DOSSIER PATIENT INFORMATISE : Évaluation de la qualité de la documentation clinique

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "DOSSIER PATIENT INFORMATISE : Évaluation de la qualité de la documentation clinique"

Transcription

1 DOSSIER PATIENT INFORMATISE : Évaluation de la qualité de la documentation clinique 6 ème Congrès mondial du SIDIIEF Montréal (Canada) - Juin 2015 Direction des soins P. Ducloux, A. Sallet, J. Censier, V. Cornec 1

2 27/10/2015 2

3

4 DOSSIER PATIENT INTEGRE Développé depuis 1995 aux HUG Evolution sous forme de modules, interconnectés entre eux Depuis 2010, tous les professionnels de la santé documentent le dossier du patient

5 MODULES DPI Recueil données Démarche de soins Planification des soins et des traitements Echéancier Transmissions Notes de suites Infirmiers Médicaux Prescriptions : Traitements Laboratoires Radiologie Surveillances Rapports Notes d'admission, Lettre de sortie Rapport de consultation, etc. Social Diététique (projet) Physiothérapie (projet) Ergothérapie (projet) Notes de suite Pluri Professionnels de Santé

6 UNE ANNÉE EN CHIFFRES 112 unités évaluées 11 mois (jan nov. 2014) 25% des dossiers patients de l'unité (exclusion des entrées du jour) 3 heures en présence du cadre de proximité 45 minutes d'analyse et rédaction du rapport 60 jours (480 heures) Grille d'analyse standardisée

7 MÉTHODOLOGIE Examiner les modules du DPI en regard des "Critères d'exigences pour la documentation des soins dans le dossier du patient" (définis par la Direction des soins) et du cadre légal Noter chaque module de chaque dossier de 0 à 2 selon des indicateurs définis - Evaluation quantitative et qualitative Discuter les notes avec le cadre de proximité et les reporter dans une grille d'analyse Remettre l'évaluation finale au cadre à la fin de la séance Adresser un rapport écrit à l'iru et à la Responsable des soins dans les jours suivants

8 MODULES INFIRMIERS ANALYSÉS DANS DPI Infirmiers Recueil de Données Diagnostics Infirmiers Résultats Attendus et Obtenus Interventions Groupées Prescriptions de Soins Echéancier Transmissions ciblées

9 RECUEIL DE DONNÉES Situation clinique d'admission Anamnèse

10 RECUEIL DE DONNÉES / CRITÈRES Saisie dont la date de valeur correspond au séjour? Situation Clinique d'admission documentée Anamnèse actualisée Pas de case cochée = 0 point 1 case cochée = 1 point 2 cases cochées = 2 points

11 DIAGNOSTICS INFIRMIERS ET RAO Diagnostic infirmier nomenclature NANDA Résultat attendu (objectif de soins) Résultat obtenu (évaluation)

12 DIAGNOSTICS INFIRMIERS ET RAO / CRITÈRES 0 points si Diagnostic Infirmier absent (ou présent mais sans rapport avec la situation clinique du patient) Résultat Attendu / Obtenu absent (ou présent mais sans rapport avec la situation clinique actuelle) 1 point si Diagnostic Infirmier présent mais sans lien avec un Résultat Attendu / Obtenu, ou pour lequel la date d'évaluation est dépassée 2 points si Diagnostic Infirmier présent (cohérent avec la situation clinique) Résultat Attendu / Obtenu présent (cohérent avec la situation clinique)

13 INTERVENTIONS GROUPÉES Sets d'interventions de soins, spécifiques pour chaque unité, utilisés notamment lors des admissions ou la pose d'équipements Constituent la planification des soins

14 INTERVENTIONS GROUPÉES / CRITÈRES 0 points si Non utilisées 1 point si Partiellement utilisées 2 points si Systématiquement utilisées

15 PRESCRIPTIONS DE SOINS Nomenclature HUG d'interventions de soins Permet de compléter et/ou mettre à jour la planification des soins

16 PRESCRIPTIONS DE SOINS / CRITÈRES Intervention de soins manquante Sans lien avec la situation clinique Sans documentation associée Doublons d'intervention 2 cases cochées = 0 point 1 case cochée = 1 point Pas de case cochée = 2 points = plan de soins adapté à la situation clinique

17 TRANSMISSIONS CIBLÉES Nomenclature HUG des cibles Documentation structurée Données Actions Résultats

18 TRANSMISSIONS CIBLÉES / CRITÈRES Cibles très nombreuses et redondantes Choix erroné de la cible Cible active alors que le problème est terminé Cible non documentée alors que le problème est actif Qualitativement faibles (données pauvres, pas d'actions, pas de résultats) 3 cases cochées 2 cases cochées Pas de case cochée = 0 point = 1 point = 2 points

19 ECHÉANCIER / CRITÈRES TOUTES les échéances sont-elles documentées? 0 points si il y a une échéance non documentée 1 point si 2 points si toutes les échéances sont documentées

20 GRILLE D ANALYSE

21 BILAN La grille a permis de passer d'une estimation globale à une mesure chiffrée de la documentation clinique dans les dossiers des patients Les analyses de la qualité de la documentation clinique, par la Direction des soins, ont permis aux cadres de : Prendre conscience de la situation dans leur unité Mettre en place des mesures correctives Suivre une formation proposée par la Direction des soins Evaluer leurs collaborateurs et proposer un encadrement approprié En 3 ans, la documentation dans les dossiers des patients s'est améliorée de manière significative

22 UNITÉS DE RÉADAPTION

23 UNITÉS MÉDECINE ET CHIRURGIE

24 UNITÉS DE PSYCHIATRIE

25 UTILISATION DE LA GRILLE D ANALYSE DES DOSSIERS PAR LES IRUS La grille d'analyse a été testée et validée durant une année, par la Direction des soins Elle est systématiquement donnée aux cadres pour qu'ils reproduisent des analyses dans leur service La Direction des soins a cherché à savoir si cette grille était utilisée, et comment

26 QUESTIONNAIRE AUPRÈS DES IRUS Enquête du 14 janvier au 16 février questions et moins de 10 minutes requises pour répondre 101 IRUS interrogés 55 réponses Hypothèse : vu le sujet de l'enquête, ceux qui n'utilisent pas la grille n'ont pas répondu

27 COMBIEN DE FOIS AVEZ-VOUS UTILISÉ LA GRILLE D'ANALYSE DANS LE DERNIER TRIMESTRE? Les 55 IRUS ont utilisé la grille moins de 2 de 2 à 3 de 4 à 5 de 6 à 7 de 8 à 9 10 et plus

28 A QUAND REMONTE VOTRE DERNIÈRE UTILISATION DE LA GRILLE? 6 7 Cette semaine La semaine dernière Il y a moins d'un mois Il y a plus d'un mois

29 AVEZ-VOUS PARTAGÉ / DÉLÉGUÉ L'UTILISATION DE LA GRILLE (À UN RÉFÉRENT, À UN CLINICIEN)? 16 oui non 39

30 LA GRILLE A ÉTÉ UTILE POUR : Motif de non délégation de la grille Choisir des actions correctives Encadrer les collaborateurs Analyser les dossiers oui non Améliorer vos connaissances 23 32

31 QUELLES SUITES DONNÉES À L'ANALYSE DES DOSSIERS? Feed-back aux équipes Formation personnelle de l IRU au contact de l évaluateur Encadrement personnalisé des collaborateurs Repérage des personnes ressources (experts DPI)

32 PROPOSITIONS POUR AMÉLIORER LA DOCUMENTATION CLINIQUE Simplifier les modules DI et RAO (en cours) Ralentir le rythme des nouveautés (adaptation des collaborateurs) Organiser des réunions dans les équipes avec présence d'un expert DPI (Forums DPI) Avoir des analyses intermédiaires Elargir les analyses aux autres modules

33 Merci de votre attention

Mesure du transfert des connaissances dans les pratiques cliniques suite à un e-learning douleur

Mesure du transfert des connaissances dans les pratiques cliniques suite à un e-learning douleur Congrès SIDIIEF 2015 Montréal Mesure du transfert des connaissances dans les pratiques cliniques suite à un e-learning douleur Yolande KOTTELAT, inf, ICL Jenny GENTIZON, inf, MScSI Martine ROESSLI, responsable

Plus en détail

Collaboration infirmières / diététiciennes dans la prise en charge du patient coronarien. Caroline Bravin Laetitia Gnaly Julie Lesaffre

Collaboration infirmières / diététiciennes dans la prise en charge du patient coronarien. Caroline Bravin Laetitia Gnaly Julie Lesaffre Collaboration infirmières / diététiciennes dans la prise en charge du patient coronarien Caroline Bravin Laetitia Gnaly Julie Lesaffre Nous n avons aucun conflit d intérêt avec l industrie pharmaceutique

Plus en détail

Enquête sur les cliniques médicales privées au Québec

Enquête sur les cliniques médicales privées au Québec Enquête sur les cliniques médicales privées au Québec Annexe technique à la Note Économique «La médecine privée au Québec» publiée par l Institut économique de Montréal le 5 décembre 2013 Dans le cadre

Plus en détail

Rôle et place de l infirmière référente dans le suivi de la maladie de Parkinson à ses différents stades d évolution

Rôle et place de l infirmière référente dans le suivi de la maladie de Parkinson à ses différents stades d évolution Rôle et place de l infirmière référente dans le suivi de la maladie de Parkinson à ses différents stades d évolution Cheffe de projet Brigitte itt Victor, infirmière iè responsable d unité, service de

Plus en détail

Famille : Analyse laboratoire. Sous-famille : Analyse laboratoire. Code ROME : 52232

Famille : Analyse laboratoire. Sous-famille : Analyse laboratoire. Code ROME : 52232 Famille : Analyse laboratoire Sous-famille : Analyse laboratoire Code ROME : 52232 Technicien(ne) d analyse chimie / physicochimie Chimiste Technicien(ne)-analyste chimie Analyste chimie Définir, réaliser

Plus en détail

ACFM DPC 2013 Audit Clinique Ciblé (ACC)

ACFM DPC 2013 Audit Clinique Ciblé (ACC) ACFM DPC 2013 Audit Clinique Ciblé (ACC) Guide d explication de la méthode Formation Présentielle + Grille de recueil des données et Réunion d analyse Exemple : Thème thrombose veineuse profonde Page 1

Plus en détail

Salon Préventica Lille 2013

Salon Préventica Lille 2013 Centre de gestion de la Fonction Publique Territoriale du Nord www.cdg59.fr Risques psychosociaux : méthodologie d intervention pluridisciplinaire du pôle prévention du CDG 59 Salon Préventica Lille 2013

Plus en détail

HAD ANTENNE DE BOURBON - LANCY HOSPITALISATION A DO MICILE. Contact permanent avec l équipe de soins

HAD ANTENNE DE BOURBON - LANCY HOSPITALISATION A DO MICILE. Contact permanent avec l équipe de soins L hospitalisation à domicile permet : Un retour plus rapide au foyer en continuant le traitement commencé à l hôpital D éviter une entrée à l hôpital et de commencer un traitement chez soi ANTENNE DE BOURBON

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL D AUTO-ÉVALUATION DES PRATIQUES EN SOINS INFIRMIERS

RÉFÉRENTIEL D AUTO-ÉVALUATION DES PRATIQUES EN SOINS INFIRMIERS RÉFÉRENTIEL D AUTO-ÉVALUATION DES PRATIQUES EN SOINS INFIRMIERS Tenue du dossier de soins infirmiers du malade à domicile Novembre 2004 I. PROMOTEUR Agence nationale d accréditation et d évaluation en

Plus en détail

Vos droits dans les cliniques et hôpitaux privés

Vos droits dans les cliniques et hôpitaux privés Vos droits dans les cliniques et hôpitaux privés Cliniques et hôpitaux privés, on peut tous y aller! Accessibles à tous Les cliniques et hôpitaux privés accueillent tous les patients y compris ceux qui

Plus en détail

Chefs d entreprise, votre métier c est diriger!

Chefs d entreprise, votre métier c est diriger! Chefs d entreprise, votre métier c est diriger! Programme de formation Méthode pédagogique Le parcours «Chef d entreprise, votre métier c est diriger!» se compose de 18 journées de formation collective

Plus en détail

Dossier Patient Informatisé : L expérience Valaisanne

Dossier Patient Informatisé : L expérience Valaisanne Dossier Patient Informatisé : L expérience Valaisanne Hélène Hertzog Responsable du dossier patient informatisé Hôpital du Valais Sommaire L hôpital du Valais en quelques chiffres 1 ère ère : du papier

Plus en détail

BILAN A MI-PARCOURS SUR L APPLICATION DE LA CONVENTION AERAS «s assurer et emprunter avec un risque aggravé de santé»

BILAN A MI-PARCOURS SUR L APPLICATION DE LA CONVENTION AERAS «s assurer et emprunter avec un risque aggravé de santé» BILAN A MI-PARCOURS SUR L APPLICATION DE LA CONVENTION AERAS «s assurer et emprunter avec un risque aggravé de santé» Comité consultatif du secteur financier Paris, mardi 18 novembre 2008 Assurance emprunteur

Plus en détail

ENQUETE DE Universitaires SATISFACTION de Genève PATIENTS 2013

ENQUETE DE Universitaires SATISFACTION de Genève PATIENTS 2013 Forum qualité sécurité HUG, 20 novembre 2014 Hôpitaux ENQUETE DE Universitaires SATISFACTION de Genève PATIENTS 2013 Patricia Francis Gerstel Pierre Chopard Service qualité des soins Etre Direction les

Plus en détail

Technicien de l information médicale

Technicien de l information médicale Technicien de l information médicale Ont participé au groupe de travail : Michèle BRINATI et Muriel SCHELLENBERGER Denis PERRIN et Christine ESTIVALET ---------------- I / Contexte de l emploi Exercer

Plus en détail

EDUCATION THERAPEUTIQUE A L'AUTO SONDAGE INTERMITTENT

EDUCATION THERAPEUTIQUE A L'AUTO SONDAGE INTERMITTENT EDUCATION THERAPEUTIQUE A L'AUTO SONDAGE INTERMITTENT Fiche descriptive d un programme d éducation thérapeutique à l auto-sondage intermittent Thème du programme: l amélioration et la conservation de son

Plus en détail

IDE Unité de Psychiatrie Générale

IDE Unité de Psychiatrie Générale IDE Unité de Psychiatrie Générale CONTEXTE : Centre Hospitalier de Dax Côte d Argent Directeur d établissement : Mr CAZENAVE Direction fonctionnelle : Mme FRECON Site : Yves du MANOIR Pôle d activité :

Plus en détail

Présentation EXADE Distribution. Tarificateur multi-compagnies pour les délégations externes

Présentation EXADE Distribution. Tarificateur multi-compagnies pour les délégations externes Présentation EXADE Distribution Tarificateur multi-compagnies pour les délégations externes Version du 22/06/2015 1 1 ère authentification : Connexion à votre espace partenaire sur Exade 2 ère authentification

Plus en détail

Fiche de poste. Présentation du poste. Finalités du poste - Missions. Activités principales. Filière métier :

Fiche de poste. Présentation du poste. Finalités du poste - Missions. Activités principales. Filière métier : Filière métier : Fiche de poste Présentation du poste Intitulé de poste Coefficient de référence CCN51 Métier CCN51 Poste du supérieur hiérarchique Direction de rattachement Localisation géographique IDE

Plus en détail

Répartition des réponses

Répartition des réponses Résultats de l'enquête de satisfaction réalisée sur l'accueil global de la Préfecture (réalisée auprès des usagers du er au septembre 04) L'enquête de satisfaction sur l'accueil global de la préfecture

Plus en détail

réalise les soins requis : organise son travail en tenant compte du contexte :

réalise les soins requis : organise son travail en tenant compte du contexte : Référentiel de compétences Bachelor filière Soins infirmiers 1. Concevoir une offre en soins en partenariat avec la clientèle, inscrite dans une démarche de soins - prend en considération l histoire et

Plus en détail

E C O L E N O R M A L E C A T H O L I Q U E

E C O L E N O R M A L E C A T H O L I Q U E Candidature en option : «Histoire et théorie des Arts» «Etudes théâtrales» Lettres classiques Vous souhaitez intégrer une option à l entrée en hypokhâgne. Au Lycée Blomet, vous avez le choix entre les

Plus en détail

Diagnostics Accompagnements Entreprises du tourisme, de l hôtellerie, la restauration et des activités de loisirs

Diagnostics Accompagnements Entreprises du tourisme, de l hôtellerie, la restauration et des activités de loisirs Diagnostics Accompagnements Entreprises du tourisme, de l hôtellerie, la restauration et des activités de loisirs Mai 2015 Date limite de réponse : 20 juin 2015 Cahier des charges Pour accompagner les

Plus en détail

NOMENCLATURE DES TITRES D EMPLOI, DES LIBELLÉS, DES TAUX ET DES ÉCHELLES DE SALAIRE DE L INSTITUT NATIONAL DE SANTÉ PUBLIQUE DU QUÉBEC

NOMENCLATURE DES TITRES D EMPLOI, DES LIBELLÉS, DES TAUX ET DES ÉCHELLES DE SALAIRE DE L INSTITUT NATIONAL DE SANTÉ PUBLIQUE DU QUÉBEC NOMENCLATURE DES TITRES D EMPLOI, DES LIBELLÉS, DES TAUX ET DES ÉCHELLES DE SALAIRE DE L INSTITUT NATIONAL DE SANTÉ PUBLIQUE DU QUÉBEC À PARTIR DU 1 ER AVRIL 2010 DISPOSITIONS GÉNÉRALES La présente nomenclature

Plus en détail

REFERENTIEL D AUTO-EVALUATION DES PRATIQUES EN ODONTOLOGIE

REFERENTIEL D AUTO-EVALUATION DES PRATIQUES EN ODONTOLOGIE REFERENTIEL D AUTO-EVALUATION DES PRATIQUES EN ODONTOLOGIE Janvier 2006 I. PROMOTEURS Association dentaire française (ADF). Haute Autorité de santé (HAS). II. SOURCE Agence nationale d accréditation et

Plus en détail

Forum ESCARRE octobre-novembre 2015 COMMENT METTRE EN PLACE UN CHANGEMENT DE PRATIQUE DANS SON UNITÉ DE SOINS

Forum ESCARRE octobre-novembre 2015 COMMENT METTRE EN PLACE UN CHANGEMENT DE PRATIQUE DANS SON UNITÉ DE SOINS Forum ESCARRE octobre-novembre 2015 COMMENT METTRE EN PLACE UN CHANGEMENT DE PRATIQUE DANS SON UNITÉ DE SOINS B. Dederding, V. Gogniat oct., nov. 2015 1 OBJECTIF ET MOYENS OBJECTIF Préparer la mise en

Plus en détail

SATISFACTION AU TRAVAIL DES PROFESSIONNELS DE SANTE GRILLE DE RECUEIL

SATISFACTION AU TRAVAIL DES PROFESSIONNELS DE SANTE GRILLE DE RECUEIL SATISFACTION AU TRAVAIL DES PROFESSIONNELS DE SANTE GRILLE DE RECUEIL Ce questionnaire aborde différents aspects de votre vie professionnelle ; pour chacun d eux, indiquez si vous l estimez plus ou moins

Plus en détail

Troubles fonctionnels urinaires (TFU) (Faire Ctrl-P pour imprimer)

Troubles fonctionnels urinaires (TFU) (Faire Ctrl-P pour imprimer) Troubles fonctionnels urinaires (TFU) (Faire Ctrl-P pour imprimer) Prise en main rapide Avertissement : Le module Troubles Fonctionnels Urinaires développé sur Episodus est un module d aide au diagnostic,

Plus en détail

ENQUETE AUPRES DES INFIRMIERS, HOSPITALIERS ET ASSISTANTS EN SOINS HOSPITALIERS

ENQUETE AUPRES DES INFIRMIERS, HOSPITALIERS ET ASSISTANTS EN SOINS HOSPITALIERS ENQUETE AUPRES DES INFIRMIERS, HOSPITALIERS ET ASSISTANTS EN SOINS HOSPITALIERS MODELES DE PLANIFICATION DES PROFESSIONNELS DE LA SANTE Cette enquête s adresse à tous les détenteurs d un diplôme, brevet

Plus en détail

Formation à distance pour les examens professionnels fédéraux en informatique

Formation à distance pour les examens professionnels fédéraux en informatique Formation à distance pour les examens professionnels fédéraux en informatique Brevet fédéral d informaticienne en technique des systèmes et réseaux TIC Brevet fédéral d informaticienne de gestion 1. :

Plus en détail

SD 49 CFDT CHOLET RENCONTRE DU 01/10/2015. la complémentaire santé en entreprise

SD 49 CFDT CHOLET RENCONTRE DU 01/10/2015. la complémentaire santé en entreprise SD 49 CFDT CHOLET RENCONTRE DU 01/10/2015 la complémentaire santé en entreprise Introduction D ICI LE 1ER JANVIER 2016, TOUTES LES ENTREPRISES, DÈS LE 1ER EMPLOYÉ, DEVRONT METTRE EN PLACE UNE COUVERTURE

Plus en détail

SONDAGE AUPRÈS DES INFIRMIÈRES

SONDAGE AUPRÈS DES INFIRMIÈRES Page 1 of 10 SONDAGE AUPRÈS DES INFIRMIÈRES Le Groupe de travail canadien sur la malnutrition (GTCM) a mené une étude à l échelle nationale de 2010 à 2013 afin de déterminer la prévalence de la malnutrition

Plus en détail

4 EPP à mener au CRF dans le cadre de la V2

4 EPP à mener au CRF dans le cadre de la V2 4 EPP à mener au CRF dans le cadre de la V2 Choix des thèmes: lors d une réunion d encadrement au CRF en août 2005 Identification des thèmes à partir du manuel d accréditation ANAES ( références 45 : Les

Plus en détail

Formulaire d inscription 2014-2015 Modules complémentaires santé (Année propédeutique santé)

Formulaire d inscription 2014-2015 Modules complémentaires santé (Année propédeutique santé) Formulaire d inscription 2014-2015 Modules complémentaires santé (Année propédeutique santé) Les candidats-e-s aux modules complémentaires dans le domaine de la Santé, doivent suivre cette année dans leur

Plus en détail

ENQUETE DE SATISFACTION 2015

ENQUETE DE SATISFACTION 2015 ENQUETE DE SATISFACTION 2015 «À votre écoute pour mieux progresser» Lors de cette enquête, 208 questionnaires ont été recueillis entre le 02 novembre et le 20 novembre 2015 à la préfecture d Indre-et-Loire.

Plus en détail

Ministère chargé de la santé. Diplôme d État d Infirmier. Portfolio de l étudiant

Ministère chargé de la santé. Diplôme d État d Infirmier. Portfolio de l étudiant Ministère chargé de la santé Diplôme d État d Infirmier Portfolio de l étudiant Nom et prénom de l étudiant : «TITRE2» «NOM» «PRENOM» Institut de formation en soins : IFSI ESQUIROL 5 Avenue Esquirol 69424

Plus en détail

COFOR SANTE. Une ACTUALITÉ en ACCRÉDITATION SANTÉ (contenu de nos interventions pages suivantes)

COFOR SANTE. Une ACTUALITÉ en ACCRÉDITATION SANTÉ (contenu de nos interventions pages suivantes) COFOR SANTE Des interventions* en : - Communication - Management - Relation client - Qualité - Gestion Une ACTUALITÉ en ACCRÉDITATION SANTÉ (contenu de nos interventions pages suivantes) * cf. nos programmes

Plus en détail

4 ème réunion PAERPA EHPAD

4 ème réunion PAERPA EHPAD 4 ème réunion PAERPA EHPAD Jeudi 16 avril 2015 14h30 17h Délégation territoriale de Paris 1 Cartographie des EHPAD PAERPA (9-10-19) En attente carte stagiaire géographe 2 Ordre du jour 1. Actions déployées

Plus en détail

Session d EPP au cours d un congrès

Session d EPP au cours d un congrès Basée sur les pratiques FMC et EPP sont indissociables Quels outils d évaluation des pratiques des participants? PrJacques Barrier, Président de la FSM Paris 23 janvier 2005 Planification Etape 1: choix

Plus en détail

Discipline IFSI : Etablissement : LIVRET D'ACCUEIL. Stage étudiants en soins infirmiers

Discipline IFSI : Etablissement : LIVRET D'ACCUEIL. Stage étudiants en soins infirmiers Institut de Formation en Soins Infirmiers du C.H.R.U. de Montpellier Tableau ci-dessus rempli par le coordonnateur des stages Discipline IFSI : Etablissement : Mise à Jour LIVRET D'ACCUEIL Stage étudiants

Plus en détail

REFERENTIEL D EVALUATION DES ACQUIS DE L EXPERIENCE POUR LE DIPLOME CAFERUIS

REFERENTIEL D EVALUATION DES ACQUIS DE L EXPERIENCE POUR LE DIPLOME CAFERUIS REFERENTIEL D EVALUATION DES ACQUIS DE L EXPERIENCE POUR LE DIPLOME CAFERUIS Référentiel d activités Le référentiel d activités décline les activités rattachées aux six fonctions exercées par l encadrement

Plus en détail

Dossier numérique et évaluation des compétences.

Dossier numérique et évaluation des compétences. Dossier numérique et évaluation des compétences. Les usages du DNC pour la formation, l évaluation, la validation et la certification de compétences Emmanuel LE CLAINCHE Responsable de formation à Isfec

Plus en détail

Hospitalisation Organisation de la chaine de facturation.

Hospitalisation Organisation de la chaine de facturation. Hospitalisation Organisation de la chaine de facturation. L exemple du GROUPE SANTE VICTOR PAUCHET Journée Régionale 22 avril 2015 Julien Wallois Directeur Clinique Victor Pauchet DAF Groupe Santé Victor

Plus en détail

PLAN D ACTIONS - 2012 / 2016

PLAN D ACTIONS - 2012 / 2016 PLAN D ACTIONS - / Annexe I Chacune des 16 priorités retenues par Cap devant! dans son projet associatif est assortie d une série d objectifs opérationnels. Chaque objectif opérationnel vise un résultat

Plus en détail

établissements fréquentés* (indiquez leur département géographique)

établissements fréquentés* (indiquez leur département géographique) VIVRE SON APPRENTISSAGE GESTION MINISTRATION NAGEMENT AUTREMENT! DOSSIER DE CANDIDATURE Bac+3 - Bac+4 - Bac+5 BAC +2 VALIDÉ BAC+3 - Bachelor ICD «Responsable du Développement Commercial et Marketing»,

Plus en détail

SYNTHESE ANALYSE DESCRIPTIVE QUESTIONNAIRE DE SORTIE 2012

SYNTHESE ANALYSE DESCRIPTIVE QUESTIONNAIRE DE SORTIE 2012 SYNTHESE ANALYSE DESCRIPTIVE QUESTIONNAIRE DE SORTIE 2012 Enquête de satisfaction réalisée en 2012 auprès de 1231 patients du Centre Hospitalier Intercommunal Amboise Château-Renault Qualité /Risques Avril

Plus en détail

Transformer le plomb en or: l alchimie de la psychiatrie communautaire dans le canton de Vaud

Transformer le plomb en or: l alchimie de la psychiatrie communautaire dans le canton de Vaud 2 ème rencontre du Réseau Santé Psychique Suisse Transformer le plomb en or: l alchimie de la psychiatrie communautaire dans le canton de Vaud Charles Bonsack SFr. 4'500'000.00 SFr. 4'000'000.00 SFr. 3'500'000.00

Plus en détail

Accompagnement au Projet Personnel et Professionnel

Accompagnement au Projet Personnel et Professionnel Accompagnement au Projet Personnel et Professionnel Démarche de valorisation du stage dans l élaboration du projet de l étudiant Définition : C est une démarche complémentaire du suivi de stage existant

Plus en détail

Démarche qualité QUALIPREF 2.0. Enquête de satisfaction auprès des usagers du SII

Démarche qualité QUALIPREF 2.0. Enquête de satisfaction auprès des usagers du SII Démarche qualité QUALIPREF 2.0 Enquête de satisfaction auprès des usagers du SII Octobre 2015 1. Présentation de l étude 1.1 Le contexte général La qualité des services rendus aux usagers est une priorité

Plus en détail

Fiche pratique n 12. Evaluation de la formation. Finalité. Mode opératoire. De quoi s agit-il? Quelle évaluation pour quels besoins?

Fiche pratique n 12. Evaluation de la formation. Finalité. Mode opératoire. De quoi s agit-il? Quelle évaluation pour quels besoins? Finalité De quoi s agit-il? Evaluer la formation est nécessaire pour toute entreprise qui souhaite connaître le «retour sur investissement» des actions de formation qu elle a initiées. Il convient de distinguer

Plus en détail

Guide destiné aux étudiantes et étudiants internationaux

Guide destiné aux étudiantes et étudiants internationaux Guide destiné aux étudiantes et étudiants internationaux Le Cégep de Rimouski est heureux d accueillir des étudiantes et des étudiants internationaux et mettra tout en œuvre pour faciliter votre intégration.

Plus en détail

Annexe 8 : Référentiel de formation représentant du personnel au CHSCT

Annexe 8 : Référentiel de formation représentant du personnel au CHSCT Annexe 8 : Référentiel de formation représentant du personnel au CHSCT REFERENTIEL INTERMINISTERIEL DU REPRESENTANT DU PERSONNEL AU CHSCT (DOCUMENT DE BASE : HORS RIME) Annexe 8 Référentiel de formation

Plus en détail

Commission spécialisée dans le domaine des droits des usagers du système de santé

Commission spécialisée dans le domaine des droits des usagers du système de santé Commission spécialisée dans le domaine des droits des usagers du système de santé Analyse de la synthèse régionale des rapports des Commissions des relations avec les usagers et de la qualité de la prise

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE BAC + 3 BAC + 4 BAC + 5

DOSSIER DE CANDIDATURE BAC + 3 BAC + 4 BAC + 5 Photo agraphée obligatoire DOSSIER DE CANDIDATURE BAC + 3 BAC + 4 BAC + 5 Centre Inter-Entreprises de Formation en Alternance Admission après Bac +2 O Licence Professionnelle «Gestion de la Paie et Administration

Plus en détail

Questionnaire général (court)

Questionnaire général (court) 1 sur 6 29/12/2014 10:00 Questionnaire général (court) Il peut bien entendu être diffusé à des professionnels de votre connaissance pouvant être s par le projet. Les informations renseignées ont vocation

Plus en détail

Certification des Etablissements de Santé en France

Certification des Etablissements de Santé en France Certification des Etablissements de Santé en France Pouvait-on faire sans elle en France? Peut-elle faire mieux? Les enjeux et les perspectives de la procédure 2014 Plan de l intervention 1. Partie 1 :

Plus en détail

SEANCE D INFORMATIONS. Stagiaire MP 3+1 BIENVENUE!

SEANCE D INFORMATIONS. Stagiaire MP 3+1 BIENVENUE! SEANCE D INFORMATIONS Stagiaire MP 3+1 BIENVENUE! Programme Accueil Présentation du secrétariat central, Stages en Entreprise MP Branche S&A Questions 27.03.2014 2 Présentation de la Branche S&A La CIFC-JB

Plus en détail

BILAN DE COMPétences Effectuer un bilan, c est aller de l avant

BILAN DE COMPétences Effectuer un bilan, c est aller de l avant BILAN DE COMPétences Effectuer un bilan, c est aller de l avant BILAN DE COMPétences Une réponse à des attentes multiples Votre bilan peut se dérouler pendant ou en dehors de votre temps de travail. Les

Plus en détail

Evaluation du dispositif «VAE PUISSANCE 2» Conduite par AGEFOS PME Rhône-Alpes. Avec le concours du FUP

Evaluation du dispositif «VAE PUISSANCE 2» Conduite par AGEFOS PME Rhône-Alpes. Avec le concours du FUP Evaluation du dispositif «VAE PUISSANCE 2» Conduite par AGEFOS PME Rhône-Alpes Avec le concours du FUP 1 Evaluation du dispositif «VAE PUISSANCE 2» Conduite par AGEFOS PME Rhône-Alpes Introduction : les

Plus en détail

L achat de formation en 3 étapes :

L achat de formation en 3 étapes : L achat de formation en 3 étapes : 1- La définition du besoin de formation L origine du besoin en formation peut avoir 4 sources : Une évolution des choix stratégiques de l entreprise (nouveau métier,

Plus en détail

Le projet technique S9

Le projet technique S9 Le projet technique S9 Définition du projet (annexe IIIc du référentiel) Le projet technique de seconde année a une double finalité: Compléter les acquis dans des situations particulières qui ont intérêt

Plus en détail

Décret n 2010-1229 du 19 octobre

Décret n 2010-1229 du 19 octobre Télémédecine et diabète : le plan d éducation personnalisé électronique para médical (epep) Lydie Canipel Colloque TIC Santé 2011, 8 et 9 février 2011, Paris Décret n 2010-1229 du 19 octobre 2010 relatif

Plus en détail

COORDINATION INTERPROFESSIONNELLE A LA SORTIE DES HOPITAUX URPS PHARMACIENS PACA

COORDINATION INTERPROFESSIONNELLE A LA SORTIE DES HOPITAUX URPS PHARMACIENS PACA COORDINATION INTERPROFESSIONNELLE A LA SORTIE DES HOPITAUX URPS PHARMACIENS PACA BILAN D ETAPE 1 MATERIEL MEDICAL : UN CHAMP D INTERVENTION QUI SUSCITE DES ATTENTES FORTES RESUME Au printemps 2013, l URPS

Plus en détail

Commission scolaire des Draveurs Découvrir, grandir, devenir. Contribution des parents pour la mise en œuvre de la démarche relative au

Commission scolaire des Draveurs Découvrir, grandir, devenir. Contribution des parents pour la mise en œuvre de la démarche relative au Commission scolaire des Draveurs Découvrir, grandir, devenir Contribution des parents pour la mise en œuvre de la démarche relative au PLAN D INTERVENTION Service des ressources éducatives Version finale

Plus en détail

Méthodes et outils de l analyse des pratiques professionnelles

Méthodes et outils de l analyse des pratiques professionnelles Méthodes et outils de l analyse des pratiques professionnelles Dr Nelly LE REUN, DIU soignant en gérontologie, Brest, 9 mai 2012 11/05/2012 1 Formation initiale Formation continue: acquisition de nouvelles

Plus en détail

Intégration à la profession d infirmière du Québec CWA.0B

Intégration à la profession d infirmière du Québec CWA.0B Intégration à la profession d infirmière du Québec CWA.0B Objectifs du programme Ce programme vise à former des personnes aptes à exercer la fonction d infirmière ou d infirmier au Québec, et ce, dans

Plus en détail

Coordinateur Finances et Ressources Humaines

Coordinateur Finances et Ressources Humaines Coordinateur Finances et Ressources Humaines L ASSOCIATION ALIMA ALIMA (the Alliance For International Medical Action) fête ses 4 ans d existence en 2013. Depuis sa création, l association a su se développer

Plus en détail

Questionnaire CHSCT- site Travailler-mieux

Questionnaire CHSCT- site Travailler-mieux Questionnaire CHSCT- site Travailler-mieux 1 - Vous êtes? président un ou plusieurs membres de CHSCT président et membres de CHSCT 2 - Quel est le secteur d'activité de l'établissement? Agriculture BTP

Plus en détail

Exigences V2014 de la certification «Les systèmes d information»

Exigences V2014 de la certification «Les systèmes d information» Exigences V2014 de la certification «Les systèmes d information» G. Hatem Gantzer Hôpital de Saint Denis Séminaire AUDIPOG 9/4/2015 Les autres points clés de la certification impactés par le SI Le dossier

Plus en détail

SESSION 2009 DOSSIER

SESSION 2009 DOSSIER Lycée N-J Cugnot - 93 Neuilly sur Marne BREVET D ETUDES PROFESSIONNELLES MAINTENANCE DES VEHICULES ET DES MATERIELS SESSION 2009 DOSSIER CONTRÔLE MAINTENANCE DEUXIEME PARTIE ACTIVITE 2 CONTRÔLE ET MESURE

Plus en détail

G345-01 CHARGEUR DE BATTERIE UNIVERSEL

G345-01 CHARGEUR DE BATTERIE UNIVERSEL GROUPEMENTS 3, 4 ET 5 - Sujet G345-01 Page de garde BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL Épreuve scientifique et technique Sous- Épreuve de SCIENCES PHYSIQUES ET CHIMIQUES SUJET GROUPEMENTS 3, 4 ET 5 Le dossier-sujet

Plus en détail

Ressources humaines Epreuves

Ressources humaines Epreuves Examen modulaire SVF-ASFC Edition Printemps 2009 Ressources humaines Epreuves Durée de l examen: 60 minutes Moyens auxiliaires autorisés: aucun Collez ici votre timbre d identification SVP! Points: Note:

Plus en détail

Bilan du Programme DPC ACFM 2011

Bilan du Programme DPC ACFM 2011 Bilan du Programme DPC ACFM 2011 Janvier 2012 Plan Contexte Méthodologie et déroulement Résultats du programme DPC Synthèse Participation Satisfaction Audits cliniques et mesure de l impact Annexe Exemple

Plus en détail

Promotion de la bientraitance Préparation de l établissement à un dispositif

Promotion de la bientraitance Préparation de l établissement à un dispositif Promotion de la bientraitance it Préparation de l établissement à un dispositif d évaluation externe Françoise PAPO - Réseau Santé Qualité Nord / Picardie Patricia MINARY DOHEN Réseau Qualité Franche-Comté

Plus en détail

Consultation sur les impacts des décisions des gouvernements du Québec et du Canada en éducation des adultes

Consultation sur les impacts des décisions des gouvernements du Québec et du Canada en éducation des adultes 1. Identification Veuillez prendre note qu aucune information nominative recueillie dans ce questionnaire ne sera diffusée dans les communications de l'icéa relatives à cette enquête. * 1. Nom de l'organisme

Plus en détail

Introduction. pour ANTICIPER > Développement d un logiciel de gestion des actions de prévention pour les professionnels préventionnistes.

Introduction. pour ANTICIPER > Développement d un logiciel de gestion des actions de prévention pour les professionnels préventionnistes. Pour un meilleur accompagnement de votre parcours à domicile Introduction Mutualité Française Puy-de-Dôme a développé un nouveau système d information santé favorisant la coordination des acteurs de santé

Plus en détail

Bienvenue au service de déficience sensorielle du Centre Paris Sud

Bienvenue au service de déficience sensorielle du Centre Paris Sud Bienvenue au service de déficience sensorielle du Centre Paris Sud Le service déficience auditive La mission du service est de permettre aux patients d améliorer leur autonomie et leur indépendance dans

Plus en détail

Les Métiers de la Recherche Clinique

Les Métiers de la Recherche Clinique Les Métiers de la Recherche Clinique 1 Présentation réalisée par Marie Pflieger, Pharmacien Délégation à la Recherche Clinique et à l Innovation 18 février 2014 Qu est ce qu une recherche clinique? Une

Plus en détail

Présentation 13 janvier 2016

Présentation 13 janvier 2016 Présentation 13 janvier 2016 Exclusivement pour les formations plt L organisation de la formation professionnelle. Les métiers de l. Conditions d admission. Fonctionnement de l. Un CFC et après. Questions.

Plus en détail

2015-05-19. Contenu de la présentation. Approche par compétences

2015-05-19. Contenu de la présentation. Approche par compétences Développement d un programme d intégration et d orientation en santé mentale par une approche par compétences Mathieu Brouillette, conseiller en soins infirmiers Philippe Asselin, conseiller en soins spécialisés

Plus en détail

Des Réseaux, des Réponses. Panorama. Pr Romain Moirand Rennes

Des Réseaux, des Réponses. Panorama. Pr Romain Moirand Rennes Des Réseaux, des Réponses. Panorama Pr Romain Moirand Rennes Objectifs Décrire les actions concrètes proposées par les réseaux existants sur la thématique des addictions Faire le lien entre ces actions

Plus en détail

La législation de la biologie médicale

La législation de la biologie médicale La législation de la biologie médicale PARIS ANTAB 22 octobre 2010 A-M GALLOT et M BALLEREAU La législation laisse une entière liberté d organisation... elle est toutefois construite pour inciter (très)

Plus en détail

C:\ADCW\GESTION ADMINISTRATIVE GENERALE\SERVICES ADMINISTRATIFS\GESTION DES RESSOURCES HUMAINES\FICHES DE POSTE\Fiche poste IDE.

C:\ADCW\GESTION ADMINISTRATIVE GENERALE\SERVICES ADMINISTRATIFS\GESTION DES RESSOURCES HUMAINES\FICHES DE POSTE\Fiche poste IDE. C:\ADCW\GESTION ADMINISTRATIVE GENERALE\SERVICES ADMINISTRATIFS\GESTION DES RESSOURCES HUMAINES\FICHES DE \Fiche poste IDE.doc Association Diaconale Nord Alsace CSI WOERTH 10, rue de l église 67360 WOERTH

Plus en détail

Evènements indésirables [EI] survenus lors des soins hors hospitalisation Questionnaire d'opinion et retour d'expérience

Evènements indésirables [EI] survenus lors des soins hors hospitalisation Questionnaire d'opinion et retour d'expérience Evènements indésirables [EI] survenus lors des soins hors hospitalisation Questionnaire d'opinion et retour d'expérience Le CISS Franche-Comté regroupe 75 associations représentant des malades, des aidants,

Plus en détail

Languedoc-Roussillon

Languedoc-Roussillon Languedoc-Roussillon Protocole de coopération (délégation d acte médical à un paramédical) dans un projet de Télémédecine Projets CICAT & TELAP «Suivi des plaies» Présentation réalisée par Dr L. Teot CHU

Plus en détail

Diraya, le système d information intégré de santé de l Andalousie

Diraya, le système d information intégré de santé de l Andalousie Diraya, le système d information intégré de santé de l Andalousie Juan Carlos Núñez Suárez Premières Rencontres Aquitaine TIC& Santé / Bordeaux / 20 juin 2008 Sommaire 01 Qui est Indra 02 Provision de

Plus en détail

Politique d emploi. des personnes. handicapées : le diagnosticconseil

Politique d emploi. des personnes. handicapées : le diagnosticconseil Politique d emploi des personnes handicapées : le diagnosticconseil Ce document s adresse particulièrement aux établissements, entreprises et groupes de plus de 250 salariés qui souhaitent s engager dans

Plus en détail

Évaluation des directives par institution et sujet pour les programmes d enseignement supérieur des arts

Évaluation des directives par institution et sujet pour les programmes d enseignement supérieur des arts Évaluation des directives par institution et sujet pour les programmes d enseignement supérieur des arts comme développés par inter}artes et adoptés par artesneteurope Institution et sujets à évaluation

Plus en détail

Mesure de la satisfaction des usagers de la MDPH. Questionnaire test

Mesure de la satisfaction des usagers de la MDPH. Questionnaire test Mesure de la satisfaction des usagers de la MDPH Questionnaire test COMMENT UTILISER LE QUESTIONNAIRE? Objectif et finalité de la démarche Ce questionnaire s adresse à tous les usagers de la Maison départementale

Plus en détail

Projet Addictions sans substance. Questionnaire

Projet Addictions sans substance. Questionnaire Projet Addictions sans substance Questionnaire Ce projet a pour objectif d établir un état des lieux de l accueil et de l accompagnement dans les structures du secteur médico-social, des addictions sans

Plus en détail

Enquête de satisfaction des praticiens du CHU de Poitiers

Enquête de satisfaction des praticiens du CHU de Poitiers Enquête de satisfaction des praticiens du CHU de Poitiers Résultats et Perspectives Staff de Santé Publique du 17 septembre 2008 G. Bouche Chef de Clinique Assistant Unité d'evaluation Médicale 1 Contexte

Plus en détail

Merci d'avance de prendre le temps d'y répondre, et de nous le retourner avant le 20 octobre 2003 à l'adresse suivante :

Merci d'avance de prendre le temps d'y répondre, et de nous le retourner avant le 20 octobre 2003 à l'adresse suivante : Paris, le 24 septembre 2003 Madame, Mademoiselle, Monsieur, En 2001, vous avez bénéficié d'une offre de promotion qui vous a permis d'obtenir gratuitement, grâce à la Fondation CNP, le film réalisé par

Plus en détail

Votre avis est essentiel!

Votre avis est essentiel! M E S U R E D E L A S AT I S F AC T I O N D E S U S AG E R S D E L A M D P H - Maisons Départementales des Personnes Handicapées - Votre avis est essentiel! La MDPH a un réel besoin de retours sur son

Plus en détail

INFORMATISATION DU DOSSIER DE SOINS: UN PROGRES?

INFORMATISATION DU DOSSIER DE SOINS: UN PROGRES? INFORMATISATION DU DOSSIER DE SOINS: UN PROGRES? Aude SOURY-LAVERGNE Réanimation polyvalente CHRU Lille JILAR 2012 Dossier unique Dossier médical Dossier paramédical Feuille de surveillance Biologie Dossier

Plus en détail

Ressources en ligne pour la mise en œuvre du Contrat de génération

Ressources en ligne pour la mise en œuvre du Contrat de génération Ressources en ligne pour la mise en œuvre du Contrat de génération www.contrat-generation.gouv.fr 1. Emploi des seniors et gestion des âges Outil-Ages RH Pour soutenir la compétitivité de l entreprise

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE au MASTER Management de la Sécurité Alimentaire des Villes (MSAV)

DOSSIER DE CANDIDATURE au MASTER Management de la Sécurité Alimentaire des Villes (MSAV) DOSSIER DE CANDIDATURE au MASTER Management de la Sécurité Alimentaire des Villes (MSAV) Pour être complet, le dossier doit impérativement comporter : Photocopie des diplômes obtenus dans l enseignement

Plus en détail

L ANALYSE COUT-EFFICACITE

L ANALYSE COUT-EFFICACITE L ANALYSE COUT-EFFICACITE 1 Pourquoi utiliser cet outil en évaluation? L analyse coût-efficacité est un outil d aide à la décision. Il a pour but d identifier la voie la plus efficace, du point de vue

Plus en détail

LE POINT SUR LES DOSSIERS IBODE. Journées ALIBODE 2014

LE POINT SUR LES DOSSIERS IBODE. Journées ALIBODE 2014 LE POINT SUR LES DOSSIERS IBODE Brigitte LUDWIG Présidente UNAIBODE Journées ALIBODE 2014 Le point sur les dossiers IBODE o A ce jour : 4 dossiers sont en cours 1. Suppression des 2 années d expérience

Plus en détail

INFORMATIQUE - PROJET DE DEVELOPPEMENT INTERNET/INTRANET

INFORMATIQUE - PROJET DE DEVELOPPEMENT INTERNET/INTRANET MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION INFORMATIQUE

Plus en détail

Plan de professionnalisation des adultes-relais de la Martinique

Plan de professionnalisation des adultes-relais de la Martinique Plan de professionnalisation des adultes-relais de la Martinique Les acteurs du programme Un plan national de professionnalisation à destination des adultes-relais qui se décline au plan territorial sur

Plus en détail