ACTUALISATION 2007 DU DIAGNOSTIC DE LA ZONE DE TERRITORIALISATION SPEL/CTEF «ARDECHE MERIDIONALE»

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ACTUALISATION 2007 DU DIAGNOSTIC DE LA ZONE DE TERRITORIALISATION SPEL/CTEF «ARDECHE MERIDIONALE»"

Transcription

1 SPEL Ardèche méridionale ACTUALISATION 2007 DU DIAGNOSTIC DE LA ZONE DE TERRITORIALISATION SPEL/CTEF «ARDECHE MERIDIONALE» Note de conjoncture octobre 07 INFOS ZTEF TERRITOIRE MDE/ structure porteuse CTEF : Maison de l emploi et de la formation de l Ardèche méridionale Elue pilote CTEF : Véronique LOUIS DDTEFP : Maurice TEYSSIER Coordonnateur EF/ animateur SPEL : Denis ROTIVAL Animateur CTEF : Christophe DEVENNE Population totale : Nombre d actifs : dont occupés : dont salariés : dont non-salariés : (RGP 99) Demandeurs d emploi (1,2,3):7 400 (ANPE 03/07) ACTUALISATION Emploi ASSEDIC (2006) En 2006, l économie ardéchoise a regagné 500 des 900 emplois perdus en 2005 (ceux-ci constituaient la baisse la plus forte depuis 20 ans), soit une évolution de +0,9%. La construction et les services aux entreprises ont compensé les disparitions de postes toujours importantes dans l industrie. Alors qu en 2005, l'ardèche méridionale suivait la tendance départementale et perdait également des emplois salariés, ce n est heureusement plus le cas en 2006 avec des emplois regagnés dans tous les bassins d emploi (Aubenas et ceux de la Vallée du Rhône) pour un total de près de 300 emplois (+1,6%). Evoluent positivement la construction, les services aux personnes, le commerce mais aussi les industries agricoles/ agro-alimentaires et de biens de consommation. Embauches URSSAF (2007) - La hausse majeure des déclarations uniques d embauche (DUE) amorcée depuis le second semestre 2006, se poursuit en Ardèche jusqu en septembre 2007 (+9,2% pour le premier semestre). Seul le mois de juin dénote une baisse de -2,8% (reliée avec la saison touristique perturbée par une mauvaise météo?) ; - L augmentation des DUE du Sud Ardèche est comparable sur le 1 er trimestre 2007 à celle de Rhône- Alpes (4,7% pour 4,9%) mais loin derrière celle de l Ardèche (13,2% pour la même période). On assiste par ailleurs, sur notre territoire, à un tassement des embauches dans la construction (à rapprocher de la baisse des prix de l immobilier) et à une poursuite de la hausse des services personnels domestiques. ANPE (2006/2007) Sur la période du 1 er juillet 2006 au 30 juin 2007, les offres d emplois traitées par l ANPE sur l Ardèche méridionale ont progressé de 6,3% (pour un total de offres) par rapport à la même période sur 2005/2006. Le volume des offres progresse toujours même si l on assiste à un léger tassement (l augmentation sur 12 mois était de 8,4% au trimestre précédent). De juin jusqu à août 2007, on assiste à une baisse des offres d emploi déposées à l ANPE en Ardèche (à confirmer en Ardèche méridionale lorsque les données seront disponibles à cette échelle). 1

2 Chômage ANPE/DDTEFP (2007) Le nombre de demandeurs d emploi de catégorie 1 est encore en légère baisse (notamment sur l agence d Aubenas, avec 0,85% en août 2007, et sur Bourg Saint Andéol, avec 6,37%) mais sur un rythme qui se ralentit nettement par rapport aux six mois précédents. Sur 3 années, la baisse est manifeste mais reste inférieure à celle de Rhône-Alpes. 30/09/ /12/ /03/ /06/ /09/ /12/ /03/ /06/ /09/ /12/ /03/ /06/2007 Evolution de la demande d emploi (catégorie 1) en fin de mois base 100 au : Ardèche méridionale Rhône-Alpes Métiers en tension (déc. 2006) Les métiers les plus en tension, sur la base des offres ANPE, sont ceux du bûcheronnage, de la métallurgie, les aide-agricoles, carreleurs, employés H/R et animateurs Public Femmes (CIDFF) Concernant le public informé sur la zone ZTEF, l âge s élève (21 % ont plus de 45 ans), les niveaux scolaires sont pour 41 % égal ou supérieur au niveau 4. Le niveau est plus élevé pour les femmes souhaitant créer une activité (56 % au moins de niveau 4) Concernant le public accompagné par le CIDFF : 16 % sont en emploi. Parmi celles qui travaillent il n y a que 21 % de CDI ; 47% sont en temps partiel contraint dont le tiers à moins d un mi temps. 40% ne sont pas inscrites à l ANPE ; 59 % ont plus de 5 ans d expérience professionnelle. Le CIDFF constate un niveau scolaire plus faible en zones de Montagne. Pour une partie du public des freins d accès à la formation ou à l emploi ont été identifiés : en tête les problèmes financiers, l insuffisance de formation, puis les difficultés de garde d enfants et les problématiques familiales. 15% ont des problèmes de mobilité. Travailleurs handicapés (CRDI Rhône-Alpes/www.handiplace.org) Le travailleur handicapé «type» est, en Ardèche méridionale, un homme (à 60,3%), demandeur d emploi de longue durée, inscrit à l ANPE, titulaire d un BEP ou d un CAP. Ajoutons que ce n est pas un jeune. Notons également que l Ardèche méridionale fait partie des 4 ZTEF en Rhône-Alpes dont le pourcentage de demandeurs d emploi handicapés dépasse 11,6% de la demande d emploi. En juin 2006 la demande d emploi handicapée (catégorie 1) connaissait, en Ardèche méridionale, une diminution (-8,1%) proche de celle qu elle connaissait en région (-11,9%). Ce n était déjà plus le cas en décembre 2006 où elle progressait à nouveau, légèrement, sur notre territoire (+1,6%) alors qu elle continuait sa décrue au niveau régional (-8,0%). Et même si la baisse reprend en juin 2007 (-5,8%), le différentiel avec l évolution régionale (-14,7%) est désormais de près de 9 points. Secteurs d activités Services aux personnes (DDTEFP) La progression des activités liées aux services aux personnes est plus forte en Ardèche qu elle ne l est en Rhône-Alpes, particulièrement sur l Ardèche méridionale tant en nombre d heures CESU, qu en nombre d établissements. Elle progresse également en effectif salariés et en offres d emploi enregistrées à l ANPE. En ce qui concerne l activité des prestataires, l Ardèche progresse tant en nombre de salariés qu en moyenne horaire mensuelle (elle passe de 65,5 h en janvier 2006 à près de 79 heures en août 2007). Et si l Ardèche méridionale progresse moins vite en termes de nombre de salariés, elle consolide leur activité. En effet, notre territoire rattrape son retard en terme de moyenne horaire (de 91 h à 76 h mensuelles sur le même intervalle). 2

3 Bâtiment (Conférence Economie/Emploi du Conseil Général - déc. 2006) «Dans le bassin d Aubenas, le potentiel de formation est considéré comme inférieur aux besoins en emploi principalement dans les domaines du bâtiment et des travaux publics où la demande de maçons demeure forte». A propos du CFA de LIVRON : «la liste d attente est longue» (FO) ; «des besoins dans le bâtiment en Ardèche méridionale» (AGEFOS PME) ; «un déplacement des jeunes jusqu au CFA malaisé» (MEDEF) ; «nécessité de mise en œuvre de formation BTP sur les territoires» (MEDEF et ANPE). Perspectives ASSEDIC (BMO 2007) projets de recrutement identifiés suite à l enquête des besoins de main d œuvre 2007 de l ASSEDIC sur le bassin d Aubenas. Ce volume place le bassin d Aubenas en tête des départements de l Ardèche, de la Drôme, de la Loire et du Rhône mais 56% de ces recrutements concernent des emplois saisonniers (38% pour l Ardèche). Par ailleurs, 42,5 % des recrutements sont jugés difficiles (45% pour l Ardèche). Ces difficultés concernent principalement l ensemble des métiers liés à la construction, les plombiers et chauffagistes qualifiés, le secteur des métiers de bouche et, à un degré moindre, les cuisiniers. Les 5 secteurs d activités dont les intentions d embauche sont les plus élevées (employés et agents de maîtrise de l'hôtellerie, agents d'entretien, caissiers/ ELS, cuisiniers, animateurs) totalisent à eux seuls 48% des intentions d embauches (il faut considérer les 10 premiers secteurs pour totaliser ce même ratio sur l ensemble du département). Ils concernent des emplois saisonniers à plus de 81%. Ce n est qu en 6 ème, 8 ème et 10 ème position que l on retrouve les premiers projets de recrutement non majoritairement saisonniers (respectivement : maçons qualifiés, aides à domicile/ assistantes maternelles et représentants/ VRP). Contribution à la démarche d anticipation liée à l espace CHAUVET (MDEF) Les effets économiques directs, induits par la fréquentation touristique accrue liée à l Espace de Restitution de la Grotte CHAUVET, peuvent probablement être contrariés par deux phénomènes. Le premier, bien identifié, est l effet siphon de la vallée du Rhône sur les circuits et les hébergements liés aux tours opérators. Vu la qualité des sites concernés (Pont du Gard, Avignon, Vaison-la-Romaine, Orange ) il sera bien difficile à l Ardèche de développer une offre complémentaire qui soit réellement concurrentielle sur ce type de fréquentation touristique. Néanmoins, l hôtellerie restauration locale bénéficiera de retombées économiques liées à une fréquentation touristique plus diffuse, dès lors qu elle saura s adapter aux exigences de cette nouvelle clientèle. Il s agit d anticiper et d accompagner ce développement, y compris sous l angle de l emploi et des compétences. Le second phénomène, moins conjoncturel, est lié à la situation socio-économique de l Ardèche méridionale. Les activités locales (dont les produits et services sont destinés à être consommés directement et sur place par les personnes présentes sur le territoire, qu elles y travaillent, résident en permanence ou occasionnellement) sont bien entendu cruciales pour accompagner le développement induit par l ERGC. Or celles-ci sont aujourd hui fragilisées par des facteurs structurels lourds : diminution de la population active, inflation immobilière et foncière, départ à la retraite d une génération entière d artisans et commerçants, précarisation et paupérisation d une partie de la population active, faiblesse des qualifications, manque d attractivité de certaines formations Un des mérites de la démarche d anticipation engagée autour de Chauvet pourrait être de mettre «en ordre de marche» l ensemble des acteurs concernés. Parler d une seule voix, coordonner les interventions, décider ensemble des quelques leviers c est très probablement la seule manière d agir pour maintenir, soutenir, aider à la transmission et à la formation des artisans, des commerçants, des associations de services, des structures sociales et culturelles, bref des emplois de base permettant à toutes les populations (résidentes ou touristiques) de vivre et de consommer sur le territoire. La dynamique engagée peut y contribuer, d autant plus qu elle associera toutes les composantes du territoire. Notons que sur le registre des emplois et des compétences, la Maison de l emploi et de la formation (MDEF) de l Ardèche méridionale peut constituer un cadre d action privilégié. Enfin, d autres effets économiques, plus indirects, peuvent être anticipés ou, plus exactement, projetés. Ils concernent, bien-sûr, les activités liées aux pratiques artistiques et culturelles, à la recherche et à l éducation. Ils peuvent également concerner les activités de production agro-alimentaires mais aussi les activités économiques liées au développement durable et soutenable. En effet, au delà de la prise en compte de ces préoccupations sur la réalisation de l ensemble des infrastructures, une vitrine technologique associée à l ERGC (sur la base des liens harmonieux qui unissaient les hommes de Chauvet à leur milieu naturel) permettrait probablement de dynamiser les secteurs des énergies alternatives (solaire, éolien, géothermie ) et de l éco-construction, en lien avec une politique de soutien des entreprises locales positionnées sur ces activités en Ardèche. Il s agira aussi de veiller au développement d un système de formation associé (ex : formations supérieures développées ou projetées par le CNAM, formations BTP, etc.). Pour finir, deux éléments méthodologiques : - une démarche prospective, de gestion prévisionnelle des emplois et des compétences à un niveau territorial, doit être engagée. Elle associera l ensemble des acteurs socio-économiques, y compris les partenaires sociaux. Elle précédera un plan d action territorial adapté (développement des compétences des actifs salariés et DE, diffusion des pratiques de GRH et d organisation du travail adaptées, mutualisation/ coopération, transfert des compétences, etc.) ; 3

4 - le soutien au développement endogène nécessite la mise en place de dispositifs originaux et spécifiques, s appuyant sur une démarche ascendante. Ce qui passe aussi par des actions de sensibilisation pour faciliter l appropriation par tous. Ces deux démarches nécessitent une ingénierie de projet adaptée. La MDEF de l Ardèche méridionale, associant aux interventions de l Etat et de la Région celles des collectivités locales (Pays, communautés de communes, communes), celles de l ANPE/ASSEDIC mais aussi celles des acteurs socio-économiques (CCI, CBE, Mission Locale, CIDFF, site de proximité ) est en capacité de jouer un rôle dans cette ingénierie spécifique. Evolution de l offre de service Emploi/Formation 2007 : expression des structures Mission Locale Moyenne Vallée du Rhône Centre Ardèche Pas d évolution notable de l offre de service et une répartition des publics en contact inchangée (F: 54%/ H: 46%; Niv 4 et +: 32%/ Niv 5: 33% / Niv 5bis, 6: 35%). Sur le territoire environ 700 jeunes en contact, le nombre de jeunes entrés en situation emploi devant représenter environ 36% et ceux entrés en situation formation devrait environ représenter 21%. «L analyse des publics et des freins à l emploi» diffusée durant le premier semestre 2007 est toujours d actualité. CIDFF 07 L information et l accompagnement vers la formation et l emploi du public féminin se poursuit sur les territoires suivants : Aubenas, Bourg St Andéol, Montagne (Le Béage/ Coucouron). L information et l accompagnement sur la création d activité par les femmes se développent avec sur ces 3 sites un accompagnement individuel. Par ailleurs : - information collective à Aubenas tous les trimestres - permanence téléphonique hebdomadaire expérimentale jusqu au 31 décembre 2007 dédiée aux personnes en congé parental (partenariat régional avec ANPE, MEDEF, CFDT ) - actions d élargissement des choix professionnels (module Voyez Large) mises en œuvre au sein des actions de formation INFREP, AIME.. - mise en place de «référents par secteur» internes : BTP Sanitaire et Social Agriculture et IAA Industries Pharmaceutiques Commerce de détail Transports Travail temporaire - accompagnement avec Pollen Scop d un groupe de femmes du quartier des Oliviers à Aubenas vers la création de leur propre activité en portage salarial. - mise en place dans le cadre de Leader + d une approche globale sur la Montagne : approche problématiques juridiques spécifiques à ce territoire (statuts matrimoniaux / patrimoine/ statuts des conjoints ), accompagnement à la création d activité, réflexions sur les rôles parentaux MIFE 07 Le passage à l échelle départementale a réduit l offre dans le sud Ardèche (suppression à Joyeuse). Les permanences de réception sont donc réparties globalement sur les mêmes lieux que les permanences du CIDFF et de la Mission locale d Aubenas. Ouverture de l Espace Envie d Entreprendre à Aubenas : cet espace dédié à la création d activité réunit : un espace documentaire dédié, un Espace BALISE, 2 salles de formation, le tout utilisable par nous et nos partenaires pour des actions spécifiques autour de la création Une plaquette d information a été co-élaborée avec nos partenaires de l Agefos PME pour diffusion dans toutes les entreprises locales La MIFE est Point relais Conseil VAE. Le public est par définition soit salarié, soit «salarié précaire» (DE de courte durée). Près de 8 % du public reçu a moins de 25 ans, et 18 % plus de 45 ans. Le niveau de formation est pour plus de la moitié supérieur au niveau 4. La demande principale porte sur la formation et la VAE. Nous pressentons sur 2007 une augmentation de la part des + de 45 ans. La difficulté d accès à la formation est très forte sur la partie ouest du territoire. La réponse en PSP n est pas toujours accessible pour les personnes en activité (horaires). Des demandes de plus en plus importantes des fonctionnaires (Etat et FPT) sur tout ce qui touche notamment à l accès à la formation Chambre d Agriculture de l Ardèche Axes stratégiques : - développer les compétences des actifs (et futurs actifs) agricoles et ruraux en lien avec les évolutions de leur environnement ; - développer l'emploi agricole sur le département et contribuer à améliorer les conditions de travail des agriculteurs et salariés agricoles Offre de service : au delà des missions classiques d orientation, concertation, veille-prospective, le Pôle Formation Emploi met l accent sur les actions suivantes : - mutualiser les ressources humaines : accompagnement à la création de Groupements d Employeurs dans le secteur agricole et secteurs associés type forêt paysage, appui aux services de remplacement ; - prestations d accompagnement individuel et/ou collectif des agriculteurs sur l organisation du travail ; - accompagner les employeurs et apprentis tout au long du contrat d apprentissage ; 4

5 - construire des parcours de formations dans le cadre des projets individuels ou collectifs des agriculteurs ainsi que des porteurs de projets à l installation (formations «de l idée au projet» et stage préparatoire à l installation) ; - identifier les besoins des salariés agricoles et favoriser leur accès à la formation - accompagner des projets collectifs sur l emploi, l accent étant mis sur fin 2007/2008 sur la problématique de l hébergement des saisonniers agricoles. - communiquer sur les métiers de l agriculture. Mission Locale de l Ardèche méridionale - Depuis 2005, la Mission locale a décliné des actions expérimentales prenant en compte les problématiques de ce public visé par le dispositif CIVIS en travaillant aussi bien le champ social que professionnel (action «Rassure-moi», «un pas de plus vers l autonomie», etc.). - Au regard du public le plus fragilisé, la Mission locale est à l initiative d une réflexion associant les partenaires socio-éducatif du territoire en vue d une coordination efficiente et/ou renforcée, ainsi que l élaboration d un outil ou action à expérimenter en direction de ces jeunes. - La Mission locale Ardèche Méridionale développe des permanences sur le quartier des Oliviers dans le cadre l accompagnement des jeunes ZUS. En parallèle, la réflexion ANRU nous amène à repérer des compétences et des aptitudes de ces jeunes et à veiller que ces compétences soient utilisées par les entreprises. - Notre réseau nous amène à développer et à créer des outils adaptés au diagnostic Formation ; travail permettant d une part d évaluer les besoins de la structure ; et d autre part pouvant contribuer à la réflexion menée dans le cadre du CTEF (groupes de travail). - La Mission locale Ardèche Méridionale à travers le dispositif Maison de la Saisonnalité adhère à l association nationale des Maisons des Saisonniers. Elle continue à sensibiliser les chefs d entreprise à la gestion des ressources humaines au travers la mise en œuvre de la «Charte Qualité». Maison de l Emploi et de la Formation de l Ardèche méridionale Soutenue par l Etat, la Région, le Pays, la CCI, les membres du SPE et de nombreuses collectivités locales (Aubenas, Vallon, Vals, CDC Bourg Saint Andéol, etc.) une Maison de l emploi et de la formation s est mise en place sur l Ardèche méridionale au cours du second trimestre Via cette MDEF, émerge une offre de service partenariale articulant les interventions d une Maison de l emploi, d un CTEF et d un SPEL. Pour des interventions mieux coordonnées et des effets de levier plus efficaces, cette offre de service a vocation à associer l offre de services de l ensemble des partenaires de la MDEF et à articuler les interventions du territoire autour de quelques axes forts. Merci également à l ASSEDIC, à Cap Emploi et au Conseil Général, pour leurs contributions. NB : ce travail de réactualisation du diagnostic fait une nouvelle fois apparaître la nécessité de se doter d un outil d observation permanent susceptible d analyser finement et de façon réactive les évolutions dans le temps et d effectuer les comparaisons tant intra territoriales que régionales. Il devrait être bâti en lien étroit avec les bases de données sur l économie de notre territoire. 5

CONTRIBUTION DU CESER

CONTRIBUTION DU CESER CONTRIBUTION DU CESER à l élaboration du Contrat de Plan Régional de Développement des Formations Professionnelles Cette contribution a été élaborée par la Commission «Éducation Formation» qui a tenu quatre

Plus en détail

ENQUETE BESOIN EN MAIN-D ŒUVRE 2012 Bassin de Saint Etienne

ENQUETE BESOIN EN MAIN-D ŒUVRE 2012 Bassin de Saint Etienne ENQUETE BESOIN EN MAIN-D ŒUVRE 2012 Bassin de Saint Etienne 6 804 projets de recrutement en 2012 1 Sommaire 1 L ESSENTIEL 2 LES METIERS PORTEURS 3 LES METIERS NON SAISONNIERS 4 LES METIERS DIFFICILES 5

Plus en détail

DIAGNOSTIC TERRITORIAL POUR L EMPLOI ET LA FORMATION

DIAGNOSTIC TERRITORIAL POUR L EMPLOI ET LA FORMATION DIAGNOSTIC TERRITORIAL POUR L EMPLOI ET LA FORMATION PAYS D ANCENIS - 29 Ce diagnostic territorial pour l emploi et la formation vise à construire une vision partagée actualisée du Pays d'ancenis. Dans

Plus en détail

ENQUETE BESOINS EN MAIN-D ŒUVRE 2011 Bassin d Oullins

ENQUETE BESOINS EN MAIN-D ŒUVRE 2011 Bassin d Oullins ENQUETE BESOINS EN MAIN-D ŒUVRE 2011 Bassin d Oullins 2 675 projets de recrutement en 2011 Sommaire 1 L ESSENTIEL 2 LES METIERS PORTEURS 3 LES METIERS NON SAISONNIERS 4 LES METIERS DIFFICILES 5 LES METIERS

Plus en détail

Secteurs et métiers en tension à Paris : éléments de cadrage

Secteurs et métiers en tension à Paris : éléments de cadrage Secteurs et métiers en tension à Paris : éléments de cadrage Réunion du Service Public de l Emploi Départemental (SPED) Séminaire de travail thématique Préfecture de la région d Île-de-France Préfecture

Plus en détail

ENQUETE BESOIN EN MAIN-D ŒUVRE 2012 Bassin de Vaulx Meyzieu. 2 429 projets de recrutement en 2012

ENQUETE BESOIN EN MAIN-D ŒUVRE 2012 Bassin de Vaulx Meyzieu. 2 429 projets de recrutement en 2012 ENQUETE BESOIN EN MAIN-D ŒUVRE 2012 Bassin de Vaulx Meyzieu 2 429 projets de recrutement en 2012 1 Sommaire 1 L ESSENTIEL 2 LES METIERS PORTEURS 3 LES METIERS NON SAISONNIERS 4 LES METIERS DIFFICILES 5

Plus en détail

Notre métier : Vous accompagner dans votre Projet

Notre métier : Vous accompagner dans votre Projet Notre métier : Vous accompagner dans votre Projet Formation initiale en alternance (scolaire ou apprentissage) Formation continue FORMATION INITIALE > Bac Pro Bio Industries de Transformation Accéder x

Plus en détail

I. Marché du travail et emploi salarié privé. Evolution du nombre de demandeurs d emploi (cat ABC) à fin octobre 2012. Oct. 2011 Oct.

I. Marché du travail et emploi salarié privé. Evolution du nombre de demandeurs d emploi (cat ABC) à fin octobre 2012. Oct. 2011 Oct. M a i s o n d e l E m p l o i L es Cahier s J a n v i e r 2 0 1 3 - N u m é r o 1 9 Avec la participation de : Ce cahier construit par et pour les acteurs de l Emploi, de la Formation et du Développement

Plus en détail

LES SERVICES A LA PERSONNE EN ARTOIS COMM.

LES SERVICES A LA PERSONNE EN ARTOIS COMM. LES SERVICES A LA PERSONNE EN ARTOIS COMM. Direction du Développement Economique et Emploi Artois Comm. Le 4 juin 2010 ARTOIS COMM. PRESENTATION D ARTOIS COMM. LES CARACTERISTIQUES DU TERRITOIRE : La Communauté

Plus en détail

Jeunesse Loisirs Sport - Social

Jeunesse Loisirs Sport - Social Jeunesse Loisirs Sport - Social Renforcer les dynamiques de professionnalisation et de structuration des filières de la jeunesse, des loisirs, du sport et du social sur les territoires ruraux de la Région

Plus en détail

La Région débloque plus de 1,3 million d euros spécifiquement dédiés à des actions anti-crise pour la formation des salariés et des entreprises

La Région débloque plus de 1,3 million d euros spécifiquement dédiés à des actions anti-crise pour la formation des salariés et des entreprises mardi 22 septembre 2009 La Région débloque plus de 1,3 million d euros spécifiquement dédiés à des actions anti-crise pour la formation des salariés et des entreprises Baptiste MAUREL 04 67 22 80 35 ///

Plus en détail

Appel à proposition. Unité Territoriale 41. Cité Administrative Porte B 3ème étage 34, avenue Maunoury 41011 BLOIS CEDEX Téléphone : 02.54.55.85.

Appel à proposition. Unité Territoriale 41. Cité Administrative Porte B 3ème étage 34, avenue Maunoury 41011 BLOIS CEDEX Téléphone : 02.54.55.85. Appel à proposition «Convention THYSSEN Suivi des actions et prolongation du portage de l action de Gestion Territoriale des Emplois et des Compétences sur le vendômois secteur de l industrie» Unité Territoriale

Plus en détail

FORMATION ET EMPLOI DOSSIER DE PRESSE

FORMATION ET EMPLOI DOSSIER DE PRESSE PRÉSIDENCE DE LA RÉPUBLIQUE FORMATION ET EMPLOI DOSSIER DE PRESSE Bobigny Mardi 1 er mars 2011 1 SOMMAIRE INTRODUCTION. p. 3 1. L EMPLOI DES JEUNES.. p. 4 Développer l alternance Financer l augmentation

Plus en détail

DOCUMENT D ORIENTATION. Contribution à l élaboration du contrat de plan régional de développement des. formations professionnelles 2011-2015

DOCUMENT D ORIENTATION. Contribution à l élaboration du contrat de plan régional de développement des. formations professionnelles 2011-2015 PREFET DE LA REGION MIDI-PYRENEES DOCUMENT D ORIENTATION Contribution à l élaboration du contrat de plan régional de développement des formations professionnelles 2011-2015 Direction régionale des entreprises,

Plus en détail

POUR LE DÉVELOPPEMENT DU TERRITOIRE D EST ENSEMBLE 2014-2017

POUR LE DÉVELOPPEMENT DU TERRITOIRE D EST ENSEMBLE 2014-2017 LE PACTE : un outil pragmatique et partenarial au service des habitants et des acteurs économiques POUR LE DÉVELOPPEMENT DU TERRITOIRE D EST ENSEMBLE 2014-2017 Depuis sa création Est Ensemble a fait du

Plus en détail

30/10/2014. Thématique 2 «Je finance mon projet»

30/10/2014. Thématique 2 «Je finance mon projet» 1 Thématique 2 «Je finance mon projet» 3 2 Thématique 2 «Je finance mon projet» Le réseau Créo Vaucluse c est qui c est quoi? 30 structures spécialistes de l accompagnement des entrepreneurs (création,

Plus en détail

Mutualisation des compétences

Mutualisation des compétences Premières Rencontres richesses humaines associatives 2 & 3 décembre 2014 ATELIER PROSPECTIF Mutualisation des compétences DEFINITIONS Mutualisation La mutualisation se définit comme la synergie entre deux

Plus en détail

Portrait statistique des salariés de la branche professionnelle des Experts comptables et Commissaires aux comptes

Portrait statistique des salariés de la branche professionnelle des Experts comptables et Commissaires aux comptes Quadrat-Études 45 rue de Lyon, Paris 12 ème Contact : Laurent POUQUET Tél : 17551427-6 82 69 25 94 laurent.pouquet@quadrat-etudes.fr Portrait statistique des salariés de la branche professionnelle des

Plus en détail

La Silver Normandie : une filière et des secteurs innovants

La Silver Normandie : une filière et des secteurs innovants Emploi... La Silver Normandie : une filière et des secteurs innovants La Basse-Normandie, première Silver région inaugurée en France, en janvier 2014, figure parmi les 7 régions françaises les plus attractives

Plus en détail

DE LA STRATEGIE LEADER. Appel d offres Novembre 2014

DE LA STRATEGIE LEADER. Appel d offres Novembre 2014 CAHIER DES CHARGES ACCOMPAGNEMENT A LA DEFINITION DE LA STRATEGIE LEADER DU PNR DE LA BRENNE Appel d offres Novembre 2014 Parc naturel régional de la Brenne Maison du Parc Le Bouchet - 36300 ROSNAY 02

Plus en détail

Travaux d isolation et de finitions (peinture, revêtements, plâtrerie, ) Parc

Travaux d isolation et de finitions (peinture, revêtements, plâtrerie, ) Parc Activité Travaux d isolation et de finitions (peinture, revêtements, plâtrerie, ) Parc PNR Monts d Ardèche 1-Dynamique du marché Caractéristiques du secteur d activité et perspectives (au niveau national)

Plus en détail

Maison de l Emploi l et de la Formation de Nanterre

Maison de l Emploi l et de la Formation de Nanterre Maison de l Emploi l et de la Formation de Nanterre Dossier de présentation Année 2006 Janvier 2006 Nanterre Terre d Entreprisesd d Emplois Nanterre 80 000 emplois publics ou privés à proximité de la Défense

Plus en détail

PARIS 18-19-20. Présentation du territoire

PARIS 18-19-20. Présentation du territoire Population totale du territoire 587 259 Présentation du territoire Poids dans le département 26,1% Nombre de communes 3 Source : Insee, RP2011 / exploitation principale Evolution de l'emploi salarié par

Plus en détail

Un impact fort, mais contrasté

Un impact fort, mais contrasté 6 TOURISME Le tourisme en chiffres Un impact fort, mais contrasté 13,6 milliards de chiffre d affaires, 2,7 milliards de valeur ajoutée. Il est toujours difficile de mesurer le poids économique de l activité

Plus en détail

LEADER... LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : UN OBJECTIF FORT : LEADER ACCOMPAGNE : LES 4 THÉMATIQUES : POUR VOUS ACCOMPAGNER

LEADER... LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : UN OBJECTIF FORT : LEADER ACCOMPAGNE : LES 4 THÉMATIQUES : POUR VOUS ACCOMPAGNER LE DISPOSITIF DE FINANCEMENT EUROPÉEN LEADER AU SERVICE DE L ATTRACTIVITÉ TERRITORIALE LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : Le programme LEADER est un outil au service de la mise en œuvre du projet de territoire

Plus en détail

PROJET SENIOR COMPETENCE. Présentation synthétique 1. L OBJECTIF DU PROJET...2 2. LE PARTENARIAT LOCAL ET TRANSNATIONAL...3

PROJET SENIOR COMPETENCE. Présentation synthétique 1. L OBJECTIF DU PROJET...2 2. LE PARTENARIAT LOCAL ET TRANSNATIONAL...3 PROJET SENIOR COMPETENCE Présentation synthétique 1. L OBJECTIF DU PROJET...2 2. LE PARTENARIAT LOCAL ET TRANSNATIONAL...3 3. ACTIONS ET CALENDRIER DU PROJET...5 3.1. ETAT DES LIEUX ET DIAGNOSTIC (1 ER

Plus en détail

12ème. *Source : Centre d Analyse Stratégique «Les secteurs de la nouvelle croissance : une projection à l horizon 2030», Rapport n 48, janvier 2012

12ème. *Source : Centre d Analyse Stratégique «Les secteurs de la nouvelle croissance : une projection à l horizon 2030», Rapport n 48, janvier 2012 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2013-T1 2013-T2 2013-T3 2013-T4 2014-T1 2014-T2 2014-T3 2014-T4 Fiche Synthèse Sectorielle juillet 2015 Activités juridiques, comptables,

Plus en détail

UNE AMBITION TRIPARTITE POUR L EGALITE ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES DANS L ENTREPRISE

UNE AMBITION TRIPARTITE POUR L EGALITE ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES DANS L ENTREPRISE UNE AMBITION TRIPARTITE POUR L EGALITE ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES DANS L ENTREPRISE La grande conférence sociale a permis d établir une feuille de route ambitieuse, qui engage ensemble l Etat, les

Plus en détail

Intitulé du projet : PARTAJ (Plan d Accompagnement Régional et Territorial pour l Avenir des Jeunes)

Intitulé du projet : PARTAJ (Plan d Accompagnement Régional et Territorial pour l Avenir des Jeunes) Direction de la jeunesse, de l éducation populaire et de la vie associative Mission d animation du Fonds d expérimentations pour la jeunesse NOTE D ETAPE SUR L EVALUATION AU 31 DECEMBRE 2010 REDIGEE PAR

Plus en détail

Fiche pratique. A qui s adresse les emplois d avenir? Quels employeurs?

Fiche pratique. A qui s adresse les emplois d avenir? Quels employeurs? Fiche pratique A qui s adresse l'emploi d'avenir? Quels employeurs? Quel type de contrat de travail? Quelle durée de contrat dans le cas du CDD? Quels engagements? Quel suivi? Quel financement du contrat?

Plus en détail

Contrat d objectifs et de moyens relatif au développement de l apprentissage dans la région Languedoc Roussillon 2005-2009

Contrat d objectifs et de moyens relatif au développement de l apprentissage dans la région Languedoc Roussillon 2005-2009 Contrat d objectifs et de moyens relatif au développement de l apprentissage dans la région Languedoc Roussillon 2005-2009 Vu l article 52 de la loi n 93-1313 du 20 décembre 1993 relative au travail, à

Plus en détail

Un Territoire de Projets

Un Territoire de Projets Un Territoire de Projets La Vallée de la Drôme, une base préservée entre RHÔNE et ALPES, à la transition du VERCORS et de la PROVENCE, avec comme élément naturel fédérateur la rivière DRÔME. Une vallée

Plus en détail

Dossier de presse. La campagne d information sur les métiers de l artisanat, du bâtiment et les métiers de bouche. Synthèse page 2

Dossier de presse. La campagne d information sur les métiers de l artisanat, du bâtiment et les métiers de bouche. Synthèse page 2 Dossier de presse La campagne d information sur les métiers de l artisanat, du bâtiment et les métiers de bouche Synthèse page 2 Le contexte de la campagne page 5 Le déroulement de la campagne page 7 Faits

Plus en détail

L intergénérationnel, un enjeu pour tous

L intergénérationnel, un enjeu pour tous www.limousin.gouv.fr 1 2 L intergénérationnel, un enjeu pour tous 3 SOMMAIRE COMMUNIQUE DE SYNTHESE page 4 CONTEXTE page 6 Le contrat de génération en Limousin L appui-conseil au contrat de génération

Plus en détail

ENQUETE DE BRANCHE Prothésistes dentaires

ENQUETE DE BRANCHE Prothésistes dentaires ENQUETE DE BRANCHE Prothésistes dentaires Données 2012 Institut I+C 11 rue Christophe Colomb - 75008 Paris Tél.: 33 (0)1 47 20 30 33 http://www.iplusc.com Octobre 2013 1/52 UNIVERS ETUDIE ET RAPPELS METHODOLOGIQUES

Plus en détail

GESTION, ADMINISTRATION

GESTION, ADMINISTRATION GESTION, ADMINISTRATION A vec 73 5 emplois et 9,8 % des actifs, les métiers de la gestion et de l administration des entreprises constituent le troisième domaine professionnel dans la région, un rang identique

Plus en détail

Mémo des aides et avantages spécifiques liés au recrutement d un apprenti bénéficiaire du dispositif

Mémo des aides et avantages spécifiques liés au recrutement d un apprenti bénéficiaire du dispositif Mémo des aides et avantages spécifiques liés au recrutement d un apprenti bénéficiaire du dispositif I Qualité des bénéficiaires II Avantages financiers pour les employeurs III Aides pour les CFA labellisés

Plus en détail

Bilan 2008 & perspectives 2009. Surmonter la crise, préparer la reprise

Bilan 2008 & perspectives 2009. Surmonter la crise, préparer la reprise Bilan 2008 & perspectives 2009 Surmonter la crise, préparer la reprise Dossier de presse 3 0 j u i n 2 0 0 9 Contacts presse - Agence Hopscotch Marion Paisant T : 01 58 65 00 45 mpaisant@hopscotch.fr Pauline

Plus en détail

Eléments. de diagnostic territorial. en Midi-Pyrénées. Zone d emploi. Toulouse. Décembre 2006

Eléments. de diagnostic territorial. en Midi-Pyrénées. Zone d emploi. Toulouse. Décembre 2006 Eléments de diagnostic territorial en Zone d emploi Décembre 2006 Contrat de plan Etat-Région 2000-2006 Eléments de diagnostic territorial : zone d emploi de La zone d emploi de TOULOUSE La zone d emploi

Plus en détail

Recruter un jeune avec l aide de l Etat : Le contrat de génération. L emploi d avenir

Recruter un jeune avec l aide de l Etat : Le contrat de génération. L emploi d avenir Recruter un jeune avec l aide de l Etat : Le contrat de génération L emploi d avenir 1 Le 03 mars 2013, la loi sur le contrat de génération est entrée en vigueur. Des entreprises de la Région Nord Pas-de-Calais

Plus en détail

Le contrat d apprentissage

Le contrat d apprentissage Mai 2009 contrats et mesures Le contrat d apprentissage Vous recrutez un jeune tout en bénéficiant d avantages financiers. Vous le préparez à un métier de votre entreprise et à une qualification professionnelle

Plus en détail

L EVOLUTION DES FORMES D EMPLOI : SYNTHESE DU RAPPORT

L EVOLUTION DES FORMES D EMPLOI : SYNTHESE DU RAPPORT 1 RAPPORT DU CONSEIL D ORIENTATION POUR L EMPLOI 8 AVRIL 2014 L EVOLUTION DES FORMES D EMPLOI : SYNTHESE DU RAPPORT LES «FORMES D EMPLOI : DES REALITES TRES DIVERSES ET EN PLEINE EVOLUTION, QUI DESSINENT

Plus en détail

Synthèse. Dynamique de l emploi. L0Z-Secrétaires

Synthèse. Dynamique de l emploi. L0Z-Secrétaires L0Z-Secrétaires Synthèse En moyenne sur la période 2007-2009, 484 000 personnes exercent le métier de secrétaire, assurant des fonctions de support, de coordination, de gestion et de communication. Les

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE CREATION, TRANSMISSION, FINANCEMENT : LA REGION ACCOMPAGNE LES ENTREPRENEURS À CHAQUE ETAPE

DOSSIER DE PRESSE CREATION, TRANSMISSION, FINANCEMENT : LA REGION ACCOMPAGNE LES ENTREPRENEURS À CHAQUE ETAPE DOSSIER DE PRESSE Contacts presse Région Rhône-Alpes Clémence CAPRON 04 26 73 49 57 06 87 56 05 48 + CREATION, TRANSMISSION, FINANCEMENT : LA REGION ACCOMPAGNE LES ENTREPRENEURS À CHAQUE ETAPE SALON DES

Plus en détail

Le plan de lutte contre la crise en Région Pays de la Loire

Le plan de lutte contre la crise en Région Pays de la Loire Le plan de lutte contre la crise en Région Pays de la Loire Directeur général adjoint en charge des finances et services généraux du conseil régional des Pays de la Loire Contexte La région des Pays de

Plus en détail

Le diagnostic territorial emploi formation: propositions pour un socle commun aux territoires de Picardie

Le diagnostic territorial emploi formation: propositions pour un socle commun aux territoires de Picardie : propositions pour un socle commun aux territoires de Picardie Les ateliers régionaux de l orientation tout au long de la vie Amiens, le 23 novembre 2010 Sommaire Le diagnostic territorial, de quoi parle-t-on?

Plus en détail

DOCUMENT DE TRAVAIL : ENQUÊTE ANNUELLE SUR LES DANS LES PME DE SEINE-SAINT SAINT DENIS (Données 2012)

DOCUMENT DE TRAVAIL : ENQUÊTE ANNUELLE SUR LES DANS LES PME DE SEINE-SAINT SAINT DENIS (Données 2012) Février 2014 DOCUMENT DE TRAVAIL : ENQUÊTE ANNUELLE SUR LES MOUVEMENTS D EMPLOI D DANS LES PME DE SEINE-SAINT SAINT DENIS (Données 2012) Délégation au DéveloppementD Économique, à l Emploi, à la Formation

Plus en détail

Plan d'actions ZTEF Est lyonnais 2015 Axe 1 Améliorer l'adéquation offre/demande d'emploi

Plan d'actions ZTEF Est lyonnais 2015 Axe 1 Améliorer l'adéquation offre/demande d'emploi Plan d'actions ZTEF Est lyonnais 2015 Axe 1 Améliorer l'adéquation offre/demande d'emploi réflexion / Groupe de travail identifié Favoriser le rapprochement offre et demande d'emploi Impulser/soutenir

Plus en détail

A22 - Conforter l attractivité du Doubs afin de développer un tissu de TPE / PME / PMI performantes et créatrices d emplois

A22 - Conforter l attractivité du Doubs afin de développer un tissu de TPE / PME / PMI performantes et créatrices d emplois Objectifs à atteindre à long terme (jusqu à 2017) - Assurer une couverture haut débit pour l ensemble des zones d activités retenues dans le cadre du schéma des ZAE - Augmenter le nombre de bénéficiaires

Plus en détail

Les ressources humaines

Les ressources humaines Avec une masse salariale s élevant à 4,3 milliards d euros en 2003, le secteur de l assurance est une «industrie de main-d œuvre» qui offre un produit en grande partie immatériel : la couverture d un risque.

Plus en détail

NOGENT-SUR-MARNE. Présentation du territoire

NOGENT-SUR-MARNE. Présentation du territoire Population totale du territoire 430 808 NOGENT-SUR-MARNE Présentation du territoire Poids dans le département 32,3% Source : Insee, RP2011 / exploitation principale Nombre de communes 16 Evolution de l'emploi

Plus en détail

L évolution des formes

L évolution des formes L évolution des formes d emploi Présentation du rapport du COE du 8 avril 2014 Commission «emploi, qualification et revenus du travail» CNIS 14 novembre 2014 Conseil d orientation pour l emploi Plan de

Plus en détail

«Donnons envie aux entreprises de faire de la Formation continue à l Université!» (Stand D07) La formation continue à l Université Fiche expérience

«Donnons envie aux entreprises de faire de la Formation continue à l Université!» (Stand D07) La formation continue à l Université Fiche expérience «Donnons envie aux entreprises de faire de la Formation continue à l Université!» (Stand D07) La formation continue à l Université Fiche expérience UNIVERSITE PARIS 8 ENTREPRISE FNAIM Monter les salariés

Plus en détail

Convention cadre pour le Développement de la médiation sociale en Région Nord Pas de Calais pour 2013 2015

Convention cadre pour le Développement de la médiation sociale en Région Nord Pas de Calais pour 2013 2015 Convention cadre pour le Développement de la médiation sociale en Région Nord Pas de Calais pour 2013 2015 Entre L Etat, Représenté par le Préfet de région Et Le Conseil régional Nord-Pas de Calais Représenté

Plus en détail

Information AIDES AU FINANCEMENT DES FORMATIONS diagnostic immobilier, prévention des risques professionnels.

Information AIDES AU FINANCEMENT DES FORMATIONS diagnostic immobilier, prévention des risques professionnels. Information AIDES AU FINANCEMENT DES FORMATIONS diagnostic immobilier, prévention des risques professionnels. Salariés, demandeurs d emploi, professions libérales et commerçants, intérimaires, et travailleurs

Plus en détail

10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive»

10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive» 10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive» Préambule Si l actuelle majorité peut indéniablement se prévaloir d un très bon bilan,

Plus en détail

Soutenir le développement durable des quartiers sensibles

Soutenir le développement durable des quartiers sensibles FONDS EUROPEEN DE DEVELOPPEMENT REGIONAL (FEDER) AQUITAINE PROGRAMME OPERATIONNEL REGIONAL 2007-2013 Soutenir le développement durable des quartiers sensibles Cahier des charges de l appel à projet régional

Plus en détail

SITUATION FINANCIÈRE DE L ASSURANCE CHÔMAGE

SITUATION FINANCIÈRE DE L ASSURANCE CHÔMAGE SITUATION FINANCIÈRE DE L ASSURANCE CHÔMAGE pour l année 2014 Janvier 2014 1/12 Situation financière de l Assurance chômage pour l année 2014 14 janvier 2014 Cette note présente la prévision de la situation

Plus en détail

L environnement du conseil en évolution professionnelle et les premiers questionnements

L environnement du conseil en évolution professionnelle et les premiers questionnements L environnement du conseil en évolution professionnelle et les premiers questionnements Mission IGAS CPF - Réunion GC quadripartite du 24 octobre 2013 1 Sommaire de la présentation 1. Le CEP : un accompagnement

Plus en détail

Repères & Analyses Enquête Besoins en Main-d Œuvre LOIRE 14 498 7%

Repères & Analyses Enquête Besoins en Main-d Œuvre LOIRE 14 498 7% Repères & Analyses Enquête Besoins en Main-d Œuvre en Rhône-Alpes Statistiques, études et prévisions - Avril 2014 201 284 projets de recrutement en 2014 En fin d année 2013, 162 500 établissements ont

Plus en détail

Le secteur de la logistique

Le secteur de la logistique Mai 2014 Le secteur de la logistique Service Etudes CCI Indre Le secteur de la logistique Toute reproduction interdite sans l autorisation de l auteur Page 1 SOMMAIRE SECTEUR DE LA LOGISTIQUE EN FRANCE

Plus en détail

ENQUETE BESOIN EN MAIN-D ŒUVRE 2012 Bassin de la Vallée de l Arve

ENQUETE BESOIN EN MAIN-D ŒUVRE 2012 Bassin de la Vallée de l Arve ENQUETE BESOIN EN MAIN-D ŒUVRE 2012 Bassin de la Vallée de l Arve 7053 projets de recrutement en 2012 1 Sommaire 1 L ESSENTIEL 2 LES METIERS PORTEURS 3 LES METIERS NON SAISONNIERS 4 LES METIERS DIFFICILES

Plus en détail

Le pacte de responsabilité et de solidarité

Le pacte de responsabilité et de solidarité Le pacte de responsabilité et de solidarité Direccte CENTRE Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l emploi Qu est ce que le pacte de responsabilité

Plus en détail

APFP. Les Pays, moteurs de stratégies de développement territorial et de gouvernance locale. Contribution de l Association de

APFP. Les Pays, moteurs de stratégies de développement territorial et de gouvernance locale. Contribution de l Association de Mars 2012 cahier d acteurs Association de Promotion et de Fédération des Pays APFP APFP Pays / Territoires de projet Contribution de l Association de Promotion et de Fédération des Pays dans le cadre des

Plus en détail

M2S. Formation Gestion des Ressources Humaines. formation. Découvrir les techniques de base pour recruter

M2S. Formation Gestion des Ressources Humaines. formation. Découvrir les techniques de base pour recruter Formation Gestion des Ressources Humaines M2S formation Découvrir les techniques de base pour recruter Décrire les fonctions et les emplois Définir un dispositif de formation Formation de tuteur La Gestion

Plus en détail

PRÊT D HONNEUR / PRÊT NACRE DOSSIER DE DEMANDE

PRÊT D HONNEUR / PRÊT NACRE DOSSIER DE DEMANDE PRÊT D HONNEUR / PRÊT NACRE DOSSIER DE DEMANDE NOM, Prénom : Activité : Commune : Tél. personnel : Tél. entreprise : E-mail : LE DEMANDEUR NOM, Prénom : Organisme : Téléphone : E-mail : L ACCOMPAGNATEUR

Plus en détail

Accompagnement renforcé du public PLIE Cadre de référence de Plaine Commune, Le PLIE

Accompagnement renforcé du public PLIE Cadre de référence de Plaine Commune, Le PLIE Accompagnement renforcé du public PLIE Cadre de référence de Plaine Commune, Le PLIE I- PREAMBULE 2 II- CAHIER DES CHARGES 2 II-1-Objectifs /Finalité 2 II-2-Public visé 3 II-3-Durée des parcours 3 II-4-Missions

Plus en détail

Guide Leader + 16 pages 12/07/05 11:20 Page 1. En Pays Portes de Gascogne l Europe est partenaire de vos projets LEADER +

Guide Leader + 16 pages 12/07/05 11:20 Page 1. En Pays Portes de Gascogne l Europe est partenaire de vos projets LEADER + Guide Leader + 16 pages 12/07/05 11:20 Page 1 En Pays Portes de Gascogne l Europe est partenaire de vos projets LEADER + Guide Leader + 16 pages 12/07/05 11:20 Page 2 LEADER + Qu est-ce que c est? Liaison

Plus en détail

Les infirmiers anesthésistes ont les plus hauts salaires, les préparateurs en pharmacie, ceux qui progressent le plus

Les infirmiers anesthésistes ont les plus hauts salaires, les préparateurs en pharmacie, ceux qui progressent le plus Communiqué de presse 2 ème édition du Baromètre Appel Médical des salaires de la santé Les infirmiers anesthésistes ont les plus hauts salaires, les préparateurs en pharmacie, ceux qui progressent le plus

Plus en détail

Principaux résultats de l enquête BMO 2011 dans les TPE Jeudi 12 mai 2011 Paris

Principaux résultats de l enquête BMO 2011 dans les TPE Jeudi 12 mai 2011 Paris Principaux résultats de l enquête BMO 2011 dans les TPE Jeudi 12 mai 2011 Paris Document pouvant être diffusé BMO 2011 : Deuxième année de l enquête rénovée Elargissement du champ Nomenclature des métiers

Plus en détail

MENTION ADMINISTRATION DES TERRITOIRES ET DES ENTREPRISES

MENTION ADMINISTRATION DES TERRITOIRES ET DES ENTREPRISES MENTION ADMINISTRATION DES TERRITOIRES ET DES ENTREPRISES Les spécialités : MASTER PROFESSIONNEL 00 Management des activités tertiaires () Management public : métiers de l administration territoriale ()

Plus en détail

COMPTES-RENDUS DES ATELIERS THÉMATIQUES AGENDA 21 COMMUNAUTÉ DE COMMUNES PAYS AUBENAS VALS JUIN 2010 - PHASE DE DIAGNOSTIC

COMPTES-RENDUS DES ATELIERS THÉMATIQUES AGENDA 21 COMMUNAUTÉ DE COMMUNES PAYS AUBENAS VALS JUIN 2010 - PHASE DE DIAGNOSTIC COMPTES-RENDUS DES ATELIERS THÉMATIQUES JUIN 2010 - PHASE DE DIAGNOSTIC AGENDA 21 COMMUNAUTÉ DE COMMUNES PAYS AUBENAS VALS ATELIER N 1 «STRATÉGIE TERRITORIALE ET AMÉNAGEMENT» Animateur des ateliers thématiques

Plus en détail

10.B. Les obligations légales et réglementaires. 1. Gestion des documents de l entreprise. A. Les affichages obligatoires

10.B. Les obligations légales et réglementaires. 1. Gestion des documents de l entreprise. A. Les affichages obligatoires Les obligations légales et réglementaires 1. Gestion des documents de l entreprise A. Les affichages obligatoires L affichage est un élément essentiel de la communication dans l entreprise et cela peut

Plus en détail

Appel à projets Télécentres et téléactivités

Appel à projets Télécentres et téléactivités Appel à projets Télécentres et téléactivités Ouvert en continu sur la période 2005-2007 1 janvier 2006 En croissance régulière, le télétravail concerne déjà 7% des salariés en France, contre 25 % dans

Plus en détail

Offre de la Caisse des Dépôts sur le développement économique des Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville. Août 2014

Offre de la Caisse des Dépôts sur le développement économique des Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville. Août 2014 Offre de la Caisse des Dépôts sur le développement économique des Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville Août 2014 2014, année de la nouvelle loi de programmation pour la ville et la cohésion

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Le Département Cantal : Votre nouveau bureau

DOSSIER DE PRESSE. Le Département Cantal : Votre nouveau bureau DOSSIER DE PRESSE Le Département Cantal : Votre nouveau bureau Sommaire Contexte de notre action : CyberCantal Télécentres p. 4 Qu'est ce qu'un télécentre? p. 7 Les objectifs pour le Département du Cantal

Plus en détail

Fiche Synthèse - Métier 2004

Fiche Synthèse - Métier 2004 Fiche Synthèse - Métier 2004 Ouvriers qualifiés travaillant par formage de métal ( FAP n 23) Points-clés : Les tensions et les demandes d emploi des personnes handicapées Le marché du travail L emploi

Plus en détail

L emploi des cadres sur le bassin de Vannes

L emploi des cadres sur le bassin de Vannes L emploi des cadres sur le bassin de Vannes Diagnostic et perspectives Septembre 2007 Observatoire - Maison de l Emploi du Pays de Vannes TABLES DES MATIERES PREAMBULE I. LE DIAGNOSTIC TERRITORIAL 4 INTRODUCTION

Plus en détail

SECTEUR SANITAIRE ET SOCIAL

SECTEUR SANITAIRE ET SOCIAL SECTEUR SANITAIRE ET SOCIAL Etat du tissu associatif et bilan de l emploi du secteur non lucratif en 2013 En bref Le Centre de ressources DLA (CRDLA) du champ social, médico-social et santé poursuit son

Plus en détail

Référence à l Axe de la Charte du Pays : Faire de la qualité de vie un atout du développement durable

Référence à l Axe de la Charte du Pays : Faire de la qualité de vie un atout du développement durable Contrat de territoire2007 203 Programme d action pluriannuel_ Agglomération de Nevers, de Nevers Sud Nivernais, villes intermédiaires Agir pour le logement et lutter globalement contre la vacance FICHE

Plus en détail

Mobiliser les entreprises : un nouveau défi pour les acteurs de l insertion

Mobiliser les entreprises : un nouveau défi pour les acteurs de l insertion Mobiliser les entreprises : un nouveau défi pour les acteurs de l insertion Léopold GILLES Directeur du Département «Evaluation des politiques sociales» - CREDOC SOMMAIRE RAPPEL : entreprises solidaires

Plus en détail

1 AN APRES : BILAN D UNE REFORME DE PROGRES SOCIAL

1 AN APRES : BILAN D UNE REFORME DE PROGRES SOCIAL LOI GARANTISSANT L AVENIR ET LA JUSTICE DU SYSTEME DE RETRAITES 1 AN APRES : BILAN D UNE REFORME DE PROGRES SOCIAL Pour les jeunes p.3 Pour les salariés ayant travaillé à temps partiel ou emploi précaire

Plus en détail

Révélez l actif qui est en vous

Révélez l actif qui est en vous Révélez l actif qui est en vous *Votre service régional > formation > Basse-Normandie Dans un monde du travail qui exige de plus en plus de compétences, la Région Basse-Normandie fait de la formation professionnelle

Plus en détail

APPRENTISSAGE ÔTELLERIE RESTAURATION SANTÉ MANAGEMENT COMMERCE COMPTABILITÉ AGROALIMENTAIR. Notre mission : vous apprendre un métier

APPRENTISSAGE ÔTELLERIE RESTAURATION SANTÉ MANAGEMENT COMMERCE COMPTABILITÉ AGROALIMENTAIR. Notre mission : vous apprendre un métier PPR P APPRENTISSAGE ÔTELLERIE RESTAURATION SANTÉ MANAGEMENT COMMERCE COMPTABILITÉ AGROALIMENTAIR Notre mission : vous apprendre un métier Le Centre de Formation des Apprentis Régional de la Chambre de

Plus en détail

Présentation partenariat avec la filière hôtellerierestauration. Astrid LE VERN, responsable des partenariat Barcelone, 5 juin 2015

Présentation partenariat avec la filière hôtellerierestauration. Astrid LE VERN, responsable des partenariat Barcelone, 5 juin 2015 Présentation partenariat avec la filière hôtellerierestauration - COORACE Astrid LE VERN, responsable des partenariat Barcelone, 5 juin 2015 2 SOMMAIRE Historique et principes de la démarche La méthodologie

Plus en détail

LES PÔLES DE COMPÉTITIVITÉ : FAIRE CONVERGER PERFORMANCE ET DYNAMIQUE TERRITORIALE

LES PÔLES DE COMPÉTITIVITÉ : FAIRE CONVERGER PERFORMANCE ET DYNAMIQUE TERRITORIALE 310 N U M É R O Vendredi 4 juillet 2008 LES PÔLES DE COMPÉTITIVITÉ : FAIRE CONVERGER PERFORMANCE ET DYNAMIQUE TERRITORIALE RAPPORTEUR : ANDRÉ MARCON AU NOM DE LA SECTION DES ÉCONOMIES RÉGIONALES ET DE

Plus en détail

PLEIN PHARE SUR LA CLAUSE SOCIALE

PLEIN PHARE SUR LA CLAUSE SOCIALE PLEIN PHARE SUR LA CLAUSE SOCIALE Un certain regard sur les résultats 2011 Ce guide est cofinancé par l Union Européenne Ce guide est cofinancé par l Union Européenne PLEIN PHARE SUR LA CLAUSE SOCIALE

Plus en détail

Loi n 2011-893 du 28 juillet 2011 pour le développement de l'alternance et la sécurisation des parcours professionnels (dite loi «Cherpion»)

Loi n 2011-893 du 28 juillet 2011 pour le développement de l'alternance et la sécurisation des parcours professionnels (dite loi «Cherpion») Loi n 2011-893 du 28 juillet 2011 pour le développement de l'alternance et la sécurisation des parcours professionnels (dite loi «Cherpion») Titre I : développement de l alternance Titre II : encadrement

Plus en détail

Avant propos. Ce rapport présente les résultats de la vague 2015 de l'enquête "Besoins en main-d'œuvre" (BMO) pour la région Ile-de-France.

Avant propos. Ce rapport présente les résultats de la vague 2015 de l'enquête Besoins en main-d'œuvre (BMO) pour la région Ile-de-France. 2015 Avant propos Ce rapport présente les résultats de la vague 2015 de l'enquête "Besoins en main-d'œuvre" (BMO) pour la région Ile-de-France. Le champ de cette vague est le même que celui de l enquête

Plus en détail

Avant propos. Ce rapport présente les résultats de la vague 2013 de l'enquête "Besoins en main-d'œuvre" (BMO) pour la région Ile-de-France.

Avant propos. Ce rapport présente les résultats de la vague 2013 de l'enquête Besoins en main-d'œuvre (BMO) pour la région Ile-de-France. Avant propos Ce rapport présente les résultats de la vague 2013 de l'enquête "Besoins en main-d'œuvre" (BMO) pour la région Ile-de-France. Le champ de cette vague est le même que celui de l enquête 2012,

Plus en détail

LICENCIEMENT D UN AGENT NON TITULAIRE DE DROIT PUBLIC

LICENCIEMENT D UN AGENT NON TITULAIRE DE DROIT PUBLIC F I C H E P R A T I Q U E C D G 5 0 LICENCIEMENT D UN AGENT NON TITULAIRE DE DROIT PUBLIC Les fiches consacrées aux agents non titulaires de droit public ne concernent que les actes de recrutement (contrats

Plus en détail

DIRECCTE de Bretagne Contrat unique d insertion Le contrat d accompagnement dans l emploi (CAE)

DIRECCTE de Bretagne Contrat unique d insertion Le contrat d accompagnement dans l emploi (CAE) DIRECCTE de Bretagne Contrat unique d insertion Le contrat d accompagnement dans l emploi (CAE) Fiche pratique A qui s adresse le contrat d accompagnement dans l emploi? Quels employeurs? Quel type de

Plus en détail

La Banque Populaire des Alpes : une Banque utile & innovante toujours plus engagée pour ses territoires! Résultats 2014 & perspectives

La Banque Populaire des Alpes : une Banque utile & innovante toujours plus engagée pour ses territoires! Résultats 2014 & perspectives Communiqué de presse Le 26 mai 2015 La Banque Populaire des Alpes : une Banque utile & innovante toujours plus engagée pour ses territoires! Résultats 2014 & perspectives Des résultats financiers en progression

Plus en détail

l économie sociale et solidaire, c est

l économie sociale et solidaire, c est l économie sociale et solidaire, c est 10 % des emplois en Rhône-Alpes et en France une grande diversité de secteurs professionnels et de métiers un champ sous-estimé de débouchés une autre façon de travailler

Plus en détail

OTT Observatoire du Travail Temporaire. L intérim dans le secteur du BTP

OTT Observatoire du Travail Temporaire. L intérim dans le secteur du BTP L intérim dans le secteur du BTP Septembre 2005 Sommaire Introduction page 3 I Données de cadrage du secteur du BTP page 4 A) Evolution du nombre de intérimaires et du taux de recours à l intérim pages

Plus en détail

Synthèse Programme Opérationnel National du Fonds Social Européen «Pour l Emploi et l Inclusion Sociale en Métropole» 2014-2020

Synthèse Programme Opérationnel National du Fonds Social Européen «Pour l Emploi et l Inclusion Sociale en Métropole» 2014-2020 Union européenne Synthèse Programme Opérationnel National du Fonds Social Européen «Pour l Emploi et l Inclusion Sociale en Métropole» 2014-2020 Une nouvelle politique de cohésion en réponse aux défis

Plus en détail

Axes de travail et plan d action 2015

Axes de travail et plan d action 2015 19 novembre 2014 Axes de travail et plan d action 2015 SOMMAIRE Introduction... 3 Partager l information sur les métiers, l emploi et la formation professionnelle en LR ; être plus utile et plus accessible...

Plus en détail

Les leviers régionaux de soutien de la structuration de l offre en produits alimentaires de proximité

Les leviers régionaux de soutien de la structuration de l offre en produits alimentaires de proximité Les leviers régionaux de soutien de la structuration de l offre en produits alimentaires de proximité Lycée agricole Edgar Pisani, Montreuil-Bellay (49) 11 octobre 2012 1. La PRI Jules Rieffel 1.1 Les

Plus en détail

Evolution des formes d emploi et politiques publiques. Emmanuelle Wargon. Conseil d Orientation pour l Emploi. Jeudi 23 janvier 2014

Evolution des formes d emploi et politiques publiques. Emmanuelle Wargon. Conseil d Orientation pour l Emploi. Jeudi 23 janvier 2014 Evolution des formes d emploi et politiques publiques Emmanuelle Wargon Déléguée Générale à l Emploi et à la Formation Professionnelle Conseil d Orientation pour l Emploi Jeudi 23 janvier 2014 Plan de

Plus en détail

L INSEE EN BREF. L Insee en bref. Le recensement de la population. À quoi sert le recensement de la population? Combien sommes nous? Qui sommes nous?

L INSEE EN BREF. L Insee en bref. Le recensement de la population. À quoi sert le recensement de la population? Combien sommes nous? Qui sommes nous? L INSEE EN BREF L Insee en bref Le recensement de la population À quoi sert le recensement de la population? Combien sommes nous? Qui sommes nous? La population des 36 680 communes françaises Quelles régions

Plus en détail