mme BEZANNIER Roseline - CSS Pôle Neuro-Cardiologie Dr DELMAS Véronique - PH SAU Adulte et Pédiatrique Développement des Compétences Collectives Pluri-Professionnelles pour la Formation en Simulation : Prise en charge de l Urgence Cardiaque, Arrêt Cardio-Respiratoire et Urgence Thrombolyse Mme BEZANNIER

Plus en détail

2017 des journées jeunes

2017 des journées jeunes programme 2017 des journées jeunes organisées par la Commission Jeunes de la SRLF INSCRIPTIONS GRATUITES POUR LES MEMBRES JEUNES inscriptions sur www.srlf.org INFORMATIONS Chantal Sevens 01 45 86 74 00

Plus en détail

DRA en chirurgie maxillo-faciale. Dr Maxime Roux Anesthésiste Réanimateur CH Villefranche

DRA en chirurgie maxillo-faciale. Dr Maxime Roux Anesthésiste Réanimateur CH Villefranche DRA en chirurgie maxillo-faciale Dr Maxime Roux Anesthésiste Réanimateur CH Villefranche Présentation du BO 8 salles opératoires 1 salle dédiée aux urgences (salle 3) 1 salle maxillo (salle9) PEC en urgence

Plus en détail

L IDE ET L IADE EN SSPI: PLACE ET ROLE. AOUSTIN Myriam (IADE) CHASSAT Aurélie (IADE) LANQUETOT Hervé (MAR)

L IDE ET L IADE EN SSPI: PLACE ET ROLE. AOUSTIN Myriam (IADE) CHASSAT Aurélie (IADE) LANQUETOT Hervé (MAR) L IDE ET L IADE EN SSPI: PLACE ET ROLE AOUSTIN Myriam (IADE) CHASSAT Aurélie (IADE) LANQUETOT Hervé (MAR) CADRE LEGISLATIF Décret n 94-1050 du 5 Décembre 1994 du Code de la Santé Publique relatif aux conditions

Plus en détail

Profil de Poste Cadre de santé formateur à l école d IADE et à l IFA

Profil de Poste Cadre de santé formateur à l école d IADE et à l IFA Page : 1/8 Sommaire 1- Identification du poste 2- Abréviations et références 3- Missions et activités 4- Niveau de compétences et capacités requises 5- Position hiérarchique et fonctionnelle 6- Caractéristiques

Plus en détail

GESTION INITIALE DES VOIES AERIENNES SUPERIEURES CHEZ LES BRULES GRAVES DE LA FACE ET DU COU

GESTION INITIALE DES VOIES AERIENNES SUPERIEURES CHEZ LES BRULES GRAVES DE LA FACE ET DU COU GESTION INITIALE DES VOIES AERIENNES SUPERIEURES CHEZ LES BRULES GRAVES DE LA FACE ET DU COU B. Prunet, P. Esnault, J. Cotte, G. Lacroix, P. Goutorbe, E. Dantzer, E. Meaudre Centre de Traitement des Brûlés

Plus en détail

Professions médicales. Centre de Formation des Professions de Santé Programme

Professions médicales. Centre de Formation des Professions de Santé Programme Professions médicales Centre de Formation des Professions de Santé 2012 137 Nouveau Créer une clinique du positionnement Connaitre les principes de fonctionnement d une clinique du positionnement Constituer

Plus en détail

Les outils de simulation

Les outils de simulation Les outils de simulation Elisabeth Laprugne-Garcia Riphh Nord Lyon 9/12/2016 HISTORIQUE Existe sous l impulsion des militaires, de l aviation, de la médecine Initiation en Anesthésie-Réanimation- Urgences

Plus en détail

Les outils de simulation

Les outils de simulation Les outils de simulation Elisabeth Laprugne-Garcia Riphh ARA 19/09/2017 HISTORIQUE Existe sous l impulsion des militaires, de l aviation, de la médecine Initié en Anesthésie-Réanimation-Urgences dans les

Plus en détail

INTUBATION DIFFICILE

INTUBATION DIFFICILE INTUBATION DIFFICILE 1. Introduction a. Définition Intubation difficile (ID) si > à 2 laryngoscopies et/ou mise en œuvre d 1 technique alternative après optimisation position de la tête (amendée de Jackson),

Plus en détail

QUALITÉ DE L APPRENTISSAGE DE L INTUBATION ORO-TRACHÉALE EN LABORATOIRE DE SIMULATION, SON INTÉRÊT POUR LES PATIENTS.

QUALITÉ DE L APPRENTISSAGE DE L INTUBATION ORO-TRACHÉALE EN LABORATOIRE DE SIMULATION, SON INTÉRÊT POUR LES PATIENTS. QUALITÉ DE L APPRENTISSAGE DE L INTUBATION ORO-TRACHÉALE EN LABORATOIRE DE SIMULATION, SON INTÉRÊT POUR LES PATIENTS. Mémoire de D.E.S.C. de Médecine d Urgence Olivier Vuillot Matériel et Méthode : Design

Plus en détail

quelques points essentiels

quelques points essentiels actualisation de la conférence d experts sur l intubation difficile: SFAR, SRLF, SFMU, ADARPEF, CARO et CARORL quelques points essentiels Ann Fr Anesth Reanim 2008;27:3-14 - ventilation au masque difficile

Plus en détail

Description Il est créé à l Université Claude Bernard Lyon 1 un Diplôme Universitaire de réanimation pré-hospitalière et de transport infantiles.

Description Il est créé à l Université Claude Bernard Lyon 1 un Diplôme Universitaire de réanimation pré-hospitalière et de transport infantiles. La formation : Description Il est créé à l Université Claude Bernard Lyon 1 un Diplôme Universitaire de réanimation pré-hospitalière et de transport infantiles. Objectifs pédagogiques : - Approfondissement

Plus en détail

Stage pratique des sauveteurs professionnels en anesthésie Recommandations de la commission de médecine d urgence de la SSAR

Stage pratique des sauveteurs professionnels en anesthésie Recommandations de la commission de médecine d urgence de la SSAR Stage pratique des sauveteurs professionnels en anesthésie Recommandations de la commission de médecine d urgence de la SSAR Introduction Les sauveteurs professionnels en formation, les services de sauvetages

Plus en détail

Dr Charles-Henri Houzé-Cerfon

Dr Charles-Henri Houzé-Cerfon La simulation en santé : accompagner le changement pédagogique des professionnels de santé par l'évaluation de dispositifs d apprentissage aux situations critiques. Dr Charles-Henri Houzé-Cerfon Michèle

Plus en détail

La simulation au sein du S.S.S.M 71 : le CESAMeS

La simulation au sein du S.S.S.M 71 : le CESAMeS J.N.I.S.P 2016 La simulation au sein du S.S.S.M 71 : le CESAMeS Plan : La Saône et Loire Présentation du S.D.I.S 71 et de son S.S.S.M Naissance d un projet Le projet CESAMeS Principes pédagogiques Les

Plus en détail

Les futurs médecins urgentistes connaissent-ils les compétences des personnels avec lesquels ils prendront en charge une situation d urgence?

Les futurs médecins urgentistes connaissent-ils les compétences des personnels avec lesquels ils prendront en charge une situation d urgence? Les futurs médecins urgentistes connaissent-ils les compétences des personnels avec lesquels ils prendront en charge une situation d urgence? Ch Ammirati (1), C Quemener (2), C Amsallem (2), B Jamault

Plus en détail

Prise en charge du patient stomisé

Prise en charge du patient stomisé Ce programme vise à : Actualiser ses connaissances dans le domaine de la stomathérapie afin d une prise en charge holistique de la personne soignée Développer l observation clinique Maitriser les modalités

Plus en détail

DE LA FORMATION AU TERRAIN ANESTHESISTE. William DAUGA POINTS ESSENTIELS

DE LA FORMATION AU TERRAIN ANESTHESISTE. William DAUGA POINTS ESSENTIELS Le Congrès Infirmiers. Infirmier(e)s anesthésistes diplômé(e)s d état 2016 Sfar. Tous droits réservés. DE LA FORMATION AU TERRAIN BILAN DE LA REINGENIERIE DU ANESTHESISTE DIPLÔME D ETAT D INFIRMIER William

Plus en détail

Informations pour sistes et les IADES

Informations pour sistes et les IADES PIMLA-CA Informations pour les médecins m anesthésistes sistes et les IADES Validation du passage du patient au bloc puis enregistrement de l identitl identité vers CCC en SSPI: (dans l attente l d une

Plus en détail

PROGRAMME DE RÉANIMATION NÉONATALE

PROGRAMME DE RÉANIMATION NÉONATALE PROGRAMME DE RÉANIMATION NÉONATALE Le 6 juillet 2012 Faculté de médecine et des sciences de la santé (située dans les locaux du CHUS Hôpital Fleurimont) 3001, 12 e Avenue Nord Sherbrooke (Québec) (Autoroute

Plus en détail

PROGRAMME DE RÉANIMATION NÉONATALE PRN (NRP)

PROGRAMME DE RÉANIMATION NÉONATALE PRN (NRP) PROGRAMME DE RÉANIMATION NÉONATALE PRN (NRP) Le 12 octobre 2012 Faculté de médecine et des sciences de la santé Campus de Chicoutimi CSSS de Chicoutimi Centre de formation clinique 305, rue Saint-Vallier

Plus en détail

INTUBATION TRACHÉALE Christian LAPLACE

INTUBATION TRACHÉALE Christian LAPLACE INTUBATION TRACHÉALE Christian LAPLACE Réanimation Chirurgicale - CHU Bicêtre Pourquoi intuber? Pour protéger les voies aériennes en cas de troubles de la conscience Pour protéger les voies aériennes et

Plus en détail

HYPNOSE CONVERSATIONNELLE EN DOULEUR AIGUE. Dr OLIVIER FLEUREAUX, Médecin anesthésiste RENNES 2016

HYPNOSE CONVERSATIONNELLE EN DOULEUR AIGUE. Dr OLIVIER FLEUREAUX, Médecin anesthésiste RENNES 2016 HYPNOSE CONVERSATIONNELLE EN DOULEUR AIGUE Dr OLIVIER FLEUREAUX, Médecin anesthésiste RENNES 2016!1 1. OBJECTIFS Cet atelier se propose d aborder les outils hypnotiques utiles pour une hypnose conversationnelle

Plus en détail

GUIDE D APPLICATION. du règlement régissant L EXTERNAT EN INHALOTHÉRAPIE

GUIDE D APPLICATION. du règlement régissant L EXTERNAT EN INHALOTHÉRAPIE GUIDE D APPLICATION du règlement régissant L EXTERNAT EN INHALOTHÉRAPIE L externat en inhalothérapie existe depuis le printemps 2002. C est par le biais d un amendement au Règlement sur les actes visés

Plus en détail

Description institutionnelle de cours complémentaire

Description institutionnelle de cours complémentaire Service du développement pédagogique et des programmes Description institutionnelle de cours Titre du cours Département Domaine Premiers soins Éducation physique Culture scientifique et technologique Pondération

Plus en détail

ÉCOLE D INFIRMIER(E)S DE BLOC OPÉRATOIRE CHRU de TOURS. Formations continues. Édition

ÉCOLE D INFIRMIER(E)S DE BLOC OPÉRATOIRE CHRU de TOURS. Formations continues. Édition ÉCOLE D INFIRMIER(E)S DE BLOC OPÉRATOIRE CHRU de TOURS Formations continues Édition 2014 VERSIION ACTUALIISEE AU 06 MARS 2014-1 - P R É S E N T A T I O N D E L É C O L E D ' I B O D E Localisation : Institut

Plus en détail

COMPTE RENDU (SOINS DE PREMIER SECOURS / PROJET SMUR de l Hôpital de KANKAN)

COMPTE RENDU (SOINS DE PREMIER SECOURS / PROJET SMUR de l Hôpital de KANKAN) COMPTE RENDU (SOINS DE PREMIER SECOURS / PROJET SMUR de l Hôpital de KANKAN) 8 Octobre 2016 au 22 Octobre 2016 Référents experts: BRUNO MARHUENDA, CCA, SMUR CH Arles VALERO PHILIPPE, URGENTISTE, CH Arles

Plus en détail

Institut de Formation en Soins Infirmiers Sarreguemines. Formation Continue

Institut de Formation en Soins Infirmiers Sarreguemines. Formation Continue Institut de Formation en Soins Infirmiers Sarreguemines Formation Continue Programme 2016 Sommaire Présentation page 3 Le tutorat des étudiants en soins infirmiers page 4 Prise en charge du patient porteur

Plus en détail

CARNET DE STAGE Etudiants de 5 ème année de médecine

CARNET DE STAGE Etudiants de 5 ème année de médecine Université Mohammed Premier Faculté de Médecine et de Pharmacie Oujda اول ا وا وة CARNET DE STAGE Etudiants de 5 ème année de médecine STAGE ORL ET CHIRURGIE CERVICO-FACIALE Unité ORL et chirurgie cervico-faciale

Plus en détail

REX GT ARS ALCA «Les dessous de la radioprotection en salle d opération»

REX GT ARS ALCA «Les dessous de la radioprotection en salle d opération» REX GT ARS ALCA «Les dessous de la radioprotection en salle d opération» C. TOURNEUX Responsable Radioprotection PCR Unité de Radioprotection CHU REIMS Consultant PCR Stratégie / Formateur RPE Formation

Plus en détail

CENTRE DE SIMULATION EN SANTÉ ET D ENTRAÎNEMENT AUX TECHNIQUES BIOMÉDICALES

CENTRE DE SIMULATION EN SANTÉ ET D ENTRAÎNEMENT AUX TECHNIQUES BIOMÉDICALES CENTRE DE SIMULATION EN SANTÉ ET D ENTRAÎNEMENT AUX TECHNIQUES BIOMÉDICALES En partenariat avec : "UN OUTIL DE DÉVELOPPEMENT ET D INNOVATION POUR LE CHU, L UNIVERSITÉ, LA NORMANDIE" Le Medical Training

Plus en détail

INSTITUT DE FORMATION D'AMBULANCIERS PROJET PEDAGOGIQUE 2016

INSTITUT DE FORMATION D'AMBULANCIERS PROJET PEDAGOGIQUE 2016 CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE GRENOBLE ALPES INSTITUT DE FORMATION D'AMBULANCIERS PROJET PEDAGOGIQUE 2016 Diplôme d'etat d'ambulancier Ce projet pédagogique institutionnel est réalisé par l équipe de

Plus en détail

Association Réseau de Chirurgie Pédiatrique

Association Réseau de Chirurgie Pédiatrique Réseau de Chirurgie Pédiatrique Midi-Pyrénées 37 allées Jules Guesde 31000 Toulouse A Toulouse, le 12 novembre 2013 Objet : Formations 2014 Madame, Monsieur, Le réseau de chirurgie pédiatrique de Midi-Pyrénées

Plus en détail

DU CHRU DE TOURS ÉCOLE D INFIRMIER(E)S DE BLOC OPÉRATOIRE. CHRU de TOURS FORMATIONS CONTINUES

DU CHRU DE TOURS ÉCOLE D INFIRMIER(E)S DE BLOC OPÉRATOIRE. CHRU de TOURS FORMATIONS CONTINUES ÉCOLE D INFIRMIER(E)S DE BLOC OPÉRATOIRE DU CHRU DE TOURS ÉCOLE D INFIRMIER(E)S DE BLOC OPÉRATOIRE CHRU de TOURS FORMATIONS CONTINUES Édition 2018 ÉCOLE D INFIRMIER(E)S DE BLOC OPÉRATOIRE DU CHRU DE TOURS

Plus en détail

CENTRE DE FORMATION EN SOINS CRITIQUES HÉLÈNE QUEVILLON inf. FORMATION ANLS RÉANIMATION NÉONATALE. 7 heures (7 UFC)

CENTRE DE FORMATION EN SOINS CRITIQUES HÉLÈNE QUEVILLON inf. FORMATION ANLS RÉANIMATION NÉONATALE. 7 heures (7 UFC) CENTRE DE FORMATION EN SOINS CRITIQUES HÉLÈNE QUEVILLON inf. FORMATION ANLS RÉANIMATION NÉONATALE 7 heures (7 UFC) La qualité pédagogique du plan de cours de la formation de Réanimation néonatalogie a

Plus en détail

Historique 1870: 12 surdosés aux opiacés début XXème : Poumons d acier 1952: épidémie de poliomyélite années 80: essor VNI pour BPCO années 90: extens

Historique 1870: 12 surdosés aux opiacés début XXème : Poumons d acier 1952: épidémie de poliomyélite années 80: essor VNI pour BPCO années 90: extens Ventilation non invasive Intérêt et limites en pré-hospitalier p Médecin Principal BON Service médical 3ème Groupement d incendie Brigade des Sapeurs Pompiers de Paris Historique 1870: 12 surdosés aux

Plus en détail

DU CHRU DE TOURS ÉCOLE D INFIRMIER(E)S DE BLOC OPÉRATOIRE. CHRU de TOURS FORMATIONS CONTINUES

DU CHRU DE TOURS ÉCOLE D INFIRMIER(E)S DE BLOC OPÉRATOIRE. CHRU de TOURS FORMATIONS CONTINUES ÉCOLE D INFIRMIER(E)S DE BLOC OPÉRATOIRE DU CHRU DE TOURS ÉCOLE D INFIRMIER(E)S DE BLOC OPÉRATOIRE CHRU de TOURS FORMATIONS CONTINUES Édition 2017 SOMMAIRE Présentation de L ÉCOLE d'ibode... 2 Formation

Plus en détail

Protocole de Ventilation non Invasive. Equipe médicale et paramédicale des Urgences de la Rochelle

Protocole de Ventilation non Invasive. Equipe médicale et paramédicale des Urgences de la Rochelle Protocole de Ventilation non Invasive aux Urgences de La Rochelle Equipe médicale et paramédicale des Urgences de la Rochelle Introduction : La VNI dans les services d urgence doit être réalisée sous certaines

Plus en détail

INTUBATION EN REANIMATION

INTUBATION EN REANIMATION INTUBATION EN REANIMATION M CHU MONTPELLIER CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE Albert PRADES, Claudine GNIADEK, Matthieu CONSEIL Unité de Réanimation et de Transplantation Dr JUNG Département d anesthésie

Plus en détail

DES de RADIOLOGIE et IMAGERIE MEDICALE

DES de RADIOLOGIE et IMAGERIE MEDICALE DES de RADIOLOGIE et IMAGERIE MEDICALE 1. Organisation générale 1.1. Objectifs généraux de la formation Le DES vise à permettre à son titulaire de : - prendre en charge des patients dans l ensemble des

Plus en détail

SROS enfants adolescents et réseaux Application à la chirurgie et à l anesthésie ORL pédiatrique Le point de vue de l anesthésiste

SROS enfants adolescents et réseaux Application à la chirurgie et à l anesthésie ORL pédiatrique Le point de vue de l anesthésiste SROS enfants adolescents et réseaux Application à la chirurgie et à l anesthésie ORL pédiatrique Le point de vue de l anesthésiste A.M. CROS Service d Anesthésie-Réanimation IV hôpital Pellegrin-Enfants

Plus en détail

Séminaire de pédagogie médicale. Attentes des étudiants en médecine vis-à-vis de l enseignement

Séminaire de pédagogie médicale. Attentes des étudiants en médecine vis-à-vis de l enseignement Séminaire de pédagogie médicale Attentes des étudiants en médecine vis-à-vis de l enseignement 3 axes (triangle pédagogique) «Savoir» En médecine: - Socle de connaissances - Savoir faire - Savoir être

Plus en détail

HYPNOSE ET TRAUMA. Dr LEONARD AMETEPE, Médecin psychiatre RENNES 2016

HYPNOSE ET TRAUMA. Dr LEONARD AMETEPE, Médecin psychiatre RENNES 2016 HYPNOSE ET TRAUMA Dr LEONARD AMETEPE, Médecin psychiatre RENNES 2016!1 1. OBJECTIFS Il existe de nombreux arguments qui valident l hypothèse de l efficacité de l hypnose dans le trauma tels que certains

Plus en détail

2017 des journées jeunes

2017 des journées jeunes programmes 2017 des journées jeunes organisées par la Commission Jeunes de la SRLF INSCRIPTIONS GRATUITES POUR LES MEMBRES JEUNES inscriptions sur www.srlf.org INFORMATIONS Chantal Sevens 01 45 86 74 00

Plus en détail

VNI en urgences pour quels malades?

VNI en urgences pour quels malades? VNI en urgences pour quels malades? Dr Laura Laudrin, Urgences-SMUR, CH Chinon - PLAN Définition Avantages Indications Contre-indications Mise en place Effets indésirables et limites Conclusions 2 Définition

Plus en détail

Cours de soins intensifs pédiatriques (PFCCS)

Cours de soins intensifs pédiatriques (PFCCS) Cours de soins intensifs pédiatriques (PFCCS) Le 18, 19 et 20 mai 2011 Faculté de médecine et des sciences de la santé (située dans les locaux du CHUS Hôpital Fleurimont) 3001, 12 e Avenue Nord Sherbrooke

Plus en détail

Exemple de prise en charge institutionnelle de l'intubation difficile. CHU de Caen

Exemple de prise en charge institutionnelle de l'intubation difficile. CHU de Caen Exemple de prise en charge institutionnelle de l'intubation difficile. CHU de Caen 1/ Quelques rappels: Intubation difficile Une intubation est difficile si elle nécessite plus de deux laryngoscopies et/ou

Plus en détail

Ateliers pédagogiques Construire des cas cliniques pour la simulation médicalisée complexe sur mannequin

Ateliers pédagogiques Construire des cas cliniques pour la simulation médicalisée complexe sur mannequin Ateliers pédagogiques Construire des cas cliniques pour la simulation médicalisée complexe sur mannequin Dr Albéric Gayet SAU Lariboisière DIU Gestion des Urgences Vitales Paris V VII Pr Patrick Plaisance

Plus en détail

Simulation in situ au SMUR du BMPM. Dominique Pons

Simulation in situ au SMUR du BMPM. Dominique Pons Simulation in situ au SMUR du BMPM Dominique Pons Contexte, développement formation Renouvellement important des médecins et IDE du BMPM (#4 ans) Médecins militaires de carrière Médecins urgentistes sous

Plus en détail

ALSO / PRN. PRN Programme de réanimation néonatale AVANCÉE* Adaptation canadienne. ALSO Cours avancé en réanimation obstétricale* 4, 5 et 6 juin 2014

ALSO / PRN. PRN Programme de réanimation néonatale AVANCÉE* Adaptation canadienne. ALSO Cours avancé en réanimation obstétricale* 4, 5 et 6 juin 2014 ALSO / PRN Formule pédagogique interactive et dynamique ALSO Cours avancé en réanimation obstétricale* PRN Programme de réanimation néonatale AVANCÉE* Adaptation canadienne *Ces cours sont éligibles au

Plus en détail

Développement Professionnel Continu et Simulation

Développement Professionnel Continu et Simulation C E N T R E H O S P I T A L I E R U N I V E R S I T A I R E D ' A N G E R S Développement Professionnel Continu et Simulation Exemple : Formation d annonce d un dommage lié aux soins Dr Marie Christine

Plus en détail

Algorithme Intubation Difficile et Médecine d Urgence. Construisons l algorithme

Algorithme Intubation Difficile et Médecine d Urgence. Construisons l algorithme Algorithme Intubation Difficile et Médecine d Urgence Construisons l algorithme Pr Eric WIEL Pôle de l Urgence, CHRU de Lille Remerciements : Dr Christian ERB, Dr Hervé MENU Conflit d intérêt Aucun Conférence

Plus en détail

DÉMARCHE EN CAS DE DIFFICULTÉS IMPRÉVUES À L INTUBATION

DÉMARCHE EN CAS DE DIFFICULTÉS IMPRÉVUES À L INTUBATION LIGNES DIRECTRICES NOVEMBRE 2000 DÉMARCHE EN CAS DE DIFFICULTÉS IMPRÉVUES À L INTUBATION AVANT-PROPOS DÉFINITIONS FRÉQUENCE DES DIVERS PROBLÈMES PRÉVOIR LES DIFFICULTÉS D INTUBATION DÉMARCHE STRATÉGIQUE

Plus en détail

Le DES de médecine d urgence

Le DES de médecine d urgence Journée de régulation médicale de SAMU et Urgences de France Paris, 15 Décembre 2016 Le DES de médecine d urgence Pr. Bruno Riou Président de la Collégiale des Universitaires de Médecine d Urgence Doyen

Plus en détail

Haute Ecole Libre de Bruxelles Ilya Prigogine DESCRIPTION DES UNITES D ENSEIGNEMENT

Haute Ecole Libre de Bruxelles Ilya Prigogine DESCRIPTION DES UNITES D ENSEIGNEMENT Haute Ecole Libre de Bruxelles Ilya Prigogine DESCRIPTION DES UNITES D ENSEIGNEMENT INTITULE DE L UNITE D ENSEIGNEMENT : Enseignement clinique CODE : UE1/2-2 Catégorie : Paramédicale Section / Spécialisation

Plus en détail

Laryngoscopie vidéo-optique et intubation pédiatrique. F Veyckemans Clin univ St Luc, Bruxelles

Laryngoscopie vidéo-optique et intubation pédiatrique. F Veyckemans Clin univ St Luc, Bruxelles Laryngoscopie vidéo-optique et intubation pédiatrique F Veyckemans Clin univ St Luc, Bruxelles L intubation trachéale atraumatique Requiert: - une bonne visualisation de la glotte - bonne technique - position

Plus en détail

MAINTIEN DES COMPÉTENCES EN ANESTHÉSIE PÉDIATRIQUE

MAINTIEN DES COMPÉTENCES EN ANESTHÉSIE PÉDIATRIQUE 1 MAINTIEN DES COMPÉTENCES EN ANESTHÉSIE PÉDIATRIQUE Depuis quelques années la tendance a été de regrouper l'anesthésie pédiatrique, en particulier par la suppression des centres à activité pédiatrique

Plus en détail

Gestion des risques de l intubation

Gestion des risques de l intubation Gestion des risques Gestion des risques de l intubation de l intubation Dr Audrey DE JONG Chef de clinique en anesthésie-réanimation, Département d Anesthésie RéanimationB Service du Pr Jaber Mail : a-de_jong@chu-montpellier.fr

Plus en détail

Renseignements. Clientèle visée. Formule pédagogique. Clientèle visée. Formule pédagogique. Responsables GESTA

Renseignements. Clientèle visée. Formule pédagogique. Clientèle visée. Formule pédagogique. Responsables GESTA Renseignements Cours PRN - 7 juin 2017 Clientèle visée Une situation de réanimation d urgence est toujours susceptible de se produire lors d un accouchement. Le programme de réanimation néonatale (PRN)

Plus en détail

"L'INFIRMIER(E) ET LES URGENCES VITALES EN SALLE D'ACCUEIL DES URGENCES VITALES (SAUV) ET EN EXTRA HOSPITALIER CAHIER DES CHARGES DE FORMATION

L'INFIRMIER(E) ET LES URGENCES VITALES EN SALLE D'ACCUEIL DES URGENCES VITALES (SAUV) ET EN EXTRA HOSPITALIER CAHIER DES CHARGES DE FORMATION "L'INFIRMIER(E) ET LES URGENCES VITALES EN SALLE D'ACCUEIL DES URGENCES VITALES (SAUV) ET EN EXTRA HOSPITALIER CAHIER DES CHARGES DE FORMATION 1. Objet Formation à la mission d'infirmier(e) de SAUV et

Plus en détail

Quels médicaments et dispositifs médicaux indispensables pour l urgence vitale pédiatrique : un chariot idéal?

Quels médicaments et dispositifs médicaux indispensables pour l urgence vitale pédiatrique : un chariot idéal? Quels médicaments et dispositifs médicaux indispensables pour l urgence vitale pédiatrique : un chariot idéal? Dr Julien NAUD SMUR pédiatrique CHU de Bordeaux Matériel de libération des voies aériennes

Plus en détail

LIETTE ST-PIERRE, inf, Ph.D PHILIPE DELMAS, inf, Ph.D

LIETTE ST-PIERRE, inf, Ph.D PHILIPE DELMAS, inf, Ph.D UTILISATION DE LA SIMULATION DANS L ENSEIGNEMENT EN SCIENCES INFIRMIERES : ETAT DES CONNAISSANCES LIETTE ST-PIERRE, inf, Ph.D PHILIPE DELMAS, inf, Ph.D La simulation, une nécessité pédagogique pour la

Plus en détail

SYLLABUS. Défaillances organiques et processus dégénératifs S 4 LLANAS UE : 2.7. Co référent : Josette LECLERCQ

SYLLABUS. Défaillances organiques et processus dégénératifs S 4 LLANAS UE : 2.7. Co référent : Josette LECLERCQ SYLLABUS S 4 UE : 2.7 Défaillances organiques et processus dégénératifs Promotion 2014-2017 LLANAS Février 2016 Référente UE: Annie Co référent : Josette LECLERCQ 1 Introduction Cette unité d enseignement

Plus en détail

Etudiant en soins infirmiers en contrat d apprentissage, une autre alternative!

Etudiant en soins infirmiers en contrat d apprentissage, une autre alternative! Etudiant en soins infirmiers en contrat d apprentissage, une autre alternative! Dominique LANQUETIN, cadre de santé IBODE, CHU Robert Debré, Paris M.Hélène LAMY, cadre de santé, CFA ADAFORSS, Levallois

Plus en détail

Les textes officiels sur les statuts des CESU «traînent» un peu...les interlocuteurs ont changé et on recommence.

Les textes officiels sur les statuts des CESU «traînent» un peu...les interlocuteurs ont changé et on recommence. Page 1 sur 7 Les textes officiels sur les statuts des CESU «traînent» un peu...les interlocuteurs ont changé et on recommence. Mais...les besoins de formation en médecine d urgence se font sentir un peu

Plus en détail

PROGRAMME DE RÉANIMATION NÉONATALE

PROGRAMME DE RÉANIMATION NÉONATALE PROGRAMME DE RÉANIMATION NÉONATALE (NRP : Neonatal Resuscitation Program) Faculté de médecine et des sciences de la santé Campus de Chicoutimi CIUSSS Saguenay-Lac-Saint-Jean Centre de formation clinique

Plus en détail

Programme de formation

Programme de formation Programme de formation Promoteurs Dr Richard LENCLEN Praticien hospitalier Unité de Réanimation néonatale Centre Hospitalier Poissy-Saint Germain en Laye Dr Philippe NARCY Praticien hospitalier Unité de

Plus en détail