PUBLICITÉ ALIMENTAIRE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PUBLICITÉ ALIMENTAIRE"

Transcription

1 PUBLICITÉ ALIMENTAIRE

2 2

3 Définition Etymologiquement dérivédu mot «public», «action de rendre public» Tous les moyens utilisés pour : -faire connaître au public un nouveau produit et le vendre -accroître la consommation d un produit existant -fidéliser la clientèle ou de débaucher celle de la concurrence 3

4 Définition Différentes formes de publicité : Les médias : -Affichages : panneaux, - autocollants -Radio - Presse écrite - Cinéma, télévision -Internet Les hors médias : formes dissimulées - Emballages ou packaging -Jeux vidéo - Homme-sandwich 4

5 5 NOVEMBRE 2011, équilibre alimentaire et activité physique

6 NOVEMBRE 2011, équilibre alimentaire et activité physique 6

7 NOVEMBRE 2011, équilibre alimentaire et activité physique 7

8 Quelques chiffres 76 %d entre vous affirment aimer la publicitéet n apprécieraient pas une télévision sans publicité* Les 4-14 ans regardent la télévision en moyenne 2 heures 20 par jour soit 30 minutes de plus qu en 1995* * ETUDE Médiamétrie de janvier

9 Quelques chiffres Horaires auxquels les 4-14 ans regardent le plus la TV : -le matin entre 7h et 8h30 -entre 12h et 14h les jours de semaine et le weekend -entre 19h et 21h en semaine et le dimanche (entre 20h30 et 22h30 le samedi) 9

10 Quelques chiffres De manière générale, plus vous grandissez, moins vous êtes confiants et intéressés par le message publicitaire* 70% des publicités destinées aux plus jeunes d entre vous concernent des confiseries ou des céréales c sucrées es* 9 10

11 Quelques chiffres 87 % des spots publicitaires alimentaires portent sur des produits particulièrement gras et sucrés La présence de la filière fruits et légumes est rare dans les publicités télévisées Les ¾des enfants avouent préférer les produits promus àla télévision plutôt que ceux ne bénéficiant d aucune publicité *«UFC que choisir», septembre

12 Quelques chiffres Les jeunes qui regardent la télévision, consommeraient plus de pizzas, produits d apd apéritifs et sodas * * Enquête ObEpi : enquête épidémiologique nationale sur le surpoids 11 12

13 La «pub»: son BUT Vendre àun client bien caractérisé: une CIBLE Connaissance du comportement humain 12 13

14 Ses fonctions : La «pub»: son BUT PSYCHO-MARKETING Comprendre les comportements d achat : pour comprendre les «effets de mode», pour des sondages liés à nos comportements Prédire les comportements d achat : pour anticiper les échecs commerciaux (et donc réduire les impacts financiers) Influencer les comportements d achat : pour susciter l envie d un produit nouveau 13 14

15 La «pub»: son BUT Une fois la cible bien caractérisée, l objectif est de l appâter 14 15

16 Leviers de la «pub» Plusieurs axes exploités pour mieux faire vendre le produit : leviers Eléments attractifs adaptés au client-cible pour «l accrocher» 15 16

17 Leviers de la «pub» LA MUSIQUE Permet de créer l ambiance voulue L effet sonore rend le produit plus attrayant 16 17

18 Exemple Spot TV Fanta, 2010 (Titre : Shut up and let me go Ting Tings) 17 18

19 Leviers de la «pub» LES PERSONNAGES Choisis de manière à ce que la population-cible s identifie Adolescents, enfants, personnages de dessins animés ou des animaux attachants, héros sportifs, stars de cinéma ou de la chanson qui recommandent les produits 19

20 Exemple Mascotte : Ronald de Mc Donald Adolescent: yaourt à boire Yoplait, «C est MON Yop!» 20

21 Leviers de la «pub» LES DÉCORS Lumineux Accent mis sur les couleurs La nature prend une place importante dans la publicité alimentaire 21

22 Leviers de la «pub» L AMBIANCE Amusement, sport, entre amis Climat amical ou familial, le plus souvent dynamique et de confiance Cadre «Nature»synonyme de «sain», «bon pour la santé» 22

23 Leviers de la «pub» L effet DiMeNsIoN, présentation soignée Donner l impression qu un produit est plus petit ou plus gros, qu il est beau 23

24 Affiche comparative «Publicité, réalité Information, manipulation», Hamburger fast-food 24

25 Leviers de la «pub» L association du produit à des causes qui touchent le client L écologie (produits BIO) La biodiversité L aide humanitaire 25

26 Exemple Affiche Petit Beurre de LU : une culture du blé qui s appuie sur le bien être de la biodiversité 26

27 Leviers de la «pub» Les MESSAGES Référence au goût savoureux du produit, àla qualité«exceptionnelle»des matières premières utilisées et bien souvent àleurs bienfaits nutritionnels Forme du message : ton humoristique Police de caractère 27

28 Leviers de la «pub» Les MESSAGES Publicités TV, les messages sont portés par : des voix «off» les personnages du spot les écrits 28

29 Exemple Spot TV La vache qui rit, 1950 (on ne sait toujours pas pourquoi?) 29

30 Exemple Jeu de mots : Oreo 30

31 Leviers de la «pub» L effet réputation Rend un produit plus attrayant en dénigrant les concurrents 31

32 Exemple Affiche Petit Beurre de LU, 32

33 Leviers de la «pub» L association à l effet réussite Associer le produit àdes promesses d aventure et de séduction Effet réussite : devenir quelqu un, progresser grâce au produit 33

34 Exemple Spot TV Danette, 2000 (Joueurs : N.Anelka et S.Wiltord ) 34

35 Exemple Spot TV Petit Prince de LU,

36 Leviers de la «pub» La promesse de santé, bien-être Force, vitalité, jeunesse 36

37 Leviers de la «pub» Spot TV Danone,

38 A vous de jouer! Leviers de la «pub» Spot TV Pâte à tartiner Nutella Ferrero,

39 Leviers de la «pub» Ambiance : joyeuse Environnement-décor : beaucoup dans la nature Musique : pop-rock, généralement apprécié du grand public Titre : «Glorious» = «glorieux» Personnages : enfants-adolescents Promesse de santé, bien-être : «pour grandir», «pour rêver», «pour être un enfant» -> ETAPES CLES DE L EVOLUTION DE L ENFANT Message sur la composition : «des noisettes, du lait écrémé» 39 Mais aussi : effet d omission

40 Leviers de la «pub» Pâte à tartiner Nutella Ferrero, lecture d étiquette 40

41 Leviers de la «pub» 41

42 Leviers de la «pub» «Cible appâtée, à moitié cuisinée» Les apparences sont parfois trompeuses Mieux connaître et comprendre ce que l on mange par la lecture d étiquette 40 42

43 Messages PNNS* : l inscription ou la taxe Mis en place par l Etat Obligatoires dans les pubs pour les produits alimentaires industriels Depuis Mars 2007 *PNNS : Plan National Nutrition Santé 43

44 Messages PNNS : bien compris? Affiche Dragibus, HARIBO 44 42

45 Que peut-on conclure? 43 45

46 Que peut-on conclure? Nos comportements sont habilement orientés dans le sens de la consommation régulière et fidèle Mais L information nutritionnelle reste accessible grâce à l étiquetage alimentaire 44 46

47 Que peut-on conclure? Consommation excessive et régulière de certains produits contribue à l apparition de maladies : la SANTEpeut être mise en danger 47

48 Que peut-on conclure? CONSOMMER RAISONNÉ (ici au sens nutritionnel) 46

49 Publicité TV : en voie de disparition Suppression des chainestélévisuelles nationales en soirée depuis 2009 Actuellement : projet pour la supprimer totalement sur ces chaînes en

50 Que vous évoque cette image?... 48

51 Nos partenaires

SOMMAIRE. > Notre premier concurrent. > Notre second concurrent.

SOMMAIRE. > Notre premier concurrent. > Notre second concurrent. SOMMAIRE I. Etude de marché. > Le marché du chocolat en France. > La marque. > Les points forts de la marque. > Les différents produits de la marque. > Les action menées par la marque. II. Etude de la

Plus en détail

INFLUENCE DE LA PUBLICITÉ TÉLÉVISÉE SUR LES COMPORTEMENTS ALIMENTAIRES DES ENFANTS

INFLUENCE DE LA PUBLICITÉ TÉLÉVISÉE SUR LES COMPORTEMENTS ALIMENTAIRES DES ENFANTS UFC-QUE CHOISIR PREMIÈRE ORGANISATION DE CONSOMMATEURS EN FRANCE www.quechoisir.org INFLUENCE DE LA PUBLICITÉ TÉLÉVISÉE SUR LES COMPORTEMENTS ALIMENTAIRES DES ENFANTS SYNTHÈSE novembre 2006 INFLUENCE

Plus en détail

BAROMETRE KIDS & TEENS' MIRROR

BAROMETRE KIDS & TEENS' MIRROR BAROMETRE KIDS & TEENS' MIRROR Les années Primaire et Collège : 7-14 ans Le seul baromètre en France qui vous apporte des données actualisées tous les 6 mois avec : o une analyse nourrie de l'expertise

Plus en détail

Qui sont-ils? Pedro. Tamacha. 9 En quantité, Tamacha mange suffisamment, mais son alimentation n est pas satisfaisante en qualité.

Qui sont-ils? Pedro. Tamacha. 9 En quantité, Tamacha mange suffisamment, mais son alimentation n est pas satisfaisante en qualité. Pedro Tamacha 9 Normalement, Pedro devrait consommer 3 100 kcal/jour pour être en bonne santé et avoir une activité normale, il lui manque 800 calories. 9 Son régime alimentaire est composé de riz, pommes

Plus en détail

«Cette action contribue au PNNS». À CHÂTEAU THIERRY

«Cette action contribue au PNNS». À CHÂTEAU THIERRY «Cette action contribue au PNNS». «IL FAIT BIO À CHÂTEAU THIERRY A Chateau Thierry, la Municipalité souhaite développer les produits BIO et issus de filières de proximité dans les menus de la restauration

Plus en détail

Pourquoi est-il préférable de supprimer la collation à l école?

Pourquoi est-il préférable de supprimer la collation à l école? CARQUEIRANNE VILLE ACTIVE DU PNNS Pourquoi est-il préférable de supprimer la collation à l école? Ce diaporama s inspire très largement des documents réalisés par le programme nutrition, prévention et

Plus en détail

Pour garder la forme, sautez. le goûter matinal

Pour garder la forme, sautez. le goûter matinal Pour garder la forme, sautez le goûter matinal Pourquoi est-il préférable d éviter le goûter du matin? Qu appelle-t-on le goûter du matin? Le goûter du matin, ou collation matinale, correspond à toute

Plus en détail

www.coolfoodplanet.org www.efad.org coolf et.org www.eufic.org

www.coolfoodplanet.org www.efad.org coolf et.org www.eufic.org g olf or w. coo n lf o o d p l a et. g or co w w et. ww w.efa d.o.eufic.org w ww rg Te souviens-tu du jour où tu as appris à faire du vélo? Après avoir trouvé ton équilibre, il était facile de faire tourner

Plus en détail

LE PETIT DÉJEUNER UN GRAND PAS POUR VOTRE ÉQUILIBRE

LE PETIT DÉJEUNER UN GRAND PAS POUR VOTRE ÉQUILIBRE LE PETIT DÉJEUNER UN GRAND PAS POUR VOTRE ÉQUILIBRE LE PETIT DÉJEUNER... POURQUOI? POUR QUI? À Après huit à douze heures de sommeil, les réserves d'énergie de l'organisme sont épuisées : le petit déjeuner

Plus en détail

5 5 en découvrant des recettes qui permettent de réaliser une cuisine minceur tout en se régalant.

5 5 en découvrant des recettes qui permettent de réaliser une cuisine minceur tout en se régalant. Introduction P erdre du poids... facile à dire, mais pas facile à faire. Et la tâche est encore plus ardue si on veut tout à la fois, c est-à-dire maigrir sans fatigue, sans carences, tout en gardant le

Plus en détail

La publicité destinée aux enfants au Québec : interprétation et application du cadre juridique actuel

La publicité destinée aux enfants au Québec : interprétation et application du cadre juridique actuel La publicité destinée aux enfants au Québec : interprétation et application du cadre juridique actuel Nathalie Jackson, avocate Office de la protection du consommateur JASP 20 novembre 2008 Présence de

Plus en détail

MARKETING TELEVISE POUR LES PRODUITS ALIMENTAIRES A DESTINATION DES ENFANTS :

MARKETING TELEVISE POUR LES PRODUITS ALIMENTAIRES A DESTINATION DES ENFANTS : MARKETING TELEVISE POUR LES PRODUITS ALIMENTAIRES A DESTINATION DES ENFANTS : ANALYSE DES ENGAGEMENTS DES PROFESSIONNELS ET IMPACT SUR LES COMPORTEMENTS ALIMENTAIRES INTRODUCTION En 2006, l UFC-Que Choisir

Plus en détail

Les repères de consommation du PNNS. Le Programme National Nutrition Santé (PNNS) a défini des objectifs nutritionnels :

Les repères de consommation du PNNS. Le Programme National Nutrition Santé (PNNS) a défini des objectifs nutritionnels : Le PNNS : «Manger Bouger», les facteurs de risque nutritionnel à tous les âges de la vie. Les repères de consommation du PNNS JL BORNET L alimentation joue un rôle très important sur la santé. A chaque

Plus en détail

Thème choisi et présenté par : Encadré par : Mme Belkadi Matière: Publicité Année en cour: 2008/2009

Thème choisi et présenté par : Encadré par : Mme Belkadi Matière: Publicité Année en cour: 2008/2009 Thème choisi et présenté par : Encadré par : Mme Belkadi Matière: Publicité Année en cour: 2008/2009 Introduction McDonald's Corporation, souvent appelée plus familièrement McDo, est la plus grande chaîne

Plus en détail

Fanny OLLIER Diététicienne

Fanny OLLIER Diététicienne Fanny OLLIER Diététi icienne INTERVENTIONS DIETETIQUES 1. INTERVENTIONS THEORIQUES Auprès des résidents : Thèmes : Equilibre alimentaire Groupes d aliments Conseils pratiques lors d un repas Pathologies

Plus en détail

Quelques idées de menus entre 18 mois et 3 ans

Quelques idées de menus entre 18 mois et 3 ans Quelques idées de menus entre 18 mois et 3 ans Déjeuner : Avocat-tomate, poisson en papillote, pommes de terre vapeur, yaourt nature sucré, fruits au sirop léger. Concombre-sauce yaourt*, omelette aux

Plus en détail

La composition du petit-déjeuner

La composition du petit-déjeuner Les repas Salle, avec tableau extérieur 30 à 40 min. La composition du petit-déjeuner Objectifs de l atelier : Identifier et reconnaître les aliments indispensables pour le petit-déjeuner. Déterminer l

Plus en détail

Enquête auprès de la population jeune : des habitudes de vie qui exposent au surpoids et à l obésité

Enquête auprès de la population jeune : des habitudes de vie qui exposent au surpoids et à l obésité Enquête auprès de la population jeune : des habitudes de vie qui exposent au surpoids et à l obésité Enquête Ipsos / pour Septembre 2012 Fiche technique Sondage effectué pour : Doing Good Doing Well Echantillon

Plus en détail

Une société de plus en plus sédentaire. Des effets bénéfiques sur la santé et le bien-être. Activités Physiques Bouger, enjeux et activités.

Une société de plus en plus sédentaire. Des effets bénéfiques sur la santé et le bien-être. Activités Physiques Bouger, enjeux et activités. Activités Physiques Bouger, enjeux et activités A/ Enjeux L activité physique évolue en même temps que la société. Si le labeur excessif des périodes antérieures a contribué à un vieillissement prématuré

Plus en détail

Aliments Nutritifs pour les Adultes en bonne santé

Aliments Nutritifs pour les Adultes en bonne santé (French) Aliments Nutritifs pour les Adultes en bonne santé Bien manger veut dire manger une nourriture variée chaque jour comprenant une nourriture équilibrée, des fruits, des légumes, du lait et autres

Plus en détail

19 L A P U B L I C I T E E T L E N F A N T IV. Les effets de la publicité sur les enfants

19 L A P U B L I C I T E E T L E N F A N T IV. Les effets de la publicité sur les enfants 19 L A P U B L I C I T E E T L E N F A N T IV. Les effets de la publicité sur les enfants Avec le développement social, la télévision est entrée dans la plupart des foyers en devenant le média de masse

Plus en détail

Enquête sur le petit-déjeuner

Enquête sur le petit-déjeuner Enquête sur le petit-déjeuner 1, Le questionnaire Il a été réalisé auprès des élèves de 6, soit 8 classes.160 Élèves ont été interrogé, 86 garçons, 74 filles. Le questionnaire a été effectué en présence

Plus en détail

VISIO Réalisé avec la collaboration de l APAQ-W

VISIO Réalisé avec la collaboration de l APAQ-W VISIO Réalisé avec la collaboration de l APAQ-W La santé au bout de la fourchette Visio-Décembre.indd 1 8/12/06 10:41:12 L espérance de vie des Belges a augmenté depuis le siècle passé, ce qui est plutôt

Plus en détail

Activités physiques et dépense énergétique

Activités physiques et dépense énergétique Observe Le fonctionnement du corps humain et l éducation à la santé : alimentation et hygiène alimentaire Activités physiques et dépense énergétique 1. Voici la quantité d énergie que ton corps dépense

Plus en détail

Stratégie commerciale

Stratégie commerciale Stratégie commerciale Plan Le groupe Ferrero Présentation du produit Le marché de la pâte à tartiner Segmentation Cible Positionnement Marketing Mix : les 4P Conclusion Historique Ferrero 1946 : élaboration

Plus en détail

Pour un match ayant lieu dans la matinée, vous pouvez prendre un petit déjeuner classique :

Pour un match ayant lieu dans la matinée, vous pouvez prendre un petit déjeuner classique : La préparation d un match passe aussi par l alimentation. Pour être performant lors d un match, il est essentiel de bien s alimenter avant! AVANT VOTRE MATCH Pour aborder votre match dans les meilleures

Plus en détail

Vivons en Forme, un programme de prévention santé qui fête ses 10 ans d existence

Vivons en Forme, un programme de prévention santé qui fête ses 10 ans d existence Vivons en Forme, un programme de prévention santé qui fête ses 10 ans d existence Le surpoids et l obésité : toujours un sujet d actualité La lutte contre le surpoids et l obésité reste aujourd hui un

Plus en détail

COM 300 / CHAPITRE 8: COMMUNICATION. Mme. Zineb El Hammoumi

COM 300 / CHAPITRE 8: COMMUNICATION. Mme. Zineb El Hammoumi COM 300 / CHAPITRE 8: CHOIX DES MOYENS DE COMMUNICATION Mme. Zineb El Hammoumi Budget de communication SOMMAIRE Cadre juridique de la communication Choix des moyens de communication Les contraintes de

Plus en détail

La Vache qui rit. CHARTE D ENGAGEMENT VOLONTAIRE DE PROGRÈS NUTRITIONNELS - Résultats -

La Vache qui rit. CHARTE D ENGAGEMENT VOLONTAIRE DE PROGRÈS NUTRITIONNELS - Résultats - La Vache qui rit CHARTE D ENGAGEMENT VOLONTAIRE DE PROGRÈS NUTRITIONNELS - Résultats - Le Groupe Bel, conscient du rôle à jouer par l industrie agroalimentaire dans la lutte contre les problèmes de santé

Plus en détail

AVOIR UNE COMMUNICATION COHÉRENTE ET GLOBALE

AVOIR UNE COMMUNICATION COHÉRENTE ET GLOBALE AVOIR UNE COMMUNICATION COHÉRENTE ET GLOBALE SOMMAIRE 01 Introduction 02 Avoir une identité adaptée 03 cohérente... 04 et complémentaire. 05 Mais est-ce suffisant? 06 Oui, mais à quels prix? INTRODUCTION

Plus en détail

Les Français et le courrier publicitaire. Rapport

Les Français et le courrier publicitaire. Rapport Les Français et le courrier publicitaire Rapport Sommaire 1. Présentation de l'étude 2. Principaux enseignements 3. Résultats détaillés 4. Les habitudes en termes de courrier 5. Appréciation des différents

Plus en détail

> Questions de patients

> Questions de patients > Questions de patients Paroles de médecin > Au bureau, je mange des plats tout prêts. Je prends du poids, comment faire? Premier conseil : prenez le temps de déjeuner. Le cerveau enregistre ainsi que

Plus en détail

DISCIPLINE : SCIENCES

DISCIPLINE : SCIENCES DISCIPLINE : SCIENCES SEQUENCE : L alimentation SEANCE 4 : (60 mns) Période : 1 Niveau : Cycle 3 OBJECTIF : Classification des aliments et leur devenir. COMPéTENCE : Rôle des aliments dans l o rganisme.

Plus en détail

RAPPORT D ENQUÊTE SUR LA NUTRITION

RAPPORT D ENQUÊTE SUR LA NUTRITION RAPPORT D ENQUÊTE SUR LA NUTRITION Dans le cadre d un projet nutrition à l initiative de l ODDAS, mené par plusieurs partenaires, les élèves de première ST2S du lycée Notre-Dame, réalisent une enquête

Plus en détail

Les Repas. Session 3

Les Repas. Session 3 Les Repas Session 3 Chiffres clés Prises alimentaires : 19% 3 repas/jour 41% 4/5 prises alimentaires 40% 6 prises alimentaires Des chiffres Clés Durée moyenne Repas (semaine) Petit-déjeuner Déjeuner Dîner

Plus en détail

Nutrition et santé : Où en sommes-nous? 24/09/2014 de 11h à 12h

Nutrition et santé : Où en sommes-nous? 24/09/2014 de 11h à 12h Nutrition et santé : Où en sommes-nous? 24 & 25 septembre 2014 24/09/2014 de 11h à 12h Nicolas NOUCHI, CHD Expert Alexandra RETION, nutritionniste Luc DREGER, Chef Conseiller culinaire Les règles de l

Plus en détail

Sous les Hauts Patronages de. Parrainé par

Sous les Hauts Patronages de. Parrainé par Sous les Hauts Patronages de Monsieur Stéphane LE FOLL, Ministre de l Agriculture, de l Agroalimentaire et de la Forêt Porte-parole du Gouvernement Madame George PAU-LANGEVIN Ministre des Outre-Mer Parrainé

Plus en détail

Rentrée 2014 Francine Eichenberger Diététicienne

Rentrée 2014 Francine Eichenberger Diététicienne Rentrée 2014 Francine Eichenberger Diététicienne L alimentation : partie intégrante de la prise en charge de l enfant et de l adolescent diabétique base du traitement avec l insulinothérapie et l activité

Plus en détail

De la naissance à 6 mois

De la naissance à 6 mois De la naissance à 6 mois L alimentation se compose du lait (maternel ou infantile). Seule l eau peut s y ajouter Privilégier l allaitement maternel Le lait maternel - est l alimentation idéale du nouveau-né

Plus en détail

Le petit déjeuner expliqué aux ados

Le petit déjeuner expliqué aux ados Le petit déjeuner expliqué aux ados Testez vos connaissances De quelle quantité de calcium votre corps a-t-il besoin chaque jour? Autant que dans 1 verre de lait Autant que dans 8 verres de lait Autant

Plus en détail

Le petit déjeuner équilibré

Le petit déjeuner équilibré Le petit déjeuner équilibré SITUATION : M. Benoît, professeur de SVT, renouvelle son opération «challenge diététique» en proposant à tous les élèves de 6 ème de prendre un petit déjeuner équilibré le 10

Plus en détail

LA CIBLE Ce que nous savons des 9-13 ans

LA CIBLE Ce que nous savons des 9-13 ans FAIREBOUGERLES9-13.org 1 LA CIBLE Ce que nous savons des 9-13 ans TABLE DES MATIÈRES 3 4 5 DONNÉES SOCIO- DÉMOGRAPHIQUES HABITUDES MÉDIATIQUES ET DE CONSOMMATION EN MATIÈRE DE MODE DE VIE PHYSIQUEMENT

Plus en détail

Mitraillage publicitaire Séance 1

Mitraillage publicitaire Séance 1 Fiche pédagogique Thème : Choix et autonomie Niveau : Ecole (CM 1 et 2), Collège, lycée Durée : 50 Mitraillage publicitaire Séance 1 Personnes ressources : Infirmier scolaire, documentaliste, professeur

Plus en détail

INTRODUCTION DES PRODUITS BIOLOGIQUES EN RESTAURATION COLLECTIVE

INTRODUCTION DES PRODUITS BIOLOGIQUES EN RESTAURATION COLLECTIVE INTRODUCTION DES PRODUITS BIOLOGIQUES EN RESTAURATION COLLECTIVE Brigitte MERCIER FICHAUX Diététicienne DE Intervenante pour les formations «manger bio en restauration collective» organisées par IBB, Civam35,

Plus en détail

ENQUETE DE SATISFACTION

ENQUETE DE SATISFACTION ENQUETE DE SATISFACTION RESTAURATION SCOLAIRE Chers parents, Nous souhaitons connaître votre avis sur la restauration scolaire de vos enfants. Cette enquête a pour but d évaluer votre degré de satisfaction

Plus en détail

Carnet. de santé. Nom :... Prénom :...

Carnet. de santé. Nom :... Prénom :... Carnet de santé Nom :................................................................... Prénom :.............................................................. Conseils aux parents Alimentation Pendant

Plus en détail

1/ Ce projet découle du Projet éducatif de territoire «du Pays du Royans».

1/ Ce projet découle du Projet éducatif de territoire «du Pays du Royans». Projet éducatif et pédagogique CLSH et périscolaire de la commune de Sainte Eulalie en Royans. 1/ Ce projet découle du Projet éducatif de territoire «du Pays du Royans». Il s appuie essentiellement sur

Plus en détail

Le petit-déjeuner. Session 3

Le petit-déjeuner. Session 3 Le petit-déjeuner Session 3 Challenge de la semaine Faisons le point sur notre semaine 2 La structure des repas Matin Midi Soir Collation(s) 3 Apports énergétiques Une bonne répartition des apports énergétiques

Plus en détail

Unité 3 es oches et leurs reproche r s p r leu, senu je s Le page 37

Unité 3 es oches et leurs reproche r s p r leu, senu je s Le page 37 es Les jeunes, leurs proches et leurs reproches page 37 1 Je sais communiquer! Écoutez le dialogue suivant, entre Christophe, un copain de Lucas et son père. Cochez les bonnes cases dans le tableau suivant.

Plus en détail

Atelier de travail. Quel programme pour mon association? Communication ou Animation?

Atelier de travail. Quel programme pour mon association? Communication ou Animation? Atelier de travail Quel programme pour mon association? Communication ou Animation? Communication et animation ont le même objectif : Adresser aux clients un message pour promouvoir un pôle commercial

Plus en détail

Le petit déjeuner : un repas pour partir du bon pied!

Le petit déjeuner : un repas pour partir du bon pied! Le petit déjeuner : un repas pour partir du bon pied! 2 POURQUOI LE PETIT-DÉJEUNER EST-IL UN REPAS SI IMPORTANT? Pour «Recharger les batteries» après une nuit de jeûne Eviter les «creux à l estomac» et

Plus en détail

PARLER DE L INFLUENCE DE LA PUBLICITÉ

PARLER DE L INFLUENCE DE LA PUBLICITÉ Activités éducatives pour les 10 à 11 ans PARLER DE L INFLUENCE DE LA PUBLICITÉ HABILETÉS FINANCIÈRES ANALYSER LES PUBLICITÉS DIFFÉRENCIER LES BESOINS DES DÉSIRS SOMMAIRE DE L ACTIVITÉ La publicité est

Plus en détail

Le vivant : l alimentation des hommes

Le vivant : l alimentation des hommes SEANCE 6 Evaluation SEANCE 5 Le trajet des aliments SEANCE 4 Enquête sur son alimentation SEANCE 3 Equilibrer ses repas EANCE 2 Des aliments variés SEANCE 1 La provenance des aliments C.2 SEQUENCE 2 DOMAINE

Plus en détail

LES 10 ERREURS À NE PAS COMMETTRE POUR RETROUVER MINCEUR ET ÉNERGIE

LES 10 ERREURS À NE PAS COMMETTRE POUR RETROUVER MINCEUR ET ÉNERGIE LES 10 ERREURS À NE PAS COMMETTRE POUR RETROUVER MINCEUR ET ÉNERGIE www.naturacoach.com Livret offert Avertissement : Les informations contenues dans ce document sont à votre disposition à titre d information.

Plus en détail

Venez nous rejoindre ETHNO FASHION SHOW

Venez nous rejoindre ETHNO FASHION SHOW EVENT Venez nous rejoindre ETHNO FASHION SHOW Les samedi 11 & dimanche 12 avril 2015 Centre Culturel Scailmont Manage Organisation: NAConcept Cette année, vous êtes nombreux à demander des information

Plus en détail

PRINT, TABLETTES, AUTRES ÉCRANS Les nouveaux usages des moins de 20 ans

PRINT, TABLETTES, AUTRES ÉCRANS Les nouveaux usages des moins de 20 ans PRINT, TABLETTES, AUTRES ÉCRANS Les nouveaux usages des moins de 20 ans OBJET DE L ÉTUDE Comportements de consommation DRESSER LE PORTRAIT DES JEUNES DE MOINS DE 20 ANS Loisirs, styles de vie Équipement

Plus en détail

Secrétaire commerciale. Module 1 : Fiches de commerce

Secrétaire commerciale. Module 1 : Fiches de commerce Secrétaire commerciale Module 1 : Fiches de commerce Chapitre 24 : La publicité Plan du Chapitre 24 : La publicité 1. Définition 2. Les formes de publicité 3. La réglementation publicitaire 4. Les partenaires

Plus en détail

l alimentation des tout-petits Des conseils pour bien grandir Petite enfance

l alimentation des tout-petits Des conseils pour bien grandir Petite enfance l alimentation des tout-petits Petite enfance Des conseils pour bien grandir C est durant la petite enfance que les adultes acquièrent les bases de l éducation nutritionnelle et de la curiosité alimentaire.

Plus en détail

Alimenter son jeu. Créer un jeu d éducation nutritionnelle sur le temps des loisirs. Dr Isabelle DURACK. Bélénos - Santé-en-jeux

Alimenter son jeu. Créer un jeu d éducation nutritionnelle sur le temps des loisirs. Dr Isabelle DURACK. Bélénos - Santé-en-jeux Alimenter son jeu Créer un jeu d éducation nutritionnelle sur le temps des loisirs Bélénos - Santé-en-jeux Dr Isabelle DURACK Objectifs Sensibiliser les enfants aux plaisirs et bienfaits D une alimentation

Plus en détail

La collation en maternelle / Encas dans les écoles

La collation en maternelle / Encas dans les écoles La collation en maternelle / Encas dans les écoles Historique, avis des experts et conséquences négatives de la collation Dr Hélène Thibault Groupe de travail «La collation en maternelle/encas dans les

Plus en détail

Annie parle à papa et maman..., de l éveil à la lecture, et à l écriture.

Annie parle à papa et maman..., de l éveil à la lecture, et à l écriture. Annie parle à papa et maman..., de l éveil à la lecture, et à l écriture. À l intention des pères et des mères d enfants âgés de 6 ans et moins Message pour papa et maman Mettre un jeune enfant en contact

Plus en détail

Des portions adaptées à vos besoins. Nous changeons nos besoins aussi! Senior

Des portions adaptées à vos besoins. Nous changeons nos besoins aussi! Senior À chacun sa portion Nous changeons nos besoins aussi! Des portions adaptées à vos besoins,, adulte ou senior, nos besoins alimentaires évoluent au fil de nos vies. Ils diffèrent également entre les femmes

Plus en détail

Alimentation et idées reçues

Alimentation et idées reçues Fiche pédagogique Thème : Alimentation Niveau : Lycée Durée : 1 h Alimentation et idées reçues Personnes ressources : Professeur SVT, ESF, EPS, personnel de restauration, Infirmier scolaire, CESC Pour

Plus en détail

Projet de vie personnalisé Questionnaire de pré-accueil

Projet de vie personnalisé Questionnaire de pré-accueil Questionnaire rempli le : Projet de vie personnalisé Questionnaire de pré-accueil Par : Vous-même (futur(e) résident(e) ) Un Membre de la famille (nom- prénom- lien de parenté) :.. Autre (nom prénom -

Plus en détail

«Bien manger» et «bouger», c est important pour les ados

«Bien manger» et «bouger», c est important pour les ados Dossier de presse 9 mai 2006 «Bien manger» et «bouger», c est important pour les ados Adultes de demain, les adolescents sont également concernés, à court, moyen ou long terme, par les maladies cardiovasculaires,

Plus en détail

Nutrition et santé : suivez le guide

Nutrition et santé : suivez le guide Prévention ALIMENTATION PLAISIR ET ÉQUILIBRE ALIMENTAIRE Nutrition et santé : suivez le guide Nous savons tous que l alimentation joue un rôle essentiel pour conserver une bonne santé. En voici quelques

Plus en détail

SONDAGE AUPRÈS DES ÉTUDIANTS CANADIENS

SONDAGE AUPRÈS DES ÉTUDIANTS CANADIENS SONDAGE AUPRÈS DES ÉTUDIANTS CANADIENS Sommaire exécutif Présenté par : TABLE DES MATIÈRES PUBLICITÉ SUR CAMPUS P. 3 COMMUNICATIONS MOBILES P. 8 HABITUDES EN LIGNE P. 18 HABITUDES MÉDIA P. 26 MÉTHODOLOGIE

Plus en détail

«Transversalité et nutrition dans les politiques territoriales» Paris 17 mars 2009. Le développement de l activité périscolaire

«Transversalité et nutrition dans les politiques territoriales» Paris 17 mars 2009. Le développement de l activité périscolaire «Transversalité et nutrition dans les politiques territoriales» Paris 17 mars 2009 Le développement de l activité périscolaire Bordeaux Ville santé de l OMS Ville active du PNNS Le conseil local de santé

Plus en détail

La santé à travers le camp

La santé à travers le camp La santé à travers le camp Guide de l alimentation et du mouvement pour la planification et l organisation de camps de vacances Vacances saison des camps! Pour l équipe des moniteurs-trices et pour les

Plus en détail

Comment séduire encore les jeunes en 2013? Tendance unisexe ou radicalisation des genres

Comment séduire encore les jeunes en 2013? Tendance unisexe ou radicalisation des genres Comment séduire encore les jeunes en 2013? Tendance unisexe ou radicalisation des genres Objet de l étude Dresser le portrait des jeunes de moins de 20 ans Aspirations, attitudes, valeurs Equipement et

Plus en détail

La Fabrique à menus : La santé dans votre assiette en quelques clics

La Fabrique à menus : La santé dans votre assiette en quelques clics La Fabrique à menus : La santé dans votre assiette en quelques clics Dossier de presse Avril 2013 Contacts presse Inpes : Vanessa Lemoine tél : 01 49 33 22 42 email : vanessa.lemoine@inpes.sante.fr TBWA\Corporate

Plus en détail

Impact du marketing alimentaire sur les modes de consommation des enfants- Etat des lieux de la recherche en France

Impact du marketing alimentaire sur les modes de consommation des enfants- Etat des lieux de la recherche en France Impact du marketing alimentaire sur les modes de consommation des enfants- Etat des lieux de la recherche en France MARINE FRIANT-PERROT FACULTÉ DE DROIT ET DE SCIENCES POLITIQUES DE NANTES MARINE.FRIANT-PERROT@UNIV-NANTES.FR

Plus en détail

Les Français et le chocolat

Les Français et le chocolat Pôle Consumer Les Français et le Les petits Plaisirs qui résistent à la Crise Fiche Technique Pôle Consumer CSA Pôle consumer CSA : expertise de la Grande Consommation et la Distribution Etude réalisé

Plus en détail

«Halles de Cornouaille pour un cœur de ville innovant»

«Halles de Cornouaille pour un cœur de ville innovant» «Halles de Cornouaille pour un cœur de ville innovant» Point presse Mercredi 31 octobre 2012 à la CCI Quimper Cornouaille Halles de Cornouaille Page 1 / 5 Date d impression: 06/11/2012 Communiqué de presse

Plus en détail

Faits saillants du sondage auprès de la population québécoise sur la consommation de produits biologiques

Faits saillants du sondage auprès de la population québécoise sur la consommation de produits biologiques Faits saillants du sondage auprès de la population québécoise sur la consommation de produits biologiques Préparé par Filière biologique du Québec Lévis (Québec) Mai 2013 1. Profil des répondants Un échantillon

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE MAI 2010 OMMUNIQUÉ MUNIQUÉ DE PRESSE 2010 AUCHAN PROPOSE UNE OFFRE PERMANENTE DE

DOSSIER DE PRESSE MAI 2010 OMMUNIQUÉ MUNIQUÉ DE PRESSE 2010 AUCHAN PROPOSE UNE OFFRE PERMANENTE DE DOSSIER DE PRESSE MAI 2010 OMMUNIQUÉ MUNIQUÉ DE PRESSE AI 2010 0 AUCHAN PROPOSE UNE OFFRE PERMANENTE DE DANS LA LIGNÉE DE SA POLITIQUE DE DISCOUNT RESPONSABLE QUI VISE À RENDRE ACCESSIBLES À TOUS LES CONSOMMATEURS

Plus en détail

LE LAIT CANADIEN. De la ferme à la table

LE LAIT CANADIEN. De la ferme à la table LE LAIT CANADIEN De la ferme à la table Du lait tout naturellement Tellement nutritif... Avec ses 16 éléments nutritifs essentiels, le lait canadien est un aliment très nourrissant sur lequel vous pouvez

Plus en détail

De la création publicitaire à l impact sur les ventes

De la création publicitaire à l impact sur les ventes 1 De la création publicitaire à l impact sur les ventes Enseignements et illustrations de l efficacité de la Communication Extérieure Isabelle Mari Directeur Prospective et Etudes stratégiques 5 avril

Plus en détail

Communiqué de presse

Communiqué de presse Communiqué de presse Les Suisses apprécient le petit déjeuner sucré le weekend L'étude Philadelphia sur les habitudes au petit déjeuner renseigne sur le comportement des Suisses en matière de petit déjeuner

Plus en détail

Parc naturel régional du Perche Maison du Parc- Courboyer 61340 Nocé 02 33 85 36 36 www.parc.naturel.perche.fr

Parc naturel régional du Perche Maison du Parc- Courboyer 61340 Nocé 02 33 85 36 36 www.parc.naturel.perche.fr Parc naturel régional du Perche Maison du Parc- Courboyer 61340 Nocé 02 33 85 36 36 www.parc.naturel.perche.fr Malle documentaire alimentation L alimentation est l acte de nourrir et de se nourrir. Elle

Plus en détail

Alimentation - nutrition

Alimentation - nutrition Alimentation - nutrition catalogue des modules d intervention Programme 2013 Mce 81 bd Albert 1 er 35200 Rennes 02 99 30 30 35 50 www.mce-info.org Udaf 35 Maison de l agriculture, rue Maurice Le Lannou

Plus en détail

Politique opérationnelle

Politique opérationnelle Page 1 de 5 1. ÉNONCÉ La «Société» 1 a comme mission de gérer l offre de jeux de hasard et d argent de façon efficiente et responsable en favorisant l ordre, la mesure et l intérêt de la collectivité québécoise.

Plus en détail

L'Obésité : une épidémie?

L'Obésité : une épidémie? Communiqué de presse 5 mars 2014 L'Obésité : une épidémie? Résultats de l'étude MGEN «Habitudes de vie et surpoids» 3 Français sur 4 se jugent en bonne santé, 1 sur 2 est en surpoids, 16% sont obèses 2/3

Plus en détail

Les réseaux sociaux, quels enjeux pour la PME?

Les réseaux sociaux, quels enjeux pour la PME? Les réseaux sociaux, quels enjeux pour la PME? 1 «Si le savoir-faire de l entreprise est sa raison d être, le faire-savoir est la garantie de sa pérennité» Dans un monde où les marchés et les technologies

Plus en détail

PROGRAMME DES MINI-COURS D ENRICHISSEMENT

PROGRAMME DES MINI-COURS D ENRICHISSEMENT PROGRAMME DES MINI-COURS D ENRICHISSEMENT Description des cours offerts par La Cité collégiale du 7 au 11 mai 2012 Une séance d information aura lieu le jeudi 3 mai 2012, à 19 h. Tu dois te rendre à l

Plus en détail

LA PUBLICITE ou COMMUNICATION MEDIA

LA PUBLICITE ou COMMUNICATION MEDIA LA PUBLICITE ou COMMUNICATION MEDIA I. QUELQUES DÉFINITIONS: Technique facilitant la propagation de certaines idées ou l émergence d un besoin visant à déclencher l achat. Toute forme de communication

Plus en détail

PARENTS. premiers éducateurs. Votre portail de la littératie familiale!

PARENTS. premiers éducateurs. Votre portail de la littératie familiale! 1 PARENTS premiers éducateurs Votre portail de la littératie familiale! www.coindelafamille.ca VOLUME 15, AUTOMNE 2009 2 Lire pour améliorer sa santé Le Conseil canadien sur l apprentissage (CCA) propose

Plus en détail

Introduction. I a) Définition du cross média I b) Comment communiquer cross media en intégrant un support de communication traditionnel?

Introduction. I a) Définition du cross média I b) Comment communiquer cross media en intégrant un support de communication traditionnel? Le Cross Média Introduction Le monde actuel est pris d assaut par la communication. En effet, que ce soit par le biais de la télévision, d internet ou encore de la radio, elle prend place et s adapte à

Plus en détail

Mon énergie en équilibre Bien dans son assiette bien dans ses baskets!

Mon énergie en équilibre Bien dans son assiette bien dans ses baskets! Mon énergie en équilibre Bien dans son assiette bien dans ses baskets! L équilibre en action! Ne pas se sentir à plat mais déborder d'énergie, c'est possible! En mangeant sainement, en bougeant suffisamment...

Plus en détail

LA ROUTINE ALIMENTAIRE D UN ENFANT TDAH

LA ROUTINE ALIMENTAIRE D UN ENFANT TDAH Petite, j ai été une enfant très difficile. Je levais le nez sur plusieurs aliments dont les fruits et surtout les légumes. Souvent, plutôt que d avoir à manger ce que je n avais pas envie, je répondais

Plus en détail

Auchan crée le discount responsable

Auchan crée le discount responsable Semaine 5 du 1 er au 7 février 2010 Au programme cette semaine Auchan crée le discount responsable Après le discount utile, le discount responsable. Décidément, le discount est tendance. Les distributeurs

Plus en détail

www.esparron-en-livres.com

www.esparron-en-livres.com Samedi 24 août 2013 Un nouveau Salon du Livre dans le Haut-Var Dossier de Présentation Introduction..02 Salon 2013..03 Plan Média..04 Saint-Martin..05 Nos partenaires..06 Salon 2014..06 Les Organisateurs..07

Plus en détail

BAROMETRE PRÉ-KIDS' MIRROR. Les années Pré-school et Maternelle Terrain : Février 2014

BAROMETRE PRÉ-KIDS' MIRROR. Les années Pré-school et Maternelle Terrain : Février 2014 BAROMETRE PRÉ-KIDS' MIRROR Les années Pré-school et Maternelle Terrain : Février 2014 Objectifs de Pré-Kids Mirror : Mettre à jour les tendances et les chiffres clés de l'univers des 1-6 ans, dans le but

Plus en détail

OBJECTIFS : COMPÉTENCES : Etapes DE L ACTIVITE:

OBJECTIFS : COMPÉTENCES : Etapes DE L ACTIVITE: OBJECTIFS : Comprendre et traiter les informations reçues lors d un reportage DVD. Identifier les différentes familles d aliments Etre capable de classer les aliments par familles. Prendre conscience de

Plus en détail

VOUS AIMEZ AUSSI LA VITESSE UNE NOUVELLE AVENTURE UN PROGRAMME SPECTACULAIRE

VOUS AIMEZ AUSSI LA VITESSE UNE NOUVELLE AVENTURE UN PROGRAMME SPECTACULAIRE 5-6-7 juin 2015 UNE NOUVELLE AVENTURE Le Circuit de Nevers Magny-Cours se lance dans l aventure de l Endurance Moto : les 12 heures de Magny-Cours! UN PROGRAMME SPECTACULAIRE Pour cette nouvelle épreuve

Plus en détail

Opération Foyers Témoins. Questionnaire de début d opération

Opération Foyers Témoins. Questionnaire de début d opération Questionnaire de début d opération Vous avez décidé de participer à l opération nationale «Foyer Témoin 2007» organisée par l ADEME et les partenaires de la campagne de communication «Réduisons vite nos

Plus en détail

I. L étude Usages & Attitudes

I. L étude Usages & Attitudes I. L étude Usages & Attitudes 1. Historique En 1997, entreprise leader de la distribution de boissons sur le marché hors domicile, France Boissons souhaite réaliser un état des lieux de son secteur d activité

Plus en détail

Mercredi 9 Novembre 2011 DOSSIER DE PRESSE. Le CERVIA lance la 3 ème édition du Concours Régional de l Innovation Alimentaire!

Mercredi 9 Novembre 2011 DOSSIER DE PRESSE. Le CERVIA lance la 3 ème édition du Concours Régional de l Innovation Alimentaire! Mercredi 9 Novembre 2011 DOSSIER DE PRESSE Le CERVIA lance la 3 ème édition du Concours Régional de l Innovation Alimentaire! «Innover, proposer des aliments de proximité, de qualité et adaptés au mode

Plus en détail

Comment allier nutrition et sport?

Comment allier nutrition et sport? Comment allier nutrition et sport? Bien se nourrir, c est bien! Mais comment y parvenir? Comment distinguer les bonnes infos dans tout ce qu on entend? Nous avons créé cette rubrique afin de vous aider

Plus en détail