Réunion d information du 14/10/2014. Direction des Finances Agence Comptable

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Réunion d information du 14/10/2014. Direction des Finances Agence Comptable"

Transcription

1 Réunion d information du 14/10/2014 Direction des Finances Agence Comptable 1

2 ORDRE DU JOUR 1. Présentation du calendrier d'élaboration du budget Présentation du calendrier de fin d'exercice Rappels sur l'importance de la mise en qualité des flux 4. Actualité du service facturier et prochaines vagues 5. Déploiement de la réservation en ligne Travel Planet 6. Nouvelle répartition de l'assistance Sifac 2

3 1. Calendrier budgétaire Octobre 2014 : Adoption du niveau 1 aux niveaux 2 par le CA 8 Octobre 2014 : Notification définitive aux services / Ouverture de Budgetweb 14 Octobre 2014 : Avis de la CFVU sur la répartition des crédits aux composantes 15 Octobre 2014 : Notifications définitive aux composantes 6 Novembre 2014 : Retour des budgets à la DFI DIRE Service de Valorisation Du 7 au 21 novembre 2014 : Contrôle des budgets Du 24 Novembre au 1 Décembre 2014 : Elaboration de la maquette 2 Décembre 2014 : Envoi du budget agrégé au Recteur 16 Décembre 2014 : Conseil d administration Vote du budget 3

4 2. Calendrier de clôture 2014 Réunion du 14 octobre 2014 Direction des Finances Agence comptable 4

5 UNE OBLIGATION REGLEMENTAIRE La comptabilité générale retrace l ensemble des mouvements affectant le patrimoine, la situation financière et le résultat. Elle est tenue par exercice s étendant sur une année civile. Le rattachement des charges et des produits consiste à s assurer de la cohérence des informations comptables fournies au cours de l exercice en veillant à opérer le bon rattachement des opérations à l exercice auquel elles se rapportent. En dépenses : Il faut avoir pris en compte toutes les charges relatives à cet exercice et seulement elles. En recettes : Il faut avoir pris en compte tous les produits relatifs à cet exercice et seulement eux. 5

6 UNE OBLIGATION REGLEMENTAIRE Principe de rattachement à l exercice En dépenses : Date du service fait = date à laquelle naissent les obligations = réalisation physique de la prestation En recettes : Le fait générateur diffère selon la nature des recettes : Subvention : notification Vente : livraison du bien vendu Prestation de service : réalisation du service Techniques comptables permettant de respecter ce principe En dépenses : Les charges à payer Les charges constatées d avance En recettes : Les produits à recevoir Les produits constatés d avance L ensemble des procédures de clôture est décrit dans le guide méthodologique destiné aux gestionnaires financiers 6

7 Les bonnes pratiques LES DEPENSES Les commandes Date limite de saisie des commandes : le 28/11/2014 Anticiper vos besoins courants Vérifier l existence des commandes relatives aux dépenses récurrentes S assurer auprès du fournisseur de la livraison ou de la réalisation de la prestation sur 2014 Le service fait C est le service fait qui détermine le rattachement à l exercice indépendamment de la date de réception de la facture. Sensibiliser les acheteurs à l importance du service fait au fil de l eau Prendre l attache de l initiateur de la commande et faire des points réguliers sur la réalisation du service fait Transmettre très régulièrement les attestations de service fait à votre service financier 7

8 Les bonnes pratiques LES DEPENSES Les charges à payer Le service fait valorisé permet de constituer la charge à payer : en fonctionnement (hors frais mission et MS) en investissement à/c de cette année Les frais des missions 2014 non liquidées feront l objet d une CAP par une saisie spécifique Date limite de saisie des CAP : le 9/01/2015 Les charges constatées d avance Transmission du formulaire à la DFI : du 5 au 14/01/2015 8

9 Les bonnes pratiques LES DEPENSES Liquidation des factures d achat Arrêt de la période complémentaire : plus de possibilité de liquider début janvier les factures reçues durant les congés de fin d année. Date limite de liquidation de dépenses et missions : le 31/12/2014 Date limite de réception à l AGC des listes dép signées : le 6/01/2015 A/c du 5/01/2015, liquidation des factures en date comptable 2015 soit sur un flux 2014 (CAP) sans attendre le visa des CAP afin de fluidifier le flux et d accélérer la mise en paiement soit sur un flux 2015 Fin des prises en charge des dépenses par l AGC : le 23/01/2015 Les rejets du 15/12/2014 au 22/01/2015 Retraitement du service fait en date comptable 2014 par les gestionnaires, sous la coordination de la DFI et de la DIRE. Liquidation des factures en date comptable

10 Les bonnes pratiques LES RECETTES Liquidation des factures de vente 2014 Date limite de réception à l AGC des listes de pièces de recettes : le 9/01/2015 Anticiper les facturations dès à présent Vigilance de la date comptable A/c du 12/01/2015, liquidation des factures en date comptable 2015 soit sur un droit acquis en 2014 (ayant fait l objet d un PAR extourné en 2015) soit sur un droit acquis en 2015 Fin des prises en charge des recettes par l AGC : le 23/01/2015 Les rejets du 15/12/2014 au 22/01/2015 Retraitement de la liquidation en date comptable 2014 par les gestionnaires, sous la coordination de la DFI et de la DIRE. 10

11 Les bonnes pratiques LES RECETTES Hors gestion à l avancement Les produits à recevoir Le droit est acquis en 2014 (ex : prestation réalisée en 2014 pour le compte du client) mais, du fait d une incertitude sur le montant ou de l absence momentanée d une pièce justificative, la facturation ne peut se réaliser avant le 9/01/2015 Les produits constatés d avance La recette initiale comptabilisée en 2014 concerne tout ou partie 2015 (ex : location de locaux) et le produit constaté d avance peut être calculé dès l émission de la facture de vente (prorata temporis généralement) Réalisation au fil de l eau, dès à présent et jusqu au 14/01/2015 Saisie en pièce pré-enregistrée et transmission à la DFI des pièces justificatives 11

12 Les bonnes pratiques LES RECETTES Opérations spécifiques de rattachement Certaines opérations font l objet d un calendrier spécifique : droits d inscription en formation initiale droits d inscription en formation continue contrats de recherche ou de formation autres opérations gérées à l avancement projets pluriannuels d investissement 12

13 3. Rappels Mise en qualité des flux budgétaires Objectifs de la Mise en qualité des flux budgétaires (MEQF) Analyse périodique et suivi des flux non soldés (dépenses, recettes, missions) selon les modalités et décrites du Guide méthodologie de MEQF Obtenir une évaluation précise des engagements de dépenses et des missions en cours, notamment afin d avoir une meilleure estimation des crédits disponibles et des opérations à réaliser en fin d exercice Analyser l état de réalisation des prévisions de recettes Lisser suffisamment tôt les opérations d exécution à opérer lors de la période de clôture Nécessité d une bonne coordination entre l ordonnateur et le gestionnaire financier Période septembre à décembre 2014 : suivi du dénouement des flux ouverts (incluant les engagements annuels) jusqu'à leur solde ou liquidation complète; suivi du réalisé de recettes; tout cela afin de limiter le recours aux opérations de clôture (charges à payer et produits à recevoir notamment) 13

14 3. Rappels Mise en qualité des flux budgétaires Actions à opérer Dépenses: Solde des écarts commande / service fait / facture pour libérer les crédits engagés inutilement Attester le service fait dès sa réalisation indépendamment de la réception de la facture Attention particulière à porter sur les flux à service fait quasi immédiat (notamment pour la restauration et les transports) Evaluation la plus précise possible des factures non parvenues Relance active des fournisseurs pour ces factures non parvenues (hors Service facturier) Recettes: Analyse des écarts entre les recettes prévisionnelles et réalisées Solde ou facturation des commandes de ventes ouvertes Constituer les recettes dès connaissance du fait générateur 14

15 3. Rappels Mise en qualité des flux budgétaires Actions à opérer Mission: Focus sur les frais non liquidés des déplacements échus Relancer les agents sur la transmission des justificatifs et sur le retour des états de frais signés Attention particulière à porter sur les avances sur mission Suivi des composantes / unités de recherches / services : accompagnement et soutien personnalisé dans la réalisation de la MEQF au courant des mois de novembre et décembre Ateliers de MEQF du 4/11 (Recettes), 6/11 (Dépenses) et 7/11 (Missions) Session de 1/2 jour matin 15

16 4. LE SERVICE FACTURIER Présentation 14 octobre

17 Diagnostic Complexité du circuit financier et comptable, Multiples lieux de réception et traitement des factures, Délai de paiement trop long, Contrôles redondants et parfois inappropriés, Multiplication des photocopies chez l ordonnateur et l agent comptable, Dispersion des compétences /professionnalisme, Qualité comptable à améliorer (certification des comptes ), Archivage (papier, divers lieux ). Réduction du temps de traitement des factures, Respecter les délais de paiement, Amélioration de la qualité et de la fiabilité des données. 17

18 Dématérialisation Le choix de l établissement a été de mettre en œuvre la dématérialisation des pièces par le biais de l installation d un outil de numérisation, concomitamment à la création du «service facturier». Dans les faits, le bureau facturier a été installé avant la mise en place de l outil de numérisation : - 29 avril 2013 démarrage du bureau facturier sur le périmètre des pôles mutualisés - 07 octobre 2013 démarrage de l outil de numérisation. 18

19 Processus de dépenses La typologie présentée ci-dessous a été définie par les conditions de liquidation dans SIFAC des différentes dépenses (hors paie et prestations internes). Type de dépense Définition Natures de dépenses Périmètre Service facturier 1 Saisie d une commande, d un service fait et d une facture Liquidation à réception de la facture Cde Facture SF FACTURE FLUX CLASSIQUE Tous achats sur factures hors exceptions OUI 2 Absence de saisie d une commande, d un service fait SIFAC Liquidation à l initiative de l ordonnateur (constitution du dossier de liquidation) Cde SF LIQUIDATION DIRECTE Toutes dépenses en liquidation directe listées dans la note DFI-AC du 17/01/2012 (les fluides sont aujourd hui traités par le flux classique). NON 3 Saisie d un ordre de mission et d un état de frais Liquidation à l initiative de l ordonnateur (constitution du dossier de liquidation) Ordre de mission Etat de frais FLUX MISSION Frais de mission (hors factures de transport) NON 19

20 Optimisation des processus du service facturier Les prérequis d un fonctionnement en mode «service facturier» : Engagement juridique : Existence des engagements juridiques préalablement à la facturation. Le numéro de commande SIFAC doit figurer sur la facture. Service fait : Il doit être saisi dans SIFAC indépendamment de la facture au vu du bon de livraison, du procès verbal de réception Pièces justificatives : Transmission à l agent comptable indépendamment de la facture et au fil de l eau (dont attestation du service fait). La liste des pièces transmises pour visa comptable ne pourra plus être éditée par les gestionnaires et signée par les ordonnateur. Cela emporte les conséquences suivantes : > Les pièces justificatives autres que la facture (contrat, délibération du CA, diverses décisions, certificat administratif ) doivent être scannées et mises dans la bannette de la commande SIFAC. > L attestation du service fait signée par l ordonnateur doit être jointe à la bannette de la commande. Elle peut prendre des formes diverses. 20

21 Optimisation des processus du service facturier Les prérequis d un fonctionnement en mode «service facturier» : Facture : > Renvoi au fournisseur des factures ne comportant pas les références nécessaires (mentions légales, service ordonnateur, numéro d engagement juridique, etc.) > En cas de réception dans les composantes ou les services, les envoyer sans délai au Bureau Facturier. 21

22 L élargissement du périmètre du bureau facturier : Les 4 vagues L intégration des composantes, services, laboratoires dans le périmètre du bureau facturier se fera en 4 vagues sur la période de juillet 2014 à octobre ere vague : 01/07/ nde vague : 01/10/2014 3eme vague : 01/04/2015 4eme vague : 01/10/2015 EOT IHA MED DIRE SEG SPACS DRT (recherche) MSA BETA DIN DUN EMS IFM LVI ODO PUS SFC UOH VALO (Service) ECP ESB ESP IDT ILL ISC MAI PHA Autre RCH (MISCHA, ISIS, IGBMC, BIOM, SAGE ) CHM CPI EDU GEO HIS IEP IHE OBS PHI PSY Les centres financiers RCH et VALO comportant l indication de la composante sont intégrés dans la composante. 22

23 Accompagnement de l ordonnateur Le service fait ainsi que l exhaustivité des bons de commande sont des notions de principe de la comptabilité publique, ils deviennent maintenant incontournables dans le cadre du périmètre du BFACT. Un accompagnement est assuré par la DFI (Nadia CAUMONT responsable Bureau organisation et gestion financières) : sous la forme de visite directement en composante pour adapter l organisation de la chaîne dépenses avec la règlementation et l organisation du BFACT et/ou de la diffusion d un document de travail regroupant tous les prérequis en détails. Cet accompagnement pourra se faire avant l entrée dans le périmètre, afin de bien se préparer, ou après, afin de réduire le nombre de Workflows du BFACT. 23

24 5. Déploiement de la réservation en ligne Travel Planet 6. Nouvelle répartition de l'assistance Sifac MERCI DE VOTRE ATTENTION 24

Clôture 2013. et rattachement des charges et des produits

Clôture 2013. et rattachement des charges et des produits Guide méthodologique destiné aux gestionnaires financiers Clôture 2013 k et rattachement des charges et des produits Réunion du 3 octobre 2013 Direction des Finances/Agence Comptable 1 Partie I Calendrier

Plus en détail

Madame, Monsieur, Nous vous prions de bien vouloir trouver ci-dessous le calendrier des opérations de fin d exercice de l année 2014.

Madame, Monsieur, Nous vous prions de bien vouloir trouver ci-dessous le calendrier des opérations de fin d exercice de l année 2014. Direction des Finances Agence Comptable Mesdames et Messieurs les Directeurs de composante et de service commun, les Directeurs d unités de recherche les Directeurs et Responsables de service les Responsables

Plus en détail

Madame, Monsieur, Nos services se tiennent à votre disposition pour tout complément d information. Directrice des finances Agent comptable

Madame, Monsieur, Nos services se tiennent à votre disposition pour tout complément d information. Directrice des finances Agent comptable Direction des Finances Agence Comptable Mesdames et Messieurs les Directeurs de composante et de service commun, les Directeurs d unités de recherche les Directeurs et Responsables de service les Responsables

Plus en détail

Procédure Service Financier

Procédure Service Financier 1. Objet & Finalité L objet de cette procédure du est de décrire l organisation des activités permettant de garantir le suivi des états comptables et financiers. Sa finalité du processus est d assurer

Plus en détail

Guide méthodologique destiné aux gestionnaires financiers. Clôture 2014 et rattachements des charges et des produits

Guide méthodologique destiné aux gestionnaires financiers. Clôture 2014 et rattachements des charges et des produits Guide méthodologique destiné aux gestionnaires financiers Clôture 2014 et rattachements des charges et des produits Sommaire Introduction 3 1. Dépenses 1.1. Cas général des dépenses (factures parvenues

Plus en détail

FORUM DES GESTIONNAIRES 10 Décembre 2013. Gestion des crédits. Subvention d Etat et Ressources Propres

FORUM DES GESTIONNAIRES 10 Décembre 2013. Gestion des crédits. Subvention d Etat et Ressources Propres FORUM DES GESTIONNAIRES 10 Décembre 2013 Gestion des crédits Subvention d Etat et Ressources Propres SUBVENTION D ETAT 1 I Reprise des crédits SE P. 02 Crédits SE non engagés au 31/12 sont repris (principe

Plus en détail

Rattachement au bon exercice. 20 novembre 2012

Rattachement au bon exercice. 20 novembre 2012 Rattachement au bon exercice 20 novembre 2012 en dépenses Deux nouveaux décrets relatifs à la gestion budgétaire et comptable publique : Décret GBCP : décret n 2012 1246 du 7 novembre 2012 relatif à la

Plus en détail

REGLEMENT FINANCIER. Règlement financier validé par l Assemblée Générale Fédérale du 1 er février 2014 1

REGLEMENT FINANCIER. Règlement financier validé par l Assemblée Générale Fédérale du 1 er février 2014 1 REGLEMENT FINANCIER Règlement financier validé par l Assemblée Générale Fédérale du 1 er février 2014 1 SOMMAIRE 1. REGLEMENT FINANCIER 3 1.1. Elaboration du budget 3 1.2. Responsabilités et compétences

Plus en détail

Fiche de Procedure FIN - REC - 05.01

Fiche de Procedure FIN - REC - 05.01 Fiche de Procedure Carte d identité Référencement Intitulé du processus Pilote du processus Procédure de Traitement de la Taxe d'apprentissage - Application SIFAC FIN - REC - 05.01 Département de l'animation

Plus en détail

Fiche de Procedure FIN - REC - 01.02. Procédure de facturation recettes - Prestations internes (Hors interface PI*) - Application SIFAC

Fiche de Procedure FIN - REC - 01.02. Procédure de facturation recettes - Prestations internes (Hors interface PI*) - Application SIFAC Fiche de Procedure Carte d identité Référencement Intitulé du processus FIN - REC - 01.02 Procédure de facturation recettes - Prestations internes (Hors interface PI*) - Application SIFAC Pilote du processus

Plus en détail

ACTES, PASSAGE AU PROTOCOLE PESV2, DEMATERIALISATION, SIGNATURE ELECTRONIQUE UTILISATION DE CERTIFICATS ET ARCHIVAGE ELECTRONIQUE

ACTES, PASSAGE AU PROTOCOLE PESV2, DEMATERIALISATION, SIGNATURE ELECTRONIQUE UTILISATION DE CERTIFICATS ET ARCHIVAGE ELECTRONIQUE ACTES, PASSAGE AU PROTOCOLE PESV2, DEMATERIALISATION, SIGNATURE ELECTRONIQUE UTILISATION DE CERTIFICATS ET ARCHIVAGE ELECTRONIQUE Les élus du Centre de Gestion souhaitent proposer aux collectivités un

Plus en détail

Justification et audits sur projets Européens. Suivi budgétaire et financier des contrats

Justification et audits sur projets Européens. Suivi budgétaire et financier des contrats Justification et audits sur projets Européens Suivi budgétaire et financier des contrats Gestion budgétaire et financière du contrat 1 Le principe de la gestion à l avancement 2 Règle spécifique pour les

Plus en détail

Kit organisation. Synthèse méthodologique VERSION 0.1

Kit organisation. Synthèse méthodologique VERSION 0.1 Kit organisation Synthèse méthodologique VERSION 0.1 SOMMAIRE Présentation de la démarche... 3 1 ETAT DES LIEUX... 3 1.1 Cartographie des processus et de l organisation existants... 3 1.2 Diagnostic de

Plus en détail

La conduite du projet de dématérialisation dans les EPS

La conduite du projet de dématérialisation dans les EPS La conduite du projet de dématérialisation dans les EPS Objet de la présente fiche La fiche vise à présenter le contexte organisationnel et informatique de la conduite d un projet de dématérialisation

Plus en détail

PROCEDURE. ELABORATION DU BUDGET INITIAL Exercice 2016

PROCEDURE. ELABORATION DU BUDGET INITIAL Exercice 2016 PROCEDURE Référent : DIRECTION FINANCIERE ELABORATION DU BUDGET INITIAL Exercice 2016 Numéro de la procédure: DF-2015-01 Version : 1.0.1. Date de modification : 08/07/2015 LES OBJECTIFS Règlementation

Plus en détail

La dématérialisation. Jeudi 25 octobre 2012

La dématérialisation. Jeudi 25 octobre 2012 La dématérialisation Jeudi 25 octobre 2012 Sommaire 2 1. Vouloir n est pas suffisant 2. Une revue du processus concerné est indispensable 3. La panoplie du possible est grande 4. La dématérialisation ne

Plus en détail

MUTUALISATION DE LA FONCTION FINANCIÈRE DES SERVICES CENTRAUX CONSEIL D ADMINSITRATION DU 28 SEPTEMBRE 2015

MUTUALISATION DE LA FONCTION FINANCIÈRE DES SERVICES CENTRAUX CONSEIL D ADMINSITRATION DU 28 SEPTEMBRE 2015 MUTUALISATION DE LA FONCTION FINANCIÈRE DES SERVICES CENTRAUX CONSEIL D ADMINSITRATION DU 28 SEPTEMBRE 2015 Création d un service financier mutualisé des services centraux Nathalie HERRBACH, DGSa De la

Plus en détail

Cette démarche concerne aujourd hui les procédures ACTES et passage au PESV2

Cette démarche concerne aujourd hui les procédures ACTES et passage au PESV2 > Objet : Dématérialisation > Contact : 04-76-33-20-28 respinfo@cdg38.fr > Pôle : Informatique > Type de document : note d information > Référence : 2015 / 07 / 07 / PE > Date : le 23 / 07 / 2015 ACTES,

Plus en détail

Dépense Le service fait

Dépense Le service fait Gestion Budgétaire et Comptable Publique (GBCP) Dépense Le service fait Détails et explicitations dans les commentaires du document Préambule Présentation de l ensemble des modules de formation proposés

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES MISSION D APPUI AU DEPLOIEMENT DU DECRET DU 7 NOVEMBRE 2012 RELATIF A LA COMPTABILITE BUDGETAIRE ET LA COMPTABILITE PUBLIQUE

CAHIER DES CHARGES MISSION D APPUI AU DEPLOIEMENT DU DECRET DU 7 NOVEMBRE 2012 RELATIF A LA COMPTABILITE BUDGETAIRE ET LA COMPTABILITE PUBLIQUE CAHIER DES CHARGES MISSION D APPUI AU DEPLOIEMENT DU DECRET DU 7 NOVEMBRE 2012 RELATIF A LA COMPTABILITE BUDGETAIRE ET LA COMPTABILITE PUBLIQUE 1. Présentation de l Anses L'Anses, Agence nationale de sécurité

Plus en détail

La demande de paiement peut correspondre non seulement aux factures mais plus généralement à toute pièce fournisseur (avoir,

La demande de paiement peut correspondre non seulement aux factures mais plus généralement à toute pièce fournisseur (avoir, 1 2 3 Aide à l animateur : Le processus standard de la dépense se décompose en 5 étapes majeures : la formalisation d un contrat, l engagement juridique, le service fait, la demande de paiement et le paiement.

Plus en détail

Dématérialisation et Carte d achat

Dématérialisation et Carte d achat Gestion Budgétaire et Comptable Publique (GBCP) Dématérialisation et Carte d achat Détails et explicitations dans les commentaires du document Préambule Présentation de l ensemble des modules de formation

Plus en détail

Cette convention vous permettra d accéder aux diverses plateformes mutualisées mises à disposition par le CDG.

Cette convention vous permettra d accéder aux diverses plateformes mutualisées mises à disposition par le CDG. > Objet : Dématérialisation > Contact : 04-76-33-20-28 respinfo@cdg38.fr > Pôle : Informatique > Type de document : note d information > Référence : 2015 / 07 / 07 / PE > Date : le 23 / 07 / 2015 ACTES,

Plus en détail

Comment prendre en compte l opération

Comment prendre en compte l opération 19 Immobilisations sinistrées Nomenclatures M14 / M52 et M71 Quels textes de référence? Instruction M14 : Tome 1 Chapitre 2 fonctionnement des comptes Tome 2 - Titre 3 chapitre 3 Instruction M 52 : Tome

Plus en détail

BATIMENT TRAVAUX PUBLIC S.A.S au Capital de 500 000. Tél : 04 90 60 00 94 - Fax : 04 90 63 05 01. Manuel Qualité

BATIMENT TRAVAUX PUBLIC S.A.S au Capital de 500 000. Tél : 04 90 60 00 94 - Fax : 04 90 63 05 01. Manuel Qualité BATIMENT TRAVAUX PUBLIC S.A.S au Capital de 500 000 Tél : 04 90 60 00 94 - Fax : 04 90 63 05 01 Manuel Qualité Préambule La note ci jointe décrit les engagements de la société vis-à-vis des procédures

Plus en détail

Domaine 1 : le haut de bilan

Domaine 1 : le haut de bilan Domaine 1 : le haut de bilan S assurer de l exactitude du bilan La vision patrimoniale est un élément déterminant pour donner une image fidèle de la situation financière de la collectivité. Le bilan à

Plus en détail

Synthèse des procédures dépenses

Synthèse des procédures dépenses Synthèse des procédures dépenses Classification : Public : non Diffusion Université : oui Référence SYN_03_1 Désignation Synthèse des procédures dépenses de Aix Marseille Université Version 1 Mots clés

Plus en détail

Depuis 2007, une démarche a été entreprise afin d améliorer et de fiabiliser les échanges de données entre les applications BFC et XLAB.

Depuis 2007, une démarche a été entreprise afin d améliorer et de fiabiliser les échanges de données entre les applications BFC et XLAB. Module de comparaison XLAB/BFC 1. Objectifs...2 2. Mode opératoire...3 Principe...3 Acteurs...3 Calendrier pour l exercice 2011...3 Déroulement...4 Etats...16 3. Annexes...18 DCIF CA2FC et représentants

Plus en détail

Recette Présentation du processus standard de la recette

Recette Présentation du processus standard de la recette Gestion Budgétaire et Comptable Publique (GBCP) Recette Présentation du processus standard de la recette Détails et explicitations dans les commentaires du document Préambule Présentation de l ensemble

Plus en détail

INSUFFISANCES ET IRREGULARITES COURANTES DANS LES COMPTES DE GESTION DES ETABLISSEMENTS PUBLICS ADMINISTRATIFS

INSUFFISANCES ET IRREGULARITES COURANTES DANS LES COMPTES DE GESTION DES ETABLISSEMENTS PUBLICS ADMINISTRATIFS Thème INSUFFISANCES ET IRREGULARITES COURANTES DANS LES COMPTES DE GESTION DES ETABLISSEMENTS PUBLICS ADMINISTRATIFS Par M. Philippe THEUMOUBE Magistrat Conseiller Maître CC/CS INTRODUCTION Définition

Plus en détail

MISE EN PLACE DE SIFAC SIFAC : SYSTEME D INFORMATION ET D ANALYSE FINANCIERE ET COMPTABLE

MISE EN PLACE DE SIFAC SIFAC : SYSTEME D INFORMATION ET D ANALYSE FINANCIERE ET COMPTABLE MISE EN PLACE DE SIFAC DOCUMENT de TRAVAIL Version du 27/03/2008- Note SIFAC n 4 SIFAC : SYSTEME D INFORMATION ET D ANALYSE FINANCIERE ET COMPTABLE DATE DE DEPLOIEMENT DU NOUVEAU LOGICIEL A L UJF : JANVIER

Plus en détail

Commande et réception des achats (hors travaux DPI) Gestionnaire Polyvalent

Commande et réception des achats (hors travaux DPI) Gestionnaire Polyvalent Commande et réception des achats (hors travaux DPI) Gestionnaire Polyvalent Classification : Public : Non Diffusion Université : oui Référence PR_03_1 Désignation Cette procédure concerne la commande et

Plus en détail

LA CLOTURE D EXERCICE SANS GESFORM

LA CLOTURE D EXERCICE SANS GESFORM LIMOUSIN SANS GESFORM PLAN DE FORMATION ETUDES PROMOTIONNELLES DPC, DPCM, HORS-DPC DECEMBRE 2015 : PREAMBULE POURQUOI RESPECTER LES ECHEANCES? - Après le traitement de la clôture de l exercice, contrôlée

Plus en détail

Le financement des services mandataires judiciaires à la protection des majeurs

Le financement des services mandataires judiciaires à la protection des majeurs Le financement des services mandataires s à la protection des majeurs I- Une nouvelle règle de répartition des financements publics entre financeurs publics La répartition du financement public entre financeurs

Plus en détail

Déploiement national de la carte d achat au CNRS

Déploiement national de la carte d achat au CNRS Déploiement national de la carte d achat au CNRS Délégations pilotes 18 septembre 2007 Délégation Paris B Qu est-ce que la Carte d achat? La carte d achat est un moyen de paiement confié à certains agents

Plus en détail

La fonction achats fonction achats internes extérieur

La fonction achats fonction achats internes extérieur L objectif de la fonction achats est de mettre à la disposition des utilisateurs internes de l entreprise des biens et/ou des services acquis à l extérieur dans les meilleures conditions de prix, de délais,

Plus en détail

Les opérations de bascule Geslab. Fin d exercice 2013

Les opérations de bascule Geslab. Fin d exercice 2013 Les opérations de bascule Geslab Fin d exercice 2013 Tableau conseils DCIF Conseils pour réussir la fin d exercice Vérification des demandes d achat non transformées en commandes d achats dans BFC HISTORIQUE

Plus en détail

Le budget du CNRS. Réunion des responsables administratifs des unités INSIS. Lundi 24 mars 2014

Le budget du CNRS. Réunion des responsables administratifs des unités INSIS. Lundi 24 mars 2014 Réunion des responsables administratifs des unités INSIS Lundi 24 mars 2014 Le budget du CNRS Intervenant l mentions légales. Chantal CHAMBELLAN LE LEVIER, directrice de la Stratégie Financière, de l Immobilier

Plus en détail

Pilotage de la date comptable

Pilotage de la date comptable Guide méthodologique destiné aux gestionnaires financiers Opérations de fin k d exercice Pilotage de la date comptable Direction des Finances/Agence Comptable 21/12/2011 1 Introduction Préambule Contrairement

Plus en détail

Guide synthétique de la comptabilité des dépenses engagées

Guide synthétique de la comptabilité des dépenses engagées Guide synthétique de la comptabilité des dépenses engagées La tenue de la comptabilité d engagement ou comptabilité administrative est de la responsabilité de l exécutif de la collectivité. Le CGCT prévoit

Plus en détail

Titre professionnel - Comptable gestionnaire

Titre professionnel - Comptable gestionnaire Impression à partir du site https://offredeformation.picardie.fr le 22/12/2015. Fiche formation Titre professionnel - Comptable gestionnaire - N : 6634 - Mise à jour : 07/09/2015 Titre professionnel -

Plus en détail

Assistant(e) de direction

Assistant(e) de direction Assistant(e) de direction Vous assistez le responsable hiérarchique dans l organisation, la gestion, le suivi des dossiers et la coordination des informations. Vous traitez, exploitez, diffusez les informations

Plus en détail

Coordinateur Finances et Ressources Humaines

Coordinateur Finances et Ressources Humaines Coordinateur Finances et Ressources Humaines L ASSOCIATION ALIMA ALIMA (the Alliance For International Medical Action) fête ses 4 ans d existence en 2013. Depuis sa création, l association a su se développer

Plus en détail

OPERATIONS NON BUDGETAIRES

OPERATIONS NON BUDGETAIRES OPERATIONS NON BUDGETAIRES 1 Dotation ou apport 2 Affectation services non dotés de la personnalité morale 3 Affectation services dotés de la personnalité morale 4 Désaffectation ou retour d un bien affecté

Plus en détail

Le P2D2. Réunion INSIS 24 mars 2014. Direction des comptes et de l information financière (DCIF) Bernard Adans Sandrine Loridan-Torchy Alain Dedenis

Le P2D2. Réunion INSIS 24 mars 2014. Direction des comptes et de l information financière (DCIF) Bernard Adans Sandrine Loridan-Torchy Alain Dedenis P. 1 Le P2D2 Réunion INSIS 24 mars 2014 Direction des comptes et de l information financière (DCIF) Bernard Adans Sandrine Loridan-Torchy Alain Dedenis Sommaire P. 2 1 - Contexte et enjeux du P2D2 2 -

Plus en détail

Retour d expèrience. Dématérialisation et automatisation du traitement des factures fournisseurs

Retour d expèrience. Dématérialisation et automatisation du traitement des factures fournisseurs Retour d expèrience Dématérialisation et automatisation du traitement des factures fournisseurs Agenda Introduction : Présentation de la société JACQUET Contexte et enjeux du projet de dématérialisation

Plus en détail

DASIF / Mise à jour du 3 avril 2013 1

DASIF / Mise à jour du 3 avril 2013 1 Guide des bonnes pratiques et du partenariat entre les acteurs du maintien à domicile DASIF / Mise à jour du 3 avril 2013 1 SOMMAIRE Guide des bonnes pratiques et du partenariat entre les acteurs du maintien

Plus en détail

La DGFIP Un partenaire pour vous accompagner au quotidien dans la gestion de votre collectivité

La DGFIP Un partenaire pour vous accompagner au quotidien dans la gestion de votre collectivité La DGFIP Un partenaire pour vous accompagner au quotidien dans la gestion de votre collectivité Création, missions, orientations stratégiques La DGFIP (Direction Générale des Finances Publiques) Créée

Plus en détail

LES ECHANGES DEMATERIALISES ENTRE L ORDONNATEUR ET LE COMPTABLE

LES ECHANGES DEMATERIALISES ENTRE L ORDONNATEUR ET LE COMPTABLE LES ECHANGES DEMATERIALISES ENTRE L ORDONNATEUR ET LE COMPTABLE Le Contexte comptable : Hélios, l application unique du secteur public local de la DGFiP DGFIP 26 CRC Etat Secteur Local 2 665 Postes Comptables

Plus en détail

Déploiement du PES v2. 09 & 10 Octobre 2014 à PERPIGNAN

Déploiement du PES v2. 09 & 10 Octobre 2014 à PERPIGNAN Déploiement du PES v2 09 & 10 Octobre 2014 à PERPIGNAN La Société Créée en 1981 Société française, indépendante Un chiffre d affaires en croissance depuis sa création 4,6 millions d euros 47 personnes

Plus en détail

Gestion des approvisionnements avec SAP Business One Optimisation des approvisionnements grâce à l intégration de la logistique et de la comptabilité

Gestion des approvisionnements avec SAP Business One Optimisation des approvisionnements grâce à l intégration de la logistique et de la comptabilité distributeur des solutions FICHE TECHNIQUE Module : Gestion des achats Gestion des approvisionnements avec SAP Business One Optimisation des approvisionnements grâce à l intégration de la logistique et

Plus en détail

PROCESSUS N 4 : PRODUCTION ET ANALYSE DE L INFORMATION FINANCIÈRE

PROCESSUS N 4 : PRODUCTION ET ANALYSE DE L INFORMATION FINANCIÈRE PROCESSUS N 4 : PRODUCTION ET ANALYSE DE L INFORMATION FINANCIÈRE Activités Compétences techniques Compétences en organisation Compétences en communication 4.1. Assurer la veille nécessaire au traitement

Plus en détail

Société anonyme au capital 1 351 434 Siège social : 3 rue La Boétie 75008 PARIS 352 042 345 RCS PARIS

Société anonyme au capital 1 351 434 Siège social : 3 rue La Boétie 75008 PARIS 352 042 345 RCS PARIS Société anonyme au capital 1 351 434 Siège social : 3 rue La Boétie 75008 PARIS 352 042 345 RCS PARIS ANNEXE AU RAPPORT DU CONSEIL D'ADMINISTRATION A L'ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE DU 24 AVRIL 2007 RELATIVE

Plus en détail

Fonds de Participation des Habitants (FPH)

Fonds de Participation des Habitants (FPH) Fonds de Participation des Habitants (FPH) Appel à financement 2016 Le Fonds de Participation des Habitants est un dispositif mis en place par la Région Nord - Pas de Calais en partenariat avec la Ville

Plus en détail

RAPPORT 2.9 FINANCES Rapporteur : Michel SAINTPIERRE REGLEMENTATION FINANCIERE ET BUDGETAIRE REGLEMENT FINANCIER ET BUDGETAIRE Suite à l élaboration de son Plan Pluriannuel d Investissement et selon le

Plus en détail

Ces processus se déclinent de manière différente en fonction du type de dépenses (comme par exemple, une commande ou le versement d une subvention).

Ces processus se déclinent de manière différente en fonction du type de dépenses (comme par exemple, une commande ou le versement d une subvention). 1 2 3 4 Aide à l animateur: Dans le cas général, l exécution des dépenses, se décompose en deux processus majeurs: Décider une dépense : ce processus recouvre les phases qui vont de l expression de besoins

Plus en détail

FICHE DESCRIPTIVE DU POSTE ASSISTANT GESTION FINANCIERE

FICHE DESCRIPTIVE DU POSTE ASSISTANT GESTION FINANCIERE FICHE DESCRIPTIVE DU POSTE Direction : Service : FINANCIERE Financier ASSISTANT GESTION FINANCIERE MISSION-FINALITE : Assister le responsable du service dans la bonne exécution des opérations relatives

Plus en détail

Chorus Factures, solution de dématérialisation fiscale des factures. Kit de communication à destination des fournisseurs. Version 2.0.

Chorus Factures, solution de dématérialisation fiscale des factures. Kit de communication à destination des fournisseurs. Version 2.0. Chorus Factures, solution de dématérialisation fiscale des Kit de communication à destination des fournisseurs Version 2.0 Réf : SOMMAIRE Introduction Enjeux de la dématérialisation fiscale des Description

Plus en détail

La comptabilisation de la dépense a lieu à des moments différents dans les deux comptabilités :

La comptabilisation de la dépense a lieu à des moments différents dans les deux comptabilités : 1 2 3 4 Aide à l animateur La comptabilisation de la dépense a lieu à des moments différents dans les deux comptabilités : Comptabilité générale (3 étapes) : la charge est comptabilisée lors de la certification

Plus en détail

Guide synthétique - Annexe : les indicateurs de la comptabilité d'engagement

Guide synthétique - Annexe : les indicateurs de la comptabilité d'engagement Guide synthétique - Annexe : les indicateurs de la comptabilité d'engagement INDICATEURS RELATIFS AUX DELAIS DES PHASES DE LA DEPENSE Il s agit d indicateurs mesurant en jours, le délai écoulé entre différentes

Plus en détail

www.cnrs.fr GUIDE CARTE AFFAIRES CNRS 2005 - conception graphique : Atalante-Paris

www.cnrs.fr GUIDE CARTE AFFAIRES CNRS 2005 - conception graphique : Atalante-Paris 2005 www.cnrs.fr GUIDE CARTE AFFAIRES CNRS 2005 - conception graphique : Atalante-Paris VOTRE CARTE AFFAIRES EST STRICTEMENT 2 PROFESSIONNELLE ET PERSONNELLE COMMENT FONCTIONNE VOTRE CARTE 3 SECRÉTARIAT

Plus en détail

Profil de l entreprise

Profil de l entreprise Profil de l entreprise Caron, Trépanier & associés inc., firme d experts comptables ayant sa place d affaires à Sherbrooke depuis plus de 25 ans, a pour mission : D offrir à sa clientèle, composée de petites

Plus en détail

Charte DE LA COMMANDE PUBLIQUE Des SERVICES ACADEMIQUES

Charte DE LA COMMANDE PUBLIQUE Des SERVICES ACADEMIQUES Limoges, le 03 décembre 2015 Le Recteur de l Académie de Limoges Chancelier de l Université à Madame et Messieurs les IA-DASEN, Mesdames et Messieurs les responsables de division et de service. Charte

Plus en détail

Accord cadre pour le développement de la filière du livre en Lorraine Dispositif «Aide aux librairies indépendantes et de proximité»

Accord cadre pour le développement de la filière du livre en Lorraine Dispositif «Aide aux librairies indépendantes et de proximité» Accord cadre pour le développement de la filière du livre en Lorraine Dispositif «Aide aux librairies indépendantes et de proximité» Objectifs : Le Conseil Régional de Lorraine, la DRAC de Lorraine et

Plus en détail

TRAFFIC Dématérialisation des factures fournisseurs

TRAFFIC Dématérialisation des factures fournisseurs TRAFFIC Dématérialisation des factures fournisseurs Page 1 Convention Aareon du 10 juin 2010 Plan de la présentation Le projet TRAFFIC 3 Le calendrier et le déroulement du projet 9 Le déploiement 12 Conclusion

Plus en détail

Commande et réception des achats (hors travaux DPI) Gestionnaire SIFAC

Commande et réception des achats (hors travaux DPI) Gestionnaire SIFAC Commande et réception des achats (hors travaux DPI) Gestionnaire SIFAC Classification : Public : Non Diffusion Université : Oui Référence PR_03_2 Désignation Cette procédure concerne la commande et la

Plus en détail

ANNEXE AU CONTRAT DE SYNDIC LISTE NON LIMITATIVE DES PRESTATIONS INCLUSES DANS LE FORFAIT

ANNEXE AU CONTRAT DE SYNDIC LISTE NON LIMITATIVE DES PRESTATIONS INCLUSES DANS LE FORFAIT ANNEXE AU CONTRAT DE SYNDIC LISTE NON LIMITATIVE DES PRESTATIONS INCLUSES DANS LE FORFAIT PRESTATIONS DÉTAILS I. Assemblée générale I. 1 Préparation de l assemblée générale. a) Etablissement de l ordre

Plus en détail

Le guide du crédit d Actebis

Le guide du crédit d Actebis Le guide du crédit d Actebis Au delà de la classique ligne de crédit associée à un paiement à terme (en général 30 jours nets), il existe différentes options pour vous aider à mieux optimiser la gestion

Plus en détail

UE 5 Management des systèmes d informations. Le programme

UE 5 Management des systèmes d informations. Le programme UE 5 Management des systèmes d informations Le programme Légende : Modifications de l arrêté du 8 mars 2010 Suppressions de l arrêté du 8 mars 2010 Partie inchangée par rapport au programme antérieur 1.

Plus en détail

FORMATION 2014 5 JOURS POUR ENTREPRENDRE

FORMATION 2014 5 JOURS POUR ENTREPRENDRE DOSSIER D INSCRIPTION FORMATION 2014 5 JOURS POUR ENTREPRENDRE Dossier à nous retourner complété R-SCE-ENR-3-F PUBLIC : FORMATION 5 JOURS POUR ENTREPRENDRE Futurs créateurs ou repreneurs, tous secteurs

Plus en détail

Contribution du Système d informationd à la valeur de l entreprisel

Contribution du Système d informationd à la valeur de l entreprisel Contribution du Système d informationd à la valeur de l entreprisel Etude de cas : Déploiement d un ERP dans une entreprise internationale Malika Mir-Silber : Microsoft Pierre-Laurent Dugré : Adgil www.adgil.net

Plus en détail

Proposition De Raccordement Electrique Consommateur d une Puissance supérieure à 250 kva

Proposition De Raccordement Electrique Consommateur d une Puissance supérieure à 250 kva Proposition De Raccordement Electrique Consommateur d une Puissance supérieure à 250 kva Indice Date application Objet de la modification A 01/04/2013 Création B C Résumé Ce document intègre les informations

Plus en détail

C O N V E N T I O N ENTRE LES SOUSSIGNES :

C O N V E N T I O N ENTRE LES SOUSSIGNES : C O N V E N T I O N ENTRE LES SOUSSIGNES : La Ville de Nantes, représentée par Madame Fabienne PADOVANI, Adjointe au Maire, agissant en cette qualité en vertu d une délibération du Conseil Municipal en

Plus en détail

FORUM DES GESTIONNAIRES. Actualités du Service Financier et Comptable. Vendredi 5 décembre 2014 P. 1. Délégation Normandie

FORUM DES GESTIONNAIRES. Actualités du Service Financier et Comptable. Vendredi 5 décembre 2014 P. 1. Délégation Normandie P. 1 FORUM DES GESTIONNAIRES Actualités du Service Financier et Comptable Vendredi 5 décembre 2014 SOMMAIRE P. 2 1 I Point d étape SCTD 2 I Les achats réguliers 3 I Fiches fournisseurs 4 I Fin d exercice

Plus en détail

PROPOSITION DE PROGRESSION - BACCALAUREAT PROFESSIONNEL DE COMPTABILITE EN 3 ANS

PROPOSITION DE PROGRESSION - BACCALAUREAT PROFESSIONNEL DE COMPTABILITE EN 3 ANS PROPOSITION DE PROGRESSION - BACCALAUREAT PROFESSIONNEL DE COMPTABILITE EN 3 ANS 1 ère ANNEE (33 dont 3 à 5 de PFE) T H E M E S POLE 1 COMPTABILITE ET GESTION DES ACTIVITES POLE 2 COMMUNICATION ET ORGANISATION

Plus en détail

6 Travaux en régie production de logiciel

6 Travaux en régie production de logiciel 6 Travaux en régie production de logiciel Quels textes de référence? Instruction M14 Tome 1 Annexe 25 Tome 2 Titre 3 Chapitre 3 Instruction M52 Tome 2 Annexe 52 Tome 2 Titre 3 Chapitre 3 Instruction M71

Plus en détail

a pour objectif de faciliter les démarches administratives des membres des Conseils de quartier du 13e.

a pour objectif de faciliter les démarches administratives des membres des Conseils de quartier du 13e. Le pôle démocratie locale : Eric TAVER Adjoint au Maire chargé des questions relatives à la démocratie locale et aux Conseils de quartier erictaver@parisfr Charlotte DEBOEUF Chargée de mission Sécurité,

Plus en détail

AVIS DE PUBLICITE NON EUROPEEN

AVIS DE PUBLICITE NON EUROPEEN AVIS DE PUBLICITE NON EUROPEEN Prestations d assistance à la supervision des projets de la Direction du Déploiement du Schéma Directeur Informatique Date limite de déclaration d intérêt sur l espace fournisseur

Plus en détail

LISTE DE PIÈCES JUSTIFIATIVES POUR LE CONTRÔLE DE PREMIER NIVEAU

LISTE DE PIÈCES JUSTIFIATIVES POUR LE CONTRÔLE DE PREMIER NIVEAU LISTE DE PIÈCES JUSTIFIATIVES POUR LE CONTRÔLE DE PREMIER NIVEAU Cette liste définit les documents que vous devez nous présenter dans le cadre du contrôle de premier niveau des dépenses (contrôle de 1er

Plus en détail

Programme Nouveau Parcours du demandeur d emploi Présentation au CCE du 19 Mars 2015

Programme Nouveau Parcours du demandeur d emploi Présentation au CCE du 19 Mars 2015 Programme Nouveau Parcours du demandeur d emploi Présentation au CCE du 19 Mars 2015 Programme Nouveau Parcours du demandeur d emploi Une réponse aux attentes de la convention tripartite La convention

Plus en détail

12 Les partenariats publics privés

12 Les partenariats publics privés 12 Les partenariats publics privés Quelles références budgétaires et comptables? Instruction M14 Tome 1 Le cadre comptable Annexe 53 Instruction M52 Tome 1 Le cadre comptable Annexe 50 Instruction M71

Plus en détail

Initiation à la comptabilité simplifiée

Initiation à la comptabilité simplifiée Lot 2 : Fiscalité et comptabilité Initiation à la comptabilité simplifiée Ville de Paris Carrefour des Associations Parisiennes PROJETS-19 projets19@projets19.org Organisation matérielle : 3 heures avec

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DE LA COMMANDE PUBLIQUE Des SERVICES ACADEMIQUES

REGLEMENT INTERIEUR DE LA COMMANDE PUBLIQUE Des SERVICES ACADEMIQUES Limoges, le 9 juillet 2014 Le Recteur de l Académie de Limoges Chancelier de l Université à Madame et Messieurs les Inspecteurs d Académie Directeur des Services Académiques, Mesdames et Messieurs les

Plus en détail

Le projet Hélios va t il bouleverser les relations Collectivités / Trésor Public?

Le projet Hélios va t il bouleverser les relations Collectivités / Trésor Public? Le projet Hélios va t il bouleverser les relations Collectivités / Trésor Public? Mardi 12 juin 2007 Saint-Germain Germain-en en -Laye Contexte Pontault-Combault Département : Seine et Marne Population

Plus en détail

1 OBJET DE LA CONSULTATION

1 OBJET DE LA CONSULTATION CONSULTATION DANS LE CADRE DE L ACQUISITION D UNE BADGEUSE ET D UNE SOLUTION DE GESTION DES CONGES AU CTIG (INRA DE JOUY EN JOSAS) 1 OBJET DE LA CONSULTATION 1.1 Configuration initiale / contexte Le CTIG

Plus en détail

NOTE D INFORMATION COMMUNIQUE DE MISE A JOUR V.8. Comptabilité Gestion Commerciale Moyens de Paiement Immobilisations

NOTE D INFORMATION COMMUNIQUE DE MISE A JOUR V.8. Comptabilité Gestion Commerciale Moyens de Paiement Immobilisations Le 2 Novembre 2015 NOTE D INFORMATION Objet : Les nouveautés SAGE Génération i7 V 8. COMMUNIQUE DE MISE A JOUR V.8. La nouvelle version V8. pour les logiciels SAGE : Comptabilité Gestion Commerciale Moyens

Plus en détail

Division financière COMPTABILISATION DES PRELEVEMENTS POUR LE FINANCEMENT DES VOYAGES SCOLAIRES

Division financière COMPTABILISATION DES PRELEVEMENTS POUR LE FINANCEMENT DES VOYAGES SCOLAIRES Division financière DIFIN07-393-422 du 18//06/07 COMPTABILISATION DES PRELEVEMENTS POUR LE FINANCEMENT DES VOYAGES SCOLAIRES Destinataires : Chefs d établissement et gestionnaires en EPLE Affaire suivie

Plus en détail

APPEL A MANIFESTATION D INTERET RECHERCHE DE PRESTATAIRES POUR LES DLA DE MIDI-PYRENEES POUR LA PERIODE 2014/2016

APPEL A MANIFESTATION D INTERET RECHERCHE DE PRESTATAIRES POUR LES DLA DE MIDI-PYRENEES POUR LA PERIODE 2014/2016 APPEL A MANIFESTATION D INTERET RECHERCHE DE PRESTATAIRES POUR LES DLA DE MIDI-PYRENEES POUR LA PERIODE 2014/2016 Principes de fonctionnement du DLA -Mai 2014- PROCEDURE DE GESTION DES PRESTATAIRES 1 Contexte

Plus en détail

RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS

RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS PREFECTURE DE LA REGION D ILE-DE-FRANCE Convention de délégation de gestion N Spécial 15 janvier 2014 1 PREFECTURE DES HAUTS-DE-SEINE RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS N

Plus en détail

RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS

RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS PREFECTURE DE LA REGION ILE-DE-FRANCE PREFECTURE DES HAUTS-DE-SEINE Convention de délégation de gestion. N Spécial 18 novembre 2014 1 PREFET DES HAUTS-DE-SEINE RECUEIL

Plus en détail

DEMANDE D AIDE À LA MOBILITÉ HORS UNION EUROPÉENNE 2016-2017

DEMANDE D AIDE À LA MOBILITÉ HORS UNION EUROPÉENNE 2016-2017 DEMANDE D AIDE À LA MOBILITÉ HORS UNION EUROPÉENNE 2016-2017 Si vous partez en séjour d étude ou en stage dans un des pays de l Espace Économique Européen, ce dossier ne vous concerne pas. Vous devez faire

Plus en détail

Décret n XXX du XX relatif aux effacements de consommation d électricité

Décret n XXX du XX relatif aux effacements de consommation d électricité Décret n XXX du XX relatif aux effacements de consommation d électricité Le premier ministre, Sur le rapport du ministre de l écologie, du développement durable et de l énergie, Vu le code de l énergie,

Plus en détail

La facturation auditable dans la plateforme de micro et nanotechnologies du LAAS CNRS

La facturation auditable dans la plateforme de micro et nanotechnologies du LAAS CNRS La facturation auditable dans la plateforme de micro et nanotechnologies du LAAS CNRS Hugues Granier : granier@laas.fr Responsable du service TEAM En charge de la plateforme HISTORIQUE Première tentative

Plus en détail

Présentation du projet AB Dématérialisation des Actes Budgétaires. Collectivités

Présentation du projet AB Dématérialisation des Actes Budgétaires. Collectivités Présentation du projet AB Dématérialisation des Actes Budgétaires Collectivités 1. Présentation générale du projet Actes Budgétaires 2. Bilan de l expérimentation de 2011 3. Les changements au sein des

Plus en détail

CONVENTION L ATELIER REMUMENAGE 2012

CONVENTION L ATELIER REMUMENAGE 2012 POLE DEVELOPPEMENT DURABLE ET RAYONNEMENT METROPOLITAIN DIRECTION ENTREPRISES ET ATTRACTIVITES SERVICE ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE CONVENTION L ATELIER REMUMENAGE 2012 Entre : L Association Atelier Remuménage

Plus en détail

Etat. factures. portail. res. dématérialiser EDI. fournisseurs. Etat EDI CO2. Dématérialisation des factures. portail. fiabilité.

Etat. factures. portail. res. dématérialiser EDI. fournisseurs. Etat EDI CO2. Dématérialisation des factures. portail. fiabilité. it fournisseurs ourn p tu fi bi r q res e Dématérialisation des Chorus une solution simple 100 % GRATUITE Gains financiers Réduction des coûts d impression, de stockage et d acheminement Gains d espace

Plus en détail

1 2 3 4 Aide à l animateur Les opérations de trésorerie sont définies comme «les mouvements de numéraire, de valeurs mobilisables, de comptes de dépôts et de comptes courants, ainsi que les opérations

Plus en détail

Du paiement à la facture : la fluidification de la chaine financière avec Chorus

Du paiement à la facture : la fluidification de la chaine financière avec Chorus Du paiement à la facture : la fluidification de la chaine financière avec Chorus Emmanuel SPINAT Délégué de la directrice à la Maintenance et Supervision Opérationnelle (DMSO) de l Agence pour l Informatique

Plus en détail

Tome 7 LE RATTACHEMENT DES CHARGES ÀL EXERCICE

Tome 7 LE RATTACHEMENT DES CHARGES ÀL EXERCICE 616 Tome 7 LE RATTACHEMENT DES CHARGES ÀL EXERCICE TOME 7 617 SOMMAIRE TITRE 1 LES CHARGES À PAYER... 618 CHAPITRE 1 CHAMP D APPLICATION... 620 1. La notion de charges à payer dans le cadre du palier 2006...

Plus en détail