ACTUALISATION 2007 DU DIAGNOSTIC DE LA ZONE DE TERRITORIALISATION SPEL/CTEF «ARDECHE MERIDIONALE»

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ACTUALISATION 2007 DU DIAGNOSTIC DE LA ZONE DE TERRITORIALISATION SPEL/CTEF «ARDECHE MERIDIONALE»"

Transcription

1 SPEL Ardèche méridionale ACTUALISATION 2007 DU DIAGNOSTIC DE LA ZONE DE TERRITORIALISATION SPEL/CTEF «ARDECHE MERIDIONALE» Note de conjoncture octobre 07 INFOS ZTEF TERRITOIRE MDE/ structure porteuse CTEF : Maison de l emploi et de la formation de l Ardèche méridionale Elue pilote CTEF : Véronique LOUIS DDTEFP : Maurice TEYSSIER Coordonnateur EF/ animateur SPEL : Denis ROTIVAL Animateur CTEF : Christophe DEVENNE Population totale : Nombre d actifs : dont occupés : dont salariés : dont non-salariés : (RGP 99) Demandeurs d emploi (1,2,3):7 400 (ANPE 03/07) ACTUALISATION Emploi ASSEDIC (2006) En 2006, l économie ardéchoise a regagné 500 des 900 emplois perdus en 2005 (ceux-ci constituaient la baisse la plus forte depuis 20 ans), soit une évolution de +0,9%. La construction et les services aux entreprises ont compensé les disparitions de postes toujours importantes dans l industrie. Alors qu en 2005, l'ardèche méridionale suivait la tendance départementale et perdait également des emplois salariés, ce n est heureusement plus le cas en 2006 avec des emplois regagnés dans tous les bassins d emploi (Aubenas et ceux de la Vallée du Rhône) pour un total de près de 300 emplois (+1,6%). Evoluent positivement la construction, les services aux personnes, le commerce mais aussi les industries agricoles/ agro-alimentaires et de biens de consommation. Embauches URSSAF (2007) - La hausse majeure des déclarations uniques d embauche (DUE) amorcée depuis le second semestre 2006, se poursuit en Ardèche jusqu en septembre 2007 (+9,2% pour le premier semestre). Seul le mois de juin dénote une baisse de -2,8% (reliée avec la saison touristique perturbée par une mauvaise météo?) ; - L augmentation des DUE du Sud Ardèche est comparable sur le 1 er trimestre 2007 à celle de Rhône- Alpes (4,7% pour 4,9%) mais loin derrière celle de l Ardèche (13,2% pour la même période). On assiste par ailleurs, sur notre territoire, à un tassement des embauches dans la construction (à rapprocher de la baisse des prix de l immobilier) et à une poursuite de la hausse des services personnels domestiques. ANPE (2006/2007) Sur la période du 1 er juillet 2006 au 30 juin 2007, les offres d emplois traitées par l ANPE sur l Ardèche méridionale ont progressé de 6,3% (pour un total de offres) par rapport à la même période sur 2005/2006. Le volume des offres progresse toujours même si l on assiste à un léger tassement (l augmentation sur 12 mois était de 8,4% au trimestre précédent). De juin jusqu à août 2007, on assiste à une baisse des offres d emploi déposées à l ANPE en Ardèche (à confirmer en Ardèche méridionale lorsque les données seront disponibles à cette échelle). 1

2 Chômage ANPE/DDTEFP (2007) Le nombre de demandeurs d emploi de catégorie 1 est encore en légère baisse (notamment sur l agence d Aubenas, avec 0,85% en août 2007, et sur Bourg Saint Andéol, avec 6,37%) mais sur un rythme qui se ralentit nettement par rapport aux six mois précédents. Sur 3 années, la baisse est manifeste mais reste inférieure à celle de Rhône-Alpes. 30/09/ /12/ /03/ /06/ /09/ /12/ /03/ /06/ /09/ /12/ /03/ /06/2007 Evolution de la demande d emploi (catégorie 1) en fin de mois base 100 au : Ardèche méridionale Rhône-Alpes Métiers en tension (déc. 2006) Les métiers les plus en tension, sur la base des offres ANPE, sont ceux du bûcheronnage, de la métallurgie, les aide-agricoles, carreleurs, employés H/R et animateurs Public Femmes (CIDFF) Concernant le public informé sur la zone ZTEF, l âge s élève (21 % ont plus de 45 ans), les niveaux scolaires sont pour 41 % égal ou supérieur au niveau 4. Le niveau est plus élevé pour les femmes souhaitant créer une activité (56 % au moins de niveau 4) Concernant le public accompagné par le CIDFF : 16 % sont en emploi. Parmi celles qui travaillent il n y a que 21 % de CDI ; 47% sont en temps partiel contraint dont le tiers à moins d un mi temps. 40% ne sont pas inscrites à l ANPE ; 59 % ont plus de 5 ans d expérience professionnelle. Le CIDFF constate un niveau scolaire plus faible en zones de Montagne. Pour une partie du public des freins d accès à la formation ou à l emploi ont été identifiés : en tête les problèmes financiers, l insuffisance de formation, puis les difficultés de garde d enfants et les problématiques familiales. 15% ont des problèmes de mobilité. Travailleurs handicapés (CRDI Rhône-Alpes/www.handiplace.org) Le travailleur handicapé «type» est, en Ardèche méridionale, un homme (à 60,3%), demandeur d emploi de longue durée, inscrit à l ANPE, titulaire d un BEP ou d un CAP. Ajoutons que ce n est pas un jeune. Notons également que l Ardèche méridionale fait partie des 4 ZTEF en Rhône-Alpes dont le pourcentage de demandeurs d emploi handicapés dépasse 11,6% de la demande d emploi. En juin 2006 la demande d emploi handicapée (catégorie 1) connaissait, en Ardèche méridionale, une diminution (-8,1%) proche de celle qu elle connaissait en région (-11,9%). Ce n était déjà plus le cas en décembre 2006 où elle progressait à nouveau, légèrement, sur notre territoire (+1,6%) alors qu elle continuait sa décrue au niveau régional (-8,0%). Et même si la baisse reprend en juin 2007 (-5,8%), le différentiel avec l évolution régionale (-14,7%) est désormais de près de 9 points. Secteurs d activités Services aux personnes (DDTEFP) La progression des activités liées aux services aux personnes est plus forte en Ardèche qu elle ne l est en Rhône-Alpes, particulièrement sur l Ardèche méridionale tant en nombre d heures CESU, qu en nombre d établissements. Elle progresse également en effectif salariés et en offres d emploi enregistrées à l ANPE. En ce qui concerne l activité des prestataires, l Ardèche progresse tant en nombre de salariés qu en moyenne horaire mensuelle (elle passe de 65,5 h en janvier 2006 à près de 79 heures en août 2007). Et si l Ardèche méridionale progresse moins vite en termes de nombre de salariés, elle consolide leur activité. En effet, notre territoire rattrape son retard en terme de moyenne horaire (de 91 h à 76 h mensuelles sur le même intervalle). 2

3 Bâtiment (Conférence Economie/Emploi du Conseil Général - déc. 2006) «Dans le bassin d Aubenas, le potentiel de formation est considéré comme inférieur aux besoins en emploi principalement dans les domaines du bâtiment et des travaux publics où la demande de maçons demeure forte». A propos du CFA de LIVRON : «la liste d attente est longue» (FO) ; «des besoins dans le bâtiment en Ardèche méridionale» (AGEFOS PME) ; «un déplacement des jeunes jusqu au CFA malaisé» (MEDEF) ; «nécessité de mise en œuvre de formation BTP sur les territoires» (MEDEF et ANPE). Perspectives ASSEDIC (BMO 2007) projets de recrutement identifiés suite à l enquête des besoins de main d œuvre 2007 de l ASSEDIC sur le bassin d Aubenas. Ce volume place le bassin d Aubenas en tête des départements de l Ardèche, de la Drôme, de la Loire et du Rhône mais 56% de ces recrutements concernent des emplois saisonniers (38% pour l Ardèche). Par ailleurs, 42,5 % des recrutements sont jugés difficiles (45% pour l Ardèche). Ces difficultés concernent principalement l ensemble des métiers liés à la construction, les plombiers et chauffagistes qualifiés, le secteur des métiers de bouche et, à un degré moindre, les cuisiniers. Les 5 secteurs d activités dont les intentions d embauche sont les plus élevées (employés et agents de maîtrise de l'hôtellerie, agents d'entretien, caissiers/ ELS, cuisiniers, animateurs) totalisent à eux seuls 48% des intentions d embauches (il faut considérer les 10 premiers secteurs pour totaliser ce même ratio sur l ensemble du département). Ils concernent des emplois saisonniers à plus de 81%. Ce n est qu en 6 ème, 8 ème et 10 ème position que l on retrouve les premiers projets de recrutement non majoritairement saisonniers (respectivement : maçons qualifiés, aides à domicile/ assistantes maternelles et représentants/ VRP). Contribution à la démarche d anticipation liée à l espace CHAUVET (MDEF) Les effets économiques directs, induits par la fréquentation touristique accrue liée à l Espace de Restitution de la Grotte CHAUVET, peuvent probablement être contrariés par deux phénomènes. Le premier, bien identifié, est l effet siphon de la vallée du Rhône sur les circuits et les hébergements liés aux tours opérators. Vu la qualité des sites concernés (Pont du Gard, Avignon, Vaison-la-Romaine, Orange ) il sera bien difficile à l Ardèche de développer une offre complémentaire qui soit réellement concurrentielle sur ce type de fréquentation touristique. Néanmoins, l hôtellerie restauration locale bénéficiera de retombées économiques liées à une fréquentation touristique plus diffuse, dès lors qu elle saura s adapter aux exigences de cette nouvelle clientèle. Il s agit d anticiper et d accompagner ce développement, y compris sous l angle de l emploi et des compétences. Le second phénomène, moins conjoncturel, est lié à la situation socio-économique de l Ardèche méridionale. Les activités locales (dont les produits et services sont destinés à être consommés directement et sur place par les personnes présentes sur le territoire, qu elles y travaillent, résident en permanence ou occasionnellement) sont bien entendu cruciales pour accompagner le développement induit par l ERGC. Or celles-ci sont aujourd hui fragilisées par des facteurs structurels lourds : diminution de la population active, inflation immobilière et foncière, départ à la retraite d une génération entière d artisans et commerçants, précarisation et paupérisation d une partie de la population active, faiblesse des qualifications, manque d attractivité de certaines formations Un des mérites de la démarche d anticipation engagée autour de Chauvet pourrait être de mettre «en ordre de marche» l ensemble des acteurs concernés. Parler d une seule voix, coordonner les interventions, décider ensemble des quelques leviers c est très probablement la seule manière d agir pour maintenir, soutenir, aider à la transmission et à la formation des artisans, des commerçants, des associations de services, des structures sociales et culturelles, bref des emplois de base permettant à toutes les populations (résidentes ou touristiques) de vivre et de consommer sur le territoire. La dynamique engagée peut y contribuer, d autant plus qu elle associera toutes les composantes du territoire. Notons que sur le registre des emplois et des compétences, la Maison de l emploi et de la formation (MDEF) de l Ardèche méridionale peut constituer un cadre d action privilégié. Enfin, d autres effets économiques, plus indirects, peuvent être anticipés ou, plus exactement, projetés. Ils concernent, bien-sûr, les activités liées aux pratiques artistiques et culturelles, à la recherche et à l éducation. Ils peuvent également concerner les activités de production agro-alimentaires mais aussi les activités économiques liées au développement durable et soutenable. En effet, au delà de la prise en compte de ces préoccupations sur la réalisation de l ensemble des infrastructures, une vitrine technologique associée à l ERGC (sur la base des liens harmonieux qui unissaient les hommes de Chauvet à leur milieu naturel) permettrait probablement de dynamiser les secteurs des énergies alternatives (solaire, éolien, géothermie ) et de l éco-construction, en lien avec une politique de soutien des entreprises locales positionnées sur ces activités en Ardèche. Il s agira aussi de veiller au développement d un système de formation associé (ex : formations supérieures développées ou projetées par le CNAM, formations BTP, etc.). Pour finir, deux éléments méthodologiques : - une démarche prospective, de gestion prévisionnelle des emplois et des compétences à un niveau territorial, doit être engagée. Elle associera l ensemble des acteurs socio-économiques, y compris les partenaires sociaux. Elle précédera un plan d action territorial adapté (développement des compétences des actifs salariés et DE, diffusion des pratiques de GRH et d organisation du travail adaptées, mutualisation/ coopération, transfert des compétences, etc.) ; 3

4 - le soutien au développement endogène nécessite la mise en place de dispositifs originaux et spécifiques, s appuyant sur une démarche ascendante. Ce qui passe aussi par des actions de sensibilisation pour faciliter l appropriation par tous. Ces deux démarches nécessitent une ingénierie de projet adaptée. La MDEF de l Ardèche méridionale, associant aux interventions de l Etat et de la Région celles des collectivités locales (Pays, communautés de communes, communes), celles de l ANPE/ASSEDIC mais aussi celles des acteurs socio-économiques (CCI, CBE, Mission Locale, CIDFF, site de proximité ) est en capacité de jouer un rôle dans cette ingénierie spécifique. Evolution de l offre de service Emploi/Formation 2007 : expression des structures Mission Locale Moyenne Vallée du Rhône Centre Ardèche Pas d évolution notable de l offre de service et une répartition des publics en contact inchangée (F: 54%/ H: 46%; Niv 4 et +: 32%/ Niv 5: 33% / Niv 5bis, 6: 35%). Sur le territoire environ 700 jeunes en contact, le nombre de jeunes entrés en situation emploi devant représenter environ 36% et ceux entrés en situation formation devrait environ représenter 21%. «L analyse des publics et des freins à l emploi» diffusée durant le premier semestre 2007 est toujours d actualité. CIDFF 07 L information et l accompagnement vers la formation et l emploi du public féminin se poursuit sur les territoires suivants : Aubenas, Bourg St Andéol, Montagne (Le Béage/ Coucouron). L information et l accompagnement sur la création d activité par les femmes se développent avec sur ces 3 sites un accompagnement individuel. Par ailleurs : - information collective à Aubenas tous les trimestres - permanence téléphonique hebdomadaire expérimentale jusqu au 31 décembre 2007 dédiée aux personnes en congé parental (partenariat régional avec ANPE, MEDEF, CFDT ) - actions d élargissement des choix professionnels (module Voyez Large) mises en œuvre au sein des actions de formation INFREP, AIME.. - mise en place de «référents par secteur» internes : BTP Sanitaire et Social Agriculture et IAA Industries Pharmaceutiques Commerce de détail Transports Travail temporaire - accompagnement avec Pollen Scop d un groupe de femmes du quartier des Oliviers à Aubenas vers la création de leur propre activité en portage salarial. - mise en place dans le cadre de Leader + d une approche globale sur la Montagne : approche problématiques juridiques spécifiques à ce territoire (statuts matrimoniaux / patrimoine/ statuts des conjoints ), accompagnement à la création d activité, réflexions sur les rôles parentaux MIFE 07 Le passage à l échelle départementale a réduit l offre dans le sud Ardèche (suppression à Joyeuse). Les permanences de réception sont donc réparties globalement sur les mêmes lieux que les permanences du CIDFF et de la Mission locale d Aubenas. Ouverture de l Espace Envie d Entreprendre à Aubenas : cet espace dédié à la création d activité réunit : un espace documentaire dédié, un Espace BALISE, 2 salles de formation, le tout utilisable par nous et nos partenaires pour des actions spécifiques autour de la création Une plaquette d information a été co-élaborée avec nos partenaires de l Agefos PME pour diffusion dans toutes les entreprises locales La MIFE est Point relais Conseil VAE. Le public est par définition soit salarié, soit «salarié précaire» (DE de courte durée). Près de 8 % du public reçu a moins de 25 ans, et 18 % plus de 45 ans. Le niveau de formation est pour plus de la moitié supérieur au niveau 4. La demande principale porte sur la formation et la VAE. Nous pressentons sur 2007 une augmentation de la part des + de 45 ans. La difficulté d accès à la formation est très forte sur la partie ouest du territoire. La réponse en PSP n est pas toujours accessible pour les personnes en activité (horaires). Des demandes de plus en plus importantes des fonctionnaires (Etat et FPT) sur tout ce qui touche notamment à l accès à la formation Chambre d Agriculture de l Ardèche Axes stratégiques : - développer les compétences des actifs (et futurs actifs) agricoles et ruraux en lien avec les évolutions de leur environnement ; - développer l'emploi agricole sur le département et contribuer à améliorer les conditions de travail des agriculteurs et salariés agricoles Offre de service : au delà des missions classiques d orientation, concertation, veille-prospective, le Pôle Formation Emploi met l accent sur les actions suivantes : - mutualiser les ressources humaines : accompagnement à la création de Groupements d Employeurs dans le secteur agricole et secteurs associés type forêt paysage, appui aux services de remplacement ; - prestations d accompagnement individuel et/ou collectif des agriculteurs sur l organisation du travail ; - accompagner les employeurs et apprentis tout au long du contrat d apprentissage ; 4

5 - construire des parcours de formations dans le cadre des projets individuels ou collectifs des agriculteurs ainsi que des porteurs de projets à l installation (formations «de l idée au projet» et stage préparatoire à l installation) ; - identifier les besoins des salariés agricoles et favoriser leur accès à la formation - accompagner des projets collectifs sur l emploi, l accent étant mis sur fin 2007/2008 sur la problématique de l hébergement des saisonniers agricoles. - communiquer sur les métiers de l agriculture. Mission Locale de l Ardèche méridionale - Depuis 2005, la Mission locale a décliné des actions expérimentales prenant en compte les problématiques de ce public visé par le dispositif CIVIS en travaillant aussi bien le champ social que professionnel (action «Rassure-moi», «un pas de plus vers l autonomie», etc.). - Au regard du public le plus fragilisé, la Mission locale est à l initiative d une réflexion associant les partenaires socio-éducatif du territoire en vue d une coordination efficiente et/ou renforcée, ainsi que l élaboration d un outil ou action à expérimenter en direction de ces jeunes. - La Mission locale Ardèche Méridionale développe des permanences sur le quartier des Oliviers dans le cadre l accompagnement des jeunes ZUS. En parallèle, la réflexion ANRU nous amène à repérer des compétences et des aptitudes de ces jeunes et à veiller que ces compétences soient utilisées par les entreprises. - Notre réseau nous amène à développer et à créer des outils adaptés au diagnostic Formation ; travail permettant d une part d évaluer les besoins de la structure ; et d autre part pouvant contribuer à la réflexion menée dans le cadre du CTEF (groupes de travail). - La Mission locale Ardèche Méridionale à travers le dispositif Maison de la Saisonnalité adhère à l association nationale des Maisons des Saisonniers. Elle continue à sensibiliser les chefs d entreprise à la gestion des ressources humaines au travers la mise en œuvre de la «Charte Qualité». Maison de l Emploi et de la Formation de l Ardèche méridionale Soutenue par l Etat, la Région, le Pays, la CCI, les membres du SPE et de nombreuses collectivités locales (Aubenas, Vallon, Vals, CDC Bourg Saint Andéol, etc.) une Maison de l emploi et de la formation s est mise en place sur l Ardèche méridionale au cours du second trimestre Via cette MDEF, émerge une offre de service partenariale articulant les interventions d une Maison de l emploi, d un CTEF et d un SPEL. Pour des interventions mieux coordonnées et des effets de levier plus efficaces, cette offre de service a vocation à associer l offre de services de l ensemble des partenaires de la MDEF et à articuler les interventions du territoire autour de quelques axes forts. Merci également à l ASSEDIC, à Cap Emploi et au Conseil Général, pour leurs contributions. NB : ce travail de réactualisation du diagnostic fait une nouvelle fois apparaître la nécessité de se doter d un outil d observation permanent susceptible d analyser finement et de façon réactive les évolutions dans le temps et d effectuer les comparaisons tant intra territoriales que régionales. Il devrait être bâti en lien étroit avec les bases de données sur l économie de notre territoire. 5

EMPLOI ET FORMATION EN ARDECHE L Etat, la Région et les partenaires sociaux au plus près des besoins des citoyens et des entreprises

EMPLOI ET FORMATION EN ARDECHE L Etat, la Région et les partenaires sociaux au plus près des besoins des citoyens et des entreprises EMPLOI ET FORMATION EN ARDECHE L Etat, la Région et les partenaires sociaux au plus près des besoins des citoyens et des entreprises Conférence départementale Economie Emploi Formation, Mercredi 27 février

Plus en détail

CTEF SPE Drôme Ardèche Centre

CTEF SPE Drôme Ardèche Centre CTEF SPE Drôme Ardèche Centre Note stratégique Janvier 2015 1 I- Présentation de la ZTEF Drôme Ardèche Centre - Le contexte économique Nous notons une baisse continue de l emploi salarié depuis 2010 et

Plus en détail

CONTRATS D OBJECTIFS AVEC LES BRANCHES PROFESSIONNELLES

CONTRATS D OBJECTIFS AVEC LES BRANCHES PROFESSIONNELLES Point d étape à mi-parcours du PRDF Note spécifique CONTRATS D OBJECTIFS AVEC LES BRANCHES PROFESSIONNELLES Institué par la loi du 23 juillet 1987, le Contrat d objectifs de branche professionnelle est

Plus en détail

PLAN D ACTIONS ANNUEL 2008 CTEF DE L EST LYONNAIS

PLAN D ACTIONS ANNUEL 2008 CTEF DE L EST LYONNAIS PLAN D ACTIONS ANNUEL 2008 CTEF DE L EST LYONNAIS Enjeu 1 : Une meilleure prise en compte des données économiques du territoire au profit de la gestion locale de l emploi. Axes Objectifs Actions Poursuite

Plus en détail

Fiche Synthèse - Métier 2004

Fiche Synthèse - Métier 2004 Fiche Synthèse - Métier 2004 Cadres administratifs des secteurs privé et public ( FAP n 75) Points-clés : Les tensions et les demandes d emploi des personnes handicapées Le marché du travail L emploi Le

Plus en détail

Contrat de plan régional de développement des formations professionnelles mars 2011

Contrat de plan régional de développement des formations professionnelles mars 2011 Contrat de plan régional de développement des formations professionnelles mars 2011 S SECTORIELLES Les partenaires professionnels des contrats d objectifs bretons ont contribué à la préparation du CPRDF.

Plus en détail

NOTE. Les points clés du portrait de territoire 2012 de la ZTEF

NOTE. Les points clés du portrait de territoire 2012 de la ZTEF NOTE STRATEGIQUE 2013 2013 ZTEF Bugey Plaine de l Ain Côtière Document validé par le Comité stratégique du X-12-2012 Le comité stratégique de territoire de la ZTEF Bugey Plaine de l Ain Côtière s est engagé

Plus en détail

Schéma régional de développement du tourisme et des loisirs. [ pour un tourisme innovant et durable ]

Schéma régional de développement du tourisme et des loisirs. [ pour un tourisme innovant et durable ] Schéma régional de développement du tourisme et des loisirs [ pour un tourisme innovant et durable ] Sommaire Un véritable enjeu Construire un tourisme innovant et durable Engager une démarche participative

Plus en détail

Contexte et problématique de départ :

Contexte et problématique de départ : Défi 2 Pour une production et une consommation responsables Objectif 5 Promouvoir une gestion territoriale des emplois et des compétences à l échelle du Pays Action 10 Education permanente au Développement

Plus en détail

Une ville socialement responsable

Une ville socialement responsable Angoulême, une ville dynamique, attractive, apprenant et solidaire Une ville socialement responsable Des moyens nouveaux pour soutenir la recherche d emploi 5 objectifs : le soutien actif, la (re)motivation

Plus en détail

LA POLITIQUE DE FORMATION EN APPUI AU DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE EN REGION NORD PAS DE CALAIS

LA POLITIQUE DE FORMATION EN APPUI AU DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE EN REGION NORD PAS DE CALAIS LA POLITIQUE DE FORMATION EN APPUI AU DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE EN REGION NORD PAS DE CALAIS LA POLITIQUE de la FORMATION PROFESSIONNELLE et de l EDUCATION PERMANENTE S INSCRIT DANS LE CADRE DU DROIT A

Plus en détail

RESULTATS DE L ENQUÊTE SUR LES BESOINS DES TPE LOCALES EN MATIERE DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES

RESULTATS DE L ENQUÊTE SUR LES BESOINS DES TPE LOCALES EN MATIERE DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES RESULTATS DE L ENQUÊTE SUR LES BESOINS DES TPE LOCALES EN MATIERE DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES Document réalisé par Peter Ulrich, économiste Les membres du Service de proximité aux TPE : 1 Le contexte

Plus en détail

Repères & Analyses Enquête

Repères & Analyses Enquête Mai 2012 ETUDES ET STATISTIQUES Repères & Analyses Enquête Direction régionale Languedoc-Roussillon Besoins en Main d Oeuvre 2012 Chiffres clés 2012 15 130 projets de recrutement sur le département des

Plus en détail

Rapport pour la commission permanente du conseil régional. Présenté par Jean-Paul Huchon Président du conseil régional d'ile-de-france

Rapport pour la commission permanente du conseil régional. Présenté par Jean-Paul Huchon Président du conseil régional d'ile-de-france Rapport pour la commission permanente du conseil régional MAI 2011 Présenté par Jean-Paul Huchon Président du conseil régional d'ile-de-france SOUTIEN A L ASSOCIATION REGIONALE POUR L AMELIORATION

Plus en détail

La Maison du Transport :

La Maison du Transport : La Maison du Transport : Lieu d accueil des structures de représentation et services pour les entreprises de transport routier de la Loire Un syndicat professionnel : le cœur de métier FNTR LOIRE, déclinaison

Plus en détail

DANS LES ENTREPRISES DE SERVICES

DANS LES ENTREPRISES DE SERVICES VALORISER ET POURVOIR LES EMPLOIS DANS LES ENTREPRISES DE SERVICES À LA PERSONNE Découvrez les services de l ANPE pour fiabiliser vos recrutements Les Services Entreprises de l ANPE Il y a ceux qui pensent

Plus en détail

Secteurs et métiers en tension à Paris : éléments de cadrage

Secteurs et métiers en tension à Paris : éléments de cadrage Secteurs et métiers en tension à Paris : éléments de cadrage Réunion du Service Public de l Emploi Départemental (SPED) Séminaire de travail thématique Préfecture de la région d Île-de-France Préfecture

Plus en détail

L embauche et le maintien des ressources humaines en milieu rural : principales problématiques

L embauche et le maintien des ressources humaines en milieu rural : principales problématiques Emploi Québec Mauricie L embauche et le maintien des ressources humaines en milieu rural : principales problématiques Août 2003 Plan de la présentation Introduction : la toile de fond Le contexte économique

Plus en détail

ENQUETE BESOIN EN MAIN-D ŒUVRE 2012 Bassin de Saint Etienne

ENQUETE BESOIN EN MAIN-D ŒUVRE 2012 Bassin de Saint Etienne ENQUETE BESOIN EN MAIN-D ŒUVRE 2012 Bassin de Saint Etienne 6 804 projets de recrutement en 2012 1 Sommaire 1 L ESSENTIEL 2 LES METIERS PORTEURS 3 LES METIERS NON SAISONNIERS 4 LES METIERS DIFFICILES 5

Plus en détail

Contrat Territorial Emploi Formation Loire Sud

Contrat Territorial Emploi Formation Loire Sud Contrat Territorial Emploi Formation Loire Sud Présenté lors de l ITP du 26 novembre CTEF Loire Sud - Plan d actions - ITP 26 novembre 2009 1/13 Enjeu 1 : Favoriser l accès et le maintien dans l emploi

Plus en détail

«COHABITONS EN DROME» Hébergement partagé

«COHABITONS EN DROME» Hébergement partagé RECUEIL D EXPERIENCES : SERVICES AUX POPULATIONS EN MILIEU RURAL «COHABITONS EN DROME» Hébergement partagé INFORMATIONS : Territoire concerné : Département de la Drôme L ACTION Descriptif Le projet «Cohabitons

Plus en détail

SERVICE STATISTIQUES, ETUDES ET EVALUATIONS. Repères & analyses. Analyse sectorielle Hôtels, Cafés, Restaurants, Bars. Situation à fin décembre 2012

SERVICE STATISTIQUES, ETUDES ET EVALUATIONS. Repères & analyses. Analyse sectorielle Hôtels, Cafés, Restaurants, Bars. Situation à fin décembre 2012 Mars 2013 SERVICE STATISTIQUES, ETUDES ET EVALUATIONS Repères & analyses Analyse sectorielle Hôtels, Cafés, Restaurants, Bars Situation à fin décembre 20 Direction régionale Bretagne 20.170 demandeurs

Plus en détail

Développement économique et emploi

Développement économique et emploi Angers Loire Métropole Ville d Angers Développement économique et emploi Plan d actions territorial 2009 Sommaire I - Un plan d action territorial d urgence de soutien aux entreprises et à l emploi : Un

Plus en détail

MAISON DE L EMPLOI PERIGORD NORD

MAISON DE L EMPLOI PERIGORD NORD MAISON DE L EMPLOI PERIGORD NORD 2015 1 ORDRE DU JOUR Rapport d activité 2014 Les comptes 2014 Orientations & Budget prévisionnel 2015 Questions diverses 2 LE TERRITOIRE DE COMPETENCES 3 RAPPORT D'ACTIVITE

Plus en détail

Maison de l emploi de Sénart. «Club des développeurs économiques Seine et marnais» 15 mai 2008

Maison de l emploi de Sénart. «Club des développeurs économiques Seine et marnais» 15 mai 2008 Maison de l emploi de Sénart «Club des développeurs économiques Seine et marnais» 15 mai 2008 Historique En octobre 2004, Création de l association Sénart Développement, «pour traiter ensemble des questions

Plus en détail

ENQUETE BESOIN EN MAIN-D ŒUVRE 2012 Bassin de Vaulx Meyzieu. 2 429 projets de recrutement en 2012

ENQUETE BESOIN EN MAIN-D ŒUVRE 2012 Bassin de Vaulx Meyzieu. 2 429 projets de recrutement en 2012 ENQUETE BESOIN EN MAIN-D ŒUVRE 2012 Bassin de Vaulx Meyzieu 2 429 projets de recrutement en 2012 1 Sommaire 1 L ESSENTIEL 2 LES METIERS PORTEURS 3 LES METIERS NON SAISONNIERS 4 LES METIERS DIFFICILES 5

Plus en détail

La politique de l emploi des travailleurs handicapés au cœur des préoccupations du gouvernement pour favoriser leur inclusion sociale

La politique de l emploi des travailleurs handicapés au cœur des préoccupations du gouvernement pour favoriser leur inclusion sociale La politique de l emploi des travailleurs handicapés au cœur des préoccupations du gouvernement pour favoriser leur inclusion sociale Sommaire Chiffres clé : l emploi des travailleurs handicapés La politique

Plus en détail

Analyse des caractéristiques de la population des saisonniers et des besoins des différents acteurs

Analyse des caractéristiques de la population des saisonniers et des besoins des différents acteurs L ACTIVITÉ SAISONNIÈRE EN RHÔNE-ALPES Analyse des caractéristiques de la population des saisonniers et des besoins des différents acteurs Synthèse de l enquête realisée par Eficeo pour le Fongecif Rhône-Alpes

Plus en détail

OBSERVATOIRE RÉGIONAL

OBSERVATOIRE RÉGIONAL OBSERVATOIRE RÉGIONAL du Commerce de proximité : l emploi et la formation en Midi-Pyrénées Document de synthèse octobre 2015 Réalisé avec le soutien de La DIRECCTE Midi-Pyrénées et la contribution de :

Plus en détail

Les rencontres recrutement de Mont de Marsan Trouvez un emploi aujourd hui, découvrez votre métier de demain Jeudi 17 septembre 2015

Les rencontres recrutement de Mont de Marsan Trouvez un emploi aujourd hui, découvrez votre métier de demain Jeudi 17 septembre 2015 PRÉFET DES LANDES Les rencontres recrutement de Mont de Marsan Trouvez un emploi aujourd hui, découvrez votre métier de demain Jeudi 17 septembre 2015 1 La Huitième édition de ce forum organisé par les

Plus en détail

la taille des entreprises

la taille des entreprises 1 Contrat de génération : une mise en œuvre adaptée à la taille des entreprises Si le contrat de génération concerne toutes les entreprises, elles n ont pas toutes les mêmes leviers en matière d emploi,

Plus en détail

Accompagnement de la deuxième phase de la démarche de prospective territoriale «Savoie 2040»

Accompagnement de la deuxième phase de la démarche de prospective territoriale «Savoie 2040» Accompagnement de la deuxième phase de la démarche de prospective territoriale «Savoie 2040» 1 Programme de l après-midi 1. Pourquoi cette démarche? 2. Approche systémique de la Savoie 3. Les travaux en

Plus en détail

LES ACTEURS DU TERRITOIRE VOUS ACCOMPAGNENT DANS VOS PROJETS DE GPEC (Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences)

LES ACTEURS DU TERRITOIRE VOUS ACCOMPAGNENT DANS VOS PROJETS DE GPEC (Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences) LES ACTEURS DU TERRITOIRE VOUS ACCOMPAGNENT DANS VOS PROJETS DE GPEC (Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences) PRESENTATION DETAILLEE Mise à jour le 23 juin 2009 DISPOSITIFS D ACCOMPAGNEMENT

Plus en détail

La politique des Contrats de Développement Durable Rhône- Alpes

La politique des Contrats de Développement Durable Rhône- Alpes La politique des Contrats de Développement Durable Rhône- Alpes DPT - CDRA 29/06/2009 La politique des CDDRA c est : Une politique volontaire, propre à la Région Rhône-Alpes, qui date de 1993, Une politique

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE PLAN DE RELANCE DE L APPRENTISSAGE

DOSSIER DE PRESSE PLAN DE RELANCE DE L APPRENTISSAGE DOSSIER DE PRESSE PLAN DE RELANCE DE L APPRENTISSAGE Jeudi 25 juin 2015 Centre de Formation d Apprentis (CFA) d ANNONAY CONTACTS PRESSE : Cabinet du préfet Service Départemental de la Communication Interministérielle

Plus en détail

ENQUETE BESOINS EN MAIN-D ŒUVRE 2011 Bassin d Oullins

ENQUETE BESOINS EN MAIN-D ŒUVRE 2011 Bassin d Oullins ENQUETE BESOINS EN MAIN-D ŒUVRE 2011 Bassin d Oullins 2 675 projets de recrutement en 2011 Sommaire 1 L ESSENTIEL 2 LES METIERS PORTEURS 3 LES METIERS NON SAISONNIERS 4 LES METIERS DIFFICILES 5 LES METIERS

Plus en détail

L Artisanat rhônalpin

L Artisanat rhônalpin L Artisanat rhônalpin Enquête de conjoncture Édito du Président Fort de plus de 119 42 entreprises en Rhône- Alpes, l Artisanat représente 1 entreprise sur 4 de la Région. Présent dans les secteurs de

Plus en détail

Cahier des charges «Mission Placement à l'emploi / relation Entreprises»

Cahier des charges «Mission Placement à l'emploi / relation Entreprises» Cahier des charges «Mission Placement à l'emploi / relation Entreprises» Cf. Note de cadrage PLIE pour l année 2015 1 ORIENTATION GENERALE L'intégration à l'emploi est un des axes prioritaires énoncés

Plus en détail

GTEC secteur hôtellerie restauration tourisme

GTEC secteur hôtellerie restauration tourisme GTEC secteur hôtellerie restauration tourisme Contexte de l étude Cette étude s appuie sur des entretiens semi-directifs réalisés en face à face et/ou par téléphone. Dans certains cas le questionnaire

Plus en détail

Le plan d action du Projet Associatif 2015-2020

Le plan d action du Projet Associatif 2015-2020 Le plan d action du Projet Associatif 2015-2020 En complémentarité des fondamentaux, la Maison de l emploi a défini des priorités d actions répondant au diagnostic des groupes de travail sur : L offre

Plus en détail

Appel à proposition. Unité Territoriale 41. Cité Administrative Porte B 3ème étage 34, avenue Maunoury 41011 BLOIS CEDEX Téléphone : 02.54.55.85.

Appel à proposition. Unité Territoriale 41. Cité Administrative Porte B 3ème étage 34, avenue Maunoury 41011 BLOIS CEDEX Téléphone : 02.54.55.85. Appel à proposition «Convention THYSSEN Suivi des actions et prolongation du portage de l action de Gestion Territoriale des Emplois et des Compétences sur le vendômois secteur de l industrie» Unité Territoriale

Plus en détail

Information presse. + de 130 exposants INFORMATION PRESSE

Information presse. + de 130 exposants INFORMATION PRESSE Information presse + de 130 exposants 1 11 ème édition des Rendez-vous de l Emploi, de la formation et de la création d entreprise RENDEZ-VOUS A MÂCON vendredi edi 17 octobre 2014 de 9h à 17h PARC DES

Plus en détail

LES SERVICES A LA PERSONNE EN ARTOIS COMM.

LES SERVICES A LA PERSONNE EN ARTOIS COMM. LES SERVICES A LA PERSONNE EN ARTOIS COMM. Direction du Développement Economique et Emploi Artois Comm. Le 4 juin 2010 ARTOIS COMM. PRESENTATION D ARTOIS COMM. LES CARACTERISTIQUES DU TERRITOIRE : La Communauté

Plus en détail

! " ! "$ % & ' -. /! # 1

!  ! $ % & ' -. /! # 1 DÉCEMBRE 2007 " " " % ' )) +,. / 0 1 " % ' ) + ), + ) +. / 0. 1,, %2 ) +%2 " 3 4 1. 5 6 4 ), +., / 4. 7 4. 5 4., 4, Sommaire Préconisations pour une meilleure structuration des services aux personnes

Plus en détail

POUR LE DÉVELOPPEMENT DU TERRITOIRE D EST ENSEMBLE 2014-2017

POUR LE DÉVELOPPEMENT DU TERRITOIRE D EST ENSEMBLE 2014-2017 LE PACTE : un outil pragmatique et partenarial au service des habitants et des acteurs économiques POUR LE DÉVELOPPEMENT DU TERRITOIRE D EST ENSEMBLE 2014-2017 Depuis sa création Est Ensemble a fait du

Plus en détail

Notre métier : Vous accompagner dans votre Projet

Notre métier : Vous accompagner dans votre Projet Notre métier : Vous accompagner dans votre Projet Formation initiale en alternance (scolaire ou apprentissage) Formation continue FORMATION INITIALE > Bac Pro Bio Industries de Transformation Accéder x

Plus en détail

Enquête Besoins en Maind'Œuvre

Enquête Besoins en Maind'Œuvre ÉCLAIRAGES ET SYNTHÈSES REUNION Avril 2015 N 12 SOMMAIRE P2. Les établissements P3. Les métiers recherchés et les difficultés de recrutement P5. Les recrutements dans les associations et le secteur public

Plus en détail

Remontée des besoins des. 18 septembre 2012

Remontée des besoins des. 18 septembre 2012 Remontée des besoins des participants PLIE 18 septembre 2012 Contexte Economique Évolution du chômage (cat. ABC et A de juin 2011 à juin 2012) DEFM cat ABC juin 2012 Evolution sur un an DEFM cat A juin

Plus en détail

788 établissements ( + 22% entre 2007 et 2011) 40% des établissements emploient 1 ou plusieurs salariés Chiffres

788 établissements ( + 22% entre 2007 et 2011) 40% des établissements emploient 1 ou plusieurs salariés Chiffres Données de cadrage Terres de Lorraine Un secteur qui compte sur le territoire Terres de Lorraine 788 établissements ( + 22% entre 2007 et 2011) 40% des établissements emploient 1 ou plusieurs salariés

Plus en détail

C R C MIDI PYRÉNÉES. Midi-Quercy

C R C MIDI PYRÉNÉES. Midi-Quercy C R C MIDI PYRÉNÉES Maison de l emploi Développement durable De l analyse des marchés de la Construction Durable au diagnostic de la montée en compétence dans les métiers du Bâtiment et des ENR à l horizon

Plus en détail

La formation initiale

La formation initiale 1 La formation initiale Situation Lors du conseil de classe, les professeurs ont décidé de mon passage en Seconde mais je ne voulais pas continuer des études trop longues. Mon projet professionnel est

Plus en détail

CONTRIBUTION DU CESER

CONTRIBUTION DU CESER CONTRIBUTION DU CESER à l élaboration du Contrat de Plan Régional de Développement des Formations Professionnelles Cette contribution a été élaborée par la Commission «Éducation Formation» qui a tenu quatre

Plus en détail

Diagnostic sanitaire et social de la Haute-Garonne (hors territoire du Comminges)

Diagnostic sanitaire et social de la Haute-Garonne (hors territoire du Comminges) Diagnostic sanitaire et social de la Haute-Garonne (hors territoire du Comminges) Présentation du diagnostic territorial 2014 Ce document est un support de présentation, pour des informations plus complètes,

Plus en détail

LEADER... LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : UN OBJECTIF FORT : LEADER ACCOMPAGNE : LES 4 THÉMATIQUES : POUR VOUS ACCOMPAGNER

LEADER... LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : UN OBJECTIF FORT : LEADER ACCOMPAGNE : LES 4 THÉMATIQUES : POUR VOUS ACCOMPAGNER LE DISPOSITIF DE FINANCEMENT EUROPÉEN LEADER AU SERVICE DE L ATTRACTIVITÉ TERRITORIALE LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : Le programme LEADER est un outil au service de la mise en œuvre du projet de territoire

Plus en détail

Mutualisation des compétences

Mutualisation des compétences Premières Rencontres richesses humaines associatives 2 & 3 décembre 2014 ATELIER PROSPECTIF Mutualisation des compétences DEFINITIONS Mutualisation La mutualisation se définit comme la synergie entre deux

Plus en détail

Le contrat territorial emploi formation. Principes et modalités Très Grand valentinois 05.10.05

Le contrat territorial emploi formation. Principes et modalités Très Grand valentinois 05.10.05 Le contrat territorial emploi formation Principes et modalités Très Grand valentinois 05.10.05 Le PRE = 20 mesures, 3 volets L insertion professionnelle et le développement des compétences Le développement

Plus en détail

Document d analyse Edition janvier 2015

Document d analyse Edition janvier 2015 Les cahiers de l observatoire de la MdEF janvier 2015 Document d analyse Edition janvier 2015 Diagnostic ZTEF Grand Lyon Centre et Nord Cette nouvelle publication de l observatoire de la Maison de l Emploi

Plus en détail

I. Marché du travail et emploi salarié privé. Evolution du nombre de demandeurs d emploi (cat ABC) à fin octobre 2012. Oct. 2011 Oct.

I. Marché du travail et emploi salarié privé. Evolution du nombre de demandeurs d emploi (cat ABC) à fin octobre 2012. Oct. 2011 Oct. M a i s o n d e l E m p l o i L es Cahier s J a n v i e r 2 0 1 3 - N u m é r o 1 9 Avec la participation de : Ce cahier construit par et pour les acteurs de l Emploi, de la Formation et du Développement

Plus en détail

Diagnostic sanitaire et social du Lot

Diagnostic sanitaire et social du Lot Diagnostic sanitaire et social du Lot Présentation du diagnostic territorial 2014 Ce document est un support de présentation, pour des informations plus complètes, vous pouvez vous référer au diagnostic

Plus en détail

Fiche Synthèse - Métier 2004

Fiche Synthèse - Métier 2004 Fiche Synthèse - Métier 2004 Représentants ( FAP n 66) Points-clés : Les tensions et les demandes d emploi des personnes handicapées Le marché du travail L emploi Le chômage : caractéristiques des demandeurs

Plus en détail

DIAGNOSTIC TERRITORIAL POUR L EMPLOI ET LA FORMATION

DIAGNOSTIC TERRITORIAL POUR L EMPLOI ET LA FORMATION DIAGNOSTIC TERRITORIAL POUR L EMPLOI ET LA FORMATION PAYS D ANCENIS - 29 Ce diagnostic territorial pour l emploi et la formation vise à construire une vision partagée actualisée du Pays d'ancenis. Dans

Plus en détail

«Donnons envie aux entreprises de faire de la Formation continue à l Université!» (Stand D07) La formation continue à l Université Fiche expérience

«Donnons envie aux entreprises de faire de la Formation continue à l Université!» (Stand D07) La formation continue à l Université Fiche expérience «Donnons envie aux entreprises de faire de la Formation continue à l Université!» (Stand D07) La formation continue à l Université Fiche expérience UNIVERSITE PARIS 8 ENTREPRISE FNAIM Monter les salariés

Plus en détail

L ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE

L ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE L ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE SUR LA COMMUNAUTE D AGGLOMÉRATION PÔLE AZUR PROVENCE & LES COMMUNAUTES DE COMMUNES MONTS D AZUR ET TERRES DE SIAGNE. Avril 2010 POLE AZUR PROVENCE CA DU PAYS DE GRASSE 499

Plus en détail

DES OUTILS POUR SUIVRE ET ANTICIPER LES ÉVOLUTIONS DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS EN RHÔNE-ALPES

DES OUTILS POUR SUIVRE ET ANTICIPER LES ÉVOLUTIONS DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS EN RHÔNE-ALPES Rapport d activité 2011 CERA DES OUTILS POUR SUIVRE ET ANTICIPER LES ÉVOLUTIONS DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS EN RHÔNE-ALPES Version janvier 2012 ghkhkj h 2 CERA Observatoire régional du BTP Rapport

Plus en détail

Un nouveau souffle pour l alternance dans le Rhône! DOSSIER DE PRESSE. Conférence de presse de lancement du site www.vip-alternance.

Un nouveau souffle pour l alternance dans le Rhône! DOSSIER DE PRESSE. Conférence de presse de lancement du site www.vip-alternance. Un nouveau souffle pour l alternance dans le Rhône! DOSSIER DE PRESSE Conférence de presse de lancement du site www.vip-alternance.com Jeudi 6 mai 2010 à 9h30 MEDEF Lyon-Rhône 60 avenue Jean Mermoz 69008

Plus en détail

SYNTHESE ET ACTUALISATION DES DYNAMIQUES REMARQUABLES DU TERRITOIRE

SYNTHESE ET ACTUALISATION DES DYNAMIQUES REMARQUABLES DU TERRITOIRE LIVRET I SYNTHESE ET ACTUALISATION DES DYNAMIQUES REMARQUABLES DU TERRITOIRE 5 Sommaire I SYNTHESE page 5 II REACTUALISATION FEVRIER 2006 : DYNAMIQUES REMARQUABLES DU TERRITOIRE page 18 III DIAGNOSTIC

Plus en détail

Fiche Synthèse - Métier 2004

Fiche Synthèse - Métier 2004 : Métiers de la communication, de la publicité, de la documentation Fiche Synthèse - Métier 2004 Métiers de la communication, de la publicité, de la documentation (FAP n 84) Points-clés : Les tensions

Plus en détail

Observatoire Emploi Economie

Observatoire Emploi Economie Observatoire Emploi Economie Pays de Quimperlé Mardi 28 mai 2013 1 Contexte Demande de la COCOPAQ dans le cadre de sa stratégie de développement économique 1 er travail en observation Emploi-Economie de

Plus en détail

Jeunesse Loisirs Sport - Social

Jeunesse Loisirs Sport - Social Jeunesse Loisirs Sport - Social Renforcer les dynamiques de professionnalisation et de structuration des filières de la jeunesse, des loisirs, du sport et du social sur les territoires ruraux de la Région

Plus en détail

GESTION, ADMINISTRATION

GESTION, ADMINISTRATION GESTION, ADMINISTRATION A vec 73 5 emplois et 9,8 % des actifs, les métiers de la gestion et de l administration des entreprises constituent le troisième domaine professionnel dans la région, un rang identique

Plus en détail

Un impact fort, mais contrasté

Un impact fort, mais contrasté 6 TOURISME Le tourisme en chiffres Un impact fort, mais contrasté 13,6 milliards de chiffre d affaires, 2,7 milliards de valeur ajoutée. Il est toujours difficile de mesurer le poids économique de l activité

Plus en détail

30/10/2014. Thématique 2 «Je finance mon projet»

30/10/2014. Thématique 2 «Je finance mon projet» 1 Thématique 2 «Je finance mon projet» 3 2 Thématique 2 «Je finance mon projet» Le réseau Créo Vaucluse c est qui c est quoi? 30 structures spécialistes de l accompagnement des entrepreneurs (création,

Plus en détail

Anticipation des mutations, GTEC et appui aux entreprises : illustrations de pratiques

Anticipation des mutations, GTEC et appui aux entreprises : illustrations de pratiques Anticipation des mutations, GTEC et appui aux entreprises : illustrations de pratiques - La plate-forme emploi et mutations économiques du Boulonnais - L appui aux entreprises en difficulté (CR Limousin)

Plus en détail

Feuille de route régionale pour la promotion de la GPECT

Feuille de route régionale pour la promotion de la GPECT Feuille de route régionale pour la promotion de la GPECT ************ Introduction : Pourquoi cette feuille de route régionale? La promotion et le développement des démarches de GPECT se trouvent au cœur

Plus en détail

- L apprenti sera en alternance sur son lieu de travail et en formation à l ESSSE Lyon.

- L apprenti sera en alternance sur son lieu de travail et en formation à l ESSSE Lyon. SEPTEMBRE 2015 FORMATION EDUCATEUR DE JEUNES ENFANTS PAR APPRENTISSAGE ACCESSIBLE PAR LA SELECTION EJE VD (FORMATION INITIALE) via le CFA (Centre de Formation par l Apprentissage) de la SEPR (Sous réserve

Plus en détail

Diagnostic sur la relation emploi-formation dans le secteur de la Petite Enfance en région Midi- Pyrénées

Diagnostic sur la relation emploi-formation dans le secteur de la Petite Enfance en région Midi- Pyrénées Diagnostic sur la relation emploi-formation dans le secteur de la Petite Enfance en région Midi- Pyrénées Introduction Le secteur de la petite enfance couvre l activité de garde des enfants de 0 à 3 ans,

Plus en détail

Des inégalités face au chômage. Thème n 10 Demande d emploi. Observer Anticiper Adapter. Créer Développer Innover. Informer Accompagner Orienter

Des inégalités face au chômage. Thème n 10 Demande d emploi. Observer Anticiper Adapter. Créer Développer Innover. Informer Accompagner Orienter Observer, Anticiper, Adapter Observer Anticiper Adapter Informer Accompagner Orienter Créer Développer Innover Thème n 10 Demande d emploi Des inégalités face au chômage i n d i c a t e u r s Avril 2009

Plus en détail

PROJET SENIOR COMPETENCE. Présentation synthétique 1. L OBJECTIF DU PROJET...2 2. LE PARTENARIAT LOCAL ET TRANSNATIONAL...3

PROJET SENIOR COMPETENCE. Présentation synthétique 1. L OBJECTIF DU PROJET...2 2. LE PARTENARIAT LOCAL ET TRANSNATIONAL...3 PROJET SENIOR COMPETENCE Présentation synthétique 1. L OBJECTIF DU PROJET...2 2. LE PARTENARIAT LOCAL ET TRANSNATIONAL...3 3. ACTIONS ET CALENDRIER DU PROJET...5 3.1. ETAT DES LIEUX ET DIAGNOSTIC (1 ER

Plus en détail

1. La formation continue pour les demandeurs d emploi (financée par la Région, Pôle Emploi et l Etat)

1. La formation continue pour les demandeurs d emploi (financée par la Région, Pôle Emploi et l Etat) Identifier les mesures de formation proposées par la Région Rhône-Alpes Décembre 2009 PRINCIPES D ORGANISATION DES MESURES DE FORMATION CONTINUE On distingue deux niveaux dans la formation continue 1.

Plus en détail

Plan régional de soutien à l économie

Plan régional de soutien à l économie Plan régional de soutien à l économie Le 23 mars 2009 La crise financière mondiale qui s est déclarée à l été 2008 se double d une crise économique et sociale. L onde de choc de ce phénomène a des effets

Plus en détail

Pays de Retz Stratégie de développement économique. Cahier3. Emploi & Formation. octobre 2015

Pays de Retz Stratégie de développement économique. Cahier3. Emploi & Formation. octobre 2015 Pays de Retz Stratégie de développement économique Emploi & Formation octobre 2015 Cahier3 Édito Le syndicat mixte du SCoT (Schéma de Cohérence Territoriale) a décidé de conduire une étude de stratégie

Plus en détail

Fiche d appui pour la mobilisation en faveur du déploiement des emplois d'avenir

Fiche d appui pour la mobilisation en faveur du déploiement des emplois d'avenir Fiche d appui pour la mobilisation en faveur du déploiement des emplois d'avenir Votre forte mobilisation en faveur des emplois d avenir, durant ces derniers mois, a porté ses fruits, le cap des 50 000

Plus en détail

Résumé des actions de l Agenda 21

Résumé des actions de l Agenda 21 Résumé des actions de l Agenda 21 AXE 1: Vie locale et liens sociaux : leviers du vivre ensemble Renforcer les liens entres les habitants Action 1 : Créer un réseau social local Nous avons constaté une

Plus en détail

La Région débloque plus de 1,3 million d euros spécifiquement dédiés à des actions anti-crise pour la formation des salariés et des entreprises

La Région débloque plus de 1,3 million d euros spécifiquement dédiés à des actions anti-crise pour la formation des salariés et des entreprises mardi 22 septembre 2009 La Région débloque plus de 1,3 million d euros spécifiquement dédiés à des actions anti-crise pour la formation des salariés et des entreprises Baptiste MAUREL 04 67 22 80 35 ///

Plus en détail

Offres et besoins de formations : les enjeux en Nord-Pas de Calais

Offres et besoins de formations : les enjeux en Nord-Pas de Calais Offres et besoins de formations : les Vers une définition concertée des enjeux de développement des formations professionnelles en région Nord-pas de Calais Région Nord-Pas de Calais Mission d Appui aux

Plus en détail

Phase 1: Elaboration du diagnostic

Phase 1: Elaboration du diagnostic Élaboration du SCOT du Pays Santerre Haute Somme Phase 1: Elaboration du diagnostic Fiche N 3: Economie et commerce 1. Les grandes caractéristiques socio-économiques de la population La population active

Plus en détail

ZOOM. sur les métiers de la SANTÉ, ACTION SOCIALE, SERVICES ÀLA PERSONNE. Bilan 2014 Bretagne

ZOOM. sur les métiers de la SANTÉ, ACTION SOCIALE, SERVICES ÀLA PERSONNE. Bilan 2014 Bretagne ZOOM sur les métiers de la SANTÉ, ACTION SOCIALE, SERVICES ÀLA PERSONNE Bilan 2014 Bretagne SOMMAIRE 3 SYNTHÈSE 3 DONNÉES CLÉS 3 LA DEMANDE D EMPLOI 3 PRINCIPALES ÉVOLUTIONS 4 PROFIL DES DEMANDEURS D EMPLOI

Plus en détail

Chiffres Clés Juin 2015. Les personnes handicapées et l emploi

Chiffres Clés Juin 2015. Les personnes handicapées et l emploi Chiffres Clés Juin 2015 Les personnes handicapées et l emploi L OBLIGATION D EMPLOI En 2012, 100 300 établissements employaient 361 700 travailleurs handicapés. La loi fixe à tout établissement privé ou

Plus en détail

Les aides à l embauche des entreprises (avril 2014)

Les aides à l embauche des entreprises (avril 2014) Les aides à l embauche des entreprises (avril 2014) CATEGORIE AIDE CONDITIONS/MODALITES/FORMALITES EXONERATION/REDUCTION DE COTISATIONS SOCIALES Réduction générale de cotisations dite «FILLON» Réduction

Plus en détail

PARIS 18-19-20. Présentation du territoire

PARIS 18-19-20. Présentation du territoire Population totale du territoire 587 259 Présentation du territoire Poids dans le département 26,1% Nombre de communes 3 Source : Insee, RP2011 / exploitation principale Evolution de l'emploi salarié par

Plus en détail

Travaux d isolation et de finitions (peinture, revêtements, plâtrerie, ) Parc

Travaux d isolation et de finitions (peinture, revêtements, plâtrerie, ) Parc Activité Travaux d isolation et de finitions (peinture, revêtements, plâtrerie, ) Parc PNR Monts d Ardèche 1-Dynamique du marché Caractéristiques du secteur d activité et perspectives (au niveau national)

Plus en détail

PLEIN PHARE SUR LA CLAUSE SOCIALE

PLEIN PHARE SUR LA CLAUSE SOCIALE PLEIN PHARE SUR LA CLAUSE SOCIALE Un certain regard sur les résultats 2011 Ce guide est cofinancé par l Union Européenne Ce guide est cofinancé par l Union Européenne PLEIN PHARE SUR LA CLAUSE SOCIALE

Plus en détail

5 788 projets de recrutement en 2013

5 788 projets de recrutement en 2013 Repères & analyses Enquête besoin en main-d œuvre Bassin de Saint Etienne 5 788 projets de recrutement en 213 15,3 % des 6 952 établissements enquêtés dans le bassin de Saint Etienne envisagent de réaliser

Plus en détail

Convention-cadre nationale entre Pôle emploi et UNIFORMATION

Convention-cadre nationale entre Pôle emploi et UNIFORMATION CONVENTION Convention-cadre nationale entre Pôle emploi et UNIFORMATION POUR LE PLACEMENT, LE DEVELOPPEMENT DES COMPETENCES ET L ACCOMPAGNEMENT DES TRANSITIONS PROFESSIONNELLES DES DEMANDEURS D EMPLOI

Plus en détail

Ministère du travail (22 janvier 2013)

Ministère du travail (22 janvier 2013) Ministère du travail (22 janvier 2013) Les apports de l accord sur la sécurisation de l emploi Conformément aux engagements de la feuille de route sociale de juillet et en réponse au document d orientation

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3248 Convention collective nationale IDCC : 1512. PROMOTION IMMOBILIÈRE ACCORD

Plus en détail

Actions régionales expérimentales d accompagnement des mutations économiques pour les territoires, les filières ou les entreprises en Bretagne.

Actions régionales expérimentales d accompagnement des mutations économiques pour les territoires, les filières ou les entreprises en Bretagne. Actions régionales expérimentales d accompagnement des mutations économiques pour les territoires, les filières ou les entreprises en Bretagne. Préambule : L accompagnement des mutations économiques est

Plus en détail

La situation des demandeurs d emploi La demande d emploi augmente de près de 16% en un an

La situation des demandeurs d emploi La demande d emploi augmente de près de 16% en un an FEVRIER 2013 SANTE, ACTION SOCIALE, SOCIO- EDUCATIVE ET SOCIOCULTURELLE Situation au 31 décembre 2012 Les chiffres clés 3 638 demandeurs d emploi inscrits en catégorie ABC Soit 4% de la demande d emploi

Plus en détail

L obligation d emploi

L obligation d emploi L obligation d emploi 1 2 La réponse à l obligation d emploi dans le secteur privé La réponse à l obligation d emploi dans le secteur public La loi fixe à tout établissement privé ou public d au moins

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE CREATION, TRANSMISSION, FINANCEMENT : LA REGION ACCOMPAGNE LES ENTREPRENEURS À CHAQUE ETAPE

DOSSIER DE PRESSE CREATION, TRANSMISSION, FINANCEMENT : LA REGION ACCOMPAGNE LES ENTREPRENEURS À CHAQUE ETAPE DOSSIER DE PRESSE Contacts presse Région Rhône-Alpes Clémence CAPRON 04 26 73 49 57 06 87 56 05 48 + CREATION, TRANSMISSION, FINANCEMENT : LA REGION ACCOMPAGNE LES ENTREPRENEURS À CHAQUE ETAPE SALON DES

Plus en détail