PUBLICITÉ ALIMENTAIRE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PUBLICITÉ ALIMENTAIRE"

Transcription

1 PUBLICITÉ ALIMENTAIRE

2 2

3 Définition Etymologiquement dérivédu mot «public», «action de rendre public» Tous les moyens utilisés pour : -faire connaître au public un nouveau produit et le vendre -accroître la consommation d un produit existant -fidéliser la clientèle ou de débaucher celle de la concurrence 3

4 Définition Différentes formes de publicité : Les médias : -Affichages : panneaux, - autocollants -Radio - Presse écrite - Cinéma, télévision -Internet Les hors médias : formes dissimulées - Emballages ou packaging -Jeux vidéo - Homme-sandwich 4

5 5 NOVEMBRE 2011, équilibre alimentaire et activité physique

6 NOVEMBRE 2011, équilibre alimentaire et activité physique 6

7 NOVEMBRE 2011, équilibre alimentaire et activité physique 7

8 Quelques chiffres 76 %d entre vous affirment aimer la publicitéet n apprécieraient pas une télévision sans publicité* Les 4-14 ans regardent la télévision en moyenne 2 heures 20 par jour soit 30 minutes de plus qu en 1995* * ETUDE Médiamétrie de janvier

9 Quelques chiffres Horaires auxquels les 4-14 ans regardent le plus la TV : -le matin entre 7h et 8h30 -entre 12h et 14h les jours de semaine et le weekend -entre 19h et 21h en semaine et le dimanche (entre 20h30 et 22h30 le samedi) 9

10 Quelques chiffres De manière générale, plus vous grandissez, moins vous êtes confiants et intéressés par le message publicitaire* 70% des publicités destinées aux plus jeunes d entre vous concernent des confiseries ou des céréales c sucrées es* 9 10

11 Quelques chiffres 87 % des spots publicitaires alimentaires portent sur des produits particulièrement gras et sucrés La présence de la filière fruits et légumes est rare dans les publicités télévisées Les ¾des enfants avouent préférer les produits promus àla télévision plutôt que ceux ne bénéficiant d aucune publicité *«UFC que choisir», septembre

12 Quelques chiffres Les jeunes qui regardent la télévision, consommeraient plus de pizzas, produits d apd apéritifs et sodas * * Enquête ObEpi : enquête épidémiologique nationale sur le surpoids 11 12

13 La «pub»: son BUT Vendre àun client bien caractérisé: une CIBLE Connaissance du comportement humain 12 13

14 Ses fonctions : La «pub»: son BUT PSYCHO-MARKETING Comprendre les comportements d achat : pour comprendre les «effets de mode», pour des sondages liés à nos comportements Prédire les comportements d achat : pour anticiper les échecs commerciaux (et donc réduire les impacts financiers) Influencer les comportements d achat : pour susciter l envie d un produit nouveau 13 14

15 La «pub»: son BUT Une fois la cible bien caractérisée, l objectif est de l appâter 14 15

16 Leviers de la «pub» Plusieurs axes exploités pour mieux faire vendre le produit : leviers Eléments attractifs adaptés au client-cible pour «l accrocher» 15 16

17 Leviers de la «pub» LA MUSIQUE Permet de créer l ambiance voulue L effet sonore rend le produit plus attrayant 16 17

18 Exemple Spot TV Fanta, 2010 (Titre : Shut up and let me go Ting Tings) 17 18

19 Leviers de la «pub» LES PERSONNAGES Choisis de manière à ce que la population-cible s identifie Adolescents, enfants, personnages de dessins animés ou des animaux attachants, héros sportifs, stars de cinéma ou de la chanson qui recommandent les produits 19

20 Exemple Mascotte : Ronald de Mc Donald Adolescent: yaourt à boire Yoplait, «C est MON Yop!» 20

21 Leviers de la «pub» LES DÉCORS Lumineux Accent mis sur les couleurs La nature prend une place importante dans la publicité alimentaire 21

22 Leviers de la «pub» L AMBIANCE Amusement, sport, entre amis Climat amical ou familial, le plus souvent dynamique et de confiance Cadre «Nature»synonyme de «sain», «bon pour la santé» 22

23 Leviers de la «pub» L effet DiMeNsIoN, présentation soignée Donner l impression qu un produit est plus petit ou plus gros, qu il est beau 23

24 Affiche comparative «Publicité, réalité Information, manipulation», Hamburger fast-food 24

25 Leviers de la «pub» L association du produit à des causes qui touchent le client L écologie (produits BIO) La biodiversité L aide humanitaire 25

26 Exemple Affiche Petit Beurre de LU : une culture du blé qui s appuie sur le bien être de la biodiversité 26

27 Leviers de la «pub» Les MESSAGES Référence au goût savoureux du produit, àla qualité«exceptionnelle»des matières premières utilisées et bien souvent àleurs bienfaits nutritionnels Forme du message : ton humoristique Police de caractère 27

28 Leviers de la «pub» Les MESSAGES Publicités TV, les messages sont portés par : des voix «off» les personnages du spot les écrits 28

29 Exemple Spot TV La vache qui rit, 1950 (on ne sait toujours pas pourquoi?) 29

30 Exemple Jeu de mots : Oreo 30

31 Leviers de la «pub» L effet réputation Rend un produit plus attrayant en dénigrant les concurrents 31

32 Exemple Affiche Petit Beurre de LU, 32

33 Leviers de la «pub» L association à l effet réussite Associer le produit àdes promesses d aventure et de séduction Effet réussite : devenir quelqu un, progresser grâce au produit 33

34 Exemple Spot TV Danette, 2000 (Joueurs : N.Anelka et S.Wiltord ) 34

35 Exemple Spot TV Petit Prince de LU,

36 Leviers de la «pub» La promesse de santé, bien-être Force, vitalité, jeunesse 36

37 Leviers de la «pub» Spot TV Danone,

38 A vous de jouer! Leviers de la «pub» Spot TV Pâte à tartiner Nutella Ferrero,

39 Leviers de la «pub» Ambiance : joyeuse Environnement-décor : beaucoup dans la nature Musique : pop-rock, généralement apprécié du grand public Titre : «Glorious» = «glorieux» Personnages : enfants-adolescents Promesse de santé, bien-être : «pour grandir», «pour rêver», «pour être un enfant» -> ETAPES CLES DE L EVOLUTION DE L ENFANT Message sur la composition : «des noisettes, du lait écrémé» 39 Mais aussi : effet d omission

40 Leviers de la «pub» Pâte à tartiner Nutella Ferrero, lecture d étiquette 40

41 Leviers de la «pub» 41

42 Leviers de la «pub» «Cible appâtée, à moitié cuisinée» Les apparences sont parfois trompeuses Mieux connaître et comprendre ce que l on mange par la lecture d étiquette 40 42

43 Messages PNNS* : l inscription ou la taxe Mis en place par l Etat Obligatoires dans les pubs pour les produits alimentaires industriels Depuis Mars 2007 *PNNS : Plan National Nutrition Santé 43

44 Messages PNNS : bien compris? Affiche Dragibus, HARIBO 44 42

45 Que peut-on conclure? 43 45

46 Que peut-on conclure? Nos comportements sont habilement orientés dans le sens de la consommation régulière et fidèle Mais L information nutritionnelle reste accessible grâce à l étiquetage alimentaire 44 46

47 Que peut-on conclure? Consommation excessive et régulière de certains produits contribue à l apparition de maladies : la SANTEpeut être mise en danger 47

48 Que peut-on conclure? CONSOMMER RAISONNÉ (ici au sens nutritionnel) 46

49 Publicité TV : en voie de disparition Suppression des chainestélévisuelles nationales en soirée depuis 2009 Actuellement : projet pour la supprimer totalement sur ces chaînes en

50 Que vous évoque cette image?... 48

51 Nos partenaires

INFLUENCE DE LA PUBLICITÉ TÉLÉVISÉE SUR LES COMPORTEMENTS ALIMENTAIRES DES ENFANTS

INFLUENCE DE LA PUBLICITÉ TÉLÉVISÉE SUR LES COMPORTEMENTS ALIMENTAIRES DES ENFANTS UFC-QUE CHOISIR PREMIÈRE ORGANISATION DE CONSOMMATEURS EN FRANCE www.quechoisir.org INFLUENCE DE LA PUBLICITÉ TÉLÉVISÉE SUR LES COMPORTEMENTS ALIMENTAIRES DES ENFANTS SYNTHÈSE novembre 2006 INFLUENCE

Plus en détail

Publicités alimentaires pour enfants sur les chaînes de télévision suisses

Publicités alimentaires pour enfants sur les chaînes de télévision suisses Publicités alimentaires pour enfants sur les chaînes de télévision suisses Télé, pub et enfants mauvais régime Barbara Pfenniger, Responsable alimentation jeconsomme, Bienne, 12 septembre 2013 Constat

Plus en détail

SOMMAIRE. > Notre premier concurrent. > Notre second concurrent.

SOMMAIRE. > Notre premier concurrent. > Notre second concurrent. SOMMAIRE I. Etude de marché. > Le marché du chocolat en France. > La marque. > Les points forts de la marque. > Les différents produits de la marque. > Les action menées par la marque. II. Etude de la

Plus en détail

Venez nous rejoindre ETHNO FASHION SHOW

Venez nous rejoindre ETHNO FASHION SHOW EVENT Venez nous rejoindre ETHNO FASHION SHOW Les samedi 11 & dimanche 12 avril 2015 Centre Culturel Scailmont Manage Organisation: NAConcept Cette année, vous êtes nombreux à demander des information

Plus en détail

Pourquoi est-il préférable de supprimer la collation à l école?

Pourquoi est-il préférable de supprimer la collation à l école? CARQUEIRANNE VILLE ACTIVE DU PNNS Pourquoi est-il préférable de supprimer la collation à l école? Ce diaporama s inspire très largement des documents réalisés par le programme nutrition, prévention et

Plus en détail

BAROMETRE PRÉ-KIDS' MIRROR. Les années Pré-school et Maternelle Terrain : Février 2014

BAROMETRE PRÉ-KIDS' MIRROR. Les années Pré-school et Maternelle Terrain : Février 2014 BAROMETRE PRÉ-KIDS' MIRROR Les années Pré-school et Maternelle Terrain : Février 2014 Objectifs de Pré-Kids Mirror : Mettre à jour les tendances et les chiffres clés de l'univers des 1-6 ans, dans le but

Plus en détail

COM 300 / CHAPITRE 8: COMMUNICATION. Mme. Zineb El Hammoumi

COM 300 / CHAPITRE 8: COMMUNICATION. Mme. Zineb El Hammoumi COM 300 / CHAPITRE 8: CHOIX DES MOYENS DE COMMUNICATION Mme. Zineb El Hammoumi Budget de communication SOMMAIRE Cadre juridique de la communication Choix des moyens de communication Les contraintes de

Plus en détail

BAROMETRE KIDS & TEENS' MIRROR

BAROMETRE KIDS & TEENS' MIRROR BAROMETRE KIDS & TEENS' MIRROR Les années Primaire et Collège : 7-14 ans Le seul baromètre en France qui vous apporte des données actualisées tous les 6 mois avec : o une analyse nourrie de l'expertise

Plus en détail

Fanny OLLIER Diététicienne

Fanny OLLIER Diététicienne Fanny OLLIER Diététi icienne INTERVENTIONS DIETETIQUES 1. INTERVENTIONS THEORIQUES Auprès des résidents : Thèmes : Equilibre alimentaire Groupes d aliments Conseils pratiques lors d un repas Pathologies

Plus en détail

Stratégie commerciale

Stratégie commerciale Stratégie commerciale Plan Le groupe Ferrero Présentation du produit Le marché de la pâte à tartiner Segmentation Cible Positionnement Marketing Mix : les 4P Conclusion Historique Ferrero 1946 : élaboration

Plus en détail

EOI ARUCAS DEPARTAMENTO DE FRANCÉS VOCABULAIRE : LA PUB

EOI ARUCAS DEPARTAMENTO DE FRANCÉS VOCABULAIRE : LA PUB 1 VOCABULAIRE : LA PUB 2 Mots de base les médias, une annonce publicitaire, publier, convaincre, un produit, un service, une affiche, illustrer, vendre, un.e consommateur/trice, le public, le marché 1.

Plus en détail

Mitraillage publicitaire A Epidaure

Mitraillage publicitaire A Epidaure Fiche pédagogique Thème : Choix et autonomie Niveau : Ecole (CM1 et 2), Collège, lycée Durée : 50 Mitraillage publicitaire A Epidaure Personnes ressources : Infirmier scolaire, documentaliste, professeur

Plus en détail

Secrétaire commerciale. Module 1 : Fiches de commerce

Secrétaire commerciale. Module 1 : Fiches de commerce Secrétaire commerciale Module 1 : Fiches de commerce Chapitre 24 : La publicité Plan du Chapitre 24 : La publicité 1. Définition 2. Les formes de publicité 3. La réglementation publicitaire 4. Les partenaires

Plus en détail

Alimentation et idées reçues

Alimentation et idées reçues Fiche pédagogique Thème : Alimentation Niveau : Lycée Durée : 1 h Alimentation et idées reçues Personnes ressources : Professeur SVT, ESF, EPS, personnel de restauration, Infirmier scolaire, CESC Pour

Plus en détail

LE GRIGNOTAGE, A DECONSEILLER POUR UNE ALIMENTATION EQUILIBREE!

LE GRIGNOTAGE, A DECONSEILLER POUR UNE ALIMENTATION EQUILIBREE! LE GRIGNOTAGE, A DECONSEILLER POUR UNE ALIMENTATION EQUILIBREE! Qui n a jamais craqué pour une friandise, à n importe quelle heure de la journée? Un petit carré de chocolat devant la télé, du pop corn

Plus en détail

1/ Ce projet découle du Projet éducatif de territoire «du Pays du Royans».

1/ Ce projet découle du Projet éducatif de territoire «du Pays du Royans». Projet éducatif et pédagogique CLSH et périscolaire de la commune de Sainte Eulalie en Royans. 1/ Ce projet découle du Projet éducatif de territoire «du Pays du Royans». Il s appuie essentiellement sur

Plus en détail

Alimenter son jeu. Créer un jeu d éducation nutritionnelle sur le temps des loisirs. Dr Isabelle DURACK. Bélénos - Santé-en-jeux

Alimenter son jeu. Créer un jeu d éducation nutritionnelle sur le temps des loisirs. Dr Isabelle DURACK. Bélénos - Santé-en-jeux Alimenter son jeu Créer un jeu d éducation nutritionnelle sur le temps des loisirs Bélénos - Santé-en-jeux Dr Isabelle DURACK Objectifs Sensibiliser les enfants aux plaisirs et bienfaits D une alimentation

Plus en détail

La composition du petit-déjeuner

La composition du petit-déjeuner Les repas Salle, avec tableau extérieur 30 à 40 min. La composition du petit-déjeuner Objectifs de l atelier : Identifier et reconnaître les aliments indispensables pour le petit-déjeuner. Déterminer l

Plus en détail

FICHES ACTIONS (Boite a outils pe dagogiques)

FICHES ACTIONS (Boite a outils pe dagogiques) FICHES ACTIONS (Boite a outils pe dagogiques) Contenu TRP1 : Bien communiquer : mobilisons!... 2 1) Lycéens : Ici on ne jette pas, on partage, on goûte!... 2 2) Personnel de la restauration collective

Plus en détail

Une communication pertinente. Il ne suffit pas de savoir faire, il faut aussi le faire savoir!

Une communication pertinente. Il ne suffit pas de savoir faire, il faut aussi le faire savoir! Kit communication La boîte à outils de votre Union Commerciale Une communication pertinente Il ne suffit pas de savoir faire, il faut aussi le faire savoir! Une communication pertinente Introduction :

Plus en détail

MANGER ET BOUGER. pyramide alimentaire : http://www.mycook.fr/la-pyramide-alimentaire/

MANGER ET BOUGER. pyramide alimentaire : http://www.mycook.fr/la-pyramide-alimentaire/ MANGER ET BOUGER Objectifs : - Comprendre l importance de manger de façon équilibrée : identifier de quoi est constitué le corps humain comprendre que chaque aliment a un intérêt pour le corps humain identifier

Plus en détail

www.coolfoodplanet.org www.efad.org coolf et.org www.eufic.org

www.coolfoodplanet.org www.efad.org coolf et.org www.eufic.org g olf or w. coo n lf o o d p l a et. g or co w w et. ww w.efa d.o.eufic.org w ww rg Te souviens-tu du jour où tu as appris à faire du vélo? Après avoir trouvé ton équilibre, il était facile de faire tourner

Plus en détail

LE MARCHÉ DES PÂTES Á TARTINER

LE MARCHÉ DES PÂTES Á TARTINER ESILV S3 2008 Dossier Marketing : LE MARCHÉ DES PÂTES Á TARTINER ESILV S3 12/12/2008 Sommaire Sommaire... 2 Introduction... 3 I. Analyse de la situation marketing... 4 A) Définition du marché... 4 B) Macro-environnement...

Plus en détail

Atelier de travail. Quel programme pour mon association? Communication ou Animation?

Atelier de travail. Quel programme pour mon association? Communication ou Animation? Atelier de travail Quel programme pour mon association? Communication ou Animation? Communication et animation ont le même objectif : Adresser aux clients un message pour promouvoir un pôle commercial

Plus en détail

Qu est-ce que la communication?

Qu est-ce que la communication? Ressources Qu est-ce que la communication? Fiche 24 Du latin «comunicare», qui veut dire «être en commun» ou «être en relation», la communication a fait l objet de recherches et d études pour devenir une

Plus en détail

AVOIR UNE COMMUNICATION COHÉRENTE ET GLOBALE

AVOIR UNE COMMUNICATION COHÉRENTE ET GLOBALE AVOIR UNE COMMUNICATION COHÉRENTE ET GLOBALE SOMMAIRE 01 Introduction 02 Avoir une identité adaptée 03 cohérente... 04 et complémentaire. 05 Mais est-ce suffisant? 06 Oui, mais à quels prix? INTRODUCTION

Plus en détail

Les jeunes et le cinéma

Les jeunes et le cinéma Rencontre nationale Collège au cinéma : le 14 novembre 2014 Les jeunes et le cinéma Benoît DANARD Directeur des études, des statistiques et de la prospective (millions de spectacteurs) 29,30 29,90 29,60

Plus en détail

Dans la face n on retrouve exactement la même chose que dans la face n mais cette fois avec le code barre tout à droite.

Dans la face n on retrouve exactement la même chose que dans la face n mais cette fois avec le code barre tout à droite. Introduction Les pizzas buitoni sont des pizzas d origine italiennes, aujourd hui elles appartiennent au groupe nestlé qui rachète la marque buitoni en 1988. La boite que nous étudierons est une boite

Plus en détail

Guide des intelligences multiples

Guide des intelligences multiples Guide des intelligences multiples A n n e x e 1 2 Intelligences Verbale et linguistique Logicomathématique Spatiale et visuelle Musicale et rythmique Corporelle et kinesthésique Interpersonnelle Intrapersonnelle

Plus en détail

RAPPORT D ENQUÊTE SUR LA NUTRITION

RAPPORT D ENQUÊTE SUR LA NUTRITION RAPPORT D ENQUÊTE SUR LA NUTRITION Dans le cadre d un projet nutrition à l initiative de l ODDAS, mené par plusieurs partenaires, les élèves de première ST2S du lycée Notre-Dame, réalisent une enquête

Plus en détail

La collation en maternelle / Encas dans les écoles

La collation en maternelle / Encas dans les écoles La collation en maternelle / Encas dans les écoles Historique, avis des experts et conséquences négatives de la collation Dr Hélène Thibault Groupe de travail «La collation en maternelle/encas dans les

Plus en détail

Initiative canadienne pour la publicité sur les aliments et les boissons destinée aux enfants: Engagement de Nestlé Canada Inc.

Initiative canadienne pour la publicité sur les aliments et les boissons destinée aux enfants: Engagement de Nestlé Canada Inc. Initiative canadienne pour la publicité sur les aliments et les boissons destinée aux enfants: Engagement de Nestlé Canada Inc. Introduction Nestlé Canada Inc. est fière de participer à l'initiative canadienne

Plus en détail

PLAQUETTE DE PRESENTATION

PLAQUETTE DE PRESENTATION Apiqa, une agence de communication globale Apiqa, agence de communication dynamique et créative, vous accompagne tout au long de votre démarche de communication et peut intervenir à différents niveaux

Plus en détail

Communiqué de presse

Communiqué de presse Communiqué de presse Les Suisses apprécient le petit déjeuner sucré le weekend L'étude Philadelphia sur les habitudes au petit déjeuner renseigne sur le comportement des Suisses en matière de petit déjeuner

Plus en détail

«Cette action contribue au PNNS». À CHÂTEAU THIERRY

«Cette action contribue au PNNS». À CHÂTEAU THIERRY «Cette action contribue au PNNS». «IL FAIT BIO À CHÂTEAU THIERRY A Chateau Thierry, la Municipalité souhaite développer les produits BIO et issus de filières de proximité dans les menus de la restauration

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE MAI 2010 OMMUNIQUÉ MUNIQUÉ DE PRESSE 2010 AUCHAN PROPOSE UNE OFFRE PERMANENTE DE

DOSSIER DE PRESSE MAI 2010 OMMUNIQUÉ MUNIQUÉ DE PRESSE 2010 AUCHAN PROPOSE UNE OFFRE PERMANENTE DE DOSSIER DE PRESSE MAI 2010 OMMUNIQUÉ MUNIQUÉ DE PRESSE AI 2010 0 AUCHAN PROPOSE UNE OFFRE PERMANENTE DE DANS LA LIGNÉE DE SA POLITIQUE DE DISCOUNT RESPONSABLE QUI VISE À RENDRE ACCESSIBLES À TOUS LES CONSOMMATEURS

Plus en détail

La publicité destinée aux enfants au Québec : interprétation et application du cadre juridique actuel

La publicité destinée aux enfants au Québec : interprétation et application du cadre juridique actuel La publicité destinée aux enfants au Québec : interprétation et application du cadre juridique actuel Nathalie Jackson, avocate Office de la protection du consommateur JASP 20 novembre 2008 Présence de

Plus en détail

La saine alimentation

La saine alimentation Capsule du prof Jeunes Cœur atout MC La saine alimentation De la 2 e à la 3 e année Jeunes Cœur atout MC 2015 Fondation des maladies du cœur et de l AVC De la 2 e à la 3 e année La saine alimentation 1

Plus en détail

Des portions adaptées à vos besoins. Nous changeons nos besoins aussi! Senior

Des portions adaptées à vos besoins. Nous changeons nos besoins aussi! Senior À chacun sa portion Nous changeons nos besoins aussi! Des portions adaptées à vos besoins,, adulte ou senior, nos besoins alimentaires évoluent au fil de nos vies. Ils diffèrent également entre les femmes

Plus en détail

Activités physiques et dépense énergétique

Activités physiques et dépense énergétique Observe Le fonctionnement du corps humain et l éducation à la santé : alimentation et hygiène alimentaire Activités physiques et dépense énergétique 1. Voici la quantité d énergie que ton corps dépense

Plus en détail

Notions de marketing en restauration. Présentées par Katia Velayos et Jocelyn Grivaud

Notions de marketing en restauration. Présentées par Katia Velayos et Jocelyn Grivaud Notions de marketing en restauration Présentées par Katia Velayos et Jocelyn Grivaud Introduction Formation sur le marketing appliqué aux futurs métiers de nos élèves. L objectif est de vous aider dans

Plus en détail

Pour garder la forme, sautez. le goûter matinal

Pour garder la forme, sautez. le goûter matinal Pour garder la forme, sautez le goûter matinal Pourquoi est-il préférable d éviter le goûter du matin? Qu appelle-t-on le goûter du matin? Le goûter du matin, ou collation matinale, correspond à toute

Plus en détail

PARLER DE L INFLUENCE DE LA PUBLICITÉ

PARLER DE L INFLUENCE DE LA PUBLICITÉ Activités éducatives pour les 10 à 11 ans PARLER DE L INFLUENCE DE LA PUBLICITÉ HABILETÉS FINANCIÈRES ANALYSER LES PUBLICITÉS DIFFÉRENCIER LES BESOINS DES DÉSIRS SOMMAIRE DE L ACTIVITÉ La publicité est

Plus en détail

EXPRIMER SES GOÛTS. Expression de ses goûts : remplir individuellement le tableau J aime, je n aime pas puis échange en binôme à partir de la consigne

EXPRIMER SES GOÛTS. Expression de ses goûts : remplir individuellement le tableau J aime, je n aime pas puis échange en binôme à partir de la consigne EXPRIMER SES GOÛTS OBJECTIFS Exprimer ses goûts et préférences dans des domaines variés Maîtriser les nuances de vocabulaire pour l appréciation ou le dégoût Comparer ses goûts et ceux d une autre personne

Plus en détail

Stratégies d innovation en nutrition santé : Règlementation, Marché et Consommateurs

Stratégies d innovation en nutrition santé : Règlementation, Marché et Consommateurs Stratégies d innovation en nutrition santé : Règlementation, Marché et Consommateurs Jeudi 16 février 2012 Muséum des Sciences Naturelles d Orléans DPMS Bio - Développement, Production, Management et Stratégies

Plus en détail

LA CIBLE Ce que nous savons des 9-13 ans

LA CIBLE Ce que nous savons des 9-13 ans FAIREBOUGERLES9-13.org 1 LA CIBLE Ce que nous savons des 9-13 ans TABLE DES MATIÈRES 3 4 5 DONNÉES SOCIO- DÉMOGRAPHIQUES HABITUDES MÉDIATIQUES ET DE CONSOMMATION EN MATIÈRE DE MODE DE VIE PHYSIQUEMENT

Plus en détail

Ronan Bourgeois Directeur des Etudes 17 mars 2009

Ronan Bourgeois Directeur des Etudes 17 mars 2009 Le cycle de vie d un produit culturel Ronan Bourgeois Directeur des Etudes 17 mars 2009 Objectifs Mesurer l impact d Internet Observer le cycle de vie des produits culturels Mieux comprendre les rôles

Plus en détail

Le petit déjeuner équilibré

Le petit déjeuner équilibré Le petit déjeuner équilibré SITUATION : M. Benoît, professeur de SVT, renouvelle son opération «challenge diététique» en proposant à tous les élèves de 6 ème de prendre un petit déjeuner équilibré le 10

Plus en détail

BROUILLON. Nous vous offrons également la possibilité de livrer votre propre perception de façon tout à fait confidentielle.

BROUILLON. Nous vous offrons également la possibilité de livrer votre propre perception de façon tout à fait confidentielle. numéro d identification MON ÉDUCATION, MES LOISIRS Droits de l enfant Consultation des 6/18 ans MA VIE DE TOUS LES JOURS 2013 ma santé Adulte JE SUIS UN ENFANT, J AI DES DROITS 2 Bonjour, Vous avez entre

Plus en détail

Les Français et le courrier publicitaire. Rapport

Les Français et le courrier publicitaire. Rapport Les Français et le courrier publicitaire Rapport Sommaire 1. Présentation de l'étude 2. Principaux enseignements 3. Résultats détaillés 4. Les habitudes en termes de courrier 5. Appréciation des différents

Plus en détail

Comment séduire encore les jeunes en 2013? Tendance unisexe ou radicalisation des genres

Comment séduire encore les jeunes en 2013? Tendance unisexe ou radicalisation des genres Comment séduire encore les jeunes en 2013? Tendance unisexe ou radicalisation des genres Objet de l étude Dresser le portrait des jeunes de moins de 20 ans Aspirations, attitudes, valeurs Equipement et

Plus en détail

Quelques résultats de l an 2 : les Éducatrices

Quelques résultats de l an 2 : les Éducatrices Quelques résultats de l an 2 : les Éducatrices Nous vous présentons quelques résultats issus de notre collecte de données auprès de 325 éducatrices qui a eu lieu lors du printemps 2010. Les objectifs de

Plus en détail

LA ROUTINE ALIMENTAIRE D UN ENFANT TDAH

LA ROUTINE ALIMENTAIRE D UN ENFANT TDAH Petite, j ai été une enfant très difficile. Je levais le nez sur plusieurs aliments dont les fruits et surtout les légumes. Souvent, plutôt que d avoir à manger ce que je n avais pas envie, je répondais

Plus en détail

DIÉTÉTIQUe et Le PLAISIR De MANGeR

DIÉTÉTIQUe et Le PLAISIR De MANGeR INFORMATIONS DIETETIQUES SERVICE RESTAURATION DE LA VILLE D YZEURE DIÉTÉTIQUe et Le PLAISIR De MANGeR I - DEFINITION DE LA DIETETIQUE : La diététique est une science qui n est pas uniquement destinée à

Plus en détail

DÉFINITIONS - REPÈRES Un vocabulaire commun indispensable

DÉFINITIONS - REPÈRES Un vocabulaire commun indispensable DÉFINITIONS - REPÈRES Un vocabulaire commun indispensable Le Programme National Nutrition Santé (PNNS) Le Programme National Nutrition Santé (PNNS) est l instance de référence en matière de nutrition.

Plus en détail

LES OBJECTIFS ET LES ACTEURS DE LA COMMUNICATION DES ORGANISATIONS SRC1-2012

LES OBJECTIFS ET LES ACTEURS DE LA COMMUNICATION DES ORGANISATIONS SRC1-2012 LES OBJECTIFS ET LES ACTEURS DE LA COMMUNICATION DES ORGANISATIONS SRC1-2012 Définitions Par communication d entreprise, on entend l ensemble des informations, messages et signaux que l entreprise émet,

Plus en détail

E t u d e r é a l i s é e e n A v r i l 2 0 1 4. P a r

E t u d e r é a l i s é e e n A v r i l 2 0 1 4. P a r Etude sur les jeunes, leur relation aux marques et à la publicité E t u d e r é a l i s é e e n A v r i l 2 0 1 4 P a r Méthodologie Cible, taille d échantillon, mode d interrogation Méthodologie Mode

Plus en détail

Pour un match ayant lieu dans la matinée, vous pouvez prendre un petit déjeuner classique :

Pour un match ayant lieu dans la matinée, vous pouvez prendre un petit déjeuner classique : La préparation d un match passe aussi par l alimentation. Pour être performant lors d un match, il est essentiel de bien s alimenter avant! AVANT VOTRE MATCH Pour aborder votre match dans les meilleures

Plus en détail

L'Obésité : une épidémie?

L'Obésité : une épidémie? Communiqué de presse 5 mars 2014 L'Obésité : une épidémie? Résultats de l'étude MGEN «Habitudes de vie et surpoids» 3 Français sur 4 se jugent en bonne santé, 1 sur 2 est en surpoids, 16% sont obèses 2/3

Plus en détail

«Toute communication commerciale en faveur d un opérateur de jeux d argent et de hasard légalement autorisé est :

«Toute communication commerciale en faveur d un opérateur de jeux d argent et de hasard légalement autorisé est : Délibération n 2010-23 du 18 mai 2010 relative aux conditions de diffusion, par les services de télévision et de radio, des communications commerciales en faveur d un opérateur de jeux d argent et de hasard

Plus en détail

Le Social CRM comme levier de développement pour les entreprises

Le Social CRM comme levier de développement pour les entreprises Le Social CRM comme levier de développement pour les entreprises Cycle Innovation & Connaissance 57 petit déjeuner Jérôme SANZELLE, Allmyski 11 avril 8h30-10h SKEMA Animatrice : Valérie BLANCHOT COURTOIS

Plus en détail

ENQUETE WEEK-END JUILLET 2014. Tranche d âge, situation, motif du déplacement, utilisation d autre ligne et réseaux de transport.

ENQUETE WEEK-END JUILLET 2014. Tranche d âge, situation, motif du déplacement, utilisation d autre ligne et réseaux de transport. ENQUETE WEEK-END JUILLET 2014 Cette enquête a pour objectifs : DE CONNAITRE LES VOYAGEURS, Tranche d âge, situation, motif du déplacement, utilisation d autre ligne et réseaux de trport. DE MESURER L IMPACT

Plus en détail

Thème choisi et présenté par : Encadré par : Mme Belkadi Matière: Publicité Année en cour: 2008/2009

Thème choisi et présenté par : Encadré par : Mme Belkadi Matière: Publicité Année en cour: 2008/2009 Thème choisi et présenté par : Encadré par : Mme Belkadi Matière: Publicité Année en cour: 2008/2009 Introduction McDonald's Corporation, souvent appelée plus familièrement McDo, est la plus grande chaîne

Plus en détail

Le monde du vivant : les dents

Le monde du vivant : les dents SEANCE 6 Evaluation SEANCE 5 L hygiène dentaire Téléchargé gratuitement sur http://orpheecole.com SEANCE 4 Le différent rôle des dents SEANCE 3 Nos dents sontelles identiques? EANCE 2 Combien avonsnous

Plus en détail

Les médias font leur pub :

Les médias font leur pub : Les médias font leur pub : TV5MONDE fait son cinéma Thèmes Économie, consommation, publicité Le principe du dispositif À l'occasion de la 24 e édition de la Semaine de la presse et des médias dans l'école,

Plus en détail

Carnet. de santé. Nom :... Prénom :...

Carnet. de santé. Nom :... Prénom :... Carnet de santé Nom :................................................................... Prénom :.............................................................. Conseils aux parents Alimentation Pendant

Plus en détail

Objectifs (socio) linguistiques : caractériser des produits, des objets du quotidien, établir des comparaisons.

Objectifs (socio) linguistiques : caractériser des produits, des objets du quotidien, établir des comparaisons. Publicités Caractéristiques générales : 1. Les caractéristiques, les atouts d un produit, d un service, d une marque. 2. Un slogan, une chute, une accroche. 3. Commentaire accrocheur, percutant pour atteindre

Plus en détail

Le petit déjeuner expliqué aux ados

Le petit déjeuner expliqué aux ados Le petit déjeuner expliqué aux ados Testez vos connaissances De quelle quantité de calcium votre corps a-t-il besoin chaque jour? Autant que dans 1 verre de lait Autant que dans 8 verres de lait Autant

Plus en détail

Le Bien-être et les jeunes professionnels

Le Bien-être et les jeunes professionnels Le Bien-être et les jeunes professionnels Contexte La conférence sur le thème le bien être et les jeunes professionnels s inscrit dans le cadre du forum de l entreprise édition 2014 sous le thème générique

Plus en détail

Alimentation - nutrition

Alimentation - nutrition Alimentation - nutrition catalogue des modules d intervention Programme 2013 Mce 81 bd Albert 1 er 35200 Rennes 02 99 30 30 35 50 www.mce-info.org Udaf 35 Maison de l agriculture, rue Maurice Le Lannou

Plus en détail

Les médias font leur pub :

Les médias font leur pub : Les médias font leur pub : TV5MONDE joue la diversité Thèmes Économie, consommation, publicité Le principe du dispositif À l'occasion de la 24 e édition de la Semaine de la presse et des médias dans l'école,

Plus en détail

La cueillette d informations sur les connaissances et les besoins des participantes à propos de la santé et de la nutrition

La cueillette d informations sur les connaissances et les besoins des participantes à propos de la santé et de la nutrition La cueillette d informations sur les connaissances et les besoins des participantes à propos de la santé et de la nutrition B- La communication des résultats de la cueillette d informations aux participantes

Plus en détail

Impact du marketing alimentaire sur les modes de consommation des enfants- Etat des lieux de la recherche en France

Impact du marketing alimentaire sur les modes de consommation des enfants- Etat des lieux de la recherche en France Impact du marketing alimentaire sur les modes de consommation des enfants- Etat des lieux de la recherche en France MARINE FRIANT-PERROT FACULTÉ DE DROIT ET DE SCIENCES POLITIQUES DE NANTES MARINE.FRIANT-PERROT@UNIV-NANTES.FR

Plus en détail

OPTIMISER L AMENAGEMENT DE SON POINT DE VENTE (7 H)

OPTIMISER L AMENAGEMENT DE SON POINT DE VENTE (7 H) OPTIMISER L AMENAGEMENT DE SON POINT DE VENTE (7 H) Sur REIMS Public : Artisans et conjoints collaborateurs, salarié(e)s. Objectifs : 1. Vendre Quoi?, A qui?, Où? Incidence sur l aménagement du point de

Plus en détail

NOUVEAUTÉS JEUNESSE. Juin Juillet Août 2015

NOUVEAUTÉS JEUNESSE. Juin Juillet Août 2015 NOUVEAUTÉS JEUNESSE Juin Juillet Août 2015 Contacts : Responsable des relations presse : Thérèse Leridon 01 44 39 43 92 tleridon@larousse.fr Attachée de presse Jeunesse : Maryline Crocq 01 44 39 44 41

Plus en détail

Les jeunes et le courrier, Ce n est pas ce que vous croyez

Les jeunes et le courrier, Ce n est pas ce que vous croyez Les jeunes et le courrier, Ce n est pas ce que vous croyez Commençons par un cas réel Un cas réel de carte bancaire à destination des jeunes La campagne Objectif : Inciter les jeunes à souscrire la carte

Plus en détail

100 habitudes pour maigrir

100 habitudes pour maigrir Perdre du gras à long terme et ne jamais le reprendre Aurèle Mariage Sommaire Mise en garde... 6 Introduction... 7 A propos de l auteur... 9 Les habitudes et la motivation... 10 1. Prendre (et avoir) de

Plus en détail

Bien manger et bouger

Bien manger et bouger Bien manger et bouger de A à Z INFORMATIF Une alimentation équilibrée couplée à une activité physique adaptée aide à préserver son capital santé. Qu est-ce que l équilibre alimentaire? Comment varier mon

Plus en détail

Les tendances alimentaires sous la loupe Une initiative de Coop réalisée avec le soutien technique de la Société Suisse de Nutrition

Les tendances alimentaires sous la loupe Une initiative de Coop réalisée avec le soutien technique de la Société Suisse de Nutrition Les tendances alimentaires sous la loupe Une initiative de Coop réalisée avec le soutien technique de la Société Suisse de Nutrition Sujet «Manger rapidement et sainement» juin 2009 Coop Thiersteinerallee

Plus en détail

Qui sont-ils? Pedro. Tamacha. 9 En quantité, Tamacha mange suffisamment, mais son alimentation n est pas satisfaisante en qualité.

Qui sont-ils? Pedro. Tamacha. 9 En quantité, Tamacha mange suffisamment, mais son alimentation n est pas satisfaisante en qualité. Pedro Tamacha 9 Normalement, Pedro devrait consommer 3 100 kcal/jour pour être en bonne santé et avoir une activité normale, il lui manque 800 calories. 9 Son régime alimentaire est composé de riz, pommes

Plus en détail

Le Développement Durable vu par les Français. Enquête exclusive lecteurs Mondadori

Le Développement Durable vu par les Français. Enquête exclusive lecteurs Mondadori Le Développement Durable vu par les Français Enquête exclusive lecteurs Mondadori L enquête exclusive lecteurs Mondadori Mondadori France a interrogé ses lecteurs sur leur façon de vivre le développement

Plus en détail

La Nature est notre inspiration

La Nature est notre inspiration La Nature est notre inspiration Passage à l huile de tournesol pure pour les spécialités Fact de pommes No. 1de terre La passion des pommes de terre La première gamme complète de spécialités de pommes

Plus en détail

Comprendre pour. mieux consommer LES EMBALLAGES ALIMENTAIRES

Comprendre pour. mieux consommer LES EMBALLAGES ALIMENTAIRES Comprendre pour mieux consommer LES EMBALLAGES ALIMENTAIRES 2 les emballages alimentaires Il y a longtemps que les petits commerces ont fait place aux supermarchés où chaque client se sert dans les rayons.

Plus en détail

PRINT, TABLETTES, AUTRES ÉCRANS Les nouveaux usages des moins de 20 ans

PRINT, TABLETTES, AUTRES ÉCRANS Les nouveaux usages des moins de 20 ans PRINT, TABLETTES, AUTRES ÉCRANS Les nouveaux usages des moins de 20 ans OBJET DE L ÉTUDE Comportements de consommation DRESSER LE PORTRAIT DES JEUNES DE MOINS DE 20 ANS Loisirs, styles de vie Équipement

Plus en détail

Mise en place d un affichage environnemental sur les produits alimentaires

Mise en place d un affichage environnemental sur les produits alimentaires Mise en place d un affichage environnemental sur les produits alimentaires Corinne MERCADIE Direction Qualité Responsable Environnement Emballages cmercadie@groupe-casino.fr Gabrielle ADAM Direction Qualité

Plus en détail

Quel est le cheminement menant à une différenciation des produits par les consommateurs?

Quel est le cheminement menant à une différenciation des produits par les consommateurs? Quel est le cheminement menant à une différenciation des produits par les consommateurs? Trophées Synthec des études 03 novembre 2010 Plan de la présentation I. Problématique II. Méthode de recueil des

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social NATIONS UNIES E Conseil économique et social Distr. GÉNÉRALE 5 janvier 2005 Original : FRANÇAIS COMMISSION ÉCONOMIQUE POUR L EUROPE COMITÉ DES TRANSPORTS INTÉRIEURS Groupe de travail sécurité et circulation

Plus en détail

Chapitre 5 Vérifiez vos connaissances Éléments de réponse

Chapitre 5 Vérifiez vos connaissances Éléments de réponse Chapitre 5 Vérifiez vos connaissances Éléments de réponse Réponse point 1 En quoi la politique produit internationale diffère t elle d une politique produit locale classique? Le problème de la politique

Plus en détail

Salon du Bien-Être, Bio & Thérapies 27, 28, 29 Nov. 2015

Salon du Bien-Être, Bio & Thérapies 27, 28, 29 Nov. 2015 Salon du Bien-Être, Bio & Thérapies 27, 28, 29 Nov. 2015 Espace du Lac Bordeaux Information : 06 86 53 97 60 Plusieurs Bonnes Raisons... d exposer au Salon du Bien Être, Bio & Thérapies de Bordeaux Rencontrer

Plus en détail

Avec un petit déjeuner, commence bien la journée!

Avec un petit déjeuner, commence bien la journée! Avec un petit déjeuner, commence bien la journée! Indicateurs infirmerie : POURQUOI? - Passages fréquents d élèves «en hypoglycémie» avec signes : pâleur, fatigue, maux de ventre (brûlures gastriques,

Plus en détail

Les médias font leur pub :

Les médias font leur pub : Les médias font leur pub : l identité visuelle de TV5MONDE Thèmes Économie, consommation, publicité Le principe du dispositif À l'occasion de la 24 e édition de la Semaine de la presse et des médias dans

Plus en détail

L alimentation : Comment bien se nourrir?

L alimentation : Comment bien se nourrir? Sciences Andrée Otte L alimentation : Comment bien se nourrir? Chaque jour, on a besoin de manger et de boire : l alimentation est indispensable à la vie. Une bonne alimentation est l une des clés essentielles

Plus en détail

Numéro de dossier : 001. Caisse d Epargne Côte d Azur

Numéro de dossier : 001. Caisse d Epargne Côte d Azur Numéro de dossier : 001 Caisse d Epargne Côte d Azur SOMMAIRE Introduction Analyse de la situation Plan d action Réalisation du dossier de recommandations dans le but de devenir la banque référence pour

Plus en détail

N 6 Du 30 nov au 6 déc. 2011

N 6 Du 30 nov au 6 déc. 2011 N 6 Du 30 nov au 6 déc. 2011 LA SÉANCE D ACTU DE LA SEMAINE L article choisi de la semaine : Es-tu plutôt roman, BD, conte ou poésie? FICHE ÉLÈVE LES MOTS DE LA SEMAINE ACTIVITE 1 : JE ME RAPPELLE Voici

Plus en détail

1 Dossier Presse 2014

1 Dossier Presse 2014 Dossier Presse 2014 1 2 Sommaire I Un petit mot de Catherine Kluger 3 II Kluger Paris c est quoi?.. 4 III Notre histoire.5 IV Nos lieux.7 V Nos Must-have..8 VII Nous contacter. 9 3 Un petit mot de Catherine

Plus en détail

Le Livre Blanc de la Publicité sur Internet

Le Livre Blanc de la Publicité sur Internet Le Livre Blanc de la Publicité sur Internet 10 idées argumentées, 10 bonnes pratiques pour que votre campagne de publicité on-line soit à la hauteur de vos attentes. 1 Respect de l internaute Libre! C

Plus en détail

Dossier de presse. La Ville de Paris lance. un programme d actions pour prévenir et prendre en charge l obésité dès le plus jeune âge

Dossier de presse. La Ville de Paris lance. un programme d actions pour prévenir et prendre en charge l obésité dès le plus jeune âge 1 er février 2010 Dossier de presse La Ville de Paris lance un programme d actions pour prévenir et prendre en charge l obésité dès le plus jeune âge Contact presse Nathalie Royer : 01 42 76 49 61 - service.presse@paris.fr

Plus en détail

TOUTES LES COULEURS POUR VOTRE SANTÉ

TOUTES LES COULEURS POUR VOTRE SANTÉ TOUTES LES COULEURS POUR VOTRE SANTÉ TOUTES LES COULEURS POUR VOTRE SANTÉ SOMMAIRE Carl Rehnborg et l histoire NUTRILITE Les défis d une alimentation équilibrée Votre ration quotidienne de couleurs Mangez

Plus en détail

VOUS AIMEZ AUSSI LA VITESSE UNE NOUVELLE AVENTURE UN PROGRAMME SPECTACULAIRE

VOUS AIMEZ AUSSI LA VITESSE UNE NOUVELLE AVENTURE UN PROGRAMME SPECTACULAIRE 5-6-7 juin 2015 UNE NOUVELLE AVENTURE Le Circuit de Nevers Magny-Cours se lance dans l aventure de l Endurance Moto : les 12 heures de Magny-Cours! UN PROGRAMME SPECTACULAIRE Pour cette nouvelle épreuve

Plus en détail

Parcours du Cœur scolaires 2015 Atelier diététique

Parcours du Cœur scolaires 2015 Atelier diététique Parcours du Cœur scolaires 2015 Atelier diététique Conçu par Fabienne Cima, diététicienne dans l unité de prévention cardiovasculaire au CHU de PONTCHAILLOU Fabienne.cima@chu-rennes.fr Objectif général

Plus en détail