Feuille 7 : Etude locale des fonctions, développement. Fonctions usuelles.

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Feuille 7 : Etude locale des fonctions, développement. Fonctions usuelles."

Transcription

1 Feuille 7 : Etude locale des fonctions, développement limités. Fonctions usuelles. Préparation au CAPES de mathématiques - Analyse Conseils Lors de la prochaine séance nous corrigerons l exercices 12 de la feuille 6, et finirons les exercices 1 et 2 de cette feuille. Mardi 12, nous travaillerons les exercices 4, 9, 6 et 11. Lundi 18 nous travaillerons les exercices 6, 7, 8, 14 et 15. Mardi 19, nous travaillerons la première partie du capes externe 21 sur l équation fonctionelle de l exponentielle. I Mise en pratique des développements limités. Cours 1. Il faut absolument maîtriser les points de cours suivants. On considère un intervalle d intérieur non vide I R, une fonction f : I R et un élément n N. Définir un développement limité de f en a I à l ordre n. Connaître le théorème de Taylor-Young et sa démonstration. Connaître le lien entre le développement limité et les dérivées successives. Connaître les opérations algébriques autorisées pour les développements limités. Connaître précisément les théorèmes de dérivation et d intégration concernant les développements limités. Connaître une interprétation graphique du développement limité. Savoir énoncer un théorème mettant en jeu les dérivées successives en un point et les extremas locaux. Faire le lien avec les développements limités. Pour pratiquer. Exercice 1. : Donner, lorsqu ils existent, les développements limités des fonctions suivantes a x 1 2+x en à l ordre 4, b x e x en 1 à l ordre 3, c x sinx en π 3 à l ordre 3, d x ln1+x sinx tanx x en à l ordre 4, e x e sinx en à l ordre 5, f xe cosx en à l ordre 5, g x 1 + x 1 x en à l ordre 3, h x cosx en à l ordre 4 et i x x sinx en à l ordre 5. IUFM Toulon - La Seyne 1/7 Fabien Herbaut

2 Calculs de limite. Exercice 2. Etudier les limites des fonctions 1 : a x x2 sin 2 x en, x 3 b x x 2 1 x sinx 1 1 cosx 2 en, c x chx shx en +, d x x 2 e 1 x e 1 x+1 en et en +, e x sin πx 2x+1 x2 en, f x sin πx 2x+1 x2 en +, g x x tanx 1 x 2 en. Applications des développements limités. Exercice 3. On considère la fonction définie sur R par fx = 2x 3 e 2 x sin 1 x. 1. Obtenir un développement limité en 1 x à l ordre 4 de la parenthèse de l expression précédente. 2. En déduire l équation d une parabole asymptote en + et à la courbe C d équation y = fx. 3. Préciser les positions de la courbe et de l asymptote. Exercice 4. On considère la suite de terme général u n = nsh 1 n n 2 1. Calculer la limite l de la suite u n. 2. Donner la nature de la série de terme général u n l. Exercice 5. On considère la suite u n définie par son premier terme u R et la relation de récurrence u n+1 = sinu n. 1. Etudier la monotonie de la suite u n en fonction de u Montrer que la suite u n converge 2 vers. 3. On suppose u R \ Zπ. Montrer que l on peut définir une suite a n par l égalité a n = 1 u 2 n+1 1 u 2 n 4. Montrer que la suite a n converge 3 en calculant sa limite. En déduire un équivalent de u n. 5. On suppose u 1 >, et on cherche un développement asymptotique de u n. Trouver deux constantes α et β telles que 6. Démontrer que 1 u 2 n a n = α + β n + o 1 n. = αn + β lnn + o lnn. 1 En fait, comment construire des exemples intéressants? 2 Cette suite u n est déjà une vieille amie. Elle nous donne envie de reprendre la feuille Coup de théâtre : on va pouvoir déduire de l étude de a n un équivalent de u n. Sauriez-vous démystifier ce tour de magie, expliquer comment a été choisi le 2 de a n = 1 1? A ce propos on peut reprendre l exercice u 2 u n+1 2 n 16 de la feuille 3. IUFM Toulon - La Seyne 2/7 Fabien Herbaut

3 En déduire un développement asymptotique de u n. Exercice 6. Etude locale. Soit f l application de R dans R définie par f = et x R, fx = x2. e x e x 1. Montrer que f possède un développement limité à l ordre 3 au voisinage de et le calculer. 2. Montrer que f est dérivable sur R et calculer f. 3. Préciser la position relative de la courbe représentative de f par rapport à sa tangente au voisinage de. Exercice 7. Régularité d une fonction. Soit f l application définie par f = et x R +, fx = ln e x 1 x 1. Montrer que f est continue sur R + et de classe C 1 sur R +. Déterminer f sur cet intervalle. 2. Calculer la limite de f en. En déduire que f C R +, R. Exercice 8. Théorème de division. Soit n N, α R + et f une application de classe C n+1 de ]a α, a + α[ dans C telle que fa =. On définit alors l application gx = fx x a. 1. Montrer que g est prolongeable par continuité en a. On notera également g ce prolongement. 2. Montrer que g est de classe C 1 et calculer g a. 3. Supposons f a =... = f n+1 a =. Montrer que g est de classe C n et que g a =... = g n a =. 4. On ne suppose plus la nullité des dérivées successives de f. Montrer que g est de classe C n et calculer ses dérivées au point a en fonction de celles de f. 5. Donner des exemples. II Questions à se poser au sujet des développements limités. Exercice 9. Soit I un intervalle ouvert, a un élément de I, et une fontion f : I R. 1. Donner une condition nécessaire et suffisante pour qu une fonction admette un DL à l ordre en un point. 2. Donner une condition nécessaire et suffisante pour qu une fonction admette un DL à l ordre 1 en un point. 3. Que peut-on dire si a n apartient pas à I? 4. En considérant la fonction fx = x 3 cos 1 x 2, remarquer que l existence d un DL à l ordre 2 en un point a n implique pas l existence de f a. 5. Pire : en considérant la fonction nulle sur Q et qui vaut x n+1 pour x R \ Q, expliquer pourquoi même s il existe un développement limité à l ordre n en un point a, la question de l existence de f a ne se pose pas forcément. Exercice 1. Développements limités et équivalents. 4 Soit n un entier, a,..., a n R n+1 et f : R R une fonction telle que fx n k= a kx k au voisinage de. A-t-on fx = n k= a kx k + ox n? 4 On en a déjà parlé dans la feuille 2...mais une deuxième couche ne fera pas de mal! IUFM Toulon - La Seyne 3/7 Fabien Herbaut

4 Exercice 11. Un grand classique. Etudier le raisonnement suivant. ln1 + x = x + ox d où l existence de ɛ tel que ln1 + x = x + xɛx avec ɛx. sinx = x + ox d où l existence de ɛ tel que sinx = x + xɛx avec ɛx. 1 cosx = x2 2 + ox2 d où l existence de ɛ tel que 1 cosx = x2 2 + x2 ɛx avec ɛx. On a alors ln1 + x sinx + 1 cosx x 2 = x + xɛx x + xɛx + x x2 ɛx x 2 d où ln1+x sinx+1 cosx x 2 tend vers 1 2 ln1 + x sinx + 1 cosx x 2 = quand x tend vers. x x2 ɛx x 2 Exercice 12. Quizz On considère I un intervalle d intérieur non vide dont l adhérence contient et une fonction f : I R. Pour chacune des propositions suivantes, préciser si elle est vraie en la démontrant ou fausse en donnant un contre-exemple : a Si fx = Ax 2 + ox 2, alors f est positive sur I. b La fonction x x admet un développement limité à l ordre en. c La fonction x x admet un développement limité à l ordre 1 en. d On suppose que f est continue sur I et que F est une primitive de f sur I. Si fx = n k= a kx k + ox n, alors F x = n k= e Un Ox n+1 est un ox n. a k k+1 xk+1 + ox n+1. f sinx = x x3 6 + ox5. g On a équivalence entre fx = n k= a kx k + ox n et m [1, n], fx m 1 k= a mx m. h Soit a,..., a n R n+1. Il existe une unique fonction f I : R telle que fx = n k= a kx k + ox n. i Si f admet en des développements limités de tout ordre, alors f est développable en série entière 5 en. III Fonctions usuelles. Cours 2. Il faut absolument maîtriser les points de cours suivants. Connaître plusieurs définitions des fonctions trigonométriques et leurs propriétés. Savoir très précisément définir les fonctions réciproques, calculer leurs dérivées. Connaître plusieurs définitions des fonctions hyperboliques et leurs propriétés. Savoir très précisément définir les fonctions réciproques, calculer leurs dérivées. Savoir tracer les graphes de toutes ces fonctions en plaçant les points importants, les tangentes. Pour les fonctions trigonométriques et hyperboliques, connaître les formules d addition, de linéarisation, de factorisation et de duplication. 5 Au fait, quel est le sens précis de cette expression? IUFM Toulon - La Seyne 4/7 Fabien Herbaut

5 Cours 3. La résolution de l équation fonctionnelle fx + y = fx + fy fait partie du cours. Remarquer qu une fois la méthode comprise, la difficulté est liée aux hypothèses de régularité que l on prend sur f. Il faut savoir faire le lien avec les équations fonctionnelles des fonctions exponentielles, logarithmes 6 et puissances. Pour s entraîner, on pourra revoir la première partie du sujet d analyse du capes externe de 21 dans les pages qui suivent. Exercice 13. Représenter graphiquement la fonction f suivante après avoir simplifié son expression : 1 + sinx 1 + cosx fx = arccos arcsin. 2 2 Exercice 14. Définir précisément les fonctions Argsh, Argch et Argth comme fonctions réciproques puis en donner des expressions simples. Exercice 15. Démontrer précisément les égalités suivantes : 1 x [ 1, 1], arccossinx = 1 x 2, 2 x [ 1, 1], arctanx + arctan 1 x = ɛ π 2 avec ɛ = 1 si x >, ɛ = 1 sinon, 3 a, b R 2 tel 7 que ab 1, arctana + arctanb = arctan a+b 1 ab + kπ où k { 1,, 1}. 4 Vérifier 8 que 9 arctan arctan 1 3 = π 4. Pour pratiquer. Exercice 16. Montrer que pour tout x R + on a arctanx + arctan 1 x = π 2. Etudier le cas où x R. Exercice 17. Equivalents. Donner dans chacun des cas un équivalent simple de la fonction proposée : 1. de x chx en +, 2. de x shx en +, 3. de x argchx en +, 4. de x arccos1 x en, 5. de x argch1 + x en et de 6. de x argch1 + x arccos1 x en. Exercice 18. Fonctions rationelles ou pas? 1. Démontrer que les fonctions sin, cos, tan ne sont pas polynomiales Démontrer que les fonctions x lnx et arctanx ne sont pas des fonctions rationnelles Au fait, comment la fonction logarithme est-elle apparue? 7 et si ab = 1 alors? 8 Une telle formule est utile : en utilisant le développement en série entière de la fonction arctan on peut π procéder au calcul numérique de π. Signalons également la formule de Méchin : = 4 arctan 1 arctan Pouvez-vous donner une interprétation géométrique de cette égalité? En déduire une interprétation géométrique de l égalité π = = arctan b a b + arctan pour < b < a. 1 4 a a+b Quel sens précis donner à cette assertion? 11 A nouveau, quel sens précis donner à cette assertion? IUFM Toulon - La Seyne 5/7 Fabien Herbaut

6 Capès 21 - Sujet 1 - Enoncé Notations et objet du problème On désigne par : N l ensemble des entiers naturels; N l ensemble des entiers naturels non nuls; Q le corps des nombres rationnels; R le corps des nombres réels; R + le sous-ensemble de R constitué des nombres réels positifs ou nuls; R + le sous-ensemble de R constitué des nombres réels strictement positifs; CR + l espace vectoriel des fonctions continues de R + dans R. Pour tout réel x, on note [x] la partie entière de x. On rappelle que c est l unique entier relatif défini par : [x] x < [x] + 1. Dans la première partie, on étudie l équation fonctionnelle fx + y = fxfy sur R +. Cette équation fonctionnelle est utilisée pour donner une caractérisation des variables aléatoires dites sans mémoire dans la partie III. Dans la partie II, on étudie quelques propriétés du noyau de convolution des fonctions continues sur R +. Le produit de convolution intervient dans l étude de variables aléatoires dans la partie III. Les trois dernières parties sont consacrées à la modélisation probabiliste d un problème de réception de messages pour un réseau informatique. Dans les parties IV et V, on étudie le comportement asymptotique d une suite de maximum de variables aléatoires indépendantes suivant une même loi de Poisson. Les parties II.1. et II.2. sont indépendantes des parties III, IV, V. - I - L équation fonctionnelle fx + y = fxfy sur R + Pour cette partie, on désigne par f une fonction définie sur R + à valeurs réelles et vérifiant l équation fonctionnelle suivante : x,y R + R +, fx + y = fxfy. 1 I.1. Vérifier que la fonction f est à valeurs positives ou nulles. I.2. Montrer que si f =, alors la fonction f est identiquement nulle. Dans ce qui suit, on suppose que f est non identiquement nulle. I.3. Déterminer la valeur de f. 1

7 I.4. Soient x un réel positif ou nul, et n un entier naturel non nul. Exprimer fnx et f 1 n x en fonction de fx et n. I.5. Soient x un réel positif ou nul, r = p q un nombre rationel, où p et q sont deux entiers strictement positifs. En calculant fqrx de deux manières, exprimer frx en fonction de fx et r. I.6. Pour cette question, on suppose qu il existe un réel α strictement positif tel que fα =. I.6.1 Construire une suite x n n N de réels strictement positifs convergente vers, telle que fx n = pour tout entier naturel n. I.6.2 Montrer que la fonction f est nulle sur R +. Dans ce qui suit, on suppose que f est à valeurs réelles strictement positives. I.7. On suppose dans cette question que la fonction f est continue à droite en tout point de R +. Montrer qu il existe un réel a tel que fx = e ax pour tout réel x positif ou nul. I.8. On suppose que la fonction f est continue à droite en. Montrer qu elle est continue à droite en tout point de R + et conclure. I.9. On suppose qu il existe deux réels A et B vérifiant A < B, tels que f soit majorée sur l intervalle [A,B]. I.9.1 Montrer que sur l intervalle [,B A], la fonction f est bornée de borne inférieure strictement positive. I.9.2 Montrer que la fonction f est continue à droite en. En conclusion de cette partie, le résultat suivant a été démontré : Si une fonction f à valeurs réelles définie sur R + : vérifie l équation 1, est non identiquement nulle sur R +, est majorée sur un intervalle de longueur strictement positive, alors il existe un réel a tel que fx = e ax pour tout réel x positif ou nul. - II - Produit de convolution On admet le résultat suivant : si R est un réel strictement positif, et ψ une fonction à valeurs réelles définie et continue sur le carré C R = [,R] 2, alors : ψt,xdt dx = ψt,xdx dt. II.1. Soient R un réel strictement positif, et ϕ une fonction à valeurs réelles définie et continue sur le triangle T R défini par : T R = {t,x R 2 ; t x R}. Le but de cette question II.1. est de démontrer l égalité suivante : x ϕt,xdt dx = t ϕt,xdx dt. 2 2

Fiche de cours 3 : Fonctions usuelles, Développements limités, Équivalents, Séries Numériques

Fiche de cours 3 : Fonctions usuelles, Développements limités, Équivalents, Séries Numériques Ecole Polytechnique, 009-00 EV- Mathématiques Appliquées Fiche de cours 3 : Fonctions usuelles, Développements ités, Équivalents, Séries Numériques Fonctions usuelles. Quelques rappels Théorème. (Fonctions

Plus en détail

Chap V : De nouvelles fonctions de référence

Chap V : De nouvelles fonctions de référence Chap V : De nouvelles fonctions de référence Cours Chap V, page 1 sur 6 I) Le théorème des bijections réciproques Théorème Théorème des bijections réciproques Si f : I R est continue sur l intervalle I

Plus en détail

FONCTIONS USUELLES. Objectifs Connaître les fonctions usuelles classiques. Connaître des nouvelles fonctions usuelles. Savoir étudier une fonction.

FONCTIONS USUELLES. Objectifs Connaître les fonctions usuelles classiques. Connaître des nouvelles fonctions usuelles. Savoir étudier une fonction. A 00-0 FONCTIONS USUELLES Objectifs Connaître les fonctions usuelles classiques. Connaître des nouvelles fonctions usuelles. Savoir étudier une fonction. Exponentielles, logarithmes, puissances. Exponentielle

Plus en détail

En particulier : x, y R, e x+y = e x e y et e x = 1 e x.

En particulier : x, y R, e x+y = e x e y et e x = 1 e x. I. Propriétés algébriques La fonction logarithme néperien est dérivable et strictement croissante de R + sur R. Le théorème de la bijection, qu on abordera au chapitre 7, permet de prouver l existence

Plus en détail

Limite d une fonction en un point de R. Fonctions continues.

Limite d une fonction en un point de R. Fonctions continues. DOCUMENT 23 Limite d une fonction en un point de R. Fonctions continues. 1. Introduction et notations Considérons la fonction f : x sin x définie sur R. La valeur 0 n appartient pas à x l ensemble de définition

Plus en détail

Parties majorées, minorées - borne supérieure, borne inférieure

Parties majorées, minorées - borne supérieure, borne inférieure Aix-Marseille Université 2012-2013 Analyse I PLANCHE 1 : LIMITES, CONTINUITÉ Parties majorées, minorées - borne supérieure, borne inférieure Exercice 1 Soit a, b R. Montrer les implications suivantes :

Plus en détail

Documents pour l étudiant : Chapitre III : continuité

Documents pour l étudiant : Chapitre III : continuité 1 UNIVERSITÉ DE CERGY Année 2012-2013 U.F.R. Économie & Gestion Licence d Économie et Gestion MATH101 : Pratique des Fonctions numériques Documents pour l étudiant : Chapitre III : continuité Notations

Plus en détail

Faculté des Sciences de Luminy Année Licence MASS1 Unité Mat18 Exercices d analyse

Faculté des Sciences de Luminy Année Licence MASS1 Unité Mat18 Exercices d analyse Faculté des Sciences de Luminy Année 20 202 Licence MASS Unité Mat8 Exercices d analyse A.BROGLIO TD : Révisions.. Domaine de définition. Déterminer pour chaque valeur de f ci-dessous le domaine de définition

Plus en détail

Limites de fonctions

Limites de fonctions Aix-Marseille Université 013-014 Analyse I PLANCHE : LIMITES, CONTINUITÉ Les exercices marqués du symbole sont les exercices qui seront traités prioritairement en TD. Le site internet EXO7 (http ://exo7.emath.fr)

Plus en détail

Notes de cours : Chapitre II : Limites. 1 Limite d une fonction en + ou. 1.1 Limite infinie en l infini

Notes de cours : Chapitre II : Limites. 1 Limite d une fonction en + ou. 1.1 Limite infinie en l infini 1 UNIVERSITÉ DE CERGY Année 2013-2014 U.F.R. Économie & Gestion Licence d Économie Finance et Gestion L1-S1 : MATH101 : Pratique des Fonctions numériques Notes de cours : Chapitre II : Limites Notations

Plus en détail

Continuité, dérivabilité des fonctions d une variable réelle

Continuité, dérivabilité des fonctions d une variable réelle 7 Continuité, dérivabilité des fonctions d une variable réelle Pour ce chapitre I désigne un intervalle réel et f une fonction définie sur I et à valeurs réelles ou complees. 7. Continuité en un point,

Plus en détail

Programme de colle - Semaine 4. Fonctions puissances, logarithmes, exponentielles ; cosinus et sinus hyperbolique.

Programme de colle - Semaine 4. Fonctions puissances, logarithmes, exponentielles ; cosinus et sinus hyperbolique. Programme de colle - Semaine 4 Fonctions circulaires. Bijections, fonctions circulaires réciproques. Fonctions puissances, logarithmes, exponentielles ; cosinus et sinus hyperbolique. Démonstrations du

Plus en détail

DÉRIVABILITÉ. 1 Dérivabilité en un point, fonction dérivée. 1.1 Définitions et premières propriétés. Laurent Garcin MPSI Lycée Jean-Baptiste Corot

DÉRIVABILITÉ. 1 Dérivabilité en un point, fonction dérivée. 1.1 Définitions et premières propriétés. Laurent Garcin MPSI Lycée Jean-Baptiste Corot DÉRIVABILITÉ 1 Dérivabilité en un point, fonction dérivée 1.1 Définitions et premières propriétés Définition 1.1 Dérivabilité en un point Soient f : I R une application et a I. On dit que f est dérivable

Plus en détail

Chapitre 1 Suites numériques, Fonctions numériques de la variable réelle

Chapitre 1 Suites numériques, Fonctions numériques de la variable réelle Chapitre 1 Suites numériques, Fonctions numériques de la variable réelle Notations. K désigne R ou C. S (K désigne l'ensemble des suites d'éléments de K et u, v des éléments de S (K. I, J désignent des

Plus en détail

Devoir Surveillé /Evaluation

Devoir Surveillé /Evaluation Lycée Pierre-Gilles de Gennes BCPST Mathématiques 4-5 Devoir Surveillé /Evaluation Le 4 septembre 4 Documents écrits, électroniques, calculatrices et téléphones portables interdits La plus grande attention

Plus en détail

Cours de Mathématiques Continuité, dérivabilité, convexité

Cours de Mathématiques Continuité, dérivabilité, convexité Table des matières I Continuité....................................... 2 I.1 Continuité en un point............................ 2 I.2 Propriétés................................... 3 I.3 Continuité sur

Plus en détail

TD 3: Suites réelles

TD 3: Suites réelles Université Pierre et Marie Curie Année 2011/2012 LM115 TD 3: Suites réelles MIME Convergence des suites : Par définition, une suite (u n ) converge vers un réel l si : Pour tout ɛ réel strictement positif,

Plus en détail

Dérivation des fonctions numériques d une variable réelle

Dérivation des fonctions numériques d une variable réelle Maths PCSI Exercices Dérivation des fonctions numériques d une variable réelle 1 Aspects locaux 1 + x 1 x si x 0 Exercice 1 Etudier la dérivabilité en 0 de x x 1 sinon Exercice 2 Dériver x 1 + 2 + x. Recommencer,

Plus en détail

(ln x) 3 + x. x+ 1 x. xe 1 x

(ln x) 3 + x. x+ 1 x. xe 1 x Calculs et entraînement. Eercice 1. [limites ] Calculer les limites suivantes : 1. lim + e + ln. lim + (ln ) 3 + sin 3. lim + 1 + + 4. lim + e 1 sin + cos 7. lim + + 1 1 10. lim + 1 13. lim 5. lim e 1

Plus en détail

Fonctions usuelles. lim x 1. lim. x α ln x = 0

Fonctions usuelles. lim x 1. lim. x α ln x = 0 I Fonction logarithme Fonctions usuelles Définition : n appelle fonction logarithme népérien la primitive de la fonction définie sur ]0, + [ qui s annule en. n notera cette fonction ln. Remarque : L eistence

Plus en détail

Chapitre 2 : Suites numériques

Chapitre 2 : Suites numériques Universités Paris 6 et Paris 7 M1 MEEF Analyse (UE 3) 013-014 Chapitre : Suites numériques Dans tout ce qui suit on considère des suites (u n ) n N à valeurs réelles, c est à dire des applications de N

Plus en détail

DEVELOPPEMENTS LIMITES

DEVELOPPEMENTS LIMITES DEVELOPPEMENTS LIMITES 1 Définitions Voici quelques notions utiles pour étudier une fonction numérique au voisinage d un point et donc pour aborder les développements limités. 1.1 Voisinage d un point

Plus en détail

Une définition et des caractérisations des fonctions exponentielles à partir d une équation fonctionnelle

Une définition et des caractérisations des fonctions exponentielles à partir d une équation fonctionnelle DOCUMENT 36 Une définition et des caractérisations des fonctions exponentielles à partir d une équation fonctionnelle Une propriété importante des fonctions exponentielles est qu elles sont solutions de

Plus en détail

REVISIONS POUR LES VACANCES. Généralités sur les fonctions

REVISIONS POUR LES VACANCES. Généralités sur les fonctions Année 2016-2017 PCSI ( Baggio ) REVISIONS POUR LES VACANCES Vous devez connaître parfaitement tous les résultats donnés ici sur les généralités de fonctions, sur les fonctions exponentielles et logarithmes

Plus en détail

Formules de Taylor. Applications.

Formules de Taylor. Applications. CAPES 27 Décembre 27 Oral Analyse Formules de Taylor. Applications. Remarques Le niveau naturel de cette leçon est celui du Deug. Pré-requis. Continuité, dérivabilité, inégalité des accroissements finis,

Plus en détail

Math I Analyse Feuille 4 : Fonctions, fonctions continues

Math I Analyse Feuille 4 : Fonctions, fonctions continues Math I Analyse Feuille 4 : Fonctions, fonctions continues 1 Quelques calculs élémentaires 11 Limites On rappelle les limites suivantes : lim ep = + et lim ep = 0 lim ln = + et lim ln = 0 Eercice 1 Soit

Plus en détail

Les fonctions réciproques

Les fonctions réciproques DOCUMENT 28 Les fonctions réciproques 1. Introduction et définition Pour tout ensemble E, il existe une loi de composition naturelle sur l ensemble des applications de E dans E qui est la composition des

Plus en détail

LEÇON N 73 : Caractérisation des fonctions exponentielles réelles par l équation fonctionnelle f(x + y) = f(x) f(y).

LEÇON N 73 : Caractérisation des fonctions exponentielles réelles par l équation fonctionnelle f(x + y) = f(x) f(y). LEÇON N 73 : Caractérisation des fonctions exponentielles réelles par l équation fonctionnelle f(x + y) = f(x) f(y). Pré-requis : Continuité et dérivabilité ; Fonctions logarithme (dérivée et propriétés

Plus en détail

a) ln(x + 1) ln(2 x) = 0 b) ln(x + 1) ln(2 x) 0 c) ln x + ln(3x + 2) > 0

a) ln(x + 1) ln(2 x) = 0 b) ln(x + 1) ln(2 x) 0 c) ln x + ln(3x + 2) > 0 Savoir calculer avec des logarithmes Simplifier les expressions suivantes : Fonction logarithme : Exercices Corrigés en vidéo avec le cours sur jaicompris.com a) ln 6 ln 2 b) ln e 2 c) ln 1 e x d) e ln

Plus en détail

DÉVELOPPEMENTS LIMITÉS

DÉVELOPPEMENTS LIMITÉS CHAPITRE 9 DÉVELOPPEMENTS LIMITÉS Dans ce chapitre, I désignera systématiquement un intervalle de R non réduit à un point. 1 Développement limité d une fonction au voisinage d un point Définition 9.1 Soient

Plus en détail

UNIVERSITÉ DE CERGY Année U.F.R. Économie & Gestion Licence d Économie et Mathématiques MATH104 : Mathématiques. m = y B y A f(b) f(a)

UNIVERSITÉ DE CERGY Année U.F.R. Économie & Gestion Licence d Économie et Mathématiques MATH104 : Mathématiques. m = y B y A f(b) f(a) 1 UNIVERSITÉ DE CERGY Année 2012-2013 U.F.R. Économie & Gestion Licence d Économie et Mathématiques MATH104 : Mathématiques Chapitre VII : Dérivation Notations : On reprend dans ce chapitre les notations

Plus en détail

Mathématiques - ECS1. Dérivation. et accroissements finis. 30 avenue de Paris Versailles

Mathématiques - ECS1. Dérivation. et accroissements finis. 30 avenue de Paris Versailles Mathématiques - ECS 6 Dérivation et accroissements finis. Lycée La Bruyère 30 avenue de Paris 78000 Versailles c 06, Polycopié du cours de mathématiques de première année. 6 Dérivation et accroissements

Plus en détail

Dérivabilité, dérivée,

Dérivabilité, dérivée, Ai-Marseille Université 2016-2017 Analyse I PLANCHE 3 : DÉRIVATION - DÉVELOPPEMENTS LIMITÉS Dérivabilité, dérivée, Eercice 1 [Opérations sur les dérivées] Soit a < b, ]a, b[ et f, g deu applications de

Plus en détail

Exercices et Annales Maths Terminale S

Exercices et Annales Maths Terminale S Stages intensifs Exercices et Annales Maths Terminale S www.groupe-reussite.fr contact@groupe-reussite.fr 1 Chapitre 1 Fonction exponentielle, logarithme népérien et logarithme décimal 1.1 Exercices préliminaires

Plus en détail

Analyse 1 re année IUT GEA Notes de cours

Analyse 1 re année IUT GEA Notes de cours Analyse re année IUT GEA Notes de cours Jean-Marie Favreau Année 200 20 Remarque : l introduction de ce cours, présentée en quelques minutes, de manière interactive, permet de placer quelques rappels simples,

Plus en détail

CHAPITRE 19 Dérivation des fonctions d une variable réelle

CHAPITRE 19 Dérivation des fonctions d une variable réelle CHAPITRE 19 Dérivation des fonctions d une variable réelle Sommaire 19.1 Nombre dérivé et fonction dérivée........................... 2 19.1.1 Définitions......................................... 2 19.1.2

Plus en détail

PCSI1-PCSI2 DNS n 07 - Pour le mardi 03 janvier Exercices ou premières questions d exercices posés à l oral des concours.

PCSI1-PCSI2 DNS n 07 - Pour le mardi 03 janvier Exercices ou premières questions d exercices posés à l oral des concours. Exercices ou premières questions d exercices posés à l oral des concours Exercice ENSEA-ENSAM [ Montrer que α, π ], cos 4 α) + sin 4 α) = 2 2 sin2 2α) puis que si a, b) R+) 2 alors a 2 cos 2 α) + b 2 sin

Plus en détail

LEÇON N 60 : Image d un intervalle par une fonction continue, cas d un segment. Cas d une fonction continue strictement monotone.

LEÇON N 60 : Image d un intervalle par une fonction continue, cas d un segment. Cas d une fonction continue strictement monotone. LEÇON N 6 : Image d un intervalle par une fonction continue, cas d un segment. Cas d une fonction continue strictement monotone. Pré-requis : I est un intervalle si a,b I a b, [a,b] I ; Toute partie non

Plus en détail

* très facile ** facile *** difficulté moyenne **** difficile ***** très difficile I : Incontournable T : pour travailler et mémoriser le cours

* très facile ** facile *** difficulté moyenne **** difficile ***** très difficile I : Incontournable T : pour travailler et mémoriser le cours Exo Trigonométrie hyperbolique Exercices de Jean-Louis Rouget Retrouver aussi cette fiche sur wwwmaths-francefr * très facile ** facile *** difficulté moyenne **** difficile ***** très difficile I : Incontournable

Plus en détail

Fiche méthodologique Fonctions usuelles

Fiche méthodologique Fonctions usuelles Fiche méthodologique Fonctions usuelles BCPST Lycée Hoche $\ CC BY: = Pelletier Sylvain On liste ici les fonctions à connaître et leur propriétés. Fonction puissance n-ième et racine n-ième { R R Fonction

Plus en détail

Recueil d annales en Mathématiques. Terminale S Enseignement obligatoire. Suites numériques

Recueil d annales en Mathématiques. Terminale S Enseignement obligatoire. Suites numériques Recueil d annales en Mathématiques Terminale S Enseignement obligatoire Frédéric Demoulin Dernière révision : 9 avril 008 Document diffusé via le site wwwbacamathsnet de Gilles Costantini fredericdemoulin

Plus en détail

Dérivabilité, dérivée,

Dérivabilité, dérivée, Ai-Marseille Université 203-204 Analyse I PLANCHE 3 : DÉRIVATION Dérivabilité, dérivée, Eercice [Opérations sur les dérivées] Soit a < b, ]a, b[ et f, g deu applications de ]a, b[ dans R. On suppose que

Plus en détail

FONCTIONS D UNE VARIABLE RÉELLE

FONCTIONS D UNE VARIABLE RÉELLE CHAPITRE 4 FONCTIONS D UNE VARIABLE RÉELLE On appelle fonction numérique une application définie sur une partie D de R, à valeurs dans R. 1 Bornes d une fonction Définition 4.1 Soient D R et f : D R. f

Plus en détail

AN 1 FONCTIONS USUELLES et RÉCIPROQUES

AN 1 FONCTIONS USUELLES et RÉCIPROQUES Analyse /0 AN FONCTIONS USUELLES et ÉCIPOQUES Les notions de limites, dérivées, primitives, continuité sont supposées connues, elles seront revues ultérieurement THEOEMES FONDAMENTAUX D ANALYSE Théorème

Plus en détail

III Somme de deux séries entières, produit par un scalaire 5

III Somme de deux séries entières, produit par un scalaire 5 Séries entières I Généralités I.A Définition........................................... I.B Lemme d Abel........................................ 2 I.C Rayon de convergence d une série entière..........................

Plus en détail

BTS domotique 1 -Équations différentielles

BTS domotique 1 -Équations différentielles BTS domotique -Équations différentielles Premier ordre 4. Déterminer la solution ϕ de l équation différentielle (E) qui vérifie la condition initiale ϕ() =. Exercice BTS (E) : y 2y = xε x où y est une

Plus en détail

I. Les fonctions de référence

I. Les fonctions de référence I. Les fonctions de référence. Fonctions affines, affines par morceau Une fonction affine est croissante lorsque., décroissante lorsque... Sa représentation graphique est la droite d équation y = a b,

Plus en détail

Limites, continuité, dérivabilité

Limites, continuité, dérivabilité Limites, continuité, dérivabilité (3) () Analyse 1 / 47 Plan 1 Un peu de vocabulaire 2 Limites 3 Opérations sur les limites 4 Relations de comparaison locale, notations de Landau 5 Continuité 6 Fonctions

Plus en détail

Remarque : une fonction continue sur un intervalle possède une représentation graphique qui

Remarque : une fonction continue sur un intervalle possède une représentation graphique qui Chapitre 6 : CONTINUITE - DERIVATION 1. CONTINUITE 1. 1 Continuité en un point Définition Soit f une fonction numérique définie sur un intervalle I de R, et a un élément de I (distinct des bornes de I)

Plus en détail

= arctanx. 1+x. 1. Résoudre g(x) = 0. R R. x sh 2 (x) ch(x) 1. Exercice { 7. Soit g : Résoudre les équations suivantes : (arcsinx) 2 dx.

= arctanx. 1+x. 1. Résoudre g(x) = 0. R R. x sh 2 (x) ch(x) 1. Exercice { 7. Soit g : Résoudre les équations suivantes : (arcsinx) 2 dx. Lycée Joffre Année 05-06 PCSI Feuille 9 TD n 9: Analyse et fonctions usuelles Fonctions trigonométriques Exercice Résoudre les équations suivantes : cos (x sin (x = 0 4sin(xcos(x = cos (x+cos(x = 4 4 cos(x

Plus en détail

Progression terminale S

Progression terminale S Progression terminale S Chapitre 1 : Suites (3 semaines) I. Rappels sur les suites A. Mode de génération d une suite B. Représentations graphiques C. Suites arithmétiques et géométriques II. III. IV. Raisonnement

Plus en détail

Fonctions usuelles. Bestiaire du collège-lycée. I.1 Valeur absolue. Signe. I.2 Fonctions puissances (entières) Définition 1. 1 si x > 0 x 1 si x < 0

Fonctions usuelles. Bestiaire du collège-lycée. I.1 Valeur absolue. Signe. I.2 Fonctions puissances (entières) Définition 1. 1 si x > 0 x 1 si x < 0 Fonctions usuelles. I Bestiaire du collège-lycée I.1 Valeur absolue. Signe. Définition 1. R R{ La fonction signe est la fontion sg : 1 si x > 0 x 1 si x < 0. Définition 2. R R{ La fonction valeur absolue

Plus en détail

SUITES RÉELLES CHAPITRE 3. 1 Compléments sur les réels. 1.1 Rappels. Définition 3.1. Soient x et y deux réels. On note. x si x 0. x sinon.

SUITES RÉELLES CHAPITRE 3. 1 Compléments sur les réels. 1.1 Rappels. Définition 3.1. Soient x et y deux réels. On note. x si x 0. x sinon. CHAPITRE 3 SUITES RÉELLES 1 Compléments sur les réels 1.1 Rappels 1.1.a Définition 3.1 Valeur absolue Soient x et y deux réels. On note x max(x, y) = y si x y sinon x et min(x, y) = y si x y sinon On étend

Plus en détail

Fonctions usuelles. Chapitre Les fonctions trigonométriques inverses. 7.2 Les fonctions logarithme et exponentielle

Fonctions usuelles. Chapitre Les fonctions trigonométriques inverses. 7.2 Les fonctions logarithme et exponentielle 40 Chapitre 7 Fonctions usuelles. 7. Les fonctions trigonométriques inverses. tan :] π/, π/[ R est strictement croissante car sa dérivée + tan est strictement positive. La fonction tg est donc bijective

Plus en détail

Les fonctions logarithmes

Les fonctions logarithmes DOCUMENT 34 Les fonctions logarithmes. Eistence des fonctions logarithmes.. L aspect algébrique. L idée de transformer les produits de nombres réels en sommes, afin de simplifier les calculs numériques,

Plus en détail

UNIVERSITÉ PARIS OUEST NANTERRE LA DÉFENSE U.F.R. SEGMI Année universitaire Mathématiques: Mise à niveau. Séance 10: Fonctions usuelles

UNIVERSITÉ PARIS OUEST NANTERRE LA DÉFENSE U.F.R. SEGMI Année universitaire Mathématiques: Mise à niveau. Séance 10: Fonctions usuelles UNIVERSITÉ PARIS OUEST NANTERRE LA DÉFENSE U.F.R. SEGMI Année universitaire 04 05 L Économie Cours de M. Desgraupes Mathématiques: Mise à niveau Séance 0: Fonctions usuelles Table des matières Fonction

Plus en détail

La fonction exponentielle

La fonction exponentielle 1 et définition La fonction exponentielle Il existe une unique fonction f dérivable sur R telle que :.................. Définition Cette fonction est appelée............................ On note : Ainsi

Plus en détail

Chapitre 12 : Étude locale des fonctions : limites

Chapitre 12 : Étude locale des fonctions : limites Chapitre 12 : Étude locale des fonctions : limites Dans tout ce chapitre, I désigne un intervalle de R, x 0 R, f est une fonction définie sur son domaine de définition D f à valeurs réelles. C f désigne

Plus en détail

LEÇON N 71 : Fonctions exponentielles

LEÇON N 71 : Fonctions exponentielles LEÇON N 71 : Fonctions onentielles Pré-requis : Notions de dérivabilité ; Une fonction dont la dérivée est nulle est constante ; Théorème de Cauchy-Lipschitz pour l existence d une solution d une équation

Plus en détail

Chapitre 5. Les développements limités

Chapitre 5. Les développements limités Chapitre 5 Les développements ités Soit f une fonction numérique réelle définie sur un voisinage de x 0, dérivable en x 0 ; localement, son graphe diffère peu de sa tangente au point (x 0 f(x 0 )) et l

Plus en détail

Limite et continuité de fonctions réelles

Limite et continuité de fonctions réelles Limite et continuité de fonctions réelles Denis Vekemans Introduction : on désigne par "fonction réelle" tout fonction d une variable réelle à valeurs réelles. 1 Limite finie 1.1 Définitions 1.1.1 Définition

Plus en détail

Fonctions : Dérivation-Composition

Fonctions : Dérivation-Composition Fonctions : Dérivation-Composition Terminale S 2011/2012 15 septembre 2011 Terminale S (2011/2012) Lycée Français de Valence 15 septembre 2011 1 / 21 Nombre dérivé Plan 1 Compléments sur la dérivation

Plus en détail

Aix Marseille Université Mathématiques II Parcours PEIP Planche 1 - Logique, applications et fonctions usuelles

Aix Marseille Université Mathématiques II Parcours PEIP Planche 1 - Logique, applications et fonctions usuelles Aix Marseille Université 06-07 Mathématiques II Parcours PEIP Planche - Logique, applications et fonctions usuelles Logique Exercice Traduire à l aide de quantificateurs les énoncés suivants Tout entier

Plus en détail

Fonctions de référence 1

Fonctions de référence 1 Fonctions de référence Les fonctions sinus et cosinus. Définitions Le plan étant muni d un repère orthonormé (O; I, J), on peut associer à tout réel x un unique point M sur le cercle trigonométrique. (voir

Plus en détail

ax = b. Exercice 3 Dans cet exercice, on considère six réels a, b, c, d, s et t et on s intéresse au système (S) d inconnues réelles x et y:

ax = b. Exercice 3 Dans cet exercice, on considère six réels a, b, c, d, s et t et on s intéresse au système (S) d inconnues réelles x et y: Exercice 1 Étant donnés trois vecteurs u, v et w de R 3 on dit que ces vecteurs forment une famille libre lorsque: pour tous λ,µ,ν R 3,(λu+µv +νw = 0 (λ = µ = ν = 0. Soit A, B, C et D quatre points de

Plus en détail

Dérivabilité d une fonction numérique.

Dérivabilité d une fonction numérique. 34 Chapitre 6 Dérivabilité d une fonction numérique. 6.1 Taux d accroissement Définition : Soient f une fonction numérique et I D f un intervalle ouvert. Soit c I, on appelle taux d accroissement de f

Plus en détail

DÉVELOPPEMENTS LIMITÉS

DÉVELOPPEMENTS LIMITÉS DÉVELOPPEMENTS LIMITÉS Définitions et premières propriétés Définition. Développement limité Soient f une fonction définie au voisinage de a R (éventuellement non définie en a) et n N. On dit que f possède

Plus en détail

UNIVERSITÉ DE CERGY. U.F.R. Économie & Gestion

UNIVERSITÉ DE CERGY. U.F.R. Économie & Gestion Année 2012-2013 UNIVERSITÉ DE CERGY U.F.R. Économie & Gestion LICENCE d ÉCONOMIE et GESTION Première année - Semestre 1 MATH101 : Pratique des Fonctions numériques Enseignant responsable : J. Stéphan Documents

Plus en détail

Fonction puissance entière. Fonction puissance négative. Fonction racines. Fonction logarithme ln. Quelques rappels. ECS Fonctions usuelles 1/5

Fonction puissance entière. Fonction puissance négative. Fonction racines. Fonction logarithme ln. Quelques rappels. ECS Fonctions usuelles 1/5 ECS-0 Fonctions usuelles /5 Fonction puissance entière (x x n ), pour n N : bijection de R + dans R + si n pair, bijection de R dans R si n impair, croît vers l'inni d'autant plus vite que n est grand

Plus en détail

Limites, continuité. ECE3 Lycée Carnot. 10 janvier 2012

Limites, continuité. ECE3 Lycée Carnot. 10 janvier 2012 Limites, continuité ECE3 Lycée Carnot 10 janvier 01 Ce premier gros chapitre sur l étude de fonctions depuis septembre regroupe en fait des résultats de nature diverse, qui recouvrent à peu près tout ce

Plus en détail

Chapitre 4. Fonction exponentielle. Objectifs du chapitre : item références auto évaluation. propriétés numériques de la fonction exponentielle

Chapitre 4. Fonction exponentielle. Objectifs du chapitre : item références auto évaluation. propriétés numériques de la fonction exponentielle Chapitre 4 Fonction exponentielle Objectifs du chapitre : item références auto évaluation propriétés numériques de la fonction exponentielle propriétés de la fonction exponentielle calculs de ites avec

Plus en détail

Fiche Équations différentielles d ordre 1

Fiche Équations différentielles d ordre 1 Fiche Équations différentielles d ordre 1 MOSE 1003 24 Novembre 2014 Table des matières Définitions 1 Résolution de l équation homogène. 2 Méthode de variation de la constante. 3 Structure de l ensemble

Plus en détail

AVRIL 2012 CONCOURS INGÉNIEURS STATISTICIENS ÉCONOMISTES ISE. Option Économie

AVRIL 2012 CONCOURS INGÉNIEURS STATISTICIENS ÉCONOMISTES ISE. Option Économie AVRIL 22 CONCOURS INGÉNIEURS STATISTICIENS ÉCONOMISTES ISE Option Économie CORRIGÉ DE LA ère COMPOSITION DE MATHÉMATIQUES Exercice Les symboles Ln et tan représentent respectivement le logarithme népérien

Plus en détail

T. D. n o 3 Suites numériques. Limite d une suite numérique.

T. D. n o 3 Suites numériques. Limite d une suite numérique. T. D. n o 3 Suites numériques. Limite d une suite numérique. Exercice : D après le concours d inspecteur du trésor, épreuve 2, 2004.. Étudier la fonction de la variable réelle x définie par : f(x) = ln

Plus en détail

FONCTIONS NUMÉRIQUES : DÉRIVATION

FONCTIONS NUMÉRIQUES : DÉRIVATION FONCTIONS NUMÉRIQUES : DÉRIVATION Ph DEPRESLE 30 septembre 05 Table des matières Dérivée en un point Continuité et dérivabilité 3 Fonction dérivée 4 Sens de variation d une fonction dérivable 3 5 Dérivées

Plus en détail

Terminale S Chapitre 1 : Fonctions, variations et limites Page 1 sur 12

Terminale S Chapitre 1 : Fonctions, variations et limites Page 1 sur 12 Terminale S Chapitre : Fonctions, variations et ites Page sur I) Dérivation Ce que dit le programme : Nouveautés par rapport à la première : Dérivée de la composée et écriture différentielle (pour la physique)

Plus en détail

Première épreuve écrite

Première épreuve écrite CAPES EXTERNE DE MATHÉMATIQUES SESSION 25 Première épreuve écrite Notations et objet du problème On désigne par : N l ensemble des entiers naturels ; Z l anneau des entiers relatifs ; Q le corps des nombres

Plus en détail

DÉRIVATION CHAPITRE 8. 1 Dérivée d une fonction. 1.1 Dérivabilité

DÉRIVATION CHAPITRE 8. 1 Dérivée d une fonction. 1.1 Dérivabilité CHAPITRE 8 DÉRIVATION Dans tout ce chapitre, sauf mention contraire, D, E, F désigneront des parties de R et I, J des intervalles de R On supposera donné, quand nécessaire, un repère du plan et l on notera

Plus en détail

Chap. 2 : Fonctions : limites, continuité, dérivabilité Mathématiques T S

Chap. 2 : Fonctions : limites, continuité, dérivabilité Mathématiques T S I Notion de continuité 1) Fonctions continues Définition 1 : Soit f une fonction définie sur un intervalle I contenant a. Remarques : On dit que f est continue en a si lim f(x) = f(a) On dit que f est

Plus en détail

Lycée de la Plaine de l Ain Bac. blanc Mathématiques Terminale S. Mars 2005

Lycée de la Plaine de l Ain Bac. blanc Mathématiques Terminale S. Mars 2005 Lycée de la Plaine de l Ain Bac. blanc Mathématiques Terminale S Mars 2005 1 Exercice 1 (4 points). A ne traiter que par les élèves ne suivant pas l enseignement de spécialité. 1. Résoudre dans C l équation

Plus en détail

EL - EXERCICES SUR LES FONCTIONS CIRCULAIRES RECIPROQUES ET HYPERBOLIQUES

EL - EXERCICES SUR LES FONCTIONS CIRCULAIRES RECIPROQUES ET HYPERBOLIQUES EL - EXERCICES SUR LES FONCTIONS CIRCULAIRES RECIPROQUES ET HYPERBOLIQUES Calculer les nombres suivants a) arcsin sin 8π ) 5 c) arcsin sin 5π ) 7 e) sin arcsin ) 3 b) arccos sin 8π ) 5 d) arcsin sin 0π

Plus en détail

FONCTIONS USUELLES. 1 fonctions polynomiales et rationnelles. Cours PCSI 2

FONCTIONS USUELLES. 1 fonctions polynomiales et rationnelles. Cours PCSI 2 Cours PCSI Lycée Joffre FONCTIONS USUELLES 1 fonctions polynomiales et rationnelles fonction polynomiale : une fonction polynomiale sur R est une fonction f pour laquelle il existe un entier naturel d,

Plus en détail

Fonction exponentielle TD Année

Fonction exponentielle TD Année Fonction exponentielle TD Année 009-010 Exercice 1 Sans l aide de la calculatrice, simplifier les nombres suivants : 1. ln(e 5 ) 3. ln( 5. eln+ln3. e ln7 4. e ln4 1 ) e 3 Exercice En utilisant notamment

Plus en détail

LEÇON N 75 : 75.1 Extremums. Pré-requis : Notions de continuité et de dérivabilité ; Formule de Taylor-Young ; f continue m,m f([a,b]) [m,m].

LEÇON N 75 : 75.1 Extremums. Pré-requis : Notions de continuité et de dérivabilité ; Formule de Taylor-Young ; f continue m,m f([a,b]) [m,m]. LEÇON N 75 : Applications de la dérivation à l étude d extrémums éventuels d une fonction numérique d une variable réelle. Exemples. L exposé pourra être illustré par un ou des exemples faisant appel à

Plus en détail

Fonctions de deux variables

Fonctions de deux variables MTB - ch5 Page 1/19 Fonctions de deux variables I Topologie de R 2 On note R 2 l'ensemble des couples de nombres réels. On assimile R 2 au plan usuel muni d'un repère, en confondant un point géométrique

Plus en détail

Math206 Equations aux Dérivées Partielles Feuille d Exercices 1

Math206 Equations aux Dérivées Partielles Feuille d Exercices 1 Université de Paris Sud 11 L MPI Mathématiques ème semestre 14/15 Math06 Equations aux Dérivées Partielles Feuille d Exercices 1 NB. Ces exercices, et les corrigés qui suivent, sont issus du site http://www.bibmath.net

Plus en détail

Mathématique ECS 1 03 Sept Devoir surveillé 1.

Mathématique ECS 1 03 Sept Devoir surveillé 1. Mathématique ECS 0 Sept. 06 Devoir surveillé. Veillez à bien justifier vos réponses : un exercice bien traité rapporte des points, un exercice traité de façon non rigoureuse ne rapporte pas de points.

Plus en détail

Formulaire des fonctions usuelles

Formulaire des fonctions usuelles Université d Orléans Formulaire des fonctions usuelles Licence 1 de Mathématiques Groupe 2 Baptiste Morelle 29/09/2008 Page 1 sur 28 Page 2 sur 28 Table des matières Fonctions particulières... 4 Fonction

Plus en détail

ÉTUDE DE FONCTIONS, FONCTIONS CONTINUES

ÉTUDE DE FONCTIONS, FONCTIONS CONTINUES I. La continuité : Définition : ÉTUDE DE FONCTIONS, FONCTIONS CONTINUES 1 ) Définition : Soit f une fonction définie sur un intervalle I. Graphiquement, on reconnaît qu'une fonction est continue sur un

Plus en détail

Easy-Maths. Théorème des accroissements finis et suites numériques

Easy-Maths. Théorème des accroissements finis et suites numériques Easy-Maths Njionou Patrick, S pnjionou@yahoofr Lycée de Japoma BP : 7297, Douala, Cameroun Théorème des accroissements finis et suites numériques EXERCICE 1 Soit h la fonction définie sur R par : h(x)

Plus en détail

I- DÉRIVÉE ET SENS DE VARIATION. 1) Du sens de variation au signe de la dérivée

I- DÉRIVÉE ET SENS DE VARIATION. 1) Du sens de variation au signe de la dérivée I- DÉRIVÉE ET SENS DE VARIATION 1) Du sens de variation au signe de la dérivée Théorème (admis) : soit f une fonction définie et dérivable sur un intervalle I. o Si f est une fonction croissante sur I,

Plus en détail

Chapitre 04 : Séries Entières

Chapitre 04 : Séries Entières Chapitre 04 : Séries Entières On étudie dans ce chapitre une famille particulière des séries de fonctions : celles de la forme ou dites séries entières. On s intéresse dans un premier temps aux propriétés

Plus en détail

Terminale S Chapitre 1 : Fonctions, variations et limites Page 1 sur 11

Terminale S Chapitre 1 : Fonctions, variations et limites Page 1 sur 11 Terminale S Chapitre : Fonctions, variations et ites Page sur I) Dérivation ) Définition et interprétation géométrique : Soient f une fonction définie sur un intervalle I de R et a I. La fonction est dérivable

Plus en détail

Passeport pour l'aventure

Passeport pour l'aventure Passeport pour l'aventure 7 juillet 2016 En sup, le début de l'année constitue une période de transition, au cours de laquelle les élèves sont accompagnés dans leur apprentissage du rythme, des méthodes

Plus en détail

remarque : le TVI est plus souvent écrit sous la forme suivante (avec les mêmes hypothèses) : γ [ f (a), f (b) ], c Itq. f (c)=γ

remarque : le TVI est plus souvent écrit sous la forme suivante (avec les mêmes hypothèses) : γ [ f (a), f (b) ], c Itq. f (c)=γ Exposé 64 : Image d un intervalle par une fonction continue, image d un segment. Continuité de la fonction réciproque d une fonction continue strictement monotone sur un intervalle. Prérequis : -Propriété

Plus en détail

Formule de Taylor-Lagrange

Formule de Taylor-Lagrange Formule de Taylor-Lagrange Exercice. Soit x un réel strictement positif et f une fonction sur [0, x].. Quelles sont les hypothèses qui permettent d écrire la formule de Taylor-Lagrange pour f sur [0, x]

Plus en détail

Cours PCSI( ) Limites et continuité d'une fonction réelle Lycée Baimbridge

Cours PCSI( ) Limites et continuité d'une fonction réelle Lycée Baimbridge Table des matières Introduction...2 I- Limite d'une fonction en un point...3 1- s...3 a- Limite réelle...3 b- Limite infinie...4 c- a est égal à plus ou moins l'infini...4 d- Limites à gauche, limites

Plus en détail

FONCTIONS : Limites Continuité Dérivée Trigonométrie

FONCTIONS : Limites Continuité Dérivée Trigonométrie FONCTIONS : Limites Continuité Dérivée Trigonométrie I) PRELIMINAIRES Voir activité II) LIMITE D UNE FONCTION EN + et ) Limite infinie en + et Soit f une fonction définie sur un intervalle de la forme

Plus en détail

Exercices d oraux de la banque CCP BANQUE ALGÈBRE

Exercices d oraux de la banque CCP BANQUE ALGÈBRE Exercices d oraux de la banque CCP 2014-2015 20 exercices sur les 37 d algèbre peuvent être traités en Maths Sup. BANQUE ALGÈBRE EXERCICE 59 Soit E l espace vectoriel des polynômes à coefficients dans

Plus en détail