Division de Polynômes

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Division de Polynômes"

Transcription

1 LGL Cours de Mathématiques 00 Division de Polynômes A INTRODUCTION Motivations: * Résoudre des équations d un degré supérieur à * Représenter des fonctions algébriques en se basant et sur des fonctions élémentaires données et sur des translations suivant des multiples des vecteurs unitaires * Etudier la position de courbe par rapport à leurs asymptotes horizontales ou obliques En tant qu introduction, basons-nous sur la première motivation. En classe de 7 e, nous avons appris que les solutions des équations de la sorte: b ax b = a x b 0 = 0 sont données par x =, pour tout a 0 a a En classe de 5 e, nous avons ensuite appris à résoudre des équations du second degré en utilisant la factorisation, en l occurence soit les identités remarquables, soit la méthode par produit et somme. En classe de e, Pour 0: ax + bx + c = a(x x 1)(x x ) où x = x1 et x = xsont les deux racines du trinôme. Cette formule sera généralisée et démontrée en classe de e et nous permettra d étudier des inéquations du second degré. Elle est utilisée pour réduire le degré de l expression du départ à un produit d expressions du premier degré. Pour résoudre des équations et inéquations d un degré supérieur à, l idée fondamentale est la même: Réduire le degré supérieur à à un produit d expressions de degré inférieur à. Ce procédé de factorisation nous permettra de résoudre l équation du départ en nous basant sur un théorème important de l algèbre: Théorème 1: (Sans démonstration) Un produit est nul si au moins un des facteurs est nul : a b = 0 a = 0 ou b = 0 Dans certains exemples, cette factorisation est relativement évidente, mais dans d autres exemples, cette factorisation est plus compliquée. Dans d autres exemples encore, elle est tout simplement impossible à réaliser. Résolution d'une équation à l'aide d'une factorisation évidente: x x 4x+ 4 = 0 La factorisation du membre de gauche se fait de la façon suivante: x x 4x+ 4 = (x x ) 4(x 1) = x (x 1) 4(x 1) méthode par groupement D'où: = (x 1)(x 4) = (x 1)(x + )(x ) x x 4x + 4 = 0 (x 1)(x + )(x ) = 0 x = 1 ou x = ou x = Beran Division de polynômes - 1 -

2 LGL Cours de Mathématiques 00 Méthodes de résolution d'une équation moins évidente: x 11x + 7x + 0 = 0 Pour résoudre une telle équation, on a à disposition différentes méthodes: Méthode 1. Utilisation d'un programme performant de factorisation mathématique (Derive, Mathematica,..., V00, ) x 11x + 7x+ 0= ( x 5) ( x+ 1) ( x 4) L'utilisation de la règle du produit nul nous donne immédaitement les solutions. ou de résolution d'équations: 5 solve( x 11x + 7x + 0 = 0, x) x = 1 ou x = ou x = 4 Méthode. Utilisation d'un tableur (Excel, Lotus, Quattro-Pro, Works,...) Pour obtenir la colonne y = f(x), on introduit dans la case B, la formule suivante: = *A ^ 11* A ^ + 7 * A + 0 En copiant les cases vers le bas, on arrive à remplir ce tableau, dans lequel on arrive à lire que y s'annule notamment pour x = -1. En complétant le tableau, on peut ainsi trouver les trois solutions de cette équation. Cette méthode n'est pas valable si les solutions sont des nombres irrationnels comme p. ex. 5. Représentations à l'aide de la calculatrice TI V00 et à l'aide de Excel Méthode. Utilisation d'un programme qui permet de représenter graphiquement l'expression y = f(x). En bougeant le curseur sur la courbe, on arrive à lire les abscisses approximatives des points d'intersection de cette courbe avec l'axe des x, valeurs qui sont les solutions recherchées. Les méthodes et, qui utilisent la notion de fonction, vont être expliquées à partir de la classe de e. Jusque-là, nous allons nous borner à rechercher les solutions à l'aide d'une nouvelle méthode de factorisation - valable sous certaines conditions seulement - et qui se base sur la division de polynômes. Dans la partie du cours qui suit, nous allons étudier en premier la division de polynômes proprement dite et puis voir comment rechercher les diviseurs adéquats afin de savoir diviser et factoriser par la suite. Beran Division de polynômes - -

3 LGL Cours de Mathématiques 00 B. DIVISION PAR UN POLYNÔME Afin de bien pouvoir comprendre le procédé utilisé, il faut revenir en classe de 6 me année scolaire. Nous allons utiliser un exemple historique (dernière division posée dans un examen d admission pour lycée technique au Luxembourg). Pour les besoins de la cause, nous allons toutefois modifier un peu la marche à suivre. Préliminaires: Etudions la structure d un nombre et comparons sa structure à celle d un polynôme. 450 = (idée des ABAKUS) = Exemple numérique: Nous constatons qu un nombre écrit sous cette forme ressemble étrangement à un polynôme ordonné suivant les puissances décroissantes de x, à condition de remplacer la base 10 par une variable x. On pourrait donc dire que le nombre 450 est un nombre de degré 4. * Pour diviser 997, 957 : 9, 54 =, nous allons en premier évaluer le résultat. Pour ce faire, nous allons diviser 000 par 100 pour obtenir un résultat de 0. Le résultat exact est donc un nombre aux alentours de 0. * Au contraire des classes de l école primaire, nous n allons pas reculer la virgule, mais nous l avançons d une unité et nous effectuerons donc la division suivante: 99, 7957 : 9, 54 = Marche à suivre: 1) Evaluons le résultat de la division de 9 par 9. En effet, il faut considérer le 9 et non le (degré le plus élevé), car le nombre est plus petit que le 9 (degré le plus élevé du diviseur). Nous divisons donc le terme de degré le plus élevé du dividende par le terme de degré le plus élevé du diviseur. Le quotient entier est. Le degré du s obtient en retranchant le degré de 9 au degré du 9: 1-0 = 1. ) Nous remultiplions le par le diviseur exact 9, , , , = 19 : = 4:9; = 46:9 ) Nous additionnons l opposé de ce produit au dividende (équivaut à retrancher ce produit du dividende). 4) Le reste obtenu nous servira pour recommencer la même manoeuvre. Procédons de la même manière pour diviser des polynômes: x 11x + 7x+ 0 Exemple algébrique: Divisons =... x 5 Comme pour la division de nombres, nous évaluons le résultat en ne considérant que les degrés les plus élevés. Le résultat x x x = = x obtenu est le premier terme du quotient. Ce terme est à x x multiplier par le diviseur complet. L opposé de ce produit est à additionner au dividende. On recommence ensuite suivant le même schéma avec le reste obtenu qui devient dividende. x 11x + 7x+ 0 x 5 x + 5x x x 4 6x + 7x 6 x 15x 8x+ 0 8x 0 En multipliant: opp[ x ( x 5)] = x ( x 5) = x + 5x 6x Pour trouver le deuxième terme du quotient: = x x En multipliant: opp[ x ( x 5)] = x ( x 5) = 6x 15x 8x Pour trouver le troisième terme du quotient: = 4 x En multipliant: opp[ 4 ( x 5)] = 4 ( x 5) = 8x 0 Beran Division de polynômes - -

4 LGL Cours de Mathématiques 00 Pour diviser un polynôme par un polynôme, on applique la règle suivante: 1. On ordonne le dividende et le diviseur d après les puissances décroissantes d une même lettre. (Il est conseillé de compléter les termes manquants du dividende). On divise le premier terme du dividende par le premier terme du diviseur; on obtient ainsi le premier terme du quotient.. On multiplie le diviseur par le terme trouvé et on retranche le produit du dividende. (Il est conseillé d additionner l opposé du produit afin d éviter trop de signes - ) 4. On divise le premier terme du premier reste partiel par le premier terme du diviseur et on obtient le deuxième terme du quotient. 5. On multiplie le diviseur par le deuxième terme du quotient et on retranche le produit du premier reste partiel. 6. Les termes suivants du quotient s obtiennnent en opérant sur le deuxième reste partiel et sur les suivants comme on a opéré sur le dividende et le premier reste partiel. Nous nous arrêtons si le degré du diviseur dépasse celui du reste. Retenons les quelques énoncés suivants sans les démontrer pour autant. * Le premier terme du quotient est le quotient du premier terme du dividende par le premier terme du diviseur. * Le dernier terme du quotient est le quotient du dernier terme du dividende par le dernier terme du diviseur. Remarque: Cas spécial: Par division, on réduit le degré de l expression, car les exposants se retranchent Division par un binôme du type (x-α) Dans le cas où le diviseur est un binôme de la forme (x-α), il existe un schéma qui se limite à l'étude des coefficients apparaissant lors de la division formelle: le schéma de Horner Exemple de schéma de Horner: Soit le polynôme P(x) = x + 5x x 6 à diviser par le binôme x-1. La racine du binôme-diviseur est donnée par x =1, valeur que l'on notera dans le schéma (me ligne, 1ere colonne) x + 5x x 6 x 1 x + x x + 7x + 6 7x x 7x + 7x 6x 6 6 x En analysant parallèlement les coefficients, on peut les résumer dans le schéma suivant: On peut donc lire le polynôme-quotient du second degré P(x) restant: = x + 7x + 6, avec, 7, et 6 les x 1 coefficients de la dernière ligne du schéma de Horner. Le 0 signifie que la division est une division exacte. Remarque: Si jamais le polynôme n'est pas un polynôme complet (p.ex. x x + 1 ), il est impératif de compléter la première ligne avec les coefficients manquants: Beran Division de polynômes - 4 -

5 LGL Cours de Mathématiques 00 C. RECHERCHE DU DIVISEUR ADEQUAT Définition: On appelle racine d un polynôme P, la valeur a qui annule ce polynôme. a est racine de P ssi P(a) = 0 Propriétés des polynômes entiers en x Un polynôme entier en x représente un nombre déterminé, quelle que soit la valeur qu on attribue à x. Ainsi 4 pour x =, le polynôme P(x) est égal à -, avec P( x)= x 5x + x x 5. La valeur numérique du polynôme P(x) pour x = est représentée par le symbole P(). On a donc: P() = -. Théorème : Le reste de la division d un polynôme entier en x par le binôme x - a est égal à la valeur numérique du polynôme pour x = a. Démonstration: Désignons par P(x) le polynôme dividende, par Q(x) le quotient et par R le reste de la division. Comme le diviseur x-a est du premier degré en x, le reste sera de degré zéro par rapport à x; il ne renferme donc plus la lettre x. Nous pouvons écrire l identité: Px ( ) = ( x a) Qx ( ) + R Les deux membres de cette identité prennent des valeurs numériques égales pour toute valeur de x. En remplaçant x par a, on obtient: P() a = ( a a) Q() a + R P() a = R c.q.f.d. = 0 Conséquence: La condition nécesssaire et suffisante pour qu un polynôme entier en x soit divisible par x - a est sa valeur numérique soit nulle pour x = a. Démonstration: Px ( ) = ( x a) Qx ( ) + R= ( x a) Qx ( ) R= Pa ( ) = 0 c.q.f.d. Un peu de logique: Condition nécessaire: Si un polynôme entier en x est divisible par x - a, le polynôme s annule pour x = a. Condition suffisante: Si un polynôme entier en x s annule pour x = a, il est divisible par x - a. Théorème : (Sans démonstration) Si un polynôme entier en x, de degré m, P(x), s annule pour m valeurs différentes a, b, c,..., m attribuées à x, il est le produit de ( x a) ( x b) ( x c)... ( x m) par le coefficient de x m. m m 1 P() x = a0x + a1x am = a0 ( x a)( x b)( x c)...( x m) Théorème 4: Les racines entières d un polynôme entier en x, de degré m, P(x), sont à trouver parmi les diviseurs du terme constant de ce polynôme. Beran Division de polynômes - 5 -

6 LGL Cours de Mathématiques 00 Un peu de logique: a est une racine entière de P a est un diviseur du terme constant mais: a est un diviseur du terme constant a est une racine entière de P est faux!! Exemple: x 11x + 7x+ 0= ( x 5) ( x+ 1) ( x 4) 4 est racine entière de P [ P( 4 ) = 0] 4 est un diviseur de 0, mais est un diviseur de 0, mais P( ) = 6 0 n est une racine entière de P Avant de démontrer le théorème 4, résolvons d abord un exercice qui nous illustre ce théorème: Exercice: On considère le polynôme f( x)= x 7x + 10x + 8 et l on cherche, s il en existe, une racine α de f qui soit un entier relatif. On a donc: f( α) = α 7α + 10α+ 8= 0, α élément de Z. a) En écrivant l égalité précédente sous la forme: ( α + 7α 10) α = 8, vérifiez que α est nécessairement un diviseur de 8. b) Quelles sont les valeurs possibles de α? (On n oubliera pas que α peut être négatif) c) Déterminez alors une racine entière α de f. d) Déterminez un polynôme a x bx c tel que: ( x ) = ( x α) ( ax + bx + c ) e) Trouvez alors toutes les racines de f. Solution de l exercice: a) Si f ( x)= x 7x + 10x + 8, alors α est racine de f ssi f( α ) = 0 f( α) = α 7α + 10α+ 8= 0 8= α + 7α 10α 8= α ( α + 7α 10) Rappelons aussi: Le nombre β est un diviseur de 8 8 β Z D où : Pour montrer que α est un diviseur de 8, il faut montrer que 8 α Z. Or, 8 = 7 1 et on a: α + α 0 Si α Z α Z α Z Z α α + 7α 10 Z car l addition et la soustraction sont des opérations internes dans Z. b) Conclusion: Si α Z est racine du polynôme f( x)= x 7x + 10x + 8, alors α est un diviseur de 8. Remarque: Cette conclusion se généralise aisément à tout polynôme P. c) Recherche des diviseurs de 8: D 8 = { ± 1; ± ; ± 4; ± 8} En remplaçant successivement ces valeurs dans l équation de f(x): f( 1) = = n est pas racine de f f( 1) = = n est pas racine de f f( ) = = 8 0 n est pas racine de f f( ) = = n est pas racine de f f( 4) = = 0 4 est racine entière de f donc α = 4 Il s ensuit que f(x) est divisible par (x - 4) Beran Division de polynômes - 6 -

7 LGL Cours de Mathématiques 00 d) Par division, on trouve donc que f ( x) = ( x 4)( x x ) (Autre méthode: Mettre sous la forme: f (x) = (x 4)(ax + bx + c) et utiliser la méthode d'identification des coefficients) e) Racines de f: x = 4 ; x = ; x = Démonstration du théorème 4: Soit le polynôme P(x) de degré m donné suivant. Si ce polynôme admet m racines, il peut s écrire, suivant le théorème précédent, de la façon suivante: m m 1 P() x = a0x + a1x am = a0 ( x a)( x b)( x c)...( x m) Or, en effectuant ces parenthèses, nous trouvons l égalité suivante: am = ± a0 a b c... m. Par conséquent, le terme constant est - au signe près - le produit de toutes les racines du polynôme - en particulier donc des racines entières - par le coefficient a 0. Ceci revient à dire que les racines sont à trouver parmi les diviseurs du quotient du terme constant par le coefficient a 0. Remarque: Comme les diviseurs fractionnaires d un nombre quelconque sont innombrables (il en existe une infinité), nous ne recherchons donc que les diviseurs entiers relatifs qui eux sont dénombrables. D EXERCICES Exercice 1: Diviser le polynôme A(x) par le polynôme B(x) pour chacun des cas suivants et mettre le résultat sous la forme d'une division euclidienne: 1) ) ) A(x) = x A(x) = x A(x) = x 4 + 5x x + 5x + x 1 + x B(x) = x B(x) = x B(x) = x + + x 1 x 1 Exercice : Contrôlons la factorisation de f( x)= x 11x + 7x + 0 en recherchant nous-même le(s) diviseur(s) adéquat(s). Vous constaterez que le diviseur trouvé ne correspondra pas à celui donné dans la partie du cours. Toutefois, la factorisation donnée à la deuxième page de cette partie du cours est toujours valable. Exercice : Comme l exercice résolu illustre bien la marche à suivre, nous allons nous contenter de donner encore quelques exercices: Décomposer en facteurs les polynômes suivants: 1) 4 fx ( ) = 5x + 5x x 5 ) fx ( ) = x x + x ) fx ( ) = x + 9x + 11x 1 4) f( x) = x + x 5x 6 5) 4 fx ( ) = x + x 16x x+ 15 6) 5 4 fx ( ) = x + x 16x 48 7) 4 fx ( ) = 6x + 4x 6x 16x+ 8 8) 4 fx ( ) = x + ax 7ax ax+ 6a 4 Beran Division de polynômes - 7 -

8 LGL Cours de Mathématiques 00 Schéma de décision de la méthode à choisir pour la division Analyser la donnée Est-ce qu'on ne demande que le reste? oui Est-ce que le diviseur est de la forme (x-α)? oui méthodes au choix: 1) reste = P(α) ) Horner ) Division formelle non non méthodes au choix: 1) reste = P(α) ) Division formelle Est-ce que le diviseur est de la forme (x-α)? non oui méthodes au choix: 1) Horner ) Division formelle 1 seule méthode: Division formelle Exercices supplémentaires: Résoudre dans les équations suivantes: 1) x + 7x + x = 0 ) 5x + 50x x = 0 ) x 15x + 6x = 7 4) 5x + 4x = x Solutions: 1) (x + 1)(x + )(x 1) = 0 ) (x + )(5x + 1)(5x 1) = 0 ) (x ) (x ) = 0 4) (x + 1)(x )(1 x) = 0 Beran Division de polynômes - 8 -

Les supports de cours suivants font référence au cours de Mr SOL et à son livre : "Accès à l'université" chez DUNOD

Les supports de cours suivants font référence au cours de Mr SOL et à son livre : Accès à l'université chez DUNOD Les supports de cours suivants font référence au cours de Mr SOL et à son livre : "Accès à l'université" chez DUNOD Les supports de cours ne sont pas complets, ils ne contiennent ni les démonstrations,

Plus en détail

Cahier de vacances - Préparation à la Première S

Cahier de vacances - Préparation à la Première S Cahier de vacances - Préparation à la Première S Ce cahier est destiné à vous permettre d aborder le plus sereinement possible la classe de Première S. Je vous conseille de le travailler pendant les 0

Plus en détail

avec des nombres entiers

avec des nombres entiers Calculer avec des nombres entiers Effectuez les calculs suivants.. + 9 + 9. Calculez. 9 9 Calculez le quotient et le rest. : : : : 0 :. : : 9 : : 9 0 : 0. 9 9 0 9. Calculez. 9 0 9. : : 0 : 9 : :. : : 0

Plus en détail

Introduction à l étude des Corps Finis

Introduction à l étude des Corps Finis Introduction à l étude des Corps Finis Robert Rolland (Résumé) 1 Introduction La structure de corps fini intervient dans divers domaines des mathématiques, en particulier dans la théorie de Galois sur

Plus en détail

Primitives Cours maths Terminale S

Primitives Cours maths Terminale S Primitives Cours maths Terminale S Dans ce module est introduite la notion de primitive d une fonction sur un intervalle. On définit cette notion puis on montre qu une fonction admet une infinité de primitives

Plus en détail

Cours fonctions, expressions algébriques

Cours fonctions, expressions algébriques I. Expressions algébriques, équations a) Développement factorisation Développer Développer un produit, c est l écrire sous forme d une somme. Réduire une somme, c est l écrire avec le moins de termes possibles.

Plus en détail

I. Ensemble de définition d'une fonction

I. Ensemble de définition d'une fonction Chapitre 2 Généralités sur les fonctions Fonctions de références et fonctions associées Ce que dit le programme : Étude de fonctions Fonctions de référence x x et x x Connaître les variations de ces deux

Plus en détail

Cours de mathématiques : Equation du second degré

Cours de mathématiques : Equation du second degré Cours de mathématiques : Equation du second degré I ) Formes de l'équation du second degré. L'équation du deuxiéme degré à une inconnue est celle où l'inconnue est élévé à la puissance de 2, sans y etre

Plus en détail

MATIÈRE DU COURS D'ALGÈBRE ET D'ANALYSE

MATIÈRE DU COURS D'ALGÈBRE ET D'ANALYSE MATIÈRE DU COURS D'ALGÈBRE ET D'ANALYSE Titulaire : A.M. Tilkin 8h/semaine 1) MATIERE DE 4 e ANNEE a) ALGEBRE - Rappels algébriques concernant la résolution d équations et d inéquations (fractionnaires

Plus en détail

Athénée Royal d'uccle 1. Cours de Mathématique 5 ème année Les bases pour les math 6h

Athénée Royal d'uccle 1. Cours de Mathématique 5 ème année Les bases pour les math 6h Athénée Royal d'uccle 1 Cours de Mathématique 5 ème année Les bases pour les math 6h A.Droesbeke Version : 015 Table des matières I Algèbre 1 1 Rappel du cours de 3 ème 3 1.1 Les exposants......................................

Plus en détail

UNIVERSITÉ DE CERGY Année 2012-2013 U.F.R. Économie & Gestion Licence d Économie et Mathématiques MATH104 : Mathématiques

UNIVERSITÉ DE CERGY Année 2012-2013 U.F.R. Économie & Gestion Licence d Économie et Mathématiques MATH104 : Mathématiques 1 UNIVERSITÉ DE CERGY Année 2012-201 U.F.R. Économie & Gestion Licence d Économie et Mathématiques MATH104 : Mathématiques Chapitre III : Polynômes 1 Fonctions polynômes & polynômes Définition 1. Soit

Plus en détail

Second degré : Résumé de cours et méthodes

Second degré : Résumé de cours et méthodes Second degré : Résumé de cours et méthodes 1 Définitions : DÉFINITIN n appelle trinôme du second degré toute fonction f définie sur R par f () = a + b + c (a,b et c réels avec a 0). Remarque : Par abus

Plus en détail

Programme de Première

Programme de Première BAC TECHNO STAV 66 I. Algèbre Programme de Première Objectif 1 - Effectuer de manière autonome des calculs numériques ou algébriques, résoudre des équations ou inéquations en vue de résoudre des problèmes

Plus en détail

Chapitre 1 : Évolution COURS

Chapitre 1 : Évolution COURS Chapitre 1 : Évolution COURS OBJECTIFS DU CHAPITRE Savoir déterminer le taux d évolution, le coefficient multiplicateur et l indice en base d une évolution. Connaître les liens entre ces notions et savoir

Plus en détail

D R O I T E S, E Q U A T I O N S E T I N E Q U A T I O N S

D R O I T E S, E Q U A T I O N S E T I N E Q U A T I O N S D R O I T E S, E Q U A T I O N S E T I N E Q U A T I O N S b.delap@wanadoo.fr Utiliser un graphique pour résoudre des inéquations à une seule inconnue. 1 er cas : les valeurs sont toutes positives : Sur

Plus en détail

Cours de Mathématiques

Cours de Mathématiques Cours de Mathématiques Lycee Gustave Eiffel PTSI 02/03 Chapitre 3 Fonctions usuelles 3.1 Théorème de la bijection Une fonction dérivable sur un intervalle I, strictement monotone déþnit une bijection.

Plus en détail

Cours de Mathématiques Seconde. Généralités sur les fonctions

Cours de Mathématiques Seconde. Généralités sur les fonctions Cours de Mathématiques Seconde Frédéric Demoulin 1 Dernière révision : 16 avril 007 Document diffusé via le site www.bacamaths.net de Gilles Costantini 1 frederic.demoulin (chez) voila.fr gilles.costantini

Plus en détail

La fonction exponentielle

La fonction exponentielle La fonction exponentielle L expression «croissance exponentielle» est passée dans le langage courant et désigne sans distinction toute variation «hyper rapide» d un phénomène. Ce vocabulaire est cependant

Plus en détail

Définition 0,752 = 0,7 + 0,05 + 0,002 SYSTÈMES DE NUMÉRATION POSITIONNELS = 7 10 1 + 5 10 2 + 2 10 3

Définition 0,752 = 0,7 + 0,05 + 0,002 SYSTÈMES DE NUMÉRATION POSITIONNELS = 7 10 1 + 5 10 2 + 2 10 3 8 Systèmes de numération INTRODUCTION SYSTÈMES DE NUMÉRATION POSITIONNELS Dans un système positionnel, le nombre de symboles est fixe On représente par un symbole chaque chiffre inférieur à la base, incluant

Plus en détail

Cours de mathématiques

Cours de mathématiques Cours de mathématiques Thomas Rey classe de première ES ii Table des matières 1 Les pourcentages 1 1.1 Variation en pourcentage............................... 1 1.1.1 Calcul d une variation............................

Plus en détail

Polynômes. Motivation. 1. Définitions. Exo7. 1.1. Définitions

Polynômes. Motivation. 1. Définitions. Exo7. 1.1. Définitions Exo7 Polynômes Vidéo partie 1. Définitions Vidéo partie 2. Arithmétique des polynômes Vidéo partie 3. Racine d'un polynôme, factorisation Vidéo partie 4. Fractions rationnelles Exercices Polynômes Exercices

Plus en détail

Équations du troisième degré

Équations du troisième degré par Z, auctore L objet de cet article est d exposer deux méthodes pour trouver des solutions à une équation du troisième degré : la recherche de racines évidentes d une part, et la formule de Cardan d

Plus en détail

Équations et inéquations du 1 er degré

Équations et inéquations du 1 er degré Équations et inéquations du 1 er degré I. Équation 1/ Vocabulaire (rappels) Un équation se présente sous la forme d'une égalité constituée de nombres, de lettres et de symboles mathématiques. Par exemple

Plus en détail

Mini Dictionnaire Encyclopédique Mathématiques. Fonction affine

Mini Dictionnaire Encyclopédique Mathématiques. Fonction affine Fonction affine ) Définition et Propriété caractéristique a) Activité introductive Une agence de location de voiture propose la formule de location suivante : forfait de 50 et 0,80 le km. Quel est le prix

Plus en détail

LYCEE MICHEL-RODANGE LUXEMBOURG PROGRAMMES DE MATHEMATIQUES POUR LE CYCLE INFERIEUR

LYCEE MICHEL-RODANGE LUXEMBOURG PROGRAMMES DE MATHEMATIQUES POUR LE CYCLE INFERIEUR LYCEE MICHEL-RODANGE LUXEMBOURG PROGRAMMES DE MATHEMATIQUES POUR LE CYCLE INFERIEUR Introduction. page 2 Classe de septième.. page 3 Classe de sixième page 7-1 - INTRODUCTION D une manière générale on

Plus en détail

Petit lexique de calcul à l usage des élèves de sixième et de cinquième par M. PARCABE, professeur au collège Alain FOURNIER de BORDEAUX, mars 2007

Petit lexique de calcul à l usage des élèves de sixième et de cinquième par M. PARCABE, professeur au collège Alain FOURNIER de BORDEAUX, mars 2007 Petit lexique de calcul à l usage des élèves de sixième et de cinquième par M. PARCABE, professeur au collège Alain FOURNIER de BORDEAUX, mars 2007 page 1 / 10 abscisse addition additionner ajouter appliquer

Plus en détail

Université Joseph Fourier MAT231 2008-2009

Université Joseph Fourier MAT231 2008-2009 Université Joseph Fourier MAT231 2008-2009 mat231-exo-03.tex (29 septembre 2008) Feuille d exercices n o 3 Exercice 3.1 Soit K un corps commutatif et soit {P 0, P 1,... P n } une famille de polynômes de

Plus en détail

Représentation des Nombres

Représentation des Nombres Chapitre 5 Représentation des Nombres 5. Representation des entiers 5.. Principe des représentations en base b Base L entier écrit 344 correspond a 3 mille + 4 cent + dix + 4. Plus généralement a n a n...

Plus en détail

Fonctions de référence Variation des fonctions associées

Fonctions de référence Variation des fonctions associées DERNIÈRE IMPRESSION LE 9 juin 05 à 8:33 Fonctions de référence Variation des fonctions associées Table des matières Fonction numérique. Définition.................................. Ensemble de définition...........................3

Plus en détail

Table des matières LES FONCTIONS POLYNOMIALES

Table des matières LES FONCTIONS POLYNOMIALES Table des matières LES FONCTIONS POLYNOMIALES 1 Différents types de fonctions polynomiales Étude des différentes fonctions polynomiales.1 Les fonctions constantes.1.1 La fonction constante de base.1. La

Plus en détail

Devoir surveillé n 1 : correction

Devoir surveillé n 1 : correction E1A-E1B 013-01 Devoir surveillé n 1 : correction Samedi 8 septembre Durée : 3 heures. La calculatrice est interdite. On attachera une grande importance à la qualité de la rédaction. Les questions du début

Plus en détail

Bien lire l énoncé 2 fois avant de continuer - Méthodes et/ou Explications Réponses. Antécédents d un nombre par une fonction

Bien lire l énoncé 2 fois avant de continuer - Méthodes et/ou Explications Réponses. Antécédents d un nombre par une fonction Antécédents d un nombre par une fonction 1) Par lecture graphique Méthode / Explications : Pour déterminer le ou les antécédents d un nombre a donné, on trace la droite (d) d équation. On lit les abscisses

Plus en détail

Tous droits de traduction, de reproduction et d adaptation réservés pour tous pays.

Tous droits de traduction, de reproduction et d adaptation réservés pour tous pays. Maquette de couverture : Graphir Maquette intérieure : Frédéric Jély Mise en page : CMB Graphic Dessins techniques : Gilles Poing Hachette Livre 008, 43, quai de Grenelle, 790 Paris Cedex ISBN : 978--0-8-

Plus en détail

Extrait de cours maths 3e. Multiples et diviseurs

Extrait de cours maths 3e. Multiples et diviseurs Extrait de cours maths 3e I) Multiples et diviseurs Multiples et diviseurs Un multiple d'un nombre est un produit dont un des facteurs est ce nombre. Un diviseur du produit est un facteur de ce produit.

Plus en détail

RÉVISION DE CALCUL NUMÉRIQUE

RÉVISION DE CALCUL NUMÉRIQUE RÉVISION DE CALCUL NUMÉRIQUE. Les ensembles numériques. Propriétés des nombres réels. Ordre des opérations. Nombres premiers. Opérations sur les fractions 7. Puissances entières 0.7 Notation scientifique.8

Plus en détail

Exercices - Polynômes : corrigé. Opérations sur les polynômes

Exercices - Polynômes : corrigé. Opérations sur les polynômes Opérations sur les polynômes Exercice 1 - Carré - L1/Math Sup - Si P = Q est le carré d un polynôme, alors Q est nécessairement de degré, et son coefficient dominant est égal à 1. On peut donc écrire Q(X)

Plus en détail

PETIT MANUEL DE SURVIE EN MATHÉMATIQUES À L USAGE DES TERMINALES STI2D (OU CE QU ON DOIT APPRENDRE ET CE QU ON PEUT RETROUVER SI ON EST MALIN) par M.

PETIT MANUEL DE SURVIE EN MATHÉMATIQUES À L USAGE DES TERMINALES STI2D (OU CE QU ON DOIT APPRENDRE ET CE QU ON PEUT RETROUVER SI ON EST MALIN) par M. PETIT MANUEL DE SURVIE EN MATHÉMATIQUES À L USAGE DES TERMINALES STI2D (OU CE QU ON DOIT APPRENDRE ET CE QU ON PEUT RETROUVER SI ON EST MALIN) par M. Vienney 2 M. VIENNEY Vous trouverez dans ce document

Plus en détail

Pour l épreuve d algèbre, les calculatrices sont interdites.

Pour l épreuve d algèbre, les calculatrices sont interdites. Les pages qui suivent comportent, à titre d exemples, les questions d algèbre depuis juillet 003 jusqu à juillet 015, avec leurs solutions. Pour l épreuve d algèbre, les calculatrices sont interdites.

Plus en détail

le triangle de Pascal - le binôme de Newton

le triangle de Pascal - le binôme de Newton 1 / 51 le triangle de Pascal - le binôme de Newton une introduction J-P SPRIET 2015 2 / 51 Plan Voici un exposé présentant le triangle de Pascal et une application au binôme de Newton. 1 2 3 / 51 Plan

Plus en détail

CTM 6 : Polynômes. Calculer, déterminer, estimer, approximer. Repérer, comparer

CTM 6 : Polynômes. Calculer, déterminer, estimer, approximer. Repérer, comparer CTM 6 : Polynômes I. Compétences à atteindre C1 Calculer, déterminer, estimer, approximer C2 Appliquer, analyser, résoudre des problèmes C4 Repérer, comparer C7 Acquérir les notions propres aux mathématiques

Plus en détail

LIMITES EXERCICES CORRIGES

LIMITES EXERCICES CORRIGES ours et eercices de mathématiques LIMITES EXERIES ORRIGES M UAZ, http://mathscyrreer Eercice n Déterminer la ite éventuelle en de chacune des onctions suivantes : ) ) ) 4 ( ) Déterminer la ite éventuelle

Plus en détail

CYCLE D ORIENTATION DE L ENSEIGNEMENT SECONDAIRE MATHÉMATIQUES. S, L, M, GnivA NA 11.038.48

CYCLE D ORIENTATION DE L ENSEIGNEMENT SECONDAIRE MATHÉMATIQUES. S, L, M, GnivA NA 11.038.48 1 CYCLE D ORIENTATION DE L ENSEIGNEMENT SECONDAIRE MATHÉMATIQUES 9E S, L, M, GnivA NA DÉPARTEMENT DE L INSTRUCTION PUBLIQUE GENÈVE 1995 11.038.48 TABLE DES MATIÈRES 3 Table des matières 1 Les ensembles

Plus en détail

Complément d information concernant la fiche de concordance

Complément d information concernant la fiche de concordance Sommaire SAMEDI 0 DÉCEMBRE 20 Vous trouverez dans ce dossier les documents correspondants à ce que nous allons travailler aujourd hui : La fiche de concordance pour le DAEU ; Page 2 Un rappel de cours

Plus en détail

+ 1. Qu est ce que cela donne pour notre calcul de 1,01? On pose x = 1,01 donc f (x) 1 + 1 0,01

+ 1. Qu est ce que cela donne pour notre calcul de 1,01? On pose x = 1,01 donc f (x) 1 + 1 0,01 Eo7 Dérivée d une fonction Vidéo partie. Définition Vidéo partie. Calculs Vidéo partie 3. Etremum local, théorème de Rolle Vidéo partie 4. Théorème des accroissements finis Eercices Fonctions dérivables

Plus en détail

DOCM 2013 http://docm.math.ca/ Solutions officielles. 1 2 10 + 1 2 9 + 1 2 8 = n 2 10.

DOCM 2013 http://docm.math.ca/ Solutions officielles. 1 2 10 + 1 2 9 + 1 2 8 = n 2 10. A1 Trouvez l entier positif n qui satisfait l équation suivante: Solution 1 2 10 + 1 2 9 + 1 2 8 = n 2 10. En additionnant les termes du côté gauche de l équation en les mettant sur le même dénominateur

Plus en détail

Le second degré. Déterminer et utiliser la forme la plus adéquate d une fonction polynôme de degré deux en vue de la résolution d un problème :

Le second degré. Déterminer et utiliser la forme la plus adéquate d une fonction polynôme de degré deux en vue de la résolution d un problème : Chapitre 1 Ce que dit le programme Le second degré CONTENUS CAPACITÉS ATTENDUES COMMENTAIRES Second degré Forme canonique d une fonction polynôme de degré deux. Équation du second degré, discriminant.

Plus en détail

Séquence 6. Fonctions dérivées. Sommaire

Séquence 6. Fonctions dérivées. Sommaire Séquence 6 Fonctions dérivées Sommaire Pré-requis Définition Dérivées des fonctions usuelles Dérivation et opérations algébriques Applications de la dérivation Synthèse de la séquence Eercices d approfondissement

Plus en détail

Comment tracer une droite représentative d'une fonction et méthode de calcul de l'équation d'une droite.

Comment tracer une droite représentative d'une fonction et méthode de calcul de l'équation d'une droite. Comment tracer une droite représentative d'une fonction et méthode de calcul de l'équation d'une droite. Introduction : Avant de commencer, il est nécessaire de prendre connaissance des trois types de

Plus en détail

1 radian. De même, la longueur d un arc de cercle de rayon R et dont l angle au centre a pour mesure α radians est α R. R AB =R.

1 radian. De même, la longueur d un arc de cercle de rayon R et dont l angle au centre a pour mesure α radians est α R. R AB =R. Angles orientés Trigonométrie I. Préliminaires. Le radian Définition B R AB =R C O radian R A Soit C un cercle de centre O. Dire que l angle géométrique AOB a pour mesure radian signifie que la longueur

Plus en détail

Les polynômes du second degré

Les polynômes du second degré Les polynômes du second degré exercices corrigés 12 septembre 2013 Les polynômes du second degré Exercice 1 Exercice 2 Exercice 3 Les polynômes du second degré Exercice 1 Les polynômes du second degré

Plus en détail

Fonctions - Continuité Cours maths Terminale S

Fonctions - Continuité Cours maths Terminale S Fonctions - Continuité Cours maths Terminale S Dans ce module, introduction d une nouvelle notion qu est la continuité d une fonction en un point. En repartant de la définition et de l illustration graphique

Plus en détail

Dérivation CONTENUS CAPACITÉS ATTENDUES COMMENTAIRES

Dérivation CONTENUS CAPACITÉS ATTENDUES COMMENTAIRES Capitre 4 Dérivation Ce que dit le programme : CONTENUS CAPACITÉS ATTENDUES COMMENTAIRES Dérivation Nombre dérivé d une fonction en un point. Tangente à la courbe représentative d une fonction dérivable

Plus en détail

La fonction exponentielle

La fonction exponentielle La fonction exponentielle Christophe ROSSIGNOL Année scolaire 2015/2016 Table des matières 1 Existence et unicité de la fonction exponentielle 2 1.1 Deux résultats préliminaires.......................................

Plus en détail

Licence de Sciences et Technologies. Fiche de cours 1 - Nombres réels.

Licence de Sciences et Technologies. Fiche de cours 1 - Nombres réels. Licence de Sciences et Technologies EM21 - Analyse Fiche de cours 1 - Nombres réels. On connaît les ensembles suivants, tous munis d une addition, d une multiplication, et d une relation d ordre compatibles

Plus en détail

Raisonnement par récurrence Suites numériques

Raisonnement par récurrence Suites numériques Chapitre 1 Raisonnement par récurrence Suites numériques Terminale S Ce que dit le programme : CONTENUS CAPACITÉS ATTENDUES COMMENTAIRES Raisonnement par récurrence. Limite finie ou infinie d une suite.

Plus en détail

Chapitre 2 Le problème de l unicité des solutions

Chapitre 2 Le problème de l unicité des solutions Université Joseph Fourier UE MAT 127 Mathématiques année 2011-2012 Chapitre 2 Le problème de l unicité des solutions Ce que nous verrons dans ce chapitre : un exemple d équation différentielle y = f(y)

Plus en détail

Fonctions homographiques

Fonctions homographiques Fonctions homographiques On donne ci-dessous deux définitions des fonctions homographiques, et on montre que ces deux définitions sont équivalentes. On décrit la courbe représentative d une fonction homographique.

Plus en détail

Etude de fonctions: procédure et exemple

Etude de fonctions: procédure et exemple Etude de fonctions: procédure et exemple Yves Delhaye 8 juillet 2007 Résumé Dans ce court travail, nous présentons les différentes étapes d une étude de fonction à travers un exemple. Nous nous limitons

Plus en détail

Terminale ES Correction du bac blanc de Mathématiques (version spécialité).

Terminale ES Correction du bac blanc de Mathématiques (version spécialité). Terminale ES Correction du bac blanc de Mathématiques (version spécialité). Lycée Jacques Monod février 05 Exercice : Voici les graphiques des questions. et.. A 4 A Graphique Question. Graphique Question..

Plus en détail

MATHÉMATIQUES LIAISON 3 ème / 2 nde. Lycée Notre Dame des Minimes Année scolaire 2015-2016 LIVRET DE VACANCES

MATHÉMATIQUES LIAISON 3 ème / 2 nde. Lycée Notre Dame des Minimes Année scolaire 2015-2016 LIVRET DE VACANCES MATHÉMATIQUES LIAISON ème / 2 nde Lycée Notre Dame des Minimes Année scolaire 205-206 LIVRET DE VACANCES L objet du présent livret de vacances est d aborder le programme de mathématiques de seconde générale

Plus en détail

CHAPITRE 6 Les vecteurs

CHAPITRE 6 Les vecteurs A/ Vecteurs Cours de Mathématiques Classe de Seconde Chapitre 6 Les Vecteurs CHAPITRE 6 Les vecteurs 1) Définition et exemples a) Définition Soient deux points A et B. On appelle vecteur AB "la flèche"

Plus en détail

Calcul matriciel. Définition 1 Une matrice de format (m,n) est un tableau rectangulaire de mn éléments, rangés en m lignes et n colonnes.

Calcul matriciel. Définition 1 Une matrice de format (m,n) est un tableau rectangulaire de mn éléments, rangés en m lignes et n colonnes. 1 Définitions, notations Calcul matriciel Définition 1 Une matrice de format (m,n) est un tableau rectangulaire de mn éléments, rangés en m lignes et n colonnes. On utilise aussi la notation m n pour le

Plus en détail

CHAPITRE 6 LES OPÉRATIONS SUR LES FONCTIONS. 6.1 QUATRE OPÉRATIONS (+,, x, ) SUR LES FONCTIONS

CHAPITRE 6 LES OPÉRATIONS SUR LES FONCTIONS. 6.1 QUATRE OPÉRATIONS (+,, x, ) SUR LES FONCTIONS CHAPITRE 6 LES OPÉRATIONS SUR LES FONCTIONS 6.1 QUATRE OPÉRATIONS (+,, x, ) SUR LES FONCTIONS On peut effectuer les quatre opérations de base sur des fonctions, c est-à-dire les additionner, les soustraire,

Plus en détail

EQUATIONS, INEQUATIONS

EQUATIONS, INEQUATIONS 1 sur 13 EQUATIONS, INEQUATIONS I. Résolution d équations Activité conseillée p126 activité1 : Notion d équation et d inéquation Activité conseillée p60 activité1 : Notion d équation et d inéquation -p140

Plus en détail

Aire sous une courbe et calcul de primitives

Aire sous une courbe et calcul de primitives Aire sous une courbe et calcul de primitives Le calcul de primitives d une fonction et celui de l aire de la surface bordée par le graphique de cette fonction sont intimement liés. Les exemples qui suivent

Plus en détail

Lycée Alexis de Tocqueville. BACCALAUREAT TECHNOLOGIQUE Blanc Corrigé. Série S.T.M.G. Février 2015 Épreuve de mathématiques.

Lycée Alexis de Tocqueville. BACCALAUREAT TECHNOLOGIQUE Blanc Corrigé. Série S.T.M.G. Février 2015 Épreuve de mathématiques. Lycée Alexis de Tocqueville BACCALAUREAT TECHNOLOGIQUE Blanc Corrigé Série S.T.M.G. Février 2015 Épreuve de mathématiques Durée 3 heures Le candidat traitera obligatoirement les quatre exercices ******

Plus en détail

La fonction exponentielle

La fonction exponentielle DERNIÈRE IMPRESSION LE 2 novembre 204 à :07 La fonction exponentielle Table des matières La fonction exponentielle 2. Définition et théorèmes.......................... 2.2 Approche graphique de la fonction

Plus en détail

Fonction inverse Fonctions homographiques

Fonction inverse Fonctions homographiques Fonction inverse Fonctions homographiques Année scolaire 203/204 Table des matières Fonction inverse 2. Définition Parité............................................ 2.2 Variations Courbe représentative...................................

Plus en détail

Développement décimal d un réel

Développement décimal d un réel 4 Développement décimal d un réel On rappelle que le corps R des nombres réels est archimédien, ce qui permet d y définir la fonction partie entière. En utilisant cette partie entière on verra dans ce

Plus en détail

Anneaux, algèbres. Chapitre 2. 2.1 Structures

Anneaux, algèbres. Chapitre 2. 2.1 Structures Chapitre 2 Anneaux, algèbres 2.1 Structures Un anneau est un ensemble A muni de deux opérations internes + et et d éléments 0 A et 1 A qui vérifient : associativité de l addition : commutativité de l addition

Plus en détail

Applications linéaires

Applications linéaires Bibliothèque d exercices Énoncés L1 Feuille n 18 Applications linéaires 1 Définition Exercice 1 Déterminer si les applications f i suivantes (de E i dans F i ) sont linéaires : f 1 : (x, y) R (x + y, x

Plus en détail

Mathématique - Cours Filière STAV 2014-2015 Centre de Formation aux Métier de la Montagne Marine Estorge

Mathématique - Cours Filière STAV 2014-2015 Centre de Formation aux Métier de la Montagne Marine Estorge Mathématique - Cours Filière STAV 2014-2015 Centre de Formation aux Métier de la Montagne Marine Estorge Le programme se compose ainsi : Rappels collège/seconde Partie STAV 1/3 Partie STAV 2/3 Partie STAV

Plus en détail

Les paraboles. x ax 2 + bx + c.

Les paraboles. x ax 2 + bx + c. 1ES Résumé du cours sur le second degré. Les paraboles. On appelle fonction du second degré une fonction de la forme x ax 2 + bx + c. Bien sûr a doit être différent de 0 sinon ce n est pas une fonction

Plus en détail

Examen de l UE LM125 Janvier 2007 Corrigé

Examen de l UE LM125 Janvier 2007 Corrigé Université Pierre et Marie Curie Licence Sciences et Technologies MIME L énoncé est repris sur fond mauve. En prune : des commentaires. Examen de l UE LM15 Janvier 007 Corrigé Commentaires généraux barème

Plus en détail

OPERATIONS SUR LE SYSTEME BINAIRE

OPERATIONS SUR LE SYSTEME BINAIRE OPERATIONS SUR LE SYSTEME BINAIRE 1) Nombres signés Nous n avons, jusqu à présent tenu compte, que des nombre positifs. Pourtant, la plupart des dispositifs numériques traitent également les nombres négatifs,

Plus en détail

Équations - Inéquations - Systèmes

Équations - Inéquations - Systèmes Équations - Inéquations - Systèmes I Premier degré Propriétés Soit f définie sur IR par f(x = ax + b avec a 0. f est une fonction affine, elle est représentée graphiquement par une droite. a est le coefficient

Plus en détail

TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR POUR LE BREVET

TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR POUR LE BREVET TOUT E QU IL FUT SVOIR POUR LE REVET NUMERIQUE / FONTIONS eci n est qu un rappel de tout ce qu il faut savoir en maths pour le brevet. I- Opérations sur les nombres et les fractions : Les priorités par

Plus en détail

Utiliser les propriétés Savoir réduire un radical savoir +,-,x,: Utiliser les propriétés des puissances Calculer avec des puissances

Utiliser les propriétés Savoir réduire un radical savoir +,-,x,: Utiliser les propriétés des puissances Calculer avec des puissances ARITHMETIQUE 1 C B A Numération Ecrire en lettres et en chiffres Poser des questions fermées autour d un document simple (message, consigne, planning ) Connaître le système décimal Déterminer la position

Plus en détail

JMlesMathsFaciles.fr.nf. MA BOITE A OUTILS MATHS-COLLEGE NUMERIQUE. TABLES DE MULTIPLICATION COMPLEMENT.

JMlesMathsFaciles.fr.nf. MA BOITE A OUTILS MATHS-COLLEGE NUMERIQUE. TABLES DE MULTIPLICATION COMPLEMENT. MA BOITE A OUTILS MATHS-COLLEGE NUMERIQUE. TABLES DE MULTIPLICATION COMPLEMENT. MA BOITE A OUTILS MATHS-COLLEGE NUMERIQUE - NOMBRES 1. NOMBRES ENTIERS, DECIMAUX, COMPARAISON Ex : 1345, 789 est un nombre

Plus en détail

AGRÉGATION INTERNE: RÉDUCTION DES ENDOMORPHISMES

AGRÉGATION INTERNE: RÉDUCTION DES ENDOMORPHISMES AGRÉGATION INTERNE: RÉDUCTION DES ENDOMORPHISMES VINCENT GUEDJ 1. Notions fondamentales 1.1. Noyau, Image. On se donne E un K-espace vectoriel de dimension finie (K = R, C principalement) et f L(E) un

Plus en détail

Exo7. Applications linéaires. 1 Définition. 2 Image et noyau. Exercice 1 Déterminer si les applications f i suivantes sont linéaires :

Exo7. Applications linéaires. 1 Définition. 2 Image et noyau. Exercice 1 Déterminer si les applications f i suivantes sont linéaires : Exo7 Applications linéaires 1 Définition Exercice 1 Déterminer si les applications f i suivantes sont linéaires : f 1 : R R f 1 x,y = x + y,x y f : R R f x,y,z = xy,x,y f : R R f x,y,z = x + y + z,y z,x

Plus en détail

Angles orientés et trigonométrie

Angles orientés et trigonométrie Chapitre Angles orientés et trigonométrie Ce que dit le programme : CONTENUS CAPACITÉS ATTENDUES COMMENTAIRES Trigonométrie Cercle trigonométrique. Radian. Mesure d un angle orienté, mesure principale.

Plus en détail

FctsAffines.nb 1. Mathématiques, 1-ère année Edition 2007-2008. Fonctions affines

FctsAffines.nb 1. Mathématiques, 1-ère année Edition 2007-2008. Fonctions affines FctsAffines.nb 1 Mathématiques, 1-ère année Edition 2007-2008 Fonctions affines Supports de cours de mathématiques de degré secondaire II, lien hpertete vers la page mère http://www.deleze.name/marcel/sec2/inde.html

Plus en détail

Cours de mathématiques

Cours de mathématiques Cours de mathématiques Thomas Rey classe de Terminale ES 2 Table des matières 1 Équations de droites. Second degré 7 1.1 Équation de droite.................................. 7 1.2 Polynôme du second degré..............................

Plus en détail

CHAPITRE 7 Fonction carré et fonction inverse

CHAPITRE 7 Fonction carré et fonction inverse CHAPITRE 7 Fonction carré et fonction inverse A) La fonction "carré" : f() = ² ) Domaine de définition Elle est définie sur ℝ complet (on peut toujours multiplier deu nombres entre eu). 2) Sens de variation

Plus en détail

Systèmes linéaires. 1. Introduction aux systèmes d équations linéaires. Exo7. 1.1. Exemple : deux droites dans le plan

Systèmes linéaires. 1. Introduction aux systèmes d équations linéaires. Exo7. 1.1. Exemple : deux droites dans le plan Exo7 Systèmes linéaires Vidéo partie 1. Introduction aux systèmes d'équations linéaires Vidéo partie 2. Théorie des systèmes linéaires Vidéo partie 3. Résolution par la méthode du pivot de Gauss 1. Introduction

Plus en détail

MATHÉMATIQUES ET SCIENCES HUMAINES

MATHÉMATIQUES ET SCIENCES HUMAINES MATHÉMATIQUES ET SCIENCES HUMAINES B. MARCHADIER Dépendance et indépendance de deux aléas numériques images Mathématiques et sciences humaines, tome 25 (1969), p. 2534.

Plus en détail

t 100. = 8 ; le pourcentage de réduction est : 8 % 1 t Le pourcentage d'évolution (appelé aussi taux d'évolution) est le nombre :

t 100. = 8 ; le pourcentage de réduction est : 8 % 1 t Le pourcentage d'évolution (appelé aussi taux d'évolution) est le nombre : Terminale STSS 2 012 2 013 Pourcentages Synthèse 1) Définition : Calculer t % d'un nombre, c'est multiplier ce nombre par t 100. 2) Exemples de calcul : a) Calcul d un pourcentage : Un article coûtant

Plus en détail

1 Grad Info Soir Langage C - Juin 2006

1 Grad Info Soir Langage C - Juin 2006 1 Grad Info Soir Langage C - Juin 2006 1. Explications L'examen comprend 3 parties - un programme à réaliser à domicile - une partie écrite qui comprend un certain nombre de petits paragraphes de code

Plus en détail

Fonctions affines. 2 Signe d une fonction affine 18 2.1 activité... 19 2.2 corrigé activité... 20

Fonctions affines. 2 Signe d une fonction affine 18 2.1 activité... 19 2.2 corrigé activité... 20 Fonctions affines Table des matières 1 généralités : (images, formule, variations, tableau de valeurs, courbe, équations, inéquations) 2 1.1 activité............................................... 3 1.2

Plus en détail

est diagonale si tous ses coefficients en dehors de la diagonale sont nuls.

est diagonale si tous ses coefficients en dehors de la diagonale sont nuls. Diagonalisation des matrices http://www.math-info.univ-paris5.fr/~ycart/mc2/node2.html Sous-sections Matrices diagonales Valeurs propres et vecteurs propres Polynôme caractéristique Exemples Illustration

Plus en détail

Continuité et dérivabilité d une fonction

Continuité et dérivabilité d une fonction DERNIÈRE IMPRESSIN LE 7 novembre 014 à 10:3 Continuité et dérivabilité d une fonction Table des matières 1 Continuité d une fonction 1.1 Limite finie en un point.......................... 1. Continuité

Plus en détail

LIVRET DE MATHEMATIQUES ENTREE EN PREMIERE S Institut Notre-Dame (Saint Germain en Laye) Année 2015-2016

LIVRET DE MATHEMATIQUES ENTREE EN PREMIERE S Institut Notre-Dame (Saint Germain en Laye) Année 2015-2016 LIVRET DE MATHEMATIQUES ENTREE EN PREMIERE S Institut Notre-Dame (Saint Germain en Laye) Année 015-016 Pourquoi ce livret? Afin de mieux préparer cette rentrée, ce livret reprend un ensemble de notions

Plus en détail

Notions d algèbre. ( ) m, sauf si a < 0 et n pair. ANNEXE. Définition. Produits remarquables Carré d une somme. Théorème

Notions d algèbre. ( ) m, sauf si a < 0 et n pair. ANNEXE. Définition. Produits remarquables Carré d une somme. Théorème Exposants et radicaux Exposant Si n est un nombre entier positif, et a un nombre réel, alors le produit de a par lui-même n fois est noté : a a a... a 14 2 34 = an n fois où n est appelé l exposant et

Plus en détail

PROGRAMMES DE MATHÉMATIQUES EN VIGUEUR DE L ENSEIGNEMENT SECONDAIRE GÉNÉRAL TECHNIQUE ET PROFESSIONNEL

PROGRAMMES DE MATHÉMATIQUES EN VIGUEUR DE L ENSEIGNEMENT SECONDAIRE GÉNÉRAL TECHNIQUE ET PROFESSIONNEL MINISTÈRE DE L ÉDUCATION DE L ALPHABÉTISATION ET DES LANGUES NATIONALES RÉPUBLIQUE DU MALI Un Peuple Un But Une Foi PROGRAMMES DE MATHÉMATIQUES EN VIGUEUR DE L ENSEIGNEMENT SECONDAIRE GÉNÉRAL TECHNIQUE

Plus en détail

1ES DS commun du jeudi 5 mai 2011. MATHEMATIQUES

1ES DS commun du jeudi 5 mai 2011. MATHEMATIQUES 1ES DS commun du jeudi 5 mai 011. MATHEMATIQUES NOM. Exercice 1 (8 points/40) Cet exercice est un QCM. Pour chaque question une seule réponse est exacte. On demande d entourer la bonne réponse et aucune

Plus en détail

Arithmétique. Préambule. 1. Division euclidienne et pgcd. Exo7. 1.1. Divisibilité et division euclidienne

Arithmétique. Préambule. 1. Division euclidienne et pgcd. Exo7. 1.1. Divisibilité et division euclidienne Exo7 Arithmétique Vidéo partie 1. Division euclidienne et pgcd Vidéo partie 2. Théorème de Bézout Vidéo partie 3. Nombres premiers Vidéo partie 4. Congruences Exercices Arithmétique dans Z Préambule Une

Plus en détail

Cours 02 : Problème général de la programmation linéaire

Cours 02 : Problème général de la programmation linéaire Cours 02 : Problème général de la programmation linéaire Cours 02 : Problème général de la Programmation Linéaire. 5 . Introduction Un programme linéaire s'écrit sous la forme suivante. MinZ(ou maxw) =

Plus en détail

D. CRESSON. 15 octobre D. CRESSON () Cours Première STL 15 octobre / 8

D. CRESSON. 15 octobre D. CRESSON () Cours Première STL 15 octobre / 8 Polynômes D. CRESSON 15 octobre 2008 D. CRESSON () Cours Première STL 15 octobre 2008 1 / 8 I fonction polynôme On appelle monôme, une expression du type ax n, où n est un entier naturel, a une constante

Plus en détail

Décomposition des fractions rationnelles

Décomposition des fractions rationnelles Décomposition des fractions rationnelles Cas des fractions rationnelles réelles Johan MILLAUD Département Génie Civil de l IUT du Limousin Mars 2006 version 2 I Avant-propos 4 I.1 Navigation dans le cours......................

Plus en détail