Guide sur le portefeuille professionnel Programme d assurance de la qualité

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Guide sur le portefeuille professionnel Programme d assurance de la qualité"

Transcription

1 Guide sur le portefeuille professionnel Programme d assurance de la qualité 2012 College of Physiotherapists of Ontario

2 Table des matières Introduction Page Qu est-ce qu un portefeuille professionnel?... 2 Pourquoi avoir un portefeuille professionnel?... 2 Comment cela m aide-t-il?... 3 Confidentialité... 3 Compétence permanente Qu est-ce que la compétence?... 4 Qu est-ce que la compétence permanente?... 4 Qui est responsable de la compétence permanente?... 4 Ce que cela veut dire... 5 Apprentissage et perfectionnement professionnel permanent Qu est-ce que le perfectionnement professionnel?... 6 Quelles sont les activités de perfectionnement professionnel?... 6 La réflexion et le cycle d apprentissage... 9 Cycle d apprentissage réflexif Styles d apprentissage Autoévaluation Pourquoi établir des objectifs de perfectionnement professionnel? Comment fixer un objectif? Qu est-ce qu un objectif d apprentissage SMART? Comment réalise-t-on des objectifs? Foire aux questions Documents de référence Ressources Bibliographie Références Page 1

3 Introduction Qu est-ce qu un portefeuille professionnel? Un portefeuille professionnel vous donne l occasion de réfléchir à la façon dont vous exercez la profession. Il présente des preuves matérielles de votre apprentissage en consignant les activités d apprentissage et en fournissant une description des résultats d apprentissage. Cette documentation peut comprendre : un bilan des événements ou des expériences vécus, une liste des résumés critiques d articles lus et une description des projets réalisés, des patients traités et des séances de formation auxquelles vous avez assisté. Un portefeuille professionnel est un outil qui vous servira toute votre vie. En créant un portefeuille au début de votre carrière et en le mettant à jour tout au long de votre vie professionnelle, ce portefeuille changera et évoluera avec vous. Il vous aidera à maintenir et à améliorer votre compétence. Le programme d Assurance de la qualité reconnaît que les physiothérapeutes sont : des praticiens compétents des apprenants adultes motivés capables de choisir et de mettre en œuvre des outils d éducation permanente capables de modifier, grâce au principe de l apprentissage autodirigé, les connaissances et habiletés qui sont mises en évidence dans leur pratique. Pourquoi avoir un portefeuille professionnel? Dans le milieu des soins de santé actuel, il ne suffit pas de dire que vos connaissances sont à jour, vous devez en fournir la preuve. L Ordre a examiné de nombreuses options avant de choisir le portefeuille professionnel pour répondre à l exigence de la composante Amélioration de la qualité (Réflexion sur la pratique) du programme d Assurance de la qualité (AQ). Le comité d Assurance de la qualité a étudié la documentation publiée, consulté d autres organismes de réglementation qui utilisent un portefeuille, intégré les commentaires reçus lors du processus d évaluation de l AQ et soupesé le pour et le contre des différentes options. Le portefeuille a été jugé l outil le plus susceptible de répondre à la fois aux besoins des physiothérapeutes et à ceux du programme d Assurance de la qualité de l Ordre. ***Les physiothérapeutes qui détiennent un certificat de pratique indépendante devront créer leur propre portefeuille (voir l Annexe 1 pour plus de renseignements sur la structure du programme d AQ).*** Le maintien d un portefeuille : fournira une occasion d apprentissage au physiothérapeute fournira une méthode permettant d établir des objectifs d apprentissage fournira une méthode permettant de planifier le développement personnel fournira un aperçu historique de la carrière d un physiothérapeute fournira des preuves qu il y a eu réflexion et intégration de l apprentissage sera axé sur les résultats sera utile au physiothérapeute sera applicable à tous les domaines de la pratique constituera un produit tangible sera faisable du point de vue temps et argent Page 2

4 Comment cela m aide-t-il? Quels sont les avantages d un portefeuille professionnel? Le recours à un portefeuille professionnel procure des avantages qui ne découleraient pas d autres activités. Un portefeuille professionnel exige une réflexion sur vos expériences professionnelles et vous permet d intégrer ce que vous avez appris dans l exercice de votre profession. Cette approche vous permet de faire appel à vos styles d apprentissage préférés. Il vous aide à documenter les connaissances, les habiletés et l expérience acquises tout au long de votre parcours professionnel tout en évaluant vos progrès. En utilisant le principe de l apprentissage autodirigé, vous dressez un plan personnel de perfectionnement professionnel permanent. Un portefeuille professionnel encourage la réflexion tout en fournissant un cadre pour l apprentissage tout au long de la vie. Plus précisément, le portefeuille vous aidera à : acquérir des aptitudes à la réflexion découvrir vos forces cerner des objectifs d apprentissage à court et à long terme établir un ordre de priorité pour vos objectifs d apprentissage à court et à long terme identifier les stratégies d apprentissage pour réaliser vos objectifs évaluer l impact de l apprentissage sur votre pratique mesurer l étendue de votre croissance et de votre perfectionnement personnels Vous pouvez utiliser le portefeuille pour vous aider à : Confidentialité réaliser votre évaluation du rendement préparer des demandes d emploi préparer des demandes de subvention préparer des demandes d admission à des établissements d enseignement dresser votre plan de carrière La Loi de 1991 sur les professions de la santé réglementées (LPSR) oblige l Ordre à garder strictement confidentiels tous les renseignements recueillis pendant votre participation au programme d Assurance de la qualité. Ces renseignements ne peuvent être consultés que par le personnel du programme d Assurance de la qualité au bureau de l Ordre et ils ne peuvent pas être transmis à d autres membres du personnel de l Ordre (p. ex. les renseignements recueillis dans le cadre du programme ne peuvent pas être consultés par les membres du comité des plaintes, du comité de direction ou du comité de discipline). Si un employeur se sert du portefeuille professionnel d un physiothérapeute dans le cadre de son processus d évaluation annuel, le physiothérapeute peut choisir les portions du portefeuille qui seront divulguées. Page 3

5 Compétence permanente Qu est-ce que la compétence? La compétence est un ensemble de connaissances, d habiletés et d attitudes connexes qui influent sur un aspect important de notre emploi (un rôle ou une responsabilité), qui sont directement liées au rendement, peuvent être évaluées par rapport à des normes acceptées et améliorées par la formation et le perfectionnement (Parry 1996 p. 50). Cette définition tient compte de trois domaines de l apprentissage : le domaine cognitif (connaissances), le domaine psychomoteur (habiletés) et le domaine affectif (attitudes). Les trois sont nécessaires pour démontrer une compétence. Les compétences dépendent des situations, c est-à-dire qu elles se rapportent à notre emploi. Différents emplois exigent différentes compétences. Certaines normes doivent être établies en se servant d objectifs liés au comportement afin que les individus puissent évaluer leurs propres compétences. Encore une fois, différentes normes sont associées à différents emplois. Des caractéristiques qui ne peuvent être modifiées, comme un trait de personnalité, ne constituent pas des compétences. Donc, pour avoir la compétence nécessaire pour assumer un rôle donné de l exercice de la physiothérapie, vous devez posséder les connaissances, habiletés et attitudes qui correspondent à ce rôle selon les normes pertinentes. Si vous ne possédez pas ces qualités dans un domaine quelconque et voulez vous améliorer, la réalisation d activités de perfectionnement augmentera votre niveau de compétence que ce soit sur le plan des connaissances, des habiletés ou des attitudes. Qu est-ce que la compétence permanente? La compétence permanente est un processus dynamique qui exige un apprentissage continu, l intégration de nouvelles connaissances et habiletés ainsi qu une évaluation continue de vos activités professionnelles. Elle favorise également la responsabilité professionnelle et voit à ce que le physiothérapeute assume la responsabilité de ses activités professionnelles. En tant qu outil de perfectionnement professionnel, le portefeuille professionnel a été choisi parce qu il sous-entend un engagement en matière d apprentissage, favorise l autoréflexion pour cerner les besoins individuels en matière d apprentissage et offre une certaine souplesse en ce qui concerne les méthodes utilisées pour maintenir la compétence permanente. Pour maintenir votre niveau de compétence, vous devez continuellement mettre en application des connaissances, habiletés et attitudes dans l exercice de vos rôles ou responsabilités. Tel qu il est mentionné plus haut, les connaissances, habiletés et attitudes peuvent être évaluées par rapport aux attentes décrites dans les normes d exercice professionnel. Les normes permettant de démontrer la compétence et la compétence permanente peuvent être les mêmes. L attente relative à la compétence permanente est soulignée dans les documents de l Ordre comme le Code de déontologie. L excellence est l une des valeurs décrites dans le Code. Cette valeur est démontrée par un engagement envers l excellence dans l exercice de la profession en améliorant continuellement ses connaissances, ses habiletés, son jugement et ses attitudes. Qui est responsable de la compétence permanente? En tant que membre d une profession de la santé autoréglementée, c est à vous, le physiothérapeute, qu incombe la responsabilité de la compétence permanente. Toutefois, l Ordre, les employeurs, le milieu universitaire et les associations professionnelles nationales et provinciales sont vos partenaires en ce qui concerne le perfectionnement de votre compétence professionnelle (voir Figure 1 : Responsabilité du perfectionnement de la compétence adapté de l Alliance canadienne des organismes de réglementation de la physiothérapie, 2000). Page 4

6 Figure 1 : Responsabilité du perfectionnement de la compétence Ordre des physiothérapeutes de l Ontario Milieu de travail/ employeur Physiothérapeute Milieu universitaire Associations professionnelles nationales et provinciales et autres organismes connexes Ce que cela veut dire Autrement dit, si une personne n apprenait rien de nouveau après avoir obtenu un diplôme d un établissement d enseignement, sa façon de penser et ses actions deviendraient rapidement désuètes. Par exemple, on estime que la demi-vie des connaissances médicales est de deux ans. Cela signifie que deux années après l obtention de votre diplôme, la moitié de ce que vous avez appris n est plus à jour. Il est essentiel de tenir ses connaissances à jour. Les physiothérapeutes qui ont 20 ans d expérience ont l obligation de posséder au moins les mêmes connaissances dans leur domaine d exercice que celles acquises par les nouveaux diplômés. Cela ne signifie pas que vous devez être au courant de tous les nouveaux développements au sein de la profession, cela n est évidemment pas possible. Vous devez plutôt vous renseigner sur les développements qui influent sur votre propre domaine d exercice, que ce soit l orthopédie, la neurologie, les soins cardio-pulmonaires, l administration, la recherche ou les ventes. Si vous changez d emploi ou acceptez un poste pour lequel le domaine d exercice ou le contexte est différent, vous aurez peut-être besoin d acquérir ou de perfectionner des connaissances, des habiletés ou des attitudes qui s appliquent au nouveau poste. Page 5

7 Apprentissage et perfectionnement professionnel continus Qu est-ce que le perfectionnement professionnel? L apprentissage, le perfectionnement professionnel et le perfectionnement professionnel continu sont des termes qui renvoient au même concept, l apprentissage tout au long de votre carrière. Commençant avec l éducation qui mène à l obtention du diplôme d entrée dans la profession, le perfectionnement professionnel permet aux gens de conserver une attitude de questionnement, de stimuler la réflexion et de continuer : à maintenir et à mettre à jour leurs connaissances et leurs habiletés à assumer de nouvelles responsabilités à regagner la maîtrise des concepts à engendrer le changement, à le prévoir et à y réagir activement à contribuer à l avenir de l éducation dans le domaine de la physiothérapie et à l exercice de la profession Quelles sont les activités de perfectionnement professionnel? Les cours formels d éducation permanente sont une façon d apprendre, mais il y en a bien d autres. Lorsque vous prenez des cours, n oubliez pas de réfléchir à ce que vous avez appris et à la manière dont ces connaissances s appliqueront à l exercice de la profession. Trouvez une méthode d apprentissage qui répond à vos besoins et à celles de votre pratique : Réalisations Certificats, qualifications Qu avez-vous appris et comment cet apprentissage s est-il répercuté sur l exercice de votre profession? Conférences Réflexion sur les séances auxquelles vous avez assisté Comment s appliquent-elles à vos objectifs en matière de perfectionnement professionnel? Analyse des incidents critiques Que l on qualifie parfois d expérience d «eurêka», de surprise ou d incident suscitant la réflexion Situations où une erreur s est produite ou a été évitée de justesse ou au cours desquelles tout allait bien jusqu à ce qu un problème survienne et qui ont permis de mieux comprendre certains éléments de l expérience. Programmes d éducation formels Programmes offerts par un établissement d enseignement reconnu. Quel était le programme, qu avez-vous appris, comment s est-il répercuté sur l exercice de votre profession? Page 6

8 Éducation/rondes en cours d emploi Réflexions sur ce que vous avez appris Comment pouvez-vous appliquer ces connaissances dans l exercice de votre profession? Information de l Ordre Site Web de l Ordre - Bulletins de l Ordre Référence d un membre/guide des membres inscrits Apprentissage en traitant les patients Qu avez-vous appris de patients qui avaient des questions ou problèmes qui ne vous étaient pas familiers? Comment avez-vous composé avec ces situations et que vous ont-elles apprises? Mentorat et supervision Possibilités de consolider votre apprentissage ou de découvrir que vous n avez pas toutes les réponses en travaillant avec le personnel ou des étudiants Comment avez-vous composé avec ces situations et que vous ont-elles apprises Œuvres originales publiées Articles de revues, affiches ou résumés de conférence Expériences personnelles Expériences vécues qui vous ont appris quelque chose Que s est-il passé, qu avez-vous appris, comment pouvez-vous appliquer ces connaissances dans le cadre de votre pratique? Rencontres professionnelles Projets Situations dans le cadre desquelles vos collègues vous ont appris quelque chose De qui avez-vous appris, qu avez-vous appris, comment ces connaissances ont-elles influé sur votre pratique? Projets qui ont contribué à vos connaissances Quel était le projet, qu avez-vous appris et comment a-t-il influé sur votre pratique? Club de lecture Évaluation critique des recherches courantes et de leur influence sur votre travail Recherche et développement CProjets actuels et à long terme Quels sont les objectifs, qu avez-vous appris et comment vous servirez-vous de ces nouvelles connaissances? Supervision de stagiaires Les stagiaires questionnent continuellement ce qu ils voient et le fait de répondre à leurs questions est propice à votre apprentissage Page 7

9 Enseignement Activités d enseignement (considérées comme étant l une des meilleures façons d apprendre) Quelle était l expérience d enseignement (classe, milieu clinique), qu avez-vous appris, comment cela a-t-il influé sur l exercice de votre profession? Téléconférences Téléconférences éducatives sur des thèmes précis, p. ex. celles organisées par l Association canadienne de physiothérapie. Page 8

10 La réflexion et le cycle d apprentissage La réflexion n est pas un nouveau processus pour les physiothérapeutes. Il s agit du processus d apprentissage par l expérience. En réfléchissant à vos activités et expériences, vous remettez en question vos hypothèses et vos normes de pratique actuelles. De nouvelles idées ou questions peuvent surgir que vous pourriez choisir d examiner par l entremise d activités d apprentissage. Ces activités pourraient vous amener à apporter des modifications à votre pratique. La réflexion vous permet de penser à ce qui a fonctionné et n a pas fonctionné. Combien de fois vous êtes-vous dit «la prochaine fois, je le ferai plutôt ainsi»? Cela indique que vous avez réfléchi à votre expérience et déterminé qu un changement s imposait. Il se peut que l approche adoptée pour traiter une question n ait pas donné de bons résultats et qu un collègue ait mentionné une autre approche qui donnait de meilleurs résultats. Cette réflexion indique que vous songez à adopter cette nouvelle approche. En vous donnant comme objectif d essayer une nouvelle approche, vous cernerez des activités d apprentissage qui pourraient vous aider à assimiler la nouvelle approche. Une fois que vous aurez mis en œuvre vos nouvelles connaissances, vous évaluerez l expérience en y réfléchissant. Qu est-ce qui a fonctionné? Qu est-ce qui n a pas fonctionné? Avez-vous obtenu les résultats prévus? Que feriez-vous de différent la prochaine fois? Encore une fois, il se peut que vous établissiez de nouveaux objectifs et que vous répétiez le cycle. Le cycle de réflexion vous fait passer par un processus d apprentissage qui comprend une évaluation de cet apprentissage (voir Figure 2 : Cycle d apprentissage réflexif). La réflexion active vous aide à vous autoévaluer continuellement et à vous assurer que votre apprentissage se rapporte à l exercice de votre profession. La pratique régulière de la réflexion vous empêchera de vous reposer sur vos lauriers et de prendre les choses pour acquis. Elle fera en sorte que votre compétence demeure actuelle et qu elle ait de la pertinence dans le cadre de votre pratique. La réflexion est une activité à laquelle les professionnels se livrent tout au long de leur carrière. Une des caractéristiques des professionnels est leur capacité à mettre à profit leurs expériences. Ils le font en réfléchissant et en examinant continuellement leurs expériences, puis en modifiant leurs actions et l exercice de leur profession en conséquence. James, 1993 La réflexion vous aide à Être plus curieux Centrer vos efforts sur quelque chose qui vous intéresse ce jour-là Susciter un nouveau sentiment d incertitude Apprendre tout au long de votre vie Expérience Que s est-il passé? Quels ont été les résultats? Réflexion Qu est-ce qui a et n a pas fonctionné? Avez-vous obtenu les résultats prévus? Des tendances se sont-elles dessinées? Comment cela vous démontre-t-il ce que vous pouvez faire et ne pas faire? Page 9

11 Établissement d objectifs Fixez des objectifs SMART Activités d apprentissage Comment planifiez-vous apprendre? Comment saurez-vous qu il y a eu un apprentissage? Mise en œuvre de l apprentissage Quels sont les domaines éventuels dans votre pratique où un changement s impose? Évaluation des résultats et réflexion Qu avez-vous appris que vous vouliez apprendre? Qu avez-vous appris que vous ne vous attendiez pas à apprendre? Quelles ont été les répercussions de votre apprentissage? Que pouvez-vous faire maintenant que vous ne pouviez faire auparavant? Que savez-vous maintenant que vous ne saviez pas auparavant? Comment avez-vous mis vos nouvelles connaissances en pratique? Comment pouvez-vous le confirmer? Devez-vous apprendre autre chose? Certains obstacles vous empêchent-ils de mettre vos nouvelles connaissances en pratique? Comment pouvez-vous surmonter ces obstacles? Figure 2 : Cycle d apprentissage réflexif Expérience Évaluation des résultats et réflexion Réflexion Mise en œuvre de l apprentissage Établissement d objectifs Activités d apprentissage Page 10

12 Cycle d apprentissage réflexif Étapes 1. Commencez par décrire l expérience, l événement ou la série de tâches connexes. Qui était là? Que s est-il passé? Où cela s est-il passé? Quand cela s est-il passé? Quels ont été les résultats? 2. Puis, réfléchissez à l incident. Qu avez-vous fait et pourquoi? Qu est-ce qui a fonctionné et n a pas fonctionné? Avez-vous obtenu les résultats prévus? Voyez-vous des ressemblances avec des expériences antérieures? Qu est-ce que cela vous montre au sujet de ce que vous savez ou vous pouvez faire? Quelles connaissances, habiletés ou attitudes vous manquait-il ou qu avez-vous appris de cet incident? 3. Identifiez ce que vous avez appris de cette expérience. Recherchez des tendances ou des liens entre les diverses expériences. Êtes-vous satisfait de la façon dont vous avez traité l incident? Pourquoi ou pourquoi pas? 4. Décrivez ce que vous feriez autrement la prochaine fois. Cernez des possibilités d apprentissage. Il est possible que ce type de situation se soit déjà produit. 5. Formulez un objectif SMART lié à cette expérience. Planifiez des activités d apprentissage. Comment planifiez-vous apprendre? Comment saurez-vous qu il y a eu un apprentissage? Suivez votre plan. 6. Mettez en œuvre ce que vous avez appris. Quels sont les domaines de votre pratique où un changement s impose? Consignez vos conclusions. 7. Finalement, n oubliez pas d évaluer votre apprentissage! Examinez les répercussions de votre apprentissage sur votre pratique. Qu avez-vous appris que vous vouliez apprendre? Qu avez-vous appris que vous ne vous attendiez pas à apprendre? Quelles sont les répercussions de votre apprentissage? Que pouvez-vous faire maintenant que vous ne pouviez pas faire auparavant? Que savez-vous maintenant que vous ne saviez pas auparavant? Comment avez-vous mis en pratique ce que vous avez appris? Comment pouvez-vous le démontrer? Devez-vous apprendre autre chose? Y a-t-il des obstacles qui vous empêchent de mettre en pratique ce que vous avez appris? Comment pouvez-vous surmonter ces obstacles? Cette étape est cruciale si vous voulez améliorer l exercice de votre profession. Elle vous mènera vers d autres expériences et vous incitera à amorcer le processus de nouveau. Réaliser un objectif est le point de départ vers un autre objectif. Fyodor Dostoyevski Page 11

13 Autoévaluation Bien que certains objectifs d apprentissage puissent émerger dans le cours de vos tâches quotidiennes, p. ex. lors de rencontres avec vos patients, il est souvent utile de procéder à une autoévaluation pour cerner vos points forts et vos points faibles. L autoévaluation peut examiner différents aspects de vos habiletés ou des connaissances en rapport avec votre rôle professionnel. En vue de favoriser l exactitude de l autoévaluation, l Ordre encourage les physiothérapeutes à obtenir une rétroaction (des données) au sujet de leur pratique. La rétroaction au sujet de votre pratique peut être obtenue de bien des façons. Subir des tests d évaluation de vos connaissances dans un domaine de pratique précis, obtenir la rétroaction de pairs ou mener des sondages auprès de vos patients sont des exemples de façons d obtenir des renseignements supplémentaires qui vous aideront à déterminer les domaines où un apprentissage supplémentaire pourrait vous être bénéfique. Il serait utile pour les cliniciens de consulter le document intitulé «Profil des compétences essentielles des physiothérapeutes au Canada (2009)» de l Alliance canadienne des organismes de réglementation de la physiothérapie. Il est important d examiner les compétences en fonction de votre propre rôle professionnel. Par exemple, l énoncé «recueille des données d évaluation pertinentes pour les besoins du client et pour la pratique de la physiothérapie» (compétence 1.2) veut dire des choses différentes si le patient reçoit des soins dans un établissement de soins tertiaires ou à domicile. De même, «participe à des activités qui soutiennent la recherche clinique (p. ex. «la collecte et/ou l analyse des données; l intégration et/ou la diffusion de résultats de recherche» (compétence 6.3.2) ne veut pas dire la même chose pour un clinicien qui travaille dans un hôpital que pour un éducateur qui travaille dans un établissement d enseignement. Il serait utile d examiner les aptitudes que vous possédez déjà afin de déterminer ce que vous devriez apprendre. Vous pourriez décider que certaines aptitudes importantes pourraient être améliorées. Vous pourriez alors décider d en faire un objectif d apprentissage, p. ex. améliorer une aptitude particulière. Le Questionnaire sur les aptitudes pour apprendre est fourni dans le présent guide à titre de ressource pour cerner les aptitudes qui se rapportent à votre rôle. Lorsque vous faites une autoévaluation, vous devriez aussi examiner votre connaissance et votre habileté à utiliser les documents de l Ordre (énoncés de principe, lignes directrices, directives sur la pratique clinique). L Autoévaluation de questions professionnelles est fournie dans ce guide à titre de ressource sur la documentation de l Ordre. Styles d apprentissage Les gens apprennent et traitent les données de diverses façons : en regardant et en écoutant, en réfléchissant et en agissant, en raisonnant logiquement et intuitivement, en analysant et en visualisant, de façon progressive et par intermittence. Si vos activités d apprentissage ne sont pas adaptées à vos styles d apprentissage, vous vous ennuierez ou serez frustré. En combinant vos styles d apprentissage personnel avec la connaissance des aptitudes qui vous aident à apprendre, vous faciliterez le développement de stratégies d apprentissage appropriées. L apprentissage est le processus de création des connaissances. Il résulte souvent de la résolution de problèmes. La théorie sur l apprentissage de l adulte indique que les gens apprennent mieux lorsque l apprentissage est fondé sur l expérience et qu il se produit dans le cadre d un processus d apprentissage cyclique axé sur les problèmes. Pour être efficace, l apprentissage doit être une expérience active; Page 12

14 les activités doivent être situées en contexte et être pertinentes. Nous reconnaissons tous qu un exposé peu convaincant ou non interactif présenté sans contexte et pertinence ne laissera qu une vague impression de la matière traitée. L apprentissage nécessite la réflexion et la participation. Le style d apprentissage d un individu est la manière préférée pour cet individu de traiter les activités en cours d apprentissage; il comprend la façon dont l information est utilisée et reçue. Chaque personne a une façon préférée d apprendre. Le fait de connaître votre style d apprentissage ne signifie pas que vous devez toujours y avoir recours. Il est bon parfois de modifier ou d adopter de nouvelles façons d apprendre lorsque celles-ci sont plus appropriées à la situation. Il existe de nombreux questionnaires ou inventaires sur les styles d apprentissage qui peuvent vous aider à identifier le vôtre. Certains sont gratuits (p. ex. le questionnaire sur les styles d apprentissage), d autres doivent être achetés. Vous trouverez des ressources dans la section sur la gestion de la qualité du site Web de l Ordre à Page 13

15 Pourquoi établir des objectifs de perfectionnement professionnel? Le monde fait place à la personne qui sait où elle s en va. Ralph Waldo Emerson L établissement d objectifs est une excellente technique utilisée par des athlètes de haut niveau, des gens d affaires et des chefs de file dans tous les domaines. Pourquoi avons-nous besoin d objectifs? Les objectifs orientent. Ils nous donnent un but à atteindre. Ils créent de la motivation et de la passion dans votre vie. Les objectifs identifient les résultats escomptés de nos activités. Ils améliorent notre niveau de rendement en établissant des cibles à réaliser. Les objectifs nous aident à établir des priorités, à nous organiser, à prendre des décisions et à réaliser nos rêves. Ne pas avoir d objectifs est un peu comme traverser l océan Atlantique dans un voilier sans apporter de carte. Les objectifs, comme les cartes, nous aident à nous rendre à destination plus rapidement. Comment établir un objectif? Un objectif est une fin visée pour laquelle vous faites des efforts concertés. Un objectif est une réalisation désirée qui doit avoir un résultat mesurable pour que vous sachiez si vous l avez atteint. En vue d établir un objectif significatif, vous devez bien comprendre vos aptitudes à répondre aux demandes de votre rôle professionnel. Ces aptitudes peuvent comprendre celles associées à la pratique clinique, à l administration, à l enseignement, à la recherche, à la supervision ou à d autres domaines se rapportant à votre croissance et à votre perfectionnement professionnels. Lorsqu ils se fixent des objectifs, les physiothérapeutes devraient se poser les questions suivantes : Qu est-ce qui est important? À quoi dois-je penser? Quels sont les besoins de ma pratique? Où en suis-je maintenant? Où en suis-je par rapport aux besoins? Quelles ressources puis-je utiliser? L établissement d objectifs éclaire la route menant au succès tout comme les feux de piste éclairent le terrain d atterrissage pour un avion se préparant à atterrir. Nido Qubein Il y a beaucoup de sources d information qui peuvent vous aider à cerner vos besoins en matière d apprentissage. Voici quelques sources que vous pourriez essayer : Ressources humaines Collègues Patients Superviseurs Mentors Page 14

16 Ressources documentaires Profil des compétences essentielles des physiothérapeutes au Canada Documents de l Ordre Autoévaluation de questions professionnelles Le Web Après avoir répondu aux questions mentionnées plus haut et avoir procédé à une autoévaluation, il est temps d établir un objectif d apprentissage SMART. Qu est-ce qu un objectif d apprentissage SMART? SMART est un acronyme couramment utilisé pour aider les gens à établir des objectifs. Pour établir un objectif SMART, vous devez répondre à plusieurs questions : Qui est concerné? Qu est-ce que je veux accomplir? Où cela se produira-t-il? Quand aurai-je terminé? De quelles exigences et contraintes dois-je tenir compte? Pourquoi est-ce que je veux réaliser cet objectif? L objectif SMART doit répondre à un certain nombre d exigences. Il doit être spécifique (assez détaillé) pour que vous ayez une bonne idée de ce que vous voulez accomplir; mesurable afin que vous sachiez lorsque vous l avez réalisé; axé sur l action afin que la démarche à suivre soit claire; réaliste en ce qui concerne l échéancier et enfin, temporel, soit délimité dans le temps et sur le plan des ressources. Spécifique Avoir un objectif spécifique signifie que vous savez exactement ce que vous voulez obtenir avec assez de détails pour bien définir ce que vous voulez réaliser. Mesurable Un objectif mesurable comprend des critères concrets pour mesurer les progrès accomplis. En évaluant vos progrès, vous pouvez rester sur la bonne voie, respecter vos échéanciers et ressentir l exaltation du travail accompli. Demandez-vous : Comment saurai-je que j ai atteint mon objectif? Axé sur l action Un objectif axé sur l action produit des résultats. Réaliste Un objectif réaliste est concret. Il doit représenter un objectif que vous voulez et pouvez réaliser. Un objectif plus important est souvent plus facile à atteindre qu un objectif moins important parce qu il exige plus de motivation. Fixez un objectif qui exige beaucoup d efforts de votre part. Choisissez quelque chose qui vous inspire! Si l objectif est trop vaste, découpez-le en plus petites unités. Temporel délimité dans le temps et sur le plan des ressources L objectif doit avoir un échéancier défini et tenir compte des ressources disponibles. Pour évaluer chaque objectif SMART, posez-vous les questions suivantes : 1. Est-ce que cet objectif m est important? Sinon, choisissez-en un autre. 2. Est-ce que cet objectif peut être réalisé dans le temps prévu? Sinon, modifiez vos attentes. 3. Est-ce cet objectif est clair? Sinon, formulez-le afin qu il soit aussi précis que possible. Page 15

17 Façons de formuler des questions qui vous aideront à établir un objectif d apprentissage (adapté de King, 1995) Comparez avec par rapport à Êtes-vous d accord ou non avec cet énoncé? Quelles sont les preuves étayant votre réponse? Expliquez comment Expliquez pourquoi En quoi et sont similaires? Comment pourriez-vous utiliser pour? Comment influe-t-il sur? Comment s applique-t-il à? Quelles sont les solutions possibles au problème? Quel est le lien entre et ce que je sais déjà? Quelles sont les répercussions de? Quels sont les points forts et les points faibles de? Selon vous, qu est-ce qui cause? Pourquoi? Qu est-ce que veut dire? Quel serait un nouvel exemple de? Quelle pourrait être une solution au problème de? Qu est-ce qui est semblable à...? De quelle autre façon pourriez-vous envisager? Quel est le meilleur? Pourquoi? Quelle est la différence entre et? Quelle est la nature de? Que se passerait-il si? Pourquoi se passe-t-il? Pourquoi est-il important? Comment réalise-t-on des objectifs? Commencez par penser au résultat souhaité. Écrivez des énoncés d objectifs SMART bien formulés. Découpez les objectifs en étapes réalisables. Maintenez votre motivation et votre engagement envers la réalisation de vos objectifs. Gardez vos objectifs en tête et respectez votre échéancier. Passez en revue vos énoncés d objectifs et réévaluez vos progrès Page 16

18 Foire aux questions Q : Pourquoi l Ordre a-t-il commencé à utiliser le portefeuille professionnel? R : Le comité d Assurance de la qualité a examiné plusieurs options et a conclu que le portefeuille professionnel serait la meilleure solution pour réaliser l objectif Réflexion sur la pratique. Q : Suis-je obligé(e) de maintenir un portefeuille professionnel chaque année? R : Oui. La participation au programme d Assurance de la qualité est obligatoire pour tous les physiothérapeutes qui détiennent un certificat de pratique indépendante. Bien que les éléments à inclure puissent changer avec le temps, vous êtes obligé(e) de maintenir un portefeuille professionnel tout au long de votre carrière. Q : Est-ce qu un portefeuille professionnel est approprié si je ne suis pas un physiothérapeute clinicien? R : Oui. Tous les physiothérapeutes doivent tenir un portefeuille à jour, quel que soit leur type de pratique ou d emploi. Le portefeuille a été conçu pour s appliquer à tous les types de pratique. Le matériel facultatif que vous ajoutez reflètera la nature unique de votre pratique. Q : À qui appartient le portefeuille professionnel? R : Le portefeuille appartient au physiothérapeute. Q : Quels types de renseignements dois-je inclure dans mon portefeuille? R : Vous devez y mettre des preuves que vous participez au programme d Amélioration de la qualité et à l autoévaluation (Autoévaluation de questions professionnelles (APQ)). Les preuves de votre participation au programme d AQ peuvent être présentées de plusieurs manières selon votre style d apprentissage préféré. Selon la documentation pertinente dans ce domaine, les autoévaluations sont souvent imprécises et devraient être assorties d activités guidées par la réflexion (Regehr and Eva, 2006). Vous pourriez donc tirer des données d examens par vos pairs, de tests de connaissances ou de sondages menés auprès de vos patients au sujet de votre pratique. Ce ne sont là que quelques idées de façons dont vous pourriez obtenir des renseignements supplémentaires sur votre pratique. Les données peuvent vous aider à cerner les domaines de votre pratique qui gagneraient à être améliorées ou pourraient en vérifier la qualité. Q : Est-ce que les formulaires seront disponibles sous forme électronique? R : Oui. Les formulaires pour le portefeuille sont offerts en format à remplir en direct et peuvent être téléchargés à partir du site Web de l Ordre. Choisissez un format qui correspond à votre style d apprentissage. > Physiotherapists > Quality Management > Creating Your Portfolio Q : À quelle fréquence devrais-je travailler sur mon portefeuille professionnel? R : Le portefeuille professionnel est un document dynamique qui doit être mis à jour périodiquement. Un examen annuel vous aidera à faire cette mise à jour, mais il y a également d autres occasions qui vous pousseront peut-être à travailler sur votre portefeuille, comme lorsque vous changez d employeur, changez de rôle au sein d un même organisme, commencez un nouveau projet ou participez à une expérience d apprentissage. Page 17

19 Q : Puis-je utiliser mon portefeuille professionnel à d autres fins que celles du programme d Assurance de la qualité? R : Oui. De nombreux milieux de travail exigent que les employés procèdent à un processus de réflexion, et vous pouvez vous servir de votre portefeuille pour démontrer votre compétence permanente. Lorsque vous cherchez un emploi, le portefeuille peut vous aider à présenter vos aptitudes à des employeurs, partenaires commerciaux ou clients potentiels. Q : Je travaillais auparavant dans une autre province. Est-ce que je dois commencer à participer au programme immédiatement? R : Oui. Une fois que vous êtes inscrit(e) en Ontario, vous devez commencer à participer immédiatement au programme. Q : Comment puis-je mettre mon portefeuille professionnel à jour lorsque je suis en congé de maternité, pendant un autre congé autorisé ou lorsque je suis entre deux emplois? R : Vous avez la responsabilité de maintenir votre compétence et de participer au programme d Assurance de la qualité tant que vous détenez un certificat de pratique indépendante. Q : Je n ai pas exercé ma profession au cours de la dernière année, mais je prévois retourner au travail bientôt. Est-ce qu on s attend à ce que je participe au programme? R : Oui. Tous les physiothérapeutes qui détiennent un certificat de pratique indépendante doivent participer au programme d Assurance de la qualité. Le programme peut vous aider à vous préparer à retourner au travail. Il vous donne les outils nécessaires pour réfléchir à vos compétences en fonction du milieu dans lequel vous prévoyez travailler et vous permet de dresser un plan qui traite tout besoin d apprentissage. Q : Qu est-ce qu une pratique réflexive? R : Une pratique réflexive est une stratégie de perfectionnement professionnel qui permet aux professionnels de modifier leur comportement afin d améliorer la qualité de leur pratique. La pratique réflexive est une activité volontaire et intentionnelle qui fait partie de nombreux programmes de compétence permanente. Q : Je vis dans le Nord de l Ontario et il est difficile de trouver des cours liés à mon domaine. Que se passera-t-il si je ne peux assister à de tels cours? R : Le processus d élaboration du portefeuille reconnaît que l apprentissage se produit dans le cadre d activités comme des études autodirigées de sujets appropriés à votre rôle professionnel. Ce processus tient compte de diverses démarches formelles et informelles adoptées par les physiothérapeutes pour maintenir ou améliorer leur pratique. Aucun type de perfectionnement professionnel n est jugé préférable à un autre. Aucune «pénalité» n est imposée aux physiothérapeutes incapables d assister à des cours de formation permanente. Vous devez toutefois démontrer que vous prenez des mesures pour maintenir votre compétence ou améliorer votre pratique d autres façons. Page 18

20 Q : Quelles sont les attentes de l Ordre? R : Le portefeuille professionnel est l outil qui a été choisi pour répondre à l exigence de l objectif de la composante Réflexion sur la pratique du programme d Assurance de la qualité. Tous les physiothérapeutes qui détiennent un certificat de pratique indépendante doivent créer et maintenir leur propre portefeuille. Le présent guide est conçu pour aider tous les physiothérapeutes à créer un portefeuille qui est approprié à leur pratique. Au fil du temps, des éléments additionnels pourraient être élaborés en vue de leur inclusion dans le portefeuille professionnel. Q : Comment pouvez-vous garantir le caractère confidentiel des renseignements sur ma compétence permanente? R : Pour s assurer que les renseignements concernant le programme d Assurance de la qualité ne peuvent pas être utilisés à d autres fins que celles qui ont été prévues à l origine, la LPSR exige que les données recueillies pour le programme d Assurance de la qualité soient utilisées exclusivement pour ce programme. Elles ne peuvent pas être utilisées par les autres comités de l Ordre. Cette disposition vise à encourager la collaboration avec le programme d Assurance de la qualité et à faire ressortir qu il s agit d une activité de soutien. Les employeurs ne sont pas avertis par l Ordre lorsque des employés ont été choisis pour participer au programme d Assurance de la qualité et ils ne reçoivent aucun renseignement sur les résultats d examens ou d évaluations. Il est essentiel pour l Ordre que les membres puissent participer au programme d Assurance de la qualité en toute honnêteté et sans aucune crainte. Le caractère sécuritaire et confidentiel de toutes les données communiquées à l Ordre est un élément intégral du niveau de confort visé. Q : Est-ce qu un portefeuille professionnel médiocre entraînera une évaluation plus approfondie? R : Non. Le portefeuille est un document qui aide les physiothérapeutes à maintenir leur compétence. Il se peut qu il soit examiné et que des commentaires constructifs soient fournis, mais il ne s agira pas de la première étape d une évaluation plus approfondie. Q : Pourquoi dois-je prouver ma compétence? R : La physiothérapie est l une des quelque 20 professions de la santé autoréglementées en Ontario. Les organismes de réglementation de la santé ont l ultime responsabilité de s assurer que leurs membres maintiennent leur compétence. Dans le contexte du système de santé et de la société actuel, il ne suffit pas d être compétent, il est nécessaire de le démontrer. Q : Est-ce que l Ordre examinera mon portefeuille? R : L Ordre peut demander à voir votre portefeuille professionnel si vous êtes choisi(e) pour participer à la composante Réflexion sur la pratique du programme d Assurance de la qualité. La principale raison pour laquelle votre portefeuille pourrait être examiné est pour offrir des commentaires constructifs et pour vous aider à cerner et à atteindre vos objectifs d apprentissage. Il sera nécessaire que chaque membre indique qu il a respecté l exigence du maintien d un portefeuille professionnel. Une déclaration similaire à celle qui suit sera jointe au formulaire de renouvellement de l inscription annuelle : I Je comprends que je suis obligé(e) de garder à jour un portefeuille professionnel. J ai travaillé à la mise à jour de mon portefeuille professionnel pour l année. Page 19

INTRODUCTION AU PROGRAMME D ASSURANCE DE LA QUALITÉ

INTRODUCTION AU PROGRAMME D ASSURANCE DE LA QUALITÉ JUIN 2009 INTRODUCTION AU PROGRAMME D ASSURANCE DE LA QUALITÉ Placez dans l onglet no 5 de votre classeur des ressources des membres Le programme d assurance de la qualité de l Ordre des ergothérapeutes

Plus en détail

L INFIRMIÈRE CLINICIENNE SPÉCIALISÉE

L INFIRMIÈRE CLINICIENNE SPÉCIALISÉE Pour faciliter la lecture de ce document, les mots de genre féminin appliqués aux personnes désignent les femmes et les hommes, et vice-versa, si le contexte s y prête. L INFIRMIÈRE CLINICIENNE SPÉCIALISÉE

Plus en détail

Enseignement au cycle primaire (première partie)

Enseignement au cycle primaire (première partie) Ligne directrice du cours menant à une qualification additionnelle Enseignement au cycle primaire (première partie) Annexe D Règlement 184/97 Qualifications requises pour enseigner Normes d exercice de

Plus en détail

Ordre des ergothérapeutes de l Ontario. Votre guide d auto-évaluation

Ordre des ergothérapeutes de l Ontario. Votre guide d auto-évaluation Ordre des ergothérapeutes de l Ontario Votre guide d auto-évaluation Comme les autres volets du Programme d'assurance de la qualité, l'outil d'auto-évaluation se fonde sur les principes de l'apprentissage

Plus en détail

Programme d assurance de la qualité

Programme d assurance de la qualité Programme d assurance de la qualité Section B Section B Programme d assurance de la qualité Aperçu du Programme d assurance de la qualité... -B-1- Introduction... Programme d assurance de la qualité...

Plus en détail

Élaborer des objectifs d apprentissage SMART

Élaborer des objectifs d apprentissage SMART Élaborer des objectifs d apprentissage SMART Introduction Ce guide vous aidera à élaborer et à rédiger des objectifs d apprentissage «SMART». Un objectif d apprentissage énonce ce que vous souhaitez apprendre

Plus en détail

PROGRAMME DE MENTORAT

PROGRAMME DE MENTORAT CONSEIL SCOLAIRE ACADIEN PROVINCIAL PROGRAMME DE MENTORAT ÉNONCÉ PRATIQUE Le Conseil scolaire acadien provincial désire promouvoir un programme de mentorat qui servira de soutien et d entraide auprès des

Plus en détail

Ligne directrice du cours menant à une qualification additionnelle. Musique instrumentale (deuxième partie)

Ligne directrice du cours menant à une qualification additionnelle. Musique instrumentale (deuxième partie) Ligne directrice du cours menant à une qualification additionnelle Musique instrumentale (deuxième partie) Annexe D Règlement 184/97 Qualifications requises pour enseigner Mai 2005 This document is available

Plus en détail

DIRIGEZ MIEUX. AMÉLIOREZ VOTRE COACHING AUPRÈS DES LEADERS. INSTAUREZ UNE MEILLEURE CULTURE DE LEADERSHIP.

DIRIGEZ MIEUX. AMÉLIOREZ VOTRE COACHING AUPRÈS DES LEADERS. INSTAUREZ UNE MEILLEURE CULTURE DE LEADERSHIP. DIRIGEZ MIEUX. AMÉLIOREZ VOTRE COACHING AUPRÈS DES LEADERS. INSTAUREZ UNE MEILLEURE CULTURE DE LEADERSHIP. MOBILIS PERFORMA PRÉSENTE LE PROGRAMME DE FORMATION PROFESSIONNELLE EN, UNE FORMATION ÉLABORÉE

Plus en détail

Vingt-cinq questions posées lors d une entrevue

Vingt-cinq questions posées lors d une entrevue Vingt-cinq questions posées lors d une entrevue Cette section vous propose une synthèse des questions les plus susceptibles d être posées en entrevue de sélection. Cette section peut vous aider lors de

Plus en détail

Ligne directrice du cours de perfectionnement pour les directrices et directeurs d école

Ligne directrice du cours de perfectionnement pour les directrices et directeurs d école Ligne directrice du cours de perfectionnement pour les directrices et directeurs d école Règlement 184/97 Qualifications requises pour enseigner Janvier 2005 This document is available in English under

Plus en détail

Un engagement profond envers l apprentissage continu. Le Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada Guide sommaire du Maintien du certificat

Un engagement profond envers l apprentissage continu. Le Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada Guide sommaire du Maintien du certificat Un engagement profond envers l apprentissage continu Le Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada Guide sommaire du Maintien du certificat Table des matières Message du Bureau des affaires professionnelles...3

Plus en détail

PLAN D INTÉGRATION COLLABORATIF DU RÔLE DES INFIRMIÈRES ET INFIRMIERS PRATICIENS AU CANADA 2011-2015

PLAN D INTÉGRATION COLLABORATIF DU RÔLE DES INFIRMIÈRES ET INFIRMIERS PRATICIENS AU CANADA 2011-2015 PLAN D INTÉGRATION COLLABORATIF DU RÔLE DES INFIRMIÈRES ET INFIRMIERS PRATICIENS AU CANADA 2011-2015 Novembre 2011 . Pour faciliter la lecture, les mots de genre féminin appliqués aux personnes désignent

Plus en détail

Relier l apprentissage à la pratique Comment faire un exercice de réflexion sur la pratique pour obtenir des crédits MAINPRO-C

Relier l apprentissage à la pratique Comment faire un exercice de réflexion sur la pratique pour obtenir des crédits MAINPRO-C Lien à la version électronique de le formulaire l Apprentissage à la Pratique : https://www.formrouter.net/forms@cfpc/mainpro_linking_learning_practice_fr.html Relier l apprentissage à la pratique Comment

Plus en détail

Introduction à l évaluation des besoins en compétences essentielles

Introduction à l évaluation des besoins en compétences essentielles Introduction à l évaluation des besoins en compétences essentielles Cet outil offre aux conseillers en orientation professionnelle : un processus étape par étape pour réaliser une évaluation informelle

Plus en détail

Exonération des primes d assurance-vie. Guide du salarié

Exonération des primes d assurance-vie. Guide du salarié Exonération des primes d assurance-vie Guide du salarié Garantie d exonération des primes d assurance-vie collective Le présent guide contient les formulaires à remplir pour demander le maintien de votre

Plus en détail

Exonération des primes d assurance-vie. Déclaration du salarié

Exonération des primes d assurance-vie. Déclaration du salarié Exonération des primes d assurance-vie Déclaration du salarié Déclaration du salarié Garantie d exonération des primes d assurance-vie collective Le présent guide contient les formulaires à remplir pour

Plus en détail

Demande d informationservices d aide temporaire (SAT) Questionnaire à l intention des ministères clients

Demande d informationservices d aide temporaire (SAT) Questionnaire à l intention des ministères clients Demande d informationservices d aide temporaire (SAT) Questionnaire à l intention des ministères clients Contexte Travaux publics et Services gouvernementaux Canada (TPSGC) souscrit aux principes d Approvisionnement

Plus en détail

ASSOCIATION DES TRAVAILLEURS SOCIAUX DU NOUVEAU-BRUNSWICK. Politique sur l éducation professionnelle continue

ASSOCIATION DES TRAVAILLEURS SOCIAUX DU NOUVEAU-BRUNSWICK. Politique sur l éducation professionnelle continue ASSOCIATION DES TRAVAILLEURS SOCIAUX DU NOUVEAU-BRUNSWICK Politique sur l éducation professionnelle continue Approuvée à la réunion annuelle juin 1997/modification approuvée par le Conseil le 1 mai 1999/des

Plus en détail

SECTION VI OUTILS DE GESTION DU RENDEMENT POUR DES FAMILLES D EMPLOIS COMMUNES POUR LES COMPÉTENCES COMPORTEMENTALES

SECTION VI OUTILS DE GESTION DU RENDEMENT POUR DES FAMILLES D EMPLOIS COMMUNES POUR LES COMPÉTENCES COMPORTEMENTALES Compétences pour les intervenants canadiens en toxicomanie SECTION VI OUTILS DE GESTION DU RENDEMENT POUR DES FAMILLES D EMPLOIS COMMUNES POUR LES COMPÉTENCES COMPORTEMENTALES Cette documentation est publiée

Plus en détail

GUIDE DE L'UTILISATEUR

GUIDE DE L'UTILISATEUR GUIDE DE L'UTILISATEUR LE PLAN D AUTOGESTION DU DÉVELOPPEMENT PROFESSIONNEL CONTINU EN CINQ ÉTAPES Pour pouvoir donner des soins de qualité aux patients tout au long de sa carrière professionnelle, le

Plus en détail

Programme de Maîtrise en Leadership & Management des organisations. Formulaire de demande d admission. Section 1 - Identification

Programme de Maîtrise en Leadership & Management des organisations. Formulaire de demande d admission. Section 1 - Identification Programme de Maîtrise en Leadership & Management des organisations Formulaire de demande d admission Nom complet : Adresse actuelle : Section 1 - Identification Adresse permanente (si différente de l'adresse

Plus en détail

Le Fonds pour le Perfectionnement des professionnels Paramédicaux de ProfessionsSantéOntario. 2010-2011 Guide des demandes de remboursement

Le Fonds pour le Perfectionnement des professionnels Paramédicaux de ProfessionsSantéOntario. 2010-2011 Guide des demandes de remboursement Le Fonds pour le Perfectionnement des professionnels Paramédicaux de ProfessionsSantéOntario 2010-2011 Guide des demandes de remboursement Le Fonds pour le perfectionnement des professionnels paramédicaux

Plus en détail

Série «Connaissances et employabilité» Préparation au milieu de travail, 8 e et 9 e années

Série «Connaissances et employabilité» Préparation au milieu de travail, 8 e et 9 e années Série «Connaissances et employabilité» Préparation au milieu de travail, 8 e et 9 e années Les cours de la série «Connaissances et employabilité» du secondaire premier cycle sont axés sur l exploration.

Plus en détail

Guide du programme Transition vers l'après-secondaire

Guide du programme Transition vers l'après-secondaire Guide du programme Juin 2008 Attributs du diplômé de la Colombie-Britannique Au cours de consultations qui se sont échelonnées sur toute une année dans l ensemble de la province, des milliers de citoyens

Plus en détail

FORMULAIRE DE DEMANDE D INSCRIPTION À TITRE DE TRAVAILLEUSE OU TRAVAILLEUR SOCIAL

FORMULAIRE DE DEMANDE D INSCRIPTION À TITRE DE TRAVAILLEUSE OU TRAVAILLEUR SOCIAL Formulaire de demande d inscription à titre de travailleuse ou travailleur social Certificat d inscription général de travailleuse ou travailleur social Combinaison de titres et d expérience pratique 250,

Plus en détail

SONDAGE NATIONAL SUR LA MÉDECINE PALLIATIVE QUESTIONNAIRE

SONDAGE NATIONAL SUR LA MÉDECINE PALLIATIVE QUESTIONNAIRE SONDAGE NATIONAL SUR LA MÉDECINE PALLIATIVE QUESTIONNAIRE Société canadienne des médecins de soins palliatifs Association médicale canadienne Collège des médecins de famille du Canada Collège royal des

Plus en détail

L ASSOCIATION DES COMPTABLES GÉNÉRAUX ACCRÉDITÉS DU CANADA. Normes d accès à l exercice en cabinet privé et de maintien du statut Version 2.

L ASSOCIATION DES COMPTABLES GÉNÉRAUX ACCRÉDITÉS DU CANADA. Normes d accès à l exercice en cabinet privé et de maintien du statut Version 2. L ASSOCIATION DES COMPTABLES GÉNÉRAUX ACCRÉDITÉS DU CANADA Normes d accès à l exercice en cabinet privé et de maintien du statut Version 2.1 Association des comptables généraux accrédités du Canada 100

Plus en détail

La collaboration avec les prestataires de soins non réglementés

La collaboration avec les prestataires de soins non réglementés DIRECTIVE PROFESSIONNELLE La collaboration avec les prestataires de soins non réglementés Mise à jour : 2013 Table des matières Introduction 3 Responsabilités générales des infirmières qui collaborent

Plus en détail

Mini atelier: Les plans de travail annuels à la bibliothèque publique

Mini atelier: Les plans de travail annuels à la bibliothèque publique Mini atelier: Les plans de travail annuels à la bibliothèque publique Automne 2012 Traduction de Annual Work Plans in the Public Library Fall 2011 Service des bibliothèques de l Ontario-Sud 111, rue Peter

Plus en détail

FINANCEMENT DIRECT RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX

FINANCEMENT DIRECT RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX FINANCEMENT DIRECT RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX Services d auxiliaires autogérés Mai 2000 4 e édition FINANCEMENT DIRECT RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX Services d auxiliaires autogérés Mai 2000 4 e édition Programme

Plus en détail

Alerte audit et certification

Alerte audit et certification Alerte audit et certification AUDIT DES COMPTES D UN CANDIDAT À UNE ÉLECTION FÉDÉRALE AOÛT 2015 Modèle de lettre de mission d audit, modèle de lettre d acceptation et modèle de rapport de l auditeur indépendant

Plus en détail

FAQ LES ÉTUDIANTS INTERNATIONAUX ET L IMPÔT SERVICE DE SOUTIEN À LA DÉCLARATION DE REVENUS 2012

FAQ LES ÉTUDIANTS INTERNATIONAUX ET L IMPÔT SERVICE DE SOUTIEN À LA DÉCLARATION DE REVENUS 2012 FAQ LES ÉTUDIANTS INTERNATIONAUX ET L IMPÔT SERVICE DE SOUTIEN À LA DÉCLARATION DE REVENUS 2012 Ce document ne contient que des informations générales sur les étudiants internationaux et l impôt. Pour

Plus en détail

Faire parvenir les documents suivants à l agent de soutien du programme

Faire parvenir les documents suivants à l agent de soutien du programme Reconnaissances des acquis Crédits d équivalence et exemptions Prendre note : Il n y a aucun frais associés au processus d évaluation du dossier Tous les participants au programme doivent obtenir des crédits

Plus en détail

OCSWSSW Code de déontologie et manuel des normes d exercice deuxième édition

OCSWSSW Code de déontologie et manuel des normes d exercice deuxième édition PRINCIPE II : COMPÉTENCE ET INTÉGRITÉ Les membres de l Ordre maintiennent leur compétence et intégrité dans l exercice de leur profession et se conforment aux normes de l Ordre énoncées dans le «Code de

Plus en détail

Alerte audit et certification

Alerte audit et certification Alerte audit et certification NCA FÉVRIER 2015 NCA 610 : Recours à l assistance directe des auditeurs internes dans le cadre de l audit Le présent bulletin Alerte audit et certification vise à faire mieux

Plus en détail

Bulletin des services aux personnes ayant une déficience intellectuelle Ministère des Services sociaux et communautaires

Bulletin des services aux personnes ayant une déficience intellectuelle Ministère des Services sociaux et communautaires Point de mire: la réorganisation Bulletin des services aux personnes ayant une déficience intellectuelle Ministère des Services sociaux et communautaires Réseaux communautaires de soins spécialisés Les

Plus en détail

LE PROGRAMME D APPRENTISSAGE ET DE LEADERSHIP DU PERSONNEL ENSEIGNANT Résumé : Rapport de recherche 2013-2014

LE PROGRAMME D APPRENTISSAGE ET DE LEADERSHIP DU PERSONNEL ENSEIGNANT Résumé : Rapport de recherche 2013-2014 LE PROGRAMME D APPRENTISSAGE ET DE LEADERSHIP DU PERSONNEL ENSEIGNANT Résumé : Rapport de recherche 2013-2014 Carol Campbell, Ann Lieberman et Anna Yashkina avec Nathalie Carrier, Sofya Malik et Jacqueline

Plus en détail

Programme d assurance de la qualité. Tutoriel Portfolio professionnel

Programme d assurance de la qualité. Tutoriel Portfolio professionnel Programme d assurance de la qualité Tutoriel Portfolio professionnel Information sur le tutoriel Ce tutoriel a été conçu afin d aider les hygiénistes dentaires à compléter les formulaires du portfolio

Plus en détail

Lignes directrices à l intention des praticiens

Lignes directrices à l intention des praticiens Janvier 2005 Lignes directrices à l intention des praticiens Visiter notre site Web : www.cga-pdnet.org/fr-ca Le praticien exerçant seul ou au sein d un petit cabinet et l indépendance Le Code des principes

Plus en détail

Nous désirons tout mettre en œuvre pour découvrir le travail d enseignant et surtout, améliorer nos

Nous désirons tout mettre en œuvre pour découvrir le travail d enseignant et surtout, améliorer nos L A P P R E N T I S S A G E E N P R O F O N D E U R Présenté par : Michael Lafontaine, CGA, M. Fisc. Bruce Lagrange, CA, M. Sc. Patricia Michaud, CA, MBA Francis Belzile, CA, M. Fisc. Janie Bérubé, CA,

Plus en détail

Planification financière

Planification financière Planification financière Introduction La planification financière couvre un large éventail de sujets et dans le meilleur des cas, elle les regroupe d une manière ordonnée et intégrée. Toutefois, vu qu

Plus en détail

Gérer les excédents de trésorerie Épargnes et placements

Gérer les excédents de trésorerie Épargnes et placements Gérer les excédents de trésorerie Épargnes et placements SÉRIE PARTENAIRES EN AFFAIRES Établir un plan Mettre votre plan à exécution Penser à long terme SÉRIE PARTENAIRES EN AFFAIRES Votre argent doit

Plus en détail

GUIDE DE CONSOLIDATION D ÉQUIPE POUR LES ÉQUIPES DE SOINS PRIMAIRES DE L ONTARIO

GUIDE DE CONSOLIDATION D ÉQUIPE POUR LES ÉQUIPES DE SOINS PRIMAIRES DE L ONTARIO GUIDE DE CONSOLIDATION D ÉQUIPE POUR LES ÉQUIPES DE SOINS PRIMAIRES DE L ONTARIO Janvier Module 2009 10 : Gérer les conflits Modifié en décembre 2010 Révisé en décembre 2012 Révisé en décembre 2012 1 Objectif

Plus en détail

Programme d assurance-invalidité de courte durée

Programme d assurance-invalidité de courte durée Programme d assurance-invalidité de courte durée Votre trousse de six pages Aperçu Le Programme d assurance-invalidité de courte durée (PAICD) assure un traitement uniforme pour tous les employés lorsqu

Plus en détail

Module 3: Enseignement et évaluation clinique

Module 3: Enseignement et évaluation clinique Module 3: Enseignement et évaluation clinique Bienvenue au module 3 du cours EBM formation des formateurs. Dans ce module, vous apprendrez comment utiliser l évaluation et le feedback dans l enseignement

Plus en détail

Une stratégie d enseignement de la pensée critique

Une stratégie d enseignement de la pensée critique Une stratégie d enseignement de la pensée critique Jacques Boisvert Professeur de psychologie Cégep Saint-Jean-sur-Richelieu La pensée critique fait partie des capacités à développer dans la formation

Plus en détail

Amélioration continue de sa compétence professionnelle

Amélioration continue de sa compétence professionnelle Amélioration continue de sa compétence professionnelle En quatre étapes Développer son portfolio professionnel de formation continue pour assurer à la population des soins et services sécuritaires et de

Plus en détail

CFC 450 PROGRAMME DES CADRES DIRIGEANTS SYLLABUS

CFC 450 PROGRAMME DES CADRES DIRIGEANTS SYLLABUS CFC 450 PROGRAMME DES CADRES DIRIGEANTS SYLLABUS AVANT-PROPOS 1. Le Programme des cadres dirigeants (PCD) est un programme de séminaire en résidence de quatre jours et demi à l intention des officiers

Plus en détail

C est votre santé Impliquez-vous

C est votre santé Impliquez-vous C est votre santé Impliquez-vous Le financement de ce projet a été fourni par le ministère de la Santé et des Soins de longue durée de l Ontario www.oha.com 1. Impliquez-vous dans vos soins de santé. Dites-nous

Plus en détail

PROJET DE FORMATION À LA COLLABORATION INTERPROFESSIONNELLE AU DÉPARTEMENT DE RADIOLOGIE DU CHUM (CENTRE HOSPITALIER DE L UNIVERSITÉ DE MONTRÉAL)

PROJET DE FORMATION À LA COLLABORATION INTERPROFESSIONNELLE AU DÉPARTEMENT DE RADIOLOGIE DU CHUM (CENTRE HOSPITALIER DE L UNIVERSITÉ DE MONTRÉAL) PROJET DE FORMATION À LA COLLABORATION INTERPROFESSIONNELLE AU DÉPARTEMENT DE RADIOLOGIE DU CHUM (CENTRE HOSPITALIER DE L UNIVERSITÉ DE MONTRÉAL) Sophie Tremblay-Paquet, MD Résidente en Radiologie Diagnostique,

Plus en détail

Le bilan comparatif des médicaments (BCM): où en sommes-nous?

Le bilan comparatif des médicaments (BCM): où en sommes-nous? Promouvoir l utilisation sécuritaire des médicaments Le bilan comparatif des médicaments (BCM): où en sommes-nous? My-Lan Pham-Dang, MSc. Formatrice ISMP Canada 10 juin 2010 Hôpital Général Juif Institute

Plus en détail

La permission de diffuser est accordée. Prière de mentionner l Association des infirmières et infirmiers du Canada.

La permission de diffuser est accordée. Prière de mentionner l Association des infirmières et infirmiers du Canada. Énoncé de position LA PLANIFICATION NATIONALE DES RESSOURCES HUMAINES DE LA SANTÉ POSITION DE L AIIC L AIIC croit qu une planification réussie des ressources humaines de la santé au Canada passe par un

Plus en détail

Passeport pour ma réussite : Mentorat Vivez comme si vous mourrez demain. Apprenez comme si vous vivrez éternellement Gandhi

Passeport pour ma réussite : Mentorat Vivez comme si vous mourrez demain. Apprenez comme si vous vivrez éternellement Gandhi Passeport pour ma réussite : Mentorat Vivez comme si vous mourrez demain. Apprenez comme si vous vivrez éternellement Gandhi Éléments principaux de Passeport pour ma réussite Passeport pour ma réussite

Plus en détail

Programme national d assurance responsabilité professionnelle secondaire. Questions et réponses

Programme national d assurance responsabilité professionnelle secondaire. Questions et réponses Version de mars 2015 Programme national d assurance responsabilité professionnelle secondaire Questions et réponses Q. Pour quelles raisons a-t-on établi ce programme? R. Partout au Canada, la responsabilité

Plus en détail

ÉTUDES PROFESSIONNELLES ET TECHNOLOGIQUES

ÉTUDES PROFESSIONNELLES ET TECHNOLOGIQUES ÉTUDES PROFESSIONNELLES ET TECHNOLOGIQUES RAISON D ÊTRE ET PHILOSOPHIE DU PROGRAMME Par son programme d Études professionnelles et technologiques (ÉPT), l enseignement au secondaire en Alberta relève de

Plus en détail

EXEMPLE DE FORMULAIRE D ÉVALUATION 2015

EXEMPLE DE FORMULAIRE D ÉVALUATION 2015 EXEMPLE DE FORMULAIRE D ÉVALUATION 2015 (CONFIDENTIEL UNE FOIS REMPLI) INTRODUCTION : Le processus d obtention du titre de médecin gestionnaire certifié du Canada (Canadian Certified Physician Executive

Plus en détail

Section narrative du plan d'amélioration de la qualité (PAQ) pour les organismes de soins de santé de l'ontario

Section narrative du plan d'amélioration de la qualité (PAQ) pour les organismes de soins de santé de l'ontario Section narrative du plan d'amélioration de la qualité (PAQ) pour les organismes de soins de santé de l'ontario Centre d accès aux soins communautaires du Nord-Est Approuvé par le conseil d administration

Plus en détail

Services financiers collectifs. Régime de participation différée aux bénéfices Guide du participant

Services financiers collectifs. Régime de participation différée aux bénéfices Guide du participant Services financiers collectifs Régime de participation différée aux bénéfices Guide du participant 1 Services financiers collectifs Régime de participation différée aux bénéfices RBC Votre employeur a

Plus en détail

Sondage sur les expériences d hospitalisation des patients canadiens Foire aux questions

Sondage sur les expériences d hospitalisation des patients canadiens Foire aux questions Janiver 2014 Sondage sur les expériences d hospitalisation des patients canadiens Foire aux questions Sondage sur les expériences d hospitalisation des patients canadiens Questions sur le projet 1. En

Plus en détail

Assurer la compétence des juristes

Assurer la compétence des juristes BARREAU DU HAUT -CANADA Assurer la compétence des juristes The Law Society of Upper Canada LET RIGHT PREVAIL Barreau du Haut-Canada La Loi sur le Barreau exige du Barreau qu il veille à ce que la population

Plus en détail

Assurances. Introduction. Objectifs d apprentissage

Assurances. Introduction. Objectifs d apprentissage Assurances Introduction Si vous possédez une automobile au Canada, vous devez avoir quelques notions de base sur l assurance. Les autres types d assurances sont semblables, mais il existe de grandes différences.

Plus en détail

SERVICE DES PRIX Bourse John-G.-Diefenbaker 2016. 1 re étape Lisez les lignes directrices pour connaître l objet de la bourse, les candidats et

SERVICE DES PRIX Bourse John-G.-Diefenbaker 2016. 1 re étape Lisez les lignes directrices pour connaître l objet de la bourse, les candidats et LIGNES DIRECTRICES ET FORMULAIRE DE MISE EN CANDIDATURE SERVICE DES PRIX Bourse John-G.-Diefenbaker 2016 Veuillez suivre les trois étapes suivantes pour soumettre une candidature à cette bourse : 1 re

Plus en détail

SECTION 3 Les outils pour la personne

SECTION 3 Les outils pour la personne SECTION 3 Les outils pour la personne DISCUTER AVEC MON OU MA MÉDECIN/PSYCHIATRE : DÉVELOPPER DES STRATÉGIES POUR REGAGNER DU POUVOIR 1 Le moment de la consultation avec le ou la psychiatre/médecin dans

Plus en détail

LA COLLABORATION INTERPROFESSIONNELLE

LA COLLABORATION INTERPROFESSIONNELLE Dans ce document, les mots de genre féminin appliqués aux personnes désignent les femmes et les hommes, et vice-versa, si le contexte s y prête. LA COLLABORATION INTERPROFESSIONNELLE POSITION DE L AIIC

Plus en détail

2013-2014 RAPPORT DE SÉCURITÉ DE LA SOCIÉTÉ

2013-2014 RAPPORT DE SÉCURITÉ DE LA SOCIÉTÉ 2013-2014 RAPPORT DE SÉCURITÉ DE LA SOCIÉTÉ NOVEMBRE 2014 Table des matières RAPPORT DE SÉCURITÉ DE LA SOCIÉTÉ 2013-2014 Introduction du président et chef de la direction...ii Buts en matière de sécurité

Plus en détail

ASSOCIATION DES COMPTABLES GÉNÉRAUX ACCRÉDITÉS DU CANADA. Norme de formation Professionnelle continue Version 1.1

ASSOCIATION DES COMPTABLES GÉNÉRAUX ACCRÉDITÉS DU CANADA. Norme de formation Professionnelle continue Version 1.1 ASSOCIATION DES COMPTABLES GÉNÉRAUX ACCRÉDITÉS DU CANADA Norme de formation Professionnelle continue Version 1.1 Association des comptables généraux accrédités du Canada 100 4200 North Fraser Way Burnaby

Plus en détail

Narration : Christian Reber : Jacques Marchand : Kathleen Gilmour : Nigel Roulet : Jacques Marchand :

Narration : Christian Reber : Jacques Marchand : Kathleen Gilmour : Nigel Roulet : Jacques Marchand : TRANSCRIPTION Conseils sur la présentation d une demande de subvention à la découverte du CRSNG Narration : Pour obtenir des fonds de recherche dans un milieu concurrentiel, vous devez présenter vos idées

Plus en détail

Guide de l évaluateur pour les bourses de recherche des IRSC

Guide de l évaluateur pour les bourses de recherche des IRSC Guide de l évaluateur pour les bourses de recherche des IRSC Juin 2015 Table des matières INTRODUCTION... 3 ÉVALUATION PAR LES PAIRS AUX IRSC... 3 RÉSUMÉ DU PROCESSUS D ÉVALUATION PAR LES PAIRS... 3 PHASE

Plus en détail

Devenir un gestionnaire de personnes

Devenir un gestionnaire de personnes Devenir un gestionnaire de personnes SÉRIE PARTENAIRES EN AFFAIRES Déterminer vos besoins Trouver les bonnes personnes Conserver les bons employés SÉRIE PARTENAIRES EN AFFAIRES Le passage de personne d

Plus en détail

Programme d assurance de la qualité. Portfolio professionnel F.A.Q.

Programme d assurance de la qualité. Portfolio professionnel F.A.Q. Programme d assurance de la qualité Portfolio professionnel F.A.Q. Problèmes identifiés au niveau de la soumission L information est incomplète. Vous présumez que nous savons ce que vous faites ou que

Plus en détail

Comprendre (pour mieux choisir entre) les RÉR et les CÉLI

Comprendre (pour mieux choisir entre) les RÉR et les CÉLI Guides de Tangerine sur les finances personnelles Comprendre (pour mieux choisir entre) les RÉR et les CÉLI Guide pour les Canadiens Les RÉR existent depuis longtemps, mais les CÉLI sont relativement nouveaux,

Plus en détail

Ce que vous devez savoir avant de soumettre votre demande pour le bénéfice maladie grave

Ce que vous devez savoir avant de soumettre votre demande pour le bénéfice maladie grave Avant de soumettre votre demande Ce que vous devez savoir avant de soumettre votre demande pour le bénéfice maladie grave Veuillez prendre connaissance des termes de votre contrat d assurance afin de vous

Plus en détail

Assurance invalidité de courte durée. Guide du salarié

Assurance invalidité de courte durée. Guide du salarié Assurance invalidité de courte durée Guide du salarié Assurance invalidité de courte durée Le présent guide contient les formulaires à remplir pour demander des prestations d invalidité et certains renseignements

Plus en détail

DÉCLARATION DU DEMANDEUR INDEMNITÉS POUR INVALIDITÉ

DÉCLARATION DU DEMANDEUR INDEMNITÉS POUR INVALIDITÉ DÉCLARATION DU DEMANDEUR INDEMNITÉS POUR INVALIDITÉ Vous trouverez les directives pour remplir ce formulaire et de l espace supplémentaire au verso de la page 4. Nom : Adresse : Prénom rue Nom de famille

Plus en détail

pic pic Base de données sur les ressources humaines de la santé : évaluation des incidences sur la vie privée mai 2012

pic pic Base de données sur les ressources humaines de la santé : évaluation des incidences sur la vie privée mai 2012 pic pic Base de données sur les ressources humaines de la santé : évaluation des incidences sur la vie privée mai 2012 Notre vision De meilleures données pour de meilleures décisions : des Canadiens en

Plus en détail

Données de catalogage avant publication (Éducation, Citoyenneté et Jeunesse Manitoba) ISBN 0-7711-3999-9

Données de catalogage avant publication (Éducation, Citoyenneté et Jeunesse Manitoba) ISBN 0-7711-3999-9 Données de catalogage avant publication (Éducation, Citoyenneté et Jeunesse Manitoba) 371.9 Un travail collectif : Renseignements aux parents d élèves ayant des besoins spéciaux ISBN 0-7711-3999-9 1. Éducation

Plus en détail

Apprendre, oui... mais à ma manière. Siham Kortas Enseignante en TÉE Cégep Marie-Victorin

Apprendre, oui... mais à ma manière. Siham Kortas Enseignante en TÉE Cégep Marie-Victorin Apprendre, oui... mais à ma manière Siham Kortas Enseignante en TÉE Cégep Marie-Victorin La motivation scolaire prend son origine dans les perceptions qu un étudiant a de lui-même, et celui-ci doit jouer

Plus en détail

Transcription Webémission Questionner pour favoriser l amélioration de l apprentissage

Transcription Webémission Questionner pour favoriser l amélioration de l apprentissage Transcription Webémission Questionner pour favoriser l amélioration de l apprentissage 00 : 00 ANIMATEUR : Bienvenue à cette série de quatre vidéos portant sur l évaluation du rendement. Depuis de nombreuses

Plus en détail

Service d orientation anticipée. Déclaration du salarié

Service d orientation anticipée. Déclaration du salarié Service d orientation anticipée Déclaration du salarié Service d orientation anticipée Déclaration du salarié Les formulaires ci-après doivent être présentés dans les dix jours ouvrables suivant le début

Plus en détail

Développement de la pratique infirmière avancée en Romandie

Développement de la pratique infirmière avancée en Romandie SwissANP & ASDSI - 21.10 2011 Développement de la pratique infirmière avancée en Romandie H. Brioschi Levi, Directrice des soins CHUV F. Ninane, Directrice des soins DUMSC-PMU Plan de la présentation Contexte

Plus en détail

MODÈLE D ÉVALUATION DU LEADERSHIP CCPE

MODÈLE D ÉVALUATION DU LEADERSHIP CCPE MODÈLE D ÉVALUATION DU LEADERSHIP CCPE Le processus d octroi du titre de médecin gestionnaire certifié du Canada (Canadian Certified Physician Executive CCPE) oblige à évaluer les compétences en leadership

Plus en détail

MANUEL DE POLITIQUES ET PROCÉDURES PROVENANCE : NUMÉRO : DRH-006. Direction des ressources humaines OBJET : EN VIGUEUR :

MANUEL DE POLITIQUES ET PROCÉDURES PROVENANCE : NUMÉRO : DRH-006. Direction des ressources humaines OBJET : EN VIGUEUR : MANUEL DE POLITIQUES ET PROCÉDURES PROVENANCE : Direction des ressources humaines OBJET : Formation et développement des ressources humaines (excluant le personnel cadre) NUMÉRO : DRH-006 EN VIGUEUR :

Plus en détail

Normes de pratique des soins infirmiers et infirmières auxiliaires autorisé(e)s au Canada

Normes de pratique des soins infirmiers et infirmières auxiliaires autorisé(e)s au Canada Normes de pratique des soins infirmiers et infirmières auxiliaires autorisé(e)s au Canada Avant-propos Le Conseil canadien de réglementation des soins infirmiers auxiliaires (CCRSIA) est une fédération

Plus en détail

PROFITEZ DE L AVANTAGE CHA

PROFITEZ DE L AVANTAGE CHA DEMANDE Conseiller hypothécaire accrédité Candidat conseiller hypothécaire accrédité PROFITEZ DE L AVANTAGE CHA Professionnalisme Le seul titre national pour le secteur hypothécaire au Canada Notoriété

Plus en détail

Normes professionnelles, édition révisée 2002

Normes professionnelles, édition révisée 2002 NORME D EXERCICE Normes professionnelles, édition révisée 2002 Table des matières Introduction 3 Normes 4 Application des connaissances 4 Connaissances 5 Déontologie 6 Leadership 7 Maintien de la compétence

Plus en détail

Connaître vos revenus et vos dépenses

Connaître vos revenus et vos dépenses Connaître vos revenus et vos dépenses NIVEAU 9-12 La présente leçon donnera l occasion aux élèves d examiner leurs revenus et leurs dépenses, et d apprendre à établir un budget. Cours Initiation aux affaires

Plus en détail

AGRÉMENT DES PROGRAMMES DE FORMATION D INFIRMIÈRE PRATICIENNE SPÉCIALISÉE (IPS) DOCUMENT DE PRÉSENTATION

AGRÉMENT DES PROGRAMMES DE FORMATION D INFIRMIÈRE PRATICIENNE SPÉCIALISÉE (IPS) DOCUMENT DE PRÉSENTATION AGRÉMENT DES PROGRAMMES DE FORMATION D INFIRMIÈRE PRATICIENNE SPÉCIALISÉE (IPS) DOCUMENT DE PRÉSENTATION NOVEMBRE 2010 PRÉAMBULE L agrément des programmes constitue un exercice important qui permet non

Plus en détail

Exigences du Programme d assurance de la qualité et Lignes directrices de la compétence continue

Exigences du Programme d assurance de la qualité et Lignes directrices de la compétence continue Exigences du Programme d assurance de la qualité et Lignes directrices de la compétence continue Introduction Le Programme d assurance de la qualité a été conçu pour aider les hygiénistes dentaires à examiner

Plus en détail

nouveaux arrivants entrepreneurs

nouveaux arrivants entrepreneurs F O N D A T I O N C A N A D I E N N E D E S J E U N E S E N T R E P R E N E U R S Le mentorat des nouveaux arrivants entrepreneurs Guide pour les mentors de la FCJE A c c o m p a g n e m e n t a u p r

Plus en détail

GUIDE Route d évaluation par la pratique (REP) menant au certificat pour les spécialistes

GUIDE Route d évaluation par la pratique (REP) menant au certificat pour les spécialistes GUIDE Route d évaluation par la pratique (REP) menant au certificat pour les APERÇU ET FORMULAIRES DE DEMANDE Unité des titres - Octobre 2011 www.collegeroyal.ca 1 P a g e INFORMATION À L INTENTION DES

Plus en détail

En quoi le chapitre 1591 est-il important pour moi?

En quoi le chapitre 1591 est-il important pour moi? Alerte info financière NCECF MAI 2015 Chapitre 1591, «Filiales» En septembre 2014, le Conseil des normes comptables (CNC) a publié le chapitre 1591, «Filiales», de la Partie II (Normes comptables pour

Plus en détail

Fonds pour la recherche en Ontario

Fonds pour la recherche en Ontario Chapitre 4 Section 4.10 Ministère de la Recherche et de l Innovation Fonds pour la recherche en Ontario Suivi des vérifications de l optimisation des ressources, section 3.10 du Rapport annuel 2009 Contexte

Plus en détail

Protocole institutionnel d assurance de la qualité. Université d Ottawa

Protocole institutionnel d assurance de la qualité. Université d Ottawa Protocole institutionnel d assurance de la qualité Université d Ottawa le 28 juin 2011 Table des matières 1. INTRODUCTION...1 1.1 Autorités...1 1.2 Personne-ressource...1 1.3 Définitions...1 1.4 Évaluation

Plus en détail

Formulaire d évaluation du stage d expérience pratique - cheminement CPA, CGA

Formulaire d évaluation du stage d expérience pratique - cheminement CPA, CGA 5, Place Ville Marie, bureau 800 Montréal (Québec) H3B 2G2 T. 514 288.3256 1 800 363.4688 Téléc. 514 843.8375 www.cpaquebec.ca Formulaire d évaluation du stage d expérience pratique - cheminement CPA,

Plus en détail

RÈGLEMENT FACULTAIRE SUR LA RECONNAISSANCE DES ACQUIS. Faculté des lettres et sciences humaines

RÈGLEMENT FACULTAIRE SUR LA RECONNAISSANCE DES ACQUIS. Faculté des lettres et sciences humaines RÈGLEMENT FACULTAIRE SUR LA RECONNAISSANCE DES ACQUIS Faculté des lettres et sciences humaines PRÉAMBULE Ce règlement facultaire sur la reconnaissance des acquis s inscrit dans le cadre de la Politique

Plus en détail

L ASSOCIATION DES TRAVAILLEURS SOCIAUX DU NOUVEAU-BRUNSWICK

L ASSOCIATION DES TRAVAILLEURS SOCIAUX DU NOUVEAU-BRUNSWICK L ASSOCIATION DES TRAVAILLEURS SOCIAUX DU NOUVEAU-BRUNSWICK NORMES SUR L EMPLOI DE LA TECHNOLOGIE DANS LA PRATIQUE DU TRAVAIL SOCIAL 2010 Adopté le 5 juin 2010 Table des matières Remerciements p. 3 Préface

Plus en détail