Je cherche la SECURITE. Je cherche la SECURITE GÉNÉRALITÉS :

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Je cherche la SECURITE. Je cherche la SECURITE GÉNÉRALITÉS :"

Transcription

1 Soair du guid. - IMPORTANT - Passag d rou faibl Véhiculs non chaînabl un ATTENTION! Cs pags continnnt ds informations importants. Véhiculs non chaînabl un GÉNÉRALITÉS : CONTRAIREMENT AUX IDÉES REÇUES, PLUS UNE CHAÎNE EST ÉPAISSE, MEILLEURE ELLE SERA EN ADHÉRENCE. MIEUX VAUT UNE CHAÎNE DE 16 MM QU UNE CHAÎNE DE 7 MM Ls chaîns spécials : Ells offrnt plus grand sécurité t un grand confort d roug avc lur chmin d chaîn continu à tnsion automatiqu. Ells répondnt à dmand d facilité d montag d dux façons : 1- Ls Trak, nécssitnt un apprntissag mais prmttnt un montag très rapid. 2- La X10 : ll s mont co un chaîn txtil. La mis n ouvr dmand plus d ffort qu un Trak mais st intuitiv. Ls chaîns Txtils : Ells répondnt à dmand d simplicité n offrant un montag intuitif. Avc d très bonns caractéristiqus d adhérnc sur nig fraîch t sur gc t un duré d vi moins important qu ls chaîns métalliqus c systèm st un vrai altrnativ. Attntion tout d mêm à n pas roulr sur rout non nnigé ou non vrgcé t à l ntrtin après usag. L confort d roug st xcptionnl t l produit surprnant. Ls chaîns à tnsion automatiqu : Ells offrnt d bonns caractéristiqus n trm d sécurité t d duré d vi. L montag nécssit un apprntissag mais l systèm d tnsion automatiqu garantit un tnsion parfait pndant l roug. L budgt st plus ou moins important slon l modèl. Ls chaîns manulls : Ells répondnt à dmand d budgt avc un bonn duré d vi t un nivau d sécurité plus ou moins bon. L montag s fait co sur ls chaîns à tnsion automatiqu mais nécssit d êtr rmis n tnsion manullmnt t régulièrmnt. C on (in Il c d pn ro C l a m ba Ils d s

2 d. RA ns : Passag d rou faibl Crtains véhiculs, notant d sport, ont ds passags d rou très faibls (infériurs à 4 cm) < 4 cm Il convint d contrôlr l passag d rou sur tout périphéri du pnumatiqu, y compris n braquant ls rous à droit puis à gauch. Cs véhiculs posnt l problèm d l accssibilité à l arrièr du pnumatiqu, mais aussi d l ncombrmnt sur band d roulmnt. Ils intrdisnt l utilisation d systèms d chaînag cssiqus car lur montag srait impossibl. La Trak Sport st l sul systèm qui répond à ctt problématiqu Co touts ls Trak, ll propos un montag facial par fixation sur un ds écrous d rou. Aucun accès à l intériur n st nécssair L chmin d chaîn 10 avc maillons d usur t barrtts transvrsals ainsi qu ls guids cloutés garantissnt un parfait adhérnc n touts circonstancs n évitant qu chaîn s nfonc dans l profil du pnumatiqu.

3 Véhiculs non chaînabl D plus n plus d véhiculs sont décrés non chaînabls : S rportr au manul constructur du véhicul, dans ls rubriqus chaîns à nig ou équipmnts hivr. La non-chaînabilité st généralmnt du à un problèm d ncombrmnt sur band d roulmnt ou à l intériur du pnumatiqu. Slon ls cas, dux solutions sont possibls : Ls Trak : pas d ncombrmnt intériur, 10 ou 16 d ncombrmnt sur band d roulmnt. L montag facial n nécssit aucun accès à l intériur du pnumatiqu. Il convint d réglr Trak au préabl t d bin suivr notic d instruction. L montag st simpl dans mis n ouvr t xtrêmmnt rapid. La X10 : pour ls véhiculs d tourism, 6 d ncombrmnt intériur t 10 sur band d roulmnt. L montag st intuitif, notic xtrêmmnt simpl. La mis n ouvr, à l idntiqu d un chaîn txtil, s révèl moins rapid qu un chaîn Trak mais n nécssit aucun apprntissag ni régg. Ls chmins d chaîn, tous composés d barrtts transvrsals t d guids, garantissnt un sécurité maximal. TRAK SPORT TRAK AUTO X

4 TRAK SPORT TRAK AUTO L suum d sécurité t d facilité d montag. Il suffit d ffctur l régg préabl à l utilisation pour qu ll s mont n un écir. Chmin d chaîn continu d 10 ou 16 avc patins cloutés. X10 Un xcllnt sécurité t un montag intuitif. Pas d régg préabl pour fixation. Chmin d chaîn continu d 10 avc patins non-cloutés. THE ONE Un très bonn sécurité t un montag simplifié par l ajout d bouls thrmoformés qui assurnt tnsion automatiqu. Chmin d chaîn à croisillons n X d 9 m XK9 10 Un très bonn sécurité t un montag traditionnl. Chmin d chaîn à croisillons n X d 9.

5 TRAK SPORT TRAK AUTO L suum d sécurité t d facilité d montag. Il suffit d ffctur l régg préabl à l utilisation pour qu ll s mont n un écir. Chmin d chaîn continu d 10 ou 16 avc patins cloutés. X10 Un xcllnt sécurité t un montag intuitif. Pas d régg préabl pour fixation. Chmin d chaîn continu d 10 avc patins non-cloutés. SHOW 7 Un montag intuitif, pour un bonn adhérnc sur rout nnigé t vrgcé. L comportmnt sur nig fondu st infériur à clui ds chaîns métalliqus. La Show 7 offr un millur résistanc à l usur avc un tissu dux fois plus épais qu plupart d cs concurrnts. THE ONE Un très bonn sécurité t un montag simplifié par l ajout d bouls thrmoformés qui assurnt tnsion automatiqu. Chmin d chaîn à croisillons n X d 9

6 un XK9 Un très bonn sécurité t un montag traditionnl. Chmin d chaîn à croisillons n X d 9. XP9 Un très bonn sécurité t un montag traditionnl. Chmin d chaîn à croisillons n X d 9 SHOW 7 Un montag intuitif, pour un bonn adhérnc sur rout nnigé t vrgcé. L comportmnt sur nig fondu st infériur à clui ds chaîns métalliqus. La Show 7 offr un millur résistanc à l usur avc un tissu dux fois plus épais qu plupart d cs concurrnts. PRIME ICEBLOK Altrnativ métalliqu pour ls budgts srrés. Chmin d chaîn à croisillons n X d 9

7 Qulls rous chaînr sur un 4 rous motrics? S rportr au manul constructur du véhicul, dans ls rubriqus chaîns à nig ou équipmnts hivr. Crtains constructurs préconisnt l chaînag impératif à l avant, à l arrièr ou ds 4 rous. En l absnc d préconisation constructur : - Il st toujours préférabl d chaînr ls 4 rous pour obtnir millur motricité t consrvr dirction. - Sur ls véhiculs 4 rous motrics débrayabls, il st impératif d chaînr l ssiu motur prmannt. L chaînag put êtr complété par un systèm d chaînag d appoint ou idntiqu sur l autr ssiu. - Sur ls véhiculs 4 rous motrics prmannts t n l absnc d préconisation constructur, nous rcoandons un chaînag minimum d l ssiu avant. TRAK LT Rou alliag TRAK LTS Rou acir LT : spécifiqu rou alliag. Systèm mécaniqu simpl t sûr, à lvir d srrag s adaptant sur un ds écrous d jant. (SUV, 4x4, utilitairs,campingcar équipés d rous alliag) LTS : spécifiqu rou acir. Systèm mécaniqu simpl t sûr, s fix dans ls alvéols d rou. (Utilitairs, camping-car, 4x4, SUV équipés d rous acir) L s l r Ch Véhiculs non chaînabl TRAK LT : ROUE ALLIAGE 0 16 VUL Véhiculs Utilitairs Légrs = 4x4, SUV, Utilitair, Camping car TRAK LTS : ROUE ACIER 0 16 Un th Ch Tn Un Ch Tournag chaîn Sason/Garag, mai 2006 Raid JEEP Offroad Bnch Com2i D plus n plus d véhiculs sont décrés non chaînabls : S rportr au manul constructur du véhicul, dans ls rubriqus chaîns à nig ou équipmnts hivr. La non-chaînabilité st généralmnt du à un problèm d ncombrmnt sur band d roulmnt ou à l intériur du pnumatiqu. Dans c cas, un sul répons possibl : Ls Trak : pas d ncombrmnt intériur, 16 d ncombrmnt sur band d roulmnt. L montag facial n nécssit aucun accès à l intériur du pnumatiqu. Il convint d réglr Trak au préabl t d bin suivr notic d instruction. L montag st simpl dans mis n ouvr t xtrêmmnt rapid. Ls chmins d chaîn, composés d barrtts transvrsals t d guids, garantissnt un sécurité maximal.

8 r TRAK LT TRAK LTS L suum d sécurité t d facilité d montag. Il suffit d ffctur l régg préabl à l utilisation pour qu ll s mont n un écir. Chmin d chaîn continu d 16 avc patins cloutés. s ONE SUV Un très bonn sécurité t un montag simplifié par l ajout d bouls thrmoformés qui assurnt tnsion automatiqu. Chmin d chaîn à croisillons n X d 13. XP16 Tournag chaîn Sason/Garag, mai 2006 Raid JEEP Offroad Bnch Com2i Un très bonn sécurité t un montag traditionnl. Chmin d chaîn à croisillons n X d 16 USAGE OFF-ROAD : DEMANDEZ CONSEIL A VOTRE VENDEUR

9 TRAK LT TRAK LTS L suum d sécurité t d facilité d montag. Il suffit d ffctur l régg préabl à l utilisation pour qu ll s mont n un écir. Chmin d chaîn continu d 16 avc patins cloutés. SHOW 7 Un montag intuitif, pour un bonn adhérnc sur rout nnigé t vrgcé. L comportmnt sur nig fondu st infériur à clui ds chaîns métalliqus. La Show 7 offr un millur résistanc à l usur avc un tissu dux fois plus épais qu plupart d cs concurrnts. ONE SUV Un très bonn sécurité t un montag simplifié par l ajout d bouls thrmoformés qui assurnt tnsion automatiqu. Chmin d chaîn à croisillons n X d 13. IL FALLAIT Y PENSER! Pour ls usagés d véhiculs chaînabls qui souhaitnt optr pour un compromis d chaînag, n l absnc d contr-indication constructur (s référr aux rubriqus chaîns à nig ou équipmnts hivr du manul constructur du véhicul), il st possibl d choisir un montag mixt : - Trak sur l ssiu principal (voir ncadré qulls rous chaînr d pag 8) - Show 7 sur l ssiu scondair.

10 un ONE SUV Un très bonn sécurité t un montag simplifié par l ajout d bouls thrmoformés qui assurnt tnsion automatiqu. Chmin d chaîn à croisillons n X d 13. XP16 Un très bonn sécurité t un montag traditionnl. Chmin d chaîn à croisillons n X d 16 SHOW 7 Tournag chaîn Sason/Garag, mai 2006 Raid JEEP Offroad Bnch Com2i Un montag intuitif, pour un bonn adhérnc sur rout nnigé t vrgcé. L comportmnt sur nig fondu st infériur à clui ds chaîns métalliqus. La Show 7 offr un millur résistanc à l usur avc un tissu dux fois plus épais qu plupart d cs concurrnts. USAGE OFF-ROAD : DEMANDEZ CONSEIL A VOTRE VENDEUR

La marque référence. des combles. de la surélévation et de l aménagement. Un réseau d entreprises tournées à 100% VERS LA SATISFACTION DE SES CLIENTS

La marque référence. des combles. de la surélévation et de l aménagement. Un réseau d entreprises tournées à 100% VERS LA SATISFACTION DE SES CLIENTS Un résau d ntrpriss tournés à 100% VERS LA SATISFACTION DE SES CLIENTS «Dpuis plus d 3 décnnis, l résau d n Franc réalis partout n Franc plusiurs cntains d surélévations t aménagmnts d combls par an. Aujourd

Plus en détail

ARCEAU RENFORCE ARCEAU SIMPLE

ARCEAU RENFORCE ARCEAU SIMPLE Spécialmnt conçu pour la protction ds prsonns t ds machins à l intériur ds atlirs. Toujours pint jaun RL 1021, band noirs à collr. Fixation sur platin. REU RENFORE REU SIMPLE POTEU DE PROTETION PRGOM omposé

Plus en détail

Gaines. Documentation technique

Gaines. Documentation technique Gains Documntation tchniqu Hygièn ds locaux, conort t modrnité, acilité d installation, ls gains d vntilation d Etrnit ornt d multipls possibilités dans la plupart ds bâtimnts d habitation, trtiairs ou

Plus en détail

FICHES CHAINES NEIGE AC A C C E C S E S S O S IRE R S E S E T E T O UT U ILL L A L G A E E P O P UR U R L L A U A T U O T

FICHES CHAINES NEIGE AC A C C E C S E S S O S IRE R S E S E T E T O UT U ILL L A L G A E E P O P UR U R L L A U A T U O T FICHES CHAINES NEIGE ACCESSOIRES ET OUTILLAGE POUR L AUTO Réglementations & Normes Chaines acier et enveloppes textiles La vitesse maximale autorisée avec équipement antidérapant est de 50km/h. Spécifications

Plus en détail

Eléments de toiture en béton (TT) Willy Naessens 75

Eléments de toiture en béton (TT) Willy Naessens 75 Elémnts d toitur n éton (TT) Willy Nassns 75 Dscription énéral Pourquoi choisir ls lmnts d toitur n éton s élémnts d toitur n éton précontraint sont formés par 3 nrvurs spacés d 800 mm d ax n ax, rliés

Plus en détail

CSMA 2013 11e Colloque National en Calcul des Structures 13-17 Mai 2013

CSMA 2013 11e Colloque National en Calcul des Structures 13-17 Mai 2013 Enrichissmnt modal du Slctiv Mass Scaling Sylvain GAVOILLE 1 * CSMA 2013 11 Colloqu National n Calcul ds Structurs 13-17 Mai 2013 1 ESI, sylvain.gavoill@si-group.com * Autur corrspondant Résumé En raison

Plus en détail

SOLUTIONS DE l EXAMEN

SOLUTIONS DE l EXAMEN Univrsité d Aix-Marsill Faculté d économi t d gstion Sit Colbrt 1 èr anné d licnc, microéconomi Mardi l 30 avril 2013 Dirctivs Pédagogiqus : Ctt épruv comprnd 15 qustions. 10 sont à choix multipls t 5

Plus en détail

CF 01/02 Carte multifonctions pour Bus PC

CF 01/02 Carte multifonctions pour Bus PC CF 01/02 Cart multifonctions pour Bus PC Entrés/Sortis analogiqus Entrés/Sortis digitals Comptag Dscription Ls carts d'xtnsion CF 01 / CF 02, compatibls PC, prmttnt d'ajoutr un à huit moduls d'ntrés t

Plus en détail

Aujourd hui commence le concours de pêche.

Aujourd hui commence le concours de pêche. Livrt d règls Carts Actions Un ju d Nicolas Mlt Carts Rivièr L ju : Aujourd hui commnc l concours d pêch. Chacun tnt d réalisr la millur pêch possibl tout n évitant ls détritus qui pollunt parfois la rivièr.

Plus en détail

Chauffe-eau / Ballon 2015

Chauffe-eau / Ballon 2015 Chauff-au / Ballon 2015 EiThrm GmbH Burau principal La Librté CH-6010 Krins TVA: CHE-115.712.110 MWST numéro d ntrpris: CH-100.4.791.469-2 EiThrm GmbH Ticino Via Cantonal 2 CH-6946 Pont Capriasca Mobil

Plus en détail

Certification des tables après Solvency II Deauville 18 septembre 2009

Certification des tables après Solvency II Deauville 18 septembre 2009 Encomb Crtification ds tabls après Solvncy II Dauvill 18 sptmbr 2009 1 Institut ds Actuairs SACEI Christoph MUGNIER ids Sommair 1 L contxt réglmntair t démographiqu 03 2 L xpérinc AXA Franc 08 r l g 3

Plus en détail

Détecteurs de proximité inductifs OsiSense XS Gamme cubique

Détecteurs de proximité inductifs OsiSense XS Gamme cubique Détcturs d proximité inductifs OsiSns XS Gamm cubiqu Catalogu Rugghölzli CH Busslingn Tl. (0) Fax (0) 0 Rugghölzli CH Busslingn Tl. (0) Fax (0) 0 L détctur qui s adapt rapidmnt t plus facilmnt à vos machins

Plus en détail

pour seniors en 10 questions

pour seniors en 10 questions MINI-GUIDE DE L HÉBERGEMENT MINI-GUIDE DE L HÉBERGEMENT pour sniors 1 L AUTEUR Ecrit par Dominiqu Schmidt, c mini guid d l hébrgmnt st publié par Rtrait Plus pour assistr ls famills dans lur rchrch d structurs

Plus en détail

ELECTRICITE. Chapitre 11 Tensions et courants dans les lignes triphasées. Montages étoile et triangle. Analyse des signaux et des circuits électriques

ELECTRICITE. Chapitre 11 Tensions et courants dans les lignes triphasées. Montages étoile et triangle. Analyse des signaux et des circuits électriques ELECTRICITE Analys ds signaux t ds circuits élctriqus Michl Piou Chapitr Tnsions t courants dans ls ligns triphasés Montags étoil t triangl Edition /0/04 Tabl ds matièrs POURQUOI ET COMMENT? DENOMINATION

Plus en détail

Nom : Butor, une fourmi ro. «Famille» : Durée de vie : 3 ans pour les. Taille des adules fait moins de 40 cm de

Nom : Butor, une fourmi ro. «Famille» : Durée de vie : 3 ans pour les. Taille des adules fait moins de 40 cm de Cart In tité Cart Intité Manibul st l chf la colonn s fourmis noirs. Il va aoptr la coccinll orphlin n l intégrant parmi ls sins. C st nsmbl qu lls luttront contr la coloni fourmis rougs. La Coccinll té

Plus en détail

Une formation de qualité pour :

Une formation de qualité pour : Un formation d qualité pour : Gérr ds programms t srvics n loisir Animr ds activités t ds comités Organisr ds événmnts Réalisr ds intrvntions cliniqus Tchniqus d intrvntion n loisir www.cgprdl.ca loisir.cgp-rdl.qc.ca

Plus en détail

partenaires de l'habitat

partenaires de l'habitat COMMUNAUTÉ D AGGLOMÉRATION GRENOBLE-ALPES MÉTROPOLE Modalités du dispositif à l'usag ds partnairs d l'habitat + POUR LE PROPRIÉTAIRE + POUR LE LOCATAIRE + POUR LE PROPRIÈTAIRE + POUR LE LOCATAIRE ds aids

Plus en détail

Phase avant-projet : intégration des réseaux et équipements techniques dans les bâtiments

Phase avant-projet : intégration des réseaux et équipements techniques dans les bâtiments Phas avant-projt : intégration ds résaux t équipmnts tchniqus dans ls C documnt contint ds rnsignmnts rlatifs aux bsoins n résaux t équipmnts tchniqus ds immubls d buraux modrns : vntilation/climatisation,

Plus en détail

Les pierres angulaires d un avenir meilleur

Les pierres angulaires d un avenir meilleur Ls pirrs angulairs d un avnir millur XELLA propos plusiurs solutions d murs innovants qui s inscrivnt parfaitmnt dans la tndanc d constructions pu énrgivors t qui sont prêts pour 2020. Photo couvrtur:

Plus en détail

Imposition des rentes enrichies (ou sur risques aggravés) non agréées

Imposition des rentes enrichies (ou sur risques aggravés) non agréées Imposition ds rnts nrichis (ou sur risqus aggravés) non agréés Non sulmnt ls antécédnts médicaux d un prsonn puvnt-ils avoir un incidnc sur son spéranc d vi, mais ctt prsonn put aussi constitur un «risqu

Plus en détail

Session poster ECOMM. L auto-partage, chaînon manquant de l offre de mobilité.

Session poster ECOMM. L auto-partage, chaînon manquant de l offre de mobilité. Sssion postr ECOMM Titr : Autur L auto-partag, chaînon manquant d l offr d mobilité. Jan-Baptist Schmidr, Rsponsabl d Franc AutoPartag, résau pour un nouvll mobilité, Dirctur Général d Auto trmnt Strasbourg.

Plus en détail

Master1 Génie des Systèmes Industriels U.E.: Capteurs, Chaînes de mesure 1 ère session 2011-2012

Master1 Génie des Systèmes Industriels U.E.: Capteurs, Chaînes de mesure 1 ère session 2011-2012 Mastr1 Géni ds Systèms Industrils U.E.: Capturs, Chaîns d msur 1 èr sssion 211-212 Cod Unité : 172 Cod épruv : 14977 Samdi 26 Mai 8H -1H Duré : 2 hurs Documnts t Calculatric autorisés Ls partis III t IV

Plus en détail

TP 8 Spectroscopie infrarouge

TP 8 Spectroscopie infrarouge TP 8 Spctroscopi infraroug Chap4 : Analys spctral Objctifs: Idntification d liaisons l aid du nombr d ond corrspondant; détrmination d groups caractéristiqus. Mis n évidnc d la liaison hydrogèn. Exploitr

Plus en détail

CENTRE FRANCO-ONTARIEN DE RESSOURCES PÉDAGOGIQUES

CENTRE FRANCO-ONTARIEN DE RESSOURCES PÉDAGOGIQUES Éditions Éditions Bon d command 015-0 un pu, baucoup, à la foli! Format numériqu n vnt au www. 006-009, Éditions CFORP, activités AVEC DROITS DE REPRODUCTION. 08:8 Pag 1-1 r un pu, baucoup, a la foli!

Plus en détail

LE SURENDETTEMENT. a s s e c o. leo lagrange UNION NATIONALE DES ASSOCIATIONS FAMILIALES. union féminine civique et sociale

LE SURENDETTEMENT. a s s e c o. leo lagrange UNION NATIONALE DES ASSOCIATIONS FAMILIALES. union féminine civique et sociale LE SURENDETTEMENT 1 lo lagrang UNION NATIONALE 2 L'ENDETTEMENT 1984 : 4 ménags sur 10 avaint ds crédits (crédit à la consommation + immobilir) 1997 : 1 ménag sur 2 a un crédit n cours 55 % ds consommaturs

Plus en détail

TRAVAUX DE TOITURES ANCIEN HÔTEL BOUCHERVILLE PLANS ET DÉTAILS DE TOITURE D-2012-056 2 A1 A3

TRAVAUX DE TOITURES ANCIEN HÔTEL BOUCHERVILLE PLANS ET DÉTAILS DE TOITURE D-2012-056 2 A1 A3 PORTÉ S TRAVAUX - BASSIN A- T LIST MATÉRIAUX NOTS GÉNÉRALS À L'NTRPRNUR GÉNÉRAL :. NLVR LS SOLINS MÉTALLIQUS T L COMPLX 'ÉTANCHÉITÉ JUSQU'AU PONTAG BOIS XISTANT;. FOURNIR T INSTALLR L BOIS MNUISRI NÉCSSAIR

Plus en détail

Physique Durée : 3h30

Physique Durée : 3h30 Banqu «Agro - Véto» A - 38 Physiqu Duré : 3h3 L usag d un calculatric st autorisé pour ctt épruv. Si, au cours d l épruv, un candidat rpèr c qui lui smbl êtr un rrur d énoncé, il l signal sur sa copi t

Plus en détail

Une Bretagne plus diplômée que les autres régions de province

Une Bretagne plus diplômée que les autres régions de province Un Brtagn plus diplômé qu ls autrs régions d provinc Ls actifs brtons sont plus diplômés qu ls autrs actifs d provinc. Comm dans ls autrs régions, l st l diplôm l plus fréqunt, mais ls Brtons sont plus

Plus en détail

Logique : Véhicule hybride Toyota Prius (centrale PSI 07)

Logique : Véhicule hybride Toyota Prius (centrale PSI 07) Scincs d l Ingéniur Lgiqu : Véhicul hybrid Tyta Prius (cntral PSI 07) Intrductin : Dans l cntxt actul d écnmi ds énrgis fssils t d réductin ds émissins d gaz ncifs, l systèm d prpulsin hybrid cnstitu un

Plus en détail

ENQUETE DE SATISFACTION CLIENT À remettre à l'hôtesse, à l'accueil de l'office de tourisme

ENQUETE DE SATISFACTION CLIENT À remettre à l'hôtesse, à l'accueil de l'office de tourisme ENQUETE DE SATISFACTION CLIENT À rmttr à l'hôtss, à l'accuil d l'offic d tourism Grâc à vous, notr offic d tourism s'amélior. Souciux d l amélioration continu d nos prstations, t afin d répondr au miux

Plus en détail

BIENVENUE DANS VOTRE MAISON PASSIVE. Le mode d emploi pour bien vivre votre logement

BIENVENUE DANS VOTRE MAISON PASSIVE. Le mode d emploi pour bien vivre votre logement BIENVENUE DANS VOTRE MAISON PASSIVE L mod d mploi pour bin vivr votr logmnt C EST QUOI UNE MAISON PASSIVE? UNE CONCEPTION INTELLIGENTE POUR UNE CONSOMMATION ÉNERGÉTIQUE MAÎTRISÉE Habitat 44 a choisi d

Plus en détail

Interview exclusive d Amélie P.

Interview exclusive d Amélie P. Intrviw xclusiv d Améli P. 3,00 Edition Spécial - Décmbr 2012 l r u s r i o av s z l u. o. v. s u g o a v m I Tout c qu rnalist Rportr d ou J d r i t é m Passion, nvi, t ncor passion. Voilà c qu vous pourrz

Plus en détail

Thule Professional. Le nouveau système de barres de portage qui vous fait gagner du temps.

Thule Professional. Le nouveau système de barres de portage qui vous fait gagner du temps. Thule Professional Le nouveau système de barres de portage qui vous fait gagner du temps. Gagnez du temps pour vous consacrer à votre métier. Le nouveau système de portage Thule Professional est arrivé.

Plus en détail

Nous te remercions de nous aider dans ces efforts. STP, utilise un crayon à mine pour répondre à ce questionnaire

Nous te remercions de nous aider dans ces efforts. STP, utilise un crayon à mine pour répondre à ce questionnaire A Nous avons dmandé à ds millirs d élèvs canadins comm toi d répondr à ctt important nquêt, qui prmttra à Santé Canada d miux comprndr la consommation d tabac chz ls juns. Nous t rmrcions d nous aidr dans

Plus en détail

Marche à suivre relative à l annonce pour la rétribution à prix coûtant du courant injecté (RPC)

Marche à suivre relative à l annonce pour la rétribution à prix coûtant du courant injecté (RPC) Pag 1 sur 8 March à suivr rlativ à l annonc pour la rétribution à prix coûtant courant injcté (RPC) Photovoltaïqu Vous trouvrz dans ls pags suivants ls informations dont vous avz bsoin pour annoncr vos

Plus en détail

Vous souhaitez rénover votre logement? Les Villes de Lille, Lomme et Hellemmes accompagnent votre projet...

Vous souhaitez rénover votre logement? Les Villes de Lille, Lomme et Hellemmes accompagnent votre projet... Vous souhaitz rénovr votr logmnt? Ls Vills d Lill, Lomm t Hllmms accompagnnt votr projt... EDITION 2008 Sigls Sommair LA DÉMARCHE ET LES TYPES D AIDES...p.4 1. AIDE «SORTIE D INSALUBRITÉ»...p.5 2. AIDE

Plus en détail

Thème 5. Corps purs et changements d état physique

Thème 5. Corps purs et changements d état physique hè 5 Cors urs t changnts d état hysiqu Qustionnair On chauff un élang d au t d glac à C : la tératur du élang augnt la tératur diinu la tératur n vari as On cori un élang d au t d vaur d au initialnt à

Plus en détail

Smart TENSTM. Instructions d utilisation

Smart TENSTM. Instructions d utilisation Smart TENS Instructions.qx6 30/10/06 16:16 Pag Smart TENSTM Instructions d utilisation L Smart TENS st un méthod d point pour soulagr la doulur, non médicamntus. C TENS numériqu st un apparil puissant,

Plus en détail

Un cadre légal et réglementaire pour toutes les entreprises

Un cadre légal et réglementaire pour toutes les entreprises u q i t u a Filièr n ion t n v é r p d h c r a m dé ls n n n o u i r s i s s s f o r Réu p s u q s i ds r La Brtagn st un région privilégié pour ls activités nautiqus : 2 700 km d côts, 600 ports t zons

Plus en détail

BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR

BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR DOSSIER 4 : THERMODYNAMIQUE 3 F.Duhaml CFA-Lns- B.T.S S.C.B.H Pag N 1/8 I. Mod d propagation d la chalur. a) Par convction: il y a déplacmnt d matièr. Thrmodynamiqu (III) : Transfrt thrmiqu t isolation.

Plus en détail

CONCEPTION D UNE MACHINE SYNCHRO-RELUCTANTE DE FAIBLE PUISSANCE SOUS FORTES CONTRAINTES

CONCEPTION D UNE MACHINE SYNCHRO-RELUCTANTE DE FAIBLE PUISSANCE SOUS FORTES CONTRAINTES Conférnc EF 2009 UTC, Compiègn, 24-25 Sptmbr 2009 CONCEPTION D UNE MACHINE SYNCHRO-RELUCTANTE DE FAIBLE PUISSANCE SOUS FORTES CONTRAINTES DOC Carolin, LANFRANCHI Vincnt, VILAIN Jan-Paul Adrss : Univrsité

Plus en détail

Série n 3 d Electrocinétique : Régime sinusoïdal forcé

Série n 3 d Electrocinétique : Régime sinusoïdal forcé Séri n 3 d Elctrocinétiqu : Régim sinusoïdal forcé Exrcic n 1 : Résonanc n tnsion d un circuit RLC parallèl 1.\ Détrminr l équation différntill qui régi l évolution d u(t). 2.\ Exprimr l amplitud complx

Plus en détail

Matériau pour greffe MIS Corporation. Al Rights Reserved.

Matériau pour greffe MIS Corporation. Al Rights Reserved. Matériau pour grff MIS Corporation. All Rights Rsrvd. : nal édicaux, ISO 9001 : 2008 atio itifs m rn pos méd int i dis c a u x 9 positifs 3/42 té ls s dis /CE ur r l E. po ou u x U SA t s t appr o p a

Plus en détail

scudo scudo 4x4 - l utilitaire tous chemins en tenue de soirée

scudo scudo 4x4 - l utilitaire tous chemins en tenue de soirée scudo & ducato scudo scudo 4x4 - l utilitaire tous chemins en tenue de soirée Besoin de volume avec un véhicule de dimensions réduites? Envie d un utilitaire dur à la tache et pourtant facile comme une

Plus en détail

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL REUNION DU 18 JUIN 21 DELIBERATION N CR-1/6.111 DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL SCHEMA REGIONAL DE DEVELOPPEMENT DES FORMATIONS PROFESSIONNELLES Stratégi régional d'appui au dévloppmnt ds compétncs dans

Plus en détail

Impôts 2012 LA PRIME POUR L EMPLOI

Impôts 2012 LA PRIME POUR L EMPLOI Impôts 2012 LA PRIME POUR L EMPLOI Q à su su in L pr (a so (r do n fis A 7 d 1 au ch co s co Il s L p tr d 1 di 3 C pa su 1 2 < Qu st-c qu la prim pour l mploi? La prim pour l mploi st un aid au rtour

Plus en détail

Bienvenue dans notre LES. Sommaire

Bienvenue dans notre LES. Sommaire S volts Binvnu dans notr univrs Volt. Bsoin d nouvaux volts qu vous manœuvrrz d un simpl gst sur un télécommand? Assz d ls poncr t lasurr tous ls ans? Vous préférz l PVC? aluminium? Détndz vous t vnz découvrir

Plus en détail

Transferts thermiques

Transferts thermiques IUT d St Dnis Départmnt Géni Industril t Maintnanc Modul THERMb (S2) Transfrts thrmiqus corrction ds xrcics Exrcic 1 01 01 01 01 01 01 01 01 01 01 01 isolant Flux thrmiqu00 11 Flux thrmiqu Rsistanc lctriqu

Plus en détail

DROIT SCIENCES POLITIQUES SÉCURITÉ

DROIT SCIENCES POLITIQUES SÉCURITÉ DROIT SCIENCES POLITIQUES SÉCURITÉ Pour accédr dirctmnt à la fich qui vous intérss, cliquz sur l titr. Vous pouvz rvnir au sommair DROIT - SCIENCES POLITIQUES SÉCURITÉ grâc à c bouton! rtour sommair Rtrouvz

Plus en détail

MINISTERE DE L ECONOMIE, DE L INDUSTRIE ET DE L EMPLOI Direction des Affaires Juridiques MARCHES PUBLICS ET ACCORDS-CADRES ACTE D ENGAGEMENT 1

MINISTERE DE L ECONOMIE, DE L INDUSTRIE ET DE L EMPLOI Direction des Affaires Juridiques MARCHES PUBLICS ET ACCORDS-CADRES ACTE D ENGAGEMENT 1 MINISTERE DE L ECONOMIE, DE L INDUSTRIE ET DE L EMPLOI Dirction ds Affairs Juridiqus Mis à jour 21 octobr 2011 MARCHES PUBLICS ET ACCORDS-CADRES ACTE D ENGAGEMENT 1 DC3 A - Objt d la consultation t d l

Plus en détail

Etude du couplage d un distillateur solaire avec un capteur plan

Etude du couplage d un distillateur solaire avec un capteur plan Rvu ds Enrgis Rnouvlabls ICRESD-07 Tlmcn (2007) 179 186 Etud du couplag d un distillatur solair avc un captur plan Z. Haddad *, A. Chakr t N. Boukrzaza Laboratoir d Physiqu Enrgétiqu, Univrsité Mntouri,

Plus en détail

A. RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX. (Adresse civique) 3. Veuillez remplir l'annexe relative aux Sociétés en commandites assurées à la partie E.

A. RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX. (Adresse civique) 3. Veuillez remplir l'annexe relative aux Sociétés en commandites assurées à la partie E. Chubb du Canada Compagni d Assuranc Montréal Toronto Oakvill Calgary Vancouvr PROPOSITION POLICE POUR DES INSTITUTIONS FINANCIÈRES Protction d l Actif Capital d Risqu A. RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX 1. a. Nom

Plus en détail

Bien équipé pour l hiver 2014/2015 VW Véhicules Utilitaires

Bien équipé pour l hiver 2014/2015 VW Véhicules Utilitaires ien équipé pour l hiver 2014/2015 VW Véhicules Utilitaires Pourquoi des pneus d hiver? L hiver sera bientôt à nos portes! Lorsque la température baisse, il est grand temps de planifier et d effectuer le

Plus en détail

Actionneurs Electriques

Actionneurs Electriques Plan Machin à courant continu Machin asynchron Machin synchron 1 Constitution Actionnurs Elctriqus Machin à courant continu Un machin à courant continu assur d manièr révrsibl la convrsion d l énrgi élctriqu

Plus en détail

Créé par : Section du SNISA Dernière mise à jour : 5 jan 2012 Tous les changements du SNISA pour l exercice 2012-2013

Créé par : Section du SNISA Dernière mise à jour : 5 jan 2012 Tous les changements du SNISA pour l exercice 2012-2013 Tous ls changs du SNISA pour l xrcic 2012-2013 chang Chang/élé d Principaux changs pour l xrcic 2012-2013 1 65-71 Dat d arrivé à l unité d obsrvation (ED 123) Hur d arrivé à l unité d obsrvation (ED 124)

Plus en détail

Le transistor bipolaire

Le transistor bipolaire L transistor bipolair L'objt d c documnt st d'apportr ls connaissancs t ls méthods nécssairs à la concption d'un étag amplificatur à bas d transistor. On s limitra à l'étud t à l'utilisation du transistor

Plus en détail

LE CIRCUIT EST SA ROUTE

LE CIRCUIT EST SA ROUTE LE PNEUMATIQUE TRACK-DAYS LE CIRCUIT EST SA ROUTE L arme parfaite pour affronter le circuit Pneumatique Track Day Homologué pour la route Utilisation à 10% route et 90% circuit u Niveau d adhérence proche

Plus en détail

Structures et mécanismes

Structures et mécanismes Structurs t mécanisms Bloc 1 : L rndmnt, c st important Duré : 3 hurs Princips scintifiqus Ls princips scintifiqus s adrssnt aux nsignants t aux nsignants. Il xist six machins simpls, soit l lvir, la

Plus en détail

Allégez la charge! Soulever et porter des charges. Présentation PowerPoint pour entreprises

Allégez la charge! Soulever et porter des charges. Présentation PowerPoint pour entreprises Allégz la charg! Soulvr t portr ds chargs Présntation PowrPoint pour ntrpriss 1 Plan d la présntation 1 r parti: Bass, constitution du dos Transmission ds connaissancs d bas 2 parti: Facturs influnts lors

Plus en détail

6. Echanges et taux de change

6. Echanges et taux de change 6. Echangs t taux d chang Réalisation : Natacha Gilson! Mankiw, chapitr 29 6.1. Flux d bins t srvics 6.1.1.Facturs influnçant ls XN préférncs ds consommaturs pour ls bins intériurs ou étrangrs prix ds

Plus en détail

BTS - groupement B - novembre 2008 - Nouvelle Calédonie

BTS - groupement B - novembre 2008 - Nouvelle Calédonie BTS - groupmnt B - novmbr 8 - Nouvll Calédoni Ercic Ls partis A, B t C sont indépndants. points Un ntrpris produit n grand séri ds véhiculs élctriqus équipés d battris au nicklcadmium. On s propos d étudir

Plus en détail

Correction feuille TD 3 : probabilités conditionnelles, indépendance

Correction feuille TD 3 : probabilités conditionnelles, indépendance Univrsité d Nic-Sophia Antipolis -L2 MASS - Probabilités Corrction fuill TD 3 : probabilités conditionnlls, indépndanc Exrcic Dans ct xrcic, nous supposons pour simplir qu ls yux d'un êtr humain sont soit

Plus en détail

Le rôle d évaluation foncière au service d une approche territoriale ciblée : le cas de Montréal

Le rôle d évaluation foncière au service d une approche territoriale ciblée : le cas de Montréal L rôl d évaluation foncièr au srvic d un approch trritorial ciblé : l cas d Montréal Suzann Chantal st économist t consillèr n aménagmnt Stéphan Charbonnau st détntur d un maîtris n étud urbain Ls dux

Plus en détail

GAMME DES PNEUS 2015 DE COMPÉTITION

GAMME DES PNEUS 2015 DE COMPÉTITION WORLD CHAMPIONS WRC2 Fournisseur officiel du Championnat du Monde des Rallyes de la FIA 2011-2015 GAMME DES PNEUS 2015 DE COMPÉTITION www.dmacktyres.com A propos de DMACK DMACK est un fournisseur officiel

Plus en détail

Problèmes de courant continu

Problèmes de courant continu Captur résistif d tmpératur Probèms d courant continu Variation d a résistanc d un thrmistanc n fonction d a tmpératur a résistanc R d un thrmistanc, formé d un matériau smi-conductur, vari avc a tmpératur

Plus en détail

La difficulté scolaire

La difficulté scolaire La difficulté scolair Ls élèvs d l Écol, hir t aujourd hui Idntifir la difficulté Outils t dispositifs Différnts nivaux d aid L rôl du Dirctur Ls élèvs d l Écol, hir t aujourd hui Un pu d Histoir : 1883

Plus en détail

FORCE PRESSION CHAMP MAGNETIQUE...

FORCE PRESSION CHAMP MAGNETIQUE... OCE PEON CHAMP MAGNETQUE 1)Efft Pizzo Elctriqu Un forc appliqué à un lam d quartz induit un déformation qui donn naissanc à un tnsion élctriqu - CAPTEU À EET PÉZOÉLECTQUE 1- Efft piézoélctriqu Un forc

Plus en détail

GÉRER LES DIFFÉRENCES

GÉRER LES DIFFÉRENCES COURSE DE DURÉE L'nsignmnt d la cours d duré n EPS rst problématiqu : commnt prndr n compt la divrsité ds élèvs n trm d possibilités physiqus, mais aussi d motivation, d'attituds, d'attnts t d nivaux d'ngagmnt,

Plus en détail

Bien rénover c est bien isoler!

Bien rénover c est bien isoler! DU 10 OCTOBRE AU 4 NOVEMBRE Bin rénovr c st bin isolr! Ouat d cllulos : la solution écologiqu! 99 0l kg Ls BigMomnts d l isolation Isolation d la toitur t ds combls IBR rvêtu kraft l 40 R6 Ep. 40 mm Dim.

Plus en détail

La machine à courant continu

La machine à courant continu La machin à courant continu Ls machins élctriqus tournants sont ds convrtissurs d'énrgi. Lorsqu'lls transformnt d l'énrgi élctriqu n énrgi mécaniqu, on dit qu'lls fonctionnnt n motur. En rvanch, si lls

Plus en détail

Bloc 1 : La stabilité, une question d équilibre

Bloc 1 : La stabilité, une question d équilibre Bloc 1 : La stabilité, un qustion d équilibr Duré : 3 hurs Princips scintifiqus Ls princips scintifiqus s adrssnt aux nsignants t aux nsignants. Structur Un structur st un form qui résist aux forcs qui,

Plus en détail

Spécial. VUL PL Bus. L innovation au service de la visibilité : essuie-glaces pour véhicules utilitaires et industriels

Spécial. VUL PL Bus. L innovation au service de la visibilité : essuie-glaces pour véhicules utilitaires et industriels Spécial VUL PL us L innovation au service de la visibilité : essuie-glaces pour véhicules utilitaires et industriels osch Aerotwin pour poids lourds : désormais jusqu à 800 mm et compatibles avec les connexions

Plus en détail

Exemple de Plan d Assurance Qualité Projet PAQP simplifié

Exemple de Plan d Assurance Qualité Projet PAQP simplifié Exmpl d Plan d Assuranc Qualité Projt PAQP simplifié Vrsion : 1.0 Etat : Prmièr vrsion Rédigé par : Rsponsabl Qualité (RQ) Dat d drnièr mis à jour : 14 mars 2003 Diffusion : Equip Tchniqu, maîtris d œuvr,

Plus en détail

jean-marc.routoure@unicaen.fr

jean-marc.routoure@unicaen.fr n u u xq u i m ut a v s r o u o c id s i v d Un long VERS UN ENSEIGNEMENT MIXTE : PARTAGE D EXPÉRIENCES! EXEMPLE D UN DISPOSITIF D ENSEIGNEMENT MIXTE JEAN-MARC ROUTOURE, CORENTIN JOREL, DIDIER ROBBES,

Plus en détail

LE THÉ. Bureau des marchés internationaux RAPPORT SUR LES TENDANCES ALIMENTAIRES AMÉRICAINES JUIN 2012

LE THÉ. Bureau des marchés internationaux RAPPORT SUR LES TENDANCES ALIMENTAIRES AMÉRICAINES JUIN 2012 Burau ds marchés intrnationaux RAPPORT SUR LES TENDANCES ALIMENTAIRES AMÉRICAINES LE THÉ Sauf indication contrair, tout l'information inclus dans c rapport provint d la bas d donnés National Eating Trnds

Plus en détail

LES QUESTIONS QUE TOUT AUTOMOBILISTE SE POSE..

LES QUESTIONS QUE TOUT AUTOMOBILISTE SE POSE.. LEADER FRANÇAIS DE LA VENTE ET DU MONTAGE DE PNEUS SUR INTERNET COMMUNIQUÉ DE PRESSE LE 21 OCTOBRE 2015 LES QUESTIONS QUE TOUT AUTOMOBILISTE SE POSE.. PNEU NEIGE OU PNEU HIVER? Le dessin de la bande de

Plus en détail

Première L DS4 quartiles et diagrammes en boîtes 2009-2010

Première L DS4 quartiles et diagrammes en boîtes 2009-2010 Exrcic 1 : Répartition t disprsion ds salairs Soint ls salairs dans trois ntrpriss A, B t C : 1175 1400 1900 2600 2800 2100 1) Calculr dans chaqu cas l salair moyn t l salair médian 2) Qull st la part

Plus en détail

Etude, conception et fabrication de palonniers sur mesure

Etude, conception et fabrication de palonniers sur mesure Fabrications tud, concption t fabrication d palonnirs sur msur Fabrication sur msur d palonnirs, naclls d travail, crochts é, t autrs ngins d lvag. L étud, la concption, ls nots d calcul t la fabrication

Plus en détail

Plaisir d écrire. Activités d écriture à partir de sujets déclencheurs. 2 année du 3 cycle. 6 année

Plaisir d écrire. Activités d écriture à partir de sujets déclencheurs. 2 année du 3 cycle. 6 année TIRÉ À PART Raymond Brthiaum Plaisir d écrir Activités d écritur à partir d sujts déclnchurs 2 anné du 3 cycl 6 anné 9900, avnu ds Laurntids Montréal (Québc) H1H 4V1 Téléphon : (514) 329-3700 Télécopiur

Plus en détail

L ESPRIT L HISTORIQUE LE CONCEPT LE PARCOURS

L ESPRIT L HISTORIQUE LE CONCEPT LE PARCOURS Cours à pi 10 km Saint Hnri s s ri p tr n 'E Villag aty Séon m u a S h c n ra Zon F Marsill m ti ri a M rt o P Gran Plac 'Arviux, au cœur 'Euroméitrrané RENSEIGNEMENTS & INSCRIPTIONS : 04 91 03 42 21 -

Plus en détail

CONDENSATION EN SURFACE ET DANS LA MASSE

CONDENSATION EN SURFACE ET DANS LA MASSE CONDENSATION EN SURFACE ET DANS LA MASSE 1 Rappls sur l air humid L'air ambiant n'st jamais parfaitmnt sc ; il contint toujours un crtain quantité d'au. Air Humid = Air Sc + Vapur d'eau A prssion atmosphériqu,

Plus en détail

Le patronat a obtenu depuis 2012 une forte baisse du

Le patronat a obtenu depuis 2012 une forte baisse du Ls dossirs d économi t Politiqu «Patrons, j vous aim» Frédéric Rauch C st un nouvll déclaration d amour au patronat. Après la baiss du coût du travail, l gouvrnmnt ntérin un baiss du coût d la ruptur du

Plus en détail

Définition SYNTHESE D AUTOMATES D ETATS FINIS. Représentation. Equivalence d automates Graphe d états

Définition SYNTHESE D AUTOMATES D ETATS FINIS. Représentation. Equivalence d automates Graphe d états SYNTHESE D AUTOMATES D ETATS FINIS Automat d états finis (vu dans d autr nsignmnt? ) Spécification très utilisé n Informatiqu (Circuits, Résaux, Pruv...) Réalisation matérill d un automat à l aid d circuits

Plus en détail

IMPÉDANCES D ENTRÉE ET DE SORTIE

IMPÉDANCES D ENTRÉE ET DE SORTIE MPÉDNCE D ENTÉE ET DE OTE. DÉFNTON On s plac n régim sinusoïdal forcé. oit Q un quadripôl. Nous allons modélisr c quadripôl n utilisant ls impédancs d ntré t d sorti. quadripôl Q V V. Point d vu du génératur

Plus en détail

air p (t) T ext = 2 C V = m 3 h = 10 m l = 30 m

air p (t) T ext = 2 C V = m 3 h = 10 m l = 30 m Problèm : Stockag intr saisonnir d chalur. (Thèm : équation différntill du 1 r ordr, résolution xact t avc GoGbra) L résau d chalur d la vill d Marstal au Danmark utilis 33 000 m² d capturs solairs thrmiqus

Plus en détail

marches NOTICE TECHNIQUE DE MONTAGE Escalier de Rayonnage Mobile ERM marches marches 9-10 - 11 marches 12-13 - 14 marches

marches NOTICE TECHNIQUE DE MONTAGE Escalier de Rayonnage Mobile ERM marches marches 9-10 - 11 marches 12-13 - 14 marches NOTICE TECHNIQUE DE MONTGE Escalier de Rayonnage Mobile ERM marches 5-6 marches 7-8 marches 9-0 - marches - 3 - marches instructions d utilisation gamme ERM ERM 5 G Conforme au décret 00-9. Charge maximale

Plus en détail

Cours transmission de puissance par engrenages

Cours transmission de puissance par engrenages Cour tranmiion d puianc par ngrnag CI : La tranformation mécaniqu du mouvmnt 1. PRESENTATION (Powrpoint hitoriqu) 1.1 But : Tranmttr un puianc ntr 2 arbr avc poibilité d modifir pluiur caractéritiqu du

Plus en détail

BIPARK 26. Z.C Le Kenyah Nord 56400 PLOUGOUMELEN Tel : 02.97.24.48.98 ou 06.09.30.44.81 Fax : 02.97.24.01.56 Email : euroouest@orange.

BIPARK 26. Z.C Le Kenyah Nord 56400 PLOUGOUMELEN Tel : 02.97.24.48.98 ou 06.09.30.44.81 Fax : 02.97.24.01.56 Email : euroouest@orange. BIPARK 26 La plateforme du système Bipark 26, de taille compacte et au revêtement lisse, permet au conducteur de garer sa voiture en toute simplicité, sans aucune vibration. La plateforme de levage a une

Plus en détail

L AMPLIFICATEUR OPÉRATIONNEL

L AMPLIFICATEUR OPÉRATIONNEL L PLIFICTEU OPÉTIONNEL I. L PLIFICTEU OPÉTIONNEL IDÉL I. Circuit intégré rpèr Un mplificatur Opérationnl (.O.) st un circuit intégré accssibl par V t V 3 + t un born d 8 borns. Il y a dux borns d ntré

Plus en détail

Equipements Spécifiques

Equipements Spécifiques Equipmnts Spécifiqus Génératurs Air, Hydrogèn, Azot Armoirs gaz Régulaturs d débit massiqu, mélangurs Ls principaux Paramètrs d choix Natur t purté du gaz Typ d équipmnt Prssion t débit d utilisation Catalogu

Plus en détail

L OUTIL BOND GRAPH POUR LA MODELISATION DES SYSTEMES MECATRONIQUES

L OUTIL BOND GRAPH POUR LA MODELISATION DES SYSTEMES MECATRONIQUES L OUTIL BOND GRAPH POUR LA MODELISATION DES SYSTEMES MECATRONIQUES A. NAAMANE La Mécatroniqu Ls bond graphs Pourquoi? Outil d modélisation prformant ; Prmt d bin comprndr ls transfrts d puissanc ; Put

Plus en détail

OK Evaluation finale. pour "OK" Disposition présente dans le contrat mais pas 100% complet et/ou pas claire.

OK Evaluation finale. pour OK Disposition présente dans le contrat mais pas 100% complet et/ou pas claire. Référntil pour ntrpriss d installation/concption d systèms photovoltaïqus voir fuill d calcul: "notic xplicativ" pour plus d précisions EVALUATION DE L'ENTREPRISE D'INSTALLATION Rnsignmnts généraux Entrpris

Plus en détail

Information complémentaire pour l installation à l aide du support de fixation murale (SU-WL500)

Information complémentaire pour l installation à l aide du support de fixation murale (SU-WL500) Inormation complémntair pour l installation à l ai u support ixation mural (SU-WL500) A-D4C-100-21(1) Moèls télévisur compatibls avc c support ixation mural : KDL-70XBR7 Pour s raisons sécurité t protction

Plus en détail

Spécial INITIAL 2013 / 2014

Spécial INITIAL 2013 / 2014 Mon guid étudiant Spécial INITIAL 2013 / 2014 Mot d la dirction A l ESCG Paris, vous débutz votr carrièr profssionnll dès la 1r anné. L dispositif ainsi qu la pédagogi mis n ouvr à l ESCG Paris a fait

Plus en détail

Le guide du parraina

Le guide du parraina AGREMENT DU g L guid du parraina nsillr co t r g ra u co n r, Partag rs ls mini-ntrprnu alsac.ntrprndr-pour-apprndr.fr Crér nsmbl Ls 7 étaps d création d la Mini Entrpris-EPA La Mini Entrpris-EPA st un

Plus en détail

# Tour roulante. Spécial Batîment & Industrie. Tour roulante ACIER. Atouts produit > très pratique > confortable > stable

# Tour roulante. Spécial Batîment & Industrie. Tour roulante ACIER. Atouts produit > très pratique > confortable > stable échafaudages roulants acier # Tour roulante Tour roulante ACIER 900 2790 5,00 m travail (version présentée) maxi. de travail : 20,30 m avec rehausses optionnelles. Dim. plancher : 2,90 x 2,90 m (jusqu

Plus en détail

Guide de correction TD 6

Guide de correction TD 6 Guid d corrction TD 6 JL Monin nov 2004 Choix du point d polarisation 1- On décrit un montag mttur commun à résistanc d mttur découplé, c st à dir avc un condnsatur n parallèl sur R. La condition d un

Plus en détail

F C I H C E H S E S PR

F C I H C E H S E S PR rvic PM markting vag DURE PM ERO Ds solutions markting prformants au srvic d votr ntrpris. Un srvic réactif, à votr écout, pour dynamisr vos vnts. PROUREME ichs produits t tchniqus, PV / V, outils d communication

Plus en détail

7.B ANNEXE: RÉGULATEURS ANALOGIQUES

7.B ANNEXE: RÉGULATEURS ANALOGIQUES 7.B ANNEXE: ÉGULATEUS ANALOGIQUES 7.B. Généralités Pour réalisr un régulatur analogiqu, on adoptra un montag à amplificatur qui prmt d réalisr la fonction d transfrt souhaité dans un larg gamm d'utilisation.

Plus en détail

Cours 6 : Entrées-sorties

Cours 6 : Entrées-sorties Cours 6 : Entréssortis 1 Entréssortis logiqus ègls d convrsion Nivau TTL d 0 à 5 Volts Gabarit ds nivaux d un invrsur X Sortanc 5 V VoHmin VolMax 0 Vout Un soti command plusiurs ntrés Typ 10 n TTL t 100

Plus en détail