TD 5 L organisation administrative en France

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "TD 5 L organisation administrative en France"

Transcription

1

2 TD 5 L organisation administrative en France

3

4

5

6

7 La commune: exemple de Guéret 1. D après l édito proposé, quelles sont les priorités du Maire? 2. Quelles sont les compétences des communes? 3. Que signifie que le maire a «une double casquette»?

8 La commune: exemple de Guéret 1. Encourager les logements au centre-ville pour relancer le commerce Réhabiliter des logements Créer des places de parkings Rendre le centre-ville plus dynamique (ex : fête de la bière) Réunir tous les acteurs pour trouver des solutions locales 2. Clause de compétence générale: capacité d intervention générale, sans qu il soit nécessaire de procéder à une énumération de ses attributions. Elle repose sur les "affaires de la collectivité" ou l intérêt public local. Organise les SP de proximité, aménage l espace et favorise le développement local

9 Protection de l ordre public local par le biais du pouvoir de police du maire. Entretien de la voirie communale Urbanisme: permis de construire Commune sanitaire et social: CCAS (gestion des crèches, des foyers de personnes âgées). Enseignement: écoles maternelles et élémentaires (création et financement) Sports et loisirs: création et gestion des équipements sportifs, subventions aux activités sportives et aménagements touristiques. Culturel: création et entretien des bibliothèques, musées, écoles de musique, salles de spectacle.

10 La commune: exemple de Guéret 3. La double casquette du maire: Agent de la commune: prépare et exécute les décisions du conseil municipal décentralisation Agent de l Etat: représente l Etat à l échelle de la commune déconcentration

11 Le département: exemple de la Creuse 1. Quelles sont les priorités affichées par la Présidente du Conseil Départementale de la Creuse? 2. Quels sont les changements apportés par la loi Notre au niveau du département?

12 Le département: exemple de la Creuse 1. Assurer la sécurité des populations : Apporter une aide financière au Service départemental d incendie et de secours de la Creuse Lutter contre l isolement Garantir une bonne circulation hivernale Investir dans les collèges Obtenir le label «Rivières sauvages» Co-construire une politique d aménagement territorial avec la nouvelle région

13 2. Les compétences du département Solidarités et cohésion territoriale (plus de 50% du budget) Education Aménagement Culture, sports enfance : aide sociale à l enfance (ASE), personnes handicapées : politiques d hébergement et d insertion sociale personnes âgées : création et gestion de maisons de retraite prestations d aide sociale : gestion du RSA contribution à la résorption de la précarité énergétique. loi NOTRe : département et l État compétents pour l élaboration d un schéma départemental d amélioration de l accessibilité des services pour à renforcer l offre de services dans les zones peu accessibles Collèges: construction, entretien et équipement et gestion des agents équipement rural SDIS : service départemental d incendie et de secours gestion de la voirie départementale services de transport spécial des élèves handicapés vers les établissements scolaires loi NOTRe : transfert de compétences pour les transports à la région: transports routiers non urbains des personnes, réguliers ou à la demande ; transports scolaires ; lignes ferroviaires d intérêt local à des fins de transport, de personnes ou de marchandises bibliothèques départementales de prêt, services d archives départementales, musées, protection du patrimoine... loi NOTRe : compétences en matière de culture, matière de sport, de tourisme, de promotion des langues régionales et d éducation populaire => des compétences partagées entre les communes, les départements, les régions

14 La région: exemple de la région Nouvelle- Aquitaine 1. Quelles sont les priorités affichées par le Président du Conseil Régional de la Nouvelle - Aquitaine? 2. Quels sont les changements apportés par la loi Notre au niveau de la Région? 3. Comment a évolué le nombre de régions récemment? Quels étaient les objectifs de cette réforme?

15 La région 1. Priorités affichées par le Président du Conseil Régional de Nouvelle-Aquitaine: Aménager le territoire (accès aux offres de soin) Organiser des parcours de réussite pour les jeunes Soutenir l économie Améliorer la mobilité Protéger l environnement

16 La région Ajout loi Notre: gestion des services non urbains de transport, réguliers ou à la demande développement économique développement durable et d égalité des territoires gestion des transports régionaux de voyageurs Région plan régional de prévention et de gestion des déchets construction, entretien et fonctionnement des lycées formation professionnelle continue et d apprentissage

17 3. Passage de 22 à 13 régions. Objectifs: régions plus grandes et plus peuplées afin qu'elles soient plus compétitives face aux autres régions européennes réduction du nombre de collectivités afin de réaliser des économies d échelle simplification du «millefeuille» territorial et de clarification du rôle des collectivités afin de les rendre plus lisibles et plus efficaces. Cette réforme s inscrit donc dans la politique de réduction des dépenses publiques et de redressement de la compétitivité de la France.

PRECONISATIONS AUX MUNICIPALITES POUR ACCOMPAGNER LES PERSONNES HANDICAPEES DANS LES VILLES DU BAS-RHIN

PRECONISATIONS AUX MUNICIPALITES POUR ACCOMPAGNER LES PERSONNES HANDICAPEES DANS LES VILLES DU BAS-RHIN PRECONISATIONS AUX MUNICIPALITES POUR ACCOMPAGNER LES PERSONNES HANDICAPEES DANS LES VILLES DU BAS-RHIN Proposées par UDAPEI du BAS-RHIN Union départementale des associations de parents, de personnes handicapées

Plus en détail

SOMMAIRE. N d ordre OBJET Pages COMMISSION DES FINANCES, DE L ADMINISTRATION GENERALE

SOMMAIRE. N d ordre OBJET Pages COMMISSION DES FINANCES, DE L ADMINISTRATION GENERALE COMMISSION DES FINANCES, DE L ADMINISTRATION GENERALE 101 Convention avec le Service Départemental d Incendie et de Secours de l Ain A 1 pour le recueil des données des Défibrillateurs Automatisés Externes

Plus en détail

CHARTE «COMMUNE HANDICAP»

CHARTE «COMMUNE HANDICAP» CHARTE «COMMUNE HANDICAP» Entre La Ville de NEVERS, représentée par son Maire, Monsieur Didier BOULAUD Et Les associations suivantes Association Regards Positifs, représentée par Monsieur Marc HENNEBOIS,

Plus en détail

CHARTE «COMMUNE HANDICAP» C.N.P.S.A.A. Comité National pour la Promotion Sociale des Aveugles et des Amblyopes

CHARTE «COMMUNE HANDICAP» C.N.P.S.A.A. Comité National pour la Promotion Sociale des Aveugles et des Amblyopes CHARTE «COMMUNE HANDICAP» C.N.P.S.A.A. Comité National pour la Promotion Sociale des Aveugles et des Amblyopes 2 CHARTE «COMMUNE HANDICAP» Entre L Association des Maires de France (AMF), représentée par

Plus en détail

COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 17 MARS 2016

COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 17 MARS 2016 COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 17 MARS 2016 L an deux mille seize, le 17 mars ; le Conseil Municipal, convoqué le 11 mars, s est réuni en ses lieux habituels sous la présidence de Monsieur

Plus en détail

COHESION SOCIALE LE PROGRAMME DE REUSSITE EDUCATIVE -=-=-=-

COHESION SOCIALE LE PROGRAMME DE REUSSITE EDUCATIVE -=-=-=- COHESION SOCIALE LE PROGRAMME DE REUSSITE EDUCATIVE -=-=-=- I BASES REGLEMENTAIRES Le plan de cohésion sociale (programmes 15 et 16) et la loi n 2005-32 du 18 janvier 2005 de programmation pour la cohésion

Plus en détail

SEANCE DU CONSEIL DEPARTEMENTAL DU VENDREDI 23 OCTOBRE 2015. ---===ooo===--- SOMMAIRE

SEANCE DU CONSEIL DEPARTEMENTAL DU VENDREDI 23 OCTOBRE 2015. ---===ooo===--- SOMMAIRE SEANCE DU CONSEIL DEPARTEMENTAL DU VENDREDI 23 OCTOBRE 2015 ---===ooo===--- SOMMAIRE COMMISSION DE L ACCOMPAGNEMENT SOCIAL, DE LA PROTECTION DE L ENFANCE, DE LA PETITE ENFANCE ET DE LA FAMILLE 1 DECISION

Plus en détail

Anticiper l obligation légale d accessibilité

Anticiper l obligation légale d accessibilité La démarche Destination pour Tous Ville de Bordeaux «Ville pilote» pour la mise en œuvre du nouveau label Destination pour Tous Accessibilité pour tous Anticiper l obligation légale d accessibilité La

Plus en détail

CTI 2016-2021. Accompagnement des Communes. et des Territoires pour l Investissement dans la Vienne

CTI 2016-2021. Accompagnement des Communes. et des Territoires pour l Investissement dans la Vienne CTI Accompagnement des Communes et des Territoires pour l Investissement dans la Vienne 2016-2021 Dans un contexte de réduction des dotations de l État, cette nouvelle politique territoriale affiche la

Plus en détail

FICHE DE POSTE. Zones d activitås communales - Suivi des dossiers de fonds de concours dans le cadre de l amånagement des zones d activitås communales

FICHE DE POSTE. Zones d activitås communales - Suivi des dossiers de fonds de concours dans le cadre de l amånagement des zones d activitås communales FICHE DE POSTE IntitulÄ du poste : Agent de däveloppement local. Cadre statutaire : FiliÄre : Administrative CatÅgorie : B Cadres d emploi : RÄdacteur Territorial Emploi permanent : Oui Missions : Met

Plus en détail

LA POLITIQUE MUNICIPALE DE LUTTE CONTRE LE BRUIT

LA POLITIQUE MUNICIPALE DE LUTTE CONTRE LE BRUIT 5 octobre 2010 1 LA POLITIQUE MUNICIPALE DE LUTTE CONTRE LE BRUIT Thématique prise en compte par la collectivité parisienne depuis les années 90 LE CLASSEMENT ACOUSTIQUE DES VOIES PARISIENNES : Il a été

Plus en détail

Séance du Conseil municipal du 24 mars 2016

Séance du Conseil municipal du 24 mars 2016 Pau, le 18 mars 2016 Séance du Conseil municipal du 24 mars 2016 ORDRE DU JOUR Installation d'un conseiller municipal. Adoption des procès-verbaux de la séance extraordinaire du Conseil municipal du samedi

Plus en détail

La décentralisation : répartition des compétences. Mireille VUILLEUMIER, Intervenante CNFPT

La décentralisation : répartition des compétences. Mireille VUILLEUMIER, Intervenante CNFPT La décentralisation : répartition des compétences Mireille VUILLEUMIER, Intervenante CNFPT Programme Définition de la décentralisation ; Décentralisations territoriale, fonctionnelle : Présentation des

Plus en détail

Comptes de fonctionnement au 31 décembre 2012

Comptes de fonctionnement au 31 décembre 2012 ADMINISTRATION GENERALE Conseil Municipal Frais de déplacements 20 000.00 20 000.00 20 000.00 20 000.00 0.00 20 000.00 0.00 20 000.00 0.00 Maire et Adjoints Indemnités Maire et Adjoints 60 000.00 60 000.00

Plus en détail

Le référentiel professionnel du Diplôme d Etat d Educateur de Jeunes Enfants

Le référentiel professionnel du Diplôme d Etat d Educateur de Jeunes Enfants A R D E Q A F Le référentiel professionnel du Diplôme d Etat d Educateur de Jeunes Enfants 1.1 Définition de la profession et du contexte de l intervention p. 2 1.2 Le référentiel d activités du Diplôme

Plus en détail

Emploi Insertion professionnelle

Emploi Insertion professionnelle REPARTITION DES COMPETENCES (Tableau synthétique 31 août 2015) (les compétences nouvelles ou nouvellement libellées sont surlignées en jaune) (les compétences supprimées sont présentées barrées) COMMUNES

Plus en détail

STATUTS. Article 2. Création de la Communauté de Communes

STATUTS. Article 2. Création de la Communauté de Communes STATUTS Article 1 Création de la Communauté de Communes En application de l article 69 et 71 de la loi n 92-125 du 6 Février 1992 relative à l Administration Territoriale de la République et des dispositions

Plus en détail

5.2 Autorisation d affichage d un mandat qualifiant à la Direction du service de police Document d aide à la décision RHAC-2015-109

5.2 Autorisation d affichage d un mandat qualifiant à la Direction du service de police Document d aide à la décision RHAC-2015-109 Séance ordinaire du conseil de la Ville de Lévis le lundi 19 octobre 2015, à 19 h 30 à la salle du conseil 2175, chemin du Fleuve, Lévis Projet d ordre du jour 1. Adoption de l ordre du jour 2. Période

Plus en détail

Les commissions d accessibilité dans les Yvelines

Les commissions d accessibilité dans les Yvelines Les commissions d accessibilité dans les Yvelines Cycle d information et d échanges sur l accessibilité Le Chesnay 13 Mars 2012 Présentation : Cédric LOESCHER Préfecture (SIDPC), Chef du BPRSP Introduction

Plus en détail

TECHNOLOGIES pour un vieillissement actif &USAGES et en bonne santé dans la cité

TECHNOLOGIES pour un vieillissement actif &USAGES et en bonne santé dans la cité «Une politique de l habitat au service de l innovation et du maintien à domicile» Rémi TROCME Directeur de l habitat et de l aménagement durable au Conseil Départemental du Bas-Rhin (67) Je vais essayer

Plus en détail

Emploi. aux Baignots. Un chantier qualification deuxième chance. www.dax.fr. Dossier de Presse

Emploi. aux Baignots. Un chantier qualification deuxième chance. www.dax.fr. Dossier de Presse Emploi Un chantier qualification deuxième chance aux Baignots Dossier de Presse www.dax.fr Dans un contexte économique difficile, la Ville de Dax mène depuis 2008 le déploiement d un projet global visant

Plus en détail

Lancement du Programme Opérationnel FEDER-FSE Lorraine et Massif des Vosges 2014-2020 5 mars 2015 Hôtel de Région à Metz

Lancement du Programme Opérationnel FEDER-FSE Lorraine et Massif des Vosges 2014-2020 5 mars 2015 Hôtel de Région à Metz Lancement du Programme Opérationnel FEDER-FSE Lorraine et Massif des Vosges 2014-2020 5 mars 2015 Hôtel de Région à Metz INTRODUCTION Jean-Pierre MASSERET, Président du Conseil Régional de Lorraine INTRODUCTION

Plus en détail

Maire. objectifs. 4 grands axes, le mot du. Chers Pisciacaises, Chers Pisciacais, Karl Olive

Maire. objectifs. 4 grands axes, le mot du. Chers Pisciacaises, Chers Pisciacais, Karl Olive Bienvenue à le mot du Maire Chers Pisciacaises, Chers Pisciacais, Notre jeunesse pisciacaise a désormais un lieu bien à elle où elle va pouvoir vivre ses passions, découvrir un nombre important d activités

Plus en détail

Commission Consultative Départementale de Sécurité et d Accessibilité. Sous-Commission Départementale

Commission Consultative Départementale de Sécurité et d Accessibilité. Sous-Commission Départementale Commission Consultative Départementale de Sécurité et d Accessibilité Sous-Commission Départementale d Accessibilité Organisation des commissions Commission Consultative Départementale de Sécurité et d

Plus en détail

DIRECTRICE GENERALE Site web:www.fdl.mg

DIRECTRICE GENERALE Site web:www.fdl.mg MINISTERE DE L AMENAGEMENT DU TERRITOIRE ET DE LA DECENTRALISATION FONDS DE DEVELOPPEMENT LOCAL RAHARINJATOVO HANITRA DIRECTRICE GENERALE Site web:www.fdl.mg Décret N 2007-530 du 11 Juin 2007, modifié

Plus en détail

QUESTIONNAIRE D'IDENTIFICATION DES ACTEURS DE LA COOPERATION ET DE LA SOLIDARITE INTERNATIONALE REGION LIMOUSIN

QUESTIONNAIRE D'IDENTIFICATION DES ACTEURS DE LA COOPERATION ET DE LA SOLIDARITE INTERNATIONALE REGION LIMOUSIN QUESTIONNAIRE D'IDENTIFICATION DES ACTEURS DE LA COOPERATION ET DE LA SOLIDARITE INTERNATIONALE REGION LIMOUSIN 1. IDENTIFICATION ET COORDONNEES DE VOTRE ORGANISME LOCAL 1.1. Sigle de votre organisme :

Plus en détail

MODELE D AVIS D ATTRIBUTION

MODELE D AVIS D ATTRIBUTION Page 1 MODELE D AVIS D ATTRIBUTION Date de réception de l avis : Numéro d identification :. PARTIE RESERVEE A L ORGANE DE PUBLICATION.A L avis d appel public à la concurrence a-t-il fait l objet d une

Plus en détail

LE PLAN LOCAL D URBANISME. «Ensemble, construisons notre Ville pour un véritable projet de territoire» 1 ÈRE RÉUNION PUBLIQUE 26 JANVIER 2016

LE PLAN LOCAL D URBANISME. «Ensemble, construisons notre Ville pour un véritable projet de territoire» 1 ÈRE RÉUNION PUBLIQUE 26 JANVIER 2016 PLAN LOCAL D'URBANISME VILLE DE COLMAR LE PLAN LOCAL D URBANISME 1 ÈRE RÉUNION PUBLIQUE «Ensemble, construisons notre Ville pour un véritable projet de territoire» 26 JANVIER 2016 ORDRE DU JOUR QU EST-CE

Plus en détail

AGENDA 21 Agglo de Brive

AGENDA 21 Agglo de Brive AGENDA 21 Agglo de Brive Axe 1 : Promouvoir un développement économique respectueux des équilibres sociaux, environnementaux et territoriaux Objectif 1 : Développer les activités économiques qui participent

Plus en détail

Formations 2 ème semestre 2012

Formations 2 ème semestre 2012 Formations 2 ème semestre 2012 Responsables, Bénévoles, Salariés du sport drômois Ensemble, nous sommes plus forts dans nos territoires Nos partenaires CONTACT CDOS DROME Maison des bénévoles du sport

Plus en détail

www.csf-ud35.org Projet Educatif Espace-jeux

www.csf-ud35.org Projet Educatif Espace-jeux www.csf-ud35.org Projet Educatif Espace-jeux Un Projet Éducatif pour quoi faire? Se définir un projet éducatif, c'est porter un regard sur ce que nous sommes et sur ce qui nous distingue. C'est nous tracer

Plus en détail

Adhérent de Chantier Ecole. Pays de Longwy. Assemblée Générale. Petit-Puits. Pays de Briey. Vallée de l Orne. -Année 2010- www.transboulot.

Adhérent de Chantier Ecole. Pays de Longwy. Assemblée Générale. Petit-Puits. Pays de Briey. Vallée de l Orne. -Année 2010- www.transboulot. Adhérent de Chantier Ecole Pays de Longwy Assemblée Générale Pays de Briey Petit-Puits Vallée de l Orne -Année 2010- www.transboulot.com Adhérent de Chantier Ecole Pays de Longwy Rapport Moral Pays de

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Belfort, le 03 juin 2014

DOSSIER DE PRESSE. Belfort, le 03 juin 2014 DOSSIER DE PRESSE Belfort, le 03 juin 2014 La Maison départementale des personnes handicapées mise à l honneur par un plaidoyer «Un collectif d associations de personnes en situation de handicap reconnait

Plus en détail

Centre Communal d Action Sociale. Rapport d activités 2012

Centre Communal d Action Sociale. Rapport d activités 2012 Centre Communal d Action Sociale Rapport d activités 2012 Le contexte Liffréen et le public reçu Contexte Liffréen et public reçu La population légale de la commune au 1 er janvier 2013 s établit à 6 829

Plus en détail

BENEFICIER DE CONSEILS ET ACCOMPAGNEMENTS PERSONNALISES

BENEFICIER DE CONSEILS ET ACCOMPAGNEMENTS PERSONNALISES BENEFICIER DE CONSEILS ET ACCOMPAGNEMENTS PERSONNALISES Environnement / Sécurité 86 - Evaluation des Risques Professionnels Diagnostic de l entreprise sur la conformité à la réglementation dans le domaine

Plus en détail

CONSEIL COMMUNAUTAIRE Communauté d'agglomération Hérault Méditerranée du LUNDI 30 JUIN 2014 à 18 heures LÉZIGNAN LA CÈBE Salle polyvalente

CONSEIL COMMUNAUTAIRE Communauté d'agglomération Hérault Méditerranée du LUNDI 30 JUIN 2014 à 18 heures LÉZIGNAN LA CÈBE Salle polyvalente CONSEIL COMMUNAUTAIRE Communauté d'agglomération Hérault Méditerranée du LUNDI 30 JUIN 2014 à 18 heures LÉZIGNAN LA CÈBE Salle polyvalente ORDRE DU JOUR FINANCES N 1. BUDGET PRINCIPAL DE LA CAHM : approbation

Plus en détail

Plan Climat-Energie Territorial

Plan Climat-Energie Territorial Plan Climat-Energie Territorial Groupe de travail thématique : EPINAL, 16 Mai 2011 «Maîtrise de l énergie et valorisation des énergies renouvelables dans l habitat privé et social.» Plan Climat-Energie

Plus en détail

CONTRIBUTION L éco-construction

CONTRIBUTION L éco-construction CONTRIBUTION L éco-construction Conseil de développement Groupe développement 22-Fév-11 Sommaire 1. Introduction... 3 Qu est-ce qu un habitat?... 3 2. Enjeux... 3 3. Objectifs généraux de l éco-construction

Plus en détail

Objectif thématique 9 : «Promouvoir l inclusion sociale et lutter contre la pauvreté et toute forme de discrimination»

Objectif thématique 9 : «Promouvoir l inclusion sociale et lutter contre la pauvreté et toute forme de discrimination» 79 Axe prioritaire 3 Lutter contre la pauvreté et promouvoir l inclusion Objectif thématique 9 : «Promouvoir l inclusion sociale et lutter contre la pauvreté et toute forme de discrimination» Priorité

Plus en détail

Programme Local de l Habitat 2013-2018

Programme Local de l Habitat 2013-2018 Programme Local de l Habitat de la Communauté de Communes du Sénonais Programme Local de l Habitat 2013-2018 Communauté de communes du Sénonais PROGRAMME D ACTIONS TOME 1 Version adoptée en Conseil communautaire

Plus en détail

CHAMBRE DE COMMERCE ET D'INDUSTRIE DE LA HAUTE-SAVOIE. Une année marquée par la régionalisation Bilan d activité - CCI de la Haute-Savoie

CHAMBRE DE COMMERCE ET D'INDUSTRIE DE LA HAUTE-SAVOIE. Une année marquée par la régionalisation Bilan d activité - CCI de la Haute-Savoie CHAMBRE DE COMMERCE ET D'INDUSTRIE DE LA HAUTE-SAVOIE 2011 Une année marquée par la régionalisation Bilan d activité - CCI de la Haute-Savoie BILAN D ACTIVITE 2011 CCI de la Haute-Savoie CHIFFRES CLES

Plus en détail

L expérience. Un levier de transformation des territoires

L expérience. Un levier de transformation des territoires L expérience citoyenne numérique Un levier de transformation des territoires L expérience citoyenne numérique en vidéo L expérience citoyenne numérique de Capgemini améliore par le digital la relation

Plus en détail

Annexe à l'arrêté n 16-76 du 25/02/2016 du Président du Centre de Gestion Liste des vacances ou créations d'emplois - Publicité : CIG

Annexe à l'arrêté n 16-76 du 25/02/2016 du Président du Centre de Gestion Liste des vacances ou créations d'emplois - Publicité : CIG 37 37 C D'AGGLOMERATION TOUR(S) PLUS Technicien Technicien pr. de 2ème cl. Eau et assainissement Agente / Agent chargé-e de contrôle en assainissement collectif et non collectif B Mutation interne tmpcom

Plus en détail

La politique Habitat/Logement de la CIDERAL

La politique Habitat/Logement de la CIDERAL La politique Habitat/Logement de la CIDERAL Séminaire Communauté de communes de Loudéac Communauté de communes du Pays de Châteaulin et du Porzay 14 septembre 2012 Guy Le Helloco, président de la CIDERAL

Plus en détail

PLAN DE DÉPLACEMENTS URBAINS À PIED, EN BUS, À VÉLO, OU EN VOITURE... QUEL TRANSPORT POUR DEMAIN?

PLAN DE DÉPLACEMENTS URBAINS À PIED, EN BUS, À VÉLO, OU EN VOITURE... QUEL TRANSPORT POUR DEMAIN? À PIED, EN BUS, À VÉLO, OU EN VOITURE... QUEL TRANSPORT POUR DEMAIN? pour quoi faire? Le Plan de Déplacements Urbains (PDU) se définit par la diminution du trafic automobile, le développement des transports

Plus en détail

PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE MINISTERES

PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE MINISTERES PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE : François HOLLANDE Palais de l Elysée 55, rue du Faubourg Saint-Honoré 75008 PARIS 42.92.81.00 www.elysee.fr MINISTERES PREMIER MINISTRE Hôtel de

Plus en détail

Caen à l heure du numérique

Caen à l heure du numérique OFFICE DE TOURISME DE CAEN Caen, ville pionnière dans le développement de la NFC en France Depuis 2005, Caen a engagé une véritable politique d innovation tournée vers le numérique. Pionnière en matière

Plus en détail

Dispositif C : Actions d'intermédiation avec les employeurs du secteur marchand ou non marchand

Dispositif C : Actions d'intermédiation avec les employeurs du secteur marchand ou non marchand Dispositif C : Actions d'intermédiation avec les employeurs du secteur marchand ou non marchand Objectif spécifique 3.9.1.2 Mobiliser des employeurs et des entreprises dans les parcours d insertion La

Plus en détail

REUNION du CONSEIL MUNICIPAL ------------------------------

REUNION du CONSEIL MUNICIPAL ------------------------------ Direction Générale MR/HB REUNION du CONSEIL MUNICIPAL ------------------------------ Le CONSEIL MUNICIPAL de la Ville d ANDRESY se réunira en séance ordinaire : Le MARDI 15 DECEMBRE 2015 à 20 h 30 à l

Plus en détail

DES QUESTIONS SUR L ÉTABLISSEMENT DE LA «LOI SUR L ÉNERGIE»

DES QUESTIONS SUR L ÉTABLISSEMENT DE LA «LOI SUR L ÉNERGIE» DES QUESTIONS SUR L ÉTABLISSEMENT DE LA «LOI SUR L ÉNERGIE» WANG Haiyuing, directeur général adjoint du département de recherches de la China Law Society L énergie est la base matérielle importante pour

Plus en détail

PROPOSITIONS SUR LE CHOMAGE

PROPOSITIONS SUR LE CHOMAGE PROPOSITIONS SUR LE CHOMAGE ORIENTATIONS DE BASE Le travail reste aujourd hui le meilleur, voire le seul moyen de reconnaissance sociale. Il offre dans un certain nombre de cas des possibilités d action

Plus en détail

Politique d habitation : Plan d action 2015

Politique d habitation : Plan d action 2015 Habiter ma ville Politique d habitation : Plan d action 2015 (recommandé par la Commission permanente sur l habitation, le 4 février 2015 et à adopterpar le conseil municipal, le 17 mars 2015) Politique

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE INAUGURATION DE LA RÉSIDENCE SOCIALE «MÉLUSINE» À MULHOUSE

DOSSIER DE PRESSE INAUGURATION DE LA RÉSIDENCE SOCIALE «MÉLUSINE» À MULHOUSE DOSSIER DE PRESSE INAUGURATION DE LA RÉSIDENCE SOCIALE «MÉLUSINE» À MULHOUSE Mercredi 6 juillet 2011 à 11h00 Adoma - Résidence sociale «Mélusine» 21 rue d Ensisheim, 68000 Mulhouse Adoma, société d économie

Plus en détail

RAPPORT SUR LA SIMPLIFICATION DE L ACTIVITE DES COLLECTIVITES TERRITORIALES LISTE DES PROPOSITIONS. De l aide et des conseils à toutes les communes

RAPPORT SUR LA SIMPLIFICATION DE L ACTIVITE DES COLLECTIVITES TERRITORIALES LISTE DES PROPOSITIONS. De l aide et des conseils à toutes les communes RAPPORT SUR LA SIMPLIFICATION DE L ACTIVITE DES COLLECTIVITES TERRITORIALES LISTE DES PROPOSITIONS Sont décrites, ci-après, une série de mesures destinées à simplifier l activité des collectivités territoriales.

Plus en détail

PROCES VERBAL DE LA SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 15 DECEMBRE 2010

PROCES VERBAL DE LA SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 15 DECEMBRE 2010 PROCES VERBAL DE LA SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 15 DECEMBRE 2010 Sous la présidence de Monique DELESSARD, maire, Le CONSEIL MUNICIPAL, 1 Débat d orientation budgétaire 2011. PREND ACTE du débat d'orientation

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Deux hommes au cœur des préoccupations sociales : Jacques Bouvier & Michel Bottemanne 8. L accueil familial en quelques mots 9

DOSSIER DE PRESSE. Deux hommes au cœur des préoccupations sociales : Jacques Bouvier & Michel Bottemanne 8. L accueil familial en quelques mots 9 DOSSIER DE PRESSE S o m m a i r e Les Villas Edeniales : une solution d accueil familial 2 Les Villas Edeniales : un investissement sûr et pérenne 5 Les Villas Edeniales vues par 7 Virginie Chenal Roland

Plus en détail

Z.A.C de la Porte Sud de l Oise

Z.A.C de la Porte Sud de l Oise Z.A.C de la Porte Sud de l Oise La Concertation Zone d Aménagement de la Porte Sud de l Oise Le préambule La Commune de Chambly lance les études d aménagement pour la réalisation d une zone d aménagement

Plus en détail

Modèle de plan de classement pour les archives des 19 e et 20 e siècles (jusque vers 1950)

Modèle de plan de classement pour les archives des 19 e et 20 e siècles (jusque vers 1950) Département de la santé, des affaires sociales et de la culture Service de la culture Archives de l Etat du Valais Departement für Gesundheit, Soziales und Kultur Dienststelle für Kultur Staatsarchiv Wallis

Plus en détail

POLITIQUE TERRITORIALE EN FAVEUR DU HANDICAP ET DE L ACCESSIBILITE BILAN 2008-2013

POLITIQUE TERRITORIALE EN FAVEUR DU HANDICAP ET DE L ACCESSIBILITE BILAN 2008-2013 POLITIQUE TERRITORIALE EN FAVEUR DU HANDICAP ET DE L ACCESSIBILITE BILAN 2008-2013 LA LOI DU 11 FEVRIER 2005 1) Elle s adresse à tous, 2) Elle bénéficie à tous en matière d accessibilité, 3) Elle couvre

Plus en détail

SOMMAIRE. Jean-Claude Bergougnoux. Service communication

SOMMAIRE. Jean-Claude Bergougnoux. Service communication SOMMAIRE Tel : 05 56 38 50 50 Fax : 05 56 38 50 68 contact@artigues-pres-bordeaux.fr communication@artigues-pres-bordeaux.fr www.artigues-pres-bordeaux.fr Jean-Claude Bergougnoux Service communication

Plus en détail

Le Contrat Local de Santé pour les administrés de ma Commune. La 1ere Complémentaire Santé Communale clé en main

Le Contrat Local de Santé pour les administrés de ma Commune. La 1ere Complémentaire Santé Communale clé en main Le Contrat Local de Santé pour les administrés de ma Commune La 1ere Complémentaire Santé Communale clé en main D où vient l idée d une Mutuelle Communale? Aujourd hui 4,5 millions de français n ont pas

Plus en détail

SOlidarité ENfants FAmilles (SOL EN FA)

SOlidarité ENfants FAmilles (SOL EN FA) SOlidarité ENfants FAmilles (SOL EN FA) Toutes les demandes sont présentées de façon anonyme, aux membres de la Commission Sociale. La solidarité enfant : intervient en cas de décès Hors Service Commandé,

Plus en détail

Collège Robert Surcouf Saint Malo

Collège Robert Surcouf Saint Malo Collège Robert Surcouf Saint Malo S.E.G.P.A. Section d'enseignement Général et Professionnel Adapté Equipe enseignante Un directeur de SEGPA :M.FROSTIN 3 professeurs des écoles spécialisés (CAPSAIS ou

Plus en détail

Conseil Municipal du vendredi 6 novembre 2015 à 17 h 00. ----------------- Ordre du jour -----------------

Conseil Municipal du vendredi 6 novembre 2015 à 17 h 00. ----------------- Ordre du jour ----------------- Conseil Municipal du vendredi 6 novembre 2015 à 17 h 00 ----------------- Ordre du jour ----------------- Etat des décisions prises par Monsieur le Maire en application de la délibération du Conseil Municipal

Plus en détail

FINANCEMENT PARTICIPATIF : SUBVENTIONS D INVESTISSEMENT L HABITAT SAINT-CYR, HABITAT REGROUPÉ RENNAIS INNOVANT

FINANCEMENT PARTICIPATIF : SUBVENTIONS D INVESTISSEMENT L HABITAT SAINT-CYR, HABITAT REGROUPÉ RENNAIS INNOVANT FINANCEMENT PARTICIPATIF : SUBVENTIONS D INVESTISSEMENT L HABITAT SAINT-CYR, HABITAT REGROUPÉ RENNAIS INNOVANT L habitat regroupé Saint-Cyr pour personnes en situation de handicap moteur ou de handicap

Plus en détail

SCHEMA ACCUEIL HEBERGEMENT INSERTION

SCHEMA ACCUEIL HEBERGEMENT INSERTION SCHEMA ACCUEIL HEBERGEMENT INSERTION DU PAS-DE-CALAIS 2007-2012 2012 0 SCHEMA DEPARTEMENTAL ACCUEIL HEBERGEMENT INSERTION DU PAS-DE-CALAIS Préambule 4 Préambule Le présent document constitue le troisième

Plus en détail

STAYCITY R E S I d E n C E A f fa I R E S M A R S E I L L E

STAYCITY R E S I d E n C E A f fa I R E S M A R S E I L L E STAYCITY REsidence Affaires ARSEILLE ARSEILLE, UNE VILLE touristique TOURNÉE VERS L EUROPE 2 ème ville de France avec 1,5 million d habitants au niveau de l agglomération Plus de 5 millions de visiteurs

Plus en détail

Conception d une Charte graphique pour le Pays d Auge et d un mobilier de signalétique

Conception d une Charte graphique pour le Pays d Auge et d un mobilier de signalétique Cahier des charges Conception d une Charte graphique pour le Pays d Auge et d un mobilier de signalétique 1. OBJET DE LA MISE EN CONCURRENCE OBJET DU MARCHÉ Le présent marché concerne l assistance à maîtrise

Plus en détail

Notre région, mode d emploi

Notre région, mode d emploi 01 Notre région, mode d emploi Qui fait quoi dans la Région Franco-Valdo-Genevoise? Edition : Service des affaires extérieures du canton de Genève Responsables de la publication : A-K. Kolb, C. Rivière

Plus en détail

Bâtiment Infrastructures

Bâtiment Infrastructures 372 Bâtiment Infrastructures Le domaine fonctionnel Bâtiment Infrastructures regroupe les emplois relatifs à la conception, la maintenance et l exploitation des bâtiments, ouvrages et infrastructures dans

Plus en détail

1. Le Plan Climat d Alsace du Nord Nouvelles données et plan d actions

1. Le Plan Climat d Alsace du Nord Nouvelles données et plan d actions 1. Le Plan Climat d Alsace du Nord Nouvelles données et plan d actions 2. Comment impliquer les usagers de vos bâtiments publics dans les économies d énergie? Usagers des bâtiments publics, communes, partagez

Plus en détail

LOGEMENT SOCIAL. Politique régionale en matière de logement social

LOGEMENT SOCIAL. Politique régionale en matière de logement social LOGEMENT SOCIAL Politique régionale en matière de logement social 1 700 000 à 800 000 nouveaux arrivants à l horizon 2030 sur l ensemble de la région, Face à des enjeux prégnants soit un besoin prévisionnel

Plus en détail

APPEL A PROJETS POUR LE DEVELOPPEMENT DE PLANS SOLAIRES PHOTOVOLTAIQUES TERRITORIAUX, D ETABLISSEMENTS ET DE FILIERES

APPEL A PROJETS POUR LE DEVELOPPEMENT DE PLANS SOLAIRES PHOTOVOLTAIQUES TERRITORIAUX, D ETABLISSEMENTS ET DE FILIERES APPEL A PROJETS POUR LE DEVELOPPEMENT DE PLANS SOLAIRES PHOTOVOLTAIQUES TERRITORIAUX, D ETABLISSEMENTS ET DE FILIERES Délai de réponse : 1 ère tranche : 19 novembre 2009 2 ème tranche : 4 décembre 2009

Plus en détail

FICHE DE BONNE PRATIQUE

FICHE DE BONNE PRATIQUE FICHE DE BONNE PRATIQUE Programme d actions à l intention des jeunes exposés à la délinquance Action de remobilisation pour prévenir le basculement dans la délinquance PARCOURS CITOYEN Nature du porteur

Plus en détail

Hori r zon o n 2 016

Hori r zon o n 2 016 Horizon 2016 3 priorités, 14 actions PRIORITÉ 1 : développer l ingénierie touristique et l émergence de projets Action 1 a : accompagner les projets structurants inscrits au Pôle d Excellence Rurale Action

Plus en détail

RENOVATION/RESTAURATION DES ANCIENS ETABLISSEMENTS «BYRRH» sis rue Dieudonné Lefèvre 4 à 1120 Bruxelles

RENOVATION/RESTAURATION DES ANCIENS ETABLISSEMENTS «BYRRH» sis rue Dieudonné Lefèvre 4 à 1120 Bruxelles RENOVATION/RESTAURATION DES ANCIENS ETABLISSEMENTS «BYRRH» sis rue Dieudonné Lefèvre 4 à 1120 Bruxelles 1 1. Contexte urbanistique 1. Contexte urbanistique 1. Contexte urbanistique A côté de la zone d

Plus en détail

18 janvier 2012. de Riom Communauté. Contact : François Camé - www.etik-presse.com - info@etik-presse.com - 01 45 40 01 45

18 janvier 2012. de Riom Communauté. Contact : François Camé - www.etik-presse.com - info@etik-presse.com - 01 45 40 01 45 18 janvier 2012 de Riom Communauté Contact : François Camé - www.etik-presse.com - info@etik-presse.com - 01 45 40 01 45 UN PROJET DE TERRITOIRE A Un projet de territoire Une volonté politique Les élus

Plus en détail

Projet Educatif Territorial. Dossier de presse

Projet Educatif Territorial. Dossier de presse Projet Educatif Territorial Dossier de presse Vendredi 18 mars 2016 14h École élémentaire Victor Hugo Contact : Véronique Marizier-Bouhelier Directrice de la Communication et des Relations publiques Tél

Plus en détail

73 7311 01 Contributions directes 50 000,00. 74 74123 01 Dotation de solidarité urbaine -20 000,00

73 7311 01 Contributions directes 50 000,00. 74 74123 01 Dotation de solidarité urbaine -20 000,00 VILLE DE PLOEMEUR Service Financier Ref. EM BUDGET 2010 - DECISION MODIFICATIVE N 1 I - BUDGET PRINCIPAL FONCTIONNEMENT 023 01 Virement à la section d'investissement 45 000,00 73 7311 01 Contributions

Plus en détail

Appel à Candidature. Entrepreneur social

Appel à Candidature. Entrepreneur social Appel à Candidature Entrepreneur social «Etude de faisabilité et création d un espace de co-working sur la commune de Tournefeuille» 1) Eléments de contexte Depuis 2006, La Maison de l emploi et de la

Plus en détail

ASSEMBLEE DE CORSE REUNION DES 25 ET 26 AVRIL RAPPORT DE MONSIEUR LE PRESIDENT DU CONSEIL EXECUTIF

ASSEMBLEE DE CORSE REUNION DES 25 ET 26 AVRIL RAPPORT DE MONSIEUR LE PRESIDENT DU CONSEIL EXECUTIF COLLECTIVITE TERRITORIALE DE CORSE RAPPORT N 2013/O1/070 ASSEMBLEE DE CORSE 1 ERE SESSION ORDINAIRE DE 2013 REUNION DES 25 ET 26 AVRIL RAPPORT DE MONSIEUR LE PRESIDENT DU CONSEIL EXECUTIF SUBVENTIONNEMENT

Plus en détail

Le schéma départemental est un outil essentiel de prospective des politiques locales sociales et médicosociales.

Le schéma départemental est un outil essentiel de prospective des politiques locales sociales et médicosociales. Le schéma départemental est un outil essentiel de prospective des politiques locales sociales et médicosociales. Le Conseil Général du Cher a souhaité associer l ensemble des acteurs aux différentes étapes,

Plus en détail

PROJET. Un collectif au service des cantons : Albens / Aix nord / Aix centre / Aix sud

PROJET. Un collectif au service des cantons : Albens / Aix nord / Aix centre / Aix sud PROJET Un collectif au service des cantons : Albens / Aix nord / Aix centre / Aix sud Le mot des élus Créé en 2007, le collectif Atout-Jeunes est un regroupement de structures œuvrant pour l enfance et

Plus en détail

Serge DESLANDES, Président de la Communauté de Communes de Mortain NOVEA Projet de Territoire innovant en milieu rural. 1 www.novea.asso.

Serge DESLANDES, Président de la Communauté de Communes de Mortain NOVEA Projet de Territoire innovant en milieu rural. 1 www.novea.asso. Serge DESLANDES, Président de la Communauté de Communes de Mortain NOVEA Projet de Territoire innovant en milieu rural 1 www.novea.asso.fr NOVEA : Un projet innovant en milieu rural créé en 2006 1 H DE

Plus en détail

Agenda d Accessibilité Programmée (Ad AP) AD AP mode d emploi Accessibilité mode d emploi

Agenda d Accessibilité Programmée (Ad AP) AD AP mode d emploi Accessibilité mode d emploi Union des Églises protestantes d Alsace et de Lorraine Agenda d Accessibilité Programmée (Ad AP) AD AP mode d emploi Accessibilité mode d emploi Les documents indiqués en italique suivi d un astérisque

Plus en détail

CONVENTION de PARTENARIAT. Ville de Châlons-en-Champagne Office de Tourisme de Châlons-en-Champagne

CONVENTION de PARTENARIAT. Ville de Châlons-en-Champagne Office de Tourisme de Châlons-en-Champagne CONVENTION de PARTENARIAT Ville de Châlons-en-Champagne Office de Tourisme de Châlons-en-Champagne ENTRE : - La Ville de Châlons-en-Champagne représentée par son Député-Maire, Monsieur Bruno BOURG-BROC,

Plus en détail

C O M M U N I C A T I O N

C O M M U N I C A T I O N C O M M U N I C A T I O N Appui du Fonds d Encouragement Régional (FER) à la création de chambres d hôtes Monsieur le Président, Mesdames et Messieurs les Conseillers-ères, Début juin le comité de Pays-d

Plus en détail

Reperes & bons réflexes. Acheteurs publics, développez vos achats socialement responsables

Reperes & bons réflexes. Acheteurs publics, développez vos achats socialement responsables Reperes & bons réflexes Acheteurs publics, développez vos achats socialement responsables Achats publics socialement responsables : de quoi parle-t-on? Les achats socialement responsables se manifestent

Plus en détail

PROJET DE DELIBERATION EXPOSE DES MOTIFS

PROJET DE DELIBERATION EXPOSE DES MOTIFS DELEGATION A LA POLITIQUE DE LA VILLE ET A L INTEGRATION 2012 DPVI 152 - Subventions à 5 associations (15.385 euros) menant des actions au titre de la Politique de la Ville sur le Quartier de la Goutte

Plus en détail

Orientation des élèves de troisième intéressés par des études conduisant à des métiers du sanitaire et du social

Orientation des élèves de troisième intéressés par des études conduisant à des métiers du sanitaire et du social Orientation des élèves de troisième intéressés par des études conduisant à des métiers du sanitaire et du social Éléments d information à l intention des professeurs de Troisième À la rentrée 2011, le

Plus en détail

Département de l Isère Aides aux collectivités Dotation territoriale

Département de l Isère Aides aux collectivités Dotation territoriale Modalités de programmation des aides en dotation territoriale Territoire de Bièvre Valloire Validé en Conférence territoriale du 9 février 2015 Dans le cadre du règlement d intervention du Département

Plus en détail

Elections Municipales - 9 et 16 Mars 2008 ensemble, tout devient possible. Christophe ABSALON MAJORITÉ PRÉSIDENTIELLE

Elections Municipales - 9 et 16 Mars 2008 ensemble, tout devient possible. Christophe ABSALON MAJORITÉ PRÉSIDENTIELLE Elections Municipales - 9 et 16 Mars 2008 ensemble, tout devient possible Christophe ABSALON MAJORITÉ PRÉSIDENTIELLE LISTE D OUVERTURE POUR CHENNEVIERES L environnement sera une des priorités de notre

Plus en détail

Chaque candidat est laissé seul juge de ses capacités et aptitudes à s adapter au programme qu il aura choisi.

Chaque candidat est laissé seul juge de ses capacités et aptitudes à s adapter au programme qu il aura choisi. Rubrique Jobs et Stages du Contrat Qualité de L Office juin2009 RUBRIQUE «LES JOBS ET STAGES EN ENTREPRISE A L ETRANGER» DU CONTRAT QUALITE Jobs à l étranger Il s agit de programmes ayant pour but de se

Plus en détail

L incidence spatiale des politiques publiques

L incidence spatiale des politiques publiques Chaire Politiques publiques et durabilité PPD Prof. Peter Knoepfel Université d automne des acteurs politiques suisses Module 2 : enjeux de politique nationale - L incidence spatiale des politiques publiques

Plus en détail

AVIS D ATTRIBUTION (Autorisation d occupation temporaire du domaine public)

AVIS D ATTRIBUTION (Autorisation d occupation temporaire du domaine public) Page 1/7 AVIS D ATTRIBUTION (Autorisation d occupation temporaire du domaine public).a L avis d appel public à la concurrence a-t-il fait l objet d une publication? (1) OUI NON Si oui, références de publication

Plus en détail

COMMUNE DE MARCHAUX Département du Doubs

COMMUNE DE MARCHAUX Département du Doubs COMMUNE DE MARCHAUX Département du Doubs Séance de conseil municipal du 6 octobre 2015 A 20h Convocation : 30 septembre 2015 Président de séance : CORNE Patrick Secrétaire de séance : GROSJEAN Michel Conseillers

Plus en détail

PROCES-VERBAL DE LA SEANCE DU 06 NOVEMBRE 2014

PROCES-VERBAL DE LA SEANCE DU 06 NOVEMBRE 2014 PROCES-VERBAL DE LA SEANCE DU 06 NOVEMBRE 2014 L an deux mille quatorze, le six novembre, à vingt heures trente, le Conseil Municipal de la Commune de Bérus, dûment convoqué, s est réuni en séance ordinaire

Plus en détail

La Communauté d agglomération aide ses habitants à améliorer ou rénover leur habitat

La Communauté d agglomération aide ses habitants à améliorer ou rénover leur habitat Vendredi 22 janvier 2016 COMMUNIQUÉ DE PRESSE La Communauté d agglomération aide ses habitants à améliorer ou rénover leur habitat La Communauté d agglomération Saint-Dizier, Der & Blaise, engage un Programme

Plus en détail

André Noël CHAKER Bonne gouvernance dans le sport. Une étude européenne Conseil de l Europe. Voici un bref panorama de la situation en Europe.

André Noël CHAKER Bonne gouvernance dans le sport. Une étude européenne Conseil de l Europe. Voici un bref panorama de la situation en Europe. PANORAMA DE DIFFERENTS SYSTEMES DE GOUVERNANCE DU SPORT : QUELQUES EXEMPLES EUROPEENS Synthèse réalisée d après l étude d André Noël Chaker, Bonne gouvernance dans le sport. Une étude européenne, Edition

Plus en détail

ACCORD D ALGER POUR LA RESTAURATION DE LA PAIX, DE LA SECURITE ET DU DEVELOPPEMENT DANS LA REGION DE KIDAL

ACCORD D ALGER POUR LA RESTAURATION DE LA PAIX, DE LA SECURITE ET DU DEVELOPPEMENT DANS LA REGION DE KIDAL ACCORD D ALGER POUR LA RESTAURATION DE LA PAIX, DE LA SECURITE ET DU DEVELOPPEMENT DANS LA REGION DE KIDAL Réaffirmant notre attachement à la troisième République du Mali ; Réaffirmant également notre

Plus en détail