Montage 29/07/13 14:48 Page 1

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Montage 29/07/13 14:48 Page 1"

Transcription

1 Montage 29/07/13 14:48 Page 1 Editorial...p. 2 Compte administratif et budget...p. 3 à 5 Travaux...p. 6 à 11 Affaires scolaires...p Affaires sociales...p. 14 Médiathèque...p. 15 Le Chemin des 5 Fontaines...p Affaires culturelles...p. 18 et touristiques Ecole Saint-Hervé...p Ecole Le Pré Vert...p Affaires sociales...p. 23 Les associations...p. 24 à 27 CCVOL...p Informations diverses...p Informations pratiques...p. 32 Bulletin Municipal édité par la Mairie de Caro Directeur de la Publication : M. Noël Colineaux Création et Impression : Imprimerie ICP P.A. La Lande du Moulin PLOËRMEL Site : Imprimé sur papier certifié PEFC

2 Montage 29/07/13 14:36 Page 2 Editorial Les intempéries de ces derniers jours qui ont touché bon nombre d exploitations au nord-est de la commune laissent enfin place au soleil et à la chaleur. Nous pouvons espérer que, face à l ampleur des dossiers déposés par nos communes, les décisions qui seront prises dans les hautes sphères, permettrons de reconnaître le secteur touché en état de catastrophes naturelles ou tout au moins que des mesures compensatoires soient accordées pour réduire les pertes subies sur les cultures et les dégâts occasionnés sur les bâtiments, matériels et véhicules. Après la pluie, le beau temps, dit-on, alors gageons que le soleil soit enfin bénéfique à l ensemble et annonciateur de bonnes récoltes en dépit des circonstances. Le 14 juillet dernier a été l occasion de récompenser tous les bénévoles de nos associations locales qui, comme le soleil, diffusent de la joie, de la bonne humeur, de la chaleur, gratuitement autour d eux. Les associations sont des acteurs clés de nos communes rurales, un formidable moyen de rapprocher les gens. L ambiance, la convivialité, le bonheur d être ensemble, apparaissent comme des signes extérieurs de richesse pour nos communes rurales. Je reprendrais les paroles de Pierre Waldeck-Rousseau, Père de la loi du 1er juillet 1901 «les associations rapprochent les hommes, leur apprennent à s aider, à se connaître, et substituent à l égoïsme individuel, la loi féconde de la fraternité», pour dire que les histoires passées, les moments présents, les projets futurs forment le liant indispensable au bonheur et à la joie de vivre. «Vouloir faire le bien», voilà ce qui résumerait l engagement de tous nos bénévoles. N est-ce pas tout simplement la définition générique du Bénévolat, qui vient du Latin, Béné «Bien» et «Volus», Vouloir et qui étymologiquement veut dire «Vouloir du Bien». Le bénévolat prend naissance dans le creuset de valeurs importantes, telle la générosité, la solidarité, le partage et la gratuité, et défendre ces valeurs aujourd hui est indispensable pour maintenir un bénévolat durable et de qualité. L expérience du bénévolat c est se réaliser sur le plan personnel, c est se découvrir soi-même, se faire des amis, tenter de nouvelles expériences, et surtout éprouver la satisfaction qui découle du fait d aider les autres, d aider une association dans son fonctionnement et dans son développement. Pour les plus jeunes, le bénévolat, ce peut-être une formidable étape vers la vie active, car c est apprendre à assumer des responsabilités, à prendre des décisions, à défendre des points de vues, à s organiser, à se féliciter des succès mais aussi à accepter les échecs. Etre bénévole, c est donner un sens à sa vie. Il ne peut y avoir de vie sans cœur, comme il ne peut y avoir de bénévolat sans cœur. Il faut aimer donner aux autres, sans forcément attendre en retour, ne serait-ce qu un merci. Etre bénévole, c est faire naturellement le geste en direction des autres, un geste humaniste, un geste de partage de soi avec les autres. Ainsi, l on enrichit l autre, ainsi l on s enrichit de l autre. Etre bénévole, c est ne pas être avare de son temps. D une manière ou d une autre, le temps défile et rien ne peut l arrêter. Ne dit-on pas que ne rien faire c est perdre son temps, alors pourquoi ne pas le partager. Le partager avec d autres ne peut qu être enrichissant et constructif. Sans le bénévolat, c est la collectivité qui devrait s impliquer et mettre en place les services attendus par la population. Nous transformerions ces rencontres conviviales et chaleureuses encadrées par des bénévoles souriants et accueillants en rassemblements stricts et sans âmes dirigés par des professionnels, contraints et désintéressés. Le bénévolat joue un rôle social évident, mais contribue aussi à l économie locale, en évitant l action des collectivités et en permettant la création d emploi, que ce soit dans le sport, la culture, le tourisme et l action sociale. C est paradoxal, mais le bénévolat a tellement de valeur, qu il n a finalement pas de prix. Une trentaine de bénévoles a été récompensée lors de cette cérémonie, beaucoup d autres auraient aussi mérité de l être et le seront certainement dans l avenir. Remettre ces médailles, c était également transmettre aux associations et à tous leurs membres les remerciements chaleureux de la commune. Cet édito a essentiellement été consacré à nos bénévoles car ils méritent tous effectivement que l on y consacre quelques lignes pour les remercier de leur engagement et de ces rayons de soleil qu ils nous offrent dans les instants de morosité et de mélancolie. Les pages de ce bulletin de Juillet vous apporterons toutes les informations nécessaires sur les travaux, les projets en cours et les évènements passés, alors bonne lecture à tous et bonnes vacances. Noël COLINEAUX Maire de CARO 2 B u l l e t i n M u n i c i p a l d e C a r o A o û t

3 Montage 29/07/13 14:36 Page 3 Compte Administratif et Budget Compte administratif Le compte administratif 2012 a été voté avec en section de fonctionnement un excédent de dont d excédent reporté et en section d investissement un déficit de Les charges à caractère général 36.68% et de salaires 38.06% sont les plus importantes dépenses de la section de fonctionnement. Les contributions directes et fiscalités 35.09% et les dotations et participations 37.90% représentent quant à elles, les plus importantes recettes. L extension de l école publique, l acquisition d une réserve foncière, l acquisition d un camion et les travaux de voirie ont été les dossiers d investissement les plus lourds de l année SECTION DE FONCTIONNEMENT COMPTE ADMINISTRATIF 2012 Dépenses Recettes Charges à caractère général Produits services et Ventes Charges de personnel Impôts et Taxes Atténuation de Produits Atténuation de Charges Autres charges de Gestion Courante Autres produits Gestion Courante Charges Financières Produits Financiers 38 Charges Exceptionnelles Produits Exceptionnels 271 Dépenses d Ordre et Amortissements Transferts de Charges Dotations et Participartion Total Dépenses Total Recettes Excédent Excédent Antérieur Reporté Résultat section de fonctionnement SECTION D'INVESTISSEMENT COMPTE ADMINISTRATIF 2012 Dépenses Recettes Réfections Voiries & Chemins Réfections Voiries & Chemins Matériels Outillages et Mobiliers Matériels Outillages et Mobiliers 0 Salle Omnisports Aménagements divers Aménagement du Bourg Opérations Financières Travaux Divers & Grosses Réparations Opérations non individualisées Opérations financières Total Dépenses Total Recettes Résultat de la section investissement Résultat Antérieur Reporté Résultat section d'investissement B u l l e t i n M u n i c i p a l d e C a r o A o û t

4 Montage 29/07/13 14:37 Page 4 Compte Administratif et Budget Endettement L encours total de la dette au 31 décembre 2012 est d environ , soit 313 par habitant. David BIORET considère que le niveau d endettement est faible comparé au niveau de la strate des communes de même taille qui avoisine les 700. Le trésorier payeur considère que la commune pourrait rembourser sa dette en moins de 3 ans compte tenu de la Capacité d Autofinancement Dégagée (CAF 2012 de ). Le tableau d évolution de la dette intègre le nouvel emprunt de que la commune doit réaliser pour financer l extension du l école publique Le Pré-Vert. Budget primitif 2013 Le budget 2013 a été voté en fonctionnement à et en investissement pour Les principaux investissements programmés : pour la réhabilitation de l école publique, pour la réfection de la voirie et des chemins d exploitation, pour la réalisation d un columbarium et enfin pour des travaux de réfection et de peinture au sein des anciens vestiaires de la salle des sports. Le remboursement de la dette en capital sera d environ Le produit attendu des impôts s'élève à SECTION DE FONCTIONNEMENT BUDGET 2013 Dépenses Recettes Charges à caractère général Produits services et Ventes Charges de personnel Impôts et Taxes Atténuation de Produits 550 Atténuation de Charges Autres charges de Gestion Courante Autres produits Gestion Courante Charges Financières Produits Financiers 45 Charges Exceptionnelles Produits Exceptionnels 0 Dotations aux amortissements Transferts de Charges 0 Virement à la section inverstissement Dotations et Participartion Dépenses imprévues Excédent capitalisé année précédente Total Dépenses Total Recettes B u l l e t i n M u n i c i p a l d e C a r o A o û t

5 Montage 29/07/13 14:37 Page 5 Compte Administratif et Budget SECTION D'INVESTISSEMENT BUDGET 2013 Dépenses Recettes Réfections Voiries & Chemins Réfections Voiries & Chemins Matériels Outillages et Mobiliers Matériels Outillages et Mobiliers 0 Salle Omnisports Aménagements divers Aménagement divers Opérations Financières Grosses réparations Bât. Communaux Opérations non individualisées 0 Réhabilitation Ecole Publique Subventions Réhab. Ecole Columbarium Financement Ecole Publique Opérations non individualisées Affectation résultat Opérations financières Total Dépenses Total Recettes Taux d'imposition Ils restent inchangés et sont fixés pour la taxe d'habitation à 12,88 %, le foncier bâti à % et le non bâti à %. VOTE DES TAUX D IMPOSITION ET COMPARATIF AU SEIN DE LA COMMUNAUTÉ DE COMMUNES TAXE HABITATION TAXE FONCIER BÂTI TAXE FONCIERE NON BÂTI Base Taux Montant Base Taux Montant Base Taux Montant BOHAL , , , CARO , , , CHAPELLE CARO , , , LIZIO , , , MALESTROIT , , , MISSIRIAC , , , PLEUCADEUC , , , ROC ST ANDRE , , , RUFFIAC , , ST ABRAHAM , , , ST CONGARD , , ST GUYOMARD , , , ST LAURENT , , , ST MARCEL , , , ST NICOLAS , , , SERENT , , Moyenne CCVOL , , , Imp/Habit/CCVOL ,27 Imp/Habit/CARO Budget annexe Assainissement Compte administratif et Budget La section de fonctionnement permet de dégager un excédent de et la section d investissement un déficit de Le budget d assainissement est équilibré à en fonctionnement et en investissement. La transformation et le redimensionnement de la station d épuration représente la plus importante dépense de ce budget : Elle nécessite la réalisation d un nouvel emprunt d un montant de B u l l e t i n M u n i c i p a l d e C a r o A o û t

6 Montage 29/07/13 14:37 Page 6 Travaux Extension de l école Le Pré Vert M. le Maire informe l assemblée de l état d avancement des travaux. Le déménagement des classes de la partie ancienne vers l extension s est déroulé pendant les vacances de février. Les primaires occupent temporairement jusqu à la fin des travaux l espace dédié à la salle de motricité. Dans la partie ancienne, le parquet a été retiré laissant apparaitre des lambourdes en très mauvais état et l absence de vide sanitaire nécessitant la mise en place d une dalle avec isolation. Un chauffage au sol n était pas envisageable dans cette partie des locaux en raison de la trop faible épaisseur (12 cm) entre le sol et le seuil de porte. La solution d un chauffage plus traditionnel a été retenue, ce qui va permettre de réutiliser les radiateurs en fonte précédemment installés. M. le Maire informe également l assemblée de la mise en liquidation judiciaire de l entreprise GUILMOTO attributaire du lot chauffage plomberie. Cet incident va entrainer un retard dans le chantier et a conduit la commune à relancer une consultation pour les travaux de finition. La remise des offres était prévue pour le mercredi 17 avril prochain, et l ouverture des plis le 19 avril. Les offres vérifiées par le bureau d études ont été classées en fonction de deux critères, le prix des prestations et la valeur technique. Après présentation de l analyse détaillée, il est proposé à l assemblée de retenir l offre de l entreprise CRESPEL pour un montant de ,85 HT. à l unanimité, attribue le lot Plomberie-Chauffage à l entreprise CRESPEL et autorise M. le Maire à signer le marché correspondant ainsi que toutes les pièces s y rattachant. Restauration partielle de la toiture de l église Choix d un maître-d œuvre L instruction de la demande de subvention déposée auprès du conseil général concernant le financement de la réfection partielle de la toiture de l église façade nord nécessite un complément d éléments suffisants pour permettre d apprécier la qualité et l importance des travaux envisagés. La Direction Régionale des Affaires Culturelles de Bretagne demande la présentation d un dossier graphique annoté (Plan, coupes, façades à l échelle et photographies des parties de l édifice concernées par les différentes interventions). Il est également demandé de préciser si des interventions de charpentier ou de maçon seront rendus nécessaires pour l entretien de la charpente, des corniches ou des têtes de murs, avant l engagement des travaux de réfection de la toiture. Au vu des éléments requis, trois architectes ont été consultés afin de connaître leurs conditions de rémunération pour une mission d audit et de diagnostic, de réalisation des esquisses, de préparation du dossier de consultation des entreprises, avec en option la mission de suivi des travaux. Seul M. Hervé BLEHER, architecte DPLG, (Plumelec) a présenté une offre chiffrée à HT. M. Yves DUBOST, architecte DPLG, (St Jacut les Pins) a jugé le délai de réponse trop court et Mme Dominique LIZERAND, architecte du patrimoine, (Auray), a déclaré ne pouvoir répondre en raison d une surcharge de travail en ce début d année. M. le Maire précise, d autre part, que certains abat-sons ont subi quelques dommages lors de fortes bourrasques de vent en décembre dernier. Compte-tenu de leur vétusté, il serait prudent de prévoir leur remplacement et de les intégrer dans le programme des travaux. Le conseil municipal, après délibération à l unanimité, décide de relancer une consultation pour permettre une comparaison des offres, et demande d intégrer dans l opération le remplacement des abat-sons en mauvais état. 6 B u l l e t i n M u n i c i p a l d e C a r o A o û t

7 Montage 29/07/13 14:37 Page 7 Travaux Chapelle Ste-Anne Création de vitraux losangés Monsieur le Maire soumet à l assemblée le devis présenté par la Sarl Les Maîtres Verriers Rennais sollicitée pour la création de vitraux losangés colorés pour la chapelle Sainte Anne en remplacement des vitraux et des menuiseries bois en très mauvais état. Les prestations comprennent la dépose de l existant, la préparation de 4 vitraux, la mise en place de barlotières, la pose de bavettes en plomb sur la base des vitraux, la pose des vitraux avec joints de calfeutrement au mortier de chaux pour un montant forfaitaire de 5840,00 HT, soit 6 984,64 HT. Le comité de Ste Anne, à l initiative de cette opération, est favorable à la proposition ci-dessus et s engage à verser une participation aux travaux moyennant un étalement sur trois ans. à l unanimité, donne son accord à la création de vitraux losangés pour la chapelle Ste Anne, prend acte de la participation du comité de Ste Anne au financement de l opération dont le montant sera arrêté ultérieurement, confie l exécution des travaux à la Sarl Les Maîtres Verriers Rennais pour un montant de HT. Salle polyvalente remplacement du système de régulation du chauffage Monsieur le Maire rappelle à l assemblée la discussion engagée lors de la réunion du 23 avril 2013 concernant le remplacement du système défectueux de régulation du chauffage de la salle polyvalente et l option prise pour la mise en place d une programmation par télégestion sous réserve de l obtention d un geste commercial de l entreprise ROQUET. Les membres du conseil municipal estiment que la télégestion permettra de réaliser de réelles économies en comparaison avec la situation actuelle où la salle est chauffée en totalité et en continuité 24h/24 et 7j/7. La télégestion à partir des postes informatiques de la Mairie permettra une gestion plus fine du chauffage en fonction de l occupation de la salle et libérera les agents de tâches de programmations manuelles régulières. à l unanimité, considérant le geste commercial de l entreprise Roquet de 405 et l intérêt économique de l opération, valide la mise en place d une programmation avec télégestion pour la chaufferie de la salle polyvalente, et confie l exécution des travaux à l entreprise ROQUET pour un montant de H.T., soit 4 980,14 TTC. B u l l e t i n M u n i c i p a l d e C a r o A o û t

8 Montage 29/07/13 14:37 Page 8 Travaux Voirie Conseil Municipal du 20/02/2013 Programme d investissement sur la voirie communale Année 2013 Par délibération du 27 septembre 2012, la commune a présenté une demande de subvention auprès du Conseil Général afin de bénéficier de l aide accordée dans le cadre du programme départemental d aide aux communes pour l investissement sur la voirie communale et rurale. La commune devrait bénéficier d une subvention de pour une dépense subventionnable de HT. M. Bernard BRIEND, adjoint en charge des travaux, a soumis à l assemblée la liste des travaux de voirie recensés sur la commune et qu il conviendrait de réaliser pour un total de ,00 HT. Désignation des voies ml Montant HT Montant HT Voirie Hydraulique Tranche ferme La Meule au carrefour du Val Saving ,00 du Bois Ruault à St Gonan ,00 du Clyo vers le Fresne ,00 Le Fresne (accès nouvelle habitation) ,00 Chemin de la Fontaine St Hervé ,00 La Ville Hervé ,00 900,00 La Moulière ,00 La Bourzaie - Le Bignon ,00 Rohallaire - villeneuve - La Faraudaie ,00 Tranche optionnelle La Pommeraie vers le Clos Caro ,00 La Gajale vers la RD ,00 TOTAL HT 27660, ,00 à l unanimité, a adopté le programme de travaux de voirie présenté ci-dessus, a autorisé le lancement de la consultation des entreprises, et a donné tout pouvoir à M. le Maire pour signer les marchés correspondants, ainsi que les pièces annexes. Approbation du principe de constitution d un groupement de commandes pour la passation du marché public de campagne de point à temps Conseil Municipal du 20/02/2013 Les communes membres de la Communauté de Communes du Val d Oust et de Lanvaux doivent procéder à la passation d un marché public pour la réalisation de campagne de point à temps sur les voies de leur territoire respectif. L article 8 du Code des Marchés Publics prévoit la possibilité pour les collectivités territoriales d avoir recours à la formule du Groupement de commandes. Un tel groupement permet d envisager un niveau de prestation satisfaisant en matière de prix de revient et de qualité technique et donc la réalisation d économies d échelle pour la réalisation des travaux concernés. Vu le Code Général des Collectivités Territoriales, Vu le Code des Marchés Publics, et notamment son article 8, Considérant qu il est dans l intérêt de la commune de CARO d adhérer à un groupement de commandes pour la passation de marchés public de travaux séparés ayant pour objet la réalisation de campagne de point à temps sur les voiries communales pour les années de 2013 à 2015 suivant les besoins propres de chaque membre, Considérant que, la Communauté de Communes du Val d'oust et de Lanvaux entend assurer le rôle de coordonnateur de ce groupement pour le compte de ses adhérents, Le conseil municipal, après délibération, à l unanimité a approuvé le principe de la constitution d'un groupement de commandes pour la passation d'un marché public de campagne de point à temps sur les voiries communales sur une période de 3 ans, a approuvé la convention constituant le groupement de commande entre la commune de CARO et la Communauté de Communes du Val d'oust et de Lanvaux, a désigné un élu titulaire, M. BRIEND Bernard, et un élu suppléant, Mme Josiane CLODIC, membres de la commission d appel d offres de la commune pour siéger au sein de la commission d appel d offres du groupement et a autorisé monsieur le maire à prendre toutes mesures d exécution de la présente délibération. Entretien des chemins d exploitation Attribution du marché Conseil Municipal du 20/02/2013 Monsieur Bernard BRIEND, indique que le programme 2012 d entretien des chemins d exploitation a pris du retard. Le taillage des accotements a été réalisé fin décembre 2012 par l entreprise HEDAN et, le débroussaillage des talus et d élagage confiés à la Sarl DENIER de Monteneuf sont en cours de finition. Il reste à entreprendre les travaux de curage de fossés et d empierrement de chaussées. Il présente à l assemblée le devis des entreprises MOIZO Hubert et DUBOIS Stéphane établi à partir des quantités et temps moyens des années précédentes : j 8 B u l l e t i n M u n i c i p a l d e C a r o A o û t

9 Montage 29/07/13 14:37 Page 9 Travaux Entreprise MOIZO Hubert ,02 HT ,60 TTC Entreprise DUBOIS Stéphane ,60 HT ,56 TTC Le conseil municipal, après en avoir délibéré, à l unanimité, a attribué le marché d entretien des chemins d exploitation à l entreprise MOIZO Hubert. Signalisation des villages 3 ème tranche (secteur sud est) Conseil Municipal du 20/02/2013 M. Bernard BRIEND, porte à la connaissance de l assemblée le résultat de la consultation concernant le remplacement de la signalisation directionnelle et des villages du sudest de la commune. Pour la 3ème et dernière tranche de ce programme, quatre fournisseurs ont présenté une offre : Signaux girod ,49 HT Signalisation LACROIX ,25 HT Self Signal ,94 HT Signature ,87 HT Suite à l analyse des offres, M. BRIEND a proposé de retenir le projet le moins-disant présenté par la société Signaux Girod, à laquelle viendra s ajouter le coût d un panneau supplémentaire destiné à signaler le parking de l allée couverte du Grand Village. Le conseil municipal, après délibération, à l unanimité, a retenu la proposition de la société Signaux Girod. Projet de création d un columbarium Conseil Municipal du 09/04/2013 Bernard BRIEND a rendu compte aux élus des contacts qu'il a eu avec quelques sociétés créatrices de columbarium. Suite à une première analyse des offres, les sociétés GRA- NIMOND et MUNIER ont été invitées à affiner leur proposition. A l'issue de la dernière réunion de travail de la commission municipale chargée de ce dossier, la société MUNIER a été écartée. Bernard BRIEND a présenté à l'assemblée les modèles d'implantation de columbarium de la société GRANIMOND affichant une forme de trèfle ou une forme de croix. Chaque unité comprend 6 cases soit pour 4 unités un total de 24 cases. Il reste quelques points à préciser pour finaliser l'opération. Le devis estimatif détaillé sera soumis à l'approbation de l'assemblée lors de la prochaine réunion. Il sera constitué dans un premier temps d un ensemble de 3 cases recto/verso en granit rose clarté poli avec au centre un jardin du souvenir pour les familles qui font le choix de disperser les cendres. Le coût de l opération s élève, après négociation, à 6 383,60 HT, soit 7 634,79 TTC. à l unanimité, a validé le projet de columbarium présenté, et a décidé de confier la réalisation du columbarium à la Sté GRANIMOND pour un montant de 6 383,60 HT. Pose de grilles de sécurité sur Puits et Fontaines Conseil Municipal du 23/04/2013 Monsieur le Maire a rappelé à l assemblée qu afin d assurer la sécurité du public une dépense prévisionnelle a été inscrite au budget primitif pour la mise en place de grilles de protection devant le puits de Gland, du Bochon, et de la Ville Eon. L entreprise de métallerie, ferronnerie GUILLAUME a chiffré la fabrication et la pose de ces trois grilles à H.T., soit 1833,47 TTC. Le conseil municipal, après délibération, à l unanimité, a validé le devis de l entreprise GUILLAUME, a décidé d étendre cette opération au puits de St Yves et de Launay, et a chargé Monsieur le Maire de solliciter un devis complémentaire. Compte tenu de la nécessité de préserver l aspect de la fontaine St Hervé et d assurer dans le même temps la sécurité du Lavoir situé en retrait, il a été décidé de ne pas installer de grille directement sur la fontaine, mais de préférence d enclore le site d un grillage souple à l arrière et de panneaux rigides en façade. Un portail large sera disposé à l entrée du site en bordure de la voie. La solution de pose d un portail d accès auprès de la fontaine St ROCH a été retenue pour les mêmes raisons. B u l l e t i n M u n i c i p a l d e C a r o A o û t

10 Montage 29/07/13 14:37 Page 10 Travaux Campagne de limitation des populations de ragondins Sur la commune, trois piégeurs assurent le piégeage des ragondins. Ceux-ci en ont capturé 164 en piégeage d entretien et 68 prises pendant la campagne soit un total de 232 ragondins. Pour mémoire, rappelons que le ragondin est un rongeur semi-aquatique herbivore appartenant au genre myocastor et dont le poids peut atteindre 6 kilos. Parfois dénommé castor des marais ou castor d Argentine, il est, comme l indique cette appellation, originaire d Amérique du Sud. Le ragondin a été introduit en France au cours du 19e siècle pour constituer des élevages destinés au commerce des fourrures, son pelage étant alors très prisé. Sachant qu un couple de ragondins peut, en deux ans, engendrer une descendance théorique de plusieurs dizaines d individus, on prend très vite la mesure du danger. Un double danger écologique et sanitaire Les dégâts causés par les ragondins sont incontestables dans les rivières où ils détruisent les plantes aquatiques dont ils sont friands, mais c est sur les digues et les chaussées d étang qu ils provoquent les plus gros dommages par le creusement de galeries qui peuvent atteindre plusieurs mètres de longueur et minent les rives avant de provoquer leur effondrement. Les ragondins mettent ainsi en péril les équilibres écologiques dans leur zone d habitat et occasionnent des dégâts importants aux cultures voisines. Sachant qu un ragondin consomme chaque jour 30 à 40% de son poids en végétaux, on imagine sans mal les dommages qu ils peuvent infliger aux parcelles proches de leurs terriers. Autre volet du danger provoqué par la prolifération des ragondins : le risque de Leptospirose dont ils peuvent être les vecteurs à la fois pour l homme et pour le chien. Une menace qui ne doit pas être prise à la légère. Un piégeur est recherché sur la partie Nord-Est de la commune : renseignements en Mairie, ou auprès de Philippe MOUREAUX, Conseiller municipal et Référent auprès de la Fémodec et des piégeurs. La commune a fait récemment l acquisition d un bac et d un congélateur pour assurer le stockage des nuisibles capturés dans l attente de leur collecte par la société d équarrissage. Les problèmes liés aux bruits Les problèmes liés aux bruits de voisinage sont de plus en plus fréquents dans notre société. Nous rappelons l arrêté préfectoral pris par le Préfet du Morbihan en date du 12 décembre Ces règles sont applicables également aux propriétaires d'animaux et à ceux qui en ont la garde. Ils sont tenus de prendre toutes les mesures propres à préserver la tranquillité du voisinage, ceci de jour comme de nuit. Les utilisateurs d'appareils à moteur qui procèdent aux travaux d'entretien, de bricolage et de jardinage ne sont autorisés qu'aux horaires suivants : du lundi au vendredi : de 9h à 12h et de 14h à 19h30 les samedis de 9h à 12h et de 15h à 19h les dimanches et jours fériés de 10h à 12h L'arrêté préfectoral est consultable en mairie. Par ailleurs, aucun bruit particulier ne doit, par sa durée, sa répétition ou son intensité, porter atteinte à la tranquillité du voisinage ou à la santé de l'homme, dans un lieu public ou privé, qu'une personne en soit elle-même à l'origine ou que ce soit par l'intermédiaire d'une personne, d'une chose dont elle a la garde ou d'un animal placé sous sa responsabilité (article R du code de la santé publique). Pour la tranquillité de tous et le maintien de bonnes relations de voisinage, il est recommandé de bien vouloir respecter ces consignes. Dans le cas où un dépassement exceptionnel et ponctuel de ces horaires serait rendu nécessaire, il serait aimable de prévenir le voisinage. Il en est de même lors de l organisation de fêtes privées qui risquent d être particulièrement bruyantes et tardives pour les proches voisins. Les prévenir serait particulièrement bien perçu et accepté, les inviter serait tout simplement parfait. 10 B u l l e t i n M u n i c i p a l d e C a r o A o û t

11 Montage 29/07/13 14:37 Page 11 Travaux Contrat de maintenance des équipements de cuisine Monsieur le Maire présente à l assemblée l offre de renouvellement du contrat d entretien des équipements de cuisine du restaurant scolaire arrivant à échéance en mai Le contrat présenté par la société HORIS est un contrat de maintenance préventif qui comprend : L examen technique des matériels, La rédaction d un rapport d intervention technique, La remise des certificats de contrôles règlementaires des équipements, L accès gratuit à l assistance technique par téléphone, moyennant une redevance annuelle fixée à 501,08 TTC, révisable chaque année à la date anniversaire du contrat. à l unanimité, donne son accord à la signature du contrat de maintenance avec la société HORIS qui prendra effet au 1 er juin Vérification des installations de chauffage Monsieur le Maire expose à l assemblée que les installations de chauffage de la salle polyvalente doivent faire l objet de vérifications périodiques tous les ans. Il présente l offre de maintenance annuelle de la SAS ROQUET de REDON décomposée comme suit : Salle polyvalente Vérification de la chaudière et des équipements annexes...629,00 H.T. Vérification des 3 centrales d air au-dessus du plafond suspendu...357,00 HT. Total...986,00 HT soit 1179,26 TTC Pour cette première intervention, il convient de prévoir le remplacement des pièces suivantes : Remplacement des soupapes 4 bars...238,00 HT Remplacement du disconnecteur ,20 HT Total...673,20 HT...soit 805,15 TTC à l unanimité, valide l offre de maintenance annuelle de la SAS ROQUET pour les installations de chauffage de la salle polyvalente Remplacement du système de régulation du chauffage Monsieur le Maire soulève un autre point concernant les installations de chauffage de la salle polyvalente. Le système de régulation du chauffage est défectueux. La société ROQUET propose le remplacement des éléments suivants pour un coût global de 1 731,21 H.T. : 1) Chaufferie Fourniture et pose d un régulateur radiateur Fourniture et pose d une sonde extérieure Fourniture et pose d une sonde applique de départ Câblage de l ensemble, paramétrage, essais et contrôle 1 171,50 HT 2) Armoire électrique Fourniture et pose d une horloge 7 jours pour le réglage manuel du système de ventilation 276,00 HT Une variante est proposée pour la mise en place d une régulation par télégestion via internet pour la chaufferie ; une proposition intéressante mais onéreuse s élevant à 3 133,50 HT. Chiffre à confirmer selon M. le Maire qui relève une erreur de calcul dans la présentation du devis. L option s élèverait à HT. Le conseil municipal, après en avoir délibéré, considérant les avantages d une régulation par télégestion, donne son accord de principe pour la mise en place d une programmation performante, charge M. le Maire d engager une négociation avec l entreprise pour obtenir une remise commerciale. B u l l e t i n M u n i c i p a l d e C a r o A o û t

12 Montage 29/07/13 14:37 Page 12 Affaires scolaires Renouvellement de la prise en charge partielle de la rémunération des ASEM chargés de la surveillance des enfants sur la cour de l'école Vu la réorganisation du service restauration scolaire en septembre 2008, Vu la mise à disposition par l'ogec Saint Hervé des ASEM pour la surveillance des enfants sur la cour de l'école pendant le temps du repas scolaire, Vu la répartition des frais de personnel liés à ce dispositif fixée d'un commun accord entre la commune de CARO (60%) et la commune de MONTERREIN (40%), à l'unanimité, renouvelle son accord de prise en charge des frais de rémunération des ASEM chargés de la surveillance des enfants, estime la charge globale de la dépense pour l'année scolaire 2012/2013 à 2230, soit une participation pour la commune de Caro de 1338, autorise le versement des sommes dues à l'ogec ST Hervé sur présentation d'un état des salaires versés, donne tout pouvoir à M. le Maire pour signer les documents se rapportant à cette décision. Refonte des rythmes scolaires Monsieur le Maire donne la parole à Béatrice BOCANDE, adjointe en charge des affaires scolaires, qui expose les grandes lignes de la réforme des rythmes scolaires dans les écoles maternelles et élémentaires. Le décret du 24 janvier 2013 qui entre en vigueur à la rentrée 2013 prévoit un retour à la semaine scolaire de 4,5 jours avec un redéploiement des 24 heures d'enseignement sur 9 demi-journées à raison de 5h30 maximum pour une journée. A ces 24 heures d'enseignement viennent s'ajouter des activités pédagogiques complémentaires à la charge des collectivités. La qualification du personnel d'encadrement sera différente suivant si les activités ont lieu dans le cadre scolaire (animateur diplômé) ou périscolaire (animateur non diplômé). Un groupe restreint de travail a été constitué au sein de la CCVOL pour discuter de la mise en œuvre de cette nouvelle organisation du temps scolaire et aboutir après concertation à une décision commune. Le décret ouvrant la possibilité de différer d'une année l'application de la réforme, les élus ont décidé, compte-tenu du délai trop court pour engager un véritable dialogue avec les enseignants et les associations de parents d'élèves et face aux incertitudes concernant le financement et l'encadrement des activités, de demander le report de la mise en œuvre de la réforme à la rentrée La CCVOL n'ayant pas la compétence scolaire, il revient aux communes de délibérer sur le report de la réforme. à l'unanimité, opte pour le report de la réforme à la rentrée Subvention de fonctionnement à l OGEC Primaires de PLOERMEL Un élève, domicilié dans notre commune depuis le 1 er janvier 2013, suit sa scolarité à l école St Louis de PLOERMEL en Classe d Intégration Scolaire (C.L.I.S.). Monsieur le Président de l O.G.E.C. Primaires de Ploërmel et le directeur de l école St Louis sollicite une participation de la commune aux dépenses de fonctionnement de cette classe adaptée. Le conseil municipal, à l unanimité, donne son accord de participation aux dépenses de fonctionnement de l école St Louis, vote un crédit de 400 au titre de l année scolaire 2012/2013 au bénéfice de l O.G.E.C. Primaires de PLOERMEL. Participation aux frais de repas d un élève scolarisé en classe spécialisée La commune de Caro participe chaque année au financement des frais de repas des élèves scolarisés dans des classes spécialisées implantées à Ploërmel. Pour l année scolaire 2012/2013, l école St Louis de PLOERMEL accueille en classe d intégration scolaire d un élève domicilié dans notre commune depuis le 1er janvier Le Directeur de l école sollicite au nom de la famille une aide municipale égale à la différence entre le prix appliqué à Ploërmel pour les enfants domiciliés hors commune (4,50 ) et le prix du repas facturé dans notre commune (3,25 ). à l unanimité, s engage à verser à l établissement gestionnaire une aide de 1,25 par repas, pour la période allant du 1er janvier 2013 au 05 juillet Cette aide sera versée à réception du relevé du nombre de repas effectivement pris par l enfant. APEL Collège Yves Coppens Malestroit Demande de subvention Des élèves scolarisés au collège Yves Coppens et domiciliés dans notre commune sont inscrits pour participer à un séjour linguistique et culturel en Espagne ou en Angleterre. Afin d alléger la charge des familles, l association des parents d élèves 12 B u l l e t i n M u n i c i p a l d e C a r o A o û t

13 Montage 29/07/13 14:37 Page 13 Affaires scolaires sollicite l attribution d une subvention qui sera reversée intégralement aux familles. Monsieur le Maire invite les élus à en délibérer après avoir rappelé que les aides à caractère social ont été réservées jusqu à présent aux élèves des écoles de CARO. Le conseil municipal, après délibération et un vote à main levée (1 pour, 1 abstention, 5 pour privilégier les écoles de la commune), émet un avis défavorable à la demande présentée. Ecole Le Pré Vert : subvention sorties scolaires Madame Isabelle HAMERY, directrice de l école Le Pré Vert, sollicite la reconduction de l aide financière accordée chaque année pour les sorties scolaires. Au programme de cette fin d année scolaire, les élèves de maternelle et de CP se sont rendus à la ferme pédagogique Brénature à Saint Servant et les élèves de CE1 et cycle 3 ont profité d une visite dans l atelier du poète ferrailleur à Lizio. à l unanimité, renouvelle l aide financière d un montant de 13 par élève, autorise le virement sur le compte de l amicale laïque d un crédit de 468 au profit des 36 élèves concernés. Ecole Saint Hervé Participation 2013 aux dépenses de fonctionnement Monsieur le Maire invite l assemblée à fixer pour l année 2013 le montant de la participation financière de la commune aux dépenses de fonctionnement des classes de l école Saint-Hervé sous contrat d association. Il est proposé d actualiser l enveloppe annuelle de 1,31% en référence à l indice du coût de la vie pour l année La participation communale passe ainsi de à pour l année 2013, soit un montant de 668 par élève. à l unanimité, fixe le montant de la participation financière de la commune aux dépenses de fonctionnement des classes de l école privée St Hervé à pour l année 2013 (668 par élève), autorise M. le Maire à signer l avenant n 05 à la convention du 12 juin Ecole Saint Hervé Subvention «activité piscine» Madame Géraldine OLIVIER, directrice de l école Saint Hervé, sollicite la reconduction de l aide financière attribuée chaque année pour le financement de l activité piscine Au cours de l année scolaire 2012/2013, 61 élèves natifs de Caro se sont rendus à la piscine de Ploërmel pour se familiariser au milieu aquatique et aux différentes techniques de nage. à l unanimité, accorde à l Apel St Hervé une subvention de 505, soit un forfait de 200 pour les frais de transport et une participation de 5 par élève pour les entrées à la piscine. Ecole Saint Hervé Subvention activités «anglais» et «musique» Comme chaque année, les enseignantes et les responsables de l école St Hervé sollicitent la municipalité pour le renouvellement de la subvention annuelle versée pour les activités «anglais» et «musique». Monsieur le Maire précise qu une intervenante extérieure donne des cours d anglais au moins une fois par mois aux élèves du CP au CE2. D autre part, une comédie musicale est préparée chaque année par l ensemble des élèves du RPI Caro- Monterrein et fait l objet d une représentation devant les familles. Il est proposé de reconduire les sommes ci-après : Anglais : 300 Musique : 350 à l unanimité, adopte la proposition du Maire. Ces montants feront l objet d un virement sur le compte de l APEL St Hervé. Ecole Saint Hervé Subvention sorties scolaires Monsieur le Maire donne lecture de la lettre adressée par Madame Géraldine OLIVIER, directrice de l école St Hervé, sollicitant la reconduction de l aide financière attribuée pour les sorties scolaires. Dans le cadre du projet d année sur le «pain», les élèves se sont rendus à la ferme de Carafray à Molac les 24 et 25 juin Le coût de cette sortie pédagogique comprenant le transport, plus les prestations sur place s est élevé à à l unanimité, renouvelle l aide financière de 13 par élève, autorise le versement sur le compte de l APEL ST Hervé d une somme de B u l l e t i n M u n i c i p a l d e C a r o A o û t

14 Montage 29/07/13 14:37 Page 14 Affaires sociales Fonds départemental de solidarité pour le logement Monsieur le Maire invite l assemblée à se prononcer sur le renouvellement de la contribution de la commune au Fonds Départemental de Solidarité pour le Logement (FSL), affectée au financement de l accès et du maintien dans le logement. Son montant basé sur le nombre d habitants est fixé à 121,10 pour l année Le conseil municipal, à l unanimité, adhère au financement du FSL et s engage à verser la participation cidessus sur le compte de la Paierie départementale du Morbihan. ADMR de MALESTROIT Subvention 2013 Monsieur le Maire donne lecture à l assemblée du courrier de l association ADMR de Malestroit sollicitant le renouvellement de la subvention communale. Ce service d aide aux familles a réalisé 3599 heures d intervention en 2012, dont 202 auprès des familles de notre commune. Après avoir présenté le compte de résultat 2011 affichant un excédent de 650, Monsieur le Maire propose de reconduire la subvention de 300. Le conseil municipal, à l unanimité, attribue à l ADMR de Malestroit une subvention de 300 au titre de l année Subvention à l ADMR de Ruffiac Monsieur le Maire donne lecture à l assemblée du courrier de l association ADMR de Ruffiac sollicitant le renouvellement de la subvention annuelle de fonctionnement sur la base d 1 par habitant. à l unanimité, vote au profit de l ADMR de Ruffiac une subvention de 1211 au titre de l année Renouvellement de l adhésion à l association «Pas à Pas» Sur proposition de Monsieur le Maire, le conseil municipal, à l unanimité, renouvelle son adhésion à l association «Pas à Pas» de Ruffiac ayant pour vocation la réinsertion par le travail des personnes en difficultés, autorise le versement de la cotisation 2013 d un montant de 70. Collecte de la mémoire salon du manoir, Marie, Aimée, Adrienne, Jean, Lucienne, Léonie, Bernadette et Lucien ont raconté leurs souvenirs d'enfance autour d'anecdotes. Les femmes ont revêtu les costumes d'autrefois. Nous remercions en particulier Jeanine et André pour leur accueil et disponibilité ainsi que tous les participants. La projection de ce DVD " LES TEMOINS DE SOLIDARITE D'ANTAN" aura lieu dans le cadre de la semaine bleue le : Mardi 22 octobre à 14h30 et 20h30 à l'armoric cinéma Pour cette collecte, le thème choisi "Les costumes et les coiffes". Mr et Mme Hédan André nous ont accueillis pendant 2 jours. Dans le cadre de leurs études, 3 jeunes de la maison familiale de Ruffiac et Cédric André de la cyber base ont recueilli et reconstitué les témoignages. Dans le 14 B u l l e t i n M u n i c i p a l d e C a r o A o û t

15 Montage 29/07/13 14:37 Page 15 La Médiathèque municipale Chaque semaine, la médiathèque reçoit tous les enfants des écoles de Caro. En outre, le premier mercredi de chaque vacances scolaires, lors «des ateliers du mercredi» nous accueillons les volontaires de 4 à 10 ans. Les tout-petits de 0 à 4 ans ont aussi leurs moments privilégiés 4 fois par an. Tous participent aux animations, découvrent les expositions et, bien-sûr, écoutent des histoires. Voici quelques thèmes que nous avons abordés ce premier semestre Le printemps de poètes dont le thème choisi était «générations mélangées» nous a permis d aborder les relations entre petitsenfants et grands- parents, entre personnes âgées Les élèves ont réalisé des poèmes-affiches parlant des mamies et papys et en s inspirant de ceux prêtés par la Médiathèque départementale (MDM), exposés à la bibliothèque. Les plus grands ont voté pour leur livre préféré, parmi ceux en lice pour le prix chronos et les tout-petits ont accompagné, Lili, notre mascotte, chez sa mamie sur le tapis de lecture «à la ferme». Les enfants lisent dans l oasis Voyage musical en Afrique L exposition de Cd et d instruments africains a permis à tous d écouter ou d essayer les chékérés, les sanzas, les balafons M. Moreau, professeur de musique à Caro, est même venu mettre en musique un Kamishibaï. Les cartes d électeurs Les loups Ils vivent en meute, sont protégés en France, entendent un hurlement à 8 km Encore une fois, l exposition, prêtée par la MDM, nous a permis d apprendre beaucoup de choses et d admirer de magnifiques photographies. Le Morbihan s envole Des vues aériennes du département agrémentées de quelques commentaires constituent l exposition prêtée par les archives départementales du Morbihan. Classées par thème («à la campagne», «les ponts», «camping à la plage», le remembrement ) ces photographies, prises entre 1955 et 1962, témoignent de l inscription du département dans la dynamique des trente glorieuses, période de croissance retrouvée. PRATIQUE 7 par famille pour un abonnement «informatique» 7 par famille pour un abonnement «bibliothèque» 10 par famille pour un abonnement informatique + bibliothèque Ouverture : Le lundi de 16h30 à 18h30 Le mercredi et samedi de 14H30 à 17H00 Le vendredi de 15h00 à 16h00 Entrée libre et consultation gratuite Pour partager et participer à la vie de la bibliothèque, rejoignez l équipe! Contact mairie : Et qui a dit qu on oubliait nos aînés??? Pas nous en tous les cas Nos rendez-vous mensuels reprendront dès octobre. Toutes les animations sont gratuites et ouvertes à tous. Venez découvrir les coups de cœur et idées de lecture pour les vacances Secteur adulte : Je vais mieux ; D. Foenkinos ; Ne t éloigne pas ; H. Coben Secteur jeunesse : Reste avec moi ; J. Warman ; N oubliez pas, non plus, nos nombreux Cd. Vous trouverez tous les styles de musique (classique, jazz, musiques du monde, rock ) Déposez vos vieux livres à la médiathèque. L association Book hémisphère se chargera de leur donner une seconde vie! B u l l e t i n M u n i c i p a l d e C a r o A o û t

16 Montage 29/07/13 14:52 Page 16 Le chemin des 5 fontaines est ouvert au public Le plan du circuit peut être téléchargé sur le site de la commune Le circuit d interprétation du patrimoine quant à lui sera ouvert dans le courant du mois d Août. Ce circuit est couplé à une balade sonore téléchargeable depuis le site de la commune. Des baladeurs MP4 sont également prêtés par l office du tourisme de la CCVOL à Malestroit. L inauguration festive du chemin des 5 fontaines se déroulera dimanche 22 septembre 2013 à partir de 14h30 en compagnie de Jean-Yves Bardoul, conteur et musicien de musique verte - Ouvert à tous Circuit N 43 Chemin des cinq fontaines < Ploërmel Chapelle Saint-Méen Boussac 15 km variante : 5km 3h30 VTT 1h15 Lorilaie D118 2h15 Romfort Le Val Saving Réminiac > Bonne direction Tournez à gauche Le Haut Brémel La Gerbaudaie Tournez à droite Mauvaise direction Le Bas Brémel La Pommeraie La charte du randonneur > Respectez les autres usagers des chemins La Moulière Réminiac > > Respectez la faune et la flore ainsi que les clôtures et les cultures D8 Malestroit > < Malestroit D166 Le Boclos Caro Les Buissières Le Valet Variante D168 D166 D168 Le Moulin de Patouillet Mètres > Ne laissez aucune trace de votre passage > Ne quittez pas les chemins balisés > N allumez pas de feu Fiches descriptives des circuits et informations touristiques à : Office du tourisme de Malestroit et du val d'oust Pass'Temps 5-7 rue Sainte Anne - Malestroit Découvrez d autres balades et randonnées sur : Camping A voir en chemin - La fontaine de Gland - La fontaine de Launay et le lavoir - La fontaine Saint Hilaire - La fontaine Saint Roch - La fontaine Saint Hervé. - L'étang de Glang - L'étang de Patouillet Les sources avaient un caractère sacré, raison pour laquelle elles sont souvent dédiées à un saint protecteur. Pendant longtemps ces fontaines étaient des lieux de rencontre où les habitants des villages venaient s'approvisionner en eau pour leurs usages personnels ou pour abreuver les animaux. Profitez de quelques instants de repos pour découvrir ce patrimoine rural. Profitez d une pause détente pour pique-niquer. Prenez quelques minutes, faites le tour de l'étang de Gland et découvrez la faune et la flore locales. L'étang de Patouillet est le rendez-vous des pêcheurs. Le bief qui l'alimente faisait autrefois tourner la roue d'un moulin aujourd'hui disparu. Tout en suivant le bief vous découvrirez un sous bois bucolique. Conception : Crédits photos : office de tourisme de Malestroit.

17 s Montage 29/07/13 14:52 Page 17 Pupitres du Chemin des 5 Fontaines Tracé du circuit d interprétation du patrimoine de Caro

18 Montage 29/07/13 14:41 Page 18 Affaires culturelles et touristiques Signalétique du chemin des 5 fontaines Demande de subvention auprès de la CCVOL Dans le cadre de sa politique touristique communautaire, la communauté de communes du Val d Oust et de Lanvaux peut aider financièrement les communes dans leurs actions liées au tourisme. A ce titre, la commune peut bénéficier d une subvention pour la mise en place de la signalétique du chemin des 5 fontaines inscrit au PDIPR. Cette aide est calculée au taux de 50% sur le montant des frais restant à charge de la commune, déduction faite de la subvention attribuée par le Conseil Général. Il est proposé de solliciter ladite subvention auprès de la CCVOL, estimée à 1574 selon le calcul détaillé ci-après : Montant HT Devis du 04/12/2012 Signalétique d interprétation 4 318,56 Devis du 10/01/2013 Conception et livraison de panneaux de départ 526,58 Total dépenses 4 845,14 Subvention du Conseil Général (35%) 1 695,80 Sous-total 3 149,34 Subvention de la CCVOL (50% x 3 149,34) 1 574,67 Stationnement des camping-cars Madame Nathalie MOREL- MARTIN, adjointe en charge des affaires culturelles et touristiques, indique à l assemblée avoir rencontré Rozenn BOCENO, responsable de l office de tourisme de Malestroit, chargée de la mise à jour des carnets de voyages pour les visiteurs ou touristes du secteur. Rozenn BOCENO souhaite connaître l ensemble des services proposés par la commune. Nathalie MOREL-MARTIN propose de mettre à disposition des camping-cars des emplacements de stationnement réservé et de les signaler dans ce guide. Elle invite l assemblée à déterminer ces emplacements. à l unanimité, émet un avis favorable à la matérialisation d un espace de stationnement pour camping-cars (3 ou 4 places) sur le parking du stade, à proximité du RIS et du totem de départ du circuit d interprétation du patrimoine. Un second emplacement pourra être aménagé ultérieurement à l Etang de Gland si la fréquence des arrêts le justifie. Chemin des 5 fontaines Règlementation de la circulation des véhicules à moteur Madame Nathalie MOREL MARTIN, adjointe aux affaires culturelles et touristiques, évoque la nécessité de règlementer la circulation des véhicules à moteur sur le chemin de randonnée des 5 fontaines, plus particulièrement celle des quads et des motos. La circulation des engins motorisés risque de détériorer le chemin, d'affoler les troupeaux à proximité, et de mettre en danger la sécurité des promeneurs. En vue d'assurer la protection de cet espace naturel et paisible, il est proposé d'interdire la circulation des véhicules à moteur sur le chemin de randonnée, en dehors des chemins ruraux et des voies ouvertes à la circulation publique des véhicules à moteur. à l unanimité, donne son accord de principe à l'interdiction de circulation des véhicules à moteur sur le chemin de randonnée et valide la pose de barrières pour en interdire l accès. 18 B u l l e t i n M u n i c i p a l d e C a r o A o û t

19 Montage 29/07/13 14:41 Page 19 L école Saint-Hervé En cette fin d année, voici un tour d horizon du 2 ème semestre de l année scolaire 2012/2013. Conseil des élèves Une fois par mois, les délégués de chaque classe se sont réunis pour le conseil des élèves. Ils ont décidé d organiser une kermesse pour les autres enfants de l école. Elle a eu lieu le dernier jour de classe, le vendredi 5 juillet. Au programme : pêche à la ligne, tir au but, tir au panier, course à l œuf Anglais Jenny VAUGHAN a dispensé, une fois par mois, des cours d anglais aux enfants de l école. Portes-ouvertes L école a ouvert ses portes le samedi 25 mai, nous avons accueilli de nouvelles familles à qui nous souhaitons la bienvenue! Une projection du film du spectacle a été proposée aux familles. Spectacle Le thème de l Afrique a été abordé toute l année dans les différentes classes. Ce projet s est concrétisé en musique le vendredi 19 avril lors du spectacle «L Afrique en couleurs ou les aventures de Poko», créé par Florence LE DAIM. Tous les enfants ont évolué sur scène avec brio, au grand plaisir des nombreux spectateurs! Piscine Les enfants de GS/CP/CE ont apprécié les séances de natation à la piscine de Ploërmel. Ludothèque Cette année encore, les grandes sections de l école ont bénéficié d une animation proposée par la ludothèque de Malestroit. Journées sportives Tous les enfants du réseau de Malestroit se sont retrouvés pour une journée sportive à Missiriac, Malestroit ou Pleucadeuc selon les cycles. B u l l e t i n M u n i c i p a l d e C a r o A o û t

20 Montage 29/07/13 14:41 Page 20 L école Saint-Hervé A noter sur les agendas : Rentrée scolaire : le mardi 3 septembre (8h45). Chorale Une trentaine d enfants s est réunie tous les lundis midi pour le plaisir de chanter ensemble et de se produire lors du spectacle et du dernier jour de classe. Sortie scolaire Au cours du 3ème trimestre, tous les enfants de l école ont travaillé sur le thème «Du blé au pain». Fin juin, une sortie à la ferme chez Julie BERTRAND et Florian MAR- TEAU a été organisée. La ferme de Carafray est une ferme agro-écologique qui cultive des blés de pays avec transformation en farine et en pain: un vrai lieu d'expérimentation pédagogique! Découvertes de la journée : Le jardin avec FREDERIQUE : nous avons observé les grains de blé dans le champ (avec la loupe) et manipulé différentes graines. Le moulin avec FLORIAN : il nous a expliqué les différentes façons de couper le blé (à la faucille, à la faux, à la moissonneuse ), comment enlever les saletés avant de moudre le blé avec le petit moulin. Démonstration sur le grand moulin. Le pain avec JULIE : les enfants ont réalisé intégralement les pains (mangés au goûter) et chacun a rapporté un pain dans sa famille. Une journée ensoleillée riche en découvertes : enfants, enseignantes et parents accompagnateurs sont revenus enchantés! Kermesse Le samedi 29 juin, a eu lieu la traditionnelle kermesse de l école sous un soleil radieux! La journée s est clôturée par le tirage au sort de la tombola suivi de grillades : 295 repas ont été servis Bravo à tous les bénévoles! Fermeture d un demi-poste : A la rentrée prochaine, l école aura trois postes et demi contre quatre cette année. Cette fermeture a entraîné le départ de Delphine MAINGUY (enseignante à 75% en moyenne et grande sections), Anne- Sophie WESTER (enseignante à 25% dans cette même classe), et de Violaine MARCHAND (décharge de direction). Une personne sera nommée prochainement pour assurer la classe de MS/GS tous les matins. Un merci tout particulier à Cécile LE VAGUERESE qui a assuré bénévolement la catéchèse auprès des CE1 cette année encore. L équipe éducative et les membres des bureaux vous souhaitent à toutes et à tous un bel été et de bonnes vacances! APEL - OGEC - AEP Un grand merci à tous les membres des bureaux qui participent dans la bonne humeur à l organisation des différentes manifestations et répondent présents pour les travaux! INSCRIPTIONS Géraldine OLIVIER et Brieuc LE ROUX, les directeurs des écoles du RPI sont à la disposition des familles qui souhaiteraient scolariser leur(s) enfant(s) à la rentrée prochaine. Pour toute inscription, merci d apporter votre livret de famille ainsi que le carnet de santé de votre enfant. Un certificat de radiation vous sera demandé si l enfant était scolarisé dans une autre école. Merci de prendre rendez-vous en laissant vos coordonnées au ou au B u l l e t i n M u n i c i p a l d e C a r o A o û t

COMMUNE DE CHAMBORÊT COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 18 NOVEMBRE 2011

COMMUNE DE CHAMBORÊT COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 18 NOVEMBRE 2011 COMMUNE DE CHAMBORÊT COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 18 NOVEMBRE 2011 Objet : Demande de subvention Chaufferie bois Conseil Régional du Limousin FEDER DETR Le Maire expose au Conseil Municipal qu'il

Plus en détail

Le marché de l entreprise PREVOSTO passera donc de 91 093,95 HT soit 108 948.36 TTC à 98 672,13 HT soit 118 011.87 TTC (avenant n 2)

Le marché de l entreprise PREVOSTO passera donc de 91 093,95 HT soit 108 948.36 TTC à 98 672,13 HT soit 118 011.87 TTC (avenant n 2) 2013-01-9/1 (1) AVENANT N 2 LOT 1 NOUVELLE MAIRIE ENTREPRISE PREVOSTO DEMOLITION MUR ELARGISSEMENT BAIE-PORTE LOCAL ARCHIVES MASSIF PORTE-DRAPEAU Monsieur le Maire présente au Conseil Municipal, un devis

Plus en détail

DEPARTEMENT DE L ESSONNE 2010/034 DELIBERATION DU CONSEIL MUNICIPAL CANTON DE EPINAY S/ SENART MAIRIE DE BOUSSY-SAINT-ANTOINE

DEPARTEMENT DE L ESSONNE 2010/034 DELIBERATION DU CONSEIL MUNICIPAL CANTON DE EPINAY S/ SENART MAIRIE DE BOUSSY-SAINT-ANTOINE 2010/034 PRESENTS : 21 VOTANTS : 24 AMMAR CEAUX BEGASSAT Mesdames OTTIN DELPIAS OBJET : Reprise anticipée du résultat 2009 Monsieur PERRIMOND L instruction comptable M14 prévoit que les résultats de l

Plus en détail

ordre du jour ci-après :

ordre du jour ci-après : COMPTE-RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL du 28 MARS 2013 Séance ordinaire du 28 mars 2013 à 18 heures Sous la Présidence de Monsieur SCHWEIZER Christian, Maire Présents : MM. SCHWEIZER, LEONARD, HENRY, STIBLING,

Plus en détail

CONSEIL MUNICIPAL Séance du 13 Décembre 2012 COMPTE RENDU PRESSE

CONSEIL MUNICIPAL Séance du 13 Décembre 2012 COMPTE RENDU PRESSE CONSEIL MUNICIPAL Séance du 13 Décembre 2012 COMPTE RENDU PRESSE Demande de subvention 2013 au titre de la répartition du produit des amendes de police Monsieur le Maire expose au Conseil Municipal la

Plus en détail

COMPTE RENDU DE LA SEANCE DU 20 novembre 2012

COMPTE RENDU DE LA SEANCE DU 20 novembre 2012 COMPTE RENDU DE LA SEANCE DU 20 novembre 2012 Le présent Conseil Municipal approuve à l unanimité et en tous ses points le compterendu de la précédente séance du 12 septembre 2012. Le Conseil Municipal,

Plus en détail

Anne PELLETIER LE BARBIER Maire de Bièvres

Anne PELLETIER LE BARBIER Maire de Bièvres Un an après la mise en œuvre des nouveaux horaires scolaires à Bièvres, nous souhaitons vous donner une information précise sur l ensemble des acteurs qui interviennent auprès de vos enfants tout au long

Plus en détail

DELIBERATIONS 31 MARS 2015

DELIBERATIONS 31 MARS 2015 DELIBERATIONS 31 MARS 2015 DCM N 2015/28 * Vote des taxes communales pour 2015 : Pour l élaboration du budget primitif, le Maire indique qu il y a lieu de fixer les taux des taxes communales et propose

Plus en détail

Procès-verbal du Conseil Municipal du 18 mars 2013

Procès-verbal du Conseil Municipal du 18 mars 2013 MAIRIE DE BOURDEILLES Dordogne 24310 BOURDEILLES Tél. 05 53 03 73 13 Fax. 05 53 54 56 27 Procès-verbal du Conseil Municipal du 18 mars 2013 Etaient présents : M. CHABREYROU Olivier, M. REVIDAT Francis,

Plus en détail

Commune de PRINQUIAU SEANCE DU 17 DECEMBRE 2012. 3-6 - Domaine et Patrimoine : autres actes de gestion domaine privé

Commune de PRINQUIAU SEANCE DU 17 DECEMBRE 2012. 3-6 - Domaine et Patrimoine : autres actes de gestion domaine privé 3-6 - Domaine et Patrimoine : autres actes de gestion domaine privé CONVENTION DE SERVITUDES ENTRE ERDF ET LA COMMUNE POUR LA POSE DE POTEAUX BASSE TENSION A L ATELIER MUNICIPAL DES BASSES LANDES (MISE

Plus en détail

TEXTE ADOPTE no 511 Petite loi ASSEMBLEE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 ONZIEME LEGISLATURE SESSION ORDINAIRE DE 1999-2000 23 mai 2000 PROJET DE LOI ADOPTE PAR L ASSEMBLEE NATIONALE EN NOUVELLE

Plus en détail

COMPTE-RENDU CONSEIL MUNICIPAL DU 2 JUIN 2015

COMPTE-RENDU CONSEIL MUNICIPAL DU 2 JUIN 2015 COMPTE-RENDU CONSEIL MUNICIPAL DU 2 JUIN 2015 Absentes excusées : E LAFANECHERE M FAURE 1. Approbation compte-rendu précédent conseil Approuvé à l unanimité. 2. Lecture de la charte de l élu local - Communication

Plus en détail

Considérant la régularité des opérations,

Considérant la régularité des opérations, SEANCE DU 14 FEVRIER 2011 L an DEUX MIL ONZE, le QUATORZE FEVRIER à 20 h, le Conseil Municipal, légalement convoqué, s est réuni en séance publique à la Mairie sous la présidence de M. René REGNAULT, Maire,

Plus en détail

ENTRE. Madame, Monsieur, Demeurant à... Coordonnées du projet (adresse, commune, références cadastrales) :

ENTRE. Madame, Monsieur, Demeurant à... Coordonnées du projet (adresse, commune, références cadastrales) : Convention de mandat pour la réhabilitation d une installation d assainissement non collectif confiée à PONTIVY COMMUNAUTÉ et engagement du propriétaire (A renvoyer compétée et signée en 2 exemplaires

Plus en détail

COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL

COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL République Française Département de l'isère Commune de Saint-Jean-Le-Vieux COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL L'an deux mil treize, le 15 mai, le Conseil Municipal de la commune de Saint-Jean-le-Vieux dûment

Plus en détail

SEANCE DU 22 DECEMBRE 2011

SEANCE DU 22 DECEMBRE 2011 SEANCE DU 22 DECEMBRE 2011 RENOUVELLEMENT DU COMPTE A TERME Monsieur le Maire informe les membres du conseil municipal que le compte à terme de la commune est arrivé à échéance le 11 novembre 2011. Il

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE CHAMBRE REGIONALE DES COMPTES DE NORD PAS-DE-CALAIS, PICARDIE Commune de Nédonchel. Budget primitif 2012 non voté

REPUBLIQUE FRANCAISE CHAMBRE REGIONALE DES COMPTES DE NORD PAS-DE-CALAIS, PICARDIE Commune de Nédonchel. Budget primitif 2012 non voté REPUBLIQUE FRANCAISE CHAMBRE REGIONALE DES COMPTES DE NORD PAS-DE-CALAIS, PICARDIE Commune de Nédonchel 2 ème Section Département du Pas-de-Calais Budget primitif 2012 non voté N 2012-0097 Article L. 1612-2

Plus en détail

EXTRAIT DU COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 6 FEVRIER 2015

EXTRAIT DU COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 6 FEVRIER 2015 EXTRAIT DU COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 6 FEVRIER 2015 Le compte-rendu de la réunion précédente est lu et approuvé. Désignation des délégués à Evolis 23 Le Maire rappelle au Conseil Municipal que

Plus en détail

RÈGLEMENT RELATIF A L UTILISATION DES SALLES DES FÊTES ET POLYVALENTE

RÈGLEMENT RELATIF A L UTILISATION DES SALLES DES FÊTES ET POLYVALENTE Conseil municipal du 30 juin 2010 RÈGLEMENT RELATIF A L UTILISATION DES SALLES DES FÊTES ET POLYVALENTE Délibération Vu le Code Général des Collectivités Territoriales, Considérant qu il y a lieu de mettre

Plus en détail

COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 23 NOVEMBRE 2006

COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 23 NOVEMBRE 2006 COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 23 NOVEMBRE 2006 L an deux mille six, le jeudi 23 novembre à 20 heures 30, le Conseil Municipal, convoqué le 17 novembre, s est réuni en ses lieux habituels

Plus en détail

COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 18 MARS 2014

COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 18 MARS 2014 COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 18 MARS 2014 L'an deux mille quatorze et le dix-huit mars à 20h30, le Conseil Municipal de cette Commune, régulièrement convoqué, s'est réuni au nombre prescrit par

Plus en détail

(articles L. 1612-2 et L. 2412-1 du code général des collectivités territoriales) VU le code général des collectivités territoriales ;

(articles L. 1612-2 et L. 2412-1 du code général des collectivités territoriales) VU le code général des collectivités territoriales ; CHAMBRE REGIONALE DES COMPTES DE BOURGOGNE SEANCE du 8 juillet 2008 AVIS n 08.CB.08 COMMUNE d ARGILLY Budget principal, budget annexe de la section d ANTILLY (Département de la Côte-d'Or) BUDGET PRIMITIF

Plus en détail

SEANCE DU 26 MARS 2009

SEANCE DU 26 MARS 2009 SEANCE DU 26 MARS 2009 Le vingt six mars deux mil neuf, à dix huit heures trente minutes, les Membres du Conseil Municipal, légalement convoqués se sont réunis en séance publique à la Mairie sous la présidence

Plus en détail

DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL. Séance du 14 avril 2015

DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL. Séance du 14 avril 2015 REPUBLIQUE FRANCAISE --------------------- DEPARTEMENT DU TARN 2015-007 COMMUNE DE RIVIERES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL Séance du 14 avril 2015 L'an deux mille quinze, le quatorze avril à 18h30,

Plus en détail

COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL Séance du 23 avril 2014

COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL Séance du 23 avril 2014 COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL Séance du 23 avril 2014 L an deux mille quatorze et le vingt-trois avril à vingt heures trente, le Conseil Municipal de cette Commune, régulièrement convoqué, s est réuni

Plus en détail

COMPTE RENDU de la RÉUNION du CONSEIL MUNICIPAL du 13 janvier 2015

COMPTE RENDU de la RÉUNION du CONSEIL MUNICIPAL du 13 janvier 2015 COMPTE RENDU de la RÉUNION du CONSEIL MUNICIPAL du 13 janvier 2015 L an deux mil quinze, le mardi treize janvier à 20h30, le Conseil Municipal, dûment convoqué, s est réuni salle de la Mairie, en session

Plus en détail

Pause Méridienne et Restaurant Scolaire Municipal

Pause Méridienne et Restaurant Scolaire Municipal Pause Méridienne et Restaurant Scolaire Municipal Rue des Ecoles 37210 PARCAY-MESLAY Tel : 02 47 29 18 98 Règlement Intérieur La pause méridienne et le restaurant scolaire sont des activités gérées par

Plus en détail

Dossier de demande de subvention 2012

Dossier de demande de subvention 2012 Mode d emploi Le dossier de demande de subvention est constitué de 3 parties : les informations générales, les informations thématiques et les informations financières. Ces documents sont téléchargeables

Plus en détail

MAIRIE de B E I G N O N

MAIRIE de B E I G N O N Beignon, le 25 mai 2012 MAIRIE de B E I G N O N Chers Parents, L année scolaire 2011 / 2012 se termine et il nous faut préparer la rentrée scolaire 2012/ 2013. A ce titre, nous vous rappelons quelques

Plus en détail

REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL Du Vendredi 10 Octobre 2014

REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL Du Vendredi 10 Octobre 2014 REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL Du Vendredi 10 Octobre 2014 Le 10 Octobre 2014, à 19 H 00, le conseil municipal de LOUVEMONT s est réuni à la mairie, en vertu de la convocation adressée par Mr Jacques DELMOTTE,

Plus en détail

Commune de Plaisance. Procès-verbal de la séance du conseil municipal du 29 janvier 2015

Commune de Plaisance. Procès-verbal de la séance du conseil municipal du 29 janvier 2015 Commune de Plaisance Procès-verbal de la séance du conseil municipal du 29 janvier 2015 Commune de Plaisance Page 1 / 13 Conseil municipal du 29 janvier 2015 L an DEUX MILLE QUINZE, le VINGT-NEUF du mois

Plus en détail

COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 15 DECEMBRE 2005

COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 15 DECEMBRE 2005 COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 15 DECEMBRE 2005 L an deux mille cinq, le jeudi 15 décembre à 20 heures 30, le Conseil Municipal, convoqué le 9 décembre, s est réuni en ses lieux habituels

Plus en détail

LA GAZETTE BASTIDOISE

LA GAZETTE BASTIDOISE LA GAZETTE BASTIDOISE JUILLET 2009-1 - Réunion publique du vendredi 13 février 2009 Après les votes des comptes administratifs et des comptes de gestion, avant la préparation du budget primitif 2009, une

Plus en détail

Commune de Bezannes. La garderie est un lieu d accueil surveillé dans lequel les enfants scolarisés peuvent jouer avec du matériel adapté.

Commune de Bezannes. La garderie est un lieu d accueil surveillé dans lequel les enfants scolarisés peuvent jouer avec du matériel adapté. BEZANNES Commune de Bezannes Règlement unique de garderie, restauration scolaire, études surveillées, activités culturelles et sportives (PEDT Projet éducatif territorial) Le présent règlement précise

Plus en détail

REUNION du 24 OCTOBRE 2012

REUNION du 24 OCTOBRE 2012 REUNION du 24 OCTOBRE 2012 Le Conseil Municipal s'est réuni le 24 octobre 2012 à 20 h sous la présidence de M. DUCOUT, Maire, en présence de tous les élus à l exception de M Pierre BROUQUEYRE, excusé (pouvoir

Plus en détail

COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL. Séance du 26 novembre 2012

COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL. Séance du 26 novembre 2012 COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL Séance du 26 novembre 2012 L an deux mil douze, le vingt-six novembre à vingt heures trente minutes, le Conseil Municipal de la commune de Vasselin, légalement

Plus en détail

SEANCE DU 22 JANVIER 2014

SEANCE DU 22 JANVIER 2014 SEANCE DU 22 JANVIER 2014 L an deux mille quatorze, le vingt-deux janvier, à vingt heures trente, le Conseil Municipal de la Commune de NOHANENT dûment convoqué, s est réuni en session ordinaire, à la

Plus en détail

RÈGLEMENT INTÉRIEUR SERVICES PÉRISCOLAIRES - ALAE MATERNEL (Accueil de Loisirs Associé à l Ecole) - RESTAURATION SCOLAIRE - TAP MATERNEL (Temps d

RÈGLEMENT INTÉRIEUR SERVICES PÉRISCOLAIRES - ALAE MATERNEL (Accueil de Loisirs Associé à l Ecole) - RESTAURATION SCOLAIRE - TAP MATERNEL (Temps d RÈGLEMENT INTÉRIEUR SERVICES PÉRISCOLAIRES ALAE MATERNEL (Accueil de Loisirs Associé à l Ecole) RESTAURATION SCOLAIRE TAP MATERNEL (Temps d Accueil Périscolaire) ANNEE 2013 2014 La ville de JACOU organise

Plus en détail

PROCES-VERBAL REUNION CONSEIL MUNICIPAL SEANCE DU 18 MAI

PROCES-VERBAL REUNION CONSEIL MUNICIPAL SEANCE DU 18 MAI PROCES-VERBAL REUNION CONSEIL MUNICIPAL SEANCE DU 18 MAI 2015 (Convocation du 12 mai 2015) Ordre du jour : - Compte-rendu de décisions - Attribution du lot n 5 Lotissement communal Le Tronquet - Centre

Plus en détail

PROCES VERBAL DE SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL Séance du 10 Avril 2015

PROCES VERBAL DE SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL Séance du 10 Avril 2015 République Française Département du GARD Commune de MIALET Date de convocation : 31.03.2015 Membres : En exercice : 15 Présents : 13 Votants : 14 (13 pour les votes des comptes administratifs) PROCES VERBAL

Plus en détail

Délibération Conseil municipal du 30 juin 2006

Délibération Conseil municipal du 30 juin 2006 Direction Générale Finances et Gestion Pôle Contrôle de Gestion Délibération Conseil municipal du 30 juin 2006 S.E.M. NANTES-métropole GESTION EQUIPEMENTS (N.G.E.) - 1) Camping Val du Cens, salons Mauduit,

Plus en détail

La vidange est d ailleurs prévue par la loi (Code de la Santé Publique, article 1331-1), et doit être effectuée en moyenne tous les 4 ans.

La vidange est d ailleurs prévue par la loi (Code de la Santé Publique, article 1331-1), et doit être effectuée en moyenne tous les 4 ans. Objet : entretien assainissement individuel Madame, Monsieur, Votre habitation est équipée d un système d assainissement non collectif pour le traitement de vos eaux usées. Le bon fonctionnement de cet

Plus en détail

COMPRENDRE LE BUDGET MUNICIPAL

COMPRENDRE LE BUDGET MUNICIPAL COMPRENDRE LE BUDGET MUNICIPAL Le vote du budget constitue l acte politique majeur de la vie de la collectivité. Il doit impérativement être voté avant le 31 mars de l année qu il intéresse. Toutefois,

Plus en détail

COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 05 DECEMBRE 2013

COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 05 DECEMBRE 2013 COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 05 DECEMBRE 2013 L an deux mille treize, le cinq décembre à vingt heures, le Conseil municipal de la commune de Saint Pierre Quiberon (Morbihan) dûment convoqué, s

Plus en détail

Compte-rendu de la réunion ordinaire du conseil municipal du 25 mars 2013

Compte-rendu de la réunion ordinaire du conseil municipal du 25 mars 2013 Compte-rendu de la réunion ordinaire du conseil municipal du 25 mars 2013 Membres présents : KUNTZMANN Philippe, HALTER Christian, MATHIEU Jean-Yves, MAECHEL Jean-Charles, KAES Jean-Philippe, GROSS Henri,

Plus en détail

CONVENTION CONSTITUTIVE DU GROUPEMENT DE COMMANDES VILLE DU MANS ET LE MANS METROPOLE AVEC EXECUTION PAR LE COORDONNATEUR

CONVENTION CONSTITUTIVE DU GROUPEMENT DE COMMANDES VILLE DU MANS ET LE MANS METROPOLE AVEC EXECUTION PAR LE COORDONNATEUR CONVENTION CONSTITUTIVE DU GROUPEMENT DE COMMANDES VILLE DU MANS ET LE MANS METROPOLE AVEC EXECUTION PAR LE COORDONNATEUR La Ville du Mans, représentée par Monsieur Patrick DELPECH, Adjoint au Maire en

Plus en détail

SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU MERCREDI 04 NOVEMBRE 2015 (Convocation du 26/10/2015)

SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU MERCREDI 04 NOVEMBRE 2015 (Convocation du 26/10/2015) SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU MERCREDI 04 NOVEMBRE 2015 (Convocation du 26/10/2015) L an deux mil quinze, le mercredi quatre novembre à vingt heures trente minutes, le conseil municipal de la commune

Plus en détail

COMMUNE DE SAINT MAXIRE REUNION DU 14 AVRIL 2015

COMMUNE DE SAINT MAXIRE REUNION DU 14 AVRIL 2015 COMMUNE DE SAINT MAXIRE REUNION DU 14 AVRIL 2015 L an deux mil quinze, le 14 avril les membres du conseil municipal se sont réunis à la Mairie, sous la présidence de Christian BREMAUD, Maire. Nombre de

Plus en détail

CONSEIL MUNICIPAL Séance du 24 février 2011 PRESSE

CONSEIL MUNICIPAL Séance du 24 février 2011 PRESSE CONSEIL MUNICIPAL Séance du 24 février 2011 PRESSE Traverse du bourg : travaux d alimentation en eau potable Il y a lieu de procéder à des travaux en matière d eau potable pour remplacer des canalisations

Plus en détail

RAPPORT A LA COMMISSION PERMANENTE. Séance du vendredi 1 juillet 2011

RAPPORT A LA COMMISSION PERMANENTE. Séance du vendredi 1 juillet 2011 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DÉPARTEMENT DES YVELINES Direction Générale des Services du Département Direction du Développement Coopération internationale 2011-CP-3757 Affaire suivie par : Cédric LE BRIS Poste:

Plus en détail

ORGANISATION PÉDAGOGIQUE

ORGANISATION PÉDAGOGIQUE VILLE DE SAINT-GERMAIN-LÈS-CORBEIL ÉCOLE MUNICIPALE DE MUSIQUE ERIK SATIE ORGANISATION PÉDAGOGIQUE & RÈGLEMENT INTÉRIEUR Préambule L École Municipale de Musique Erik Satie est un établissement d enseignement

Plus en détail

MODELE DE CONVENTION A TITRE ONEREUX

MODELE DE CONVENTION A TITRE ONEREUX Centre de gestion de la fonction publique territoriale des Landes - juillet 2013 MODELE DE CONVENTION A TITRE ONEREUX CONVENTION DE PRESTATION DE SERVICES RELATIVE A LA MISE EN ŒUVRE D ACTIVITES PERISCOLAIRES

Plus en détail

MAIRIE DE PRESLES-EN-BRIE 6 Rue Abel Leblanc 77220 PRESLES-EN-BRIE TEL. : 01 64 25 50 03 Fax : 01 64 25 59 69 COURRIEL : mairie@preslesenbrie.

MAIRIE DE PRESLES-EN-BRIE 6 Rue Abel Leblanc 77220 PRESLES-EN-BRIE TEL. : 01 64 25 50 03 Fax : 01 64 25 59 69 COURRIEL : mairie@preslesenbrie. 1/7 MAIRIE DE PRESLES-EN-BRIE 6 Rue Abel Leblanc 77220 PRESLES-EN-BRIE TEL. : 01 64 25 50 03 Fax : 01 64 25 59 69 COURRIEL : mairie@preslesenbrie.eu RÈGLEMENT ACCUEIL DE LOISIRS SANS HÉBERGEMENT (A.L.S.H.)

Plus en détail

Séance du Vendredi 10 avril 2015

Séance du Vendredi 10 avril 2015 Synthèse des affaires soumises à délibération du Conseil Municipal en application de l'article L 2121-12 du code général des collectivités territoriales Séance du Vendredi 10 avril 2015 20h00 Question

Plus en détail

3- DECISION MODIFICATIVE N 4 DU BUDGET PRINCIPAL 2014 (délibération n 2015-02)

3- DECISION MODIFICATIVE N 4 DU BUDGET PRINCIPAL 2014 (délibération n 2015-02) RÉUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DE PÉAULT Compte- rendu du 20 janvier 2015 Date de la convocation : 15 janvier 2015. PRÉSENTS : Mme Lisiane Moreau, M. Gérard Commarieu, Mme Roselyne Le Du, MM. Thibaud Renaudeau,

Plus en détail

- ASSOCIATIONS - L ANNEE 2016

- ASSOCIATIONS - L ANNEE 2016 Septembre 2015 Ville d EMBRUN - ASSOCIATIONS - DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION POUR L ANNEE 2016 A REMETTRE EN MAIRIE AVANT LE 15 NOVEMBRE 2015 Composition du dossier : 1. Préambule page 2 2. Présentation

Plus en détail

1) PISTE CYCLABLE RD 52 CONVENTION DE DELEGATION DE MAITRISE D OUVRAGE

1) PISTE CYCLABLE RD 52 CONVENTION DE DELEGATION DE MAITRISE D OUVRAGE LORS DE SA REUNION DU 24 MAI 2012 LE CONSEIL MUNICIPAL DE CHALAMPE REUNI SOUS LA PRESIDENCE DE MME LAEMLIN MARTINE A PRIS LES DECISIONS SUIVANTES : 1) PISTE CYCLABLE RD 52 CONVENTION DE DELEGATION DE MAITRISE

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR RESTAURANT SCOLAIRE DE CORDON

REGLEMENT INTERIEUR RESTAURANT SCOLAIRE DE CORDON Pour toutes correspondances, Merci de nous contacter par mail cantine.cordon@orange.fr REGLEMENT INTERIEUR RESTAURANT SCOLAIRE DE CORDON Le restaurant scolaire de Cordon n est pas communal. Il est géré

Plus en détail

DECISIONS MODIFICATIVES AU BUDGET 2014

DECISIONS MODIFICATIVES AU BUDGET 2014 COMMUNE DE FOURNEVILLE SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 20 Juin 2014 L an deux mille quatorze, le 20 Juin 2014 à 20 H 30, le Conseil Municipal de FOURNEVILLE, régulièrement convoqué, s est réuni sous la

Plus en détail

COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 24 MARS 2010 APPROBATION DU COMPTE RENDU DE LA SEANCE DU 4 MARS 2010.

COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 24 MARS 2010 APPROBATION DU COMPTE RENDU DE LA SEANCE DU 4 MARS 2010. COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 24 MARS 2010 Le Conseil Municipal s est réuni à la Mairie le mercredi 24 mars deux mil dix sous la présidence de Monsieur Gilles SALAÜN, Maire. Présents

Plus en détail

Conseil Municipal du 10 avril 2013

Conseil Municipal du 10 avril 2013 Conseil Municipal du 10 avril 2013 Etaient présents : J-M. Mairey, F. Castro, Stéphane FRAYSSINHES, D. Gruber, R. Napoleone, E. Petit, P. Geistel, G. Pierlot, E. Bonneaud, D. Jacquin, M. Domon, B. Laurent,

Plus en détail

TARIFS ECOLE Ste ANNE Ste CROIX

TARIFS ECOLE Ste ANNE Ste CROIX TARIFS ECOLE Ste ANNE Ste CROIX Année scolaire 2013 2014 A- La contribution familiale Comme tout établissement privé sous contrat d association avec l état, l école perçoit de la ville du Mans des subventions

Plus en détail

COMMUNE DE MOLLAU PROCES-VERBAL DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL. Séance du 28 juin 2012 ----------------------------------------------

COMMUNE DE MOLLAU PROCES-VERBAL DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL. Séance du 28 juin 2012 ---------------------------------------------- COMMUNE DE MOLLAU PROCES-VERBAL DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL Séance du 28 juin 2012 ---------------------------------------------- Sous la présidence de M. NICKLER Raymond, Maire Nombre de Conseillers

Plus en détail

Réflexion sur le schéma de mutualisation au sein de la Communauté de Communes de l Huisne Sarthoise

Réflexion sur le schéma de mutualisation au sein de la Communauté de Communes de l Huisne Sarthoise COMPTE RENDU SOMMAIRE DU CONSEIL MUNICIPAL Séance du 2 Février 2015 à 20h30 Réflexion sur le schéma de mutualisation au sein de la Communauté de Communes de l Huisne Sarthoise Madame Le Maire rappelle

Plus en détail

Conseil Municipal du 30 Juin 2015. Monsieur le Maire rappelle que la commune a adhéré à Ingénierie 70.

Conseil Municipal du 30 Juin 2015. Monsieur le Maire rappelle que la commune a adhéré à Ingénierie 70. Conseil Municipal du 30 Juin 2015 DCM N 2015/64 * Marché de travaux : renouvellement du réseau AEP rue de Verdun Monsieur le Maire rappelle que la commune a adhéré à Ingénierie 70. Monsieur le Maire rappelle

Plus en détail

REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL Séance du 29 juillet 2014

REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL Séance du 29 juillet 2014 REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL Séance du 29 juillet 2014 L'an deux mil quatorze, le vingt-neuf juillet à 20 heures 30 minutes, Le conseil municipal de la Commune de Dolmayrac, dûment convoqué, s'est réuni

Plus en détail

COMMUNE DE SAINT-REMY-DE-BLOT

COMMUNE DE SAINT-REMY-DE-BLOT L'an deux mille quinze, le sept avril, à 18 heures 30, le Conseil Municipal, dûment convoqué, s est réuni en Mairie sous la Présidence de François ROGUET, Maire. Date de convocation : 31.03.2015 Présents

Plus en détail

LEVET COMMUNE DE LEVET

LEVET COMMUNE DE LEVET LEVET COMMUNE DE LEVET Conseil Municipal du 4 juin 2015 Le Compte Administratif présenté aujourd hui découle de la gestion de l exercice 2014 : il constitue notre socle de gestion pour l avenir. Compte

Plus en détail

Mairie de Valsonne. Compte rendu de la réunion du Conseil Municipal du 22 mars 2013

Mairie de Valsonne. Compte rendu de la réunion du Conseil Municipal du 22 mars 2013 Mairie de Valsonne Compte rendu de la réunion du Conseil Municipal du 22 mars 2013 Par convocation en date du 18 mars 2013, le Conseil Municipal de Valsonne s est réuni le 22 mars 2013 en salle du conseil

Plus en détail

Écoles publiques. Inscriptions scolaires et accueils périscolaires

Écoles publiques. Inscriptions scolaires et accueils périscolaires Écoles publiques Inscriptions scolaires et accueils périscolaires 2015/2016 5 Vous allez inscrire votre enfant à l école pour la première fois ou le changer d établissement suite à un déménagement. Si

Plus en détail

Gestion et exploitation d un Bar-restaurantcommerce. à LURS

Gestion et exploitation d un Bar-restaurantcommerce. à LURS M A I R I E D E L U R S Hôtel de Ville 04700 - LURS Gestion et exploitation d un Bar-restaurantcommerce multiservices à LURS Cahier des charges M A R C H E P U B L I C E N P R O C É D U R E A D A P T É

Plus en détail

EXTRAIT DU REGISTRE. Des Délibérations du Conseil Municipal. Convocation du 24 avril deux mil quatorze.

EXTRAIT DU REGISTRE. Des Délibérations du Conseil Municipal. Convocation du 24 avril deux mil quatorze. EXTRAIT DU REGISTRE Des Délibérations du Conseil Municipal Séance ordinaire du 30 avril 2014 DDLB/SH Le trente avril deux mil quatorze à vingt heures trente minutes, le Conseil Municipal s est réuni en

Plus en détail

SÉANCE DU MARDI 14 AVRIL 2015

SÉANCE DU MARDI 14 AVRIL 2015 SÉANCE DU MARDI 14 AVRIL 2015 L'an deux mil quinze, le 14 avril, à 18 h 30, le Conseil municipal de la Commune de Ste Céronne-lès- Mortagne s'est réuni en séance publique à la Mairie, sous la présidence

Plus en détail

Accueil Jeunes 11-17

Accueil Jeunes 11-17 République Française Ville de SaintCloud Pôle Petite enfance, Education, Jeunesse Présentation Accueil Jeunes 1117 Dossier administratif L accueil jeunes 1117 est une structure d accueil, située au 7 bis

Plus en détail

COMPTE RENDU SOMMAIRE

COMPTE RENDU SOMMAIRE DEPARTEMENT DES HAUTES-ALPES CONSEIL MUNICIPAL COMMUNE DE TALLARD SÉANCE DU 1 er FEVRIER 2010 COMPTE RENDU SOMMAIRE 1 ) Marchés d assurances Choix des prestataires Monsieur Le Maire rappelle la décision

Plus en détail

Sous la présidence de M. Roland SALLERIN, Maire. Secrétaire de séance : Monsieur Alain BISVAL.

Sous la présidence de M. Roland SALLERIN, Maire. Secrétaire de séance : Monsieur Alain BISVAL. RÉPUBLIQUE FRANCAISE DÉPARTEMENT DE LA MOSELLE COMMUNE de SAINT-HUBERT PROCÈS-VERBAL DE LA SÉANCE DU 12 AVRIL 2013 L an deux mil treize, le douze avril à vingt heures, les membres du Conseil Municipal

Plus en détail

OBJET 2013-09-11/1 (130) AVENANT N 4 LOT 02 NOUVELLE MAIRIE ENTREPRISE GILOT DEMOLITION DES SOUCHES DE CHEMINEE

OBJET 2013-09-11/1 (130) AVENANT N 4 LOT 02 NOUVELLE MAIRIE ENTREPRISE GILOT DEMOLITION DES SOUCHES DE CHEMINEE 2013-09-11/1 (130) AVENANT N 4 LOT 02 NOUVELLE MAIRIE ENTREPRISE GILOT DEMOLITION DES SOUCHES DE CHEMINEE Monsieur le Maire présente au Conseil Municipal, un devis de l entreprise GILOT relatif à la démolition

Plus en détail

Règlement financier de la FFTA

Règlement financier de la FFTA Règlement financier de la FFTA Préambule : Le règlement financier de la Fédération Française de Tir à l Arc (FFTA) s inscrit dans l ensemble des dispositions législatives et réglementaires s appliquant

Plus en détail

/ Affiché le 14/04/2015 Fin d affichage le 15/06/2015. Mairie d Orleix. COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL Du mercredi 25 mars 2015 à 20H30

/ Affiché le 14/04/2015 Fin d affichage le 15/06/2015. Mairie d Orleix. COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL Du mercredi 25 mars 2015 à 20H30 / Affiché le 14/04/2015 Fin d affichage le 15/06/2015 République Française Département des Hautes- Pyrénées Mairie d Orleix EXTRAIT du Registre des Délibérations du Conseil Municipal COMPTE RENDU DU CONSEIL

Plus en détail

2) TRAVAUX SUR LES MONUMENTS PROTEGES IMMEUBLES CLASSES

2) TRAVAUX SUR LES MONUMENTS PROTEGES IMMEUBLES CLASSES 2) TRAVAUX SUR LES MONUMENTS PROTEGES IMMEUBLES CLASSES L'immeuble classé ne peut être détruit ou déplacé, même en partie, ni être l'objet d'un travail de restauration, de réparation ou de modification

Plus en détail

Commune de SACHÉ Conseil Municipal du 28 octobre 2013

Commune de SACHÉ Conseil Municipal du 28 octobre 2013 DEPARTEMENT D INDRE ET LOIRE ---------- MAIRIE DE SACHÉ REGISTRE DES DÉLIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL Nombre de Conseillers : 15 En exercice 14 Présents 10 Votants 11 L an deux mille treize, et le 28

Plus en détail

RÈGLEMENT DES SERVICES DE RESTAURATION SCOLAIRE ET D ACCUEIL PÉRISCOLAIRE DE LA VILLE DE SEICHAMPS

RÈGLEMENT DES SERVICES DE RESTAURATION SCOLAIRE ET D ACCUEIL PÉRISCOLAIRE DE LA VILLE DE SEICHAMPS RÈGLEMENT DES SERVICES DE RESTAURATION SCOLAIRE ET D ACCUEIL PÉRISCOLAIRE DE LA VILLE DE SEICHAMPS Règlement approuvé par délibération du Conseil Municipal en date du 29 juin 2015 Les parents devront en

Plus en détail

ACCUEIL DE LOISIRS 3-12 ANS «LES P TITS DIABLES»

ACCUEIL DE LOISIRS 3-12 ANS «LES P TITS DIABLES» ALSH Municipal 3-12 ans «Les P tits Diables» GUIDE PRATIQUE 2014-2015 Rue Jules Ferry 35420 Louvigné du Désert ACCUEIL DE LOISIRS 3-12 ANS «LES P TITS DIABLES» MERCREDIS ET VACANCES SCOLAIRES Organisateur

Plus en détail

Règlementation pour l utilisation des bâtiments communaux par les associations Commune de Montfleur

Règlementation pour l utilisation des bâtiments communaux par les associations Commune de Montfleur Règlementation pour l utilisation des bâtiments communaux par les associations Commune de Montfleur 1 1 Réglementation pour la commune de Montfleur L attribution annuelle sera faite par demande écrite

Plus en détail

COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 21 MARS 2013

COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 21 MARS 2013 COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 21 MARS 2013 PRESENTS : Pierre MUEL, Maire, Jacky MERY, Jacqueline LEGAY, Michel SCHNEIDER Adjoints, Damien JASPARD, Pierre MAUCOURT, Nathalie SIEFERT-BERTRAND,

Plus en détail

Conseil Municipal du 19 mai 2015

Conseil Municipal du 19 mai 2015 Conseil Municipal du 19 mai 2015 Le dix-neuf mai deux mille quinze, à dix-huit heures trente, le conseil municipal, légalement convoqué, s est réuni à la mairie de Roncherolles- sur- le-vivier, sous la

Plus en détail

Conseil Municipal du 19 mars 2015 20h30 salle du Conseil Mairie

Conseil Municipal du 19 mars 2015 20h30 salle du Conseil Mairie Conseil Municipal du 19 mars 2015 20h30 salle du Conseil Mairie Ordre du jour APPROBATION DU COMPTE RENDU DE LA SEANCE PRECEDENTE DECIDION MODIFICATIVE BUDGET ASSAINISSEMENT PROLONGATION DU PRET DE 35000

Plus en détail

Compte rendu du Conseil Municipal Ordinaire du 25 mars 2005

Compte rendu du Conseil Municipal Ordinaire du 25 mars 2005 Compte rendu du Conseil Municipal Ordinaire du 25 mars 2005 L an deux mille cinq, le vingt cinq mars Å vingt heures trente, le Conseil Municipal dçment convoqué s est réuni dans le lieu habituel de ses

Plus en détail

DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL DU MERCREDI 10 DECEMBRE 2014 A 20H30

DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL DU MERCREDI 10 DECEMBRE 2014 A 20H30 DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL DU MERCREDI 10 DECEMBRE 2014 A 20H30 L an deux mille quatorze, à vingt heures trente, le dix décembre, le Conseil Municipal de CHATEAU-LARCHER dûment convoqué, s est

Plus en détail

Les plans de menus sont fournis par le prestataire de service à la semaine et sont affichés à l entrée de la cantine.

Les plans de menus sont fournis par le prestataire de service à la semaine et sont affichés à l entrée de la cantine. RESTAURANT SCOLAIRE D HABERE LULLIN REGLEMENT INTERIEUR Article préliminaire La cantine scolaire n a pas de caractère obligatoire et a pour objet d assurer, dans les meilleures conditions possibles d hygiène

Plus en détail

OBJET 2013-10-09/1 (142) CHOIX ENTREPRISE REMPLACEMENT PORTES PRINCIPALES SALLE DES FÊTES

OBJET 2013-10-09/1 (142) CHOIX ENTREPRISE REMPLACEMENT PORTES PRINCIPALES SALLE DES FÊTES 2013-10-09/1 (142) CHOIX ENTREPRISE REMPLACEMENT PORTES PRINCIPALES SALLE DES FÊTES Monsieur le Maire présente au Conseil Municipal les devis relatifs au remplacement des portes principales de la salle

Plus en détail

Dans tous les autres cas, les tarifs fixés dans la délibération n 4.15 du 16 mars 2007 sont applicables.

Dans tous les autres cas, les tarifs fixés dans la délibération n 4.15 du 16 mars 2007 sont applicables. Direction du cinéma Tourner à Nice Les personnes morales ou physiques s engageant à mentionner le nom de la Ville de Nice au générique de leur film ou sur leur prise de vue photographique peuvent, sous

Plus en détail

Etaient présents : MM. BONICI Claude, CIURKO Romain, MORIN François Mmes CARMINATI Christine, GUYOT Maryline, LUDOT Valérie, NIORTHE Jacqueline

Etaient présents : MM. BONICI Claude, CIURKO Romain, MORIN François Mmes CARMINATI Christine, GUYOT Maryline, LUDOT Valérie, NIORTHE Jacqueline COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL Séance du 10 avril 2013 MAIRIE DE POIGNY L an deux mille treize, le dix avril à vingt heures trente minutes, le Conseil Municipal légalement convoqué s est réuni à la

Plus en détail

CONSEIL MUNICIPAL DU 19 DECEMBRE 2014

CONSEIL MUNICIPAL DU 19 DECEMBRE 2014 CONSEIL MUNICIPAL DU 19 DECEMBRE 2014 - tarifs municipaux - tarifs eau - tarifs assainissement collectif - tarifs assainissement non collectif - tarifs contrôle branchement assainissement collectif eaux

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DU RESTAURANT SCOLAIRE DE COMMELLE- VERNAY

REGLEMENT INTERIEUR DU RESTAURANT SCOLAIRE DE COMMELLE- VERNAY REGLEMENT INTERIEUR DU RESTAURANT SCOLAIRE DE COMMELLE- VERNAY Le Maire de la commune de Commelle-Vernay (Loire), Vu le Code général des collectivités territoriales et notamment ses articles L 2122-18

Plus en détail

Les Rythmes scolaires

Les Rythmes scolaires Les Rythmes scolaires 1 1. C E Q U E D I T L E D É C R E T D U 2 4 J A N V I E R 2 0 1 3 2. E T A L O R S, À S TE J A M M E - S U R - S A R T H E? Ce que dit le décret n 2013-77 du 24 janvier 2013 2 1.

Plus en détail

DELIBERATIONS. Le Conseil Municipal doit se prononcer sur ces rapports annuels retraçant les différentes activités de la CCMS, pour l exercice 2014.

DELIBERATIONS. Le Conseil Municipal doit se prononcer sur ces rapports annuels retraçant les différentes activités de la CCMS, pour l exercice 2014. COMMUNE DE SAINT GERMAIN SUR MOINE ORDRE DU JOUR DE LA RÉUNION Du Conseil Municipal du 1 ER juin 2015 à 20 H 00 19 h 30 - Intervention du lieutenant POMIER, de la Brigade de St Macaire en Mauges, sur le

Plus en détail

BUDGET PRIMITIF 2014. Communauté de Communes de la Vallée du Lot et du Vignoble

BUDGET PRIMITIF 2014. Communauté de Communes de la Vallée du Lot et du Vignoble BUDGET PRIMITIF 2014 Communauté de Communes de la Vallée du Lot et du Vignoble 2 Dans le cadre de la continuité de certains dossiers, le budget primitif 2014 ne contiendra aucune action nouvelle engageant

Plus en détail

L APPLICATION DE LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES POUR LA RENTREE 2014. A L ECOLE MATERNELLE et A L ECOLE ELEMENTAIRE

L APPLICATION DE LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES POUR LA RENTREE 2014. A L ECOLE MATERNELLE et A L ECOLE ELEMENTAIRE L APPLICATION DE LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES POUR LA RENTREE 2014 A L ECOLE MATERNELLE et A L ECOLE ELEMENTAIRE A L ECOLE MATERNELLE Nous avons bien noté que : nous ne pouvons accueillir dans les

Plus en détail

Compte-rendu du Conseil Municipal du 7 novembre 2011

Compte-rendu du Conseil Municipal du 7 novembre 2011 Compte-rendu du Conseil Municipal du 7 novembre 2011 Etaient présents : Mme Alexandre, Mr Carlotti, Mr Champagnat, Mr Guinaudeau, Mme Janssen, Mr Joubert, Mme Pascal-Baujoin, Mme Picault, Mr Pidancier,

Plus en détail